Gérer sa première fois / PsychoACTIF

Gérer sa première fois

Publié par ,
2215 vues, 53 réponses
Anthony59000 
Banni
Belgique
002
Inscrit le 28 Nov 2020
18 messages
Bonjour je suis Anthony 27 ans de Belgique.

J’ai plusieurs questions concernant la Méthadone gélule 60mg.

En combien de temps ressent on les effets de la première prise ?

Comment savoir si l’on fait une OD? Signaux d’alerte, laps de temps pour être secouru et autres informations utiles.
J’ai reçu via mon médecin de la Naloxone que mon épouse doit garder en cas de problème.

J’ai donc mes gélules mais de nature anxieuse et paranoïaque j’ai toujours la crainte de l OD.

Pourriez-vous m’informer de manière précise sur les symptômes de l’OD, le temps avant de ressentir les effets des gélules et si en cas de OD on meurt ou non. Je suis souvent seul à la maison la journée, mon épouse au travail.

Je me demande donc si en une journée de 8h seul à la maison il y a un risque mortel en cas de OD ou si mon épouse en m administrant la Naloxone aurait le temps d’eviter le pire.

Je préfère être certain et reconnaître correctement les effets de l OD, plutôt que de rester à attendre bêtement que les effets « disparaissent » alors qu’en réalité ils s’amplifient.

Merci d’avance pour vos conseils et votre bienveillance.

Anthony

Hors ligne

 

cependant
sans remède
3800
Inscrit le 25 Mar 2018
945 messages
Blogs
Salut,

Tu ne dis pas une chose importante : c'est ta première fois à la metha dans le cadre d'un TSO ou pour du récréatif ?
Est tu habitué/accro aux opiacés ?

Car 60mg ça pourrait être une dose mortelle pour quelqu'un qui n'a pas de tolérance aux opiacés !

Même dans le cadre de la mise en place d'un TSO on commence plutôt par 30mg...du coup si tu ne prends pas d'opiacés, c'est plutôt dangereux. Si t'as jamais touché à ça, à mon avis vaut vraiment mieux commencer avec une toute petite dose, moi j'avais pris 10mg quand j'étais pas habituée et ça m'avait déglinguée pendant deux jours !!

Avoir de la naloxone c'est carrément bien, mais faut savoir que l'effet de la metha est bien plus long que celui de la naloxone, alors en cas d'od faut impérativement appeler les secours, même si la personne se réveille.

Naturellement, il faut éviter, surtout pour une première des mélanges avec d'autres downeurs (alocool/benzo/ké...).

Take care et profite bien

Hors ligne

 

Marco 68 
Psycho junior
Italy
1000
Inscrit le 29 Jan 2019
296 messages
À part tout ce que dit Cependant, je rajoute que NO, ta femme n'aura pas le temps de te donner la naloxone si elle n'est pas avec toi quand tu auras besoin. Meme attendre 10 minutes peux être fatale.
Les symptômes... tu est bien, tu te sens aller, tu respire lentement et superficiellement, tu ferme les yeux..
C'est très difficile d'avoir le réflexe de se auto administrer le naloxone, surtout les premiers fois.
C'est impératif que quelqu'un voit ces symptômes et donne le naloxone et appel le secours

La Fiorentina é una fede

Hors ligne

 

Anthony59000 
Banni
Belgique
002
Inscrit le 28 Nov 2020
18 messages

cependant a écrit

Salut,

Tu ne dis pas une chose importante : c'est ta première fois à la metha dans le cadre d'un TSO ou pour du récréatif ?
Est tu habitué/accro aux opiacés ?

Car 60mg ça pourrait être une dose mortelle pour quelqu'un qui n'a pas de tolérance aux opiacés !

Même dans le cadre de la mise en place d'un TSO on commence plutôt par 30mg...du coup si tu ne prends pas d'opiacés, c'est plutôt dangereux. Si t'as jamais touché à ça, à mon avis vaut vraiment mieux commencer avec une toute petite dose, moi j'avais pris 10mg quand j'étais pas habituée et ça m'avait déglinguée pendant deux jours !!

Avoir de la naloxone c'est carrément bien, mais faut savoir que l'effet de la metha est bien plus long que celui de la naloxone, alors en cas d'od faut impérativement appeler les secours, même si la personne se réveille.

Naturellement, il faut éviter, surtout pour une première des mélanges avec d'autres downeurs (alocool/benzo/ké...).

Take care et profite bien

Bonjour,

Ici en Belgique c’est fourni par le médecin généraliste et oui c’est ma première fois concernant la méthadone, avant cela c’etait la came et les Benzodiazepine.

Pour l’instant je n ai toujours pas pris les gélules je dois avouer que j’ai un peu peur car je suis seul la journée.

Ma crainte est l OD je m’explique:

Seul durant 8h la journée en cas de OD ce laps de temps peu mener à la mort ou alors il est possible d être sauvé ( dans le cas où je me retrouverai inconscient seul)

L OD mortelle se produit en combien d’heure après la prise  ? Voilà ma crainte car je suis seul la journée...

Quels sont les symptômes ? Je souhaite être correctement informé par des utilisateurs plutôt que l’unique mise en garde du médecin.

Ici en Belgique les médecins peuvent tout prescrire avec la main légère ( Rivotril, Valium, Morphine, Fentanyl, etc..)
Raison qui fait que je suis méfiant et souhaite un maximum d’ informations sur les risques de l’OD et savoir la reconnaître mais surtout le délai pour en être sauvé.

Merci pour ton ou vos informations précieuses

Hors ligne

 

Anthony59000 
Banni
Belgique
002
Inscrit le 28 Nov 2020
18 messages

Marco 68 a écrit

À part tout ce que dit Cependant, je rajoute que NO, ta femme n'aura pas le temps de te donner la naloxone si elle n'est pas avec toi quand tu auras besoin. Meme attendre 10 minutes peux être fatale.
Les symptômes... tu est bien, tu te sens aller, tu respire lentement et superficiellement, tu ferme les yeux..

Salut,
Donc si je comprends bien seul durant 8h , en cas de OD c’est la mort assuré ou elle aurait le temps d’inverser les effets avec la naloxone nasale ?

Notre médecin nous a expliqué que l’OD peut se produire 6 heures après la prise mais qu’elle n’était pas systématiquement mortelle dans ce laps de temps.
Il nous a prescrit la naloxone en nous expliquant qu’il fallait l’utiliser en cas de détresse respiratoire ou de coma.
Sans nous préciser le délai mortel, comme ci il ne voulait pas nous affoler.

En lisant certains posts je dois avouer que j’ai préféré me faire un shoot et prendre mes 3 Diazepam quotidien plutôt que risquer de crever seul à la maison dû à ces gélules.

Voilà où j’en suis actuellement, peur de la méthadone et le risque de l OD mortelle

Merci d avance pour vos conseils et informations
Anthony

Hors ligne

 

Zazou2A 
Psycho modo / RDR dreamer
France
12100
Inscrit le 15 Oct 2015
3557 messages
Blogs
Yop,

Alors tu as peur à ce point de l’OD avec la metha, mais came en IV + benzo non ?
Pourtant l’OD s’il y en a une, arrivera bcp plus vite en IV.

Même si par rapport au système Français, en effet commencer à 60, ça peut paraître bcp, dans les faits, quand on commence un TSO méthadone, il est assez rare que la dose à laquelle on se stabilise soit inférieure à 60mg

La metha en gelule met entre 1 et 2h pour faire effet, et comme ton médecin te l’a dit, les 6 premières heures sont celle ou un surdosage risquera d’arriver.
Un surdosage va se manifester par une très forte somnolence, au point de n’plus être réveillé par des stimuli extérieurs, la respiration qui ralentit, et en effet ça peut aller jusqu’au décès par arrêt respiratoire.
C’est les mêmes symptômes avec tout les opi, avec la came aussi tu peux faire une OD.
La naloxone est l antidote à ça, s’il est donné à temps, la personne se réveillera en quelques secondes/minutes, en manque généralement.
Évidemment tu ne peux pas rester 8h sans respirer, mais entre le moment où tu sentiras le début des effets, et une hypothétique OD, il va se passer un peu de temps; contrairement à l’IV ou ça peut se faire en quelques minutes à peines

Pour commencer ton traitement, dans un premier temps, il serait peut être bien de réduire ton valium au max, attendre que la came ne fasse plus effet, pour éviter tout risque de cumule, et surtout espace les prises de méthadone d’au moins 24h.
La méthadone a une demie vie longue, et donc un effet de cumule, qui fait qu’il faut généralement quelques jours pour stabiliser le dosage.
Mais si tu n’ressens aucun symptômes de surdosage au premiers jours, même avec l’effet de cumule, sans augmentation de dosage, pas vmt à t’inquiéter les jours suivants.
Et si le premiers jours le dosage t’as paru un peu haut, induit une somnolence trop marqué par exemple; là par contre il faudra peut être un peu baisser le dosage

Si ça te stress à ce point, prend ta première dose de metha un soir juste un peu avant que ta femme rentre, comme ça tu sais qu’elle sera là au moment du début d’effet et jusqu’au lendemain matin, et pourra en cas de surdosage intervenir.

Mais si on te prescrit un TSO, que tu n’as pas exagéré tes conso face à ton doc, et avec 60mg, le risque de surdosage est quand même faible, encore plus si on parle d’Od mortelle
(Comme avec la came, ou tout autre opi, il y’a différent stade de surdosage, une très forte somnolence + nausée seront les premiers symptômes, mais l’OD mortelle c’est encore plusieurs crans au dessus)
Après, si le premier jour tout se passe bien, pas de raison qu’il en soit autrement les suivants, ce n’est pas plus dangereux qu’une IV de came, au contraire, tant que le dosage est adapté à ta tolérance

Par contre encore une fois, dans un premier temps surtout, évite les mélanges avec des benzo (ou au moins réduit le dosage, si tu y es dépendant, un arrêt brutal est à éviter, même si au vu d’la demi vie du valium, un jour sans ne devrait pas poser pblm) ainsi qu’avec l’alcool.
Pareil, prendre de la came alors que tu es sous metha, en plus de masquer l’effet de l’héro, là ça peut vite entraîner une OD
Encore une fois, tout ça est question de tolérance.
Et si tu n’as pas exagéré tes conso, et qu’on ta prescrit 60mg, c’est que le doc a juger que moins serait trop peu

Pour avoir des infos complémentaires, tu peux check le wiki, le sous forum dédié à la méthadone, ou encore faire une recherche par mot clé en utilisant l’onglet loupe en haut à droite
Tu devrais trouver les réponses à bcp des questions que tu te poses

drogue-peace

Zaz

Dernière modification par Zazou2A (30 novembre 2020 à  19:01)


Dans un monde qui va si mal, ce serait de ne rien prendre que d être malade..

Hors ligne

 

Anthony59000 
Banni
Belgique
002
Inscrit le 28 Nov 2020
18 messages

Zazou2A a écrit

Yop,


La metha en gelule met entre 1 et 2h pour faire effet, et comme ton médecin te l’a dit, les 6 premières heures sont celle ou un surdosage risquera d’arriver.
Un surdosage va se manifester par une très forte somnolence, au point de n’plus être réveillé par des stimuli extérieurs, la respiration qui ralentit, et en effet ça peut aller jusqu’au décès par arrêt respiratoire.
C’
drogue-peace

Zaz

Bonjour Zaz,

Oui j’ai un peu peur de la méthadone car je ne connais pas vraiment les effets, surtout ceux liés à l OD. La came et Benzo je maitrise depuis quelques années.

