Aide et Conseil sur l'OPIUM / PsychoACTIF

Aide et Conseil sur l'OPIUM

Publié par ,
75498 vues, 30 réponses
Osirius 
Nouveau membre
000
Inscrit le 19 Jun 2013
5 messages
salut tout le monde, j'aurais besoin de l'aide de fumeur d'opium.
Alors deja comment fumer l'opium ? j'ai essayer de me faire une pipe en bambou mais je n'ai pas compris l'histoire de la lampe et de l'aiguille. Pouvez vous m'expliquer de A à  Z ?
Et aussi j''ai obtenu mon opium en recuperant le latex blanc de pavot que j'avais dans mon jardin. Les fleurs sont blanches mais je ne sais pas si c'est le bon pavot.
J'ai recuperé l'opium et je l'ai fait sécher.
/forum/uploads/images/1371/1371650753.JPG

Est ce bien de l'opium car j'ai essayer de le fumer en aspirant la fumée que la boulette degageait en presence d'une flamme avec un long toncar...et je n'est ressenti aucun effet. Jai entendu dire qu'il fallait en fumer beaucoup pour ressentir les effets.
Bon alors je ne connais presque rien je voudrai des conseils d'experts.

ps: comment recuperer les graines pour les replanter?
et apres avoir recuperer l'opium les fleurs n'ont plus de chance de pousser?

Hors ligne

 

gofix 
Portoxico
Portugal
000
Inscrit le 23 Jan 2013
629 messages
salut
je vais essayer de t'éclairer un petit peu je sais que dans la région du triangle d'or les asiatiques le fume en bong donc essaye d'en trouver un avec une douille qui ai un petit grillage a mailles très sérées pour que ton opium ne tombe pas directement dans l'eau a la moindre aspiration.
et commence a aspirer doucement pour qu'il se consume très lentement et ensuite de plus en plus vite pour que tu ai le maximum de fumée dans les poumons et de la garder quand tu n'aspire plus le plus longtemps possible et essaye de recracher le moins de fumée possible et quand tu vois que tu ne peux plus respirer tu recrache ta fumée tout doucement.
il y a des sites qui vendent des bongs qui en général sont tous fournis avec pleins de petites grilles a mailles différentes je peux te donner le nom des sites en question par MP a moins que tu les connaissent.
après il y avait dans le temps le mode de consommation a l'occidentales ou il faut être allongé faut pour le fumer une longue pipe en bois et une grosse aiguille mais cette technique et très compliqué mais j'ai vu un reportage ou des français se rendaient au népal et cette technique avec l'aiguille et aussi utilisée la-bas ces personnes françaises s'attendaient a être rapidement défoncés et ils avaient dit qu'ils leurs fallais fumer toutes la nuit pour avoir une défonce plutôt légère en gros ils s'attendaient a genre l'effet d'une injection d'héroine car ils pensaient que c'étais le même effet ils étaient déçus. a mon avis essaye de faire une grosse boulette que tu puisse avaler et a mon avis tu aurra l'effet souhaiter car j'ai plusieurs fois avaler des grosse boulettes d'une rachacha de très bonne qualité mais ça reste pour moi l'opium du pauvre et la rachacha ne fonctionne qu'en l'avalent ou en infu mais il faut mettre beaucoup de sucre car c'est dégueux j'en ai déjà  fumer des douilles et des douilles l'effet étais nul. perso je n'ai jamais fumer d'opium mais j'essaye de te donner le meilleur la meilleure technique pour que tu ressente quelque-chose.
je dirai donc en numéro 1 l'avaler seulement si tu as une quantité nécéssaire et ça me parrai être suffisent sur la photo.
en 2 le bong avec grillage
en 3 la pipe et l'aiguille que si j'étais a ta place exclue
mais c'est vrai qu'il est parfois difficile de se droguer techniquement parlant loling.

Dernière modification par gofix (19 juin 2013 à  20:38)


L'ivrogne et l'enfant disent ce qu'ils ont sur le coeur.

Hors ligne

 

gofix 
Portoxico
Portugal
000
Inscrit le 23 Jan 2013
629 messages
j'ai oublier de te dire que cela ne te servira a riens d'essayer de le fumer en joints et j'ai aussi oublier de te demander d'ou viennes tes graines car sur le net il y a des shops qui vendent les vraies graines de variété papaver somniferum.
et j'ai mieux regarder la quantité et elles me semble être légère mais je pense que si tes graines venaient de la variété que j'ai citer ça fera l'affaire en l'avalent comme un énorme comprimé.

Dernière modification par gofix (19 juin 2013 à  20:51)


L'ivrogne et l'enfant disent ce qu'ils ont sur le coeur.

Hors ligne

 

pierre
Web-Administrateur
4700
Inscrit le 15 Sep 2006
16085 messages
Blogs
Tu pourras trouver aussi des précision dans le Psychowiki sur le pavot : Pavot_Psychowiki

Hors ligne

 

drugstore cowboy 
banni
France
000
Inscrit le 27 Feb 2013
1744 messages
Ca se fume très bien aussi dans une pipe à  petit foyer, métallique (la pipe) avec un gout de caramel amer ou l'odeur d'une bonne héro (marron) tu ne devrais pas être décu, mais vu la photo il t'en faudrait un peu plus pour fumer. Sinon tu peux l'ingérer en para, dans 2 ou 3 feuilles à  rouler mais attention aux brulures d'estomac !
Tiens nous au courant.
DC

Hors ligne

 

Anaka 
Nouveau Psycho
000
Inscrit le 09 May 2013
81 messages
J ai moi aussi récupère un peu de latex d' une bonne Quinzaine de bulbe et ça fait une toute petite boulette..mais j ai trop peur de l ingérer.. Sinon, j ai essaye l infu en écrasant les bulbes retire les graines et chauffe comme du the.. Mais rien! J ai du mal m y prendre car par contre je suis sûre que c est bien du somniferum..

Hors ligne

 

La lie
Banni
Jolly Roger
000
Inscrit le 01 Aug 2012
1945 messages
Blogs
Salut à  tous amateur-trice-s du papa vert !

Bienvenu parmi nous Osirius !

Je vais vous donner ma vision des choses , et en aucun cas je n'affirme avoir LA vérité wink

En ce moment , je vous écrit , moi même sous l'effet de cette jolie fleur (entre autres ...)

Osirius , pour commencer je ne peux que rejoindre Pierre , et t'inviter à  aller consulter la page Wiki car elle est vachement bien foutue , et elle répondra je pense à  quelques unes de tes interrogations .

Sinon , je voudrai pas te décourager , mais je trouve ta récolte un peu maigrelette
(bien vu d'avoir mis une photo , mais laisses moi te donner un p'tit conseil : ces genres de photos "rendent" mieux quand tu met un truc à  côté pour mieux avoir l'idée de l'échelle , à  côté de ta boite tu met par exemple un briquet , une pièce , un clope ...) .
Bon après , je connais pas ta tolérance aux opiacés , mais pour quelqu'un un tant soit peu habitué au truc , y'a de fortes chances pour  qu'avec ta récolte il  ressente quedchi , que ce soit en le fumant , ou en l'ingérant hmm
Pour ce qui est du pavot que t'as récolté , difficile comme ça de te dire juste à  la couleur que tu dis (blanc) si c'est une variété avec de bons pouvoirs psychotrope(il y'a plein de sortes de pavots différents , certains uniquement ornementaux , d'autres ornementaux et en plus:super:)  (envoi une tof de la fleur , qu'on se rendent compte ) .
Moi je cultive (uniquement pour la beauté de la fleur , bien entendu wink ) , une variété aux pétales rosâtres-violacés , et à  ce qu'on m'a dit ce pavot là  pour les petits drogués , et bien il est pas dégueu ,
et toujours à  ce qu'on m'a dit , il paraîtrait qu'il ressemble étrangement aux pavots cultivés par l'état , mais enfin , bon , j'dis ça , j'dis rien ...

