Un appel à l'aide pour un accros au crack en détresse / PsychoACTIF

Un appel à l'aide pour un accros au crack en détresse

Publié par ,
2887 vues, 14 réponses
little_boy 
Nouveau membre
France
000
Inscrit le 15 Aug 2019
10 messages
Bonjour, bienvenue et merci d'être ici,


Je suis nouveau et sachez que j'ai énormément hésité depuis maintenant plusieurs années à venir chercher de l'aide sur votre forum... Je suivais beaucoup de topics en anonyme par le passé, utilisant les problèmes d'inconnus mais surtout le soutien apporté par la communauté comme petit réconfort...



Aujourd'hui je me lance, suite à beaucoup d'échecs, dans cette appel à l'aide car je pense ne plus pouvoir être capable de me combattre mes démons. Et si par hasard comme pour moi par le passé cela peu aidé ou apporté du soutien à quelqu'un qui comme moi resté dans l'anonymat, ça serait un réel honneur.

Je suis un jeune de 26 ans mon passé de consommateur a commencé à :

16 ans lors de mon départ, suite à beaucoup de maltraitance au sein de ma famille, pour un appart étudiant en face de mon lycée avec en prime un accompagnement éducatif. J'ai commencé comme beaucoup par le cannabis jusqu'à mes :

18 ans
ou à la suite d'une rupture difficile j'ai craqué pour de la coke + la mdma que mes potes, enfin je sais pas trop, voulaient tellement que j'essaie (c'était soit disant incroyable). Moi qui était contre tout ces produits, je suis devenu rapidement dépendant, super accros à ce super pouvoir sans lequel je ne pouvais plus sortir.

Un an plus tard, donc à :

19 ans
, me voilà, lancé dans l'univers fulgurant des freeparty chaque week-end : coke, speed, md, extazy, ça y aller à gogo...

Quelques temps plus tard, je vais faire la rencontre de nouvelles personnes plus en lien au traffic de stup, qui se trouve être malheureusement de très gros consommateurs de came, crack et j'en passe...

Je craquerai donc vers mes :

20 ans
, je céderai pour commencer à la rabla, puis en suivant au crack qui me rendront follement accros... 


Aujourd'hui ça va faire 6 ans que je consomme régulièrement du crack cette drogue qui rend fou et qui a rapidement prit l'emprise sur tout. Plus qu'une seule raison de se lever : trouver de l'argent afin de remplir un vide, un manque, une pulsion. Se mettre à voler jusqu'à ça propre famille.


Ah oui, je suis suivi au CSAPA depuis mes 22 ans mais malheureusement ça ne m'aide pas vraiment j'ai du mal à me confier aux psy et infirmières.


Ça va faire un an et demi que je suis en arrêt maladie suite à un enchaînement de plusieurs cures. Elles se passeront très bien, jusqu'au retour au bercail. Rechute encore plus dure... J'essaie et commence l'injection que j'arrêterai rapidement suite à un suicide sauvé de justesse par ma mère. (60 Xanax 0.5, 15 Imovan et 400mg de méthadone) et cela 4 fois, sans compter la partie en réanimation, plusieurs jours de coma et un internement en hp sur plusieurs périodes, plus ou moins longues.


Je vais donc enchaîné, rechute, ts, hp et cela à  répétition. J'ai par la suite retenté une cure puis une communauté thérapeutique en vain. Retour chez mes parents... reconso encore plus vénère, j'en suis malheureuse à 15g de crack en une semaine. Je n'ai plus d'espoir et me sent impuissant face au crack.

Voilà si quelqu'un s'égare par hasard et que par pure folie prenne un moment pour me lire ça serait juste fou vu le peut d'espoir qu'il me reste. Si jamais tu, oui toi, as un conseil ou un semblant d'aide à m'apporter je t'en prie n'hésite surtout pas.


Ps : J'ai pour arranger le tout un gigantesque manque de confiance en moi. Je tenais aussi à rajouter que, bien sur, cela résume une petite partie des galères que la drogue m'a très gentiment apporté.


