Slam : injection dans les milieux gay / PsychoACTIF

Slam : injection dans les milieux gay

Publié par ,
17538 vues, 24 réponses
pierre
Web-Administrateur
9000
Lieu: Paris
Date d'inscription: 15 Sep 2006
Messages: 14006
Blogs
Bonjour,
avez vous entendu parlé de l'augmentation de l'injection de cocaine ou autres, dans les milieu gays, lors de soirée festive, à  plusieurs ?
Un médecin nous signale sur Paris, une augmentation des contamination VHC a cause de ses pratiques.
Pierre

Hors ligne


Bonnie D.
Courgette Masquée
000
Lieu: 3 pti tours et pis s'en va...
Date d'inscription: 05 Sep 2011
Messages: 297
C'est peut etre HS, mais l'iv (de coke) augmente à  ce que je vois. Il me semble logique que ça touche aussi les homos
Si c'est vraiment dans des proportions plus inquiétantes que dans le reste de la société, ça touche peut etre un petit goupe de personnes.
Bonne soirée

Edit : Je viens de me relire, on peut pas dire que je fais avancer le débat..!
Ce que je voulais dire c'est que ça concerne peut etre 2 ou 3 clubs parisiens, sans etre un véritable prblm pour les gays en général.
Je fréquentais pas mal les boites gay, le "milieu" LGBT, à  une période, mais je sors moins. Je poserai la question autour de moi. Ce qui m'étonne, c'est que les homos que je connais sont plutot "précautionneux" : ils sont sensibilisés et informés. C'est plus comme il y a 30ans. Il peut arriver que dans le feu de l'action la capote soit zappée, mais se contaminer pour un truc aussi "con" qu'un shoot pas propre... Je trouve ça dingue.
Et j'en profite pour glisser un mot : si les gays étaient (sont?) plus contaminés par le VIH, c'est pas parce qu'ils sont des pervers décadents et obsédés par le cul  fache-non-non !!! C'est surtout parce que les chances de transmission sont augmentés par la pénétration anale (+ de sang : petites déchirures & co). La muqueuse vaginale est moins sensible aux frottements.
Attention, une grosse connerie va suivre, c'est la bonnie-idée pourrie du jour = [ Si la sodomie était pratiquée par tous les heteros, homos et hétéros pourraient avoir les même taux de contamination.]
Parce que le cliché du gay qui baise partout comme un lapin, c'est de la connerie. J'en connais des bien plus sages que moi....

Dernière modification par Bonnie D. (28 octobre 2011 à  12:27)


Pleine de bonne volonté et de conneries....
[ Mais âmes sensibles, s'abstenir... Je suis un vrai serpent!
Pssss, psssss... : Je danse comme un cobra. surpris ]

Hors ligne


Alain Will 
ancien Vice-Président et co-fondateur
France
100
Date d'inscription: 14 Oct 2008
Messages: 9618
Blogs

Bonnie D. a écrit

C'est peut etre HS, mais l'iv (de coke) augmente à  ce que je vois. Il me semble logique que ça touche aussi les homos
Si c'est vraiment dans des proportions plus inquiétantes que dans le reste de la société, ça touche peut etre un petit goupe de personnes.
Bonne soirée

Edit : Je viens de me relire, on peut pas dire que je fais avancer le débat..!
Ce que je voulais dire c'est que ça concerne peut etre 2 ou 3 clubs parisiens, sans etre un véritable prblm pour les gays en général.
Je fréquentais pas mal les boites gay,...

Salut...

Ne pas le prendre mal, mais Bonnie D. même s'il est indéniable que tu réponds à  tout, je reste songeur quant à  ce que tu viens d'écrire ci-dessus en réponse à  Pierre.

Dois-je citer les bars-clubs où jamais tu n'as jamais mis les pieds car si je ne me trompe pas, tu es une femme et l'entrée leur est interdite ? Certes le K. (j'abrège le nom, de plus il est fermé) il y a quelques années fit des portes ouvertes certains week-end... à  ces dames. Mais quant aux autres... Nan...

Bref, j'ignore d'où Pierre a récupéré cette info, mais elle est bien réelle. Non seulement ces pratiques existent dans les lieux festifs (les bars-clubs), mais chez les particuliers. L'augmentation (due à  la diminution du tarif de la cocaïne ? de son accessibilité ? de sa qualité ? etc.) est belle et bien vraie... Je ne saurais quantifier la chose. Les soirées, nuits, évoluent... Les comportements aussi. Les horaires d'ouverture, les pratiques (sexuelles entre-autre mais pas seulement ; ne faites pas la fine bouche), font que le milieu se prête volontiers à  une consommation qui n'existait pas ou presque il y a encore quelques années. Du moins sous la même "forme" (d'administration).

C'est sans doute le mode de consommation qui a changé essentiellement. Quoique. Fut un temps où je n'ai jamais vu un rail de coke circuler au Q. ou au T., voire au P. (mixte), etc.... Encore moins une seringue. Mais les temps changent... Et si les préservatifs (malgré les mises à  disposition, les "pancartes", et je ne vais pas entrer en conflit ou dans le détail avec celui et ceux qui furent soi-disant, à  une époque révolue, à  la hauteur de la protection tout azimut), sont toujours de mise, les seringues ou les kits, ce n'est pas la même affaire...

Ce sont plutôt les débuts et fins de nuit qui sont concernées... ou les entre-deux (avec association alcoolisée). De plus le milieu gay ne s'arrête pas qu'aux "bordels" (désolé pour l'expression) ; mais les soirées privées sont en plein essor... Et là , tout est permis...

Témoignage personnel : il y a déjà  pas mal d'années, la coke était très répandue dans les clubs gays d'Amsterdam ou de Hambourg, etc... Elle se sniffait. Aujourd'hui... Inutile de faire un dessin... Mais chez les particuliers. Car les dirigeants des boîtes sont très vigilants...

