1,4-Butanediol / PsychoACTIF

1,4-Butanediol

Publié par ,
24849 vues, 23 réponses
behemecoatyl 
Nouveau membre
000
Inscrit le 30 Aug 2013
3 messages
Bonjour,

Suite à  une soirée où nous devions tester pour la première fois du MDMA, malheureusement ou pas, l'expérimenté d'entre nous l'a testé, avant d'acheter pour tous et il a jugé qu'il y avait trop d'amphétamine.
Nous nous sommes retrouvé avec notre bonne vieille herbe, et je ne m'en plains pas, je préfère être "poser" et il m'est venu une idée.

J'ai accès à  un tas de drogue et précurseur de drogue, alors pourquoi pas essayer le GHB...Mais il en restait trop peu pour moi et des amis, alors j'ai cherché sur le net et Wikipédia m'a donné l'idée de partir sur 2L de 1,4-butanediol.
J'avais peur d'essayer seul, mais encore plus si c'était dangereux pour mes amis, donc j'ai essayé seul le soir, sans alcool biensûr, une faible dose, puis le lendemain une plus grosse (amer, même dans l'eau)...
Et je suis tomber sur ce forum, mais je me pose 2 questions :

- Vos produits sont-ils aussi pur (99,98%) que celui que je vais prendre, car je compte passer de 0.4mL à  2x1mL en 30min? Et la marge de manœuvre est faible et risquer.
- Le BD fait office d'alcool dans l'organisme et alcool+GHB c'est dangereux, es qu'il faille que je suive le même dosage que pour le GHB/GHL?

Je voudrai proposé à  mes amis une prise sans risque mais avec effet, quitte a être 15minutes sous effet et à  renouveler dans 1 heure voir 2.

C'est très difficile de passer la consommation de produit "naturel" à  ceux de "synthèse" en dehors d'une soirée où l'on pourrait te proposé un comprimé de Na-GHB et là  tu as sois aucun effet mais pas grave tu es soule, ou de vraiment apprécié la soirée (à  finir avec un tatouage incomplet sur la fesse, et le reste de celui-ci sur celle de tes amis), sois un bad-trip ou le coma.
Là  je propose un test à  des amis, voir si nous allons en consommer dans de future soirée, je peux chercher mon safe-spot, mais je peux pas me permettre de les laisser avec 50mL de DB ... j'ai peur aussi pour eux : addict ou overdose.

En suivant vos conseils, je me suis muni de seringue de 1 et 10mL, et j'aimerai votre avis sur la situation même si il faille que je renonce à  cette première fois test ou que non j'ai assez de recul pour prévenir les risques...

Hors ligne

 

1joker 
Nouveau Psycho
000
Inscrit le 12 May 2013
187 messages
Blogs
Salut je pense que tu prends des risques inconsidérés pour une première conso tu  veux shooter des produits dont tu ne connais pas l'effet sur ton organisme je serais toi je prendrais d'abord en petit quantités en para et fait le test d'allergie! et si j'étais toi je ne mettrais pas ce mode de consommation dans les mains de mes potes tu ne veux quand même pas risquer de foutre un de tes pote dedans! et n'oublie jamais que un accident c'est très vite arrivé alors fait gaffe à  toi et tes potes; )

Le temps est un grand maître mais dommage qu'il fini toujours par tuer c'est élèves !

Hors ligne

 

behemecoatyl 
Nouveau membre
000
Inscrit le 30 Aug 2013
3 messages
Ok, sans soucis je laisse ça en suspend.
Merci

Hors ligne

 

pierre
Web-Administrateur
3500
Inscrit le 15 Sep 2006
15796 messages
Blogs
joker, tu te trompe complétement, il n'a jamais parlé d'injecter !!! La seringue c'est pour doser.

D'après ce que j'ai leu, il faut commencer à  1,5-2ml selon le poids, et ne jamais dépasser 3ml.

Hors ligne

 

X-Over 
Nouveau membre
000
Inscrit le 13 May 2013
9 messages
Salut behemecoaty,

Écoute je suis très familier du 1,4-Butanediol, que j’appelle : Mon élixir de vie ! Avant de l’expérimenter j'ai essayer le GHB ainsi que le GBL. Pour ma part, j'affirme haut et fort !!! Que le 1,4 est de loin mon préférer ! Et ce malgré tous le mal que l'ont en dit sur les divers forum spécialisé. Et j'ai un groupe d'amies d'environ une dizaine de personne qui en sont venus au même conclusion que moi...

De toute façon les détracteurs de ce produit, l'on de toutes évidence jamais expérimenté ou mal expérimenter, genre, dose a la gorger, au bouchon, mélanger à  de l'alcool, etc. etc.

Le plus souvent on le compare a l'antigel que l'ont mes dans le radiateur des voitures l'hiver pour empêcher de geler !!! Pourtant ce produit a point de congélation a +19 degré celcius !!! Je me vois vraiment mal mettre ça dans le radiateur de ma voiture avec les hivers qu'on à  ici au Québec !!!

Je l'achète sur le net de trois source différente, a une pureté de 99.5%. Et a chaque fois, toujours exactement, le même produit, avec la même pureté !!! Ce qui est très sécurisant comparé au GHB ou GBL acheter sur la rue !!!

Voici ce que je te conseil au niveau du dosage : Tu doit trouver ta dose sweet-spot... Qui ce situe généralement entre 1 et 3 ml. Dans mon cas, (je mesure 1,85 mètres et je pèse 106 kilos) c'est 2,5 ml. pour commencer et je re-dose au 3 heures avec 2 ml.... Je te conseil de commencer 1 ml. Mesurer une mesure graduer au .5ml. Après 1 heure si tu na pas ressentit d'effet, re-dose un autre ml, avec l'effet d"addition tu en seras a 2 ml, tu devrais commencer a sentir l'effet au max 30 minutes plus tard ! Si c'est trop tu vas vouloir t'endormir ! Tu seras que ton sweet-spot est a 1.5 ml ! Si pas encore d'effet après une autre demie heure, et bien la prend un break d'au moins 1 heure et réessaye toi à  2.5 ml. et encore un autre .5 ml 30 minutes plus tard... Il me surprendrais que tu puisse avoir besoin de plus de 3 ml !!!

