Comparaison entre les RC dissociatifs - vos avis / PsychoACTIF

Comparaison entre les RC dissociatifs - vos avis

Publié par ,
13375 vues, 16 réponses
ff4life 
Wheels, iron, music & stims
France
1600
Lieu: À la salle ou sur la selle, 93
Date d'inscription: 30 Dec 2015
Messages: 387
Je voulais connaître vos avis sur les différentes molécules vendues comme dissociatifs. C'est vraiment histoire d'avoir un aperçu général sur la question. Quels qualificatifs utiliseriez-vous pour les décrire ?

Pour ma part :

- DXM (pas classé comme RC, mais je le mets quand même)
Chaleureux, onirique, sympa "en couple" à 690 mg, total mindfuck, désorientation et perte de contrôle à 720 mg sur une autre session un an plus tard - sans pour autant être désagréable]

- diphénidine
Intérêt extrêmement limité (jusqu'à 150 mg par voie orale), sensation bizarre où on arrive pas vraiment à savoir ce qu'on ressent. Aucune dissociation à proprement parler. Pas de CEV.

- 3-meo-PCP
Onirique, immersion totale (voie orale, 10 mg) les yeux fermés avec de la musique, stimulation de la mémoire, remémoration de souvenirs enfouis depuis longtemps. Très agréable. Par voie nasale (15 mg), sensation que tout est faux, tout est sur-joué, tout est fait exprès en regardant la téloche (alors que les acteurs jouent très bien). Pas de dissociation à proprement parler, mais suppression totale des sensations physiques et des émotions (anesthésie émotionnelle). Aucune empathie envers les autres, pas d'appréciation musicale particulière. Du coup moins agréable. 

- 2-FDCK
50 mg en insufflation, puis 50 mg par voie orale une demi-heure après. Proche de la diphénidine. impression que le trip ne va nul part. Légère incoordination motrice. Sensation d'être posé au coin du feu. Pourrait être intéressant, mais nécessite une meilleure exploration. À voir.

Les dissos sont pas vraiment ma catégorie préférée, mais j'essaie d'apprendre à les "comprendre" et à les apprécier en variant cadre, dose, ROA et substance.

Hésitez pas à partager vos impressions générales sur ceux et celles que vous avez essayés ! big_smile

Dernière modification par ff4life (09 octobre 2017 à  19:10)

Reputation de ce post
 
Merci pour le partage de ton expérience :). Reck.

Hors ligne


PaRaLLeL 
Nouveau membre
France
000
Date d'inscription: 29 May 2017
Messages: 32
MXE : Pile calée entre le PCP et la Kétamine. Dissociation réellement psychédélique avec stimulation en prime.

O-PCE : Gros rush façon MXE, durée divisée par deux voir trois. Un rouleau compresseur, moi j'adore mais j'en ai dégouté avec ce produit...

3-MEO-PCP : J'adore ce produit, un dissociatif qui en est un seulement si le setting est respecté. Autrement c'est un bon gros stimulant qui me rend bien sociable voir totalement désinhibé... Attention à la longue durée d'action 24h++

3-HO-PCP : Alors comparé au cousin -MEO, là on divise la durée d'action par 4 facile. Bon petit rush disso qui fait passer une bonne journée. Après c'est pas ZE molécule non plus...

3-MEO-PCE : Comme son homologue PCP mais en plus doux, moins stimulant.

3-HO-PCE : Là je dis OUI. On serait presque sur une dissociation kétaminesque dans les hauts plateaux. Tout moue, je deviens la musique etc... Durée assez courte également.

O-PCM aka Deschloroketamine : Un rush qui surprend les premières fois, puis on arrive sur un plateau tout posé, sans prise de tête.

MXP : Une molécule totalement WTF selon moi. Alors oui ça dissocie, et puis j'me suis même tapé des visuels yeux ouverts genre déformation façon trypta/phéné. Franchement j'faisais pas le malin et j'ai pas tout compris.

Diphénidine : Gros rush disso bien mindfuck pendant 2h. Pas la plus dégueulasse sans casser des briques non plus. Pour l'expérience quoi..

Ephénidine : Entre lé diphé et la MXP, la durée est longue, le plateau est profond, comparable au DXM.

2-Fluorokétamine : Autant taper d'la ...

Je crois que j'ai fait le tour. Les différences d'effets peuvent parfois être énormes, mais on garde quand même ce goût de disso pour toute. A chacune sa "saveur" mais ça mène souvent au même endroit (allongé dans le noir avec du son..).
Reputation de ce post
 
Texte mis dans les morceaux choisis de Psychoactif. (pierre)
 
Extrêmement interessant, merci pour toutes ces infos ! / L'Apo

Hors ligne


Oxymoron 
Banni
000
Date d'inscription: 10 Jan 2017
Messages: 285
Blogs
Methoxetamine. Mon dissociative préféré, similaire à la ketamine mais plus stimulant.

2-oxo-pce. Effets peu prévisible, psychoses et blackouts à haute dose

Ephenidine, uniquement doux dans la catégorie, pas trop puissant, très récréative.

2f-ketamine presque identique à la ketamine mais prends plus longtemps a monter et est plus puissant au mg

3-meo-pcp particulier, extrêmement stimulant, pas de hole, mais un rollercoaster agréable

3-meo-pce comme au dessus sauf moins puissant au mg

3ho-pcp pleasant du aux effets opioides, rien de spécial comme dissoss

3-ho-pce comme au dessus sauf moins puissant au mg

Deschloroketamine DXE tres puissant et imprévisible, petite vibe ketamine au début, suivi si par un hole, aussi un blackout.

