Les effets secondaires de la cocaïne / PsychoACTIF

Les effets secondaires de la cocaïne

Publié par ,
7242 vues, 29 réponses
Goya 
Nouveau membre
France
000
Inscrit le 26 Dec 2017
3 messages
Bonsoir, alors voilà c'est ma toute première sur un forum donc voilà je sais pas trop comment m'y prendre.. veuillez m'excuser si je m'y prend mal.

Alors voilà, sa fait 2 mois que je sniff de la cocaïne et 3 semaines que j'en tape tout les jours ou presque, de petites quantité entre 0.5 et 1G. Au début c'était festif et depuis 3 semaines c'est tout seul chez moi en fumant des joints tout les jours. Je pense être une personne de nature à angoisser rapidement et à chaque trace que je me fait je trouve des douleurs un peut partout : Pincement à la poitrine, mal de dos, raideur au cou à la nuque aux épaules etc. je me demande si j'ai réellement un problème ou si seulement j'angoisse et du coup je pense qu'à sa et devient parano...

Y à t il des cas similaires ?

Je vous remerci

Hors ligne

 

JeanPetit 
Nouveau membre
France
000
Inscrit le 27 Dec 2017
1 message
Ecoute gros c'est mauvais pour toi c'est connerie le mieux serait d'arrété surtout si ta une tendance a etre parano tu va vivre des moment vraiment affreux a cause de ca ...

Hors ligne

 

Goya 
Nouveau membre
France
000
Inscrit le 26 Dec 2017
3 messages
Non non je n'ai pas de tendance à être parano je me demande justement si j'angoisse pas tout simplement sur mes "douleurs" étant donné que je tape seul. Quand je suis avec des amis je ne ressent pas forcément de douleurs quelconques

Hors ligne

 

gaspard99 
Psycho junior
France
100
Inscrit le 12 Sep 2017
480 messages
Salut,

0.5 à 1g/j c'est déja une bonne consommation c'est pas des petites quantitées, pour une personne qui en prend depuis seulement 2 mois, tu fais fort !
Tu dit que tu angoise et deviens parano, la coke a tendance, chez certains à rendre parano.
Dans les sympthomes que tu decris certains peuvent etre engendré par une prise coke surtout pour les douleurs thoracique, cardiaque et bas du dos.
Tu dit etre une personne angoissé, c'est pour cette raison que tu consomme de la cocaine?
Parce que si tu commence a avoir des sympthomes et ders problème cardiaque alors éssai de lever le pied sur tes consommations. Si cela continu malgrès l'arret de la coke consulte un spécialiste.
Méfis toi de la consommation de coke, c'est un produit très addictif, je le répete ta consommation actuel n'est pas annodine.
Si tu rencontre des problèmes du au craving consulte un csapa ou tu y rencontreras des spécialistes.
Amicalement.
Gas'.

Hors ligne

 

Goya 
Nouveau membre
France
000
Inscrit le 26 Dec 2017
3 messages

gaspard99 a écrit

Salut,

0.5 à 1g/j c'est déja une bonne consommation c'est pas des petites quantitées, pour une personne qui en prend depuis seulement 2 mois, tu fais fort !
Tu dit que tu angoise et deviens parano, la coke a tendance, chez certains à rendre parano.
Dans les sympthomes que tu decris certains peuvent etre engendré par une prise coke surtout pour les douleurs thoracique, cardiaque et bas du dos.
Tu dit etre une personne angoissé, c'est pour cette raison que tu consomme de la cocaine?
Parce que si tu commence a avoir des sympthomes et ders problème cardiaque alors éssai de lever le pied sur tes consommations. Si cela continu malgrès l'arret de la coke consulte un spécialiste.
Méfis toi de la consommation de coke, c'est un produit très addictif, je le répete ta consommation actuel n'est pas annodine.
Si tu rencontre des problèmes du au craving consulte un csapa ou tu y rencontreras des spécialistes.
Amicalement.
Gas'.

Merci de m'avoir écris, alors non ce n'est pas lié à mon angoisse simplement j'adore l'effet Cocaïne/Cannabis et plus les jours passe moins j'arrive à ne pas y penser au point de craquer... Je ne penser pas que 0.5g/jour était très excessif.. très addictif comme tu dis je m'en rend bien compte de jour en jour. Merci de m'avoir écouter

Hors ligne

 

Sealt 
Nouveau membre
France
000
Inscrit le 04 May 2018
10 messages
Bonsoir,
J'ai moi aussi des mal de dos intenses (au niveau du sacchrome) ainsi qu'à d'autres muscles parfois et cela se produit le lendemain d'une session de C voire à la fin.
Cela m'arrive de temps en temps donc je surveille ma posture (je me dis que mes muscles doivent se crisper dans une mauvaise position). Mais cela continue de se produire de temps en temps.

Des cas similaires ? Quelle est la cause d'après vous ?

(Je précise avoir un IMC normal et une pratique sportive)

Merci c:

Hors ligne

 

bloodistory
Psycho junior
France
1100
Lieu: DTC
Inscrit le 18 Nov 2016
264 messages
Oui, idem pour moi qd je tapais 5 G sur un WE.
Contractures et douleurs musculaires  + métabolisation incomplète et diurèse très perturbée.
Parfois j'ai pissé de la C, à peine métabolisée tellement les charges étaient ingérables pour mon métabolisme.
Un gros freak aurait été capable de shooter sa pisse... Ou de la boire.

