Pourrais-je reprendre la fumette ? / PsychoACTIF

Pourrais-je reprendre la fumette ?

Publié par ,
4223 vues, 8 réponses
Scandi 
Nouveau membre
France
000
Date d'inscription: 02 Jul 2017
Messages: 5
Bonjour à  tous/toutes,
Alors voilà , même si j'imagine que c'est un sujet assez récurrent sur ce forum, je tenais à  vous raconter mon "histoire", car je pense que chaque cas est unique, et que par conséquent les réponses le sont aussi.

Bon... pour que vous puissiez comprendre ma situation, je vais reprendre depuis le début.
Tout commença en septembre dernier. Je revenais de vacances avec mes meilleurs amis, où la beuh et le shit coulaient à  flot, et ce, pendant 2 semaines. Bref je rentre chez moi, dans mon appart' à  Paris, Et me retrouve tout seul. (Pour info, j'ai 21 ans et je vis avec ma mère, mais elle n'était pas là  à  ce moment, et mon père est décédé quand j'avais 2 ans. ).
Je décide d'aller m'acheter un 50 balles de shit à  Gallieni (pour ceux qui connaissent), car mon fournisseur habituel n'était pas là . Je me fume donc 4-5 pétards dans la journée (tout seul évidemment) le premier jour, tout se passe bien. Le lendemain, je fume la même quantité, sauf que c'est à  partir de ce moment que les choses ont changées. Tout au long de la journée, et plus particulièrement le soir, je commence à  sentir une angoisse qui monte, qui monte, et qui ne veux pas s'atténuer. Une des raisons est que 1 mois auparavant, j'avais commencé à  regarder la série "Mr. Robot", et elle m'avait profondemment marqué. Je m'étais pas mal identifié au personnage (non pas par rapport à  ses problèmes psychologiques mais plus par rapport à  sa façon de voir le monde), et pour revenir à  ce fameux jour, je repensais énormément à  cette série, avec une question qui me trainait en tête : "et si je finis comme lui ?" (Pour ceux qui n'auraient pas vu la série, il s'agit d'un mec, hackeur de génie, mais complètement schizophrène).
Bref je décide d'aller me coucher vers 3-4h du mat', et là  c'est la grosse crise d'angoisse/parano. J'ai les pensées qui fusent, je n'arrive pas à  dormir, j'ai peur de rester défoncer, je crois entendre une voix, (avec du recul je me suis rendu compte que c'était ma conscience qui avait été un peu altérée sous l'effet du THC),je panique complètement, je sors dans la rue, il est maintenant 7h, les gens commencent à  sortir, et ma crise d'angoisse se transforme en crise de parano, je crois que tout le monde en a après moi et veut me tuer. Bref je rentre chez moi, j'arrive à  me calmer, et je m'endors.
Mais depuis ce jour, j'ai développé une véritable phobie des maladies mentales et plus particulièrement de la schizophrénie.
Avant que je continue mon histoire, je tiens à  vous faire un point quant à  ma consommation. J'ai commencé à  fumer relativement tardivement (ce qui n'est pas forcemment une mauvaise chose en soi), entre mes 17-18 ans. Jusqu'à  mes 19 ans, je ne fumais qu'occasionnellement et à  des petites doses avec des amis, la plupart du temps en vacances, jamais tout seul. Mais les choses ont un peu changé quand j'ai quitté la prépa dans laquelle j'étais. Ma mère a eu un cancer du sein ce qui m'a un peu chamboulé et j'ai du arrêter mes études au bout de 4 mois. J'avais donc 19 ans. À partir de ce moment, j'ai commencé à  prendre de la mdma, en quantité raisonnable au début, puis pendant 2 mois je prenais un à  deux paras par semaine, mais grâce à  deux bons bads trips sous psychés (LSA et 25i pour ne pas les citer), je n'en n'ai plus repris depuis (sauf une fois où je suis allé voir un concert de musique classique, et c'était peut être l'une des meilleures experiences de ma vie). En ce qui concerne  le cannabis, ma conso à  été assez