"Pas un jour sans une ligne" Sartre

Hors ligne


Morning Glory 
Adhérent PsychoACTIF
7400
Lieu: AuRA
Date d'inscription: 10 Oct 2017
Messages: 828
Blogs
Salut^^
(Je précise que je suis sous 25mg/jour de sertraline, ce qui peut modifier ma perception des produits donc je préfère prévenir)

MXE: Ou comment avoir la sensation de créer des mondes en écoutant de la musique, revivre le visionnage d'un film avec un œil nouveau (à faibles doses, car au-dessus on comprend que tout est faux)… Et à plus fortes doses l'espace-temps s’ouvre tel qu'il est, permettant de comprendre la vie et la mort, et j'en passe. Un truc assez dingue. Sur le coup c'est un dépresseur, mais stimulant pour les jours qui suivent l'expérience (j'ai senti les after-effects jusqu'à bien 5 jours lors de ma première fois).
Aucun problème pour dormir paradoxalement. Ma référence quoi, donc je l’utiliserais pour comparer les deux suivants.

MXP: Comme la MXE en plus stimulant... et le Nirvana en moins. Y a pas cette... je sais pas, cette façon de voir les choses qu'amène la MXE, cette sensation de tout comprendre, les différents peuples, la lumière, l'univers... C'est la MXE sans son âme je dirais. A fortes doses elle garde une certaine spiritualité et rend la musique assez magique (comme la MXE mais en un peu moins intense) donc je suis contente qu’elle existe pour remplacer ma chouchoute… mais ouai il manque un truc, clairement.
Il est nettement plus difficile de dormir ensuite. Les after-effects disparaissent aussi plus rapidement (2-3 jours grand max dans mon cas). Hole très difficile voire impossible à obtenir (jamais réussi pour ma part, et vu les dosages je veux pas trop m’y essayer).

MXE + MXP: A ne pas faire... Hole facilement atteignable, les effets de la MXE presque à leur plein potentiel avec seulement 30mg de cette dernière, mais descente très difficile, agitation, hallucinations super cheloues, after-effects qui durent beaucoup trop longtemps, jusqu'à deux semaines... bref. Voilà quoi^^"

3-MEO-PCP: heuuu tant de monde la trouve agréable voir même la voit comme une potentielle remplaçante de la MXE de ce que j’en ai lu... Bein moi pas. Stimulante en effet. Dissociation très puissante. Le trip est resté très clair et "lucide" jusqu'à un certain dosage (15mg voie orale, mais je pense avoir déjà une bonne petite tolérance aux dissos), ensuite c'est parti en mindfuck. L'intensité des sons est démultipliée au point que la musique m’a semblé tout à fait écoutable dès le volume 6% de mon ordinateur, vers seulement 30% avec mon casque j’avais l’impression de me percer les tympans. La vision reste relativement claire, mais par contre le corps "disparait" complètement, quasi plus de sensation tactile.
Mais où sont donc le plaisir, les réflexions philosophiques, l'appréciation orgasmique de la musique, et la spiritualité?... Pas chez moi avec celle-là en tout cas. En plus le psychonautwiki indique que des cas de psychoses et de manies sont plus fréquents qu’avec les autres dissos…  Et j'en ai reçu deux grammes au lieu d'un par erreur. Bref T_T Beaucoup de déception et d’argent gaspillé dans mon cas.
Reputation de ce post
 
Texte mis dans les morceaux choisis de Psychoactif. (pierre)

Soutenez PsychoActif dans sa lutte contre la guerre à la drogue: cliquez pour adhérer à l'association! <3

Hors ligne


FunkyHunk 
Banni
France
000
Date d'inscription: 28 Sep 2017
Messages: 987
Blogs

Oxymoron a écrit

[...]
3-meo-pcp particulier, extrêmement stimulant, pas de hole, mais un rollercoaster agréable

[...]

Qu'entends tu par "rollercoaster" ?

Je connais pas ce terme big_smile


Powered by Me®

Hors ligne


Snap2 
Psychopstick
Suisse
2510
Lieu: Genevaaaaah
Date d'inscription: 19 Nov 2017
Messages: 577
Un rollercoaster c'est une montagne russe, donc je pense qu'il doit y avoir des vagues d'euphorie ^^

Hors ligne


FunkyHunk 
Banni
France
000
Date d'inscription: 28 Sep 2017
Messages: 987
Blogs
Arf, le principe des montagnes Russes, c'est que ça fait qu'alterner entre montées et... descentes ! madlol

Powered by Me®

Hors ligne


MethapysiK 
Nouveau membre
Suisse
000
Date d'inscription: 27 Apr 2018
Messages: 6
KETA : Vous connaissez toutes et tous ici le produit je ne m'étends pas.

2-FDCK : j'ai essayé bien sur ce produit tout aussi cher que la Kéta mais plus facilement disponible (pour un temps seulement j'en ai bien peur). Alors j'ai pris 100 mg (je pèse presque 100 kg) et mon avis c'est que c'est assez pauvre comparativement. (Ça pique le nez, la montée est lente (entre 20 et 30 minutes) et les effets sont vaguement similaires à la K mais bon, mes doutes initiaux m'ont peut-être pas mis dans les meilleures dispositions pour apprécier. Bref, ça vaut le coup d'essayer et de comparer mais ça ne remplace pas.

