La codéine pour soigner la dépression ? / PsychoACTIF

La codéine pour soigner la dépression ?

Publié par ,
16039 vues, 18 réponses
Biloux 
Nouveau membre
France
000
Inscrit le 30 Nov 2016
17 messages
Bonjour , je me permet de me présenter , se assé rapidement ,je mappel Patrice et j'ai 29 ans

Si je me suis inscrit c'est pour pouvoir discuter de mon soucis .

Je suis dépressif , les AD ne sont que peut ou pas dépressif , je m'angoisse très vite et je vie mal ma vie ,le moindre problème devient une montagne bref je suis dans un état de mal-être quasiment tout le temps ,j'essaye pourtant de me sortir de tout cela et ceux depuis longtemps

Il est loin le temps ou j'allais bien ,bref la n'est pas le sujet principal

Il se trouve que , j'ai lu quelques part qu'il y avais eu une étude qui pour soigner la dépression ils utilisaient de la codéine , mais très peut de choses la dessus et après avoir parler de ça a ma médecin et qui n'a voulu m'en parler (indirectement j'aime apprendre comprendre et parler de ce genre de choses ,je travaillais dans le médical avant )

J'ai donc ,il y a un moment décidé de me faire ma propre expérience ,et donc est après recherche essayer divers possibilité co doliprane dilué et la ... Je me suis senti bien ,pas de défonce ou de prise exagéré (de mon point de vu je pense )
Je suis bien quand j'en prend ,j'ai et ressent cette sensation de bien être , beaucoup moins d'angoisse et tout ce qui va avec et un plaisir de vivre  ... Je sais que je soigne qu'un symptômes et pas le problème mais je revi

Je sais strictement bien que détourner ce genre de médicaments n'est pas la solution en soit que ce soit du co doliprane ou même du néo codion
J'aimerais trouver une solution qui soit bien qui me permette de continuer a vivre et ne pas devoir courir à  toute les pharmacies ... Et tout ce qui va avec

Hors ligne

 

ElSabio 
Antifa...narchiste
Jolly Roger
000
Inscrit le 02 Dec 2016
1288 messages
Bonjour Biloux,

Sois le bienvenu sur PA, comme tu le précises à  la fin de ta présentation, la prise d'antalgiques répétée va t'obliger à  courir les pharmacies mais j'ai envie de te dire que ce n'est pas le plus grave, le Codoliprane, c'est du paracétamol, mauvais pour le foie passé une certaine dose (voir Psychowiki)et de la codéine qui devient rapidement addictive.

Les AD que tu prenais auparavant t'ont été prescrits par ton médecin ? Si c'est le cas, il est à  même de te proposer autre chose pour calmer ton mal-être, tu devrais lui en parler et voir pour un traitement adapté et pourquoi pas te tourner vers des médecines douces comme la relaxation, l'hypnose ou la sophrologie, le sport permet également de se dépenser et de se vider l'esprit.

En tout cas, prendre de la codéine ne résoudra pas ton problème mais s'ajoutera à  la liste, il faut vraiment faire le point avec ton médecin car son métier est d'aider son patient.

Courage.

Bien amicalement.

« La liberté des autres, étend la mienne à l'infini ».
Mikhaïl Bakounine

Hors ligne

 

mikykeupon 
Modérateur à la retraite
France
000
Inscrit le 10 Mar 2009
9631 messages
Blogs
Salut Biloux et bienvenue.
Elsabio t'as bien expliqué la suite probable des événements, je te conseils d'aller lire quelques discutions dans le sous-forum codéine qui est dans le forum héroïne pour en apprendre d'avantage.
Et bien entendu la lecture des psychowiki.

Hors ligne

 

Biloux 
Nouveau membre
France
000
Inscrit le 30 Nov 2016
17 messages
Merci à  vous deux pour vos réponses , je ne suis pas sans savoir qu'effectivement je ne vais peut-être pas au devant que de bonne choses ,mais quand vous galéré que vous n'êtes plus l'ombre que de vous memes (je vais pas vous faire tout mon histoire) et que vous trouvez enfin ce truc qui vous fait redevenir un peu quelqu'un ...

