La "boucle" sous psychédéliques, on en parle ? / PsychoACTIF

La "boucle" sous psychédéliques, on en parle ?

Publié par ,
6467 vues, 19 réponses
Core a Corps
Canari jaune de 500 kilos
2400
Date d'inscription: 10 Apr 2018
Messages: 147
Blogs
Bonjour psychoactifs !

J'aurais voulu placer cette discussion dans le sujet "psychédéliques", mais comme il n'existe pas en tant que tel, je n'ai pas réussi à me décider entre "LSD 25" et "Champignon magique". Tant pis, ce forum-là fera très bien l'affaire, après tout c'est une discussion qui peut toucher tout le monde.

Alors voilà : je me suis rendue compte que, parmi les usagers de LSD et de champi, ainsi que d'autres RC, (voir pour la et d'autres substances?) il y a un concept qui revient très souvent, c'est celui de la "boucle". Que ce soit la boucle infernale de laquelle on ne peut pas s'extraire, ou celle qui nous amuse par sa récurrence, voir qui nous émerveille, en tout cas c'est un élément récurrent. Je l'ai moi-même expérimentée sous LSD et sous champi, de manière très différente à chaque fois, et elles n'ont jamais induit un bad trip (bon set&setting j'imagine, + dosage ""raisonnable""). J'ai aussi vu des personnes très proches qui elles, l'ont mal vécue, en ont été effrayées de ne pas pouvoir en sortir, etc.

En tout cas c'est quelque chose qui m'intrigue. J'aimerais beaucoup que les gens qui ont vécu une quelconque expérience de "boucle" se manifestent pour raconter comment elle s'est présentée, comment ils l'ont ressentie / s'en sont extraits, etc. Je pense que ce serait très intéressant de croiser nos expériences, parce que c'est quelque chose d'assez abstrait, qu'on a du mal à s'expliquer, et qui pourtant se présente fréquemment.


Pour ma part : perso, je visualise la boucle, non pas comme quelque chose qui adviendrait, mais comme quelque chose que l'on percevrait. Je m'explique. J'ai l'impression que la boucle est faite d'un ensemble d'éléments récurrents, des petits détails qui parsèment notre quotidien et que l'on ne remarque pas, tant ils nous paraissent anodins. En gros selon ma conception des choses, la drogue ne créerait pas la boucle, mais nous la rendrait plus perceptible, comme si, sous l'effet des psychés, on apercevait soudain plus distinctement l'infinité de petites choses interdépendantes qui régissent nos vies. Je rapproche donc cette idée de boucle avec l'idée de la fractale, cette dernière ayant la particularité de nous plonger dans la complémentarité de l'univers, faisant que nous nous rendons compte qu'une infinité de choses créent l'ensemble que nous caractérisons comme un "être", et que ces êtres eux-mêmes créent des ensemble plus grand... Bref : l'idée que tout est dépendant de tout, que tout se complète avec tout, et que l'infiniment petit est lui-même un infiniment grand pour ce qui le compose. Cela rejoint également cette impression, sous champi/lsd, de "capter" ce qui se passe à l'intérieur de notre esprit ; comme si tout à coup il y avait une corrélation évidente entre cette complémentarité des êtres, et celle des connections de notre cerveau. Comme si on percevait les chemins empruntés par les idées dans l'esprit, et qu'on n'arrivait plus à "abstractiser" les connexions qui se créaient, qu'on voyait de manière nette comment l'idée A mène à l'idée C en croisant le chemin de la B (par exemple).
Du coup, de cette "boucle", on ne pourrait pas vraiment s'extraire, mais simplement tenter de l'oublier si sur le coup elle nous effraie (en effet ça peut être flippant de "percevoir l'immensité de l'univers" et de nos connections cérébrales de façon aussi abstraite). Et comme il est très dur de tenter d'oublier quelque chose dont on vient de prendre brusquement conscience, ça pourrait entraîner des bads.

Voilà voilà, j'espère que c'était compréhensible. En tout cas c'est comme ça que j'ai réfléchi le truc, et ça m'intéresserait énormément de voir comment d'autres le vivent/le ressentent/le conceptualisent smile
Merci si tu m'as lue jusqu'au bout, j'espère que beaucoup vont partager leur expérience !

Dernière modification par Core a Corps (19 septembre 2018 à  13:13)

Reputation de ce post
 
Texte mis dans les morceaux choisis de Psychoactif. (pierre)

Être seule avec le livre non encore écrit, c'est être encore dans le premier sommeil de l'humanité.

Ecrire - Marguerite Duras

Hors ligne


holipton 
Procrastinateur
France
1100
Date d'inscription: 29 Oct 2014
Messages: 137
Blogs
Coucou, j'aime ton analyse de la boucle, je m'étais longtemps fait la réflexion que si cela se trouvait une bactérie avait sa propre vie à son échelle et que l'on était potentiellement des bactéries qui abritent d'autres bactéries infiniment petites et que notre monde n'est en fait qu'une autre bactérie encore plus grande qui nous abrite et on peut encore continuer longtemps. Une sorte de bactérieception lol

Un ami m'a souvent dit : "respecte l'infiniment petit pour que l'infiniment grand te respecte" merci-1

Et ça me semble logique car l'infiniment petit est peut être une partie de toi, et l'infiniment grand, tu es une partie de lui.

La dimension dans laquelle on vit, nous la voyons à notre échelle, selon notre perception.  Pour une fourmi, ta maison fait peut-être taille d'une ville à l'échelle humaine. Une fourmi pour voir une feuille morte, elle doit s'éloigner énormément pour avoir une vue d'ensemble de celle-ci.
C'est ce que j'appelle prendre du recul ainsi, le LSD me permet de prendre ce recul et changer ma perception des choses et donc de voir l'infiniment grand et petit.

Je suis peut être hors-sujet et confus mais j'ai besoin d'exprimer ceci. drogue-peace

Dernière modification par holipton (20 septembre 2018 à  03:53)


J'ai pas les mots pour l'expliquer.

