Sevrage Stilnox (zolpidem), besoin de me confier... / PsychoACTIF

Sevrage - Sevrage Stilnox (zolpidem), besoin de me confier...


#1 06 décembre 2011 à  04:56

Lovetemptation
Nouveau membre
000
Lieu: Dans mes idées noires...
Date d'inscription: 07 Mar 2011
Messages: 32

Sevrage Stilnox (zolpidem), besoin de me confier...

Mots-clés: [zolpidem, zopiclone]

Bonsoir (ou bonjour) à  vous,

Je n'avais plus posté depuis longtemps, mais cette nuit je reviens vers vous le temps de quelques lignes. Ce soir je déprime un peu... Certes, ça n'a rien a voir avec ce que j'ai vécu il y a quelques années, mais un sevrage reste un sevrage, et je me rends compte que peu importe ce à  quoi on touche, ça reste difficile et c'est la même merde...

J'explique: ces derniers temps j'étais à  fond sur le stilnox, ça me calmait, faisait taire mes angoisses nocturnes, au point où j'en prenais 2/3 par soir en plus de mon Atarax (pareil 2/3 par jour). Un soir, horreur, panne de cachets... Donc insomnie, stress, crises d'angoisse etc. Mais miracle, en cherchant comme une folle en manque j'ai trouvé un vieux paquet de Zopiclone (même molécule que le Stilnox à  la différence près que celle-ci laisse un gout immonde dans la bouche durant 24 h après la prise). J'ai décidé de me sevrer plus lentement et je suis passée (trop brusquement à  mon gout) à  1 par soir. C'était il y a une semaine.

Ce soir j'ai pris un demi comprimé, et j'angoisse à  mort. Je n'ai plus l'habitude d'être "à  jeun" comme ça... Je me force à  calmer mes angoisses par moi-même, mais je ne suis pas aussi forte que ce que je veux laisser croire, et j'ai peur de revivre un autre sevrage, j'ai peur de revivre des sensations que je ne connaissais plus depuis longtemps, j'ai peur d'être "lâchée toute seule dans la nature"...J'arrive dans quelques jours à  la fin de mon paquet et même en essayant de le faire durer, je sais que j'arriverai bientôt au bout...

Mon copain ne comprend pas cette attitude (et ne cherche pas à  comprendre...) Il connait mon passé mais n'a jamais fait l'effort de s'y intéresser... C'est surtout pour moi que je fais ça (j'en avais marre d'être une zombie toute la journée) mais aussi pour lui, parce que sortir avec une accroc n'est vraiment pas facile pour quelqu'un qui ne connait pas grand chose à  l'addiction...

Bref je m'égare, j'angoisse, j'avais besoin de me confier. Merci si vous êtes arrivés jusque là  et désolée pour mon pavé inutile ^^ .

Bonne (fin de) nuit à  tous!


Héroïne déchue

Hors ligne

#2 06 décembre 2011 à  09:18

prescripteur 
Modérateur
10100
Date d'inscription: 22 Feb 2008
Messages: 4920

Re: Sevrage Stilnox (zolpidem), besoin de me confier...

En tant que médecin si j'avais une patiente comme toi, je lui conseillerais d'y aller plus lentement et je l'aiderais à  le faire. Si tu as de bonnes relations avec ton médecin, peut etre peut tu t'expliquer.
Stinox et zopiclone sont tres addictifs, tu as affaire à  forte partie. Tu as beaucoup de courgae mais un peu d'aide ne nuirait pas.
Amicalement


Quand on voit ce qu'on voit et qu'on sait ce qu'on sait, on a bien raison de penser ce qu'on pense. Pierre Dac

Hors ligne

#3 06 décembre 2011 à  10:00

filousky 
Modérateur
France
7700
Lieu: Là -bas là -bas dans la forêt
Date d'inscription: 14 Dec 2008
Messages: 6917
Blogs
Site web
fb

Re: Sevrage Stilnox (zolpidem), besoin de me confier...

Je ne dirai pas mieux. Ton pavé n'est pas inutile puisque nou ssommes déjà  deux à  te répondre : "vas voire ton toubib et explique lui".
Tu as l'avis d'un pro et l'avis d'un usager.
Bon courage


Si tu pisses contre le vent, tu vas mouiller tes sandales !