Peace et vraiment merci si tu prend le temps de répondre.

Dernière modification par little_boy (18 août 2019 à  13:53)

Hors ligne

 

RandallFlag 
Tonton floodeur
200
Inscrit le 24 Jul 2018
1899 messages
Salut Little boy

En fait ça va être dur de t'apporter une réponse.

A mon humble avis la drogue n'est pas "le problème".
De ce que j'en lis, tes consommations sont plutôt une "conséquence" de ton parcours difficile.

Les drogues t'ont servi d'exutoire, et de réconfort pour supporter ton mal être qui était déjà existant avant même de consommer.

Comme dans beaucoup de cas (y compris le mien) la manière la plus efficace de sortir la tête de l'eau n'est pas de se sevrer de force, mais plutôt de comprendre "pourquoi" on consomme a outrance.

Et une fois le "pourquoi" trouvé, il faut le traiter.
Suite a cela, de manière logique il ne restera que la consommation festive/plaisir.
Et ce sera bien plus gérable.

Alors je sais c'est plus facile à dire qu'à faire.

Et se faire aider est une étape primordiale.
(Psychologue, psychiatre, accompagnement thérapeutique etc etc)
Mais trouver un thérapeute en phase avec soi n'est pas toujours chose facile non plus, il ne faut pas se décourager et ne pas s'en cantonner aux CSAPA.

J'espère ne pas avoir été trop brouillon dans ma réponse.
Pour synthétiser, la drogue n'est pas ton problème. (Même si ça n'arrange rien ça c'est indéniable)

Tant que la souffrance qui te pousse a consommer de manière hors normes ne sera pas traitée, tu seras dans une impasse.

Bien sûr cela reste mon avis, et je peux me planter aussi.

Courage tu es jeune et tu commence a peine a arpenter le dur chemin qu'est la vie.

Cordialement.
Reputation de ce post
 
Réponse pleine de bon sens. Tête de crêpe
 
Rick
 
Une des meilleurs réponse apportable je trouve. Stupeflip

Les cons ça ose tout, c'est même à ça qu'on les reconnaît.

Hors ligne

 

little_boy 
Nouveau membre
France
000
Inscrit le 15 Aug 2019
10 messages

RandallFlag a écrit

Salut Little boy

En fait ça va être dur de t'apporter une réponse.

A mon humble avis la drogue n'est pas "le problème".
De ce que j'en lis, tes consommations sont plutôt une "conséquence" de ton parcours difficile.

Les drogues t'ont servi d'exutoire, et de réconfort pour supporter ton mal être qui était déjà existant avant même de consommer.

Comme dans beaucoup de cas (y compris le mien) la manière la plus efficace de sortir la tête de l'eau n'est pas de se sevrer de force, mais plutôt de comprendre "pourquoi" on consomme a outrance.

Et une fois le "pourquoi" trouvé, il faut le traiter.
Suite a cela, de manière logique il ne restera que la consommation festive/plaisir.
Et ce sera bien plus gérable.

Alors je sais c'est plus facile à dire qu'à faire.

Et se faire aider est une étape primordiale.
(Psychologue, psychiatre, accompagnement thérapeutique etc etc)
Mais trouver un thérapeute en phase avec soi n'est pas toujours chose facile non plus, il ne faut pas se décourager et ne pas s'en cantonner aux CSAPA.

J'espère ne pas avoir été trop brouillon dans ma réponse.
Pour synthétiser, la drogue n'est pas ton problème. (Même si ça n'arrange rien ça c'est indéniable)

Tant que la souffrance qui te pousse a consommer de manière hors normes ne sera pas traitée, tu seras dans une impasse.

Bien sûr cela reste mon avis, et je peux me planter aussi.

Courage tu es jeune et tu commence a peine a arpenter le dur chemin qu'est la vie.

Cordialement.

