SOS besoin d’écoute : 3MMC , sexualité, célibat, bien être etc; / PsychoACTIF

SOS besoin d’écoute : 3MMC , sexualité, célibat, bien être etc;

Publié par ,
749 vues, 11 réponses
Metisdrug 
Nouveau membre
France
000
Date d'inscription: 17 Sep 2018
Messages: 37
Bonjour je me présente j’ai 28ans aide soignant et gay hélas je fais ce métier parce que j’aime prendre soin des autres parce que je ne sais pas faire autrement que penser à l’autre alors que je ne sais même pas prendre soin de moi.

Consommateur de 3mmc lors de chemsex, il y a longtemps ce moment où j’ai découvert cette molécule l’euphorie qu’elle provoque. Mais voilà le remède de la médaille c’est l’isolement, la déprime qui s’installe puis la dépression.

Voilà j’ai finalement décroché je suis parti retourner au pays pendant 2ans je n’ai rien touché.
Je suis de retour ici à paris où chez les gays le culte de performance de la beauté est monnaie courante.

J’essuie une rupture, un échec, et bonjour revoici ma vicieuse amie la 3 celle qui t’aimer et derrière te détruit.

J’ai abusé, j’ai calmé le jeu, j’ai arrêté mais voilà hier soir debut de soirée au final 5g de consommer pour au final de même pas baiser.
Je pensais avoir besoin de cette amie pour avoir la force d’être passif d’assumer ce côté que j’aime pas ( en réalité je suis versatile) mais voilà j’arrive pas et en tant qu’actif Loulou ne bande pas mais est ce qu’il a vraiment envie.

Aujourd’hui je ne sais plus où j’en suis dans ma sexualité.
Je sais plus où j’en suis je suis célibataire ça va faire 3ans et je n’aimerais qu’une chose etre vraiment heureux.

En passant je vois un psy je souffre d’un syndrome anxieux dépressif associé à une hyperémotivité.
Je suis sous lithium et anti dépresseur.

La semaine prochaine je vais voir un nouveau psy qui est aussi sexologue peut être que j’aurais une lumière.

Aujourd’hui j’aimerais juste que ce paver ne soit pas une bouteille jeter à la mer et qu’on puisse au moins m’écouter

Dernière modification par Rick (16 septembre 2019 à  18:41)

Hors ligne


Abracabrantesque 
Nouveau Psycho
France
300
Date d'inscription: 13 Jul 2019
Messages: 116
Salut,
je te fais une petite réponse pour que la bouteille a la mer soit lue.

Tu n'éprouves donc plus de plaisir durant tes rapports si je comprends bien et la 3mmc a fini par être consommée en grande quantité hors contexte chemsex.

Comment c'était avant que tu fasses du chemsex? J'imagine que ce sont ces sensations que tu recherches à nouveau?

Peut-être es tu simplement en manque d'amour plus qu'en manque de sexe?

Que es ce que tu voudrais qu'il change pour pouvoir être à nouveau heureux?

Hors ligne


Metisdrug 
Nouveau membre
France
000
Date d'inscription: 17 Sep 2018
Messages: 37

Abracabrantesque a écrit

Salut,
je te fais une petite réponse pour que la bouteille a la mer soit lue.

Tu n'éprouves donc plus de plaisir durant tes rapports si je comprends bien et la 3mmc a fini par être consommée en grande quantité hors contexte chemsex.

Comment c'était avant que tu fasses du chemsex? J'imagine que ce sont ces sensations que tu recherches à nouveau?

Peut-être es tu simplement en manque d'amour plus qu'en manque de sexe?

Que es ce que tu voudrais qu'il change pour pouvoir être à nouveau heureux?

Merci pour cette réponse non j'éprouve plus de plaisir avec la 3mmc je suis même plus perché même après 5g, sans je fais rien j’ai du mal à m’ouvrir. Avant ça j’ouvrais mon cœur faisait confiance. Aujourd’hui je me demande si je suis pas juste en manque d’amour mais c’est pas demain la veille que mr charmant se pointera

Hors ligne


Yog-Sothoth 
Hackeur Vaillant
2210
Date d'inscription: 18 Apr 2016
Messages: 980
Blogs
C'est quoi exactement ton problème ? Ce sont tes consommations que tu trouves problématiques ? C'est le fait d'être célibataire ?