J'ai eu dans mon passé des soucis d'alcool j'ai réussi à  me sortir de sa (il m'arrive de faire la fête je reste sensible si je bois beaucoup ça appel à  d'autres verres )
J'ai fait deux ts suite à  des soucis perso j'ai donc passer par la case psychiatrie

Bref pour faire simple je voudrais prk pas trouvé une alternative ,ce genre de médicaments avec son action à  lui mais sans avoir besoin de gober les exipiant et autres qui ne vont pas avec quand j'en prend je revie je me sent bien je fais ma journée sans trop de soucis etc...

Je suis quelqu'un qui ce remet tjr en question ,qui réfléchit beaucoup même trop ,j'arrive pas à  relâcher ,ça peut avoir du bon mais perso j'aimerais bien relâcher naturelement
J'angoisse beaucoup bref je dois être un cas intéressant pour ma psy ...

Je vous remercie de votre délicatesse et de votre non jugement ça fait du bien

Hors ligne

 

Fino 
Banni
France
000
Inscrit le 22 Apr 2016
114 messages
Salut biloux,  tu peux essayer quelques compléments alimentaires,  phytothérapie,  nootropiques..  La codéine ça peut fonctionner un temps,  le phenibut aussi,  mais attention l'un comme l'autre ça accroche vite.
Commence plutôt par les plantes, vitamines,  acides aminés etc.. Ça peut t'aider,  un peu de sport aussi.
Si ce n'est pas suffisant alors faudra voir un médecin,  c le plus rdr

Hors ligne

 

Biloux 
Nouveau membre
France
000
Inscrit le 30 Nov 2016
17 messages
J'ai juste envie de trouver le plaisir de vivre ,choses que je trouve à  travers cela mais j'ai effectivement peur de m'y retrouver accro d'où mon inscription et mes renseignements , effectivement si j'arrive à  trouver un équivalent qui soit moins addictif pourquoi pas

J'ai essayé bon nombre d AD ,de benzo ,d' anxiolytiques , et ormis le lorazepam qui me destressais quelques fois ,rien de vraiment probant

J'ai une histoire de vie relativement difficile ce qui n'aide pas non plus

Je vais essayer den parler avec mon docteur en espérant ne pas me prendre une soufflante ou la moral

Dsl de vous embêter avec ma triste histoire mais je suis perdu , j'ai trouvé le truc qui fonctionne mais je sais que ce n'est pas forcément le meilleur moyen

Hors ligne

 

ElSabio 
Antifa...narchiste
Jolly Roger
000
Inscrit le 02 Dec 2016
1288 messages
Bonjour Biloux,

Tout d'abord, sache que chacun d'entre nous aspire à  une vie agréable mais pas forcément en utilisant des substances addictives, on essaye justement d'en minimiser l'usage pour éviter de se coller encore des problèmes supplémentaires car l'addiction n'est pas évidente à  gérer, tu t'en doutes.

Je pense que tu fais le bon choix d'en parler à  ton médecin, il ne te feras pas de leçon de morale, il t'expliquera avec ses mots tout ce dont tu as besoin de savoir, c'est son rôle, n'aies pas peur de lui demander des renseignements sur telle ou telle thérapie pour évacuer ce mal-être dont tu souffres et comme je te l'ai suggéré dans mon premier post, tu n'es pas obligé de prendre une molécule pour te sentir mieux mais si c'est le cas, ton médecin te le dira.

Dernière chose, tu n'embêtes personne ici, c'est un forum d'entraide, si tu as d'autres questions, n'hésites pas.

Bien amicalement.

« La liberté des autres, étend la mienne à l'infini ».
Mikhaïl Bakounine

Hors ligne

 

Biloux 
Nouveau membre
France
000
Inscrit le 30 Nov 2016
17 messages
Déjà  merci , et tout mes vœux!!!

