La déréalisation et la dépersonnalisation / PsychoACTIF

La déréalisation et la dépersonnalisation

Publié par ,
8288 vues, 38 réponses
Mélatonine2 
Lucide, j'hallucine
France
1600
Lieu: Paris
Date d'inscription: 18 Oct 2016
Messages: 765
Blogs
Salut, les témoignages de déréalisation et de dépersonnalisation se ressemblent souvent sur le net et il est difficile de comprendre la différence entre les deux troubles et de comprendre exactement en quoi chacun consiste si on ne l'a pas vécu.

"La déréalisation est une expérience subjective de sentiment d'irréalité ou d'étrangeté du monde extérieur, l'impression de voir derrière une vitre ou d’être en léger état d'ivresse. La dépersonnalisation est le sentiment d'irréalité ou d’étrangeté par rapport à soi-même, à son propre corps." Source : Wikipedia

Essayez de décrire plus précisément que ça comment ces phénomènes se manifestent chez vous, le type de pensées qu'ils suscitent en expliquant le déclencheur s'il y en a un (drogue ou non) et comment vous vous êtes remis si vous êtes guéris. Bref dites ce que vous voulez tant que ça aide à comprendre.

C'est l'occasion de mettre des mots sur les différentes modalités de ces troubles : ponctuels ou chronique, pendant un trip ou à la suite d'un trip, indépendant de la drogue, cumul de la DR et de la DP etc.

Ce sera utile pour aider ceux qui sont atteints mais qui ne comprennent pas trop ce qui leur arrive ainsi que ceux qui connaissent quelqu'un DR ou DP mais qui ne savent pas comment l'aider. Dans une optique de RDR, si vous avez des "astuces" pour prévenir l'arrivé des symptômes, n'hésitez pas wink

Bonne journée,
Mélatonine

Dernière modification par pierre (27 octobre 2019 à  21:56)


Léodagan : Et à quoi ils ressemblaient ces champignons ?
Perceval : Ah oui, vous auriez vu ces couleurs... Rouge vif tout tacheté !
Karadoc : Non vraiment, ils étaient beaux.

Hors ligne


TheRealSlimShady 
Psycho sénior
France
4812
Date d'inscription: 07 Aug 2017
Messages: 704
Avis parfaitement subjectif

La derealisation et depersonalisation sont très similaire, lorsque je fais de la dr je suis silencieux et convaincu que rien n'existe, que je suis dans une matrice, que je suis mort bref que tout ce qui m'entoure est irréel.
Quand je fais de la dp je suis silencieux ou parle peu, je vois le monde qui m'entoure "de plus loin" j'ai l'impression que mon champ de vision s'est reculé légèrement et j'ai comme décrit ds ton post l'impression d'être spectateur ou acteur d'un film, c'est un sentiment complexe à d'écrire qui me paralyse quelques secondes/minutes de temps en temps généralement accompagné d'une crise d'angoisse.

La dp/dr n'est chez moi pas provoqué par les drogues bien que la prise de drogues augmente sensiblement les chances que dans une situation donnée je fasse une crise mais en même temps augmente les chances que j'en sorte facilement

Les dissos peuvent facilement provoquer ces sentiments surtout le DXM

“Celui qui se transforme en bête se délivre de la douleur d'être un Homme.”
- Las Vegas Parano

Hors ligne


neocomolly 
Apprenti pharmacien
France
500
Date d'inscription: 23 Apr 2018
Messages: 106
J'en fais depuis actuellement 3 ans, pour moi la deréalisation c'est plus doux, comme un filtre qui rend les choses étrangères, qui déteint la realité, et la dépersonnalisation c'est plus violent, c'est une perte totale de contact avec soi même, on perd son identité et contact avec la realité, on se retrouve dans une autre dimension.

Purement personnel ceci dit!

À+ wink

En perpetuelle quête de connaissances.

Hors ligne


Lyx 
Nouveau membre
France
000
Date d'inscription: 22 Oct 2019
Messages: 25
Edit: je témoigne uniquement pour le DXM

Pareil que mon vdd, pour la déra j'ai vraiment l'impression d'être dans un rêve, sans être convaincu que ça soit le cas, mais le framing et le décalage temporel font qu'on a l'impression d'être spectateur de son corps, et donc comme si on était dans une bulle avec un vitrage teinté, parce qu'à ça s'ajoute la désinhibition et on en a totalement rien à foutre du jugement des gens.

Au final, c'est si caractéristique d'un plateau 2, mais avec l'euphorie en plus, c'est facilement gérable, et cette sensation de flottement ne finit jamais de m'étonner moi et mes potes, on se retrouve à courir et sauter comme des cons.

Là où ça se complique, c'est à l'approche d'un plateau 3, l'effet dissociatif devient très puissant, on a un framing avec 1 image toutes les 2 secondes, et on commence à perdre en lucidité, et là ça peut devenir angoissant, on perd l'usage de la parole, on arrive juste plus à parler.

C'est pour ça que maintenant je préfère ne plus potentialiser la DXM, trop de DXO rend le trip moins euphorique, trop dissociatif et donc potentiellement angoissant.

Dernière modification par Lyx (02 novembre 2019 à  19:13)

Hors ligne


DR.JESUS 
Nouveau membre
000
Date d'inscription: 28 Apr 2019
Messages: 16
Blogs
Bonjour, après avoir lu ces témoignages je me rends compte que je suis peut être sujet a DP et DP, sans drogue, je ressent des fois le sentiment de sortir de la matrice, que la réalité et au dessus de ce que je suis en train de vivre, sinon quand je fume du cannabis, je perd l'usage de mon corps(sauf avec une forte volonté) et l'usage de la parole, j'ai aussi l'impression de voir la réalité avec du recul(d'être littéralement plus loin mais pas physiquement) et un champs de vision qui se rétrécit, après je flippe(mais c'est le cannabis sur moi ça)
Je me demande si ça a un lien avec la DP et DR

Merci, Dr.

le mojo, le mojo, le mojo

Hors ligne


neocomolly 
Apprenti pharmacien
France
500
Date d'inscription: 23 Apr 2018
Messages: 106
Je tiens à noter que personnellement la fatigue, l'angoisse, le soleil et d'autres facteurs aggravent le phénomène et surtout les drogues, toutes les drogues me font DP/DR

En perpetuelle quête de connaissances.