importante pendant ces quelques mois où je  me suis retrouvé  sans avoir rien faire. J'ai commencé à  fumer tout seul, mais à  des doses relativement faibles étant donné que comme je l'ai dit plus haut, je vis avec ma mère et que donc je n'avais pas envie qu'elle me voit défoncé, donc généralement ça tournait autour de 2 pétards par jour, et ce, quand j'avais à  fumer, car je n'en avais pas tout le temps. En revanche, quand j'allais chez des potes, ça pouvait monter jusqu'à  15-20 par jours, pendant 2 semaines. Et maintenant, depuis cette crise, j'ai quasiment arrêté, car chaque fois que je fumais, comme vous vous en doutez mon angoisse se démultipliait, car un des "symptômes" qui me faisait angoisser est que, quand je me retrouvais tout seul après avoir fumé j'avais par moment des pensées incontrôlables, qui partaient littéralement dans tous les sens, la plupart étaient complètement absurdes et allaient à  toute allure. Du coup je me disais : "est ce que c'est normal ?"
Enfin voilà , la parenthèse conso est terminée, je peux reprendre là  où j'en étais. Donc comme je vous le disais, j'ai développer une phobie obsessionnelle envers la schizophrénie depuis cette crise.
J'ai donc décidé d'aller voir un psy, qui m'a fait passer les tests de QI/personnalité etc, rien n'est apparu, si ce n'est le fait qu'il m'a diagnostiqué HPI (bon ça c'est un détail). Mais malgré ça, cette maladie m'obssède toujours, je rumine sans arrêt depuis 6 mois maintenant, avec une angoisse en permanence, angoisse qui m'a amené aux urgences après une grosse crise d'angoisse (sans avoir fumé je précise). Pour vous raconter le contexte, j'étais chez mes grands parents à  la campagne, et j'avais lu un article sur la schizophrénie à  propos de la diffluence de la pensée (dissociation en somme). Du coup j'ai commencé à  créer volontairement et consciemment ce genre de phrases "absurdes" dans ma tête. Au début ça allait,  ces pensées me faisaient rire, sauf qu'à  la fin je n'en voulais plus et de fil en aiguilles ça m'a amené à  une crise d'angoisse car je m'étais en quelque sorte convaincu que j'avais un problème. Du coup je me suis rendu aux urgences le lendemain car j'étais dans un état de stress intense. Ils m'ont prescrit un anxiolitique (Atarax), 3/jour, ça m'a aidé mais quand l'angoisse était trop forte il était complètement inefficace.
Enfin bref, depuis un peu plus d'un mois maintenant je suis suivi par un psy, je vais entammer en septembre une psycho thérapie, même si actuellement je me sens mieux. Pour vous donner quelques exemples de jusqu'où cette angoisse à  pu m'amener, j'en arrivais à  refouler mes pensées, notamment quand j'avais une pensée qui me venait en tête (une personne, un mot, une phrase etc), je me disais "bordel c'est pas normal, je dois avoir un problème, ce qui fait que je les chassais, sauf que comme le cerveau n'aime pas trop ce genre de comportement, bah j'avais plein de pensées dans ce genre qui arrivaient, et qui au final devenaient incontrôlables et débouchaient sur une crise d'angoisse et ce sans avoir fumer. Bref mes propres pensées m'angoissaient.
Enfin voilà , si je devais résumer mon histoire en quelques questions, ça serait :
-pourrais-je, à  votre avis, recommencer à  fumer quand cette histoire sera loin derrière moi ? (Car c'est vrai que ce qui m'énerve un peu c'est que j'ai envie que mon angoisse disparaisse pour pouvoir reprendre la fumette. Une certaine addiction sans doute....
-est ce normal d'avoir des pensées incontrôlables et  qui vont dans tous les sens après avoir fumé ?
-ai-je des risques de développer une schizophrénie si j'ai une consommation tout à  fait normale, sachant qu'il n'y a aucun antécédent dans ma famille ?

