bonjour,je cherche des conseils je suis accros a la codeine / PsychoACTIF

bonjour,je cherche des conseils je suis accros a la codeine

Publié par ,
20920 vues, 20 réponses
Prog66 
Nouveau membre
000
Inscrit le 26 Oct 2012
5 messages
bonjour,je vais essayer de resumer mon parcour,je suis accros depuis 10 ans a la codeine,je prend par jours 12 comprimés de dafalgan + 12 comprimé de nurofen plus,j'ai deja arreté deux fois,une fois 3 mois,et une fois 9 mois avec l'aide d'un spychiatre et d'un spychologue,j'etais sous antidepresseur,et les conseil du spychiatre etait de sortir regulierement faire de l'exercise physique (marche a pied) j'ai tenu le coup 9 mois,puis j'ai craqué,j'en avais marre de devoir toujour sortir,malheureusement des que j'ai arreté la marche,je suis retombé dans un etat de grosse fatigue (impossible de sortir de mon lit le matin!)j'ai donc repris des nurofen plus,et je me suis senti tout de suite mieux,j'arrive a arreter assez facilement,par contre j'ai du mal a tenir la distance,si quelqu'un pouvait me donner des conseils ou de l'aide ce serait sympa,j'ai décider d'essayer d'arreter a partir du 15 novembre,mais j'ai peur de ne pas tenir
merci

Hors ligne

 

spartiate 
jeune de la vieillerie
000
Inscrit le 07 Apr 2012
578 messages
Salut Prog 66, salut

Pourrais tu donner plus d'élément de compréhension de ta situation?As tu déjà  été suivi par un addicto? Continues tu ton suivi psy ? Y a t'il un évènement , une circonstance propice à  la re consommation? Comment t'es tombé dedans?

A+, je suis sur que tu trouveras de l'aide sur le forum !

" Si un État est gouverné par la raison, la pauvreté et la misère sont honteuses ; si ce n’est pas la raison qui gouverne, les richesses et les honneurs sont honteux. "
Confucius

Hors ligne

 

mikykeupon 
Modérateur à la retraite
France
000
Inscrit le 10 Mar 2009
9631 messages
Blogs
Salut et bienvenue Prog.

Peut-être devrais-tu essayer de pousser la porte d'un csapa ?

Hors ligne

 

Prog66 
Nouveau membre
000
Inscrit le 26 Oct 2012
5 messages
bonjour,merci pour ta reponse mais j'habite en belgique,et d'apres mes recherches ca n'existe pas chez nous:(

Hors ligne

 

Prog66 
Nouveau membre
000
Inscrit le 26 Oct 2012
5 messages
d'abord merci de me lire,non pour l'instant je ne fait aucun suivi,je suis tombé dedans suite a la mise hors marché a l'époque d'un medicament pour les migraines,et j'ai remplacé ca par de la codeine,au debut le lundi,puis peu a peu tout les jours,une circonstance propice ce que j'ai cité sinon,depuis toujour mal dans ma peau,toujours fatigué..et au debut quand je prenait 2 dafalgan le matin,je me sentais en super forme,ca a bien changé...

spartiate a écrit

Salut Prog 66, salut

Pourrais tu donner plus d'élément de compréhension de ta situation?As tu déjà  été suivi par un addicto? Continues tu ton suivi psy ? Y a t'il un évènement , une circonstance propice à  la re consommation? Comment t'es tombé dedans?

A+, je suis sur que tu trouveras de l'aide sur le forum !

Hors ligne

 

spartiate 
jeune de la vieillerie
000
Inscrit le 07 Apr 2012
578 messages
Salut Progg 66,
il y a quelques un de tes compatriotes sur le forum, et sans m'avancer vous avez à  peut près le meme type de structure qu'en France , en matière de prise en charge des assuétudes. N'hésite pas à  demander de l'aide pour en trouver les références sur le forum.
En quelques "clics" sur google voila ce que j'ai trouvé:

   

Federation Bruxelloise des Institutions pour Toxicomanes (Association) 
La Fédération Bruxelloise Francophone des Institutions pour Toxicomanes fédère 18 institutions bruxelloises actives dans la prévention, la réduction des risques et les soins relatifs aux assuétudes.

à  partir de là  tu ne devrais pas avoir de difficulté à  les contacter et trouver un centre qui puisse te conseiller, enfin j'espère.

Je vais surement etre redondant, et probablement ne rien t'apprendre, mais tu prends une dose de cheval en matière de paracétamol( dafalgan codeiné), et c'est un miracle que tu n'ais pas fait une hépatite médicamenteuse,
une substitution "classique serait probablement moins délétaire pour ton organisme( Subutex, méthadone, suboxone, ou autre je sais que ton pays est en avance en matière de prise en charge des assuétudes que la FRance).