J'ai du rdv avec qui ,après avoir pris la décision ma déclaré inapte par rapport à  mon épilepsie ... les merdes continu ,c'est quand tu penses à voir à  tête ors de l'eau que ça s'enfonce , à  croire que je n'est pas le droit à  une vie bref


Je ne peux plus travailler en hauteur ,avec des outils ou machine dangereuse, en conduite ,seul etc... Déjà  que j'avais galéré à  trouver ce travail

Le néo ,fait toujours parti de mon traitement à  moi ... Donc j'ai jiminiuer à  une bouteille de sirop le matin ,si seulement je pouvais trouver et que de la codéine dans le reste qu'il y a dedans s

Bref jsuis déprimé comme d'habitude la dépression et présente

Dernière modification par Biloux (15 janvier 2017 à  13:27)

Hors ligne

 

ElSabio 
Antifa...narchiste
Jolly Roger
000
Inscrit le 02 Dec 2016
1288 messages
Bonjour Biloux,

Meilleurs vœux à  toi également, ne sois pas défaitiste concernant ta vie professionnelle, tu es encore jeune et as toute la vie devant toi.

Il est clair qu'avec l'épilepsie qui s'ajoute au reste, ce n'est pas engageant mais rien n'est fini, on peut tout à  fait être épileptique et travailler normalement, tu ne pourras peut-être plus avoir le même genre d'emploi car risqué pour toi et pour les autres en cas de crise mais tu peux faire autre chose, quelque chose qui risque moins, il faut avoir confiance en toi, ne pas lâcher, de plus, un travail amène de la vigilance, de la concentration, ce qui en fait un bon anti-crise.

Ou en es-tu avec la codéine exactement ? Je ne connais pas les interactions avec l'épilepsie, prescripteur (le médecin de PA), saura te dire mais c'est peut-être pas une bonne idée de mélanger les deux ?

Tu pourrais essayer d'autres méthodes anti-stress plutôt que de prendre de la codéine, il en existe plusieurs, les méthodes dites douces sont à  mon sens plus indiquées que de se coller une addiction mais tu es seul maître à  bord et c'est à  toi de voir, parles-en quand même à  ton médecin et si tu penses qu'il ne t'aide pas, rien ne t'empêche d'aller en consulter un autre.

En tout cas, réfléchis à  ça et tiens-nous au courant.


Bien amicalement.

« La liberté des autres, étend la mienne à l'infini ».
Mikhaïl Bakounine

Hors ligne

 

Biloux 
Nouveau membre
France
000
Inscrit le 30 Nov 2016
17 messages
Où j'en suis j'ai réduit à  une bouteille par jour (j'étais à  une voir deux boîtes par jour ) c'est grisant car dans le fond je sais que je vais pas dans le bon , mais j'ai enfin trouvé l'anti dépresseur qui fonctionne
Si je n'en prend pas 4 jours max après je redeviens mal

Je n'ai plus confiance en moi plus de boulot ,plus ,de petite amie , etc...Donc ce boulot étais un peu une renaissance , la je repars avec des galéré en plus pour rétrouver du taff

Si ils vendaient de la codéine sans bouffer toute la merde qui accompagnent je m'en passerai

Je suis pas bien et dans l'impasse

J'ai marre de tout cela

Hors ligne

 

Fenouil2 
Docteur Fenouil
France
000
Inscrit le 14 Jan 2017
647 messages
Enchanté. Et bienvenue (ouais je suis en retard ^^) , si jamais tu veux parler hésite pas j'étais dans la meme situation avant et maintenant en continuant dans ce sens opiacés
(pour moi ca a été : Codeine > tramadol > morphine > cam )  donc je commence a comprendre quand on parle de pente glissante sans compté weed et alcool mais c peut être particuliers car j'avais deja goûter a l iv d hero avant tout ca ^^

Alors si je peut t'être de bon conseil ce sera avec plaisirs

Dernière modification par Fenouil2 (15 janvier 2017 à  23:46)

Hors ligne

 

Biloux 
Nouveau membre
France
000
Inscrit le 30 Nov 2016
17 messages
Merci d'être là  c'est déjà  un grand soulagement de ce sentir compris ,ou du moins écouté!