Il existe ici des tuto détaillé sur le DeepW. Je ne répond pas aux MP de ceux qui ne les ont pas lu.

ECC: C94BCD0576D57A0CA3794151ED410079F18D2ED8
RSA: 0A0279F87BDD585E90653DE8B6E90802FF520AFE

Hors ligne


LenaÀLaRechercheDuParadis 
Navigatrice dans les nuages
France
3400
Lieu: Paris
Date d'inscription: 25 May 2019
Messages: 111
Blogs
Bonsoir Metisdrug,


Je ne peux pas passer à côté de ton message sans tenter d'y apporter une réponse, étant trans (milieu marginal ou particulier, disons), consommatrice de 3-mmc dans un but sexuel (enfin, ça c'était avant), et assez isolée et dépressive.

Pour commencer, la 3-mmc, si tu en arrives là, il faut décrocher. Elle ne peut que te faire du mal. Avec un peu de recul, aujourd'hui, je dirais qu'une consommation raisonnable et bien gérée serait de 1 g par mois, ou au maximum 500 mg (mettons deux fois 500 mg par quinzaines); j'avais lu ça je sais plus où, peut-être ici d'ailleurs, et je réalise que c'est vrai, en fait. Donc déjà, problème de tolérance et de gestion des doses, je ne te juge pas, j'ai fait les mêmes conneries. Et puis, je trouve que la 3-mmc désinhibe trop, et souvent dangereusement (dans mon cas perso, ça s'est manifesté par une attirance incontrôlable pour le masochisme le plus ignoble, les pratiques dégradantes etc...). Je suppose que ça agit en amplifiant aussi certains problèmes psychologiques, en élargissant des failles qui sont en toi. Tu m'as comprise, vu ta situation et vu que ça ne te fait plus rien, je ne peux que te conseiller d'arrêter.

Deuxième chose : tu dis...

Je suis de retour ici à Paris où chez les gays le culte de performance de la beauté est monnaie courante.

Paris, déjà. Ville où les gens sont hyper-individualistes, où c'est du chacun-pour-sa-gueule, où tu finis par te fondre dans le moule parce que c'est comme ça, c'est dur donc à toi de t'endurcir aussi si tu ne veux pas qu'on te piétine (ça m'avait choquée, à l'époque où je suis retournée vivre à Paris, de voir en plein hiver, en plein Paris, des types à peine vêtus dormir sur des cartons, dans la rue, avec les piétons qui passent devant et qui les contournent comme si c'étaient des détritus). Ensuite, le milieu gay parisien, je ne l'ai pas vraiment fréquenté, mais j'imagine que c'est assez proche du milieu des trans : beaucoup d'hypocrisie, de fausses amitiés par intérêt, de discrimination parfois (ce qui peut sembler paradoxal de la part d'une communauté stigmatisée), bref, un milieu assez pourri (pas tout le monde, j'y ai rencontré également de belles personnes). Là aussi, personnellement, j'ai pris de la distance avec ce milieu, j'ai coupé les ponts avec pas mal de personnes, et je ne m'en porte que mieux.

Pour terminer, je te relis et je reviens tout de suite sur cette dangereuse association, "je prends de la 3-mmc pour être capable d'accepter telle pratique sexuelle qui ne m'attire pas quand je suis dans mon état normal" (moi, c'était "avec la 3-mmc, je me sens prête à tout, dans la prostitution"; entre autres...). Ce qui semble être au départ une solution miraculeuse, est en réalité très trompeur, et cela ne peut que te conduire dans une impasse : tu vas passer à côté de toi-même.

Que dire de plus ? "Loulou", c'est comme ça que tu appelles ta queue ? Et bien, "Loulou", c'est ton deuxième cerveau, et si il ne bande pas, c'est qu'il n'est pas d'accord ou pas intéressé par ce que tu lui présentes. Se forcer, pas bon. Pas bon du tout. EDIT : si tu me dis "non, Loulou c'est moi", c'est pareil, en fait, ça le fait aussi.