PS HS : Quant aux pratiques sexuelles, Bonnie D., renseignes-toi d'abord avant de parler de sodomie... Il en existe tant d'autres, bien plus sanglantes. En résumé, comme dirait un de mes petits camarades, mieux vaut se taire quant on se sait pas trop... Ca, c'est une perle (réfléchis bien à  la deuxième phrase...) :

Bonnie D. a écrit

La muqueuse vaginale est moins sensible aux frottements.
Si la sodomie était pratiquée par tous les heteros, homos et hétéros pourraient avoir les même taux de contamination.


Il m'arrive de trouver que la vie est une horrible plaisanterie. F. Sagan.

Je vois dans la révolution la revanche du faible sur le fort. La liberté est un mot que j'ai longtemps chéri. Sade (Le marquis de)

Hors ligne


Bonnie D.
Courgette Masquée
000
Lieu: 3 pti tours et pis s'en va...
Date d'inscription: 05 Sep 2011
Messages: 297
Pas de souci Alain. Et quand je dis des conneries, je ne demande qu'a me faire "rectifier" (mais en douceur, hein, lol).

Pour ce qui est des lieux que j'ai fréquenté, rien avoir avec les lieux parisiens. J'allais dans des petites boites, dans des villes de province. Sinon, c'est par le biais d'amis ou du milieu associatif. Donc rien de bien "sulfureux", tu vois. Après je parlais de personnes que je connais, et une chose est sûre, je ne connais pas tous les homos de france.
Je disait ça parce que "l'image type du gay" ne colle pas du tout à  mes amis. Certains sont très metro-boulot-dodo, votent ump et n'aiment pas les soirées trash...

Pour moi si le phénomene touche tel groupe d'homo, qui va dans telle soirée, ça reste "restreint", c'est pas une généralité  pour toute la france (par ex, quand t'es coincé à  la cambrousse, tu vois pas une backroom tous les week end). Mais meme si le phénomène touche 100pers, il faut s'en préoccuper, c'est vrai.

Pour mon énormité sur les rapports vaginal / anal, désolée, je voulais pas véhiculer de conneries. Bien sur je n'ai pas pris en compte tous les rapports possibles.
Pourtant, j'était plutot sûre de moi. A plusieurs reprises, j'ai eu l'occasion d'en discuter, et il semble bien que par voie anale il y a X fois plus de chance de transmission que par voie vaginale. Alors j'ai "traduit" ça a ma sauce, mais surtout si c'est faux dites le : je ne demande qu'a apprendre! smile
Edit : oui, oui, je la vois la connerie, maintenant  hmm  (cf derniere phrase... Oups)  Bon ça m'apprendra a ne pas relire mes "approximations", surtout sur un sujet aussi sensible! Merci de m'avoir remis dans le "droit chemin" lol.

Et ce que je rapporte dans mes posts, ce n'est que mon petit bout de la lorgnette. Mes avis sont souvent assez tranchés, donc ça peut prêter à  confusion.

Dernière modification par Bonnie D. (28 octobre 2011 à  12:23)


Pleine de bonne volonté et de conneries....
[ Mais âmes sensibles, s'abstenir... Je suis un vrai serpent!
Pssss, psssss... : Je danse comme un cobra. surpris ]

Hors ligne


musher
Psycho junior
000
Date d'inscription: 06 Aug 2011
Messages: 239
Oui j'ai pas vu ou tu disais des conneries moi,

Quant aux pratiques sexuelles, Bonnie D., renseignes-toi d'abord avant de parler de sodomie... Il en existe tant d'autres

Tiens tiens, qui peut m'en dire plus ? ma curiosité est réveillée !


Parole impeccable, Ne pas penser contre soit me est une parole impéccable envers soit et autrui. Ne pas se faire de mal respecter son corps au maximum. Si je peux l'applique à  mon prochain en évitant du lui faire du mal c'est encore mieux. L'amour comme arme est parfois plus efficace qu'un coup de cuter. La parole est bien créatrice ?

Hors ligne


clemz
terrien
000
Lieu: un peu plus à  gauche.. voila.
Date d'inscription: 28 Feb 2011
Messages: 812
ba j'ai vu ou c'était pas super malin mais j'aimerai bien que tu développe un peu alain s'il te plaît.
la sodomie facilite les transmissions de MST (?) mais c'est pas la principal raison qui fait que le taux de contamination soit plus élevé chez les homos. (il est beaucoup plus élevé?)

quelles pratiques sont plus "dangereuses" que la sodomie pour le risque de saignement?

désolé pour le HS prescripteur, j'avoue que je pige pas trop le premier post, pourquoi les milieux gays injecteraient soudain plus que les autres?

Demain c'est promis sur la drogue je tire un trait..  snort

Hors ligne


Bonnie D.
Courgette Masquée
000
Lieu: 3 pti tours et pis s'en va...
Date d'inscription: 05 Sep 2011
Messages: 297
Oui, si quelqu'un peut infirmer ou confirmer ce que j'ai avancé.
Parce que la sodomie, ça peut concerner tout le monde... Donc ce serait bien de savoir si c'est plus risqué (même si on est tous d'accord, la capote c'est tout le temps).

Bon 1000 excuses, j'ai dévié (encore) du sujet, pour dire des conneries en plus... mad

Pour l'IV, c'est un médecin qui a observé une hausse des contaminations VHC. Reste à  savoir si c'est un phénomène isolé ou une tendance plus "globale".

(je précise que ma 1er réponse ne visait pas a minimiser le prblm soulevé par Pierre)
En fait, je me suis pris un "coup de nerfs", dans mon premier post. J'ai l'impression d'entendre parler des homos seulement au travers des "boites à  cul", saunas ou problèmes de contamination. Je suis désolée, mais c'est tellement loin de la vie des "homos de campagne" que je fréquente... Parfois ça me fait bondir! Voila pkoi j'ai réagi à  coté... Certaines idées reçues sont tellement ancrée dans mes "contrées reculées... Par chez moi, si tu veux vivre paisiblement, il faut se cacher. J'ai un bon ami qui vit dans un village, pour pouvoir continuer à  bosser avc des enfants il a dû partir en ville, où il n'était pas "connu". Bref, me suis un peu emportée. Sorry

Dernière modification par Bonnie D. (28 octobre 2011 à  14:14)


Pleine de bonne volonté et de conneries....
[ Mais âmes sensibles, s'abstenir... Je suis un vrai serpent!
Pssss, psssss... : Je danse comme un cobra. surpris ]

Hors ligne


Alain Will 
ancien Vice-Président et co-fondateur
France
100
Date d'inscription: 14 Oct 2008
Messages: 9618
Blogs
Salut wink

Oui je vais compléter mais ce soir ou demain. Une autre pratique : le fist-fucking par exemple... Je ne voulais en aucun cas être "agressif" vis-à -vis de Bonnie et de plus j'ai dérivé.