Il se trouve que je sais que ce n'est pas la solution que c'est important, ,(mais tout autant que tout ces cachet de brin qui sont écris sur mon ordonnance

Le matin:
-Clomipramine en75 le matin
-Depakine 1500mg
-Propanolol40mg
Lorazeepam2,5 mg plus si besoins

Le midi
Lorazeepam 2 ,5mg plus si besoin

Et le soir :
-Mirtazapine 30mg
-Urbanil 10mg
-Depakine 1000mg
-Propanolol40mg
-Lorazepam 2,5mg

Quand ton parle niveau épilepti ,ormis des nuits super agiter ,quand je trouve le sommeil et que je murine pas dessus en me bouffant la langue sa va ....

Si on oubli la semsation de froid ,que j'ai l'impression de faire un marathon chaque jours et j'en passe , que la dépression ne V pas ,il s'en trouve qu'il m'ont plascé inapte donc plus de boulot... Ça çontinu

Le néo ou plutôt la codéine m'aide beaucoup voir même vraiment ,je me sent vivre  zjarive Meme à  certains moments à  ressentir du plaisir ou du bonheur je suis perdu

Hors ligne

 

ElSabio 
Antifa...narchiste
Jolly Roger
000
Inscrit le 02 Dec 2016
1288 messages
Bonsoir Biloux,


Je me posais la question suivante : Vois-tu un/e psy pour tes problèmes d'angoisse ?
Cela pourrait peut-être t'aider dans la vie de tous les jours et si ça pouvait se faire sans ajouter d'autres molécules, ce ne serait pas plus mal.

Est-ce que tu sors, vois du monde ? Le fait de rester seul avec ses angoisses n'aident pas et te font ressasser le passé et il arrive qu'on sombre. Si tu prends ton traitement, renseigne-toi sur les possibilités d'interaction avec la codéine, c'est important, elle te permet de décompresser mais il ne faudrait pas que le "remède" soit pire que le mal.

Dernière chose : Crois en toi et ne te focalises pas  sur le négatif, tu traverses une mauvaise passe comme tout le monde en traverse à  un moment donné mais il faut rebondir, ne pas se laisser aller à  la tristesse, trouve-toi une activité que tu aimes, ça t'aidera à  chasser les idées noires.

Si tu as envie de parler, n'hésites pas, je ne serai pas loin si tu as besoin. wink


Bien amicalement.

« La liberté des autres, étend la mienne à l'infini ».
Mikhaïl Bakounine

Hors ligne

 

Biloux 
Nouveau membre
France
000
Inscrit le 30 Nov 2016
17 messages
Elsabio ,j'en vois une oui
Sur que sans produits en plus ce serais bien .Mais ça m'aide ,j'ai été quelques jours sans en prendre , résultats en plus d'un syndrome grippal ça a été le noir total , enfermé et mal au possible bref

Je m'enferme et petit à  petit ,je ne pense qu'à  mon ex les gens parti ,je suis quelqu'un qui vie en voyant tjr le verre à  moitié vide

C'est pas super intéressant tout ça

Bref

Hors ligne

 

ElSabio 
Antifa...narchiste
Jolly Roger
000
Inscrit le 02 Dec 2016
1288 messages
Bonjour Biloux,


Les symptômes que tu décris ressemblent beaucoup à  ceux du manque d'opiacés, cela voudrait dire que tu entres dans l'addiction, tu devrais diminuer progressivement et faire une pause te permettant de faire le point, c'est le seul conseil que je peux te donner dans l'immédiat.

Tu vois une psy, c'est bien, elle te dit quoi ? des choses rassurantes, te donne des conseils ?
Il serait bien que tu sois le plus franc possible avec elle, c'est de cette façon qu'elle pourra t'aider.

Quand j'ai fait mon sevrage d'héro, je ne sortais plus et je broyais du noir, pas très beau à  voir ^^ mais un jour je me suis repris, je savais que la vie n'était pas finie, ce n'était qu'un mauvais moment à  passer et je me suis félicité d'être sorti de cette situation qui a duré un bon moment donc ne lâche rien, il faut aller de l'avant et si tu as besoin de codéine, c'est pas non plus dramatique mais il faut prendre en compte ce que je t'ai dit dans les posts précédents à  savoir que tu devras augmenter les doses, courir les pharmacos et dépenser de plus en plus, si tu as intégré tout ça et que tu te sens capable d'y faire face, pas de problème, je suis juste là  pour t'aider un peu mais le gros du boulot, c'est à  toi de le faire en gérant au mieux ta conso de codéine, en prenant ton traitement, en continuant tes séances avec ta psy et en réfléchissant à  ce qu'elle te dira.