Hors ligne

#4 06 décembre 2011 à  12:04

filipe
Psycho sénior
000
Date d'inscription: 20 Apr 2009
Messages: 937

Re: Sevrage Stilnox (zolpidem), besoin de me confier...

salut et ... pareil que au dessus ,rien a ajouter ...a part , ne te laisse pas déborder , pendant que tu sent que ça part en couilles profite en et va voir ton doc >..

Hors ligne

#5 06 décembre 2011 à  13:27

le gecko 
Banni
000
Lieu: Sol 3
Date d'inscription: 01 Dec 2010
Messages: 582

Re: Sevrage Stilnox (zolpidem), besoin de me confier...

Salut Love temptation. Bien que ne connaissant pas directement le Stilnox, je crois qu'il y a des cas bien pire que toi qui s'en sortent. Lors de mon sevrage à  l'hosto, il y avait un type qui était là  aussi pour du Stilnox, mais il en prenait plus d'une demi boîte par jour. Bizarrement, cela ne l'endormait pas, mais c'était sa "came" pour qu'il se sente, à  peu près, bien. Lorsque je l'ai connu, il avait cessé depuis 15 jours et il n'allait pas trop mal (les toubibs lui filait des médocs, je ne sais pas lesquels, mais il n'en avait pas beaucoup). 15 jours plus tard il allait encore mieux et c'est là  qu'il est parti en post-cure. Tout cela pour dire qu'avec des produits aussi forts et aussi addictifs, il est difficile de se sevrer "à  domicile" et sans, une bonne, aide médicale. Tu devrais en tout cas consulter un service d'addictologie dans un hôpital, car chez les médecins de ville, il y en a peu de très compétents. Bonne chance à  toi.


La dope fait mieux passer les moments sans argent que l'argent, les moments sans dope.
(Fat Freddy in Freak's brothers)

Hors ligne

#6 06 décembre 2011 à  15:13

Akhéane
Fée clochette
000
Date d'inscription: 22 Nov 2011
Messages: 364
Site web

Re: Sevrage Stilnox (zolpidem), besoin de me confier...

Voili voilou, je vais aller dans le même sens que les autres: vas-y doucement!!!

*faites ce que je dis et pas ce que je fais*


Aller vite dans un sevrage, ça peut pas faire que du bien, déjà  les conditions sont dures, je sais pas si tu as un boulot ou quoi, mais déjà  si le sevrage t'handicape pour ton quotidien ça peut avoir des répercutions hmm Et puis, quand on a été longtemps addict à  un truc, le fait de se retrouver sans rien aboutit souvent à .... remplacer "rien" par "autre chose", justement par peur, comme tu dis de se retrouver lâchée toute seule dans la nature sans bouée de sauvetage. C'est cette habitude, d'avoir quelque chose, de ne pas être toute seule qui est la plus difficile à  perdre. Même une fois que tu n'est plus accro physiquement ou que - dans ton cas - les grosses angoisses ont plus ou moins disparu/diminué, le côté rassurant d'avoir tout le temps un médocs ou de la came (dans mon cas) ça va te manquer terriblement...
Donc, sans vouloir être pessimiste, parce qu'on se dit souvent "je veux en avoir fini avec cette merde, et vite!!!", en tout cas perso je suis comme ça, je voulais m'en débarrasser au plus vite (et puis j'adore l'état juste après le sevrage, c'est une révélation).... résultat: j'étais pas prête, je n'avais pas pris le temps de m'habituer à  vivre sans rien, ni même à  vivre avec le minimum, donc soit j'ai remplacé par autre chose (cocaïne), soit je n'ai pas trop remplacé (à  part shit et alcool) mais j'ai replongé quelques mois après mur
N'oublie pas qu'une addiction, plus qu'un produit, c'est aussi une habitude de vie... et ce genre de routines est ce qu'il y a de plus dur à  changer!!!! Surtout si c'est ancré dans ton quotidien depuis longtemps hmm

Parles-en avec le médecin qui t'as prescrit ce que tu prenais, dis lui que tu veux diminuer, il te donnera peut-être quelque chose de plus soft pour y aller en douceur!!!

En tout cas, bon courage, tiens nous au courant!!! smile

Hors ligne

#7 06 décembre 2011 à  19:30

Lovetemptation
Nouveau membre
000
Lieu: Dans mes idées noires...
Date d'inscription: 07 Mar 2011
Messages: 32

Re: Sevrage Stilnox (zolpidem), besoin de me confier...

