Besoin d'aide pour me sevrer après 15 ans de consommation ! / PsychoACTIF

Besoin d'aide pour me sevrer après 15 ans de consommation !

Publié par ,
11431 vues, 27 réponses
Marilou33 
Nouveau membre
France
000
Date d'inscription: 15 Jan 2017
Messages: 17
Bonsoir à  tous,

Je sais pas bien par où commencer tellement le bédo fait partie intégrante de ma vie. Je m'excuse à  l'avance si mon poste est complètement décousu.

Je fume quotidiennement depuis mes 18 ans. J'ai 33 ans aujourd'hui, maman de 2 enfants de 8 et 4 ans. C'est pour eux avant tout que je veux arrêter de fumer car je me renferme sur moi même et ne fais plus grand chose à  part fumer dans cuisine ...

J'ai toujours été très anxieuse avec des grosses angoisses liées au sommeil et à  la mort. J'ai vite plongé dans la fume alors que tous mes potes pouvaient s'en passer, moi je pétais un plomb si j'en avais pas. Je suis dépendante et ma relation avec le bédo est particulière : c'est un peu mon anxiolytique.
Je suis avec le père de mes enfants depuis 11 ans, lui aussi fumeur mais on veut arrêter sans y parvenir. Ça pèse sur notre couple, on a plus d'intimité car je passe ma soirée à  mater des séries. ...
Dès que j'arrête je vois tout en noir, j'ai le goût à  rien et je déprime car je ne connais rien d'autre et j'ai basé ma vie autour de ça, il faut donc recréer une routine et des habitudes. C'est très dur.
Je ne sais pas comment faire, je sais plus vers qui me tourner, je crois bien avoir besoin d'aide. C'est dur à  encaisser ...

Hors ligne


Votez_Biquette 
Nouveau membre
France
000
Date d'inscription: 25 Jan 2017
Messages: 24
Hello Marilou,

J'ai été un gros consommateur de weed, shit, de THC quoi, je parle en "volumétrie" sur des périodes assez courtes, je ne serai donc probablement pas de bon conseil pour ton problème plus différent qui a été le mien.

Me concernant, j'avais pas spécialement envie de fumer lors de cette "époque de ma vie", m'enfin c'était surtout parce que j'étais soit seul en train de matter un film, et limite un bédo la semaine basta.
Par contre, parfois, c'était plusieurs dizaines de grammes fumés ...à  la semaine ? je ne sais plus, lorsque j'étais en chouille les potos à  écouter du reggae, bouffer sur la terrasse et picoler comme des trous.

Je me souviens tout de même d'une certaine "coupure franche" dans ma vie (la rencontre de ma femme avec qui je suis toujours marié, et ai des enfants), j'ai eu un peu de difficultés à  ne pas reprendre facilement.

Je pense que ce qui entretient ton "besoin" est le "manque d'autres choses" pour équilibrer ton mental, ta psychologie en général, attention je ne suis ni toubib, ni psy, juste un avis parmi tant d'autres, as-tu eu des centres d'intérêts (sport, art, musique, balade, voir même "un taf qui te permet de bouger, rencontrer des gens") ?

Je pense sincèrement qu'il faut pas se culpabiliser, ne te culpabilise pas, essaies plutôt d'en parler avec un conseil psy, alors par contre, gaffe.....ya de tout et du n'importe quoi.....j'en connais un rayon, 14 ans suivi pour des troubles post traumatiques de guerre, un faible pourcentage de ces "soignants" sont réellement efficaces (me concernant c'est une infirmière toute menue, qui a bon coeur et une bonne âme, la quasi totalité des autres psy docteurs, mon cul sur la commode comme dirait l'autre, sont quasi tous des soldats de big pharma ....dsl je généralise c'est pas bien, mais c'est MON vécu !)

Donc le shit, en le THC, je pense que c'est pas top à  haute doses, surtout pour élever tes petits, ce sont de "vraies éponges", ils calculent tout, et risquent plus tard d'être plus prédisposés à  certains problèmes paraît-il....moi mon soucis c'était surtout les benzo+alcool à  très haute dose, pareil que toi, sensation de pouvoir rien faire, assis à  mater des séries etc...

J'ai fai sune cure dans un établissement absolument génial, bon j'en ai chié au début, mais le personnel là  bas n'est pas là  pour se foutre de ta gueule et profiter de la manne financière que tu leur apporte parce que c'est plusieurs miliers d'euros/jours je crois sur 1 mois si je me trompe pas pour la sécu....