Voilà , je te souhaite plein de bonnes choses pour cette année, courage.


Bien amicalement.

Dernière modification par ElSabio (26 janvier 2017 à  11:24)


« La liberté des autres, étend la mienne à l'infini ».
Mikhaïl Bakounine

Hors ligne

 

prescripteur 
Modérateur
10700
Inscrit le 22 Feb 2008
9886 messages
Blogs
Biloux,
je dirais que tu es plutot anxieux ou anxio depressif que depressif, ce qui explique que la codéine soit efficace.
Les opiacés ont en effet une efficacité sur l'anxiété et la douleur psychique mais ils entrainent un risque d'addiction.
En + tu as un tt lourd et par exemple le tramadol serait contre-indiqué avec l'epilepsie notamment.
Donc je pense qu'en continuant la codeine tu prends un risque de dépendance. Par contre l'arret brutal te met en manque et il faut donc faire un sevrage progressif. Vois avec ton médecin.

Je pense que chez toi une pratique de la méditation ou apprentées serait bénéfique. Ce serait bien si tu pouvais trouver une assoc ou une pratique autour de chez toi. parles en à  ton (ta) psy.

Amicalement

S'il n'y a pas de solution, il n'y a pas de problème. Devise Shadok (et stoicienne)

Hors ligne

 

guérir 
Psycho sénior
000
Inscrit le 13 Oct 2016
547 messages
Blogs
coucou patrice,

je te comprends totalement car je suis pareil, meme age,meme situation...

meme gros soucis danxiété permanente qui traine depuis 10 ans sans vraiment guérir.
vu des psys...pris des médicaments

comme toi j'ai tenté la codéine il y a 3 mois...après moi j'ai senti un mieux mais des effets secondaires aussi...

là  je n'ai rien pris depuis 2 semaines mais tjrs tenté d'en prendre...
on devient vite dépendant malgré tout et on ne le voit pas venir...

je comprends parfaitement ton ras le bol et ton envie detre bien de temps en temps.


je serai ravi de discuter avec toi plus longuement tu peux me joindre par mp smile

Je suis l'heureux gagnant du package: anxiété sociale/anxiété généralisée/ bipolarité
Je me soigne...mais le chemin est encore très long...

Hors ligne

 

Ygrek 
Y
France
000
Inscrit le 20 Jun 2016
80 messages
Blogs
Salut Patrice,



Je suis étudiant. Tout comme toi, je suis quelqu'un de démesurément stressé dans la vie de tous les jours. Mal être, angoisse, paranoia, anxiété, peur de tout, questionnement perpetuel de mes actes et de mes pensées hantent mon esprit nuit et jour et m'empêchent de vivre comme je l'aimerais...
J'ai aussi fait une TS quand j'étais au lycée y'a quatre ans et une avant aussi, quand j'étais au collège. Je suis dans l'impossibilité de nouer de véritables relations sociales (amis, copine...) depuis toujours. Suite à  ces évènements et au passage par la case psy, j'ai eu quelques consulations psys inutiles, avec des médocs tout aussi vains et des psys/médecins/parents qui ne m'ont jamais compris et n'ont pas non plus pris mon cas au sérieux manifestement.

Alors j'ai eu sensiblement la même démarche que toi : je suis allé voir du côté des opiacés afin d'exploiter leur mystérieux potentiel antidépressif...
Ca a marché pendant quelques mois, je ne te le cache pas. Puis au bout de quelque temps, j'ai commencé à  m'offrir quelques hors d'oeuvre de type : héroine, opium "rachacha", ou, à  de plus rares occasions, skenan, subutex, méthadone... Je m'étais découvert une passion pour les opiacés et ma motivation n'avait au cours de ma vie jamais été aussi forte. Bref, au top!
En parallèle j'ai aussi, bien évidemment, augmenté la quantité et la régularité des prises de codéine. Je te la fais vite, mais l'addiction est devenue tellement prononcée que ma vie s'est progressivement transformée... en vie de codéinomane. Plus de sorties, connaissances délaissées, famille négligée, travail baclé...
Ma vie tournait et tourne encore exclusivement autour de la codéine et de l'héroine.