Ha ! Oui ! Il est fort probable que les premiers 1 a 3 jours d’essais ne donne absolument pas d'effet ... Ton corps n'ayant pas encore réussi a synthétisé correctement l’enzyme nécessaire a sa conversion en GHB ! Moi l'effet c'est manifester le 3e jours. 

IMPORTANT : Ne jamais tomber dans la consommation dite (around the clock) avec ces produit GHB, GBL, 1,4-B...
Sous peine dans devenir totalement dépendant. J'ai un couple d'amies a qui c'est arriver, il s'en on sorti, mais ce ne fut vraiment pas évident.

Pour ma part je vous avoue, qu'il fait partie de ma vie de tous les jours, sauf les dimanches et je ne dépasse jamais les 21 heures le soir pour ma dernière dose. Je m'en sert que très rarement comme somnifère, genre a 4ml... J'en suis a mon sixième mois de consommation, avec break total, de une semaine a tous les mois, sans aucun effet de craving. Ma vie ne c'est jamais porter aussi bien ! J'ai 53 ans.



C'est un produit qui ce doit d'être respecter.

Hors ligne

 

pierre
Web-Administrateur
3500
Inscrit le 15 Sep 2006
15796 messages
Blogs
Merci X-over.
Quelques questions, car c'est un produit dont il n'y a pas beaucoup d'expériences sur Psychoactif.
Est ce que le bd est classé comme stupefiant au Quebec ?
Quelles differences fais tu au niveau des effets avec le gbl ou le ghb ? Est qu'il y en a un qui est plus facile a manier que les autres ?
Pierre

Hors ligne

 

behemecoatyl 
Nouveau membre
000
Inscrit le 30 Aug 2013
3 messages
Pour le bien-être que tu ressens, je suis tout à  fait d'accord, je suis en dépression et le fait d'avoir prit 2mL de BD m'a fait du bien 2-3 jours, comparé au cannabis qui ne m'aide pas en ce moment. (placebo? Je ne pense pas)

Et par rapport à  la législation, je ne peux pas affirmer les choses, mais le BD est un solvant, il n'est pas classé dans les précurseur de drogue ou substance psychoactive avéré, mais dans certains pays il peux être sous surveillance, (de souvenir wikipédia en parle).

Exemple : sur ma bouteille il y a ecrit :
Nocif
"Ce produit n'a pas encore été testé complètement sur l'homme"

L'une des raisons pour avoir choisi le BD c'est son prix, on est sur un produit industriel de pureté analyse ou technique pour X-over, qui n'a rien a voir avec d'autre produit de synthèse.

Je suis a 1,8mL ou 2.1mL pour 1,75 mètres 69Kg, j'avais peur pour le dosage mais sans mélange en regardant bien l'heure des prises, en prendre plus les effets sont différents mais j'apprécie le produit (pour le moment) l'effet somnifère est, pour moi, pareil que codéine-alcool.


Si il serait possible qu'une parti du poste de X-Over soit dans le wiki car son calcul de dosage est bon, à  la 2ème prises 3h plus tard avec ce qu'il te reste dans le sang tu as tjrs le même dosage.
Pour une soirée, ça me revient au prix d'une clope. =P

Hors ligne

 

pierre
Web-Administrateur
3500
Inscrit le 15 Sep 2006
15796 messages
Blogs
J'ai fais celui sur le GBL. Le wiki sur le BD n'existe pas encore. Je vais créé la page, si quelqu'un veut si mettre. C'est intéressant maintenant que nous avons des témoignages.

Il nous faut des photos libres de droits pour le psychowiki. Est ce que tu pourrais photographier ta bouteille et la mettre dans cette discussion ? Merci d'avance.

Pierre

Hors ligne

 

Disturb 
Anim' à  la retraite
100
Inscrit le 21 Aug 2013
1363 messages
j'avoue que moi aussi je suis assez curieux de connaitre la difference d'effets entre GHB, GBL , et 1.4 ...???  ces 3 drogues étant les rares que je n'ai jamais testé ...

Dernière modification par Disturb (05 septembre 2013 à  15:04)


Tout ce qui monte doit redescendre...

Hors ligne

 

X-Over 
Nouveau membre
000
Inscrit le 13 May 2013
9 messages

Quelques questions, car c'est un produit dont il n'y a pas beaucoup d'expériences sur Psychoactif.
Est ce que le bd est classé comme stupefiant au Quebec ?

Il est classé Précurseur de Catégorie A (il faut détenir une licence pour importer, exporter, produire, emballer, vendre ou fournir un précurseur de cette catégorie)

Il mes déjas arriver par 2 fois qu'une de mes commandes en provenance de la Corée du Sud, soi intercepter par Douane Canada. Il intercepte le produit sans aucune autre explication ! Aucune accusation ou autre !
Le problème pour eux c"est que le 1,4 n'est pas une drogue... C'est un précurseur... Il ne peuvent prouver que tu voulait l'utiliser en tant que drogue !

Quelles differences fais tu au niveau des effets avec le gbl ou le ghb ? Est qu'il y en a un qui est plus facile a manier que les autres ?

