Problème début traitement venlaflaxine / PsychoACTIF

Problème début traitement venlaflaxine

Publié par ,
2769 vues, 26 réponses
Partidzero 
Nouveau Psycho
France
000
Date d'inscription: 19 Nov 2016
Messages: 63
Bonsoir à tous !

J'étais déjà venu lors de mon sevrage de codéine et vos conseils m'avaient été bien utile... Et d'ailleurs,  cela n'a pas loupé.... Grosse déprime et crise d'angoisse depuis l'arrêt de la codéine (et cela fait 1 an que ça dure....).
J'ai étais sous mianserine, l'effet s'estompait... Avec 2/3 lysanxia jour.

Mon médecin m'a prescrit de la venlaflaxine 75.... Wouwwww j'habite en face d'un port, je voyais de grandes vague sur celui ci (soucis occulaire du au produit, ok, je gère).... sensation de brûlure sur la peau, mini tremblote  perpétuelle et de gros coups de Speed alterné avec de gros coups de fatigue.... J'ai stoppé 15 jours, vu un psychiatre (une collègue), nous avons établi un tableau décisionnel, et avons décidé de réessayer....

J'ai recommencé avec 37.5 (générique, donc, on ouvre la capsule, on enlève l'une des granulé, puis on referme)....

Rebelote, de gros coups de nervosité... (Pas d'idée suicidaire, mais maux de tête gérables, petites infortunes gastriques....). La truc, c'est que je me sens vraiment bien en début de prise et au bout de 10 h, mais entre les 2, c'est assez galère.

D'où mon interrogation sur ces 4 jours.... Bénéfices indéniables sur les angoisses... Mais quand je dis "coups de vener", c'est grosse tremblote (je n'ai pas de sueées contrairement à mon 1 er essai), un surplus d'énergie (comme l'impression d'être sous CC), insomnies, cependant, quand je le prends avec du lysanxia, (je monte à 4 là)... Ça va....

Aussi, j'ai de la tension, chose reglee par la prise parallèle de Nebulox ou le nom m'échappe, un truc léger (mon cœur est à 60, alors que j'étais à 100, voir 110 H24).

Concrètement, au bout de combien de temps ces "coups de Speed , insomnies, soucis gastriques, disparaissent ?
Je me répète, mais la molécule me fait du bien à 37.5....
Aussi, je n'ai plus faim sad moi qui avait à reprendre qques kg qui m'allaient si bien....

J'ai encore envie d'essayer car je n'ai plus de troubles panique depuis la première prise....

Qu'en pensez vous ?

Hors ligne


Lilas24 
Psycho junior
France
1500
Date d'inscription: 31 Jul 2017
Messages: 285
Bonjour,

On a tous des réactions différentes à chaque antidépresseur.

Moi je prends de la venlafaxyne à 150mg (je suis partie de 37,5mg) pour un trouble anxieux généralisé diagnostiqué par une adictologue quand j'ai fait mon sevrage dégressif de la codéine (la codéine comme toi, c'est vrai que pour les anxieux, c'est une bouée de sauvetage, pas adaptée au long terme mais qui soulage quand même).

Perso, la venlafaxyne marche ultra bien sur moi car mon niveau d'anxiété a été réduit à pas grand chose. Ca ne veut pas dire que je n'ai plus d'angoisse (ça c'est ma nature) mais que leur ressenti est faible.

Après, il ne faut pas oublier que les AD ont des effets secondaires. Certains sont temporaires, d'autres durables (et nécessitent donc de passer à autre chose quand c'est fort).

Parmi les effets secondaires temporaires, moi j'ai passé une semaine à dormir et avoir du mal à tenir debout, c'était très fort. J'ai aussi eu une perte totale d'appétit pendant une 15aines de jours.

Sur le long terme, j'ai la bouche sèche, je me fais des bleus (c'est la venlafaxyne et mes plaquettes à la limite basse de la norme) et je suis un peu constipée...rien de terrible.

Ensuite, il y a un grand effet durable mais je ne sais pas encore si c'est l'AD, la thérapie que je fais avec un psychologue, l'arrêt de la codéine ou un peu tout. J'ai un ressenti émotionnel différent. Les émotions négatives ont fortement baissé au point de ne presque plus ressentir de tristesse ou de déprime. Par contre, à l'inverse, je suis très joyeuse, enthousiaste et même heureuse.

Je parle, je saoule et me saoule car bien sur c'est plus fort que moi je veux faire partager cet enthousiasme. Quand ça m'arrive, je dis que je suis perchée et j'ai la chance de travailler avec 2 amis qui rient avec ou de moi, me chambrent et me supportent comme je suis c'est à dire joyeuse mais pénible par moment. C'est un peu étrange comme état, déroutant même car moi avant j'étais une hyper sensible et maintenant et bien je vois que c'est différent.

Ca peut paraitre étonnant de s'inquiéter d'être bien et heureuse mais comme je suis anxieuse, je me dis que si c'est un médoc qui crée artificiellement cet état et bien ça me dérange. Je n'ai pas encore de réponse à cette question, mon addicto et mon psychologue non plus. Alors j'avance et je verrai. Il n'est pas impossible que cette forme de nervosité positif ait un lien avec le médoc.

A toi de voir dans la balance de quel côté ça penche, c'est ça qui doit te décider à continuer ou à demander à changer. La venlafaxyne est considérée comme efficace sur l'anxiété et moins sur la dépression mais bien sur c'est une généralité qui n'est pas une vérité. Pour le dosage, c'est vrai qu'on commence normalement à 37,5, ça avait donc peut être été un peu fort pour toi au début.