Une fois en cure, très déshydraté, j'avais des tx plasmatiques de C et de métabolites, encore tellement élévés, après 4 jours d'arrêt, qu'ils m'ont lourdé du service, en me disant que je mentais et que j'avais consommé, en douce, sur place.

Ce qui bien sûr, n'était pas le cas. Je n'avais plus rien quand j'ai franchi leur porte.

Nous métabolisons chacun à notre rythme et quand notre foie, et reins, sont malmenés depuis des décennies, le boulot ne se fait pas de la même manière.

Ça peut induire des pros en erreur.

Quant aux douleurs lombaires et dorsales, elles ont tjs été présentes après chaque grosse session. Toujours.
Systématiquement présentes.
D'où l'intérêt d'un ptit opi pour les douleurs et la descente.

Et aussi, comme le dit Cusco, de faire un BON gros break.

La C n'est pas la meilleure drogue du monde pour la santé humaine. Et ses adjuvants non plus... Mais ça a déjà été dit.

Dernière modification par bloodistory (07 janvier 2020 à  05:51)

Hors ligne

 

Cusco 
Bénévole PsychoACTIF
France
4500
Lieu: Ouest
Inscrit le 15 Sep 2015
2436 messages
Blogs
Pareil je base et fume un gramme sans m arrêter, en 1h parfois c'est fini et j ai les même symptômes  ainsi que des problèmes de respiration dans ce cas j arrête 1 mois environ
Fais attention à toi c'est du sérieux

La vie est une période aléatoire entre le néant et le néant (L.B)

Hors ligne

 

DROGUOPATHE .fr 
Nouveau Psycho
France
100
Inscrit le 19 Dec 2018
78 messages
Salut,
Question pour cusco.
Tu dois avoir une sacrée tolerence pour t enfiler 1g en une heure?pour ma part je pratique toutes les roa....
Et en alu,je tiens une journée complète (bien que mes journées soient courtes)
En pipe ca va quand même plus vite mais tiens environ 3à4 heures.
Merci .
Et pour goya
En effet si tu es anxieux ,la cocaine ne te rendra pas ta liberté,bien au contraire.pour ma part,c est plus dur à arreter que la came,après ca dépendra des gens.
Amicalement,
DROGUOPATHE,

Hors ligne

 

Vivel 
Adhérent PsychoACTIF
Netherlands
6700
Inscrit le 15 Apr 2019
1352 messages

DROGUOPATHE .fr a écrit

Salut,
Question pour cusco.
Tu dois avoir une sacrée tolerence pour t enfiler 1g en une heure?pour ma part je pratique toutes les roa....
Et en alu,je tiens une journée complète (bien que mes journées soient courtes)
En pipe ca va quand même plus vite mais tiens environ 3à4 heures.
Merci .
Et pour goya
En effet si tu es anxieux ,la cocaine ne te rendra pas ta liberté,bien au contraire.pour ma part,c est plus dur à arreter que la came,après ca dépendra des gens.
Amicalement,
DROGUOPATHE,

C'est clair que si il y a anxiété, la Cocaïne n'arrange rien, d'ailleurs au niveau effets secondaires psychiatrique comme physique, c'est plutôt du costaud !

Cusco est sous ritaline depuis des années aussi, vu que ça joue sur les même récepteurs que la cock il y a une tolérance croisée qui s'est installé.

drogue-peace

Hors ligne

 

DROGUOPATHE .fr 
Nouveau Psycho
France
100
Inscrit le 19 Dec 2018
78 messages

Vivel a écrit

DROGUOPATHE .fr a écrit

Salut,
Question pour cusco.
Tu dois avoir une sacrée tolerence pour t enfiler 1g en une heure?pour ma part je pratique toutes les roa....
Et en alu,je tiens une journée complète (bien que mes journées soient courtes)
En pipe ca va quand même plus vite mais tiens environ 3à4 heures.
Merci .
Et pour goya
En effet si tu es anxieux ,la cocaine ne te rendra pas ta liberté,bien au contraire.pour ma part,c est plus dur à arreter que la came,après ca dépendra des gens.
Amicalement,
DROGUOPATHE,

C'est clair que si il y a anxiété, la Cocaïne n'arrange rien, d'ailleurs au niveau effets secondaires psychiatrique comme physique, c'est plutôt du costaud !

Cusco est sous ritaline depuis des années aussi, vu que ça joue sur les même récepteurs que la cock il y a une tolérance croisée qui s'est installé.

drogue-peace

Oui c est clair,dur a gerer la cc,c est vrai aussi que la ritaline calme un peu le craving.moi ma tolerence croisée c etait alcool benzodiazépines a haute dose  80mg de diazepam et une bonne dizaine de biere belge,la galère aussi pour arriver ou j en suis alcool 2à3bieres par jour et benzodiazépines ca depend les jours .....merci à toi!!!

Amicalement
DROGUOPATHE,

Hors ligne

 

Vivel 
Adhérent PsychoACTIF
Netherlands
6700
Inscrit le 15 Apr 2019
1352 messages

DROGUOPATHE .fr a écrit

Vivel a écrit


C'est clair que si il y a anxiété, la Cocaïne n'arrange rien, d'ailleurs au niveau effets secondaires psychiatrique comme physique, c'est plutôt du costaud !