Les effets sont très similaire, sauf quand utilisation journalier avec le GHB tu finit par avoir tous les problèmes relier a une trop grande consommation de sodium (sel)... Haute pression, douleur dans les articulations, peau sèche, etc.entt  Pour ce qui est du GBL... Vraiment dur pour l'estomac !!! Te tu ressent ça toxicité ...
Pour ce qui est du 1,4-B, et bien personnellement et tous mes amies qui en consomme régulièrement, aucun problème ressentit !!! Le 1,4 est plus facile à  manier dans le sens que tes concentration sont toujours les mêmes. Si le produit arrive d'un vrais laboratoire de production ! Il y a la possibilité qu'acheter sur la rue... Qu'il est été mélanger à  de l'eau ! Ce qui très facile a détecter... Le 1,4 gèle a 19 degré celcius ! Tu mais ta bouteille dans le frigo (pas la section congélateur) après 1 heure le 1,4 seras complétement cristalisé, ce qui ne le seras pas, ce sera l'eau !!!

Hors ligne

 

seba59 
Banni
000
Inscrit le 21 Aug 2012
959 messages
Blogs
Salut,

Le 1,4 butanediol et le GBL (gamma-butyrolactone) sont deux prodrogue du GHB (gamma-hydroxybutyrate), ce qui signifie qu'ils se transforment en GHB à  l'intérieur de l'organisme après ingurgitation (par les enzymes alcool déshydrogénase et aldéhyde déshydrogénase). Cependant, le 1,4 butanediol a un groupe alcool à  chaque extrémité, ce qui fait que l'effet peut fortement varier d'un individu à  l'autre. En cas d'intoxication éthylique, le 1,4 butanediol et l'éthanol sont en concurrence pour les enzymes permettant leur métabolisation, ce qui donne des interactions encore mal connues.

En cas de coma éthylique avec consommation de 1,4 butanediol, les services d'urgences vont traiter l'intoxication éthylique, mais dès que l'éthanol commencera à  être métabolisé, le 1,4 butanediol se métabolisera en GHB et entraînera une intoxication au GHB potentiellement mortelle.

Le GBL est également un solvant, ce qui est assez nocif pour l'estomac et la suite du tube digestif. Il ne devrait jamais être ingurgité sur un estomac vide et il est fortement conseillé de l'ingurgiter avec, au minimum, un grand verre (25cl) de soda. Le GBL donne une odeur particulièrement âcre à  la transpiration et aux flatulences.

Certains médias à  sensations ont, à  mon avis injustement, surnommé le GHB comme "Drogue du viol". Étant donné que la très grande majorité du GHB est obtenu en mélangeant avec une base, souvent la soude caustique ou NaOH, il s'agit en fait de NaGHB avec un goût salé très prononcé. La quantité de NaGHB nécessaire pour assoupir la victime (sans la faire basculer dans le coma) est quasiment impossible à  camoufler dans un seul verre. Une intoxication alcoolique concomitante et une excellente connaissance des dosages de NaGHB sont quasiment indispensables pour arriver aux états décrits dans ces articles.

http://commons.wikimedia.org/wiki/File:Gbl.jpg

Le GHB est considéré comme moins nocif que le GBL et le 1,4 butanediol, ce qui permet un usage hebdomadaire prolongé, qui peut donner en cas d'arrêt brutal un syndrome de sevrage assez inquiétant (angoisses, insomnies, tachycardie, tremblements et crampes musculaires) et très mal connu des autorités médicales.

Le principal producteur de 1,4 butanediol et de GBL est le groupe allemand BASF. Le 1,4 butanediol est moins cher que le GBL, qui est moins cher que le GHB (encore employé dans certains pays européens comme médicament contre les attaques de sommeil diurne chez les patients souffrant de narcolepsie sous le nom de Xyrem ou Gamma-OH).

On peut retrouver des quantités infîmes de GHB dans le vin et d'autres aliments.

En France, le GHB a été classé comme stupéfiant en 1999 et l'offre et la cession au public sont interdites par l'Arrêté du 2 septembre 2011 portant application d'une partie de la réglementation des stupéfiants à  la gamma-butyrolactone (GBL), au 1,4-butanediol (1,4 BD) et aux produits qui en contiennent.

Seba59

sources: Wikipédia en anglais et en français "Acide gamma-hydroxybutyrique", "Gamma-butyrolactone" et "Butane-1,4-diol".

"Ils ont cru s'enivrer des Chants de Maldoror, et maintenant ils s'écroulent dans leur ombre animale." H.F. Thiéfaine

Hors ligne

 

Richard Horpe 
Istar
France
000
Inscrit le 11 Jan 2014
215 messages
Je rebondis, un peu tardivement certes, sur ce sujet. Je consomme occasionnellement du GBL (GHB beaucoup plus rarement), et ai été séduit par l'effet moins brouillon qu'il suscite en comparaison à  pas mal d'autres drogues. En revanche, je n'ai jamais essayé le 1.4. Quelle est la dose moyenne pour ce dernier (sachant qu'on pourrait la définir à  1,5ml pour le GBL)? Quelle conservation lui faut-il? Comment peut-il se dégrader? Espacement des prises (plus élevé que pour son cousin le G à  ce que j'ai pu lire ici)? Pour une consommation modérée, sur le strict plan du plaisir, y a t-il une raison de préférer l'un à  l'autre?

Merci d'avance.

Il n'y pas beaucoup de détails sur la toile.

"En proie au conditionnement, voire à l'intoxication mentale, ils sont doublement enchaînés : prisonniers et ignorants. Qui est plus esclave que l'esclave? L'esclave qui se croit libre."

Platon.

Hors ligne

 

seba59 
Banni
000
Inscrit le 21 Aug 2012
959 messages
Blogs
Salut,

Le dosage est, en gros, le même que pour le GBL, c'est-à -dire entre 0,5 mg et 2,5 mg (pour du 1,4-b pur, il faut multiplier le nombre de ml par 1,25 et on obtient le nombre de mg). Mais, il ne faut absolument pas consommer d'alcool en même temps, parce que ce sont les mêmes enzymes qui transforment 1,4-b et alcool, ce qui peut très rapidement amener au coma, voire pire.

On a un forumer canadien qui est un inconditionnel, mais il serait intéressant d'avoir un second avis. Pour la conservation, à  l'abri de la lumière dans un endroit frais ou au frigo. Bien le diluer dans un grand verre de soda pour ne pas trop attaquer l'organisme.

