mon histoire avec le cannabis / PsychoACTIF

mon histoire avec le cannabis

Publié par ,
13421 vues, 18 réponses
Beep_beep 
Nouveau membre
France
000
Date d'inscription: 26 Nov 2013
Messages: 1
Salut !

Je viens raconter mon histoire avec le cannabis, j'ai 21 ans, 22 le mois prochain. J'ai commencé à  fumer la weed à  mes 15 ans dans une soirée. Le week end suivant j'en ai acheté et est initié mon meilleur pote à  la fume, il a kiffé aussi ^^.

Au début on fumait tous les week end puis vers la fin de notre première année de conso quelques fois en semaine.

La 2éme année c'était devenus casi quotidiens, notre amour pour la weed fesant que grandire, on se renseigne alors sur comment faire pousser soit même, quelques jours plus tards on achette le matos et fasons pousser chez la mère de mon meilleur pote, qui était ok du moment qu'on fesait qu'une récolte xD. On à  gérer le truc comme des chefs et la quantité/qualité était parfaite, bref bon souvenirs cette époque.

La 3éme année vu qu'on fumer de plus en plus, toujours au Lycée, c'était dure de suivre financièrement pour notre conso, on se met donc à  dealé... Cette même année on se met à  caler des douilles, d'abord pendant les temps de pénuris, puis après on fesait casiment plus que caler pour la défonce et la sorte de "flash" de quelque secondes que sa nous procurer. Cette période dure 2 ans, puis mon pote décide d'arrêter de dealé et caler/fumer vis a vis de sa nouvelle petite amie.

La commence ma période "bizzare" continuent toujours à  caler seul cette fois, mais j'avais comme une sorte honte à  le faire, je décide donc d'arrêter les douilles et reprendre les joints, j'arrive a peu près à  gérer le truc jusqu'a ne plus caler du tout, je fesait plus que fumer, puis un jour en soirée j'ai eu l'occasion d'expérimenter pour la première fois le space cake qu'une connaissance avait fait lui même avec sa propre auto-prod, là  m'est arrivé un gros bad trip comme jamais j'avais eu, genre avec crise d'angoiese, tachycardie, monté de chaleur, sueurs, idées paranoia, je me sentais super lourd, j'avais l'impression de je n'arriverais même pas a marcher pour aller au toilette, j'ai carément demander de l'aide à  un pote, puis cette sensation étrange que je ne redescendré plus et que je resterais perché comme ca à  vie, bref au bout de 2 heures je commence à  aller mieux mais toujours une sorte d'angoise/peur de je ne sais quoi. Le lendemain je me sentais encore a moitié bizzar avec comme une sensation d'être toujours un peu rester perché. Le sur lendemain ca pouvait aller, mais j'avais depuis ce soir là  même pas oser refumer un joint alors que honettement j'étais un gros fumeurs et ca fesait plus d'un ans que je m'étais pas passer d'au moin 1 joint par jour.
5 jours après cette éxpériance, je décide de refumer un joint ayant des difficulté à  dormir, je fume, me pose au lit et là  j'avais des sorte de vertige et même sensation d'angoise/peur que le space cake m'avait fiat O_o. Depuis ce jour là , ca fait maintenent ~2 ans casi impossible de fumer un joint seul sans me sentir mal, plus de plaisir à  fumer enfait du coup je ne fume plus ou quelque rare fois en soiré quand je suis bien alcoolisé et là  ca passe.

Voilà  mon histoires super étrange avec le cannabis ^^ j'en avais jamais parlé à  personne, même pas a mes potes, vu que je fumais plus quand il me proposé, j'avais juste prétexté que je voulais arrêter tous simplement, il n'ont jamais su que je ne supporte à  moitier plus le THC, je voulais en parler donc voilà  la raison de mon poste ici smile

Je serais curieux aussi de savoir si il est arrivé le même genre de chose à  d'autre personne ?

P.S : Désolé pour les fautes d'orthographe.

Hors ligne


filousky 
Modérateur
France
11500
Lieu: Là-bas, là-bas dans la forêt
Date d'inscription: 14 Dec 2008
Messages: 9098
Blogs

Beep_beep a écrit

Voilà  mon histoires super étrange avec le cannabis ^^ j'en avais jamais parlé à  personne, même pas a mes potes, vu que je fumais plus quand il me proposé, j'avais juste prétexté que je voulais arrêter tous simplement, il n'ont jamais su que je ne supporte à  moitier plus le THC, je voulais en parler donc voilà  la raison de mon poste ici smile

Je serais curieux aussi de savoir si il est arrivé le même genre de chose à  d'autre personne ?

