Sevrage Cannabis avec CBD / PsychoACTIF

Sevrage Cannabis avec CBD

Publié par ,
2541 vues, 23 réponses
Quiz 
Nouveau membre
France
012
Inscrit le 23 Jan 2020
6 messages
Bonjour,

Je suis un jeune homme de 24 ans, addict au Cannabis depuis les années collèges. Au départ c'était juste pour faire comme les copains, pas de consommation régulière, pas d'achat mais le mal était la.

Par la suite j'ai commencer à consommer plus régulièrement, jusqu'à m'acheter mon propre pochon, puis viens le jour où j'ai commencer à fumer seul chez moi vers les 16 ans.
Mes années Lycée ont étaient régi par le cannabis, quand j'arrivais à me lever j'y aller mais en fumant avant, a la pause, le soir en rentrant et ainsi de suite.
J'ai quand même "décroché" mon diplôme, mais sans le savoir j'avais déjà rater quelque chose à cause du Cannabis..

Apres le lycée viens la vie active et le travail, toujours enfermé dans ma bulle que je me suis créer avec le cannabis, et viens surtout le moment d'avoir son permis.
Avant de m'engager dans le code et la conduite je m'étais dis que j'arrêterai afin d'éviter les problèmes une fois le permis obtenue.

Promesse que je n'ai jamais tenue, j'ai décrocher mon permis, en étant sous stupéfiants.
A cette époque la je ne voyais pas le mal, j'étais entouré de pleins d'amis eux même fumeurs, j'ai une petite amie depuis des années tout se passe plutot bien malgres cette dépendance.

Contrôles plusieurs fois au volant, j'ai eu la chance de passer à l'as deux fois mais il est venu le jour ou la chance a tournée et j'ai été contrôlé positif au test salivaire, s'en ai suivi test sanguin etc

A la sortie de la Gendarmerie je prends la décision d'arrêter de fumer car ça ne vaut pas le coup de se retrouver dans ce genre de situation pour si peu.

J'arrête du jour au lendemain je jete tout ce qui est en rapport avec la fumette, stups, feuilles, gronder tout fini a la poubelle.
La première semaine du sevrage a été terrible, de grosses difficultés à trouver le sommeil, fatigue générale, envie de rien, je peux pleurer et deux minutes apres rigoler. Je ne contrôle plus mon corps, je ne peux même plus boire de l'eau sans la "vomir" quelques minutes après.

Ça été la période la plus difficile de ma jeune vie. Les semaines passes, puis je me sens revivre j'ai l'impression de vraiment respirer, je profite plus mes proches, je me recentre sur le l'essentiel finalement, je reprends même le sport, tout va pour le mieux.

Puis au bout de quelques mois de sevrage, un amis de longue date qui n'habite plus dans ma région, reviens dans le coins, et il avait de la beuh sur lui, puis durant la soirée, je me laisse tenter par quelques taffes me disant "c'est pas 3 taffs qui vont te faire replonger".

Après la première taffe j'ai ressenti quelque chose de vraiment bizarre comme ci mon cerveau me disait "mec la ta fais le con".
Suite à cette soirée, sans le savoir j'étais retomber dedans, de la je re-commence à fumer de temps en temps comme a mes débuts sans acheter juste quelques taffes sur les joints des collègues puis viens le jour où je reprends un pochon et que je fume chez seul chez moi, des mois d'effort pour finalement revenir au point de départs..

Voila aujourd'hui cela fait maintenant 2 ans que j'ai repris ma consommation quotidienne mais cela fais plusieurs mois que je me remets en question vis a vis du Cannabis, et quand tu prends du recul sur ta vie et tout ce qui s'est passé durant toutes ces années d'addixtion, tu te rends comptes du temps perdu, les amis perdu tu prends une claque énorme.

Le Cannabis m'a tué pendant plus de 8 ans cumulé, je n'étais que l'ombre de moi-même, y a rien de récréatif à détruire sa vie. Quand je pense à mes parents je me dis qu'ils seraient pas fier de voir leur enfant drogué.

Hier soir j'ai fumé mon dernier joint de cannabis, j'ai donner tout ce que j'avais et je suis aller m'acheter de la CBD aujourd'hui, je suis déterminé et j'ai surtout l'envie d'arrêter contrairement à la première fois ou je l'ai pris comme une interdiction, au fond de moi je voulais pas arrêter.

Je commence aujourd'hui mon deuxième sevrage au Cannabis mais contrairement à la première fois j'ai décider de m'accompagner de CBD histoire de réussir encore une fois et surtout derrière ne plus avoir d'excuse pour retomber dans le Cannabis. Je vous tiendrai au courant du déroulement de ce sevrage si cela peut intéresser voir aider quelqu'un à arrêter ce poison.

Merci à ceux qui me liront.
Courage à ceux qui ont arrêter et a ceux qui y pense sérieusement.

Hors ligne

 

TheRealSlimShady 
Psycho sénior
France
4700
Inscrit le 07 Aug 2017
1137 messages
Salut, jolie post qui résume bien la situation de pas mal de fumeurs néanmoins j'irais pas jusqu'à dire que c'est du poison.


Personnellement j'ai commencé à fumer assez tard (j'ai toujours dis toute mon enfance que la drogue ne m'intéresse pas car ça n'a pour seul effet que des problèmes type addiction, argent, santé (sauf le LSD que je souhaitais essayer un jour)) à mes 17 ans j'ai commencé à traîner avec des fumeurs et je me suis rendu compte subitement que depuis toujours mes parents qui m'avaient fait le discours classique sur "la drogue c'est mal, m'voyez", fumaient quotidiennement.
Depuis toujours je pensais qu'ils fumaient des cigarettes roulées puis un jour j'ai senti l'odeur de la beuh d'un copain et me suis rendu compte que ça avait la même odeur que le "tabac" de mes parents.

