relation patient/médecin / PsychoACTIF

relation patient/médecin

Publié par polytox, 24 janvier 2018 à  22:17
3804 vues, 53 réponses
polytox 
dinosaure
France
900
Lieu: petaouchnok
Date d'inscription: 05 Dec 2017
Messages: 211
Blogs

45 ans, divorcé, je réside en milieu rural, deux enfants d'une 10aine d'année, salarié et dépendant de produits illicites/médicaments et alcool depuis 30 ans. Opiacés mes préférés. Sous TSO depuis 8 ans(2 ans sous méthadone, depuis sous subutex) tendance dépressive. J'ai posé le cadre.

J'ai ma « pharmacie » entendons par là mes réserves de subutex, tranxene, stilnox, tramadol etc des médocs qui me permettent de pallier à certaines crises, j'automédique quand je pense pouvoir le faire si pas d'amélioration je consulte, j'ai confiance en la médecine. Je consomme du shit quotidiennement fume_une_joint  Plusieurs fois suivi par un psy ou addicto, actuellement j'ai un bon rapport avec mon généraliste mais je dois en changer car j'ai déménagé. Peu importe, c'est pour poser un contexte, éviter le « ça dépend du patient » wink

Je me tiens bien à mon traitement de manière générale, j' m'autorise ¾ extras par an ; c'est à dire que je break le subutex 48h, je me fais 24h de défonce puis reprends mon traitement doucement. merci-1

Du coup j'ai coupé les ponts avec le milieu, et j'en suis content, mais lorsque je veux m'approvisionner pour ces extras (anniversaire, nouvel an, classique quoi...) je galère et tombe bien souvent sur de l'héro plus que médiocre avec tous les risques que cela implique puisque je privilégie l'iv lors de ces séances. J'en suis donc naturellement venu à préférer détourner certains médicaments (merci PA pour tous les conseils rdr à ce sujet bravo ) sûr du dosage, qualité similaire donc moins de risques d'accident selon moi.
Donc se pose la question de l'approvisionnement, black avec tous les risques encourus sad , légal avec tous les mensonges que cela implique sad   Ou pas. Et c'est là que vient ma question et pourquoi je la poste ici, non pas que je cherche un médecin(enfin si mas pas au travers de ce post) mais un regard de praticien,

Suis-je complètement à coté de la plaque en espérant trouver un doc à même de me faire une prescription en sachant quel usage je compte en faire dans ce cadre là c'est à dire exceptionnel et sécurisé
?
Plus largement peux-t-on imaginer un jour pouvoir se défoncer SOUS CONDITIONS mais avec contrôle médical ?
On est plusieurs ici à avoir une certaine expérience des produits, des sevrages et différentes méthodes, idem pour les médicaments, bref on est quelques « anciens » désireux d'être stable, on a assez d'expérience pour savoir ce qui nous convient, et pourtant parfois un extra...sans regrets ni remord ni culpabilité, en sécurité car on a vieilli et on a souvent quelqu'un à qui on tient.
Alors ma question est vous médecins, prescripteurs, comprenez-vous cela ? Comment l'abordez-vous ? Votre position, accompagnez-vous le patient dans cette démarche ?

Voila, c'est juste pour moi de la curiosité  thinking de comprendre votre regard sur cette demande, c'est pourquoi j'ai tenté d'être précis sur le « cadre » socio au départ.

Merci et au plaisir de vous lire... salut


Prends soin de toi et ne lâche rien

Hors ligne


Zazou2A 
Psycho anim / RDR dreamer
France
8600
Lieu: Bretagne/corse
Date d'inscription: 15 Oct 2015
Messages: 1993
Blogs

Ta question est tres înteressante, malheureusement à part précipiteur et peut être 1 ou 2 autres docs sur le forum, il Ya aussi Franck qui est pharmacien, maìs tu risques D avoir principalement des réponses d uagers, qui sont tous different et ont tous un doc different !

À qui a un TSO oxy ou sken, parfois fenta
Ceux qui sont bloque pcq le medecin ne veut rien essayer
Ceux qui ont un TSO maìs au black

Enfin autant de cas que de réponses!
En fait le probleme, Cest que mm si le doc est Daccord, ce genre de prescription le met en danger au près de L ordre, notamment en cas de Pblm.

Alors je pense qu'il faut un sacrée rapport de confiance avec son medecin, ou bien que ce soit un ami compréhensif à loccaz
Maìs dans ta situation, ou ce sea un nouveau doc, ce genre de demande, mm si pour nous UD est tout ce qu'il Ya de plus compressible, la sûreté du prod pharmaceutique..

Maìs pour un medecin que tu connais depuis peu tu risques d'avoir l'étiquette tox et etre griller.
Éventuellement après plusieurs mois/année.

En attendant je pense que le plus simple si tu veux te faire un extra au skenan est de l'acheter au black, ce n'est pas hyper cher et souvent pas Sî dure à trouver selon les régions! Quite à faire quelques km Sî vmt il le faut.

Sî ton mode de prédilection est L IV je t'avais donner le lien du Tuto, maìs je re insiste, utilise un filtre toupie!

Voila en espérant que tu aies d'autre réponses
drogue-peace

Zaz


Dans un monde qui va si mal, ce serait de ne rien prendre que d être malade..

En ligne


polytox 
dinosaure
France
900
Lieu: petaouchnok
Date d'inscription: 05 Dec 2017
Messages: 211
Blogs

salut Zaz, merci une nouvelle fois pour ta réponse wink Je comprends bien le risque pour le doc tant au niveau de l'ordre que la sécu, même ses réticences, pourtant je pense pas être le seul à avoir ce type de conso...et je nous pense réfléchis et prudent dans notre pratique même si le risque zéro n'existe pas

Je pensais trouver plus de médecins ici, leur regard sur le sujet m’intéresse. Je pense effectivement a la double consultation...je pense que c'est le plus prudent actuellement.
Et pour les filtres merci, je suis dessus big_smile t'as raison d'insister !

Cela dit les témoignages d'usagers m’intéressent aussi, savoir comment les copains s'y prennent !!