Hors ligne


MIAOU44 
Adhérent PsychoACTIF
300
Date d'inscription: 14 Nov 2016
Messages: 601
Blogs
Pour info, j'avais énormément de problèmes de tension musculaires avec le générique de l effexor. A l époque je voulais l arrêter à cause de ça.
Du coup je suis passée au "vrai" effexor, et les Symptômes de tension musculaires ont disparu.
Mon psychiatre de l époque m'avait dit que ça arrive.

Prends soin de toi

Bises Mia

Hors ligne


Partidzero 
Nouveau Psycho
France
000
Date d'inscription: 19 Nov 2016
Messages: 63
Hello,
Merci pour ta réponse smile

En effet, on retrouve un côté "foufou"... Moi qui bosse dans un foyer d'urgence, les hébergés doivent se dire que je suis complètement barjot ^^ (je fais des blagues pourries, je balance leurs chaussons chez les voisins, je les titille avec un plumeau à poussière...), Bref, je reprends du plaisir.
Aussi, j'ai remarqué que lorsque j'étais en repos, je suis très nerveux, et contrairement à toi, c'est plutôt insomnies, les idées qui fusent dans tous les sens...

Mais ce qui littéralement me "coûtait" en effort au quotidien, je le fais désormais sans me poser de question  et mon quotidien est enfin vivable (j'en étais à ne plus faire la vaisselle, tout remettre au lendemain)...

Ce sont ces côtés positifs (très, positifs), qui me font continuer.

Pour en revenir aux effets secondaires, (nervosité, troubles digestifs, perte d'appétit), je vais essayer de tenir le coup smile j'me suis fais un stock de soupe de légumes (y'a que ça qui passe) et de la spiruline pour contrecarrer d'éventuelles carences. (Et de carbolevure ! ^^)

Je n'ai pas encore trouvé l'heure à laquelle je vais le prendre... Je bosse en 3x8, donc pas évident d'acquérir une constance qui devrait aller de pair avec la prise des AD en général...

Je revois mon médecin la semaine pro, on verra...

Bonne journée smile

Hors ligne


Partidzero 
Nouveau Psycho
France
000
Date d'inscription: 19 Nov 2016
Messages: 63

MIAOU44 a écrit

Pour info, j'avais énormément de problèmes de tension musculaires avec le générique de l effexor. A l époque je voulais l arrêter à cause de ça.
Du coup je suis passée au "vrai" effexor, et les Symptômes de tension musculaires ont disparu.
Mon psychiatre de l époque m'avait dit que ça arrive.

Prends soin de toi

Bises Mia

Bonjour Mia,

Je me posais justement du "générique", je suis allé voir mon pharmacien (lesquels connaissent parfois mieux les médocs que les médecins eux-memes), il m'a.assuré que c'était exactement la même molécule, mais que la capsule pouvait être différente et jouer sur le côté "diffusion en continu".
Une piste à explorer avec mon généraliste qui peut indiquer " non substituable".

Merci !
Bonne journée à toi

Hors ligne


Lilas24 
Psycho junior
France
1500
Date d'inscription: 31 Jul 2017
Messages: 285
Bonjour,

Perso, ce que tu appelles le côté fou fou, moi je dis soit que je suis en pleine patate en arrivant au boulot, soit que je suis perchée. Je préviens mes collègues quand c'est le cas (j'ai de la chance 2 sont des amis, les 2 autres tolèrent mes sursauts joyeux).

Quand ça me prend j'ai un mal fou à me contrôler, même si j'essaie, je ris, je blague, je chambre, je parle, je commente ce que je fais, je parle de plus en plus fort, je parle avec passion du travail, de la politique, d'histoire, mais aussi des sciences que j'adore, de la météo ou du climat, des animaux ...bref, je fais chier tout le monde avec mon verbiage et avec de la chance, quelqu'un m'arrête ou je finis par me taire d'épuisement.

Je suis ultra enthousiaste dans mon travail surtout lorsque je dois faire quelque chose de complexe. Je jubile devant la difficulté. J'ai toujours aimé mon métier mais quand même...

Ma famille, mes amis et même mon psychologue font les frais de ces sursauts d'humeur joyeuse. Je me demande de plus en plus si ce n'est pas l'effexor qui y est en partie pour quelque chose mais je ne peux pas me plaindre d'être bien.

Perso, je le prends le matin au petit déj, j'ai trouvé que c'était le moment qui convenait le mieux pour moi.

Pour le générique, je n'ai jamais remarqué de différence (j'ai pris le vrai et 2 génériques différents) mais ce que dis Miaou est vrai, les génériques peuvent présenter des effets différents à cause des excipients, voire du dosage car ils ont une marge. Certains y sont sensibles, d'autres pas. Tenter d'obtenir le médoc de base pourrait être intéressant pour vérifier cela.

Hors ligne


Partidzero 
Nouveau Psycho
France
000
Date d'inscription: 19 Nov 2016
Messages: 63
Hello lilas !

Perso j'ai encore pas mal d'angoisse en pensant à la fatigue éventuelle au taf (je n'ai pas forcément droit aux coups de barre, car c'est un monde assez dur).
Pour ce qui est des moments d'enthousiasme, là j'suis en plein dedans, il est 15h30, je l'ai pris à midi. En 75 mg.... Pas de tremblement ni de suees...  Mais je serre un peu des dents et les pupilles dilatées...

