Sevrage imminent / PsychoACTIF

Sevrage imminent

Publié par ,
2050 vues, 6 réponses
Yapuka
Nouveau membre
000
Date d'inscription: 11 Mar 2018
Messages: 3
Bonjour à tous,
voilà ma petite histoire. J'ai 38 ans et je fume depuis que j'ai 16 ans environ. Ma conso a été très irrégulière au fil des années, avec des phases très occasionnelles (quelques pets en soirées) et des phases très compulsives (des week end entiers passés à juste me défoncer), des phases de fume sociale et des phases de fume solitaire.
Mais heureusement ou malheureusement, j'ai toujours galéré avec les plans pour pécho et donc j'ai toujours alterné des phases d'abondances et des phases de rien tout au long de ma vie. Sauf que depuis deux ans, j'ai enfin trouvé un plan idéal, proche, fiable, et continue.
Et là, le bonheur, ou plutôt les emmerdes, commencent.

Parce que du coup, je me suis enfoncé dans une sorte de vie entièrement dédiée au produit. Comme je travaille beaucoup la semaine, les jours libres je n'avais qu'une envie, me peletonner dans mon canapé et fumer des pets en jouant à des jeux vidéos sur fond de marathon séries télé.
Au début, j'arrivais quand même, quand c'était nécessaire, à sortir ces jours là, faire les choses que j'avais à faire mais de plus en plus, c'est devenu impossible. Si bien que depuis deux ans presque, ma vie sociale et « active » se résume à mes collègues de travail parce que le reste du temps, je suis devenue INCAPABLE de ne pas fumer dans mon lit dès le réveil et ensuite je deviens INCAPABLE de voir ou parler à qui que se soit ou faire quoi que se soit d'autre que continuer à fumer (genre, si un jour, je m’aperçois que j'ai plus de PQ, je suis cap de prendre le risque.... quitte à utiliser un gant de toilette plutôt que de sortir au magasin qui est à deux pas de chez moi en acheter !). Mes soirées et week end désormais sont uniquement consacrés à la fumette et je ne supporte plus que rien n'interfère au point que je n'arrive même plus à répondre à un pauvre sms ces jours là.

En gros, depuis que j'ai un plan régulier, non seulement mon budget matos a explosé (20 euros par semaine mini, plus souvent 60 alors que je gagne déjà difficilement ma vie) mais en plus je passe absolument TOUT mon putain de temps libre à ça. C'est devenu mon seul et unique hobby, j'ai fait le vide complet autour de moi parce que je ne suis plus capable de voir personne quand je fume et je fume tout le temps et je n'en fous plus une rame et pourtant j'ai plein d'envies, m'inscrire à un club d'échec (pas possible, c'est les samedi et les samedis je fume) reprendre mes études (impossible, je pourrai pas bosser les jours ou je fume et je fume littéralement tout mon temps libre) apprendre une nouvelle langue (impossible, j'ai plus aucune mémoire de rien) rien que sortir faire une balade, avant j'adorais ça, maintenant je me garde enfermé chez moi, je réponds plus au téléphone, mon courrier s'amasse dans un tiroir, même plus je prends la peine de l'ouvrir et quand j'ai des problèmes de quelque ordre ce soir, je les relègue dans un coin, les évite, ne règle plus rien, laisse tout traîner parce que tant que je peux fumer, je suis le plus heureux du monde (que je me disais...). Heureusement j'ai toujours réussi à continuer à bosser mais tout autour, y'a plus que la fume. Je précise que je suis célibataire et que je vis seul, j'ai une très bonne copine "avec bénéfices" disons que je vois régulièrement depuis dix ans mais là j'en suis arrivé à un point où même elle, il faut que je me mette des coups de pied au cul pour accepter de la voir parce que littéralement, j'en suis arrivé au point où je préfère fumer devant the big bang theory que baiser. Et là ça devient grave.

je me souviens d'un film que j'avais adoré, Cecil B Demented et d'une réplique en particulier « avant, j'avais plein de problèmes. Maintenant, j'en ai plus qu'un : la drogue. » parce que ma vie, c'est exactement ça ! Tant que j'ai mes jours et mes soirées ou je peux me légumer tranquillement,j'ai l'impression que rien ne peut m'atteindre et que je peux supporter absolument tous les emmerdements (professionnels, financiers, santé).

