Première expérience à la Codeine + Promethazine (TR) / PsychoACTIF

Expériences - Première expérience à la Codeine + Promethazine (TR)


#1 07 juillet 2018 à  18:29

AutoArtifice 
Nouveau membre
000
Date d'inscription: 19 May 2018
Messages: 48

Première expérience à la Codeine + Promethazine (TR)

Salut, j'ai testé hier la codeine pour la première fois, après avoir testé le tramadol il y a plus d'une semaine maintenant, voire même deux. J'avais aussi pu faire l'expérience de la Nautamine que j'avais trouvé très intéressante, et avant tout ça j'ai suivi un traitement au xanax. Voilà un peu pour ce qui est des différents produit dont j'ai fait l'expérience.
Je précise bien avec le titre que ce trip était avec de la Promethazine, dont la prise n'a été prévue à la base que pour diminuer les démangeaisons importantes que j'avais, mais ses effets étaient assez importants pour que je précise qu'il s'agit non pas d'un TR sur la Codeine, mais bien sur l'alliance des deux produits !

Donc il était 19 h quand j'ai pris du Vagaline, pour les éventuelles nausées (ça a dû fonctionné puisque j'ai eu aucun problème de ce côté, j'ai même pu manger en fin de soirée un truc plein de fromage). 30 minutes après j'ai drop 3 cachets de codeine dosés à 30 mg.
J'ai attendu 1h mais j'ai rien ressenti à part de grosses démangeaisons, que j'ai voulu atténuer en prenant un cachet de Promethazine. Voyant que j'avais quelques démangeaison après 30 minutes, j'en ai pris un second. Je note aussi le sentiment d'avoir un  gros poids sur le haut du corps, des maux de têtes assez légers, et l'impression d'avoir les membres très courbaturés (j'avais déjà des courbatures avant la prise mais là c'était autre chose).

Et donc 2 heures après ma première prise de codeine j'ai décidé de redrop 4 cachets.
Après 40 minutes cette fois ci j'ai commencé à ressentir ses effets (et plus de démangeaison ni cet espèce de poids désagréable), mes mouvements se faisaient plus lent, et le temps plus étiré. Mais j'étais assez somnolent à côté de ça. Ce qui ne m'a pas trop plu parce que ça m'empêchait de profiter vraiment et de découvrir pleinement les effets du produit. Au bout d'un moment je luttais plus pour rester éveillé qu'autre chose.
Cela dit, je pense qu'il y a plusieurs facteurs qui ont joué là dedans : Premièrement, je sortais d'une journée épuisante, et tout mon corps était en compote, avec des courbatures, etc.
Deuxièmement, je pense que les deux cachets de Prométhazine ont beaucoup participé à accroître cette somnolence. Je précise que je pense être très sensible au medoc, déjà parce que j'ai déjà testé la Nautamine seule et j'ai pu bien ressentir son action (cela dit bien plus l'aspect délirogène que somnolent) avec seulement 2 cachets. Et aussi tout simplement parce que j'ai ressenti très clairement son apport dans mon trip, mais j'y reviendrai après.

Donc ça a un peu gâché l'expérience, et à quelques moments il s'en ait fallu peu pour que je m'endorme assis devant l'ordi. Finalement à minuit j'étais trop fatigué et ça devenait trop désagréable de me tenir éveillé, alors à minuit je suis allé dormir et j'ai dormi carrément 15 heures.
Depuis mon réveil il y a quelques petites heures (donc à 15h), je me sens lourd et fatigué, je ressens encore un peu la codeine qui fait effet.



