besoin d'aide arréter le cannabis ? / PsychoACTIF

besoin d'aide arréter le cannabis ?

Publié par ,
6147 vues, 5 réponses
Tat 
Nouveau membre
France
000
Inscrit le 29 Apr 2015
3 messages
Bonjour à  tous, premièrement je m'excuse si j'ai posté dans la mauvaise partie du forum, c'est celle ci qui m'as semblé la plus pertinente.
Alors je vais essayer de retracer les evenements dans le bon ordre et avec le plus d'elements possible.
Je fume du cannabis depuis que j'ai 15 ans, ça m'as jamais posé problème, j'ai jamais culpabilisé par rapport à  ça, ça s'est toujours très bien passé. J'avais une vie sociale vraiment complète, une copine etc..

Je tournais à  1/2 joints le soir puis voilà . Après le lycée et le bac, j'ai commencé direct à  travailler, et j'me suis séparé de ma copine justement, (on avaient passé nos années college/lycée ensemble) et j'avoue que la séparation m'as mis dans le mal.
J'ai commencé à  fumer beaucoup plus, (puis avec le taff et la paye qui suit bin c'est forcement plus facile qu'au lycée), puis je suis parti de chez mes parents 6 mois après mes 18 ans, pour me mettre en colloc avec un très bon ami à  paris.

De là  j'ai commencé à  travailler en tant que barman à  montparnasse, toujours en fumant pleins de joint c'était cool. Puis est arrivé la cocaine, j'avais déjà  eu affaire à  quelque prod en teuf (mdma/keta) mais c'était resté occasionnel.

Là  on en vendaient en soirées sur paris, c'était vraiment facile, trop facile même... bref j'suis tombé dedans, j'tournais à  1g par jour, j'sniffait du matin au soir, j'dormais 3h dans la nuit, ça collait parfaitement avec l'image que je voulais de la fast life (lol) la vie parisienne à  fond les manette, rouler à  balle en mini cooper serrer des meuf ... ouais sauf que y'as le revers, celui où t'es bouffé par la cam, à  un tel point qu'à  la fin la coke ne me faisait plus de bien (en a t'elle déjà  fait à  quelqu'un ..?) mais m'oppréssait.
Bref, et je continuais ma consommation régulière de cannabis bien sûr. Puis j'ai perdu mon permis de conduire, (excès de vitesse + positif stup) donc là  ... c'était le début de la descente aux enfers. Plus de permis > plus de travail > rester dans l'appart à  distribuer des doses à  des gens que j'avais l'habitude de cottoyer en tant qu'ami, et pas en tant que dealer vis à  vis d'un client ... ça devenais vraiment bizare, mais j'étais "obligé" parce que je payais ma part du loyer comme ça, je mangeais comme ça et j'm'habillais comme ça.

Puis c'est parti en balloche quand une fille passait et prenais chaque fois 6 - 7g, genre c'était limite mon pillier financier, et la meuf est arrivé un beau jour en me disant qu'elle pouvais plus assumer côté argent, et que ça devenais trop dur pour elle, qu'elle souhaitait arrêter etc... et c'est là  que mon colloc a eu la super idée de la foutre en photo à  poil sur vivastreet pour qu'elle aille tapine. (ouais j'sais c'est carrement horrible)

Bin perchés comme on l'étaient, on l'as fait. la fille était entousiate à  cette idée, bref c'était nickel...
Puis au bous de 10 jours elle s'est fait violer dans le 18e dans un appart d'un mec, bref, la scène de film, elle est revenu en pleurs à  moitié à  poil ... moi c'était le début d'ma chute.

j'ai eu une prise de conscience d'un coup, j'ai vomi mes tripes, j'ai ressenti une douleur que j'avais encore jamais eu, qui partait des cottes jusqu'à  ma gorge, un sentiment de culpabilité EXTREME

J'ai mis fin à  la collocation le soir même et je suis reparti vivre chez mes parents 1 ans et demi après être parti.
Bref de là , grosse déprime, j'ai arrêté la coke direct (l'histoire m'ayant tellement dégouté, c'est pas possible d'avoir l'esprit changé et affuté à  ce point par cette merde, ça m'as dégouté) mais pas le pétard, justement c'était ma béquille... comment aller me coucher sereinement, m'endormir et fermer les yeux sans penser à  tout  ça ??! pas moyen fallait que j'me bute tous les soirs, à  base de 8 9 pillons, jusqu'à  ce que je mendorme joint à  la main devant des dessin animé (comme pour me rassurer...).