Merci salut


Prends soin de toi et ne lâche rien

Hors ligne


Mister No 
Pussy time
4700
Date d'inscription: 04 Aug 2014
Messages: 4447

actuellement j'ai un bon rapport avec mon généraliste mais je dois en changer car j'ai déménagé

Je suis dans la même situation que toi et d'ailleurs, au premier rendez-vous, je lui signifie que je bénéficie d'une prescription pour l'usage de cannabinoides depuis 98, sans nommer mes prescripteurs ou ceux qui m'ont soutenu ces dernières années dans un premier temps.
Il faut que je sente son soutien avant de lui accorder le titre de médecin traitant.


Just say no prohibition !

Hors ligne


polytox 
dinosaure
France
900
Lieu: petaouchnok
Date d'inscription: 05 Dec 2017
Messages: 211
Blogs

Toujours compliquée cette relation avec le médecin traitant. Curieusement j'ai plus de facilités à parler de mes consos "réelles" avec un doc inconnu(dans le cadre d'une hospitalisation par exemple) qu'avec mon prescripteur bien que celui-ci soit informé.
Pour l'ordonnance de skénan je ne pense pas m'adresser à lui mais trouver un autre doc, quitte à en faire plusieurs. Le problème se pose quand comme moi tu résides en milieu rural parfois pauvre en médecins généralistes...
Je trouve très important cela dit d'avoir cette relation de confiance avec le prescripteur, d'autant plus quand tu es dans une démarche de sevrage ou comme c'est mon cas de "traitement" longue durée. D'ailleurs il m'a mis en affection longue durée(ALD) pour mon TSO et alprazolam il a diagnostiqué une dépression, et c'est vraiment très pratique pour moi. La question que je me pose c'est de savoir si les autres doc que je consulte sont informés de mon traitement ou de la cause de mon ALD lorsqu'ils insèrent ma carte vitale? quelles informations sont accessibles au doc quand il introduit ta carte vitale?


Prends soin de toi et ne lâche rien

Hors ligne


Mister No 
Pussy time
4700
Date d'inscription: 04 Aug 2014
Messages: 4447

Je suis tout de même dans une situation différente... quoique, on verra après.
Je ne prends plus rien depuis un bail, pas de TSO non plus, mais le regard porté sur le canna thérapeutique peut être sensiblement le même que le regard lamentable que peuvent porter certains médecins sur les draugays ou les personnes sous TSO.
Par contre, un médecin qui vous accueille quelle que soit votre situation, c'est un vrai ange gardien. super


Just say no prohibition !

Hors ligne


polytox 
dinosaure
France
900
Lieu: petaouchnok
Date d'inscription: 05 Dec 2017
Messages: 211
Blogs

différent oui tant que le "cannapeutique" thinking n'est pas considéré comme soin à proprement parler en France du moins(enfin je suis pas trop informé là-dessus)...Du coup tu piques ma curiosité, dans ta conso tu consommes du THC ou que du CBD et tu peux me dire ce que cette conso t’apporte? désolé si ma question est déplacée libre à toi de répondre smile je suis curieux car je fume du shit au quotidien et j'essaierai bien de passer à une conso sans THC pour tester sur moi....fume_une_joint
Sinon on a le même regard sur le docteur oui un ange gardien, puis des conversations intéressantes et enrichissantes lors de mes consultations. Car on a toujours le choix, soit un prescripteur sérieux qui te comprend et avec qui tu joues l’honnêteté ou le doc que tu arrives à gruger et qui du coup n'apporte pas grand chose à part le précieux sésame pour la pharmacie


Prends soin de toi et ne lâche rien

Hors ligne


Mister No 
Pussy time
4700
Date d'inscription: 04 Aug 2014
Messages: 4447

Le sativex est bien un médicament officiellement en France, il en a le statut, l'agrément, mais pour une sordide histoire de prix, les patients atteints de SEP n'y ont pas accès encore.
Qu'ils patientent en silence ou qu'ils manifestent en fauteuil roulant, tout le monde s'en fout, d'ailleurs, on parle enfin de cannabis en France, mais on oublie les patients.
Ma première prescription date de 90. Il me faut entre autRes du THC et du CBD. cbd+ quand j'ai des pics de douleurs neuro par exemple.
ça me permet de vivre sans ttt opi (entre autres) au long cours pour un plus grand confort et ça a mis fin à des prises ponctuelles de morphine ou autre tellement ma douleur est bien prise en charge par les cannabinoides.
Je vis bien, je dors bien, je n'ai pas mal, j'ai le moral, je travaille avec le smile. big_smile
Le code de santé public en France permet depuis 4 ans environ l'utilisation des cannabinoides en médecine. Mais rien n'a bougé, tout est bloqué car les patients sous cannabis ont très souvent beaucoup moins besoins de médicaments courants ou en moindre quantité (antidouleurs, opis, benzos, somnifères, antiinflammatoires par exemple).
Certains médecins prescrivent, éventuellement conseillent, mais la plupart du temps, ils constatent les bienfaits en particulier dans des pathologies lourdes où le CBD seul peut se montrer efficace.
Malgré cela rien n'a avancé, je reste hors la loi mais dans la nécessité de me soigner.
Le CBD est légal, mais tu n'as pas le droit de vanter les propriétés médicales pour le vendre.
Tout est fait pour que l'information passe le moins possible.

https://www.cannabis-med.org/?lng=fr

Dernière modification par Mister No (25 janvier 2018 à  18:30)


Just say no prohibition !

Hors ligne


polytox 
dinosaure
France
900
Lieu: petaouchnok
Date d'inscription: 05 Dec 2017
Messages: 211
Blogs

OK merci pour la lumière! Le CBD sous quelle forme? tu l'achètes sur le web? suis curieux hein.....