Le reste, la dépression surtout, un suivi psychologique et psychiatrique t'aidera certainement. Au besoin, on te donnera une béquille (anxiolytique et/ou antidépresseur) pour surmonter plus facilement ces moments difficiles, puis tu réapprendras à marcher seul, sans être dépendant d'un médicament. Mais ça, ça ne peut pas fonctionner si tu n'apportes pas certains changements importants dans ta vie (j'en suis à peu près là, moi aussi, et je ne dis pas que c'est facile; toutefois, quand on a compris les mécanismes des trucs qui te font du mal, ce qui paraît être ton cas, on parvient à les identifier et à les désamorcer).

Dernière modification par LenaÀLaRechercheDuParadis (17 septembre 2019 à  00:31)


Aussitôt que vous aurez mangé de ce fruit, dit le serpent, vos yeux seront ouverts, et vous serez comme des dieux, connaissant le bien et le mal. La femme se délecta donc du fruit de cet arbre.

Hors ligne


prescripteur 
Modérateur
11900
Date d'inscription: 22 Feb 2008
Messages: 7052
Bonjour, j'ai l'impression que tu n'as pas vraiment la main sur ce qui t'arrive et que tu comptes sur des éléments extérieurs à toi (3MMC notamment) pour lui donner du sens.
Or, il n'y a que toi qui puisse valablement diriger ta vie.
Cela ne veut pas dire que tu peux, à volonté, obtenir ce que tu souhaites mais tu peux faire ce qu'il faut pour cela. Notamment trouver une aide professionnelle (tu en a pris la direction mais n'hésite pas à changer si ça ne te convient pas).
Mais aussi des activités qui vont te booster (associations, bénévolat) et examine tout ce que tu as fait jusqu'à maintenant (3MMC incluse) et en quoi elles t'ont servi ou desservi, et essaie de diriger ta vie plutot que de la subir. Cela ne donnera peut être pas de résultat immédiat mais c'est en prenant la bonne direction que tu trouveras ce que tu cherches.
Amicalement

S'il n'y a pas de solution, il n'y a pas de problème. Devise Shadok (et stoicienne)

Hors ligne


Metisdrug 
Nouveau membre
France
000
Date d'inscription: 17 Sep 2018
Messages: 37

LenaÀLaRechercheDuParadis a écrit

Bonsoir Metisdrug,


Je ne peux pas passer à côté de ton message sans tenter d'y apporter une réponse, étant trans (milieu marginal ou particulier, disons), consommatrice de 3-mmc dans un but sexuel (enfin, ça c'était avant), et assez isolée et dépressive.

Pour commencer, la 3-mmc, si tu en arrives là, il faut décrocher. Elle ne peut que te faire du mal. Avec un peu de recul, aujourd'hui, je dirais qu'une consommation raisonnable et bien gérée serait de 1 g par mois, ou au maximum 500 mg (mettons deux fois 500 mg par quinzaines); j'avais lu ça je sais plus où, peut-être ici d'ailleurs, et je réalise que c'est vrai, en fait. Donc déjà, problème de tolérance et de gestion des doses, je ne te juge pas, j'ai fait les mêmes conneries. Et puis, je trouve que la 3-mmc désinhibe trop, et souvent dangereusement (dans mon cas perso, ça s'est manifesté par une attirance incontrôlable pour le masochisme le plus ignoble, les pratiques dégradantes etc...). Je suppose que ça agit en amplifiant aussi certains problèmes psychologiques, en élargissant des failles qui sont en toi. Tu m'as comprise, vu ta situation et vu que ça ne te fait plus rien, je ne peux que te conseiller d'arrêter.

Deuxième chose : tu dis...

Je suis de retour ici à Paris où chez les gays le culte de performance de la beauté est monnaie courante.

Paris, déjà. Ville où les gens sont hyper-individualistes, où c'est du chacun-pour-sa-gueule, où tu finis par te fondre dans le moule parce que c'est comme ça, c'est dur donc à toi de t'endurcir aussi si tu ne veux pas qu'on te piétine (ça m'avait choquée, à l'époque où je suis retournée vivre à Paris, de voir en plein hiver, en plein Paris, des types à peine vêtus dormir sur des cartons, dans la rue, avec les piétons qui passent devant et qui les contournent comme si c'étaient des détritus). Ensuite, le milieu gay parisien, je ne l'ai pas vraiment fréquenté, mais j'imagine que c'est assez proche du milieu des trans : beaucoup d'hypocrisie, de fausses amitiés par intérêt, de discrimination parfois (ce qui peut sembler paradoxal de la part d'une communauté stigmatisée), bref, un milieu assez pourri (pas tout le monde, j'y ai rencontré également de belles personnes). Là aussi, personnellement, j'ai pris de la distance avec ce milieu, j'ai coupé les ponts avec pas mal de personnes, et je ne m'en porte que mieux.

