Je crois que j'ai endommagé mon cerveau / PsychoACTIF

Je crois que j'ai endommagé mon cerveau


#31 06 Feb 2017 à 18:25

lovetacos 
Nouveau membre
France
010
Date d'inscription: 30 Jan 2017
Messages: 14

Re: Je crois que j'ai endommagé mon cerveau

ok bon je vais continuer j'espere m'en sortir merci de me repondre encore

Hors ligne

#32 06 Feb 2017 à 20:27

Lu' 
Nouveau Psycho
Suisse
1700
Date d'inscription: 29 Jul 2016
Messages: 63

Re: Je crois que j'ai endommagé mon cerveau

Salut,

Si je résume un peu ce que j'ai lu (dis moi si j'ai pas tout compris)

- Tu nous dis que tu as l'impression d'avoir des effets secondaires dû à la prise de plusieurs substances le soir du nouvel an. Et que tu n'arrêtes pas de repenser à cette soirée depuis. Pourquoi y repenses-tu ? Parce que tu as apprécié les effets des substances, parce que tu culpabilises ? Parce que ut as peur des séquelles que tu décris ?

- Quels effets as-tu ressenti au moment des prises ce soir-là ? Effets positifs (euphorie, speed, etc) ou effets allant plutôt vers le bad trip, stress, parano le soir-même ?

- Tu parles de problèmes de sommeils présents depuis la prise puisque tu as reçu des benzo quelques jours après le nouvel an ? Tu nous expliques aussi que tes problèmes de sommeil ont empiré au fil des semaines.

- Tu nous expliques que tu as eu des sensations auditives types explosifs et craquement dont des tensions à la base du crâne ? As-tu des maux de tête ?

- Le Scan n'a rien donné au niveau de la tête, c'est déjà bon signe non ? Si rien n'apparaît au scan, c'est qu'il n'y a pas de séquelles définitives, essaie de ne pas perdre de vue.

- Tu parles également de troubles de l'élocution ?

Après je sens que j'ai un peu plus de mal a articuler je crois et je sens comme une legere pression dans le haut de la nuque droite c'est pour ca que je parle du cervelet.

- Si je comprends bien tu fumes certaines substances de temps en temps et tu reconnais qu'elles te font stresser et tu souhaiterais arrêter ?

- Actuellement, tu prends des aides naturelles pour te relaxer et dormir ainsi que de la mélatonine et 2mg de Lormétazepam ?

---------

- La première chose à faire, c'est d'aller voir ton médecin comme l'ont dit plusieurs membres. Tu prends plusieurs substances quasi en auto-médication désormais (le lormétazepam t'a été préscrit il y a un mois déjà). Il serait intéressant qu'un médecin revoie tout à 0 et puisse voir ce qui a déjà été fait aux urgences.

- Le soir du nouvel an, étais-tu dans un environnement bruyant et sonorisé ? Type boîte de nuit ou concert ? Des problèmes auditifs peuvent survenir et des sons apparaître si tu as été exposé à une grosse pression acoustique... est-ce le cas ? Seul un médecin le dira. Si c'était le cas, c'est assez rare que ce soit définitif.

- Tu changes de traitement pour ton sommeil trop souvent.. une fois juste le naturel, une fois le somnifère.. il faudrait que tu essaies comme on te l'a dit quelques jours (minimum 5 à 7 jours) soit le naturel soit le "chimique". Evite les deux car comme on a pu te le dire naturel ne veut pas dire pas d'intéractions.

- Le Lormétazepam a une durée d'effets assez courte. Ton problème semble être un problème de réveils nocturnes. D'où l'intérêt d'aller voir un médecin pour rediscuter de ta médication. De plus, cela va faire presque un mois que tu en prends, un effet de tolérance peut apparaître (le médicament ne fait plus effet car ton corps s'y habitue). Essaie de rester un moment sur tes prescriptions naturelles ?