(Ah et au cas où vous vous posiez la question j'ai repris les études en septembre dernier, même si elle ne s'est pas super bien passée en raison de cette angoisse/obssession  qui m'a un peu mis au fond du gouffre).

Voilà  je pense avoir à  peu près tout dit. Je vous remercie de m'avoir lu jusqu'au bout, et je vous souhaite une bonne soirée big_smile

Dernière modification par Scandi (03 juillet 2017 à  00:45)


N'est-ce pas la même pluie qui, en sol salin, fait pousser les ronces et les épines et, dans les jardins, éclore les fleurs ?

Hors ligne


Dissochaton 
Nouveau membre
France
000
Date d'inscription: 27 Jun 2017
Messages: 24
Bonjour, et bienvenue sur Psychoactif salut

Je ne suis pas psy et à  moins que je dise des conneries, ton histoire me fait pas mal penser à  la mienne, je me reconnais beaucoup en lisant ton texte dans le sens où moi aussi j'ai eu et ai encore un peu ce genre d'angoisses, étant récemment diagnostiqué "TAG". Les angoisses, je connais bien.
Je te viens donc en aide et te soutiens wink
Avant même de commencer les prods j'avais des problèmes et je consultais déjà . Mieux se connaître et comprendre comment on fonctionne m'a appris à  mieux tolérer la peur et la réduire, même si je suis loin d'être guéri au moins je suis en partie soulagé. Mais après saches que oui, le cannabis peut franchement faire flipper surtout à  hautes doses, et les réactions que tu décris me sont également arrivées. Mais c'est aussi psychologique : à  une époque, rien que le fait d'allumer un pétard, je tramblais et j'avais le coeur qui cognait assez fort. La première chose que je te conseillerai c'est de faire une pause sur les produits pendant un temps. Après tu pourras te "réconcilier avec les produits" comme moi je l'ai fait, bien que je fais attention avec ça me connaissant. Car après tout c'est normal de péter les plombs quand on tape trop souvent. Take care!
Et surtout: Ne t'inquiète pas davantage! Il y a plus de peur que de mal, c'est déjà  très bien tu fais le nécessaire pour aller et te sentir mieux. Si ça peut te rassurer demandes à  ton psy de passer le test de rorschach/TAT pour être certain de ne pas avoir de pathologie grave.

Je suis persuadé que les produits ne sont pas la cause suffisante pour faire apparaître des troubles, (sauf le stress post traumatique en cas de bad) ils ne font que révéler des troubles déjà  existants, qui de toute façon se seraient révélés plus tard et autrement. On dit souvent que le cannabis et les psychés provoquent la psychose mais en réalité ça peut déclencher aussi des troubles comme l'anxiété, ce qui dans les faits arrive beaucoup plus fréquemment. Imagine sinon, le nombre de schizos qu'il y aurait! Et de toute façon je ne penses pas que tu sois schizophrène, tout simplement parce que le schizophrène ignore totalement sa maladie et ne se pose même pas la question. Tu reconnaît tes symptômes, que quelque chose ne va pas et c'est ça qui te fais flipper.

L'anxiété à  un côté "impressionnant" car on a des attaques, on se retrouve parfois aux urgences, on croît devenir fou, qu'on est en train de décrocher de la réalité, qu'on est malade, etc, etc. Et c'est un cercle vicieux on est angoissé donc on s'imagine des scénarios catastrophiques et au final on est encore plus angoissé, et ainsi de suite. Car il faut savoir qu'il est très difficile de maîtriser son niveau d'anxiété et ses inquiétudes
On a pas mal de symptômes (comme quoi je suis peut être passé par tous les diagnostics de la santé mentale!). Mais jamais on ne fait l'expérience de délires et d'hallucinations, il y a toujours une part de nous qui reste dans la réalité. Mais putain qu'est-ce qu'on m'en a fait croire des trucs! Comme quoi j'avais tantôt ceci, tantôt cela roll