Fais gaffe, la fatigue peut etre le point d'appel d'un problème de santé -sérieux-
Désolé, je suis peut etre un peu parano, et préfère "envisager le pire, pour vivre le meilleur", STP, essaye de rencontrer un addictologue, ne serait ce que pour avoir un avis, je ne suis pas médecin.

Bonne continuation,
A+  salut


" Si un État est gouverné par la raison, la pauvreté et la misère sont honteuses ; si ce n’est pas la raison qui gouverne, les richesses et les honneurs sont honteux. "
Confucius

Hors ligne

 

seba59 
Banni
000
Inscrit le 21 Aug 2012
959 messages
Blogs
Salut Prog66,

Moi j'habite le Nord de la France et je peux te confirmer qu'en Belgique les structures de soins aux UD sont bien plus cool et complètes qu'en France.

Maintenant, l'addiction à  la codéine est quelquechose qui, dans l'esprit des médecins, n'existe pas sauf si on est un marginal complet... Ce qui est l'inverse de la réalité, puisque la plupart du temps les personnes accros à  la codéine sont bien insérées socialement, professionellement et familialement, il te faudra donc peut-être insister un peu auprès du médecin pour avoir un traitement de substitution. Parce qu'au régime que tu nous décris, les hautes doses de paracétamol et d'ibuprofen vont finir par t'envoyer à  l'hôpital tôt ou tard (et je ne dis pas ça pour te faire peur ou faire du catastophisme, vraiment).
De plus, comme tu présentes la chose, tu n'as aucun problème pour arrêter ta conso de codéine, c'est "vivre sans conso de codéine" qui te pose un problème, peut-être qu'un traitement de substitution combiné avec un psy qui comprenne ton problème et avec qui le courant passe bien pourrait être une réponse à  ton problème...

Bon courage,

seba59

"Ils ont cru s'enivrer des Chants de Maldoror, et maintenant ils s'écroulent dans leur ombre animale." H.F. Thiéfaine

Hors ligne

 

Ricoson 
Adhérent PsychoACTIF
France
000
Inscrit le 28 Jun 2012
1819 messages
Blogs
Bonjour a tous.

Le Gecko manque a ce poste, comme a beaucoup d'autres.
Désolé pour le HS.

RicoSon.

Soyons réalistes, exigeons l'impossible !!

La majorité des imbéciles reste invincible et satisfaite en toute circonstance. La terreur provoquée par leur tyrannie se dissipe simplement par leur divertissement et leur inconséquence.

Hors ligne

 

spartiate 
jeune de la vieillerie
000
Inscrit le 07 Apr 2012
578 messages
Total d'accord avec Seba59!! trompette

De plus, comme tu présentes la chose, tu n'as aucun problème pour arrêter ta conso de codéine, c'est "vivre sans conso de codéine" qui te pose un problème, peut-être qu'un traitement de substitution combiné avec un psy qui comprenne ton problème et avec qui le courant passe bien pourrait être une réponse à  ton problème

Rico, si Le gecko te manque pourquoi ne pas communiquer avec lui par mail?


" Si un État est gouverné par la raison, la pauvreté et la misère sont honteuses ; si ce n’est pas la raison qui gouverne, les richesses et les honneurs sont honteux. "
Confucius

Hors ligne

 

prescripteur 
Modérateur
10700
Inscrit le 22 Feb 2008
9885 messages
Blogs
Ta consommation de codeine pose le pb de
la codeine,
du paracetamol (mais il semble que tu n'en prennes plus. Je rappelle que la dose à  ne pas dépasser est de 3g/j, 4g/j si prise ponctuelle de quelques jours).
Le Nurofen (Les anti inflammatoires peuvent avoir des effets secondaires notamment gastro-intestinaux à  relativement long terme= cela depend de la sensibilité de chacun aux effets secondaires).
Donc le premier temps peut etre d'essayer de prendre seulement de la codeine. En France nous avons le neocodion, je ne sais pas en Belgique ( savoir,  au sens français pas au sens belge !!).
La dose de codeine dans le Nurofen plus est assez faible donc il est probable que tu ne prends pas de fortes doses.
Pour le sevrage, il ya plusieurs façons de voir contradictoires , que je liste=
1) Tu as reussi à  arreter une fois assez longtemps. Comme pour le tabac il faut souvent plusieurs sevrages pour un définitif.
2) Il est difficile de ne pas rechuter et il vaut mieux, comme les TSO, une consommation faible qu'un arret suivi de rechute.
3) Il vaut mieux un sevrage tres progressif en baissant les doses sur plusieurs mois.