Si je comprends bien ton message en 8h on ne risque donc pas la mort en cas de OD ? Juste piquer du nez voir dormir et avoir des difficultés respiratoires ?

L OD mortelle mets plus de temps pour ne plus savoir être sauvé? c’est
surtout ce point là qui m’inquiète.

Exemple: je prends ma gélule à 7h du matin, l OD se manifeste 5 ou 6 heures après, il est donc 13 heures de l’après-midi.
Mon épouse rentre vers 16 heures, ce qui fait 3 heures depuis les premier symptômes.
Je suis donc sauvé à temps avec la naloxone nasale ? Si elle rentre vers 16 heures Ou alors il est trop tard ?

En gros quel est le laps de temps pour être sauvé en cas de OD, 10 minutes, 1 heure , 2 heures...

C’est surtout ce délai qui m’inquiète tu comprends ?
Je préfère donc être correctement renseigné avant de démarrer un produit qui est nouveau pour moi.

Je suis quelqu’un de très anxieux légèrement parano et je trouve dommage de me priver de mes gélules tant que je ne suis pas rassuré et bien informé par des personnes connaissant les risques, délai en cas de OD et enfin savoir gérer mes craintes pour démarrer sereinement.

Je préfère passer pour un «couillon parano» plutôt que de faire le viking et y rester.

Nous résidons en Belgique depuis peu et personne de notre nouvel entourage est au courant de mes problèmes de dépendance. Donc je peux en discuter sans gêne ici et cela me fait du bien.

D’avance merci à toi , ainsi qu aux futur personnes pour vos conseils et informations.

Anthony

Hors ligne

 

Zazou2A 
Psycho modo / RDR dreamer
France
12100
Inscrit le 15 Oct 2015
3557 messages
Blogs
Yop,

Non ce n’est absolument pas ce que j’ai dis, il n’y a pas un laps de temps général, la méthadone comme la came, en cas d’OD sévère entraîne un arrêt respiratoire, dès lors il faut la prendre en charge rapidement, puisque l’organisme n’est plus oxygéné
Et évidemment que tu ne peux pas passer 8h sans respirer

Mais avant une OD mortelle, il y’a pleins de niveau de surdosage, bien moins élevé, comme une très forte somnolence, ou des nausées.
Une respiration ralentis, mais qui ne s’arrête pas pour autant, etc

Pour ce qui est des effets de la méthadone, ce sont ceux de tout les opi, la différence avec la came, en plus d’être bien moins euphorisant c’est que ça te permettra de couvrir 24h avec une seule prise, et donc de te stabiliser, éviter les effets up&down et toute les galères lié à l’illégalité principalement

Globalement, le gros du risque se situe dans les 1 à 6h après la prise.
Suffit donc de faire ta première prise vers 19h, afin d’être sûr que ta femme soit avec toi dans les heures qui suivent. Mais c’est vraiment plus pour répondre à l’anxiété que tu expliques qu’autre chose pour le coup
60mg, si c’est la dose qu’on ta prescrit par rapport au conso que tu as expliqué à ton doc, c’est qu’il l’a juge adaptée, et peut être que tu pourrais trouver que c’est un dosage légèrement trop élevé, mais le risque d’une Od mortelle, s’il n’y a pas de mélange délétère, reste mineur, sinon ton doc t’aurais prescrit moins
Et si avec 60mg peut être que tu te sentiras légèrement trop somnolant, encore une fois, le dosage étant adaptée à la tolérance que tu as (au vu des infos que tu as donné a ton doc) un surdosage mortelle est presque hors de propos pour le coup


Une OD de came ou de metha, ce manifestera exactement de la même façon
Sauf qu’avec la came en IV elle peut apparaître en quelques secondes, avec la metha prise oralement l’effet est plus long à se mettre en place

Si tu stress à ce point, va revoir ton doc, ou ta pharma pour avoir un dosage inférieur que tu adapteras par la suite; ou divise tes gélules en 2, mais la c’est à la limite de l’irrationnel de ne pas prendre ta méthadone par peur d’une OD mortelle, et du coup de shooter de la came prise avec des benzos


Bien évidemment que la méthadone, sans tolérance peut être très dangereuse, mais la came en IV également, et surtout, tu n’es pas dans le schéma de quelqu’un de naïf aux opiacé
Et il est même tout à fait possible que 60mg ne suffisent pas à te stabiliser de manière confortable et qu’il faudra augmenter les dosages par la suite.

drogue-peace

Zaz

Dernière modification par Zazou2A (01 décembre 2020 à  22:06)


Dans un monde qui va si mal, ce serait de ne rien prendre que d être malade..

Hors ligne

 

Anthony59000 
Banni
Belgique
002
Inscrit le 28 Nov 2020
18 messages

Zazou2A a écrit

Yop,

Non ce n’est absolument pas ce que j’ai dis, il n’y a pas un laps de temps général, la méthadone comme la came, en cas d’OD sévère entraîne un arrêt respiratoire, dès lors il faut la prendre en charge rapidement, puisque l’organisme n’est plus oxygéné
Et évidemment que tu ne peux pas passer 8h sans respirer

Mais avant une OD mortelle, il y’a pleins de niveau de surdosage, bien moins élevé, comme une très forte somnolence, ou des nausées.
Une respiration ralentis, mais qui ne s’arrête pas pour autant, etc


Globalement, le gros du risque se situe dans les 1 à 6h après la prise.

drogue-peace

Zaz

Salut,
Oui effectivement rester 8h sans respirer est impossible.
Là où je suis plus inquiet c’est à partir de quand la respiration s’arrête en cas de OD et l’apparition des symptômes?
Cela reste tout simplement des difficultés respiratoires au delà des 6 heures ou alors il y a arrêt respiratoire qui se manifestera dans les minutes où l’heure qui suivent les difficultés respiratoires ?

Je sais pas si j’arrive a me faire comprendre ?

En gros on peut agoniser pendant 1 ou 2 heures sans arrêt respiratoire et donc être sauvé ?
ou alors il serait trop tard car l’arrêt respiratoire ce sera installé pendant ces 2 heures de difficultés respiratoires ?

L’idée de commencer un soir en étant accompagné est bonne, mais là aussi il y a un risque non ? Je dors mon épouse aussi et voilà que dans mon sommeil une OD se produit.

Si la nuit a durée 10 heures, l’arrêt respiratoire aura eu le temps de se produire ? Voilà un peu où se situe ma crainte : En combien de temps l’arrêt respiratoire et définitif après les premiers symptômes ?
Ou alors ces fameuses difficultés respiratoires peuvent durer 3,4,5 heures dès leur apparition et en être sauvé? Ou à l inverse l’arrêt respiratoire se sera produit durant ce temps.

Il va bien falloir que je commence mon traitement et je veux être certain, qu’en cas de soucis, que ce soit la journée ou accompagné la nuit je ne me retrouve pas entre 4 planche.

J’ai contacté mon généraliste ce matin et il me dit de ne pas m’inquiéter, qu’il faudrait quadruplé  la dose pour en arriver a une dose fatale dans les 12 heures. À savoir que je pèse 85 kg et habitué aux opi.
« Je suis en consultation monsieur très bonne journée à vous »
Voilà les seules informations recu. Du coup mon côté parano me joue des tours depuis ce matin...

A t il tort ou raison sur ces fameuses 12 heures d’irreversibilité et sur le fait qu’il faudrait quadruplé la dose pour en arriver à une issue fatale dans ce délai.

Je ne veux pas cracher sur les Belges mais ici c’est un peu « débrouille toi Land » et un pays où tout est prescrit sans grande précaution et mise en garde punk2
Beaucoup de frontaliers sont d’ailleurs suivi chez des généraliste en Belgique pour avoir des ordonnances de Rivotril, Fentanyl et sans doute la méthadone y comprise...

Merci à toi Zaz de prendre de ton temps pour m’informer. N’hesitez pas pour les autres vos conseils sont les bienvenus.
Thanks.

Anthony

Hors ligne

 

Zazou2A 
Psycho modo / RDR dreamer
France
12100
Inscrit le 15 Oct 2015
3557 messages
Blogs
Re,

Là tu tournes en rond, on essaye de te répondre, et tu reviens sur la même question... il n y’a pas de règle général, ce sera toujours fonction du dosage par rapport à ta tolérance
Un surdosage peut se manifesté par une forte somnolence, et une respiration ralenti, sans jamais atteindre le cap de l’arrêt respi, mais si arrêt respiratoire il y’a, de toute façon il ne reste que quelques minutes pour agir.

Mais on donne une dose mortelle pour quelqu’un sans tolérance à partir d’1mg/kg, ton médecin a absolument raison, le risque d’OD mortelle est très très faible à ce dosage avec ta tolérance et sans mélange.

Puis même si en effet ta femme peut dormir; Si tu lui explique tes craintes, elle peut faire l’Effort de surveiller, ça ne sera utile que pour la première prise, et dès que tu auras vu, 2h après la prise qu’il n y a absolument aucun signe de surdosage, vous pourrez tout les 2 dormir tranquillement et sans craintes

Tu t’expose à bien plus de risques avec l’IV de came, et avant de « maîtriser » tu es forcément passer par une période d’apprentissage, tu n’es pas mort pour autant; ça va être exactement pareil avec la méthadone.

Comme je te dis, là tu es à la limite de l’irrationnel.
Et si malgré tout ça, ton stress perdure, et bien tu vide une demie gélule, et quand tu te sera aperçu que 30mg est une dose insuffisante pour couvrir le manque, et bien le lendemain tu passeras à 60, et tu verras que tu ne fais absolument pas de surdosage !

Mais on dirait preque que tu essaye de te convraincre que tu vas y rester, alors qu’en plus de te donner les infos, on essaye de te dire, que même si la dose est un peu haute; au pire tu seras largement somnolant, mais très loin de risquer un arrêt respi, en effet il faudrait largement multiplier ta dose par 3 ou 4 pour que ce risque soit réelle

Et quelque part, quand on te répond qu’une fois en arrêt respiratoire, il n y’a quelque minutes pour prendre l’OD en charge, c’est certe une réponse vrai, et donc celle qui t’ai apportée, mais elle est totalement déconnecté de ta situation.
Et on dirait que ça entretiens ton stress.

La question que tu devrais te poser c’est est ce qu’il y’a un risque que je fasse une OD mortelle avec 60mg au vu de ma tolérance; et bien la réponse est Non
Tu peux y aller tranquille

Même si les règles de prescriptions sont plus souples qu’en France, un médecin ne prendrait pas le risque de faire une prescription qui pourrait te tuer; si tu ne lui a pas menti sur tes consos, et qu’il a prescrit 60mg, c’est que selon lui, et il a fait les études pour ça, à 60mg le risque est nul; sinon il aurait prescrit moins, de manière a toujours avoir une marge de sécurité importante.