Cusco est sous ritaline depuis des années aussi, vu que ça joue sur les même récepteurs que la cock il y a une tolérance croisée qui s'est installé.

drogue-peace

Oui c est clair,dur a gerer la cc,c est vrai aussi que la ritaline calme un peu le craving.moi ma tolerence croisée c etait alcool benzodiazépines a haute dose  80mg de diazepam et une bonne dizaine de biere belge,la galère aussi pour arriver ou j en suis alcool 2à3bieres par jour et benzodiazépines ca depend les jours .....merci à toi!!!

Amicalement
DROGUOPATHE,

Oh la vache sacrés dosages ! En même temps c'est un des cercles les plus vicieux alcool benzo, au moins tu as bien réduits les dosages comparé à avant, c'est le principal ! smile

Hors ligne

 

DROGUOPATHE .fr 
Nouveau Psycho
France
100
Inscrit le 19 Dec 2018
78 messages

Vivel a écrit

DROGUOPATHE .fr a écrit


Oui c est clair,dur a gerer la cc,c est vrai aussi que la ritaline calme un peu le craving.moi ma tolerence croisée c etait alcool benzodiazépines a haute dose  80mg de diazepam et une bonne dizaine de biere belge,la galère aussi pour arriver ou j en suis alcool 2à3bieres par jour et benzodiazépines ca depend les jours .....merci à toi!!!

Amicalement
DROGUOPATHE,

Oh la vache sacrés dosages ! En même temps c'est un des cercles les plus vicieux alcool benzo, au moins tu as bien réduits les dosages comparé à avant, c'est le principal ! smile

J ai 38ans bientot,j ai été alcoolique 23ans et sous benzo quasi en même temps, donc oui il y a une putain de tolerence qui s installe avec le temps,j attend 9h pour ma première KASTEL bier brune,je suis à coté de la belgique donc tout va bien!lol

Hors ligne

 

DROGUOPATHE .fr 
Nouveau Psycho
France
100
Inscrit le 19 Dec 2018
78 messages

Vivel a écrit

DROGUOPATHE .fr a écrit


Oui c est clair,dur a gerer la cc,c est vrai aussi que la ritaline calme un peu le craving.moi ma tolerence croisée c etait alcool benzodiazépines a haute dose  80mg de diazepam et une bonne dizaine de biere belge,la galère aussi pour arriver ou j en suis alcool 2à3bieres par jour et benzodiazépines ca depend les jours .....merci à toi!!!

Amicalement
DROGUOPATHE,

Oh la vache sacrés dosages ! En même temps c'est un des cercles les plus vicieux alcool benzo, au moins tu as bien réduits les dosages comparé à avant, c'est le principal ! smile

J ai 38ans bientot,j ai été alcoolique 23ans et sous benzo quasi en même temps, donc oui il y a une putain de tolerence qui s installe avec le temps,j attend 9h pour ma première KASTEL bier brune,je suis à coté de la belgique donc tout va bien!lol

Hors ligne

 

Vivel 
Adhérent PsychoACTIF
Netherlands
6700
Inscrit le 15 Apr 2019
1352 messages

DROGUOPATHE .fr a écrit

Vivel a écrit


Oh la vache sacrés dosages ! En même temps c'est un des cercles les plus vicieux alcool benzo, au moins tu as bien réduits les dosages comparé à avant, c'est le principal ! smile

J ai 38ans bientot,j ai été alcoolique 23ans et sous benzo quasi en même temps, donc oui il y a une putain de tolerence qui s installe avec le temps,j attend 9h pour ma première KASTEL bier brune,je suis à coté de la belgique donc tout va bien!lol

Eh bah au moins tu bois de la bonne bibine hehe

drogue-peace

Hors ligne

 

DROGUOPATHE .fr 
Nouveau Psycho
France
100
Inscrit le 19 Dec 2018
78 messages

Vivel a écrit

DROGUOPATHE .fr a écrit

Vivel a écrit

C'est clair que si il y a anxiété, la Cocaïne n'arrange rien, d'ailleurs au niveau effets secondaires psychiatrique comme physique, c'est plutôt du costaud !

Cusco est sous ritaline depuis des années aussi, vu que ça joue sur les même récepteurs que la cock il y a une tolérance croisée qui s'est installé.

drogue-peace

Oui c est clair,dur a gerer la cc,c est vrai aussi que la ritaline calme un peu le craving.moi ma tolerence croisée c etait alcool benzodiazépines a haute dose  80mg de diazepam et une bonne dizaine de biere belge,la galère aussi pour arriver ou j en suis alcool 2à3bieres par jour et benzodiazépines ca depend les jours .....merci à toi!!!