Pour ce qui est de fumer l'opium , je crois que la meilleur des façons est de créer un système (même si c'est un peu chiant à  faire ..., laisses parler  ton imagination) où ta flamme n'est pas en contact direct avec ta boulette .
La méthode du bang de gofix , peut être que ça marche pour lui , mais moi , je conseille vraiment pas . Par contre la pipe et l'aiguille wink .
Sinon tu peux aussi chasser le dragon , et mon astuce est de rajouter un peu de caféine en poudre à  ton opium , et ainsi tu "cramera" pas tout direct , et ta "boulette coulera" comme avec du brown ... 

Pour récolter les graines , laisse quelques bulbes non incisés (je dis ça , mais je sais pas en terme de viabilité , ce que donnent les graines récoltées après incision du bulbe ... ) sur pied , laisse la plante se flétrir , et après casse la cosse , et tu te retrouvera avec des centaines/milliers de minuscules graines aptes à  partir au combat
Ah oui ,un petit truc pour les "opiomeurs" aussi , après la chute des pétales , ne pas inciser direct , car le bulbe continu de grossir ...

Ouais , bah , la vraie vérité , je suis bien fatigué ; et j'esperes que mes conseils t'auront quand même aidé un peu ...

Je suis pas un enfoiré d'hippy , mais je me permets de vous faire une grosse bise à  toutes et tous ...
A+

Par delà les miens et les balles ...

Hors ligne

 

gofix 
Portoxico
Portugal
000
Inscrit le 23 Jan 2013
629 messages
tout d'abord salut la lie
je ne veux contrarier personne mais je pense que l'ingéré et la meilleure façon de ressentir les effets bien comme il faut mais ton idée de chassez le dragon doit être très bonne et si son pavot est de la variété que j'ai citer ça sera encore meilleur.
sinon si c'est la variété qui sers a faire des médicaments opiacés est très bonne car mes amis qui faisaient de la rachacha la meilleure que j'ai ingérer  est excélente aussi.
mais comme je n'ai jamais pris d'opium j'observe les commentaires.

L'ivrogne et l'enfant disent ce qu'ils ont sur le coeur.

Hors ligne

 

Osirius 
Nouveau membre
000
Inscrit le 19 Jun 2013
5 messages
merci a tous c'est cool de m'avoir repondu , je vais essayer ce que vous m'avez dit!
a+

Hors ligne

 

gofix 
Portoxico
Portugal
000
Inscrit le 23 Jan 2013
629 messages
Salut Osirius
j'éspère que que tu seras content de ta récolte même si elle est petite est tout a fait respectable quand même.
si tu as le temps fait nous un TripReport ça serai cool.
A+

L'ivrogne et l'enfant disent ce qu'ils ont sur le coeur.

Hors ligne

 

Osirius 
Nouveau membre
000
Inscrit le 19 Jun 2013
5 messages
j'ai pas encore essayer mais je crois que c'est pas un pavot psychotrope.
C'est un papaver orientalis pizzicato

Hors ligne

 

LLoigor 
Modérateur
Russia
1500
Inscrit le 08 Aug 2008
10029 messages

Osirius a écrit

C'est un papaver orientalis pizzicato

ah effectivement, ça c'est du pavot ornemental smile


Вам не нужно делать ничего, кроме перевода подписи

Hors ligne

 

Cosmococcyque 
Nouveau Psycho
000
Inscrit le 16 Feb 2013
170 messages
Blogs
Ouai, et surtout ne tente pas le diable en essayant de voir si des effets sympa peuvent être obtenus à  plus forte dose. Certains des alcaloïdes fabriqués par Papavere orientale peuvent être toxiques (mais contrairement à  la morphine qui elle aussi peut être toxique, ceux-ci ne procurent jamais d'effet agréable et, soit on ne sens rien, soit on se sent tout raide à  limite ne plus pouvoir bouger, et dans le pire des cas on peut faire des convulsions). Tout est expliqué dans le wiki, rubrique "confusions".

Dernière modification par Cosmococcyque (24 juin 2013 à  10:11)

Hors ligne

 

1joker 
Nouveau Psycho
000
Inscrit le 12 May 2013
187 messages
Blogs
Pour moi la façon la plus simple est de  mettre une boulette sur une aiguilles et de prendre un ceintre en fer le déplier ou coupé et le chauffer puis le mettre en contact avec ta boule et aspirer avec un tube en aluminium c'est mieux ;-)

Le temps est un grand maître mais dommage qu'il fini toujours par tuer c'est élèves !

Hors ligne

 

Osirius 
Nouveau membre
000
Inscrit le 19 Jun 2013
5 messages
Donc en gros avec ce pavot , je n'aurais jamais d'effet relaxant ou tripant ?

Hors ligne

 

1joker 
Nouveau Psycho
000
Inscrit le 12 May 2013
187 messages
Blogs
Je pense que tu as tout compris (poubelle) ce sera pour la prochaine fois

Le temps est un grand maître mais dommage qu'il fini toujours par tuer c'est élèves !

Hors ligne

 

zhanghme 
Nouveau membre
000
Inscrit le 24 Jun 2013
1 message
j'éspère que que tu seras content de ta récolte même si elle est petite est tout a fait respectable quand même.
http://www.forexmegadroidreview.info/mac4ever.gif

Hors ligne

 

Cosmococcyque 
Nouveau Psycho
000
Inscrit le 16 Feb 2013
170 messages
Blogs

Osirius a écrit

Donc en gros avec ce pavot , je n'aurais jamais d'effet relaxant ou tripant ?

Pour être tout à  fait exact, si. Cette espèce de pavot peut fabriquer de l'oripavine, qui a des propriétés morphiniques similaires à  la morphine. Mais, cette molécule possède également les même effets toxiques que la thébaine et le seuil toxique est proche de celui auquel les effets opiacés sont ressentis, avec les effets que je t'ai décrit. Regarde ce message pour avoir une idée de ce que peut donner une intoxication de ce genre (ce n'est pas tout à  fait sûr que ce soit cela, mais les effets décrits ressemblent bien à  une intoxication à  la thébaine). A plus haute dose, on risque des convulsions potentiellement mortelles.

J'hésitais à  donner cette précision, de peur que tu tentes quand même l'expérience... Quoiqu'il en soit, les risques encourus ne valent pas la peine d'essayer. Et de toute façon, même si tu arrives à  ressentir des effets types opiacés, l'expérience sera nécessairement gâchée par les effets toxiques très désagréables.

Conclusion : tu ne pourras pas ressentir d'effet opiacé sans subir des effets secondaires très gênant et potentiellement dangereux, ne prend donc pas de risque avec ton "opium" et ne le consomme pas.

Dernière modification par Cosmococcyque (24 juin 2013 à  12:21)

Hors ligne

 

La lie
Banni
Jolly Roger
000
Inscrit le 01 Aug 2012
1945 messages
Blogs
Cosmoccocyque , t'as bien fait de mettre toutes les infos !
En n'en mettant qu'une partie , surtout axée sur la prévention , le message perd en partie de sa crédibilité ...
Sinon Osirius , écoutes les copains et les copines du fofo , et jette sans regret ta récolte . Déjà  même avec du pavot à  opium , je suis près à  jurer qu'avec ta toute ch'tite récolte , tu n'aurais pas senti les effets espérés . Alors là  , t'es certains de rien sentir de cool , mais en plus tu pourrait te rendre malade ...

Par delà les miens et les balles ...

