sanstitre.jpeg / PsychoACTIF

Hello ! - sanstitre.jpeg


#1 12 janvier 2018 à  20:36

Sunhee 
Nouveau membre
000
Date d'inscription: 08 Jan 2018
Messages: 5

sanstitre.jpeg

Hello

Je sais c’est un peu bizarre comme titre pourtant c’est bien ce que je suis en ce moment

J’ai trouvé ce forum il y a un petit moment, et après avoir lu et lu et relu pas mal de sujets, j’ai décidé de m’inscrire, et de donner un peu ma contribution

Je pense que tout ceux qui sont venus ici ont déjà eut ou on un problème avec une quelquonque addiction, bon moi c’est l’alcool
Je sais même plus vraiment comment tout a commencé, mais je sens déjà comment ça va se terminer
C’est pas que j’ai plus envie de vivre, mais là je suis dans la limite, et j’arrive pas a m’en sortir

Et pourtant je pourrais, j’ai 26 ans, j’ai une petite fille de 7 ans, parait même que je suis jolie

Bon là avec un bouteille de vodka par jour voir plus, hier soir je me suis arrêtée à presque deux, ben je passe plus de temps la tête dans le gaz que dans la réalité

Je vais commencer par la.
Avant j’avais une amie, on a fait une colocation histoire de ce soutenir entre filles, l’idée avait l’air géniale, girl power tout ça, nos soirées sushis rosé dans le cliché complet. Sauf qu’en vivant ensemble les soirées occasionnelles sont devenues tout les soirs. Sorties en boîtes, même en semaine, j’aimais ça, j’avais besoin de me rattraper du temps perdu avec mon ex, et d’être mère aussi jeune. Petit à petit nos super virées se sont transformées en cauchemar. On allait de plus en plus loin, de plus en plus profondément, et on était incapable de s’arrêter. Surtout moi, et au fur et à mesure mes amis m’en ont voulus. D’être trop bourrée, de devoir me porter, d’être insupportable parceque j’arrivais pas à m’arrêter et à faire n’importe quoi. Vraiment n’importe quoi. Une fois j’ai meme embrassé le barman alors qu’il me demandais juste ma cb. Alors j’ai arrêté les sorties, et aussi de voir du monde. Parceque j’avais peur de moi même, et peur qu’on me dise encore que j’étais allée trop loin. Sauf que, ben chez moi a tourner en rond, à avoir que le travail pour moi même, et mon ordi et mes jeux, et ma fille. Je buvais quand même, histoire de me gazer la tête, et faire comme si j’étais heureuse. Du vin, une bouteille de rosé le soir arrivait à me coucher. Le but était d’arriver à me lever pour emmener ma fille, puis aller au boulot, pour rentrer le soir de nouveau, en passant par carrefour, prendre ma bouteille et aller sur YouTube essayer de profiter un peu. Des fois même je dansais seule dans ma chambre la musique à fond, en regardant des vidéos de festival, et j’étais presque persuadée d’y être. Burning man, hellfest, tomorrow land, les hadras, je voulais vraiment faire parti de ces gens dans la foule, mais j’étais juste moi, à me dandiner comme une tarée seule face à mon clavier.
Petit à petit j’étouffais, la colocation malsaine m’épuisait, elle voulait m’aider, et moi je voulais m’enfoncer. Donc je cachait, mes bouteilles, mes pensées, je mentais de plus en plus, à mes collègues, mes parents, tout le monde. Le jour où j’ai vidé mon placard on a trouvé 42 bouteilles, et 4 cubi de rosé. J’ai donc voulu déménager, et j’y suis arrivée. Nouveau départ, nouvelle vie, motivée, j’ai trouvé des collègues géniaux pour m’aider à tout emmener. Je recommençais à sourire, et à voir du monde, mais .. ben j’avais toujours ma bouteille le soir, et au final le rosé s’est transformé en vodka, parceque jarrivais plus à le supporter mon corps en voulait plus et j’étouffais quand j’en buvait. Vodka Coca Zéro parceque voyez vous je suis une fille, et que pour plaire il faut rester mince, sauf que ben l’alcool ça fait grossir. Et j’y arrive, mais je suis obligée de ne pas manger pour compenser. Donc je prenais ma bouteille de vodka bon marché à 9 euros, et la demi bouteille arrivait à me calmer, et à m’endormir.
Et là.
Gueule de bois tout les matins. C’est sur que ça avait pas le même effet que le rosé pamplemousse. J’ai commencé à plus arriver à me réveiller, et donc l’idée de rester chez moi la journée est devenue tentante. Au pire j’allais poser des arrêts, tant pis. Genre j’ai attrapé la gastro. Puis la grippe. Puis une sinusite sauf que non rien de tout ça, je suis très rarement malade en vrai. Ils ont vu que quelque chose n’allais pas. Donc ils m’ont pris dans le bureau pour me dire que ça commençait à bien faire, c’est vrai que ça commençait vraiment à bien faire.
Ce taf représentait tout ce que j’aimais, je voyait du monde, beaucoup de gens, normaux - pas comme moi. Il me maintenait en vie, il me forçait à me dire qu’il fallait que j’arrête, que bordel force et honneur j’ai quand même ça. Mes deux fiertés, ma fille et ça.
Un soir, je suis rentrée, comme d’habitude j’ai commencé à sortir la vodka, ma fille était pas là donc hop c’est la fête pouet pouet. J’ai oublié deux jours au complet, mais visiblement quelque chose de très grave s’est passé, le genre de chose que j’ai même pas envie de raconter ici.
On m’a dit - arrête de boire. Et va voir un psy. Je note quand même dans un coin de ma tête. Mais au fond je savais que c’était fini.
Par la suite donc même si j’arrivais encore à aller au boulot, même si je mettais un arrêt par semaine, j’avais ma vodka et voilà. J’en voulais pas plus. Les pauvres livreurs d’alcool, oui parce qu’en centre ville on peux ce faire livrer, n’importe quelle heure n’importe quel jour. Et donc même quand j’avais plus rien, j’en avais quand même encore, si j’arrivais à me lever pour ouvrir la porte. La journée je buvait pas, et j’attendais le soir désespérément, de rentrer. On me proposait de sortir de temps en temps, des fois j’acceptais, des fois je refusais parceque j’avais pas envie qu’on me voie. Et d’être exhibée bourrée comme une sorte d’animal de foire à qui on dira encore une fois que je craint.
Je sais même pas comment mon corps arrive à soutenir une telle quantité, je fais 1m59 - 57 kg donc j’ai pas vraiment la carrure d’un viking quoi. Et pourtant je bois bien plus qu’eux. Enfaite je bois bien plus que n’importe qui que je connais ou que j’ai pu croiser.
A un moment le boulot m’a dit - tu vas te faire virer. Oups, je suis allée trop loin ça y est.
Et depuis ben j’en suis là, dormir la journée et vivre la nuit, j’ai plus d’amis, plus rien. A part mon ex revenu parceque j’arrive plus a me gérer, et qu’il faut bien emmener la petite à l’école. C’est mes parents qui m’ont dit de faire ça, comme un jour je me suis réveillée chez eux parceque j’avais encore une fois été trop loin et que mon ancienne colocataire a fini par les appeler. Je pouvais demander qu’à lui, comme j’ai plus personne. A part ma fille et la vodka, mais un jour l’un des deux me lâchera. J’aimerais bien que ce soit la vodka.