À ce moment là ça a été un gros bouleversement dans ma tête en mode "toute ta vie n'est qu'un mensonge" "Ils t'ont toujours dit que si un jour tu touches aux drogues ils te démontent alors qu'en fait ils fument des pet' à longueur de journée"
À partir de là j'ai commencé à leur piquer un peu de shit et beuh pour aller fumer avec les copains au lycée, très vite ayant accès à la cons de mes parents ma consommation est devenue quotidienne.
Au bout d'un moment je ne pouvais plus piocher dans leur cons' en assurant la discrétion de ma conso alors j'ai commencé à acheter.

À partir de là je n'ai fais que de fumer toujours plus, (aujourd'hui je suis avec ma femme à près de 25g de hash / semaine ce qui est énorme que ça soit financièrement ou pour les poumons), jusqu'au jour où je me suis fait cramer par mes parents, s'en est suivie une longue période de conflits entre mes parents et moi (Mes parents n'ont essayé que le cannabis qu'ils ne considèrent pas vraiment comme une drogue, par contre pour eux toute autre substance est le mal incarné), très vite j'ai découvert PsychoActif et d'autres substances comme le LSD, les benzos, Zolpidem, C, Taz, K ou le DXM malgré tout j'ai toujours su gérer mes consos plus que variées de drogues en n'ayant pour l'instant (après 3-4 ans de conso) qu'une seule addiction : Le cannabis.
(Même le tabac j'arrive à m'en passer car celui ci m'a toujours dégoûté un peu donc le plaisir du pétard est dans ma tête 100% assimilé au cannabis)
Mes parents malgré le fait que ça fasse 4 ans que je gère avec les "drogues dures" et me tue à leur expliquer qu'une bouteille de whisky est 100x plus dangereuse qu'un buvard de LSD, font toujours un blocage là dessus (Ma mère fait des insomnies m'imaginant à la rue une seringue dans le bras (c'est ouf comment la diabolisation des substances à des effets néfastes à tous les étages), j'ai vite quitté le cocon familial d'abord pour les études puis pour m'installer avec ma femme

J'ai essayé quelques fois d'arrêter, seulement, étant à 100% entouré de fumeurs c'est extrêmement difficile surtout quand on vit ensemble et qu'une majeure partie de notre histoire commune s'est construite autour du cannabis et des drogues en général (j'ai fais découvrir le LSD à ma chérie ainsi qu'un tas d'autres trucs sympas).
Mes raisons pour arrêter sont principalements financières et pour ma santé

Je me suis déjà fait interné en HP pour me sevrer, gros échec.
Je me suis rendu compte que ce qui m'avait plu le plus dans le cannabis était l'effet anxiolytique qu'il a sur moi qui suis naturellement très anxieux, j'ai fais du coup la connaissance des neuroleptiques, des benzos et autres anxiolytique tous inefficaces et ayant autant d'effets négatifs que le cannabis (voir même plus pour les benzos).

Quand j'étais interné un des infirmiers m'a pris à part et m'a fait vapoter du CBD, ça a eu un bon effet relaxant qui m'a permis de dormir, cet infirmier m'a ensuite expliqué qu'il était comme moi avant (anxieux qui se pose trop de questions et qui bedave de trop)  et que son médoc c'est le CBD qui détend très efficacement avec tous les effets négatifs du cannabis et des anxiolytiques en moins.
Il m'a ensuite expliqué que le psy me filerait sûrement un neuroleptique ou un benzo mais que je ferais mieux de lui dire oui oui pour lui faire plaisir sans les prendre pour autant et m'acheter du e liquide au CBD à la place.
Son discours m'a paru très coherant, il m'a expliqué que le CBD (et donc le cannabis) n'était pas mauvais pour mon anxiété, que la plus part des psy n'ont jamais entendu parlé du système endocanabinoïdes et très peu du CBD, bref qu'ils ne jurent que par leur Saint Tercian et le Saint DSM qui classe le cannabis comme un inducteur de problèmes de drogues du coup ça explique pourquoi aucun psy n'a jamais voulu reconnaître que le cannabis avait un effet anxiolytique sur moi et qui au contraire sans en savoir plus sûr moi accusés le cannabis d'être la source d'un problème qui était déjà présent bien avant que je ne fume.


Aujourd'hui ça fait 2 jours qu'on n'a pas fumé avec ma femme (pas d'argent), évidemment on est du coup tous les deux irritables, on dort uniquement grâce aux benzos qu'on se fait prescrire de temps en temps pour nos crises d'angoisse et nos descentes de stimulants mais on est conscient qu'on ne peut pas substituer le cannabis par les benzos sur plus d'une ou deux semaines sans risquer une nouvelle dépendance encore plus complexe.
Ma femme n'a pas du tout envie d'arrêter de fumer (pour elle aussi c'est un anxiolytique mais aussi le seul outils efficace sur ses règles douloureuses), moi par contre je trouve qu'on pourrait faire pas mal de choses avec l'argent qu'on pourrait économiser et que ça ferait pas de mal à nos poumons.
De ce fait j'ai commencé à cultiver du cannabis chez moi néanmoins j'ai toujours envie de ne plus dépendre du cannabis pour être de bon humeur et également pour revenir à l'époque où je n'ai jamais révisé quoi que ce soit en cours car ma mémoire est plutôt bonne et je suis bien prédisposé intellectuellement (j'ai passé le bac ES défoncé, je l'ai eu sans réviser ni même noté les cours de l'année j'ai passé mon bac 100% sur ma mémoire auditive développée par mon goût pour la musique) néanmoins dans le supérieur le rythme est plus poussé et la réussite des études demande un minimum de travail que je n'ai jamais su fournir.
Ces raisons ainsi que la diminution de mes capacités respiratoire et de mon endurance me poussent à vouloir arrêter mais en même temps un petit joint me fait tellement de bien que c'est très dure de se convaincre que les effets négatifs sont supérieurs aux effets positifs.
Du coup le CBD me semble être une bonne idée pour ralentir puis à terme stopper la fumette quotidienne seulement je n'ai pas encore les moyens de m'acheter une e-cig et des liquides et en même temps m'acheter ma cons'

Du coup si t'as un retour sur le CBD pour stopper le cannabis je suis preneur histoire de réussir à me convaincre que je suis plus fort que ma dépendance (je n'ai pas envie d'arrêter complètement le cannabis, juste que ça reste soit occasionnel soit limité au soir après cours/taff)

Dernière modification par TheRealSlimShady (24 janvier 2020 à  01:57)

Reputation de ce post
 
post plein d'enseignements ! Fil

Analysez vos prods avec SINTES
Contactez https://rdr-a-distance.info/index.php/materiels pour du matériel de conso à moindre risque
Et surtout, amusez-vous avec bienveillance.

