Jugement incessants à cause de mon traitement méthadone / PsychoACTIF

Jugement incessants à cause de mon traitement méthadone

Publié par ,
2367 vues, 9 réponses
killeuse2luxe 
Nouveau Psycho
France
000
Inscrit le 01 Nov 2015
74 messages
Blogs
Bonsoir, je suis sous methadone depuis plusieurs années, j'ai vécue 2 grossesses sous methadone, avec mon ainée qui a fait un syndrome de sevrage.

J'ai éte suivie dans 2 centres, les 2 étaient au top, rien a dire, tres bon suivi,  celui dans lequel je suis actuellement, me connaissent depuis que j'ai 17 ans, il avait fait la relation avec le centre de ma.nouvelle ville quand j'avais déménagé, puis je suis revenue et ils ont repris le suivi.
Sauf que, en ce moment ils manquent cruellement de medecins, et me.proposent un medecin de ville.
Chose que je refuse totalement, j'ai déja testé, et mon dieu, on est les patients qu'ils ne veulent pas avoir !
Ils partent en vacances sans prevenir, donc jme suis.retrouvée sans traitement et ce a plusieur reprises, avec plusieurs medecins differents, on refusait de me.donner des rdv, je devais donc attendre.en consultation libre parfois 4h oui 4h pour une ordonnance !
Donc la je ne veux pas y retourner, je n'en peux plus de ce jugement permanent, que ce soit a l'hôpital quand j'ai accouché de mon fils, ou j'ai ete jugé, rabaissé a cause de mon traitement, heureusement pour ma fille, j'etais dans un hopital top... ou les pharmaciens qui vous parlent comme si que vous etiez une attardée ! C'est fatiguant ce jugement constant, surtout de la part du corps médical qui est censé nous soutenir, mais non.visiblement nous sommes.des patients dérangeants....

Avez vous deja vecu cette discrimination, j'ai l'impression que cette discrimination est pire quand on est une femme et une maman, on nous fait vivre un enfer, sauf que j'ai un.traitement de methadone, je me soigne ! bref vivement que je me sevre de la.methadone..

(/modo rick: j'ai complété le titre "à cause de mon traitement méthadone" pour que les visiteurs/membres comprennent pourquoi tu es discriminée juste en lisant le titre) /modo

Dernière modification par Rick (30 juin 2019 à  23:50)

Reputation de ce post
 
Texte mis dans les morceaux choisis de Psychoactif. (Rick)

Hors ligne

 

Ocram 
Psycho sénior
Suisse
12910
Inscrit le 25 Jan 2019
3814 messages
Blogs
Bonsoir,

C est un témoignage bien triste mais je crois malheureusement que c est une situation que vivent bien trop de femmes.

Je suis un homme et je ne me permettrais pas d'entraînement dire plus car je suis à mille lieux de pouvoir me mettre à votre place.

Je me permets juste de copié collé un bref article qui a été écrit pour le fanzine de Psychoactif à propos de la violence symbolique, cela va peut être te parler:

https://www.psychoactif.org/blogs/La-vi … 804_1.html

Plein de courage,

Ocram

Hors ligne

 

killeuse2luxe 
Nouveau Psycho
France
000
Inscrit le 01 Nov 2015
74 messages
Blogs
Merci pour ton lien ocram, je pense que les.hommes vivent aussi ce problème via les médecins ou pharmacien, mais il est vrai que pour les femmes, la maternité sous traitement est souvent difficile car beaucoup de jugement, ou alors a la pharmacie si j'ai mon fils avec moi, les pharmaciens se permettent des petites reflexions bien désagréables...

Hors ligne

 

RandallFlag 
Tonton floodeur
4311
Inscrit le 24 Jul 2018
1899 messages
Sans entrer dans les détails j'ai pu expérimenter ce genre de jugement.

Lors d'une surdose de stims qui m'a amené aux urgences.

Par les pompiers, puis par le personnel hospitalier.
Et ça n'a pas été un moment de plaisir. (Avec la surdose pour agrémenter l'expérience)

Les jugements ont la peau dure.
Et ça durera éternellement.
L'être humain est comme ça, malheureusement.

Les cons ça ose tout, c'est même à ça qu'on les reconnaît.