Hors ligne


hindaorf 
Nouveau membre
France
000
Date d'inscription: 28 Apr 2019
Messages: 3
Étant très novice dans la matière du cannabis, je viens donc essayer d'apporter mon témoignage des deux fois où j'ai cru, en fumant, rentrer dans la déréalisation / dépersonnalisation.

Je reprécise que je suis un novice et si ce témoignage n'est pas approprié par rapport à la question, je vous le demande, mais je pense que je n'ai pas besoin de vous le demander, de me recadrer.

J'ai crû tomber dans d'abord la dépersonnalisation et une déréalisation, mais pour lesquelles j'ai eue le sentiment d'avoir "réussi à combattre et reprendre le dessus."

Je m'explique donc je vais prendre le premier exemple, je fume une herbe assez puissante et je suis le genre de fumeur glouton, dès que j'ai du cannabis sous la main je fume tout, et tout de suite peut importe la quantité. Et en étant dans mon lit avec mes yeux fermé, défoncé à un niveau presque aussi intense que la première fois où j'ai fumé du shit d'OG-Kush d’Hollande, (qui au passage était la première fois où je fumais un joint bien chargé et seul et pas le bédo d'herbe artisanale que j'avais fumer avec environ la moitié du stock de la pharmacie dans les veines, j'explique cette expérience dans mon premier poste) j'ai commencé a apercevoir comme des yeux maléfique dans dans le noir.

J'espère être assez clair dans mon explication mais c'était comme si plusieurs entités me regardaient dans un but d'agression, ces yeux blancs s'approchaient vers moi de manière très méchante, avec un rire un peu menaçant, le rire d'une personne qui sait qu'elle a le dessus sur vous lors d'une agression, comme si le mec avait un flingue quoi. Quelque chose style film d'horreur où le personnage est seul dans la nuit noire d'une forêt inquiétante et que des animaux ou des humains le fixent, laissant apparaître le blanc des yeux.

Et à ce moment la je me suis dit que ces personnages étaient une partie de moi qui voulait m'infliger du mal à moi même et ils se rapprochaient de plus en plus, donc une sorte de dépersonnalisation du fait que je sentais qu'il y avait comme quelqu'un derrière moi en fait, et cela m'as fait quelque chose de similaire la première fois que j'ai fumé, j'avais l'impression qu'il y avait un autre moi dans le fond de ma tête qui se réjouissait de pouvoir me manipuler, comme si cette personne qui était une copie de moi était l'allégorie de mon inconscient qui cherchais à me détruire.

Mais sur ces moments là je me suis rendu compte que je tombais dans le piège de la déréalisation quand j'ai commencé à réaliser que je voyais des espèces de monstres venir m'attaquer je me suis immédiatement ressaisi et j'ai fini par boire de l'eau, reprendre mes esprits et tiré une leçon de cette expérience.

Pour ce qui est de la deuxième anecdote, je fumais à ma fenêtre et je commençais à avoir des pensées, réflexions en me disant qu'en fait quand je parlais je n'étais pas moi, qu'en fait tout le monde jouait un rôle, qu'il n'y a pas vraiment de personnalité humaine, qu'au final rien n'avait de sens, que la personne que je suis intérieurement et la personne que l'on voit (moi) n'est juste qu'une autre entité comparé à mon psychisme, je commençais à trouver que les choses n'étaient plus réelles en fait, que tout perdait de son sens, et là encore à ce moment je me suis rattraper j'ai fait le vide dans ma tête je me suis posé et j'ai réfléchie à des choses positives sur mes relations sociales etc...

Voilà, pour ceux qui ont lu mon pavé je vous en remercie, si vous trouvez des fautes d'orthographe, de syntaxes etc. ce serait avec grand plaisir que j'en prendrais notes. Et si je suis hors-sujet je m'en excuse d'avance.

Et j'en profite pour poser une question sur ce sujet, est-ce que vous aussi cela vous arrive de vous rendre compte que vous êtes dans un schéma de pensé qui mène vers un déréalisation/dépersonnalisation mais que vous ayez réussi à reprendre le dessus.

Pour ajouter une touche perso, j'ai eue un fois une sorte de début d'attaque de panique car j'imaginais mon père mourir d'un cancer, le voyant dans un lit d'hôpital, dans la tenue qui va avec, et entrain d'avoir un grand mal à respirer, en gros il était en train de mourir, et pour ce qui ont la référence : comme les personnes ayant subis d'énormes radiations les documentaires sur Tchernobyl je l'imaginais mourir, sans qu'il puisse me parler (c'était d'autant plus traumatisant pour moi car on était en froid à cause de ma consommation de cannabis et j'avais peur que l'on se quitte sur ça), car du mal à respirer et sur le coup j'ai compris que cette pensée pouvait provoquer plus tard des attaques de paniques et j'ai repris le dessus aussi à ce moment là.

Voilà tout, en vous souhaitant une bonne soirée où bien sinon une bonne journée smile et en espérant que mon poste ne sois pas hors-sujet et beaucoup trop barbant.