Hors ligne


Core a Corps
Canari jaune de 500 kilos
2400
Date d'inscription: 10 Apr 2018
Messages: 147
Blogs
Salut à toi!! Moi aussi j'aime beaucoup ta manière de penser là dessus, ça complète mes réflexions...

holipton a écrit

Un ami m'a souvent dit : "respecte l'infiniment petit pour que l'infiniment grand te respecte" merci-1

Très sage conseil! Je suis bien d'accord


holipton a écrit

C'est ce que j'appelle prendre du recul ainsi, le LSD me permet de prendre ce recul et changer ma perception des choses et donc de voir l'infiniment grand et petit.

Je suis peut être hors-sujet et confus mais j'ai besoin d'exprimer ceci. drogue-peace

Oh non, du tout au contraire. Le LSD me fait entrevoir cette complémentarité en m'éloignant de ma perception réduite de tous les jours
Je suis bien d'accord avec toi


Être seule avec le livre non encore écrit, c'est être encore dans le premier sommeil de l'humanité.

Ecrire - Marguerite Duras

Hors ligne


Suth 
Nouveau membre
France
000
Date d'inscription: 25 Oct 2016
Messages: 9
C'est uniquement quand je bad que j'ai ces boucles. Je regarde un vidéo de quelques minutes sur youtube par exemple. Je n'ai plus le contrôle de mon corps mais je suis conscient. Dès que la vidéo prend fin, je reprends le contrôle, mais je panique et je me sens obligé de relancer la vidéo pour la regarder à nouveau. Ça se répète plein de fois jusqu'à ce que je m'extirpe de cet état.

Hors ligne


Rick 
Modérateur
18711
Date d'inscription: 18 Sep 2018
Messages: 1794
Blogs
Des boucles? jamais vécu cela sous tous les psychédéliques que je me suis enfilé. Rien ne se reproduit à l’identique, je ne saisi pas le concept.

J'ai aussi vu des personnes très proches qui elles, l'ont mal vécue, en ont été effrayées de ne pas pouvoir en sortir, etc.

Ils avaient des boucles dans leur tête. Dans lesquels on a peur de resté coincer. Éternellement? Est ce que ce serait la seule voie de l'immortalité?

D'après mes observations, les usagers qui baignent dans les croyances lié aux psychédéliques ont souvent cette peur (même sans avoir le produit) de "rester coincé" comme si il y avait une sorte de checkpoint mental où une fois que l'on a fait le pas de trop, on tombe dans un abîme imaginaire.

Autant je peux comprendre que l'on puisse avoir des "blessures" plus ou moins chroniques , autant je ne pense pas que cela diminue les risques d'entretenir ces croyances.


EN VACANCES *yaay*
SINTES: analyse gratuite et anonyme de prods: www.psychoactif.org/sintes + modos@psychoactif.org
Pour adhérer: www.psychoactif.org/forum/adhesion_psychoactif.php

Hors ligne


Core a Corps
Canari jaune de 500 kilos
2400
Date d'inscription: 10 Apr 2018
Messages: 147
Blogs

Rick a écrit

Des boucles? jamais vécu cela sous tous les psychédéliques que je me suis enfilé. Rien ne se reproduit à l’identique, je ne saisi pas le concept.

Ils avaient des boucles dans leur tête. Dans lesquels on a peur de resté coincer. Éternellement? Est ce que ce serait la seule voie de l'immortalité?

D'après mes observations, les usagers qui baignent dans les croyances lié aux psychédéliques ont souvent cette peur (même sans avoir le produit) de "rester coincé" comme si il y avait une sorte de checkpoint mental où une fois que l'on a fait le pas de trop, on tombe dans un abîme imaginaire.

Autant je peux comprendre que l'on puisse avoir des "blessures" plus ou moins chroniques , autant je ne pense pas que cela diminue les risques d'entretenir ces croyances.

Eh bien, justement ; ce n'est pas comme si les choses se reproduisaient à l'identique... C'est plutôt une sensation de "saisir" les petites choses qui se répètent dans la vie de tous les jours, mais que l'on ne capte pas vraiment. Pour moi, ça peut prendre la forme de petits détails qui me font rire car j'en saisis soudain la redondance - qui n'a rien d'extraordinaire, au contraire, mais justement le caractère ordinaire de ce fait nous fait l'oublier au quotidien. ça peut également prendre la forme d'un même schéma de pensée qui semble se répéter...
J'avoue n'avoir jamais évoqué ce sujet avec des personnes qui n'avaient jamais ressenti ça, alors c'est assez compliqué à exprimer... Je ne saurais pas du tout donner un exemple qui explique justement ou exhaustivement cette sensation.

   Comme je l'ai dit, ça n'a jamais été pour moi une source de stress, ou déclenché un bad trip. Peut-être -sûrement- parce que je suis plutôt frileuse au niveau des dosages, que je fractionne et ne redrop que si je suis sûre de moi - au point où il est possible de l'être, bien entendu ça ne supprime pas les risques de bader. Mais le fait que je fasse très attention au set & setting et que j'espace beaucoup mes prises jusqu'à me sentir tout à fait prête, m'a pour l'instant toujours évité ce genre de désagréments (je ne juge absolument personne sur ses pratiques : mais pour ma part, je considère les psyché - et surtout le LSD - comme des produits qui ne sont pas à prendre à la légère, et j'ai beau parfois les utiliser en contexte récréatif, ça n'est jamais dans l'optique de me "défoncer", je ne conçois vraiment pas les psyché de cette façon)

   Personnellement je n'ai pas de croyances liées aux psychédéliques, je pense que les choses que parfois on sent lorsqu'on est trippé peuvent être interprétés, mais souvent interprétés à tord (à mon sens) par les gens qui cherchent à chaque chose un sens précis. Je comprends tout à fait ce que tu veux dire, et j'ai tendance à être légèrement agacée par les gens qui, après avoir eu une " révélation" sous drogue, en déduisent dans leur état habituel un tas de choses -qui peuvent être expliquées de manière rationnelle de diverses manières différentes...je respecte toutes les conceptions qui existent, mais je n'en ferais pas miennes.
   Et je pense qu'en effet cette croyance populaire du "rester perché" est dangereuse, parce que premièrement elle est fausse, les drogues peuvent revêtir le rôle d'un élément déclencheur parmi une infinité de facteurs possibles en ce qui concerne les troubles psy, mais en aucun cas garder quelqu'un sous l'influence de la molécule ; et deuxièmement parce que c'est cette croyance qui est souvent, comme tu le dis, à l'origine d'angoisses inutiles, qui peuvent mener à des expériences traumatiques (et donc à se sentir "resté perché" cqfd - et le serpent se mord la queue...)

