Comment gérer la descente de coke ? / PsychoACTIF

Comment gérer la descente de coke ?

Publié par ,
146072 vues, 56 réponses
Dounia 
Nouveau Psycho
France
300
Date d'inscription: 13 Apr 2018
Messages: 106
Ce message ne concerne bien sûr que ma propre expérience...
En général, après une grosse session je trouve l’apaisement et le sommeil avec quelques benzos et quelques zopiclone...

Ce n’est sans doute pas l’ideal, mais ça fonctionne plutôt bien et ça m’evite de passer des nuits blanches à cogiter et d’etre complètement foutraque le lendemain.

Le problème c’est comme ce soir, je sais que j’en ai encore et que je dois la garder mais j’ai bien du mal à me l’imposer...

Bon courage ce soir à tous ceux qui galèrent seuls avec leurs pochons...

Bises

Dounia snort

Hors ligne


Antoinedar 
Nouveau membre
France
000
Date d'inscription: 19 Apr 2018
Messages: 15
Tout pareil, je partage ton sentiment et honnêtement je vais pas te faire la leçon parce qu’au levé du soleil j’aurai fini ma cons. Dis toi que t’as passé’ un bon moment et te focalise pas sur le présent. Moi ça m’aide à pas cogiter jusqu’à la nuit d’après! Bon courage

Hors ligne


TurksIslander 
Nouveau membre
000
Date d'inscription: 27 Jul 2018
Messages: 1
Mon Dieu comme tous ces post « font du bien »..
Non pas que je sois heureuse que vous ayez tous à subir cette terrible descente ainsi que la dépendance ni même que cela m’a empêché de taper tout en vous lisant mais de savoir que je ne suis pas seule et aussi que je ne suis pas folle...
je n’ai pas grand chose à rajouter concernant la descente, je pense que phœnix à apporter les « meilleures » réponses (mais que aussi cela dépend de chacun d’entre nous) donc j’espère que mon post atterrit sur le bon chat et  que vous me comprenez autant que je vous comprend.
J’ai tres récemment prit la décision d’arrêter la C, ce n’est pas encore fait mais c’est en route et merci à tous de partager vos expériences.

Hors ligne


Assoactis 
Psycho junior
France
500
Date d'inscription: 19 Jun 2017
Messages: 212
Blogs
Pendant longtemps j'ai eu recours aux benzo pour atténuer l'angoisse de la descente...Mais je me suis rendu compte que je commençais à en consommer pas mal et j'ai vu venir l'addiction, du coup j'ai arrêté. Maintenant c'est "à la dure", en me raisonnant avec quelques mantras du genre "ça ne va pas durer", "respire, tout ce qui est monté doit descendre, ça va passer" etc...ça a pour effet intéressant que j'ai beaucoup réduit ma consommation de C, parce que je trouve que la descente bien tape-cul c'est très cher payé par rapports aux effets positifs...Et aussi, il me semble qu'à force de gérer ces bad-descentes je gagne en self-control, en connaissance de moi-même en situation de stress. Ça doit valoir le coup d'essayer des techniques de respiration/méditation pour cadrer l'angoisse, je pense...

Dernière modification par Assoactis (27 juillet 2018 à  16:32)

Reputation de ce post
 
Oui pour la connaissance, White Rabbit ;)

Remember what the doormouse said : feed your head...

Hors ligne


Rove 
Nouveau Psycho
000
Date d'inscription: 16 Apr 2018
Messages: 57
Bonjour je suis en sevrage d opium je voudrais essayer ojd un micro dosage de coke vs croyer que ca peut me faire du bien ?
Y a t il une dose ou on n a pas de descente?
(Je n ai pris qu une fois de la c mais mixé ac came en trace )
Merci
Rove

Hors ligne


Carter Layne 
Nouveau membre
France
000
Date d'inscription: 27 Oct 2015
Messages: 14
Simple et efficaces, partie de jambe en l'air ou branlette bien hard sale. 2 avantages KO par la fatigue ou kO par l'ejaculation .

Hors ligne


estoufromparis 
Nouveau membre
000
Date d'inscription: 30 Jul 2018
Messages: 2
Perso Benzo + Tercian à faible dose pour redescendre en douceur
Mais faible dose ! Ne pas tomber dans la poly-addiction...

Hors ligne


Cocohu3te 
Nouveau membre
France
000
Date d'inscription: 23 Jul 2018
Messages: 21
Benzo + Vapo weed en descente, mon combo ultime punk1

Hors ligne


Junon 
Nouveau Psycho
800
Date d'inscription: 02 Jun 2018
Messages: 155
Blogs
hier j'ai commencé à avoir une sale descente après une petite session c., heureusement des potes sont venus et avait pas mal de beuh, bh franchement la descente est passé creme

sinon manger aide à bien redescendre, perso un petit trait de subutex également

Hors ligne


Junon 
Nouveau Psycho
800
Date d'inscription: 02 Jun 2018
Messages: 155
Blogs

Rove a écrit

Bonjour je suis en sevrage d opium je voudrais essayer ojd un micro dosage de coke vs croyer que ca peut me faire du bien ?
Y a t il une dose ou on n a pas de descente?
(Je n ai pris qu une fois de la c mais mixé ac came en trace )
Merci
Rove

pas tellement une bonne idée, le manque d'opiacé est au dessus du trip de c., le seule truc que ça te fera c'est de couler 2x plus du nez ce qui est pas très agréable