Je te remercie énormément pour ta réponse pleine de vérité et je suis certain que tu m'as fort bien cerné.

La seule chose que je n'arrive pas a m'expliquer c'est  qu'en effet mes consommations on était par le passé des conséquences à beaucoup de violence  puis du manque d'affection et de la peur d'être abandonné comme je l'ai été avec mes parents lors de ma période lycée. Quand j'ai commencé la came le crack ça avait comme but de me détruire afin d'atteindre par ce moyen mes parents et ce jusqu'à 22 ans.

Le truc qui me fait peur c'est que mon comportement avec les stupéfiants à toujours été décalé en rapport aux autres, j'ai toujours été dans l'extrême.
Mes amis consommai pour le plaisir les week-end par exemple alors que pour ma part je ne pouvais pas m'arrêter là semaine... en cours, en bts, en apprentissage et au travail. Que ce soit coke speed au début, après came mais maintenant je sent que je ne peux m'en passer rien que pour vivre. Je serai à la rue si j'avais pas eut du soutien de ma famille plus éloigné.


J'ai aussi perdu beaucoup d'amis suite à ces comportements déviant. Et j'ai beaucoup d'idées noirs qui me traversent vraiment souvent. Enfin bref j'ai peur de pas pouvoir malgré mon âge arriver à changer quoi que ce soit.

En tout cas je comprend vraiment ton retour et j'ai toujours su au fond de mois que ça ne tournait pas rond. Ta réponse m'a redonné un peu d'espoir.

Merci mille fois pour le temps que tu m'as accordé.

PS : Je tenais à rajouter que je suis de lourd traitement c'est ce que les professionnels on trouvé de mieux pour m'aider... Pour ma part je me sent dépendant de à tout les niveaux, stupéfiants, benzo...

Depuis mes 20/22ans :


Méthadone 70mg le matin
Velafaxine 75mg matin midi
Xanax 0.5 matin midi soir
Quetiapine 300mg au coucher
Imovan au coucher
Tercian en si besoin

Dernière modification par little_boy (18 août 2019 à  16:21)

Hors ligne

 

RandallFlag 
Tonton floodeur
200
Inscrit le 24 Jul 2018
1899 messages
T'inquiètes pas il n'est jamais trop tard pour redresser la barre et prendre un autre chemin.

Moi même aillant eu une enfance/adolescence compliquée et des relations familiales nocives, je suis entré dans une spirale de consommations compulsives.
J'étais un addict potentiel a tout ce qui m'apportait une évasion.

Et ça j'ai mis du temps a le comprendre.
J'ai même fait du mal et inquiété ceux que j'aimais et qui comptaient vraiment. (Ma femme et mes enfants)

Je n'ai réagi qu'à 35ans.
Car avant j'estimais ne pas avoir besoin d'aide.
Le déclic s'est fait grâce a un toubib généraliste qui a pris le temps de discuter avec moi.
(Un toubib hors normes, une perle de la profession)

Ce qui est fait est fait, et ne peux être défait.

Alors a présent tu as deux solutions.

Soit tu continues sur le schéma actuel.

Soit tu vas de l'avant, tu oublies toutes culpabilisations (ça ne sert a rien a part te tirer vers le bas), sans pour autant ne pas tirer des leçons du passé.

Et tu décides a partir de maintenant de t'aider et de te faire aider.
Et pas forcément pour la drogue en général, mais pour aller mieux tout court.

Je te souhaites le meilleur pour la suite.
Amicalement.
Reputation de ce post
 
Temoignage encourageant ! Ocram
 
Bons conseils. Hilde

Les cons ça ose tout, c'est même à ça qu'on les reconnaît.

Hors ligne

 

little_boy 
Nouveau membre
France
000
Inscrit le 15 Aug 2019
10 messages
Je viens de rencontrer la fameuse haine, faille temporelle ou juste une vie de m... Celle qui, quand tu as fini d'écrire tout ton commentaire et tu en es super satisfait car tu as réussi à dire ce que tu souhaitais sans faire 9999999 paragraphes, ose planter sans pression avec aucun moyen de récupérer ce fichu texte.