Hors ligne


krash
Sous-Membre
331
Lieu: Géo-loque
Date d'inscription: 18 Mar 2016
Messages: 456
Blogs
Il y a longtemps, je faisais un exercice qui provoquait ce genre de choses, je crois.
Je gardais les yeux fixes et immobiles le plus longtemps possible, en gardant le corps immobile aussi. Au bout d'un certain temps, l'immobilité du regard brouillait les signaux du champ visuel reçus par le cerveau. On pouvait alors avoir l'impression de voir en 2D, ou que les contours des objets, des personnes et des pièces avaient l'air plus grossiers ou plus vivants.
En faisant la même chose face à un miroir, jusqu'à avoir l'impression que c'est quelqu'un d'autre qui se trouve de l'autre côté, on finit par ne plus reconnaître les traits de son propre visage et par y deviner une intention différente de ce à quoi l'on pense...
Une expérience déroutante...


Je rejoins neocomolly là-dessus:

Je tiens à noter que personnellement la fatigue, l'angoisse, le soleil et d'autres facteurs aggravent le phénomène et surtout les drogues, toutes les drogues me font DP/DR

Dernière modification par krash (05 novembre 2019 à  10:20)


Produit de la société: "Qui n'a jamais mangé de champignons hallucinogènes la veille de la rentrée des classes ? ..." Spoiler
La connerie, c'est contagieux.

Hors ligne


Cycle 
Nouveau membre
France
000
Date d'inscription: 02 Oct 2019
Messages: 47
Interessant tout ça...
Malgré que j'ai déja essayer de fumer jusqu'au point d'etre emprisonné par mes pensées et avoir mal à la tête je n'ai jamais vécu d'experience de derealisation ou depersonnalisation. J'ai toujours réussit a garder contact avec la réalité avec le cannabis.
Est-ce que vous trouver l'experience interessante à vivre ou juste desagréable ?
Est-ce que ça vaut le coup d essayer d arriver à cette état en fumant ou alors je risque juste le bad trip ?
drogue-peace

"T'as vraiment de la veine toi tu sais, t'as pas due attendre toute ta vie pour vivre un truc extraordinaire". WW

Hors ligne


Elflo 
Nouveau membre
France
000
Date d'inscription: 09 Nov 2019
Messages: 6
Bonjours je suis nouveau sur le forum et je viens apporter mon expérience car j'ai vécu les deux séparément.

l'année dernière (je commençais a  peine a fumer) et me viens une idée, et si je faisais un bong bouteille d'eau...

je l'ai fait (très mauvaise idée)  a l'époque je n'y connaissait rien en terme de dosage je met donc une grosse boulette de shit dans la douille et je la fume en plusieur taf.
Et je me suis dit ptn ça fait rien...

je commence a jouer de la guitare et les effets commence a venir de plus en plus fort et d'un coup ma conscience s'envole et j'ai l'impression que rien n'est réel et que je suis prisonnier de la matrice. j'enfouis ma tête dans un coussin souffle un bon coup et essaie de reprendre pied avec la réalité

puis mon trip se finit étrangement sur une note de détente et de bien être.

ceci est une éxperience de déréalisation j'avais juste l'impression de que plus rien n'est réel sauf moi 


l'autre trip date a peine d'hier

avec un pote on roule un joint bien charger (genre vraiment) de shit (encore) et les effets arrive 3min après la prise

on rentre chez moi et dans l’ascenseur je ne sais plus qui je suis.
tous mes sens se brouille et je rentre dans mon appart et la j'ai l'impression que je ne suis plus le moi

j’étais dans une sorte de phase transitoire entre le nouveau moi et l'ancien moi (sensation horrible je tiens a préciser). puis j'ai l'impression d’être deux dans ma tète puis cela s’arrête et le trip continue normalement.

ceci est un phénomène de dépersonnalisation. je ne savait plus qui je suis

bref pour conclure d'après mes expérience les deux son dur psychologiquement et très désagréable et si vous êtes fragile mentalement (pas mon cas) peu amener facilement a crise de paniques et des états pas possible d'anxieter

ces experiences sont arriver que en fumant du shit chelous acheter a la citer du coins. cela ne m'est jamais arrvier en fumant de l'herbe IL NE FAUT PAS FUMER N'IMPORTE QUOI

ces trip ne sont pour sans séquelle mais si vous vous sentez encore dans une autre monde ou que vous vous sentez plus vous meme et que vous avez des pensé chelou avant de dormir c'est normal ne vous inquiter pas ça peu durer de 3j a 1semaine

a une prochaine fois
Elflo

Hors ligne


Cycle 
Nouveau membre
France
000
Date d'inscription: 02 Oct 2019
Messages: 47
3j à 1 semaine la depersonnalisation!??
En tt cas merci pour tes infos c etait grave interessant.
En ce moment j'ai de la beuh de l'énorme frappe c est pour ça je voulais tester les effets maximum du cannabis allez voir jusqu ou on peut allez avec cette substance... La derealisation m'interesse...

"T'as vraiment de la veine toi tu sais, t'as pas due attendre toute ta vie pour vivre un truc extraordinaire". WW

Hors ligne


Lyx 
Nouveau membre
France
000
Date d'inscription: 22 Oct 2019
Messages: 25
Grosse dépersonnalisation avec la Salvia et amnésie temporaire, je ne savais plus qui j'étais, qui était mon pote (je savais juste que j'étais bien entouré), je ne savais même plus que j'étais chez moi, rien du tout.

C'est le plus désagréable, ça m'a provoqué un été de panique direct. Trop puissante cette plante!

Et la déréalisation, jamais avec la beuh, mais souvent avec le dxm, au début c'est très déroutant, et puis avec l'habitude on s'y fait, car faut savoir que ça peut être anxiogène, voire très anxiogène et menait facilement au bad trip, c'est pour ça que sur les disso il faut y aller très doucement. Une fois qu'on est en confiance avec la molécule, qu'on est familier avec ses effets et qu'on a appris à gérer son corps, ça n'est plus un problème, ça peut même devenir assez kiffant!