Bien évidemment sur un forum de RDR, quand tu poses la question; combien de temps entre le début d’une Od et un éventuel décès ?
Ou encore que tu demandes si 60mg est une dose dangereuse, sans développer +, on apporte une réponse générale

Mais mtn qu’on a quelques détails, qu’on sait que la première question est posé en rapport à la 2nd, et que les 60mg te sont prescrit dans un cadre de substitution, qu’on sait que tu consomme de facon journalière en IV, qu’on a ton gabarit, et qu’on peut te donner une réponse plus personnaliser, c’est la même que celle de ton doc, pas de risques, tu ne vas pas faire d’arrêt avec 60mg


Mais un rappel pour des lecteurs qui passerait, 60mg de méthadone, chez une personne naïve aux opi, là par contre serait une dose potentiellement mortelle, attention donc avec ce médicament, qui sans tolérance peut vite être dangereux

drogue-peace

Zaz

Dernière modification par Zazou2A (02 décembre 2020 à  13:02)


Dans un monde qui va si mal, ce serait de ne rien prendre que d être malade..

Hors ligne

 

Anthony59000 
Banni
Belgique
002
Inscrit le 28 Nov 2020
18 messages

Zazou2A a écrit

Re,

Là tu tournes en rond, on essaye de te répondre, et tu reviens sur la même question... il n y’a pas de règle général, ce sera toujours fonction du dosage par rapport à ta tolérance
Un surdosage peut se manifesté par une forte somnolence, et une respiration ralenti, sans jamais atteindre le cap de l’arrêt respi, mais si arrêt respiratoire il y’a, de toute façon il ne reste que quelques minutes pour agir.

Oui je sais bien que tu et vous essayez de me rassurer, mais j’ai lu sur le forum des témoignages de décès et ce même par des consommateurs habitués.

Donc cela a amplifié mes angoisse et m a amené a me poser 1000 questions. Et a me demander pourquoi sont-ils décédés avec la méthadone ?




Puis même si en effet ta femme peut dormir; Si tu lui explique tes craintes, elle peut faire l’Effort de surveiller, ça ne sera utile que pour la première prise, et dès que tu auras vu, 2h après la prise qu’il n y a absolument aucun signe de surdosage, vous pourrez tout les 2 dormir tranquillement et sans craintes

Mais là aussi ce n’est pas clair pour moi dans le sens où les signes de surdosage et de OD se manifestent apparemment 5 ou 6 heures après la prise. Donc si sa se manifeste en plein sommeil comment s’en rendre compte? Là c’est trop tard pour la naloxone si c’est en plein sommeil ?

Tu m’expliques que les gélules mettent 2 heures avant d’agir. donc en plein sommeil si je débute a 19h les symptômes de l’OD se manifesteraient vers 1h du matin.

Ça fait beaucoup de calcul (rire) mais voilà je cherche a bien comprendre les risques. Ce qui me semble normal. On parle beaucoup des avantages de la méthadone mais pas des risques et je trouve cela dommage.
Moi je veux tout simplement bien évaluer les 2.
La partie avantage c’est fait.

en effet il faudrait largement multiplier ta dose par 3 ou 4 pour que ce risque soit réelle

TTu parles pour une personne naïf ?

Et quelque part, quand on te répond qu’une fois en arrêt respiratoire, il n y’a quelque minutes pour prendre l’OD en charge, c’est certe une réponse vrai

Ce risque n’est donc valable que pour des personnes n’ayant jamais consommé d’opi et donc pas dans mon cas, si j’ai bien compris ?


Mais un rappel pour des lecteurs qui passerait, 60mg de méthadone, chez une personne naïve aux opi, là par contre serait une dose potentiellement mortelle, attention donc avec ce médicament, qui sans tolérance peut vite être dangereux

c’est là un message important pour des personnes qui n’ont jamais consommé que ca soit avec la came ou autre. Personnellement j’ai jamais cédé à des demandes même a des amis.

Quelque part ce topic pourrait être utile pour éviter que des jeunes prennent de la méthadone pour se defoncer aux risques d’y rester.

J’ai vu un reportage il y a un mois sur la RTBF Belge concernant la méthadone vendu en rue dans la ville de Charleroi. Là encore ça ne parlait que du bisness et des docteurs qui prescrivent. Mais jamais des risques pour les naïfs.
Peut-être que ton expérience ou connaissance méthadone pourrait être développée, pour les naïfs ?

Un naïf de 100kg qui prendrait 200 mg de méthadone il y reste ou son poids le sauve ? Tu vois ce genre d’info et bien ça n’en parlait pas dans le reportage et j’ai trouvé cela dommage, car des plus jeunes y vois le côté festif ou bénéfice ( biz)
Mais ne se pose pas de question sur les risques, symptômes alarmants et risque de décès.

Qu’en est-il d’un naïf et bien rien dans ce reportage.

Idem tu peux planquer ta méthadone si ton conjoint(e) décide en ton absence de se prendre une dose que ce passe t-il.  Voilà un peu le genre de question/réponse que beaucoup de gens peuvent se poser sans oser de peur qu’on se moque d’eux.

Mis à part que l’on estime 1mg pour 1kg et bien on retrouve très peu d’informations sur la survenue de l OD et ses étapes/délai.

Ce qui devrait être notifié et expliqué,pour un produit pharmaceutique comme la méthadone.

La came n’est pas pharmaceutique donc là effectivement c’est plus délicat.

Qu’en est il pour un naïf qui prendrait de la méthadone et bien moi même je ne saurais pas lui expliquer de manière formelle et pourtant on m en a prescrit.
J’ai eu mon flacon en plastique blanc avec un bouchon sécurisé, les MG ne sont pas noté sur les gélules et aucune information sur les dangers. Et ça vient de la pharmacie qui la prépare la veille.

Un naïf qui prendrait une ou deux gélules ne saurait même pas qu’il prend de la méthadone et ne saurait donc pas reconnaître les symptômes dangereux et pourrait croire que ce n’est que l’effet « defonce »qu on lui a vendu. Et quoi ? 5 ou 6 heures après il est dead....

Alors oui je suis parano de nature mais je n’ai pas honte de m’informer auprès de connaisseurs comme toi.
Et si le partage de tes connaissance peut sauver une vie c’est respectable à l’inverse de certains généralistes qui se font des tiroirs de clients et dealers comme vu dans ce reportage.


Thanks pour tes infos et ta compréhension
Anthony

drogue-peace

Zaz

Anthony

Désolé j’ai posté depuis mon téléphone et j’ai foiré la mise en page Grrrr:flag:

Dernière modification par Anthony59000 (03 décembre 2020 à  16:21)

Hors ligne

 

Biscuit 
Psycho junior
France
2610
Inscrit le 22 Jun 2020
351 messages
Je pense qu'il faut que tu commences par changer le regard que tu as sur la methadone, c'est parfois un mot qui fait peur, moi même quand je l'ai entendu pour la première fois j'en ai presque été tétanisé, parce que c'est un medicament dont on parle jamais sauf pour parler de la toxicomanie, de sa dangerosité... Mais c'est un medicament très efficace.

Ensuite il y a l'histoire du dosage, certes la methadone fait partie des médicaments où la dose limite, c'est pour ça qu'en France on a un protocole d'initiation particulier, mais si en Belgique ton médecin a ce protocole c'est qu'il sait ce qu'il fait, comme Zaz te l'a dit si tu n'as pas caché ta véritable consommation à ton médecin il a évalué en fonction d'échelle de correspondance !

Tu dois oublier le cas du patient naïf aux opiacés, car c'est pas ton cas ! Donc tu n'as aucune raison de te poser ce genre de question, en tout cas aucune raison en relation avec ton traitement !
Toi tu es dépendant aux opiacés, tu as une tolérance, donc la dose qui est à titre indicatif de 1mg/kg elle ne te correspond pas du tout !

Pour la dangerosité du médicament, déjà normalement les gelules ne doivent jamais ô grand jamais être en dehors de leur boite qui est identifiée clairement (donc on sait ce qui est dedans!) En France il y a une ecriture rouge sur la boite qui dit que le produit ne doit pas être pris si naif ect.

Après c'est pas le seul medicament qui est dangereux, moi avant j'étais sous fentanyl, transdermique et transmuquex, à très haute dose. Bah crois moi si mon ami voulait piocher dans mon traitement il aurait risquer limite encore plus sévèrement d'en mourir. Tout les medicaments sont dangereux, les morphiniques d'autant plus, il n'y a pas que la methadone, 2mg de fentanyl peut tuer un homme adulte ! (Et bien moins peut aussi tuer).

Ensuite il faut savoir que quand il y a une prise de methadone, pour la 1ere fois, le produit diffuse dans tout le corps, une partie dans le cerveau mais aussi une autre qui va être stocké dans le tissus adipeux et qui sera relâché dans la circulation petit à petit. C'est la raison pour laquelle il faut attendre environ 5 jours pour que le taux plasmatique soit équilibré, avant ça la dose circulante n'est pas à son maximum.

L'OD si elle doit survenir il y a de grande chance que ça arrive autour du pic plasmatique qui est à 3h après la prise environ, après ça le taux commence doucement à diminuer.
On ne peut pas te donner de schéma particulier de l'OD avec des etpaes de toute façon tu ne pourras pas evaluer les etapes si ce n'est l'apparition d'une somnolence extrême, qui malgré la lutte fini par prendre le dessus, une diminution de la frequence respiratoire. Ensuite ça dépend beaucoup trop des gens, est ce qu'il y aura juste somnolence est diminution de la fréquence ou alors si ça va diminuer de plus en plus jusqu'à l'arrêt mais pour une personne tolérante il va falloir une sacrée dose déjà pour arriver là !  Déjà pour arriver à la somnolence +++ il va en falloir.

Si tu prends ta methadone à 18 ou 19h, tu auras les effets max entre 21 et 22h et là tu sentiras bien les choses. Mais il faut faire attention à pas mal interpréter une sensation normale ! Par exemple ma prise du matin parfois me donne si je suis inactif uniquement l'envie d'une petite sieste, cette sieste c'est pas l'amorce de l'overdose ! C'est juste que comme tout opiacé la methadone peut donner un peu de somnolence par moment.

Voilà pour finir maintenant tu dois juste te dire que la methadone est un medicament sûr quand il est bien utilisé (c'est à dire par de surdose volontaire ect ! Voilà ce qui peut causer des OD, faire nimporte quoi avec sont ttt). Que tu ne risques pas de te retrouver en arret respiratoire ni en OD avec cette dose, ton poids, ta dependance et tolérance, et surtout avec l'avis de ton médecin ! 

Maintenant il faut accepter son traitement, c'est un point primordial d'une bonne prise en charge et de la réussite de la substitution, il faut le voir comme quelque chose de sûr et de bien connus par les médecins de nos jours. Donc c'est à toi de te convaincre que ce ttt est bon pour toi et qu'il va t'aider, nous on t'a donné tout ce qui est possible pour te rassurer sur la methadone !

Dernière modification par Biscuit (03 décembre 2020 à  18:09)

Hors ligne

 

Anthony59000 
Banni
Belgique
002
Inscrit le 28 Nov 2020
18 messages
Bonjour Biscuit,

Effectivement comme tu le dis, je dois accepter mon traitement et me convaincre qu’il ne me sera pas nocif.

Mais tout comme toi au début tu étais flippé et bien c’est mon cas actuellement et je t’assure que depuis des jours j’en suis « malade »
En plein doute et me pose des centaines de questions.

Il y a sûrement une part d’inquiétude car par le passé j’ai fait des excès lors de moment difficile psychologiquement.

Peut-être une crainte d’un jour abusé comme certains témoignages que j’ai pu lire. Ça peut arriver à tout le monde donc je ne juge pas mais en lisant ces témoignages, je me revois dans le passé.