Non, je t'envoie un mp si tu veux bien, merci en tout cas pour l'explication smile


Prends soin de toi et ne lâche rien

Hors ligne


franck.pharma 
Nouveau Psycho
100
Date d'inscription: 08 Sep 2013
Messages: 184

Bonjour,

Alors très honnêtement même si certains médecins se mettent à accepter de prescrire de la toxicomanie "sous contrôle médical" (de manière illégale), la plupart des pharmaciens refuseront et ne suivront pas.

Pour le médecin, prescrire un stupéfiant, ce n'est "que" donner un bout de papier : le médecin n'est pas au contact du produit.

Pour le pharmacien délivrer des stupéfiants hors cadre de sevrage, de manière intentionnelle, ce n'est ni plus ni moins qu'être un dealer, tout simplement. D'une part le pharmacien n'a pas le droit non plus (il doit s'opposer au mésusage dans la loi), et d'autre part en cas de pépin ou de contrôle tout va lui retomber dessus niveau judiciaire.

Si vraiment certains médecins veulent se hasarder sur ce terrain (mais je n'y crois pas), je pense que les pharmaciens se feront un plaisir de réclamer une exception au monopole de délivrance des médicaments, en autorisant les médecins à délivrer eux-mêmes les stupéfiants. Les médecins ne voudront pas, donc ce sera vite réglé.

Hors ligne


polytox 
dinosaure
France
900
Lieu: petaouchnok
Date d'inscription: 05 Dec 2017
Messages: 211
Blogs

Pour le pharmacien délivrer des stupéfiants hors cadre de sevrage, de manière intentionnelle, ce n'est ni plus ni moins qu'être un dealer, tout simplement. D'une part le pharmacien n'a pas le droit non plus (il doit s'opposer au mésusage dans la loi), et d'autre part en cas de pépin ou de contrôle tout va lui retomber dessus niveau judiciaire.

Dans le cas d'une ordonnance, le pharmacien ne sait pas s'il s'agit d'un sevrage ou pas non? Je pensais que dès lors qu'il y a une ordonnance, c'est le prescripteur qui assumait les éventuelles conséquences en cas de problème du patient. Ne m'en veut pas, je ne dénigre absolument pas le travail des pharmaciens, mais je les voyais un peu comme des commerçants qui délivrent des produits accessibles uniquement sur ordonnance...un peu aux ordres des médecins quoi.
De plus le pharmacien n'est pas au courant de l'usage que je compte faire dudit médicament, il peut soupçonner mésusage s'il voit mes dernières prescriptions et que de ce fait il sait que je suis sous TSO, auquel cas je comprends ses doutes!
Au sujet des médecins prêts à se lancer sur ce terrain, je suis d'accord avec toi, pour le reste tu es plus à même de porter un jugement éclairé.

Je ne cherche pas une faille ou à avoir raison ou quoi, juste que cette question m’intéresse. Il me semble quand-même moins risqué pour un UD sous TSO depuis de longues années, stabilisé et qui souhaite juste un petit plaisir occasionnel de se tourner vers une molécule fiable, également dosée, que vers un produit du marché noir. C'est en ce sens que je comprends pas le manque de soutien du corps médical...Enfin philosophiquement je pense que beaucoup seraient d'accord mais si c'est un problème de "responsabilité" juridique je comprends qu'ils ne franchissent pas le pas.

Merci pour ta réponse Franck, j'espère ne pas être trop brouillon et ne pas être trop mal compris!


Prends soin de toi et ne lâche rien

Hors ligne


Anonymousse au chocolat
٩(^ᴗ^)۶
4310
Date d'inscription: 12 Nov 2013
Messages: 2953

Si le pharmacien a accès à ton dossier médical il y a des chances que la délivrance te soit refusée.

Mais si tu vas dans une autre pharmacie que celle où tu vas habituellement et que tu te fais faire une feuille de remboursement (donc pas de présentation de carte vitale), le pharmacien ne pourra pas savoir ce que tu as comme traitement, donc il n'y a pas de raison qu'il t'ennuies.

Le seul bémol c'est ces traitements resteront à ta charge, car bien sûr tu n'enverras pas cette feuille de remboursement à la sécu.


240 g de chocolat noir cassé en morceau.
    60 g de beurre.
    6 œufs jaunes et blancs séparés.
    60 g de sucre et une pincée de sel.

Hors ligne


franck.pharma 
Nouveau Psycho
100
Date d'inscription: 08 Sep 2013
Messages: 184

Pas de soucis Polytox, je trouve tes questions complètement légitimes.

D'un point de vue strictement logique, tu te doutes bien que si le pharmacien était juste "aux ordres", il n'y aurait pas besoin de doctorat pour faire ce métier. Une licence suffirait.

Donc dans la loi et les différentes réglementations, le pharmacien doit s'informer sur les antécédents médicaux de son patient, il doit analyser les pertinentes des traitements prescrits (ou médicament demandé sans prescription) et il peut être amené à modifier une thérapeutique (en coordination avec le prescripteur, sauf urgence). Et au final il a un droit de véto sur toutes les prescriptions à chaque fois qu'il estime un médicament inadapté.

Généralement en cas d'erreur de prescription (volontaire ou involontaire) la responsabilité est partagée à 50/50 entre médecin et pharmacien (voir parfois même plus pour le pharmacien).

Des pharmaciens condamnés pour avoir fermé les yeux sur des prescriptions de complaisance, c'est assez fréquent. Et aux USA c'est encore pire, les condamnations pleuvent.

Hors ligne


franck.pharma 
Nouveau Psycho
100
Date d'inscription: 08 Sep 2013
Messages: 184

PS : le dossier médical partagé entre tous les professionnels de santé (médecins, pharmaciens, dentistes, etc...) va être généralisé courant 2019. Donc le pharmacien aura accès sur son ordinateur à tous vos antécédents notés par le médecin pendant ses consultations.

Hors ligne


Anonymousse au chocolat
٩(^ᴗ^)۶
4310
Date d'inscription: 12 Nov 2013
Messages: 2953

franck.pharma a écrit

PS : le dossier médical partagé entre tous les professionnels de santé (médecins, pharmaciens, dentistes, etc...) va être généralisé courant 2019. Donc le pharmacien aura accès sur son ordinateur à tous vos antécédents notés par le médecin pendant ses consultations.