Hors ligne


Elflo 
Nouveau membre
France
000
Date d'inscription: 09 Nov 2019
Messages: 6

Cycle a écrit

3j à 1 semaine la depersonnalisation!??
En tt cas merci pour tes infos c etait grave interessant.
En ce moment j'ai de la beuh de l'énorme frappe c est pour ça je voulais tester les effets maximum du cannabis allez voir jusqu ou on peut allez avec cette substance... La derealisation m'interesse...

Oui je l'ai vécu une semaine entière (alors faut relativisée ce nest pas aussi puissant que lors de la consomation )  ou tu demande parfois (souvent) est ce que c'est réel? très bizzard mais surmontable

Hors ligne


Cycle 
Nouveau membre
France
000
Date d'inscription: 02 Oct 2019
Messages: 47

Elflo a écrit

Cycle a écrit

3j à 1 semaine la depersonnalisation!??
En tt cas merci pour tes infos c etait grave interessant.
En ce moment j'ai de la beuh de l'énorme frappe c est pour ça je voulais tester les effets maximum du cannabis allez voir jusqu ou on peut allez avec cette substance... La derealisation m'interesse...

Oui je l'ai vécu une semaine entière (alors faut relativisée ce nest pas aussi puissant que lors de la consomation )  ou tu demande parfois (souvent) est ce que c'est réel? très bizzard mais surmontable

Dac. T as pu en tirer des choses interessante de cette expérience ou elle ne vaut pas le coût ?


"T'as vraiment de la veine toi tu sais, t'as pas due attendre toute ta vie pour vivre un truc extraordinaire". WW

Hors ligne


Cycle 
Nouveau membre
France
000
Date d'inscription: 02 Oct 2019
Messages: 47

Elflo a écrit

Cycle a écrit

3j à 1 semaine la depersonnalisation!??
En tt cas merci pour tes infos c etait grave interessant.
En ce moment j'ai de la beuh de l'énorme frappe c est pour ça je voulais tester les effets maximum du cannabis allez voir jusqu ou on peut allez avec cette substance... La derealisation m'interesse...

Oui je l'ai vécu une semaine entière (alors faut relativisée ce nest pas aussi puissant que lors de la consomation )  ou tu demande parfois (souvent) est ce que c'est réel? très bizzard mais surmontable

Dac. T as pu en tirer des choses interessante de cette expérience ou elle ne vaut pas le coût ?


"T'as vraiment de la veine toi tu sais, t'as pas due attendre toute ta vie pour vivre un truc extraordinaire". WW

Hors ligne


Cobe 
Braindead
1300
Date d'inscription: 03 Feb 2014
Messages: 697

Cycle a écrit

3j à 1 semaine la depersonnalisation!??
En tt cas merci pour tes infos c etait grave interessant.
En ce moment j'ai de la beuh de l'énorme frappe c est pour ça je voulais tester les effets maximum du cannabis allez voir jusqu ou on peut allez avec cette substance... La derealisation m'interesse...

Je crois que tu confonds (comme pas mal de monde apparemment) déréalisation et la dissociation induite par certaines drogues (au hasard les dissociatifs big_smile )

La DR/ DP n'a rien de très fun puisque c'est un symptôme que tu subis, souvent dû à des trucs pas très cool (anxiétés, traumatisme, crise d'angoisse etc...), on peut voir ça comme un barrière de protection que t'imposes ton cerveau quand il en peut plus donc c'est pas vraiment un effet que t'es censé rechercher.

Et non ça n'apporte strictement rien, c'est juste l'enfer et c'est un vrai handicap en société, surtout quand c'est chronique, tout ceux qui en ont fait pourront te le dire.

En vrai le seul avantage c'est que ça te force à te calmer sur la drogue rasta

Hors ligne


Elflo 
Nouveau membre
France
000
Date d'inscription: 09 Nov 2019
Messages: 6

Cycle a écrit

Elflo a écrit


Oui je l'ai vécu une semaine entière (alors faut relativisée ce nest pas aussi puissant que lors de la consomation )  ou tu demande parfois (souvent) est ce que c'est réel? très bizzard mais surmontable

Dac. T as pu en tirer des choses interessante de cette expérience ou elle ne vaut pas le coût ?

Si on arrive a bien gérer et que l'on est habituée c'est TRES intrigant mais pour l'instant
je n'ai rien tirée d'intéressant (je cherche un genre d'introspection ou de voyage mentale j'essayrais avec quelque de plus fort)

Hors ligne


Elflo 
Nouveau membre
France
000
Date d'inscription: 09 Nov 2019
Messages: 6

Cobe a écrit

Cycle a écrit

3j à 1 semaine la depersonnalisation!??
En tt cas merci pour tes infos c etait grave interessant.
En ce moment j'ai de la beuh de l'énorme frappe c est pour ça je voulais tester les effets maximum du cannabis allez voir jusqu ou on peut allez avec cette substance... La derealisation m'interesse...

Je crois que tu confonds (comme pas mal de monde apparemment) déréalisation et la dissociation induite par certaines drogues (au hasard les dissociatifs big_smile )

La DR/ DP n'a rien de très fun puisque c'est un symptôme que tu subis, souvent dû à des trucs pas très cool (anxiétés, traumatisme, crise d'angoisse etc...), on peut voir ça comme un barrière de protection que t'imposes ton cerveau quand il en peut plus donc c'est pas vraiment un effet que t'es censé rechercher.

Et non ça n'apporte strictement rien, c'est juste l'enfer et c'est un vrai handicap en société, surtout quand c'est chronique, tout ceux qui en ont fait pourront te le dire.