Bref, ça s'est pas arrêté là , est venu les benzos, (codéine/tramadol/lexomil). j'ai appris la CWE pour virer le paracétamol et bim, j'en ai consommer vraiment pas mal sur 2 mois.. j'sortais plus de chez moi, j'voyais pu aucune meuf (j'baisais tous les jours à  paris) et là  ça doit faire 1 ans que j'ai pas touché une chatte ... j'ai perdu tous mes potes (enfin, j'l'ai ai tous envoyé chier après l'histoire avec la fille et mon colloc, car eux on tranchés en faveur de mon colloc (ils ont pas eu la prise de conscience que j'ai eu moi, et pour eux c'était "normal quand on deal, et qu'il faut avoir les épaules")) et bref, aucune sortie, juste mon plasma mon pc et ma défonce... ça a duré presque 1 ans, j'sortais juste pour aider mon père à  faire ses marchés à  champigny, ça me permetait de voir quand même du monde, meme si je conaissais personne..

Bref, j'ai repris contact avec un ami de longue date, qui m'as conseillait pour aller mieux, de reprendre contact avec cette fille, que j'avais complétement mis en morceaux... j'ai mis au moins 3 semaine à  franchir le pas. et je 'lai fait, j'ai cherché son nom dans l'annuaire (j'avais plus son numéro) et j'ai appeler sur le fixe. Je suis tombé sur son père, j'ai donc demandé si je pouvais avoir claire  à  l'appareil.
Et là  il me dit "je suis désolé, mais claire est décédée l'année dernière".

Bon beh voilà , autant vous dire que j'ai même pas répondu, j'ai raccroché et j'me suis mis à  chialer pendant 3 jours. J'voulais me foutre en l'air, j'ai bouffé du bromazepam en masse (au moins 10 cachets lol) j'me souviens de rien sur une semaine, gros trou noir, j'ai juste des flash où j'me revois à  panam boire des bierre avec des mecs que j'conaissais même pas, j'me rappel que j'me suis fait casser la geule aussi et que j'suis rentré en taxi jusqu'à  chez mes parents en miette quoi ...
Puis j'ai commencé à  tapper d'la rabla, en trace,  j'allais chercher à  champigny justement... ça a duré 3 mois à  peu près, puis j'étais bien conscient que fallait pas que je m'enferme dans la brune ... donc j'ai arrêté, sans sevrage, comme ça. juste j'bouffais du tramadol ou des conneries, j'avais même trop honte pour aller voir un médecin et m'faire prescrire de la méthadone ou du subutex.

Pareil j'ai traversé une phase vraiment pas drole, (crise de panique au reveil, culpabilité enorme par rapport à  tout, hyper sensibilité, limite j'voyais un chat perdu j'me mettais à  chialer ... bref détruit quoi).
Puis j'ai décidé de me reprendre en main (lol ?) et de recommencer à  taffer, pour récuperer ce maudit permis de conduire. donc en avant l'interim, les entrepot avec un taux elevés de connard/m² ... bref j'ai fait 6 mois de taff, en conduisant sans permis pour y aller, et j'ai mis de coté pas mal de sous.

Là  au moment où j'écris ce message, je suis chez ma grand mère, dans les vosges avec un petit pactol pour me ré inscrire dans une auto école.. j'ai arrêté les benzos, ça doit faire plus de 6 mois que jai rien pris, j'ai arrêté l'héro.