Dans l'enfilade (pardon pour le mauvais jeu de mot), j'ai demandé à  Pierre qui était ce médecin, en région parisienne (secteur ciblé), sur quelle échelle (quantitative et dans le temps) il basait ses observations, etc...

Pierre a eu raison de commencer l'intitulé de son thread par "slam"...

Promis, je complète très vite... Amicalement, AW.

Il m'arrive de trouver que la vie est une horrible plaisanterie. F. Sagan.

Je vois dans la révolution la revanche du faible sur le fort. La liberté est un mot que j'ai longtemps chéri. Sade (Le marquis de)

Hors ligne


Bonnie D.
Courgette Masquée
000
Lieu: 3 pti tours et pis s'en va...
Date d'inscription: 05 Sep 2011
Messages: 297
smile   Ya pas de mal, Alain, et j'avais bien vu que tu ne cherchais pas a etre agressif. En fait on évoquait chacun des aspects très différents.

Et il faut admettre que des fois je dois avoir des airs de "Mme je-sais-tout", à  force d'intervenir dans tous les sens. Je suis très curieuse de nature et comme j'ai la "bougeotte", je suis un peu "touche à  tout". J'ai fréquenté des milieux variés, vécu des situations très différentes et je me documente aussi, je lis, je fouine. Mais comme je disais sur mon topic tdah, je connais plein de trucs, mais je suis pro en rien. J'ai vécu pas mal de choses, mais en "surface", je prenais rarement le temps de creuser : 6mois, 2ans après, je passe à  autre chose, et c'est reparti... Alors je m'interresse à  plein de choses, mais parfois j'ai seulement quelques bribes d'info, je ne suis pas experte. Je me droguais avec excès comme je parle avec excès. Et avec mes avis bien tranchés, ça doit prêter à  réagir.
Alors soyons clair, je ne dit pas avoir réponse à  tout ou détenir la vérité absolue. Moi je le sais, mais comme je m'exprime avec une certaine confiance... Bref, je ne veux pas me faire mal comprendre, je donne juste mon point de vue et j'adore le faire évoluer. Alors n'hésitez pas à  me contredire.

Donc évidemment, je ne prétends pas parler au nom des homos, juste m'exprimer à  leur sujet. A ce que je vois, chacun(e) vit différement, ne serait ce qu'entre les gds villes et la campagne, et surtout chacun a ses goûts.

J'ai pu en parler hier avec des potes et des connaissances. Et sur 8 mecs, il y en avait 2 qui ont régulièrement des "pratiques extrèmes", je trouve ça pas énorme. ( Et d'ailleurs dans les pers présentes, pas plus entendu parler d'iv que d'hab. Mais ils ne prenent pas tous des drogues dures). En tout cas la plupart des "pratiques homosexuelles" connues ou médiatisées ne sont vraiment pas représentatives des gens que je connais. Ils délirent de temps en temps, mais rien de bien extraordinaire...

Ça n'est pas comparable, mais des fois on parle d'effet loupe sur le forum. Par ex, qqu'un va dire comment il détourne du sken, se défonce avec. Et ça va limite devenir un phénomène national, avec surveillance des médecins... Bon ca n'a rien a voir, mais si les habitants de ma région entendent parler d'homosexualité pour : des exemples d'extravagance sexuelle, de libertinage, les mst, une espèce d'image trash et "animale" ou bien le mariage et l'adoption... Ben ça les "conditionne" en quelque sorte, ils ne voient les gays qu'à  travers ça. Et ça n'aide pas à  faire avancer les mentalités. Le comble, c'est que les personnes touchées par cette forme d'homophobie, peuvent être à  l'opposé de l'image véhiculée. roll 
L'homophobie semble etre en recul. Effectivement, peu de personnes  (osent) s'affichent comme homophobe, ça ne se "fait pas". Mais... ils trouvent quand même quelque chose à  dire / à  penser. Et on retire ses gosses du centre de loisirs, on se moque de celui qui assume un look "efféminé", on évite de se retrouver dans une situation "ambigue", on refuse l'invitation du collègue, les regards... Il y a tant d'exemples, de petits coups de poignard quotidiens.

Bon, il est temps, je crois que je vais m'ouvrir un topic HS dans les mots pour le dire. Comme ça j'éviterai de mettre le bordel dans vos topics lol. Désolée, mais il y a tant de choses qui me "révoltent" que j'ai beau être sur un autre sujet, je finis tjrs par m'enflammer! Ça monte, ca monte, puis ça pète... Il faut que je me canalise, et si je m'éparpille le faire dans le topic approprié.
Merci de me supporter. wink

Pleine de bonne volonté et de conneries....
[ Mais âmes sensibles, s'abstenir... Je suis un vrai serpent!
Pssss, psssss... : Je danse comme un cobra. surpris ]

Hors ligne


clemz
terrien
000
Lieu: un peu plus à  gauche.. voila.
Date d'inscription: 28 Feb 2011
Messages: 812
arrete d'être désolé s'il te plaît, je trouve qu'a aucun moment tu ne "ramène ta science" ou qu'il y ai un soupçon de jugement dans tes propos.
et je parle pas que d'ici mais de partout ou tu interviens car je crois bien que j'ai tout lu.
c'est cool que tu t'excuse et reconnaisse mais tu l'a déjà  fait et je trouve que c'est déjà  très humble/sympa/normal aussi de ta part wink
tu te doute que je dis sa très sympathiquement, ce n'est surtout pas un vrai reproche.
et je préfère 100 fois les gens qui s'excuse trop que pas du tout.
bref tu n'encombre pas les topics, tu fais vivre le forum et donne des avis intéressants je trouve, donc continu a encombrer autant que tu veux, je suis sur de ne pas être le seul a apprécier.
salut

Demain c'est promis sur la drogue je tire un trait..  snort

Hors ligne


Bicicle
Rat de laboratoire
200
Date d'inscription: 08 Aug 2011
Messages: 1701
Blogs
Moi je trouve pas ton intervention déplacée Bonnie D, Alain a un peu pris la mouche. Peut-être que les hétéros n'ont plus le droit de parler des gays ? Non, ne t'enflammes pas Alain lol.