Hors ligne

 

Quiz 
Nouveau membre
France
012
Inscrit le 23 Jan 2020
6 messages
Salut TheReal

Merci pour ta réponse et le temps que tu as pris pour me répondre.

Après j'ai jamais été aussi loins que toi dans les drogues, je me suis arrêter au Cannabis, maximum 10g/semaine et c'est déjà trop.
Aucuns membres de ma famille fument de Cannabis que ça soit aujourd'hui ou dans le passé nos parcours sont différents. J'ai jamais eu de mise en garde de mes parents à ce sujet, ils savent même pas que j'ai fumé pendant des années.

De mon expérience c'est du poison, je me voiler la face en me disant que ce n'est "que" de la beuh, et ces dernières semaines je prenais plus de plaisir à me défoncer sincèrement.

Pour l'instant première journée de sevrage avec la CBD, ça va après ce n'est que la première journée mais ça aide vachement psychologiquement, mais contrairement à ma première journée du premier sevrage je me sens "mieux" en comparaison. Après c'est propre à chaque personnes mais sache que je suis déterminé et j'ai l'envie d'arrêter et ça c'est primordial, avec cet état d'esprit rien n'est impossible je pense.

Tu peux et tu dois essayer si vraiment tu as envie de changer les choses . Ne t'attends pas être défoncer avec de la CBD, ça calme mais ça fait pas tout loins de là, c'est une aide.

Je te donnes toute ma force à toi et ta femme pour que vous puissiez sortir de ça, prendre conscience du mal que ça apporte.

Et je te tiendrai au courant de mon sevrage avec plaisir.

Hors ligne

 

LndvT23
Nouveau Psycho
France
1200
Inscrit le 28 Apr 2019
119 messages
Salut Quiz et TheRealSlimShady

Alors personnellement je me suis mis a fumé il y à 8 ans en milieu de lycée et contrairement à bcp de fumeur j'ai rarement fumé au taf où à l'ecole sauf à med début à cause de l'anxiété chelou que ça me mettait quand il y avais trop de monde autour de moi et que j'étais stone..

Au bout de 2-3 ans ma conso es devenu quotidienne je fumais tout les soirs, je refusais même des soirées ou rentrée plutôt chez moi juste pour fumé. C'est donc devenue un gros vice avec un fort impacte sur ma vie sociale. En parallèle de ça j'ai eu d'autres addictions du style la cigarette, et puis périodiquement la md en concert puis plus récemment la ketamine mais j'en revenais toujours à la fumette quand j'avais rien ou que j'essayais de me calmer.

J'ai eu sur ces 8 ans plusieurs arrêts très court de canabis du style 1-2 semaine et plus rarement un moi. A chaque fois le même constat je fumais des clopes a gogo pour compenser.

Sur ces 2 dernières années, a part les fois où a la limite j'etait avec d'autres fumeurs, les joints ne faisais plus grand chose hormis me faire bader sur mon sort où me mettre dans un état léthargique d'inaptitude à quoi que ce soit.
En bref ça m'apportais plus aucun réel plaisir où euphorie, j'ai senti que c'etait un genre de prison psychologique dans lequel je me suis enfermé... Ca bouffe du temps, des relations, de la mémoire et bcp d'argent.

En septembre 2019 je voulais arrêter ayant changer de ville et étant dans une formation, j'ai arrêté 3 semaines à mon arrivé sur Toulouse mais en rencontrant bcp de monde qui fumaient dans ce nouvel environment, je m'y suis remis.

La ça fais depuis le 14 décembre que je n'ai pas refumer de joints en ayant tout bonnement acheté du cbd pour le remplacer. J'ai fumé du cbd en fleur que j'ai fini depuis le 10 janvier et depuis je fume plus que des clopes mais j'ai toujours en tête la sensation d'être capable de rechuter dans ces travers.
J'avais déjà en 2019 plusieurs fois acheté du cbd et franchement chaque fois ça m'as permis d'arrêter sans avoir un sevrage trop dur pendant quelques jours mais à chaque fois après une semaine où deux rechute.

Je pense que la motivation est une des clefs les plus difficiles à avoir dans ce genre de situation si on veut réellement stopper. Par contre ce qui es sur c'est que le cbd à un très bon effet placebo mais il ne fais pas tout.


Il faut savoir occuper son temps et parfois chose difficile écarté certaines personnes de sa vie pour pouvoir être libre de tentation.
Seulement une fois sevré on peut essayer de les revoirs si on se sent assez fort pour garder sa ligne de conduite.

La j'essaie d'arrêter la clope depuis début janvier mais ça veut vraiment pas j'etait tombé à une clopes en fin de journée mais la depuis 5 jours je refume bcp.
En tout cas courage pour ceux qui veulent arrêter c'est toujours dur de couper les ponts avec une chose aussi présente autour de nous et aussi attrayante quand on l'as goûté.
drugs neutral neutral neutral thinking

Aujourd’hui c'est le demain d'hier ou hier c'est le demain d'aujourd'hui ? L'inverse du contraire est il forcément contraire de l'inverse ?