Et si le médecin ne note rien ?
Le mien a 65 ans, pas d'ordinateur et il ne prend pas la carte vitale.

Mon cardiologue ne note jamais rien non plus sur le dossier médical.

Avant que le pharmacien soit au courant de tout il va falloir changer les mœurs, et beaucoup de médecins sont opposés à ce genre de pratique. (pour ne pas perdre la confiance de leurs patients)


240 g de chocolat noir cassé en morceau.
    60 g de beurre.
    6 œufs jaunes et blancs séparés.
    60 g de sucre et une pincée de sel.

Hors ligne


Recklinghausen 
Modérateur
France
17700
Lieu: dans ma famille. N'y. Y.
Date d'inscription: 09 Mar 2015
Messages: 5871

Salut,

Mais... Es-tu sûr d'être vraiment pharmacien Franck ?

Plus je te lis, et plus je doute...

Comment ça, un pharmacien qui vend ( puisque c'est bien de la vente ) un stupéfiant hors cadre d'un sevrage, il serait assimilé à un dealer yikes

Non mais au secours, quoi !! C'est du grand n'importe quoi !!!!

Bien évidemment, c'est totalement faux et l'ensemble des patients souffrant de douleurs importantes et non soulagées par un traitement de palier 3 le savent très bien.

Depuis quand l'oxycodone qui m'est prescrit devrait être diminuée vu que les douleurs ne seraient pas soulagées sans ?

C'est quoi cette connerie que d'imaginer que les toubibs vont faire des prescriptions pour que les gens se défoncent ?

Partir d'une hypothèse abracadabrantesque, est ce vraiment raisonnable ?

Mais que t'on fait les médecins pour que tu utilises le présent et que tu les accuses ( au moins certains ) de prescrire des médicaments dans le seul but que le client se défonce ??

C'est bien connu, les,gens vont chez leur toubib pour leur dire : " Eh gros, tu me prescrip un stup que je puisse le défoncer ?  mur

C'est insultant, autant pour les medecins que pour leurs clients et c'est franchement indigne d'un professionnel de santé.

Quand au dossier médical, cela m'étonnerait que les médecins continuent à ecrire beaucoup de chose sur le dossier officiel et garderont leurs interprétations pour eux.
Cela m'étonnerait fort que les docteurs médecines acceptent de se voir juger par des pharmaciens ( ceux qui ont raté médecine pour nombre d'entres eux ).

@ +


Reck.


Reck.

Reputation de ce post
 
Quel beau post suf
 
Rien à ajouter ! Au top
 
Un troisième, il le vaut !./JC
 
J'avoue adhérer à ta pensée. YOSHI

L'amour d'une famille, le centre autour duquel tout gravite et tout brille.

Hors ligne


Sufenta
Modérateur
11200
Date d'inscription: 11 Apr 2015
Messages: 4569

Reck mais MDR je suis plié en deux .. big_smile tu as raison sur tout ton post (je m’en vais de ce pas te mettre une étoile pour la qualité de ce post) juste je voulais préciser que les pharmaciens ne sont pas des médecins ratés ce sont des docteurs en pharmacie qui est un cursus différent de médecine

Médecin (docteur en médecine) 6 ans et spécialité généraliste 3 ans sup donc 9 ans au total

Pharmacien (docteur en pharmacie) 6 ans ...

Ce sont des Fac différentes

Mais je te rejoins je sais pas sur quelle planète vie Frank !
car bien sûr tu ne vas pas aller chez le doc Wesh poto bien ou bien tu me mets 6 boites de sken 200, 6 d’oxy 120 ah et au fait 4 boîtes de Valium inj et 1 d’havlane sera parfait ^^ ou alors ton doc te kif +++

Plus sérieusement une prescription de stup n’est pas obligatoirement dans un but de sevrage, elle peut être dans la continuité de douleurs ou pour une substitution tso ou encore dans un but de sevrage ...

Et Frank juste comme ça au passage j’ai déjà eu des prescriptions un peu de confort va on dire

Sophidone 24mg 2 boites
Oxycontin 120mg 2 boites
Valium 10mg inj 2 boites
Tout ça en NR
(Je partais en voyage) et mon pharmacien me l’a délivré sans aucun pb ...

Ps : c’est quoi cette histoire de partage de dossier encore un truc pour flicer en plus ..
Et si tu n’as pas de carte vital ..
Pcq je n’en ai pas et je n’en veux pas ...


SINTES: Analyse de produits :
https://www.psychoactif.org/sintes

Hors ligne


Anonymousse au chocolat
٩(^ᴗ^)۶
4310
Date d'inscription: 12 Nov 2013
Messages: 2953

Arrêtez vous allez me le mettre tout vénère le Franck.

Et le premier gars qui va se pointer dans son magasin, pardon son officine, demain avec un chevauchement d'un journée pour son ordonnance, va prendre pour nous ^^

Pour l'anecdote tout de même, j'ai rencontré un médecin hier qui aurait pu être pharmacien, un médecin du travail....

Le mec m'a bourré le mou pendant 1h parce-que je ne lui avait pas amené tous mes examens, que c'était pas parce qu'il était médecin du travail qu'il n'était pas un médecin comme les autres, qu'il avait fait autant d'études et que son travail boulot ne se résumait pas à un coup de tampon.

Perso je ne lui avait pas affirmé le contraire, il est parti direct dans son laïus interminable juste parce que j'avais oublié une analyse à la maison.
Mais dans la foulée il a complètement zappé une vaccination que j'ai pas fait depuis 5ans.

Ben il m'a fait penser à Franck. 

Médecin, Pharmacien c'est du pareil au même dans un certains sens, c'est le genre de profession où si tu as un gros ego et un besoin de reconnaissance, tu fais de la merde car tu t'occupes de personnes, tu fais dans l'humain, tu t'adaptes à chaque situation.