Sauf que, sauf que....là ça fait quand même presque un an que je me sens misérable. Je suis crevé tout le temps, désagréable avec tout le monde au taf, j'évite ma famille, je m'isole, tout est devenu difficile, je fais plus rien alors que j'ai plein d'envies, et le temps file à tout allure sans qu'il se passe rien, j'ai l'impression horrible d'être un genre de zombie stagnant qui arrive à se faire passer pour un être humain quand c'est vraiment obligé mais qui n'a qu'une hâte, revenir à sa vraie nature de zombie le plus vite possible.

Et là, la semaine dernière, coup de théâtre, mon super plan est tombé. Alors 'jai décidé de prendre ça comme un signe que c'était peut être ma chance de sortir de tout ça. Parce que tant que j'ai de quoi fumer, je fume et ça, je peux rien y faire. Mais là j'aurais plus rien et je me suis tellement isolé que je saurais même plus par quel biais passer pour m'en procurer et en fait, depuis que je commence à réaliser ce que ça implique pour mon quotidien et ma vie toute entière, au lieu de ressentir de la panique, je ressens comme une sorte d'excitation dans le bide et tout un tas de trucs défile dans ma tete genre, je vais enfin sortir de mes emmerdes financiers (parce que je vivais largement au dessus de mes moyens à cause uniquement de ma consommation) enfin pouvoir aller à ce cours d'echec ou juste retourner au cinéma ou lire un livre ! truc de dingue !! enfin pouvoir aller faire des balades et me mettre à la course à pieds, depuis le temps que j'en rêve, de loin, enfoncé dans mon canap avec un gros bédo. Enfin réinstaller l'ampoule de ma salle de bain ! (un an que je me lave littéralement dans le noir, la flemme ultime comme art de vivre...).
et un truc con mais aussi, je vais enfin pouvoir arrêter de fumer parce que ça fait trois ans que j'ai arrêté la cigarette, me contentant de mes pétards weekendsoirées et de bonbons nicotine la journée, donc dans ma relation fusionnelle a mes pétards, j'imagine qu'il y'avait aussi une part de relation fusionnelle à la nicotine.

Et c'est la première fois aussi que je pense à venir sur internet pour avoir des informations et ce forum est une mine ! Il y' adéjà presque toutes les réponses aux questions que je me pose en fait mais je crois que j'avais besoin d'écrire tout ça pour que ce soit vrai, je vais vraiment le faire, pas seulement en rêver vaguement pour finir par me dire "mais naann, tant que j'ai des pets, je suis le roi du monde!" et poster ici c'est comme rendre tangible un truc qui paraît complètement fou ! flippant et fou mais excitant aussi, j'ai limite l'impression de ressentir quelque chose pour la première fois depuis des mois ne serait ce que de l'adrénaline.

Donc voilà, je voudrais savoir si vous avez des conseils quand même pour quelqu'un qui ne vit plus que cannabis depuis presque deux ans, en stage d'immersion complet en quelque sorte, quelqu'un dont c'est devenu la seule activité de loisir, des conseils pour pas péter les plombs surtout parce que pour ce que je me souviens de quelques précédentes phases de sevrage, je sais que je devenais complètement insomniaque et que je m’ennuyais tellement sans être pour autant capable de bouger que j'avais l'impression de devenir taré tellement je tournais en rond dans ma tête.
Pour la partie physique du sevrage, c'es pas ce qui me fait le plus peur mais vraiment, ça va laisser un immense vide et je voudrais savoir comment ne pas avoir trop mal les quelques permiers temps ?