Hors ligne

 

Anonyme 218797
Banni
1400
Inscrit le 25 Oct 2014
611 messages
Blogs
Je me reconnais bcp dans ton temoignage (hors grossesse), mais oui souvent a l'hôpital qd tu dit que tu es sous methadone (des fois ils connaissent mm pas le medoc), donc tu mumure «addiction aux opiacés»...
T'en a qui changent direct de comportement, t'es plus vu comme 5min avant. T'en a qui font les moralisateurs et te disent ce sue tu sais deja. T'as le flippé du sida (car oui on est tous a l'iv et multi contaminé) qui prend moult précautions, et n'est pas serain pour la prisé de sang.....

Sinon les medecin de ville, a moins d'avoir une perle, c'est dur de trouver celui qui connaît ces problématiques, ne va pas juger, baisser drastiquement....


Je te comprends.
Surtt quand tu es hors conso, etre stigmatisé comme «junkie pas fiable» ça soule.
Meme qd on consomme dailleurs.

Bises et courage

Hors ligne

 

killeuse2luxe 
Nouveau Psycho
France
000
Inscrit le 01 Nov 2015
74 messages
Blogs

Anonyme 218797 a écrit

Je me reconnais bcp dans ton temoignage (hors grossesse), mais oui souvent a l'hôpital qd tu dit que tu es sous methadone (des fois ils connaissent mm pas le medoc), donc tu mumure «addiction aux opiacés»...
T'en a qui changent direct de comportement, t'es plus vu comme 5min avant. T'en a qui font les moralisateurs et te disent ce sue tu sais deja. T'as le flippé du sida (car oui on est tous a l'iv et multi contaminé) qui prend moult précautions, et n'est pas serain pour la prisé de sang.....

Sinon les medecin de ville, a moins d'avoir une perle, c'est dur de trouver celui qui connaît ces problématiques, ne va pas juger, baisser drastiquement....




Je te comprends.
Surtt quand tu es hors conso, etre stigmatisé comme «junkie pas fiable» ça soule.
Meme qd on consomme dailleurs.

Bises et courage

Cest exactement ca, des que tu mentionnes ton traitement les.comportements.changent...
Et pareil.pour les maladies j'ai.fais je ne sais combien de vois.l'hepatite car pour un truc benin ils.verifient des que je mentionne mon traitement...

Hors ligne

 

Mister No 
Pussy time
11931
Inscrit le 04 Aug 2014
7353 messages

Et pareil.pour les maladies j'ai.fais je ne sais combien de vois.l'hepatite car pour un truc benin ils.verifient des que je mentionne mon traitement...

Ils sont malgré tout obligés de maintenir une prévention plus importante sur les populations à risque, c'est peut être aussi parfois une bonne chose, même si tu n'injectes pas et que tu n'as pas d'autres comportements à risque.
Loin de moi de vouloir minimiser l'impact de ces stigmatisations dont nous sommes victimes de la part du corps médical, mais une prise de précaution supplémentaire est parfois nécessaire.


Just say no prohibition !

Hors ligne

 

Chêne 
Banni
France
1102
Inscrit le 22 Nov 2018
598 messages
Salut,

Peut-être peux-tu demander au centre s'ils connaissent un médecin qui connait le sujet et ne stigmatise pas les patients sous TSO ?

En général on finit par trouver, mais le problème c'est que ces médecins n'aiment pas trop qu'on parle d'eux en mode "Docteur X, le toubib des toxicos" parce qu'ils savent que quelques usagers de drogue vont abuser de leur capital sympathie et vont venir leur jouer du violon et aligner mensonge sur mensonge pour obtenir une ordo de tel ou tel médoc.

Sur le jugement et la discrimination, c'est déjà pas toujours facile lorsqu'on est un homme, mais une femme j'imagine même pas... On m'a déjà jugé parce que ma compagne et moi (non-consommatrice) avions décidé de faire un enfant alors qu'est-ce que ça doit être lorsque c'est la femme qui consomme.

Mais ne désespérons pas, on finit en général par trouver un médecin (ou un spécialiste) compréhensif et qui constate à l'usage que la personne qu'il a en face de lui est un être complètement normal, qui a une vie pas seulement faite de drogue, avec ses soucis, ses joies...

Hors ligne

 

TheRealSlimShady 
Psycho sénior
France
4700
Inscrit le 07 Aug 2017
1137 messages
Ce problème de discrimination de "l'usagé de drogues" en France est selon moi un problème sociétal important qui mérite qu'il y ai enfin des mesures de prises.