Je sais pas si je fais une crise existentielle, si je suis alcoolique ou juste une gamine pourrie gâtée un peu trop abîmée. Une chose est sure, je suis perdue.

Et j’ai mis toutes mes tripes dans mes mots donc peu importe qui vous êtes et qui le lira, mais j’en avais besoin.

Dernière modification par mikykeupon (13 janvier 2018 à  18:47)

Hors ligne

#2 14 janvier 2018 à  10:28

Recklinghausen 
Animateur PsychoACTIF
France
26710
Lieu: dans ma famille. N'y. Y.
Date d'inscription: 09 Mar 2015
Messages: 4875

Re: sanstitre.jpeg

Salut,

Bienvenue sur Psychoactif Sunhee smile

Je pense que tu as compris que sans avoir tous des soucis liés aux produits que nous consommons, nous sommes nombreux à avoir eu le passage à vide que tu vis actuellement.

Tu ne consommes " que " le soir, si j'ai bien compris ?

Et les quantités ont augmentées au fur et à mesure que la tolérance s'est installée...

Tu es particulièrement lucide face à ta situation et je te félicite pour ton courage pour réussir à écrire ces mots.

Je t'invite d'ailleurs faire un copier/coller de ta présentation afin de le glisser dans le forum " alcool ", voir " paroles de femmes ".

Le forum présentation ne défile pas sur l'actualité du forum et je pense que tu recevras de nombreuses réponses en postant ce post poignant.

Il existe plusieurs méthode pour que l'usager qui le souhaite puisse réussir à atteindre son objectif ( qui n'est pas forcément l'abstinence totale ).

Il est important de savoir si la dépendance physique s'est installée ? Si le corps réclame de l'alcool pour fonctionner, Il est préférable que l'arrêt de la boisson alcoolisée soit encadrée par un professionnel de santé.