Pour ma part je suis toujours dans l'excès, et j'ai une volonté de béton, quand j'arrête quelque chose, c'est pour de bon... (cf ma présentation). Donc là  j'ai vraiment hate de ne plus dépendre de ceci, parce que je sais que je n'y retournerai plus!

Mais en effet, vous avez raison, je ferais mieux d'y aller doucement et d'aller voir mon médecin, d'autant plus que j'ai la chance de m'entendre très bien avec lui et qu'il ne juge absolument pas.

Je vais attendre de finir ma plaquette (de peur de réaugmenter mes doses si je me retrouve avec d'autres médicaments en plus), si je continue par demi cachet j'en ai encore pour une semaine et demie...

Hier soir je me suis finalement endormie vers 7h du matin (ce qui est une bonne chose comparé à  une nuit blanche)... Je ne désespère pas, je m'accroche, j'en ai parlé à  ma mère (médecin également) qui me soutient activement dans ma démarche. Donc ça fait du bien quand je vois que je ne suis pas seule face à  ça.

Merci de votre soutien!


Héroïne déchue

Hors ligne

#8 08 décembre 2011 à  05:20

Akhéane
Fée clochette
000
Date d'inscription: 22 Nov 2011
Messages: 364
Site web

Re: Sevrage Stilnox (zolpidem), besoin de me confier...

Salut LoveTemptation!
Intriguée par ton allusion à  ta volonté de fer qui te permet de tourner la page une bonne fois pour toutes lorsque tu le décides (wi wi, j'avoue, z'aimerais bien pouvoir dire la même chose un jour roll ) j'ai lu (rapidement) ta présentation, et je voulais te poser une question: tu dis que tu as pris de l'héro, tu as arrêté sans substitution il me semble, alors: Est-ce qu'il y a eu une période pendant laquelle tu as été clean ou bien est-ce que tu as direct remplacé par les médocs??? Et pendant combien de temps est-ce que tu as pris de la came??
Voili voilou, si je te demande ça c'est par curiosité, parce que des gens qui arrivent à  arrêter c'te merde là  à  la dure (qu'est-ce qui t'a fait choisir cette méthode là  en fait??) c'est pas vraiment courant donc ça m'intéresse smile (si ça te dérange pas bien sûr...)

Bisou bisou miss, et donne nous des news de ton sevrage/diminution de médocs aussi!!

Hors ligne

#9 10 décembre 2011 à  15:25

Lovetemptation
Nouveau membre
000
Lieu: Dans mes idées noires...
Date d'inscription: 07 Mar 2011
Messages: 32

Re: Sevrage Stilnox (zolpidem), besoin de me confier...

Pour répondre à  tes questions: oui j'ai été cleen pendant un an environ, puis je me suis mise à  l'Atarax (dépression nerveuse, TS et j'en passe). Ma période héro n'a duré qu'un an et demi, je pense que c'est pour ça que j'ai pu arreter comme ça. Ce qui m'a fait choisir cette méthode c'est que je n'en connaissais pas d'autre à  l'époque, et que mon petit ami du moment m'a énormément soutenue durant cette période. C'est en grande partie grace à  lui que je ne touche plus à  ça.

Excuse moi de ne pas avoir répondu plus rapidement, mon fiancé vient de perdre son père... Du coup je suis allée voir mon médecin comme vous l'avez conseillé qui m'a repassée à  1 cachet entier par soir... Parce qu'un demi après ce que j'ai vécu ça ne me servait à  rien. Il était plutôt content de ma démarche (ça fait du bien ^^).


Héroïne déchue

Hors ligne

#10 10 décembre 2011 à  16:00

prescripteur 
Modérateur
10100
Date d'inscription: 22 Feb 2008
Messages: 4920

Re: Sevrage Stilnox (zolpidem), besoin de me confier...

Bravo et bonne chance.
Amicalement


Quand on voit ce qu'on voit et qu'on sait ce qu'on sait, on a bien raison de penser ce qu'on pense. Pierre Dac

Hors ligne

#11 11 décembre 2011 à  03:04

Akhéane
Fée clochette
000
Date d'inscription: 22 Nov 2011
Messages: 364
Site web

Re: Sevrage Stilnox (zolpidem), besoin de me confier...