C'est très long, désolé, c'était pas prévu mais c'est venu tout seul, merci de m'avoir lu en tout cas, l'avoir écrit me l'a posé aussi dans la tête. ça fait un bon moment que je sais/sens au fond de moi que je dois arrêter  (juste ralentir est tout à fait exclu, je n'ai jamais été capable de modération, pour rien, et je suis du genre compulsif ) mais ça ne dépassait jamais le stade de l'idée,  etlà j'ai vraiment envie de sauter le pas, puisque malgré moi, j'en ai désormais l'occasion.
Merci, je retourne lire les récits d'autres sevrages (mais là encore, je ne sais pas si c'est très bon, je trouve ça plutôt anxiogène?je crois que je vais déjà me contenter de lire les conseils)

Hors ligne


leodric 
Une ombre dans la nuit !
France
1400
Date d'inscription: 17 Dec 2017
Messages: 649
Blogs
Slt je te comprend que trop pour consomer tout les soir je connait que sa soit cana ,noid,benzo,truffe,opium ect
Le seul truc qui me sauve de mes adiction c est que je suis dicipliner enfin sa a mit des annee mais je me suis fixer des regle que je tien deja pour moi et aussi pour mes proche.

-je consomme que la nuit quand je suis tout seul je suis couche tard leve tard sa aide
-je fait toujour passer mes proche avant des addiction
-et bien evidament jamais quand je bosse du matin le boulo c est l argent et malheuresement sans argent on fini mal

Tout le monde a des addiction divers mais faut rester responsable avant tout et dicipliner sinon sa peu tres mal tourner

Prend soin de toi et bon courage pour le sevrage
Amicalelent

La vie est un jeux alors jouons !

Hors ligne


Von zymmel 
Nouveau Psycho
France
100
Date d'inscription: 07 Jan 2018
Messages: 167
Salut Yapuka

J'ai connu une dépendance assez forte au cannabis (jusqu'à 30 douilles/jour) et je vais pas te mentir ça risque d'être un peu dur au début mais il va falloir que tu t'éloigne des plans ou tu risque de consommer.
Perso j'avais de bons potes qui ont compris m'on problème et  quand je leurs ai annoncé que je voulais faire un break, ont été très solidaire avec moi. Ils évitaient de fumer devant moi et je aurais pu  les supplier qu'il ne m'aurait pas fait tourner le pétard. Mon père ma également beaucoup soutenue.
Tu peux aussi te faire suivre par un CSAPA, ils sont très pro et t'aideront dans ton sevrage.

Le premier mois à été le plus pénible. Il faut réapprendre à vivre sans, à supporter les angoisses, la déprime. Au totale j'ai arrêté de fumer pendant 6 mois.

Mais au final je te jure que le jeu en vaut la chandelle. quand tu auras réussi tu seras fier de toi.

Aujourd'hui il m'arrive de me commander un 10 grammes, me fumer mes deux joints le soir. Et quand le pochon est fini, ba plus d'angoisse. Au contraire je suis content et je sais que je vais passé quelques mois sans consommer et que la prochaine foi que j'en reprendrai ce n'en seras que meilleur.
Car consommer du cannabis à haute dose c'est vraiment gâcher on ne profite plus pleinement des effets.

Celui qui se transforme en bête se délivre de la douleur d’être un homme

Hors ligne


Yapuka
Nouveau membre
000
Date d'inscription: 11 Mar 2018
Messages: 3
Merci à toi et à Leodric pour vos interventions, et c'est vrai que je m’aperçois que je suis presque l'exemple type de ce qu'il ne faut pas faire avec le cannabis, limite si je dessers pas la cause en me m'étant laissé conduire dans les extrêmes alors que c'est tellement génial, le cannabis quand on sait le consommer "sainement".
Pour ce qui concerne mon environnement, pas trop de risque d'être tenté, j'ai quand même bien fait le vide aux alentours. Pour le Caspa, j'y avais pas du tout pensé mais oui, pourquoi pas une aide médicale en fait ? j'aimerais au moins un truc pour dormir parce que je sais d'avance que je vais galérer de ce coté et que ça va rendre tout encore plus difficile.
merci en tout cas, j'en ai vraiment envie et quelque part je suis prêt, ça fait des mois que je suis plus redescendu complètement jamais, je sais pas trop ce que je risque de trouver en dessous mais on verra bien, ça peut pas être pire que le zombie actuel a moins d'une grosse dépression (et c'est ce qui me fait le plus flipper). bref, yapuka 