Pour revenir au mélange avec la promethazine. En fait j'ai commencé à avoir des sortes d'altérations visuelles assez subtiles. Au niveau des lumières par exemple, ou autrement des sortes de motifs d'impression visuels qui apparaissaient parfois, rien de vraiment très intelligible comme une forme précise, mais plus des motifs un peu transparents et furtifs qui se superposent à ma vision. Retrospectivement je dirais que ça n'avait rien à voir avec les objets qui m'entouraient, je ne le ressentais pas du tout comme ça, mais plutôt comme quelque chose seulement lié à ma vision, un peu comme si ces motifs s'imprimaient sur ma rétine même, superposé à ce que je regardais.
Je dirais que c'est la part la moins "délirogène", mais il y avait un truc à la frontière de ces trucs visuels et d'une sorte psychose délirogène, genre voir des choses d'une manière particulières et pas forcément commune, un peu comme si ce qu'on voyait prenait un sens déformé, on positionne son esprit différemment par rapport aux choses en gros. Une chose insignifiante peut être l'objet d'une crainte, ou alors on interprète certaine choses de façon inhabituelle.

Cette chose en frontière de ces deux aspects c'était une mouche (ça me faisait penser à au film de Cronenberg je sais pas trop pourquoi) qui volait autour de la lumière au plafond. La première fois qu'elle est apparue j'ai vraiment cru que c'était une hallucination, après j'ai essayé de la retrouver mais j'avais du mal, puis elle réapparaissait volant autour de ma lumière, elle a disparu et réapparu plusieurs fois comme ça, j'avais du mal à déterminer si elle disparaissait parce que c'était une hallucination ou simplement parce qu'elle était trop furtive pour que je puisse suivre ses mouvements. Et du coup ça m'a fait me poser des questions sur si c'était réel ou pas.

Globalement ce truc-la donne une idée de l'atmosphère un peu psychotique qui me gagnait, j'avais des appréhensions sur certaines choses imprécises qui pouvaient arriver. Souvent lié à ce que je savais ou avait lu de la Promethazine et son action hallucinogène un peu glauque, ce qui fait que je craignais un peu d'avoir des hallucinations inquiétantes, ou d'autres trucs comme ça. Je sais plus pour quelle(s) raison(s) exactement mais au bout d'un moment j'avais besoin d'allumer la lumière de ma chambre parce que jusque là j'étais resté dans l'obscurité, la lumière était restée éteinte depuis l'après-midi et à ce moment la nuit était tombée (je m'en rends compte que maintenant d'ailleurs, mais du coup ça s'est passé avant le fameux truc de la mouche) parce que je craignais de ce qui pouvait se passer si j'étais dans l'obscurité (j'avais des trucs désagréables, que je saurais pas énumérer parce que je m'en souviens plus avec clarté, mais c'était pas des choses vraiment précises comme des apparitions bien clair, juste des tournures de mon esprit ou des altérations de ma vision).



Minuit et je me sens trop fatigué pour rester éveillé. Malgré mes appréhensions (j'avais peur de faire un mauvais cauchemar, de voir un mauvais truc dans le noir, ou autre) je suis aller dormir.
Et voilà.



Maintenant, tout ça me fait me poser beaucoup de question sur la Codeine. Sur la somnolence principalement. Le fait d'en avoir pris dans un certain état de fatigue a l'air d'avoir gâché le truc, et en même temps je me dis que la Promethazine aussi, sauf que ces deux produits sont souvent mélangé, et je pense pas avoir lu ou entendu quelque chose de rapporté sur la somnolence énorme que ça pouvait entraîné. Ou du moins pas à ce point là.
Je dois dire aussi que l'apport de la Promethazine en dehors de la somnolence reste très intéressante, même si à mon sens ça reste trop peu coloré, peut être trop âpre à mon goût. Mais la psychose que ça peut entraîné est pas sans intérêt, peut être à envisager dans des cas particuliers. Je pense qu'il vaut mieux que j'opte pour la Nautamine si je veux coupler les effets opiacés de la codeine et les effets délirogène. Puisque la Nautamine semble moins brute.