En vrai le seul avantage c'est que ça te force à te calmer sur la drogue rasta

tu as raissons ce n'ai pas un genre de ballade mental ou d'instrospection c'est juste désagréable (intrigant un peu comme même)

Hors ligne


weed4Lif3 
Nouveau membre
France
100
Date d'inscription: 27 Feb 2015
Messages: 19
je connais les deux
parfois je me crois même dans un film en sachant bien entendus que c'est faux
comme si même parfois je n'avais plus d'équilibre

le sentiment aussi (et ce n'est pas qu'un sentiment) de comprendre les choses qui m'entoure (quand c'est positif)

ou quand c'est négatif, de dérailler, de ne plus suivre, et que des menaces extérieur guette dans l'invisible, je me vois spectacteur de moi même et du reste, comme dans la matrice...(sans l'expliquer), parfois même au ralentit...  ou dans la rapidité contrario
peut aussi mener a des petite crise de panique, l'impression que perdre pied et de devenir fou... le coeur qui palpite, le besoin de respirer avec le ventre ..

la déréalisation et la dépersonnalisation selon moi vont de paire

et si sa se trouve c'est un pas vers le monde des mort ou l'après
lol

Dernière modification par weed4Lif3 (15 novembre 2019 à  09:06)

Hors ligne


Cycle 
Nouveau membre
France
000
Date d'inscription: 02 Oct 2019
Messages: 47

weed4Lif3 a écrit

je connais les deux
parfois je me crois même dans un film en sachant bien entendus que c'est faux
comme si même parfois je n'avais plus d'équilibre

le sentiment aussi (et ce n'est pas qu'un sentiment) de comprendre les choses qui m'entoure (quand c'est positif)

ou quand c'est négatif, de dérailler, de ne plus suivre, et que des menaces extérieur guette dans l'invisible, je me vois spectacteur de moi même et du reste, comme dans la matrice...(sans l'expliquer), parfois même au ralentit...  ou dans la rapidité contrario
peut aussi mener a des petite crise de panique, l'impression que perdre pied et de devenir fou... le coeur qui palpite, le besoin de respirer avec le ventre ..

la déréalisation et la dépersonnalisation selon moi vont de paire

et si sa se trouve c'est un pas vers le monde des mort ou l'après
lol

Tres interessant tout ça. Je vais fumer jusqu'à atteindre cette état là !!!fume_une_joint


"T'as vraiment de la veine toi tu sais, t'as pas due attendre toute ta vie pour vivre un truc extraordinaire". WW

Hors ligne


weed4Lif3 
Nouveau membre
France
100
Date d'inscription: 27 Feb 2015
Messages: 19

Cycle a écrit

weed4Lif3 a écrit

je connais les deux
parfois je me crois même dans un film en sachant bien entendus que c'est faux
comme si même parfois je n'avais plus d'équilibre

le sentiment aussi (et ce n'est pas qu'un sentiment) de comprendre les choses qui m'entoure (quand c'est positif)

ou quand c'est négatif, de dérailler, de ne plus suivre, et que des menaces extérieur guette dans l'invisible, je me vois spectacteur de moi même et du reste, comme dans la matrice...(sans l'expliquer), parfois même au ralentit...  ou dans la rapidité contrario
peut aussi mener a des petite crise de panique, l'impression que perdre pied et de devenir fou... le coeur qui palpite, le besoin de respirer avec le ventre ..

la déréalisation et la dépersonnalisation selon moi vont de paire

et si sa se trouve c'est un pas vers le monde des mort ou l'après
lol

Tres interessant tout ça. Je vais fumer jusqu'à atteindre cette état là !!!fume_une_joint

En vrai c'est pas si plaisant que ça hein lol

quand la plus grosse déréal arrive ... faut vrmt avoir vécu des truc chelou pour comprendre qu'il faut pas s'affoler (bad trip)
mais il y a un gros lien avec la crise de panique, ou ça va de paire ... en tout cas chez moi j'ai l'impression 
crise de panique / bouffée délirante, déréal

quand le système psychique est déconnecter mais qu'une partie observe la chose comme un spectacteur en attendant que ça passe ou en s'affolant

certains parlerons même de possession bravo
moi je pense que c'est la fatigue du psychique, soit par la dépressions, soit par les soirée, la drogue, ou une maladie psychique ..


he rajouterais (sa me revient) que j'ai déjà vraiment cru perdre les pédale en déréalisation, que je me voyais dans le miroir comme si c'était pas moi
mais je pense que l'imagination dans ces cas les peut partir loins

Dernière modification par weed4Lif3 (16 novembre 2019 à  10:31)

Hors ligne


kokie301 
Psycho junior
France
000
Date d'inscription: 04 Jun 2017
Messages: 292
La dp/dr ca forge...
Et comme dit plus haut, j’ai l’impression qu’en tapant du dxm, la dp/dr arrive plus souvent et ca rigole pas, j’avais vu des témoignages là dessus...

Par exemple apres ma première prise de prod (dxm) j’étais resté dp/dr non stop pendant 2 ans et demi c’etait la pire sensation que j’ai vécu.. arf

Hors ligne


Mortythetraveler 
Nouveau Psycho
France
100
Date d'inscription: 08 Nov 2019
Messages: 59

krash a écrit

Il y a longtemps, je faisais un exercice qui provoquait ce genre de choses, je crois.
Je gardais les yeux fixes et immobiles le plus longtemps possible, en gardant le corps immobile aussi. Au bout d'un certain temps, l'immobilité du regard brouillait les signaux du champ visuel reçus par le cerveau. On pouvait alors avoir l'impression de voir en 2D, ou que les contours des objets, des personnes et des pièces avaient l'air plus grossiers ou plus vivants.
En faisant la même chose face à un miroir, jusqu'à avoir l'impression que c'est quelqu'un d'autre qui se trouve de l'autre côté, on finit par ne plus reconnaître les traits de son propre visage et par y deviner une intention différente de ce à quoi l'on pense...
Une expérience déroutante...