Hors ligne

 

prescripteur 
Modérateur
13000
Inscrit le 22 Feb 2008
7884 messages
Blogs

J'ai fumé du cbd en fleur

Qui contient probablement un peu de THC (0,2%), voire parfois plus selon l'expérience de Principes Actifs qui a fait des analyses. Je prense que Filou peut confirmer !
Amicalement


S'il n'y a pas de solution, il n'y a pas de problème. Devise Shadok (et stoicienne)

Hors ligne

 

LndvT23
Nouveau Psycho
France
1200
Inscrit le 28 Apr 2019
119 messages

prescripteur a écrit

J'ai fumé du cbd en fleur

Qui contient probablement un peu de THC (0,2%), voire parfois plus selon l'expérience de Principes Actifs qui a fait des analyses. Je prense que Filou peut confirmer !
Amicalement

Oui un taux de THC inférieur à 0,2% celon la législation Francaise et tant donné que j'ai toujours acheté dans des shops en ville.
Mais entre nous c'est oas 0,2% qui défonce même en fumant des pures ^^


Aujourd’hui c'est le demain d'hier ou hier c'est le demain d'aujourd'hui ? L'inverse du contraire est il forcément contraire de l'inverse ?

Hors ligne

 

prescripteur 
Modérateur
13000
Inscrit le 22 Feb 2008
7884 messages
Blogs

Mais entre nous c'est oas 0,2% qui défonce même en fumant des pures ^^

Défoncer non mais aider au sevrage c'est possible.
Et, d'après Principe Actif le taux déclaré de THC est parfois inexact.
Amicalement

Dernière modification par prescripteur (24 janvier 2020 à  14:55)


S'il n'y a pas de solution, il n'y a pas de problème. Devise Shadok (et stoicienne)

Hors ligne

 

Quiz 
Nouveau membre
France
012
Inscrit le 23 Jan 2020
6 messages
Merci à tous d'avoir répondu !

Landove on est un peu des cas similaires, et je te comprends. Tu as tout dit sur les dégâts collatéraux que ça peux causer et fort ce que tu fais lâche rien ! Tu as tout mon soutien

Prescripteur, c'est exactement ça, c'est placebo je pense la même chose. Si tu pars dans le but de te défoncer avec de la CBD passe ton chemin.
Personnellement je l'ai acheter dans une boutique de ma ville. Il faut se méfier des sites internets qui en propose, on est pas à l'abris de se retrouver avec un produit avec un taux de THC élevé, mais la CBD c'est bien moins de 0,2% de THC.
C'est carrément une aide pendant le sevrage on est d'accord

Hors ligne

 

filousky 
Modérateur
France
10300
Inscrit le 14 Dec 2008
9841 messages
Blogs

prescripteur a écrit

e prense que Filou peut confirmer !

Je confirme que c'est quasiment impossible de cultiver une variété à + de 20% de CBD avec moins de 0,2% de THC.
La plus belle variété productrice de CBD que j'ai eu entre les mains donnait 22% de CBD pour 0,75% de THC.

Pour rester dans des plantes qui produisent moins de 0,2% de THC, il faut se tourner vers le chanvre à fibre dont le commerce des fleurs est interdit en France. Ces fleurs là donnent un peu de CBD mais par 20% ou plus.

Une teinture que nous avions confectionnée à partir de fleurs de Fedora (variété de chanvre autorisée en France car donné pour moins de 0,2% de THC plante entière) avait été analysée à 2,10% de THC pour 9,70% de CBD (soit un ratio de 1 pour 4) !

Amicalement

Fil

Reputation de ce post
 
Merci de ces précisions (Prescripteur)

Analyse de drogues anonyme et gratuite
Si tu pisses contre le vent, tu vas mouiller tes sandales !

Hors ligne

 

prescripteur 
Modérateur
13000
Inscrit le 22 Feb 2008
7884 messages
Blogs

Prescripteur, c'est exactement ça, c'est placebo je pense la même chose. Si tu pars dans le but de te défoncer avec de la CBD passe ton chemin.

Je ne pense pas avoir dit ça et je ne le pense pas. En effet pas d'effet de défonce mais ça n'empêche pas d'autres effets thérapeutiques, notamment anxiolytique.
Pour le sevrage du cannabis je ne sais pas !drogue-peacedrogue-peace
Amicalement

Dernière modification par prescripteur (24 janvier 2020 à  15:57)


S'il n'y a pas de solution, il n'y a pas de problème. Devise Shadok (et stoicienne)

Hors ligne

 

Quiz 
Nouveau membre
France
012
Inscrit le 23 Jan 2020
6 messages
Au temps pour moi Prescipteur, mais justement c'est pour ça que je me suis tournée vers la CBD, pour ses côtés anxyolitiques histoire de passer l'épreuve du sevrage plus facilement.

Merci pour vos réponses.

Hors ligne

 

pierre
Web-Administrateur
6500
Inscrit le 15 Sep 2006
14584 messages
Blogs
Tu met tout sur la faute du cannabis... Hors, d'après ton texte on pourrait aussi dire que  c'est le cannabis qui t'a permis de te lever et d'avoir ton diplome, par exemple....

Il faut arréter de mettre toute la faute sur les produits, bouc-émissaire idéal... Une addiction, c'est un produit, une personne et un contexte. Quand tu dis tout est de la faute du cannabis, tu oublis le contexte, et ta personne ! Le cannabis n'est pas venu tout seul dans tes poumons.

Hors ligne

 

Quiz 
Nouveau membre
France
012
Inscrit le 23 Jan 2020
6 messages
Bonjour Pierre,

Premièrement la politesse fait pas de mal.

En aucun cas je mets tout sur le cannabis c'est toi qui interprète très mal, mais après si pour toi le Cannabis est un moteur tant mieux pour toi, c'est que tu dois vraiment te voiler la face.

