la disso ke-c'que c'est? / PsychoACTIF

la disso ke-c'que c'est?

Publié par ,
6101 vues, 11 réponses
Explorateur 
Petit fantôme
France
000
Inscrit le 03 Jul 2017
203 messages
Blogs
Salut vous

Ca fait un p'tit moment que je côtoie la ke, j'ai eu du mal a l'apprivoiser mais après un "déclic" ça a été le kiff complet

mais pour autant j'arrive pas à cerner l'effet dissociatif. je vois très bien la diff avec un psyché ou autre, mais.. la disso c'est quoi en soi ? j'veux dire, j'ai jms eu cette sensation de sortie de corps ou quoi

donc j'me dis peut être que j'ai une mauvaise déf du terme qui fait que j'le vis sans reconnaitre... j'ai l'impression de passer à côté d'un truc, genre ya qq que j'ai pas encore bien exploré avec la ke

donc j'viens vers vous vous demander votre explication perso, des témoignages pq pas ?

Spoiler

merci beaucoup pour vos réponses!
La bise

« ce n'est pas un signe de bonne santé mentale d'être adapté à une société malade »

Hors ligne

 

away
Banni
France
000
Inscrit le 20 May 2013
2612 messages
Salut,

https://www.psychoactif.org/psychowiki/ … fulltext=1

Je t’ai mis la page de garde avec les différents prods car tu as matière à t’informer.

Bonne continuation

Hors ligne

 

Psycholeptique 
Psycho junior
France
000
Inscrit le 04 Mar 2018
282 messages
L'effet dissociatif peut être présent à différentes puissances.

Quand tu prend une dose moyenne de ketamine (ou autre dissociatif), tu te sens léger, tu vois bizarrement et tu sens que ton corps n'est pas comme avant comme si ton esprit s'était un peu décalé de ton corps

Donc plus tu en prend, moins t'es en phase avec ton corps (décalage corps-esprit), ça peut aller de sentir bizarre à se contrôler comme dans un jeu à ne pas contrôler son corps voire ne pas avoir conscience d'avoir un corps

Hors ligne

 

Funkanoïde
Soul Syndrome
100
Inscrit le 08 Sep 2017
351 messages
Pour moi aussi, la "dissociation" est une notion un peu floue. La définition générale c'est "sensation de se détacher de son corps", mais je trouve ça un peu vague, et surtout ça ne correspond pas exactement à mon ressenti, donc ça ne me parle pas tellement ...
Mais j'en ai quand même une petite idée de par mon expérience : la dissociation c'est quand il y a un décalage entre les sensations physiques et la perception de celles-ci par le mental. Exemple : Une fois j'ai sauté une barrière métallique sous DXM. Ce n'est qu'en atterrissant (sur mes deux pieds, ô miracle), que j'ai ressenti l'effort de grimper, la sensation de sauter et l'impact de l'atterrissage. J'ai vécu tout ça comme un souvenir lointain d'il y a quelques secondes, et non pas au moment même de l'action.
Il y a aussi l'insensibilisation du corps, c'est à dire l'anesthésie, qui peut aller jusqu'à la sensation de disparition totale du corps au profit de l'esprit. On est plus qu'une conscience qui plane ds l'espace intersidéral de son propre psychisme ... Mais est-ce bien ça, la dissociation ?

Voilà, je me pose depuis longtemps la question de ce qu'est précisément la dissociation, avec une définition autre que "sensation de se détacher de son corps". Mais peut-être qu'il n'y a, justement, pas de définition universelle et définitive de ce que c'est, et qu'il n'y a que des ressentis particuliers ...

Donc, à l'instar d'Explorateur, c'est une question qui m'intéresse, et je serais curieux de lire les interprétations des psychonautes de PA sur ce phénomène !


Edit : Quand je tapais mon message, Psycholeptique m'a devancé sur la notion de "décalage corps/esprit" ^^

Dernière modification par Funkanoïde (16 septembre 2018 à  15:57)

Reputation de ce post
 
J'pense aussi que la definition de la disso complète est propre à chacun / L'Apo

Syndrome. Tweedle-dee-dumb. Hum-drum. Don't succumb !