DCK : J'ai compris après échanges que le produit que j'ai obtenu n'était sans doute pas le meilleur. En tout cas ça pique, ça pue et la montée en puissance est très très lente (près d'une heure). Les effets ont été très décevants mais bon c'est à relativiser du fait de la mauvaise qualité supposé du produit. A voir donc sur une expérience complémentaire en meilleures conditions.

Curieux de tout et certain de rien. Je vais mon chemin et je cherche.

Hors ligne


Morning Glory 
Adhérent PsychoACTIF
7400
Lieu: AuRA
Date d'inscription: 10 Oct 2017
Messages: 828
Blogs

MethapysiK a écrit

KETA : Vous connaissez toutes et tous ici le produit je ne m'étends pas.

Jamais testée^^ Je la trouve assez chère compte tenu des dosages et de la durée, du coup j'ose pas trop.


Petit up:

Mes tentatives désespérées (mais lentes => pas de salaire en ce moment ToT) pour trouver un substitut correct à « ma Mexxy » (qui n’est pas de la Mexxy, sais pas ce que c’est) m’amena moi aussi à croiser la DCK.

Dosage: 3X traces de 15mg à 30min d’intervalle + une dernière à 20 pour un total de 65mg intranasal.
Testée au: Marquis sans réaction et Mecke très légèrement jaune (donc bien de la deschloro-K d'après ces deux tests)

J'ai 15mg de mirtazapine/jour ce qui peut interférer un peu avec les effets, mais je n'ai pas trouvé de différence avec la MXP avant et après traitement par exemple.


Je la trouve bizarre, un peu entre la MXP et la 3MeO-PcP je dirais. Stimulante mais pas trop. Lisse, douce, onctueuse… "smooth" en fait, c’est le mot qui convient le mieux (merci Erowid). Mais ça ne va pas beaucoup plus loin…
Elle était là quand je fermais les yeux, puis quasi plus du tout lorsque je les rouvrais. Je sentais que j’étais pas sobre mais la vision restait franchement claire surtout pour un tel dosage, un peu comme ce que j'ai expérimenté avec la 3-MeO-PCP. Il y eu certes quelques effets visuels dont des clignotements rapides en rouge-jaune-bleu m’ayant rappelé que non, je ne suis pas épileptique ; et l’image trembla un peu mais resta relativement nette.

Bourdonnement dans les oreilles très présent ce qui me fit un peu flipper en pensant à une drogue oto-toxique, mais je n’ai trouvé aucun rapport parlant de ça donc bon^^’ Je me suis surement fait peur pour rien à ce moment.

Et les yeux fermés, en gros la MXP et mon Inconnue me "prennent par la main" et me racontent une histoire, m’ouvrent les yeux sur des choses, me donnent un sentiment que ça y est, j’ai des clés en main et il faut absolument que je l’écrive avant d’oublier ! Elles sont très "amicales" en quelque sorte. J’obtiens souvent un superbe spectacle abstrait… et je le comprends!
La DCK elle, ne me mit pas le nez où il fallait que je regarde, ni ne me fit comprendre directement les choses. Assez détachée et froide, elle faisait son truc dans son coin, point. Je pouvais choisir de regarder ce qu’elle avait à me montrer, ou pas. J’ai trouvé son potentiel d’épanouissement personnel assez pauvre par rapport à ce que m’offrent d’habitude les deux autres.

Zero euphorie.

Toujours pas cette sensation de mysticisme, d’émerveillement et de bonheur béat que je recherchais avec celle que je prenais pour de la MXE. J’ai trouvé l'effet 'smooth' relativement agréable au début, puis j’ai même failli bader tellement j’étais dissociée mais toujours avec l’impression d’être clean à la fois, à 65mg ça devenait pas agréable sans pour autant vraiment décoller…

Grosses difficultés à dormir malgré un atarax ensuite, un peu à la manière de la MXP et je n’aime personnellement pas cet effet secondaire, puisque je prends des dissos surtout le soir.

Bref encore 65€ de perdus je trouve. Je suis tellement déçue que j’hésite carrément à utiliser ses propriétés antibactériennes localement contre l’acné en fait XD Enfin bon je ressayerais ptetre un trip avant sait-on jamais^^’

salut

Dernière modification par Morning Glory (04 mai 2018 à  19:49)

Reputation de ce post
 
Texte mis dans les morceaux choisis de Psychoactif. (pierre)

Soutenez PsychoActif dans sa lutte contre la guerre à la drogue: cliquez pour adhérer à l'association! <3

Hors ligne


Alchy 
Nouveau membre
France
200
Date d'inscription: 22 Oct 2018
Messages: 9
J'avais mis un peu de temps avant de comprendre les dissociatifs mais je dois bien dire que ça a pu me faire voyager très loin.

DXM : très déçu à mon premier essai puisque j'espérais y trouver un opiacé. Après 2 ou 3 essais entre 100 et 200mg, je suis passé au stade supérieur, soit autour de 700mg. J'ai découvert la pensée sereine et j'ai eu l'impression de pouvoir monter en haut de mon cerveau, dans ce recoin que les ascètes doivent rechercher dans leur détachement. Je me sentais comme un glotte, une goutte huileuse au centre de l'univers. Je suis allé encore plus loin avec 1500mg pris sur 2 jours. Je marchais en crabe évidemment. Les souvenirs sont un peu loin car c'était il y a plus de 10 ans. Mais mes 5 ou 6 expériences étaient particulièrement frappantes.