Von zymmel a écrit

Salut Yapuka

J'ai connu une dépendance assez forte au cannabis (jusqu'à 30 douilles/jour) et je vais pas te mentir ça risque d'être un peu dur au début mais il va falloir que tu t'éloigne des plans ou tu risque de consommer.
Perso j'avais de bons potes qui ont compris m'on problème et  quand je leurs ai annoncé que je voulais faire un break, ont été très solidaire avec moi. Ils évitaient de fumer devant moi et je aurais pu  les supplier qu'il ne m'aurait pas fait tourner le pétard. Mon père ma également beaucoup soutenue.
Tu peux aussi te faire suivre par un CSAPA, ils sont très pro et t'aideront dans ton sevrage.

Le premier mois à été le plus pénible. Il faut réapprendre à vivre sans, à supporter les angoisses, la déprime. Au totale j'ai arrêté de fumer pendant 6 mois.

Mais au final je te jure que le jeu en vaut la chandelle. quand tu auras réussi tu seras fier de toi.

Aujourd'hui il m'arrive de me commander un 10 grammes, me fumer mes deux joints le soir. Et quand le pochon est fini, ba plus d'angoisse. Au contraire je suis content et je sais que je vais passé quelques mois sans consommer et que la prochaine foi que j'en reprendrai ce n'en seras que meilleur.
Car consommer du cannabis à haute dose c'est vraiment gâcher on ne profite plus pleinement des effets.

Hors ligne


Von zymmel 
Nouveau Psycho
France
100
Date d'inscription: 07 Jan 2018
Messages: 167

limite si je dessers pas la cause en me m'étant laissé conduire dans les extrêmes

Tu n'as pas à t'excuser. Je sais que notre société considère comme responsable les personnes souffrant d'addiction mais en vérité tu n'en ai pas plus responsable que si tu avais choppé une grippe.
Il y en  eu d'autre avant toi et il y en aura d'autre après toi.
Au lieu de dire que le canna c'est le mal absolue. L'état ferait mieux de nous dire à partir de quel quantité on développe une pratique à risque.

Pour le Caspa, j'y avais pas du tout pensé mais oui, pourquoi pas une aide médicale en fait ?

Tu augmentera tes chances de réussite en passant par eux.

j'en ai vraiment envie et quelque part je suis prêt

C'est très bien cette prise de conscience tu es sur la bonne voie. Et n'oublie pas que même un echec est un pas de plus la réussite alors ne culpabilise jamais si ça doit arriver.

Je te souhaite le plus sincèrement de réussir à dompter la bête THC et n'oublie pas si tu a un peu le cafard ou que tu sens que c'est dure écrit un petit commentaire sur le forum. On est nombreux à être passé par la et on cherchera toujours à te conseiller.