Salut Beep-beep, ne flippes pas trop. C'est bien de communiquer ce qui nous arrive. J'ai vécu la même au même âge que toi. Au bout de trois années passées à  fumer et manger du haschich (ha ! le libanais rouge !!!) un premier bad dans une soirée.
A la suite de cela, je n'ai refumé que quelques fois et à  chaque fois : parano, anxiété, malaise. J'ai arrêté, seule solution intelligente et viable.

Ces "bads" de mon jeune âge adulte m'ont dissuadé de fumer jusqu'à  48 ans, âge auquel ce fut un véritable redécouverte d'un amour d'enfance.

Et crois -moi, je ne suis pas seul et toi non plus. Cette répulsion soudaine est un classique de la consommation de cannabis un peu poussée...............

C'est d'ailleurs un détail que je trouve génial dans cette plante. C'est la seule drogue dont on peut décrocher seul et sans en baver, juste parce que son abus peut punir et le plaisir se transformer en corvée.

Merci d'avoir témoigné de ceci car tu permets d'aborder un sujet central de la consommation de weed : le Bad !

Fil

Fil


Analyse de drogues anonyme et gratuite
Si tu pisses contre le vent, tu vas mouiller tes sandales !

Hors ligne


choctote 
Nouveau Psycho
Suisse
000
Date d'inscription: 22 May 2013
Messages: 169
Salut à  toi Beep-Beep.

J'ai pris beaucoup de plaisir a te lire, j'ai eu l'impression de m'y retrouver un peux.

Comme toi j'ai commencer à  consommer à  15 ans. Mes parents eux fument depuis belle lurette, j'ai jamais spécialement eu envie d'essayer. Et puis un beau jour, j'ai rencontré la fille d'un collègue de ma mère qui elle fumait, première soirée passée avec elle j'ai essayer. Je n'ai rien ressentis de spécial si ce n'était ma gorge douloureuse ahah.( Je ne fumais pas de clope a l'époque )

Quelques jours plus tard, j'ai décider de rouler un petit chez moi au salon, il n'y avait que mon frère qui dormait se soir là . Après 2-3 essaie, j'ai rouler l'un des plus beaux dont je me souviens. Je décide donc d'aller voir ce que ça donne au balcon. A peine 2 lattes tirée, j'ai vue le parterre du balcon se retrouver a la place du ciel et le ciel sous mes pieds, ont aurait dit une polymérisation.( C'est ce qui s'en rapproche le plus)
Un peux flipper ( je savais que mon père devait rentrer dans peu de temps ) je cours me foutre de l'eau sur la gueule et je ne sait pas ce que j'ai fait du joint.fume_une_joint

A la suite de cette expérience, j'ai fait goûter mary et plusieurs de mes copains, on se retrouvé le week-end ou le mercredi après-midi pour fumer.
Je me souviens, on allait gentiment terminer notre dernière année d'école et partir en apprentissage/collège.
Ont arrêter pas de se dire *Pas pendant l'apprentissage, ou rarement*

Évidemment arrivé en apprentissage on ne c'est pas calmé, bien au contraire.
A l'époque je fumais uniquement avec mon meilleur ami, on se retrouvais tous les vendredi soir ou les samedis et on enchaîné les bangs..

L'apprentissage n'étant pas une joie pour moi et mon amis (ça n'allait pas, c'était pas le bon rien n'allait)
On a commencer à  fumer un peux plus..J'AI commençais à  seul chez moi les dimanches." Boh..demain ya le taff de toute façon, on s'accord un petit moment de plaisir.)
Doucement mais surement, sans le voir, j'ai augmenter ma conso.
Un ou deux mois plus tard je fumais tout les soirs chez moi seul.
J'ai annoncé que je voulais arrêter mon apprentissage a ma famille et a mon patron, il leur a fallut du temps mais relativement vite ils ont tous compris que ça n'allait pas ( au niveau de boulot ).
Je suis quelqu'un de très émotif, et je me souviens qu'avant de commencer l'apprentissage on me sortait continuellement, tu t'écrases, pendant 3 ans tu t'écrases, tu l'as ramènes pas.
A force un matin j'ai éclater, c'est ce matin que toutes les parties on compris réellement que quelque chose clochait.

Ah cette époque je fumais tout les jours sans exception, toujours par plaisir mais aussi pour oublier.
A la suite de tout ça, j'ai pris a plusieurs reprise des hallucinogènes, seul toujours.
J'ai conscient des risques mais je savais que je n'arriverais pas a me libérer si j'était avec quelqu'un.
Il en vas de même pour les joints.