Il me reste environ 7g de cannabis, je sais qu'il faudra que j'en rechope. Seulement j'connais personne ici, bref j'angoisse à  l'idée de pu rien avoir...
j'aimerais bien en profiter pour arrêter en fait..  Je veux vraiment me détacher de la défonce, et partir faire de l'humanitaire en afrique ou j'sais pas où... être vraiment utile dans ce monde de chien... bref... j'ai pensé que c'était ici que j'aurai des avis les plus pertinents et efficaces..

Quels conseils auriez vous à  me donner pour arrêter ?

Suis-je un cas deséspéré ?

Est ce que je mérite tout ce qui m'arrive ? je le pense fortement .. les mauvaises choses arrivent au
mauvaises personnes ... j'suis conscient que j'ai fait l'enculé, vraiment, et que j'suis limite un meurtrier, j'ai même pensé à  en finir plusieurs fois, suelement j'ai même pas les couilles d'le faire ... Bref j'suis complétement paumé ....
Merci d'avoir pris le temps d'me lire (désolé du gros pavé, mais j'crois que j'avais vmt besoin de tout lacher).

Hors ligne

 

psychodi 
psychocannabinologistologue
France
300
Inscrit le 24 Jul 2013
876 messages
Blogs
salut Tat

bienvenue sur le forum

beau pavé, en effet...tranche de vie pas drôle du tout...

pour moi, aucun cas n'est "desespéré" même si la situation confine au désespoir...tu as encore des proches (tes parents, ta grand mère) qui sont des soutiens importants apparemment

tu as aussi réussi à  te passer de la coke, d'autres prod...alors pourquoi pas aussi le canna ?

tu écris : "Il me reste environ 7g de cannabis, je sais qu'il faudra que j'en rechope. Seulement j'connais personne ici, bref j'angoisse à  l'idée de pu rien avoir...
j'aimerais bien en profiter pour arrêter en fait.."

toute l'ambivalence des UD (je le sais, je suis accro depuis + de 20 ans au canna avec des périodes où je me dis qu'il faudrait arrêter et d'autres où je me complais dedans)...pourquoi justement ne pas "profiter" du contexte pour finir tes 7 g et tenter un arrêt ? Même si le sevrage (que j'aime pas ce mot, ça fait sevrage du nourrisson) ou en tous cas l'arrêt est parfois inconfortable...dans la mesure où tu as pu arrêter l'héro et les benzos, ça devrait pas être trop compliqué non ? Ou alors c'est le fait de ne plus avoir aucun prod qui t'effraie un peu ? C'est à  dire que tu as peut-être oublié comment tu es sans prod...sachant qu'on est quand même pas fondamentalement différent avec ou sans, selon moi (on change pas les rayures du zèbre est mon expression favorite)

as-tu pensé à  te faire aider un peu pour tout ça ? aller voir un médecin, un psy pour en causer ? Voire aller dans un CSAPA pour faire le point sur ton parcours, tes envies, tes projets ?

venir déposer le paquet sur le forum de PA est un premier pas, on te soutient...
si "les mauvaises choses arrivent aux mauvaises personnes"...peut-être peux-tu commencer par te dire que tu n'es pas si mauvais quelque part ? Et que ton côté "bonne personne" (on en a tous un à  mon humble avis, là  encore, c'est peut-être qu'une croyance mais l'humain est fait de croyances) peut aussi générer du bon pour toi-même ?

tiens nous au jus pour la suite...

amicalement

psychodi

il y a des jours étranges
il y a des jours, j'm'étrangle
Surtout...ne pas se biler sur la route...
Psychoactif ? Faut s'abonner là, vite !!

Hors ligne

 

Anonyme6408
Invité
Wow, sacrée descente aux Enfers que tu nous décris là ... Félicitations en tout cas d'avoir pris le courage de décrire ton parcours, c'est assez encourageant.

Pour répondre à  tes questions :

Quels conseils auriez vous à  me donner pour arrêter ?