Hors ligne


noiado 
Nouveau Psycho
Brazil
000
Date d'inscription: 18 Mar 2015
Messages: 75
Je prend une ou plusieurs douches et un demi comprimé de quétiapine, même chargé j'arrive a dormir avec cette recette. Voilá

Des vacances pas chères: la drogue

Hors ligne


Sangdencre 
Nouveau Psycho
France
204
Lieu: France (75 ; 68; 67; 13 )
Date d'inscription: 23 Jul 2018
Messages: 115
Blogs
Je crois que j'aborde là, mon post le moins RdR possible. Je ne prenais la coke qu'en iv de speedball, l'héro dépasse l'effet de la coke en durée, donc pas vraiment de descente. Le souci, c'est qu'un flash de speedball, qui dure 1à 2 min. te donne envie de remettre ça desuite….Grave erreur, n'oublions pas que l'héro est mortelle en redrop. Donc, on se satisfait de l'effet de l'héro, pas question de mourir !!!

Pour moi, la weed en infu, bien avant ça l'a toujours fait. De petites gorgées tout du long qui montent très lentement, des jus de fruits, ne pas se coucher avant d'en ressentir le besoin. Pas de benzos, ça sert à rien, la coke à le dessus. Et si la descente est si terrible, ne vous l'infligez pas trop souvent...mur

La malédiction de l'espèce humaine c'est qu'elle prend la haine comme une forme de communication
Gogol.

Hors ligne


Nohan Enzo 
Nouveau membre
France
000
Date d'inscription: 30 Sep 2018
Messages: 19
Pour ma part,mon erreur irréversible a été de me la shooter...On m'avait pourtant prévenu,mais on est tous un peu narcissique pour ça ! Du genre,mais non t'inquiètes,moi j'assure,je gère,je peux me restreindre,je prend 1 gr ou 2,et j'economise avec trois fixe par jours pas de soucis.(Ce serai tellement plus simple,car il faut quand même avouer que c'est le premier qui donne l'état qu'on recherche par la suite toute la journée mais en vain...) moi,mon meilleur substitut,c'est "la mort de mon salaire ! " il y a 2 problèmes avec le fixe... La cocaïne bien-sûr qui en intra te monte brutalement et violemment quand on commence à l'injecter,une montée très brève mais tellement jouissive( la cocaïne est vicieuse) et l'autre problème dont on ne parle pas, c'est le geste,le rituel de la piquouze,la préparation,oui ça aussi c'est un plaisir. Et la restriction on y arrive pas... Parfois on se dit,aller j'attend 1h00 et j'en reprend 1,mais non on enchaîne,pourtant on sait que c'est du gachis mais voilà,tant qu'il y en a on prend,même si les derniers shoots sont microscopiques,qu'on essaye de faire durer notre dernier petit caillou et que quelques heures après on regrette déjà d'avoir tout gaspillé comme des cons!  Voilà, je te dit pour ma part,le meilleur substitut,c'est quand tu n'aura plus de tunes et c'est là qu'il faut se dire j'en profite pour stopper... Ne pas tomber non plus dans l'engrennage du "avoir de l'argent facile pour en chopé. Je n'ai jamais crû que quelqu'un pouvait m'aider... Nous seront toujours les acteurs principaux... Et pour finir,pensez à vos passions,que vous aviez avant que cet artifice rentre dans votre vie,regardez-vous dans un miroir et ressortez certaines photos du passé,et pour finir,demandez-vous si ce bonheur provisoire vaut-il le coup de sacrifier des moments et autant d'argent pour lui....voilà des petites choses qui peuvent aider à decrocher. Bonne soirée

Ps :  "Fais ce que je dis mais pas ce que je fais."

Hors ligne


Ezer 
Nouveau membre
000
Date d'inscription: 15 Jun 2018
Messages: 5
Alors moi qui suis un bon Conso de C et j’aime ça mais je déteste me descentes.. avant chaque début de session je pense à la descente. Il faut que ma descente coïncide avec mon coucher. Comme ça je galère pas. Étant pharmacien je me fais mon petit mélange xanax 0,5 et un dafalgan codéine 1g. Ça me calme et au lit