Je voulais encore une fois te remercier sincèrement pour le temps que tu m'as accordé tout autant que l'expérience que tu as partagée.

En tout cas tu me rassures dans ma médiocrité.

Je pense que ce forum et l'un des meilleurs enfin par meilleurs je veux dire que dans son fonctionnement tout est fait pour réussir, en tout cas, dans la partie d'entraide.
Dans le sens où une personne qui connait un minimum ce que l'autre peu sembler avoir comme problématique ou, tout simplement, comme vie "peu commune", sera souvent plus juste et plus enclin à analyser et voir ce qui pourrait l'aider à atteindre un certain bonheur ou joie de vivre la vraie vie.
Alors que selon moi un professionnel qui n'a aucune idée de ce que peut vivre la dite personne aura forcément moins de force dans ces propos qui sortent de bouquin.

Mon médecin traitant, il y a quelques années, m'avait proposé de rencontrer d'anciens consommateurs qui avaient réussis à enfin s'en sortir enfin qui sont sur la bonne pente car on ne guérit vraiment jamais et ce qui pour moi serait un excellent outil.

En tout cas dans ta manière d'échanger j'ai vraiment prit, et ça pour l'une des premières fois, du plaisirs à me confier mais surtout à échanger a mon sujet.

Venant de toi, Randal, j'ai vraiment écouté mais surtout accepté ce que d'autres professionnels auraient pu me dire de manières différentes.
Sans ton expérience qui, pour ma part, sur ce sujet et je dis bien sur ce sujet (je ne vais pas non plus les blâmer), est primordial.

Enfin ça, après, ça reste un avis personnel.

Bonsoir à vous,
Cordialement.

Dernière modification par little_boy (18 août 2019 à  18:57)

Hors ligne

 

RandallFlag 
Tonton floodeur
200
Inscrit le 24 Jul 2018
1899 messages
Ben franchement y'a vraiment pas de quoi me remercier.
On est tous là pour ça sur ce forum s'entraider par le partage de nos expériences et de nos connaissances.

Reste dans le coin, donne nous de tes nouvelles de temps en temps, partage nous tes doutes et tes difficultés si tu en as dans ta démarche, et on (pas forcément moi) sera la pour te répondre.

Bienvenue sur PA mon ami.
wink
Reputation de ce post
 
Quel acceuil! Merci pour cette série de posts :)/Agartha
 
Pas de meilleures réponses possibles, la classe Randall . Yopski

Les cons ça ose tout, c'est même à ça qu'on les reconnaît.

Hors ligne

 

Meumeuh
Animateur PsychoACTIF
5300
Inscrit le 21 Nov 2017
2441 messages
Blogs
Salut a toi little boy;

Comme te l'a dit Randall, c'est sûrement plus profond  ,
tu soulignes toi-même avec l'exemple de la peur de l'abandon ...

bref juste pour te dire, que ça se retranscrit par ta consommation compulsive du caillou,mais ça pourrait être avec les Jeux d'argent, à la bouffe, le sexe ...

Je te souhaite de pouvoir, trouver le moyen déjà que ça devienne plus un plaisir,
et donc  peut-être d'avoir une conso plus gérable... ou l'arrêt complet c'est toi qui décides.

Mais forcement  c'est plus facile à dire, je te dis cela en connaissance de cause big_smile


à Bientôt


MM

Dernière modification par Meumeuh (18 août 2019 à  19:56)

Hors ligne

 

RandomUser1 
Banni
Kyrgyzstan
000
Inscrit le 18 Aug 2019
7 messages
Je vais peut être pas apporter grand choses, mais je comprend énormément ta souffrance, ayant quelque potes accro a la Free base, j'en ai vu finir complétement taré, être dans le déni quand on parlent de leurs addiction.

certains dans leurs discutions en sont réduit a dire que "ah ouais" "nan" "oui" "mais non" "ah ok".

après je vois que tu as un vécu plutôt difficile donc ça peut compliqué la tache.

déjà coupe les ponts avec tes dealers, essaie si tu as des thunes de changer de ville, de préférence un coin bien paumé, trouve toi un sport, essaie d'avoir un animal de compagnie (de préférence un chien), geek un peu cultive toi enfin bref fait plein plein de truc sauf te droguer a la base.