Surtout détends toi, en faisant en sorte de diminuer tes angoisses, tu diminues les symptômes associés comme par exemple la dépersonnalisation
Et si ça se trouve tu est juste dans une passe difficile, mais tu peux t'en sortir
Tu suis une psychothérapie, ça devrai pas mal t'aider, et en plus de cela ça peut apporter beaucoup de bonnes choses. Tu vas en apprendre beaucoup sur toi

N'hésites pas si tu as des questions! Ou si je suis pas assez clair sur certains points

Dernière modification par Dissochaton (03 juillet 2017 à  18:15)


Respecte toi, respecte la drogue, en retour elle te respectera

Hors ligne


Scandi 
Nouveau membre
France
000
Date d'inscription: 02 Jul 2017
Messages: 5
Salut Dissochaton et merci pour ta réponse !
Ça fait du bien d'être compris, car même si les amis et la famille sont là  pour te rassurer, ce qui est une aide quand même non négligeable, ils ne peuvent parfois pas forcemment comprendre en profondeur ton état. Ils te disent "ne t'inquiète pas ça va aller", mais bon pour la personne en question ça n'aide pas vraiment. Donc c'est pour ça qu'avoir des témoignages de personnes ayant vécu ou qui traversent ce genre de choses ça fait beaucoup de bien !

Depuis que j'ai 15ans je consulte un psy, mais ce n'était pas pour des problèmes d'anxiété ou psychologiques, mais juste parce que j'avais une relation un peu conflictuelle avec ma mère. Mais du coup quand j'ai développé cette peur vis à  vis de la schizophrénie je lui ai demandé de me faire passer les tests, et il n'a rien trouvé d'anormal, si ce n'est que j'avais une très grande imagination. Du coup ça m'a rassuré, mais peu de temps après, en bon anxieux et hypocondriaque que je suis je me disais "nan mais c'est pas possible, il a forcemment raté quelque chose" ahah.
Comment tu as fait pour te remettre à  fumer sans te mettre dans tous tes états ?
Ce que je pensais faire (dis moi ce que tu en penses), c'est qu'après avoir fait une pause comme tu dis, recommencer avec de la beuh médicinale, pour avoir juste l'effet "relaxant", puis, quand je me sentirais près, repasser tout doucement à  une beuh "normale". Et autre question (qui est liée du coup à  la précédente) quelle variété de beuh tu me conseilles ?
Il faut juste que je prenne mon mal en patience, parce que mon plus gros problème c'est que je me dis :"bon c'est décidé j'arrête de fumer pendant un moment". Et puis dès que je me sens mieux (cad quand mon angoisse disparait), je refume, car je me dis que je vais être en état d'apprécier ma défonce, mais au final non, c'est tout l'inverse qui se produit et je retombe dans des états pas possible. Donc il faut que je l'accepte, non pas me dire "j'ai envie d'aller mieux pour pouvoir fumer", mais simplement "j'ai envie d'aller mieux pour aller mieux".

Je partage totalement ton avis vis à  vis de l'apparition des problèmes psy. À part je pense pour certaines personnes (et encore c'est pas sûr) qui ont commencé à  consommer très tôt et à  de fortes de doses, mais pour les autres comme tu dis elles devaient de base avoir des prédispositions, et que les prods n'ont fait qu'accéler le processus d'apparition. Mais comme dans ma famille il n'y a eu aucun cas de schizophrénie/bipolarité ou autre, ça me rassure !