Je sais pas trop où t'en es de ta conso, mais si t'as pu arrêter la coke et l'héro seul (et visiblement sans "trop" en chier), le cannabis ne devrait pas poser trop de souci. Pour commencer, faut situer tes angoisses : peur de pas dormir ? peur de ne plus en avoir ? besoin d'une petite défonce quotidienne ?
Ensuite, l'arrêt du cannabis c'est vraiment pas compliqué : beaucoup d'appréhension en amont, puis après quelques jours sans fumer on se demande comment on a fait pour baliser autant. Éventuellement tu peux prendre quelques infusions pour calmer les petites angoisses ou les envies de reconsommer. Et surtout, te lancer à  fond sur un projet, faire un peu de sport, lire des bouquins, te concentrer sur les aspects positifs de l'arrêt de la conso (pour moi, ça a été le fait de recommencer à  rêver et me réveiller sans problème).

Bref, t'es pas un cas désespéré. Au contraire, au vu de ton témoignage je dirais que t'as eu une prise de conscience assez violente et que depuis tu te calmes et tu sors la tête de l'eau. Positive, le pire est très certainement déjà  passé.

 

turlubudu 
Psycho militant
000
Inscrit le 06 Jun 2014
106 messages
Salut Tat ! Et bienvenue ! smile

Outch dur comme expérience, franchement t'as écris sa d'une telle force que sa m'a rappelé certains de mes propres démons!

Je dois être moins âgé que toi cependant chaque témoignage est précieux et apporte une vision différente.

En tout cas à  te lire j'ai ressentis que t'avais tiré des conclusions de tes erreurs sans attendre qu'elles te rongent encore plus, comme disait confucius "l'homme sage apprend de ces erreurs, l'homme plus sage apprend des erreurs des autres".

J'comprends tout à  fait ta galère de pensé à  la fin de ton ceps et de redouté ne plus avoir cette béquille qui suffit à  elle même à  rejeté ce trop plein d'émotions. Perso c'est le canna (et certains produits) qui m'ont permit d'arrêté la violence physique et verbal et sérieusement c'était mieux qu'allé au bout de mes idées de meurtre de l'époque.

Pendant des années j'ai mainte fois essayé d'arrêté mes addictions qui me faisait perdre la tête et qui me posé des gros soucis de thune du coup c'était bicrave de beuh et d'ecsta, et pas pour économiser mais pour m'acheter une grosse conso, histoire d'être tranquille et ainsi me buté un moment sans avoir à  me posé de questions.

Finalement c'est cette année que j'ai réussi à  arrêté après plusieurs mois de retour chez les parents aussi avec changement de projet professionnel également, redémarrer à  0 quoi mais sur de meilleurs bases... ce qui m'a le plus aidé c'est que j'ai concrétisé mes projets d'aidé les autres à  travers le milieu associatif, que ce soit en rdr ou auprès des personnes en situation précaires, en même temps j'cherche un cdd en vain histoire de gagné un peu de thunes et pas vivre sur le dos des darons, et je bosse également des concours pour taffé dans le para médical.

J'pense que ce qui m'a permit d'avoir un contrôle sur mes consos et ainsi de passé de l'addiction problématique à  une addiction occasionnel c'est le fait d'être occupé dans des domaines qui me touchent et me correspondent en plus de la gratitude personnel que mes différents taff comme bénévole me procurent par le fait d'aidé des gens qui sont réellement dans le besoin (sdf, migrants, usagers etc.)

Du coup c'est sa le meilleur conseil que moi j'ai à  te donné, trouvé des occupations qui te font te sentir bien et pas te forcé à  galérer si c'est pour te rendre aussi mal... la pente elle se remonte pour tout le monde, suffit juste d'être motivé et patient et après on se rend compte qu'on se rapproche du sommet encore plus vite qu'au début... c'est devenu sa mon gros kiff anfaite, une sorte de drogue à  la vie et à  continuer sur ce chemin que j'ai eu tant de mal à  trouvé. En plus de sa j'ai fais la merveilleuse rencontre il y à  peu d'une personne partageant mes ressentis et qui correspond à  ce que je cherchais dans les relations amicales, ce qui me surprend le plus c'est que jl'ai trouvé la ou je cherchais pas, comme par magie... la magie de la vie et de ces agréables surprises.