- Si tu as de la mélatonine, sache qu'elle sert uniquement à resynchroniser ton horloge interne. Tu dois donc la prendre à heure fixe le soir, éteindre toute source excitante (tv, ordi, phone), te mettre dans le noir et dormir. Conseil valable pour les plantes et le somnifère. Et une fois encore, ne mélange pas les substances.

- Concernant ce qu'il t'arrive, je pense que tout le monde te l'a dit et tu le reconnais: tu angoisses et c'est compréhensible quand tout cela te tombe dessus. Cela étant, te rends-tu compte du cercle vicieux ? Tu stress => tu dors mal => tu stress => des effets physiques apparaissent tels que les tensions au bas du crâne => mauvaise humeur, stress, déprime à force de voir que ça ne se résourd pas > stress... etc.

- Avec cela, tu fumes et cela te stress... J'ai aussi cru comprendre que tu veux arrêter... un arrêt de marijuana et autres, surtout si arrêté soudainement est une cause de stress et de symptômes éventuels de manque ? Cela peut-il contribuer à l'insomnie selon toi ?

- Tu sembles persuadé que tout est dû à ta soirée du 31. Peut-être n'est-ce qu'un élément déclencheur ? Ton ton mental a pu être secoué avec ces prises (pour une première) et les effets t'ont marqué ? En parler avec un médecin pour tenter d'éclaircir et de tenter de voir ce qu'il s'est passé pour te marquer est un moyen de dédramatiser tout ça.

- Troubles de l'élocution: certaines substances (Fumées notamment) provoquent des troubles de l'élocution... certains benzo également. C'est temporaire et ça passe.

- Je sais que tout le monde te l'a dit et redit et tu peux avoir l'impression que l'on ne t'aide pas vraiment mais si tu avais des dommages irréversibles sur le plan physique, ta visite à l'hôpital l'aurait montré. Quelqu'un avec des conséquences neurologiques sévères ne serait sûrement pas en état de venir nous écrire ici, je te rassure. Cela étant, je suis convaincu que ton état est lié au 31 car tu en fais une forme de pensée obsessionnelle qui créé un cercle vicieux avec tous les effets que tu cites dont l'insomnie.

Tfacon a la fin de la soirée j'étais dans le mal dans ma tete quoi genre c'est trop et pas mdrr jsuis trop def ^^

Tu le dis toi-même, mauvaise expérience. Que tu en sois conscient ou non, cela créé un choc psychologique... et être mal suite à la consommation de drogue ne signifie en aucun cas que tu as forcément un cerveau endommagé à jamais.

Essaie d'être plus clair quand tu nous dis que tu n'es plus comme avant avec ton cerveau après le sport... c'est dur pour nous de te suivre. Quel effet a le sport sur ton corps (explique nous point par point).

Nous ne te "voyons" qu'à distance et on constate tous que tu es quelqu'un qui angoisse beaucoup. C'est dur de te dire de te relaxer mais tu ne te rends pas service car je peux t'assurer qu'un dégât au cerveau aurait bien d'autres conséquences. Ne sous-estime pas la part du psychologique même si ce n'est pas quelque chose qu'on aime entendre.

Quand tu vas te coucher, un exercice simple consiste à penser à quelque chose de positif (sur ta journée, un BON souvenir, quelque chose qui te fasse du bien) et en te levant, même au milieu de la nuit, essaie de penser en premier à quelque chose de positif. Ce n'est pas évident mais conditionne-toi à ce genres de pensées pour tenter d'éliminer tes pensées obsessionnelles sur ta soirée du 31.

Concernant tes symptômes, comme on te l'a dit, c'est vague et pas clair pour nous. Essaie de voir ce qui provoque ces symptômes => Que faisais-tu juste avant ? A quoi pensais-tu juste avant ? Combien de temps durent-ils ? Après combien de temps partent-ils et que fais-tu pour soulager ?