Je rejoins neocomolly là-dessus:

Je tiens à noter que personnellement la fatigue, l'angoisse, le soleil et d'autres facteurs aggravent le phénomène et surtout les drogues, toutes les drogues me font DP/DR

Un jour sous LSD25 j'ai pratiqué l'exercice que tu décris devant un miroir. C'était extreeeeeemement déroutant. J'ai littéralement vu mon visage ce retourner. Ca avait l'air si réel. Et littéralement la sensation de rencontrer un clone d'un autre espace-temps.
J'ai ressenti un des sentiments les plus forts de ma vie si ce n'était le plus fort. C'était véritablement un équilibre/mélange parfait entre peur/excitation/joie/découverte/compréhension/inc-ompréhension/tristesse/stupéfaction...

Je retenterai cette expérience quand j'en reprendrai une forte dose. Je pense qu'il y a un potentiel de dingue dans cette expérience. D'ailleurs quand ça m'est arrivé j'ai littéralement été choqué et suis allé voir mes amis juste à côté, j'essayais de décrire l'expérience, encore en etat de choc, à bégayer des mots, complètement agité.

Bah ils se sont bien foutus de ma gueule, ont essayé 10sec et ont dit "mdr ca marche pas, t'es perché" en gros. Grand moment de solitude pour moi mais j'en garde un souvenir exceptionnel.


Explorateur du temps et de l'espace (mais seulement à l'intérieur de ma tête, j'aime pas faire ma valise smile )

Hors ligne


elossh 
Nouveau membre
France
001
Date d'inscription: 18 Mar 2019
Messages: 47
Sans drogue il m'est arrivée sous l'angoisse de faire l'expérience de la dépersonnalisation et de la dératisation.
1/ LA dératisation s'exprime par un impression d'étrangeté ou de nouveauté sur des objets/personne que je vois quotidiennement.
2/La dépersonnalisation est plus angoissante. Il y a eu deux phénomène.
        a/ Le premier c'est la sensation de sortir de mon corps et de me voir faire des choses et de voir au dessus ce qui m'entoure
        b/ la deuxième sensation est l'impression de se faire expulser de son corps pour quelque chose qui prend possession de son corps pendant que je me retrouve dans quelqu'un d'autre.

Hors ligne


calou 
Banni
France
121
Lieu: ANTONY
Date d'inscription: 04 Dec 2019
Messages: 26
salut le dépersonnalisation ou la deréalisation, je l'ai vécu en ma 16em et 17em année.
Je n'avais encore rien consommé,il y a 40 ans.
j'étais au lycée, j'avais été mal orienté,deja ce trauma m'avait mis dans des dispositions particulière mon bahut ne me plaisait pas, et mon amoureuse platonique n'apparaissait plus aux recrés.Il faisait moche, les gens de ma classe etaient sympas, mais voir des gens qui arrivaient de toute la region ça changait du collége.Les matiéres m'emmerdaient d'ailleurs je n'ai fait qu'un année d

Hors ligne


calou 
Banni
France
121
Lieu: ANTONY
Date d'inscription: 04 Dec 2019
Messages: 26
salut le dépersonnalisation ou la deréalisation, je l'ai vécu en ma 16em et 17em année.
Je n'avais encore rien consommé,il y a 40 ans.
j'étais au lycée, j'avais été mal orienté,deja ce trauma m'avait mis dans des dispositions particulière mon bahut ne me plaisait pas, et mon amoureuse platonique n'apparaissait plus aux recrés.Il faisait moche, les gens de ma classe etaient sympas, mais voir des gens qui arrivaient de toute la region ça changait du collége.Les matiéres m'emmerdaient d'ailleurs je n'ai fait qu'un année d

Hors ligne


calou 
Banni
France
121
Lieu: ANTONY
Date d'inscription: 04 Dec 2019
Messages: 26
dans ce bahut de malheur excusez moi la page a sauté.Puis j'ai fait une mega angine, bloqué au lit pendant une semaine antibios, oreilles bouchées, le moral dans les chaussettes, j’étais irritable, rien ne m’intéressait tout me paraissait loin de moi, même moi, j’étais comme étranger , je me manquais, j'ai vu un type dire ça dans un film, dans un groupe de parole, un mec qui avait perdu son frère, depuis c'etait lui qui se manquait
.Bon ça ressemblait a une phase de déprime, j’étais triste étrange pour ma famille, je me cachais pour pleurer.j'allais voir des potes du collège, ça ne faisait que souligner ce sentiment et je cherchait a cacher mon mal être...ça a bien duré 2 semaines.Je me rappelle que j'allais dans des lieux habituels , je les reconnaissait mais le ressenti ne m'étais pas familier, voir mon amoureuse et échanger avec elle m'aurait surement aidé, je savais ou elle demeurait mais je n'avais pas le courage, je ne lui avait jamais parlé seul. Même par beau temps le ciel me semblait inquiétant.C 'est un déclic qui a mis fin a tout ça, c'etait une autre époque on était content de rien, et moi qui n'arrivait plus a me reconnaître dans la musique que j'aimais je n’écoutais plus rien,mon oreille bouchée me décourageait.Un soir sur mon bureau dans ma chambre d'ados qu'est ce que je vois, la chine stéréo compacte que j'avais commandé un mois auparavant, platine disque radio fm stéréo, lecteur enregistreur de cassettes et deux micros externes stéréos, j'etais heureux guéris, je revivais, six moi plus tard, l'année suivante rebelote après la deperse d'automne, une deperse de printemps mais c'est une autre histoire...punk2