C'est vrai, ça peut sembler extrèmement cliché dit comme ça. Pourtant c'est vértiablement ce qui peut arriver. Le prod est au début un excellent animal de compagnie, le meilleur ami du dépressif - ou de l'anxieux, anxio-dépressif... - j'ai envie de dire. Mais ce vicelard ne rêve en réalité que d'une seule et unique chose : prendre la place du maître et en faire son esclave. Et il y parviendra, ça tu peux en être certain.
Le codéine te tient donc mentalement en laisse, tel un clébard. Et le pire dans tout ça, c'est que tu ne t'en rends pas véritablement compte - du moins au début. Cette transition, je dirais, où tes actes et pensées qui jusqu'alors répondaient à  une certaine motivation, à  une certaine envie, à  une certaine opinion, à  une certaine réflexion, à  une certaine culpabilité ou que sais-je encore se transforment en esclaves purs et durs du produit, est extrèmement difficile à  cerner. C'est l'aliénation opioide dans toute sa viciosité.

Pour prendre un exemple concret, parlons de l'anxiété puisque c'est ce qui nous intérèsse. Mes angoisses sont aujourd'hui totalement... différentes et sans précédent. J'ai, en quelque sorte, intériorisé ces angoisses. C'est à  dire que je ne sais même plus pour quelle raison j'angoisse ; je ne sais même plus pourquoi je refuse d'aller voir des gens, de faire telle ou telle chose, d'aller dans tel ou tel lieu... Tout, n'importe qui, n'importe quoi m'angoisse. Les crises d'angoisse surviennent maintenant pour des raisons incroyablement floues. Comment j'en suis arrivé là ? J'en ai aucune idée!
Voilà  ce qui peut advenir. La logique disparait. Tout ce qui est dans l'esprit perd son sens. Eh oui, même les angoisses ; c'est pour dire... Elles vont et viennent au gré des circonstances sans trop que l'on sache pourquoi ni comment. Mais attention ; si nous, nous ne savons rien, notre cerveau, lui de son côté, il sait! Et à  n'en pas douter, messieurs les opioides ne sont pas tout blancs dans cette affaire.
Je ne sais pas grand-chose. En tout cas, ce que je sais c'est qu'il m'est absolument impossible de ne pas reconsommer maximum seize heures après la dernière prise sous peine de ressentir le manque physique qui maintenant supplante en tout point le manque psychique et ses angoisses associées sur l'échelle de la souffrance.

Il faut aussi savoir qu'au bout de quelques mois, si tu consommes tous les jours, ton corps sera largement habitué à  cet effet de détente, et il ne suffira plus à  éliminer (toutes) tes angoisses. Tu risques de te mettre à  angoisser même sous codéine. En partie à  cause de la tolérance qui augmente - mais pas seulement -l'antidépresseur-maison s'épuise au fil du temps. Et malheureusement, on ne peut pas augmenter les doses indéfiniment - biodisponibilité toussa toussa. Une fois le pallier atteint, tu voudras passer à  mieux et/ou tu voudras potentialiser le prod. Ensuite il arrive qu'on en vienne à  faire tout ce qui est en notre pouvoir pour retrouver cet effet antidépresseur d'antan que l'on chérissait tant, quitte à  se foutre la vie en l'air s'il le faut.

Environ quatre ans après ma première prise, je suis toujours dans cette quête de l'effet antidépresseur, une quête que je qualifierais d'éternelle. J'en suis donc à  un point où la ligne de mon existence m'est entièrement dictée par les substances que je consomme.
Par conséquent je te déconseille de te réfugier dans la codéine trop longtemps ; ça peut faire très mal aux personnes fragiles comme nous pouvons l'être. C'est comme si l'amour de ta vie te mettait, sans explication, la plus colossale claque du monde dans la tronche, sauf que ça ne dure pas que quelques infimes secondes. Mieux vaudrait discuter, méditer - comme il a été judicieusement suggéré plus haut par Prescripteur -, apprendre à  vivre tant qu'il en est encore temps.