As-tu une sorte de carnet du sommeil ? Noter les heures de coucher, de réveils, de re-coucher ? Et noter ce qui a pu causer un tel réveil ou un problème d'endormissement ? (Pensée négative, pas de fatigue, pensées qui tournent dans ta tête). Te sens-tu fatigué ? la journée, le soir, la nuit, etc ? Cela peut être utile pour le médecin que je te conseille une fois encore à aller voir.

Note les heures de prises de médicament et essaie d'objectiver ce qu'il t'arrive. Prends tes symptômes, tes angoisses les unes à la suite de l'autre (et ne vois pas la montagne de l'ensemble) et analyse les en étant objectif et en mettant la soirée du 31 dans un ratio "normal" (il faut qu'il prenne pas trop de place mais la place qu'il mérite: à savoir, une soirée il y a un mois avec telles substances et que les moyens médicaux modernes m'ont dit que mon cerveau allait bien).

Hors ligne

#33 06 Feb 2017 à 21:42

lovetacos 
Nouveau membre
France
010
Date d'inscription: 30 Jan 2017
Messages: 14

Re: Je crois que j'ai endommagé mon cerveau

Lu' a écrit:

Salut,

Si je résume un peu ce que j'ai lu (dis moi si j'ai pas tout compris)

- Tu nous dis que tu as l'impression d'avoir des effets secondaires dû à la prise de plusieurs substances le soir du nouvel an. Et que tu n'arrêtes pas de repenser à cette soirée depuis. Pourquoi y repenses-tu ? Parce que tu as apprécié les effets des substances, parce que tu culpabilises ? Parce que ut as peur des séquelles que tu décris ?

Parce que depuis ce fameux nouvel an je ne vais plus bien comme dis dans mes autres postes

- Quels effets as-tu ressenti au moment des prises ce soir-là ? Effets positifs (euphorie, speed, etc) ou effets allant plutôt vers le bad trip, stress, parano le soir-même ?

Au début j'étais bien, trés bien meme. Aprés je me sentais extrement defoncé mais ca allait puis en fin de soirée je sentais que mon cerveau n'allait pas trés bien

- Tu parles de problèmes de sommeils présents depuis la prise puisque tu as reçu des benzo quelques jours après le nouvel an ? Tu nous expliques aussi que tes problèmes de sommeil ont empiré au fil des semaines.

Ben depuis que j'essaye d'arreter les benzos je me reveille encore plus qu'avant qu'au début avant que j'aille au urgences
- Tu nous expliques que tu as eu des sensations auditives types explosifs et craquement dont des tensions à la base du crâne ? As-tu des maux de tête ?

En fait j'ai entendu un gros boum comme un pétard qui explosait quand je me suis réveillé au bout de la jesaispascombientieme de fois que je me suis reveillé c'était le 6 janvier donc pratiquement 1 semaines apres la prise. Je n'ai pas de maux de tete mais des fois je sens des brulures dans ma tete ca me fait peur surtout quand je prend pas le somni, que je dors pas quoi

- Le Scan n'a rien donné au niveau de la tête, c'est déjà bon signe non ? Si rien n'apparaît au scan, c'est qu'il n'y a pas de séquelles définitives, essaie de ne pas perdre de vue.

J'essaye
- Tu parles également de troubles de l'élocution ?

Après je sens que j'ai un peu plus de mal a articuler je crois et je sens comme une legere pression dans le haut de la nuque droite c'est pour ca que je parle du cervelet.

- Si je comprends bien tu fumes certaines substances de temps en temps et tu reconnais qu'elles te font stresser et tu souhaiterais arrêter ?
En fait c'était qq mois avant le nouvel an je fumais pas mal de pets et sa faisait un petit moment que sa me foutait d'enorme angoisse je ne fume plus depuis 1 mois
- Actuellement, tu prends des aides naturelles pour te relaxer et dormir ainsi que de la mélatonine et 2mg de Lormétazepam ?