Cela dit il me semble qu'il est peu recommandé d'allier la Codeine à la Promethazine, et ça semble pareil pour la Nautamine. Mais dans ce cas là quelle est la raison ? Risque de dépression respiratoire ? C'est vraiment si risqué si on prend juste deux cachets ? Les gens ont tendance à prendre une bonne dizaine de cachets de Promethazine pour la lean (d'ailleurs je me demande combien il y en a dans les sirops codeinés ricains), et j'ai pas l'impression que l'action de la Promethazine est particulièrement important dans leur trip.
En tout cas si je veux retenter il me faut au minimum un antihistaminique parce que les démangeaisons induites sont vraiment trop fortes, à très grosse dose de Codeine j'imagine qu'il y a facilement moyen de mourir de ces démangeaisons, plus que de n'importe quoi d'autre. En tout cas c'était ce que je me disais, parce que vu comment à 90 mg c'était difficile à supporter, j'ose pas imaginer sans antihistaminique avec le double, voire le triple.

L'idéal ça serait d'avoir un trip sans nausées (ce qui semble réglé par le Vagaline), sans démangeaisons (à voir un antihistaminique sans risque), et surtout où la somnolence est réduite le plus possible !
Pour les deux premiers ça va, mais la somnolence, est ce qu'il y a des disposition particulières pour empêcher qu'elle prennent le pas sur le trip ? Je parle pas de les supprimer, mais au moins les réduire à un seuil supportable (donc ne pas être à deux doigt de s'endormir sur place). Et ce sans avoir à réduire les doses de Codeine. Puisque finalement même si la fatigue était forte, les effets opiacés eux n'étaient pas si importants que ça.

Bref voilà ! En espérant que certains puissent m'aider à trouver les bons moyens pour assurer une bonne prise.

Edit : j'aurais aussi voulu savoir si il y a un risque d'augmenter la tolérance à la Codeine si on a pris (ou prend) du Tramadol.

Dernière modification par AutoArtifice (07 juillet 2018 à  19:09)

Hors ligne

#2 07 juillet 2018 à  20:19

AutoArtifice 
Nouveau membre
000
Date d'inscription: 19 May 2018
Messages: 48

Re: Première expérience à la Codeine + Promethazine (TR)

Un point important que j'ai pas mentionné !
Après le redrop de Codeine j'étais très facilement irritable, la moindre petite chose qui allait pas m'énervait. Pas très plaisant honnêtement, et je sais pas si c'est dû à la Promethazine.

Hors ligne

#3 07 juillet 2018 à  22:29

Psycholeptique 
Nouveau Psycho
France
122
Date d'inscription: 04 Mar 2018
Messages: 63

Re: Première expérience à la Codeine + Promethazine (TR)

Alors pour remplacer la promethazine, tu dis à ton médecin que t'a des allergies et normalement, il te passera un anti-histaminique de deuxième génération (sans somnolence et hallucinations).
Sinon le Nautamine a déjà des effets anti-histaminique, le problème c'est que ça joue sur la sérotonine, que ça endort vraiment (vraiment beaucoup) et que si tu t'endort, tu risque de faire des rêves bizzare.

Hors ligne

#4 07 juillet 2018 à  22:48

AutoArtifice 
Nouveau membre
000
Date d'inscription: 19 May 2018
Messages: 48

Re: Première expérience à la Codeine + Promethazine (TR)

Pour la Promethazine, c'est censé endormir beaucoup aussi ?

Hors ligne

#5 08 juillet 2018 à  13:18

Psycholeptique 
Nouveau Psycho
France
122
Date d'inscription: 04 Mar 2018
Messages: 63

Re: Première expérience à la Codeine + Promethazine (TR)

AutoArtifice a écrit

Pour la Promethazine, c'est censé endormir beaucoup aussi ?

Oui mais moins que le Nautamine donc pas besoin de mélanger les deux, je pense (à part si l'action anti-histaminique n'est pas assez forte) surpris

Hors ligne

#6 08 juillet 2018 à  13:48

AutoArtifice 
Nouveau membre
000
Date d'inscription: 19 May 2018
Messages: 48

Re: Première expérience à la Codeine + Promethazine (TR)

Étonnant, parce que quand j'avais pris de la Nautamine l'autre fois ça m'avait pas vraiment mis KO.
J'avais surtout les effets délirogènes, mais je me sentais pas particulièrement fatigué, même si ça m'a aidé à m'endormir (j'avais posté un truc ici à ce sujet https://www.psychoactif.org/forum/t3554 … ml#p369398 ).
Est ce que c'est possible que la Codéine ait potentialisé l'effet somnolent de la Promethazine ? Ou juste que je suis plus sensible à la somnolence induite par la Prometh plutôt que celle de la Nautamine ?

