TR : LSD sous les étoiles, Chichette in the Sky with Diamonds :) / PsychoACTIF

TR : LSD sous les étoiles, Chichette in the Sky with Diamonds :)

Publié par ,
2201 vues, 3 réponses
Chichette Mekushun 
Nouveau membre
000
Date d'inscription: 20 Nov 2017
Messages: 4
Hello, voici un premier petit post pour essayer de partager ici l'une de mes expériences. Le principe est simple, j'écris beaucoup et je commence à tester différents produits à but récréatif ou expérimental. Ce textes et mes autres TR sont écrits à chauds, toujours, soit directement sur place pendant le voyage intérieur soit quelques heures après avant la fin de la redescente.

Pas facile pour moi de voir mes premiers visus et hallucinations après avoir pris du LSD mais ce soir là... le spectacle fût... Plongée dans l'esprit d'une perchée en pleine action entre contrôle du trip, abandon de soi, raclage de neurones, hallucinations amusantes, intensité présente... trop présente ...

Set and Setting

Garrigue du Sud Est de la France. Au bout d’un chemin pierreux de plusieurs kilomètres, un hangar abandonné aux vitres cassées. De la paille entassée, quelques draps peints étendus, des centaines d’humains, des dizaines de chiens et 40Kg de son.

Dans la nuit, j’ai découvert que les premiers astrologues, Ptolémée, Sénèque et compagnie avaient forcément pris des psychotropes pour comprendre les constellations et les diviser en douze signes astrologiques aux noms si évocateurs. J’ai vu un scorpion chasser le verseau, j’ai vu les cornes de bélier chatouiller un crabe aux pinces colorées, j’ai vu des poissons dorés sauter dans les flaques si noires qu’elles en deviennent vertes aux contours rouges. Le tout se détachant sur la myriade d’étoiles scintillantes.

Partout, des petits losanges bleus et roses dansaient en fractales kaléidoscopiques s’étendant en cercles infinis qui s’absorbent les uns les autres.

Ces mandalas tourbillonnants s’enfoncent sur l’étendue noire du ciel, vacillent sur les angles et viennent même à ma rencontre en s’imprimant sur les corps en mouvement. Tout n’est alors que losanges concentriques aspirant le monde, recréant les contours des objets autour, révélant ces dimensions imperceptibles à l’œil non acidifié.

Sur les visages, j’ai perçu des coloriages enfantins. Tel ami devenant une sorte de lapin avec un triangle rose sur le nez et de grandes moustaches crayonnées de chaque côté. Si lui n’a pas de grandes oreilles, l’autre ami a bien sa barbe de père Noël barbouillée de blanc à la craie et ses petites lunettes bien haut percée sur le bout de son nez !

Sous mes pieds, j’ai senti une planche apparaitre. Au milieu de la paille entassée, le son du talon qui tape se fait différent, plus sec et plus claquant. Le bois devient une trappe cadenassée par de lourdes chaines. Il faut alors que le père Noël balaye plusieurs fois le sol de son pied battant la mesure pour que je comprenne que là encore, la trappe n’existe que dans mon esprit.

Entre mes doigts, je tiens un pochon presque vide. Dans le fond, ce qu’il reste ressemble à de la poudre de cendre qui me coule entre les doigts et que je ne peux identifier. Heureusement que mon ami lapin rose prend les choses en main et m’affirme avec certitude du contenu du contenant : de l’herbe.

Et là, on se dit que cette soirée devient vraiment n’importe quoi !

Allongée dans l’herbe en fumant, hypnotisée encore par le ciel. Le temps ne m’appartient plus, je me dépossède de ma seule réelle possession. Je lâche prise totalement et laisse couler l’acide dans ma perception dérivante. Je quitte le rivage de la raison et me laisse flotter sur les vagues de son.

Bercée par les élans d’hallucinations, je suis emportée par les révélations de mon « moi » créatif qui n’est désormais plus censuré par un mental formaté. A la société quotidienne désenchantée, j’oppose désormais une admiration pour ce que mon esprit peut créer avec l’aide de quelques bonbons.