Demain je refais de même... smile

(J'ai retrouvé de l'énergie pour les situations complexes moi aussi... Effets de la sérotonine et de la noradrénaline associés... Donc oui, ces humeurs viennent certainement du traitement je pense...)...

Belle journée !

Nico

Hors ligne


Lilas24 
Psycho junior
France
1500
Date d'inscription: 31 Jul 2017
Messages: 285
Salut,

Moi aussi j'ai les pupilles dilatées mais j'ai trouvé que le matin était le meilleur moment pour moi ou à défaut le soir.

Comme toi, j'ai un métier difficile et exigeant et je dois faire avec mon trouble anxieux généralisé dont une petite partie (pas très grande) doit avec un lien avec le stress et la responsabilité de mon métier.

Je pense que le dosage joue beaucoup.

A 37,5mg, j'ai senti un mieux être comme un allègement de cet état d'anxiété permanent. A 75mg, j'ai commencé à ressentir en plus un bien être corporel.

A 150mg où je suis maintenant, j'ai ressenti au début une sensation physique et mentale incroyable. Comme si j'étais dans un marécage jusqu'aux épaules et que d'un seul coup on avait vidé la boue, me laissant physiquement et mentalement allégée. Je n'avais même plus conscience que l'anxiété me faisais souffrir (mal aux deux majeurs, aux avant bras, mal au ventre, oppression dans le thorax, la gorge). C'est quand cette souffrance est partie que j'ai cru être libérée d'un manteau en plomb.

Dans la tête, c'est ce flot de pensées incontrôlées se chevauchant en permanence et finissant toujours en angoisse, ainsi que ces peurs multiples de choses qui pourraient se produire (des peurs anticipées) qui se sont allégées au point de me laisser l'esprit plus clair et tranquille.

Après, la machine à angoisse, je sais que c'est moi. Si l'anxiété généralisée est prise en charge, la mise en route de la machine est toujours présente mais maintenant, comme je vois en plus un psychologue avec lequel je fais une TCC, je vois en faisant un pas de côté (dans ma tête) quand elle se met en route et soit j'arrive à calmer le jeu, soit si j'échoue, c'est 1.000 fois moins fort qu'avant et je peux maintenant relativiser en me disant, OK, c'est une angoisse, il y a une part d'exagération donc pas de panique...

Bref, si j'ai un truc à dire avec la venlafaxyne c'est que sans elle je n'aurai jamais pu entreprendre cette tentative de travail psychologique pour apprivoiser ma machine à angoisses. Je compte bien finir par la maitriser un peu, assez pour réduire puis un jour arrêter l'AD.

Allez courage, j'espère que tu as trouvé le bon traitement et si ça n'est pas le cas, il y en a d'autres possible, il ne faut jamais perdre espoir ni accepter de rester avec son stress et son anxiété quand ils sont démesurés (quelle qu'en soit l'origine d'ailleurs).

Hors ligne


Mascarpone 
Vieux clacos corse pas coulant
France
10441
Date d'inscription: 19 Sep 2015
Messages: 4031

Lilas24 a écrit

la codéine comme toi, c'est vrai que pour les anxieux, c'est une bouée de sauvetage, pas adaptée au long terme mais qui soulage quand même).

Lilas24 a écrit

si j'ai un truc à dire avec la venlafaxyne c'est que sans elle je n'aurai jamais pu entreprendre cette tentative de travail psychologique pour apprivoiser ma machine à angoisses. Je compte bien finir par la maitriser un peu, assez pour réduire puis un jour arrêter l'AD.

Salut,

Ca fait un moment que je suis ton parcours (et d'autres qui y ressemblent) et tes écrits; Et ça fait aussi un moment que je me dis: Il faut quand même que je le dise wink :

Certes, on est tous des individualités différentes et je ne nie pas que chaque cas peut être différent, MAIS :

Depuis mes 6 ans où j'ai fait ma 1ere attaque de panique (pas identifiée comme telle à l'époque, puisque unique et soudaine), jusqu'à de multiples rechutes étalées dans le temps et souvent espacées par, jusqu'à des dizaines d'années où tout allait trés bien, et aujourdhui où depuis 10 ans ça va de mieux en mieux, j'ai eu durant toutes ces années, des périodes où j'étais accro, que ce soit à l'exclusive codéine, à l'héroïne, ou au 2 en même temps et des périodes où je ne prenais plus aucune drogue, pas d'alcool ni de cannabis et aucuns médicaments (périodes pouvant aller jusqu'à près de 15 ans dans les 2 cas).

Hors, des crises de paniques isolées ou des périodes de plusieurs mois (sans pouvoir sortir de chez moi et parfois, même chez moi) se sont produites aussi bien durant les périodes où j'étais sous produit (codéine ou héro, ou les 2)que durant les périodes où j'étais archi clean.

Dans mon cas, mon père étant sujet à la même pathologie, sans jamais avoir été alcoolique ou pris une quelconque drogue de sa vie, je pense beaucoup à quelque chose de génétique (j'ai dailleurs connu 2 personnes non ud exactement dans le même cas).