Pour terminer, je te relis et je reviens tout de suite sur cette dangereuse association, "je prends de la 3-mmc pour être capable d'accepter telle pratique sexuelle qui ne m'attire pas quand je suis dans mon état normal" (moi, c'était "avec la 3-mmc, je me sens prête à tout, dans la prostitution"; entre autres...). Ce qui semble être au départ une solution miraculeuse, est en réalité très trompeur, et cela ne peut que te conduire dans une impasse : tu vas passer à côté de toi-même.

Que dire de plus ? "Loulou", c'est comme ça que tu appelles ta queue ? Et bien, "Loulou", c'est ton deuxième cerveau, et si il ne bande pas, c'est qu'il n'est pas d'accord ou pas intéressé par ce que tu lui présentes. Se forcer, pas bon. Pas bon du tout. EDIT : si tu me dis "non, Loulou c'est moi", c'est pareil, en fait, ça le fait aussi.

Le reste, la dépression surtout, un suivi psychologique et psychiatrique t'aidera certainement. Au besoin, on te donnera une béquille (anxiolytique et/ou antidépresseur) pour surmonter plus facilement ces moments difficiles, puis tu réapprendras à marcher seul, sans être dépendant d'un médicament. Mais ça, ça ne peut pas fonctionner si tu n'apportes pas certains changements importants dans ta vie (j'en suis à peu près là, moi aussi, et je ne dis pas que c'est facile; toutefois, quand on a compris les mécanismes des trucs qui te font du mal, ce qui paraît être ton cas, on parvient à les identifier et à les désamorcer).

Merci pour ce message touchant j’aurais jamais pu croire que cette bouteille jetée à la mer serait revenu avec un si long et touchant message.
Hier soir j’ai eu une nuit de panique j’ai littéralement côtoyé la mort je me suis me défenestré pour rejoindre mes parents encore en vie j’ai senti mon cœur s’arrêter de battre alors que je dormais.
J’ai passé une nuit dans une trans mêle d’hallucinations et de craintes.
Aujourd’hui je ne suis pas allé au boulot j’ai peur de rentré chez moi car je me sens pas en sécurité je ne sais pourquoi mais depuis hier j’ai cette impression qu’on m’espionne.

Mais c’est fini je dis stop à la 3mmc, j’ai besoin d’amour et je me rends compte que c’est difficile pour moi de coucher sans sentiment et meme si je désire est la j’ai peur de ne pas aussi assuré.

J’ai longtemps réfléchi écouter énormément de musique religieuse oui je suis croyant et j’ai foi.
Je lis un livre ce dont je suis certaines d’oprah et ça m’a ouvert les yeux.

Comme dit nelson Mandela je ne perds jamais, soit je gagne soit j’apprends.
Aujourd’hui j’ai vu une offre d’emploi dans le sud je me tente à déménager.

Pour tout ceux qui m’ont écris merci.

Hors ligne


plotchiplocth 
Adhérent PsychoACTIF
1200
Date d'inscription: 13 Mar 2019
Messages: 464

Metisdrug a écrit

Hier soir j’ai eu une nuit de panique j’ai littéralement côtoyé la mort je me suis me défenestré pour rejoindre mes parents encore en vie j’ai senti mon cœur s’arrêter de battre alors que je dormais.
J’ai passé une nuit dans une trans mêle d’hallucinations et de craintes.

je n'arrive pas à comprendre si tu nous parles de pensées/actes defenestration. tu as l'air d'avoir à minima des crises d'angoisses terribles. tu as déjà essayé de déposer cela dans des "mains" médicales?