Je ne sais pas ce qui correspond le mieux à  ce que tu en penses. Les 3 propositions sont acceptables.
Je suis pret à  en débattr(e avec toi, si tu le souhaites.(Toutefois le conseil de trouver un centre de soins me parait utile dans tous les cas).
Amicalement

S'il n'y a pas de solution, il n'y a pas de problème. Devise Shadok (et stoicienne)

Hors ligne

 

prescripteur 
Modérateur
10700
Inscrit le 22 Feb 2008
9885 messages
Blogs
Je rajoute une chose sur la marche. C'est une bonne idée de trouver un "substitut" au produit mais le pb est que , tant que cela reste un "substitut", cela fait penser au substitué. Et tant qu'on pense à  la codeine , la rechute est un risque fort.
Il faut que le substitut devienne une activité à  part entière, qui prenne la place de la codeine et ne lui laisse plus que le rôle d'un souvenir. Je ne pense pas que la marche seule soit suffisante (Comme tu le dis cela finit par gonfler de sortir , par tous les temps). Il faudrait qu'elle s'insère dans une sorte de globalité de sérénité par le sport, qui devienne une seconde nature.
Ou alors chercher dans d'autres directions = amour, vie familiale, passion sportive, d'occupation etc.. mais il faut, je le répète, que cela prenne la place de la codeine (avec le temps) , que ce ne soit pas qu'un derivatif.
Amicalement

Dernière modification par prescripteur (28 octobre 2012 à  18:49)


S'il n'y a pas de solution, il n'y a pas de problème. Devise Shadok (et stoicienne)

Hors ligne

 

mam221209 
Nouveau Psycho
000
Inscrit le 28 Oct 2012
74 messages
Bonjour,
C'est en surfant sur internet pour essayer de trouver une solution pour me passer de codéine que je suis "tombée" sur votre forum.
J'ai souffert de migraines durant de nombreuses années. Les crises duraient jusqu'à  72 H. Je pensais alors que tout s'arrangerait par la suite même si mes crises n'étaient soulagées par aucun médicament.
Mais, depuis longtemps, lesdites migraines se sont, selon les médecins, transformées en "céphalées de tension". J'ai eu recours à  divers traitements jusqu'au jour, où l'on m'a prescrit du KLIPAL CODEINE. Là , je revivais... Je dois dire que, contrrairement à  ce que je lis, ici et là , si mes maux de tête étaient intenses et récalcitrants et étaient soulagés par la prise de codéine, je n'avais pas les autres effets décrits (impression d'être sur un petit nuage, envie de dormir etc...). Voilà  deux ans, j'ai accepté d'être hospitalisée pour sevrage de codéine car les médecins me disaient que c'était la prise de codéine qui amenait la crise suivante. Je suis restée 1 mois 1/2 en clinique. Mais, malgré divers traitements, les douleurs ne s'estompaient pas. Ce fut long et, à  la fin de mon hospitalisation, on découvrit un traitement qui fonctionnait bien sur moi. Je suis donc sortie avec des maux de tête supportables (je devais prendre alors du Dafalgan). Malheureusement, quelques jours après mon retour à  la maison, j'ai eu des effets secondaires tels qu'il a fallu arrêter immédiatement le Zyprexia.
Et j'ai lutté tant que j'ai pu en me contentant de paracétamol. Je dois préciser que, depuis plus de 4 ans, j'ai l'un de mes enfants qui est gravement malade et son état se dégrade. Au quotidien, je souffre terriblement. Et, pour arriver à  tenir bon, à  vaquer à  mes occupations (j'en ai beaucoup), l'on m'a prescrit du DAFALGAN CODEINE. Donc retour à  la case départ et sans que cela me soulage vraiment. Mais, au moins, je peux "faire semblant". Contrairement à  tous les témoignages, je n'ai jamais ressenti de bien être, d'impression de détente avec la codéine. Mais mon fils a besoin que je sois forte. Je me réveille chaque matin, ou plutôt dans le courant de la nuit car je dors très peu et mal, avec de fortes céphalées qui ne cèdent souvent que dans la soirée. Je suis suivie par un psychiatre qui me prescrit depuis longtemps du LAROXYL 25 (1 le soir mais j'en ai eu jusqu'à  3) pour tenter de calmer les douleurs + un anxiolytique. Rien y fait. Je sais que je suis stressée, incapable de lâcher prise (je pleure peu, ne crie jamais, etc...). Ma vie est un enfer mais je ne sais comment me débarrasser de ces douleurs. Ma vie n'a pas été un long fleuve tranquille, loin s'en faut. Mais avec la maladie de mon enfant, je pense mener le plus dur "combat" qu'il m'ait été donné... J'aurais souhaité savoir comment je pourrais me débarrasser à  la fois de mes céphalées et de ce "poison" qu'est la codéine
MERCI et bon courage à  tous ceux et toutes celles qui sont dépendants de ces médicaments.