Je n'ai jamais ou très peux ou de soucis pour ce qui était d'avoir de la weed, étant donné que mes parents consommait je pouvait aller en prendre quand bon me semble.
Rajoutez à  ça l'absence de travaille, sa ne donne pas bon ménage. Au début je fumait uniquement la nuit car la journée je voulait être a mon affaire, pouvoir faire ce que je faisait correctement.
J'allais jusqu'a fumait 3 joints  en une demi-heure tout seul sur mon balcon.
Et comme je n'aimais pas les cigarette je faisait uniquement de gros cônes pur..
J'en est vue/fais des bad, finir a plat ventre au blacon et ne pas pouvoir se retourner car les étoiles me faisais peur est m’aspirer.. Tout ces bad sont finalement intéressant et je les revivrais bien volontier.
D'autres, se s'entant oppressant, des pleurs et autres non merci^^
A l'époque je prenais aussi des *Doses* sur mon pc, la aussi se fût très impressionnant et spectaculaire.

Je n'aurais certainement jamais toucher a tout cela si je n'avais pas fumer. Mais sois-en sur, je ne regrette rien, grâce à  tout ça j'ai appris a être plutôt qu'a avoir et je remercie le ciel quoi que les gens puisse en dire.
Je n'inciterais personne a fumer comme j'ai pu inciter mes amis à  l'époque, c'est un choix personnel, que l'ont aime ou pas, chacun a son avis sur le sujet.

Prochainement j'aurais surement droit au PU, et le fait de ne plus pouvoir fumer me tue.
Tout y est lié, il en a partout chez moi. ( En sortant des chiottes je suis tomber sur une boulette un jours, c'est vous dire.)
La musique que j'écoute en parle, ce que je faisait était rythmé par ces joints.
Entre 15 et 22 ans, on se cherche, et on en a rien a foutre de ce que la moral nous dit ou pas.
J'ai beaucoup appris grâce a cette conso, j'ai pu grandir et me faire ma vision de choses, ma philosophie.
Autant vous dire que ne plus pouvoir fumer c'est un peux comme si on me coupait les ailles.
D'ailleurs j'hésite grandement a fumer se soir ou pas..Si oui se serait le dernier

I got all the time in the world, so for now I'm just chilling
Maintenant tu l'as.

Hors ligne


gofix 
Portoxico
Portugal
010
Date d'inscription: 23 Jan 2013
Messages: 629
Salut,
j'ai un pote qui a eu un grave problème avec la fumette car après quelques bads a 19-20 ans un jour il ne voulait plus sortir de chez lui, il avait une barbe immense bref il devenait comme un hermite.
a l'heure d'aujourd'hui il va mieux mais par-contre il ne peut plus fumer sinon c'est le bad direct.
pour mon cas je n'ai jamais eu de gros soucis avec le canna j'ai 36 ans et fume depuis l'age de 15 ans et j'ai toujours apporter une grande importance a cette plante qui me facsine.

L'ivrogne et l'enfant disent ce qu'ils ont sur le coeur.

Hors ligne


Grostox80 
Nouveau membre
France
000
Date d'inscription: 17 Jan 2014
Messages: 1
Salut choctote, je voulais savoir ce que tu voulais dire par "j'aurais surement droit au PU", je ne sais pas ce que ça veut dire smile)

Hors ligne


Ricoson 
Adhérent PsychoACTIF
France
000
Lieu: Haut de la scène
Date d'inscription: 28 Jun 2012
Messages: 1819
Blogs
Bonjour et merci pour ton témoignage Beep_beep.

Je connais beaucoup de gens qui aimaient le Cannabis au début et puis qui n'ont plus aimé ou presque plus.

Et la même histoire que Fil, soit un pote qui avait arrête depuis 25 ans, le tabac y compris, et qui c'est remis a fumer avec moi depuis 5 ans et qui n’arrête plus, du matin au soir.

Très varié.

Soyons réalistes, exigeons l'impossible !!

La majorité des imbéciles reste invincible et satisfaite en toute circonstance. La terreur provoquée par leur tyrannie se dissipe simplement par leur divertissement et leur inconséquence.

Hors ligne


lolo666 
Banni
103
Date d'inscription: 12 Jan 2014
Messages: 46
Blogs
En ce qui me concerne:
15-22 ans: fumette le we only (because etudes)
22-38 ans: fumette quotidienne mais le soir only (because job)
38-46 ans: fumette 10x/jour tous les jours (because ma vie tourne mal)

C'est la force du cannabis, elle est ta meilleure copine et ne te fait pas de mal mais année après année, elle te grignote de l'intérieur, de manière insidieuse. Elle s'immisce dans tes passions, fait le tri dans tes amis, te soulage de tes obligations familiales et professionnelles.  Rien n'a vraiment plus d'importance et un jour tu découvres qu'il ne reste plus qu'une chose qui t'intéresse: fumer et que tu es un SOMNAMBULE de la vie.