De toutes les façons, je pense qu'un traitement médical sera mis en place pour t'aider. Les médicaments peuvent s'avérer une béquille très utile.

Il existe plusieurs médicaments comme le Selincro, le Baclofene ou plus extrême comme l'Esperal ( qui est un médicament qui empêche l'usager de boire, toute absorption d'alcool engendre des effets indésirables notoires ).

Pour ta prèsence parmis nous, j'ai tendance à penser que tu pourrais te créer un blog pour te permettre de voir ton évolution à partir de maintenant.

Tu pourras y constater les progrès que tu vas faire.

Un peu comme si tu étais arrivé au fond de la piscine et qu'à partir de maintenant, tu puisses donner le petit appui pour remonter plus rapidement.

Tu as néanmoins toujours réussi à faire en sorte que ta gamine soit scolarisée et tu as eu le courage de demander de l'aide à ton ex ( qui est accessoirement le père de l'enfant ), ce qui n'est pas rien.

En tout cas, tu trouveras dans notre communauté, écoute et compréhension où le jugement est exclu.

Bienvenue à toi et... A bientôt sur le forum smile


Reck.


L'amour d'une famille, le centre autour duquel tout gravite et tout brille.

Hors ligne

#3 14 janvier 2018 à  19:24

polytox 
Nouveau membre
France
000
Lieu: ardeche
Date d'inscription: 05 Dec 2017
Messages: 39
Blogs

Re: sanstitre.jpeg

Salut Sunshee,
Courageux temoignage, moi-même père de deux garçons en résidence alternée j'ai aussi parfois du mal à gérer. Du mal à gérer ma conso d'alcool aussi..alors un jour j'ai poussé la porte d'un csapa, timidement. puis j'ai accepté de parler sincerement de mes consos (qui à part eux peut entendre sans juger?) ils m'ont accompagné pas vers l'abstinence totale, c'est pas ce que je cherche, mais retour à une "maitrise" de mes conso, ils m'ont donné des outils déjà pour mieux savoir où j'en étais, puis pour voir l'évolution de mes conso...ça m'a bien aidé.
Alors c'est sur c'est pas magique, il faut de la volonté, mais je pense que tu l'as cette volonté, la preuve tu oses poster ta situation et tes peurs ici, un bon pas, tu trouveras des personnes ici dans la même situation que toi ou l'ayant vécu. Tu trouveras une oreille attentive, on ne juge pas ici, on partage.
Mais je pense qu'une consultation en csapa ou à ton doc si tu as confiance en lui seront d'une grande aide pour t'accompagner vers une consommation différente, qui te correspond mieux, moins culpabilisante. Et puis tu vois tu n'es pas seule, tu peux compter sur le père de ta fille, tes parents et peut-être quelques amis..
La route est parfois longue et dure mais tu en es capable comme nous tous..courage et n'hésite pas à demander de l'aide!! salut


Prends soin de toi et ne lâche rien

Hors ligne

#4 14 janvier 2018 à  19:28

Bootspoppers 
Compagnon:. Eternel:.
France
1700
Lieu: ile2france, Elsass, ailleurs
Date d'inscription: 02 Aug 2016
Messages: 537
Blogs

Re: sanstitre.jpeg

Histoire poignante. Tu as tout notre soutien. Et tu es courageuse d'écrire comme ca. En plus, tu écris bien. Bravo. Tu es jeune, ça va aller.
Je suis frappé que tu ne vois pas d'addictologue ? ni de psy ? ca me semble pourtant une priorité dans ton cas.
Et l'idée de Reck est une très bonne idée, tu peux publier un blog qu'on te suive et t'encourage.
Mille fois bienvenue parmi nous, ici nous sommes tous comme toi, pas normaux, non, mais "supra normaux".
Et en plus, tu risques de te faire de nouveaux nouvelles ami e s ici ! 
Une question, Sunhee c'est quoi ?
drogue-peace

Dernière modification par Bootspoppers (14 janvier 2018 à  19:30)


Merci, pour tout ce que je t'ai donné! Pardon, pour tout ce que tu m'as fait!