J'essaye de ne plus prendre le lormétazepam mais je ne peux pas dormir sans mais mon medoc m'en a prescrit 14 jours encore c'était vendredi je crois
---------

- La première chose à faire, c'est d'aller voir ton médecin comme l'ont dit plusieurs membres. Tu prends plusieurs substances quasi en auto-médication désormais (le lormétazepam t'a été préscrit il y a un mois déjà). Il serait intéressant qu'un médecin revoie tout à 0 et puisse voir ce qui a déjà été fait aux urgences.

- Le soir du nouvel an, étais-tu dans un environnement bruyant et sonorisé ? Type boîte de nuit ou concert ? Des problèmes auditifs peuvent survenir et des sons apparaître si tu as été exposé à une grosse pression acoustique... est-ce le cas ? Seul un médecin le dira. Si c'était le cas, c'est assez rare que ce soit définitif.   

Non c'était dans une maison le son était pas excessif juste la drogue...

- Tu changes de traitement pour ton sommeil trop souvent.. une fois juste le naturel, une fois le somnifère.. il faudrait que tu essaies comme on te l'a dit quelques jours (minimum 5 à 7 jours) soit le naturel soit le "chimique". Evite les deux car comme on a pu te le dire naturel ne veut pas dire pas d'intéractions.

- Le Lormétazepam a une durée d'effets assez courte. Ton problème semble être un problème de réveils nocturnes. D'où l'intérêt d'aller voir un médecin pour rediscuter de ta médication. De plus, cela va faire presque un mois que tu en prends, un effet de tolérance peut apparaître (le médicament ne fait plus effet car ton corps s'y habitue). Essaie de rester un moment sur tes prescriptions naturelles ?

C'est ce que je fais mais bon y a aucun résultats encore

- Si tu as de la mélatonine, sache qu'elle sert uniquement à resynchroniser ton horloge interne. Tu dois donc la prendre à heure fixe le soir, éteindre toute source excitante (tv, ordi, phone), te mettre dans le noir et dormir. Conseil valable pour les plantes et le somnifère. Et une fois encore, ne mélange pas les substances.

Ah ok mon medoc m'a dis que c'était pas tres grave

- Concernant ce qu'il t'arrive, je pense que tout le monde te l'a dit et tu le reconnais: tu angoisses et c'est compréhensible quand tout cela te tombe dessus. Cela étant, te rends-tu compte du cercle vicieux ? Tu stress => tu dors mal => tu stress => des effets physiques apparaissent tels que les tensions au bas du crâne => mauvaise humeur, stress, déprime à force de voir que ça ne se résourd pas > stress... etc.

J'espere que cest que ca

- Avec cela, tu fumes et cela te stress... J'ai aussi cru comprendre que tu veux arrêter... un arrêt de marijuana et autres, surtout si arrêté soudainement est une cause de stress et de symptômes éventuels de manque ? Cela peut-il contribuer à l'insomnie selon toi ? 

Non j'ai déja arrete plusieurs fois certes je dormais un peu moins bien mais c'était pas a ce stade extreme

- Tu sembles persuadé que tout est dû à ta soirée du 31. Peut-être n'est-ce qu'un élément déclencheur ? Ton ton mental a pu être secoué avec ces prises (pour une première) et les effets t'ont marqué ? En parler avec un médecin pour tenter d'éclaircir et de tenter de voir ce qu'il s'est passé pour te marquer est un moyen de dédramatiser tout ça.

Ouais c'est sur que j'ai un terrain " anxieux " ça ne me l'a pas arrangé en tout cas


- Troubles de l'élocution: certaines substances (Fumées notamment) provoquent des troubles de l'élocution... certains benzo également. C'est temporaire et ça passe.

j'étais comme ca avant aussi je crois que c'est au manque de sommeil

- Je sais que tout le monde te l'a dit et redit et tu peux avoir l'impression que l'on ne t'aide pas vraiment mais si tu avais des dommages irréversibles sur le plan physique, ta visite à l'hôpital l'aurait montré. Quelqu'un avec des conséquences neurologiques sévères ne serait sûrement pas en état de venir nous écrire ici, je te rassure. Cela étant, je suis convaincu que ton état est lié au 31 car tu en fais une forme de pensée obsessionnelle qui créé un cercle vicieux avec tous les effets que tu cites dont l'insomnie.

