Le Nalscue® ne sera pas disponible en pharmacie / PsychoACTIF

Le Nalscue® ne sera pas disponible en pharmacie

Publié par ,
2598 vues, 10 réponses
Equipe de PsychoACTIF
Agence Tous Risques
2200
Date d'inscription: 11 Mar 2012
Messages: 292
Blogs
/forum/uploads/images/1538/narcan.jpg


Opioïdes: L'antidote aux overdoses Nalscue ne sera finalement pas accessible à tous en pharmacie

INFO 20 MINUTES Alors que les décès par overdoses augmentent en France, cet antidote restera finalement disponible uniquement dans les centres pour usagers de drogue...

Oihana Gabriel


En janvier 2018, l’agence du médicament a délivré une autorisation de mise sur le marché en janvier 2018 du Nalscue, un spray nasal à base de naloxone, une molécule qui permet de sauver des personnes qui font une overdose.
    Des discussions entre le laboratoire et les autorités de santé pour rendre son accès possible dans les pharmacies de ville se sont terminées mardi dernier sans accord.
    Cet antidote est pourtant un outil de prévention fondamental, facile à utiliser et efficace, surtout face à l’augmentation des overdoses et de la dépendance aux antidouleurs.

On pourrait croire à de la science-fiction, mais l’information est tout à fait sérieuse. On peut aujourd’hui sauver une personne en pleine overdose grâce à un simple spray nasal. Et cet antidote, nommé Nalscue, est disponible en France. Problème, rares sont les personnes qui connaissent son existence… et le moyen de se le procurer. Alors que l’agence du médicament a délivré une autorisation de mise sur le marché en janvier 2018, d’âpres discussions se sont déroulées ces derniers jours entre le laboratoire britannique Indivior, qui commercialise ce spray nasal en France, et les autorités de santé. Résultat des courses ? Contrairement aux attentes de beaucoup d’addictologues, Nalscue ne sera finalement pas disponible dans les pharmacies de ville, a appris 20 Minutes en exclusivité.

En revanche, certaines collectivités (les centres de soins, d’accompagnement et de prévention en addictologie et les Caarud (centres d’accueil et d’accompagnement à la réduction des risques pour usagers de drogues)) continueront à les distribuer gratuitement. Et la bonne nouvelle, c’est que ces centres spécialisés dans les drogues pourront se les procurer beaucoup moins cher : plusieurs nouveaux lots seront vendus à 35 euros contre 100 euros auparavant. Une mesure transitoire.
« Cela peut sauver des vies ! »

« Aujourd’hui, beaucoup de Caarud n’ont pas les moyens d’acheter assez de Nalscue », regrette Clémence*, qui connaît bien l’efficacité de ce remède. Elle en a fait l’expérience aussi éprouvante qu’impressionnante. « Lors d’une soirée, un ami a fait une overdose, raconte cette femme de 37 ans qui vit à la rue. J’ai pulvérisé ce spray dans chaque narine et il a commencé à reprendre ses esprits. Un ami avait appelé les pompiers qui dès leur arrivée nous ont dit : "Heureusement que vous avez utilisé le Naslcue". Cela peut sauver des vies ! C’est pourquoi il faut absolument qu’il soit accessible et qu’un grand nombre de personnes soient formées pour s’en servir. »
Un antidote révolutionnaire

De quoi est composé ce remède miracle? De naloxone, une molécule qui a fait ses preuves pour lutter contre les overdoses depuis quarante ans. Cet antidote agit comme « un antagoniste aux opiacés qui permet de débloquer des récepteurs qui sont en trop grand nombre dans le cerveau et cela arrête l’overdose », résume le docteur Mario Blaise, psychiatre à l’ hôpital Marmottan. Une molécule en général injectée par intraveineuse. Ce qui est assez révolutionnaire, c’est de pouvoir glisser dans son sac ce spray nasal simple à utiliser. Plus besoin de seringue, avec une pression dans les narines, une deuxième s’il ne se passe rien, le patient tombé dans le coma se réveille. « C’est très spectaculaire !, argumente Nathalie Richard, spécialiste des stupéfiants à l’ANSM. Les policiers ont l’impression de réanimer des personnes décédées… »
« Une avancée décisive dans la prévention »

Une véritable révolution dans la crise des opioïdes. Dès 2014, l’OMS promouvait ce « take home naloxone » en recommandant aux pays d’améliorer l’accès à la moléculepour les personnes susceptibles d’assister à un problème d’overdose dans leur entourage : amis, membres de la famille, partenaires de consommateurs de drogues et travailleurs sociaux. Même enthousiasme du côté de l’ANSM, qui dès janvier avait rendu la prescription non obligatoire pour cet antidote.