Hors ligne

Écrire une réponse Remonter


Psychoactif en Images
Plus d'images psychoactives
'
En ce moment sur PsychoACTIF  flux RSS de Psychoactif
[ Psychoactif ]
Bonne année psychoactive
01 janvier 2018Annonce de Equipe de PsychoACTIF
[ Psychoactif ]
Dossier du mois : Que faire face à une overdose
16 décembre 2017Annonce de Equipe de PsychoACTIF
[ Appel à témoignage ]
Codéine, cinq mois après le 12 juillet
Il y a 2hCommentaire de kokie301 (92 réponses)
[ Appel à témoignage ]
Parler de ses conso, le dilemme mensonge / honnêteté
Il y a 1jCommentaire de yoshinabis (88 réponses)
[ Forum ]
30-40 x 2mg nifoxipam
Il y a moins d'1mnCommentaire de Oxymoron dans [Benzodiazépines...](2 réponses)
[ Forum ]
Effets secondaires - Syndrome cannabique, hyper hemese cannabinoide attention.
Il y a 43mnCommentaire de anusretourné dans [Cannabis...](3 réponses)
[ Forum ]
Opinions - Quel est votre produit favori ?
Il y a 44mnCommentaire de Bootspoppers dans [Culture drogues...](9 réponses)
[ Forum ]
Expériences - Codéine, cinq mois après le 12 juillet
Il y a 2h
12
Commentaire de kokie301 dans [Codéine...](92 réponses)
[ Forum ]
Bk-emdp ou ephylone
Il y a 2hCommentaire de Oxymoron dans [Cathinones et stimula...](4 réponses)
[ Forum ]
Injecter - Fin du 3MMC ??
Il y a 2h
7
Commentaire de LSD25Sandoz dans [Cathinones et stimula...](127 réponses)
[ Forum ]
Tachycardie et épilepsie - drogue ?
Il y a 3hCommentaire de Mabonneamie dans [Conseils généraux de...](4 réponses)
[ Forum ]
Substituer la codeine avec l’hydrocodéine
Il y a 3hCommentaire de kokie301 dans [TSO - maintenance au...](19 réponses)
[ Blog ]
24H avec speedmicha
Il y a 2hCommentaire de Speedmicha dans le blog de Speedmicha (28 commentaires)
[ Blog ]
Suis dangereuse ?!
Il y a 6hCommentaire de Fluche dans le blog de MIAOU44 (29 commentaires)
[ Blog ]
Urtx
Il y a 9hCommentaire de Callie.C dans le blog de funkyhunk (27 commentaires)
 
 [ QuizzZ ]
Evaluer votre dépendance au cannabis
Dernier quizzZ à 03:59
  [ PsychoWIKI ]
La Prep : Indications, risques, témoignages
  [ Topic epinglé ]
Les numéros d'urgence francophones
[ Nouveaux membres ]
ZIA8506, DELGA, MoiMoiMoi, Lauresse, Josefina, Sabaidee, Niaouli, Indavoid, Kool Zero, maxasse520 nous ont rejoint et se sont présentés les trois derniers jours.
SONDAGE
Avez vous déjà analysé une drogue ?
 

Résultats | Archives
S'identifier

Mot de passe oublié

Morceaux choisis 

 Microdosage de champignons hallucinogènes : retour d'expérience
par sirbee, le 20 Jan 2018
Bonjour à tous, Voilà 6 semaines que j'ai commencé le microdosage de champignons hallucinogènes dans le but de soigner la dépression à laquelle j'étais victime depuis plusieurs semaines/mois. L'expérience a été plus que concluante et c'est pour ça que je vous en parle aujourd'hui. Sachez...[Lire la suite]
 recup "tapis" de cendre et gratter les pipes apres +sieurs utilisation
par gillou, le 18 Jan 2018
bonsoir, j'ai un peu chercher avec différent mot clé mais n'ai pas vraiment vu parler de ca, ou bien mélangé à d'autre posts, donc je lance la discute autour de ca: j'explique vite fait: je fume mes cailloux de coke basées (amo ou bica, la n'est pas le sujet) avec une bouteille plastque ave...[Lire la suite]
 Petit retour sur la 3-FA
par ff4life, le 19 Jan 2018
Les autres morceaux choisis
Les dernières notations

Merci beaucoup pour l'info -Snap dans [forum] 4-ho-mipt ou miprocin
(Il y a 5h)
merciiii ^^' TCC dans [forum] Lean - problème
(Il y a 5h)
Merci pour l'explication dans [forum] Votre benzo préférée...
(Il y a 6h)
j'utilise exactement ta technique de rincage quand je base à l'amo c'est un mini dans [forum] fumer la cocaine....
(Il y a 7h)
Très intéressant / Funkanoïde dans [forum] Microdosage de champignons hallucinogènes : retour d'expérience
(Il y a 10h)

Pied de page des forums

Propulsé par FluxBB
Traduction par FluxBB.fr
Copyright : Psychoactif 2006-2017
Flux RSS de Psychoactif
Affichage Mobile


Psychoactif est une communauté dédiée à l'information, l'entraide, l'échange d'expériences et la construction de savoirs sur les drogues, dans une optique de réduction des risques.


Licence Creative CommonsPsychoactif de https://www.psychoactif.org est sous licence CC by NC SA 3.0