C'est un fait en France, les gays (surtout les hommes) ont un taux de contamination 200 fois supérieur à  celui des hétéros (accentué et aggravé par le fait que 20% des séropositifs ne savent pas qu'ils le sont).
Et surtout, près de la moitié (48%) des nouveaux cas de contamination au VIH le sont chez les homos.

A quoi est-ce du ? Bonne question. Le nerf de la guerre c'est quand même la capote : ou plus précisément son oubli.

Dans un communiqué du CISD, il est écrit que 22% des personnes qui ont le sida s'injectent également de la drogue, et que 10% des cas de VIH dans le monde auraient pour cause une injection contaminée.


Après, je ne sais pas quelles pratiques précisés sont à  l'origine de ces contaminations : mais je ne crois pas du tout que la sodomie soit un facteur de risque. Toute pénétration, avec ou sans capote, est de toute façon extrêmement dangereuse, cul ou pas cul.

Et puis, vu le nombre de filles qui pratiquent... Il y aurait eu une explosion du nombre de cas de VIH chez les filles et leurs mecs...


Le problème l'oubli ou le non usage de la capote: pourquoi ils ne l'utilisent pas systématiquement, je ne sais pas. L'alcool et la drogue désinhibent beaucoup donc ça fait "oublier" ou "s'en foutre" de prendre ses précautions : mais c'est valable pour les hétéros aussi.
Peut-être que statistiquement, le nombre de relations sexuelles avec des personnes à  risques/infectées est plus élevé chez les gays ? Et donc, l'oubli de la capote, la contamination, le fait de ne pas savoir qu'on est contaminé, donc la recontamination d'autrui par des pratiques à  risque, etc c'est un cercle vicieux.

Dernière modification par Bicicle (30 octobre 2011 à  05:03)


"Quiconque fait deux cent mètres sans amour, va à  ses funérailles vêtu de son linceul." W.Whitman

Hors ligne


traviata 
Nouveau membre
000
Date d'inscription: 21 Apr 2012
Messages: 3
Je me suis inscrit pour répondre à  la nana qui essayait d'analyser pourquoi les gay étaient plus touché par le HIV et qui a été injustement remise à  sa place :

Elle a 100% raison sur le risque liée à  la pratique :  la sodomie est x fois plus risquée (dans  les 2 sens, top et bottom) que la coit vaginal car la muqueuse anal est plus perméable et s'abime plus facilement (d'où sang).

Elle se demande pourquoi les non gay qui pratiquent sa sodomie ne sont pas touchés autat que les gays.

Et bien on n'en sait rien s'il sont touchés moins que les gays, peut être que 80% des nons gay infectés par rapport sexuels l'ont été par sodomie.

Dans tous les cas pour être infecté il faut tomber sur une personne infectée et ce risque augmente avec le nombre de partenaires.

Or toutes les études montrent que les gays ont x fois plus de partenaires que les non gay. Non pas parce que les gays sont plus sexe que les non gays mais parce qu'ils baisent entre mecs !!! Chez les non gay, la nana fait souvent des manière et donc un non gay ne pourra pas trouver des nanas facilement, il doit RAMER. Et les bordel non gays coutent assez chers et les nanas sont souvent pas terribles.

Pour ce qui est des pratiques "hard", bien sur le fist est pratiqué plus par les gays car les nanas refusent de faire ca donc les mecs non gays n'ont personne pour pratiquer mais le fist en lui même n'est pas plus dangereux qu'un coit anal, c'est quand il y a somodie après le fist que c'est dangereux. Le fist est connu pour être vecteur d'hépatites  par contre.

Hors ligne


Mad Professor
Tableau B
000
Lieu: Dans mon labo capitonné
Date d'inscription: 19 Apr 2010
Messages: 832
Salut traviata. Pas mal, pas mal wink

La marge, c'est ce qui tient la page (Jean-Luc Godard)

Hors ligne


Alain Will 
ancien Vice-Président et co-fondateur
France
100
Date d'inscription: 14 Oct 2008
Messages: 9618
Blogs
Ca fait plaiz' de voir que certains suivent wink

En fait je devais compléter, j'ai posté en modération parce que ce thread (et surtout l'autre cité en "quotation" ci-dessous, ne m'ont pas plu. Mais malheureusement (?), je n'ai eu aucune réponse en modération. Alors je vais enfreindre très légèrement la règle d'or (juste un peu car je vais élaguer pour poster ici, ce que j'ai écris ailleurs, attendant une réponse... Ce que j'élague figurait entre les crochets [...] )

J'avais écrit ceci :

Alain Will a écrit

Salut à  toutes et tous,

À propos du slam chez les gays, je trouve [...] que les propos de Batel sont discriminatoires.

Heureusement ^^ qu'il dit ceci à  un moment (histoire de "noyer le pois(s)on" :

Les "toxicos" se "fixent" et les gays se "slamment". On notera la différentiation sémantique anglicisante visant sans doute à  rendre plus hyper-attractive et spécifiquement communautaire un comportement associé à  la toxicomanie dure.

http://www.psychoactif.org/forum/t5808- … -gays.html

"La toxicomanie dure"... roll

Je suis *tout à  fait d'accord* avec le principe "d'alerte" et de RDR [...] mais faut bien relire ce que dit Batel [...]

Perso, j'aurais publié, effectivement, mais *différemment* ; mais bon, question de sensibilité et d'affinité (s) personnelles...