Je n'ai presque jamais eu de bad trip sauf peut être au début, dans des plans chelou style les catacombes et je n'ai jamais eu envie de décrocher. Une fois, j'ai arrêté 3 mois parce que j’avais déménagé et ne connaissait pas de dealer. Grosse déprime et je me mets à  planter sérieusement. 2010 - 2011 - 2012 - 2013 entre 800g et 1.3 kg de récolte direct dans mes poumons.

"C'est la seule drogue dont on peut décrocher seul et sans en baver, juste parce que son abus peut punir et le plaisir se transformer en corvée."

FAUX: c'est la seule drogue qui te laisse croire que tu peux décrocher rapidement et dont l'abus donne juste envie d'aller se coucher (pas d'OD sous canna). Du plaisir, je n'en ai plus mais la plante ne veut pas me lâcher. Allez, rien qu'une petit joint avec les potes, allez, rien qu'une latte vite fait avant de dormir ....

Et les rêves, ou sont ils passé? --- pourquoi je ne me souviens plus de rien et quand je me lève, j'ai envie de fumer pour me sentir exister?

Hors ligne


Ricoson 
Adhérent PsychoACTIF
France
000
Lieu: Haut de la scène
Date d'inscription: 28 Jun 2012
Messages: 1819
Blogs
Lolo666.

Le Cannabis n'est pas insidieux, mais c'est toi qui a des problèmes avec sa consommation. C'est toi et non le cannabis qui est a remettre en question. Je fume énormément et je n'ai pas les problèmes dont tu parles.

On décroche en général facilement du Cannabis. Mais, des fois, certaines personnes ont un mal fou pour y arriver. Cela a l'air ton cas, et tu devrais peut etre consulter un CSAPA ou addictologue pour cela.
Il y a par exemple sur Marmottant quelques places pour cela.
Maintenant, je t'en prie, n'en fait pas une généralité. MOI, je n'ai pas de soucis a m’arrêter quand cela me nuit ou que les circonstances l'impose.

Ne rejette pas la faute de tes problèmes sur ce produit. Et c'est la même pour les autres produits, y compris les TSO et l'alcool. Les molécules ne complotent pas.

Rico.

Dernière modification par Ricoson (17 janvier 2014 à  20:36)


Soyons réalistes, exigeons l'impossible !!

La majorité des imbéciles reste invincible et satisfaite en toute circonstance. La terreur provoquée par leur tyrannie se dissipe simplement par leur divertissement et leur inconséquence.

Hors ligne


mortfine 
NO P@S@R@N
100
Date d'inscription: 31 Dec 2013
Messages: 200
Blogs
salut Beep_beep

la même ,
il y a surement de bonnes raison pour que tu accepte ou non certaine chose
il faut ecouté et ne surtout pas lutter contre ce que tu ressent
il n'y a rien de honteux a ne pas avoir envie de fumer (surtout si tu le sens mal)
comme dit ricoson ,ca peut très bien revenir

après avoir consommer régulièrement mes 10g tous les deux jours environ pendant
pas mal d’année un jour après un splif ,d'un coup j'ai fais une méchante parano
puis encore et encore,la j'ai cru pigé que je ne fumerai plus!
15ans passe différente défonce mais je n'ai pas re-fumé de bédo
(a part quelque minuscule taf par ci par la)
et puis un jour lors d'une bonne tawa on c'est déchirer avec des potes a la bonne beuh
depuis je fume assez irrégulièrement aujourd’hui ,mais retrouve le même plaisir qu'avant
on doit surement avoir des chose a régler (inconsciemment)et ton corps sais te le dire!

porte toi bien et kif!!

M.

Dernière modification par mortfine (17 janvier 2014 à  22:23)


réagir bêtement a un acte stupide, crée une situation idiote
Pierre Dac.


Hors ligne


lolo666 
Banni
103
Date d'inscription: 12 Jan 2014
Messages: 46
Blogs
Ricoson,
Sortons de cette dialectique: je me sens mal, je prends des produits, je me sens encore plus mal, c'est la faute des produits.
Rien n'existe en dehors de la conscience mais l'abus de weed, d'alcool ou autre défonce tend à  amplifier les maux initiaux sous-jacents qui deviennent omniprésents.

J'ai longtemps été un consommateur occasionnel mais je me suis piéger moi même par faiblesse et 10 ans d'oisiveté m'ont mis à  genoux. Il y a plein d'exemples dans ce forum de gens apparemment sains qui sont tombés dans la toxicomanie pour des raisons externes, entre autre pour vivre COMME son conjoint.