Amicalement
DROGUOPATHE,

Oh la vache sacrés dosages ! En même temps c'est un des cercles les plus vicieux alcool benzo, au moins tu as bien réduits les dosages comparé à avant, c'est le principal ! smile

J ai 38ans bientot,j ai été alcoolique 23ans et sous benzo quasi en même temps, donc oui il y a une putain de tolerence qui s installe avec le temps,j attend 9h pour ma première KASTEL bier brune,je suis à coté de la belgique donc tout va bien!lol

Vivel a écrit

DROGUOPATHE .fr a écrit


J ai 38ans bientot,j ai été alcoolique 23ans et sous benzo quasi en même temps, donc oui il y a une putain de tolerence qui s installe avec le temps,j attend 9h pour ma première KASTEL bier brune,je suis à coté de la belgique donc tout va bien!lol

Eh bah au moins tu bois de la bonne bibine hehe

drogue-peace

Oui j ai du en goûté environ 350 differentes donc oui "la biere ca devrait etre obligatoire"  lol

Hors ligne

 

prescripteur 
Modérateur
14800
Inscrit le 22 Feb 2008
7596 messages
Blogs
As tu regardé le psychowiki ?

https://www.psychoactif.org/psychowiki/ … ca%C3%AFne

Un extrait. Amicalement

Douleurs musculo-squelettiques et autres...

Évidemment la question est « quelle est la cause de la grande majorité des douleurs thoraciques liées à l'usage de cocaïne qui ne sont pas entraînées par les étiologies précédentes (et surtout les syndromes coronariens aigus) ?? » En fait, à ma connaissance, il n'existe pas de réponse précise à cette question. Certains ont évoqués des douleurs musculo-squelettiques, d'autant que l'usage de la cocaïne entraîne une rhabdomyolyse, ainsi parfois que des raideurs musculaires (trismus, dystonie). Nb= la survenue d'une rhabdomyolyse impose l'hospitalisation pour prévenir le risque rénal. On peut évoquer probablement des douleurs cardiaques « fonctionnelles » , d'autant que l'usage de cocaïne entraîne hypertension, tachycardie, anxiété etc... mais en dehors des diagnostics de syndrome coronarien aigu précisés, il n'y a aucun argument en faveur ou défaveur de cette hypothèse. Toutefois le suivi de patients présentant des douleurs thoraciques sans diagnostic de syndrome coronarien aigu ou d'infarctus semble montrer une surmorbidité coronarienne[33]. L'usage chronique de cocaïne semble accélérer les mécanismes d’athérosclérose coronarienne [20], d'autant que beaucoup d'usagers de cocaïne sont aussi fumeurs de tabac. L'anxiété semble avoir un rôle important dans les douleurs thoraciques[34][35] et peut être renforcée par la tachycardie et les produits associés (alcool,café, tabac) ou de coupe (atropine notamment).


S'il n'y a pas de solution, il n'y a pas de problème. Devise Shadok (et stoicienne)

Hors ligne

 

Cusco 
Bénévole PsychoACTIF
France
4500
Lieu: Ouest
Inscrit le 15 Sep 2015
2436 messages
Blogs
Salut

Vivel, petite précision mais pas des moindre je suis sous ritaline environ depuis 6 ou 8 mois et non pas des années.
C'est ça le big problème avec la coke c'est que une fois parti en fix ou en base je ' arrête pas.
Par contre si je commence à me sentir pas bien et qu'il reste du produit je stoppe tout.
Je fais des exercices respiratoires dans la position du lotus, et j avale un ou deux valium.
Il arrive aussi  que je réchauffe les pipes ou refaire les cotons quand j'ai plus rien.
J'ai eu des sacréés frayeurs jusqu'à appeler

le samu une fois juste pour me faire parler
Maintenant la ritaline ne fait plus battre mon coeur en tachycardie mon corps s'est habitué en LI ou LP.
La coke j'en prend de moins en moins c'est aussi un gouffre financier.

La vie est une période aléatoire entre le néant et le néant (L.B)

Hors ligne

 

prescripteur 
Modérateur
14800
Inscrit le 22 Feb 2008
7596 messages
Blogs
Bonjour, un article sur la toxicité musculaire de la cocaine. J'ai traduit par Google traduction.
Amicalement

https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC3795579/

À l'attention du rédacteur en chef: La consommation de cocaïne est l'une des causes les plus courantes de problèmes médicaux d'origine médicamenteuse aux États-Unis.1 La cocaïne peut provoquer des lésions musculaires allant de l'élévation asymptomatique de la créatine phosphokinase (CK) à une rhabdomyolyse massive avec insuffisance rénale aiguë.1 à la suite du rapport de cas, nous décrivons un scénario clinique unique d'un patient présentant une myalgie, une faiblesse musculaire et des taux élevés de CK, ce qui suggère une pathologie aiguë sur chronique affectant les muscles squelettiques.

Rapport de cas. Mme A, une femme afro-américaine de 35 ans, s'est présentée au service des urgences en raison de plaintes de «mal partout» et de «faiblesse». Le jour de son admission, la patiente avait un test de dépistage d'urine positif pour les cannabinoïdes et la cocaïne . Elle a des antécédents médicaux importants qui comprenaient le trouble bipolaire, le trouble de stress post-traumatique et la dépendance à la cocaïne. Elle a déclaré avoir arrêté la trazodone, le lithium et la fluoxétine au cours des 3 semaines précédentes parce qu'elle en avait manqué. Elle avait également fumé de la marijuana la veille de son admission, signalant qu'elle consommait généralement du cannabis lorsqu'elle manquait de médicaments psychiatriques.