Metisdrug a écrit

Aujourd’hui je ne suis pas allé au boulot j’ai peur de rentré chez moi car je me sens pas en sécurité je ne sais pourquoi mais depuis hier j’ai cette impression qu’on m’espionne.

es tu à un endroit ou tu te sens en securité à cette heure? les descentes de cathinones/amphétamines provoquent d'apres mon experience parfois des crises de paranoia redoutables (hallu etc).... et le sevrage des effets dépresseurs majeurs. tu as deja traversé cela avant? pour moi, ces moments d'arrêt faisaient aussi remonter des ressentis invisibilisés par les consos, amplifiés par l'aspect boulversement chimique...



(Soignant aussi, je trouve qu'on est pas à des places pro psychiquement pas faciles parfois en plus...)
avec prescripteur et autres membres=> même si il t'est dur de le voir en ce moment , mille autres bonnes choses sont entre tes mains. essaye d'etre indulgent avec toi meme

Pensées de soutien

Dernière modification par plotchiplocth (17 septembre 2019 à  17:50)


j'ai guéri de l'idée de guérir

Hors ligne


Metisdrug 
Nouveau membre
France
000
Date d'inscription: 17 Sep 2018
Messages: 37

plotchiplocth a écrit

Metisdrug a écrit

Hier soir j’ai eu une nuit de panique j’ai littéralement côtoyé la mort je me suis me défenestré pour rejoindre mes parents encore en vie j’ai senti mon cœur s’arrêter de battre alors que je dormais.
J’ai passé une nuit dans une trans mêle d’hallucinations et de craintes.

je n'arrive pas à comprendre si tu nous parles de pensées/actes defenestration. tu as l'air d'avoir à minima des crises d'angoisses terribles. tu as déjà essayé de déposer cela dans des "mains" médicales?

Metisdrug a écrit

Aujourd’hui je ne suis pas allé au boulot j’ai peur de rentré chez moi car je me sens pas en sécurité je ne sais pourquoi mais depuis hier j’ai cette impression qu’on m’espionne.

es tu à un endroit ou tu te sens en securité à cette heure? les descentes de cathinones/amphétamines provoquent d'apres mon experience parfois des crises de paranoia redoutables (hallu etc).... et le sevrage des effets dépresseurs majeurs. tu as deja traversé cela avant? pour moi, ces moments d'arrêt faisaient aussi remonter des ressentis invisibilisés par les consos, amplifiés par l'aspect boulversement chimique...



(Soignant aussi, je trouve qu'on est pas à des places pro psychiquement pas faciles parfois en plus...)
avec prescripteur et autres membres=> même si il t'est dur de le voir en ce moment , mille autres bonnes choses sont entre tes mains. essaye d'etre indulgent avec toi meme

Pensées de soutien

Je suis suivi pour un trouble anxieux dépressif lié à une hyperémotivité aujourd’hui j’ai appelé mon ex psychiatre puisque aujourd’hui à l’heure actuelle je me trouve sans psy car il a arrêté mon suivi comme j’etais pas satisfait de la prise en charge il m’a envoyé vers le cmp hors le cmp me dit je ne peux pas vous prendre en charge ce matin je les appelle car j’étais vraiment en crise on me dit rappeler à 11h lol mdr j’imagine la scène moi qui dit a un de mes resisent qui me dit mr je veux me suicidé et je lui dis je repasse attender et je le retrouve défenestré.

La on vient de m’appeler pour un rdv le 2/10 avec une psychologue.
La je suis chez mon meilleur ami

Hors ligne


plotchiplocth 
Adhérent PsychoACTIF
1200
Date d'inscription: 13 Mar 2019
Messages: 464

Metisdrug a écrit

La je suis chez mon meilleur ami

essaie de rester en bonne compagnie, je peux imaginer que ca t apaise. et un psychiatre libéral? délais/possibilités? si t es vraiment tant mal... samu/urgences psy/addictologie?