Hors ligne

 

Osirius 
Nouveau membre
000
Inscrit le 19 Jun 2013
5 messages
ok merci je pense que je vais le jeter sad faudra que je trouve autre chose big_smile

Hors ligne

 

jujupiratek 
Nouveau membre
France
000
Inscrit le 07 Dec 2013
2 messages
salut osirius.
je n'ai pas lu toutes les réponses donner mais je v te donner mon point de vu de consommateur quotidien.
vivan en espagne je v recolter mon op dans les champs de pavot "sauvage" voia pourquoi je me permet de t'apporter mon aide.
en première apparence se ke tu a recolter est bien de l'opium dit brut (non purifier)
tu dit que se sont des plantes que tu avait dans ton jardin je suppose en fr. a savoir d'ou proviennent les graines car depuis les modification génétique pratiquer sur les plantes on ne trouve plus de pavot qui contient les multiples substance psychoactive. les graines qui s'utilise pour ornement dorenavent sont modifier tout comme par exemple la ipomea qui ne contient plus de lsa.
bien sur il est toujours possible de trouver des plantes non modifier chez nos grand parent par exemple qui on les fleur de pavot dans leur jardin depuis des lustres.
sinon en partant de l'idée que tu a acheter des graine non modifier ou que c des plantes de tes grand-parents tu as un opium consommable soit en le fumant ou en l'ingérant voir pour les plus motivé injectant. oui c possible mais pas très propre et extrêmement dangereux.

plus de détailles sur les modes de consommation:
fumer

differentes ecoles s'offre a toi.


la méthode ancestral avec la pipe a opium. ( l'idéal pour la pipe et tout autre mode de fumage est de purifier l'opium brut ou faire du chandoo. je te mettrais les liens pour la recettes du chandoo ou autre info a la fin)

le bang qui fonctionne pas mal mais le problème du bang au contraire de la pipe a opium c que tu doit bruler ton opium.

perso le chilom j'aime bien surtout mélanger avec de l'herbe et si tu veut partir en chouile derrière une petite galètte de md en plus et c parti ^^ mais même problème que le bang

la chasse au dragon qui peut fonctionner aussi avec le brut comme du purifier bien sur dans tout les cas le purifier reste le mieux ke se soit a fumer comme a manger.

et contrairement a se que g lu en petard ca fonctionne mais je ne le conseille pas moi je l'ai fait jusqu'a se que le gout de la fumer d'opium me face gerber, avec tout les modes de fumage, et aussi parske tu gache enorment bien que pour moi se n'était pas le soucit principale. mais reste utile quand tu veut fumer avec un pote en public par exemple.

et sinon la meilleur technique ke je connaisse c au couteau. le système consiste a chaffer a rouge un couteau avec la gazinière avec un briquet ca fera pas et les plaques electrique c un peut léger. tu auras besoin aussi du gouleau d'une bouteille que tu coupe comme pour faire un entonnoir. le cul du casserole ou d'une boite de conserve type boite de thon.
tu fait une entaille dans l'entonnoir suffisament grand pour passer la lame du couteau pour ne pas faire fondre le plastic. tu pose donc ta boulette d'op sur la conserve par dessus tu depose l'entonnoir une fois le couteau bien rouge tu passe la lame dans l'entaille et tu presse la lame sur l'op kan la fumer se forme tu aspire profondement tu garde la fumer et bien sur tu retire le couteau pour pas perde d'op.

voila donc les technique de fumage. pour l'ingestion juste quelque precision quand ton op est frais il a tendance a etre lourd sur l'estomac c mieux de le faire bien secher avant et encore mieux une fois bien sec le purifier.
les dosage brut je conseille un 0,3 pour les vovice avec les opiacé et pour le purifier tout dépend du résulta de la purification et de comment il est purifier mais moi tout les jour en purifier je mange un 0,2 et ca me cartouche deja bien la gueule.

pour purifier ton op c très simple. une casserole d'eau la quantité d'eau est a ajuster en fonction de la quantité sinon ca va te prendre des jours a la faire evaporer mais il en faut suffisament pour ke la solution soit bien liquide pour le filtrage.
avec l'eau tu ajoute quelque goutes de jus de citron et d'alcool fort blanc de préférence. si je me trompe pas l'alcool facilite la dissolucion des substance psychoactive et l'acide les fixe.
faire cuire environ trois heure dans l'idéal sinon une heure et demi c deja pas mal. suite a la tu filtre avec un linge a maille très fine type bas ou filtre a café mais c plus la galère très fragile.
dans le filtre tu va recuper les impureté tels ue poussière terre et surtout de la cire qui se forme sur le bulbe quand la plante et bonne a récolter c la sorte de poussière blache sur le bulbe.
se residu contient toujours des substance donsc tu peut reproduire le processus encore 2 fois plus ou moins avec eux.
donc une fois filtré la solution et nettoyé d'une grande partie de c impureté il reste donc plus cas evaporé l'eau. pour les plus pacient dans un plat a temperature ambiante a l'abrit de la lumière ou sinon au four ou au bain marie. ah j'avais ublier l'ideal aussi pour la première partie la cuisson se fait bien mieux au bain marie.
une fois que l'eau c evaporé il va te rester une patte que tu va faire refroidir si tu a fait la technique par la chaleur sinon a temperture ambiante attendre que se soit sec. l'idéal dans tout les cas c d'utilisé un plat que tu recouvre de film plastic et faire une couche fine avec la solution comme une fois sec il te sera facil de décoller l'opium.

voila je pense que j'ai fait le tour.

bon voyage bonne inspiration et attention la drogue du poète reste un opiacé...

liens pour le chadoo: http://jclandry.free.fr/bouillerieSaigo … Saigon.htm
et sinon dans un autre poste je v te mettre des truc ke j'ai qui peuvent etre intéressant aussi


ah et je viens de lire que quelqu'un a mis que ton pavot blanc ne contient rien mais si c un pavot ancien ou non modifier il contient bien les substance c se pavot ke je recolte le blanc et il arche très pour pruvent les champs de pavot pharmaceutique cultive que du blanc. le pavot rouge contient prsque rien et le rose violet contient de tout en consentration différente. mais pour info même le coquelicot contient des substance comme la morphine codeine papaverine qui sont les principale de la plante. tu peut faire de la rachacha avec le coquelicot il t'en faudra beaucoup plus que pour le pavot blanc mais ça te fera la même chose.

Dernière modification par jujupiratek (07 décembre 2013 à  13:52)

Hors ligne

 

jujupiratek 
Nouveau membre
France
000
Inscrit le 07 Dec 2013
2 messages
Pavots, Opium et autres recettes


PAVOTS / OPIUM ET AUTRES RECETTES

L’opium est une substance psychotrope tirée du pavot qui est utilisé à  des fins récréatives et pharmaceutiques depuis plus de 3000 ans. L’opium est par définition le suc, le latex de la plante papaver somniferum. Il contient différents alcaloïdes utilisés à  des fins diverses, voici les principaux :

-Morphine :Alcaloïde représentant 5 à  16 % de la masse de l’opium. C’est le produit de base utilisé pour la fabrication de l’héroïne. La morphine est aussi très utilisé dans la pharmacopée pour ses vertus antalgiques. Cette substance est la plus intéressante au point de vue récréatif, notamment pour ces effets euphorisants.

-Codéine : Alcaloïde essentiellement antalgique et antitussif, il procure tout de même quelques effets psychotropes. Ce ne sera pas une substance a considéré comme très importante.

-Noscapine : Alcaloïde apparenté a la codéine provoquant aussi quelques effets psychotropes.

-Thébaine : Alcaloïde servant de précurseur à  la fabrication de morphine et de codéine grâce à  un procédé chimique complexe, la thébaine est surtout utilisée dans l’industrie pharmaceutique (ex : Vicodin ; Dilaudid ; Oxycodone etc…). Il n’aura pour vous que peu d’intérêt.

-Papavérine : Alcaloïde utilisé dans le monde pharmaceutique comme musculotrope, il n’aura pour vous aucun intérêt.