   Pour en revenir à nos moutons : si j'utilise le terme de boucle, ce n'est pas en tant que réalité scientifique, évidemment, mais vraiment au niveau du ressenti, parce que c'est la manière dont la plupart des gens que j'ai croisés en parlaient. C'est une idée - dont je pense que l'image fractale est une bonne représentation. Je pense que ce sentiment peut être expliqué par :
1. Notre capacité sur l'instant T à capter / à vouloir capter / à faire davantage attention à tous les détails qui nous entourent,
2 - Le fait que, sous certaines drogues, on a parfois la sensation de sentir la manière dont les connexions se font dans notre cerveau. As-tu déjà ressenti cette impression d'être beaucoup plus conscient de la façon dont les idées se meuvent en ton esprit ? dont une idée en forme une autre, qui elle même, se joignant au changement de ce que tu perçois, se transforme en une autre ?

   C'est typiquement de l'ordre du changement de la perception ; tout en ayant pleinement conscience que les objets de nos représentations, eux, restent identiques à eux-mêmes. Je n'y vois personnellement rien de mystique. J'y vois quelque chose de transcendantal, certes : parce que ce que certains nomment révélation peut s'avérer d'une certaine sagesse, si on se garde de toute sur-interprétation, mais rien de paranormal.
   Par exemple, lorsque certains, trippés, diraient "je suis un arbre !" (oui je sais, c'est terriblement cliché), je dirais que je me sens en accord avec l'être de la nature, que je sens - davantage -, tout comme je le conçois rationnellement, que nous faisons parti d'un système d'interconnexion permanente, au sein duquel nous pouvons tous se faire "un" et "tout" à la fois : en ce que l'un forme le tout, et que le tout est lui même unité participant à un tout, de manière exponentielle.

Bon, je me suis énormément égarée, mais merci, Rick, de m'avoir poussée à développer ma pensée sur ces points smile j'espère que la longueur de ma réponse ne sera pas trop rébarbative.
Amicalement

Reputation de ce post
 
C'était très agréable à lire , instructif et ça en valait la peine, merci [rick]

Être seule avec le livre non encore écrit, c'est être encore dans le premier sommeil de l'humanité.

Ecrire - Marguerite Duras

Hors ligne


Conscience 
Je suis une boucle étrange
France
1200
Date d'inscription: 06 Dec 2017
Messages: 122
Blogs
Dans ce cas, permettez-moi l'analogie avec l’œuvre de Douglas Hofstadter :
https://66.media.tumblr.com/f4d43676ddaa9fdc841a83a09c7ef0fc/tumblr_pfzmzlaoME1xhatcio1_400.jpg

Dernière modification par Conscience (07 octobre 2018 à  22:53)


https://27tentatives.tumblr.com/

Mes éclairs de lucidité au chocolat, un défouloir bidon

Hors ligne


Ofdrykkja 
Lifelover
France
500
Date d'inscription: 20 May 2017
Messages: 144
J'ai vécu une fois cette expérience de boucle, enfin il me semble

Je précise le set&setting et mon traitement à ce moment là

Alors j'étais sous Venlafaxine 75 mg (donc ça coupait pas mal les effets du lsd)

J'ai pris sur toute l'après midi 5 bubu de 1p-LSD de 100 ug

Il est midi, je suis seul chez moi et vu que je m'emmerde un peu je décide d'expérimenter ce fameux 1p lsd (je précise que c'était ma 3éme fois avec cette substance et les psychés).
Vu que les fois précédentes j'ai été déçu (vive mon antidépresseur, eh oui j'ai été con de tapé un psyché sous AD mais bon .. l'envie de se droguer est plus forte que la raison pour moi), je décide de prendre 3 buvards de 100ug chacun d'un coup.

Une fois la chose faite je me pose devant le pc et me semble que je devais regarder une série du genre Sons Of Anarchy mais plus très sûr.
Au bout d'une heure (j'étais a jeun, pas mangé le matin et midi) je commence à sentir une forte montée avec un coup de chaleur qui me monte à la tête et une bonne dose d'euphorie en prime.
Jusque là tout va bien je décide d'attendre encore une bonne heure avant de prendre le 4 ème buvard.

Vers 13h-13h30 donc je commençais à avoir la vision qui se déformait, les couleurs étaient plus contrastées, plus vives. Arrive 14h30, je vois quelques petits pattern ici et là, je décide d'ouvrir mon velux et de me fumer une clope.
Je regarde les arbres et ils me donnent l'impression d'être des mains avec de long doigts qui s'effilent et se désagrègent vers le ciel.
La clope me donne l'impression qu'à chaque taff mon visage s'enfonce, que ma poitrine se compresse, puis lorsque que je relâche la fumé tout se desserre et revient à la normal.

Donc il est maintenant 14h30, je prend mon 4ème bubu, et je me remet devant mon pc à mater ma série.
Le temps passe et plus il passe moins j'arrive à distinguer les différents personnages de ma série qui semblent ressembler à des silhouettes plutôt effrayantes, les voix sont inaudibles tellement le son semble distordu, ça ressemble à un bruit de turbine qui tourne au loin (important pour la suite le terme de "tourner").
Ainsi je passa l'après midi à alterner entre regarder ma série et fumer des clopes à mon velux en regardant le paysages se déformer, les arbres semblent "danser" en ondulant et en s'étirant vers le ciel une fois de plus.