Tfacon a la fin de la soirée j'étais dans le mal dans ma tete quoi genre c'est trop et pas mdrr jsuis trop def ^^

Tu le dis toi-même, mauvaise expérience. Que tu en sois conscient ou non, cela créé un choc psychologique... et être mal suite à la consommation de drogue ne signifie en aucun cas que tu as forcément un cerveau endommagé à jamais.

Putain j'espere

Essaie d'être plus clair quand tu nous dis que tu n'es plus comme avant avec ton cerveau après le sport... c'est dur pour nous de te suivre. Quel effet a le sport sur ton corps (explique nous point par point).

Ben je sais pas comment dire, par exemple toute a l'heure je courais et j'ai sentais sur le bas cote droit de ma tete que ca chauffait extrement et que a cette zone. Sinon si je fais un sprint ben mon cerveau suit moins qu'avant je n'arrive pas a trop a expliqué dsl 

Nous ne te "voyons" qu'à distance et on constate tous que tu es quelqu'un qui angoisse beaucoup. C'est dur de te dire de te relaxer mais tu ne te rends pas service car je peux t'assurer qu'un dégât au cerveau aurait bien d'autres conséquences. Ne sous-estime pas la part du psychologique même si ce n'est pas quelque chose qu'on aime entendre.

Quand tu vas te coucher, un exercice simple consiste à penser à quelque chose de positif (sur ta journée, un BON souvenir, quelque chose qui te fasse du bien) et en te levant, même au milieu de la nuit, essaie de penser en premier à quelque chose de positif. Ce n'est pas évident mais conditionne-toi à ce genres de pensées pour tenter d'éliminer tes pensées obsessionnelles sur ta soirée du 31.

Concernant tes symptômes, comme on te l'a dit, c'est vague et pas clair pour nous. Essaie de voir ce qui provoque ces symptômes => Que faisais-tu juste avant ? A quoi pensais-tu juste avant ? Combien de temps durent-ils ? Après combien de temps partent-ils et que fais-tu pour soulager ?

c'est surtout les réveils incessants qui me mettent dans cette état

As-tu une sorte de carnet du sommeil ? Noter les heures de coucher, de réveils, de re-coucher ? Et noter ce qui a pu causer un tel réveil ou un problème d'endormissement ? (Pensée négative, pas de fatigue, pensées qui tournent dans ta tête). Te sens-tu fatigué ? la journée, le soir, la nuit, etc ? Cela peut être utile pour le médecin que je te conseille une fois encore à aller voir.

Je peux essayer mais j'ai pas fini de prendre des notes mdr

Note les heures de prises de médicament et essaie d'objectiver ce qu'il t'arrive. Prends tes symptômes, tes angoisses les unes à la suite de l'autre (et ne vois pas la montagne de l'ensemble) et analyse les en étant objectif et en mettant la soirée du 31 dans un ratio "normal" (il faut qu'il prenne pas trop de place mais la place qu'il mérite: à savoir, une soirée il y a un mois avec telles substances et que les moyens médicaux modernes m'ont dit que mon cerveau allait bien).

Ok merci pour l'analyse de mon cas sa fait plaisir car les medecins s'en battent un peu le steak tant que a leur yeux c''est pas grave
Mais je crois savoir ce que j'ai, une legere hypoxie cérébrale ( je crois ) je regarde ca sur internet et je vois que les causes peut etre une surdose de drogue ( je sais pas si ca veut dire overdose mais je pense pas avoir eu ca ) .Ce que expliquerait que j'arrive moins a supporter l'effort et mes problemes de sommeil, aussi desfois j'ai du mal a respirer mais je sens pas que c'est a cause du poumon.