L’opium est de nos jours produit clandestinement et essentiellement pour fabriquer de l’héroïne. Les cultivateurs cherchent donc à  cultiver des plantes contenant un maximum de morphine (précurseur de l’héroïne). L’industrie pharmaceutique quant à  elle cultive des plantes riches en thébaine, évitant ainsi un détournement clandestin potentiel de leur production.
L’opium est quasi-exclusivement produit pour l’industrie de la drogue, le plus souvent dans des zones de non droit au climat et terrain adaptés. Voici les principales zones de productions :
-Croissant d’or : Comprend l’Afghanistan, l’Iran et le Pakistan. Cette zone est réputée pour sa production de très grande qualité. Le croissant d’or est aujourd’hui la référence dans la production d’opium, il est à  l’origine de la quasi-totalité de l’héroïne européenne (héroïne brune).

-Triangle d’or :Comprend la Birmanie, la Thaïlande et le Laos. Cette zone est aussi réputée pour sa production de qualité. On considère pourtant que la race des plantes utilisées par les cultivateurs locaux est de moindre qualité que celle du croissant d’or. L’opium du triangle d’or est de nos jours à  l’origine de l’héroïne consommée essentiellement en Amérique du Nord (héroïne blanche).
-Inde : Pays qui produit le seul opium encore légalisé par l’état pour l’industrie pharmaceutique. D’une qualité excellente, il est produit en petite quantité et reste très rare sur le marché de la drogue.

-Mexique et Colombie : Zone de production d‘opium récente, elle est considérée comme assez médiocre au vue du manque d’expérience des trafiquants et des races des plantes cultivées. Cette dernière critique est à  tempérer au vue des progrès récents des producteurs.

2.Éléments de botanique du papaver somniferum :


Les plantes utilisées pour la production d’opium sont les pavots et plus précisément les papaver somniferum. Il existe une quarantaine de variétés de papaver somniferum. Traditionnellement les plus utilisées pour la fabrication de drogue sont de variétés album et nigrum. Les plantes qui sont mentionnées plus bas sont celles ayant les taux de morphine les plus élevés.
Il ne vous sera donc pas fait mention d’une variété très réputé sur le Web : le tasmanian, une plante génétiquement modifiée pour l’industrie pharmaceutique et qui contient essentiellement de la codéine et de la thébaine. En vérité, les tasmanians sont divisés en deux souches : L’une, appelé « Norman » contiendrait essentiellement de la thébaine, l’autre souche, contiendrait essentiellement de la morphine. Le problème avec cette souche c’est que vous ne pouvez pas savoir en achetant des graines, laquelle des deux souches vous vous procurez. Une rumeur non vérifiée sur Internet émet l’hypothèse que les graines de tasmanians vendue pour leur vertu culinaire sont originaires de la souche riche en morphine. Il ne tient qu’à  vous de faire l’expérience ou non.
Les différentes variétés mentionnées ici sont divisées en plusieurs souches (souche : plante appartenant à  une même variété, mais qui possède des caractéristiques qui lui sont propres). Une souche considérée de qualité pour la production de morphine a souvent comme origine un lieu de production réputé pour la qualité de son opium. Ces différences viennent du fait que ces souches ont poussé dans un climat favorable et que les producteurs locaux ont sélectionné naturellement aux fils des ans les plantes les plus productives et contenants de fort taux d’alcaloïdes. On peut donc dire qu’une souche venant du croissant d’or est de meilleure qualité qu’une venant d’inde, elle-même meilleure qu’une autre venant du triangle d’or etc.…

Voici les différentes variétés qui sont les plus employées dans la production d’opium et leurs différentes souches associées. Cette liste n’est pas complète et elle est classée des variétés les plus fortes au moins fortes :

Papaver somniferum variétés :

Album : Variété la plus utilisée pour la fabrication de drogue, elle se caractérise par des fleurs et des graines blanches. Elle est communément appelée pavot à  opium blanc d’orient. Cette variété est divisée en de nombreuses souches qui portent généralement le nom de leur lieu de provenance. Voici une liste non exhaustive des meilleures :

Souches :

-White persian (persan blanc)
-Afghan blanc (afghani)
-Blanc du Pakistan
-Blanc d’inde
-Telia
-Galenia
-China White (blanc de chine)
-Burma golden triangle(triangle d’or de Birmanie)
-Thaï White (thaï blanc)

Nigrum :Variétéun peu moins utilisée dans la production de drogue car elle est moins riche en morphine, elle est tout de même très prisée dans certaine région du monde (Turquie, inde etc.…). Elle est communément appelée pavot à  opium noir, pavot à  oeillette et pavot bleu. Cette variété est aussi utilisée pour ses graines qui servent d’épices dans les pâtisseries et dans la fabrication d’huile de cuisine. Elle se caractérise par des fleurs plus ou moins violettes selon les souches et des graines bleu noir. Cette variété est divisée en de nombreuses souches qui portent généralement le nom de leur lieu de provenance. Voici une liste non exhaustive des meilleures :

Souches :

-Blue persian (persan bleu)
-Noir d’inde

Glabrum : Variété très utilisée dans la production culinaire (ses graines sont utilisées comme épices), elle est aussi cultivée pour ses propriétés psychotropes. Elle se caractérise par des fleurs et des graines blanches. Cette variété pousse très vite, elle est donc idéale pour une eventuelle culture en pot.

Giganteum :Variété qui se caractérise par la taille de ses gousses démesurées (environ grosse comme des balles de tennis) et par un haut rendement d’opium. La fleur est de couleur violette et la plante très haute.

Hen and chicken :Très riche en morphine, elle se caractérise par une gousse entourée par des gousses plus petites de même forme. Ceci explique l’appellation « poule et poussins »

Où trouver les graines ?

Ils existent plusieurs façons de trouver de bonnes graines. La meilleure façon est bien sûr de connaître un cultivateur clandestin qui vous procure des graines et qui peut attester de leurs qualités, mais c’est plutôt rare. Voici les méthodes les plus simples et les plus sures pour se procurer des graines de qualités :


Graines sur Internet :


-Les régles du forum m'interdise de vous lister les différents sites pouvant vous procurez des graines mais vous n'aurez aucun mal à  en trouver en vous servant du merveilleux google.


Autres méthodes :

Il vous a été fait mention plus haut que les graines de pavots de variété glabrum et nigrum sont très utilisées comme épice dans la tradition culinaire de certains pays. Vous avez aussi pu comprendre que la qualité d’une souche d’un pavot est étroitement liée à  son lieu d’origine. Il vous suffit donc de vous rendre dans de petites épiceries d’origine Iranienne, Afghane, Pakistanaise ou indienne et d’acheter des graines prévues initialement à  la cuisine. Ces différents pays utilisent les graines comme aliment dans leur plat traditionnel et leurs graines viennent pour la plupart de champs de pavot prévus à  la culture d’opium.
Les pays de l’Est comme l’Ex-Yougoslavie et la Russie ont aussi une tradition culinaire utilisant le pavot comme épice. De plus, ces pays sont réputés pour leur qualité de souche de pavot à  opium. C’est à  essayer (ex : le pavot de souche serbe a une excellente réputation).

Les graines de pavot peuvent se conserver facilement entre 2 et 4 ans dans un endroit frais, sec, et sombre (ex : bac à  légume du réfrigérateur).

3.Instructions pour la culture de vos plantes :

Voici la partie la plus importante. En effet, plus une plante est cultivée dans de bonnes conditions, et plus elle produit un opium de qualité, riche en alcaloïdes.
Mon conseil est de faire pousser différentes souches la première année. Vous testerez ensuite séparément chacune d’entre elles. Une des différentes souches cultivée, qui aura les meilleurs effets, les meilleurs rendements, un mode de culture facile et efficace sera sélectionnée. Au cours des prochaines années de culture, vous ne produirez de l’opium qu’à  partir de cette souche. Ensuite, vous procéderez à  une sélection des meilleurs pieds parmi cette souche pour la culture des années à  venir (cf : paragraphe sélection).