Perso je ne perd pas espoir.
Comme dit Didier :

Reputation de ce post
 
Malheureusement j'ai eu les même égo en face de moi Torkem

240 g de chocolat noir cassé en morceau.
    60 g de beurre.
    6 œufs jaunes et blancs séparés.
    60 g de sucre et une pincée de sel.

Hors ligne


Zazou2A 
Psycho anim / RDR dreamer
France
8600
Lieu: Bretagne/corse
Date d'inscription: 15 Oct 2015
Messages: 1993
Blogs

Pareil, j’ai eu de l’oxy en tso pdt plusieurs années, tjr remboursé et avec des dosages qui augmentent !

Et jamais eu de pblm pour qu’on me le délivre, sur lordo il n’y a pas marquer pk un stup t es prescrit, comment saurait ils si c’est hors AMM ou non ?
Tso ou douleur chronique, cancer ?

Et puis s’il y a autant de médecins véreux que tu le dis, les pharmaciens eux qu en est il ?

Pour moi ton post est peut être théoriquement vrai, (je n saurais l dire) mais par expérience, dans les faits on en est loin...

Et jdois avouer que c’est pas plus mal, parce que j’ai rencontrer des médecins avec de sacrée préjugés, mais encore bien pire côté pharmacien ...

Et pourtant c est les études que finis mon frère! Et je le site « t’en a ils sont encore à la fac, ils sont déjà plus vieux dans leur tête que des type de 50 »

Dans le sens ou pour moi, un médecin et un pharmacien qui suivent un patient depuis longtemps, malgré qu’ils impliquent leur responsabilité, me paraissent plus humain s’il ont peuts leur dire la vérité et qu’ils sont là pour te soutenir, que de te renvoyer dans les cordes acheter ce qu’on appel encore hero!

Attention je n dis pas qu’on devrait avoir du sken ou de L’oxy sur demande loin de la, mais si après 5 ans de tso, et une vrai stabilité, si mon doc préfére que mon extra soit fait avec de la morphine médical plutôt que des mélanges de poudres +/- toxiques, je trouve que dans ce cas la prescription permet de « protègé » le patient ...

Avis perso

Ils sont là pour aider, enfin il me semble!

Édit: j ai oublier de signe le champi « au top »
From zazou with love Reck!


drogue-peacedrogue-peace

Zaz

Dernière modification par Zazou2A (09 février 2018 à  21:46)


Dans un monde qui va si mal, ce serait de ne rien prendre que d être malade..

En ligne


franck.pharma 
Nouveau Psycho
100
Date d'inscription: 08 Sep 2013
Messages: 184

Recklinghausen a écrit

Quand au dossier médical, cela m'étonnerait que les médecins continuent à ecrire beaucoup de chose sur le dossier officiel et garderont leurs interprétations pour eux.
Cela m'étonnerait fort que les docteurs médecines acceptent de se voir juger par des pharmaciens ( ceux qui ont raté médecine pour nombre d'entres eux ).

@ +


Reck.


Reck.

Reck, mon cher Reck : es-tu en 2018, parmi nous ? Plus je te lis, plus j'en doute. Tu ne serais pas resté bloqué en 1980 ?

A l'époque effectivement, les AMM (autorisations de mise sur le marché) avaient peu de valeur, les recommandations de l'ancêtre de la HAS (qui s'appelait ANAES si je ne dis pas de bêtises) : les médecins pissaient allègrement dessus, ils étaient libres (et dans une moindre mesure, les pharmaciens aussi). Ces médecins sont partis à la retraite, ou sont sur le point de partir à la retraite (comme le cardiologue de Yosh, 65 ans, qui n'utilise pas d'ordinateur : dans 2-3 ans, il aura rendu son tablier de médecin pour profiter d'une retraite bien méritée).

Aujourd'hui les jeunes médecins sont habitués à une médecine protocolisée, avec très peu de liberté : AMM à respecter, recommandations de la HAS à respecter, règles de l'assurance maladie à respecter. Reck, va dans un hôpital, et va demander à un interne en médecine combien de fois la pharmacie hospitalière l'appelle pour lui dire que le médicament A qu'il a prescrit, ce n'est pas possible, et qu'il va falloir donner B à la place. Tu sais combien de fois ? Plusieurs fois par jour. Parce qu'à l'hôpital, la pharmacie hospitalière a accès à l'intégralité du dossier de chaque patient hospitalisé depuis quelques années déjà. Tout ça pour dire simplement que ton jeune médecin, il est habitué à avoir son pouvoir de décision restreint, il est habitué à voir ses prescriptions scrutées au peigne fin par les pharmaciens qui valident ou invalident.

Cette perte de pouvoir, on la retrouve aussi chez les pharmaciens : l'époque où les pharmacien pouvaient réaliser des préparations magistrales très osées sur le plan chimique est révolue depuis longtemps, tout juste si on se limite pas à des petites crèmes hydratantes.

Alors s'il te plait Reck, fais moi un plaisir, reviens parmi nous, en 2018. En 2018, dans les CHU, les médecins, pour prescrire des antibiotiques considérés comme sensibles, doivent remplir un formulaire appelé "demande à la pharmacie d'autorisation de prescription d'antibiotique". Est-ce qu'en 1980, un tel formulaire était concevable ? Non. Mais le monde évolue.

En décembre 2017, les députés ont voté une loi permettant au gouvernent d'imposer aux médecins libéraux d'inscrire sur l'ordonnance le diagnostic et la justification de prescription de chaque médicament considéré par le gouvernement comme sensible (ce dispositif va être mis en place courant 2019) : est-ce que c'était envisageable il y a 20 ans ? Non. Mais le monde évolue.

Cela donne t-il un pouvoir particulièrement important au pharmacien chargé de valider la prescription ? Non. Car le pharmacien n'aura pas de réelle liberté, il devra valider en fonction des AMM et des recommandations de la HAS (comme c'est déjà le cas pour les pharmaciens hospitaliers).

En 2018, un inspecteur de l'ARS peut demander à un pharmacien d'envoyer 20 pages de justificatif pour une boite de Morphine délivrée : la réalité du moment, elle est là.