Hors ligne

 

prescripteur 
Modérateur
10700
Inscrit le 22 Feb 2008
9885 messages
Blogs
S'il y avait une solution miracle et facile, je pense que tes medecins te l'auraient deja prescrit !
Toutefois, as tu essayé une consultation spécialisée de la douleur ??
Il est vrai qu'on voit assez souvent des céphalées devenant chronique à  la suite d'une prise chronique de medicaments. mais il semble qu'à  l'expérience, chez toi, ce ne soit peut etre pas le cas.
Je suis un peu surpris de l'effet positif du Zyprexa (mais que tu as du arreter de toutes façons).
Je pense que le mieux est de stabiliser la prise d'antalgiques (Eff Codeine à  doses regulieres et non excessives, y compris de paracetamol = inferieur à  3g/j) ou peut etre plus puissants (voir cs de la douleur).
Et chercher d'autres moyens de calmer la douleur ,triptans, sophrologie, meditation etc.. Il faut, je crois, essayer.
Enfin, Fais attention au café , qui peut entrainer des cephalées en cas de prises importantes et inegales dans le temps.
Amicalement

S'il n'y a pas de solution, il n'y a pas de problème. Devise Shadok (et stoicienne)

Hors ligne

 

mam221209 
Nouveau Psycho
000
Inscrit le 28 Oct 2012
74 messages
MERCI d'avoir pris le temps de me répondre et si rapidement.
J"avais, il y a plusieurs années, alors que je prenais déjà  du KLIPAL CODEINE, été en consultation dans un Centre anti douleurs de l'hôpital. Mais là , il m'avait été dit que je devais arrêter de prendre de la codéine, de faire de la relaxation, et de voir un psychiatre pour entamer une psychothérapie.
Je suis donc suivie par un psychiatre qui me répète que j'ai un gros problème de "lâcher prise". Les maux de tête font de la résistance... (il n'a jamais connu quelqu'un qui a autant de souvenirs remontant jusqu'à  mes 2 ans et aussi précis). Les médicaments n'ont jamais l'effet escompté sur moi. Et l'un de mes fils qui a fait, voilà  plus de 4 ans, une TDS suite à  une rupture sentimentale, n'aurait jamais dû s'en sortir avec tous les médicaments qu'il avait avalés. Certes, il a été dans le coma, a eu de grosses séquelles, mais il est en vie. Enfin plutôt en survie car il a sombré dans l'anorexie voilà  plus de deux ans et son état empire chaque jour un peu plus.
Tout ceci pour dire que, chez lui également, les médicaments n'agissent pas comme il le faudrait. Son psychiatre a tout essayé mais, en dépression, comme maintenant dans son anorexie (c'est un adulte homme donc rarissime), les somnifères, antidépresseurs, etc... n'ont aucun effet. 
Pour en revenir à  mes céphalées, je prends actuellement 8 comprimés de DAFALGAN CODEINE (1 comprimé : 500 mg de paracétamol + 30 mg de codéine). Je les prends par 2 pour tenter de calmer les douleurs. Ce qui m'inqiuète, c'est que je lis partout que le paracétamol (mais là , alors, le DOLIPRANE, le DAFALGAN peuvent avoir le même effet ?) est très mauvais pour le foie et les reins.
J'ai fait de la relaxation mais cela n'a rien donné.
Par contre, je suis étonnée que le café puisse induire des céphalées. En effet, parfois, lorsque je souffre trop, je prends une tasse de café assez fort et la douleur s'estompe. Mais peut-être devrais-je essayer d'arrêter de prendre du café assez souvent dans la journée !
Que veux-tu dire quand tu parles de "ou peut être plus puissants" ?(j'ai l'impression que le KLIPAL CODEINE est plus dosé car il me faisait plus d'effet). Mais c'est toujours de la codéine !!!
Encore un grand MERCI pour tes suggestions !
Courage à  toutes et à  tous !
Amicalement.

Hors ligne

 

prescripteur 
Modérateur
10700
Inscrit le 22 Feb 2008
9885 messages
Blogs
8 cp de Daffalgan Codeine , c'est (un peu au dessus) de la limite superieure pour le Paracetamol, mais a priori c'est jouable. Par "+ puissant", je pensais à  Morphine, voire Methadone (2 fois par jour, pour avoir l'effet anatalgique) mais etant donné les risques de dépendance il vaudrait mieux que ce soit prescrit au moins initialement par un Centre de la Douleur, à  qui il faudra expliquer que ton pb ne se resoudra pas par un simple lâcher prise. La Morphine et la Methadone ont plutot un meilleur profil activités/inconvenients que la Codeine (en plus pourrait etre associé à  des doses plus raisonnables de paracetamol, voire à  un arret total) mais seront certainement plus difficiles à  arreter. Toutefois , dans ton cas, comme médecin de la douleur je viserais plutot une sedation prolongée des douleurs qu'un sevrage rapide (qui te laisserait face à  tes douleurs). Donc je preconise un double suivi par ton psychiatre et par un centre de la douleur. (en plus cela eviterait des ennuis avec la secu qui considere que quand la conso d'opiacé (sauf Metha et Sub)  est en fait un TSO , elle impose le non remboursement).
Pour la café, c'est en effet parce que le café calme les céphalées qu'il induit des céphalées "de rebond" quand son effet diminue. De façon pragmatique on observe  parfois une amélioration des céphalées quand la consommation de café est diminuée.
Amicalement.