Développement général de la plante :

De la germination à  la phase finale il se déroule environ 120 jours. Les fleurs éclosent au bout de 90 jours (entre le mois de mai et juin), les pétales restent fixés environ 2 à  4 jours avant de tomber pour laisser mûrir les gousses ou têtes de pavot. Chaque pied possède entre 3 et 7 capsules. Les pavots aiment le soleil, des températures peu élevées et une pluviométrie pas trop abondante.

Sol et exposition :

L’exposition du terrain doit être au maximum orienté plein soleil, à  l’abri des vents, préférablement dans un endroit situé en altitude (environ 800 m) pour éviter les trop grosses chaleurs. Le sol est préférablement choisi avec une légère pente pour faciliter le drainage de l’eau.
Le sol doit être limoneux sableux, toujours travaillé en profondeur sur environ 30 cm afin qu’il soit bien meuble et bien aéré. En effet, les pavots aiment les sols qui ne retiennent pas trop l’eau, et ils possèdent une racine principale comme les carottes qui ont besoin d’un sol meuble pour se développer en profondeur.
Enfin, l’acidité du sol idéal a un PH de 6 pour améliorer le rendement de la plante en morphine, mais jamais plus acide (PH 7 par défaut).

Période des semis :

-Automne : C’est la période la plus conseillée pour un meilleur développement de vos plantes et donc un meilleur rendement de votre récolte. Semis en pleine terre aux alentours de mi-septembre.

-Printemps : Le plus tôt possible dans l’année après la disparition des dernières gelées. Semis en pleine terre de fin février à  début mars.

Les graines commencent à  germer des 15°C.

Germination et développement :

Pour semer les graines, vous devez les parsemer directement sur la surface de la terre préalablement préparée, puis, les recouvrir avec une fine couche de terreau à  semis ou terreau à  cactus (2 à  5 millimètres maximums).”¨
Pendant la germination, il faut garder la terre très humide. La germination est rapide et les jeunes pousses apparaissent en l'espace d'une à  deux semaines.”¨ Pendant la première semaine, vous devez effectuer un arrosage une fois par jour à  l’aide d’un pulvérisateur pour ne pas détremper le sol et endommager les jeunes racines : attention aux moisissures.
Après la première semaine, vous devez laisser la surface de la terre se dessécher car les jeunes pousses risquent de pourrir s’il y a trop d’humidité. Il faut donc garder la surface de la terre sèche mais arroser tout de même assez pour que les jeunes plants ne meurent pas de soif jusqu’à  ce que les feuilles secondaires (2éme paires de feuilles) apparaissent.
Après un mois, les plants ayant atteint 7-10 cm de hauteur sont considérés comme en place et doivent être éclairci : un espace de 30 cm est laissé entre chaque pied. Sélectionnez les plants les plus beaux et robustes en apparence. Faites attention pendant cette période à  l’excès d’humidité et aux éventuels nuisibles (limaces ; escargots).
Le deuxième et le troisième mois après la germination sont bien moins gourmands en arrosage et en soins. Arrosage environ une fois par semaine, mais vous devez parfois laisser le sol se dessécher pour stimuler le développement des racines.
Assurez un désherbage régulier et un binage de vos plants quant ils semblent bien en place.
Au moment de la floraison, il ne faut arroser que si la plante présente des signes de déshydratation. À la tombée des pétales, il est absolument impératif d’arrêter tout apport en eau pour laisser les alcaloïdes se concentrer.
(Le pavot peut-être cultivé en utilisant les différentes phases du calendrier lunaire pour améliorer son développement et son rendement).

Engraissage :

Les pavots sont des plantes gourmandes en nutriments. Il est conseillé si vous cultivez des pavots pendant plusieurs années d’opérer une rotation des cultures pour laisser régulièrement les sols se reposer. Les pavots ont besoin de tous les nutriments représenté normalement dans le sol (N ; P ; K) mais les concentrations en alcaloïdes, notamment la morphine augmente avec des sols riches en Azote et en Phosphate. Avant les semis, le sol doit donc être enrichis avec des engrais naturel fortement azotés et phosphatés. Pour cela, il vous est préconisé une fumure au choix de fumiers de vache, mouton, cheval, poule ou guano (couvre les besoins en azote), additionné de phosphate naturel tel que poudre d’os, phosphate minéral naturel, farine d’arête de poisson (couvre les besoins en phosphore) et également d’un amendement légé au compost et algue marine (couvre les faibles besoins en potassium).
Après environ un mois de croissance, vous pouvez commencer à  fertiliser vos pieds. Des engrais naturels sous formes liquides, riches en azote (stimule la fabrication de morphine) comme : sang séché, corne broyé et purin d’orties sont appliquées une fois toutes les deux à  trois semaines jusqu'à  la floraison. Évitez tous les engrais riches en potassium pendant la période de floraison qui sont néfastes pour le rendement en morphine des pavots.

La récolte :

Le moment de la récolte se situe entre 7 à  15 jours après la tombée des pétales.
Voici les signes de maturité que l’on doit observer avant de récolter :

-Couleur de la gousse d’un vert foncé aux reflets bleutés.

-Un grossissement rapide et récent de la gousse.

.L’apparition d’une cire blanche sur la gousse pouvant être retiré avec les doigts

-L’endroit ou les pétales sont fixés avant qu’ils ne tombent forme une petite couronne. Cette couronne au moment de la récolte doit être de couleur grise ou noire.

-Enfin, le plus important : Les pointes de l’opercule de la capsule doivent être dirigé vers le ciel.

La sélection :

Une sélection des graines de votre souche est préconisée pour améliorer aux fils des ans la qualité de cette dernière. Vous observerez tout au long de la culture : les pieds les plus beaux, aux capsules les plus grosses et aux meilleurs rendements. Ces pieds seront marqués et une des capsules de ce pied sera amenée à  maturité sans la récolter. Les graines provenant de cette capsule seront utilisées comme semence pour les prochaines années.

4.Recettes

Opium brut :

-La fabrication d’opium brut nécessite un nombre important de pavots : au moins une cinquantaine.

-La récolte débute quand les gousses ont atteint leurs maturités (cf : les signes de maturité).

-La récolte de l’opium consiste à  extraire le latex de la plante par l’incision de la capsule mûre.

-Pour pratiquer ces incisions il faut avant tout vous fabriquer un outil spécifique : cet outil proprement dit consiste à  accrocher 3 ; 4 lames de cutters ou de rasoirs parallèles entre elles sur un manche en bois. Chaque lame est espacée l’une de l’autre d’un espace d’environ 1mm. Les lames une fois fixées ensemble doivent dépasser de 1mm afin que l’incision de la capsule corresponde environ à  cette profondeur. La profondeur des incisions peut varier en fonction des différentes souches cultivées, c’est à  vous d’expérimenter les différentes profondeurs d’incision en fonction de vos pieds.
-Il existe deux techniques d’incision :

-Verticalement : Chaque capsule est incisée de bas en haut à  l’aide de votre outil, verticalement ou parfois légèrement en diagonale. Les incisions suivantes doivent se faire sur une face de votre capsule non incisée au préalable Cette technique est moins productive que la prochaine mais elle à  l’avantage d’être très pratique, notamment lors du raclage du latex sur la capsule.

-Horizontalement : Chaque capsule est scarifiée horizontalement toujours en commencent par le sommet de la capsule. Un cercle est formé autour de la gousse, mais ne doit en aucun cas être complètement fermé pour permettre au latex de s‘écouler correctement. Les incisions suivantes sont pratiquées en descendant progressivement vers le bas de la capsule et doivent se faire sur une face de votre capsule non incisée au préalable.

-Les incisions doivent se faire en fin d’après-midi afin d’éviter que les températures trop chaudes empêchent un écoulement adéquat du latex à  cause d’une coagulation de ce dernier trop rapide.

-Assurez vous de l’absence d’intempéries, de rosée du soir et du matin les jours de récolte pour ne pas endommager votre produit.