Si tu as encore des questions, n'hésite pas.

seba59         rasta

"Ils ont cru s'enivrer des Chants de Maldoror, et maintenant ils s'écroulent dans leur ombre animale." H.F. Thiéfaine

Hors ligne

 

Richard Horpe 
Istar
France
000
Inscrit le 11 Jan 2014
215 messages
Merci à  toi seba,

Ne t'en fais, je me suis assagi sur l'association alcool/GBL, que j'évite désormais. Mais je t'avoue que mes expérimentations au départ étaient dangereuses (Coca/GBL dans du Jack notamment!), même si ça s'est toujours relativement bien passé. Sinon j'aurais aimé savoir, plutôt par curiosité qu'autre chose, comment se passait la transformation du 1,4-Butanediol en GHB de façon artisanale. Enfin, si c'est possible déjà . Je précise que j'ai déjà  transformé du GBL en GHB. Procédé similaire?

Une question que je me pose depuis longtemps aussi : à  long terme, est-il vraiment plus nocif de consommer du GBL que de l'alcool lorsque la prise est occasionnelle? Pour être plus concret : une ou deux murges tous les week-end est-il vraiment préférable à  la prise de GBL trois ou quatre fois par mois? Quand je compare le mal de crâne d'une chiste avec les retours pratiquement nul du GBL, j'ai quelques doutes.

Sinon pour le 1,4 : je pense tenter le coup la prochaine fois que je passe une commande. Histoire d'avoir une expérience supplémentaire à  rapporter. Et surtout établir une ébauche de comparaison entre les deux cousins (s'il y a lieu de la faire bien entendu). Il faudra cependant patienter quelques mois, je compte d'abord finir le produit actuel.

À très bientôt.

"En proie au conditionnement, voire à l'intoxication mentale, ils sont doublement enchaînés : prisonniers et ignorants. Qui est plus esclave que l'esclave? L'esclave qui se croit libre."

Platon.

Hors ligne

 

seba59 
Banni
000
Inscrit le 21 Aug 2012
959 messages
Blogs
Salut RH,

Pour la transformation de 1,4-butanediol, il me semble qu'il faut d'abord le transformer en GBL et ensuite le GBL en GHB.
C'est à  réaliser en laboratoire, il faut de la chromite de cuivre et de la soude caustique (NaOH) ou de l'hydroxyde de Potassium et la réaction se fait à  200°. Donc, beaucoup plus complexe et dangereuse que la transformation GBL->GHB.

Pour ce qui est de la nocivité de la consommation de GBL par rapport à  l'alcool, je ne suis ni médecin ni toxicologue. Personnellement, j'aurais tendance à  dire que la conso de GBL me semblerait moins nocive si bien espacée (grand max 3 fois par mois). Mais, il ne faut pas penser que c'est un produit anodin, parce que lorsqu'on commence une consommation régulière, il faut rapidement augmenter les doses (avec les risques liés: lésions internes, perte de connaissance, coma, mort) et les sevrages d'une addiction au GBL/GHB sont très très durs.

Amicalement,

seba59              rasta

"Ils ont cru s'enivrer des Chants de Maldoror, et maintenant ils s'écroulent dans leur ombre animale." H.F. Thiéfaine

Hors ligne

 

X-Over 
Nouveau membre
000
Inscrit le 13 May 2013
9 messages
Salut les Psychoactifs !

Juste pour vous dire que je suis toujours très enthousiasmé et heureux de ma consommation de 1,4-Butanediol ! Mon Élixir de Vie !!!

Consommation responsable, raisonnable et sans abus !!!

Je n'étais pas venu sur le forum depuis un certain temps... Je vois qu'il y en a certain qui s’interroge a propos de ce produit. Dans les prochains jours je viendrait régulièrement faire mon petit tour.

Donc si vous avez des questions aller y ... Il me feras plaisir d'y répondre... Aller y de façon concrète ...

Faite un post pour chacune de vos question ! Il me seras plus facile de faire un bon suivie en n'oubliant personne nie aucune interrogation !!!

Au plaisir !

Hors ligne

 

gofix 
Portoxico
Portugal
000
Inscrit le 23 Jan 2013
629 messages
salut,
ben fait nous un Trip Report car je ne pense pas qu'il y en ai sur ce produit et ça apporte beaucoup au forum.

L'ivrogne et l'enfant disent ce qu'ils ont sur le coeur.

Hors ligne

 

X-Over 
Nouveau membre
000
Inscrit le 13 May 2013
9 messages
Je ne parlerais pas de trip ou de buzz a propos de ma consommation de 1,4-Butanediol...

Je parlerais plus d'un état d’être, d'un bien-être ressentie. Mon utilisation n'est pas faite dans le but de triper fort !!! Je l'utilise au quotidien dans le but d’être en mesure de ressentir le bonheur d’être en vie , de vivre heureux !
Je tient a préciser une fois de plus; que ma consommation ce fais de façon raisonnable, responsable et sans abus !!!
Le meilleur conseil que je pourrais donner a tous ceux qui veulent comprendre les bienfaits et les avantages de la consommation, que ce soi du GHB, GBL ou 1,4-Butanediol serait de lire les résumer de recherche faite spécifiquement sur le GHB, fait par le Biologiste Français Claude Riffat...

Voici un liens qui vous amènera a son document intitulé :

GHB: The First Authentic Antidepressant


http://www.biopsychiatry.com/ghb/authentic.html

Malheureusement le document est en anglais... Prenez la peine de le traduire avec Goole translate.
Il se lit quand même assez bien... Vous y apprendrez des chose fort intéressante a propos du marché mondial des anti-dépresseurs !!! Vous y trouverez le meilleur compte rendu des effets du GHB !!!