En définitive j'crois pas que t'es un cas déséspéré ni une mauvaise personne non plus, la preuve t'es conscient du mal de tes conneries, en plus de sa t'etait pas tout seul, vous etiez plusieurs tout cheper, même si c'est tragique j'pense qu'y à  une responsabilité collective aussi à  prendre en compte... tu peux pas porté tout seul le poids de tout un groupe non plus.

A ton récit t'as l'air d'avoir fait un bout de chemin encore, te pose pas de question sur le faît d'arrêté la weed en premier lieu, focus plutôt sur tes objectifs, et le reste suivra au fil du temps...


EDIT: j'oubliais un point qui me semble important; Faut croire au virage que tu prends dans ta vie, en avoir la conviction réelle, pour avoir longtemps médité autour de ce sujet je peux t'affirmé sa comme une vérité absolue, c'est après de nombreux évènement que j'ai compris le vrai sens de cette phrase.

EDIT2: J'ai encore oublié une précision.. quand je parlais que le fait de faire des activités me correspondant  bien m'avait aidé, c'est surtout le fait de faire des rencontres qui me sortent de toutes ces années ou tout tourné autour du produit. Sa à  changé mes rapports avec les gens en me permettant de faire des rencontres dans le plus naturel que je suis.

Dernière modification par turlubudu (29 avril 2015 à  17:37)


Adepte du libre.

Hors ligne

 

marc93 
Nouveau membre
France
000
Inscrit le 02 Apr 2015
17 messages
Bonjour,
En effet sale histoire, mais ne culpabilise pas pour autant, ça ne t'apporteras rien de bon, certes ce n'était pas la meilleure idée de l'envoyer tapiner mais premièrement l'idée ne vient pas de toi et deuxièmement la fille n'a pas l'air de s'être faite prier pour accepter.
Je ne cautionne en aucun cas votre démarche, mais il faut que tu minimise ton implication dans cette affaire, déjà  parce qu'il faut toujours éviter de culpabiliser pour des faits irréparable même si on est coupable (je me doute que c'est plus simple à  dire qu'à  faire), ça ne fera qu'empirer la situation, mais en plus dans ton cas je pense sincèrement que tu n'es pas coupable.
Vous vous êtes laissé embarquer dans une histoire à  cause du manque de coke, quand cette fille est venu te voir elle pensait peut-être pouvoir gérer facilement le sevrage parce qu'elle n'était pas encore en manque, je ne pense pas que dans son cas elle aurait réussit, ton rôle a donc peut-être été juste d'avancer de quelques jours une issue inévitable.

Pour ton sevrage c'est très dur de te conseiller, nous sommes tous différents face au produit et à  l'accoutumance, mais essaies de trouver des activités qui te plaise et qui pourrait te faire oublier les drogues.
Est-ce que ta grand-mère serait assez ouverte pour te garder ton pochon de beuh tout en acceptant de te le donner si t'en a vraiment envie?
Cela peut être une bonne méthode pour amorcer un arrêt, ça te demanderas de faire une démarche supplémentaire pour pouvoir fumer et le fait que ta grand-mère soit obligée d'être au courant des quantités que tu fumes va automatiquement te dissuader de trop en demander.
Si tu constates une période où tu as très peu d'envies tentes l'arrêt total.
Essaies surtout que ton pochon te dure très longtemps, il ne faudrait pas que tu ai besoin d'aller en rechercher et faire connaissance avec des dealers, le fait de ne connaître personne est une chance, profites en.

Je veux vraiment me détacher de la défonce, et partir faire de l'humanitaire en afrique ou j'sais pas où...