Le seul fautif c'est moi et moi seul, comme tu dis il n'est pas arriver tout seul dans mes poumons.
Mais d'après mon expérience et quand on a un regard lucide et réfléchi sur la question on peux en tirer que des mauvais côtés. Je connais un panel de personne qui fume qu'ils aient 17 ou 50 ans c'est toujours le même constat.

Pour en finir je trouve ton message très limite, surtout venant d'un admin. Si tu veux déverser ta frustration arrête de gérer ce forum, va sur Twitter et fais un travail sur toi-même, et essayes d'aider les gens qui veulent s'en sortir.

Ou arrête de fumer wink

Cordialement

Hors ligne

 

Stelli 
Dinosaure de PA
France
3200
Inscrit le 06 Nov 2006
771 messages

Quiz a écrit

Bonjour Pierre,

Premièrement la politesse fait pas de mal.

En aucun cas je mets tout sur le cannabis c'est toi qui interprète très mal, mais après si pour toi le Cannabis est un moteur tant mieux pour toi, c'est que tu dois vraiment te voiler la face.

Le seul fautif c'est moi et moi seul, comme tu dis il n'est pas arriver tout seul dans mes poumons.
Mais d'après mon expérience et quand on a un regard lucide et réfléchi sur la question on peux en tirer que des mauvais côtés. Je connais un panel de personne qui fume qu'ils aient 17 ou 50 ans c'est toujours le même constat.

Pour en finir je trouve ton message très limite, surtout venant d'un admin. Si tu veux déverser ta frustration arrête de gérer ce forum, va sur Twitter et fais un travail sur toi-même, et essayes d'aider les gens qui veulent s'en sortir.

Ou arrête de fumer wink

Cordialement

Ce n’est pas parce que tu n’as pas su en faire bon usage que le cannabis est un mauvais produit. Pour ma part j’en consomme quotidiennement depuis plus de 8ans, et contrairement à ce que tu imagines, cela m’aide au quotidien, grâce à l’effet de l’ensemble de ses composés (le cannabis ne contient pas que du THC), anxiolytique en particulier.
Beaucoup de gens se soignent avec ça et en tirent de nombreux bénéfices. Affirmer que le cannabis c’est le mal et qu’il ne peut pas être un moteur (et prétendre que dire le contraire c’est forcément se voiler la face) c’est faux, et limite insultant pour tous ceux qui l’utilisent au quotidien, pour se soigner ou pas.

Que tu aies décidé d’arrêter, libre à toi. Mais ne fais pas de ton cas (ou de celui de tes amis) une généralité. Sur ce forum, on a pour habitude de s’exprimer à la première personne, justement car chaque cas est particulier et que chacun réagit différemment au même produit.

Reputation de ce post
 
Merci pou ta modération. Fil
 
Merci!!!! Shao

« J’ai l’honneur de te décerner le titre de bienfaitrice des camés! Bravo! » Trolalo

Hors ligne

 

Quiz 
Nouveau membre
France
012
Inscrit le 23 Jan 2020
6 messages
Bonjour Stelli,

Je vois que la politesse sur ce forum ce n'est pas ce qui prône.

Je reconnais ses bien faits dans certain cas.
Mais pour tes problèmes anxyolitiques il existe pleins d'autres moyens de t'aider, aller chercher sa beuh à un dealer n'est pas pour moi un moyen de  sois disant se soigner. Mais plus un prétexte pour se défoncer après libre à toi de tourner les choses dans ton sens, typique du déni.

Je vivais dans le déni moi aussi, j'espère que vous aurez un jour la lucidité et la maturité de comprendre, je pense que c'est ça qui pèche chez la plupart des personnes qui consomme.

Si vous êtes heureuse dans votre situation tant mieux pour vous, un jour ou l'autre ça nous rattrape wink

Je pensais trouver des gens bien intentionné, prêt à soutenir ceux qui veulent s'en sortir, mais à vrai dire c'est bien tout le contraire.

Si vous n'avait pas le courage d'affronter la vie sans stupéfiants, c'est votre problème mais ne venait pas cracher votre venain et faire limite l'apologie de la drogue sur des topic sur le sevrage.. C'est du pur délire

Sur ces mots, je donne toute ma force a ceux et celles qui veulent s'en sortir, tout n'est que question de volonté, ne laisser personne vous faire dévier de votre objectif.

Cordialement.
Reputation de ce post
 
Tu veux un binjour missieur et cioa bambino après chaque post ?
 
C'est du lourd, là.... Shao
 
Mon tout permier champi autre que vert... mais comme dit Shao... ~MG

Hors ligne

 

Mister No 
Pussy time
11831
Inscrit le 04 Aug 2014
7353 messages

il existe pleins d'autres moyens de t'aider, aller chercher sa beuh à un dealer n'est pas pour moi un moyen de  sois disant se soigner.

Je suis d'accord sur ce point mais il faut sortir les propos de leur contexte, c'est pour cela que nous, patients médecins pharmaciens exigeons de la qualité pharma remboursée. fume_une_joint

Je connais un panel de personne qui fume qu'ils aient 17 ou 50 ans c'est toujours le même constat.

Change de crèmerie, tu croiseras ici et en ouvrant les yeux des usagers qui s'épanouissent à tous les étages y compris à plus de 50 ans.
Pierre a raison, d'autant plus que rejeter son comportement sur le compte du produit, ça permet pas d'avancer ou de mieux se connaître.
Bien comprendre la fonction qu'occupe notre conso de cannabis permet d'y voir plus clair et d'envisager un sevrage dans de bonnes conditions, pas soumis à la rechute forcée ou à compenser avec d'autres produits acceptés dans les cours de catéchisme.
Le cannabis permet à certains de réguler l'humeur, l'angoisse et le sommeil qui est fondamentale à une bonne santé.
Il existe d'autres pistes que la béquille chimique, naturelle ou pas.
Le sevrage peut en faire partie à condition de tenir compte de l'efficacité de la rustine cannabis, même quand elle ne convient plus.
C'est pour cela qu'il faut que tu parles en je, car chaque situation ne se résume pas à ce que tu décris des usagers de cannabis.
D'ailleurs ce forum aborde souvent le sevrage, mais assez peu l'usage des cannabinoïdes en produit de substitution au cannabis fumé. Vaporisés ou en spray, je suis certains que de nombreux usagers pourraient apprendre à transformer leur automédication en suivi médical gagnant gagnant dès le départ et certainement la possibilité de se sevrer si envie dans de bonnes conditions.
Pis désolé pour la politesse, j'oublie souvent un petit coucou un un adieu à la fin.
La vibe. drogue-peace

Dernière modification par Mister No (27 janvier 2020 à  09:32)


Just say no prohibition !