Comme la méthadone est nouvelle pour moi je préfère donc bien me préparer mentalement et bien me renseigner.
Évidemment c’est psychologique et les questions fusent dans ma tête.

Je dois donc ne pas craindre les 60mg et me le rentrer dans le crâne.

Par contre je dois craindre un excès, inconsciemment je pense que c’est aussi cela qui me bloque.

Si j’ai bien compris ton avis sur l OD mortelle à la méthadone, celle ci est plutôt ciblée pour les naïfs aux opi

De simples symptômes chez des consommateurs comme nous, peuvent être fatals chez un naïf en cas de prise de méthadone « festif » la méthadone ne fait pas de différence entre habitués ou naïf, dû à sa puissance ?

Moi qui suis à 60mg et un naïf qui en prends pour une raison « récréative »
Quelle est la différence avec la méthadone ?
Car avec la came à mes débuts j’ai pris des doses identique à mon ami qui lui était déjà habitué et bien je n’étais pas plus défoncé que lui (pas de symptômes de OD, etc..)

Mais a voir avec la méthadone c’est une toute autre histoire pour un naïf.

60mg pour moi serait donc potentiellement mortelle pour un naïf ?

C’est peut-être bien aussi d’en parler, pourquoi la méthadone est elle plus dangereuse pour un naïf ?
Attention je ne dis pas que la came n’est pas dangereuse !! Loin de là.

Ce sont des questions/sujets qui justement méritent des explications pour tout le monde. Du moins pour ceux qui débutent la méthadone et ce tant pour l’habitué aux opi que pour celui non habitué qui volontairement ou non se retrouverait a consommer de la méthadone.
Prennons l’exemple d’un petit jeune qui sort en boite et qui se fait duper en croyant avoir acheté du speed et que finalement, le mec lui a vendu la poudre d’une gélule de méthadone...

Comment la situation va dégénérer sur le plan physique ?
Il va piquer du nez ou s’endormir et il sera trop tard pour lui.
Combien de fois en After j’ai vu des mecs dormir dans la voiture de leur pote, pendant que eux étaient en pleine montée de speed dans la boite.
Si le mec dans la voiture dort car il est sous méthadone a son insu, quelle chance lui reste t-il ?

Tu vois il y a un manque d’information générale sur ce médicament. Donc pourquoi ne pas faire un peu de pédagogie, ce post et mes questions accompagnées de vos réponses, resteront un mini Tuto sur les avantages mais aussi les risques de la méthadone.

Je suis certes un parano face à l’inconnu mais j’ai la présence d’esprit de me fier à des personnes connaissant le produit.
Un généraliste connaît la théorie mais sûrement moins la pratique.
Ici il y a les deux et ce forum est de ce fait rassurant.

Merci à toi pour ton commentaire et au plaisir de lire tes infos.
PS: je me fixe mercredi pour commencer mon traitement, le temps de m’être bien informé.
Au plaisir de vous lire

Anthony

Hors ligne

 

Anthony59000 
Banni
Belgique
002
Inscrit le 28 Nov 2020
18 messages

Biscuit a écrit

Je pense qu'il faut que tu commences par changer le regard que tu as sur la methadone, c'est parfois un mot qui fait peur, moi même quand je l'ai entendu pour la première fois j'en ai presque été tétanisé, parce que c'est un medicament dont on parle jamais sauf pour parler de la toxicomanie, de sa dangerosité... Mais c'est un medicament très efficace.

Ensuite il y a l'histoire du dosage, certes la methadone fait partie des médicaments où la dose limite, c'est pour ça qu'en France on a un protocole d'initiation particulier, mais si en Belgique ton médecin a ce protocole c'est qu'il sait ce qu'il fait, comme Zaz te l'a dit si tu n'as pas caché ta véritable consommation à ton médecin il a évalué en fonction d'échelle de correspondance !

Tu dois oublier le cas du patient naïf aux opiacés, car c'est pas ton cas ! Donc tu n'as aucune raison de te poser ce genre de question, en tout cas aucune raison en relation avec ton traitement !
Toi tu es dépendant aux opiacés, tu as une tolérance, donc la dose qui est à titre indicatif de 1mg/kg elle ne te correspond pas du tout !

Pour la dangerosité du médicament, déjà normalement les gelules ne doivent jamais ô grand jamais être en dehors de leur boite qui est identifiée clairement (donc on sait ce qui est dedans!) En France il y a une ecriture rouge sur la boite qui dit que le produit ne doit pas être pris si naif ect.

Après c'est pas le seul medicament qui est dangereux, moi avant j'étais sous fentanyl, transdermique et transmuquex, à très haute dose. Bah crois moi si mon ami voulait piocher dans mon traitement il aurait risquer limite encore plus sévèrement d'en mourir. Tout les medicaments sont dangereux, les morphiniques d'autant plus, il n'y a pas que la methadone, 2mg de fentanyl peut tuer un homme adulte ! (Et bien moins peut aussi tuer).

Ensuite il faut savoir que quand il y a une prise de methadone, pour la 1ere fois, le produit diffuse dans tout le corps, une partie dans le cerveau mais aussi une autre qui va être stocké dans le tissus adipeux et qui sera relâché dans la circulation petit à petit. C'est la raison pour laquelle il faut attendre environ 5 jours pour que le taux plasmatique soit équilibré, avant ça la dose circulante n'est pas à son maximum.

L'OD si elle doit survenir il y a de grande chance que ça arrive autour du pic plasmatique qui est à 3h après la prise environ, après ça le taux commence doucement à diminuer.
On ne peut pas te donner de schéma particulier de l'OD avec des etpaes de toute façon tu ne pourras pas evaluer les etapes si ce n'est l'apparition d'une somnolence extrême, qui malgré la lutte fini par prendre le dessus, une diminution de la frequence respiratoire. Ensuite ça dépend beaucoup trop des gens, est ce qu'il y aura juste somnolence est diminution de la fréquence ou alors si ça va diminuer de plus en plus jusqu'à l'arrêt mais pour une personne tolérante il va falloir une sacrée dose déjà pour arriver là !  Déjà pour arriver à la somnolence +++ il va en falloir.

Si tu prends ta methadone à 18 ou 19h, tu auras les effets max entre 21 et 22h et là tu sentiras bien les choses. Mais il faut faire attention à pas mal interpréter une sensation normale ! Par exemple ma prise du matin parfois me donne si je suis inactif uniquement l'envie d'une petite sieste, cette sieste c'est pas l'amorce de l'overdose ! C'est juste que comme tout opiacé la methadone peut donner un peu de somnolence par moment.

Voilà pour finir maintenant tu dois juste te dire que la methadone est un medicament sûr quand il est bien utilisé (c'est à dire par de surdose volontaire ect ! Voilà ce qui peut causer des OD, faire nimporte quoi avec sont ttt). Que tu ne risques pas de te retrouver en arret respiratoire ni en OD avec cette dose, ton poids, ta dependance et tolérance, et surtout avec l'avis de ton médecin ! 

Maintenant il faut accepter son traitement, c'est un point primordial d'une bonne prise en charge et de la réussite de la substitution, il faut le voir comme quelque chose de sûr et de bien connus par les médecins de nos jours. Donc c'est à toi de te convaincre que ce ttt est bon pour toi et qu'il va t'aider, nous on t'a donné tout ce qui est possible pour te rassurer sur la methadone !

njour Biscuit,

Effectivement comme tu le dis, je dois accepter mon traitement et me convaincre qu’il ne me sera pas nocif.

Mais tout comme toi au début tu étais flippé et bien c’est mon cas actuellement et je t’assure que depuis des jours j’en suis « malade »
En plein doute et me pose des centaines de questions.

Il y a sûrement une part d’inquiétude car par le passé j’ai fait des excès lors de moment difficile psychologiquement.

Peut-être une crainte d’un jour abusé comme certains témoignages que j’ai pu lire. Ça peut arriver à tout le monde donc je ne juge pas mais en lisant ces témoignages, je me revois dans le passé.

Comme la méthadone est nouvelle pour moi je préfère donc bien me préparer mentalement et bien me renseigner.
Évidemment c’est psychologique et les questions fusent dans ma tête.

Je dois donc ne pas craindre les 60mg et me le rentrer dans le crâne.

Par contre je dois craindre un excès, inconsciemment je pense que c’est aussi cela qui me bloque.

Si j’ai bien compris ton avis sur l OD mortelle à la méthadone, celle ci est plutôt ciblée pour les naïfs aux opi

De simples symptômes chez des consommateurs comme nous, peuvent être fatals chez un naïf en cas de prise de méthadone « festif » la méthadone ne fait pas de différence entre habitués ou naïf, dû à sa puissance ?

Moi qui suis à 60mg et un naïf qui en prends pour une raison « récréative »
Quelle est la différence avec la méthadone ?
Car avec la came à mes débuts j’ai pris des doses identique à mon ami qui lui était déjà habitué et bien je n’étais pas plus défoncé que lui (pas de symptômes de OD, etc..)

Mais a voir avec la méthadone c’est une toute autre histoire pour un naïf.

60mg pour moi serait donc potentiellement mortelle pour un naïf ?

C’est peut-être bien aussi d’en parler, pourquoi la méthadone est elle plus dangereuse pour un naïf ?
Attention je ne dis pas que la came n’est pas dangereuse !! Loin de là.

Ce sont des questions/sujets qui justement méritent des explications pour tout le monde. Du moins pour ceux qui débutent la méthadone et ce tant pour l’habitué aux opi que pour celui non habitué qui volontairement ou non se retrouverait a consommer de la méthadone.
Prennons l’exemple d’un petit jeune qui sort en boite et qui se fait duper en croyant avoir acheté du speed et que finalement, le mec lui a vendu la poudre d’une gélule de méthadone...

Comment la situation va dégénérer sur le plan physique ?
Il va piquer du nez ou s’endormir et il sera trop tard pour lui.
Combien de fois en After j’ai vu des mecs dormir dans la voiture de leur pote, pendant que eux étaient en pleine montée de speed dans la boite.
Si le mec dans la voiture dort car il est sous méthadone a son insu, quelle chance lui reste t-il ?

Tu vois il y a un manque d’information générale sur ce médicament. Donc pourquoi ne pas faire un peu de pédagogie, ce post et mes questions accompagnées de vos réponses, resteront un mini Tuto sur les avantages mais aussi les risques de la méthadone.

Je suis certes un parano face à l’inconnu mais j’ai la présence d’esprit de me fier à des personnes connaissant le produit.
Un généraliste connaît la théorie mais sûrement moins la pratique.
Ici il y a les deux et ce forum est de ce fait rassurant.

Merci à toi pour ton commentaire et au plaisir de lire tes infos.
PS: je me fixe mercredi pour commencer mon traitement, le temps de m’être bien informé.
Au plaisir de vous lire

Anthony

Hors ligne

 

guygeorges 
PsychoHead
7532
Inscrit le 12 Mar 2015
1023 messages
Blogs

Moi qui suis à 60mg et un naïf qui en prends pour une raison « récréative »
Quelle est la différence avec la méthadone ?
Car avec la came à mes débuts j’ai pris des doses identique à mon ami qui lui était déjà habitué et bien je n’étais pas plus défoncé que lui (pas de symptômes de OD, etc..)

Mais a voir avec la méthadone c’est une toute autre histoire pour un naïf.