Tout ça pour dire, que codéine ou pas codéine, des attaques de panique j'en ai fait par périodes que je sois dans la période ultra clean ou pas. Et il n'y a aucun rapport entre la codéine et ces attaques de panique (même si, moi aussi, j'ai eu une période où j'ai voulu lui mettre ça sur le dos dans un sens ou dans un autre big_smile. Et puis, le corps médical n'est pas en reste pour "sauter" sur l'embellie que peut représenter la prise de drogue (c'est tellement pratique de pas chercher plus loin quand, en réalité, on ne connait pas vraiment à 100% d'où viennent ces pathologies de notre siècle big_smile, allez demander si au fin fond d'un village africain ou chez les papous, ils font souvent des crises d'angoisse et des attaques de panique lol drogue ou pas drogue)

Bref, le jour où c'est devenu vraiment invalidant (6 mois sans sortir seul), je suis allé voir un psychiatre, qui, bien évidemment a voulu me donner des médocs big_smile Texto, je lui ai mis le marché en main : Si c'est pour bouffer des saloperies qui ne soignent rien et ne font que "cacher la misère", je me remets direct à la came (j'étais au milieu de mes presque 10 ans sans aucun produit), il m'a dit ok on va faire sans...Il m'a appris à gérer, en parlant et en me faisant faire des exercices entre chaque scéance.

Alors, certes, les crises n'ont pas disparu du jour au lendemain, mais rien qu'en sortant de chez lui, j'étais si bien que parfois c'était comme si je m'étais fait un shoot eek, il m'a fallut une dizaine d'années pour en arriver à aujourdhui où, je croise les doigts, j'arrive de mieux en mieux à gérer et à m'apaiser quand je sens que ça vient.Parfois, j'ai besoin de m'allonger et de me concentrer sur ma respiration, mais, le plus souvent, j'arrive à gérer en vaquant à mes occupations...Et plus ça va, moins j'ai de crises et moins elles sont fortes...

Et tout ça, sans aucun médicament plus-un

Conclusion: Non, la codéine est loin d'être un bon remêde contre les crises d'angoisse d'une part, et, d'autre part, elle ne les favorise pas ou ne les provoque pas non plus.

Je veux dire par là, que, moi aussi avant de me retrouver paralysé par l'angoisse alors que j'étais accro à la codé depuis des années sans jamais en avoir fait, j'aurais pu penser et croire que c'était la codéine qui m'en protégeait, ben walou! Je pense que ça n'a rien avoir du tout...Avis perso

Et mon point de vue, (en dehors des emmerdement de la prohibition), c'est que je ne vois vraiment pas où est le progrès et l'avantage d'être accro à un AD ou à une Benzo plutôt qu'à de la codéine, surtout si on en retire moins de plaisir et plus d'effets secondaires désagréables...Et, du coup, je suis trés dubitatif sur le discours des psys et des soignants en général sur ce genre de cas que je soupçonne fortement d'étre plus imprégné de morale et de légalité que de réel  soucis uniquement thérapeutiques.

Amicalement


Qui pète plus haut que son cul, fini par se chier dessus!
Le pire con, c'est le vieux con, car on ne peut rien contre l'expérience!
Ce qui est bien chez les félés, c'est que de temps en temps ils laissent passer la lumière!

Hors ligne


Partidzero 
Nouveau Psycho
France
000
Date d'inscription: 19 Nov 2016
Messages: 63
Wouwwww,

Vos 2 réponses sont pour le moins.... Assez opposées mais proches....
Perso, à la base, je parlais de effets secondaires de la venlaflaxine...
On part loin là....
Je n'en suis pas encore a ce stade, j.ai pas mal de maux de tête, des soucis de bidon.   
Au niveau psy, j'ai du prendre toutes les drogues existantes.... (La.salvia divinarium a été la plus forte en x80).
Là j'ai un nouveau souci... Les insomnies !
Genre je me.couche à 22,.... Réveillé à 2 h,.. impossible.de.me.rendormir.... la.galere quand tu te lèves à 4 h30....
Là , j'suis obligé d'écouter du rock à donf ! (La musique m'apaise).
Je serre des dents... Mais à chaque jour sa peine, je n'angoisse plus ! (Sauf si je suis en repos et dors plus de 8h, alors que je dormais 12 h sous codé....
Ça remet vraiment l'esprit en place....
Là par exemple, j'ai envie de mettre le son à fond et danser ! ^^
Ai baissé ma prise de lysanxia à 2 (10mg)... Alors que j' étais à 4.....
En effet, s'il faut monter a 100 ou + de venlaflaxine, je le ferais, mais chez moi, ça inclus des diarrhées et des maux de tête....
Je verrais avec la psychiatre était mon médecin traitant....
Merci pour vos réponses.... J'me sens moins seul...
(Et la codéine, c'est sans addictions si on a des douleurs, si on l'a prends autrement, c'est dangereux wink )

Hors ligne


Mascarpone 
Vieux clacos corse pas coulant
France
10441
Date d'inscription: 19 Sep 2015
Messages: 4031

Partidzero a écrit

(Et la codéine, c'est sans addictions si on a des douleurs, si on l'a prends autrement, c'est dangereux wink )

gne Je ne vois pas vraiment ce que tu entends par dangereux ...thinking

La codéine, à fortiori si tu y es accro (donc utilisateur depuis longtemps) est un des produits et même des opiacés les moins dangereux...

Le seul danger que je pourrais lui concéder est pour les naïfs complets aux opiacés qui n'ont aucune idée de leurs capacités de métabolisations et qui feraient n'importe quoi en terme de dosages et de test allergique...(et bien sûr, pour les jeunes mineurs, mais ça, ça vaut pour tous les produits en ce qui les concerne...)