C'est une bonne initiative mais c'est surement un peu tôt, penses à  toi avant de penser aux autres, tu pourras aider les autres uniquement quand tu te seras soigner entièrement et que tu auras repris des forces.

Est ce que je mérite tout ce qui m'arrive ? je le pense fortement .. les mauvaises choses arrivent au
mauvaises personnes ... j'suis conscient que j'ai fait l'enculé, vraiment, et que j'suis limite un meurtrier, j'ai même pensé à  en finir plusieurs fois, suelement j'ai même pas les couilles d'le faire ... Bref j'suis complétement paumé .....

Est-ce qu'une mauvaise personne se serait remis en question comme tu le fais?
Est-ce qu'une mauvaise personne culpabiliserai?
Je ne pense pas.
Ca peut arriver à  tout le monde de tomber dans cette spirale, maintenant il faut juste que tu fasses tout pour t'en sortir.

Bon courage.

Hors ligne

 

Tat 
Nouveau membre
France
000
Inscrit le 29 Apr 2015
3 messages
d'abord merci à  tous pour vos réponses, qui me parlent, vraiment !

@psychodi "...pourquoi justement ne pas "profiter" du contexte pour finir tes 7 g et tenter un arrêt ? Même si le sevrage (que j'aime pas ce mot, ça fait sevrage du nourrisson) ou en tous cas l'arrêt est parfois inconfortable...dans la mesure où tu as pu arrêter l'héro et les benzos, ça devrait pas être trop compliqué non ? Ou alors c'est le fait de ne plus avoir aucun prod qui t'effraie un peu ? "

Justement j'aimerais bien arrêter à  la fin d'mon pochon, mais c'est la "seule" béquille que j'ai pour dormir, surtout ça en fait ... pas fumer de joint de la journée ça me fait absolument rien (j'ai jamais trop fumé en journée à  pars quand j'vois des potes ou en festoch etc...) mais sinon c'est surtout le soir que j'fume, pour aller me coucher.. j'aime à  penser que c'est ça, et justement que c'est pas le fait de plus avoir de défonce du tout qui m'éffraie. je me ments peut être à  moi même je sais pas.. (c'est confus un  peu désolé :x)

"as-tu pensé à  te faire aider un peu pour tout ça ? aller voir un médecin, un psy pour en causer ? Voire aller dans un CSAPA pour faire le point sur ton parcours, tes envies, tes projets ?" justement j'avais pensé à  aller voir un adictologue, mais j'ai jamais vraiment franchis le pas hmm mais je note bien ça, et je te remercie vraiment de ton temps et de tes paroles ! merci

@Noyer "Je sais pas trop où t'en es de ta conso, mais si t'as pu arrêter la coke et l'héro seul (et visiblement sans "trop" en chier), le cannabis ne devrait pas poser trop de souci. Pour commencer, faut situer tes angoisses : peur de pas dormir ? peur de ne plus en avoir ? besoin d'une petite défonce quotidienne ? " ouais voilà , comme je disais à  psychodi, c'est pour dormir que ça m'embete..  la peur de pas dormir, de me ressasser mes sales histoires dans ma tête, au point d'être vraiment mal... tandis qu'avec le bédo bin j'sais pas, j'suis défoncé, j'suis le film sans trop le suivre, j'me laisse aller quoi hmm
Après oui, on m'as souvent dit que le plus dur pour arrêter de bédav c'est la pré-phase , et que le manque pars assez vite, et que les effets positifs se ressentent vite... faut juste que j'saute le pas !
également je te remercie beaucoup de ton temps et de tes paroles, c'est vraiment sympa, merci !

@turlubudu merci beaucoup de partager ton expérience avec moi, ça me redonne courage et ça me permet d'avoir un point de vue différent, et de m'imaginer dans quelques mois dans le même état d'esprit que toi, c'est vraiment positif ce que tu m'as écris, et ça me fait plaisir. Je vais suivre tes conseils et essayer de combler ce manque par quelque chose qui me fait vraiment me sentir vivant. (reconaissance humaine etc..) j'arrive même un peu à  m'identifier à  ton discours. c'est super cool de ta part merci beaucoup de t'être ouvert à  moi. Merci !