S'il n'y a pas de solution, il n'y a pas de problème. Devise Shadok (et stoicienne)

Hors ligne

 

Prog66 
Nouveau membre
000
Inscrit le 26 Oct 2012
5 messages
bonjour,je me sens plutot proche de ton état,j'ai commencé la prise de dafalgan codeine a cause des cephalee,par contre ne n'en aie plus,sinon en ''crise'' je prend un traitement,je peut te citer ce que je prend(et qui fonctionne pour moi):en traitement de fond:depakine chrono 500(2 par jours) et en crise sumatriptan sandoz 100 mg,connait tu ces medicaments? pour la codeine,ca ne sert qu'a soulager momentanement,j'en sais quelque chose,j'en prenait 12 tout les lundi pour mes migraines,et elles ne partait quand fin de journée

mam221209 a écrit

Bonjour,
C'est en surfant sur internet pour essayer de trouver une solution pour me passer de codéine que je suis "tombée" sur votre forum.
J'ai souffert de migraines durant de nombreuses années. Les crises duraient jusqu'à  72 H. Je pensais alors que tout s'arrangerait par la suite même si mes crises n'étaient soulagées par aucun médicament.
Mais, depuis longtemps, lesdites migraines se sont, selon les médecins, transformées en "céphalées de tension". J'ai eu recours à  divers traitements jusqu'au jour, où l'on m'a prescrit du KLIPAL CODEINE. Là , je revivais... Je dois dire que, contrrairement à  ce que je lis, ici et là , si mes maux de tête étaient intenses et récalcitrants et étaient soulagés par la prise de codéine, je n'avais pas les autres effets décrits (impression d'être sur un petit nuage, envie de dormir etc...). Voilà  deux ans, j'ai accepté d'être hospitalisée pour sevrage de codéine car les médecins me disaient que c'était la prise de codéine qui amenait la crise suivante. Je suis restée 1 mois 1/2 en clinique. Mais, malgré divers traitements, les douleurs ne s'estompaient pas. Ce fut long et, à  la fin de mon hospitalisation, on découvrit un traitement qui fonctionnait bien sur moi. Je suis donc sortie avec des maux de tête supportables (je devais prendre alors du Dafalgan). Malheureusement, quelques jours après mon retour à  la maison, j'ai eu des effets secondaires tels qu'il a fallu arrêter immédiatement le Zyprexia.
Et j'ai lutté tant que j'ai pu en me contentant de paracétamol. Je dois préciser que, depuis plus de 4 ans, j'ai l'un de mes enfants qui est gravement malade et son état se dégrade. Au quotidien, je souffre terriblement. Et, pour arriver à  tenir bon, à  vaquer à  mes occupations (j'en ai beaucoup), l'on m'a prescrit du DAFALGAN CODEINE. Donc retour à  la case départ et sans que cela me soulage vraiment. Mais, au moins, je peux "faire semblant". Contrairement à  tous les témoignages, je n'ai jamais ressenti de bien être, d'impression de détente avec la codéine. Mais mon fils a besoin que je sois forte. Je me réveille chaque matin, ou plutôt dans le courant de la nuit car je dors très peu et mal, avec de fortes céphalées qui ne cèdent souvent que dans la soirée. Je suis suivie par un psychiatre qui me prescrit depuis longtemps du LAROXYL 25 (1 le soir mais j'en ai eu jusqu'à  3) pour tenter de calmer les douleurs + un anxiolytique. Rien y fait. Je sais que je suis stressée, incapable de lâcher prise (je pleure peu, ne crie jamais, etc...). Ma vie est un enfer mais je ne sais comment me débarrasser de ces douleurs. Ma vie n'a pas été un long fleuve tranquille, loin s'en faut. Mais avec la maladie de mon enfant, je pense mener le plus dur "combat" qu'il m'ait été donné... J'aurais souhaité savoir comment je pourrais me débarrasser à  la fois de mes céphalées et de ce "poison" qu'est la codéine
MERCI et bon courage à  tous ceux et toutes celles qui sont dépendants de ces médicaments.