Hors ligne

#34 06 Feb 2017 à 21:43

lovetacos 
Nouveau membre
France
010
Date d'inscription: 30 Jan 2017
Messages: 14

Re: Je crois que j'ai endommagé mon cerveau

Oh merde dsl j'ai pas tout capter pour les citations ^^ mais j'ai essayé de repondre entre chaque paragraphe

Hors ligne

#35 06 Feb 2017 à 22:55

Lu' 
Nouveau Psycho
Suisse
1700
Date d'inscription: 29 Jul 2016
Messages: 63

Re: Je crois que j'ai endommagé mon cerveau

Hello,

Je réitère le premier conseil donné sur ce sujet: arrête de lire internet... sans être médecin, je pourrais te diagnostiquer un cancer et 36'000 autres syndromes.

Une maladie, ce n'est pas qu'une liste de symptômes... Dans le cas de l'hypoxie cérébrale, pour la diagnostiquer, il faut plus de tests médicaux et pas uniquement comparer des symptômes. Un des tests principaux est... un scanner notamment et le tiens n'a rien décelé. Tu pourrais difficilement faire le peu de sport que tu fais (courir avec des mouvement non coordonnés), écrire sur un forum et la majorité des symptômes ne correspondent pas rien qu'en lisant quelques sites et en les lisant d'un point de vue extérieurs. Après je ne suis pas médecin, tu peux toujours parler de cette supposition au tiens.

C'est dur à dire mais je pense qu'il faut arrêter d'essayer de trouver une réponse ou te diagnostiquer toi-même: tu ne le pourras pas et tu vas empirer les choses.

Si ton médecin ne t'écoute pas, discute-en avec lui. Explique-lui tes attentes ou demande-lui de t'expliquer quand il ne veut pas faire telle ou telle action.

1) Actuellement, tu es en train de devenir dépendant au benzo (somnifère)... tu n'arrives pas à dormir sans mais pourtant il ne suffit pas à te faire dormir. Qui plus est, ce n'est pas un somnifère adapté à tes besoins... il a une durée d'action courte (2-3 heures) or il te faut quelque chose qui tienne toute la nuit (somnifère forme retard, benzo à demie-vie longue)
2) Tu ne peux pas survivre avec des benzo à vie, une prédisposition à un terrain d'angoisses est à traiter sur le fond avec un psychiatre/psychologue, pour apprendre à gérer tes angoisses.
3) Un somnifère doit être prescrit pour une trèès courte durée (deux semaines max en général). Il faut que tu te sortes de là avant de t'enfoncer.
4) Certains benzo peuvent empirer un terrain anxio/dépression sous-jacente... en as-tu parlé à ton médecin ?
5) Si cette soirée du 31 a réellement causé des dégats, demande à ton généraliste à voir un neurologue pour EEG et éventuelle IRM mais seulement si tu es prêt à entendre TOUS les résultats (qu'ils te conviennent ou non) et que tu y vas en n'ayant pas d'attente sinon tu vas te rendre malade plus qu'autre chose.
6)T'arrives-t-il d'avoir des sortes de picotements dans le corps quand tu dis que tu as du mal à respirer ou besoin de + respirer ?
7) Tu as arrêté la fumette un peu avant la soirée... n'oublie pas le sevrage qui provoque des insomnies. Cela peut être un ensemble de choses : sevrage, 31, fatigue, stress, effets secondaires des benzos, etc, etc.

Garde à l'esprit que malgré ces symptômes désagréables, s'il y avait quelque chose de grave, tu ne serais pas en état d'écrire... une hypoxie c'est quelque chose de très grave... honnêtement, tu sembles plutôt avoir fait un gros badtrip ayant eu des conséquences sur ton mental et en conséquence, sur ton corps comme je le disais dans mon message.

Essaie d'arrêter de lire le net... quand j'ai eu mes soucis de santé (raison pour laquelle je suis inscrit ici vu mon traitement), on a mis des mois à me diagnostiquer et j'ai passé des mois à chercher... j'ai cru avoir un cancer, j'ai cru avoir des lésions nerveuses, j'ai cru devenir fou car j'avais pleins de symptômes (douleurs, pertes de sensations, etc.) et personne ne me répondait. Au final, on m'a diagnostiqué (et encore, ce n'en n'est pas un "vrai" et entre les symptômes de base et ceux que j'avais à la fin, je m'en étais rajoutés une grande partie due à ma peur, au fait que je n'avais pas de réponse.