D’autant que « si on administre le produit alors que le patient ne fait pas d’overdose, il n’y a aucune conséquence négative, assure Nathalie Richard, spécialiste des stupéfiants à l’ANSM. On peut arguer que si les usagers de drogue ont un antidote, ils vont prendre plus de risques or c’est exactement le contraire qui se passe, on constate qu’ils diminuent les doses ! »

Mais c’est surtout du temps gagné… et donc des chances de survie. « Ce traitement représente une avancée décisive dans la prévention des décès aux opioïdes, de plus en plus utilisés dans notre pays, renchérit Jean-Michel Delile, psychiatre et président de la Fédération Addiction. Le temps que les secours arrivent, l’issue est souvent fatale. Et un coma peut entraîner des séquelles cérébrales durables ou définitives. »
La question du prix

Les addictologues attendaient de pied ferme un élargissement à tous de cet accès, l’ANSM semblait convaincue… Et pourtant, les autorités de santé et le laboratoire n’ont pas réussi à trouver un accord sur le prix, nous a révélé en exclusivité Sophie Katz, directrice des Affaires publiques d’Indivior. « Mais nous mettons sur le marché un nouveau lot de kits, périmé en décembre 2020 à 35 euros. L’urgence c’est que Nalscue reste accessible dans les collectivités. Et en France, il existe un maillage important avec plus de 600 structures destinées aux usagers de drogues où ils pourront se procurer gratuitement ce kit. J’entends la demande des acteurs de terrain. On a été dès le départ proactifs : on a distribué 9.000 kits et financé des formations. En baissant le prix à 35 euros, on a été au maximum de ce qu’on pouvait faire. »

C’est donc sur le prix que ces négociations ont achoppé. « On est habitué dans le contexte actuel des difficultés financières à des discussions ardues avec les industriels, reconnaît le président de la Fédération Addiction. Mais Nalscue ne représente pas des coûts faramineux par rapport à d’autres médicaments. J’ai bon espoir que la raison finisse par l’emporter pour trouver un juste prix. Le plus vite possible ! »

Et le spécialiste émet une hypothèse qui pourrait expliquer ce semi-échec des négociations. « D’autres sprays à la naloxone vont arriver sur le marché français, comme le  Nyxoïd , et une demande de mise sur le marché a été déposée au niveau européen pour Narcan. Peut-être que les autorités de santé françaises attendent une mise en concurrence des laboratoires, ce qui s’est passé pour les antirétroviraux par exemple. »


Crise des opioïdes

Un entre-deux qui reste une « déception », pour Jean-Michel Delile. « Il nous semblait indispensable d’élargir aux pharmacies d’officine à cause de l’augmentation des décès par overdose pour des personnes devenues dépendantes aux opioïdes à leur insu. Ceux qui sont mis de côté, ce sont les patients non toxicomanes… » « Il faudrait que Nalscue soit mis à la disposition de tous, dans les hôpitaux, les technivals, mais aussi dans les pharmacies individuelles », reprend Hélène Delaquaize, médiatrice santé au CSAPA de Marmottan. « L’idéal ça serait comme en Europe du nord que, comme le défibrillateur, il soit distribué partout », propose le psychiatre Mario Blaise.

D’autant que les patients devenus dépendants aux antidouleurs passent souvent en dessous des radars des actions de prévention : « Actuellement on se rend compte qu’il y a une augmentation des hospitalisations et des décès dus aux opioïdes, dans la population générale, souvent des femmes, la soixantaine », rappelle le Pr Delile. D’où un enjeu particulièrement fort d’informer les généralistes, les premiers à pouvoir détecter les patients à risque, mais aussi le grand public sur l’existence de ce spray nasal. La Mildeca , mission interministérielle de lutte contre les drogues et les conduites addictives, sous l’égide du Premier ministre, serait justement en train de préparer un plan pour lutter contre la dépendance aux opioïdes.


Reputation de ce post
 
Thx pour le partage ! On a encore du boulot ... ! Zaz
 
Merci pour le partage / Noyer

Pour contacter l'équipe ou faire analyser gratuitement et anonymement votre produit aux effets indésirables ou inhabituels: modos@psychoactif.org

Hors ligne


Equipe de PsychoACTIF
Agence Tous Risques
2200
Date d'inscription: 11 Mar 2012
Messages: 292
Blogs
/forum/uploads/images/1538/narcan1.jpg

Pour contacter l'équipe ou faire analyser gratuitement et anonymement votre produit aux effets indésirables ou inhabituels: modos@psychoactif.org

Hors ligne


Marla Singer 
En vacances :)
9400
Lieu: en transit
Date d'inscription: 25 Oct 2014
Messages: 611
Blogs
sad

Ces propos n'engagent que moi (et mes multiples personnalités) fume_une_joint

Hors ligne


Shaolin 
Modératrice
France
2000
Lieu: BZH
Date d'inscription: 20 Sep 2009
Messages: 3421
Un pas en avant, dix en arrière....