Salut a toi et bon courage ^^

Hors ligne

 

RandallFlag 
Tonton floodeur
200
Inscrit le 24 Jul 2018
1899 messages

RandomUser1 a écrit

déjà coupe les ponts avec tes dealers, essaie si tu as des thunes de changer de ville, de préférence un coin bien paumé, trouve toi un sport, essaie d'avoir un animal de compagnie (de préférence un chien), geek un peu cultive toi enfin bref fait plein plein de truc sauf te droguer a la base

Ouais.... Mais non.

Quand on se gratte le cul de manière compulsive, la solution n'est pas de se couper les mains pour arrêter de se gratter.

Mais plutôt de trouver et traiter la cause de ces démangeaisons.

Des dealers y'en a partout.
Celui qui veut trouver trouvera.

Et je parle même pas du darknet qui fait qu'un déménagement ne changera rien.

Sinon ce serait trop facile.

T'es accro au crack ?
Prends un chien, lis un livre et vas courir tous les matins. Tes soucis seront réglés...roll

Fuir n'a jamais été une solution pérenne.

Et tant que j'y suis, entre ton jugement sur tes potes addicts et ton "j'ai pas une gueule de tox" sur ton autre post, je suis pas sûr que tu sois en phase avec l'esprit de psychoactif.
AMHA.

Dernière modification par RandallFlag (18 août 2019 à  20:27)


Les cons ça ose tout, c'est même à ça qu'on les reconnaît.

Hors ligne

 

Rick
Modérateur
7001
Inscrit le 18 Sep 2018
4365 messages
Blogs
Topic nettoyé
Le trolling, les taunts, le flood et leurs réactions ont été supprimé. Merci de rester sur la bienveillance respect entraide. Et de se concentrer sur les besoins de l'auteur.

Contacter ou analyser un échantillon de drogue (gratuitement et anonymement)? envoyez un mail à l'équipe : modos@pscychoactif.org
https://www.psychoactif.org/sintes

Hors ligne

 

Arcalys 
Nouveau membre
France
100
Inscrit le 16 Aug 2019
23 messages
Blogs
Bonjour,
Tout d'abord bon courage à toi dans tes démarches pour sortir de tes problèmes Little Boy, c'est une situation des plus compliquées mais que j'espère te voir régler.
Je m'adresse ici autant à toi qu'à RandallFlag lorsqu'il parlait d'adopter un chien (animal plein d'émotions, très partageur avec une empathie certaine, j'en ai moi-même un), lire un livre, courir (très bon pour se vider la tête mais il ne faut pas y un calvaire de a à z) ou même faire des randonnées, se balader dans des mieux calmes, naturels. Ma question est telle: diversifier ses activités (certains types j'ose imaginer) peut-il aider à améliorer conditions mentales comme physiques?
Je ne serais sûrement pas d'une grande aide Little Boy, je n'ai pas assez de vécu pour t'informer, pur novice que je suis. RandallFlag a déjà tout dit, mais l'apport d'une diversité dans tes activités, avec une volonté s'améliorant au fur et à mesure du temps, me faisait penser que cela pouvait l'être utile. Je cherche donc une réponse, pour pouvoir t'en apporter une plus adaptée à ta situation.
Peace and Love à toi Little Boy, prends mon courage et utilises le

"S'il n'y a pas de solution, c'est qu'il n'y a pas de problème."  Vénérable Shadok
Un jour, Dieu créa la drogue. Se voyant dépendant, il créa les humains

Hors ligne

 

Slyderage 
Nouveau membre
France
000
Inscrit le 13 Aug 2019
20 messages

little_boy a écrit

Bonjour, bienvenue et merci d'être ici,


Je suis nouveau et sachez que j'ai énormément hésité depuis maintenant plusieurs années à venir chercher de l'aide sur votre forum... Je suivais beaucoup de topics en anonyme par le passé, utilisant les problèmes d'inconnus mais surtout le soutien apporté par la communauté comme petit réconfort...