En ce qui me concerne, j'étais déjà  dépressif étant enfant. Fumer m'a aidé à  tenir et oublier momentanément certaines choses que j'aurai pu sans doute régler si j'avais eu plus de volonté et était resté à  un usage festif et occasionnel comme au tout début
Reputation de ce post
 
+ 1 l'abus de produits n'aide pas quand on va mal ! Courage lolo...

Hors ligne


Ricoson 
Adhérent PsychoACTIF
France
000
Lieu: Haut de la scène
Date d'inscription: 28 Jun 2012
Messages: 1819
Blogs
Bonjour Lolo666.

Quand je te lis, j'entends bien que tu vas mal, et que ta "dépendance" au Cannabis te deviens insupportable.
Je ne nie pas ce fait, ton ressentis, ton témoignage, et je te conseille d'en parler avec un spécialiste.
Ce n'est pas parce que c'est du Cannabis, qu'un spécialiste ne te prendra pas en charge.
Il t’aidera peut être a reprendre un consommation plus modéré.
Et, je le répète, il y a quelques lit a marmottant pour des sevrages de Cannabis.

Maintenant, ce n'est pas de la dialectique que te demander de ne pas rejeter la faute sur le produit, qui convient très bien a beaucoup de consommateur, qu'ils en abusent un peu ou pas.
Le cannabis n'est ni formidable, ni vicieux. Il est ce que l'on en fait.

Lolo666, va voir un thérapeute. Il aura surement des solutions.

Rico.

Dernière modification par Ricoson (18 janvier 2014 à  10:25)


Soyons réalistes, exigeons l'impossible !!

La majorité des imbéciles reste invincible et satisfaite en toute circonstance. La terreur provoquée par leur tyrannie se dissipe simplement par leur divertissement et leur inconséquence.

Hors ligne


lolo666 
Banni
103
Date d'inscription: 12 Jan 2014
Messages: 46
Blogs
J'ai vu des 'thérapeutes' et j'ai décidé de m'en sortir seul plutôt que de perdre une semaine dans un hôpital à  bouffer des cachetons et sentir la souffrance des vrais malades. Je m'en sortirai seul ou pas. C'est d'ailleurs sans doute le problème n°1 des toxicomanes, reprendre confiance en soi et retrouver une perception décente de soi même. C'est un travail qui peut s'effectuer en psychothérapie mais aussi seul car finalement qui peut mieux te comprendre et te pardonner que toi même. Le dialogue tel qu'il s'effectue sur ce forum me semble aussi appréciable et j'en profite pour vous adresser ma gratitude. La compassion n'a rien à  voir avec les consultations en officine contre du fric. Le thérapeute rentre chez lui et t'oublie jusqu'à  la prochaine séance. Désolé pour mon cynisme  wink
Reputation de ce post
 
parfois il est bon d'arreter de se regarder les pieds pour mieux relever la tête

Hors ligne


MissTrip 
Nouveau Psycho
France
000
Date d'inscription: 14 Nov 2013
Messages: 103
lolo666,

je comprends tout à  fait ton "ras le bol" des thérapeutes, des hôpitaux et de tout aide médical en général.. ça se comprends mais à  mon humble avis, se sortir seul de la toxicomanie quand on est dans une phase dépressive est un leurre ! ou alors il faut être sur humain !
je viens de lire ton expérience avec ton csapa et du coup je comprends ta méfiance et ton genre de dégout, mais crois moi tous les centres ne sont pas comme ça et ça vaux peut être la peine d'en tester un autre...
tous les thérapeutes ne sont pas comme tu le décris, heureusement !! et c'est bien connu, il faut en essayer plusieurs avant de  trouver le bon.. ne désespère pas!

après tu es peut être aussi dans une phase ou tu n'as pas envie d'être aidé, mais le jour ou tu en aura envie, sache qu'il y a plusieurs possibilités qui existent, et que tu trouvera chaussure à  ton pied..

tu as raison sur le fait que toi seul peut te sortir de là , mais sans aide extérieure cela va être difficile, et ce forum, qui peut être un aide précieuse je ne dis pas le contraire, ne peut en aucun cas remplacer le boulot d'un addicto ou d'un thérapeute..