MXE : c'est bien là que j'ai compris que mes expériences sous DXM avaient été impressionnantes. La MXE me rappelait fortement le DXM. Mais il y avait quelque chose de différent. Jusqu'à 50mg, je ne voyais pas l'intérêt, comme avec 360mg de DXM, c'est comme si ça emprisonnait surtout le corps de manière passablement agréable. Mais arrivé à 75mg, là je sentais qu'une incroyable machine se mettait en route. Déjà parce que les petits bruits sont décuplés et que le seul bruit de mon ordinateur me faisait penser à une grosse machine, un train peut-être, ou un vaisseau cargo. Et quand les bruits arrivent, c'est que ça marche. J'ai eu de puissantes réflexions sur le monde, la capacité à voyager, à être en lien, et puis la religion. J'ai totalement tripé sur le second volet de la trilogie Qatsi où l'auteur des musiques, Philippe Glass, termine par une musique qui n'est pas de lui mais qui est un appel du minaret d'une mosquée égyptienne. S'en est suivi une grosse réflexion sur le verbe, la vibration de chaque chose (le nom peut-il être le bruit même de ces choses?) et puis le nom de Dieu, c'est à dire le bruit que l'on entend de Dieu et que l'on imite par la bouche et le concept. J'apprécie très peu le contenu de l'Islam mais je dois dire que la langue arabe a une manière de chanter les choses qui pour le coup était marquante et qui me posait la question des liens entre le langage, les bruits de l'univers, la pensée religieuse, la cosmologie, la musique, les fréquences et la philosophie. Bref, tout ceci ne témoigne que de la très grosse capacité de la MXE a provoquer la réflexion. Mais à chaque fois, le lendemain ou surlendemain, je me posais la question de savoir à quelle point la MXE peut faire penser à l'envers. Car c'est bien ça le truc, certains lien logiques me sont apparus comme biaisés, voir bien fantaisistes. Mais avec la MXE, il y a une telle capacité à imaginer les choses autour de soi, qu'on a l'impression trompeuse qu'on les maitrise ou qu'on sait ce qu'elles sont. Mais là encore la MXE avait cette vertu de remarquer rapidement que la réflexion devait aussi se maitriser aussi loin qu'elle puisse partir. Pour moi la dose initiale est de 50mg par voie orale suivi une à 2 heures après de 25mg insufflé que je peux redoser encore 2 heures après. Avec 75 à 100mg, le lendemain je ressens un petit effet désagréable avec un manque de concentration. Je n'ai pas d'effet secondaire avec moins de 50mg. A 100mg le lendemain devient un peu lourd quand même...

MXP : Alors là on n'y est plus. Ca sert à autre chose. A la différence du DXM et de la MXE, l'attrait de la libido de type sexuel persiste encore, bien qu'amoindri tout de même. Le DXM et la MXE éliminent la pulsion sexuelle physique (tout autant que l'envie de fumer) et permettent en quelque sorte de la canaliser sur le mental (ce qui est tout à fait l'inverse de la 3MMC qui exacerbe les désirs sexuels, et rend peut-être idiot donc... smile ). C'est déjà moins le cas avec la MXP, elle n'atténue que modérément le désir. Mais le moment de réflexion en revanche ne vient pas, la machine ne se met pas en route. A 150mg en une prise (équivalent à 70mg de MXE), on est presque au plus fort des effets mais ce qui prend la place, c'est plus un vrombissement. Il y a des effets certains sur la pensée mais elle ne part jamais. En revanche le matin, il n'y a pas de déconcentration et une énergie assez positive persiste. Je pense qu'elle pourrait avoir de bonnes applications thérapeutique certainement.

MXP+MXE : J'étais parti du principe que je devais préserver ce qui me restait de MXE et j'ai donc pensé au mélange. Intéressant : pour n'avoir aucun effet négatif le lendemain, il faut donc 40mg de MXE maximum, le reste est complété avec la MXP pour un équivalent total à 100mg de MXE. Il faut donc selon mon comptage 120mg de MXP et 40mg de MXE. 100mg per os de MXP à la première prise, puis le reste insufflé en 2 fois une heure après puis 2 heures après cette dernière. Et bien ça marche assez. Déjà, le lendemain, aucun problème. Et les effets pour moi s'additionnent sans synergie ni antagonisme. C'est ni plus ni moins ce à quoi je pouvais m'attendre. Le MXE fait démarrer la machine juste après que les effets de la MXP soient arrivés. Mais je n'ai pourtant pas eu la même profondeur de réflexion et le hole reste court, voir inexistant. Mais on le sent pas loin. Il y a quand même un adultérant avec la MXP qui va empêcher d'avoir une vision claire dans la phase mentale de réflexion, le plateau de réflexion (c'est le plateau juste en dessous du hole, il survient durant 1 à 2 heures après avoir quitté le hole ou en arrivant à la dose limite avant ce hole). Non, la MXP là encore a une effet qui amoindri la chose. En revanche, l'avantage, c'est que le lendemain on se sent parfaitement bien, peut-être encore mieux qu'avec la MXP seule. Et malgré tout avec cette formule, j'ai quand-même eu de très intéressantes réflexions tout en pondération sur le sens que je voulais donner à certaines de mes photos notamment dans le milieu du spectacle qui s'émoustille parfois beaucoup trop. Là, la réflexion avait été d'arrêter le temps (en même temps, c'est le principe d'une photo) et de regarder réellement ce qu'il y a sur la photo et ce qui donne les énergies à la scène ou à la situation (qui, quelle dynamique, quel hors champs, ce qui doit être mis en valeur et ce qui va perdurer). La MXP seule attire plutôt ce genre de recul vers la tranquillité mais sans extase, la MXE seule risque d'aller un peu trop loin (pas besoin de se mettre en état maniaque pour avoir une réflexion intelligente), le mélange des deux donne ce type de réflexion assez douce et lucide.