Je pense que le problème de l'anxiété c'est qu'on a peur de notre peur (en tous cas pour moi c'est le cas), ce qui amène comme tu l'as dis, au cercle vicieux dont on a du mal à  se séparer quand il est profondément encré. Effectivement j'ai eu quelques épisodes de dépersonnalisation. Je me demandais "mais qui je suis au fond ?", quand je me regardais dans un mirroir dans ces moments là  je ne me reconnaissais plus. Mais bon... je me dis qu'avec de la volonté et beaucoup de travail sur soi on peut s'en sortir et retrouver une vie tout à  fait normale, mais ça demande du temps !

En tous cas merci encore pour ta réponse, ça m'a fait beaucoup de bien wink

N'est-ce pas la même pluie qui, en sol salin, fait pousser les ronces et les épines et, dans les jardins, éclore les fleurs ?

Hors ligne


Recklinghausen 
Modérateur
France
4020
Lieu: dans ma famille. N'y. Y.
Date d'inscription: 09 Mar 2015
Messages: 6185
Salut,

Ces effets ne se sont manifestés qu'avec le nouveau produit que tu as acheté chez ce nouveau dealos ?

Le produit etait comme d'habitude ?

Ces effets désagréables me font penser à  des cannabinoid de synthèse...

Soit c'est carrément du " fake hash " ou le Noid a été incorporé à  un shit de mauvaise qualité. Ce qui donnerait les mêmes effets au final.

Il se pourrait également que tu sois tombé sur un shit à  tendance sativa, c'est à  dire très chargé en THC avec peu de CBD.

Ces produits très high peuvent engendrer ces pensées qui fusent de tous côtés sans avoir la possibilité de se poser.

Mais j'ai quand même la sensation qu'il s'agit de Noid...

Je te rassure, les,risques que tu développes,une schizophrènie ou une maladie psychiatrique est plus que très faible.

Je dirais meme quasiment nulle vu qu'en plus il n'existe pas d'antécédents familiaux.

Par contre, une petite pause dans la consommation de produits psychotropes serait surement la bienvenue.

Prends soin de toi,


Reck.

L'amour d'une famille, le centre autour duquel tout gravite et tout brille.

Hors ligne


groovie
Adhérent & ancien modérateur
Angola
1302
Lieu: Snake Mountain Castle
Date d'inscription: 13 Feb 2016
Messages: 5107
Blogs
+1
A ta place je ferais une bonne pause (1à 4mois) puis *éventuellement* je reprendrais. J'ai pas mal d'amis qui se sont bien cassé les dents sur du cannabis et au final ils ont toujours pu re-consommer, il faut être prêt quoi. C'est lié au set and setting pour moi ton histoire, quand ton set mental sera optimal , tu pourras même re-consommer le même échantillon et avoir des effets bien plus agréables.

bienvenue wink

Dernière modification par groovie (03 juillet 2017 à  21:41)


Analyse de produits psychoactifs aux effets indésirables ou inhabituels et de manière anonyme, gratuite et par courrier. modos@psychoactif.org
https://www.psychoactif.org/sintes
Compte inactif!

Hors ligne


Scandi 
Nouveau membre
France
000
Date d'inscription: 02 Jul 2017
Messages: 5
Salut Reck, et merci pour ta réponse !
Pour te répondre, effectivement c'était la toute première fois que j'étais confronté à  cette situation avec ce nouveau shit, et il me paraissait tout à  fait normal. Après comme je ne suis pas un fin connaisseur en la matière, j'ai pu ne pas voir certaines choses qui aux yeux d'un averti auraient puent sauter aux yeux.
Du coup j'ai une question : comment on peut reconnaître un bon shit d'un mauvais ? (Si c'est possible au visuel), justement pour éviter de tomber sur du fake hash ou des cannabinoid de synthèses).
Je me suis dit comme toi que ça devait être vraiment de la merde, car d'une part comme mon dealos habituel n'était pas là  je suis allé à  un endroit "libre service", donc forcemment la came n'est pas d'une grande qualité, et que d'autre part, comme je te l'ai dit plus haut c'était la toute première fois (enfin de ce que je me souvienne) que ça me faisait ces effets.
Les quelques fois où j'ai refumé par la suite, c'était uniquement avec de la weed, mais j'ai également eu ces effets indésirables mais pas à  chaque fois. Mais bon je pense aussi que le stress joue aussi dans ces pensées qui vont dans tous les sens. Non ?