Je sais que c'est horriblement * chiant * de voir un médecin minimiser sa douleur ou de se faire dire de se calmer, de voir les jours passer avec la même souffrance sans que personne ne comprenne vraiment ce qu'il se passe et la peur que nos symptômes, nos douleurs ne partent jamais... effleurer la simple idée qu'on va devoir vivre avec ça à vie est effrayant, angoissant à un point inimaginable...

La clef dans tout ça, c'est communiquer avec son médecin... lui dire ce qui te fait peur ce que tu attend de toi, de lui... les médecins ne cherchent pas nécessairement à deviner ce qu'il se passe dans ta tête, ils vont te poser des questions cliniques (certains sont plus futés) mais ton job à toi, c'est d'être à 100% transparent avec ton doc et lui dire ce que tu veux... au pire il te dira non et il t'expliquera pourquoi (il doit te l'expliquer).

Dernier point: de ce que tu décris, tu n'as pas fait de surdosage/overdose le 31, plutôt une mauvaise descente et c'est quelque chose d'assez connu avec la cocaïne... surtout si tu mélanges avec l'alcool.

Je sais que ma réponse n'est pas celle que tu voudrais avoir... j'essaie vraiment d'objectiver ce que tu nous dis... et je ne le fais pas pour te contredire ou pour juger, uniquement pour essayer de te donner cette perspective que l'on a de l'extérieur.

Pour résumer: reprends RDV avec ton médecin (ou même un nouveau si tu préfères), et reprends TOUT à zéro: prends le temps de lui réexpliquer ta situation, ton historique sur tes consos, ton statut actuel, tes symptômes et leur évolution. Tes traitements et tes réactions à ces médocs. Demande-lui un check-up et je sais que c'est kitsch mais si on oublie cette histoire de 31 et de cerveau, sur le fond, consulte pour apprendre à gérer ton état anxieux.

Courage à toi !

Hors ligne

#36 07 Feb 2017 à 13:56

lovetacos 
Nouveau membre
France
010
Date d'inscription: 30 Jan 2017
Messages: 14

Re: Je crois que j'ai endommagé mon cerveau

Ben cette nuit j'ai mieux dormis donc c'est déja un bon point du coup peut etre que je flippe trop pour rien comme tu dis. Peut etre que je suis parti trop loin mais bon sa fait peur desfois quand meme ^^

Du coup tous les "symptomes" que j'avais se montrent pas trop quand je dors assez bien donc jsais pas si sa vaut la peine d'aller voir des spécialistes.

Et toi tes problemes ce sont réglés ou t'es toujours dans le mal ?