MissTrip

Hors ligne


mortfine 
NO P@S@R@N
100
Date d'inscription: 31 Dec 2013
Messages: 200
Blogs
lolo666 ricoson a raison tu ne peut pas faire porter aux cannabis ton état dépressif
je ne veux pas faire de comparaison débile mais pense tu que marley étais dépressif ?
(ca yé j'viens d'en faire une) big_smile

pour être plus sérieux quand tu dis

Le dialogue tel qu'il s'effectue sur ce forum me semble aussi appréciable

sache que je suis vraiment d accord,j'ai chercher longtemps des réponses a mes question,pas facile quand t’habite a la campagne ou la défonce quotidienne du coin et le cubi de rouge
je suis tombé sur ce site en fin d’année dernières ,et depuis j'ai revissé bien des habitudes
en matières d’hygiène (shoot),de comportement face aux TSO,et vois tu j'ai même entrepris de commencer une thérapies et un passage a la méthadone,tous ca en a peine 15 jours,alors que
ca fais bien dix ans que je me dépatouille avec mes problèmes a enchainer les decro a l'ancienne
avorté bien sur,croyant bien connaitre le sujet ,depuis j'en suis revenue.
ce n'est pas une solution miracle ,mais quand même une sacre support
ne te bute pas contre les modos ils ne sont pas la pour te contredire rien que pour ce fendre la gueule
ca fais un moment que je lis tes poste et franchement tu me rappel trop un potes (J.Luc)
il fait un méchant transfère entre le "produit" et ces propres problème je trouve que tu vas dans ce sens aussi
ce n'est pas accusateur ,juste une opinion,en tous cas pour ma part je continuerais a venir sur ce forum
pour la suite de la TSO et tu devrais continuer aussi ton dernier poste,étant visiblement déjà  plus modéré
amicalement
Manu.


réagir bêtement a un acte stupide, crée une situation idiote
Pierre Dac.


Hors ligne


lolo666 
Banni
103
Date d'inscription: 12 Jan 2014
Messages: 46
Blogs
Et bien nous verrons - je me suis toujours débrouillé seul et je suis mûr pour passer à  autre chose que la fumette. Lundi ça fera une semaine et sans médoc ni hospitalisation.

Hors ligne


Bicicle
Rat de laboratoire
100
Date d'inscription: 08 Aug 2011
Messages: 1701
Blogs
Franchement lolo tu confonds tout...

C'est évident que c'est la dépression qui t'a fait couler, pas le cannabis. Le cannabis c'est une drogue récréative, au même titre que l'alcool, qui peut être excellente en usage occasionnel et modéré, mais qui, si utilisée avec abus et/ou comme pansement à  un mal être, là  peut être très insidieuse !

C'est sûr que si tu fuis ta merde avec le cannabis, ou l'alcool (ou autre), tu vas t'enfoncer encore plus, puisque ça ne solutionne pas le problème, ça le met juste tout juste en veilleuse (et encore).

Le jour où t'auras arrêté d'être oisif (10 ans d'oisiveté tu le dis toi même.....) et que tu auras une vie qui te plait, une meuf, un travail qui te plait, des potes cool, et des activités épanouissantes, ben mon gars, t'auras tellement de sérotonine dans le cerveau que tu auras même plus besoin de te réfugier dans une substance !!

Alors oui, il FAUT parfois l'arrêter pour réussir à  reprendre pied. Mais une fois que ta vie est stabilisée, là  tu peux te permettre de consommer de façon modérée et occasionnelle. Dès que ça devient source de repris sur soi, d'isolement, etc etc, là  y'a un soucis ! C'est tout.

Tu passes pas ton temps à  faire la guerre aux gens qui boivent en soirée parce qu'ils sont des couillons dépressifs ??? Alors pourquoi tu t'acharnes autant sur le cannabis... Moi je bois en soirée et j'ai aucuns penchants alcoolique, je déteste même cette substance... Le cannabis j'en ai usé et abusé à  me terrer chez moi toute la journée, et j'ai arrêté pour reprendre une vie plus normale !! Et je compte bien refumer très occasionnellement... Pas besoin de jouer les prohibitionniste.

C'est pas parce qu'une substance peut être source d'abus chez les personnes fragiles, qu'il faut bannir la substance. Il vaut mieux traiter les personnes... "Antes tratar que punir".

"Quiconque fait deux cent mètres sans amour, va à  ses funérailles vêtu de son linceul." W.Whitman

Hors ligne


Ricoson 
Adhérent PsychoACTIF
France
000
Lieu: Haut de la scène
Date d'inscription: 28 Jun 2012
Messages: 1819
Blogs
Bon, ca a l'air d'aller mieux qu'hier. tant mieux alors.
Pour quelqu’un qui le vivrait très mal, pour une raison ou une autre, et qui n'y arriverait pas tout seul aurait tout intérêt a utiliser les différents circuits a disposition. Hopital, Centre, Psy, ..
Mais, si tu y arrive tout seul, alors, il n'y a plus de problèmes alors.

L'avantage du Cannabis, c'est quand même que c'est un des produits qui crée le moins de dépendance, et c'est pour cela qu'il y a peu de places a Marmottant.  Moins de dépendances, ça ne veut pas dire sans, bien sur.