Dit *méchamment*, toutes mes excuses, "vous" étiez bien contents d'avoir les pédés en 87 avec Barzach pour les seringues.. Asud, c'est fin 92, début 93... Pour les raisons que chacun sait : l'homosexualité à  cette époque n'était plus illégale ; aujourd'hui en 2012, un UD reste dans l'illégalité. Fin du HS...

Bizz, Alain.

Ce à  quoi j'avais ajouté pour enfoncer le clou :

Alain Will a écrit

Ajout : quant au SNEG (syndicat national des entreprises gay), j'ai connu personnellement JF C. (je cite le nom ?), qui en fut président et possédait 3 lieux à  Paris (4 à  une époque, sans compter le Sauna de Nîmes...). Le SNEG promouvait la distribution des préservatifs dans les bordels (avec backroom) gays, et JF C organisait [au moins une fois par semaine] un jour-soirée et nuit en thématique "nokpot" (bareback)... Faudrait peut-être bien au courant des choses... Et des hypocrisies qui alimentent la tchatche...

Et il recevait chez lui, rue de Rivoli, avec une aussi belle hypocrisie d'Aubry à  Kouchner ...[Pas pour des "parties privées, hein !, nan, pour des raisons... politiques et autres...] Et il n'y avait pas que lui qui organisait ce type de "soirées"... ( qui existent toujours du moins chez les "privés" ; chacun son truc, mais bon, je pense que lorsqu'on occupe le poste qu'il avait, c'était plus que "moyen". Faut pas s'étonner vu son long bras pourquoi il a été le seul à  obtenir le droit de rester ouvert pour un de ses "bordels", toute la nuit... Fin du re-hs ; quoique... Pas si HS à  mon sens, juste une "précision"...

Et je souhaite préciser à  toutes et à  tous que je n'ai "nullement pris la mouche". Ce sujet m'a fait réagir, c'est tout. Cela vient sans doute que j'ai vu beaucoup de choses, et entendu nombre d'entre-elles très contradictoires, parfois vraies, parfois fausses.

Lorsque l'on dit que les gays provinciaux (je schématise) ont une vie bien rangée, de couple, etc... cela est parfois vrai. Mais cela est aussi fréquemment éloigné de cette image d'Épinal. Il y a par exemple une raison à  cela : le phénomène de "communauté" qui fait que nombre de "provinciaux" (ce n'est pas moi qui ait utilisé le terme au départ, mais admettons...) prennent plaisir à  se retrouver pour faire un peu la fête dans de grandes villes, que ce soit en France ou à  l'étranger. De temps en temps (j'ai pas dit tous les jours...)

La discrimination, que ce soit vis-à -vis des gays ou des usagers de drogues continue d'exister bel et bien. Un point rarement évoqué car souvent sensible et sujet à  polémique : les gays sont "généralement" aisés financièrement parlant (je n'ai pas dit que c'était la majorité, mais il n'empêche...). Cela permet leur permet aussi de "naviguer" et de "profiter" ce que certains usagers ne peuvent s'offrir car la came, ça coûte plus cher qu'une entrée ou une soirée dans un b*****... À moins d'être un gros assoiffé, mais l'alcool étant une drogue bien connue, on tombe sur le sujet du gay toxicomane. Qui effectivement aura largement les moyens de se trouver amphétamines (coke et autres) sans souci d'ordre pécuniaire...

Quant au VIH, parce que je pourrais y passer la nuit à  parler de divers points, j'ai publié pour le Sidaction 2012 certains chiffres dans ce post :

http://www.psychoactif.org/forum/viewto … 941#p96941

Et je peux compléter...

Amicalement, Alain W.

ps : salut and welcome aboard traviatia....


Il m'arrive de trouver que la vie est une horrible plaisanterie. F. Sagan.

Je vois dans la révolution la revanche du faible sur le fort. La liberté est un mot que j'ai longtemps chéri. Sade (Le marquis de)

Hors ligne


filipe
Psycho sénior
000
Date d'inscription: 20 Apr 2009
Messages: 945
moi y a un truc qui me gen la dedans (sans mauvais jeux de mot), les hétéros  ce fixe, shoot, ce défonce.... les gay eux bien qu'ils emploient aussi une seringue ben "il slam"???????
J'aimerais qu'on me donne la différence entre les deux?
Quand on est branché on ce slam , quand on est "normale" on ce fixe ???
J'aime'pas trop ce genre de truc qui ne serve en vérité qu'a séparer le bon grains de l´ivraie...un système de classe quoi, ne melangons pas les torchons et les serviettes , les mômes des cité ce shoot les autres : ils slams parfaitement c'est tellement plus classe(et manifestement il slam comme de cons parce que ce que j'ai lu sur le sujet ils utilisent souvent les meme pompes en plus......
ca vous choques pas vous????

Hors ligne


ron thal 
PsychoHead
000
Lieu: ni là  bas, ni ici...ailleurs
Date d'inscription: 20 Mar 2012
Messages: 1348
salut Filipe,

Je suis un peu feignant aujourd'hui, du coup, je te met en copie, la discussion facebookienne que j'ai eu avec un pote sur le sujet...

Le pote:"Au début ce briut autour du slam m'intriguait. Mais je trouve cet article très jugeant envers les toxo et les discussions autour du slam prennent des tournures étranges: les slammeurs ne veulent pas être assimilés à  des toxicos... Pourtant les constantes sont les mêmes: une consommation de plaisir qui passe à  une consommation d'habitude, une consommation en groupe qui passe à  une conso solo, des problématiques qui apparaissent au fur et à  mesure de la consommation..."
26 mars, 19:14 · J´aime
-Moi/" Ouai c'est aussi ce qui m'a interpellé..."
26 mars, 19:25 · J´aime

en me relisant je me dis que ce jour là , aussi, j'étais méchamment feignant...fume_une_joint

salut aux potos salut désolé

Ron.


" Un jour j'irai vivre en théorie... car en théorie tout se passe bien !!!!" Homer Simpson.

"On ne se bat bien que pour les causes qu'on modèle soi-même, et avec lesquelles on se brûle en s'identifiant..." René Char.