Lovetemptation a écrit

Ma période héro n'a duré qu'un an et demi, je pense que c'est pour ça que j'ai pu arreter comme ça.

Eh oui, comme quoi, encore une fois, plus on arrête tôt et moins c'est dur hmm

Sinon, c'est cool que ton médecin te soutiennes! Encore une fois, bon courage, surtout si tu traverses une période difficile. smile

Hors ligne

#12 11 décembre 2011 à  03:13

Lovetemptation
Nouveau membre
000
Lieu: Dans mes idées noires...
Date d'inscription: 07 Mar 2011
Messages: 32

Re: Sevrage Stilnox (zolpidem), besoin de me confier...

Merci beaucoup... La c'est vrai que c'est une période difficile. Mon copain traverse diverses phases psychologiques de son deuil, et ce n'est pas facile de le suivre (heureusement que je suis étudiante en psycho sinon je serais larguée). J'ai l'impression d'être totalement maladroite. Ca plus mes insomnies habituelles, et mes troubles psycho, je suis obligée de tenir le coup mais je ne sais pas si j'en aurais la force.

Ca fait du bien de pouvoir parler à  quelqu'un, même au travers de ce forum. J'envisageais il y a quelques temps d'aller voir un psy pour résoudre un peu tout ça, mais là  ça me semble être une nécessité... Bon ce soir j'ai pris un cachet (c'est pas si mal comparé à  avant), et j'essaie de faire le juste milieu entre mon sevrage et ce qui se passe dans ma vie. Pas facile mais je résiste à  la tentation de la plaquette pleine qui m'appelle ^^

Merci beaucoup pour tes mots qui m'ont fait chaud au coeur.


Héroïne déchue

Hors ligne

#13 11 décembre 2011 à  03:23

Akhéane
Fée clochette
000
Date d'inscription: 22 Nov 2011
Messages: 364
Site web

Re: Sevrage Stilnox (zolpidem), besoin de me confier...

Oui, même si on connait la théorie psy, c'est autre chose quand on le vit en pratique, pas toujours facile hmm
Ca fait du bien d'en parler, avec des amis, puis ce forum est aussi fait pour ça itou, mais je ne peux que t'encourager à  aller en parler à  un thérapeute, ce serait bête de craquer alors que tu en es arrivée là !!!
Et puis.... dis "NON!" à  la plaquette tongue

Passe une bonne soirée (nuit?), bisou smile

Hors ligne

#14 11 décembre 2011 à  09:47

filousky 
Modérateur
France
7700
Lieu: Là -bas là -bas dans la forêt
Date d'inscription: 14 Dec 2008
Messages: 6917
Blogs
Site web
fb

Re: Sevrage Stilnox (zolpidem), besoin de me confier...

Bon courage Lovetemptation. Tu as un bon lieu d'expression ici avec de bons interlocuteurs et c'est déjà  un truc positif.


Si tu pisses contre le vent, tu vas mouiller tes sandales !

Hors ligne

#15 14 décembre 2011 à  17:15

Naxalythe 
Psycho sénior
000
Lieu: Haute-Savoie
Date d'inscription: 07 Sep 2011
Messages: 620

Re: Sevrage Stilnox (zolpidem), besoin de me confier...

salut Lovetemptation!

as-tu déjà  essayé la sophrologie? c'est une méthode de relaxation où l'on prend conscience de son corps, etc...
ça te ferait peut etre du bien quand tu es dans ton lit les yeux grands ouverts à  te repasser les mauvais moments de ta vie en boucle au lieu de dormir!!! ou à  t'imaginer le pire pour toi et tes proches!!! je ne suis pas dans ta tete mais j'imagine à  quoi on pense dans le noir quand on tourne dans tous les sens lol!!!

voici une petite méthode de sophro que j'ai appris aux cours de prépa à  l'accouchement:

tu t'installes le plus confortablement possible... ce qui devrait etre relativement facile vu que tu es dans ton lit lol!!!
puis tu fais le vide dans ta tete... là  c'est moins facile! pour ce faire, rejoue dans ta tete le moment où tu t'es démaquillée avant d'aller te coucher ou au moment où tu t'es brossé les dents, où tu t'es mise en chemise de nuit et où tu t'es mise au lit.
ensuite tu te concentres sur tes pieds, tu ressents tes pieds surpris (on ne se moque pas lol!!!), tu visualises tes pieds ha ha ha!!! (non, c'est pas un gag!)
puis tu remontes le long de ton corps en visualisant toutes les parties, tout doucement: les chevilles, les mollets, les genoux, les cuisses, etc...