60mg pour moi serait donc potentiellement mortelle pour un naïf ?

C’est peut-être bien aussi d’en parler, pourquoi la méthadone est elle plus dangereuse pour un naïf ?
Attention je ne dis pas que la came n’est pas dangereuse !! Loin de là.

Tu vois il y a un manque d’information générale sur ce médicament. Donc pourquoi ne pas faire un peu de pédagogie, ce post et mes questions accompagnées de vos réponses, resteront un mini Tuto sur les avantages mais aussi les risques de la méthadone.

En fait c'est tout simple. La méthadone et la came, ça tape exactement sur le même récepteur. Le récepteur opiacé mu. Que tu sois dépendant de la came, que tu as une tolérance à la came, fait que tu as aussi ce qu'on appelle une tolérance croisée pour tout ce qui tape sur ce récepteur opiacé mu, dont la méthadone. C'est pour ça qu'une dose qui peut buter quelqu'un de naïf aux opiacés ne va pas te tuer. On devrait dire naïf au niveau du récepteur opiacé mu.

La méthadone c'est juste un opiacé particulièrement puissant, en plus d'avoir des propriétés très intéressantes pour se stabiliser une consommation d'opiacé (longue demie vie dont moins de up and down, action sur les récepteurs NMDA qui aurait un effet antiaddictif / antidépresseur). Ducoup si tu commences par là en étant naïf aux opiacés, ta dose doit être vraiment petite. Si t'es déjà tolérant aux opiacés, ta marge de manoeuvre est plus grande.

Je sais pas si mes réponses a tes quelques questions vont t'aider, ça t'as surement déjà été expliqué smile En tout cas bon courage !

Dernière modification par guygeorges (03 décembre 2020 à  21:51)


Du nectar idéal sitôt qu’elle a goûté,
La nature répugne à la réalité :
Dans le sein du possible en songe elle s’élance;
Le réel est étroit, le possible est immense

Hors ligne

 

Anthony59000 
Banni
Belgique
002
Inscrit le 28 Nov 2020
18 messages

guygeorges a écrit

Moi qui suis à 60mg et un naïf qui en prends pour une raison « récréative »
Quelle est la différence avec la méthadone ?
Car avec la came à mes débuts j’ai pris des doses identique à mon ami qui lui était déjà habitué et bien je n’étais pas plus défoncé que lui (pas de symptômes de OD, etc..)

Mais a voir avec la méthadone c’est une toute autre histoire pour un naïf.

60mg pour moi serait donc potentiellement mortelle pour un naïf ?

C’est peut-être bien aussi d’en parler, pourquoi la méthadone est elle plus dangereuse pour un naïf ?
Attention je ne dis pas que la came n’est pas dangereuse !! Loin de là.

Tu vois il y a un manque d’information générale sur ce médicament. Donc pourquoi ne pas faire un peu de pédagogie, ce post et mes questions accompagnées de vos réponses, resteront un mini Tuto sur les avantages mais aussi les risques de la méthadone.

En fait c'est tout simple. La méthadone et la came, ça tape exactement sur le même récepteur. Le récepteur opiacé mu. Que tu sois dépendant de la came, que tu as une tolérance à la came, fait que tu as aussi ce qu'on appelle une tolérance croisée pour tout ce qui tape sur ce récepteur opiacé mu, dont la méthadone. C'est pour ça qu'une dose qui peut buter quelqu'un de naïf aux opiacés ne va pas te tuer. On devrait dire naïf au niveau du récepteur opiacé mu.

La méthadone c'est juste un opiacé particulièrement puissant, en plus d'avoir des propriétés très intéressantes pour se stabiliser une consommation d'opiacé (longue demie vie dont moins de up and down, action sur les récepteurs NMDA qui aurait un effet antiaddictif / antidépresseur). Ducoup si tu commences par là en étant naïf aux opiacés, ta dose doit être vraiment petite. Si t'es déjà tolérant aux opiacés, ta marge de manoeuvre est plus grande.

Je sais pas si mes réponses a tes quelques questions vont t'aider, ça t'as surement déjà été expliqué smile En tout cas bon courage !

Salut Guygeorges,
Merci pour tes informations et conseils rassurants.

Hier soir nous étions chez des amis à Lille, amis connaissant mes problèmes d’addiction. Je leur ai fait savoir que j’allais débuter la méthadone.
Mon ami s’est un peu emballé ( il est agent pénitencier) et il nous a expliqué que des collègues à lui avaient déjà retrouvé un détenu mort dû à une prise de Méthadone. C’est l’enquete qui l’a confirmé.

Paraît que certains personnes en consomment via des larguages depuis l extérieur, vers les promenades de la prison.
Il y a de tout (shit herbe dans des balles de tennis, alcool dans des bouteilles plastique de fanta en forme de boule, etc...)le tout bien emballé avec des éponges et scotché

Ce détenu est mort alors qu,ils terminent la ronde du soir à 20h avec vérification que les détenus soient répondant aux guichets de la porte de leur cellule et l’équipe du matin ouvre la porte à 7h du matin pour la distribution du café et idem le détenu doit être répondant.

Donc là je me demande comment en 11h de nuit ce détenu a pu mourir dû à une prise de méthadone !
Mon ami a expliqué qu’il n’était pas inscrit sous traitement de substitution au niveau de l’infirmerie de la prison.
Donc à partir de là on peut en conclure que c’était un naïf.
Mais en moins de 11 heures il en est mort !
C’est surréaliste, la méthadone a donc ce pouvoir de tuer en 11h de nuit ? Sur un sujet naïf
Pourquoi n’a t-il pas demandé de l’aide via sa lampe d’appel depuis sa cellule ? Paraît qu´ils ont un bouton d’appel depuis leur cellule.

Enfin cette discussion avec mon pote m’a un peu refroidi mais je ne suis pas naïf c’est déjà un point.

Par contre un naïf peut mourir en 11 heures « seulement » il y’a quand même des signes alarmants avant ? Ce mec n’est pas tombé dans le coma en 1 ou 2 heures et mourir sans signaux de détresse ?

J’ai aussi lu un article d’une femme hospitalisée en psychiatrie et qui a acheté une gélule de méthadone à un autre patient et elle en est morte. Pourtant à l’hôpital ils viennent aussi le soir et le matin vérifier les patients.
Ça fait court comme délai non ?

Enfin voilà pourquoi je crains d’être seul au début.

Hors ligne

 

Zazou2A 
Psycho modo / RDR dreamer
France
12100
Inscrit le 15 Oct 2015
3557 messages
Blogs
Re !

Alors déjà, 90% des infos que tu cherches son sur le site, il suffit de faire une recherche par mot clé avec l’onglet loupe en haut à droite, ou bien de parcourir le wiki et/ou le sous forum dédié
Ensuite la méthadone peut tuer en quelques heures pour quelqu’un de naïf
Mais un shoot de came peut tuer en quelques minutes !
Faut qui tu arrêtes ce bloquage sur la metha ... ou alors change de traitement (ce qui au passage ne résoudrais rien, tout les opiacé agonistes peuvent tuer en quelques minutes à quelques heures, en fonction du mode de conso)

Une surdose, si la dose est assez forte pour être mortelle, survient en début d’effet, pas après X heure de defonce généralement; et ça s’apparente à un endormissement profond, respiration qui s’arrête puis décès
Donc endormis pas possible d’appeler au secours
Et c’est pareil avec la came, l’héro, Loxy ou la morphine par exemple
Mais chacun réagissant différemment à chaque molécule, et chaque situation étant différente, on n peut pas donner d’info formelle type « tu arrêtes de respirer pile au bout de 22min »
Ou
« après 2min sans respirer c’est le décès »

Et puis c’est tjr une question de tolérance (et de mélange avec d’autres dépresseurs du SNC éventuellement)
Une même dose pouvant être mortelle pour quelqu’un de naïf, trop forte pour quelqu’un de peu tolérant, idéal pour quelqu’un avec une tolérance moyenne, et insuffisante si on a une tolérance élevé
Mais c’est vrai pour la metha comme pour tout les opi.

Je vois pas ce qu’il y’a de fou à ce que la metha puisse tuer en 11h, alors qu’un shoot de came peut tuer en moins de 10min et que tu t’en fais tout les jours ...

M’enfin, si vraiment tu flippes à ce point, vois pour changer de traitement, pcq sinon tu vas tourner en rond longtemps si tu n’te décide pas à prendre ta metha une première fois et te rendre compte que tu es vivant l’lendemain

drogue-peace

Zaz

Dans un monde qui va si mal, ce serait de ne rien prendre que d être malade..

Hors ligne

 

Biscuit 
Psycho junior
France
2610
Inscrit le 22 Jun 2020
351 messages
Les opiacés qui ont un pic d'action quelques petites minutes après la prise peuvent tuer en quelques minutes, la depression respiratoire survient quelques min seulement après la prise d'une dose trop importante de fentanyl. Au bloc opératoire lorsque les anesthesistes font le sufentanil à l'induction une depression respiratoire peut survenir dans les moins de 5min après l'injection, c'est pareil pour tout les agonistes qui n'ont pas d'effet plafond. Donc qu'une prise de méthadone tue en 10h en effet Zaz l'a dit ça na rien de surprenant en cas de surdose importante.

Il ne faut pas oublier que methadone c'est pas juste = substitution, drogue et toxicomanie. C'était le cas jusqu'à peu en France, mais ça ne l'est plus maintenant, comme dans les pays anglo saxons où c'est le cas depuis longtemps, la méthadone est aussi un antalgique au même titre que la morphine et l'oxycodone.
Un anti douleur qu'on donne à des gens qui ont le cancer, ou pas, et j'en fais partie. Donc il faut vraiment se sortir de cette image particulière qu'à la methadone chez nous.

Elle a un mode d'action particulier qui demande d'y aller progressivement, oui mais si on le fait il n'y a pas de problème.

Maintenant c'est ton traitement à toi, l'avis des autres, qui ne sont pas dans le milieu de l'addictologie et qui ne connaissent pas véritablement la molécule, dans des cas comme le tien, ne dois pas avoir d'importance. Parce que des gens qui diabolisent la methadone sans la connaître il y en a beaucoup,  pourtant elle sauve la vie de beaucoup se monde, permet à enormement de gens de s'en sortir et de connaitre une vie normale.

Au vue du mode d'action particulier de cette molécule, qui si elle est mal prise, surdosé d'un coup, bref en cas se mesusage, présente des risques (c'est ce qui s'appel un médicament à marge thérapeutique étroite, avec une dose efficace qui est proche de la dose qui commence à poser des problèmes) l'agence française du medicament a recommandé que les patients sous méthadone puissent avoir de la naloxone chez eux en cas de problème.

Mais si le traitement est instauré par un médecin qui s'y connaît, il sait justement bien gérer cette marge thérapeutique. Au contraire de la personne qui d'elle même sans prescription va aller se procurer de la methadone dans la rue. Mais à ce titre, celui qui va acheter de l'heroine de la rue le fait sans prescription et sans soucis de dose thérapeutique et dangereuse, et ça fini parfois avec une OD à l'héroïne, comme la méthadone quoi...

Si tu prends ce chemin de prendre en compte l'avis de x, y, z... pour savoir ce qu'il en est de la methadone tu ne vas jamais prendre le cap du traitement mais plutôt t'en éloigner...