Faut rien regretter... Revendique tes conneries, elles sont à  toi. Et surtout, vis à  fond! On vieillit bien trop vite. La sagesse, ça sera pour quand on sera dans le trou.        Jacques Brel

Hors ligne


filousky 
Modérateur
France
11600
Lieu: Là-bas, là-bas dans la forêt
Date d'inscription: 14 Dec 2008
Messages: 9412
Blogs
Et Merde !
Ça donne des envies de s'arracher les poils du cul avec les dents ! Dois-je rester poli en tant que modérateur ? Oui, mais trop est trop !

Depuis le temps que l'on parle du retour des OD opiacées et que des mini congrès, des groupes d'études, des séminaires, enfin un énorme travail autour de la naloxone a été réalisé, nos belles institutions ne parviennent pas  à mettre en place l'accès au "Truc" que l'on sait fonctionner facile pour sauver des vies.

Pour avoir réanimé plusieurs fois des personnes en overdose opiacée par respiration assitée (bouche à bouche) et massage cardiaque, j'ai réalisé que sans ma présence, toutes ces personnes seraient décédées, la masse des badauds attroupés entourant le corps inerte et sentant le vomi restait incapable d'agir ou d'entreprendre quoi que ce soit à part appeler les pompiers.

J'ai à chaque fois pensé à la naloxone qui m'aurait évité quelques désagréments (pas sympa de faire un bouche à bouche à une personne qui a du vomi dans les voies respiratoires .....).

On a réussi à obtenir l'ouverture de quelques lieux de consommation "public" et nous ne parvenons pas à obtenir un accès à un outil radicalement efficace, facile à utiliser.

Quel gâchis !

Fil, pas heureux de lire ça ce matin.

Analyse de drogues anonyme et gratuite
Si tu pisses contre le vent, tu vas mouiller tes sandales !

Hors ligne


Mister No 
Pussy time
8701
Date d'inscription: 04 Aug 2014
Messages: 6512

D’autant que les patients devenus dépendants aux antidouleurs passent souvent en dessous des radars des actions de prévention

Sans vouloir dénigrer le travail sur le terrain, il faut un radar pour repérer les actions de prévention.
C'est aberrant, une telle décision signifie des morts à venir.

Dernière modification par Mister No (28 septembre 2018 à  12:17)


Just say no prohibition !

Hors ligne


Strych9 
Designer Drugs
France
400
Date d'inscription: 26 Aug 2018
Messages: 324
C'est surtout les pompiers et le SAMU qui devrait en être équipé aussi car la plupart du temps c'est eux qui arrivent les premiers sur ce genre de cas, mais bon en même temps ça se saurai si l'état français été réellement bienveillant, non ? roll

Mon meilleur client c'était Jean-Luc Delarue...

Hors ligne


Rick
Modérateur
25833
Date d'inscription: 18 Sep 2018
Messages: 3393
Blogs
Madame BUZYN, j'ai un message pour vous :


Dès 2014, l’OMS promouvait ce « take home naloxone » en recommandant aux pays d’améliorer l’accès à la molécule

Ecoutez l'OMS, par pitié.

Arrêtez les fausses économies, 35 € pour une vie humaine c'est très peu.


continuez de penser comme d'habitude , la sant€ quoi, mais voyez aussi les conséquence de l'absence de ce produit sur le cac40 euh le marché. Du médicament.
Imaginez qu'ils survivent des overdoses !! Les coûts pour entretenir les légumes..arf!


Même le diable est d'accord...

/forum/uploads/images/1538/satan.jpg



Pensez aux coûts du décès ou aux pertes pour la sécu , aux frais des psychiatres/psychologues qui vont devoir accompagner les familles, aux frais pour les cimetières .

ou alors les frais MACROSCOPIQUES lié à la perte d'escla...euh CITOYENS pardon. qui produisent généralement pour le smic peu importe les conditions de travail et consomment généralement pour le smic avec une faible propension à faire dormir leurs capitaux. Vous savez déjà que la croissance économique est lié à la surpopulation alors continuons de baiser et sauver des vies coeur

Bref, refaites surgir l'hématologue qui sommeil en vous, pensez ECO-NO-MIES. Le naloxone ça se produit pour pas cher et on aura un super budget.