Le ciel commence doucement à s'assombrir vers 19h, à ce moment là je décide de prendre un 5éme buvard car je voulais aller plus loin, voir le potentiel du LSD (fin plutôt 1P-LSD mais c'est du pareil au même au final).
Le 5ème est avalé et à ce moment là je me sens super bien, très euphorique et très confiant en moi. Du coup me sentant extrêmement bien je décide de me rouler un joint (quelque chose q'uil faut savoir c'est que j'étais un fumeur quotidien de weed jusqu'à ce que je fasse mon badtrip à la mxp vers décembre 2107 en fin de mois, depuis ce jour chaque joint que je fumais me faisait faire une crise d'angoisse assez violente ou je pensais devenir fou, d'ailleurs vous pouvez trouver le topice que j'avais fait à ce moment là sur mon profil), donc pour moi c'était le moment pour me réconcilier avec ma vieille amie la beuh, j'ai la main un peu lourde et du coup je me fait un bédo assez bien chargé pour une reprise mais étant donné que je me sentais invincible à ce moment là je sentais que rien ne pouvait m'arriver.
Je déclare donc mon joint vers 19h toujours à mon velux et dès les premières lattes je sens dans mon corps comme une sensation d'oppression (comme lorsque je fumais des clopes) à la différence que là j'avais de nouveaux effets visuelles, je voyais dans le ciel des sortes de "galaxies" qui tournait sur elle même et disparaissaient. Je fini tranquillement mon bédo en appréciant ces nouvelles hallus. Une fois fini je me rassois sur mon fauteuil de bureau et j'essaye tant bien que mal d'aller sur facebook pour répondre à mon meilleur pote (qui sait que je suis totalement trippé), il me demande si je vais bien, je lui répond difficilement oui puis je reste assis en fermant les yeux et en apprécient les espèces de petits kaléidoscopes de toute les couleurs que je vois.


Pour ceux qui veulent tout de suite lire la "boucle" c'est en dessous !


Vers 19h30 mes parents m'appellent (ils étaient en voyages loin de chez moi), à ce moment là les ennuies vont commencer, je leur répondait en essayent de pas paraître défoncé et cela me stressait, l'appel à durée en tout 20 minutes et ça a été un enfer pour moi, j'avais l'impression que les scène se répétaient et qu'ils me disaient toujours la même choses, et moi je répondait toujours à côté de la plaque avec un temps de retard.
L'appel fini je commence à sentir une sensation d'oppression extrêmement désagréable, je décide donc de descendre pour aller faire la vaisselle et manger histoire de penser à autre chose.
Je commence à laver les casseroles et la tout en lavant les casseroles je faisait des ronds avec l'éponge, le fond de la casseroles semblaient disparaître comme si il était aspiré, en même temps dans ma tête j'ai du mal à avoir des pensées claires mais m'est venu l'idée (ça commence à partir un peu loin à ce moment) que tout dans le monde tournait et ce faisait aspiré pas une entité inconnue, sur le coup ça m'a fait flipper vraiment à un point comme c'est pas permis, je ne pouvais m'empêcher de tourner sur moi même, j'arrivais pas à ne pas le faire, c'était comme une obligation, mon cerveau ordonnait sans cesse de me faire tourner sur moi même.
J'ai couru rapidement dans ma chambre, je me suis directement mit dans mon lit en espérant que cette enfer allait s'arrêter, je prenais mes couvertures et je ne pouvais m'empêcher de tourner sur moi même, je ne contrôlais plus mon corps à ce moment là et c'est là que commença la boucle, je me levait de mon lit, j'ouvrais ma porte et la lumière puis je retournais dans mon lit, ensuite je descendais les escalier et j'allumais la lumière du bas puis je remontais, puis je redescendais j' allais dans ma cuisine,j'allumais la lumière puis je remontais et ensuite je faisait la même chose en sens inverse en arrêtant les lumières et en fermant les portes, tout ça pendant facilement une heure.
Mon cerveau quant à lui était sur off, j'étais totalement affolé, j'avais une peur immense de rester bloqué p vie, et un moment j'ai réussi à avoir un éclair de lucidité et j'ai bouffé 3 clonazolams en sublingual, et 30 minutes après je suis enfin retombé, totalement choqué, ma fallu au moins 1 heures pour me remettre de ce que je venais de vivre, et voila la fin de ce TR

Excusez moi pour ce pavé qui est en grande partie hors sujet vu que c'est un TR complet, mais j'ai eu l'impression de vivre cette boucle, enfin j'en suis pas sûr si quelqu'un à le courage de lire ma prose immonde et me donner une précision lol

EDIT: En relisant plus en détail vos commentaires je pense que ce qui m'est arrivé est assez loin de cette fameuse " boucle", je m'en excuse hmm

Dernière modification par Ofdrykkja (08 octobre 2018 à  01:00)


I Skuggan Av Mig Sjà¤lv.

Hors ligne


Rick 
Modérateur
18711
Date d'inscription: 18 Sep 2018
Messages: 1794
Blogs

J'avoue n'avoir jamais évoqué ce sujet avec des personnes qui n'avaient jamais ressenti ça, alors c'est assez compliqué à exprimer... Je ne saurais pas du tout donner un exemple qui explique justement ou exhaustivement cette sensation.

Justement, vu que cela je ne l'ai jamais vécu, vos témoignages me permettent de mieux comprendre le phénomène vécu. Donc encore merci d'éclairer cette lanterne. En tout cas cela ne semble pas être universel et des personnes semblent plus sensibles que d'autres à ces formes de "boucles". Ce qui s'en rapprocherait le plus pour moi c'est lors d'expérience dissociative :
- salvia d : avec le retour au presque-néant via la dissolution total de ton ego pendant le trip et la fusion avec l'univers. Départ du point A (moi) au point B (le "tout") puis retour au point A avec cette vision étrange et métaphysique.
Sinon la kétamine :  tomber au sein de la "matrice", le coeur du programme "vie", ses premières lignes de codes. A ses origines, l'origine et la création des choses, l'appartion de l'esprit humain comme créateur du monde qui l'entour etc. Sortir de l'unité de soi, puis retourner dans son individualité à la fin du trip.

Dernière modification par Rick (07 octobre 2018 à  23:29)


EN VACANCES *yaay*
SINTES: analyse gratuite et anonyme de prods: www.psychoactif.org/sintes + modos@psychoactif.org
Pour adhérer: www.psychoactif.org/forum/adhesion_psychoactif.php

Hors ligne


Core a Corps
Canari jaune de 500 kilos
2400
Date d'inscription: 10 Apr 2018
Messages: 147
Blogs

Ofdrykkja a écrit

color=#ff3838]EDIT:[/color] En relisant plus en détail vos commentaires je pense que ce qui m'est arrivé est assez loin de cette fameuse " boucle", je m'en excuse hmm

Oh ne t'excuses pas ^^
En effet c'est un peu de ce que j'ai vécu mais je ne pense pas que ce soit hors-sujet. Il y a tout de même eu cette sensation de rester bloquer dans quelque chose qui ne pouvait cesser de se répéter inlassablement...
Je n'ai jamais vécu ça mais disons que ça peut être en quelque sorte le revers de mon expérience smile

Merci beaucoup d'avoir partagé ton expérience en tout cas, c'était très agréable à lire !