Hors ligne


calou 
Banni
France
121
Lieu: ANTONY
Date d'inscription: 04 Dec 2019
Messages: 26
voici l’épisode de ma deuxième dépersonnalisation a l'aube de mes 17 ans.La encore je n'avais encore rien consommé, vierge sur tous les tableaux.La encore c'est un saloperie de bronchite qui m'a cloué au lit, j'aimais pas ça être bloqué sans pouvoir sortir, les medocs, la fièvre, se sentir diminuer, et une oreille qui se rebouche, bon c'etait a l'approche du printemps la douceur c'était installée c'était moins hard que le première fois.Au bahut ils s'étaient rendu compte que quelque chose ne tournait pas rond, et je n'ai pas fait le troisième trimestre, adieu bahut de malheur, adieu beaufs en herbe, fans de johnny, perfectos, bananes, mobylettes, on était en pleine explosion punk et reggae.
a peu pres les meme symptomes, mes parents exaspérants (prend sur toi) cette expression m'a toujours fais chié, et ma mére était le reine des emmerdeuse, quand a mon pére tout ça lui passait a 3000 kilométres au dessus de son crane de Neandertal
le pauvre il avait tellement souffert a la guerre d’Algérie que toute souffrance autre n'était que futile, ça ne le concernait pas, notre génération on a des darons et daronnes toutes faits dans le même moule. Pas de dialogue, pas d'affection, pas de comprehention.Fallait "faire comme tout de monde""arrêter de se distinguer"comme ci j’étais maître du jeu, bande d'andouilles.Il sont encore en vie avec la même mentalité
Ils sont devenus les pires grand parents qui existent, et sont surs du contraire.
ce n'est pas de leur faute je pense alors je leur pardonne en serrant les dents
15 jours la aussi et un truc anodin m'a remis d’équerre, un jour j'étais a la gare j'attendais un bus pour rentrer chez moi, unmec plus vieux que moi me reconnait et me propose de ma déposer a la cité (pas encore un ghetto) avec sa mini cooper ou passait un best of de Simon and Garfunkel ? On ne se connaissait que de vue, on a parlé musique sympathisé, ça a suffi pour me redonner un peu d'enthousiasme et me donner l'impression de sortir de ma bulle.Peu après alors que nous nous baguenaudions avec un pote nous avons repéré que depuis plusieurs jours les deux même minettes nous emboîtaient le pas en se cachant quand on se retournait, on a fini par les piéger, puis on a commencer a flirter, la mienne était une petite viet  d'origine avec des ascendance indiennes , très fine très mignonne et drôle, ont a beaucoup flirté c'était ma première expérience de french kiss, qu'est ce que c'était bon et chaud, très chaud et la petite était curieuse, elle s'aventurait la ou moi je n'osais pas, enfin tout ces événements m'ont guéri, j'ai lu plus tard dans un bouquin de psychologie le chapitre dépersonnalisation, et ça collait réellement avec ce que j'avais ressenti, très fort la première fois, ah oui j'ai oublié, avec un de mes potes nous sommes allé voir a saint Michel un film un peu au pif, le film American Graffiti
ça a vieilli, mais a l'époque c'etait dépaysant, ça nous plongeait en Californie, terre de fantasmes, a une époque qui coïncidait avec celle de ma naissance, période pré--Beatles, pré brit pop, post Elvis, époque d'insouciance, c'est bête a dire mais ce film m'a fait du bien, je l'ai revu, a chaque fois en Vo en français ça passe très mal.
Pour finir au moi de juin, on m'a fait tirer sur un stick de shit bien tassé, produit bien pur, ma première fois, je me suis retrouvé a marcher dans les allées de ma cité en planant en découvrant ces sensations inconnues , je me suis passé de l'eau sur la tète au robinet du stade, en ai avalé quelques gorges car j'avais la bouche desséchée
les gens à l'épicerie étaient bizares et j'avais l'impressions qu'ils me regardaient tous, puis je suis revenu finir mon premier trip sur mon lit avec le musique doucement, je me laissait planer, j'étais conquis.

Hors ligne


calou 
Banni
France
121
Lieu: ANTONY
Date d'inscription: 04 Dec 2019
Messages: 26

kokie301 a écrit

La dp/dr ca forge...
Et comme dit plus haut, j’ai l’impression qu’en tapant du dxm, la dp/dr arrive plus souvent et ca rigole pas, j’avais vu des témoignages là dessus...

Par exemple apres ma première prise de prod (dxm) j’étais resté dp/dr non stop pendant 2 ans et demi c’etait la pire sensation que j’ai vécu.. arf

c 'est vrai je pense la même chose c'est désagréable mais on en tire un bénéfice existentiel.

Hors ligne


ChronicPain06 
Nouveau membre
France
300
Date d'inscription: 21 Apr 2019
Messages: 14
Hello ! Merci pour ce topic!

Pour ce qui est de mon expérience personnelle, je vis la déréalisation depuis très longtemps, ayant beaucoup expérimenté le N2o médicalement parlant, j'ai commencé à ressentir ce symptôme dès mes 11 ans, mais je ne pouvais pas mettre de mots dessus, ça s'est calmé vers mes 13 ans, jusqu'à mes 17 où j'ai fait la magnifique erreur de prendre un acide bien trop dosé (280µg)
Lors de cette expérience je suis rentré dans une paranoïa très intense où j'étais persuadé d'être mort et bloqué en enfer, je ne faisais plus confiance à mes propres souvenirs.
Après cette expérience, j'ai été persuadé de ma mort pendant 6 mois, au début j'étais en état de choc constant, puis ça s'est calmé, je l'ai accepté, je me disais que si c'était une illusion, autant jouer le jeu.
Pendant les grandes vacances de mes 17 ans, j'ai repris ma consommation, d'abord avec une microdose d'acide, puis des cartons dosés normalement, tout se passait super bien, je ne pensais plus à la déréalisation
Puis vint mon anniversaire de mes 18 ans où j'ai eu encore une magnifique idée qu'était de prendre 2g de champignons avec mes 42kg au compteur, lors de cette expérience, nous sommes sorti dehors, comme il y avait beaucoup de gens dehors je me renfermais dans mon trip pour ne pas me faire remarquer. J'étais persuadé que si je partais maintenant, mon impact sur Terre aura été bien plus positif que négatif, plus ça passait, plus je l'acceptais, plus je voulais partir.
J'étais certain de partir, avec la paix, ce soir là...Puis d'un coup je me suis souvenu que la mort était...bah la mort smiley-gen013
Je voulais plus partir mais il était trop tard, j'ai regardé mes amis et je leur ai dit " Je suis mort les gars, ça y est "
C'était la dépersonnalisation, j'étais plus personne ni même mon enveloppe corporelle...
Depuis c'est assez hard à vivre, je le vis mais sobre, la moindre trace de cannabis me fais dépersonnaliser
Merci Alprazou pour m'aider à supporter ce quotidien super