Hors ligne

 

psychodi 
psychocannabinologistologue
France
2100
Inscrit le 24 Jul 2013
794 messages
Blogs
salut Quiz

Quiz a écrit

Je vois que la politesse sur ce forum ce n'est pas ce qui prône.

si on confond "politesse" et "remise en question de tes propos"...peut-être

Quiz a écrit

Je reconnais ses bien faits dans certain cas.
Mais pour tes problèmes anxyolitiques il existe pleins d'autres moyens de t'aider, aller chercher sa beuh à un dealer n'est pas pour moi un moyen de  sois disant se soigner. Mais plus un prétexte pour se défoncer après libre à toi de tourner les choses dans ton sens, typique du déni.
Je vivais dans le déni moi aussi, j'espère que vous aurez un jour la lucidité et la maturité de comprendre, je pense que c'est ça qui pèche chez la plupart des personnes qui consomme.

des propos de ce type sur un forum qui ne date pas d'hier et qui est quand même positionné dans le haut du panier des forums RdR... je trouve ça un peu gonflé et généralisant... être dans forme d'ambivalence vis à vis de ce que l'on consomme, c'est assez normal, en fait...le rapport aux psychotropes, c'est pas : tout noir ou tout blanc. Le "déni", le vrai...bin c'est super rare ! on peut parler parfois de dénégation des conséquences à la limite...mais le déni...
(surtout que taxer Pierre, initiateur de ce forum, de personne dans le déni ! c'est n'y RIEN connaitre sur le positionnement en addictologie)

Quiz a écrit

Si vous êtes heureuse dans votre situation tant mieux pour vous, un jour ou l'autre ça nous rattrape wink

ça, je pense que la majorité des personnes qui usent et/ou abusent des psychotropes en a conscience... mais je peux me tromper...y en a sûrement "dans le déni" qui ne sont "pas assez matures" pour "avoir le courage" de "vivre sans rien"...

Quiz a écrit

Je pensais trouver des gens bien intentionné, prêt à soutenir ceux qui veulent s'en sortir, mais à vrai dire c'est bien tout le contraire.

parce que sur ce forum, on considère d'après ce que j'en ai compris, que "soutenir" ce n'est pas diaboliser les consommations ou dire que c'est "être dans le mal" (expression que tu utilises sur ton 1er écrit)

Quiz a écrit

Si vous n'avait pas le courage d'affronter la vie sans stupéfiants, c'est votre problème mais ne venait pas cracher votre venain et faire limite l'apologie de la drogue sur des topic sur le sevrage.. C'est du pur délire

là c'est toi qui interprètes à mon avis...si tu penses que cela relève du "courage", c'est ton opinion...que je partage un peu : il faut parfois du courage (ne serait-ce que pour fuir, des fois...)...moi, le cannabis, c'est ce qui me donne du courage pour faire certaines choses...je me sens parfois plus léger pour affronter ma journée de taf avec un p"tit vapo de weed au réveil...avec le café...

Quiz a écrit

Sur ces mots, je donne toute ma force a ceux et celles qui veulent s'en sortir, tout n'est que question de volonté, ne laisser personne vous faire dévier de votre objectif.

"tout n'est qu'une question de volonté" ... voilà bien LE poncif en addictologie...
y a encore du boulot, mon p"tit Quiz...

as-tu pensé à remercier le cannabis pour l'aide qu'il a pu t'apporter pendant un temps ? si tu choisis de t'en séparer, ça peut aider...(arrêter est TON choix et personne ici ne viendra te contredire ou t'engager à autre chose...mais n'oublie pas que ton post sera peut-être lu par d'autres personnes, il est donc très utile que tu parles d'abord de ton expérience sans trop généraliser...d'où l'incitation à parler en JE...et à tolérer les messages des autres même si le style ou le ton te heurte un peu...ce n'est jamais fait avec malveillance, chacun sa position...et OUI, il y a des droguézeureux rasta )


il y a des jours étranges
il y a des jours, j'm'étrangle
Surtout...ne pas se biler sur la route...
Psychoactif ? Faut s'abonner là, vite !!

Hors ligne

 

RandallFlag 
Tonton floodeur
4011
Inscrit le 24 Jul 2018
1899 messages
Salut.

Vouloir arrêter une consommation (quel que soit le produit) quand on sent qu'on perd pied et qu'on ne gère plus est tout a fait louable.
Surtout si cette consommation impacte ta vie sociale et/ou professionnelle..

Par contre dire que tu détiens la vérité absolue et que ceux qui ne pense pas comme toi sont dans le déni c'est un peu gros non ?

Tu peux aussi accepter le fait que des gens puissent vivre de manière épanouie leur consommation.

Alors toi ça ne t'a pas réussi apparemment, mais malheureusement nous ne sommes pas tous égaux face aux substances.

De plus dire que le cannabis t'a tué pendant 8 ans est une mauvaise tournure de phrase.
TU t'es tué avec le cannabis pendant 8 ans.

Se deresponsabiliser en se mettant en position de victime ne fait avancer en rien.
Tu as été acteur principal de ta consommation du début a la fin, tu en es le seul responsable.
Et réfléchir en ce sens te fera progresser.