En espérant que tu t'en sortes,
Ygrek.

Dernière modification par Ygrek (27 janvier 2017 à  23:43)

Reputation de ce post
 
excellent résumé !super bien rédigé et tellement exact! bravo !!! guérir
 
Merci pour ton post - ElS

Y.

Hors ligne

 

Biloux 
Nouveau membre
France
000
Inscrit le 30 Nov 2016
17 messages
Bonjour

Je tenais déjà  à  vous remercier ,tout vos messages et conseilles ,le temps que vous avez pris à  mon égard fait plaisir à  voir et m'aide un peu !

Pour ''donner des nouvelles'' il se trouve que j'en suis tjr au même dosage niveau consommation ,une bouteille par jour ,et dans de très mauvais moment une deuxième mais je minterdit plus . Et je mis tiens ,j'ai tenté deux fois de l'arrêter mais en plus des effets du au sevrage je me sentais de nouveau très mal . J'arrive toujours à  apprécier le produit et je dirais que dans l'ensemble niveau moral ça va mieux ,je me surprend à  parler au gens ,à  rencontrer du monde et me faire de nouveau amis ( ma séparation avec mon ex a aussi joué dans se domaine et comme beaucoup j'ai vu où étais mes vrais amis) .

Niveau travail ,pôle emploi me ''bloque'' du fait que suite à  ma visite médicale et mon inaptitude au travail (mon médecin a fait une demande MDPH) ils ne peuvent rien faire pour moi tant que ce n'est pas effectif  ,il faut environ 8 mois pour avoir une réponse ... J'avais dans l'idée de faire une formation même sa je ne peu pas !

Donc je prospect seul et ne parle pas de mon état (ce qui m'a valu une grosse crise d'épilepsie au travail , heureusement j'étais seul et avait une bonne avance sur mon travail ils ne se sont rendu compte de rien et comme j'avais des heures à  prendre je suis rentrée mecrouler ,mais dans mon malheur j'ai la ''chance'' de faire des crises principalement la nuit .

Bref je vous remercie de votre écoute même si c'est pas forcément la base de se forum ça fait du bien de déballer ce qui va pas

Hors ligne

 


Répondre Remonter


Pour répondre à cette discussion, vous devez vous inscrire

Sujets similaires dans les forums, psychowiki et QuizzZ

[ Forum ] Première fois - Codeine et dépression
par Luthy, dernier post 07 décembre 2019 à  20:13 par ca_ira_mieux
  13
[ Forum ] Arrêt de la codéine et dépression
par SAILING, dernier post 05 juin 2018 à  12:27 par Lilas24
  6
[ Forum ] Expériences - Depression respiratoire et codeine
par harry8000, dernier post 21 mars 2016 à  16:14 par harry8000
  4
  [ PsychoWIKI ] Codéine, effets, risques, témoignages
  [ PsychoWIKI ] Usage, abus et addiction à la codéine et au tramadol
  [ QuizzZ ] Risquez vous une overdose d'opiacé ? (heroine, morphine, methadone)
16282 personnes ont déja passé ce quizzz !
  [ QuizzZ ] Testez vos connaissances sur les overdoses d'opiacés
16263 personnes ont déja passé ce quizzz !