Hors ligne


alcore2k4 
Nouveau membre
France
000
Date d'inscription: 30 Jan 2019
Messages: 1
/forum/uploads/images/1548/img_20190125_010654_01.jpg
Hello, je shoot la C depuis 20 ans.
Je n'ai plus du tout de descente. Mon truc, c'est alterner Coke, crack, coke crack. En plus ça repose les veines. Et on peut sortir faire les cons avec du crack, plus difficile de s'envoyer un shoot dans le RER, ou alors bonjour la boucherie...
Il faut aussi avoir suffisamment de produit.
Je fais ça 2x dans le mois, mais quand je commence, c'est pour 3/4 jours non stop.
Le bedo ça me calme aussi pas mal.
Bref, quand il commence a ne plus y avoir de C ou Crack, là, il y a bien là metha, les valium le bedo mais le seul truc qui nous fait redescendre "avec plaisir", ben c'est l'héroïne.
Du coup avant chaque soirée, je garde précieusement 1 petit g d'héroïne, qques bedos, et après 1 ou 2h, 2 ou 3 shoots, je m'endors, sans aucune descente.
Bon tout cela demande des moyens, mais franchement, je préfère bosser 2 semaines et me déchirer comme un fou pendant 3 jours après, plutôt que galérer tous les jours a la recherche d'un misérable shoot ...
Pour résumer : Coke Crack Héroïne, c'est le tiercé vainqueur !
/forum/uploads/images/1548/img_20190112_084645.jpg
Hero

Hors ligne


Naoy 
Nouveau membre
France
000
Date d'inscription: 12 Aug 2016
Messages: 6

Jean-Paul 3 a écrit

Alors si vous lisez ça parce que vous avez vous aussi en ce moment le coeur qui bat la chamade et que vous vous sentez trop mal, peut-etre qu'il est temps pour vous comme pour moi d'arrêter avant de tomber dedans pour de bon.

Je suis en effet en plein dedans, et il m'en reste je pense que je vais m'en prendre une dernière et jeter tout le reste au chiotte....

Je sais que je dérape en ce moment par le temps que je passe chaque weekend sur ce forum... Je n'y ai jamais trouvé ce que je cherchais, si tenté que je cherchais quelque chose. Surement un miracle ? Mais je crois que je suis souvent passé à côté de ce poste sans lire chacun des posts. En fait dès que je commence à lire "je prends des opia / benzo / smoni" je ferme la fenêtre.... Attention je ne juge pas, je suis addict de la C du weekend (avec lundi mardi recup, mercredi pleine forme jeudi ça travail, vendredi on dit non, et si on a réussi à passer le vendredi ça craque le samedi... et ça fait des mois que je suis dans ce cycle infernale), mais je trouve qu'il y a danger à partager ses expériences presque comme des conseils. Une personne (et je crois qu'il y en a beaucoup ici) qui se trouve dans l'état dans lequel je suis mais qui psychologiquement absorbe tout ce qu'elle peut comme information pour trouver une solution pour se sortir de cette tornade de mal-être, ben je trouve ça dangereux. Alors moi je suis qui pour venir lacher une critique d'un forum ou j'ai posté 1 fois (d'ailleurs je me rendu compte du temps qui s'est écoulé sans que j'arrive à résoudre mon problème...), je débarque de nul part mais comme je l'ai dit je lis beaucoup ce forum et parfois j'ai l'impression que la seule solution c'est d'en rajouter une couche par dessus la couche...... parfois il y a la forme "attention c'est pas bien" avant d'expliquer ce qui marche se déboiter par dessus son déboitage... parfois c'est cash avec  étalage de "ma boite à pharmacie" ... ou un message qui m'est resté en tête " Pour résumer : Coke Crack Héroïne, c'est le tiercé vainqueur ! "
Désolé si je mets les pieds dans le plat mais d'habitude quand j'ai des choses à dire, la minute d'après j'ai plus envie... Là l'envie était trop forte, ça faisait trop longtemps que je vois ce genre de messages qui me rendent encore plus mal .... Bon c'est souvent suivi de commentaires bienveillant, mais pas tout le temps. (

Je suis totalement fatigué, j'ai puisé dans mes ressources physique pour essayer de passer un message, parce qu'en se énième matin de descente angoissante et psychologiquement hard j'ai eu très envie de vous partager ça (en 5 ans de lecture de ce forum, c'est dire comment ça remu dans ma cervelle) ...
Alors je lance ça là comme ça, au risque de me faire jeter : Peut-être faudrait-il modérer ces messages avec un simple message d'avertissement ? Tout le monde n'est pas en pleine possession de ses esprits et la frontière entre l'expérience d'une personne qui est aussi en galère et entre la recette de cuisine de "comment prendre d'autres drogues pour annuler les effets des premières drogues" est mince... Et quand on n'a l'impression qu'il n'y a pas d'autres solutions....

(bon j'ai fait une petite pause, fin du pochon au fond des chiottes, restait plus grand chose mais psychologiquement j'ai l'imp qu'il fallait le faire pour que j'entame un serieux changement de cap... C'est totalement con d'en arriver à se rassurer avec des gestes finalement qui rimeront plus à rien surement le weekend prochain sad )

Allez, je vais juste finir par une note positive : Mais comment j'ai pu passer à côté des messages de Jean Paul 3 et de Phoenixxx ... Quel plaisir à lire. Je vais d'ailleurs me les relire plusieurs fois pour me calmer un peu ... Il y en a d'autres également qui font du bien, mais vos 2 posts, moi quand je les li j'ai l'impression qu'on est juste des humains et qu'il faudrait qu'on arrête de s'écouter autant... Et de trop écouter notre monde. Parce qu'on a la chance d'être lucide, malgré des problèmes que les médecins, psy ou entourage se délecte de leur donner des noms qui quand on les lit ça devient contagieux.... On se contamine ! Mais biensûr ils ont leur petit remède miracle.... sur ordonnance. J'ai toujours refusé les medocs, je m'en vente assez souvent, et pourtant je m'en prends une bonne dose chaque weekend (enfin, je dis ça pour me tourner en ridicule mais j'ai bien compris que la C n'est le remède de rien du tout)