Quand au fait que les opiacés permettent de prendre en charge la douleur, c'était d'une telle évidence que je ne l'ai même pas cité : désolé pour cette omission. Je ne remets pas en cause cela, il faudrait être de mauvaise foi pour croire le contraire.

Alors tu as 2 choix : soit rester bloqué en 1980, à recevoir des champignons verts sur un forum dont tu es administrateur, en ignorant les évolutions de notre système de soins (et en restant donc passif face à ces évolutions).

Soit tu sors de ta zone de confort, tu prends en compte l'évolution de la société, des recommandations et protocoles dans le monde de la santé (qui ne s'appliquent pas que pour les stupéfiants, loin de là) et tu viens éventuellement discuter sur des forums de pharmaciens pour te rendre compte que je ne dis pas que des bêtises.

Bonne nuit smile

Hors ligne


Anonyme9404
Invité

En gros, on va vers du pire en pire dans un sens...

Les pharmaciens seront tenus en laisse par des lois de plus en plus strict, ce qui va se répercuter sur les médecins, qui se verront de plus en plus surveillés et scrutés par les pharmaciens, bah ouai, parce que le pharmacien tient à son métier, et à son travail, et il sait que désormais repose sur lui de nombreuses responsabilités.

Pour cela, ces personnels de la santé seront davantage aidés par toutes les technologies existantes..
On pourra de moins en moins se cacher, on pourra de moins en moins passer sous les mailles des filets, ou dans les failles du système encore présentes à l'heure actuelle...

Tout sera de plus en plus informatisé, et surtout réunis en Un seul dossier, afin que tout se sache. Les nouvelles générations de médecins et de pharmaciens savent cela, et commencent à se positionner avec ça, parce qu'on leur laissera plus le choix d'une façon ou d'une autre.

Moi ce qui m'inquiète dans tout ça, c'est l'aspect humain, le plan relationnel, les exceptions etc. Elles aussi vont disparaître avec les nouveaux protocoles?  Ça va devenir de plus en plus rudes, et froid.

Même pour les médecins sympas, et compréhensifs, ça risque de le devenir. Si j'ai bien tout compris.
Pour le moment, subsiste des failles que l'usagers peut emprunter, mais ces failles sont en train d'être prise en compte, et les nouveaux systèmes et protocoles laisseront peu de place à ce qui nous était encore possible aujourd'hui.

Sympa la discussion en tout cas.
Merci à tous,

PS : Je vois bien aussi venir de très loin dans un temps proche, l'obligation de venir et de présenter avec sa carte vitale pour tous retraits de stupéfiants...  dans les pharmacies. Sans ça, aucunes délivrances ne seront faites.

Non pas pour la sécurité sociale, mais pour savoir c'est quoi tes traitements, et tout sur toi... Nous serons pistés. C'est certain qu'ils vont finir par mettre ça en place.

Je dis peut-être n'importe quoi...
Mais...

Dernière modification par Anonyme9404 (10 février 2018 à  03:12)


Mascarpone 
Vieux clacos corse pas coulant
France
11600
Date d'inscription: 19 Sep 2015
Messages: 3746

Bon, un énorme bémol les gars (et les filles wink ) Quand je vois le nombre incroyable de patients, qui, soit n'ont pas de de carte vitale, soit pas de carte vitale qui fonctionne, soit, pas de carte vitale à jour, je me dis que ce fameux flicage n'est vraiment pas près d'être opérationnel big_smile On est en France, pas en Suède ou en Allemagne, on est bien plus latin que nordique, alors avant de nous discipliner, ya du boulot wink

Quant aux jeunes medecins qui flipperaient de l'ARS....thinking J'en voie bien plus qui parlent de se déconventionner fissa plutôt que de se mettre aux ordres de la cpam et consors......

Pour les pharmaciens, selon mon expérience, les vieux sont souvent moins coincés des fesses que les jeunes et aussi moins axés sur le chiffre d'affaire et la vente de bouillottes big_smile (mais c'est tout à fait subjectif wink )

Dernière modification par Mascarpone (10 février 2018 à  07:05)


Qui pète plus haut que son cul, fini par se chier dessus!
Le pire con, c'est le vieux con, car on ne peut rien contre l'expérience!
Ce qui est bien chez les félés, c'est que de temps en temps ils laissent passer la lumière!

Hors ligne


polytox 
dinosaure
France
900
Lieu: petaouchnok
Date d'inscription: 05 Dec 2017
Messages: 211
Blogs

ZaZou2A a dit Attention je n dis pas qu’on devrait avoir du sken ou de L’oxy sur demande loin de la, mais si après 5 ans de tso, et une vrai stabilité, si mon doc préfére que mon extra soit fait avec de la morphine médical plutôt que des mélanges de poudres +/- toxiques, je trouve que dans ce cas la prescription permet de « protègé » le patient ...

C'est exactement le sens de mon post, merci zaz' wink

Sinon je vois que le sujet passionne, je suis pas seul das mon cas alors ce serait interessant que médecins et pharmaciens en tiennent comptent et se rappellent pourquoi on consulte....Moi c'est parce que j'ai confiance en qqn qui peut m'aider à prendre soin de ma santé, et effectivement prescrire de l'oxy autre va dans ce sens plutot que de laisser un patient stabilisé depuis 5 ans ou plus(c'est un exemple) se fournir dans la rue et tomber sur du fentanyl et se taper une od. Quid de la responsabilité dans ce cas???

merci à tous pour le débat drogue-peace


Prends soin de toi et ne lâche rien

Hors ligne


prescripteur 
Modérateur
8700
Date d'inscription: 22 Feb 2008
Messages: 6045

Bonjour, sur le plan général il y a la vision du "toxicomane" dans l'opinion publique et par voie de conséquence dans tous les corps de métiers (pharmaciens et médecins inclus) et groupes de populations. La Commission Globale sur les Drogues de l'ONU attire cette année l'attention sur les conséquences néfastes de cette vision et sur la nécessité de changer.

https://www.psychoactif.org/forum/viewt … 96#p328796

Mais c'est vrai que l'éthique professionnelle voudrait que pharmaciens et médecins soient plus tolérants car les "toxicomanes" sont des patients comme les autres.