Aujourd'hui je me lance, suite à beaucoup d'échecs, dans cette appel à l'aide car je pense ne plus pouvoir être capable de me combattre mes démons. Et si par hasard comme pour moi par le passé cela peu aidé ou apporté du soutien à quelqu'un qui comme moi resté dans l'anonymat, ça serait un réel honneur.

Je suis un jeune de 26 ans mon passé de consommateur a commencé à :

16 ans lors de mon départ, suite à beaucoup de maltraitance au sein de ma famille, pour un appart étudiant en face de mon lycée avec en prime un accompagnement éducatif. J'ai commencé comme beaucoup par le cannabis jusqu'à mes :

18 ans
ou à la suite d'une rupture difficile j'ai craqué pour de la coke + la mdma que mes potes, enfin je sais pas trop, voulaient tellement que j'essaie (c'était soit disant incroyable). Moi qui était contre tout ces produits, je suis devenu rapidement dépendant, super accros à ce super pouvoir sans lequel je ne pouvais plus sortir.

Un an plus tard, donc à :

19 ans
, me voilà, lancé dans l'univers fulgurant des freeparty chaque week-end : coke, speed, md, extazy, ça y aller à gogo...

Quelques temps plus tard, je vais faire la rencontre de nouvelles personnes plus en lien au traffic de stup, qui se trouve être malheureusement de très gros consommateurs de came, crack et j'en passe...

Je craquerai donc vers mes :

20 ans
, je céderai pour commencer à la rabla, puis en suivant au crack qui me rendront follement accros... 


Aujourd'hui ça va faire 6 ans que je consomme régulièrement du crack cette drogue qui rend fou et qui a rapidement prit l'emprise sur tout. Plus qu'une seule raison de se lever : trouver de l'argent afin de remplir un vide, un manque, une pulsion. Se mettre à voler jusqu'à ça propre famille.


Ah oui, je suis suivi au CSAPA depuis mes 22 ans mais malheureusement ça ne m'aide pas vraiment j'ai du mal à me confier aux psy et infirmières.


Ça va faire un an et demi que je suis en arrêt maladie suite à un enchaînement de plusieurs cures. Elles se passeront très bien, jusqu'au retour au bercail. Rechute encore plus dure... J'essaie et commence l'injection que j'arrêterai rapidement suite à un suicide sauvé de justesse par ma mère. (60 Xanax 0.5, 15 Imovan et 400mg de méthadone) et cela 4 fois, sans compter la partie en réanimation, plusieurs jours de coma et un internement en hp sur plusieurs périodes, plus ou moins longues.


Je vais donc enchaîné, rechute, ts, hp et cela à  répétition. J'ai par la suite retenté une cure puis une communauté thérapeutique en vain. Retour chez mes parents... reconso encore plus vénère, j'en suis malheureuse à 15g de crack en une semaine. Je n'ai plus d'espoir et me sent impuissant face au crack.

Voilà si quelqu'un s'égare par hasard et que par pure folie prenne un moment pour me lire ça serait juste fou vu le peut d'espoir qu'il me reste. Si jamais tu, oui toi, as un conseil ou un semblant d'aide à m'apporter je t'en prie n'hésite surtout pas.


Ps : J'ai pour arranger le tout un gigantesque manque de confiance en moi. Je tenais aussi à rajouter que, bien sur, cela résume une petite partie des galères que la drogue m'a très gentiment apporté.


Peace et vraiment merci si tu prend le temps de répondre.