Encore que, le seul et unique vrai danger soit l'OD...Sinon, c'est un produit qui ne laisse aucune séquelles délétères sur les organes vitaux et le cerveau.


Qui pète plus haut que son cul, fini par se chier dessus!
Le pire con, c'est le vieux con, car on ne peut rien contre l'expérience!
Ce qui est bien chez les félés, c'est que de temps en temps ils laissent passer la lumière!

Hors ligne


Lilas24 
Psycho junior
France
1500
Date d'inscription: 31 Jul 2017
Messages: 285
Je t'adore Mascarpone, vraiment. Moi aussi je te suis un peu car j'aime ton point de vue  radical.

J'ai parfaitement conscience que mon expérience ne concerne que moi et que nous réagissons tous de manière distincte, notamment face à l'anxiété.

J'ai connu la codéine par la souffrance physique et je m'étais rendue compte qu'outre le fait que j'adorais ça, elle agissait un peu comme un anxiolytique sur moi. Quand mon trouble anxieux est devenu invalidant alors que je devais continuer à bosser, je me suis tournée vers la codéine et à tout le moins je dormais la nuit et je n'avais plus d'angoisse, même si mon acuité mentale a beaucoup baissé en journée.

Je sais qu'elle n'a jamais aidé vraiment pour mon anxiété mais à une époque ou la peur de la folie et une phobie médicale me tenaient, la codéine en vente libre a été un refuge nocturne pour moi, un doux cocon, un beau mensonge que je me faisais tous les soirs.

Maintenant, pour ce qui me concerne la venlafaxyne a un effet exceptionnel sur moi. C'est comme ça. Je n'ai jamais aimé ni détesté les AD mais il s'avère que celui là m'a libérée de la gangue de boue dans laquelle j'étais prisonnière. Je n'allais pas refuser par principe et continuer à souffrir pour souffrir.

Maintenant, je me bats contre mon trouble anxieux. Je fais une TCC avec un psychologue. J'ai aussi commencé la méditation qui me donne l'impression d'être une exploratrice d'un nouvel univers, c'est fascinant.

J'espère un jour être capable de mieux comprendre mon anxiété, par l'analyse de mes angoisse en face:

- soit intellectuellement c'est à dire en vue à la 3ème personne (c'est un truc que je fais dans le travail et il s'avère que s'observer en pleine crise d'anxiété est étonnant),
- soit par la méditation c'est à dire par le ressenti émotionnel sans le filtre de la petite voix intérieure (pour l'instant j'en suis incapable. Je peux méditer sur mes sensations corporelles mais pas sur mes émotions, ma voix intérieure fait écran).

A terme, je veux baisser l'AD puis l'arrêter même si mon addicto dit que mon TAG est si ancien qu'il est devenu chronique. Je m'en fous, je vais quand même essayer.

Tu vois, il y a de la place pour tout le monde et chacun fait ce qu'il peut pour aller mieux. Moi je vais mieux que bien depuis 6 mois alors que j'ai vécu 10 années  de plomb sous codéine, c'est comme ça, c'est mon parcours.

Le tien est différent et je le respecte totalement, je dois même dire que je l'admire car tu reviens de bien plus loin sur le plan de l'addiction.

Hors ligne


Partidzero 
Nouveau Psycho
France
000
Date d'inscription: 19 Nov 2016
Messages: 63
Hello à tous !
Changement de traitement > prozac.....
La venlaflaxine m'a vraiment fait trop d'effet... J'ai même pris l'apéro au taf... hmm Alors que je bosse avec des alcoolo dépendants.... Le pire c'est que je savais que j'allais me faire griller... 'fin bref... RDV médecine du travail, convoqué par mon responsable.....
Sinon, toujours cette galère (et ça fait pourtant 1 an pile que j'ai stoppé la codéine, par étape, avec mon médecin...), Les soucis gastriques... Sérieusement ça me gâche la vie....
Le.medecin m'a dit que ça pouvait prendre plusieurs mois à retrouver un équilibre, mais qu'evidemment, le prozac pouvait donner des diahrees...
Super tremblotte au reveil... (J'ai testé le 20 en cp seccables en 2 fois), mon médecin veut me faire passer au plus vite à 40... hmm
Le lysanxia me fait aussi moins d'effets et j'ai tendance à encore me renfermer sur moi même... Même si une fois que je suis sorti, je n'ai plus mes angoisses d'avant...
Pour résumer, la.tremblotte et les maux de  ventre perpétuels, j'en peux plus....
C'est arrivé à qq'un ? Des solutions ?!

Bien à vous et joyeuses fetes

Dernière modification par Partidzero (26 décembre 2018 à  18:47)

Hors ligne


soampi 
Nouveau membre
France
000
Date d'inscription: 22 Apr 2018
Messages: 9
Bonjour à tous,
J’ai commencé un traitement par de l’effexor 75 mg lp depuis une semaine , j’ai baissé la dose de moitié au bout de trois jours car j’etais Très endormie , grosses insomnies , mydriase et troubles de la vision. Malgré la baisse du dosage, je suis toujours gênée par ma vue et les insomnies , cependant niveau moral c’est mieux.
Est ce que les effets secondaires disparaissent rapidement ?
Merci beaucoup

Hors ligne


Lilas24 
Psycho junior
France
1500
Date d'inscription: 31 Jul 2017
Messages: 285
Bonjour,

Pour Soampi, moi aussi quand j'ai commencé l'effexor j'était fatiguée. C'était même plus que ça car à 37,5 mg au tout début, j'ai passé environ une petite semaine dans un état de fatigue telle que plusieurs fois j'ai du rentrer du travail car je ne tenais plus debout et que j'avais des malaise à cause de la vue comme toi. J'ai passé des après midi à dormir sur mon canapé incapable de bouger. J'ai aussi eu l'appétit coupé une semaine.

