la livraison de drogue à domicile, un casse-tête pour les enquêteurs / PsychoACTIF

la livraison de drogue à domicile, un casse-tête pour les enquêteurs

Publié par ,
1361 vues, 3 réponses
Mascarpone 
Vieux clacos corse pas coulant
France
11341
Date d'inscription: 19 Sep 2015
Messages: 3941
"Ça rajoute une étape" : la livraison de drogue à domicile, un casse-tête pour les enquêteurs

/forum/uploads/images/1531/1531295424.jpg


Le marché de la drogue fournit désormais les consommateurs… directement chez eux.

En journée ou en soirée, des livreurs sillonnent les rues de Paris pour apporter tous types de produits aux acheteurs, auparavant contraints de se déplacer dans les "spots" de deal. Pour la police, la tâche est ainsi complexifiée : pour "remonter" jusqu'aux organisateurs des trafics, les maillons à identifier sont de plus en plus nombreux. Europe 1 a interrogé Christophe Descoms, chef de la brigade des stupéfiants de Paris.

Comment ce type de trafic s'est-il mis en place ?

C'est une demande des toxicomanes, qui n'avaient plus envie d'aller dans des cités, de prendre le risque de se faire voler leur argent, de subir des agressions ou même des contrôles de police. Moyennant un paiement plus important, ils voulaient se faire livrer à domicile pour avoir un produit plus cher mais amené par une filière qui assure une plus grande sécurité.

Les dealers ont répondu à cette demande de deux façons successives. Une première, assez basique, où vous aviez un client qui téléphonait à son dealer et le dealer venait livrer en scooter, souvent à proximité immédiate du domicile du client. Avec une grande limite, qui était qu'il y avait un lien téléphonique direct entre le toxicomane et son fournisseur… Donc la possibilité pour la police d'intervenir, et, après avoir interpellé le premier, retrouver relativement facilement le second.

Il a donc fallu, pour les dealers, casser le lien téléphonique qui existait entre le toxicomane et son fournisseur. Pour cela, on a vu la mise en place de centrales d'appel. Ce sont des téléphones dédiés, dont le seul rôle va être de recevoir des commandes sur un numéro. Ensuite, avec un autre téléphone, la personne - qui est simplement un employé du dealer principal - va actionner des gens en scooter. C'est la centrale d'appel qui donne l'adresse, qui donne la quantité et qui donne le produit qui doit être livré. La grande idée est que la personne qui livre n'a absolument aucun contact téléphonique avec son client. Il n'y a aucun lien qui permet à la police de faire le parallèle entre l'un et l'autre, sauf s'il y a une interpellation au moment de la livraison.

Et les clients acceptent de payer plus cher ?

Les toxicomanes clients habitent souvent dans des quartiers relativement huppés de Paris et sont tout à fait d'accord pour payer à peu près 20% de plus pour un même produit. Pour que ce soit rentable, le produit de base était au départ la cocaïne. Mais maintenant, on a des achats d'amphétamines, de méta-amphétamines, type ecstasy ou MDMA et on voit même arriver de l'herbe de cannabis. Elle est beaucoup plus chère que la résine, et donc la marge du dealer est beaucoup plus importante. Si la livraison coûte 10 ou 15 euros, sur un produit qui est vendu au gramme 50 ou 60 euros cela relativise le surcoût.

Quel est l'impact sur le travail des enquêteurs ?

Ça rajoute une étape : il faut faire un travail de téléphonie pour remonter jusqu'à la centrale d'appel, puis repartir de zéro et trouver l'autre téléphone, qui a été utilisé pour déclencher les ventes. Il y a en parallèle un travail de terrain, de filature des scooters, qui nécessite des dispositifs assez conséquents : c'est extrêmement compliqué à organiser dans Paris.

Dans un premier temps, l'investissement est extrêmement lourd parce qu'on est dans des approvisionnements faibles. Ensuite, une fois que vous remontez le réseau jusqu'au dealer principal, celui qui emploie la personne qui tient la centrale d'appel et les gens qui livrent en scooter, on retombe dans un processus classique : il faut retrouver le fournisseur de ce dealer. Il va lui même faire l'objet d'une enquête pour arriver à remonter ses propres fournisseurs et démanteler tout le réseau mafieux.

L'importance du phénomène est-elle quantifiable ?

C'est toujours compliqué d'apprécier un trafic de façon globale : par définition ce n'est pas comme les homicides, qu'il suffit de compter pour savoir comment ça évolue d'une année sur l'autre. Là, c'est une activité secrète, discrète et cachée. Quand vous avez beaucoup d'interpellations, vous ne pouvez jamais savoir si c'est parce que vous avez mieux travaillé que l'année d'avant, parce qu'il y a plus de trafiquants ou parce que vous avez eu plus de chance. Ce que je peux dire, c'est qu'on a le sentiment qu'il y a une augmentation, qui correspond à un besoin des toxicomanes de ne pas être inquiétés au moment où il vont acheter leur produit.