Femmes ou hommes, tous les usagés sont touchés à la seconde même où leur consommation est connue autour d'eux.
Je n'ose pas imaginer à quel point ça doit être difficile lorsque cette discrimination touche une grossesse qui est déjà en soi une période de grandes remises en question...

Cette discrimination on la retrouve à "tous les étages" de la consommation.
Elle est présente dès qu'il y a consommation connue, peut importe l'usage de la consommation : But récréatif ou thérapeutique
Quelque soit la substance utilisée elle est toujours là bien qu'on puisse je pense aisément faire une échelle des substances les plus et les moins stigmatisantes.
On la subit tous au moins une fois en général que l'on soit "fumeur de joint", "drogué de l'industrie pharmaceutique qui se shoot aux xanax", "cinglé qui prends du LSD", "Junkie qui se pique", "Abrutis défoncés qui tapent du pied dans un champs".

Cette discrimination de l'usager de drogues est transmise dès l'enfance à l'école et par les parents avec beaucoup de désinformation, clichés, préjugés, etc.
Quand on est gamin et qu'on écoute un adulte "La drOOOgue c'est mal !", "ça détruit totalement la santé", "ça t'isole", "ca rend pauvre et dependant", "tu finiras forcément en HP si t'en prends"
À l'école on t'apprends juste que c'est pas bien, illégal, et que tu peut faire un "bad trip" ou "rester bloqué" en plus de finir en prison...

Si on arrêté de vehiculer de fausses images on ferait déjà un grand pas en avant.

Un autre serait de decriminaliser afin qu'il n'y ai plus ce mur d'ignorance sur les effets, dangers, avantages, inconvénients, etc. de l'usage de drogue.
"Tous le monde" sait qu'en buvant de l'alcool tu vois double mais "personne" ne sait que le cannabis ne fait pas voir d'éléphants roses...
Pourquoi ? Parce que le cannabis est illégal. Du fait qu'il soit illégal il en devient tabou, du fait qu'il soit tabou les informations sur le sujet se contredisent entre les "pro" et "anti" menant à une énorme désinformation avec d'un côté ceux qui pensent que tu peut "mourir d'une overdose de cannabis" et de l'autre ceux qui pensent que "fumer un joint va te guérir du cancer"

Le plus ironique dans tout ça c'est qu'on tais les effets des drogues pour protéger les gens alors qu'en même temps c'est parce que les gens n'en connaissent pas les effets qu'il veulent essayer une drogue

Analysez vos prods avec SINTES
Contactez https://rdr-a-distance.info/index.php/materiels pour du matériel de conso à moindre risque
Et surtout, amusez-vous avec bienveillance.

Hors ligne

 

El_Globox 
Nouveau membre
France
000
Inscrit le 03 Jul 2019
1 message
Bonjour killeuse2luxe et merci pour ton témoignage.

Certains professionnels de santé ont effectivement un regard moralisateur et c'est navrant puisqu'au lieu d'instaurer le dialogue ça risque de le rompre définitivement.

Je pensais être à des années lumières de tout ça mais lorsque la vente libre de codéine a été brutalement arrêtée en plein été à la veille d'un jour férié je l'ai expérimenté.

Regards réprobateurs, morale, rendez-vous chez le médecin annulé à la dernière minute un samedi, pharmacien qui ne fait pas confiance et préfère attendre la réouverture du cabinet le  lundi plutôt que d'éviter des souffrances inutiles au patient en lui donnant un traitement court permettant de vérifier les dires du patient ...

Un petit cycle actualisé relatif aux drogues et aux pathologies mentales dans le cadre des études médicales et pharmacologiques s'imposerait si ce n'est déjà fait.

Hors ligne

 