Bref, à  l'issue de cette cure, moi j'ai repris le sport tout doucement, les jeux avec les enfants, la cuisine, faire des gateaux avec les gosses, bossé un peu, remis à  l'anglais, lu énormément, énormément de livres,.....

Voilà  un peu mon parcours/avis par rapport à  ta situation, je pense que la fumette tranquilou, un blaze ici ou là , c'est comme tout, tant que ca reste équilibré avec le reste de ta vie ça le fait, bon courage et que la force de la sainte Biquette soit avec toi ! smile

Hors ligne


away
Banni
France
100
Date d'inscription: 20 May 2013
Messages: 2612
Bonsoir Marilou,

Sois la bienvenue sur PA.
Vous n'êtes pas seuls, vous n'êtes pas les seuls.

2 liens qui peuvent t'aider :

https://www.psychoactif.org/forum/f9-p1 … apres.html

https://www.psychoactif.org/forum/f43-p1-Cannabis.html

Away

Dernière modification par away (25 janvier 2017 à  21:45)

Hors ligne


Marilou33 
Nouveau membre
France
000
Date d'inscription: 15 Jan 2017
Messages: 17
Merci pour vos réponses smile
Avec mon mari on a arrêté net le 2 janvier (on peut pas arrêter progressivement, on est trop excessifs !) On a tenu 2 semaines et on a recraqué ya environ 10 jours, tout en se disant à  chaque fois que ce serait pour 1 jour ou 2 ... Et comme à  chaque fois on a fumé dès le réveil, on sait pas gérer notre conso.
Là  on veut finir ce qu'on a et arrêter réellement ...

Le jour même de notre arrêt on se prend la tête, on déprime chacun de notre côté et on s'éloigne. .. Ça fait peur de changer toutes nos habitudes puisque tout est associé au bédo.
J'ai l'impression que ma vie sera triste sans alors qu'en vrai ça ne m'apporte plus rien de positif à  part m'isoler sur mes séries et passer à  côté de ma vie.
J'en ai bien conscience de tout ça mais l'inconnu me terrifie, j'ai construit toute ma vie d'adulte autour de ça et je ne me connais pas vraiment "sobre".

Je vois mon psy demain, je vais voir avec lui comment me faire aider au mieux.
J'ai lu qu'on pouvait aller en hôpital de jour mais pour y faire quoi ?thinking

Désolée pour le pavé !

Hors ligne


mikykeupon 
Modérateur à la retraite
France
2100
Date d'inscription: 10 Mar 2009
Messages: 9613
Blogs
Salut, parceque je pratique une diminution de la consommation de tabac, et la conso de cannabis diminue aussi par conséquence. Ce qui m'aide c'est de guarder l'équivalent de 2 sticks par jour, le premier consommer en vaporisateur et j'essaie de tenir jusqu'au stick pure et weed.
Et beaucoup d'activité, psychoactif, sport, ballade et lecture. Étant en retraite à  la campagne je vais en profiter pour me remettre à  la photo.

Comme tu le verras ce n'est pas simple car je traverse une période personnel des plus difficiles pour moi à  surmonter.

Bon courage à  toi.
/forum/uploads/images/1485/1485516782.jpg
Reputation de ce post
 
Une image de ce post a été selectionnée pour être mise en valeur sur la page d'accueil. (fi

Hors ligne


Clag28 
Nouveau membre
France
000
Date d'inscription: 12 May 2016
Messages: 29
Coucou Marilou et bienvenue salut

Je suis actuellement dans un cas un peu similaire au tien (même si nous avons tous nos particularités) j'ai 35 ans et des années de consommation quotidienne de cannabis derrière moi.
Je te comprends à  200% lorsque tu évoques la peur de tout changer, de bouleverser ton quotidien basé sur le bédo, etc...

Déjà  je trouve positif que vous soyez deux à  vouloir arrêter, selon moi il aurait été plus problématique que seulement un seul de vous deux souhaite "changer de vie".
Et encore plus positif que vous ayez réussi à  arrêter totalement pendant 2 semaines bravo
Cela prouve que vous pouvez le faire ! Il vous faut juste un peu d'aide, un peu de soutien pour ne pas craquer, pour mieux appréhender le vide provoqué par l'arrêt, l'abandon de quelque chose qui rempli actuellement et depuis longtemps votre quotidien.