On a monopolisé le sujet de beep_beep, mais le sujet reste ouvert.

Soyons réalistes, exigeons l'impossible !!

La majorité des imbéciles reste invincible et satisfaite en toute circonstance. La terreur provoquée par leur tyrannie se dissipe simplement par leur divertissement et leur inconséquence.

Hors ligne


filousky 
Modérateur
France
11500
Lieu: Là-bas, là-bas dans la forêt
Date d'inscription: 14 Dec 2008
Messages: 9098
Blogs

lolo666 a écrit

"C'est la seule drogue dont on peut décrocher seul et sans en baver, juste parce que son abus peut punir et le plaisir se transformer en corvée."

FAUX: c'est la seule drogue qui te laisse croire que tu peux décrocher rapidement et dont l'abus donne juste envie d'aller se coucher (pas d'OD sous canna). Du plaisir, je n'en ai plus mais la plante ne veut pas me lâcher. Allez, rien qu'une petit joint avec les potes, allez, rien qu'une latte vite fait avant de dormir ....

Et les rêves, ou sont ils passé? --- pourquoi je ne me souviens plus de rien et quand je me lève, j'ai envie de fumer pour me sentir exister?

lolo666 a écrit

Et bien nous verrons - je me suis toujours débrouillé seul et je suis mûr pour passer à  autre chose que la fumette. Lundi ça fera une semaine et sans médoc ni hospitalisation.

Évites les contre aussi ostentatoires pour prouver exactement le contraire derrière. Pour ma part, ça va, je m'en fous un peu, mais d'autres pourraient mal le prendre et ensuite, embrouilles sans fin, travail des modérateurs en plus et fin en queue de boudin sur des incompréhensions mutuelles .................

C'est pas le but des témoignages et des échanges.

Amicalement

Fil


Analyse de drogues anonyme et gratuite
Si tu pisses contre le vent, tu vas mouiller tes sandales !

Hors ligne


P4r4D!Ss3 
Nouveau membre
France
000
Date d'inscription: 02 Mar 2018
Messages: 1
Si je peux me permettre d'aiguiller quelqun, dans sa démarche d'arrêt ou de réduction de sa consommation; ayant été un gros (pour ne pas dire énorme...) consommateur, faire soi même la démarche envers un centre, et bien c'est peu être con à dire mais c'est s'aider soi même! il ne faut pas se dédouaner et se dire que seul c'est vraiment à la dure, entamer cette démarche c'est se montrer courageux vis a vis de sa personne et de son entourage, parler de sa consommation aussi. tout ça c'est s'aider soi même! demander de l'aide c'est être juste humain si je peux dire ça ainsi. Sur ce, je vous souhaites à tous bon courage dans votre réduction puisque je supposes que si vous tombez sur ce post c'est que vous n'êtes pas venu la grâce au "j'ai de la chance" de Google. boulet

Hors ligne



Répondre Remonter


Pour répondre à cette discussion, vous devez vous inscrire

Sujets similaires dans les forums, psychowiki et QuizzZ

[ Forum ] Arrêt & Sevrage - Mon histoire avec le cannabis
par Omario, dernier post 04 décembre 2017 à  18:22 par Omario
  3
[ Forum ] Huile (BHO, wax, Rosin) - L’histoire des extractions de cannabis selon David Gold
par filousky, dernier post 29 décembre 2016 à  15:21 par NeoX
  1
[ Forum ] Etude - Une histoire vieille de plusieurs siècles
par Cusco, dernier post 22 juin 2019 à  16:03 par PSYCHOCRACK
  8
  [ PsychoWIKI ] Les vaporisateurs de cannabis
  [ PsychoWIKI ] Comment réduire les problèmes respiratoires liés au cannabis
  [ QuizzZ ] Evaluer votre dépendance au cannabis
31812 personnes ont déja passé ce quizzz !
  [ QuizzZ ] Evaluer la gravité de votre addiction
45646 personnes ont déja passé ce quizzz !