Bonjour j’ai lu dans un topic ici il y a un médicament pour la coke tu peux le trouver en cherchant un petit peu je pense qu’il peut aider à plus

Hors ligne

 

Hilde 
Adhérent PsychoACTIF
France
1300
Inscrit le 04 Feb 2019
1025 messages
Blogs

Slyderage a écrit

Bonjour j’ai lu dans un topic ici il y a un médicament pour la coke tu peux le trouver en cherchant un petit peu je pense qu’il peut aider à plus

S'agit-il d'une plaisanterie?

Sérieusement, quelle est la valeur ajoutée d'un tel commentaire, qui plus est reprend inutilement le post de départ dans son intégralité et encombre la discussion?

Si tu ne peux nommer le produit mystérieux que tu évoques ou en faire une description, si tu renonces à proposer des liens, externes vers des références qui présentent le produit, ou internes qui renvoient aux discussions qui portent sur ce produit, comment espères-tu aider little_boy?


Faut pas chercher midi à quatorze heures -
"19 heures c'est un peu tôt"

Hors ligne

 

Slyderage 
Nouveau membre
France
000
Inscrit le 13 Aug 2019
20 messages
J’ai trouvé le nom du médicament je te fais un copier coller:

Le méthylphénidate, en tant que stimulant pharmaco-comportemental est ainsi un agent qui, en raison de ses propriétés psychostimulantes, pourrait faciliter une restauration du fonctionnement cognitif des personnes dépendance à la cocaïne, aidant ainsi le travail de psychothérapie associé (tout en gardant à l'esprit ses possibles risques d'effets secondaires, en particulier un risque potentiel d'abus, d'usage détourné ou de dépendance).

Ps: Hidle calme toi prend un xanax  voir ton dealer préféré.  Arrête tes agressions comme ça tu l’aide pas non plus toi...

Hors ligne

 

Rick
Modérateur
7001
Inscrit le 18 Sep 2018
4365 messages
Blogs

Slyderage a écrit

Hidle calme toi prend un xanax  voir ton dealer préféré

Avertissement. Ensuite ça sera kick ou ban etc. De plus sa critique est légitime...

Dernière modification par Rick (04 septembre 2019 à  19:21)


Contacter ou analyser un échantillon de drogue (gratuitement et anonymement)? envoyez un mail à l'équipe : modos@pscychoactif.org
https://www.psychoactif.org/sintes

Hors ligne

 


Répondre Remonter


Pour répondre à cette discussion, vous devez vous inscrire




    Psychoactif en Images
    Plus d'images psychoactives
    En ce moment sur PsychoACTIF  
     Psychoactif 
    Enquete : la communauté Psychoactif, qui sommes nous en 2021 ?
    31 mars 2021Annonce de Equipe de PsychoACTIF
     Appel à témoignage 
    Quel serait le kit d'injection adapté à vos pratiques ?
    Il y a 5jCommentaire de Gribouille78 (14 réponses)
     Appel à témoignage 
    Analyse de drogue et cannabis : qu'en attendez vous ?
    16 juillet 2021Commentaire de ephémère tox.stop (19 réponses)
     Appel à témoignage 
    Connaissez vous l'annuaire sur la réduction des risques ?
    26 juin 2021Commentaire de pierre (13 réponses)
     Forum UP ! 
    Comment cuisiner du Adb-butinaca?
    Il y a 1jDiscussion sans réponse depuis 12h
     Forum 
    Bromazepam 2 jours par semaine, quel risques ?
    Il y a moins d'1mnCommentaire de prescripteur dans [Médicaments psychotro...]
    (3 réponses)
     Forum 
    Qui a des nouvelles d'Akaion ?
    Il y a 26mnCommentaire de Régular Psyché dans [Au coin du comptoir.....]
    (7 réponses)
     Forum 
    Comment savoir si l’on est prédisposé à des troubles psychiatriques
    Il y a 1h
    3
    Commentaire de prescripteur dans [LSD 25...]
    (16 réponses)
     Forum 
    Expériences - Votre k-hole le plus fou
    Il y a 2h
    1
    Commentaire de guygeorges dans [Kétamine et PCP...]
    (5 réponses)
     Forum 
    Concilier drogues et travail - Élaboration du karizang
    Il y a 3hCommentaire de Rick dans [Drogues et travail...]
    (1 réponse)
     Forum 
    Neurchi de Psychoactif
    Il y a 3h
    214
    Commentaire de Régular Psyché dans [Au coin du comptoir.....]
    (373 réponses)
     Forum 
    Première fois - Première prise de LSD ?
    Il y a 3hCommentaire de Régular Psyché dans [LSD 25...]
    (5 réponses)
     Forum 
    Arrêt & Sevrage - Comment arrêter le subutex le plus doucement possible
    Il y a 7hCommentaire de Elfuzzor dans [Buprénorphine (Subute...]
    (3 réponses)
     Blog 
    Trimébutine + zopiclone
    Il y a 12hCommentaire de Azerbarit dans le blog de Pmt657
    (1 commentaires)
     Blog 
    PhotoACTIF
    Il y a 17h
    9
    Commentaire de Meumeuh dans le blog de Meumeuh
    (87 commentaires)
     Blog 
    [Video] Qu'est-ce que la drogue m'a apporté ?
    Il y a 18h
    1
    Commentaire de marvin rouge dans le blog de Ledayuum
    (7 commentaires)
     