Celui qui se transforme en bête se délivre de la douleur d’être un homme

Hors ligne


Yapuka
Nouveau membre
000
Date d'inscription: 11 Mar 2018
Messages: 3
Hello tout le monde,
Me revoilà après un mois.... wow, UN MOIS (!!!!) sans cannabis et je voulais faire un retour sur cet arrêt, d'autant que je fumais énormément et que j'avais une trouille monstre d'arrêter.
Et ben en fait...ça a été une révélation et vraiment, je pèse ce mot et il n'est pas encore assez fort. Une RÉVÉLATION ! Littéralement, je revis !
J'avais si mal encaissé les moments de "sans-rien" précédents que je m'attendais limite à faire une dépression ou en tout cas, à péter un câble et comme vous me l'aviez conseillé, j'avais le numéro d'un addictologue à portée de main au cas où, si je sentais que je chutais moralement au-delà du gérable et en réalité, j'en ai pas eu besoin.
Je crois que n'ayant pas à subir cet arrêt comme une punition mais en le désirant réellement, j'ai totalement changé la donne, y compris concernant les symptômes de sevrage. Rien à voir avec mes précédentes tentatives qui n'avaient été que de longs calvaires à attendre à coté de mon téléphone que mon dealer veuille bien me rappeler avec l'impression que j'allais devenir cinglé...là, les bénéfices m'ont tellement vite explosé à la figure que j'ai même pas l'impression d'en avoir vraiment bavé sérieusement, à part peut être les trois premiers jours à un peu tourner à rond, à galérer avec le sommeil et ces accès de transpiration excessive (en même temps, il fait super chaud d'un coup, je suis pas le seul à suer),et aussi une irritabilité notable en journée à propos de tout et rien, comme si de la rage liquide me coulait dans les veines mais ça n'a duré que trois jours, peut être même moins.

A coté de ça, je me suis senti tellement vivant pour la première fois depuis très très longtemps que tous les trucs un peu négatifs sont passés crème ! Je me suis toute suite lancé dans le sport, forcé à sortir et à m'occuper, j'ai beaucoup marché (j'en rêvais), rappelé les copains que j'avais lâchement laissé tomber (et heureusement, ils étaient encore open) et ça a peut être aidé, je sais pas mais ça a été quasi immédiat, cette sensation d'euphorie (libre, enfin libre !)

Et puis c'est bizarre mais c'est comme si la réalité n'avait plus la même texture, comme si tout était plus intense, les sons, les odeurs, les gens, les choses, comme au sortir d'une longue convalescence alors que je pensais vraiment que tout me ferait chier sans bédo.

J'ai réalisé aussi, stupéfait, que se lever la tête dans le cul n'était pas une fatalité puisque maintenant, je me lève en pétant littéralement le feu, avec une sorte d'envie de bouffer la journée ! . Et les rêves, punaise, les rêves !!! j'avais totalement oublié à quel point c'était génial de faire des rêves de malade (je les saoule tous au boulot à leur raconter mes aventures oniriques tellement ça m'émerveille). Bon, les cauchemars aussi mais même ça, c'est tellement nouveau, je prends quand même !

Et tout ce temps libre et toutes ces envies qui peuvent enfin prendre corps !! Bref, pour moi pour le moment, c'est que du bonheur, à tous les niveaux, je me sens un autre homme, comme si une nouvelle vie commençait, pleine de tous les possibles ! J'ai perdu quelques kilos par contre, mais c'est sans doute dû au fait que je ne me tape plus de trips genre crème chantilly dans la tronche directement à la bonbonne. Plus de fringales et plus trop d'appétit, mais j'imagine que ça va revenir.

Et bien sûr, l'argent : j'avais l'habitude de tellement me priver de tout pour tout mettre dans le bédo que maintenant, je sais limite plus quoi en faire ! et si je veux m'acheter un livre, un cd, un jeux, faire un cadeau à quelqu'un je peux et ça continue à m'halluciner ??!!??? Y'a deux semaines, je me suis fait mon premier resto depuis des mois (je crois que ça se compte même en année, jusque là, pas assez de fric, pas assez motivé), je me suis réinscrit à mon fameux cours d'échec et surtout, surtout, j'ai enfin changé l'ampoule de ma salle de bain. Bref, en gros, en ce qui me concerne, c'est presque que du positif.

Le seul truc qui m'enquiquine encore un peu aujourd'hui,c 'est une sensation de fatigue chronique (paradoxale vu la forme que je tiens au réveil), je me sens totalement HS, le soir après 17h je suis plus bon à rien, j'ai l'impression d'être sans arrêt un peu somnolent, j'ai même l'impression de voir flou, d'avoir des genres de vertiges constants et je me demandais si ça pouvait être lié à l'arrêt ou si simplement ma conso de cannabis me cachait peut être des symptômes physiques anormaux auxquels je faisais pas gaffe (mais je vais aller voir un doc pour vérifier tout ça, je me laisse encore un mois).