Psychoactif en Images
Plus d'images psychoactives
En ce moment sur PsychoACTIF  
 Appel à témoignage 
Avez vous des problèmes de médecin pour votre traitement de subst...
Il y a 4jCommentaire de Faust08 (12 réponses)
 Appel à témoignage 
Avez vous deja subi une "obligation de soin" pour les drogues ?
22 septembre 2022Commentaire de VickNarobi (22 réponses)
 Forum UP ! 
MDMA qui date de 3 ans
Il y a 18hDiscussion sans réponse depuis 12h
 Forum UP ! 
Dosage - Baisser sa tolérence ?
Il y a 13hDiscussion sans réponse depuis 12h
 Forum 
Aspect, gout & odeur - écaille de poisson
Il y a moins d'1mn
1
Commentaire de Bootspoppers dans [Cocaïne-Crack...]
(9 réponses)
 Forum 
Overdose - Info dose limite
Il y a 12mn
1
Commentaire de martinedu13 dans [Oxycodone (Oxycontin)...]
(62 réponses)
 Forum 
Dosage - Truffes, valium et Revia
Il y a 42mnCommentaire de OliAzary dans [Psilocybe - Champigno...]
(13 réponses)
 Forum 
Pharmacie - Dysfonctionnement sexuel lié aux anti dépresseurs et aux autres mo...
Il y a 47mn
4
Commentaire de zizitaupe_meille... dans [Conseils généraux de...]
(18 réponses)
 Forum 
Temps sevrage tramadol ?
Il y a 1hCommentaire de xorxe dans [Tramadol...]
(10 réponses)
 Forum 
Centre de cure & SSR - HELP - sevrage et post cure
Il y a 2hCommentaire de filousky dans [Decro - Sevrages... e...]
(1 réponse)
 Forum 
Addiction - Crackage
Il y a 4hCommentaire de Ténèbreux dans [Cocaïne-Crack...]
(22 réponses)
 Forum 
Sniffer - Envie de tester la coke
Il y a 4h
1
Commentaire de Ananta dans [Cocaïne-Crack...]
(30 réponses)
 Blog 
Anniversaire chimique
Il y a 11hNouveau blog de Bootspoppers dans [Carnet de bord]
 Blog 
Lancement du site Mixtures.info
Il y a 14hNouveau blog de Mixtures.info dans [Actualités]
 Blog 
La libertad
Il y a 2jCommentaire de Kanekilife dans le blog de Kanekilife
(1 commentaires)
 
  QuizzZ 
Auto-évaluer votre consommation d'alcool
Dernier quizzZ à 10:40
 PsychoWIKI 
Héroïne, effets, risques, témoignages
 Topic epinglé 
Neurchi 2 Psychoactif
 Nouveaux membres 
MilleSalades, Piou Piou Piou, Unmecnormaldebanlieue, ZepekMany nous ont rejoint et se sont présentés les trois derniers jours.
S'identifier

Mot de passe oublié

Morceaux choisis 

 Avez vous des problèmes de médecin pour votre traitement de substitution ?
par Faust08, le 29 Sep 2022
Coucou, Témoignage venant tout droit de Belgique (env 40 min de la frontière). Je suis à la recherche de TSO (typique ou atypique) depuis fin 2019 et cherche vraiment à stabiliser ma conso depuis debut 2021. En Belgique les CSAPA n'existent pas, ce sont les hôpitaux ,les ASBL et bien plus sou...[Lire la suite]
 Avez vous des problèmes de médecin pour votre traitement de substitution ?
par cependant, le 28 Sep 2022
Salut, moi par contre je peux témoigner de quelques difficultés (difficulté accès, refus de prescription et refus de soin)...même si pour l'instant ça se passe plutôt bien ! Ça vient peut-être du fait que j'étais partie sur un TSO non officiel aussi, mais ça se révèle être un avantage...[Lire la suite]
 Avez vous des problèmes de médecin pour votre traitement de substitution ?
par Fastofle, le 22 Sep 2022
Salut Pierre, je bosse dans une structure alliant un CSAPA et un CAARUD. Nous sommes dans les Hauts de France. Nous rencontrons ces derniers temps des difficulté d'orientation vers les généralistes du secteur pour la délivrance de traitement de substitution. Il y a plusieurs facteurs. - Dépa...[Lire la suite]
Tous les morceaux choisis
Les derniers champis

Un plaisir à lire les conseils et le partage de SiilyCone dans [forum] Peganum Harmala Ou rue de Syrie
(Il y a 10h)
tout à fait dans [forum] Arrêt brutal Xanax et cannabis
(Il y a 16h)
mais quel bullshit... dans [forum] Variole du singe
(Il y a 17h)
pfiou tu es pénible /yo dans [forum] Mon rapport à la sexualité
(Il y a 20h)

Pied de page des forums