-Vous devez laisser couler le latex environ 10 à  12 heures avant de le récolter. Une fois le latex écoulé il s’oxydera au contact de l’air et prendra une teinte de marron à  noir.


-Le latex durcit est alors raclé à  l’aide d’une spatule métallique (ex : outillage spatule Stanley), lame de couteau, petite cuillère, puis, est mis dans un récipient ouvert à  l’air libre.

-Toutes ces opérations peuvent êtres renouvelés les jours suivants autant de fois que la capsule produit du latex. Néanmoins la teneur en alcaloïdes va diminuer alors que les opérations de récolte vont se multiplier. Une série de 3 à  6 scarifications + écoulement du latex par capsules est préconisé avant de considérer que la récolte n’est plus rentable. Après trois scarifications, la plante continue à  fournir un latex qui est quasiment dépourvu de morphine mais contenant toujours de la codéine.

-Une fois l’opium récolté, il est laissé à  l’air libre au soleil jusqu’à  séchage complet, le latex aura alors la couleur et la texture du hachisch. Cet opium pourra être conservé plusieurs années dans une boîte hermétique, à  l’abri de la lumière, de l’humidité et des changements brutaux de température.

-Vous récolterez environ 100mg d’opium brut pour chaque capsule.

-Cet opium est principalement ingéré oralement, et rarement fumé
Opium raffiné ou opium cuit (opium fumable) :

-Pour toutes les recettes qui suivent utilisant la chaleur, il est très important que l’opium ne soit pas chauffé à  plus de 85°C. Au-dessus de cette température, il y a destruction des alcaloïdes par la chaleur. Utilisez donc un thermomètre de cuisson afin de rester toujours en dessous des 85°C ; 80° C est une température idéale pour être plus sur.

-L’opium brut est coupé en petit morceau puis mis dans une casserole avec de l’eau, de préférence préalablement filtrée pour enlever toutes traces de chlore. L’eau et l’opium ont comme ratio : 1 volume d’opium pour 10 volumes d’eau.

-Cette eau est amenée à  un PH de 6 à  6,5 à  l’aide soit :

-Acide citrique
-Acide chlorhydrique (permet la transformation des alcaloïdes en chlorhydrates)
-Vinaigre blanc (l’acide acétique du vinaigre transforme la morphine en 6acétylmorphines qui est un produit plus fort).

-L’eau acidifiée permet aussi une meilleure dilution des alcaloïdes dans l’eau.

-Le mélange eau acidifié + opium est mis à  chauffer à  feu doux pendant 1 à  2 heures. La morphine se dilue parfaitement dans l’eau chaude.


-Pendant toute la cuisson, de l’eau est rajoutée pour pallier son évaporation et pour garder le même volume de départ. Attention au changement de PH qui doit tout au long de la cuisson être rectifié.

-Remuez régulièrement le liquide tout au long de la cuisson pour une homogénéisation parfaite entre l’eau et l’opium.

-Après 1 à  2 heures de cuisson, le liquide encore chaud est filtré dans un filtre à  café ou un linge aux mailles fines (ex : filtre à  fromage). Avant la filtration, les filtres doivent être préalablement mouillé avec de l’eau chaude pour éviter toutes précipitations éventuelles des alcaloïdes dans ces derniers.

-Le liquide récupéré peut-être filtré plusieurs fois selon la pureté du produit attendu. Attention, la filtration enlève les cires et matières végétales de l’opium (c’est le processus recherché), mais capte un certain nombre d’alcaloïdes. Une éventuelle solution consiste à  garder les cires filtrées pour ultérieurement recommencer le processus décrit ici, avec moitié moins d’eau, afin d’en extraire les alcaloïdes conservés par les résidus de filtration.

-Une fois filtré le liquide est mis dans un plat, et l’eau en surplus est évaporée au four à  une température de 70°C. Vous pouvez aussi mettre le liquide filtré dans une casserole et doucement faire évaporer l’excès d’eau à  feu doux (température : 80°C).

-Lorsqu’une pâte ressemblant à  du miel liquide commence à  se former dans votre plat où votre casserole cette dernière est retirée de la source de chaleur puis étalée sur une plaque de four, et enfin, mise à  sécher au soleil.

-Après séchage, la texture de votre produit final doit ressembler à  une pâte à  tartiner très épaisse.Cet opium pourra être conservé plusieurs années dans une boîte hermétique, à  l’abri de la lumière, de l’humidité et des changements brutaux de température.
-L’opium ainsi obtenu, contient autant d’alcaloïdes que l’opium brut mais moins de matières végétales irritantes pour les voies respiratoires.

Techniques permettant de fumer l’opium :

Il existe différentes manières de fumer l’opium, mais la règle principale est de faire vaporiser l’opium à  de faibles températures plutôt que de véritablement le brûler comme on peut le faire avec du tabac ou de la marianiste (l’intérêt étant toujours de protéger les alcaloïdes à  de fortes températures).

-Votre opium cuit devra être séché au four ou au soleil jusqu’à  obtenir une pâte la plus dure possible. Cette pâte sera réduite en poudre très fine grâce à  un pilon, et sera fumée sur une feuille d’aluminium avec une paille, comme pourrait l’être de l’héroïne (technique : chasser le dragon).
-De l’opium cuit ayant pour consistance de la pâte à  tartiner sera façonné sur une aiguille d’une quinzaine de cm à  l’aide de la chaleur d’une petite lampe à  pétrole ou à  huile. Pour être façonné, la boulette sera approchée très prudemment de la lampe afin de ne pas brûler votre produit. Une fois façonné, cet opium devra ressembler à  un petit pois. Cette préparation de l’opium à  pour intérêt, outre l’effet de le modeler, de déshydrater l’opium.
-La boulette que vous aurez obtenue par l’opération précédente sera fumée directement sur l’aiguille, en étant chauffée par l’application d’une autre aiguille (préalablement chauffé a blanc) sur votre boulette. Une vapeur se dégagera de votre opium et sera aspirée à  l’aide d’un large paille en papier, tenue dans votre bouche.
-Une même boulette, préparée comme il vous a été appris précédemment, sera mis dans le foyer d’une pipe à  opium. La boulette déposée dans le foyer de votre pipe par l’intermédiaire de votre aiguille conservera un petit trou en son milieu. Ce sera par ce trou que la vapeur de votre boulette sera aspirée. La boulette dans votre pipe sera approchée délicatement sur une source de chaleur (lampe à  pétrole ou à  huile, aiguille chauffer à  blanc) afin de vaporiser et fumer votre produit.
-La source de chaleur permettant de vaporiser votre opium pourra aussi être la pointe d’un fer à  souder électrique.

RACHACHA :

-La rachacha est par définition une décoction de têtes de pavots. L’opération consiste à  isoler les alcaloïdes des matières végétales par le même processus utilisé dans la recette de l’opium cuit.

-Les capsules arrivées à  maturité sont coupées avec 2 à  3 cm de leur tige. Ces tiges sont juste après la coupe plongées dans de l’eau bouillante ou brûlées, afin de provoquer la coagulation du latex et éviter toutes pertes.

-Ces têtes sont mises à  sécher plusieurs jours au soleil.

-Le séchage finit, les capsules sont débarrassées de leurs graines et de leur opercule, puis, elles sont lavées à  l’eau clair (ces opérations permettent d’éliminer des histamines contenues dans la plante et qui provoquent des effets secondaires désagréables).

-Ces capsules lavées sont broyées à  l’aide d’un moulin à  café afin d’obtenir une mouture des plus fines possibles.

-Arrivé à  ce stade, vous vous retrouvez avec de la poudre de tête de pavots qui peut être considéré comme de l’opium brut. Le ratio eau acidifiée + poudre de tête de pavot est toujours de 1 pour 10 ; La filtration ; Les températures à  respecter pendant la cuisson et les techniques de réduction du produit final reste les mêmes que dans la recette de l’opium cuit.