Hors ligne

 

Prog66 
Nouveau membre
000
Inscrit le 26 Oct 2012
5 messages
merci pour vos message de soutien,je suis décidé a aller revoir le spy que j'avais consulté a l'époque,et aussi ajouté que j'avais arreté pendant ces 9 mois grace au temesta,la premiere semaine ,on m'en avais prescris 4 par jours,ou plus(je ne sais plus),puis diminué regulierement,et ajouté aussi qu'un debut c'est toujours plus ou moins facile,car personnellement,j'etais plutot nerveux,comme a nouveau ''réveillé'',c'est a la longue,que l'habitude reprend le dessus


prescripteur a écrit

Je rajoute une chose sur la marche. C'est une bonne idée de trouver un "substitut" au produit mais le pb est que , tant que cela reste un "substitut", cela fait penser au substitué. Et tant qu'on pense à  la codeine , la rechute est un risque fort.
Il faut que le substitut devienne une activité à  part entière, qui prenne la place de la codeine et ne lui laisse plus que le rôle d'un souvenir. Je ne pense pas que la marche seule soit suffisante (Comme tu le dis cela finit par gonfler de sortir , par tous les temps). Il faudrait qu'elle s'insère dans une sorte de globalité de sérénité par le sport, qui devienne une seconde nature.
Ou alors chercher dans d'autres directions = amour, vie familiale, passion sportive, d'occupation etc.. mais il faut, je le répète, que cela prenne la place de la codeine (avec le temps) , que ce ne soit pas qu'un derivatif.
Amicalement

Hors ligne

 

mam221209 
Nouveau Psycho
000
Inscrit le 28 Oct 2012
74 messages
Bonjour,

Tout d'abord MERCI à  Prog de m'avoir indiqué quel traitement il suivait pour calmer ses céphalées. Mais je doute que mon psychiatre me prescrive ces médicaments.

Je suis allée, hier, au Centre anti douleur de l'hôpital et ai revu le médecin qui m'avait déjà  reçue en 2002. Et j'en suis sortie très déçue. Voilà  ce qu'il m'a dit : Vous êtiez migraineuse depuis l'adolescence. Il n'est pas rare que les migraines se transforment en céphalées de tension. Et, nous n'avons à  ce jour, aucun médicament susceptible de traiter ce type de céphalées. Si vous recherchez une solution de ce côté là , vous faites fausse route. Vous faites une psychothérapie, de la relaxation. Si la codéine vous soulage, prenez en mais faites attention à  ne pas trop en consommer. (Je lui ai parlé de mon sevrage râté). Il m'a proposé des séances d'hypnose et de participer à  des groupes de paroles. Ce que j'ai accepté.
En outre, je souffre d'hypentension et suis traitée. Mais soudainement, voici plusieurs jours, ma tension jamais au-dessous de 14/9 quand tout va bien, s'est envolée à  20/11 et pulsations à  114/116. J'ai donc revu mon médecin qui m'a prescrit un antihypertenseur en plus à  prendre au cas où ma tension serait plus élevée que 16/9 (là  je suis étonnée car il est dit partout qu'être à  14/9, c'est être hypertendue) mais j'ai déjà  des effets secondaires importants dont d'intenses maux de tête non soulagés par la prise de codéine. Je tente de la joindre depuis hier mais j'attends toujours qu'elle me rappelle.
Ma tension fait yoyo sans doute provoquée par le stress dû à  la maladie de l'un de mes fils. Et je suis une anxieuse et une stressée de nature. Je pense que ma Vie qui n'a été qu'une longue suite d'épreuves y est pour quelque chose car, dans ma plus tendre enfance, j'étais de nature calme.
Tout cela pour dire que je ne sais plus que faire et que penser.
Et je me dois d'être présente pour mon enfant qui "survit". Il a besoin d'une maman en forme et non celle que je suis devenue. J'essaie de me supasser car je fais partie d'associations dont je suis trésorière et secrétaire et j'ai eu mes petits enfants à  garder durant les vacances scolaires. J'avoue être très fatiguée. Mon médecin me dit que c'est la douleur qui est à  l'origine de cette fatigue constante. Dès le réveil, je souffre d'intenses céphalées et suis très déjà  très fatiguée. Il faut avouer que je dors peu et mal.
MERCI d'avoir pris le temps de me lire ! Et bon courage à  vous tous !

Hors ligne

 

prescripteur 
Modérateur
10700
Inscrit le 22 Feb 2008
9885 messages
Blogs
J'ai lu recemment un livre (en anglais) qui s'appelle "comment pensent les médecins" .
Il ouvre sur le cas d'une femme qui a été suivie pendant 20 ans pour anorexie "psychique" (psycho-somatique pour ses medecins les plus gentils), avant que quelqu'un fasse le diagnostic de sa maladie intestinale tout à  fait reelle qui l'a mené au bord de la mort(une intolérance au gluten, qui s'est améliorée tres vite aprees le diagnostic).
Je trouve que tes médecins trouvent assez vite que "c'est dans la tête". Il est vrai que tu as des problèmes de vie évidents mais cela ne doit pas trop vite ecarter des hypothèses "raisonnables" , dont

Peut etre que les triptans (ou eventuellement d'autres produits) peuvent quand même marcher chez toi, le diagnostic de "céphalée de tension" pur etant peut etre un peu "rapide". Il me paraitrait logique de faire au moins des essais.