Ça me rassure beaucoup ce que tu dis, merci beaucoup !!

Du coup, après ma pause, quelle(s) weed(s) tu me conseille ?

A plus !
Scandi

N'est-ce pas la même pluie qui, en sol salin, fait pousser les ronces et les épines et, dans les jardins, éclore les fleurs ?

Hors ligne


Scandi 
Nouveau membre
France
000
Date d'inscription: 02 Jul 2017
Messages: 5
Merci Groovie pour ta réponse !
Je prends note de tes conseils ! Effectivement c'est vrai que les fois où j'ai fumé après ma crise le set&settings était pas formidable.... donc ça a du beaucoup jouer sur mon angoisse.

N'est-ce pas la même pluie qui, en sol salin, fait pousser les ronces et les épines et, dans les jardins, éclore les fleurs ?

Hors ligne


Dissochaton 
Nouveau membre
France
000
Date d'inscription: 27 Jun 2017
Messages: 24
Niveau variétés de beuh et de shit, pour le moment quand je vais en chercher ce sont des dealers de rue donc on me propose simplement du shit, je n'en sais pas plus sur la qualité du produit. J'ai essayé une fois la beuh, c'est puissant aussi, et j'ai l'impression que ce n'est pas tout à  fait pareil: c'est moins agressif et moins anxiogène avec un petit côté serein. Tout ça pour dire que je n'y connais pas grand chose sur les qualités de produits. D'autant que ma conso de cannabis est très, très occasionnelle. J'imagine que le fait que ce soit illégal fait que l'on peut se faire facilement arnaquer, aussi. Cependant je crois qu'il est possible d'évaluer la qualité de ce que tu achètes, mais là  il faudra demander aux connaisseurs.

Je pense que les drogues ont un bon et un mauvais côté. Si on est du bon côté ça peut être très positif et être enrichissant. Pour ma part, les drogues m'ont aidé à  mieux faire face à  mes angoisses, à  mieux les tolérer. Pour me réconcilier avec les prods, je me suis dit qu'il fallait affronter les angoisses plutôt que les fuir en tentant de résister, les accepter et les observer. Au final j'ai douillé, mais je ne suis pas parti en bad comme avant.

Comme le dit Groovie, et je le pense aussi, c'est pas mal lié à  une histoire de Set & Setting.

Sinon, je vois ce que tu veux dire lorsque que tu fumes, tu regrettes un peu. Moi ça faisait pareil, quand on est sobre on se dit pourquoi pas, mais une fois défoncé on en vient à  se demander pourquoi on a fait ça, et on se dit c'est bon j'arrête.
Cela traduit, je pense un petit défaut dans le Set: il faut être prêt, accepter les effets tant positifs que négatifs, voire être prêt à  éprouver le regret et la culpabilité d'avoir consommé. Mais cela traduit aussi l'envie contradictoire de faire une pause tout en ayant envie de recommencer, ce qui est normal vu que tu aimes le produit. Cette contradiction fait que c'est parfois difficile à  gérer. Reprends quand il n'y aura plus cette contradiction, et quand tes attentes de consommation seront très claires: chercher où est la part de compulsion, d'addiction, de plaisir, d'envie, de besoin, bref tout ce qui te motive à  fumer. La question à  élucider est donc celle-là : est-ce par plaisir ou par besoin?