Sources: http://www.europe1.fr/societe/ca-rajout … rs-3660890

Un autre article à ce sujet Ici

Dernière modification par Mascarpone (11 juillet 2018 à  09:56)

Reputation de ce post
 
Merci

Qui pète plus haut que son cul, fini par se chier dessus!
Le pire con, c'est le vieux con, car on ne peut rien contre l'expérience!
Ce qui est bien chez les félés, c'est que de temps en temps ils laissent passer la lumière!

Hors ligne


Mascarpone 
Vieux clacos corse pas coulant
France
11341
Date d'inscription: 19 Sep 2015
Messages: 3941
Ah, quand je repense à mes tous débuts avec la came dans les années 70 où les "fours" dans les cités n'existaient pas encore, (OUI, vous imaginez les djeuns?eek lol )

A l'époque, je me souviens qu'en dehors des potes qui ramenaient d'Asie, c'était les dealers (souvent semi grossistes en plus!) qui se déplaçaient eux mêmes à domicile pour livrer dans un appart où le max de clients se réunissaient...Dans ce temps là, ce qui remplaçait les fameux fours de cités pas encore inventés, c'était certains petits bar ou maisons de jeux clandestines dans des quartiers parisiens style Belleville ou Pigalle...
Il suffisait souvent de se balader les mains dans les poches innocemment avec son look de babacool pour, dans certaines rues, se faire aborder par les dealers et leurs rabatteurs en goguette...Certaines rues étaient réservées au cannabis quand d'autres l'étaient à l'héro...Pour la coke, c'était plus confidentiel, plus rare, plus cher et ça se passait plus souvent dans des apparts ou des quartiers et des boites fréquentés par "la haute" wink

Mais comme pour tout, il a fallut que ça s'industrialise lol c'était inévitable et à mon avis, idem que pour les hypermarchés comparés aux petits épiciers du coin, pas toujours pour le bien de la qualité des produits...

Qui pète plus haut que son cul, fini par se chier dessus!
Le pire con, c'est le vieux con, car on ne peut rien contre l'expérience!
Ce qui est bien chez les félés, c'est que de temps en temps ils laissent passer la lumière!

Hors ligne


sud 2 france 
problème traitement
France
2554
Lieu: nimes
Date d'inscription: 14 Oct 2013
Messages: 1635
Blogs
"du type MDMA ou ecstasy..." un gars qui connait son métier...

Hors ligne


propargande
Banni
100
Date d'inscription: 21 Jul 2018
Messages: 43
J'ai zappé après 2 phrases "c'est la demande qui a créé l'offre" en gros d'après l'interviewé. En gros c'est encore de la faute de ces tox tellement ingénieux et machiavéliques qui inventent toutes sortes de stratagèmes pour se défoncer en paix. Not on my watch ! Le marchand de sable s'est ptet fait plagié plutôt, il aurait même pu dire que c'est la main geek invisible qui a tripatouillé le net pour y glisser de la droogue, ou que c'était les fournisseurs qui stockait masses de prods en attendants que les consommateurs s'achètent un ordi, ou même pourquoi pas que c'est les consommateurs qui ont inventé le biz RC en demandant comme ça un prods qu'ils connaissent même pas mais qui se fait sentir comme a la maison.

Je suis pas trop fan de ce genre d'absolutismes au parti prit injuste, comment analyser un marché si on oublie le multipartisme d'un processus qui l'a engendré et le développe ? (Il oublie de dire par exemple que la prohibition joue elle aussi un rôle là dedans... mais ça non jamais !). C'est synchro avec le new way of life de se faire livrer en cliquant pour tout et nawak, c'est le même process qui a fait fleurir cette plate-forme de l'offre et de la demande de manière progressive et plus ou moins équilibré, que ce soit pour les drogues ou pour tant de choses.

Ce genre d'article où on dit que c'est nous la cause d'un problème incommensurable, sans prendre de recul ni de demi-mesure, non merci. Mais merci du partage Mascarpone, ça permet de se rappeler comment pensent ceux qui nous veulent et nous font du bien, et ils sont dessus, ils vont trouver ! Clairement... Ça chatouille pas mal un article comme ça au réveil, limite ça gratte.