Hors ligne


filipe
Psycho sénior
000
Date d'inscription: 20 Apr 2009
Messages: 945
ouais c'est en gros ce que je disais quoi: nous nous sommes le fond du panier , eux ils sont nettement au dessus**......je suis vert qu'une asso comme act up 'est pas relevé le truc (ou alors j'en ai p&as entendus parlé),toujours et encore diviser pour mieux nous enfiler.....................pis avec les résultats des élections mon moral me tombe dans les chaussettes (en plus j'en porte pas la c'est tout dire!!!!!)

** salaud d'povre (comme dirai l'autre;))

Dernière modification par filipe (23 avril 2012 à  15:16)

Hors ligne


spartiate 
jeune de la vieillerie
000
Date d'inscription: 07 Apr 2012
Messages: 578
Slamer, injecter, shooter, se faire un fix.........
des mots , des mots..........pour dire la meme chose .......de manière moins directe?
J'sais pas et j'm'en fous neutral

L'idée c'est de savoir comment sensibiliser les personnes qui injectent, homos ou hétéros.
J'ai peu d'expérience mais de ce que je vois dans ma petite bourgade.... C'est que les gays sont victimes de discriminations+++++( pression au sein de leur job, bastonnade à  la sortie du club gay....)
gerbe
Du coup, j'imagine que cela génère un sentiment de persécution, plutot propice à  la méfiance , au besoin de camouflage vis à  vis des hétéros.....
Aussi l'information nécessaire à  l'amélioration des pratiques ( sexuelles ou d'usage de prods) est peut etre plus difficile à  véhiculer.

Utilisation de la meme pompe, peu d'accès aux matériel de RDR....Recul de l'usage du préservatif( constat local)....n' en est ce pas le symptome ? Je pense que les gays tiennent autant à  la vie que les hétéros, et sont tous aussi capables de changement s'ils ont accès aux meme moyens

Je n'aime pas diviser les gens "en castes", mais la population homosexuelle semble difficile à  atteindre pour un certain nombre de raisons. D'ailleurs, AIDES défend l'éducation par les paires pour son efficacité.....


Dans la tete du bidochon du coin "pédé et toxico: c'est la double peine", il n'y a pas lieu à  une guerre de clocher.............tous le monde en prend plein la gueule!! tongue

" Si un État est gouverné par la raison, la pauvreté et la misère sont honteuses ; si ce n’est pas la raison qui gouverne, les richesses et les honneurs sont honteux. "
Confucius

Hors ligne


ron thal 
PsychoHead
000
Lieu: ni là  bas, ni ici...ailleurs
Date d'inscription: 20 Mar 2012
Messages: 1348
plus-unsalut

Ron.

" Un jour j'irai vivre en théorie... car en théorie tout se passe bien !!!!" Homer Simpson.

"On ne se bat bien que pour les causes qu'on modèle soi-même, et avec lesquelles on se brûle en s'identifiant..." René Char.

Hors ligne


spartiate 
jeune de la vieillerie
000
Date d'inscription: 07 Apr 2012
Messages: 578
Merci Ron salut

" Si un État est gouverné par la raison, la pauvreté et la misère sont honteuses ; si ce n’est pas la raison qui gouverne, les richesses et les honneurs sont honteux. "
Confucius

Hors ligne


filipe
Psycho sénior
000
Date d'inscription: 20 Apr 2009
Messages: 945
ben non justement parce que justement les gays sont souvent très informé (en tous cas dans les grandes villes) , c'est pourquoi je me pose cette question, est ce vraiment une bonne chose de donner un mot plus funky a un acte pratiqué par les gays et les hétéros...
Je pense que faire ça c'est sous entendre que Slamer c'est moins dangereux que de shooter ... parce que c'est ce que je voulais dire : quand on veux faire consommer un produit connue et qui a mauvaise presse on change son nom
Comme la rabla(de la poudre en arabe) , il y as quelques années(bon ok une 10 aine) alors que l'hero avait très mauvaise presse on a vu des jeunes usagers arriver dans les centres de soins (ou je bossais) et dire : je prend pas de l'hero je prend de la rabla, les bras m'en sont tombé ... Ils étaient persuadé que c'était pas de l'hero.... véridique ...
j'ai bien peur que la ce soit le meme truc qui recommence avec cette pratique , et quel soit une pratique gay ou pas je m'en tape , qu'ils consomment ou pas idem ce que je n'aime vraiment pas c'est quand on emplois pas les bon termes pour une pratique sommes toute dangereuse, et surtout en la rendant moins "marqué" socialement, quelle paraisse bien moins problématique  ce qui est bien sur complètement faux (ais je besoin de le préciser??)
J'ai l'impression que vous avez pris sa pour une attaque anti gay!!!!

Hors ligne


ron thal 
PsychoHead
000
Lieu: ni là  bas, ni ici...ailleurs
Date d'inscription: 20 Mar 2012
Messages: 1348
salut filipe,
perso dans tes posts je n'ai pas vu d'attaque anti-gay, loin de là ...j'ai juste signalé à  spartiate que j'été ok avec son post...avec toi, tu l'as noté plus haut, c'est pareil...il me semble que nous sommes d'accord sur ce sujet mais que nous l'évoquons différemment.

après je peux me trompé... fume_une_joint

Ron.

" Un jour j'irai vivre en théorie... car en théorie tout se passe bien !!!!" Homer Simpson.

"On ne se bat bien que pour les causes qu'on modèle soi-même, et avec lesquelles on se brûle en s'identifiant..." René Char.

Hors ligne


spartiate 
jeune de la vieillerie
000
Date d'inscription: 07 Apr 2012
Messages: 578
hey Filipe, cool.......... ce que je voulais juste dire c'est que les mots ont leur importance jusqu'à   un certain point , ce qui compte c'est  l'injection , et comment on peut agir pour sensibiliser les personnes concernées par cette pratique...gne
C'est toi qui vois dans le terme "slamer" une forme de dénigrement des toxicos qui eux shootent, fixent....
Le jargon de la culture drogue est très coloré et évolutif, je doute donc du bien fondé de ton interprètation.
J'apporte juste une hypothèse pas forcément plus juste que la tienne pour expliquer cet "enrobage", au prorata de ce que j'ai pu observer en province.....Et je me pose la question du véhicule de l'information.