Ca a totalement disparu au bout d'une semaine. J'en prends 150mg maintenant et jamais plus je n'ai eu d'effet de fatigue depuis (je le prends le matin).

Après, tous les AD ont des effets secondaires qu'on peut considérer comme permanents et ça dépend de chacun. Pour moi la venlafaxyne c'est bouche sèche et pas mal de bleus, en tout cas plus qu'en temps normal.

Pour Partidezéro ça fait du bien d'avoir de tes nouvelles. Nous avons fini notre sevrage dégressif de la codéine presque en même temps je vois, moi c'était le 25 décembre 2017. Pour l'AD, quand on en a besoin,  c'est parfois difficile de trouver le bon: celui qui agira sur l'anxiété ou la dépression et qui n'aura pas trop d'effets secondaires sur le long terme.

Après pour les soucis de l'appareil digestif, moi aussi j'en ai toujours mais ils sont en partie différents. Ma généraliste me fait faire des examens sanguin et un scanner  pour vérifier tous les organes de l'abdomen car j'ai un marqueur d'infection élevé. Ensuite, je pense qu'il va falloir passer par la case gastro (j'ai tous les symptômes d'une gastrite, la barbe)... Ca fait peur car je me demande si je ne reçois pas l'addition de mes années d'abus.

L'idée d'un petit check up un an après la fin du sevrage te fais envie ?

Hors ligne


soampi 
Nouveau membre
France
000
Date d'inscription: 22 Apr 2018
Messages: 9
Bonjour ,
Merci beaucoup pour ces réponses . Ça va mieux depuis hier au niveau de la vue mais persistance des insomnies .
On verra si ça passe !
Encore merci

Hors ligne


Nico0 
Psycho junior
France
401
Date d'inscription: 23 Nov 2018
Messages: 230
Salut !

Tu es sous cette ad depuis combien de temps ?

Car généralement il faut maximum 3/4 semaines pour ressentir si l’ad fonctionne ou pas.

Si ça fais 2 mois que tu as des effets secondaires et aucune amélioration c’est qu’il ne convient pas ( c’est mon avis ).

Un ad doit te donner la pêche, aucune angoisse et aucun effets secondaires.

Quand Dieu créa le monde, il devait fumer une clope.

Hors ligne


soampi 
Nouveau membre
France
000
Date d'inscription: 22 Apr 2018
Messages: 9
Ça fait 7 jours que j’ai commencé. Je me sens mieux , les effets indésirables disparaissent progressivement à part l’insomnie.

Hors ligne


Nico0 
Psycho junior
France
401
Date d'inscription: 23 Nov 2018
Messages: 230
Ah très bien je pensais que tu le prenais depuis plus longtemps que ça, pardonne moi, dans ce cas c’est normal de ressentir des effets secondaires mais ils ne doivent pas être handicapant.

Bon courage à toi en espérant que tu revives avec ce traitement.

A +

Nico

Quand Dieu créa le monde, il devait fumer une clope.

Hors ligne


soampi 
Nouveau membre
France
000
Date d'inscription: 22 Apr 2018
Messages: 9
Bonjour à tous ,
J’ai fais appel à vous il y a quelques temps concernant les débuts sous Effexor. J’ai donc augmenté mes doses ( de 37,5 Mg à 75 mg ) depuis 4 jours . Ça fait 2,5 semaines que j’ai commencé ce traitement.
Autant je le sentais vraiment super bien la semaine dernière , là, moins . Comme si les effets étaient retombés .
Est ce normal ? Sachant que j’ai augmenté les doses il y a peu de temps ?
Merci à vous

Hors ligne


Partidzero 
Nouveau Psycho
France
000
Date d'inscription: 19 Nov 2016
Messages: 63

soampi a écrit

Bonjour à tous ,
J’ai fais appel à vous il y a quelques temps concernant les débuts sous Effexor. J’ai donc augmenté mes doses ( de 37,5 Mg à 75 mg ) depuis 4 jours . Ça fait 2,5 semaines que j’ai commencé ce traitement.
Autant je le sentais vraiment super bien la semaine dernière , là, moins . Comme si les effets étaient retombés .
Est ce normal ? Sachant que j’ai augmenté les doses il y a peu de temps ?
Merci à vous

Hello ! Perso, j'en parerais à mon.medecin... vite ! (Il y a des substances qui peuvent estomper l'effet de la sérotonine.... Mais ça dépasse mes compétences.
Bon courage !

Hors ligne


Lilas24 
Psycho junior
France
1500
Date d'inscription: 31 Jul 2017
Messages: 285
Bon, je mets mon grain de sel sans être médecin mais j'ai aussi ressenti cela avant de trouver le juste dosage de venlafaxyne.

Je suis partie de 37,5 et l'effet a été très rapide (sur l'anxiété ça agirait bien plus vite que sur la dépression), je suis passée assez vite à 75mg et là mon addicto a attendu un peu plus avant de monter pour trouver le bon dosage.

Jusqu'à 150mg, mon dosage actuel, j'avais donc une semaine bien et ensuite un retour d'anxiété pas monstrueux mais bien là quand même. A 150mg, ces montagnes russes ont disparu, c'est le bon dosage pour moi.