Dernière modification par Core a Corps (09 octobre 2018 à  13:17)


Être seule avec le livre non encore écrit, c'est être encore dans le premier sommeil de l'humanité.

Ecrire - Marguerite Duras

Hors ligne


Core a Corps
Canari jaune de 500 kilos
2400
Date d'inscription: 10 Apr 2018
Messages: 147
Blogs

Rick a écrit

- salvia d : avec le retour au presque-néant via la dissolution total de ton ego pendant le trip et la fusion avec l'univers.

Jamais essayé encore. Elle est dans son petit pochon dans un tiroir, attendant sagement que je sois entièrement prête à l'accueillir merci-1 ça donne envie !

Rick a écrit

Départ du point A (moi) au point B (le "tout") puis retour au point A avec cette vision étrange et métaphysique.

Et ça me parle énormément. Les "fondamentales correspondances" comme j'aime bien dire....
J'ai hâte d'avoir de ces hallucinations, qui, pour moi, concrétiseront en quelque sorte sous forme visuelle un état mental que j'ai commencé à explorer avec les champi et le LSD...

Rick a écrit

Sinon la kétamine :  tomber au sein de la "matrice", le coeur du programme "vie", ses premières lignes de codes. A ses origines, l'origine et la création des choses, l'apparition de l'esprit humain comme créateur du monde qui l'entour etc. Sortir de l'unité de soi, puis retourner dans son individualité à la fin du trip.

Wow. Jamais fait un voyage comparable, pour le coup. Incroyable. Merci pour ce partage smile


Être seule avec le livre non encore écrit, c'est être encore dans le premier sommeil de l'humanité.

Ecrire - Marguerite Duras

Hors ligne


Maska 
Mentalist
1200
Lieu: Heart
Date d'inscription: 08 Feb 2017
Messages: 151
Blogs
Bonsoir, ou bonjour selon l'heure a laquelle vous lirez ceci.

Ce sujet m'interpele beaucoup sachant que moi même je suis adorateur de psychédélique et que j'ai vécu ou ressentis ce phénomène de boucle ou de connexion durant des trips allant dans le bien ou dans l'étrange a vivre.

Je trouve ca presque dure d'exprimer certaines de ces connexions car elle font références a des souvenirs agréable et aussi nostalgique..



Récit numéro 1: Spoiler

Récit Numéro : 2 Spoiler

Ces connexions inexplicable les boucles ont un liens avec l'univers certainement "L'infiniment petit amène a l'infiniment grand comme vous l'aviez exprimer" .
L'univers est représenter en spiral et une boucle pour se considérer comme une spiral qui ne s’arrête pas, mais au final cette spiral n'est qu'une toile de nos cerveaux et des possibilités de notre monde, la drogue n'est qu'une clef comme une autre pour accéder a cette état de perception. Différent schéma son percevable selons nos interprétations respectivent c'est ce qui enrichie encore plus le sujet smile !

Producteur Français Tekno & Variante experimental :

https://soundcloud.com/mentalgatheringrecords

Hors ligne


lkjum111 
Nouveau membre
France
110
Date d'inscription: 10 May 2018
Messages: 13
Bonjour, l'analyse de la boucle est vraiment détaillé et très compréhensible et je retrouve des éléments auxquelles moi aussi je pensais.
Pour dire, j'ai vécu 2 boucles et j'en ai vu 3 et pour vous dire cela arrive toujours à cause d'un élément déclencheur, et j'ai peut etre des astuces pour s'en extirper.
Alors c'était sous champi et lsd et il me semble un dérivé peut être lsd-25 j'ai sentis une différence de temps et d'effet physique comparable.
Une fois sous champi fêtes de la musique j'ai eu une envie de rentré chez moi car les gens autour de moi était vraiment très oppressant la musique aussi, cette envie tournait dans ma tête en boucle, comme des nausées aussi, j'avais que ça en tête donc dès que je parlais je me forcais a ne pas trop repété ça mes potes mais je leur faisais comprendre d'aller dans ma direction (chez moi) en marchant vite. Une fois chez moi j'ai ressenti un sentiment de joie, la nausée est parti, sourire béant, la jai bien tripé.
2eme boucle sous lsd la c'est beaucoup plus complexe et elle a le mérite d'être entendue :
Bon alors en gros j'avais pris 250ug en 2 cartons espacé de 2h donc 125x2. 10h du matin et 11h a peut prêt sur une rando.
Set and setting parfait aucun réseau juste de la musique un paysage parfait petit comité aucune parano des gens sobres etc.
Tout ce passe bien mais moi le soir je devais rentrer chez moi (encore) et mes potes, eux, restais pour camper la nuit. Je descends la montagne seul vers 20h (il faisait jour c'était en aout) et la je devais attendre 3 potes qui eux devaient monter rejoindre mes autres potes en haut pour camper. Et la ... mauvaise nouvelle
L'avant veille, je leur avait filer 2 cartons mais ces foufou les ont pris la veille en pleine ville au lieu de 'ce soir'. Et manque de bol une pote a badtrip et a eu les boucles je lense que son témoignage pourra enrichir énormement la communauté. Je n'étais pas au courant de cette histoire et quand mes potes me l'ont expliquer en direct (boucle depuis 24h aucune expression faciale/émotion/réaction et confiance) j'ai tout de suite culpabilisé + la nuit qui tombait + ambiance noir + angoisse totalement imprevue, aller hop, une fois que je me suis retrouvé seul, la boucle infernal, heureusement que je sais comment s'en extirper, faire une activé qui occupe, ce donner un but, et trouver l'élément délcencheur et le régler, par exemple je me suis donner des objectifs et cela m'occupait un moment mais la boucle revenait quand même après ainsi que l'angoisse j'était vraiment coincé je savais pas quoi faire car je n'avais pas de nouvelle de mes potes qui montait la montagne dans la nuit avec une personne totalement inapte a le faire et donc ca déplacé ma boucle en même qu'eux ce déplacé il y avait souvent des éléments nouveau qui s'y ajoutaient et ceux vraiment passé qui s'effacaient. Ma boucle ce deplacait dans le temps et c'est qu'une fois que j'ai su, malgre mes efforts, qu'ils etait bien arrivaient en haut et bien rejoint mes potes que je suis sortis définitivement de la boucle et je n'y suis pas retourné:
Moral de l'histoire le set and setting est super important, et personne n'est a l'abris des boucles pour ma part elles se sont avérées que mentales jai pu en lire aussi avec des actions répétitives mais en soit le schéma est le même.
Avec le lsd-25 jai vécu une expérience physique horrible: un mal de foie ou de ventre je sais pas mais c'était tellement horrible pdt 3 ou 4h certes j'avais des effets mais rien de bien fou. J'me suis couler une douille pour voir si le cannabis allait me calmer mon mal de ventre et y'a eu des moments d'angoisse ou j'ai eu des appréhansions mais sans plus.