Dernière modification par Alchy (22 octobre 2018 à  22:15)

Reputation de ce post
 
Texte mis dans les morceaux choisis de Psychoactif. (pierre)

Hors ligne


Alchy 
Nouveau membre
France
200
Date d'inscription: 22 Oct 2018
Messages: 9
Je continue mon petit témoignage commencé au dessus.

Ephénidine : Ca ressemble à priori à la MXP. Pour moi l'effet à 150mg était passablement le même. J'étais donc déçu. Mais voilà, en calculant un peu les choses, il me semblait qu'à 150 mg de MXP ou d'éphénidine, ça ressemblait à peine en force à 37 mg de MXE. Peut-être que mes produits sont coupés (bien que mon fournisseur soit plutôt sérieux). Mais vu les témoignages, je ne suis pas loin de faire les mêmes constats que beaucoup sur le fait que c'est moins fort à dose "comparable". Ce qui quelque part n'a pas vraiment de sens. J'ai connu les opiacés, soit c'est plutôt pareil et on trouve la dose équivalente qui évitera le manque, soit c'est différent et il ne faudra pas s'attendre à des miracles même à dose forte (une benzodiazépine ne remplace pas la codéine par exemple, ni le DXM, ni même le tramadol). Non, c'est illogique parce que les effets physiques se ressemblent bien entre DXM, MXE, MXP ou éphénidine et qu'il n'y a pas a priori de grande raison pour qu'il soient vraiment différents à dose "comparable".

J'ai donc entrepris d'augmenter les doses. J'ai testé 250mg d'éphénidine.

Et voilà, on commence à y être. Très clairement, l'effet excitant ou éveillant est bien moindre que la MXE. J'ai eu très peu de mal à dormir. Le lendemain, il me restait quelques sensations, peu désagréables, peu perturbantes, un peu moins encore que la MXE. Disons que c'était un peu moins agréable qu'avec 150mg qui laisse une bonne humeur comme je le disais dans mon premier poste. Un léger effet perturbateur pouvait se faire ressentir, un peu sédatif. Mais visiblement, plus on en prend passé 150mg, plus les effets le lendemain seront finalement ennuyeux.

Globalement, il me semble donc avec ses expériences que 250mg d'éphénidine sont comparables à 67mg de MXE. Le rapport serait donc de 4 et non pas de 2 comme on le lit partout. Et on tombe alors dans des dosages qui rappellent ceux du DXM avec un second plateau bien atteint aux doses avoisinant 360mg.

A 250 mg, je sentais qu'il manquait un petit quelque chose pour être pleinement satisfaisant mais les effets qui m'intéressent étaient bien là. J'ai joué de la musique dans ma tête en imaginant les instruments très distinctement. J'ai réfléchi au positionnement de mon appareil photo sur des scènes précises que j'avais eu à affronter dernièrement. Un joli moment de théorie et de calcul avec une grosse capacité à visualiser les choses en 3d. Un peu comme les pilotes de chasse font leur chorégraphie mentalement, là je pouvais me fondre au milieu de la mise en scène que je recréais, schématisais et théorisais dans ma seule tête.

Finalement, je n'ai pas été déçu. Il faudra que je vois si l'éphénidine tient bien la montée des doses ou si elle développe des effets négatifs (bourdonnement, sédation, brouillage de la pensée ou des facultés... mort subite... que sais-je encore!).

Je peux dire que les effets de l'éphénidine semblent s'installer en 1h30 (voilà bien une phrase très précise). A 250mg, les effets psychédéliques ne sont arrivés que 30 à 45 minutes après ça, soit 2 heures après ingestion. Le plateau a duré 3 à 4 heures (il dure certainement plus à dose plus forte). Le plateau semble donc plus long qu'avec la MXE qui ne dure que 1h30 à 2h30 (et qui peut se redoser en insufflation par 25mg dans mon type d'usage). Les effets redescendent ensuite lentement pour atteindre un minimum 10 à 12 heures après la prise (ce qui semble là encore un peu plus plus long que pour la MXE). Il ne persiste qu'un faible effet qui peut durer 24 heures (cette fois-ci comme avec la MXE mais en visiblement mois perturbant). Pas besoin de redoser je pense avec l'éphénidine, une seule dose suffit pour un bon plateau de 4 à 6 heures en fonction des doses.

Je me demande si finalement moi aussi si l'éphénidine ne présenterait pas quelque ressemblances avec le DXM et permettrait plusieurs plateaux.

A voir aussi si la MXP réagit pareil. Il semble qu'un effet perturbateur existe chez elle durant le plateau selon les témoignages. Peut-être qu'il a son intérêt selon les effets recherchés. Qui sait...

Mais il faudra que je perce le mystère qui fait que selon moi MXP et éphénidine sont bien 4 fois moins puissants en masse que la MXE et non pas 2 fois moins.

Mais restez et restons prudents avec ces substances, testez toujours à faible dose avant car là on voit bien qu'on ne connait pas les doses et qu'elles diffèrent. A suivre certainement...

Dernière modification par Alchy (16 novembre 2018 à  00:33)

Hors ligne


Porygon 
Modérateur
France
1100
Lieu: Toulouse
Date d'inscription: 20 Jan 2015
Messages: 1364
Blogs
J'ai pu tester l'O-PCE récemment et franchement WOW.
J'ai été vraiment surpris.
Ça m'a vachement rappelé la MXE, gros bodyhigh (vous savez la sensation de flotter et de se déplacer), très facile de faire un hole.