Au cours de l'évaluation, Mme A était légèrement confuse et n'a pas pu fournir un historique détaillé. Elle a signalé une humeur normale et aucun symptôme neurovégétatif. Le patient a nié les idées suicidaires ou les idées homicides. Elle a approuvé les hallucinations auditives au cours des 2 derniers jours, mais aucune hallucination visuelle. Elle était orientée vers le lieu et la personne mais pas vers le temps. Elle a nié les symptômes maniaques ou hypomaniaques.

À l'examen neurologique, Mme A avait une force de 4 + / 5 aux extrémités supérieure et inférieure et une sensibilité significative à la palpation musculaire. Elle avait une sensation diminuée à la fois de température et de toucher dans les membres supérieurs et inférieurs bilatéralement. Elle avait également diminué la sensation vibratoire bilatérale dans les membres inférieurs. Le réflexe de la cheville était de 2/4, et le réflexe du genou était de 1 + / 4; les réflexes des membres supérieurs étaient bilatéraux de 2 + / 4 et semblaient symétriques. Le reste de l'examen neurologique et systémique n'a révélé aucune anomalie. Il n'y avait aucun autre signe ou symptôme d'intoxication aiguë à la cocaïne.

Le profil biochimique était le suivant: le taux de CK sérique était de 605 U / L à l'admission et a diminué à 116 le cinquième jour d'admission. Le niveau de lithium était inférieur à 0,1 mmol / L. Le dépistage des drogues dans l'urine du patient était positif pour la marijuana et la cocaïne. Les résultats du panel métabolique et de l'hémogramme étaient dans les limites normales. La tomodensitométrie du cerveau n'a révélé aucune anomalie. Les résultats de l'étude d'électromyographie / vitesse de conduction nerveuse, qui ont été effectués le troisième jour après l'admission, étaient normaux. Le cinquième jour après l'admission, il y a eu une amélioration significative de son état, sans faiblesse ni sensibilité musculaire. Les valeurs CK sont revenues à la normale.

Plus de 14 millions de personnes dans le monde abusent de la cocaïne.2–4 La cocaïne agit en bloquant la pompe de recapture présynaptique et en améliorant la neurotransmission des monoamines telles que la dopamine, la noradrénaline et la sérotonine dans les systèmes nerveux central et périphérique.4 La cocaïne est unique parmi les stimulants en ayant une deuxième action de blocage des canaux ioniques de sodium à membrane à tension variable. Cette action explique son effet anesthésique local et peut contribuer aux arythmies cardiaques.4

On signale qu'environ 24% des utilisateurs de cocaïne développent des blessures et / ou des dommages musculaires. Bon nombre de ces cas ne sont pas prévisibles à partir des antécédents ou de l'examen physique, ce qui rend l'évaluation en laboratoire essentielle.1 L'importance du profil biochimique chez les patients susceptibles de consommer des médicaments doit être soulignée.1


Nous avons examiné la littérature sur les lésions musculaires induites par la cocaïne.4-10 Dans un rapport, au moins 5% des utilisateurs de cocaïne se présentant à un service d'urgence avaient des preuves de lésions musculaires basées sur l'élévation de la CK.7 Les lésions musculaires lors de la consommation de cocaïne peuvent être causées par de multiples mécanismes physiopathologiques.4-10 Elle peut résulter de l'activité sympathomimétique nettement accrue.4 Vasoconstriction artérielle sévère qui peut provoquer une ischémie et un infarctus du muscle squelettique de la même manière que le vasospasme induit par la cocaïne provoque un infarctus du myocarde, du cerveau, de la peau ou numérique.4

Le processus cellulaire sous-jacent de rhabdomyolyse dans la dépendance à la cocaïne est dû à l'insulte ischémique causée par une altération de la production musculaire d'adénosine triphosphate (ATP) 6–8,10. L'épuisement de l'ATP entraîne une perte de la fonction de transporteur membranaire avec une blessure sarcolemmale. Enfin, la rupture de la membrane des myocytes entraîne la libération de composants intracellulaires, y compris l'isoenzyme CK, la myoglobine, l'aldolase, la lactate déshydrogénase, le potassium, les phosphates, l'urée, les purines et l'anhydrase de carbone, 6–8,10 produisant le profil de laboratoire classique de la rhabdomyolyse.

Un mécanisme alternatif est l'inhibition induite par la cocaïne de la recapture des catécholamines au niveau des récepteurs ?-adrénergiques, qui à son tour conduit à des niveaux élevés de calcium intracellulaire dans les cellules musculaires et à des lésions cellulaires et des lésions musculaires ultérieures.

Les utilisateurs de cocaïne souffrant de lésions musculaires se présentent généralement aux services d'urgence avec d'autres problèmes, y compris le délire, la fièvre, les convulsions, un collapsus cardiovasculaire ou des douleurs thoraciques, et se trouvent accessoirement avoir une implication musculaire.4–8 Dans certains cas, cependant, la myalgie est un important présentant un symptôme. Des lésions musculaires peuvent survenir après une utilisation orale ou intranasale de cocaïne, mais peuvent être plus fréquentes après une utilisation intraveineuse ou après avoir fumé la base libre alcaloïde (crack cocaïne) en raison de l'effet plus rapide et des taux sanguins plus élevés de la drogue atteints par ces voies. Une lésion musculaire peut survenir après une utilisation unique du médicament ou après une utilisation répétée.4–10 Le début de l'atteinte musculaire survient généralement quelques heures après l'administration du médicament.