Hors ligne

 

L'Apoticaire 
Comme un pharmacien, mais en moins bien
France
3300
Inscrit le 02 May 2016
2582 messages
Blogs
En fait avec les dissos y a un peu des "plateaux" d'effets selon le contexte de la prise, et la dose, la dose ne fait pas tout, c'est possible d'être carrément dissocié avec une petite dose si le contexte, la tolérance, et l'état psychologique s'y prête, mais ça reste rare :

A faibles doses, genre par exemple juste une pointe de , ou 3-4 cachets de DXM, ou un ballon de proto dans un contexte pas trippant, ça fait juste des effets euphorisants/trippants légers, c'est environ comparable à l'ivresse qu'on peut obtenir avec de l'alcool ou du cannabis à doses raisonnables, c'est juste enivrant quoi

A dose moyenne, genre un plateau 2 de DXM, ou une grosse trace de , ou un ballon de proto dans un bon bon contexte bien posé et trippant, ça commence à être sacrément plus trippant, tu commences à te sentir de plus en plus anesthésié, tu te sens de plus en plus détaché de la réalité, mais tu restes quand même suffisamment conscient pour articuler et pour tenir une discussion sans te sentir trop en décalage avec la réalité, ou marcher à peu près comme il faut, etc...
Mais à ce genre de dosages la dissociation n'est que partielle, t'es dissocié mais juste un peu, tu gardes encore un bon contact avec la réalité

A dose forte, genre un plateau 3 de DXM, ou plusieurs traces décentes de enchainées en quelques heures, ou une seule injection intraveineuse bien dosée de kétamine, là tu commences à approcher une "vraie" dissociation : anesthésie très poussée, sensation d'être dans un corps nouveau notamment à cause de l'anesthésie et du fait qu'on se "sente léger" sous dissos, hallus auditives très poussées, perte de contact avec la réalité, un peu comme si t'étais dans TA réalité à toi et non pas la réalité du monde réel, c'est peut être un peu subtil à comprendre si on a pas vecu de k-hole, en gros t'as plus ou moins la possibilité de voir la réalité comme tu l'voudrais au fond de toi, selon comment cette envie est présente chez toi, avec l'anesthésie t'oublies souvent ton corps et ses eventuelles douleurs, il n'y a plus que ton esprit, qui est là, à tripper.

En fait j'me rends compte que j'arrive pas vraiment à expliquer les effets précis d'une très grosse dose de , j'me comprends tellement moi même quand j'en parle que j'ai du mal à mettre de mots  dessus x) Pourtant j'ai tapé des sacrés k-hole avec les injections intraveineuse de , ou des sacrés trips avec le DXM plateau 3 et sigma, ou avec le butane+shit, même si le butane+shit ça parlera à personne et que j'vais sans doute passer pour un con à mettre ça au rang de disso puissant, mais c'est pourtant certainement le plus fort hallucinogène que j'ai testé le butane+shit, bref.

Mais j'ai jamais eu l'impression non plus de "sortir de mon corps" genre comme si j'pouvais me ballader dans ma maison sans bouger de mon fauteuil, ça à mon avis ça tient plus de l'expérience mystico-illuminatoire/de-mort-imminente-j'saispakoi que des effets des dissociatifs à fortes doses

Nota bene : les "plateaux" que j'ai décris c'est surtout par rapport à mon expérience perso, c'est pas une "classification officielle" des effets des dissociatifs, c'est simplement la mienne, qui n'empêche se rapproche beaucoup de la description que font les autres usagers des plateaux d'effets des dissociatifs.

J'adore c'que j'fais.

Hors ligne

 

Explorateur 
Petit fantôme
France
000
Inscrit le 03 Jul 2017
203 messages
Blogs
Salut !