L’omnibulante masse noire percée de diamants. Elle recouvre mes horizons célestes lors des nombreuses pauses pour sortir du hangar, pour arrêter de taper du pied et venir respirer la beauté naturelle. Là, les plaques de puzzle noires de vert parsemées de lumière s’emboitent et se détachent en danse saccadée. Elles construisent des motifs se répétant à l’infini qui se transforme à chaque instant. La netteté est déconcertante, la réalité vacille à chaque clignement de paupière, en fermant les yeux la lumière dorée enveloppante de chaleur se diffuse.

L’instant change la perception.

L’instant où le loup chasse le chien amène une vague de froid. Le dedans de mes os tremble et pour éviter à ma carcasse de chair de frissonner je rentre dans le hangar musical. Sonore plutôt car la mélodie est sacrifiée sur l’autel du boom boom strident et acidifié.

Dans le blanc éclatant du visage d’alien, je vois la trace de mes neurones se dessiner, gris et gonflés comme des vers grassouillets. Ils vibrent tels des corps électrocutés, cernés par un contour rouge veineux tressaillant sur les aigus stridents qui transpercent l’air et mon esprit. Ils ravagent toute capacité à penser, à formuler mentalement.

Hypnotisée par le son qui coule dans mon corps et inonde mon système nerveux en raclant mes neurones plutôt violemment, je ne noie dans ce moment présent. Abandonnant toute résistance à l’envahisseur tressaillant, ma personne vit en rythme.

Aux premières lumières dans l’antre du son, les rayons filtrent à travers les vitres cassées et révèlent le halo de poussière remuant. On se réchauffe à la chaleur humaine, non pas celle de la friction des corps mais des énergies transpirées. La poussière attaque le nez, colmate les poumons et pique les pupilles écarquillées. Qu’importe, on remonte le col et l’on continue de bouger. Saccadés et démontés, les mouvements se font plus lents tant la musique ronge.

L’intensité dépasse parfois ma capacité à encaisser, il faut alors sortir.

Le visage crispé, la mâchoire serrée, je prends l’air sans poussière et desserre.

J’ai croisée mon reflet dans un rétroviseur dévissé. Posé là sans hasard pour me renvoyer mon visage un peu déformé. Il faut sourire pour effacer ce rictus crispé. Je le sais pourtant, distribuer des sourires pour garder le sien, mais souvent j’oublie et je recommence à mâcher mes dents. Sourire, oublier de sourire, sourire, oublier… une rengaine régulière qui rythme ma soirée. Et si dans la cohue de mon esprit acidifié j’oubliais de respirer ? Jusqu’où la perte des instincts peut-elle aller ? Jusqu’où l’esprit libéré peut-il prendre le contrôle sur le corps ? Respirer, oublier, me rendre compte que je continue à respirer sans y penser. Me voilà rassurée, les fonctions vitales sont des instincts bien plus puissants que mes petits bonbons !

Le temps ne s’écoule plus avec sens, il s’étire en minutes qui deviennent des vies et se contractent rapidement en quelques instants éphémères déjà bien vécus. Au jeu de l’heure qui passe il n’en reste déjà plus beaucoup à dérouler sous LSD. La lumière quotidienne va bientôt tout inonder de sa crue réalité.

Elle recouvre désormais toutes les scènes dévoilant une réalité que même l’acide s’évaporant déjà à du mal à sublimer. La tôle du hangar reprend son gris métallique, la poussière devient vraiment suffocante, les visages tirés par la fatigue se font moins amicaux. La marginalité est révélée dans toute sa splendeur parfois décadente.

On prend de la distance pour revenir en douceur.

Tête à tête avec le ciel éclairci, l’étoile du berger scintille comme un trou cosmique dans la pâleur du soleil levant, un vaisseau atterrissant dans cette vision augmentée pour marquer le début du retour à la réalité.

Les losanges flottent toujours en groupes épars mais plus discrets. On ballade et sur le chemin que je vois tacheté de rose, mes pas et ceux des autres laissent des empreintes bleues qui s’évaporent. On part à la recherche d’un ailleurs ensoleillé et pas trop loin de là on va s’affaisser. A même le sol sont les pierres réchauffent un peu le corps. On s’emmitoufle dans les couches et l’on se pose en attendant la chaleur de l’astre lumière. Le son résonne encore, il est 10h00 du matin, le hangar semble abriter un dinosaure rugissant de furie selon le lapin redevenu l’ami bien connu. Mais l’on crée notre bulle apaisée. Les arbres dansent ensemble dans une harmonie dictée par le vent, les montagnes scintillent presque recouvertes d’un halo lumineux et doux. La beauté naturelle s’impose simplement et majestueusement tout autour de nous.