Maintenant, il y a le problème posé par Polytox de la participation des médecins (et pharmaciens) à des extras de consommation.
Pour moi, il faut opposer la règle aux exceptions. Si le médecin prescrit de propos délibéré des opiacés à TOUS les usagers (ou presque)  qui le demandent il se met clairement hors la Loi et il s'expose à des sanctions graves. Certains médecins (courageux) l'ont fait avec le palfium avant la sortie des TSO et ils ont été condamnés. Heureusement les TSO donnent une porte de sortie honorable et permettent de ne plus opposer Loi et valeurs morales (pour les opiacés).

Mais il y a des exceptions, où la prescription d'opiacés permet d'éviter un risque d'OD, de sevrage brutal ou autres par consommation non contrôlée. Le médecin peut toujours être attaqué par la justice mais s'il peut justifier (et un dossier écrit et précis est nécessaire, incluant la réflexion sur les risques et les bénéfices)  sa prescription il a une bonne chance de ne pas être condamné.
Et, bien sûr, à tous points de vue il est préférable qu'il le fasse en collaboration étroite avec le pharmacien, qui délivre un produit potentiellement dangereux.

Amicalement


Quand on voit ce qu'on voit et qu'on sait ce qu'on sait, on a bien raison de penser ce qu'on pense. Pierre Dac

Hors ligne


franck.pharma 
Nouveau Psycho
100
Date d'inscription: 08 Sep 2013
Messages: 184

Mascarpone a écrit

Quant aux jeunes medecins qui flipperaient de l'ARS....thinking J'en voie bien plus qui parlent de se déconventionner fissa plutôt que de se mettre aux ordres de la cpam et consors......

Ouais... Et sur tes jeunes médecins qui parlent de se déconventionner fissa, t'en as combien qui le font vraiment ? Zéro. Il n'y a quasiment aucun médecin de famille déconventionné en France.

Entre refaire le monde autour d'une bonne bière le soir, et la dure loi de la réalité, il y a un fossé difficilement franchissable.

Hors ligne


thecheshirecat 
Psycho sénior
3400
Date d'inscription: 09 May 2017
Messages: 798

'Tain, ca boxe ici dites donc :p
L'objection de Mascarpone n'a pas trouvé de réponse de ta part franck, moi ça m'intéresse bien aussi de savoir comment ils vont gérer les cas sans carte vitale.


Foutu citron.

Hors ligne


franck.pharma 
Nouveau Psycho
100
Date d'inscription: 08 Sep 2013
Messages: 184

thecheshirecat a écrit

'Tain, ca boxe ici dites donc :p
L'objection de Mascarpone n'a pas trouvé de réponse de ta part franck, moi ça m'intéresse bien aussi de savoir comment ils vont gérer les cas sans carte vitale.

Ca va être géré assez facilement à mon avis, puisque l'assurance maladie met au point la prescription électronique. D'ici quelques années, les prescriptions papiers auront disparu.

Pour se faire délivrer un médicament sur prescription en pharmacie, même non remboursable, il faudra très certainement présenter sa carte vitale pour permettre au pharmacien d'accéder à la prescription électronique.

Globalement, tout sera intégré dans un dossier médical électronique : diagnostics, comptes-rendus des spécialistes, comptes-rendus d'hospitalisation, les radios, les analyses biologiques, les ordonnances (de médicaments, de soins paramédicaux, de biologie, d'imagerie), les délivrance de médicaments par les pharmaciens.

Il y aura une traçabilité totale. Plus possible de "frauder", en revanche les professionnels de santé devront être irréprochables car toutes leurs actions seront consignées dans le dossier.

Exemple si un pharmacien refuse de délivrer un médicament prescrit : ce sera immédiatement inscrit dans le dossier avec le motif du refus. Idem si le pharmacien décide de modifier un traitement prescrit, ou si le pharmacien délivre un médicament sur ordonnance mais pas prescrit. Toutes les décisions du pharmacien seront consignées en cas de litige.

Ce sera pareil pour toutes les décisions des autres professionnels de santé (médecins, dentistes, etc).

La clé d'accès pour accéder au dossier médical électronique (et donc la prescription qui permet la délivrance) se fera via la carte vitale (ou une autre carte plus moderne). Donc pas de carte vitale, pas de délivrance. Le problème est vite réglé du coup...

Dernière modification par franck.pharma (10 février 2018 à  12:41)

Hors ligne


ElSabio 
Antifa...narchiste
Jolly Roger
6400
Lieu: En frente de mi monitor
Date d'inscription: 02 Dec 2016
Messages: 1286

Bonjour,


Merci pour toutes ces précisions Franck, et comme tout le monde le sait, l'informatique, ça ne tombe jamais en panne...Je dis ça, je...tongue


Bien amicalement.


« La liberté des autres, étend la mienne à l'infini ».
Mikhaïl Bakounine

Hors ligne


JC 
Adhérent PsychoACTIF
2102
Date d'inscription: 11 Sep 2016
Messages: 1400

En gros nous sommes de plus plus fliqués !! Et si moi je refuse ce dossier médical, il se passe quoi ? Que mon médecin soit au courant de mes traitements c’est ok puisque c’est lui qui les prescrits, en revanche que n’importe quel pharmacien ou autre professionnel de santé le soit, je ne suis pas d’accord ! Et le secret médical ?, la liberté de prescription alors, si mon doc me fait la faveur de morphine en tso (par exemple ) avec, en Contrepartie, la non prise en charge de l’assurance maladie, je vois pas en quoi ça regarde sécurité sociale ou autre.

Je suis personnellement contre le dossier médical accessible à n’importe qui !! Ce dossier devrais être divulgué que sur accord du patient concerné.


" Il est difficile de vivre sans l’opium après l’avoir connu parce qu' il est difficile, après avoir connu l’opium, de prendre la terre au sérieux "    JC ..