Hors ligne

Écrire une réponse Remonter


Sujets similaires dans les forums, psychowiki et QuizzZ

Réponses Discussion Vues Dernier message
9
[ Forum ] Expériences - Mon cerveau part en vrille par FADW
2795 03 Sep 2015 à 10:30
par FADW
Psychoactif en Images
Plus d'images psychoactives
'
En ce moment sur PsychoACTIF  flux RSS de Psychoactif
[ Appel à témoignage ]
Parler de son passé de tox à une nouvelle copine/nouveaux potes?
[ Appel à témoignage ]
Quelles sont vos cathinones préférées ?
[ Fanzine ]
Creation d'un fanzine collectif psychoactif ?
16:40Commentaire de groovie
[ Forum UP ! ]
Cherche prix et photos de prods pour enrichir le PsychoWIKI
18:15Discussion sans réponse depuis 24h
[ Forum ]
Pensez-vous que de bien seché sa coke assiette... peu eviter douleurs
10:24Commentaire de Bichique dans [Cocaïne-Crack...](3 réponses)
[ Forum ]
Achat de graine de tabac par PayPal
10:09Commentaire de PSYCHOCRACK dans [Tabac et cigarette el...](28 réponses)
[ Forum ]
Effets secondaires - Les possibles effets à long terme
09:26Commentaire de Recklinghausen dans [MDMA/Ecstasy...](1 réponse)
[ Forum ]
Drogue info - J'ai besoin d'info (DXM)
08:51Commentaire de Recklinghausen dans [DXM (dextrométhorphan...](1 réponse)
[ Forum ]
Couple - Folle de ne pas être sa seule héroïne
04:12Commentaire de Mammon Tobin dans [Familles, amoureux(eu...](4 réponses)
[ Forum ]
Film - Films sur la drogue?
02:15Commentaire de Résilience111 dans [Culture drogues...](82 réponses)
[ Blog ]
Engagement d'usagers dans la réduction des risques en Suisse
22:54Commentaire de Jean C. dans le blog de Jean C. (54 commentaires)
[ Blog ]
-Essai MDMA-
21:28Commentaire de Pierre et Jacob dans le blog de Pierre et Jacob (2 commentaires)
[ Blog ]
Sans titre.
11:16Commentaire de Neyt dans le blog de Neyt (3 commentaires)
 
 [ QuizzZ ]
Tester vos connaissances sur la vape
Dernier quizzZ à 11:44
  PsychoWIKI
Amphétamine-Méthamphétamine, effets, risques, témoignages
[ Nouveaux membres ]
pierrenmouss, laPatronne10, Agg nous ont rejoint et se sont présentés les trois derniers jours.
SONDAGE
Avez vous déja navigué sur le deep web ?
 

Résultats | Archives
S'identifier

Mot de passe oublié

Morceaux choisis 

 Crise d'angoisse , Burn out , arreter le xanax , effet secondaire
par Garsduso, le 21 Apr 2017
Je ne sais pas si tu consommes des anxiolytiques depuis longtemps mais les symptômes ont l air typique d un arrêt brutal... Ils engendrent une dépendance physique très forte et l arrêt d un coup est potentiellement mortel Il y a quelques années j étais tombé dedans....Bien comme il faut !! 6...[Lire la suite]
 taz qui me rend molle
par PilMePlease, le 19 Apr 2017
Salut Zeloui420, Alalala, l'extase de la première fois ! Pour ma part, la première fois n'était pas folle à cause de la qualité du produit qui n'était pas bonne, j'ai eu cette première fois bien après... Mais revenons au sujet, il est flagrant que tu ne connais pas bien la molécule, que...[Lire la suite]
 LSD et champis , quelles différences ?
par Garsduso, le 19 Apr 2017
Les autres morceaux choisis
Les dernières notations

merci très intéressant /douwegberts dans [forum] Cannabis: Le CBD Cannabidiol pour les nuls!
(Hier à 12:58)
Excellentissime / merci Reckman - Away dans [forum] chansons sur la dope et la zone
(Hier à 12:19)
Merci pour ces 2 Perles R111 / Away dans [forum] chansons sur la dope et la zone
(Hier à 09:34)
Une vidéo de ce post a été selectionnée pour être mise en valeur sur la page d'accueil. (filous dans [forum] Drogues : En Finir Avec 40 Ans De Politiques Répressives
(Hier à 08:16)
Une vidéo de ce post a été selectionnée pour être mise en valeur sur la page d'accueil. (filous dans [forum] Cannabis: Le CBD Cannabidiol pour les nuls!
(Hier à 08:14)

Pied de page des forums

Propulsé par FluxBB
Traduction par FluxBB.fr
Copyright : Psychoactif 2006-2016
Flux RSS de Psychoactif
Affichage Mobile


Psychoactif est une communauté dédiée à l'information, l'entraide et l'échange d'expériences sur les drogues, dans une optique de réduction des risques.


Licence Creative CommonsPsychoactif de https://www.psychoactif.org est sous licence CC by NC SA 3.0