Cordialement

Dernière modification par RandallFlag (27 janvier 2020 à  14:57)


Les cons ça ose tout, c'est même à ça qu'on les reconnaît.

Hors ligne

 

Agartha 
Modérateur
France
6220
Inscrit le 27 Oct 2016
1560 messages
Blogs
BONJOUR MR. QUIZ,
COMMENT VOUS-PORTEZ VOUS EN CETTE BELLE JOURNÉE ? 

ça va j'ai été assez poli pour toi majesté? ptdrr

RandallFlag a écrit

Se deresponsabiliser en se mettant en position de victime ne fait avancer en rien.
Tu as été acteur principal de ta consommation du début a la fin, tu en es le seul responsable.
Et réfléchir en ce sens te fera progresser.

THIS!

Mais pour tes problèmes anxyolitiques il existe pleins d'autres moyens de t'aider, aller chercher sa beuh à un dealer n'est pas pour moi un moyen de  sois disant se soigner. Mais plus un prétexte pour se défoncer après libre à toi de tourner les choses dans ton sens, typique du déni.

C'est toi qui tourne les choses dans ton sens wtf mec
T'es en train de te déresponsabiliser de toutes tes années de consommation, alors que non mon gars, tout ce qu'il t'est arrivé : C'EST DE TA FAUTE. Pas celle du cannabis.

C'est toi qui est dans le déni complet, la preuve, t'es là en mêlée générale à 1 contre 100 et tu parles toujours avec la même confiance et le même dédain.

Je pensais trouver des gens bien intentionné, prêt à soutenir ceux qui veulent s'en sortir, mais à vrai dire c'est bien tout le contraire.

Si tu as l'impression que les gens ici ne sont pas bien intentionnés alors qu'ils essayent de te faire GRANDIR en t'expliquant que, peut-être, la situation n'est pas toute noire ou toute blanche. Peut-être que, toi en tant qu'humain, a aussi quelque chose à apprendre de ton expérience passée. Que tu puisses en grandir au lieu de te victimiser à dire "gngngngn j'ai perdu huit années de ma vie à cause du méchant cannabis", que tu puisses apprendre des choses de tout ça.
Mais non, c'est tellement plus simple de pas se remettre en question. C'est tellement plus simple de penser qu'on est impuissants face à ça, alors que si on est prêts à tomber du haut de son égo, qu'on apprend à se connaître, on peut être proactifs face à son addiction. Par contre quand on est dans le déni, bien évidemment, ça peut résulter en des périodes de huit ans où la personne fout rien, se fait péter le permis etc etc...


Les gens ici sont tous bénévoles, ils donnent de leur temps gratuitement et par pure bonne volonté et toi tu leur chies dans la main comme ça en osant dire qu'on n'est pas polis, c pa tré jontil ;'(


I think that I've been dead since the start

Hors ligne

 

krakra 
Nouveau Psycho
France
721
Inscrit le 10 Oct 2016
188 messages
Le cannabis c’est large,
moi si je fume du shit ou de la weed très forte en thc cela n'améliore pas ma qualité de vie
paranoïa,  addiction tabac, en fermement social...
par contre si je prend en vaporisation ou en ingestion de la weed avec un rapport de 1 pour 1 thc cbd alors c’ est une amélioration de mon humeur de mes nuits (llombalgie chronique) sans effet néfaste.
quand mon pays aura légalisé je reprendrais une consommation de cannabis mais actuellement je ni trouve pas mon compte.

Hors ligne

 

Stelli 
Dinosaure de PA
France
3200
Inscrit le 06 Nov 2006
771 messages
On n’est pas non plus obligé d’acheter du shit à un dealeur au passage... réduire la consommation de cannabis à ça c’est vraiment démontrer beaucoup d’ignorance sur la question. D’ailleurs, le cannabis ne se consomme pas que fumé...
Quid du cannabis thérapeutique?
Un peu d’ouverture d’esprit que diable!

« J’ai l’honneur de te décerner le titre de bienfaitrice des camés! Bravo! » Trolalo

Hors ligne

 

Meumeuh 
Adhérent PA/ Intervenant RdR en Milieu festif'
Jolly Roger
3700
Inscrit le 21 Nov 2017
1590 messages
Blogs

Quiz a écrit

aller chercher sa beuh à un dealer n'est pas pour moi un moyen de  sois disant se soigner. Mais plus un prétexte pour se défoncer après libre à toi de tourner les choses dans ton sens, typique du déni.

Hello Quiz

Pour la Beuh tu n'est pas obligé de passer par des dealers...

Et tu te trompes, si tu souhaites te sevrer tu trouveras du soutien sur le Forum, juste garde à l'Esprit que chacun est différent et donc à partir de là , tu ne peut affirmer que Stelli et dans le déni ... 

Prends Soin de toi


MM

Hors ligne

 

LndvT23
Nouveau Psycho
France
1200
Inscrit le 28 Apr 2019
119 messages
Salut je fais un petit UP de ce topic pour connaitre un peu l'avancée de ton sevrage Quiz ?
Personnellement ayant stoppé mi-décembre je ne cache pas que j'ai eu 2-3 reprise spontanée en soirée avec une amie qui me proposait et je précise bien que je n'ai pas refumer plus de quelques lattes en soirée toujours inférieur à ce que représente un joint en solo..
J'ai pas non plus racheté mais j'essaye d'arrêter les clopes en parallèle et je galère de ouf : des semaine ou je redescends à 3 clopes par jours et en général le jour ou je me dis bon allez je stop bah là je pete un plomb et je refume d'autant plus..
En dehors de ça avec cette période de confinement j'ai largement hésité à en racheté mais au final ça ne c'est pas fait mais ça reste compliqué de ne plus y pensé..
Au passage j'ai eu 2 soirées un peu trop folles où j'ai consommé de la MD et j'ai un peu regretté le lendemain mais c'est resté minime.