Il serait bon pour toi je pense que ce switch à la méthadone se passe en milieu hospitalier au vue de l'anxiété que te provoque le traitement. C'est possible de le faire en France alors en Belgique aussi j'imagine, ça été mon cas car c'était un switch particulier dans le cadre de la douleur, mais au moins tu seras sous surveillance pendant la mise en place du traitement.

Hors ligne

 

Marco 68 
Psycho junior
Italy
1000
Inscrit le 29 Jan 2019
296 messages
J'ai l'impression que tu cherche n'importe quel excuse pour ne pas commencer ton traitement

La Fiorentina é una fede

Hors ligne

 

Anthony59000 
Banni
Belgique
002
Inscrit le 28 Nov 2020
18 messages
Salut à toutes et tous,

J’ai effectué ma première prise ce matin a 7h. Gélule de 60mg.
Alors je n ai ressenti l effet une bonne heure après, je croyais que ça allait agir plus vite...
Ma matinée fut bonne pas de signes de manque.
Par contre vers 14h là c’était moins efficace et vers 15h30 une grosse envie de consommer. Là je suis dans un état plutôt « paf » sensation de manque.
Le problème est que je dois attendre 24h et franchement là j’ai l’envie d’un shoot mais je ne veux pas risquer un cumul. Quoi faire ? Attendre demain matin ou je risque un cumul ?

Autre question, combien de jours avant de stabiliser ?

On approche les fêtes de fin d’année et nous allons les faire sur Lille chez des amis on sera une bonne 10 aine si pas plus.
Chacun ramène sa part de «  fiesta » alcool, herbe, pour d’autres CC, hero, etc...
Comme vous connaissez ce genre de soirée il y’a un peu de tout et des consommateurs comme des non consommateurs.
Perso ne souhaitant plus toucher à l’hero je vais donc prendre des gélules avec.
Pour être honnête je sais que dans ce genre de teuf, si bien defoncé, je risque de céder 2 ou 3 gélules.
( je sais, c’est pas bien!) Mais on ne contrôle pas toujours sa « joie » quand on est en groupe et bien défoncés punk2

Dans le cas un ou une naïf souhaiterait tester la méthadone et que je cède, il y a un gros risque à 60mg ou la personne peut gérer sans y risquer sa vie ? ( je prends le spray naloxone avec)

Mon épouse qui était une ancienne consommatrice mais n’a plus rien pris depuis maintenant deux bonnes années. Si elle veut se prendre une gélule avec moi un soir de week-end, relax devant un petit film.
Risque t-elle quelque chose ?
60mg c’est pas la « mort » façon de parler ?

Sinon pour en revenir à ma première prise aujourd’hui et bien je suis déçu je pensais vraiment que la méthadone allait me couvrir 24h.
Ou alors il faut plusieurs jours pour que 60mg/jours me stabilise.

Je tourne en rond en cette fin de journée et je sent pas bon la transpiration, j’ai des crampes au vide et envie de vomir ( nausées)
je me suis enfilé 2 diazepam il y a un petit 15 minutes.
J’en reprends 2 ce soir et un trazodone. En espérant dormir et tenir jusqu’à 7h demain matin ( jeudi)

Il faut que je résiste je le sais mais sincèrement l’envie d’en reprendre une est très forte.
J’attends donc 3 ou 4 jour histoire de voir si je stabilise. Si pas je double la prise sur 24h sans risque ?

Merci pour votre aide et informations.

Anthony

Hors ligne

 

guygeorges 
PsychoHead
7532
Inscrit le 12 Mar 2015
1023 messages
Blogs

Dans le cas un ou une naïf souhaiterait tester la méthadone et que je cède, il y a un gros risque à 60mg ou la personne peut gérer sans y risquer sa vie ? ( je prends le spray naloxone avec)

Tu fais exprès de pas comprendre ??? On t'a répété 15x que la méthadone était dangereuse pour quelqu'un sans tolérance, que c'était pour les personnes comme toi avec une certaine tolérance (usage quotidien d'opiacé depuis X temps). Filer 60 mg a ton épouse serai très con. Pareil pour un pot naïf... Comment doit-on te le dire ?

J'ai une copine avec une très faible tolérance aux opiacés qui est morte à cause d'une OD de méthadone, elle voulais surement essayer la métha. 1 mois sous assistance respiratoire dans le coma, mais elle a passé trop de temps privée d'oxygène donc débranchage. Voilà ce que tu risques en cédant à la demande d'un de tes pots.

Ton traitement c'est TON traitement ! Pour toi, ton dosage particulier ! La méthadone n'est pas un jouet ! C'est pas de la codéine... Donner ton traitement a quelqu'un c'est mettre sa vie en danger.

Ou alors il faut plusieurs jours pour que 60mg/jours me stabilise.

Je ne suis pas consommateur d'opiacés, mais oui il faut plusieurs jours avant que ton taux de méthadone se stabilise. Ceci viens du fait de la longue demie-vie du produit. Tu met plus de 24h à éliminer une dose de méthadone, ducoup il faut quelque jours pour atteindre un taux stable. Et tu vois, pas de soucis d'OD niveau dosage, tes peurs étaient infondées, car tu es tolérant aux opiacés et le médecin a bien jugé le truc. Il faudra peut-être faire quelques ajustements suivant tes ressentis des prochains jours. Mais je te le répète, 60 mg chez une personne naïve et c'est direction l'OD.

Bon courage pour cette période de transition qui doit certainement pas être évidente pour toi !

Dernière modification par guygeorges (09 décembre 2020 à  18:06)


Du nectar idéal sitôt qu’elle a goûté,
La nature répugne à la réalité :
Dans le sein du possible en songe elle s’élance;
Le réel est étroit, le possible est immense

Hors ligne

 

Biscuit 
Psycho junior
France
2610
Inscrit le 22 Jun 2020
351 messages
Je suis assez surpris parce que là je lis absolument tout le contraire de ce que tu nous as dit les jours précédents tout au long de ce thread !

Si tu remontes la conversation il y a plusieurs réponse à ce que tu demandes sur la méthadone pour une personne naïve. J'imagine que d'avoir pris pour la première fois et d'avoir une idée de ce que ça représente à changer ta vision de la molécule.

Et si pour toi on était unanime à te dire que tu n'avais pas de risque car ton médecin sait normalement tes habitudes de conso, niveau dépendance, ect, par contre pour une personne naïve je pense qu'on le sera tous aussi à dire que si c'est la mort 60mg d'un coup !
On a dit que la dose dangereuse indicative pour un adulte est donnée à 1mg/kg, même avec moins on peut faire un OD.

Pour un naïf même 10mg peut le defoncer et le faire partir loin. Tu as découvert que pour toi 60mg c'est pas la défonce du siècle qui te transporte loin, mais ça c'est pour toi personnellement et c'est tout. Ton épouse tu peux la perdre avec 1 gélule. Je te l'ai dit vraiment relis tes interrogations au dessus avec nos reponses et pour le sujet naïf il y a beaucoup de réponse (pour le dépendant aussi).

J'ajouterai que de donner comme ça des gelules de 60mg c'est vraiment dangereux. Il y a pas long da's un aitre post une vidéo d'un procès poir homicide involontaire a été ajoutée, pour avoir échangé de la cocaïne contre de la methadone la femme est poursuivie et condamnée parce qu'une femme est morte après avoir pris le produit qu'elle lui a échangé. Ça laisse réfléchir sur les conséquences possibles de nos actes...

Au niveau risque, une autre chose, la naloxone avec la méthadone permettra de sortir du coma la personne mais comme elle a une durée de vie bien supérieur à la naloxone il faut absolument prevenir les secours au risque que l'état d'OD revienne.

Te concernant, après une prise de metha il faut attendre 5 jours au moins pour que le taux s'equilibre dans le corps, avant ça on ne peut pas vraiment evaluer correctement à 100%, car la metha diffuse dans tout le corps et elle est stockée dans les différents compartiments de l'organisme (dont les tissus graisseux) et ensuite elle est relâchée petit à petit dans la circulation.

Tu es peut être aussi sous dosé et ton ttt nécessitera peut être un ajustement. Mais surtout ne pas prendre double dose avec 60mg, c'est prendre des risques ! Tu vas à l'extrême là tu vas finir par dormir toute la journée, au mieux !
Les augmentations se font par palier de 10mg en général. Moi par exemple j'ai commencé à 40 puis ensuite 50, 60, 70 et 80, en un peu moins de 3 semaines, après ça depend des gens et des médecins aussi.
L'équilibrage prend un peu de temps, c'est bien pour ça qui faut pas trop tarder en commençant le ttt.

Si par la suite tu es toujours en manque en fin de journée alors il y a aussi la possibilité de prendre le traitement en 2 fois comme je le fais, certaines personnes ont un metabolisme plus rapide et la methadone ne tient pas les 24h.

Fait attention à toi et va y doucement mais correctement avec ton traitement c'est important pour sa réussite !

Édit : j'écrivais ce message mais je vois qu'avec Guygeorges on t'a dit exactement la même chose sur les naïfs.

Dernière modification par Biscuit (09 décembre 2020 à  18:24)

Reputation de ce post
 
Je plussoie, nos posts se complètent. Guy
 
Bravo, rien à rajouter. Marco

Hors ligne

 

Anthony59000 
Banni
Belgique
002
Inscrit le 28 Nov 2020
18 messages
Bonjour Biscuit et Guy,

Voilà aujourd’hui on est vendredi,3ème jours de traitement.
Je remarque que depuis vers les mêmes heures 14,15 heures je me sens pas au top.
Crampes, mal au intestins et nausées et quelques tremblements.

D’après vous je suis sous dosé où il faut encore attendre un jour ou deux pour être stabilisé ?

Le problème aussi est que sous forme gélules apparemment l’effet mettrait plus de temps pour agir...vrai ou faux ?
Je comble mes fins de journée avec des diazepames et trazodone.
Je passe des mauvaises nuits aussi.

Concernant mon post sur les fêtes de fin d’année je voulais expliquer que effectivement chacun ramène sa defonce ( ca va de l’alcool à toutes sortes de substances)
Pour ma part plus de came donc je prévois alcool,BZD,méthadone

On réunit le tout dans des petits plateaux « apéro » et chacun y va de son envie et à son rythme.

Il y’aura majoritairement des consommateurs mais aussi des naïfs.
On va passer la soirée et la nuit tous ensemble.
Raison pour laquelle je ne vois pas particulièrement de « risques »
Au besoin on veille l’un sur les autres, voilà un peu le type de soirée prévue.

Quand je lis que la dose dangereuse est de 1mg/kg je me dis qu’il faudrait qu’un naïf devrait en prendre au moins deux pour atteindre une OD mortelle et ce sans surveillance.
Et que cela prendrait des heures.

Donc sincèrement on est loin de ce schéma, ou alors je me trompe carrément...
Je n’ai jamais assisté à une OD et encore moins à une OD de méthadone.
Cela passe par un endormissement et des difficultés respiratoires d’après ce qui a été dit sur cette discussion. J’en conclus donc qu’on a le temps d’agir.

Quitte a passer pour un demeuré,je dois avouer que je ne comprends pas exactement les phases de l’OD sous méthadone.
La seule chose que j’ai bien compris c’est qu’elle mets des heures à s’installer, donc j’en ai conclu qu’en 10 heures, là il y’a décès SI la personne est SEULE.