Dernière modification par propargande (30 août 2018 à  10:47)

Hors ligne



Répondre Remonter


Pour répondre à cette discussion, vous devez vous inscrire

Sujets similaires dans les forums, psychowiki et QuizzZ

    Psychoactif en Images
    Plus d'images psychoactives
    En ce moment sur PsychoACTIF  
     Appel à témoignage 
    Gérer la descente de MD
    06 févier 2019Commentaire de Feusté (28 réponses)
     Forum UP ! 
    Dimenhydrinate - Trip report Merc*lm
    Il y a 1jDiscussion sans réponse depuis 12h
     Forum UP ! 
    Conduite et cannabis - Test commission medical
    Il y a 23hDiscussion sans réponse depuis 12h
     Forum 
    Signal pas si sûr que ça ...
    Il y a moins d'1mn
    3
    Commentaire de Yopski dans [Anonymat et sécurité...]
    (10 réponses)
     Forum 
    Salvia avec une pipe.
    Il y a 5mnNouvelle discussion de DrugsAddict8 dans [Salvia Divinorum...]
     Forum 
    Conseils pour l'injection - Veines invisibles: Comment injecter?
    Il y a 10mnCommentaire de Fluche dans [Injection et réductio...]
    (6 réponses)
     Forum 
    Actualité - Hausse inquiétante du nombre d’overdoses liées aux médicaments à b...
    Il y a 13mnCommentaire de Recklinghausen dans [Opiacés et opioïdes...]
    (1 réponse)
     Forum 
    Schizophrénie et abilify
    Il y a 18mnCommentaire de kiberon dans [Neuroleptiques...]
    (6 réponses)
     Forum 
    Descente - Pas de descente
    Il y a 28mn
    3
    Commentaire de ectatrip dans [MDMA/Ecstasy...]
    (11 réponses)
     Forum 
    juste comprendre, vpn, btc, pgp,?
    Il y a 38mnCommentaire de Morning Glory dans [Anonymat et sécurité...]
    (1 réponse)
     Forum 
    Anniversaire
    Il y a 38mn
    1
    Commentaire de Yopski dans [Au coin du comptoir.....]
    (4 réponses)
     Blog 
    Tumultueuse réappropriation du moi - 7 JOURS
    Il y a 4hCommentaire de krash dans le blog de Core a Corps
    (7 commentaires)
     Blog 
    Du rêve au cauchemar....
    Il y a 12hCommentaire de Lre dans le blog de Chachou
    (2 commentaires)
     Blog 
    Chapitre I partie 2
    Il y a 14hCommentaire de krash dans le blog de Finn Easter
    (1 commentaires)
     
      QuizzZ 
    Evaluer la gravité de votre addiction
    Dernier quizzZ à 13:14
     PsychoWIKI 
    Muscade, effets, risques, témoignages
     Topic epinglé 
    Commencer sur Psychoactif
     Nouveaux membres 
    Cocominator, Alice63, Hams cook, Crownorbital nous ont rejoint et se sont présentés les trois derniers jours.
    S'identifier

    Mot de passe oublié

    Morceaux choisis 

     Extraction Simplifiée de la noix de Muscade
    par Daane-El, le 22 Feb 2019
    Salut, Je rejoins Prescripteur rapport à la toxicité fatale et à l'importance du dosage Je rejoins Sphax pour le délirogène rarement apprécié et également que ton travail est baclé. Je rejoins Mister No, en tant que cuisinier et en tant que polytoxico, je laisse la muscade en cuisine...b...[Lire la suite]
     Première fois, effets dosage durée etc
    par Initiativedharman, le 01 Jun 2018
    Salut, avec un demi, s'il est pesé, tu peux faire plus de dix ou 15 traces . En tous cas, c'est ce que j'arrive à faire avec celle que je tope mais c'est un gramme pesé devant moi. Je fais environ 30 traces avec mon jet parfois plus. Des traces moyennes, pas trop petites, pas des barreaux de chai...[Lire la suite]
     Variétés HBW
    par FrankTrevor3, le 21 Feb 2019
    Bonsoir et paix sur vous amis psychonautes, Juste une petite précision quand aux HBW, en effet on parle de la plante Liane d'argent, à savoir de son doux nom Argyera Nervosa. On peut déjà discerner 2 variétés à ce stade, A. Nervosa var Nervosa qui est la variété psychédélique et A. Nervos...[Lire la suite]
    Tous les morceaux choisis
    Les derniers champis

    Merci du témoignage et des conseils ! /coach dans [forum] Pas de descente
    (Il y a 1mn)
    C'est bien dit ~MG dans [forum] Signal pas si sûr que ça ...
    (Il y a 26mn)
    Très bon conseil !!! Yopski qui dépanne Mister No :-D dans [forum] Anniversaire
    (Il y a 43mn)
    Je veux les goûter un par un dans [forum] Le cannabis de variété AK47
    (Il y a 2h)
    Position stigmatisante Mr No dans [forum] Fumer des clopes me donne envie de faire caca
    (Il y a 3h)

    Pied de page des forums