Hors ligne


JC 
Adhérent PsychoACTIF
2102
Date d'inscription: 11 Sep 2016
Messages: 1400

" Pas de carte vitale pas de délivrance " .. et plus de braquage de pharmacie .. roll


" Il est difficile de vivre sans l’opium après l’avoir connu parce qu' il est difficile, après avoir connu l’opium, de prendre la terre au sérieux "    JC ..

Hors ligne



Écrire une réponse Remonter


Sujets similaires dans les forums, psychowiki et QuizzZ

[ Forum ] J'ai besoin d'un medecin qui m'engueule pas d'un qui me comprenne
par prescripteur, dernier post 13 novembre 2013 à  18:19 par prescripteur
  28
[ Forum ] Expériences - Arrivez-vous à  parler des produits avec votre médecin traitant ?
par Gaeshea, dernier post 12 juillet 2018 à  15:45 par Mister No
  20
Psychoactif en Images
Plus d'images psychoactives
'
En ce moment sur PsychoACTIF  flux RSS de Psychoactif
 Psychoactif 
Les blogs de Psychoactif. Quelle suite ?
Il y a 22hAnnonce de Equipe de PsychoACTIF
 Psychoactif 
Questionniare : votre consommation de GHB/GBL/1.4BD
17 août 2018Annonce de Equipe de PsychoACTIF
 Appel à témoignage 
Des reports sur des consommations moyen long terme, diverses en RC?
Il y a 2jCommentaire de jason13thh (17 réponses)
 Appel à témoignage 
Quel est votre budget drogue mensuel?
Il y a 20hCommentaire de Marge66 (142 réponses)
 Forum 
Drogue et legende urbaine
Il y a moins d'1mn
11
Commentaire de Zirkon dans [Culture drogues...](122 réponses)
 Forum 
Quétiapine (Xeroquel) - Au bout de combien de temps ressentir les effets du xeroquel ?
Il y a moins d'1mnCommentaire de alqabayliyya dans [Neuroleptiques...](5 réponses)
 Forum 
Partage expériences sevrage nouveau né
Il y a 33mnNouvelle discussion de Vera81 dans [Paroles de femmes...](0 réponse)
 Forum 
Addiction - Addiction et désir de s'en sortir
Il y a 34mnCommentaire de Désemparé dans [Codéine et dihydrocod...](41 réponses)
 Forum 
Expériences - Héro+ Boisson Energisante
Il y a 44mnNouvelle discussion de OneLove dans [Heroïne...](0 réponse)
 Forum 
Commencer le subutex en récréatif ??différence codeine/dihydrocodeine
Il y a 45mnCommentaire de guérir dans [Buprénorphine (Subute...](5 réponses)
 Forum 
DMT vaporisation Volcano Digit
Il y a 47mn
2
Commentaire de SillyCone dans [DMT et Ayahuasca...](20 réponses)
 Forum 
Arrêt & Sevrage - Père d'une Toxicomane, nous avons vécu l'expérience en Serbie chez...
Il y a 59mn
5
Commentaire de Nils1984 dans [Iboga...](13 réponses)
 Blog 
Ecrits
Il y a 7mnNouveau blog de pikamoon dans [Poèmes]
 Blog 
Les blogs de Psychoactif. Quelle suite ?
Il y a 31mn
1
Commentaire de pierre dans le blog de Equipe de PsychoACTIF (16 commentaires)
 Blog 
Quelques photos: injection/prepa/prod
Il y a 4hCommentaire de Zazou2A dans le blog de Zazou2A (6 commentaires)
 
  QuizzZ 
Evaluer la gravité de votre addiction
Dernier quizzZ à 20:54
 PsychoWIKI 
Les vaporisateurs de cannabis
 Topic epinglé 
Cannabidiol (CBD) le point sur la législation
 Nouveaux membres 
Hannibal, VVN, frais-nez-tik nous ont rejoint et se sont présentés les trois derniers jours.
SONDAGE
Connaissez vous le terme de "réduction des risques" liés à l'usage de drogues ?
 

Résultats | Archives
S'identifier

Mot de passe oublié

Morceaux choisis 

 Trip report??
par Chaussettedecauchemard, le 16 Oct 2018
Bon ca fait quelques semaines que je passe 3heures par jour sur PA donc jme suis dit qu'il serait peut être temps de vous raconter ma première et seule expérience avec la ritaline parce-que bah jcommence a avoir fait le tour des forums qui m'intéressent et je dois m'occuper jusqu'à demain En fa...[Lire la suite]
 Jour 14
par Sbsimon62, le 19 Oct 2018
Bonjour à tous, grosse évolution ce matin, on voit de mieux en mieux les champignons apparaître. Comme quoi il s'agissait bien d'un problème d'hygrométrie ! Nous avons remarqué qu'il y avait de l'eau dans le fond du sac, doit-on la vider ou bien la laisser? Merci /forum/uploads/images/1539/j...[Lire la suite]
 4F-MPH en e-liquid?
par Daane-El, le 03 Oct 2018
Les autres morceaux choisis
Les dernières notations

Merci pour l'explication. Randall dans [forum] Père d'une Toxicomane, nous avons vécu l'expérience en Serbie chez le
(Il y a 12mn)
Je plussoie bien sûr! Sur tous les points! Mas dans [forum] Père d'une Toxicomane, nous avons vécu l'expérience en Serbie chez le
(Il y a 2h)
J'aurais pas dis mieux! Zaz dans [forum] Père d'une Toxicomane, nous avons vécu l'expérience en Serbie chez le
(Il y a 3h)
Une réponse pleine de bon sens et d humanité dans [forum] Père d'une Toxicomane, nous avons vécu l'expérience en Serbie chez le
(Il y a 4h)

Pied de page des forums

Propulsé par FluxBB
Traduction par FluxBB.fr


Psychoactif est une communauté dédiée à l'information, l'entraide, l'échange d'expériences et la construction de savoirs sur les drogues, dans une démarche de réduction des risques.



Licence Creative CommonsDroit d'auteur : Les textes de Psychoactif de https://www.psychoactif.org sont sous licence CC by NC SA 3.0