Ensuite pour mon épouse je me suis mal fait comprendre je pense.
Ancienne consommatrice depuis 2 ans.
Si nous sommes à deux au chaud devant un bon film et qu’on passe cette soirée et nuit à deux. Je serais à ses côtés. En cas de difficultés respiratoires elle et moi allons nous en rendre compte qu’elle vrille
( j’ai la naloxone )

Donc oui pour moi l’aspect de l’OD sous méthadone n’est pas très claire et j’ai parcouru le forum.
Ça parle d’amis décédés, de plastique retrouvé avec des 10 aines de flacons etc... pas du poids de la personne ni de la dose.
Mais pas des symptômes type de l’installation de l’OD sous méthadone.
Piquage de nez> coma> arrêt respiratoire.
Ou, détresse respiratoire > piquage de nez > coma
Ou alors si la personne s’en rend compte > et peut demander de l’aide.

C’est un peu mal, voir pas expliqué concernant la méthadone.

Guy je suis désolé pour ton amie qui malheureusement a succombé suite à une prise. Mais qu’en était-il ? Seule, MG pris, combien d’heures après sa prise... tu vois c’est ce genre de paramètres qui permettent aussi de prévenir de l’OD sans décès a celle menant au décès.

D’ou Mon anxiété avant de prendre la méthadone et même que maintenant le cap est passé et bien je préfère être correctement sur de savoir reconnaître les phases surtout au vu des fêtes.

En aucun cas je critique mais on lis de tout sans réelle explication.

Sinon bah que dire de plus concernant mon état depuis mercredi, je galère toujours vers les mêmes heures... je me demande si en vidant la gélule au moment de la prise, est-ce que l’effet agirait plus vite ? Une idée sur ce point?

Merci à vous et passez un bon week-end salut

Anthony
Reputation de ce post
 
Flippant
 
Ça sent la mise en danger de la vie d'autrui à plein nez

Hors ligne

 

Zazou2A 
Psycho modo / RDR dreamer
France
12100
Inscrit le 15 Oct 2015
3557 messages
Blogs
Yop.

Tu fais exprès c’est pas possible ?
On t’as dis 10 fois que NON une OD ça ne se passe pas en 10h
Une fois l’effet monté, la personne s’endort, et encore plus pendant une soirée, ou il y aura mélange d’alcool, benzo, de la metha qui traîne, des personnes naïves aux opi, elle peut tout à fait arrêter de respirer sans que tu t’en rendes compte, en pensant qu’elle dort, et en quelques minutes c’est finis
Et puis tu sais que la naloxone, que ce soit le kit IM ou encore plus le pulvérisateur nasale qui ne contient qu’une dose, c’est pas illimité ? Qu’après il faut aller à l’hôpital parce que la naloxone agit 20 minutes et que la personne a de grande chance de repartir en OD surtout avec la metha

Tu serais juste poursuivi pour session de stupéfiants et homicide involontaire, en plus d’avoir la mort de potes sur la conscience; fin faut être complètement fou !

Et s’il n’y a pas de description minutes par minutes d’une OD c’est parce que chaque personne est différente
Mais globalement dans les faits, la personne s’endort arrête de respirer et décède

Ça peut se passer en quelques minutes à partir de l’endormissement.
Et si en moyenne 1mg/kg est la dose potentiellement mortelle pour quelqu’un de naïf, c’est une moyenne, mais avec ne serait ce qu’un benzo ou 2 verres d’alcool, 60mg c’est laaaaaargemét suffisant pour tuer quelqu’un !

Fin là jé commence à avoir l’impression que soit tu fais exprès de rien comprendre, soit tu fais pas réellement de recherches histoire de juste poser la question et avoira réponse sans t fatigué

https://www.psychoactif.org/psychowiki/ … sychoactif
Tiens lis toutes les sections sur la méthadone et tu auras déjà pas mal d’infos

Mais le fait que mélanger alcool opi et benzo soit le meilleur moyen de faire une OD, c’est sans doute une des phrases qui revient le plus sur le forum 

Y’a 5 jours t’avais peur d’en prendre, mtn tu veux faire une distribution, y a un gros manque de réflexion, ou tu tiens pas trop à tes potes ni ta copine je sais pas ...

On ne donne jamais de méthadone à quelqu’un de naïf, surtout une gélule de 60mg !

Pour ce qui est de ton dosage, il faut 5 à 6 jours pour se stabiliser, et en effet la gelule met plus longtemps que la forme sirop a agir, mais ça change pas grand chose au problème, si elle agit en 1h au lieu de 2, tu seras pas mieux dosé pour autant

Le ton est un peu brut,
Mais avec le mal qu’on s’est donné à t’expliquer les choses, le stress que tu avais pour prendre ta metha, lire que tu veux la balancer en libre service à une soirée avec alcool et benzo, c’est du délire


drogue-peace

Zaz

Dernière modification par Zazou2A (11 décembre 2020 à  16:09)

Reputation de ce post
 
T'as trop de patience Zaz....moi je renonce
 
Je plussoie... Guy

Dans un monde qui va si mal, ce serait de ne rien prendre que d être malade..

Hors ligne

 

guygeorges 
PsychoHead
7532
Inscrit le 12 Mar 2015
1023 messages
Blogs

Guy je suis désolé pour ton amie qui malheureusement a succombé suite à une prise. Mais qu’en était-il ? Seule, MG pris, combien d’heures après sa prise... tu vois c’est ce genre de paramètres qui permettent aussi de prévenir de l’OD sans décès a celle menant au décès.

Tu le fais surement pas exprès mais tu me trigger un peu là. C'est pas parce que tu es accompagné ou que tu as de la naloxone que tu peux te permettre de jouer avec la vie d'autrui !

Elle était avec son mec (qui prenais ce traitement) dans le même appart. Il s'en est rendu compte trop tard. Son cerveau n'as pas été irrigué pendant trop de minutes. C'est en question de minutes que ça se passe. Elle respirait quand je suis allé la voir à l'hosto, mais son cerveau a été trop endommagé. Je ne connais pas le nombre de mg qu'elle a pris. Je ne sais pas si c'était une tentative de suicide ou si c'était à visée "récréative". On avait partagé la découverte de différentes molécules, dans la joie et la bonne humeur. Je pense que c'était par envie de découvrir un nouveau produit. Ce qui est sur c'est que la méthadone c'est du costaud. Que cette histoire puisse te servire de leçon.

La naloxone agit mais s'efface très rapidement. TU NE VEUX PAS METTRE QUELQU'UN EN POSITON DE FAIRE UNE OD. Même si la personne n'est pas seule, même si tu as de la naloxone.

Tu es passé d'être terrifié de faire une OD toi-même, à nous dire que tu vas inconsciemment surement filer ton traitement (adapté pour toi, mais pas pour les autres). Je ne te suis plus honnêtement.

C'est pas un jeu ! Je ne sais quoi te dire de plus...

Dernière modification par guygeorges (11 décembre 2020 à  17:27)


Du nectar idéal sitôt qu’elle a goûté,
La nature répugne à la réalité :
Dans le sein du possible en songe elle s’élance;
Le réel est étroit, le possible est immense

Hors ligne

 

filousky 
Modérateur
France
9200
Inscrit le 14 Dec 2008
10132 messages
Blogs
Mon pote modérateur a bien de la patience avec toi. Tu tournes en rond comme un vrai "troll" autour de la méthadone.

Une dose de 60 mg de méthadone te retire tout signe de manque pour 24 heures. Si il te faut plus pour te sentir bien les 24 heures entre deux prises, tu le dis à ton toubib qui augmentera ton dosage par 10 mg  certainement et ce plusieurs fois jusqu'à ce que le dosage dit "de confort " se soit installé (24 heures de tenue et plus d'envie d'aller taper de la came).

Toutes tes questions sont inutiles et ton intention d'amener des doses de 60 mg de méthadone pour en filer pendant une fête est une idée criminelle dangereuse.

Ce sont des personnes comme toi qui rendent la méthadone dangereuse.

Fil

Analyse de drogues anonyme et gratuite
Si tu pisses contre le vent, tu vas mouiller tes sandales !

Hors ligne

 

Heavenly Blue 
Nouveau membre
510
Inscrit le 05 Dec 2020
44 messages
Bonsoir smak

Mon pote modérateur a bien de la patience avec toi. Tu tournes en rond comme un vrai "troll" autour de la méthadone.

Toutes tes questions sont inutiles et ton intention d'amener des doses de 60 mg de méthadone pour en filer pendant une fête est une idée criminelle dangereuse.

Ce sont des personnes comme toi qui rendent la méthadone dangereuse.

Fil

Je crois que tout le monde ici a fait preuve de patience avec Anthony.

Ca fait peur une personne comme lui, je n'ai pris que peu de fois la Métha , mais j'avais commencé par 40 mg .
Je suis un naif, je ne prenais que 600 mg de trama par jour voir moins 500mg , et 1/4 de cachet d'oxy de 80 mg à peu près. En moyenne à ce moment là.
A la place , sans alcool en plus ni même de weed j'ai pris que 40 mg .

J'ai été comateux pendant presque 36h et je fais plus de 80 kg . Je tombais dans le coltard par vague sans même m'en rendre compte . Alors si pour lui cette dose est juste, qu'il l'ajuste avec son médecin progressivement par 10 mg .

Mais rien que l'idée de vouloir donner son traitement ( adapté pour toi ) a un autre ou une autre avec tous les risques que ça importe et toutes les informations qui t' ont été donné !!!

Soit , Anthony tu te moques de ceux qui ont pris le temps de te mettre en garde .
Soit tu es dangereux pour continuer à quand même l'envisager , et c'est révoltant .
Tu fais preuve d'une attitude totalement irresponsable .

Bonne soirée smak hb

Dernière modification par Heavenly Blue (11 décembre 2020 à  20:12)


Rien n’empêche d’être tant naturel que l’envie de le paraître

Hors ligne

 

Anthony59000 
Banni
Belgique
002
Inscrit le 28 Nov 2020
18 messages
Bonsoir,

Vraiment désolé si j’ai pu irriter via mes questions. Mais j’ai consulté plusieurs posts sur le forum et on lis de tout c’est donc un peu dur de trouver toutes les réponses à mes questions. Il y’a aussi des sujets contradictoires, la seule info qui ressort de manière unanime est 1mg/kg.


Et oui j’avais peur de l’OD avec la méthadone car je n’en avais jamais pris. C’est psychologique et je crois que pour toutes nouvelles substances on se pose des questions et le cerveau bouillonne.
J’ai eu des réponses qui m’on aidée a prendre mon traitement et je vous en suis reconnaissant.

Après concernant ce genre de soirée vous savez comme moi comment ça ce déroule.
C’est donc pour cette raison que je vous en ai parlé.
Mon but est justement d’éviter qu’un invité fasse une OD et comme je ne connais pas encore correctement les effets NÉGATIFS de la méthadone pour un naïf (mis à part le MG/KG)
Je pose donc des questions qui me semble pertinente.

Donc si j’ai bien compris les risques :
OD si dépassement du Mg/kg
OD mortelle si surdose, du style double de la dose ou plus.
Symptômes de l’OD mortelle, endormissement, problème respiratoires et arrêt respiratoire.

Désolé mais j’ai lu des choses comme bave, vomissements etc...donc je me suis dis que c'était des signaux plutôt visible.