Moi personnellement, ces ce document qui ma donner le gout de faire l'essaie du GHB. Et sincèrement je suis d'accord a 100% avec les dires de ce biologiste...

Pour ceux qui trouverait ce travail trop fastidieux... J'inclus ici, traduit en français, un résumer des effets que Claude Riffat fais a la fin de sont document.

Description des effets psychotropes de GHB (1985 )

Note personnelle : Le 1,4-Butanediol étant une Pro-Drogue, c'est a dire que ces votre corps (Le Foie) qui le transforme en GHB. C'est effets psychotrope sont ceux produit par ce GHB, on peur donc affirmer, et je le confirme, que toutes les propriétés spécifié dans ce résumer s'applique aussi au 1,4-Butanediol ...

Description des effets psychotropes de GHB (1985 )

GHB a les propriétés suivantes :

1 ) GHB stimule la sociabilité , ce qui signifie que vous vous sentez comme communiquer avec les autres de toutes les manières : émotionnellement , intellectuellement , sexuellement . Et à  partir de cette communication vous vous sentez un bonheur très fort et profond .

2 ) GHB vous donne un fort désir de toucher les autres , physiquement et psychologiquement .

3 ) La communication devient extrêmement gratifiant que vous sentez que vous voulez devenir proche des gens, de ne pas vous isoler .

4 ) GHB induit un fort sentiment de la beauté . Tout semble si beau, si vif , si agréable , si agréable , si important, si «profond» .

5) La perception du mouvement est améliorée .

6 ) la perception tridimensionnelle est améliorée et la vision semble plus clair, mieux que d'habitude .

7) Le contraste des couleurs entre les objets est augmentée. Un " pissenlit " jaune ( pissenlit ) , ou une rose , etc , situé en face de , par exemple, l'herbe verte , semble plus lumineux, plus réel , plus proche de vous .

8 ) Si vous êtes un homme , une femme regarde magnifique et très attrayante . Elle peut devenir comme une déesse à  vos yeux . Les femmes connaissent les mêmes sentiments envers les hommes . Cependant , ces sortes de sentiments dépendent de vos antécédents culturels . Par exemple , une simple femme siamois ne se sentent pas ces sentiments intenses , mais rendra compte qu'elle se sent ivre! Le GHB est un outil très important dans les enquêtes sur l'arrière-plan émotionnel d'une personne . Par exemple les personnes aimant deviendront plus affectueux tandis que les personnes dépourvues de ces sentiments vont tout simplement se sentir dans la bonne humeur , seulement. Certaines personnes peuvent pleurer , ce qui démontre qu'ils ont beaucoup de matériel refoulé en eux-mêmes , etc pleure sous GHB est une expérience très libératrice parce que vous pouvez prendre et relâcher des choses que vous gardez normalement profondément à  l'intérieur et qui donc vous blesser . Pleurer sous GHB enlève les douleurs morales internes accumulées .

9 ) Sensualité devient très intense . Vous voulez toucher , embrasser , caresser , de détenir, d'aimer , d'embrasser , de faire l'amour . En résumé , vous souhaitez contacter les autres par tous les moyens parce que vous êtes très sociable !

10 ) Selon Henri Laborit , le GHB rend le clitoris plus sensible . En outre , le GHB augmente l'amour et les désirs sexuels à  la fois chez les femmes et les hommes .

11 ) Vous pouvez parfois ressentir un profond sentiment de " signification " . Les choses deviennent un sens pour vous , même si vous n'êtes pas en mesure de définir scientifiquement un tel sentiment mystique. Cette signification de la réalité est un phénomène très intéressant d'un point de vue scientifique , il semble montrer qu'il existe un " circuit " de signification dans notre système nerveux . Activation non spécifique de ce circuit , sous GHB , nous donnerait un sens «profond» de « signification », qui est , bien sûr , imaginaire .

12 ) GHB stimule vos capacités de rappel liées à  l'expérience de GHB précédente . Chaque fois que vous prenez le GHB vous pouvez souvent me souviens très bien des souvenirs stockés dans un autre contexte de GHB . Les émotions sont particulièrement bien rappelés et revécu . A partir de ces observations et d'autres , je pense que le GHB devrait être un outil de choix dans la psychanalyse .

13 ) Certaines personnes se sentent l'envie de déféquer après GHB , probablement à  cause de la relaxation des muscles ! Une des premières réactions d'un de mes collègues , après le GHB , est d'aller à  la toilette !

14 ) En fait , le GHB induit un sentiment très agréable de détente musculaire , en particulier dans les jambes .

15 ) L'une des actions les plus remarquables du GHB est que cela vous donne un fort désir de vivre et de rester en vie , en dépit de conditions défavorables .

Quand GHB contre ?

Épilepsie non traitée , l'éclampsie , l'hypokaliémie , l'hypertension artérielle sévère , l'alcoolisme , l'association avec les opiacés, les antibiotiques . Pour les patients déprimés , le GHB devrait être pris que sous surveillance médicale .

Claude Rifat , biologiste , Gen & Egraveve , Suisse .

Dernière modification par X-Over (17 janvier 2014 à  01:06)

Hors ligne

 

Richard Horpe 
Istar
France
000
Inscrit le 11 Jan 2014
215 messages
X-Over, tes informations sont instructives mais cela ressemble plutôt à  une apologie qu'à  un résumé objectif. Ne ressens-tu vraiment aucune différence avec tes débuts en consommant 6 jours sur 7 et 3 semaines sur 4? Avec le GBL, qui est très proche, j'ai moi-même un brin d'euphorie en moins comparé au début, alors que mes prises sont beaucoup plus espacées (pas de traitement ni rien, rarement d'autres drogues utilisées). Je sais bien que tous les organismes sont différents mais ton expérience est quand même singulière.

Moi aussi je trouve les effets vraiment terribles, mais méfiance, le produit est quand même insidieux.

"En proie au conditionnement, voire à l'intoxication mentale, ils sont doublement enchaînés : prisonniers et ignorants. Qui est plus esclave que l'esclave? L'esclave qui se croit libre."