-Le temps de cuisson de votre poudre de pavots dans l’eau avant filtration est de 6 à  8 heures.

-La poudre récupérée lors de la filtration est parfois recuite avec moitié moins d’eau que la première fois pour en extraire les éventuels alcaloïdes oubliés, mais le produit obtenu est de moindre qualité.

-Les techniques de séchages et de conservations du produit sont les mêmes que pour l’opium cuit. La rachacha doit ressembler à  la fin de ce processus à  un miel épais presque noir au goût très amer.

-La rachacha est ingérée oralement sous forme de boulette de la taille d’un petit pois dans une feuille de papier à  rouler.

- En tout, le processus prend une quinzaine d’heures


Thé de pavots :

-Le produit de base pour faire du thé de pavots est de la poudre de tête de pavots, récolté, et préparée comme indiqué dans la recette précédente.

-Le dosage pour une personne se situe entre 3 et 7 capsules. Le dosage varie en fonction de la variété de vos plantes et de la façon dont vous les avez cultivées.

-L’utilisation d’une cafetière à  piston est recommandée pour cette recette, mais vous pouvez très bien utiliser une casserole ; un treillis métallique très fin ou un linge quelconque en guise de filtre.

-Deux tasses d’eau préalablement filtrées sont mises à  bouillir. Quand l’eau bout, vous devez sortir la casserole du feu, et attendre 1 à  2 minutes que l’eau commence à  refroidir. Ensuite, vous devez faire macérer la poudre de pavots avec l’eau et un jus de citron, pendant 15 à  20 minutes.

-Le liquide est régulièrement remué pour une homogénéisation parfaite entre l’eau et la poudre.

-Ce liquide est ensuite filtré.

-La poudre récupérée dans les filtres peut servir pour un nouveau thé avec moitié moins d’eau, mais il sera beaucoup moins fort que le précédent.

-Ce thé peut être bu assaisonné de miel et de différentes épices pour masquer le goût très amer des pavots.

5.Trucs et astuces :


-Le jus de pamplemousse blanc et uniquement le blanc est un potentialisateur des effets des opiacés. En effet, le pamplemousse agit sur une enzyme du foie responsable de la dégradation des opiacés. Buvez un grand verre de 33cl de jus de pamplemousse 30 minutes avant une prise d’opiacés.

-Un thé bien chaud pris juste après l’ingestion orale d’opiacés accélère le début des effets.

-En ce qui concerne toutes les préparations à  base de cuisson (opium cuit ; rachacha ; thé de pavots), il vous sera conseillé de conserver les liquides issus de votre première filtration et de les stocker dans un coin. Les résidus récupérés dans les filtres feront l’objet d’une seconde extraction effectuée avec moitié moins d’eau. L’extraction finit, le résultat de la procédure sera rajouté à  la première extraction et tous les différents liquides seront réduits dans une même casserole. Cette procédure permet de fabriquer plus de produit, mais prend beaucoup plus de temps.

-Espacez chaque prise d’au moins une semaine afin d’éviter tous problèmes éventuels d’addiction. Les prises qui sont espacées dans le temps vous évitent aussi une accommodation aux produits.

-Pour pallier les démangeaisons provoquées par les opiacés (principalement due à  la codéine) vous pouvez prendre un anti-histaminique non-sédatif (Cetrizine ; Aerius ; phenergan) une demi-heure avant toutes prises d’opiacés.
Reputation de ce post
 
Merci pour ce post à  la fois synthétique, précis et complet! Y.

Hors ligne

 

LLoigor 
Modérateur
Russia
1500
Inscrit le 08 Aug 2008
10029 messages
Merci de citer les sources a la fin d'un copié/collé :
http://lucid-state.org/forum/archive/in … -9531.html

LLoigor merci-1

Вам не нужно делать ничего, кроме перевода подписи

Hors ligne

 

Fantong 
Nouveau membre
Hong Kong
000
Inscrit le 03 Nov 2013
3 messages
Bonjour,
Physique et psychique de l'opium, de Nguyen Te-Duc-Luat, comporte de nombreux conseils…
Livre ancien, mais toujours pertinent.
[url=Physique et psychique de l'opium[/url]Physique et psychique de l'opium[/url]

Fan Tong

Hors ligne

 

pierre
Web-Administrateur
4700
Inscrit le 15 Sep 2006
16085 messages
Blogs
Nous n'acceptons pas les pubs que ce soit pour un livre ou autre chose. A part si tu en fait un commentaire détaillé et que ça nous apporte quelque chose.
Pierre

Hors ligne

 

KingMolok 
Nouveau membre
Suisse
000
Inscrit le 02 Oct 2015
2 messages
Bonjour à  tous. Je me trouve en face d'une énigme: j'ai trouvé (oui trouvé!) plus de 500g d'un produit que je ne connais pas mais qui pourrait bien être de l'opium... En fait je vois pas ce que ça peut être d'autre! Comment pourrais je savoir si c'en est et de quelle qualité il est (si c'en est) ? ?
J'en ai mangé mais tard le soir et en fumant de l'herbe du coup je sais pas ce qui m'a fait dormir. J'ai essayé d'en fumer (ce qu'il faut pas) dans des cigarettes roulées j'ai bien l'impression que ça fait quelque chose mais ça fait aussi un peu mal à  la tête. D'autre part il a une odeur forte et très (trop?) proche de l'odeur de la terre(mais ce n'est pas de la terre ça bulle en brûlant). La texture est comme décrite partout sur le net: une pâte très grasse noire et devenant brune à  brune claire en séchant... 2 amis ont gouté en clope un petit peu et disent ne rien ressentir (il parait que le fumer comme ça ne fait rien et en plus les 2 sont sous méta ce qui n'est pas mon cas) De plus je ne trouve personne en ayant déjà  vu ou gouté pouvant confirmer ou infirmer mes suppositions. Enfin je précise que là  où je l'ai trouvé, a moitié caché dans une zone difficile d'accès et non fréquentée de bois a deux pas de la ville, et comme il était conditionné en grosses boules de 70g environ je doute fort qu'il s'agisse d'un vulgaire produit de coupe. Je suis sûr à  70% que c'en est mais comment l'être à  100%?
De plus j'ai pas trop envie de garder tout ça trop longtemps j'ai déjà  eu des soucis avec la justice et là  ça me coûterait extrêmement cher de me faire prendre. Je n'ai pas envie non plus de me prendre tout tout seul ni de le jeter, étant donné ma pauvreté et sa potentielle valeur mais je ne vendrai pas non plus d'opiaces à  des non-connaisseurs... Bref je suis coincé alors d'abord pouvez vous m'aider à  définir ce que c'est avant tout ? Merci de m'avoir lu et excellente journée à  vous, n'hésitez pas à  me répondre par mail et ne vous inquiétez pas Luca ceccere n'est pas mon vrai nom smile Merci

Hors ligne

 

KingMolok 
Nouveau membre
Suisse
000
Inscrit le 02 Oct 2015
2 messages
Voilà  à  quoi ça ressemble (je l'ai conditionné comme ça, je l'ai trouvé en vrac)
/forum/uploads/images/1443/1443788265.jpg
Reputation de ce post
 
Une image de ce post a été selectionnée pour être mise en valeur sur la page d'accueil. (fi

Hors ligne

 

Mascarpone 
Vieux clacos corse pas coulant
France
100
Inscrit le 19 Sep 2015
4222 messages
Salut,

Tu parles d'une odeur de terre......Moi j'assimile plus ça à  une espèce d'odeur de ....suppositoire! très caractéristique, si tu as déjà  fumé de l'héroine, quand tu brûles de l'op c'est un peu la même odeur. Sinon, si il est frais, ça colle un peu aux doigts comme du caramel et l'odeur sans le brûler est une odeur d'humus un peu, très végétale en tout cas.