On a cette chance d'être lucide, d'autres beaucoup moins, et dans ce cas je ne peux pas affirmer que les medocs c'est mal, peut-être qu'il n'y a pas d'autres solutions, mais en même temps c'est difficile de ne pas croire que nous rend juste addict de drogues légales... Je suis surement très prétentieux de dire ça, quand je lis des personnes qui se livre sur leur vie où je n'ai même pas 1/100 de leur soucis, je me dis pendant 1 sec quand il explique toutes les pilules qui prenne et que ça les aide, que c'est bien que des labo puisse les soulager... Mais je reviens vite à mon sentiment qu'on devrait redevenir des humains. C'est totalement bateau mais ça l'est tellement qu'on finit par l'oublier et on finit par se mépriser ... J'ai la certitude que les pilules, drogues, alcool, et conneries en tout genre n'est qu'un voile qu'on tire sur ce qu'on est vraiment, et même si c'est surement confortable pour moi de dire ça parce que je n'ai pas de soucis comme certain, j'espère de tout coeur que vous arrêterez vos conneries <3 Il doit  y avoir des alternatives pour se retrouver, retrouver son chemin, j'y crois !

Maintenant je vais m'occuper des miennes de conneries, un long travail m'attend, je ne vais pas relire tout ce que j'ai écris, c'est un sacré pavé, je sais même pas si ça m'a fait du bien, je suis dans une situation que vous connaissez : en pleine crise d'angoisse actuellement, je vais vite relire le message de Phoenixxx smile

Hors ligne


baden baden 
Nouveau membre
France
000
Date d'inscription: 23 Feb 2015
Messages: 6
Blogs
Je suis si heureuse de tomber sur ce forum !

C'est génial toutes ces astuces. J'ajoute comme conseil la méditation sur smartphone. C'est efficace sur moi parce que j'ai remarqué que la C me coupe de mon corps. La méditation me permet de réinvestir mon corps, de poser ma respiration, de ne plus penser, de débrancher. Du coup, les idées arrêtent de tourner, l'esprit se calme, le corps se détend et se prépare au sommeil. La méditation n'est pas faite pour ça à la base. Mais ayant des problèmes d'angoisses nocturnes depuis toujours, y compris sans drogue, j'utilise la méditation pour m'endormir. Après, je ne cache pas que c'est comme la gym, faut s'entrainer un peu avant de sentir les effets. N'empêche que ça m'aide bien à descendre sous C. Bon, j'en prends un à deux grammes par semaine depuis 1 mois. Autrefois, j'en ai pris beaucoup, puis très peu ces dernières années, sauf depuis 1 mois donc.

Perso, j'utilise depuis 3 ans l'application Petit Bambou, des méditations audio, c'est 7€ par mois. J'aime bien notamment les programmes de body scan , on doit ressentir chaque partie de notre corps une à une, très lentement. ca détend les muscles. En réintégrant mon corps, je réintègre le présent, car notre corps vit toujours au présent. C'est notre cerveau qui pense à l'avenir, au passé, se projette. Et en descente, ce phénomène s'amplifie.

Bon, ça ne m'empêche pas de m'envoyer 2 lysanxia 10 mg + 1 tercian 25 mg pour m'endormir, mais je prends cela tous les jours même quand je ne prends pas de coke. Ca c'est une très vieille addiction au benzo, ça fait une quinzaine d'années. C'est un autre problème.

Hors ligne


bloodistory 
Nouveau Psycho
France
510
Lieu: 31
Date d'inscription: 18 Nov 2016
Messages: 172
Je la gère tjs avec une petite prise d’opus, si j’en ai sous le coude. J’ai rien trouvé de plus efficace.

Par contre, il faut faire très attention à prendre une petite dose d’opi.

La C plasmatique en circulation, qui est loin d’être éliminée potentialise très fortement les effets des opis. Re-uptake des catécholamines tjs en mode ON tant que toute la C et ses métabolites n’ont pas étés totalement éliminés.

Donc le risque de faire une OD d’opi après avoir consommé de la C pendant des heures, voire des 2, 3 jours est réel.  Ce n’est pas un fake et c’est arrivé à plus d’un, à mon avis.

J’en ai fait une petite avec 3 fois rien d’hero, genre 0,2 et ce n’était pas de la bombe. Juste de l’héro de rue correcte, mais après 24 h de C de qualité. Mais l’OD est montée 15 à 20 minutes après le shoot. Rien à voir avec une OD classique rapide.

Quand je dis opis, même une petite dose de metha faire très bien l’affaire. Ca te permet de bien gérer la descente. Par contre, faut éviter d’en prendre avant la session. Mon pote m’a dit, pls fois, que ça minorait les effets de la C. A confirmer.