C'est donc peut être ça ton problème, trouver le bon dosage et comme partidezéro l'a dit, il faut voir ça avec ton médecin.

Hors ligne


Partidzero 
Nouveau Psycho
France
000
Date d'inscription: 19 Nov 2016
Messages: 63

Lilas24 a écrit

Bon, je mets mon grain de sel sans être médecin mais j'ai aussi ressenti cela avant de trouver le juste dosage de venlafaxyne.

Je suis partie de 37,5 et l'effet a été très rapide (sur l'anxiété ça agirait bien plus vite que sur la dépression), je suis passée assez vite à 75mg et là mon addicto a attendu un peu plus avant de monter pour trouver le bon dosage.

Jusqu'à 150mg, mon dosage actuel, j'avais donc une semaine bien et ensuite un retour d'anxiété pas monstrueux mais bien là quand même. A 150mg, ces montagnes russes ont disparu, c'est le bon dosage pour moi.

C'est donc peut être ça ton problème, trouver le bon dosage et comme partidezéro l'a dit, il faut voir ça avec ton médecin.

Désolé d'avoir mis autant de temps à répondre...

Oui il faut l'avis d'un médecin a chaque fois, même de la médecine du travail (an cas de maladie pro...).
Pour ma.part, l'arrêt de la codéine m'a causé beaucoup de soucis... Et j'ai paie encore les frais.... Rdv en gastro enterologie la semaine pro ... (Le foie a du morfler...)

Prenez soin de vous !

Hors ligne


Lilas24 
Psycho junior
France
1500
Date d'inscription: 31 Jul 2017
Messages: 285
Tu n'es pas le seul Partidezéro,

J'ai la chance que mon foie n'ait pas été touché et mes analyses sont de nouveaux normales. Par contre intestins et estomac ont morflé.

Jeudi, je vois un chirurgien car je dois me faire opérer d'un truc autour des intestins qui a été dissimulé par ma prise de codéine.

Après, je devrai voir un gastro pour l'estomac...

C'est comme ça mais j'ai cette étrange impression de dégout terrible vis à vis du paracétamol et de la codéine, comme si j'allais m'intoxiquer rien qu'en en prenant 1.

Dommage parce que si je me fais opérer, je ne vais pas couper aux opiacés, même quelques jours...

Hors ligne


soampi 
Nouveau membre
France
000
Date d'inscription: 22 Apr 2018
Messages: 9
Bonjour à tous ,
Je suis sous Effexor 75 mg depuis 6 semaines . Je préfère prendre ce traitement en deux fois par jours car je ressens moins d’effets secondaires ( marin et midi).
Le problème est qu’au début de mon traitement par effexor , j’ai arrêté le stilnox que je prenais depuis de nombreuses années ( 1 comprimé par jour). Depuis le début de mon traitement par effexor , je prends du xanax le soir (0,25mg à 0,5mg) et malgré ça, je dors toujours mal . Je me réveille le nuit et je fais des nuits courtes .
Qu’en pensez vous ?

Hors ligne


Daze
Psycho junior
France
401
Date d'inscription: 22 Aug 2018
Messages: 203
Blogs

soampi a écrit

Bonjour à tous ,
Je suis sous Effexor 75 mg depuis 6 semaines . Je préfère prendre ce traitement en deux fois par jours car je ressens moins d’effets secondaires ( marin et midi).
Le problème est qu’au début de mon traitement par effexor , j’ai arrêté le stilnox que je prenais depuis de nombreuses années ( 1 comprimé par jour). Depuis le début de mon traitement par effexor , je prends du xanax le soir (0,25mg à 0,5mg) et malgré ça, je dors toujours mal . Je me réveille le nuit et je fais des nuits courtes .
Qu’en pensez vous ?

Salut soampi, pour tes insomnies essaye d'en parler à ton généraliste pour qu'il te remette le Stilnox si il te faisait effet, ou au moins un benzo du style valium ça aide à s'endormir moi c'est ce que je prend


Pourquoi. 
     Je ne sais pas

Hors ligne


soampi 
Nouveau membre
France
000
Date d'inscription: 22 Apr 2018
Messages: 9
Merci pour cette réponse . Le xanax me faisait du bien au début mais je me réveillais quand même . Je pense que mon sevrage du stilnox et le traitement par effexor sont en causes .
J’ai rendez vous chez mon médecin , je vais essayer de voir si elle peut me prescrire de l’imovane plutôt car j’etais addict au stilnox et je n’ai pas envie de retomber là dedans .
La journée , je me sens bien , plus d’anxiete comme je pouvais ressentir avant. Vous pensez que mon dosage de l’effexor est trop faible car le soir , mes angoisses arrivent ?