bien a toi. pensées

Dernière modification par plotchiplocth (17 septembre 2019 à  20:59)


j'ai guéri de l'idée de guérir

Hors ligne


LenaÀLaRechercheDuParadis 
Navigatrice dans les nuages
France
3400
Lieu: Paris
Date d'inscription: 25 May 2019
Messages: 111
Blogs
Ce que je voulais te dire, en résumé, c'est qu'il y a clairement des éléments qui te sont nuisibles, 1- la drogue; et 2- les éventuelles mauvaises relations propres au milieu gay et à sa dureté. En ce qui concerne Paris, pas mal d'inconvénients c'est vrai, mais il ne faut pas nier qu'elle possède aussi de nombreux atouts : l'emploi, l'étendue des services médicaux, l'éventail large de population qui peut te permettre de renouveler tes contacts. J'en ai personnellement un peu marre de Paris, mais comme Philippe Noiret dans Les Ripoux, je te dirais que "j'ai tellement aimé cette ville que j'en ai eu une indigestion" ! Pas certaine que quitter Paris soit une solution. Rien que le fait d'avoir du boulot, c'est une aide précieuse contre la dépression.

Aussitôt que vous aurez mangé de ce fruit, dit le serpent, vos yeux seront ouverts, et vous serez comme des dieux, connaissant le bien et le mal. La femme se délecta donc du fruit de cet arbre.

Hors ligne


Metisdrug 
Nouveau membre
France
000
Date d'inscription: 17 Sep 2018
Messages: 37

LenaÀLaRechercheDuParadis a écrit

Ce que je voulais te dire, en résumé, c'est qu'il y a clairement des éléments qui te sont nuisibles, 1- la drogue; et 2- les éventuelles mauvaises relations propres au milieu gay et à sa dureté. En ce qui concerne Paris, pas mal d'inconvénients c'est vrai, mais il ne faut pas nier qu'elle possède aussi de nombreux atouts : l'emploi, l'étendue des services médicaux, l'éventail large de population qui peut te permettre de renouveler tes contacts. J'en ai personnellement un peu marre de Paris, mais comme Philippe Noiret dans Les Ripoux, je te dirais que "j'ai tellement aimé cette ville que j'en ai eu une indigestion" ! Pas certaine que quitter Paris soit une solution. Rien que le fait d'avoir du boulot, c'est une aide précieuse contre la dépression.

Du boulot j’en aurais partout dans le médical c’est pas encore bouché paris a des avantages mais parfois faut arrêter de vouloir être buté.
C’est comme la prise de 3 ça me réussi pas j’ai compris à mes dépends heureusement pas trop tard

Hors ligne



Répondre Remonter


Pour répondre à cette discussion, vous devez vous inscrire

Sujets similaires dans les forums, psychowiki et QuizzZ

[ Forum ] Addiction - Se slammer pour se faire du bien tout seul... avis?
par xtatic, dernier post 16 août 2017 à  23:44 par Sufenta
  5
[ Forum ] Chemsexe 3mmc
par V64000, dernier post 03 août 2018 à  11:44 par flotours
  15
[ Forum ] Usage oral/Gobber - 3mmc et sexe
par Vincent7575, dernier post 15 mai 2017 à  22:27 par Musclacti
  8
  [ PsychoWIKI ] 3-MMC, effets, risques, témoignages
  [ QuizzZ ] Evaluer la gravité de votre addiction
45646 personnes ont déja passé ce quizzz !