Dernière modification par bloodistory (23 février 2019 à  14:23)


Plus jamais de cold turkey

Hors ligne


filousky 
Modérateur
France
10600
Lieu: Là-bas, là-bas dans la forêt
Date d'inscription: 14 Dec 2008
Messages: 9184
Blogs
Je ne touche que très rarement à la coke. Quand je fais une petite fête, j'ai comme tout le monde une tendance à abuser et à aller vers une descente hardos.

L'alcool, je n'y pense même pas tant les lendemains et les jours suivant sont durs. Par contre, une prise de benzodiazépines à demie-vie courte (Xanax par exemple) suffit à me détendre et à me faire passer la partie difficile en dormant sans ressentir ces effets désagréables de la fin des effets de coke quand il y a eu excès.

Perso, ayant essayé pas mal de choses, c'est le plus safe que j'ai trouvé. Attention, mes consommations son très rares.

Amicalement

Fil

Dernière modification par filousky (08 mars 2019 à  17:44)


Analyse de drogues anonyme et gratuite
Si tu pisses contre le vent, tu vas mouiller tes sandales !

En ligne


sud 2 france 
problème traitement
France
1700
Lieu: nimes
Date d'inscription: 14 Oct 2013
Messages: 1824
Blogs
Moi la coke c'est fini, mais quand j'en prenai le skenan en fin de session est ce que j'avais trouvé de mieux, ensuite le valium

Hors ligne


britney70 
Nouveau membre
102
Date d'inscription: 10 Aug 2018
Messages: 23
Salut ,

Tous vrai consommateur a une piece dediee a la pharmaceutique capable de gerer toutes sortes d urgence ....

Descente de c : de koi se calmer ou dormir : xanax , somnifer , ou tous simplement : antihistaminique comme " ceterizine" en vente libre et a moindre prix ....

A plus .....
Reputation de ce post
 
Tu as raison. Mesure RDR. Boots

Hors ligne


Titus22 
Nouveau membre
France
000
Date d'inscription: 24 Feb 2018
Messages: 2

Jean-Paul 3 a écrit

Salut à tous,

1) tenter de voir venir et de s'arreter à temps, c'est bete à dire mais autant le dire : le moment où on se dit "je suis trop bien, j'adore ça, je suis défoncé" c'est le moment clé où il FAUT arrêter car après ça ne pourra qu'aller mal et être juste de l'angoisse pendant des heures.

Salut l'ami, je me dis la même chose mais il m'est impossible de m'arrêter ! je suis comme un gosse dès que j'ai mon G. je n'en prends pas souvent, quoique je peux prendre 1 par mois ou même 3/4 dans le mois... mais aussi suivi de 2 à 4/5 mois en gros que je me restreins d'acheter pour mon usage perso.


dès que vous vous sentez bien et défoncé, arretez. Si vous voyez que c'est impossible jetez tout, le plus vite sera le mieux pour vous.

J'aimerais bien mais ça coute assez chère et que je deviendrais fou mur  de le voir partir dans les toilettes !

2) si on est allé trop loin, franchement la seule chose à dire, même si ça fait de la peine, c'est attendre et se dire que ça ira mieux, car il n'y a pas grand chose à faire. Penser que ça dure 4 heures, jamais plus

C'est vrai qu'il faut ce dire ça, mais franchement c'est extrêmement dur à vivre ! il faut ce dire que l'ont ne pense pas à la descente avant d'avoir pris LA 1ère trace qui délivre déjà l'envie de refaire la 2ème direct, mais on continue pour éviter de descendre !


Du coup si on finit systématiquement ses prises de coke en faisant une recherche Google que j'ai trop faite, pour savoir comment aller mieux, et qu'on tombe alors sur ce forum, selon moi il faut arrêter cette substance

super plus-un

Alors si vous lisez ça parce que vous avez vous aussi en ce moment le coeur qui bat la chamade et que vous vous sentez trop mal, peut-etre qu'il est temps pour vous comme pour moi d'arrêter avant de tomber dedans pour de bon.

Je suis ok avec toi, j'ai comme toi, en gros : mes putain de pulsions... un G dur 2/3 heures chez moi et souvent, à chaque fois comme je vis seul et personne pour me stopper, alors là ! la tentation est trop forte ! et puis, ma petite voix dans ma tête " allez tu sais ce que c'est, alors fonce !" trop con...


Allez courage ça va passer, ça finit toujours pas passer !

Merci ! il en faut et puis ça m'a fait plaisir de faire ce post. On va dire que ça passe le temps wink ciao

Hors ligne


Siobil 
Nouveau membre
France
000
Date d'inscription: 01 Dec 2017
Messages: 11

Ezer a écrit

Alors moi qui suis un bon Conso de C et j’aime ça mais je déteste me descentes.. avant chaque début de session je pense à la descente. Il faut que ma descente coïncide avec mon coucher. Comme ça je galère pas. Étant pharmacien je me fais mon petit mélange xanax 0,5 et un dafalgan codéine 1g. Ça me calme et au lit

Bonjour Ezer smile si tu es pharmacien, peux tu stp me dire si j arriverais à m endormir plus facilement et rapidement si je prends du lexomil et/ou du donormyl?? Merci d avance !!