Et puis les gays sont tellement mieux informés dans les grandes agglomération que le phénomène  du slam est repéré par un médecin ...... parisien.

Pour la rabla , malheureusement, c'est toujours d'actualité..... décidemment .....prévention, RDR...ou l'art de la répétition!!

Et puis si t'avais été homophobe, ça fait longtemps que tu aurais été " banni", au vu de ta longévité sur ce forum, c'est mathématiquement impossible.... big_smile

les élections ça tape sur la tete de tout le monde  salut
Amicalement

" Si un État est gouverné par la raison, la pauvreté et la misère sont honteuses ; si ce n’est pas la raison qui gouverne, les richesses et les honneurs sont honteux. "
Confucius

Hors ligne


filipe
Psycho sénior
000
Date d'inscription: 20 Apr 2009
Messages: 945
ok,ok Ron ,mais  il me semblait en me relisant que cela pouvais être mal interprété (faut dire que parfois je suis un peu cash!)
Tant mieux si ça na pas été le cas, mais pour en remettre une couche, vraiment ce genre de truc est souvent dangereux, comme je l'expliquais sur "la rabla",et puis surtout c'est une façon de déculpabiliser le "slameur" gay branché et souvent favorisé socialement(branché , je veux dire par la qui a les moyens de sortir très souvent en boite ou tt est hors de prix et/ou de fréquenter les soirées du meme style),ou du coup on ne se pique pas ,non ,non on slam ... pourquoi ne pas appeler un chat un chat ??
Si ce n'est pour ne pas porter le poids des stéréotypes auxquelles sont associé les usagers???
Voila aussi pourquoi je me demandais pourquoi act up qui en général est a la pointe sur l'usage de drogues n'avait pas réagis.....


je viens de rajouter ça juste en dessous:

oupsss spartiate nos post ce sont encore croisé !!, ça deviens une habitude!!!
Tu sais par les temps qui court (regarde les résultats de ses putain d´élections...18 % la marine....je doit être un peu tendu wink))))

Dernière modification par filipe (23 avril 2012 à  22:03)

Hors ligne


Gilac
RIP
100
Lieu: Légion grolandaise
Date d'inscription: 07 Mar 2008
Messages: 585
Ca m'inquiète un peu cette histoire.

J'aimerais être sûr que la communication autour de ce "phénomène" ce n'est pas le genre pompier incendiaire qui veut éteindre un feu de paille avec une lance à  incendie en faisant Pin Pon très fort.

On fait tout un ramdam pour mediatiser le truc et si ça se développe on peut annoncer fièrement : Je vous l'avis bien dit!" Ca attire les projecteurs et procure donc tout un tas de bénéfices secondaires.

Et si ça s'éteint, on peut aussi fièrement annoncer: "C'est grâce à  moi". J'ai tout fait pour que ça s'arrête.
Moi je pense que la meilleure attitude est d'en parler le moins possible.

Imparable.... Très efficace.... et tellement courant.

Les gays "slammeurs" dont j'ai entendu parler semblent parfaitement éduqués et très bien informés. Et surtout j'en ai rencontré recemment (mais pas des slammeurs) qui avaient un e connaissance extraordinaire des prods,. Ca m'a soufflé. M'ont parlé de combinaisons et même des trucs dont j'avais jamais entendu parler question injection.
Ils étaient bien plus informés question produits que la majorité des spécialistes et autres préventeurs ou militants de la RDR. Simplement parce qu'ils étaient éduqués et intelligents. La communauté est tout à  fait capable de gérer ce "problème (si c'en est un?) sans que les "spécialistes de la seringue" s'en mêlent.
La meilleure chose à  faire c'est que les hétéros foutent la paix aux gays qui ne leur ont rien demandé.
Derrière ces incantations sur les dangers du "slam" (qui existe depuis longtemps) il y a souvent une volonté d'alarmer pour pouvoir jouer le rôle du chevalier blanc qui dénonce et veut informer, alarmer et secourir de soit disant victimes ..... et exister médiatiquement pour obtenir des subventions.
En 2006, avec d'autres,  je me suis battu contre le SNEG et Didier Lestrade qui criait  partout que la méthamphétamine (crystal meth)  allait déferler sur la France. Que c'était hyper dangereux parce  que mille fois plus fort que le meilleur des orgasmes et qu'il fallait surtout pas y toucher. Et que pour dissuader les éventuels expérimentateurs (qu'eux mêmes avaient suscités)  il fallait leur octroyer plein de subventions afin qu'ils puissent faire de la prévention dans le milieu gay qui allait être submergé par le fleau.  Qu'ils allaient faire des flyers, des clips....Et que si l'état ne leur filait pas plein de tunes, l'état serait responsable d'une catastrophe sanitaire que le SNEG, Gay pied et cie se feraient fort de dénoncer.
La methamphétamine n'a à  ce jour jamais posé de problème en France. Et la chose était évidente. Mais ça n'arrangeait pas les affaires du SNEG et consort.
Par contre plein de gens se mis à   vouloir goûter la fameuse drogue qui multipliait les orgasmes par 1000... Et dans les tekos, clubs, boites gay.... des petits malins se sont mis à  vendre des sels d'alun, du gros sel, voire de la MDMA en cristaux pour du "Crystgal meth" à  200 euros le gramme.
Cette histoire de slam n'est sans doute qu'un épiphénomène qui le restera si on a l'intelligence de ne pas lui faire trop de pub.
.... Ca me rappelle les histoires de seringues dans les bacs à  sable dans les années 80.
Lorsque 10 personnes avaient vu UNE seringue dans un bac, ça devenait des centaines de seringues et un problème de santé publique. Il fallait à  tout prix alerter les médias et protéger les enfants....
Et les gens n'osaient plus envoyer leurs gamins dans les bacs à  sable.