Platon.

Hors ligne

 

seba59 
Banni
000
Inscrit le 21 Aug 2012
959 messages
Blogs
Salut Richard,

Je suis assez d'accord avec la description des effets positifs décrits par X-over. Mais le 1,4 butanediol utilise les mêmes enzymes que l'alcool, donc sa consommation en même temps que de l'alcool peut s'avérer plus dangereux que le mélange GBL/GHB et alcool.

Je pense que tu fais référence à  mon post (ci-dessus), j'ai moi-même expérimenté des dizaines de fois avec le GBL ou le Na-GHB. J'ai même testé les limites et fait un arrêt respiratoire. Je peux dire que lorsque le consommateur n'a pas une seringue graduée sous la main pour doser le GBL/NaGHB, il est très facile d'en mettre trop et se retrouver très très très fatigué avec vue sur la perte de connaissance.

Ensuite, on achète rarement 1 ml ou 5 ml de GBL/GHB, c'est plutôt 500 ml ou 1 litre. Donc, lorsqu'on commence par des doses de 1 à  2 ml, la tentation est grande d'en reprendre si on en a sous la main. Un usage journalier va automatiquement mener à  une augmentation des doses pour un même effet et j'ai déjà  lu des témoignages d'UD qui en prenaient presque 6 ml par jour (alors que cela tuerait toute personne prenant cette dose comme première dose). Le sevrage de pareilles doses est référencé sur plusieurs sites et forums comme très pénible, comparable en intensité avec le sevrage opiacé.

Pour être concret, je dirais:
1) pas de mélange avec l'alcool, opiacés, benzodiazépines ou autres dépresseurs du système nerveux central.
2) déterminer sa dose de confort (habituellement entre 1ml et 1,5ml) et la mélanger à  25cl de soda.
3) faire un arrêt d'au moins une semaine lorsque l'on remarque une diminution des effets avec cette dose.
4) ne pas en prendre lorsqu'on est seul(e).

Et je ne sais pas pourquoi ça donne faim, mais ce qui est sûr c'est qu'il vaut mieux être près des toilettes si on le prend sur un estomac vide.

seba59       rasta

"Ils ont cru s'enivrer des Chants de Maldoror, et maintenant ils s'écroulent dans leur ombre animale." H.F. Thiéfaine

Hors ligne

 

Richard Horpe 
Istar
France
000
Inscrit le 11 Jan 2014
215 messages
Hep.

Evidemment, comme tu le dis, méfiance. D'autant que le produit, de par ses très faibles dosages, peut surprendre même un utilisateur averti. En revanche, pour les brûlures sur un estomac vide, je peux t'assurer que je n'ai jamais ressenti de douleur les fois où je l'ai fait (même dilué dans un verre contenant moins de 25cl de diluant). Au contraire, un pote m'a déjà  décrit une gêne à  ce niveau (pas formidable, mais indéniable). Encore une fois toutes les expériences sont différentes.

Sur le sujet du cycle infernal imputable au GBL/1.4 Butanediol, j'ai vu bien pire que du 6ml par jour (à  moins que tu parlais de ce volume en une seule prise, ce qui est absolument énorme), notamment des personnes enferrées dans des prises nocturnes leur permettant de grappiller deux ou trois heures de sommeil. Pour ma part, en un jour, j'ai déjà  dû faire du 10ml, voire plus (une bouteille de mélange quoi). Evidemment, ça ne potentialise pas les effets!

Mais hormis ces quelques excès, pas de souci. J'ai du produit à  disposition depuis un an et demi au moins et je ne sens aucune dégradation corporelle ni psychologique. Là , cela va faire trois semaines que je n'en ai pas pris, et aucun problème. Après ça, je continuerai de réserver le GBL à  certains week-ends, voire occasions précises. Après tout, même les épicuriens parlaient de doser son plaisir pour qu'il soit d'autant plus durable. Cela s'applique à  beaucoup de choses, dont les drogues. Si à  côté tu fais du sport, tu t'ouvres, tu t'investis, tu t'intéresses à  autre chose, c'est quand même difficile de tomber dedans. Même si la vigilance est de rigueur, car comme dit plus haut, ce n'est pas un produit anodin non plus. Le fait qu'on ne le sniffe pas, gobe pas, prend pas en IV ne doit pas faire oublier ces précautions.

Sinon, j'avais une petite question : dans quelle mesure fatigue-t-il les même récepteurs/cellules que l'alcool? Je sais que l'un s'oriente vers les GABA-A, l'autre GABA-B. Pourtant c'est quand même un peu confus pour moi. Peut-on considérer que ce sont les mêmes zones ou agissent-ils selon un cheminement différent? Un peu des deux? Je me doute qu'il y a similitude, sinon le combo avec l'alcool serait sans danger.

Thanks.

"En proie au conditionnement, voire à l'intoxication mentale, ils sont doublement enchaînés : prisonniers et ignorants. Qui est plus esclave que l'esclave? L'esclave qui se croit libre."

Platon.

Hors ligne

 

seba59 
Banni
000
Inscrit le 21 Aug 2012
959 messages
Blogs
Salut Richard,

Je suis heureux de lire que tu arrives à  prendre le GBL de façon intermittente, mais souvent dans les témoignages les personnes parlent d'un moment particulièrement difficile (deuil, rupture, perte d'emploi, etc.) qui leur a fait consommer du 1,4 B/GBL/GHB sans aucune limite et tomber dans la dépendance. Il est très difficile de prévoir son attitude face à  de tels événements, donc prudence.

Je pense que tu mélanges un peu deux choses: la transformation des prodrogues 1,4 B et GBL en GHB dans l'organisme et l'effet du GHB dans le cerveau (récepteur GHB, qui serait probablement responsable de la relaxation musculaire et l'immobilisation lors du sommeil).   