Perso je n'ai pas encore de psy mais j'ai pris un rendez-vous au service Addictologie du CHU de ma ville (rdv lundi prochain, je flippe un peu quand même, pour les même raisons que toi à  priori...).
Ton psy t'aura sûrement (j'espère) donné des pistes de ce genre, mais avant d'envisager une hospitalisation (de jour ou complète) commence déjà  par voir des professionnels de l'addiction.
Attention, comme l'a fait remarquer Votez_Biquette dans son dernier message, certains professionnels sont maladroits, voir incompétents. Il ne faut pas se limiter à  un rendez-vous ou deux, si le professionnel qui te suit ne te convient pas n'hésites pas à  en changer ! J'ai été moi même souvent déçue mais je ne lâche pas l'affaire, j'y retourne ! Et cette fois sera la bonne (ne pas hésiter à  positiver, quand c'est possible).

Je rejoins Votez-Biquette et mikykeupon sur le fait de trouver des activités qui te plaisent pour "combler" le vide par quelque chose d'autre qu'un produit.
Pour moi c'est la lecture (même si j'ai l'habitude de lire après avoir fumé un p'tit splif) je vais réapprendre à  lire sans être stone ! La rando (pas trop dure, j'suis pas sportive) pour renouer avec des choses simples qui peuvent m’apaiser. Et me remettre à  m'occuper vraiment de moi (masque pour le visage, vernis à  ongles, rdv chez le coiffeur... féminité je vais te retrouver tu vas voir !).

Et pour finir je suis tout à  fait d'accord avec le "PAS DE CULPABILITÉ" facile à  dire, je sais, mais ça se travaille. Ce n'est pas parce que tu n'as pas réussi jusqu'à  maintenant que tu n'y arriveras jamais ! Ce n'est pas parce que tu n'y arrives pas que tu es nulle ou que tu n'es pas quelqu'un de bien. Comme on me l'a dit ici (et ça m'a fait beaucoup de bien) tout le monde est différent face aux addictions. Chacun réagis comme il peut avec ce qu'il a vécu, ce qui l'a construit, ce qu'il est en train de vivre à  l'instant T.

Alors bon courage, prends soin de toi et donne nous des nouvelles smiley-gen013

(Pour info j'ai créé une discussion dans le forum "paroles de femmes" sur la grossesse et le cannabis, si tu as envie d'y laisser ton témoignage de maman).

Today I will live in the moment. Unless the moment is unpleasant, in which case I will eat a cookie.

Hors ligne


douwegberts 
Psycho junior
Belgique
000
Date d'inscription: 06 Sep 2016
Messages: 243
Blogs
Salut

Faut pas désespérer, moi j'ai trouvé la solution toute simple à  ce problème.

J'ai confié mon stock d'herbe à  une tierce personne non consommatrice, de confiance, mon frérot ! Il me donne de quoi fumer un we tous les 15 jours. Pour moi c'est devenu naturel d'être fumeur/vapoteur occasionnel, je n'y croyais pas trop au début, j'étais aussi un consommateur de longue date à  fortes doses.

Il faut faire le deuil d'un conso quotidienne voir hebdomadaire, à  mon avis vous devriez commencer par faire un break assez long d'1 mois ou plus pour faire retomber votre tolérance et ensuite faire comme moi.

Manifestement si vous fumez ensemble et si vous avez un stock de dispo vous allez toujours retomber dans une conso excessive. Tirez en les conclusions, prenez le taureau  par les cornes...

Ce soir je devais fumer d'ailleurs pour le we, mais j'ai choisi d'attendre la semaine prochaine pour rester sobre 3 semaines, c'est pas vraiment de la volonté, c'est devenu une habitude mentale. Ce n'est pas obligé d'être binaire du genre, je fume à  fond ou je ne fume plus du tout.

Enfin bon si vous choisissez l'abstinence je vous encourage dans cette voie, mais à  mon sens c'est plus dur, parce que le moindre écart refait passer dans la conso lourde si on a pas formé son mental à  la conso occasionnelle. Je le répète si j'avais mon stock à  dispo je suis sur que je ne saurais pas me retenir non plus, c'est beaucoup trop dur mentalement.

J'ai remarqué comme vous que quand je fumais tout le we + 1 ou 2 jour, les 2 jours suivants étaient assez déprimants, mais bon maintenant que je le sais que c'est inscrit dans mon cerveau je passe outre, surtout que je sais que je n'ai rien à  fumer, ça évite de se torturer les méninges. Rien que l'idée d'aller voir mon gardien pour lui en redemander suffit à  me calmer, j'aurais trop honte de faire ça. C'est ma fierté qui m'aide quelque part aussi à  tenir...