Triangulations des énergies fatiguées mais positives à souhait, on se laisse bercés, apaisés et heureux, par les restes d’images des heures passées.


Recette

1 goutte et demi
1 cachet et demi
1 pincée subtile de poudre

Premiere prise 01h00 – Fin du trip 11h00

Récits de voyages intérieurs. Trip Report et autres expériences spirituelles de la teuf aux traditions sacrées... A la recherche du moi en moi

http://recitdetrip.wordpress.com

Hors ligne


Dex 
Nouveau membre
France
000
Lieu: j'sais plus trop
Date d'inscription: 15 Nov 2017
Messages: 49
Magnifique TR

Hors ligne


ElSabio 
Antifa...narchiste
Jolly Roger
200
Lieu: En frente de mi monitor
Date d'inscription: 02 Dec 2016
Messages: 1287
Bonjour,


Merci pour ce TR, j'aurais juste une question (utile à mon sens) :

Quand tu listes à la fin de ton post,

1 goutte et demi
1 cachet et demi
1 pincée subtile de poudre

Tu parles de quelle(s) substance(s) ?



En outre, j'ai relevé un magnifique barbarisme :

L’omnibulante masse noire percée de diamants.

On dit obnubilant et à ma connaissance, il n'existe pas de forme féminine mais je ne te blâme pas, ce genre de faute est très répandu ^^.


Bien amicalement.


« La liberté des autres, étend la mienne à l'infini ».
Mikhaïl Bakounine

Hors ligne


Chichette Mekushun 
Nouveau membre
000
Date d'inscription: 20 Nov 2017
Messages: 4
Merci à tous les deux pour ce retour.

El Sabio, merci pour ta lecture attentive et pour la faute repérée, du coup j'ai été voir la différence entre toutes ces expressions et ouahhh c'est comme l'ouverture d'une nouvelle dimension dans le monde de l'orthographe smile

Quant à la recette, c'est en effet mieux de préciser les substances

2 gouttes d'acides
1 taz
1 mini mini trace de speed

Récits de voyages intérieurs. Trip Report et autres expériences spirituelles de la teuf aux traditions sacrées... A la recherche du moi en moi

http://recitdetrip.wordpress.com

Hors ligne


  • Psychoactif
  •  » Forums 
  •  » LSD 25
  •  » TR : LSD sous les étoiles, Chichette in the Sky with Diamonds :)

Répondre Remonter


Pour répondre à cette discussion, vous devez vous inscrire

Sujets similaires dans les forums, psychowiki et QuizzZ

[ Forum ] Expériences - Mon expérience sous LSD.
par Cazhuge, dernier post 21 février 2018 à  10:12 par La lie
  5
[ Forum ] Expériences - Peindre sous LSD
par Anymal, dernier post 06 janvier 2019 à  16:12 par Morning Glory
  5
[ Forum ] Contexte (set & setting) - Activiter / que faire sous lsd
par Soplex, dernier post 01 décembre 2017 à  21:35 par Lucannabis
  5
  [ PsychoWIKI ] Les Lysergamides
  [ PsychoWIKI ] LSD, effets, risques, témoignages