à  part ça, as-tu envisagé l'homéopathie pour t'aider?

de l'homéo+ un bon lait chaud avec du miel+ ma méthode sophro... peut etre qu'éventuellement ça pourrait te faire du bien! en tout cas c'est sur que ça ne te fera aucun mal!

sinon, une autre astuce: de pas te coucher immédiatement apres avoir regarder la télé. lire un bouquin peut favoriser l'endormissement. et si tu n'arrives pas à  dormir il vaut mieux se relever, lire ou faire quelques mots croisés que tourner, transpirer et ressasser ces mauvaises penser!

voilà  (encore un pavé, sorry). je ne t'ai pas donné de sollution... juste quelques petites astuces.

tache de passer de belles nuits!
Naxa


Plus tu pédales moins fort et moins tu avances plus vite.

Hors ligne

#16 15 décembre 2011 à  20:08

IPU
Nouveau Psycho
000
Date d'inscription: 12 Dec 2011
Messages: 90

Re: Sevrage Stilnox (zolpidem), besoin de me confier...

c'est pas un tous petit peu risquer les sevrages avec cette famille de molécule ? Je veux dire : regardez les risques d'un sevrage alcoolique ou d'un sevrage de benzo (le zolpideme en est très proche, non ?...).

Je serrais toi j'irais consulter directement. Peut être qu'a ton dosage tu ne risque pas grand chose mais quand on voit les dégâts que font les molécules proche de la tienne...

Hors ligne

#17 28 févier 2012 à  03:06

Lovetemptation
Nouveau membre
000
Lieu: Dans mes idées noires...
Date d'inscription: 07 Mar 2011
Messages: 32

Re: Sevrage Stilnox (zolpidem), besoin de me confier...

Je reviens aux nouvelles, ça fait longtemps...

D'abord, Naxalythe : j'ai fait une formation sophrologie hypnose relaxation, donc ouaip je connais, pas très efficace sur moi (mais marche bien sur mes cobayes mdr ^^)

Bon je vois toujours mon médecin, je suis passée à  un demi par soir, et même certains jours je fais sans! Ces derniers temps j'ai eu un peu d'herbe qui me permettait de m'endormir sans même prendre de cachet ^^ ça faisait longtemps, c'est destressant avec tout ce qui m'arrive...

Ca avait un côté rassurant de pouvoir compter sur les médocs dès qu'il y avait un problème... Plus de fric? un petit lexo et ça passait... Un problème avec ma famille? Un somnifère ou deux et hop au dodo... Ce qui est bizarre c'est de se retrouver seule avec soi même, ses pensées, son passé... C'est perturbant de ne plus pouvoir se reposer sur ses petites pilules mais que sur soi même...

Je m'impose vraiment un régime médicamenteux strict... C'est dur avec toutes ces réserves qui me font de l'oeil... Mais je sais que je peux le faire. Alors je tiens le coup et advienne que pourra...


Héroïne déchue

Hors ligne

#18 28 févier 2012 à  03:22

Alain Will 
ancien Vice-Président et co-fondateur
France
000
Date d'inscription: 14 Oct 2008
Messages: 9618
Blogs
Site web
fb  twt 

Re: Sevrage Stilnox (zolpidem), besoin de me confier...

Lovetemptation a écrit

.... C'est perturbant de ne plus pouvoir se reposer sur ses petites pilules mais que sur soi même...

C'est aussi la vie nan, Lovetemptation ? Bon courage wink

Amicalement, Alain W.


Il m'arrive de trouver que la vie est une horrible plaisanterie. F. Sagan.

Je vois dans la révolution la revanche du faible sur le fort. La liberté est un mot que j'ai longtemps chéri. Sade (Le marquis de)

Hors ligne

#19 28 févier 2012 à  03:35

Lovetemptation
Nouveau membre
000
Lieu: Dans mes idées noires...
Date d'inscription: 07 Mar 2011
Messages: 32

Re: Sevrage Stilnox (zolpidem), besoin de me confier...