Dernière modification par Gilac (03 mai 2012 à  16:23)


"Tu peux t'abstenir des souffrances du monde, Tu es libre de le faire et cela répond à  ta nature: mais cette abstention est peut-être précisément la seule souffrance que tu puisses éviter"  Franz Kafka

Hors ligne



Répondre Remonter


Pour répondre à cette discussion, vous devez vous inscrire

Sujets similaires dans les forums, psychowiki et QuizzZ

[ Forum ] Problèmes liés à  l'injection - Sensation suite slam 3mmc
par Lion69, dernier post 05 août 2019 à  16:47 par Lion69
  2
[ Forum ] Gonflement sur avant bras post slam
par quinquatill, dernier post 22 mai 2018 à  18:18 par sud 2 france
  28
[ Forum ] Slam par erreur J-lube au lieu de 3-mmc
par quinqua, dernier post 22 février 2019 à  08:55 par Mister No
  5
  [ PsychoWIKI ] Comment faire une injection a moindre risque
  [ PsychoWIKI ] Injection heroine brune en photos
  [ QuizzZ ] La filtration lors de la préparation de l'injection intraveineuse
3773 personnes ont déja passé ce quizzz !
  [ QuizzZ ] Testez vos connaissances sur l'histoire de la réduction des risques
4444 personnes ont déja passé ce quizzz !



    Psychoactif en Images
    Plus d'images psychoactives
    En ce moment sur PsychoACTIF  
     Appel à témoignage 
    Questionnaire PAACX pour les chemsexeurs HSH
    20 décembre 2019Commentaire de pierre (0 réponse)
     Appel à témoignage 
    Passage des flacons aux gélules de méthadone
    12 janvier 2020Commentaire de C.naya123 (26 réponses)
     Forum UP ! 
    Usage récréatif - Subutex 8mg
    Il y a 15hDiscussion sans réponse depuis 12h
     Forum UP ! 
    Expériences - Exta en IV
    Il y a 13hDiscussion sans réponse depuis 12h
     Forum 
    Culture - Mousse suspecte
    Il y a moins d'1mnCommentaire de utilisateur X dans [Psilocybe - Champigno...]
    (2 réponses)
     Forum 
    Melange xanax et dxm (Tissudane)
    Il y a 3mnCommentaire de TheRealSlimShady dans [Médicaments psychotro...]
    (3 réponses)
     Forum 
    Héroïne afghane ou iranienne ?
    Il y a 10mnCommentaire de LLoigor dans [Opiacés et opioïdes...]
    (2 réponses)
     Forum 
    2C-B - 2C-B infos pour premier trip
    Il y a 19mnCommentaire de Morning Glory dans [RC Psychédéliques...]
    (5 réponses)
     Forum 
    Methadone et azithromycine
    Il y a 35mnCommentaire de neocomolly dans [Opiacés et opioïdes...]
    (1 réponse)
     Forum 
    TOR - Boycott
    Il y a 1hCommentaire de Morning Glory dans [Anonymat et sécurité...]
    (3 réponses)
     Forum 
    La promethazine maintenant sur ordonnance, c'est une blague ?
    Il y a 2hCommentaire de Stelli dans [Codéine et dihydrocod...]
    (1 réponse)
     Forum 
    CBD et DXM
    Il y a 2hCommentaire de TheRealSlimShady dans [DXM (dextrométhorphan...]
    (3 réponses)
     Blog 
    Cocaïne porn.
    Il y a 4hCommentaire de Papaseul dans le blog de Papaseul
    (131 commentaires)
     Blog 
    Comment transformer la Butylscopolamine en Scopolamine base ?
    Il y a 6hCommentaire de Morning Glory dans le blog de karama
    (4 commentaires)
     Blog 
    Chapitre II partie 3: Le cycliste au clebs crevé
    Il y a 15hCommentaire de Crackosh dans le blog de Finn Easter
    (1 commentaires)
     
      QuizzZ 
    Evaluer votre dépendance au cannabis
    Dernier quizzZ à 00:36
     PsychoWIKI 
    Kratom, effets, risques, témoignages
     Topic epinglé 
    Cannabis : vous vous êtes mis à la vaporisation, expliquer nous c ...
    S'identifier

    Mot de passe oublié

    Morceaux choisis 

     Benzodiazépines : méfiez-vous des effets paradoxaux.
    par Yog-Sothoth, le 19 Jan 2020
    Bonjour. J'espère que vous allez bien. Je vous souhaite à tous une heureuse année 2020. J'écris ce post pour témoigner d'un accident que j'ai eu avec les prods, un accident qui m'a envoyé en réa et qui a failli me tuer. Je témoigne ici parce que j'ai été victime d'un effet rare des benzo...[Lire la suite]
     Pour les experts où les novices ayant soif de le devenir.
    par Heashka, le 18 Jan 2020
    Okay. Ce soir on s'attaque à du lourd. Ce thread n'a pas pour vocation à vulgariser mais pour les débutants et curieux en pharmacologie, je fais d'autres threads sur lesquels je vous conseille de vous réorienter. Maintenant, on va parler lourd. Très lourd. Il fallait absolument introduire au p...[Lire la suite]
     Toxicophobie mon amour
    par Mascarpone, le 14 Jan 2020
    Tellement fort que pour ceux qui auraient la rame de cliquer sur le lien, je le copie ici : Etes-vous toxicophobe ? “C’est des délires de camé, ça n’a donc aucune espèce de crédibilité”, “quand on veut se mettre hors du système, on a rien à recevoir de ce système”, “Quand...[Lire la suite]
    Tous les morceaux choisis
    Les derniers champis

    J'aime beaucoup celui-là, bien d'actualité, gg ~MG dans [forum] Neurchi de Psychoactif
    (Il y a 2h)
    Merci pour la technique, j'y aurais jamais pensé seul ! dans [forum] preparation de festoche
    (Il y a 3h)
    excellent le kinder, merci ça m'a fait rire //pps dans [forum] Neurchi de Psychoactif
    (Il y a 6h)
    Aya dans [forum] chansons sur la dope et la zone
    (Il y a 7h)
    Merci de ce témoignage (Prescripteur) dans [forum] Toxicophobie mon amour
    (Il y a 7h)

    Pied de page des forums