Les patients atteints présentent généralement une faiblesse musculaire proximale, qui est plus importante dans les membres inférieurs que dans les membres supérieurs.1,4–10 Les patients présentant les taux de CK les plus élevés sont les plus à risque d'insuffisance rénale myoglobinurique aiguë. Ces personnes présentent généralement des facteurs de risque supplémentaires de rhabdomyolyse résultant de la consommation de cocaïne, notamment une fièvre marquée, une agitation, une hypotension, des convulsions, un coma ou une utilisation concomitante d'héroïne, d'amphétamines ou de phencyclidine, qui sont les autres médicaments associés aux lésions musculaires.

Le test biochimique à l'hôpital a une grande importance dans le diagnostic précoce et le traitement de la myopathie induite par la cocaïne. L'élévation de la créatine phosphokinase varie de quelques fois la normale à des élévations marquées supérieures à 50 000 U / L. Dans un rapport, par exemple, l'élévation maximale moyenne de la CK chez 39 patients atteints de myopathie associée à la cocaïne était de 12 187 U / L.1,4–10 Les études d'électromyographie et de conduction nerveuse montreront des changements myopathiques ainsi qu'une polyneuropathie axonale qui pourrait être asymptomatique avec une présentation clinique consistant en de légers symptômes sensoriels et une diminution des réflexes tendineux profonds.1,4–10 La biopsie musculaire montre des changements vacuolaires dans les cellules musculaires qui sont mieux visibles sur les coupes congelées, car les vacuoles sont souvent endommagées par la fixation de la paraffine. Les vacuoles se révèlent généralement d'origine lysosomale par coloration spéciale et microscopie électronique.

Notre rapport d'un patient qui présentait des niveaux élevés de CK avec faiblesse, myalgie et symptômes sensoriels représente un scénario clinique rarement rapporté. Notre cas suggère la nature aiguë-chronique de la pathologie musculaire. Les progrès du patient et le retour des valeurs de CK dans les limites normales au cinquième jour après l'admission soutiennent la récupération rapide effectuée par le patient.

L'intoxication à la cocaïne provoque fréquemment un syndrome clinique suggérant une augmentation du système nerveux central et de l'activité sympathomimétique 1,4–10, mais dans ce cas, les résultats cliniques se sont limités à la myopathie avec des preuves en laboratoire d'une rhabdomyolyse légère. Nos résultats suggèrent que les patients souffrant d'abus chronique de cocaïne ont un seuil diminué pour les lésions musculaires et la rhabdomyolyse. Par conséquent, il pourrait être interprété que tout autre précipitant accompagnant une lésion musculaire chez un toxicomane chronique peut faciliter les dommages myopathiques. Il est important que l'abus de cocaïne soit inclus comme l'un des diagnostics différentiels chez les patients présentant exclusivement une myopathie aiguë.

Reputation de ce post
 
Pas rassurant tout ça mais intéressant. Cusco

S'il n'y a pas de solution, il n'y a pas de problème. Devise Shadok (et stoicienne)

Hors ligne

 

Gribouille78 
Nouveau Psycho
France
200
Inscrit le 14 Oct 2019
89 messages
Bonsoir a tous

Je me suis fais une IV il y a 30 mn.
0,12g alors que je tape à  0,15 voire 0,20 en fin de session.
Meme vendeur, même produit selon lui, test couleur idem que d'habitude.
Pourrait flash intense voire limite désagréable, et sifflement aigu dans les oreilles persistants depuis injection. Je m'inquiète un peu. Je fais quoi ? Ya des risques avec ce sifflement ?
Merci de vos réponses rapides
Gribouille

J'ai vendue mon âme à mon amie la Blanche

Hors ligne

 

Gribouille78 
Nouveau Psycho
France
200
Inscrit le 14 Oct 2019
89 messages
Bon ben pas d'inquiétude le sifflement se dissipe. J'ai un peu flippé et puis la CC vous le savez bien rend un peu parano sur son état de santé
Merci à vous

J'ai vendue mon âme à mon amie la Blanche

Hors ligne

 

bloodistory
Psycho junior
France
1100
Lieu: DTC
Inscrit le 18 Nov 2016
264 messages

Gribouille78 a écrit

Bonsoir a tous

Je me suis fais une IV il y a 30 mn.
0,12g alors que je tape à  0,15 voire 0,20 en fin de session.
Meme vendeur, même produit selon lui, test couleur idem que d'habitude.
Pourrait flash intense voire limite désagréable, et sifflement aigu dans les oreilles persistants depuis injection. Je m'inquiète un peu. Je fais quoi ? Ya des risques avec ce sifflement ?
Merci de vos réponses rapides
Gribouille

Siffements, sons metalliques, petite musique parfois,vue qui se trouble, effets limite désagreables = gros flah.

Tout cela est normal.

Tout redevient normal qd l'effet du flash redescend.

Le palier au dessus peut craindre, avec convulsions et chute...

Ca arrive, donc prudence. MEME qd le prod vient de chez le même dealer.