    Psychoactif en Images
    Plus d'images psychoactives
    En ce moment sur PsychoACTIF  
     Psychoactif 
    Atelier Psychoactif le 5 octobre sur la RDR et les psychédéliques
    03 octobre 2019Annonce de Equipe de PsychoACTIF
     Appel à témoignage 
    Est ce que l’analyse de drogues a changé vos pratiques de RDR ?
    11 octobre 2019Commentaire de Rick (26 réponses)
     Appel à témoignage 
    De quelle façon les psychédéliques ont-ils changé votre mode de p...
    12 septembre 2019Commentaire de BobKelso (95 réponses)
     Forum UP ! 
    À 80ans, mieux vaut-il être hippie ou dur à cuire? Tracks - Arte (...
    Il y a 17hDiscussion sans réponse depuis 12h
     Forum 
    Paroxetine - Paroxetine & Lsd ou champignons hallucinogène
    Il y a moins d'1mnCommentaire de Ocram dans [Antidepresseurs...]
    (1 réponse)
     Forum 
    Dosage MDMA vs X
    Il y a 3mnCommentaire de Ocram dans [MDMA/Ecstasy...]
    (1 réponse)
     Forum 
    Effets - Taz "Skype" Violet et Rose ?
    Il y a 8mnCommentaire de Ocram dans [MDMA/Ecstasy...]
    (10 réponses)
     Forum 
    Arrêt & Sevrage - Substitut en attendant
    Il y a 13mn
    2
    Commentaire de MaxPayne77 dans [Tramadol...]
    (39 réponses)
     Forum 
    Market - Deepweb: vos markets favoris SEPTEMBRE A FIN DÉCEMBRE 2019
    Il y a 16mnCommentaire de nout dans [Anonymat et sécurité...]
    (45 réponses)
     Forum 
    Expériences - Sevrage Subutex 6 mois après
    Il y a 35mn
    5
    Commentaire de De noche dans [Decro - Sevrages... e...]
    (18 réponses)
     Forum 
    Toxicomanie ordinaire - Chaine youtube
    Il y a 45mn
    -1
    Commentaire de y091792k dans [Opiacés et opioïdes...]
    (1 réponse)
     Forum 
    Amitriptyline - TR cobaye: laroxyl en usage récréatif, ou le nouveau tramadol
    Il y a 49mnCommentaire de RandallFlag dans [Antidepresseurs...]
    (10 réponses)
     Blog 
    Ma nouvelle drogue, l'ASFD (partie 1/2).
    Il y a 4h
    1
    Commentaire de prescripteur dans le blog de LenaÀLaRechercheDuParadis
    (11 commentaires)
     Blog 
    Billet d'espoir : première bataille gagner contre molly
    Il y a 5h
    1
    Commentaire de Agartha dans le blog de Psychotropeur
    (17 commentaires)
     Blog 
    No comment
    Il y a 7hCommentaire de Sevrage30 dans le blog de Thelma
    (1 commentaires)
     
      QuizzZ 
    Testez vos connaissances sur les overdoses d'opiacés
    Dernier quizzZ à 20:05
     PsychoWIKI 
    5-MAPB, effets, risques, témoignages
     Topic epinglé 
    Cannabis : vous vous êtes mis à la vaporisation, expliquer nous c ...
     Nouveaux membres 
    Peyoteman, enbrume04, fl22446 nous ont rejoint et se sont présentés les trois derniers jours.
    S'identifier

    Mot de passe oublié

    Morceaux choisis 

     J'y suis arrivé
    par Fabrice1975, le 21 Oct 2019
    Bonjour Ça faisait 4 ans que je n'étais plus revenu sur le site.. Après 10 ans de consommation d'héroïne et moult sevrages express foiré puis 3 ans de methadone en dégressif je suis depuis 1 ans sevré de la methadone Mais depuis 1 an j'ai la chiasse tous les jours Je regrette la constipat...[Lire la suite]
     Flunitrazolam : mon expérience.
    par Dextro, le 11 Oct 2019
    Bonsoir bonsoir, Je fais ce post voyant qu'il y a assez peu d'infos sur le flunitrazolam, notamment sur son équivalence avec les autres benzos. Je rappelle que c'est une benzo très puissante et addictive, qu'il y a très peu de recherche scientifique à son sujet et que les doses vendues ne sont...[Lire la suite]
     Un adieu de plus.
    par Chêne, le 09 Oct 2019
    Tu m'as tué. Votre discussion me fait me remémorer la période où je prenais beaucoup de stims. À chaque arrivée de RC dans ma boîte aux lettres, je me jurais des tas et des tas de choses : pas consommer tout de suite, me limiter à XXXmg par session, pas plus d'une session par semaine etc...[Lire la suite]
    Tous les morceaux choisis
    Les derniers champis

    Texte mis dans les morceaux choisis de Psychoactif. (filousky) dans [forum] J'y suis arrivé
    (Il y a 1h)
    Très très bon! Ocram dans [forum] Un article qui m'a bien saouler
    (Il y a 9h)
    Wtf cest magnifique /haupayy dans [forum] Votre produit et votre mode de consommation du moment
    (Il y a 11h)
    The good link in PA dans [forum] Black-outs : vont-ils se répéter?
    (Il y a 12h)
    Merci de ce compte-rendu bien détaillé! Hilde dans [forum] Rétrospective : un an de conso raisonnée
    (Il y a 21h)

    Pied de page des forums