La Tension Arterielle est peut etre un vrai probleme (= pas seulement du stress). Ce pourrait etre une bonne indication de l'Avlocardyl (qui a un effet sur la TA,  les céphalées et le stress).

Enfin il peut y avoir d'autres maladies sous jacentes, même des trucs "bêtes" comme des problèmes dentaires.

Mais n'essaie surtout pas de faire toute seule mais si tu as un bon médecin traitant, demande lui un RV pour qu'il puisse te consacrer au moins une demi heure et demande lui de t'écouter et de faire au moins un bilan de base , "comme si tu n'avais pas de stress". Tu peux aussi lui suggerer l'Avlocardyl (attention à  commencer tres prudemment).
Sinon (si tu ne le "sens" pas), cherche en un meilleur et avec qui tu ais un meilleur contact.
Amicalement

Dernière modification par prescripteur (13 novembre 2012 à  18:32)


S'il n'y a pas de solution, il n'y a pas de problème. Devise Shadok (et stoicienne)

Hors ligne

 

mam221209 
Nouveau Psycho
000
Inscrit le 28 Oct 2012
74 messages
MERCI d'avoir répondu aussi vite à  mon message !
Je venais d'en prendre connaissance lorsque mon médecin m'a téléphoné et m'a dit d'arrêter le nouveu médicament anti hypertenseur puisque je ne le supporte pas. Je lui ai suggéré l'AVLOCARDYL et elle m'a dit que c'était judicieux.
Donc, dès demain, je commencerai à  en prendre.

En ce qui concerne les "céphalées de tension", j'ai toujours trouvé que les médecins que j'ai rencontrés les associaient automatiquement à  mon stress permanent. Mais difficile de dire un médecin qu'il peut faire fausse route. Je vais essayer de voir cela lors de ma prochaine consultation chez mon médecin généraliste. Mon psychiatre me répète que mon gros problème est le "lâcher prise". Mais, en fait, je ne comprends pas ce qu'il veut dire exactement car si je lâche prise, à  mon avis, je ne pourrai plus être à  la hauteur, soutenir mon enfant dans son combat pour la Vie, etc...

Je ne sais pas si tu as "sauté" quelques mots mais l'une de tes phrases se termine ainsi : "des hypothèses "raisonnables" dont...." ?

Ma mère est décédée d'une rupture d'anévrisme à  46 ans et sa soeur en a fait une voici une quinzaine d'années. Leur père était décédé d'une congestion cérébrale (en fait, il s'agissait certainement d'une rupture d'anévrisme car, comme ma mère, il a survécu avec de grosses séquelles durant quelques années avant son décés à  60 ans). Mais les mécecins me répètent que mes maux de tête n'ont rien à  voir car ils sont omniprésents au quotidien et non subits. Ma mère était une légère migraineuse, sa soeur n'avait jamais souffert de céphalées et mon grand père non plus.

Quant à  des problèmes dentaires, j'y ai déjà  pensé car j'ai plusieurs amalgames dentaires très anciens. Mais mon dentiste m'a dit que rien a été prouvé quant à  leurs effets indésirables comme des maux de tête.

Un grand MERCI de m'ouvrir des voies que je vais essayer d'emprunter. Sait-on jamais !

Je te tiendrai au courant.

Amicalement.

Hors ligne

 

prescripteur 
Modérateur
10700
Inscrit le 22 Feb 2008
9885 messages
Blogs
Ma mise en page n'est pas terrible en effet.
Quand je dis des hypotheses raisonnables dont.., cela se refere aux 3 paragraphes suivants , hypotheses ou propositions de traitement. (ce sont en fait 3 items de liste)
Amicalement
PS Ce que tu dis de ta famille renforce evidemment l'importance de afire un minimum de bilan !!! Tiens bon !!!

Dernière modification par prescripteur (13 novembre 2012 à  20:38)


S'il n'y a pas de solution, il n'y a pas de problème. Devise Shadok (et stoicienne)

Hors ligne

 


Répondre Remonter


Pour répondre à cette discussion, vous devez vous inscrire

Sujets similaires dans les forums, psychowiki et QuizzZ

[ Forum ] Gérer sa consommation - Je cherche un médicament à base de codéine
par Zer777, dernier post 08 avril 2021 à  15:58 par Zazou2A
  9
[ Forum ] Substitution - Suite a des problemes je cherche une alternative a la codeine
par Psyche ~~~, dernier post 27 mai 2018 à  12:55 par L'Apoticaire
  1
[ Forum ] Dosage - Je cherche à tester la codeine pour la première fois
par ChickenNoodleAssNigga, dernier post 14 octobre 2018 à  19:04 par ChickenNoodleAssNigga
  27
  [ PsychoWIKI ] Codéine, effets, risques, témoignages
  [ PsychoWIKI ] Usage, abus et addiction à la codéine et au tramadol
  [ QuizzZ ] Risquez vous une overdose d'opiacé ? (heroine, morphine, methadone)
16282 personnes ont déja passé ce quizzz !
  [ QuizzZ ] Testez vos connaissances sur les overdoses d'opiacés
16263 personnes ont déja passé ce quizzz !