Tout ça pour dire que pour l'instant, un mois après, je plane trop à 10000 kilomètres tellement je me sens libre et bien dans ma peau, tellement la vie me paraît une aventure formidable tout à coup ! Je suis conscient d'être d'un enthousiasme limite béat (et fo que je fasse un effort pour pas chantonner littéralement "y'a de la joie, bonjour bonjour les hirondelles" en pleine rue) et que tout ça va peut être retomber sur la durée, mais tantpis, j'ai tellement flippé, je me suis tellement attendu à en chier que franchement, cet état d'enthousiasme tout neuf, je vais pas cracher dessus sous prétexte que ça risque de pas durer !
Et maintenant, Yapuka continuer sur ma lancée je vais faire en sorte que...
En tout cas, merci à tous, c'est vraiment quand j'ai commencé à lire ce forum formidable que quelque chose s'est débloqué dans ma tête, reconnaissance éternelle sur vous tous.

Hors ligne


Anonyme1756
Invité
Hello Yapuka,

Bravo, c'est une excellente nouvelle que tu aies réussi ton sevrage et que tu te sentes aussi bien!

Merci de ton très beau témoignage qui je pense peut en inspirer d'autres, et qui j'espère m'inspirera à arrêter totalement le tabac... smile

Enjoy ta nouvelle vie.


Répondre Remonter


Pour répondre à cette discussion, vous devez vous inscrire

Sujets similaires dans les forums, psychowiki et QuizzZ

[ Forum ] Dépistage - Dépistage urinaire imminent
par fp91, dernier post 24 mai 2018 à  23:06 par megacide
  1
[ Forum ] Arrêt & Sevrage - Sevrage cannabis
par Dju, dernier post 30 octobre 2018 à  00:23 par Asfi
  12
[ Forum ] Sevrage de cannabis
par Agartha, dernier post 09 janvier 2018 à  09:15 par Brainer
  4
  [ PsychoWIKI ] PAWS, le syndrome prolongé de sevrage
  [ PsychoWIKI ] Les vaporisateurs de cannabis
  [ QuizzZ ] Evaluer votre dépendance au cannabis
31812 personnes ont déja passé ce quizzz !
  [ QuizzZ ] Evaluer la gravité de votre addiction
45646 personnes ont déja passé ce quizzz !



    Psychoactif en Images
    Plus d'images psychoactives
    En ce moment sur PsychoACTIF  
     Psychoactif 
    Atelier Psychoactif le 5 octobre sur la RDR et les psychédéliques
    03 octobre 2019Annonce de Equipe de PsychoACTIF
     Psychoactif 
    Particier à l'étude sur les liens entre deepweb et usage de drogue
    18 juillet 2019Annonce de Equipe de PsychoACTIF
     Appel à témoignage 
    Est ce que l’analyse de drogues a changé vos pratiques de RDR ?
    Il y a 4jCommentaire de Rick (26 réponses)
     Appel à témoignage 
    De quelle façon les psychédéliques ont-ils changé votre mode de p...
    12 septembre 2019Commentaire de BobKelso (95 réponses)
     Forum UP ! 
    Première fois - Faire un trip avec un membre de sa famille
    Il y a 16hDiscussion sans réponse depuis 12h
     Forum UP ! 
    Recette - Green dragon (teinture au cannabis)
    Il y a 15hDiscussion sans réponse depuis 12h
     Forum 
    Market - Deepweb: vos markets favoris SEPTEMBRE A FIN DÉCEMBRE 2019
    Il y a 22mnCommentaire de nout dans [Anonymat et sécurité...]
    (34 réponses)
     Forum 
    Expériences - Votre produit et votre mode de consommation du moment
    Il y a 31mn
    2
    Commentaire de Bloodysoin dans [Cannabis...]
    (48 réponses)
     Forum 
    Première fois - TR N°1 Kétamine - Une rencontre troublante par Bettina (? mg / IN)
    Il y a 1h
    1
    Commentaire de Meumeuh dans [Kétamine et PCP...]
    (5 réponses)
     Forum 
    Je suis dans la merde, convocation auprès du médecin conseil
    Il y a 2hCommentaire de gia dans [Morphine (Skenan, Mos...]
    (5 réponses)
     Forum 
    Légalité - Statut juridique de la salvia divinorum
    Il y a 3h
    3
    Commentaire de teijyeuytj dans [Salvia Divinorum...]
    (4 réponses)
     Forum 
    Mdma / Nouvelle Perception
    Il y a 3h
    1
    Commentaire de Ocram dans [MDMA/Ecstasy...]
    (10 réponses)
     Forum 
    La créativité et les drogues
    Il y a 4hCommentaire de LenaÀLaRecherche... dans [Culture drogues...]
    (5 réponses)
     Forum 
    Lumirelax
    Il y a 4hCommentaire de victor331 dans [Médicaments psychotro...]
    (4 réponses)
     Blog 
    La fin (probable) de L'ACTIFED RHINITE ALLERGIE
    Il y a 1hCommentaire de L'Apoticaire dans le blog de Escape
    (5 commentaires)
     Blog 
    Juste envie de partager.
    Il y a 1h
    4
    Commentaire de Papaseul dans le blog de Papaseul
    (174 commentaires)
     Blog 
    Entre une et deux secondes
    Il y a 4hCommentaire de Bootspoppers dans le blog de Nils1984
    (1 commentaires)
     