@marc93 "Pour ton sevrage c'est très dur de te conseiller, nous sommes tous différents face au produit et à  l'accoutumance, mais essaies de trouver des activités qui te plaise et qui pourrait te faire oublier les drogues.
Est-ce que ta grand-mère serait assez ouverte pour te garder ton pochon de beuh tout en acceptant de te le donner si t'en a vraiment envie?"
Je pense que oui, effectivement ça pourrais être un bon compromis. Mais mon problème c'est pas que je fume trop, limite là  depuis que j'suis arrivé dans les vosges je fume 1-2 pétard (bien chargé) et bim j'me fou au lit et j'arrive à  m'endormir plutôt vite.. mais je me  vois mal déranger ma grand mère à  3h du mat pour m'rouler un buzz (pask vu que je sors pour fumer, j'vais pas enfumer ma grand mère) bin c'est encore différent de quand je suis chez moi, là  j'ai tendance à  rouler joint sur joint dans le lit, là  au moins j'doit me r'habiller, sortir dehors, fumer, remonter etc... c'est peut être ça qui fait que je fume moins aussi.
Mais j'ai peur que le sevrage loin de mes répères soit encore plus difficile emotionellement que dans un milieu et un contexte familier. Je pense aussi que démarcher dans l'coin pour trouver d'la fume, ça peux être une mauvaise chose, comme tu dit j'ai pas besoin de connaitre les dealers du 88. lol
En tout cas merci beaucoup de ton temps et de ta réponse, au même titre que tout ceux qui ont pris le temps et l'energie de me lire, ça fait vraiment plaisir !Merci beaucoup !


EDIT : je viens d'avoir 22 ans (j'avais oublié mon âge tiens)

Dernière modification par Tat (29 avril 2015 à  21:17)

Hors ligne

 


Répondre Remonter


Pour répondre à cette discussion, vous devez vous inscrire

Sujets similaires dans les forums, psychowiki et QuizzZ

[ Forum ] Arrêt & Sevrage - Arrêter le cannabis
par Ilanka, dernier post 13 septembre 2017 à  06:36 par Alise
  1
[ Forum ] Arrêter le cannabis
par miragem, dernier post 08 août 2019 à  10:39 par filousky
  1
[ Forum ] Arrêt & Sevrage - Envie d'arrêter le cannabis
par ectatrip, dernier post 24 mai 2018 à  17:56 par Le breton rebelle
  11
  [ PsychoWIKI ] Arrêter la méthadone
  [ PsychoWIKI ] Les vaporisateurs de cannabis
  [ QuizzZ ] Evaluer votre dépendance au cannabis
3593 personnes ont déja passé ce quizzz !
  [ QuizzZ ] Evaluer la gravité de votre addiction
6926 personnes ont déja passé ce quizzz !