Psychoactif en Images
Plus d'images psychoactives
En ce moment sur PsychoACTIF  
 Appel à témoignage 
Avez vous des problèmes de médecin pour votre traitement de subst...
Il y a 4jCommentaire de Faust08 (12 réponses)
 Appel à témoignage 
Avez vous deja subi une "obligation de soin" pour les drogues ?
22 septembre 2022Commentaire de VickNarobi (22 réponses)
 Forum UP ! 
MDMA qui date de 3 ans
Il y a 17hDiscussion sans réponse depuis 12h
 Forum 
Centre de cure & SSR - HELP - sevrage et post cure
Il y a 5mnCommentaire de filousky dans [Decro - Sevrages... e...]
(1 réponse)
 Forum 
Addiction - Crackage
Il y a 2hCommentaire de Ténèbreux dans [Cocaïne-Crack...]
(22 réponses)
 Forum 
Sniffer - Envie de tester la coke
Il y a 3h
1
Commentaire de Ananta dans [Cocaïne-Crack...]
(30 réponses)
 Forum 
Aspect, gout & odeur - écaille de poisson
Il y a 3h
1
Commentaire de Ténèbreux dans [Cocaïne-Crack...]
(8 réponses)
 Forum 
Baser - Goût odeur étrange
Il y a 5hCommentaire de Piratecrew dans [Cocaïne-Crack...]
(2 réponses)
 Forum 
Addiction - Arreter coke basé
Il y a 5hCommentaire de Piratecrew dans [Cocaïne-Crack...]
(2 réponses)
 Forum 
Dépendance coke, besoin d'aide
Il y a 5hCommentaire de Piratecrew dans [Cocaïne-Crack...]
(5 réponses)
 Forum 
Pharmacie - Dysfonctionnement sexuel lié aux anti dépresseurs et aux autres mo...
Il y a 5h
4
Commentaire de g-rusalem dans [Conseils généraux de...]
(17 réponses)
 Blog 
Anniversaire chimique
Il y a 9hNouveau blog de Bootspoppers dans [Carnet de bord]
 Blog 
Lancement du site Mixtures.info
Il y a 12hNouveau blog de Mixtures.info dans [Actualités]
 Blog 
La libertad
Il y a 2jCommentaire de Kanekilife dans le blog de Kanekilife
(1 commentaires)
 
  QuizzZ 
Consommez-vous le MDMA/Ecstasy à moindre risque ?
Dernier quizzZ à 09:18
 PsychoWIKI 
Héroïne, effets, risques, témoignages
 Topic epinglé 
Neurchi 2 Psychoactif
 Nouveaux membres 
MilleSalades, Piou Piou Piou, Unmecnormaldebanlieue, ZepekMany nous ont rejoint et se sont présentés les trois derniers jours.
S'identifier

Mot de passe oublié

Morceaux choisis 

 Avez vous des problèmes de médecin pour votre traitement de substitution ?
par Faust08, le 29 Sep 2022
Coucou, Témoignage venant tout droit de Belgique (env 40 min de la frontière). Je suis à la recherche de TSO (typique ou atypique) depuis fin 2019 et cherche vraiment à stabiliser ma conso depuis debut 2021. En Belgique les CSAPA n'existent pas, ce sont les hôpitaux ,les ASBL et bien plus sou...[Lire la suite]
 Avez vous des problèmes de médecin pour votre traitement de substitution ?
par cependant, le 28 Sep 2022
Salut, moi par contre je peux témoigner de quelques difficultés (difficulté accès, refus de prescription et refus de soin)...même si pour l'instant ça se passe plutôt bien ! Ça vient peut-être du fait que j'étais partie sur un TSO non officiel aussi, mais ça se révèle être un avantage...[Lire la suite]
 Avez vous des problèmes de médecin pour votre traitement de substitution ?
par Fastofle, le 22 Sep 2022
Salut Pierre, je bosse dans une structure alliant un CSAPA et un CAARUD. Nous sommes dans les Hauts de France. Nous rencontrons ces derniers temps des difficulté d'orientation vers les généralistes du secteur pour la délivrance de traitement de substitution. Il y a plusieurs facteurs. - Dépa...[Lire la suite]
Tous les morceaux choisis
Les derniers champis

Un plaisir à lire les conseils et le partage de SiilyCone dans [forum] Peganum Harmala Ou rue de Syrie
(Il y a 8h)
tout à fait dans [forum] Arrêt brutal Xanax et cannabis
(Il y a 14h)
mais quel bullshit... dans [forum] Variole du singe
(Il y a 16h)
pfiou tu es pénible /yo dans [forum] Mon rapport à la sexualité
(Il y a 18h)

Pied de page des forums