Apparemment c’est plutôt l’inverse selon vos infos.
Puis vous savez, quand on fait des calculs, 2 heures pour que la gélule agisse + 5 heures avant l’arrivée des symptômes. Tout laisse penser que ça laisse de la marge pour agir.

Maintenant je lis qu’en moins de 2 heures après la prise, l’OD peut mener au décès.
Alors que la gélule mets 2 heures avant d'agir.
Forcément je me repose des questions.

Je n’imaginais pas un délai si rapide pour qu’une OD de méthadone GÉLULE <=== puisse se produire

J’évaluais ça dans les 5 ou 6 heures après après la prise ( sous forme gélules)

Le but d’un forum c’est d’échanger ses expérience ou informations voir ses inquiétudes.

Petites questions ? Si mon pote fait 95 kg, il risque réellement sa peau avec 60 mg ?
Je me réfère au MG/Kg

moi si je veux bien planer je risque ma peau avec 3, grand max 4 gélules ?

Je préfère poser les questions, ok il y’a le côté où je me soigne désormais, mais il y’a toujours un moment où l’on pousse un peu. C’est un problème auquel 90% des consommateurs sont confrontés... toujours vouloir tester nos limites.

Je suis tout simplement honnête.

PS: je peux très bien faire ce nouvel an sans passer de gélules.
C’était à titre informatif.

Très bonne soirée à tous. drapeau-blanc

Anthony

Hors ligne

 

Stelli 
Dinosaure de PA
France
3100
Inscrit le 06 Nov 2006
863 messages
Contente toi de pas en donner à un naïf. Point.
Tout t’a déjà été expliqué plusieurs fois.
Ton mg/kg t’as rien compris... ça peut suffire à tuer quelqu’un, ce n’est pas une dose «safe » ou une référence à suivre, c’est la DOSE LÉTALE 50. Un naïf sera déjà défoncé avec 30 voire 20mg... sachant que prise avec de l’alcool ou autre dépresseurs (comme par ex GHB ou benzodiazepine ou autre opiacé ou hypnotique....) c’est potentialisé donc encore plus risqué...
La metha n’est pas adaptée pour qu’un naïf se défonce, trop de risques d’OD, les faits divers le montrent assez. Tu veux tuer tes potes et finir en taule ou quoi? C’est à cause d’inconscients comme toi que ça arrive.
Tu dis vouloir des infos mais ton discours est réellement flippant. Tu ne tiens pas compte des nombreux avertissements qu’on t’a donnés et tu persistes... Certains croient que tu troll tellement c’est énorme...
Garde ton traitement pour toi, fais tes expériences avec tout seul si ça te chante mais laisse les autres en dehors de ça.

Dernière modification par Stelli (11 décembre 2020 à  21:44)


« J’ai l’honneur de te décerner le titre de bienfaitrice des camés! Bravo! » Trolalo

Hors ligne

 

prescripteur 
Modérateur
11900
Inscrit le 22 Feb 2008
8293 messages
Blogs
Bonjour je répète ce que j'ai dit dans un autre post.

https://www.psychoactif.org/forum/t1819 … adone.html



Je voudrais apporter une précision importante à  la notion commune de dose léthale de méthadone. On entend souvent dire qu'elle est de 1mg/kg chez le sujet naif.
Or, la notion de dose léthale est toujours très relative. C'est pourquoi on parle en pharmacologie de DL50 ou DL90, c'est à  dire la dose léthale qui tue 50% ou 90% des animaux d'expérience. Malheureusement ces doses sont différentes chez le rat par exemple et ne peuvent donc pas être extrapolées pour l'homme.

Donc la dose de 1mg/kg chez le sujet naif correspond t elle à  une LD50 ou LD90 chez l'homme ????(LD=Lethal Dose = Dose Lethale)
J'ai cherché la réponse dans la littérature médicale mais ne l'ai pas trouvé.

Quoi qu'il en soit 2 choses sont à  savoir.

Quand une dose est léthale pour 50% des animaux (LD50) , une dose moindre est léthale pour 40%, 30%, 20%10%% etc.. Cela dépend du produit donc je ne peux pas préciser pour la méthadone chez l'homme. Mais évidemment une mortalité de 5% pour les usagers mis sous Méthadone serait inacceptable. C'est pourquoi les doses de début de la Méthadone sont TRES inférieures à  la dose léthale car on veut qu'elles soient LD0,0000001 au plus !!

Chez l'homme "naif" des décès ont eu lieu avec des doses aussi basses que 30 mg, voire moins.

https://www.psychoactif.org/forum/t4256 … iaces.html


c'est pourquoi là  encore la dose de départ est de 30 mg environ et qu'on s'assure par Bilan Urinaire que le sujet n'est pas naif. La prudence au début du traitement est de mise. 50% des décès par OD de Méthadone ont lieu pendant le premier mois.

La présence d'autres produits, notamment BZD , alcool peut baisser la LD donc prendre moins de 1mg/kg et même 0,5 mg/kg ne prémunit pas contre une OD.

Du fait de sa demi vie longue la Méthadonémie ne se stabilise qu'après une semaine environ. Donc une dose "excessive" mais acceptable le premier jour peut devenir léthale à  la fin de la semaine.

L'OD à  la  methadone est aux USA la premiere cause de décès par opiacés.

Conclusion = Pour expliquer que le début du traitement par Méthadone est potentiellement dangereux et que cela explique la prudence exercée par les CSAPA. Ceci ne doit pas vous inquiéter. L'avion est aussi potentiellement dangereux mais ais il ne l'est pas statistiquement parce que les procédures sont bien suivies. Il en est de même pour la Méthadone.

Amicalement

S'il n'y a pas de solution, il n'y a pas de problème. Devise Shadok (et stoicienne)

Hors ligne

 


Répondre Remonter


Pour répondre à cette discussion, vous devez vous inscrire




    Psychoactif en Images
    Plus d'images psychoactives
    En ce moment sur PsychoACTIF  
     Psychoactif 
    Alcool : dry january : comment faire du neuf avec du vieux
    05 janvier 2021Annonce de Equipe de PsychoACTIF
     Appel à témoignage 
    Pensez-vous que la répression de la consommation de cannabis perm...
    Il y a moins d'1mnCommentaire de Cosmococcyque (3 réponses)
     Appel à témoignage 
    Cannabis pour traiter la douleur : questionnaire de thèse
    Il y a 6jCommentaire de Mister No (18 réponses)
     Appel à témoignage 
    Appel à témoignages : amende forfaitaire
    15 janvier 2021Commentaire de Fred.beck (34 réponses)
     Forum UP ! 
    Reasec c'est quoi
    Il y a 1jDiscussion sans réponse depuis 12h
     Forum UP ! 
    [podcast radio]Drogues psychédéliques - france culture
    Il y a 1jDiscussion sans réponse depuis 12h
     Forum 
    Actualité - Pensez-vous que la répression de la consommation de cannabis perme...
    Il y a moins d'1mn
    3
    Commentaire de Cosmococcyque dans [Cannabis...]
    (3 réponses)
     Forum 
    Hallucination - Hallucinations sous taz
    Il y a moins d'1mnCommentaire de SoulEater dans [MDMA/Ecstasy...]
    (4 réponses)
     Forum 
    Opinions - Ordonnance pour 2 bouteilles d’Euphon
    Il y a 4mnCommentaire de -KMFDM- dans [Codéine et dihydrocod...]
    (2 réponses)
     Forum 
    NON CLASSÉ GénérationLibre prône un « marché libre » du cannabis d...
    Il y a 12mnCommentaire de -KMFDM- dans [Actualités...]
    (1 réponse)
     Forum 
    Arrêt & Sevrage - Manque de canna compliquer
    Il y a 22mnCommentaire de Auzyris dans [Cannabis...]
    (3 réponses)
     Forum 
    Arrêt & Sevrage - Arrêt tant qu’il en est encore temps.
    Il y a 24mnCommentaire de splinK dans [Cocaïne-Crack...]
    (6 réponses)
     Forum 
    Dosage - Dosage codeine
    Il y a 49mnNouvelle discussion de Limitbreaker1233 dans [Codéine et dihydrocod...]
     Forum 
    Expériences - Expérience décevant avec de la dmt fait maison
    Il y a 58mnCommentaire de Morning Glory dans [DMT, changa et ayahua...]
    (23 réponses)
     Blog 
    Revue de presse Cannabis thérapeutique du 27 janvier 2021
    Il y a 22mnNouveau blog de filousky dans [Actualités]
     Blog 
    Le grand frisson
    Il y a 40mnCommentaire de supermario64 dans le blog de speedygonzalez
    (3 commentaires)
     Blog 
    Une histoire de dose
    Il y a 3hNouveau blog de ethanol dans [Carnet de bord]
     
      QuizzZ 
    Auto-évaluer votre consommation d'alcool
    Dernier quizzZ à 14:03
     PsychoWIKI 
    RSO (Rick Simpson Oil), l’huile de cannabis
     Topic epinglé 
    Neurchi de Psychoactif
     Nouveaux membres 
    DylanK, Fractalisée, supermario64, Renard d'argent, Loni_Casual Soyouz, Karibou, ZeHiveTwinBee, Gallifrey nous ont rejoint et se sont présentés les trois derniers jours.
    S'identifier

    Mot de passe oublié

    Morceaux choisis 

     Pensez-vous que la répression de la consommation de cannabis permet d’en limiter l'ampleur ?
    par pierre, le 25 Jan 2021
    Bonjour, une commission parlementaire lance un questionnaire pour faire débat sur la légalisation du cannabis : https/www.psychoactif.org/forum/p530429-p1-janvier-2021-16-02.html?from=morceau-choisi#p530429 Nous vous invitons à répondre à son questionnaire et à ajouter votre grains de sel :...[Lire la suite]
     La cocaïne a fini par avoir mon nez
    par BLL, le 21 Jan 2021
    Bonjour, Un peu de contexte avant d’en arriver au sujet principal. J’espère ne pas être trop barbant :( Je suis un homme de 30 ans vivant en région parisienne. J’ai découvert la cocaine par un ami il y’a de ça 5 ans maintenant. Au début de façon très modéré et occasionnelle et uni...[Lire la suite]
     Première tentative avec la Glass Bat de Vapor Genie (DMT)
    par Bon Vivant, le 23 Jan 2021
    20 Décembre 2020 Mes parents partent aller promener le chien vers midi. Sur un coup de tête je me dis que c’est le moment parfait pour reprendre de la DMT. Ça faisait maintenant un mois que je n’en avais pas pris et je n’attendais que ça. C’était aussi l’occasion pour moi de tester m...[Lire la suite]
    Tous les morceaux choisis
    Les derniers champis

    Merci pour ces précisions, je vois ce qu'il en est dès demain. Oax' dans [forum] L'usage du Prazépam (Lysanxia) pour l'anxiété permanante (et intense) ?
    (Il y a 1h)
    courage, mec, les pauvres types lesquels t'es tombé sont en voie de disparition dans [forum] Medecin généraliste pour suivi addicto opiace ?
    (Il y a 2h)
    Entièrement d'accord avec toi - ethanol dans [forum] Pensez-vous que la répression de la consommation de cannabis permet d’en limiter l'ampleur ?
    (Il y a 3h)
    Texte mis dans les morceaux choisis de Psychoactif. (filousky) dans [forum] Pensez-vous que la répression de la consommation de cannabis permet d’en limiter l'ampleur ?
    (Il y a 4h)

    Pied de page des forums