Psychoactif en Images
Plus d'images psychoactives
En ce moment sur PsychoACTIF  
 Psychoactif 
Edito : Nous sommes des Personnes Utilisatrices de Drogues (PUD)
11 mai 2022Annonce de Equipe de PsychoACTIF
 Psychoactif 
Les résultats de l’enquête sur la communauté Psychoactif en 2021
25 mars 2022Annonce de Equipe de PsychoACTIF
 Forum UP ! 
Arrêt & Sevrage - Permis poids lourd
Il y a 23hDiscussion sans réponse depuis 12h
 Forum UP ! 
Culture - Plaque dorée et toujours pas de champi..
Il y a 21hDiscussion sans réponse depuis 12h
 Forum 
Actualité - Dangers des deodorants utilisés de façon recréative
Il y a moins d'1mnCommentaire de LeDoc86 dans [Poppers, solvants et...]
(12 réponses)
 Forum 
Le Fentanyl, cause numéro 1 de mortalité aux Etats-Unis pour les 1...
Il y a 33mn
3
Commentaire de Agartha dans [Opiacés et opioïdes...]
(6 réponses)
 Forum 
Qualité de la H en Europe : comment on en est arrivé la....?!
Il y a 35mnCommentaire de trolalol dans [Heroïne...]
(6 réponses)
 Forum 
La atorvastatine a des effet récréatif ?
Il y a 2hNouvelle discussion de k0rz dans [Médicaments psychotro...]
 Forum 
Addiction - Dépendance et questions
Il y a 2hCommentaire de Curiosite dans [Cannabis...]
(2 réponses)
 Forum 
Fluoxetine - Fluoxetine + xanax
Il y a 2hNouvelle discussion de Boinou dans [Antidepresseurs...]
 Forum 
Etat des lieux à Amsterdam?
Il y a 3hCommentaire de Tomtom37 dans [Conseils généraux de...]
(2 réponses)
 Forum 
Alerte - Feedbacks RC Shops uniquement pour SCAM, mauvais produits, et anal...
Il y a 3h
17
Commentaire de meumeuh dans [Research Chemicals (R...]
(414 réponses)
 Blog 
*Le camégoïste
Il y a 29mn
2
Commentaire de le crabe tambour dans le blog de BREIZH AR PEOC'H
(52 commentaires)
 Blog 
[Video] Dealer par Amour ?
Il y a 18hNouveau blog de Ledayuum dans [Tranche de vie]
 Blog 
Juste envie de partager.
Il y a 2j
32
Commentaire de Papaseul dans le blog de Papaseul
(363 commentaires)
 
  QuizzZ 
Testez vos connaissances sur les overdoses d'opiacés
Dernier quizzZ à 13:11
 PsychoWIKI 
PAWS, le syndrome prolongé de sevrage
 Topic epinglé 
Neurchi 2 Psychoactif
 Nouveaux membres 
Niconico, RandomUser, romg69170, spiraltoupie, Zigou32 nous ont rejoint et se sont présentés les trois derniers jours.
S'identifier

Mot de passe oublié

Morceaux choisis 

 Edito : Nous sommes des Personnes Utilisatrices de Drogues (PUD)
par Equipe de PsychoACTIF, le 11 May 2022
Voici l'édito du Fanzine N°5 de Psychoactif. Psychoactif mène un combat contre la stigmatisation de l'utilisation des drogues. Le langage est un outil important pour transmettre des messages et le choix des termes compte. Jusqu'à là, nous avions utilisé l'acronyme « UD » pour parler des u...[Lire la suite]
 Test 2map (ap237)
par Unposcaille, le 03 May 2022
Bonjour à tous, Malgré tous les messages avertissant de la toxicité et de la corrosivité du 2map, j'ai décidé de tester car c'était le seul opioide disponible sur les sites que je connais qui ne soit pas un dérivé du fentanyl. Les messages sur la dose à prendre sans tolérance sur reddit...[Lire la suite]
 Comment gérez vous votre dépendance ?
par Jérimadeth, le 14 Apr 2022
Mes dépendances sont bien installées, alors pourquoi les déloger ? L'homme naît dépendant (nourrisson), il meurt dépendant (vieillard). Entre les deux, on dépend aussi (de l'argent, des autres, de la bouffe, etc.), j'ai décidé d'être libre d'être dépendant. Savoir faire avec, c'est ma li...[Lire la suite]
Tous les morceaux choisis
Les derniers champis

tu va être bien avec ça ;) /Yo dans [forum] Cherche prix et photos de prods pour enrichir le PsychoWIKI
(Il y a 2h)
Je plussoie (Prescripteur) dans [forum] Quel médicament pour remplacer fentanyl
(Il y a 4h)
A répondu à mes interrogations dans [forum] Beaucoup trop de mycélium dans mon kit
(Il y a 18h)
On a répondu à ma question dans [forum] Mon grow kit est il contaminé ?
(Il y a 23h)
Un ps plein de vérités dans [forum] Quelle dose ?
(Il y a 1j)

Pied de page des forums