Merci beaucoup pour toutes vos précieuses réponses, ça me rassure, j'avais peur de ne pas réussir à atteindre ce "stade" qui me paraissait presque être un mythe, la dissociation. Alors qu'en fait c'est "simplement" l'ensemble des effets connus de la ke, meme si ça reste bien complexe et propre à chaque personne

« ce n'est pas un signe de bonne santé mentale d'être adapté à une société malade »

Hors ligne

 

LaetiMa 
Nouveau membre
France
000
Inscrit le 02 Jul 2018
10 messages
Bonsoir,
Moi j'ai vécu la "disso ke" la 1ère fois que j'ai essayé la ke. Au début je delirais bien voir mon corps comme si j'étais en hauteur en train de survoler mon corps. Et puis un mec est venu essayer de me faire bader mais j'étais bien entourée et ils ont fait partir le gars vite fait.punk2 À un moment j'ai trouvé le survol un peu long et je commençais à flipper et là qqun m'a dit mais non pas d'inquiétude ça va passer et je suis repartie sur de bonnes vibes. Voilou expérience de folie mais encore heureux que j'étais super bien accompagnée et ton esprit qui survole ton corps dans un good trip c'était vraiment bon (entre les tentatives de badder). C'était génial et depuis ça ne m'est jamais plus arrivée.
À bientôt.

Des études ont montré que si tu manges sainement, fais du sport et ne consommes ni drogues, ni alcool.. et ben, TU MOURRAS QUAND MÊME !

Hors ligne

 

Conscience 
Je suis une boucle étrange
France
000
Inscrit le 06 Dec 2017
148 messages
Blogs
Je suis le premier schizo si je dis que pour moi la dissociation corp et esprit, c'est la conséquence pas la cause ? :p

La cause, pour moi, c'est d'abord une dissociation des structures mentales.

Dernière modification par Conscience (21 octobre 2018 à  02:31)

Hors ligne

 

Boris Vian 
Artiste
000
Inscrit le 17 Feb 2016
74 messages
Blogs
Je complète cela avec un témoignage peut être HS,
j'ai arrêté les antidépresseurs (seroplex) de manière net 20mg par jour à 0.
J'ai connu un épisode de 2 semaines complètement dissocié (déréalisation).
Le point culminant à été une rencontre avec une fille pendant cette période, j'ai consommé une grande quantité d'alcool à cette soirée (la seule chose qui calmait mes vertiges/angoisse/brainzap/nausée).

La rencontre à été formidable à tel point qu'on a fini au lit ensemble.
Çà a été la partie de jambe en l'air la plus bizarre de ma vie, j'ai vraiment eu l'impression de ne pas être au commande de moi, d’être spectateur.
La sensation d’être devant un film mais j'avais les sensations de mon corps (donc pas anesthésié). Physiologiquement cela à durée un certain temps malgré la grande excitation, même dans l'acte je ne reconnaissait peu les positions et les différents gestes entreprit. 
Je n'étais pas la personne responsable de tout cela, je ne sais pas qui c'étais, je profitais juste (qui est ce ?), je fonctionnais en pilote automatique au mieux.
Une expérience hautement psychédélique, la seul profitable de cette période, l’histoire d'amour n'a pas durée.
Cela reste un souvenir d'UD ultra marquant !

Corps, viande social consciente.

Hors ligne

 

Boris Vian 
Artiste
000
Inscrit le 17 Feb 2016
74 messages
Blogs
Je complète cela avec un témoignage peut être HS,
j'ai arrêté les antidépresseurs (seroplex) de manière net 20mg par jour à 0.
J'ai connu un épisode de 2 semaines complètement dissocié (déréalisation).
Le point culminant à été une rencontre avec une fille pendant cette période, j'ai consommé une grande quantité d'alcool à cette soirée (la seule chose qui calmait mes vertiges/angoisse/brainzap/nausée).

La rencontre à été formidable à tel point qu'on a fini au lit ensemble.
Çà a été la partie de jambe en l'air la plus bizarre de ma vie, j'ai vraiment eu l'impression de ne pas être au commande de moi, d’être spectateur.
La sensation d’être devant un film mais j'avais les sensations de mon corps (donc pas anesthésié). Physiologiquement cela à durée un certain temps malgré la grande excitation, même dans l'acte je ne reconnaissait peu les positions et les différents gestes entreprit. 
Je n'étais pas la personne responsable de tout cela, je ne sais pas qui c'étais, je profitais juste (qui est ce ?), je fonctionnais en pilote automatique au mieux.
Une expérience hautement psychédélique, la seul profitable de cette période, l’histoire d'amour n'a pas durée.
Cela reste un souvenir d'UD ultra marquant !