Hors ligne


elh 
Nouveau membre
France
300
Date d'inscription: 04 Sep 2019
Messages: 34

Sun a écrit

Salut tout le monde
Désolée d'avance si ce sujet a déjà  été traité. Voila je gère assez mal la descente de CC quand j'abuse, or là  je viens d'exploser mon paquet et je sais que les prochaines heures vont être compliquées. J'aimerais savoir... quand vous êtes à  balle de Cc et que vous décidez d'arrêter (ou que le paquet vide le décide pour vous) vous faites comment ? En général quand j'ai fini ma petite cession bah je vais me coucher parce que c'est ce qu'il y a de mieux à  faire, mais quand j'ai abusé et dépassé mes limites (que je connais mais bon, dur dur de se contrôler parfois...), je ne trouve pas le sommeil avant des heures et des heures (évidemment), et en plus j'angoisse dans mon lit comme une débile (mon coeur qui bat trop vite etc), et c'est vraiment l'enfer ! Avez-vous des conseils ? Vous avez des trucs pour dormir ? Des conseils aussi pour ne pas angoisser bêtement (ou pas, en fait on ne sait jamais si c'est psychologique ou justifié !) ? Ou alors est ce que vous préférez ne pas vous coucher et attendre que ça passe, mais auquel cas comment vous gérez la descente ?
Je précise que je consomme de manière plus ou moins occasionnelle, on va dire de une/deux fois par mois à  une/deux fois par semaine, ça dépend
Une grand merci d'avance à  tous ceux qui voudront bien me répondre (si jamais il y a des couche tard)
Et encore une fois désolée si cette discussion a déjà  eu lieu ici (c'est surement le cas), mais je n'ai pas la force de chercher
Merci beaucoup !

Ça doit faire environ 1 an que j'ai arrêté la coke, et quand je repense aux descentes que j'avais, je me dis que c'était quand même bien horrible. Mais j'en ai eu une en particulier qui m'a fait tombé dans une loooongue déprime.
Avec ma copine on a trouvé de la C et on a décidé d'en prendre, le problème c'est que c'est super difficile de s'arrêter quand tu en as beaucoup. Alors on en a prit pendant environ 2 semaines non-stop, c'était avant les cours, pendant les pauses, en sortant du lycée, le soir, tout le weekend enfin bref on arrêtait plus. Mais bien évidemment il a fallu qu'on stop cette consolation extrême afin de reprendre une vie "normale", mais impossible pour moi de re-manger, de dormir correctement, je faisais comme des malaises toutes les heures et je suis devenue maigre et très blanche : vraiment pas belle à revoir.
J'ai quand même su gérer la descente grâce à psychoactif et les conseils qu'il y avait, ainsi que beaucoup de beuh. Il a fallu que je me change les idées, écouter des musiques plus joyeuses, vivre dans la couleur et ne plus penser à ça.

Ça a été compliqué, mais j'ai finalement surmonté cette période
Encore aujourd'hui je ressens l'envie d'en reprendre mais bon bah on fait avec mdr

Hors ligne


MonsieurZan 
Nouveau membre
France
000
Date d'inscription: 24 Jul 2019
Messages: 6
Ton post indique qu'il ne s'agit "que" d'un bad post-binge d'une nuit dans le cadre d'une consommation festive. Classique avec la coke, je crois. Quand ça m'arrive, j'essaie de relativiser : il faut prendre son mal en patience, on a bien rigolé quand on enchaînait les traces et maintenant il faut supporter le revers de la médaille. C'est de la philosophie de comptoir mais pour ma part, ça aide.

Sinon, quelques coups de Stérimar dans le nez pour éviter une congestion désagréable, une grande boisson chaude et, surtout, un bon divertissement passif pour empêcher son esprit de ruminer les symptômes de la descente : film, série, émission... Ou des vidéos YouTube bien prenantes.

Courage pour les prochaines !

Hors ligne


Floocky 
Adhérent PsychoACTIF
France
000
Lieu: Brest
Date d'inscription: 07 Feb 2019
Messages: 14
Je connait assez bien maintenant la descente/craving de cocaïne pour apporter mon grain de sel,
Je n'ai plus la consommation dite festive, c'est plus de grosses pulsions qui me pousse a aller acheter 5 a 8 grammes pour 3 jours de défonce non stop tout seul comme un débile ( ouai j'ai vraiment un problème) avant c'était une fois par moi maintenant c'est plutôt tous les 15 jours. Du coup au bout de 3 jours de consommation plus qu'execive, c'est un peut l'enfer pour être de nouveau à peut près bien dans sa tronche.
J'ai pas de solution miracles je support le mal sans aucune autre substance si ce n'est que je fume du canabis et que je passe mes journées a boire du jus de fruit.

Dernière modification par Floocky (02 octobre 2019 à  18:01)


ours mal leché !

Hors ligne


nico51100 
Nouveau membre
France
000
Date d'inscription: 07 Jun 2019
Messages: 9

Zarathoustra a écrit

Super ta réponse car je m'identifie à 100% dans ce que tu vis et à vécu. 