Ah et pour le sativex® aussi, s'il vous plait ce serait chouette... OK soigner avec du cannabis certaines formes de crises dépilepsie infantiles , soulager les nausées/douleurs ou autres maladie chronique ça paie pas trèès bien,juste parfois enfin. AU pire on peut demander aux patients de vous faire une étude de marché.


En attendant que Jupiter légalise la beuh, on vous fait un tipeee / un patreon / collecte de dons et on vous paie par virement pour qu'on ait enfin le cannabis médical pour les patients (au moins) ? Allez.


juste le temps que vous réfléchissiez à la stupidité de la loi de 70 concernant le cannabis : les frais lié à la police, a la criminalisation de citoyens, aux frais médicaux,aux frais de l'industrie du chanvre, au frais de....

Dernière modification par Rick (29 septembre 2018 à  10:42)

Reputation de ce post
 
Aller, j'me lâche. Comme Marla:vote for Rick ! (Biyach)
 
Pensez Rick. Lâchez le Buzin. Torkem

Contacter ou analyser un échantillon de drogue (gratuitement et anonymement)? envoyez un mail à l'équipe : modos@pscychoactif.org - Rick , modo fier détenteur d'un brevet des collèges.

Hors ligne


Rick
Modérateur
25833
Date d'inscription: 18 Sep 2018
Messages: 3393
Blogs
ah mince j'ai confondu OMS et OMC (organisation mondial du commerce) mais je sens que ça va lui parler si un jour ça lui remonte wink

Contacter ou analyser un échantillon de drogue (gratuitement et anonymement)? envoyez un mail à l'équipe : modos@pscychoactif.org - Rick , modo fier détenteur d'un brevet des collèges.

Hors ligne


Mascarpone 
Vieux clacos corse pas coulant
France
6000
Date d'inscription: 19 Sep 2015
Messages: 4211
La France, toujours au top et trés en avance sur le sujet big_smile avec les résultats que l'on sait big_smile ...

Pathétique...

Qui pète plus haut que son cul, fini par se chier dessus!
Le pire con, c'est le vieux con, car on ne peut rien contre l'expérience!
Ce qui est bien chez les félés, c'est que de temps en temps ils laissent passer la lumière!

Hors ligne


perceval 
Nouveau Psycho
France
100
Date d'inscription: 13 Jul 2017
Messages: 136
Blogs

C'est surtout les pompiers et le SAMU qui devrait en être équipé aussi car la plupart du temps c'est eux qui arrivent les premiers sur ce genre de cas

Les hopitaux et le SAMU ont bien entendu déjà accès à la naloxone (pour les pompiers, je n'en suis pas certain du tout... mais il faut mieux appeler le SAMU en cas d'OD).

Le changement qui était souhaité concernait un accès direct des usagers à cet antidote, afin de leur permettre de gérer l'urgence en attendant les secours... ou pas (dans le cas de personnes qui n'appelleront pas ceux-ci par peur de la police).

Plus l'accès aurait été facilité, plus l'efficacité en termes de réduction des dégâts aurait été importante (disponible en pharmacie, distribué sans demande d'identité, pris en charge par l'état et avec une campagne de communication aurait été une situation idéale - les abus éventuels  du système par des usagers ne sont pas un sujet ici car ce n'est pas un médicament qu'on prends pour rigoler... surtout si on est dépendant).

Mais bon, la guerre à la drogue coûte cher et est probablement plus importante sad. Et c'est vrai qu'on peut les comprendre : c'est si beau, si noble et si utile de persécuter des gens simplement pour ce qu'ils sont.

Voilà, j'arrête le post juste avant le point Godwin (y a du métier quand même, vous apprécierez...).


L'usage illicite de l'une des substances ou plantes classées comme stupéfiants est puni d'un an d'emprisonnement et de 3750 euros d'amende.

Hors ligne



Répondre Remonter


Pour répondre à cette discussion, vous devez vous inscrire

Sujets similaires dans les forums, psychowiki et QuizzZ

[ Forum ] Overdose - Le Nalscue a son AMM
par prescripteur, dernier post 10 janvier 2018 à  12:27 par prescripteur
  0
[ Forum ] Drogue info - Nalscue® versus Prenoxad®
par Cusco, dernier post 20 juillet 2019 à  11:47 par Mister No
  7
[ Forum ] Légalisation - Le cannabis disponible en pharmacie en Uruguay dès juillet En savoir p
par filousky, dernier post 09 août 2017 à  02:08 par Intervenant Nuit Blanche
  3