L'idéal serait de pouvoir faire tester la substance. Sinon, essayer en fumant une petite boulette selon la méthode (sans pipe) que tu devrais trouver sur le forum en cherchant un peu....

Evites peut être de le bouffer tant que tu ne sais pas ce que c'est, car même si c'est de l'op, vu que tu ne sais pas d'où il vient, ça pourrait aussi être un op bourré d'alcaloïdes indésirables (comme celui fait à  partir de pavots destinés à  produire plus de thebaine ou de codeine ou de papaverine que de morphine) et là , je t'assures que tu ne kifferais pas du tout les effets...

Take care...

Qui pète plus haut que son cul, fini par se chier dessus!
Le pire con, c'est le vieux con, car on ne peut rien contre l'expérience!
Ce qui est bien chez les félés, c'est que de temps en temps ils laissent passer la lumière!

Hors ligne

 

Horrorshow 
Psycho sénior
France
000
Inscrit le 09 May 2014
851 messages
Si tu veux vraiment le tester, l'opium soit ca se mange, soit ca se fume seulement avec la technique 'hot knife'.

J'ai remarqué que les bulbes de coquelicots écrasés ont une odeur assez proche de l'opium, (le coquelicot est un pavot comme la plante avec la quelle on fait l'op).

Si c'est de l'op ,du bon et que t'es naïf aux opis un gramme te tiendra quelque jours .

PS : Si tu sais pas quoi en faire , je suis la lol

Edit : Ca a un gout très très amer .

Dernière modification par Horrorshow (02 octobre 2015 à  16:05)

Hors ligne

 

KingMolok 
Nouveau membre
Suisse
000
Inscrit le 02 Oct 2015
2 messages
Merci de ta réponse. C'est bien une odeur d'humus. Et oui il y a une ressemblance avec l'odeur de l'héro quand il est brulé mais ça sent toujours principalement l'humus... Je pense que c'est bien du somniferum sinon je serai malade... Mais je trouve les effets légers voire très légers. Je vais continuer à  me renseigner. Take care too! Bonne soirée smile

Hors ligne

 


Répondre Remonter


Pour répondre à cette discussion, vous devez vous inscrire

Sujets similaires dans les forums, psychowiki et QuizzZ

[ Forum ] Culture - Planter des Papaver somniferum
par Lika, dernier post 31 mai 2019 à  18:24 par PSYCHOCRACK
  17
[ Forum ] Graines de papaver somniferum en Europe ?
par herngest, dernier post 03 août 2017 à  11:46 par herngest
  3
[ Forum ] Question (très probablement débile) sur le papaver somniferum
par MissySippi, dernier post 04 août 2017 à  04:01 par MissySippi
  3
  [ PsychoWIKI ] Papaver somniferum (Pavot à Opium), effets, risques, témoignages

Psychoactif en Images
Plus d'images psychoactives
En ce moment sur PsychoACTIF  
 Psychoactif 
Ces biais cognitifs qui nous desservent
Il y a 9jAnnonce de Equipe de PsychoACTIF
 Psychoactif 
Bonne année psychoactive !
05 janvier 2023Annonce de Equipe de PsychoACTIF
 Appel à témoignage 
Les poussières liées à l'injection : demande de témoignages
Il y a 2jCommentaire de Psychonogeek (4 réponses)
 Appel à témoignage 
Quelles cocaïnes ne se basent pas au bicarbonate ?
Il y a 1jCommentaire de AmyW (9 réponses)
 Forum UP ! 
Bad trip - Bad trip kétamine shit
Il y a 16hDiscussion sans réponse depuis 12h
 Forum UP ! 
After effect xanax
Il y a 16hDiscussion sans réponse depuis 12h
 Forum 
État de la zic dans l’héxagone.
Il y a moins d'1mnCommentaire de L'Apoticaire dans [Au coin du comptoir.....]
(1 réponse)
 Forum 
Actualité - Que pensez vous du tercian ?
Il y a 34mn
1
Commentaire de L'Apoticaire dans [Médicaments psychotro...]
(14 réponses)
 Forum 
Dosage - LSD 1000ug info et question
Il y a 1hNouvelle discussion de cid19 dans [LSD 25...]
 Forum 
Coke + taz
Il y a 3hCommentaire de Petrograd dans [Cocaïne-Crack...]
(1 réponse)
 Forum 
Addiction - Mdma/ Perte de contrôle et dégoût..
Il y a 4h
1
Commentaire de AmyW dans [MDMA/Ecstasy...]
(2 réponses)
 Forum 
Forum - Effriteuse pate
Il y a 4hNouvelle discussion de Asmog dans [Utilisation du site P...]
 Forum 
Produits de coupe - Coupée aux amphets, ou cocaéthylene?
Il y a 5hCommentaire de L'Apoticaire dans [Cocaïne-Crack...]
(10 réponses)
 Forum 
Interaction & Mélange - Interaction médicamenteuse
Il y a 5hCommentaire de AmyW dans [Psilocybe - Champigno...]
(2 réponses)
 Blog 
Trip report - 1er Spacecake
Il y a 6hCommentaire de Chakpa dans le blog de Chakpa
(2 commentaires)
 Blog 
Ma première fois...
Il y a 12hCommentaire de Mal-être dans le blog de Yuyummy14
(2 commentaires)
 Blog 
Ces biais cognitifs qui nous desservent
Il y a 15h
7
Commentaire de AnonLect dans le blog de Equipe de PsychoACTIF
(14 commentaires)
 
  QuizzZ 
Testez vos connaissances sur l'histoire de la réduction des risques
Dernier quizzZ à 02:33
 PsychoWIKI 
Méphédrone (4-MMC), effets, risques, témoignages
 Topic epinglé 
Neurchi 2 Psychoactif
 Nouveaux membres 
A_Coffee_Without_Sugar, Florian1091, Higgins, Wimoy30 nous ont rejoint et se sont présentés les trois derniers jours.
S'identifier

Mot de passe oublié

Morceaux choisis 

 Ces biais cognitifs qui nous desservent
par AnonLect, le 28 Jan 2023
Salut les psychos, Pour compléter le super poste de MG, quelques chaines Youtube qui sont à mon sens une base indispensable pour justement éviter ces biais, et les erreurs de raisonnement en général : Hygiène mentale : : chaine ludique, vidéos d'environ 10-20 min en moyenne, qui apportent l...[Lire la suite]
 Comment je gère l’après conso
par cependant, le 26 Jan 2023
Salut, ça me parle ton rituel d'après conso ! Dans des discussions intéressantes (mais parfois laborieuses) que nous avions eu en tant qu'équipe de PA invitée parmi des « pros » de l'addicto sur la coke, nous mettions en avant exactement cela. Pour certaines personnes, le recours à des dow...[Lire la suite]
 Les poussières liées à l'injection : demande de témoignages
par tranxène50, le 24 Jan 2023
Salut A l'époque j'ai fait bcp de poussière et des très grosse! Quand tu a abitude en faire du reconnaît bien les premiers symptômes quand il arrive. Je commençais à avoir froid puis le mal de tête qui s'installe et c est de pire en pire. commence a tremblé comme un dingue de plus en plus...[Lire la suite]
Tous les morceaux choisis
Les derniers champis

bon courage, remet toi bien. Et TOI prend soin de toi ;). dans [forum] Mdma/ Perte de contrôle et dégoût..
(Il y a 7h)
Merci pour ton texte argumenté ! dans [forum] 3-mma second test (j'adore)
(Il y a 7h)
C'est vrai, faut trouver son chemin dans [forum] Comment avez vous réussi à arrêter ou baisser la coke ?
(Il y a 11h)
Texte mis dans les morceaux choisis de Psychoactif. (Morning Glory) dans [commentaire de blog] Ces biais cognitifs qui nous desservent
(Il y a 13h)
merci à toi pour ta réponse vraiment sympa . dans [forum] dosage 4f-mar pour habituer de stuimulants.
(Il y a 18h)

Pied de page des forums