En tout cas je vais retenter la Codéine d'ici la semaine prochaine avec un antihistaminique de second génération, que je vais prendre à la pharmacie. Je vais essayer d'éviter de redrop par contre, donc je prendrais entre 4 à 7 comprimés, selon l'intuition du moment.
Par contre j'ai peur qu'il y ait une tolérance d'installée avec ma première prise. Combien de temps faut-il entre deux prises pour voir sa tolérance baissée ?

Dernière modification par AutoArtifice (08 juillet 2018 à  13:48)

Hors ligne

#7 09 juillet 2018 à  22:47

skz 
Nouveau membre
000
Date d'inscription: 25 May 2018
Messages: 14

Re: Première expérience à la Codeine + Promethazine (TR)

Salut,
fais toi prescrire de la levocetirizine ou bien achète de la cetirizine (sans ordonnance) pour eviter les effets delirogenes

Hors ligne

#8 11 juillet 2018 à  18:00

AutoArtifice 
Nouveau membre
000
Date d'inscription: 19 May 2018
Messages: 48

Re: Première expérience à la Codeine + Promethazine (TR)

D'accord, j'irai demain en prendre, merci du conseil.

Hors ligne

Écrire une réponse Remonter


Sujets similaires dans les forums, psychowiki et QuizzZ

Réponses Discussion Vues Dernier message
6
[ Forum ] Codeine et prométhazine par CakeHeureux
3473 04 décembre 2016 à  16:54
par Syam
1
[ Forum ] Codeine / promethazine - aide - par karma01
4105 28 juillet 2016 à  09:59
par Syam
8
[ Forum ] Codeine + promethazine par paralyse
8054 22 février 2016 à  20:35
par bijord
    [ PsychoWIKI ] Codéine, effets, risques, témoignages
    [ PsychoWIKI ] Usage, abus et addiction à  la codéine et au tramadol
    [ QuizzZ ] Risquez vous une overdose d'opiacé ? (heroine, morphine, methadone) 9096 personnes ont déja passé ce quizzz !
    [ QuizzZ ] Testez vos connaissances sur les overdoses d'opiacés 6753 personnes ont déja passé ce quizzz !
Psychoactif en Images
Plus d'images psychoactives
'
En ce moment sur PsychoACTIF  flux RSS de Psychoactif
[ Psychoactif ]
Quand les usagers inventent leur substitution injectable
Il y a 3jAnnonce de Equipe de PsychoACTIF
[ Psychoactif ]
Rencontre Psychohead Nimes : Coke, Sken, Came et tout ce qu'on s'injec
24 juin 2018Annonce de Equipe de PsychoACTIF
[ Appel à témoignage ]
Quel aiguille(s) utilisez vous, et pourquoi ?
Il y a 3jCommentaire de pierre (22 réponses)
[ Appel à témoignage ]
Votre avis sur les centres de soins (CSAPA) que vous fréquentez
Il y a 1jCommentaire de psychodi (226 réponses)
[ Forum ]
Actualité - Jaune black blanc beurre ces couleurs nous ressemble
Il y a moins d'1mn
4
Commentaire de groovie dans [Au coin du comptoir.....](37 réponses)
[ Forum ]
Arrêt & Sevrage - Je compte arrêter la beuh
Il y a moins d'1mnCommentaire de psychodi dans [Cannabis...](2 réponses)
[ Forum ]
Nœud de sorti
Il y a 6mn
1
Commentaire de Scoubi dans [Anonymat et sécurité...](5 réponses)
[ Forum ]
Effets secondaires - Effets secondaires après 5 jours de mdma/ecsta
Il y a 9mnNouvelle discussion de PoppyBoii dans [MDMA/Ecstasy...](0 réponse)
[ Forum ]
Répression - Conseils fumer dans un festival
Il y a 9mnCommentaire de megacide dans [Cannabis...](3 réponses)
[ Forum ]
Le gouvernement coupe l’herbe sous le pied des coffee-shops
Il y a 25mn
2
Commentaire de LLoigor dans [Actualités...](27 réponses)
[ Forum ]
Effets - Différence entre cuisine à la beuh ou au shit
Il y a 31mnCommentaire de Bonobo Urbain dans [Cannabis...](6 réponses)
[ Forum ]
Première fois - Première consommation EXTASY
Il y a 49mnCommentaire de LsdSolution dans [MDMA/Ecstasy...](1 réponse)
[ Blog ]
Pour toi
Il y a 11mnCommentaire de Ratounette dans le blog de Luci0le (5 commentaires)
[ Blog ]
A coup de pied dans le derche
Il y a 12mnNouveau blog de Ratounette dans [Sevrage]
[ Blog ]
C'était faux.
Il y a 4hCommentaire de prescripteur dans le blog de Luciecastel (31 commentaires)
 