Je suis en train de tout doucement préparer ma prochaine culture, même si il me reste plus de 400G d'amnesia critical (toxic ripper seed) de l'ancienne récoltre, j'ai bien envie de me faire une bonne indica cette fois, je penche pour la girl scoot cookies ou l'og kush. C'est un plaisir à  lui seul de cultiver big_smile

Dernière modification par douwegberts (27 janvier 2017 à  15:51)

Hors ligne


Marilou33 
Nouveau membre
France
000
Date d'inscription: 15 Jan 2017
Messages: 17
Merci pour vos réponses, ça fait du bien de se sentir comprise et surtout sans jugement !
C'est vrai qu'on est 2 à  vouloir arrêter mais on a pas le même rapport au bédo mon mari et moi. J'ai tendance à  être déprimée, très anxieuse et angoissée ce qui fait que c'est comme une thérapie pour moi. Une mauvaise thérapie au final parce que même si au début ça me donnait l'impression de me déconnecter, je me rends compte que sur le long terme ça m'apporte plus de négatif que de positif.
Alors pourquoi j'aime autant fumer ???
Si j'en ai, je suis incapable de maîtriser ma conso alors que si j'y arrivais je pourrais continuer à  fumer ... J'ai pas assez de volonté ...
Du coup, même si je préférerais je peux pas arrêter progressivement.

Depuis hier on a plus rien, et depuis, comme à  chaque arrêt, je me triture l'esprit en me disant "cette fois j'arriverai à  me contrôler, je peux le faire etc". En fait je cherche à  chaque fois une solution pour reprendre ! C'est une obsession.
De toute façon mon mari est catégorique et c'est lui qui tope alors j'ai pas de solution ... D'un sens c'est sûrement mieux mais quand je suis à  cran je m'en prends à  lui du coup ...

Mon psy je l'ai pas vu, il était pas au rdv ...
Est ce que selon votre expérience une aide extérieure médicale ou psy peut être bénéfique ?
je vois pas comment ils pourraient m'aider ...

Hors ligne


mikykeupon 
Modérateur à la retraite
France
2100
Date d'inscription: 10 Mar 2009
Messages: 9613
Blogs

/forum/uploads/images/1485/1485704483.jpg


Dit-moi, quel est ton film/série/animé préféré que tu kiffe la mort ?
Parce que ainsi tu pourrais t'acheter une maquette d'un truc que tu aime depuis toujours et qui t'occupera l'esprit. Et si tu n'es pas doué en maquette et que tu n'as pas de patience, prend un modèle simple, en général il y a différents "niveaux" pour chaque modèle.

Hors ligne


Marilou33 
Nouveau membre
France
000
Date d'inscription: 15 Jan 2017
Messages: 17

mikykeupon a écrit

/forum/uploads/images/1485/1485704483.jpg


Dit-moi, quel est ton film/série/animé préféré que tu kiffe la mort ?
Parce que ainsi tu pourrais t'acheter une maquette d'un truc que tu aime depuis toujours et qui t'occupera l'esprit. Et si tu n'es pas doué en maquette et que tu n'as pas de patience, prend un modèle simple, en général il y a différents "niveaux" pour chaque modèle.

J'ai vu des dizaines et des dizaines de séries ces dernières années, j'en ai aimé beaucoup mais je suis accro à  aucune. J'ai pas de passion c'est bien ça qui m'embête d'ailleurs ...

Ce soir craquage ... hmm J'aurais tenu 24h, ça me saoule j'ai aucune volonté ... Je rappelle mon psy demain mais j'aurais sûrement pas rdv avant 15j donc faut pas que je compte sur lui.
Je me tâte à  appeler drogues info service mais je sais pas ce que ça vaut ... Quelqu'un a déjà  appelé ? Ou alors j'ai trouvé 2 centres d'addictologie sur internet, je peux les appeler direct. Je me sens perdue en fait thinking

Hors ligne


Clag28 
Nouveau membre
France
000
Date d'inscription: 12 May 2016
Messages: 29
Coucou Marilou,

Je vois que ton week-end a été compliqué psychologiquement, le mien aussi wink

Je suis partie du boulot vendredi soir en me fixant des objectifs :
- A partir de maintenant tout de suite je ne fume que 2 bédo maximum par jour, un avant de manger le soir et l'autre avant d'aller au dodo
- Je ne fume pas de clopes du week-end je ne fais que vapoter (j'ai une e-cig)
- Lundi je me remet au boulot parce que là  ça fait des jours que je ne fou rien (je suis présente au taf mais mon travail effectif doit être d'environ 1h sur 7h...)
Résultats :
- Dès vendredi soir j'ai flanché, aller hop 4 bédo (rien que ça)
- Samedi matin bam 2 clopes dès le réveil !
- Et aujourd'hui... ben j'suis sur psychoactif au lieu de bosser
Comme quoi, c'est compliqué, et tu n'es pas seule. Alors oui du coup je me flagelle "je suis nulle" "je n'ai aucune volonté" "je suis esclave de cette merde donc je suis une merde" et plus je me rabaisse plus je suis anxieuse plus je fume ! Yéhéhé le fameux coup du cercle vicieux (il nous fait bien chier celui là !).