      QuizzZ 
    Testez vos connaissances sur les overdoses d'opiacés
    Dernier quizzZ à 20:05
     PsychoWIKI 
    Sevrage des benzodiazépines
     Topic epinglé 
    Cannabis : vous vous êtes mis à la vaporisation, expliquer nous c ...
     Nouveaux membres 
    nout, ThoxicVBD, Emilezolamaline, HenriDesu, Rachelle nous ont rejoint et se sont présentés les trois derniers jours.
    S'identifier

    Mot de passe oublié

    Morceaux choisis 

     Flunitrazolam : mon expérience.
    par Dextro, le 11 Oct 2019
    Bonsoir bonsoir, Je fais ce post voyant qu'il y a assez peu d'infos sur le flunitrazolam, notamment sur son équivalence avec les autres benzos. Je rappelle que c'est une benzo très puissante et addictive, qu'il y a très peu de recherche scientifique à son sujet et que les doses vendues ne sont...[Lire la suite]
     Un adieu de plus.
    par Chêne, le 09 Oct 2019
    Tu m'as tué. Votre discussion me fait me remémorer la période où je prenais beaucoup de stims. À chaque arrivée de RC dans ma boîte aux lettres, je me jurais des tas et des tas de choses : pas consommer tout de suite, me limiter à XXXmg par session, pas plus d'une session par semaine etc...[Lire la suite]
     [Topic unique] Petit comparatif des vaporisateurs.
    par RandallFlag, le 06 Oct 2019
    Salut a tous. Je me disais qu'il serait bon de dresser un petit comparatif des vaporisateurs disponibles sur le marché. Et cela en partageant nos expériences, les on dit et les réputations des marques on les laisse au placard et on ne parle chacun que de ceux qu'on a essayé. Le tout dans le...[Lire la suite]
    Tous les morceaux choisis
    Les derniers champis

    petit champi pour te soutenir et te souhaiter la bienvenue :/ [rick] dans [forum] Je suis dans la merde, convocation auprès du médecin conseil
    (Il y a 2h)
    Très clair et détaillé! Boots dans [forum] Changa: première approche d'une légende
    (Il y a 6h)
    Merci pour le témoignage à chaud <3 / SillyCone dans [forum] TR N°1 Kétamine - Une rencontre troublante par Bettina (? mg / IN)
    (Il y a 12h)
    Bon conseil dans [forum] C'était pas prévu
    (Il y a 14h)
    J'aurais dit pareil. Consultation chez le généraliste. Abraca. dans [forum] C'était pas prévu
    (Il y a 15h)

    Pied de page des forums