Hors ligne

 

Ravanelli13 
Nouveau membre
France
000
Inscrit le 02 May 2020
23 messages
Salut à tous je viens partager mon expérience.
Concernant les effets secondaire que procurent la cocaïne, moi elle altère considérablement ma vue.
Je m'explique des que je consomme ( à partir de 0.3g) de la cocaine, je vois beaucoup moins bien. Il y a quand meme un film devant mes yeux qui me trouble la vue. Je peux voir mes amis etc mais j'ai par exemple du mal à lire mes messages je dois souvent demander à un ami de me les lire. Est-ce normal?
Est-ce que cela vous arrive?

Hors ligne

 

Gribouille78 
Nouveau Psycho
France
200
Inscrit le 14 Oct 2019
89 messages

Ravanelli13 a écrit

Salut à tous je viens partager mon expérience.
Concernant les effets secondaire que procurent la cocaïne, moi elle altère considérablement ma vue.
Je m'explique des que je consomme ( à partir de 0.3g) de la cocaine, je vois beaucoup moins bien. Il y a quand meme un film devant mes yeux qui me trouble la vue. Je peux voir mes amis etc mais j'ai par exemple du mal à lire mes messages je dois souvent demander à un ami de me les lire. Est-ce normal?
Est-ce que cela vous arrive?

Lol oui moi aussi, pareil, mais je pense que c'est normal.
As tu remarqué aussi que tes doigts ne vont pas à l'endroit que tu commandes avec ton cerveau ? Par exemple les lettres sur un smartphone quand tu écris un message.
Résultat quand tu relis le message si ta vue le permet, peut provoquer un fou rire... Ou pas... lol


J'ai vendue mon âme à mon amie la Blanche

Hors ligne

 

Tête de crêpe 
Tel le faon
France
300
Lieu: Paris
Inscrit le 09 Jul 2018
66 messages
Blogs

Ravanelli13 a écrit

Salut à tous je viens partager mon expérience.
Concernant les effets secondaire que procurent la cocaïne, moi elle altère considérablement ma vue.
Je m'explique des que je consomme ( à partir de 0.3g) de la cocaine, je vois beaucoup moins bien. Il y a quand meme un film devant mes yeux qui me trouble la vue. Je peux voir mes amis etc mais j'ai par exemple du mal à lire mes messages je dois souvent demander à un ami de me les lire. Est-ce normal?
Est-ce que cela vous arrive?

J’ai constaté le même effet, après certaines sessions de c, j’ai des difficultés à lire sur mon téléphone, ma vue de près est comme floutée...
J’avais trouvé ce post sur le sujet, d’autres personnes ont ressenti la même gêne : https://www.psychoactif.org/forum/t2434 … aine.html.

Bonne journée

Hors ligne

 

Gribouille78 
Nouveau Psycho
France
200
Inscrit le 14 Oct 2019
89 messages

Ravanelli13 a écrit

https://www.psychoactif.org/forum/t24348-p1-Avis-sur-effets-court-terme-consommation-cocaine.html.

Ton lien ne mène nulle part, dommage.


J'ai vendue mon âme à mon amie la Blanche

Hors ligne

 

Tête de crêpe 
Tel le faon
France
300
Lieu: Paris
Inscrit le 09 Jul 2018
66 messages
Blogs
Mince, désolée.
J’espère que ça fonctionnera mieux  : https://www.psychoactif.org/forum/t2434 … caine.html

Il n y a pas d’explication à proprement parler dans ce message. C’est juste que ce type « d’effet secondaire » est relevé  par d’autres.

Hors ligne

 

prescripteur 
Modérateur
14800
Inscrit le 22 Feb 2008
7596 messages
Blogs
Bonjour, la cocaine donne une mydriase (dilatation de la pupille) qui peut, à mon avis, expliquer le probleme de "mise au point".

https://www.passeportsante.net/fr/Maux/ … s-symptome

Amicalement

Dernière modification par prescripteur (05 mai 2020 à  22:33)


S'il n'y a pas de solution, il n'y a pas de problème. Devise Shadok (et stoicienne)

Hors ligne

 

Ravanelli13 
Nouveau membre
France
000
Inscrit le 02 May 2020
23 messages
Salut ,
Ah d’accord d’un côté côté je suis rassuré car j’étais persuadé que j’étais le seul qui avait ses « effets secondaires » car tous mes amis qui consomment ne connaissent pas ce problème ils sont même étonnés que cela me produise ça . Donc je suis pas le seul alors ?. Pour ce qui est des doigts que je ne contrôle plus oui ça me le fait un peu mais je pense que c surtout parce que je vois mal donc les messages sont souvent comiques quand je les relis le lendemain . Ma vue redevient «  normale » a peu près 2 heures après mon dernier trait .

Hors ligne

 

Tête de crêpe 
Tel le faon
France
300
Lieu: Paris
Inscrit le 09 Jul 2018
66 messages
Blogs

prescripteur a écrit

Bonjour, la cocaine donne une mydriase (dilatation de la pupille) qui peut, à mon avis, expliquer le probleme de "mise au point".

https://www.passeportsante.net/fr/Maux/ … s-symptome

Amicalement

Merci beaucoup Prescripteur

Hors ligne

 