Hors ligne


Dextro 
Psycho junior
France
2550
Date d'inscription: 25 Jun 2018
Messages: 268
Blogs
J'aurais jamais pensé pouvoir un jour parlé de cette boucle infernale sans être pris pour un fou!
J'ai 2 choses à exprimer ici, répondre au sujet biensûr, mais d'abord rebondir sur ce qu'a dit Rick :

Rick a écrit

Sinon la kétamine :  tomber au sein de la "matrice", le coeur du programme "vie", ses premières lignes de codes. A ses origines, l'origine et la création des choses, l'apparition de l'esprit humain comme créateur du monde qui l'entour etc. Sortir de l'unité de soi, puis retourner dans son individualité à la fin du trip.

C'est exactement ce que je vivais avec la kéta. L'ORIGINE, PHYSIQUEMENT, même MINERALEMENT. Je me suis retrouvé au point zéro, subsistait seulement de l'eau et de la roche. Tout était cristallin, je flottais. Je me sentais au niveau inférieur le plus bas du temps et de l'univers. Cette expérience se répétait à chacun de mes K-hole.
A tel point que j'ai fini par me passionner par les vidéos de catacombes et de souterrains, que je regardais durant mes trips à la , comme pour donner un support visuel à mes sensations minérales.

Cela étant dit, je reviens au sujet principal : les boucles. Oui, je veux parler DES boucles. Car par définition, si LES boucles sont infernales, c'est qu'elles s'engendrent les unes après les autres et que leur répétition finit par justifier la réalité même du principe de la boucle. D'où le fait qu'on finit par y croire et sen sentir "prisonnier".


Ensuite, j'ai vécu des boucles de différents ordres :

- Les boucles temporelles : "je vis exactement ce qui a été vécu des années auparavant par quelqu'un d'autre", ou "la société humaine est un éternel recommencement", avec toutes les étapes de la pensée qui viennent illustrer ces boucles.

-Les boucles relationnelles ou humaines : "il pense ceci de moi car j'ai dit cela de lui car je pensais ceci de lui".. Et ça finit en "il va me tuer car il sait que je vais le tuer car j'ai peur qu'il me tue".. Et ainsi une soirée entre potes se termine en grosse parano générale avec chacun prêt à sauter sur un couteau.

- Les boucles métaphysiques (les pires) : Je n'arrive pas à les décrire tellement elles ont été dures à vivre. La seule chose dont je me souvienne c'est que pour sortir de ces boucles, ma seule certitude était que soit j'étais fou, soit Dieu existait. Je devais choisir entre les deux possibilités pour me sortir de cette boucle. Pourquoi? Car seules la folie ou l'existence de Dieu pouvaient expliquer que j'avais eu accès à un concept normalement inaccessible à l'esprit humain. Ce concept a été supprimé de ma mémoire dès que la boucle a pris fin. Ou du moins ce concept devenait inintelligible.
Ainsi l'idée d'un Dieu a pris une place dans ma vie suite à un trip au LSD, sans quoi je serais certainement devenu fou...

Ceci est aussi un message à tous ceux qui se demandent comment un trip au LSD peut changer la personnalité : tout simplement parce que nous humains sommes capables de tellement d'abstraction que quand cette abstraction est exacerbée (sous LSD ou autre), on peut en arriver à douter de notre propre être et de notre propre réalité. Or tant qu'on n'a jamais douté de cette réalité, on ne se rend pas compte que notre santé mentale repose sur une montagne de présupposés qui peuvent s'effondrer lorsque nous explorons plus loin notre esprit que ce à quoi nous sommes habitués.

Reputation de ce post
 
Merci d'avoir enrichi ce fil, très intéressantes ces expériences! /Core à corps

"Les pommes, les poires, certes... mais... les scoubidou-bidou-wap."

Hors ligne


jahky stan 
Nouveau membre
France
000
Date d'inscription: 17 Dec 2018
Messages: 4
/forum/uploads/images/1545/67209558-ouroboros-serpent-mange-sa-propre-queu.jpg
L’Éternel retour mon frère, l'Ouroboros !

Dernière modification par jahky stan (17 décembre 2018 à  22:34)

Hors ligne


Maska 
Mentalist
1200
Lieu: Heart
Date d'inscription: 08 Feb 2017
Messages: 151
Blogs

jahky stan a écrit

L’Éternel retour mon frère, l'Ouroboros !

Salut l'amie, belle interventions.. Ouroboros, le passage de ce monde a l'autre et au retour a celui ci.

Reptile


Mangé



Je pense que cela doit être mes deux préfèrer smile ! L'originale crée par notre chère Gaïa, et une belle caricature qui va bien avec ce sujet d'ailleurs smile !

Producteur Français Tekno & Variante experimental :

https://soundcloud.com/mentalgatheringrecords

Hors ligne


jahky stan 
Nouveau membre
France
000
Date d'inscription: 17 Dec 2018
Messages: 4
Excellent ta caricature, ça me ressemble beaucoup quand j'ai trop picolé. A chaque fois que l'alcool me rend malade je me dis "c'est la dernière fois, j'arrête", le jour d'après quand je vais mieux je recommence xD

Et ça continue encore et encore.. C'est que le début d'accord, d'accord !!