D'après ce que tu dis: "j'ai envie d'aller mieux pour aller mieux", je pense qu'une pause te fera beaucoup de bien et te serait très bénéfique, ne serai-ce pour ne pas aggraver ton anxiété. Et rien ne t'empêchera de reprendre pour plus tard

N'hésites pas à  nous tenir au courant sur là  où tu en est

Respecte toi, respecte la drogue, en retour elle te respectera

Hors ligne


Scandi 
Nouveau membre
France
000
Date d'inscription: 02 Jul 2017
Messages: 5
Je prends en compte tous tes conseils qui vont je pense beaucoup m'aider.
Déjà  je ferai beaucoup plus attention à  ce que j'achète, justement pour éviter qu'on me refile de la merde, puis dans un deuxième temps je pense que je me tournerai vers une petite production perso.
Merci encore pour tes conseils, je te tiendrais au courant !
(Désolé si ma réponse est un peu courte par rapport à  ta réponse mais comme je pars en finlande demain, je suis un peu dans le rush ahah).
A plus !
Scandi

N'est-ce pas la même pluie qui, en sol salin, fait pousser les ronces et les épines et, dans les jardins, éclore les fleurs ?

Hors ligne



Répondre Remonter


Pour répondre à cette discussion, vous devez vous inscrire

Sujets similaires dans les forums, psychowiki et QuizzZ

[ Forum ] Bad trip & Crise de panique - Comment reprendre la fumette avec des angoisses
par Demsterdam, dernier post 28 décembre 2017 à  18:55 par Demsterdam
  3
  3
[ Forum ] Arrêt & Sevrage - Sevrage cannabis 22 ans de fumette
par Mamsou, dernier post 11 janvier 2019 à  14:07 par linec13
  3
  [ PsychoWIKI ] Les vaporisateurs de cannabis
  [ PsychoWIKI ] Comment réduire les problèmes respiratoires liés au cannabis
  [ QuizzZ ] Evaluer votre dépendance au cannabis
31812 personnes ont déja passé ce quizzz !
  [ QuizzZ ] Evaluer la gravité de votre addiction
45646 personnes ont déja passé ce quizzz !



    Psychoactif en Images
    Plus d'images psychoactives
    En ce moment sur PsychoACTIF  
     Psychoactif 
    Etude sur les liens entre le deep web et la consommation de drogues
    18 juillet 2019Annonce de Equipe de PsychoACTIF
     Psychoactif 
    Le Fanzine N°3 est sorti
    26 juin 2019Annonce de Equipe de PsychoACTIF
     Psychoactif 
    Participer à l'enquete Eurotox
    08 avril 2019Annonce de Equipe de PsychoACTIF
     Appel à témoignage 
    Est ce que l’analyse de drogues a changé vos pratiques de RDR ?
    05 août 2019Commentaire de Morning Glory (9 réponses)
     Appel à témoignage 
    De quelle façon les psychédéliques ont-ils changé votre mode de p...
    Il y a 3jCommentaire de Arcalys (79 réponses)
     Appel à témoignage 
    Vos markets du DW favoris en ce mois de juin juillet 2019 ?
    04 août 2019Commentaire de Rick (142 réponses)
     Forum UP ! 
    Arrêt & Sevrage - Sevrage et rechute cocaïne, benzo ne font plus effet
    Il y a 20hDiscussion sans réponse depuis 12h
     Forum UP ! 
    Faire du c-Liquide sans PG ?
    Il y a 13hDiscussion sans réponse depuis 12h
     Forum 
    LSD au maroc ???
    Il y a moins d'1mnCommentaire de saturn6 dans [LSD 25...]
    (4 réponses)
     Forum 
    Analyse de drogue - Tester sa drogue pour 60 euros avec Energy Control
    Il y a 9mnCommentaire de saturn6 dans [Conseils généraux de...]
    (22 réponses)
     Forum 
    Arrêt & Sevrage - Sevrage et rechute cocaïne, benzo ne font plus effet
    Il y a 22mnCommentaire de Abracabrantesque dans [Cocaïne-Crack...]
    (4 réponses)
     Forum 
    Effets - Première expérience THC à 14 ans, 11 ans plus tard je m’interroge...
    Il y a 26mnCommentaire de Drim dans [Cannabis...]
    (1 réponse)
     Forum 
    Clonazépam - Substiution lexomil par laroxyl
    Il y a 49mnNouvelle discussion de sebmada dans [Benzodiazépines...]
     Forum 
    Actualité - 3 meo PCE
    Il y a 5hNouvelle discussion de shovsori dans [Research Chemicals (R...]
     Forum 
    Améliorer ses capacités - Cherche drogue qui boost l'intelligence !
    Il y a 6hCommentaire de Cusco dans [Méthylphénidate (Rita...]
    (8 réponses)
     Forum 
    Actualité - De la coke dans des coeurs de palmiers
    Il y a 6hNouvelle discussion de Cusco dans [Cocaïne-Crack...]
     Blog 
    Le grand mirage
    Il y a 42mn
    2
    Commentaire de Nils1984 dans le blog de Nils1984
    (8 commentaires)
     Blog 
    3mmc, les marcheurs de l'extrême !
    Il y a 18h
    9
    Commentaire de Ocram dans le blog de Ocram
    (33 commentaires)
     Blog 
    Cocktail psychés/noid/protox éprouvant
    Il y a 2jCommentaire de Arcalys dans le blog de Arcalys
    (4 commentaires)
     