Répondre Remonter


Pour répondre à cette discussion, vous devez vous inscrire




    Psychoactif en Images
    Plus d'images psychoactives
    En ce moment sur PsychoACTIF  
     Psychoactif 
    Participez à l'etude : global drug survey - special covid-19
    Il y a 2jAnnonce de Equipe de PsychoACTIF
     Appel à témoignage 
    Pendant le confinement avez vous essayé d'arréter ou de baisser v...
    Il y a 21hCommentaire de ziggy (8 réponses)
     Appel à témoignage 
    Enquete sur les pratiques d'injection de la morphine
    Il y a 3jCommentaire de pierre (38 réponses)
     Appel à témoignage 
    Arrivez vous toujours à trouver vos prods à l'heure du (post)conf...
    Il y a 2jCommentaire de Vapoteuse87 (438 réponses)
     Forum UP ! 
    Mode de consommation - Conseil pour réussir quid
    Il y a 20hDiscussion sans réponse depuis 12h
     Forum UP ! 
    Expériences - Bad trip très bizarre
    Il y a 19hDiscussion sans réponse depuis 12h
     Forum 
    Film - Films sur la drogue?
    Il y a moins d'1mn
    13
    Commentaire de AmericanDad dans [Culture drogues...]
    (129 réponses)
     Forum 
    Culture - 1ère fois culture golden teachers supagro
    Il y a 9mnCommentaire de Ticlo dans [Psilocybe - Champigno...]
    (7 réponses)
     Forum 
    Drogue info - Trip bizarre
    Il y a 14mnCommentaire de ectatrip dans [Codéine et dihydrocod...]
    (7 réponses)
     Forum 
    Dosage - Conso excessive et surdosage sur peu de temps besoin de conseils
    Il y a 21mnCommentaire de Gremlin-sous-Acides dans [MDMA/Ecstasy...]
    (4 réponses)
     Forum 
    Brintellix (Vortioxétine) / Peut on fumer sous antidéprésseurs?
    Il y a 31mnCommentaire de TheRealSlimShady dans [Antidepresseurs...]
    (1 réponse)
     Forum 
    Culture - Culture homemade, besoin d'avis
    Il y a 42mnCommentaire de Anthoem dans [Psilocybe - Champigno...]
    (2 réponses)
     Forum 
    Séchage au soleil?
    Il y a 1hCommentaire de Snap2 dans [Psilocybe - Champigno...]
    (4 réponses)
     Forum 
    Prise de 40mg LP
    Il y a 1hCommentaire de Volcanologue dans [Oxycodone (Oxycontin)...]
    (1 réponse)
     Blog 
    Cactus mescaline bouture
    Il y a 30mnCommentaire de $lick $loth dans le blog de $lick $loth
    (4 commentaires)
     Blog 
    Le Cannabis
    Il y a 4hCommentaire de Arteno dans le blog de whitejunkee
    (1 commentaires)
     Blog 
    (4-HO-MET) Métocine, la rando hallucinée
    Il y a 6h
    2
    Commentaire de Ocram dans le blog de Ocram
    (3 commentaires)
     
      QuizzZ 
    Evaluer la gravité de votre addiction
    Dernier quizzZ à 16:52
     PsychoWIKI 
    Cannabinoïdes synthétiques
     Topic epinglé 
    Neurchi de Psychoactif
     Nouveaux membres 
    Bigben, Napoléon1769, Moonarch, PsyKo23 nous ont rejoint et se sont présentés les trois derniers jours.
    S'identifier

    Mot de passe oublié

    Morceaux choisis 

     [TUTORIEL] Injecter le xanax et les autres benzos simplement
    par L'Apoticaire, le 18 Jun 2019
    Bonsoir, On est beaucoup à savoir que le xanax et la plupart des benzos ne sont pas ou presque solubles dans l'eau, et donc de ce fait, non-sniffables et non-injectables avec de l'eau PPI. Mais, les benzos se dissolvent très bien dans le propylène glycol, propylène glycol que l'on peut facilem...[Lire la suite]
     La meilleure méthode d'extraction de DMT pour non chimistes : Cyb's Hybrid ATB Salt Tek
    par SillyCone, le 22 May 2020
    Coucou les aminches ! Comme je suis en train de me refaire une petite extraction de mimosa, j'en profite pour vous poster la méthode que j'utilise depuis sa sortie en 2012, traduite par Gogole : Cyb's Hybrid ATB Salt Tek en français A suivre A LA LETTRE, sans changer la moindre virgule. Pas qu...[Lire la suite]
     OnionStrooper - Wiki et conseils
    par Destrooper, le 17 May 2020
    Salut à tous, j'ai créé une page web (disponible uniquement via TOR) afin de faciliter l'accès aux plus nouveaux membres qui veulent naviguer sur le deepweb. Le site regroupe des conseils, informations, tuto, wiki assez complet et vérifié et un côté Deep Fr pour mettre en avant le deep fran...[Lire la suite]
    Tous les morceaux choisis
    Les derniers champis

    C'est beau et ça donne envie, bravo le veau ! dans [blog] (4-HO-MET) Métocine, la rando hallucinée
    (Il y a 4h)
    Court mais juste / Blast dans [forum] Ma copine est antiweed
    (Il y a 5h)
    tout à fait d'accord Hyrda dans [commentaire de blog] Recette chimique contre l’insomnie: dont do it at Home
    (Il y a 7h)
    +1 (Prescripteur) dans [forum] Ma copine est antiweed
    (Il y a 8h)
    vu une fois en 40 ans les billes de verre Mr No dans [forum] Ma weed est-elle coupée ?
    (Il y a 9h)

    Pied de page des forums