Corps, viande social consciente.

Hors ligne

 

Plimozam09 
Nouveau membre
France
000
Inscrit le 11 Nov 2018
11 messages
J’ai vécu une dissociation et hallu très puissante sous butane

Butane à haute dose + cannabis donne des hallu concrète et très très très relaiste

Lisez mon TR si ça vous intéresse et que vous avez le temps :

https://www.psychoactif.org/forum/viewt … 21#p396821

Hors ligne

 

Dextro 
Psychocitoyen
France
200
Inscrit le 25 Jun 2018
400 messages
Blogs
Je relance ce sujet car j'ai un souvenir de trip sous qui pourrait apporter une pierre à l'édifice :
J'étais dans un appart avec deux potes, on tapait de la et c'est moi qui y allait le plus fort (parce que je kifais et que c'est moi qui l'avait payée aussi..).
Donc au bout de plusieurs "traces" (que j'appelais des "chapiteaux" car en fait je tapais des petits tas de ), je me suis retrouvé dans un état où mon seul contact avec la réalité était la vue, avec un champs visuel très reduit, incapable de bouger je me sentait uniquement spectateur de la scène et j'avais l'impression qu'ils se déplaçaient très vite dans la pièce (le temps ralentissait dans mon esprit et mon corps assis sur la chaise était un détail du décors).

Quand je suis revenu à moi, capable de parler, j'étais persuadé d'avoir été m'allonger sur le canapé pendant ce trip de 5 mn qui dura pour moi une éternité. Ma pote m'assura que non : j'étais resté immobile et muet pendant ces 5 mn. Cest dans mon trip que j'étais allongé sur le sofa derrière moi..., c'est ça une "sortie de son corps".
Mais avec la si on en prend un peu trop on ne s'en souvient pas et c'est le khole si on n'en prend pas suffisamment on n'a qu'une sensation de flottement.

Ce soir là j'avais atteint la dose parfaite pour sortir de mon corps et me souvenir du trip!

"Les pommes, les poires, certes... mais... les scoubidou-bidou-wap."

Hors ligne

 


Répondre Remonter


Pour répondre à cette discussion, vous devez vous inscrire

Sujets similaires dans les forums, psychowiki et QuizzZ

[ Forum ] Effets - Effets des disso
par OpiumOrphinerOïne, dernier post 25 mai 2019 à  18:50 par Haupayy
  1
[ Forum ] Interaction & Mélange - Tolérance commune pour les disso ?
par LsoIo, dernier post 04 avril 2021 à  19:14 par LsoIo
  2
[ Forum ] Effets - La Ketamine et certains disso
par LndvT23, dernier post 17 septembre 2019 à  18:32 par LndvT23
  0