Comme toi je ne peux pas arrêter progressivement, si j'en ai je fume, je n'arrive pas à  faire autrement.
Et comme toi, lorsque je n'en ai plus ou même rien qu'à  l'idée de ne plus en avoir, je suis exécrable avec mon conjoint (qui lui ne fume pas du tout) je suis très tendue, tout m'agace, tout me saoule, rien ne va et c'est lui qui trinque !

C'est pour ça que pour ma part j'ai vraiment besoin d'une aide extérieure par des professionnels et de soutien psychologique par des gens qui me comprennent.
Pour le soutien psy, je viens ici, je lis les histoires des autres, je raconte la mienne, etc... ça me fait du bien.
Pour le côté professionnel j'ai mon rdv au service addictologie de mon CHU cet aprem à  15h00. J'y fonde beaucoup d'espoir mais ça me fait aussi carrément flipper "et si ils ne pouvaient rien faire pour moi ?" "si mon cas était désespéré ?" "et si j'y arrive ? comment je vais faire pour vivre sans mes bédos ?" autant de questions qui trouveront une réponse à  ce fameux rendez-vous et/ou aux rendez-vous suivants...
Et puis qui ne tente rien n'a rien. Ce n'est pas obligé que ça marche, mais au moins je mets des chances de mon côté pour.

Qu'est ce qu'une aide extérieure va m'apporter ?
Les compétences d'équipes soignantes dont c'est le boulot de m'aider et de m'orienter vers les solutions qui me conviendront le mieux. Qui connaissent des techniques et qui savent sur quoi me faire travailler, sur quoi appuyer pour m'aider à  bien vivre l'arrêt de tout ça.
Je n'ai jamais appelé drogue info service car j'ai besoin d'avoir quelqu'un en face de moi, mais ça peut être une première prise de contact et ça peut mieux te convenir, à  toi de voir ce que tu préfères, ce qui te fait le moins peur, ce qui est le plus "facile" pour toi.

Dis toi que c'est un premier pas, une première marche de gravie. Ce n'est peut-être pas ça qui va te faire arrêter du jour au lendemain (quoi qu'on ne sait jamais) mais c'est une première pierre à  ta nouvelle vie... Ces gens ne sont pas là  pour te juger mais pour que vous trouviez ensemble ce qui te permettra de réduire ou d'arrêter.

De tout coeur avec toi, j'irai raconter mon premier rendez-vous de cet aprem sur la discussion "grossesse et cannabis" ce soir ou demain...

Take Care

Today I will live in the moment. Unless the moment is unpleasant, in which case I will eat a cookie.

Hors ligne


Marilou33 
Nouveau membre
France
000
Date d'inscription: 15 Jan 2017
Messages: 17
Clag28 c'est cool que tu ais rdv cet aprem, ça me donnera une idée de ce qu'ils peuvent proposer wink
Je suis pas fière de moi non plus ... Je bosse plus en plus alors j'ai rien qui me motive à  me bouger la journée. Il faut que je retrouve un boulot et déjà  je pense que ce sera beaucoup mieux.

Ensuite je reste convaincue qu'il faut que je règle aussi la cause de cette dépendance et ces troubles que j'ai depuis longtemps. Mon addiction n'en est que la cause.
Le problème c'est que mon psy dit qu'on peut pas faire grand chose tant que je fume ... Revoilà  le fameux cercle vicieux !!

Je trouve que tu as l'avantage d'avoir une conso modérée. Enfin de mon point de vue mais certains trouveront peut être que tu fumes beaucoup.

Pense à  nous raconter ton rdv ! Bon courage.

Hors ligne


Marilou33 
Nouveau membre
France
000
Date d'inscription: 15 Jan 2017
Messages: 17
J'ai fait un pas en avant aujourd'hui smile J'ai pris rdv au CSAPA et j'ai rdv mercredi prochain.

Après avoir lu le résumé du 1er rdv de Clag28 sur le groupe Parole de Femmes, ça m'a rassurée.
J'espère tomber sur une équipe si à  l'écoute et si bienveillante mais j'ai l'impression que ce coup de fil était plus que ça.
Ça y est j'accepte que j'ai besoin d'aide pour arrêter de fumer, il était temps.