Je te remets une partie de mon post du 23/09/2013:Le 1,4 butanediol et le GBL (gamma-butyrolactone) sont deux prodrogue du GHB (gamma-hydroxybutyrate), ce qui signifie qu'ils se transforment en GHB à  l'intérieur de l'organisme après ingurgitation (par les enzymes alcool déshydrogénase et aldéhyde déshydrogénase). Cependant, le 1,4 butanediol a un groupe alcool à  chaque extrémité, ce qui fait que l'effet peut fortement varier d'un individu à  l'autre. En cas d'intoxication éthylique, le 1,4 butanediol et l'éthanol sont en concurrence pour les enzymes permettant leur métabolisation, ce qui donne des interactions encore mal connues.

En cas de coma éthylique avec consommation de 1,4 butanediol, les services d'urgences vont traiter l'intoxication éthylique, mais dès que l'éthanol commencera à  être métabolisé, le 1,4 butanediol se métabolisera en GHB et entraînera une intoxication au GHB potentiellement mortelle.


Voilà , pourquoi la consommation de 1,4 Butanediol peut s'avérer plus dangereuse que celle de GBL/GHB, parce que sa métabolisation dépend des enzymes de métabolisation de l'éthanol (alcool). Donc, si tu es un gros buveur d'alcool la métabolisation du 1,4 B devrait se faire plus rapidement et la concurrence avec la métabolisation de l'alcool peut donner des effets délétères.

Il y a très peu de choses connues sur la prise à  long terme de 1,4 Butanediol/GBL/NaGHB, la seule chose que beaucoup de consommateurs veulent retenir c'est l'expérience de Laborit avec du GHB médical ou de certains psychanalystes dans les années 1980 avec toujours du GHB médical. Je pense que c'est un peu réducteur et que tous les dangers de la consommation de ces prodrogues ne sont pas connus et dépendent fortement d'une personne à  l'autre.

As-tu déjà  lu le Psychowiki sur le GBL? Le lien se trouve dans la section "1,4 Butanediol-GBL-GHB".

Amicalement,

seba59           rasta

"Ils ont cru s'enivrer des Chants de Maldoror, et maintenant ils s'écroulent dans leur ombre animale." H.F. Thiéfaine

Hors ligne

 

Richard Horpe 
Istar
France
000
Inscrit le 11 Jan 2014
215 messages
Tu me l'enlèves de la bouche! C'est vrai qu'un passage délicat est souvent mentionné dans la spirale de la dépendance. Je crois avoir eu ce genre de phase, sans pour autant tomber dans quoi que ce soit. Mais nos réactions ne sont pas toujours prévisibles, donc je continuerai à  me méfier du côté mesquin de ces substances.

Bonne soirée.

Dernière modification par Richard Horpe (22 janvier 2014 à  20:22)


"En proie au conditionnement, voire à l'intoxication mentale, ils sont doublement enchaînés : prisonniers et ignorants. Qui est plus esclave que l'esclave? L'esclave qui se croit libre."

Platon.

Hors ligne

 

X-Over 
Nouveau membre
000
Inscrit le 13 May 2013
9 messages
J'ai un amie qui en à  fais (1,4-B) durant 7 mois 24h sur 24h au 2 heure, un soir des amies l'invite pour une sortie dans un bar, Elle se dit , bon ce soir on laisse de coté le 1,4-B...  je vais suivre mes amies dans l'alcool !!! Elle laisse sa bouteille de 1,4-B a la maison... GROSSE ERREUR !!! 2 heure après sa dernière dose (toujours entre 1.5 et 2ml) elle se mes a trembler et bégaillé au point d'être incapable de parler... Elle panique et vas se cacher dans les toilettes de peur que c'est amies s'en rende compte !!! Elle me rejoint grâce à  son cellulaire en état de panique... (Je suis son meilleur ami) J'étais au courant de sa consommation... D’ailleurs je l'avais déjà  mis en garde plusieurs fois qu'elle aurait ce problème des qu'elle serais en manque du produit !!!

Je les calmer a lui parler et en lui faisant faire de la respiration active afin de calmer son hyper-ventilation, j'ai dédramatiser la situation en la faisant même rire un peu ... Et je lui est conseiller de boire quelques shooter de Téquila afin de tranquilliser ces GABA un peu ...

Ça fonctionner ... elle a pus suivre ces amies et 3 heures plus tard étais de retour chez elle,,, Mais avec un tremblement tellement intense qu'elle étais incapable de se préparer une dose !!! Elle ma appeler de nouveau et j'ai réussi a force de lui parler à  la calmer... Et elle a pus se doser ...

Suite a cette expérience j'ai réussi a la convaincre de se prendre en main et d'envisager un sevrage à  l’hôpital. J'ai des bon amies qui sont dans le domaine médical, je lui est préparer le terrain... Il l'ont reçu et sevrer en 4 jours avec du vallium ... Depuis elle vas très bien... Il lui arrive d'en refaire ... Mais elle à  eu ça leçon... Plus jamais de Around The Clock !!!

Personnellement je consomme le 1,4-B depuis plus de 1 ans 1/2... C'est mon élexir de vie !!! Mais presque jamais de Around The Clock ... Sur semaine je ne dépasse jamais 7:00hrs pm pour ma dernière dose ...

Le buzz est a son meilleur lorsque tu continue a avoir des nuits de sommeil normal ... Sans utiliser la surdose pour dormir !!! Vraiment !!!
Quand tu dort avec ça et bien premièrement tu doit redoser au 2 a 3 heures pour être capable de passer la nuit... Et la journée qui suis est toujours moins euphorique que quand tu a fais une vrais nuit de sommeil !!!

De plus j’arrête de le consommer une semaine par mois ...  Semaine durant laquelle je compense avec du 5-HTP !!! Ces une semaine un peu moins euphorique mais quand même très agréable !!!