Par contre le lendemain il y'a la gueule de bois des dissociatif donc vous avez toujours l'impression d'être un peu défoncé mais ça pars au fur et à mesure de la journée.

Franchement excellente molécule alors que pourtant j'ai vu pas mal d'avis négatif.

Porygon,
Reputation de ce post
 
Merci. Pierre

Sound System owner
Aussi modérateur de la chaîne twitch Marou_Dz
Vous pouvez me retrouver sur le twitch game aha

Hors ligne


Kratomman 
Psycho junior
Belgique
510
Date d'inscription: 13 Dec 2018
Messages: 295
Bonjour,

Hier j'ai pris en trace environ 0,20gr de 3-ho-pce et ...wouhaaaaa quels effets!! Je pense que j'ai plutôt pris 0,40gr que 0,20gr. Les effets ont mis du temps à monter. Je dirais bien 1h pourtant j'avais quasi rien  mangé.

Je me senti partir, hors de moi, j'étais comme dans du coton et quand je fermais les yeux j'avais pleins de visions, toutes agréables et douces. À un moment je me se suis dis que je n'étais plus sur terre ou alors juste mon esprit. Je me suis dis que j'étais mort mais cela ne m'a pas fait bader, au contraire, j'étais calme et serein.

Les effets ont duré super longtemps!! Je dirais 8h! Aussi longtemps que du DOC ou du LSD!

Par contre je ne suis pas fan de l'effet physiologique , c'est à dire une anesthésie des mains, pieds, bouches.

J'avais fait un test alergique avant le grand saut et j'ai utilisé sur sérum phy. Le lendemain aucune.m descente.

J'ai dormi pendant 4h lors de la prise. Pas directement, d'abord suis resté chez moi à regarder un film puis je suis sorti dans le parc me suis posé sur un banc dans un état second :-)

Je suis reparti chez moi et j'ai dodo jusqu'à l'arrivée de ma chérie..

Très content du produit mais je ne serais pas comparer c'était une première.

Je me suis renseigné sur le produit sur le forum.

Curieux avant tout ;-)

Hors ligne


Kodeisko 
Nouveau membre
France
100
Date d'inscription: 22 Jan 2019
Messages: 5
Salut salut, j'essaye de faire bref dans le comparatif, j'ai adoré les 3 premiers, beaucoup beaucoup moins le dernier.

Veuillez excuser la confusion de mes descriptions, j'essaye d'être le assez synthétique et évocateur en même temps.

Pour résumer en mot-clefs les 4 testés :

Kétamine = discordant / mécanique / wtf / lenteur sensorielle
Fluorokétamine (2-FDCK) = exaltant / onirique / lucide / fluidité sensorielle
Méthoxétamine = illumination / onirique / esprit wtf / bourdonnement-vombrissement sensoriel
3-MeO-PCP = psychotique / psychédélique / confusion / désorientation sensorielle

KÉTAMINE
Alors j'ai adoré la Kétamine, cela je n'en ai pris que plusieurs années auparavant, il y a plus de 6 ans, et c'était le premier dissociatif que j'essayais donc aussi loin que je puisse me rappeler c'était assez "froid", "abstrait", "mécanique", "désaccordé" et très "slow".

METHOXETAMINE
Bon alors là je vais pas être objectif du tout, j'en ai pris en long en large et en travers, c'est absolument la substance qui m'a le plus marqué, pas tant par le fait d'en avoir pris de nombreuses fois mais par l'intensité et la profondeur de la chose, ça collait parfaitement avec, c'est une drogue qui m'a touché au plus profond de moi-même.
La "body-high" est exlatant à souhait, le mind-fuck est mêlé d'une incroyable sensation onirique, c'est aussi la seule avec laquelle j'ai pu "hole" plusieurs fois, c'était très onirique, très interactif, très visuel aussi, il y avait (en dehors des holes) un bourdonnement, un buzz, un vombrissement, une électricité sensorielles dans l'espace incroyables. C'est celle qui a le plus activés la dimension "souvenirs enfouis", connection passé-présent-futur hyper complexe avec un pur sentiment de nostalgie.
Bref, trop à en dire mais ce fût réellement un dissociatif qui a changé ma vie, je n'oublierai certainement jamais, ma consommation remonte à quelque chose comme 2013-2014.

FLUOROKÉTAMINE (2-FDCK)
J'ai essayé récemment celui-ci plusieurs fois et je l'apprécie beaucoup, car il est très "lucide", pas incapacitant (jusqu'aux doses où je suis allé), avec l'effet anti-dépresseur les jours qui suivent sont merveilleux. Je l'ai trouvé très propice autant dans l'effet que la redescente et le lendemain à prendre n'importe quand pour un trip chill dissociatif.
J'ai expérimenté un trip plus intense que les autres, sensations sensorielles très "fluides" et oniriques, ce dont je me souviens au summum du trip j'ai le souvenir d'avoir fait des flips dans l'espace sur moi-même avec ma conscience, très particulier l'espace et ma conscience étaient unis et ils "loopaient" sur eux/lui-même de manière assez folle.