Psychoactif en Images
Plus d'images psychoactives
En ce moment sur PsychoACTIF  
 Appel à témoignage 
Avez vous des problèmes de médecin pour votre traitement de subst...
Il y a 1jCommentaire de Faust08 (12 réponses)
 Appel à témoignage 
Avez vous deja subi une "obligation de soin" pour les drogues ?
Il y a 8jCommentaire de VickNarobi (22 réponses)
 Forum UP ! 
Addiction - Dépendance au Méthylphénidate & calmants
Il y a 18hDiscussion sans réponse depuis 12h
 Forum 
Analyse de drogue - Identification ???
Il y a moins d'1mnNouvelle discussion de Byzance dans [Conseils généraux de...]
 Forum 
Questions - réponses sur les Benzos
Il y a 9mn
3
Commentaire de Klasskroute22 dans [Benzodiazépines...]
(15 réponses)
 Forum 
Les effets qui vous ont rendu amoureux de la ké
Il y a 9mn
1
Commentaire de joel92 dans [Kétamine et PCP...]
(7 réponses)
 Forum 
Expériences - Entre délire et Nécrose, c’est donc ça la 2F Kétamine?
Il y a 26mn
1
Commentaire de Unposcaille dans [RC dissociatifs...]
(16 réponses)
 Forum 
Alprazolam - Combien de temps entre prises recreatif pour du xanax?
Il y a 1hNouvelle discussion de MrKawa dans [Benzodiazépines...]
 Forum 
Dépistage - Dépistage des noïds dans l'armée ?
Il y a 1h
1
Commentaire de Kannabis dans [Cannabinoïdes de synt...]
(4 réponses)
 Forum 
Dosage - Switch oxycodone arrow à oxy LP
Il y a 1hCommentaire de gimmeice dans [Oxycodone (Oxycontin)...]
(3 réponses)
 Forum 
Pharmacie - Dysfonctionnement sexuel lié aux anti dépresseurs et aux autres mo...
Il y a 2h
2
Commentaire de Myrmidon dans [Conseils généraux de...]
(6 réponses)
 Blog 
PhotoACTIF
Il y a 46mn
9
Commentaire de meumeuh dans le blog de meumeuh
(126 commentaires)
 Blog 
Est ce que vous recevez ça a la pharmacie ?
Il y a 20hCommentaire de marvin rouge dans le blog de hyrda
(3 commentaires)
 
  QuizzZ 
Evaluer votre dépendance au cannabis
Dernier quizzZ à 13:40
 PsychoWIKI 
Comment pratiquer le plug à moindre risque
 Topic epinglé 
Neurchi 2 Psychoactif
 Nouveaux membres 
OliAzary, Pachtoul nous ont rejoint et se sont présentés les trois derniers jours.
S'identifier

Mot de passe oublié

Morceaux choisis 

 Avez vous des problèmes de médecin pour votre traitement de substitution ?
par Faust08, le 29 Sep 2022
Coucou, Témoignage venant tout droit de Belgique (env 40 min de la frontière). Je suis à la recherche de TSO (typique ou atypique) depuis fin 2019 et cherche vraiment à stabiliser ma conso depuis debut 2021. En Belgique les CSAPA n'existent pas, ce sont les hôpitaux ,les ASBL et bien plus sou...[Lire la suite]
 Avez vous des problèmes de médecin pour votre traitement de substitution ?
par cependant, le 28 Sep 2022
Salut, moi par contre je peux témoigner de quelques difficultés (difficulté accès, refus de prescription et refus de soin)...même si pour l'instant ça se passe plutôt bien ! Ça vient peut-être du fait que j'étais partie sur un TSO non officiel aussi, mais ça se révèle être un avantage...[Lire la suite]
 Avez vous des problèmes de médecin pour votre traitement de substitution ?
par Fastofle, le 22 Sep 2022
Salut Pierre, je bosse dans une structure alliant un CSAPA et un CAARUD. Nous sommes dans les Hauts de France. Nous rencontrons ces derniers temps des difficulté d'orientation vers les généralistes du secteur pour la délivrance de traitement de substitution. Il y a plusieurs facteurs. - Dépa...[Lire la suite]
Tous les morceaux choisis
Les derniers champis

Texte mis dans les morceaux choisis de Psychoactif. (pierre) dans [forum] Avez vous des problèmes de médecin pour votre traitement de substitution ?
(Il y a 1h)
Texte mis dans les morceaux choisis de Psychoactif. (pierre) dans [forum] Avez vous des problèmes de médecin pour votre traitement de substitution ?
(Il y a 1h)
Oui la majorité ont pas de side effects ou difficile d'ID la cause, g-rusalem dans [forum] Dysfonctionnement sexuel lié aux anti dépresseurs et aux autres molécules
(Il y a 1h)
Sujet captivant je me posais la même question ! / Yo dans [forum] Dysfonctionnement sexuel lié aux anti dépresseurs et aux autres molécules
(Il y a 1h)
Exactement pareil, idéation augmentée j'adore. g-rusalem dans [forum] Les effets qui vous ont rendu amoureux de la ké
(Il y a 2h)

Pied de page des forums