Ce genre de phrase me tue... Dans ma branche la normalité justement c'est plutôt les personnes qui prennent des cachets (anxio AD somnifères). Donc je ne suis pas d'accord sur ce point...
J'ai trop entendu de gens me dire ça sur un ton merdique (notamment mon fiancé qui doit faire exprès de ne pas voir ma détresse et qui me balance ça tout le temps) mais ne le prends pas pour toi hein! je suis sûre que tu ne pensais pas à  mal ;-) petit pétage de câble du soir faites pas attention...


Héroïne déchue

Hors ligne

#20 28 févier 2012 à  03:36

Lovetemptation
Nouveau membre
000
Lieu: Dans mes idées noires...
Date d'inscription: 07 Mar 2011
Messages: 32

Re: Sevrage Stilnox (zolpidem), besoin de me confier...

Je viens de me rendre compte que j'ai été un peu rude, je suis désolée je répète ne prends vraiment pas ça pour toi!


Héroïne déchue

Hors ligne

#21 28 févier 2012 à  04:16

Alain Will 
ancien Vice-Président et co-fondateur
France
000
Date d'inscription: 14 Oct 2008
Messages: 9618
Blogs
Site web
fb  twt 

Re: Sevrage Stilnox (zolpidem), besoin de me confier...

Sois rassurée, je ne le prends pas pour moi ; il s'agissait d'un ressenti personnel... D'autres viendront s'exprimer et t'apporter des réflexions plus complètes j'en suis sûr wink


Il m'arrive de trouver que la vie est une horrible plaisanterie. F. Sagan.

Je vois dans la révolution la revanche du faible sur le fort. La liberté est un mot que j'ai longtemps chéri. Sade (Le marquis de)

Hors ligne

#22 29 févier 2012 à  18:43

kesak
Nouveau membre
000
Date d'inscription: 03 Apr 2011
Messages: 45

Re: Sevrage Stilnox (zolpidem), besoin de me confier...

juste une précision :le zopiclone n'est pas la même chose que le Stilnox, la molécule du Stilnox est le Zolpidem qui a beaucoup plus d'effets secondaires que le zopiclone...


"Faut rien regretter, revendique tes conneries, elles sont à  toi. Et surtout vis à  fond, On vieillit bien trop vite. La sagesse ce sera pour quand on sera dans le trous"
J.Brel

Hors ligne

#23 29 févier 2012 à  21:36

Lovetemptation
Nouveau membre
000
Lieu: Dans mes idées noires...
Date d'inscription: 07 Mar 2011
Messages: 32

Re: Sevrage Stilnox (zolpidem), besoin de me confier...

Oui mais le zopiclone a un avantage : son goût désagréable qui me décourage d'en prendre plus d'une moitié!


Héroïne déchue

Hors ligne

Écrire une réponse Remonter


Sujets similaires dans les forums, psychowiki et QuizzZ

Réponses Discussion Vues Dernier message
17
[ Forum ] Sevrage - Sevrage zolpidem/Stilnox par nathan08
20326 02 octobre 2011 à  21:56
par Biscott
2
[ Forum ] Expériences - Zolpidem vs zopiclone par cycyles
1693 03 mars 2017 à  07:11
par Noyer
9
[ Forum ] Fumer - Possible de fumèr zolpidem et zopiclone? par Jacobson
2871 27 octobre 2016 à  19:10
par Jacobson
    [ PsychoWIKI ] Zolpidem (Stilnox), effets, risques, témoignages
    [ PsychoWIKI ] PAWS, le syndrome prolongé de sevrage
    [ QuizzZ ] Evaluer la gravité de votre addiction 16664 personnes ont déja passé ce quizzz !
Psychoactif en Images
Plus d'images psychoactives
'
En ce moment sur PsychoACTIF  flux RSS de Psychoactif
[ Psychoactif ]
Psychoactif, le Fanzine
12 juin 2017Annonce de Equipe de PsychoACTIF
[ Appel à témoignage ]
Comment utilisez vous Psychoactif ?
Il y a 18hCommentaire de JC (27 réponses)
[ Forum ]
Opinions - Quatres jours sans méthadone, mais pas vraiment de manque, pourquoi ?
Il y a moins d'1mnCommentaire de Dandinonsnous dans [Decro - Sevrages... e...](10 réponses)
[ Forum ]
Guerre à  la drogue - Aprés les Philipinnes, l'Indonésie...
Il y a moins d'1mnCommentaire de Yog-Sothoth dans [Actualités...](1 réponse)
[ Forum ]
Drogue info - Dernière heure de gloire pour la codeine ?
Il y a 4mn
193
Commentaire de Laguêpe dans [Codéine...](1223 réponses)
[ Forum ]
Retours de MDMA des mois après ? Potentielle addiction ?
Il y a 20mnCommentaire de HellolaO dans [MDMA/Ecstasy...](2 réponses)
[ Forum ]
Effets secondaires - Delirium tremens, on en parle ?
Il y a 20mnCommentaire de medicaments assa... dans [Alcool...](8 réponses)
[ Forum ]
Opinions - Substituant à l'alcool en soirée ?
Il y a 22mnCommentaire de wealldead dans [Benzodiazépines...](8 réponses)
[ Forum ]
Mon addiction à  la 3MMC
Il y a 46mn
1
Commentaire de bioventis dans [Cathinones...](25 réponses)
[ Forum ]
Drogue info - Qualité et arnaque 3-mmc
Il y a 51mnCommentaire de bioventis dans [Cathinones...](58 réponses)
[ Blog ]
2 mois sans méthadone
Il y a 9hCommentaire de Dandinonsnous dans le blog de Lola1707 (8 commentaires)
[ Blog ]
Mon rendez vous chez un addictologue.
Il y a 16hCommentaire de mario58 dans le blog de FreeBaseMan (5 commentaires)
[ Blog ]
Opium : le substitut à l'amour.
Il y a 21hCommentaire de zebra dans le blog de zebra (5 commentaires)
 