    Psychoactif en Images
    Plus d'images psychoactives
    En ce moment sur PsychoACTIF  
     Psychoactif 
    Atelier Psychoactif le 5 octobre sur la RDR et les psychédéliques
    03 octobre 2019Annonce de Equipe de PsychoACTIF
     Psychoactif 
    Particier à l'étude sur les liens entre deepweb et usage de drogue
    18 juillet 2019Annonce de Equipe de PsychoACTIF
     Appel à témoignage 
    Est ce que l’analyse de drogues a changé vos pratiques de RDR ?
    Il y a 6jCommentaire de Rick (26 réponses)
     Appel à témoignage 
    De quelle façon les psychédéliques ont-ils changé votre mode de p...
    12 septembre 2019Commentaire de BobKelso (95 réponses)
     Forum UP ! 
    Expériences - 2e session de 3MMC
    Il y a 20hDiscussion sans réponse depuis 12h
     Forum UP ! 
    Fumer - Mon nouveau chillum en argile italienne fait main excellent !!
    Il y a 19hDiscussion sans réponse depuis 12h
     Forum 
    Rivotril
    Il y a moins d'1mnCommentaire de blastfunk dans [Benzodiazépines...]
    (9 réponses)
     Forum 
    Drogue info - Fentanyl 50mg
    Il y a 2mnCommentaire de mio dans [Fentanyl et dérivés...]
    (11 réponses)
     Forum 
    Mon frère est mort..
    Il y a 16mnCommentaire de Menestrelle dans [Familles, amoureux(eu...]
    (1 réponse)
     Forum 
    Dosage - Passer de taz aux gélules : quel dosage ?
    Il y a 17mnCommentaire de Ocram dans [MDMA/Ecstasy...]
    (4 réponses)
     Forum 
    Arrêt & Sevrage - Substitut en attendant
    Il y a 20mn
    1
    Commentaire de MaxPayne77 dans [Tramadol...]
    (18 réponses)
     Forum 
    Légalité - Truffes magiques légales en france ?
    Il y a 29mnCommentaire de max11 dans [Psilocybe - Champigno...]
    (16 réponses)
     Forum 
    Effets - Effets bizarres, même C
    Il y a 31mnCommentaire de Cazale dans [Cocaïne-Crack...]
    (8 réponses)
     Forum 
    Identification - Recolte de champis
    Il y a 47mnCommentaire de Daane-El dans [Psilocybe - Champigno...]
    (5 réponses)
     Blog 
    Marlboro
    Il y a 11mnNouveau blog de Cazale dans [Tranche de vie]
     Blog 
    La fin (probable) de L'ACTIFED RHINITE ALLERGIE
    Il y a 52mn
    4
    Commentaire de Bootspoppers dans le blog de Escape
    (14 commentaires)
     Blog 
    La revanche du marché noir du cannabis
    Il y a 2hNouveau blog de hyrda dans [Actualités]
     
      QuizzZ 
    Testez vos connaissances sur les overdoses d'opiacés
    Dernier quizzZ à 20:05
     PsychoWIKI 
    Sevrage des benzodiazépines
     Topic epinglé 
    Cannabis : vous vous êtes mis à la vaporisation, expliquer nous c ...
     Nouveaux membres 
    ♦aestheticspace♦019, nout, ThoxicVBD, Emilezolamaline, HenriDesu nous ont rejoint et se sont présentés les trois derniers jours.
    S'identifier

    Mot de passe oublié

    Morceaux choisis 

     Flunitrazolam : mon expérience.
    par Dextro, le 11 Oct 2019
    Bonsoir bonsoir, Je fais ce post voyant qu'il y a assez peu d'infos sur le flunitrazolam, notamment sur son équivalence avec les autres benzos. Je rappelle que c'est une benzo très puissante et addictive, qu'il y a très peu de recherche scientifique à son sujet et que les doses vendues ne sont...[Lire la suite]
     Un adieu de plus.
    par Chêne, le 09 Oct 2019
    Tu m'as tué. Votre discussion me fait me remémorer la période où je prenais beaucoup de stims. À chaque arrivée de RC dans ma boîte aux lettres, je me jurais des tas et des tas de choses : pas consommer tout de suite, me limiter à XXXmg par session, pas plus d'une session par semaine etc...[Lire la suite]
     [Topic unique] Petit comparatif des vaporisateurs.
    par RandallFlag, le 06 Oct 2019
    Salut a tous. Je me disais qu'il serait bon de dresser un petit comparatif des vaporisateurs disponibles sur le marché. Et cela en partageant nos expériences, les on dit et les réputations des marques on les laisse au placard et on ne parle chacun que de ceux qu'on a essayé. Le tout dans le...[Lire la suite]
    Tous les morceaux choisis
    Les derniers champis

    Belle vidéo à caractère pédagogique MrNo dans [forum] Légendes autour des Champis
    (Il y a 6h)
    Merci pour la précision, je l'ignorais. Randall dans [forum] Je suis dans la merde, convocation auprès du médecin conseil
    (Il y a 16h)
    Kudos: bien géré sur le plan de la RdR! Hilde dans [forum] 2e session de 3MMC
    (Il y a 19h)
    Bien vu pour les vitamines / Chêne dans [forum] Je ne gère pas du tout ma consommation
    (Il y a 20h)
    Bon conseil, en profiter pour baisser la tolerance! dans [forum] substitut en attendant
    (Il y a 22h)

    Pied de page des forums