Hors ligne



Répondre Remonter


Pour répondre à cette discussion, vous devez vous inscrire

Sujets similaires dans les forums, psychowiki et QuizzZ

[ Forum ] Les rêves et la déréalisation
par JuLeXoGame, dernier post 26 août 2014 à  01:48 par JuLeXoGame
  2



    Psychoactif en Images
    Plus d'images psychoactives
    En ce moment sur PsychoACTIF  
     Appel à témoignage 
    Questionnaire PAACX pour les chemsexeurs HSH
    20 décembre 2019Commentaire de pierre (0 réponse)
     Appel à témoignage 
    Passage des flacons aux gélules de méthadone
    12 janvier 2020Commentaire de C.naya123 (26 réponses)
     Forum UP ! 
    Changa blend
    Il y a 23hDiscussion sans réponse depuis 12h
     Forum UP ! 
    Arrêt & Sevrage - Sevrage méthadone avec Iboga
    Il y a 19hDiscussion sans réponse depuis 12h
     Forum 
    Bang - Shit au bang ??
    Il y a moins d'1mnCommentaire de QuickBongHit dans [Cannabis...]
    (11 réponses)
     Forum 
    Oxycodone comme TSO - Je passe du sken a l'oxy mardi normalement si ya des connaisseurs,,
    Il y a 46mnNouvelle discussion de Morphée dans [Oxycodone (Oxycontin)...]
     Forum 
    Différence entre génériques et oxycontin
    Il y a 4hCommentaire de réponse42 dans [Oxycodone (Oxycontin)...]
    (4 réponses)
     Forum 
    Tramadol et épilepsie
    Il y a 4hCommentaire de Dégun dans [Tramadol...]
    (5 réponses)
     Forum 
    Cocaïne qui forme une pâte... ?
    Il y a 5hCommentaire de Snap2 dans [Cocaïne-Crack...]
    (7 réponses)
     Forum 
    Pouvez vous estimer cette quantité de Weed ?
    Il y a 5hCommentaire de xxxrembow dans [Cannabis...]
    (3 réponses)
     Forum 
    Arrêt & Sevrage - Arrêt suite à interdiction
    Il y a 5h
    1
    Commentaire de DrSewart dans [Kratom...]
    (27 réponses)
     Forum 
    Vaporiser - Problèmes Focus Vape
    Il y a 5hCommentaire de Dolldrum dans [Cannabis...]
    (1 réponse)
     Blog 
    Première salve
    Il y a 11hNouveau blog de Number16c dans [Trip Report]
     Blog 
    Juste envie de partager.
    Il y a 1j
    5
    Commentaire de Papaseul dans le blog de Papaseul
    (200 commentaires)
     Blog 
    Comment transformer la Butylscopolamine en Scopolamine base ?
    Il y a 1jCommentaire de Badboy14210 dans le blog de karama
    (2 commentaires)
     
      QuizzZ 
    Evaluer la gravité de votre addiction
    Dernier quizzZ à 04:51
     PsychoWIKI 
    Kratom, effets, risques, témoignages
     Topic epinglé 
    Cannabis : vous vous êtes mis à la vaporisation, expliquer nous c ...
    S'identifier

    Mot de passe oublié

    Morceaux choisis 

     Benzodiazépines : méfiez-vous des effets paradoxaux.
    par Yog-Sothoth, le 19 Jan 2020
    Bonjour. J'espère que vous allez bien. Je vous souhaite à tous une heureuse année 2020. J'écris ce post pour témoigner d'un accident que j'ai eu avec les prods, un accident qui m'a envoyé en réa et qui a failli me tuer. Je témoigne ici parce que j'ai été victime d'un effet rare des benzo...[Lire la suite]
     Pour les experts où les novices ayant soif de le devenir.
    par Heashka, le 18 Jan 2020
    Okay. Ce soir on s'attaque à du lourd. Ce thread n'a pas pour vocation à vulgariser mais pour les débutants et curieux en pharmacologie, je fais d'autres threads sur lesquels je vous conseille de vous réorienter. Maintenant, on va parler lourd. Très lourd. Il fallait absolument introduire au p...[Lire la suite]
     Toxicophobie mon amour
    par Mascarpone, le 14 Jan 2020
    Tellement fort que pour ceux qui auraient la rame de cliquer sur le lien, je le copie ici : Etes-vous toxicophobe ? “C’est des délires de camé, ça n’a donc aucune espèce de crédibilité”, “quand on veut se mettre hors du système, on a rien à recevoir de ce système”, “Quand...[Lire la suite]
    Tous les morceaux choisis
    Les derniers champis

    Approximation totale, là... Cub3000 dans [forum] Mélanger Ké et extasie?
    (Il y a 10h)
    Merci de ces précisions (Prescripteur) dans [forum] Sevrage Cannabis avec CBD
    (Il y a 14h)
    post plein d'enseignements ! Fil dans [forum] Sevrage Cannabis avec CBD
    (Il y a 19h)
    Je suis avec attention, je suis dans le même cas. Géo dans [forum] Récit d’un arrêt du Kratom suite à l’interdiction
    (Il y a 20h)
    On est pas là pour se mesurer la b... !!! - orgaWZ dans [commentaire de blog] Zopiclone + Diazépam (Valium)
    (Il y a 1j)

    Pied de page des forums