Je dirais que le 5-HTP fais la moitié du chemin du 1,4-B coté sensation et bien être !!! Un produit qui mériterais d'être plus connu !!!

Hors ligne

 


Répondre Remonter


Pour répondre à cette discussion, vous devez vous inscrire

Sujets similaires dans les forums, psychowiki et QuizzZ

[ Forum ] 1,4-Butanediol on en parle ?
par LebonTy, dernier post 08 mai 2017 à  21:04 par EkASs
  2
[ Forum ] 1,4-Butanediol + Micro-onde !!!
par X-Over, dernier post 21 mai 2013 à  18:11 par seba59
  3
[ Forum ] Interaction & Mélange - Interaction entre GHB; GBL; 1,4 butanediol e MDMA
par Toinou, dernier post 17 juillet 2018 à  17:17 par Toinou
  3
  [ PsychoWIKI ] 1,4-BD (1,4-Butanediol), effets, risques, témoignages

Psychoactif en Images
Plus d'images psychoactives
En ce moment sur PsychoACTIF  
 Psychoactif 
Fanzine 5 : PUD, numérique et régulation des usages
26 juin 2022Annonce de Equipe de PsychoACTIF
 Psychoactif 
Edito : Nous sommes des Personnes Utilisatrices de Drogues (PUD)
11 mai 2022Annonce de Equipe de PsychoACTIF
 Forum UP ! 
Mise à jour de Tails
Il y a 21hDiscussion sans réponse depuis 12h
 Forum UP ! 
Effets - Un champi après 5 mois ?
Il y a 17hDiscussion sans réponse depuis 12h
 Forum 
TDAH - Psychiatre prétend ne pas pouvoir prescrire la Ritaline
Il y a moins d'1mnNouvelle discussion de Raphaël_ dans [Méthylphénidate (Rita...]
 Forum 
Mode de consommation - MDMA Consommation et dangers
Il y a 11mnCommentaire de SillyCone dans [MDMA/Ecstasy...]
(2 réponses)
 Forum 
Addiction - Échanges autour des pratiques IRL
Il y a 24mnCommentaire de Psilosophia dans [Cathinones et RC stim...]
(1 réponse)
 Forum 
Pagoclone
Il y a 26mnCommentaire de Psilosophia dans [Benzodiazépines...]
(1 réponse)
 Forum 
Gérer sa consommation - Alcool Ritaline et tdah
Il y a 58mnCommentaire de Zèbrelle dans [Méthylphénidate (Rita...]
(2 réponses)
 Forum 
Attaques de panique et changement de personnalité avec prazepam et...
Il y a 2hCommentaire de prescripteur dans [Benzodiazépines...]
(2 réponses)
 Forum 
Combattre la douleur sous tso subutex.
Il y a 2hCommentaire de cker79 dans [Opiacés et opioïdes...]
(3 réponses)
 Forum 
Injecter - Help me je ne trouves plus de veines potable
Il y a 3hCommentaire de prescripteur dans [Cocaïne-Crack...]
(4 réponses)
 Blog 
Le cachet miraculeux
Il y a 2hCommentaire de Kanekilife dans le blog de Kanekilife
(1 commentaires)
 Blog 
Ketamine and cocaine IV
Il y a 13hCommentaire de Psilosophia dans le blog de Bosko187
(1 commentaires)
 Blog 
Le protocole "RE" - Etude spectre large sur la NEP [Terminé]
Il y a 23h
3
Commentaire de prescripteur dans le blog de Serrah
(6 commentaires)
 
  QuizzZ 
Evaluer la gravité de votre addiction
Dernier quizzZ à 09:54
 PsychoWIKI 
The Idea Handle Involving To Venture Tai Ku789
 Topic epinglé 
Neurchi 2 Psychoactif
 Nouveaux membres 
Hazema nous ont rejoint et se sont présentés les trois derniers jours.
S'identifier

Mot de passe oublié

Morceaux choisis 

 Première expérience 2CC, 30mg : le psychédélique saveur opium
par Wolfyy, le 01 Aug 2022
Substance : 2CC. Cobaye : Homme, 60kg, la vingtaine. Contexte : En soirée, seul dans mon appart. Expérience : Cliquer sur mon profil, produits testés en bio (une 30taine) TRIP REPORT 2CC N°1 - 28/07/2022 30mg Oral Après m'être décidé à me lancer dans la catégorie des 2C-X, je me suis tou...[Lire la suite]
 2CB-FLY : l'école du lâcher-prise
par Cub3000, le 30 Jul 2022
Je suis un homme de 47 ans, 1,84m pour environ 95kg. J'ai testé hier pour la première fois le 2cb-fly, en compagnie d'un ami qui était déjà familier de la substance et l'apprécie beaucoup, et de mon chéri qui n'en a pas pris mais a assisté à notre trip. Le mindset était bon à part un pe...[Lire la suite]
 Histoire d'un détournement d'une pipette de tercian
par cependant, le 27 Jul 2022
Il y a quelques années, j'avais des problèmes de crises d'angoisses récurrentes et une insomnie rebelle. À l'époque, je ne prenais des opiacés qu'irrégulièrement. C'était des douces parenthèses apaisées dans une mer noire d'encre. Mon psychiatre, persuadé que mes problèmes découlaien...[Lire la suite]
Tous les morceaux choisis
Les derniers champis

Colporter de l'intox, c'est le contraire du RDR ! / SC dans [forum] MDMA Consommation et dangers
(Il y a 13mn)
Merci pour ta patience. Psilo dans [forum] Passage des douanes
(Il y a 36mn)
Toujours très pertinent, merci ❤️/Agartha dans [forum] Passage des douanes
(Il y a 1h)
Parle de ce que tu comprends s'il te plait. g-rusalem dans [forum] MDMA Consommation et dangers
(Il y a 8h)
"Ni pour le covid" <3 dans [forum] RdR sur l'extraction de DMT (Cyb's salt tek)
(Il y a 10h)

Pied de page des forums