3-MEO-PCP
J'ai détesté celui-ci, mais c'est ma faute, je n'ai pas utilisé de balance, j'étais ivre, j'ai redosé, j'ai fait une crise de manie/psychose typique d'un surdosage de ces dissociatifs PCP-like : j'ai du demander de l'aide à ma coloc (ce qui ne m'arrive jamais sous dissos, même en ayant bu) et lui demander presque urgemment d'appeler l'hopital (je pensais que l'allait faire une overdose pensant que les effets allaient s'amplifier).
Résultat ils m'ont dit que j'avais rien de particulier niveau tension tout le tralala.
Je suis remonté dans notre appart, j'ai tiré quelques taffes de shit (ce que je ne fait habituellement pas), le trip a duré longtemps, à peu près 6-8heures un peu en pression, mais avec le joint et les effets toujours bien présents j'étais scotché devant mon écran en écoutant Mai Mai de Jaïa, totalement propulsé dans un mood psychédélique & dissocié en même temps, mais c'était trop stimulant et psychotique pour moi, lendemain atroce très dysphorique et en pleine désillusion, très loin de ce que j'ai connu avec tous les autres dissociatifs, définitivement pas pour moi.

Bref, vlà tout, kisses

Dernière modification par Kodeisko (22 janvier 2019 à  00:42)

Reputation de ce post
 
Texte mis dans les morceaux choisis de Psychoactif. (pierre)

Hors ligne


Kodeisko 
Nouveau membre
France
100
Date d'inscription: 22 Jan 2019
Messages: 5
J'ai testé ce soir le 3-HO-PCP et définitivement "I HATE PCP ANALOGUES",
soit j'ai une tolérance, soit mon batch n'était pas pur, soit ma balance m'a trompé, mais tant mieux. D'après elle j'ai pris 9mg (une première dose orale de 3.5mg et 1h30 après 5.5mg oralement aussi), je n'ai rien senti de fou si ce n'est un effet de distanciation, métallique, froid, dysphorique, aucune émotion, peu de dissociation, de la stimulation, c'était franchement nul.
Je suppose qu'à plus haute doses ces effets que je déteste vont être amplifiés et donc j'ai jeté ce qu'il me restait
Je pense que je n'ai aucune affinités avec les PCP-like donc prenez mon report pour un pur avis subjectif, étant donné que beaucoup de gens aiment il doit y avoir un réel intérêt pour certains, ça n'est pas mon cas.

Il est par contre certains que ces nouveaux dissociatifs sont clivants, là où la kétamine et la MXE mettent plus ou moins (il me semble) les amateurs de dissociatifs d'accords, j'ai l'impression que les 3-meo, 3-ho, o-pce, etc... sont bien différents, ce sont pour sur des dissociatifs mais d'une certaine veine, il faut aimer, personnellement ce fût soit très rude et peu enrichissant, soit très clinique et bien moins enrichissant que de philosopher sur la longueur de mes orteils.

J'ai du O-PCE mais franchement vu ma réaction au 3-MEO-PCP et au 3-HO-PCP je ne pense pas y aller de sitôt, il semble de plus qu'il est d'avantage clinique, froid et puissant (hole-friendly comme ils disent).

Dernière modification par Kodeisko (27 janvier 2019 à  23:24)

Hors ligne


Snap2 
Psychopstick
Suisse
2510
Lieu: Genevaaaaah
Date d'inscription: 19 Nov 2017
Messages: 577

Kratomman a écrit

Bonjour,

Hier j'ai pris en trace environ 0,20gr de 3-ho-pce et ...wouhaaaaa quels effets!! Je pense que j'ai plutôt pris 0,40gr que 0,20gr. Les effets ont mis du temps à monter. Je dirais bien 1h pourtant j'avais quasi rien  mangé.

GAAAAAAFFE, 0.2g=200mg=20 fois la dose moyenne selon le psychonautwiki (10mg).
C'est un dosage absolument monstrueux, je pense que ta 3-ho-pce était impure car à ce dosage là ça aurait été la violence absolue. Si jamais vous lisez ce thread faites attention, ne prenez pas plus de 15mg pour une première prise.

Hors ligne


Kodeisko 
Nouveau membre
France
100
Date d'inscription: 22 Jan 2019
Messages: 5
J'ai eu l'occasion de tester un autre batch de 2-FDCK, celui-ci est marron/beige, la poudre est moins dense et donc les lignes sont plus grosses, la poudre est aussi plu "poudreuse" donc dur de faire des belles lignes (effet flocons), elle pique plus dans le pif.
Niveau effet je dirais que le batch que j'ai décris plus haut était de l'isomère S(+) qui était peu physique mais très psychédélique et facile.
Celui-çi est clairement plus proche de ce que j'ai connu de la kétamine, bien plus physique : double vision, grosse dissociation "grounded", collé au sol, qui dure plus longtemps.
Plus (+) d'émotions "mélancoliques" tandis que le batch présupposé isomère S était plus "inspirant" et exaltant, euphorique, onirique.
Celui ci est plus mélancolique, sédatif, lourd, désorienté et somme toute plus puissant, même si l'aspect psychédélique/inspirant/lucide manque un peu pour moi, les deux sont tout de même très différents.

Je ne sais réellement pas si ce sont deux isomères R et S du FDCK mais les durées (montée, pic, descente) sont exactement les mêmes, les dosages aussi, ils ont un aspect indéniable en commun mais aussi très différent et de manière complémentaire, voilà pourquoi j'ai abusivement extrapolé, mais ce n'est que pure spéculation affabulatrice...