En lisant ce résumé, je me pose une question importante. Est ce que je fais bien de vouloir arrêter brutalement ?? Je suis très anxieuse et ai énormément d'angoisses alors c'est peut être pas la meilleure solution même si ça me semble impossible d'arrêter  progressivement car jusqu'à  présent, si j'en ai je fume dès le reveil ...
Je me dis que si je suis suivie et que je m'engage moi même dans cette démarche, je peux peut être arriver à  tenir des objectifs.
Je me dis maintenant que c'est trop brutal vu mes habitudes et ma consommation d'arrêter du jour au lendemain sans aucun suivi en plus. C'est comme un régime, il faut être suivi et y aller par étape. Quand j'ai arrêté 1 an et demi ça a été affreux, on s'en est jamais vraiment remis et je pense que l'arrêt brutal et non décidé en est la cause.

Maintenant il faut que j'aborde la question avec mon mari et ça c'est loin d'être gagné. Je sais bien que c'est ma décision mais on essaie sans succès d'arrêter depuis des années et lui veut absolument arrêter de suite, dès qu'on aura fini cette boulette.
Il pourra pas arrêter si moi je continue et ça je le comprends.
Et surtout c'est lui qui tope, je n'ai aucun plan alors je dépends de son bon vouloir ...
J'aimerais qu'il comprenne que c'est trop dur pour moi, que je suis certainement moins forte que lui et qu'il me faut du temps, que je fasse les choses à  ma manière.
J'ai jamais tenu mes engagements sur ma conso alors il y croit plus.

En tout cas vivement mercredi prochain !!
Reputation de ce post
 
Belle motivation, tu es sur la bonne route, courage !

Hors ligne


Clag28 
Nouveau membre
France
000
Date d'inscription: 12 May 2016
Messages: 29
Coucou Marilou salut

Vraiment très contente pour toi !

C'est un sacré pas en avant et tu peux être fière de toi smiley-gen013
Passer le cap de la prise de rendez-vous, de la demande d'aide, c'est pas facile du tout. Tu mérites des félicitations bravo

Surtout ne te met pas trop la pression. Tu y vas pour voir ce qu'on peut te proposer, c'est un premier contact.
Et puis je suis sure que ça va bien se passer smile

As-tu eu l'occasion d'en parler à  ton mari depuis ta dernière visite sur le site ?

Marilou33 a écrit

J'ai jamais tenu mes engagements sur ma conso alors il y croit plus.

Oui mais cette fois tu demandes de l'aide extérieure et tu essaies en étant entourée de professionnels, c'est une "vrai" démarche consciente !

Prends soin de toi et donne nous des nouvelles wink

Dernière modification par Clag28 (03 février 2017 à  08:31)


Today I will live in the moment. Unless the moment is unpleasant, in which case I will eat a cookie.

Hors ligne


Marilou33 
Nouveau membre
France
000
Date d'inscription: 15 Jan 2017
Messages: 17
Merci de tes encouragements !!

J'ai pas encore osé lui en parler mais je pense le faire ce soir.

Il me tarde mercredi finalement, je sais pas c'est bizarre. Je fume pas moins pour autant pour le moment donc je sais pas si je suis crédible mais je sens une différence dans ma motivation.

Hors ligne


Ji-doo
off the grid
000
Lieu: IRL
Date d'inscription: 26 Dec 2012
Messages: 340
Salut Marilou,

En fait, je voulais juste relever un paradoxe que tu évoques:

Marilou33 a écrit

Je suis dépendante et ma relation avec le bédo est particulière : c'est un peu mon anxiolytique.

Ailleurs, j'ai lu que tu disais ceci:

Marilou33 a écrit

J'ai arrêté pendant 1 an et demi il y a quelques années et j'ai fini par reprendre...Certes j'avais retrouvé un meilleur sommeil, plus de temps pour mes enfants, moins d'angoisses, et pourtant j'ai repris, ça me manquait.

Du coup, penses-tu que le cannabis est anxiolytique ou anxiogène ?

Je te dis ça car personnellement, je me suis fait croire pendant des années que le cannabis était apaisant. A vrai dire, au début c'était plutôt le cas...mais il ne faut pas oublier que c'est une substance psychédélique. Donc ton état intérieur, tes émotions se retrouvent amplifiées.

J'espérais toujours retrouver les "bons" effets du début, mais ça ne faisait que s'aggraver. J'ai donc dû faire une longue pause (2 ans) pour pouvoir ré-apprivoiser cette plante et recommencer une relation plus saine (et occasionnelle) avec elle. Le fait de la dissocier du tabac a vraiment été un tournant pour y arriver (le tabac décuplant son côté addictif).