    Psychoactif en Images
    Plus d'images psychoactives
    En ce moment sur PsychoACTIF  
     Psychoactif 
    Le Fanzine N°3 est sorti
    26 juin 2019Annonce de Equipe de PsychoACTIF
     Psychoactif 
    La violence symbolique chez les usagers de drogues
    30 mai 2019Annonce de Equipe de PsychoACTIF
     Appel à témoignage 
    De quelle façon les psychédéliques ont-ils changé votre mode de p...
    Il y a 2jCommentaire de TheRealSlimShady (14 réponses)
     Appel à témoignage 
    Vos markets du DW favoris en ce mois de juin 2019 ?
    Il y a 4jCommentaire de marSouille (113 réponses)
     Forum 
    Effets - Le tabac me fait remonter les effets du cannabis
    Il y a moins d'1mnCommentaire de Grp dans [Cannabis...]
    (2 réponses)
     Forum 
    Prix&Qualité de l'héroine sur Lille en 2019
    Il y a 43mnCommentaire de Meumeuh dans [Heroïne...]
    (10 réponses)
     Forum 
    Ça sniffa comme ci
    Il y a 1hCommentaire de Meumeuh dans [Heroïne...]
    (7 réponses)
     Forum 
    MDMA : décès après avoir tapé une seule fois ?
    Il y a 1hCommentaire de Dayak dans [MDMA/Ecstasy...]
    (8 réponses)
     Forum 
    Market - Je voudrais transférer mes bitcoins sur le DW
    Il y a 2hCommentaire de Meumeuh dans [Anonymat et sécurité...]
    (4 réponses)
     Forum 
    Arrêt & Sevrage - Sevrage sec de cannabis et tabac
    Il y a 2hCommentaire de Psychotropeur dans [Cannabis...]
    (4 réponses)
     Forum 
    Mon arrêt du cannabis, sevrage, motivation...
    Il y a 2hCommentaire de Psycot23 dans [Cannabis...]
    (5 réponses)
     Forum 
    Bad trip & Crise de panique - Est-ce que c'était une crise de panique ?
    Il y a 2hCommentaire de Padalecki dans [Cannabis...]
    (6 réponses)
     Blog 
    Psychedelight, épisode 1 : Loveboat
    Il y a 2hCommentaire de Albatros dans le blog de Cub3000
    (3 commentaires)
     Blog 
    Maman
    Il y a 2hCommentaire de Bootspoppers dans le blog de Viaflie
    (5 commentaires)
     Blog 
    3mmc, les marcheurs de l'extrême !
    Il y a 8h
    7
    Commentaire de Ocram dans le blog de Ocram
    (26 commentaires)
     
      QuizzZ 
    Risquez vous une overdose d'opiacé ? (heroine, morphine, methadone)
    Dernier quizzZ à 00:08
     PsychoWIKI 
    Psilocybe, effets, risques, témoignages
     Topic epinglé 
    Mon "tout savoir sur l'Amanite Tue-Mouche"
     Nouveaux membres 
    hugo51100, drey_mtn, Psycot23, Abracabrantesque, tikvamal nous ont rejoint et se sont présentés les trois derniers jours.
    S'identifier

    Mot de passe oublié

    Morceaux choisis 

     Bupré vers Orobupré
    par Mecrupulent, le 13 Jul 2019
    Hello, Désolé du déterrage mais c'est le sujet le plus adapté que j'ai trouvé. Justement à ce propos, je teste l'orobupré en ce moment et effectivement, il est je pense impossible d'en faire une trace, plusieurs raisons à cela : 1- Les comprimés, qui en taille et forme font penser à un...[Lire la suite]
     3mmc, les marcheurs de l'extrême !
    par Ocram, le 12 Jul 2019
    Pré Trip Report : Je sais bien, j’arrive après la guerre. J’arrive après la guerre pour deux raisons, la première c’est indéniablement le fait que des Trip report sur la 3mmc il y en a un paquet, mais comme expliqué dans mon précédent billet de blog je me suis promis d’écrire mes pr...[Lire la suite]
     Professionnels des addictions, que venez vous chercher sur Psychoactif ?
    par Marouchka, le 11 Jul 2019
    Hello, Je suis médecin, j'ai travaillé en HP, et actuellement je bosse dans une équipe de liaison en addictologie à l'hôpital mais aussi dans un CSAPA. Je suis aussi bénévole dans un collectif de RDR en milieu festif. Je ne viens pas souvent sur le site, quand je le fais, c'est dans mes he...[Lire la suite]
    Tous les morceaux choisis
    Les derniers champis

    detail interressant dans [commentaire de blog] 3mmc, les marcheurs de l'extrême !
    (Il y a 3h)
    exemple de dose a prendre , ca aide dans [commentaire de blog] 3mmc, les marcheurs de l'extrême !
    (Il y a 3h)
    Texte mis dans les morceaux choisis de Psychoactif. (pierre) dans [forum] Bupré vers Orobupré
    (Il y a 3h)
    Je partage tes questionnements / Cub3000 dans [forum] 1cP-LSD remplaçant du 1P et 1B.
    (Il y a 6h)
    Que la Force soit avec toi ! - MM dans [forum] La folie me guette
    (Il y a 7h)

    Pied de page des forums