Dernière modification par Kodeisko (02 février 2019 à  15:52)

Hors ligne



Répondre Remonter


Pour répondre à cette discussion, vous devez vous inscrire

Sujets similaires dans les forums, psychowiki et QuizzZ

[ Forum ] RC dissociatifs
par ben zebut, dernier post 22 avril 2015 à  13:30 par Laura Zerty
  1
[ Forum ] Diphénidine - Diphenidine : Nouveau RC semblable à  la MXE?
par kav, dernier post 13 août 2016 à  19:34 par Miyuyu24
  55
[ Forum ] 2-FDCK qui vire au marron après conservation
par UDilisateur, dernier post 17 septembre 2019 à  20:40 par UDilisateur
  16
  [ PsychoWIKI ] Diphenidine, effets, risques, témoignages
  [ PsychoWIKI ] Research Chemicals, effets, risques, témoignages



    Psychoactif en Images
    Plus d'images psychoactives
    En ce moment sur PsychoACTIF  
     Psychoactif 
    Atelier Psychoactif le 5 octobre sur la RDR et les psychédéliques
    03 octobre 2019Annonce de Equipe de PsychoACTIF
     Appel à témoignage 
    Est ce que l’analyse de drogues a changé vos pratiques de RDR ?
    Il y a 9jCommentaire de Rick (26 réponses)
     Appel à témoignage 
    De quelle façon les psychédéliques ont-ils changé votre mode de p...
    12 septembre 2019Commentaire de BobKelso (95 réponses)
     Forum UP ! 
    Arrêt & Sevrage - Switch Suboxone->Subutex
    Il y a 15hDiscussion sans réponse depuis 12h
     Forum 
    Cherche prix et photos de prods pour enrichir le PsychoWIKI
    Il y a 10mn
    178
    Commentaire de Meumeuh dans [Conseils généraux de...]
    (1281 réponses)
     Forum 
    Effets secondaires - Effet après un speed ball
    Il y a 40mnCommentaire de Meumeuh dans [Heroïne...]
    (1 réponse)
     Forum 
    Le sense de la vie ?
    Il y a 1h
    1
    Commentaire de Stelli dans [Au coin du comptoir.....]
    (19 réponses)
     Forum 
    Phenibut - Rétrospective : un an de conso raisonnée
    Il y a 1h
    1
    Commentaire de Meumeuh dans [Nootropiques ou nootr...]
    (3 réponses)
     Forum 
    Premier trip au DXM
    Il y a 1hCommentaire de Stelli dans [DXM (dextrométhorphan...]
    (1 réponse)
     Forum 
    Expériences - Votre produit et votre mode de consommation du moment
    Il y a 2h
    3
    Commentaire de Stelli dans [Cannabis...]
    (52 réponses)
     Forum 
    Social - Recherche association Montréal
    Il y a 2hCommentaire de Meumeuh dans [Au coin du comptoir.....]
    (1 réponse)
     Forum 
    Arrêt & Sevrage - Sevrage crack bouteille
    Il y a 2h
    1
    Commentaire de Stelli dans [Cocaïne-Crack...]
    (19 réponses)
     Blog 
    Fragments
    Il y a 4hCommentaire de Bootspoppers dans le blog de Viaflie
    (2 commentaires)
     Blog 
    1ers pas IRL
    Il y a 4h
    1
    Commentaire de Bootspoppers dans le blog de plotchiplocth
    (6 commentaires)
     Blog 
    Benzo & Opiacé
    Il y a 10h
    1
    Commentaire de Cazale dans le blog de Cazale
    (3 commentaires)
     
      QuizzZ 
    Testez vos connaissances sur les overdoses d'opiacés
    Dernier quizzZ à 20:05
     PsychoWIKI 
    5-MAPB, effets, risques, témoignages
     Topic epinglé 
    Cannabis : vous vous êtes mis à la vaporisation, expliquer nous c ...
     Nouveaux membres 
    enbrume04, fl22446, zowee nous ont rejoint et se sont présentés les trois derniers jours.
    S'identifier

    Mot de passe oublié

    Morceaux choisis 

     Flunitrazolam : mon expérience.
    par Dextro, le 11 Oct 2019
    Bonsoir bonsoir, Je fais ce post voyant qu'il y a assez peu d'infos sur le flunitrazolam, notamment sur son équivalence avec les autres benzos. Je rappelle que c'est une benzo très puissante et addictive, qu'il y a très peu de recherche scientifique à son sujet et que les doses vendues ne sont...[Lire la suite]
     Un adieu de plus.
    par Chêne, le 09 Oct 2019
    Tu m'as tué. Votre discussion me fait me remémorer la période où je prenais beaucoup de stims. À chaque arrivée de RC dans ma boîte aux lettres, je me jurais des tas et des tas de choses : pas consommer tout de suite, me limiter à XXXmg par session, pas plus d'une session par semaine etc...[Lire la suite]
     [Topic unique] Petit comparatif des vaporisateurs.
    par RandallFlag, le 06 Oct 2019
    Salut a tous. Je me disais qu'il serait bon de dresser un petit comparatif des vaporisateurs disponibles sur le marché. Et cela en partageant nos expériences, les on dit et les réputations des marques on les laisse au placard et on ne parle chacun que de ceux qu'on a essayé. Le tout dans le...[Lire la suite]
    Tous les morceaux choisis
    Les derniers champis

    Merci de ce compte-rendu bien détaillé! Hilde dans [forum] Rétrospective : un an de conso raisonnée
    (Il y a 4h)
    Bienveillant et concilliant merci. Maska dans [forum] Gros bad trip à l'MDMA , besoins d'avis
    (Il y a 4h)
    i claro que si ! dans [forum] Amanite tue-mouches
    (Il y a 6h)
    Excellent comme tu tapes l'incruste :D - MM dans [commentaire de blog] 1ers pas IRL
    (Il y a 6h)
    Cuit à point. MrNo dans [forum] Un article qui m'a bien saouler
    (Il y a 6h)

    Pied de page des forums