J'en suis sortie à cause du déséquilibre de la coke, dans le sens où pour moi si je faisais la somme de ses promesses et de ses hauteurs (même avec de la super bonne coke) à la fin je n'arrivais jamais à me dire, "bon t'as déconné, tu vas souffrir mais avoue c'était génial quand même non ?". Oui c'était bien mais... surtout les premières montées, mais ensuite il y a comme un plateau indépassable, et ce plateau indépassable n'a rien de super jouissif. Tu l'entretiens, t’espères une autre montée de folie qui parfois arrive en t'envoyant une trace genre tronc d'arbre... et tu clopes comme un malade (moi qui suis sportif et fume deux à trois clopes par semaines max, et encore).

Le pire dans ce produit est que comme toi mes amis gèrent à leur façon et du coup plutôt que de nous rapprocher j'en ai aucun qui était comme moi dans le mode un peu analytique (et ça m'agaçait de plus en plus). Je suis celui qui avait l'esprit le plus critique sur la dope.

Puis d'autres se satisfont d'une petite trace (l'esprit coke sociale), non moi ça me gonfle, je veux deux grosses traces et une belle montée de furieux, d'autres estiment qu'ils adorent ça et ne poussent pas plus loin les souffrances qu'ils subissent (d'autant plus qu'à une époque on me fournissait, depuis 3 ans je leur ai fait découvert le DarkW, donc je suis devenu le dealer mais selon mon rythme, en attendant ils continuaient à se manger la coke parisienne plus ou moins coupée de daube, bonne mais trop mélangée). Un bon pote à carrément besoin de ses trois bon traits en société dans les bars le soir. Sinon il se croit inapte au dialogue.

Mon cas encore une : m'offrir un réel moment de drogue, du plaisir, des montées, ensuite je m'en passe.


Puis un effet qui me choque énormément avec la coke : Tu t'envoies une belle trace, elle est délicieuse et te transforme en personne désireuse de discuter à fond, tu discutes, etc etc... au bout de disons 20 à 40 minutes selon la qualité, tu peux te retrouver en pleine discussion et vlan... le moteur cale. Tu étais enjoué, heureux d'échanger avec untel (d'ailleurs tu  stimulais à fond une discussion assez cérébrale finalement), et voilà que le produit te "lâche" : il faut recharger.


J'ai toujours refusé les somnifères  benzo, même weed... je préférai gérer l'absence de sommeil, me taper mon protocole " trois masturbations avant de m’endormir, cinq fois aux toilettes pour uriner" puis ensuite le sommeil venait. ET je l'avoue avec la bonne coke, pas trop de problème de fatigue, j'arrivais même à reprendre la natation le surlendemain et enchainer.

Ma dernière relâche avec de la quasi pas coupée (donc 2 g dure très longtemps), j'ai duré facile trois à quatre soirées. il m'en restait, bêtement je l'ai pris au boulot après un pot arrosé du midi, et j'ai fini la première pris un peu de la seconde et tout jeté, un ras le bol pourtant sous un état positif. Sauf le mélange des deux n'a pas bien fonctionné.

Chez moi, il me restait 1 gramme (de la superbe bolivienne) : poubelle, et depuis j'en ai plus recommandé sur le DW.


A propos du DW, je la recevait aussi chez moi donc pour le RDR je la testait via un id-test et le goutais... c'est devenu trop familier ensuite. t'es bien tu es chez toi, tout le monde est couché, allez hop, pourquoi pas de mettre deux petits trais, sachant que dans trois heures tu es couché si tu ne mets pas minable.

Mes astuces ? Celle de mes amis plutôt qui s'envoient des somnifères ou des benzo. J'ai essayé une fois, ça n'a pas marché, impossible de dormir. La week peut rendre parano et accentue l'aspect irrémédiable de la coke : la culpabilité et une remise en cause de son estime de soi.

salut j'aimerais bien te poser deux trois questions vite fait en priv2 mais je n'ai pas le droit d'envoyer de mp, soit disant je n'ai pas assez posté sur les forum.
cordialement

Hors ligne



Répondre Remonter


Pour répondre à cette discussion, vous devez vous inscrire

Sujets similaires dans les forums, psychowiki et QuizzZ

[ Forum ] Descente - Avec quel produit gérer vous vos descente de C
par Vivel, dernier post 19 août 2019 à  18:52 par Crakers
  4
[ Forum ] Descente - Tercian + theralene pour gérer la descente de cocaine
par Th, dernier post 31 mai 2017 à  21:14 par Mike&Lola
  2
[ Forum ] Descente - Astuces pour gérer la descente.
par Von zymmel, dernier post 19 janvier 2018 à  19:15 par Callie.C
  4
  [ PsychoWIKI ] Complications aiguës de l'usage de cocaïne
  [ PsychoWIKI ] Cocaine, effets, risques, témoignages
  [ QuizzZ ] Evaluer la gravité de votre addiction
48862 personnes ont déja passé ce quizzz !