Il y a aussi de nombreux témoignages d'usagers qui après une "lune de miel" avec la weed se mettent à  avoir des crises d'angoisses à  la moindre bouffée. Par ailleurs, d'après certaines études, il semble y avoir plus de troubles anxieux en lien avec un usage précoce du cannabis:


Les systèmes endocannabinoïdes pourraient ainsi jouer un rôle important dans l’ajustement comportemental et émotionnel notamment dans des situations de stress.

L’exposition au cannabis au cours de l’adolescence entraîne des perturbations différentes, plus marquées et surtout durables voire persistantes après l’arrêt.

Une morbidité psychiatrique est plus fréquemment observée chez les adolescents dépendants au cannabis qu’en population générale et que parmi les consommateurs non dépendants : fréquence des comorbidités psychiatriques, principalement des troubles de l’humeur et des troubles anxieux, augmente avec la sévérité de l’addiction : 29 % dans l’usage occasionnel de cannabis, 46 % dans l’abus, 83 % dans la dépendance dans une étude portant sur 133 sujets (Troisi et coll., 1998 ).

Les troubles les plus fréquemment induits par la consommation de cannabis sont des troubles cognitifs, notamment des troubles de l’attention et de la mémoire, et des troubles des fonctions exécutives. Ils sont liés à  la dose, à  la fréquence, à  la durée d’exposition et à  l’âge de la première consommation. Ils  sont  d’autant  plus  sévères  que  la  consommation  a  commencé  précocement.

http://www.ipubli.inserm.fr/bitstream/h … equence=20

Bon courage à  toi en tous cas, je pense que tu tiens le "bon bout" !

Dernière modification par Jhi-dou (05 février 2017 à  00:29)


TV + ordi + smartphone + etc. la jeunesse passe la moitié de son temps éveillé le regard fixe devant un écran, le champs de vision réduit à  moins d'1 mètre !

Hors ligne


Marilou33 
Nouveau membre
France
000
Date d'inscription: 15 Jan 2017
Messages: 17

Jhi-dou a écrit

Du coup, penses-tu que le cannabis est anxiolytique ou anxiogène ?

Un peu les 2 certainement. Anxiolytique sur le moment parce que si je vais mal, ça me permet de prendre de la distance et de déconnecter mon cerveau.
Anxiogène parce que sur la durée ça décuple mon anxiété.
Sur le moment ça me fait un bien fou mais ça dure pas.

J'espère que je tiens le bon bout, en tout cas j'ai bien l'intention d'essayer et de reprendre ma vie en main !

Hors ligne


prescripteur 
Modérateur
12000
Date d'inscription: 22 Feb 2008
Messages: 7052
Il y a aussi l'exemple du tabac. Il est réputé anxiolytique mais en fait, très largement, c'est le manque qui est anxiogène et la cigarette qui vient combler ce manque apparait logiquement comme anxiolytique (et ce 10 à  40 fois par jour !!)..
Arreter le tabac est le meilleur anxiolytique à  moyen et long terme, ne serait ce que parce que cela permet de diminuer les angoisses sur les effets néfastes du tabac sur la santé !!!!  lol  lol
Amicalement

S'il n'y a pas de solution, il n'y a pas de problème. Devise Shadok (et stoicienne)

Hors ligne


mikykeupon 
Modérateur à la retraite
France
2100
Date d'inscription: 10 Mar 2009
Messages: 9613
Blogs
Je vais te parler de mon expérience, 38 ans et 20 ans de fume quotidienne. Je suis monté jusqu'à  30-40 douilles par jour, la plaquette de 100Gr passait en 3 semaine. Avec mon pote on en étaient arrivé à  se faire des douilles de tabac sec pour avoir la claque durant les périodes de disette.

Suite à  divers problèmes que je raconte dans mon blog, j'ai décidé d'arrêter le tabac, qui comme le dit prescripteur

Il y a aussi l'exemple du tabac. Il est réputé anxiolytique mais en fait, très largement, c'est le manque qui est anxiogène et la cigarette qui vient combler ce manque apparait logiquement comme anxiolytique (et ce 10 à  40 fois par jour !!)..
Arreter le tabac est le meilleur anxiolytique à  moyen et long terme, ne serait ce que parce que cela permet de diminuer les angoisses sur les effets néfastes du tabac sur la santé !!!!