Dernière modification par jahky stan (19 décembre 2018 à  16:54)

Hors ligne


krash
Godzilla du ghetto
762
Lieu: clavier pas musical
Date d'inscription: 18 Mar 2016
Messages: 380
Blogs

Eh bien, justement ; ce n'est pas comme si les choses se reproduisaient à l'identique... C'est plutôt une sensation de "saisir" les petites choses qui se répètent dans la vie de tous les jours, mais que l'on ne capte pas vraiment. Pour moi, ça peut prendre la forme de petits détails qui me font rire car j'en saisis soudain la redondance - qui n'a rien d'extraordinaire, au contraire, mais justement le caractère ordinaire de ce fait nous fait l'oublier au quotidien. ça peut également prendre la forme d'un même schéma de pensée qui semble se répéter...
J'avoue n'avoir jamais évoqué ce sujet avec des personnes qui n'avaient jamais ressenti ça, alors c'est assez compliqué à exprimer... Je ne saurais pas du tout donner un exemple qui explique justement ou exhaustivement cette sensation.



   Personnellement je n'ai pas de croyances liées aux psychédéliques, je pense que les choses que parfois on sent lorsqu'on est trippé peuvent être interprétés, mais souvent interprétés à tord (à mon sens) par les gens qui cherchent à chaque chose un sens précis. Je comprends tout à fait ce que tu veux dire, et j'ai tendance à être légèrement agacée par les gens qui, après avoir eu une " révélation" sous drogue, en déduisent dans leur état habituel un tas de choses -qui peuvent être expliquées de manière rationnelle de diverses manières différentes...je respecte toutes les conceptions qui existent, mais je n'en ferais pas miennes.
 

    Pour en revenir à nos moutons : si j'utilise le terme de boucle, ce n'est pas en tant que réalité scientifique, évidemment, mais vraiment au niveau du ressenti, parce que c'est la manière dont la plupart des gens que j'ai croisés en parlaient. C'est une idée - dont je pense que l'image fractale est une bonne représentation. Je pense que ce sentiment peut être expliqué par :
1. Notre capacité sur l'instant T à capter / à vouloir capter / à faire davantage attention à tous les détails qui nous entourent,
2 - Le fait que, sous certaines drogues, on a parfois la sensation de sentir la manière dont les connexions se font dans notre cerveau. As-tu déjà ressenti cette impression d'être beaucoup plus conscient de la façon dont les idées se meuvent en ton esprit ? dont une idée en forme une autre, qui elle même, se joignant au changement de ce que tu perçois, se transforme en une autre ?

   C'est typiquement de l'ordre du changement de la perception ; tout en ayant pleinement conscience que les objets de nos représentations, eux, restent identiques à eux-mêmes. Je n'y vois personnellement rien de mystique. J'y vois quelque chose de transcendantal, certes : parce que ce que certains nomment révélation peut s'avérer d'une certaine sagesse, si on se garde de toute sur-interprétation, mais rien de paranormal.
   Par exemple, lorsque certains, trippés, diraient "je suis un arbre !" (oui je sais, c'est terriblement cliché), je dirais que je me sens en accord avec l'être de la nature, que je sens - davantage -, tout comme je le conçois rationnellement, que nous faisons parti d'un système d'interconnexion permanente, au sein duquel nous pouvons tous se faire "un" et "tout" à la fois : en ce que l'un forme le tout, et que le tout est lui même unité participant à un tout, de manière exponentielle.

Salut, tout ça me parle beaucoup, et ce n'est pas que de l'ordre d'une prise de psyché, ça a une réalité propre, qui transcende la prise de drogue. La preuve, si tu en parles comme ça, j'imagine que ce n'est pas "juste" un souvenir de perception de trip, mais que c'est bien dans ta tête (ou bien je me trompe). Cette boucle comme tu l'appelles, j'aime pas trop parce que c'est trop réducteur, et je n'y vois pas de sens ni de retour, mais un mode de pensée différent, tout aussi valable et véritable qu'un autre. Le truc; c'est que ce sont des questions sans réponses qui s'enchaînent, ou des réponses qui deviennent à leur tour des questions et ainsi de suite, sans point ni conclusion. C'est déroutant que la pensée ne puisse s'accrocher à quelque chose de tangible, ferme, solide, fixe et stable, qui serait le garant d'un sentiment de sécurité, de ce que l'on est, et de ce qu'est le monde. Ca se rapproche de certaines pratiques méditatives bouddhistes par exemple, qui décrivent ce genre de mécanismes, et peuvent "enseigner" à en sortir, ou à vivre avec. Sortir de ce truc (certains disent "cycle", que je trouve plus juste) peut se faire avec fracas, faire passer dans un autre état, qui sera lui aussi un état passager, jusqu'aux suivant etc. et disons que d'états en états, ça se structure et se consolide, comme un oeuf dont la parois épaissirait avec le temps.

Dernière modification par krash (20 décembre 2018 à  23:54)


"Les réseaux sociaux ont réalisé une prouesse: ils ont étendu le commérage à l'échelle mondiale." La chaussette rose qui a fait tomber le Kukluxklan

Hors ligne


roya 
Nouveau Psycho
200
Date d'inscription: 24 Mar 2019
Messages: 61
Blogs
Jai cru que jetais la seule a connaitre la boucle eheh je ne suis donc pas folle

Une autre chose aussi que jai remarquer cest que des fois jai limpression quil ny a rien eu entre deux trip, comme si entre le trip du mois dernier et celui actuel le temps avait etait supprimer dun seul cou, comme un episode dune serie qui senchaine dun coup sans pubm sans coupurem rien du tout... La premiere fois cetait perturbant comme experience, je sais pas si quelquun a deja eu cette sensation

Hors ligne


CoachMigui 
The Notorious MIG
Suisse
3400
Date d'inscription: 23 Sep 2015
Messages: 501
Blogs

roya a écrit

La premiere fois cetait perturbant comme experience, je sais pas si quelquun a deja eu cette sensation

Hello !

Oui ça m'est souvent arrivé et j'en ai souvent parlé à mes amis ! J'ai souvent l'impression de reprendre des fils de pensée de mes autres trips d'un trip à l'autre, mais les ponts ne se font pas directement on va dire... Des fois j'ai la sensation que mon trip est connecté à certains autres trips, mais pas à tous ! Mais ça créé clairement des "ponts" chez moi.

Dernière modification par CoachMigui (27 mars 2019 à  10:09)


If you are meditating and a devil arrives, make the devil meditate. Gurdjieff

Hors ligne


  • Psychoactif
  •  » Forums 
  •  » LSD 25
  •  » La "boucle" sous psychédéliques, on en parle ?