Répondre Remonter


Pour répondre à cette discussion, vous devez vous inscrire




    Psychoactif en Images
    Plus d'images psychoactives
    En ce moment sur PsychoACTIF  
     Appel à témoignage 
    Le manque de cannabis
    Il y a 1jCommentaire de Lolla (57 réponses)
     Appel à témoignage 
    Enquete sur les pratiques d'injection de la morphine
    09 août 2020Commentaire de Huile (43 réponses)
     Forum UP ! 
    Dosage - 150mg de Chlorhydrate d'éthylmorphine (Codéthyline BePB)
    Il y a 1jDiscussion sans réponse depuis 12h
     Forum UP ! 
    Effets - Oxycodone ou morphine?
    Il y a 1jDiscussion sans réponse depuis 12h
     Forum 
    Constipation depuis 10 jours, sa craint ?
    Il y a moins d'1mnCommentaire de Carambar dans [Heroïne...]
    (2 réponses)
     Forum 
    Mission d’information commune - Rapport d’étape sur l’usage thérap...
    Il y a 38mnCommentaire de Stelli dans [Actualités...]
    (9 réponses)
     Forum 
    Tolérance en fumant une fois par semaine ?
    Il y a 1hCommentaire de Tadalafellas dans [Cannabis...]
    (3 réponses)
     Forum 
    Dosage - Dosage des truffes
    Il y a 1h
    1
    Commentaire de Gabith dans [Psilocybe - Champigno...]
    (12 réponses)
     Forum 
    Dépersonnalisation & déréalisation - LSD et déréalisation
    Il y a 2h
    4
    Commentaire de Trippouw dans [LSD 25...]
    (27 réponses)
     Forum 
    Trip Report - LSD au lycée
    Il y a 2h
    1
    Commentaire de Trippouw dans [LSD 25...]
    (7 réponses)
     Forum 
    Expériences - Codéine + bromazepam anxiété
    Il y a 2hCommentaire de zHanky dans [Codéine et dihydrocod...]
    (6 réponses)
     Forum 
    Sevrage codoliprane et TSO
    Il y a 2hCommentaire de NEW101 dans [Codéine et dihydrocod...]
    (9 réponses)
     Blog 
    Faut bien un début
    Il y a 2h
    1
    Commentaire de kris68 dans le blog de kris68
    (6 commentaires)
     Blog 
    Chap. 2 adolescence, dépression et drogues, cocktail explosif.
    Il y a 2hNouveau blog de Swissman dans [No comment]
     Blog 
    JE SUIS LA DROGUE! Trouvaille !
    Il y a 3hCommentaire de kris68 dans le blog de Cris
    (4 commentaires)
     
      QuizzZ 
    Consommez-vous le MDMA/Ecstasy à moindre risque ?
    Dernier quizzZ à 01:04
     PsychoWIKI 
    CBD (Cannabidiol), effets, risques, témoignages
     Topic epinglé 
    Neurchi de Psychoactif
     Nouveaux membres 
    AlixMa, doczen, Heroinman, Keup45 nous ont rejoint et se sont présentés les trois derniers jours.
    S'identifier

    Mot de passe oublié

    Morceaux choisis 

     La pipe universelle : nouvel outil pour réduire les risques et dommages liés à l'inhalation
    par LLoigor, le 13 Sep 2020
    Bon j'ai enfin pu tester cette nouvelle pipe de SAFE. La voilà : J'ai un questionnaire que je vais leur renvoyer avec ceux des personnes a qui j'ai passé une pipe pour qu'ils testent aussi. Moi je l'ai testé avec de la méthamphétamine, mais hélas et j'en avais parlé avec une personne...[Lire la suite]
     TSO Codéine ==> Buprénorphine
    par alex92200, le 12 Sep 2020
    Bonjour à tous, Je reviens 2 ans plus tard pour donner des nouvelles et puis peut-être qu'un petit UP après tout ce temps passé pourra en aider certains qui se posaient les mêmes questions que moi. J'aborderais mon message sous deux formes : personnelle et le TSO en lui même. Au niveau pe...[Lire la suite]
     Témoignage sur l'hyperèmèse cannabinoïde
    par Catelya63, le 11 Sep 2020
    Salut à tous. Je viens poster mon témoignage sur le syndrome d'hyperèmèse cannabinoïde, pour expliquer et en espérant que ça puisse aider si quelqu'un était dans ce cas. J'étais consommatrice de cana depuis mes 15 ans, j'en ai aujourd'hui 24, et j'ai stoppé cette année. Presque 9 ans de...[Lire la suite]
    Tous les morceaux choisis
    Les derniers champis

    Super dégradant, réducteur+++, aucun argument à visée RdR, pathetique en somme! dans [forum] Premier shoots
    (Il y a 48mn)
    Le jugement dans toute sa splendeur dans [forum] Premier shoots
    (Il y a 2h)
    Absurde et réducteur au possible.- Sociop dans [forum] Premier shoots
    (Il y a 3h)
    merci des conseils dans [forum] DMT et e.cig
    (Il y a 3h)
    Réponse très claire merci - Akaion dans [forum] Loprazolam, IV, mélange et qualité de sommeil
    (Il y a 4h)

    Pied de page des forums