    Psychoactif en Images
    Plus d'images psychoactives
    En ce moment sur PsychoACTIF  
     Appel à témoignage 
    Témoignage : problème d'accès à la méthadone dans les CSAPA
    Il y a 15hCommentaire de LiveOrLeave (7 réponses)
     Appel à témoignage 
    Questionnaire PAACX pour les chemsexeurs HSH
    Il y a 2jCommentaire de pierre (2 réponses)
     Forum UP ! 
    Expériences - Tina et plug
    Il y a 17hDiscussion sans réponse depuis 12h
     Forum 
    La N-méthyl-N-propyltryptamine | MPT | Pas d'avis tranché
    Il y a moins d'1mnNouvelle discussion de Caedulis dans [RC Psychédéliques...]
     Forum 
    Contexte (set & setting) - Risqué ou pas en publique
    Il y a 22mnCommentaire de Lyx dans [DXM (dextrométhorphan...]
    (9 réponses)
     Forum 
    2C-B - Temoignage sur le 2CB
    Il y a 1h
    10
    Commentaire de SillyCone dans [RC Psychédéliques...]
    (61 réponses)
     Forum 
    Oxycodone ou héroïne ?
    Il y a 2h
    1
    Commentaire de Dodozepam dans [Opiacés et opioïdes...]
    (2 réponses)
     Forum 
    Visuels & hallus - Appel à témoignages [TR psychedelics]
    Il y a 2hCommentaire de SillyCone dans [RC Psychédéliques...]
    (8 réponses)
     Forum 
    Drogue info - Identification de Phalaris à DMT
    Il y a 2hCommentaire de 7Seraf8 dans [DMT, changa et ayahua...]
    (1 réponse)
     Forum 
    Drogue info - Première future expérience
    Il y a 3hCommentaire de Destrooper dans [LSD 25...]
    (1 réponse)
     Forum 
    J'ai testé le Mitragyna Javanica, et ça marche!
    Il y a 3hCommentaire de Pierremengele dans [Kratom...]
    (21 réponses)
     Blog 
    Shoot
    Il y a 12hNouveau blog de Courtecuisse dans [Poèmes]
     Blog 
    Botanique - Les plantes psychoactives
    Il y a 1j
    1
    Commentaire de Heashka dans le blog de Heashka
    (5 commentaires)
     Blog 
    Juste envie de partager.
    Il y a 1j
    7
    Commentaire de Meumeuh dans le blog de Papaseul
    (224 commentaires)
     
      QuizzZ 
    Testez vos connaissances sur l'histoire de la réduction des risques
    Dernier quizzZ à 04:18
     PsychoWIKI 
    Les vaporisateurs de cannabis
     Topic epinglé 
    Cannabis : vous vous êtes mis à la vaporisation, expliquer nous c ...
     Nouveaux membres 
    Polygala, zizitop11, GoldenTeacher, Monkey Fred, Smormer nous ont rejoint et se sont présentés les trois derniers jours.
    S'identifier

    Mot de passe oublié

    Morceaux choisis 

     2020 : quels kits colorimétriques choisir ?
    par Heashka, le 24 Feb 2020
    Je sais plus si c'est sur mon site web personnel ou si j'avais fait un blog la dessus mais qu'importe histoire de te rendre service, perso j'utilise cette palette pour chaque nouvel achat psychoactif : Donc le Mandelin pour la kétamine et la cocaïne, le marquis pour le LSD et pour la MDMA. L...[Lire la suite]
     Vivre avec une maladie mentale
    par we nver had the talk..., le 23 Feb 2020
    Je te vois petit apprenti…....[Lire la suite]
     Le CBD une révélation pour échapper à l’alcool
    par Solomun, le 22 Feb 2020
    Bonjour à tous, Je poste pour la première fois ici car je viens de faire la rencontre du CBD, la weed légale. Cela a été une révélation pour moi. Je vous explique juste mon parcours non sobre depuis un an, ça fait bien une bonne année que je n’ai pas été sobre une seule journée....[Lire la suite]
    Tous les morceaux choisis
    Les derniers champis

    Merci pour c info c une des question que je cherchai depuis longtemp sur le web dans [forum] Oxycodone ou héroïne ?
    (Il y a 2h)
    Totalement d'accord dans [forum] Sexe et joint
    (Il y a 8h)
    Ça manque de jaune ici. Randall dans [forum] premiere fois dans 20h a peut près
    (Il y a 8h)
    La Formule d'Ocram ! :) plotch dans [forum] Difficultés à arrêter sexe sous ecstasy ...
    (Il y a 10h)
    Oh la belle rouge :) - Cub3000 dans [forum] premiere fois dans 20h a peut près
    (Il y a 11h)

    Pied de page des forums