 [ QuizzZ ]
Evaluer la gravité de votre addiction
Dernier quizzZ à 16:23
  [ PsychoWIKI ]
Ecstasy-MDMA, effets, risques, témoignages
  [ Topic epinglé ]
MDMA/ecstasy, TR et témoignages sur la 1ere fois, la grosse discussion
[ Nouveaux membres ]
carmen, Archangelika, Dandinonsnous, MayTea, Lola de la Lune, PsyAgentDouble, Nicefrog, Kmiyooo, streetzey, arsice nous ont rejoint et se sont présentés les trois derniers jours.
SONDAGE
Pour vos consommations de drogues, avez vous déjà  fréquenté :
 

Résultats | Archives
S'identifier

Mot de passe oublié

Morceaux choisis 

 Dernière heure de gloire pour la codeine ?
par nathaniel, le 21 Jul 2017
Bonjour, j'ai 30ans, je suis un consommateur de drogues depuis très longtemps et je voulais vous remercier puisque ce forum m'a aidé. J'ai commencé a me droguer vers 15ans. Je réussissait tant bien que mal a récupérer du stilnox et en prenait un demi comprimé tout les soirs, a 20h pétante....[Lire la suite]
 Dernière heure de gloire pour la codeine ?
par coddeine, le 21 Jul 2017
Dans une énième tentative de déculpabilisation : Quand on parle de la dépression qui peut apparaitre dans les suites du sevrage physique - là, je prends quand même quelques lettres pour vous donner mon avis personnel : elle apparait, point - il ne s'agit pas seulement d'un coup de blues qui p...[Lire la suite]
Les autres morceaux choisis
Les dernières notations

Tu t'es trompé d'endroit mec, pas sûr que tu en ait des neurones... bioventis dans [commentaire de blog] Putain!je viens de me faire une belle frayeur...
(Il y a 2h)
Sensationnalisme et curiosité malsaine. Boris Vian dans [forum] Une od filmée en direct sur facebook...
(Il y a 3h)
quelle belle photo ! coluche dans [forum] Cherche prix et photos de prods pour enrichir le PsychoWIKI
(Il y a 4h)
Tout juste! Ce ne sont que des enfants dans [forum] Dernière heure de gloire pour la codeine ?
(Il y a 4h)
C'est très vrai ! dans [forum] Dernière heure de gloire pour la codeine ?
(Il y a 5h)

Pied de page des forums

Propulsé par FluxBB
Traduction par FluxBB.fr
Copyright : Psychoactif 2006-2017
Flux RSS de Psychoactif
Affichage Mobile


Psychoactif est une communauté dédiée à l'information, l'entraide et l'échange d'expériences sur les drogues, dans une optique de réduction des risques.


Licence Creative CommonsPsychoactif de https://www.psychoactif.org est sous licence CC by NC SA 3.0