    Psychoactif en Images
    Plus d'images psychoactives
    En ce moment sur PsychoACTIF  
     Appel à témoignage 
    Participation des usagers dans les structures addicto
    19 novembre 2019Commentaire de ismael77 (13 réponses)
     Appel à témoignage 
    La déréalisation et la dépersonnalisation
    Il y a 6jCommentaire de elossh (23 réponses)
     Appel à témoignage 
    TSO et douleur et anesthésie
    06 novembre 2019Commentaire de Meumeuh (19 réponses)
     Forum UP ! 
    Arrêt & Sevrage - Témoignage de mon arrêt de consommation
    Il y a 23hDiscussion sans réponse depuis 12h
     Forum UP ! 
    Arrêt & Sevrage - Mon expérience du cannabis
    Il y a 20hDiscussion sans réponse depuis 12h
     Forum 
    Effets - Boire Du Cannabis
    Il y a moins d'1mnCommentaire de filousky dans [Cannabis...]
    (4 réponses)
     Forum 
    Alcoolique depuis 7 ans - Alternative à la boisson
    Il y a 25mnCommentaire de Zazou2A dans [Alcool...]
    (2 réponses)
     Forum 
    Tache rouge/rose/violette après iv
    Il y a 28mn
    1
    Commentaire de plotchiplocth dans [Buprénorphine (Subute...]
    (6 réponses)
     Forum 
    Internet - Achat de drogues sur le deep web
    Il y a 59mn
    68
    Commentaire de Anthox dans [Anonymat et sécurité...]
    (804 réponses)
     Forum 
    Première fois - Je me souviens de ma seule et unique prise de MDMA
    Il y a 2hCommentaire de Bettina dans [MDMA/Ecstasy...]
    (2 réponses)
     Forum 
    Expériences - Je suis catholique et... homosexuel.
    Il y a 2h
    1
    Commentaire de HeroinIsMyLife dans [Chemsex, Slam, Sexe e...]
    (9 réponses)
     Forum 
    CSAPA - Besoin d'aide pour mon sevrage au Subutex, je vais au CSAPA ce matin.
    Il y a 2hCommentaire de HeroinIsMyLife dans [TSO - maintenance au...]
    (2 réponses)
     Forum 
    Cherche prix et photos de prods pour enrichir le PsychoWIKI
    Il y a 2h
    185
    Commentaire de Vivel dans [Conseils généraux de...]
    (1333 réponses)
     Blog 
    Mon Love complexe de junky
    Il y a 31mn
    1
    Commentaire de plotchiplocth dans le blog de Rick
    (1 commentaires)
     Blog 
    Kratom reçu
    Il y a 2hNouveau blog de hyrda dans [En passant]
     Blog 
    J'arrête tout !
    Il y a 2hCommentaire de Hilde dans le blog de LenaÀLaRechercheDuParadis
    (24 commentaires)
     
      QuizzZ 
    Auto-évaluer votre consommation d'alcool
    Dernier quizzZ à 13:48
     PsychoWIKI 
    Méphédrone (4-MMC), effets, risques, témoignages
     Topic epinglé 
    Cannabis : vous vous êtes mis à la vaporisation, expliquer nous c ...
     Nouveaux membres 
    Jeannyferre6, ZeroAxion, Bobmapy nous ont rejoint et se sont présentés les trois derniers jours.
    S'identifier

    Mot de passe oublié

    Morceaux choisis 

     Fabriquer flacon benzo en goutte
    par Nemesia, le 06 Dec 2019
    Salut, Je vais vous donner ma méthode pour fabriquer de l'Etizolam (ou autre benzo, tant qu'il est pur, vérifier la solubilité possible dans le diluant) en gouttes, pour ne pas avoir à le doser à la pipette. Le matériel : - Etizolam en poudre - Un diluant, je conseille le propylène glycol...[Lire la suite]
     Retour d'XP --- 20 ans apres --- !!
    par xinxio, le 29 Nov 2019
    salut à tous, je voudrai vous faire part de mon retour d'experience 20 ans apres ma derniere prise Aujourd'hui je ne prends plus rien, je suis comme qui dirait tombé dans la marmitte comme Obelix Je peux produire sur demande avec mon cerveau ce que je shouaite ( c'est pas de la VOD mais de la D...[Lire la suite]
     Trip report 4HO-MIPT
    par Kattio, le 26 Nov 2019
    Bonjour, voici mon premier trip report, j'en posterai de temps en temps sur psychoactif :) Âge: 20 ans. poids: 60kg. Taille: 1,75m. Bonne santé physique et psychique. But de la consommation: aborder des problèmes que je peux rencontrer différemment, réfléchir sur moi-même, le côté découv...[Lire la suite]
    Tous les morceaux choisis
    Les derniers champis

    super commentaire dans [commentaire de blog] Mon Love complexe de junky
    (Il y a 27mn)
    Exactement !! dans [forum] Kratom = nouvelle lean ?
    (Il y a 4h)
    +1,l'attente du prochain we,c'est le début de la pente savonneuse!Mas dans [forum] Eviter a tolérance à la cocaine.
    (Il y a 8h)
    Complètement d’accord // Ryze dans [forum] Eviter a tolérance à la cocaine.
    (Il y a 12h)

    Pied de page des forums