 [ QuizzZ ]
Testez vos connaissances sur les overdoses d'opiacés
Dernier quizzZ à 13:47
  [ PsychoWIKI ]
3-MMC, effets, risques, témoignages
  [ Topic epinglé ]
Politique de confidentialité
[ Nouveaux membres ]
Tête de crêpe, TonyEtCha, kahena, Latentek, Le jardin de Bambi, masakwaaa?!, jason13thh, Angelripper nous ont rejoint et se sont présentés les trois derniers jours.
SONDAGE
Connaissez vous le terme de "réduction des risques" liés à l'usage de drogues ?
 

Résultats | Archives
S'identifier

Mot de passe oublié

Morceaux choisis 

 Ma premiere injection
par azertyuiop98765, le 17 Jul 2018
Hello les psychos ! Alors comme promis je viens faire mon TR de samedi soir ou je n’ai finalement pas trop abusé... La peur de la surdose de la nuit de jeudi à vendredi m’a quand même refroidi ! La soirée a commencé samedi soir vers 18h avec un bon petit apéro (perso je bois que de la bi...[Lire la suite]
 Cannabis et schizophrénie
par Fluche, le 12 Jul 2018
Massa : pour le coup de le cannabis provoque la schizophrénie, on sait que c'est faux, dans le sens où c'est plus complexe : - le nombre de cas n'a pas augmenté avec l'augmentation de la consommation en France, restant à environ 1 %. - le nombre de cas n'a pas non plus augmenté avec la concentr...[Lire la suite]
 Le Butane, un dissociatif méconnu.
par Nemesia, le 13 Jul 2018
Les autres morceaux choisis
Les dernières notations

Toujours au top yog dans [forum] Nœud de sorti
(Il y a 5mn)
Texte mis dans les morceaux choisis de Psychoactif. (pierre) dans [forum] Ma premiere injection de coke
(Il y a 3h)
Pas ridicule, naturel. Pis ptet que ta conception est la bonne va savoir ;) /MG dans [commentaire de blog] Pour toi
(Il y a 13h)
Témoignage impressionnant de par son écriture - Fnknoid dans [forum] témoignage: Ma vie et les benzos
(Il y a 13h)
Merci l amis pour ces detail (leodric ) dans [forum] Bonjour j ai besoin de vos lumiere les amis
(Il y a 13h)

Pied de page des forums

Propulsé par FluxBB
Traduction par FluxBB.fr


Psychoactif est une communauté dédiée à l'information, l'entraide, l'échange d'expériences et la construction de savoirs sur les drogues, dans une démarche de réduction des risques.



Licence Creative CommonsDroit d'auteur : Les textes de Psychoactif de https://www.psychoactif.org sont sous licence CC by NC SA 3.0