      QuizzZ 
    Testez vos connaissances sur les overdoses d'opiacés
    Dernier quizzZ à 20:05
     PsychoWIKI 
    Kétamine, effets, risques, témoignages
     Topic epinglé 
    Cannabis : vous vous êtes mis à la vaporisation, expliquer nous c ...
     Nouveaux membres 
    Cleminou, chmed, Blackwormhole, Arcalys, petero nous ont rejoint et se sont présentés les trois derniers jours.
    S'identifier

    Mot de passe oublié

    Morceaux choisis 

     Encyclopédie du PTC
    par rit, le 11 Aug 2019
    Bonsoir psychoactif, Mon premier message sur ce forum que je lis depuis +2 ans maintenant parlera du noïd qui m'a poussé à m'inscrire parmis-vous : le 5f-akb-48. Alors je vais tenter d'être le plus clair et précis possible car je sais que c'est une drogue assez méconnue et qui pourtant explo...[Lire la suite]
     CIHKAL - Le troisième livre perdu.
    par LenaÀLaRechercheDuParadis, le 29 Jul 2019
    C’est un fait peu connu, à plusieurs reprises, Alexander et Ann SCHULGIN ont eu l’opportunité de se rendre en Europe, à l’occasion de colloques et autres rencontres de sommités scientifiques. Notamment en France, où ils y avaient quelques connaissances, universitaires de toutes nationalit...[Lire la suite]
     Est ce que l’analyse de drogues a changé vos pratiques de RDR ?
    par Daane-El, le 19 Jul 2019
    Salut, Le fait de pratiquer un test est déjà un changement de comportement en lui même. Je me souviens du 1° test que j'ai acheté: un Marquis et un Ehrlich sur un site de e-commerce comme un autre. C'étais quand j'ai commencé la 3-MMC et que les questions de sa qualité revenaient souvent su...[Lire la suite]
    Tous les morceaux choisis
    Les derniers champis

    :) coool !! [[A]] dans [blog] Amsterdam-Paris
    (Il y a 1h)
    Je pense avoir un système nerveux similaire ça fait du bien comme cette pensée dans [forum] Petite détresse, grande envie de m’en sortir
    (Il y a 9h)
    Quel acceuil! Merci pour cette série de posts :)/Agartha dans [forum] Un appel à l'aide pour un accros au crack en détresse
    (Il y a 12h)
    Une des meilleurs réponse apportable je trouve. Stupeflip dans [forum] Un appel à l'aide pour un accros au crack en détresse
    (Il y a 13h)
    Bons conseils. Hilde dans [forum] Un appel à l'aide pour un accros au crack en détresse
    (Il y a 13h)

    Pied de page des forums