Répondre Remonter


Pour répondre à cette discussion, vous devez vous inscrire

Sujets similaires dans les forums, psychowiki et QuizzZ

[ Forum ] Bad trip - La spirale de la boucle infernale...
par PSYAlbertus, dernier post 31 janvier 2016 à  11:17 par enchairetenos
  36
[ Forum ] Effets - Pourquoi les psychédéliques font-ils rire ?
par Gaeshea, dernier post 01 juin 2016 à  18:55 par splinK
  16
[ Forum ] Etude - Les psychédéliques produisent un état de conscience «supérieur»
par ElSabio, dernier post 05 mai 2017 à  13:12 par CoachMigui
  3
  [ PsychoWIKI ] Psilocybe, effets, risques, témoignages



    Psychoactif en Images
    Plus d'images psychoactives
    En ce moment sur PsychoACTIF  
     Psychoactif 
    Etude sur les liens entre le deep web et la consommation de drogues
    Il y a 3jAnnonce de Equipe de PsychoACTIF
     Psychoactif 
    Le Fanzine N°3 est sorti
    26 juin 2019Annonce de Equipe de PsychoACTIF
     Psychoactif 
    Participer à l'enquete Eurotox
    08 avril 2019Annonce de Equipe de PsychoACTIF
     Appel à témoignage 
    Est ce que l’analyse de drogues a changé vos pratiques de RDR ?
    Il y a 1jCommentaire de sud 2 france (4 réponses)
     Appel à témoignage 
    De quelle façon les psychédéliques ont-ils changé votre mode de p...
    Il y a 1jCommentaire de guygeorges (38 réponses)
     Appel à témoignage 
    Vos markets du DW favoris en ce mois de juin 2019 ?
    Il y a 5jCommentaire de Djyms (114 réponses)
     Forum UP ! 
    Metha dégurgiter rapidement
    Il y a 18hDiscussion sans réponse depuis 12h
     Forum 
    Initiation - Première fois subutex
    Il y a moins d'1mnCommentaire de Chêne dans [Buprénorphine (Subute...]
    (1 réponse)
     Forum 
    Arrêt & Sevrage - Besoin aide sevrage Cortisone Solupred
    Il y a 39mnCommentaire de Sœur inquiète dans [Opiacés et opioïdes...]
    (4 réponses)
     Forum 
    Première fois - Liane d'argent de Madagascar
    Il y a 2hCommentaire de Ocram dans [LSA - Morning Glory -...]
    (13 réponses)
     Forum 
    Expériences - Trip étrange
    Il y a 2hCommentaire de Ocram dans [Poppers, solvants et...]
    (2 réponses)
     Forum 
    Drogue info - Truffes Hallucinogènes
    Il y a 2hCommentaire de Davidada dans [Psilocybe - Champigno...]
    (2 réponses)
     Forum 
    Agenda - Rencontre Psychohead à Paris le 3 septembre
    Il y a 2hCommentaire de Bootspoppers dans [Actualités...]
    (12 réponses)
     Forum 
    Culture - Contamination du growkit?
    Il y a 4hCommentaire de Gut dans [Psilocybe - Champigno...]
    (3 réponses)
     Forum 
    Prix du cannabis - Le prix montre t-il la qualité ?
    Il y a 6hCommentaire de TheRealSlimShady dans [Cannabis...]
    (3 réponses)
     Blog 
    Les effets de l'héroïne auprès de nos familles
    Il y a 7h
    1
    Commentaire de Maskagaz dans le blog de Maskagaz
    (9 commentaires)
     Blog 
    Le Fanzine N°3 est sorti
    Il y a 16h
    1
    Commentaire de Soward dans le blog de Equipe de PsychoACTIF
    (19 commentaires)
     Blog 
    Aujourd'hui, je gère...
    Il y a 16hNouveau blog de LenaÀLaRechercheDuParadis dans [En passant]
     
      QuizzZ 
    Testez vos connaissances sur les overdoses d'opiacés
    Dernier quizzZ à 20:05
     PsychoWIKI 
    Orobupré
     Topic epinglé 
    Cannabis : vous vous êtes mis à la vaporisation, expliquer nous c ...
     Nouveaux membres 
    D4V3, Willis55 nous ont rejoint et se sont présentés les trois derniers jours.
    S'identifier

    Mot de passe oublié

    Morceaux choisis 

     Est ce que l’analyse de drogues a changé vos pratiques de RDR ?
    par Daane-El, le 19 Jul 2019
    Salut, Le fait de pratiquer un test est déjà un changement de comportement en lui même. Je me souviens du 1° test que j'ai acheté: un Marquis et un Ehrlich sur un site de e-commerce comme un autre. C'étais quand j'ai commencé la 3-MMC et que les questions de sa qualité revenaient souvent su...[Lire la suite]
     Tutorial pour dilution volumétrique (avec photos)
    par Mecrupulent, le 15 Jul 2019
    Avant-propos : J'ai proposé ce tuto à l'équipe de PA pour savoir s'il pouvait avoir une place dans le Psychowiki. Pierre m'a répondu que ça pouvait être intéressant, après soumission à la communauté pour corrections et améliorations. Je poste donc ceci pour avoir votre avis et vos idées...[Lire la suite]
     TR: Peganum Harmala + psylocibine
    par Gaspich, le 19 Jul 2019
    Bonjour, je viens vous faire part aujourd’hui d’un trip très particulier s’était déroulé avant hier. Le contexte global d’abord. J’ai une expérience assez importante avec les champis, j’ai du en prendre une trentaine de fois environ, jamais à forte dose. J’ai eu une expérience...[Lire la suite]
    Tous les morceaux choisis
    Les derniers champis

    merci de ce post très instructif ! /CoachMigui dans [forum] fumer son premier joint pur
    (Il y a 10h)
    Super dans [forum] La cueillette, le séchage et le stockage
    (Il y a 12h)
    il fallait que ce soit dit et bien dit Mr No dans [forum] Arrêt à la dure ( sans substitut )
    (Il y a 15h)
    comme vous dites si bien je plussoie également Hyrda dans [forum] Arrêt à la dure ( sans substitut )
    (Il y a 20h)
    Merci pour ton témoignage, touchant et si... Vrai. Mecru dans [blog] Les effets de l'héroïne auprès de nos familles
    (Il y a 22h)

    Pied de page des forums