Aujourd’hui c'est le demain d'hier ou hier c'est le demain d'aujourd'hui ? L'inverse du contraire est il forcément contraire de l'inverse ?

Hors ligne

 

Alcomsomme 
Nouveau membre
France
100
Inscrit le 20 May 2019
30 messages
Blogs
Alors la tu tombe bien toi j'en profite pour poser ma question, ayant un test urinaire a passer dans 1 mois j’espère ça sera pas trop short, j'ai penser au cbd pour arrêter est ce que je doit oublier de suite ou y'a t-il des cbd a 0% ? C’était pas la peine de créer un topic pour ça ou bien ? Et bon courage Landove vu ma conso de clope pour arrêtez ainsi que de bière ce sera ma prochaine bête noir ... Et je sais déjà a quel point elle fait mal cette addiction au tabac... chier ptain

Hors ligne

 


Répondre Remonter


Pour répondre à cette discussion, vous devez vous inscrire




    Psychoactif en Images
    Plus d'images psychoactives
    En ce moment sur PsychoACTIF  
     Appel à témoignage 
    Le manque de cannabis
    Il y a 14hCommentaire de prescripteur (66 réponses)
     Appel à témoignage 
    Enquete sur les pratiques d'injection de la morphine
    Il y a 2jCommentaire de Stelli (45 réponses)
     Forum UP ! 
    Prise en charge par les professionel?
    Il y a 20hDiscussion sans réponse depuis 12h
     Forum UP ! 
    Dépistage - Cannabinoïdes de synthèse et test urinaire
    Il y a 17hDiscussion sans réponse depuis 12h
     Forum 
    Sniffer - Flash possible en sniffant ?
    Il y a moins d'1mnCommentaire de Chemi971 dans [Cocaïne-Crack...]
    (10 réponses)
     Forum 
    Buprenorphine
    Il y a 15mnNouvelle discussion de Crépuscule dans [Opiacés et opioïdes...]
     Forum 
    Dosage - TUSSIPAX SIROP, CONSEIL POUR ÉVITER LES PROBLÈMES
    Il y a 3hCommentaire de Mammon Tobin dans [Codéine et dihydrocod...]
    (5 réponses)
     Forum 
    Moisissure/Contamination - C'est quoi ça ?
    Il y a 3hCommentaire de kinoacid dans [Psilocybe - Champigno...]
    (3 réponses)
     Forum 
    Overdose - Première presque overdose
    Il y a 3hCommentaire de Zamlolo dans [Heroïne...]
    (4 réponses)
     Forum 
    Tramadoll plus dafalgan codéiné
    Il y a 4hCommentaire de Crépuscule dans [Opiacés et opioïdes...]
    (6 réponses)
     Forum 
    Retour du gabon :)
    Il y a 4h
    4
    Commentaire de Mammon Tobin dans [Iboga...]
    (14 réponses)
     Forum 
    Le xanax me fait aucun effet
    Il y a 6hNouvelle discussion de Yung JIM dans [Benzodiazépines...]
     Blog 
    Ces nuits blanches qui éclairent ce qu'on cache dans le noir
    Il y a 20hNouveau blog de EmmaMerlin dans [Carnet de bord]
     Blog 
    "Lettre intime aux toxicomanes"
    Il y a 22hNouveau blog de Ecume dans [Tranche de vie]
     Blog 
    Méthadone
    Il y a 1jNouveau blog de Cris dans [En passant]
     
      QuizzZ 
    Evaluer votre dépendance au cannabis
    Dernier quizzZ à 23:52
     PsychoWIKI 
    CBD (Cannabidiol), effets, risques, témoignages
     Topic epinglé 
    Neurchi de Psychoactif
     Nouveaux membres 
    naastha, Pheny, canaha, Calypso5, LaPotion nous ont rejoint et se sont présentés les trois derniers jours.
    S'identifier

    Mot de passe oublié

    Morceaux choisis 

     La pipe universelle : nouvel outil pour réduire les risques et dommages liés à l'inhalation
    par LLoigor, le 13 Sep 2020
    Bon j'ai enfin pu tester cette nouvelle pipe de SAFE. La voilà : J'ai un questionnaire que je vais leur renvoyer avec ceux des personnes a qui j'ai passé une pipe pour qu'ils testent aussi. Moi je l'ai testé avec de la méthamphétamine, mais hélas et j'en avais parlé avec une personne...[Lire la suite]
     TSO Codéine ==> Buprénorphine
    par alex92200, le 12 Sep 2020
    Bonjour à tous, Je reviens 2 ans plus tard pour donner des nouvelles et puis peut-être qu'un petit UP après tout ce temps passé pourra en aider certains qui se posaient les mêmes questions que moi. J'aborderais mon message sous deux formes : personnelle et le TSO en lui même. Au niveau pe...[Lire la suite]
     Témoignage sur l'hyperèmèse cannabinoïde
    par Catelya63, le 11 Sep 2020
    Salut à tous. Je viens poster mon témoignage sur le syndrome d'hyperèmèse cannabinoïde, pour expliquer et en espérant que ça puisse aider si quelqu'un était dans ce cas. J'étais consommatrice de cana depuis mes 15 ans, j'en ai aujourd'hui 24, et j'ai stoppé cette année. Presque 9 ans de...[Lire la suite]
    Tous les morceaux choisis
    Les derniers champis

    w0w merci ! Johan dans [forum] Retour du gabon :)
    (Il y a 8h)
    +1 dans [forum] Retour du gabon :)
    (Il y a 12h)
    Compte rendu très documenté (Prescripteur) dans [forum] Zolpidem et croisement
    (Il y a 17h)
    Merci prescripteur pour ce rappel important. Stelli dans [forum] Le manque de cannabis
    (Il y a 18h)
    Conseils judicieux et réponse intelligente - Toto dans [forum] Mary Kate Codéine
    (Il y a 1j)

    Pied de page des forums