      QuizzZ 
    La communauté Psychoactif : qui sommes nous en 2021
    Dernier quizzZ à 08:50
     PsychoWIKI 
    Arrêter la méthadone
     Topic epinglé 
    Neurchi de Psychoactif
     Nouveaux membres 
    Folavril, Zaiizen nous ont rejoint et se sont présentés les trois derniers jours.
    S'identifier

    Mot de passe oublié

    Morceaux choisis 

     Quel serait le kit d'injection adapté à vos pratiques ?
    par L'Apoticaire, le 15 Jul 2021
    Les stéribox sont pour moi (et beaucoup d'autres usagers qui sont passés à du matos plus adapté à l'IV de drogues que les stéri) carrément obsolète, certes c'est évidemment infiniement mieux que d'utiliser une cuillère à soupe sale avec de l'eau du robinet, de filtrer sa solution avec un...[Lire la suite]
     1 ère expérience 1cp-LSD
    par Cartooner, le 12 Jul 2021
    1 ère fois au 1cp lsd : 220 mcg en 2 drop Je suis chez ma copine il est 16h, je m’envoie 110mcg et elle 75 Les effets commencent à se faire ressentir rapidement pour moi, nous sommes en intérieur pour le moment. Soudainement une envie folle de manger du chocolat kinder x) J’en mange, je ne s...[Lire la suite]
     Help !
    par Meumeuh, le 13 Jul 2021
    Hello, Tu n'as jamais été sous TSO ? Je te donne mon point de vue. J'ai aussi consommer de l' héroïne pendant 6 / 7ans comme toi j'ai voulu arrêter avec un sevrage Cold Turkey et cela plusieurs fois. Et à chaque fois, ce fût un échec car que ce soit quelques jours/semaines/mois je suis...[Lire la suite]
    Tous les morceaux choisis
    Les derniers champis

    Très pertinent. Fil dans [forum] Pourquoi non à une rubrique “rencontres” ?
    (Il y a 8mn)
    Le revenant ;) ne peut qu'approuver 100 fois! Mas dans [forum] Sevrage Brutal Codéine 2
    (Il y a 9mn)
    Pour la dernière tof MDR ! GuyG dans [forum] Votre k-hole le plus fou
    (Il y a 2h)
    Excellente explication ! -LUD dans [forum] photo prepa IV heroine n3 avec toupie
    (Il y a 9h)
    Merci beaucoup ! dans [forum] Differences entre dissociatif et psychédélique.
    (Il y a 13h)

    Pied de page des forums