Hors ligne



Répondre Remonter


Pour répondre à cette discussion, vous devez vous inscrire

Sujets similaires dans les forums, psychowiki et QuizzZ

[ Forum ] Interactions avec mon traitement
par djinsinthewood, dernier post 03 août 2018 à  02:59 par djinsinthewood
  5
[ Forum ] Paroxetine - Quel benzo pour commencer le traitement ?
par linec13, dernier post 02 juillet 2018 à  01:53 par Luci0le
  1
[ Forum ] Paroxetine - Traitement Dépression - Angoisse .
par In the mood of catharsis, dernier post 03 décembre 2018 à  17:25 par Madj
  5
    Psychoactif en Images
    Plus d'images psychoactives
    En ce moment sur PsychoACTIF  
     Psychoactif 
    La violence symbolique chez les usagers de drogues
    30 mai 2019Annonce de Equipe de PsychoACTIF
     Psychoactif 
    Quels sont les meilleurs témoignages sur Psychoactif ?
    25 mai 2019Annonce de Equipe de PsychoACTIF
     Appel à témoignage 
    Vos markets du DW favoris en ce mois de juin 2019 ?
    Il y a 1jCommentaire de Dapak (91 réponses)
     Appel à témoignage 
    Consommez vous de la cocaïne au travail ?
    Il y a 6jCommentaire de joel92 (25 réponses)
     Forum UP ! 
    Escitalopram - Escitalopram et codéine
    Il y a 1jDiscussion sans réponse depuis 12h
     Forum UP ! 
    Produits de coupe - Lidocaine comme produits de coupe de la coke
    Il y a 13hDiscussion sans réponse depuis 12h
     Forum 
    Ingérer - Faire un space cake avec du hash ?
    Il y a moins d'1mnCommentaire de Snap2 dans [Cannabis...]
    (1 réponse)
     Forum 
    Arrêt & Sevrage - URGENT cherche cure
    Il y a 15mnCommentaire de Meumeuh dans [Cocaïne-Crack...]
    (4 réponses)
     Forum 
    Aspect, gout & odeur - Avis de testeur de moonrock pour expérience
    Il y a 60mnCommentaire de Tigerate dans [Cannabis...]
    (4 réponses)
     Forum 
    Trombinoscope
    Il y a 1h
    56
    Commentaire de Meumeuh dans [Au coin du comptoir.....]
    (717 réponses)
     Forum 
    Baser - Débutant basage
    Il y a 2h
    2
    Commentaire de Bootspoppers dans [Cocaïne-Crack...]
    (38 réponses)
     Forum 
    Sniffer - Coke : Plein d’effets secondaires penible
    Il y a 2hCommentaire de Vivel dans [Cocaïne-Crack...]
    (6 réponses)
     Forum 
    Livraison - Risque postal à commander sur le deep web
    Il y a 2hCommentaire de Vivel dans [Anonymat et sécurité...]
    (2 réponses)
     Forum 
    Fin de mon abo d'un an à CyberGhost VPN
    Il y a 2hCommentaire de rootdjack dans [Anonymat et sécurité...]
    (2 réponses)
     Blog 
    La violence symbolique chez les usagers de drogues
    Il y a 35mn
    12
    Commentaire de Ocram dans le blog de Equipe de PsychoACTIF
    (11 commentaires)
     Blog 
    Arrêter l'IV
    Il y a 6h
    2
    Commentaire de nofutureorriding85 dans le blog de Thelma
    (11 commentaires)
     Blog 
    De retour de la pharmacie
    Il y a 9h
    1
    Commentaire de Janeplusone dans le blog de Daze
    (22 commentaires)
     
      QuizzZ 
    Etes-vous dépendant au tabac ?
    Dernier quizzZ à 00:26
     PsychoWIKI 
    Pregabaline (Lyrica), effets, risques, témoignages
     Topic epinglé 
    Mon "tout savoir sur l'Amanite Tue-Mouche"
     Nouveaux membres 
    nolor, Kyrtus, ZVMV, starsuckers nous ont rejoint et se sont présentés les trois derniers jours.
    S'identifier

    Mot de passe oublié

    Morceaux choisis 

     TR~First Acid Trip
    par Tropisme, le 15 Jun 2019
    Bon j'ai enfin reçu mon clavier je vais pouvoir vous conter cette histoire, tout d'abord le contexte le festival Ozora en Hongrie, pour commencer c'était mon tout premier festival de ce genre et ce fùt la plus grande expérience de ma vie et que j'y pense chaque jour depuis je m'y sentais telleme...[Lire la suite]
     Rencontres Psychohead à Paris le 19 juin à 19h
    par Tête de crêpe, le 20 Jun 2019
    Tellement d’accord avec ça. C’est exactement ce que PA m’a permis de parvenir enfin à faire, déculpabiliser. Ça a changé profondément ma façon de consommer. Et ma façon de me positionner face aux gens qui m’entourent et qui eux ne consomment pas. Et enfin, et c’est le plus importa...[Lire la suite]
     Sevrage Subutex 6 mois après
    par De noche, le 16 Jun 2019
    Bonjour! Je viens vous livrer mon expérience de sevrage de Subutex, après un peu + de 10 ans de TSO, aujourd'hui cela fait 6 mois et 6 jours que je vis sans. J'ai commencé l'héro en sniff à 20 ans, en rencontrant mon ex. Au bout d'1 an de rabla quotidienne j'ai commencé à lui piquer du sub...[Lire la suite]
    Tous les morceaux choisis
    Les derniers champis

    J'aime la photo et le vocabulaire ! dans [forum] Trombinoscope
    (Il y a 27mn)
    J'approuve dans [forum] J'ai l'impression d'être en dépression...
    (Il y a 2h)
    Texte mis dans les morceaux choisis de Psychoactif. (pierre) dans [forum] TR~First Acid Trip
    (Il y a 2h)
    Texte mis dans les morceaux choisis de Psychoactif. (pierre) dans [forum] Rencontres Psychohead à Paris le 19 juin à 19h
    (Il y a 4h)
    De la part de garycooper et de plotchiplocth dans [forum] Alcool, Valium, Codeine.... 5 jours pour se rattraper?
    (Il y a 5h)

    Pied de page des forums