.
Pour m'aider j'ai donc décidé de ne fumer plus que des sticks d'herbe pure, et je complète le manque de nicotine avec un super modèle de cigarette électronique avec un super goûts litchi qui me fait passer l'attente du joint. En cas de période de stress, je fais des pompes, des abdos, du step, des fentes, enfin au moins 30 minutes intensives de divers exercices pour travailler un maximum de muscle, et bien souvent l'endorphine me permet d'être soulagé comme avec un pétard. Mais ne travaillant pas et n'ayant pas de logement, je ne peux passer mon temps au boulot ou à  faire du ménage, donc je marche énormément. Pour me motivé je me suis installé une application sur mon smartphone qui note le nombre de pas que je fais chaque jour, et j'ai des récompense en fonction de mes efforts. C'est con, mais ça me motive.
Aujourd'hui par exemple, j'en suis à  17.365 pas, soit 12.64km.
Je fais aussi bien attention à  bien mangé, car le manque de nourriture me procure des sensations interne désagréable comme du froid, ce qui ne m'aide pas à  me soulager et avancer dans mes projets.
Je m'hydrate aussi énormément, 1L de thé maximum par jour, pour éviter le stress de la théïne, ensuite des tisanes ou de l'eau. Mais en grande quantité.

Aujourd'hui j'arrive à  ne fumer que 2 sticks par jour, un après le repas du midi, et un autre le soir environ 30 min avant que je prenne mon téralène, comme ça ça me laisse une heure de voyage dans un livre, et cela me permet d'avoir des réveils agréable. Par contre durant cette période je te déconseil de te remettre le nez dans tes affaires qui te préoccupe la journée. D'où l'importance de bien préparer son réveil pour pouvoir s'endormir sans trop de soucis.

J'ai comme toi essayé à  la dure, mais j'ai toujours replongé car trop nerveux.
Il est vrai que je suis aidé de 3 seresta 50 par jour, des vitamines B1 et B6 (pour un pseudo sevrage d'alcool entrpris il y a 2 ans...) ainsi que de 30 gouttes de téralène. Mais ce traitement m'a été prescrit pour des soucis de violence que je travail actuellement en parallèle avec un psychologue et mon médecin généraliste.

Je ne ressent pas le manque de canna, mais on verra à  partir de demain quand mon stock sera vide. Heureusement ma mère m'a offert un flacon de liquide goûts litchi pour m'aider, mais je vape comme un fou, mon réservoir je doit le remplir 4 ou 5 fois par jour.

Je viens de voir qu'aujourd'hui c'est mon record de marche, en prime je me suis fait 4 ou 5 série de pompes en cours de journée pour passer le temps. Les moments où je m'ennuie je fais du sport. Ben il est déjà  22h50 et je n'ai toujours pas envie de fumer mon pétard. Je fais aussi du sport quand les nerfs me montent, et là  j'y vais à  fond pour évacuer le stress.
J'aimerai bien profiter d'être sur Paname pour me balader, mais je dois rendre ma chambre à  10h demain, en comptant mon heure de sport à  faire avant plus un méga petit déjeuner, et comme j'ai trouvé mon rythme de sommeil, 7h30, je vais sûrement adapter le tout.
Genre réveil à  8h, donc coucher à  00h30, téralène à  minuit et dernier stick vers 23h30. Entre mon dernier stick et le téralène j'essaie d'organiser ma journée du lendemain pour ne pas avoir de stress et courir à  me poser des questions sur quoi faire et comment.
Mon rythme normal c'est 23h dernier stick, préparation de mes affaires du lendemain, 23h30 téralène et minuit extinction des feux, même si je ne sent pas forcément le sommeil venir, j'essaie. Sinon je reprend mon livre ou j’écris ce que je ressent. Écrire chaque jour m'aide beaucoup car je note tout ce que je fais, si possible les heures, mon état, et le soir en relisant cela me permet de méditer un peu sur ma journée.

Je vais sûrement aller faire un tour dans la "discothèque" de l'auberge de jeunesse pour mon dernier soir car il ne me reste environ qu'une heure.

J'espère que tu vas réussir ton entreprise, mais si elle viens réellement de toi parce que la substance ne te convient plus, et pas pour des raisons de santé ou de couple (sic), il ni a pas de raison que tu ne réussisse pas.

Hors ligne


mikykeupon 
Modérateur à la retraite
France
2100
Date d'inscription: 10 Mar 2009
Messages: 9613
Blogs
Aujourd'hui, première journée sans cannabis, et ca c'est très bien passé, entre le sport, mes ballades, mes recherches de nourriture, de logement et psycho.
Mon beaux-frère qui m’héberge à  lui aussi arrêter de fumer, la tentation est donc moins grande.
Si cela te dérange que je squat ta discussion dit le moi que j'en ouvre une autre, mais je pense que mon expérience peut t'aider dans ta démarche.

Hors ligne


filousky 
Modérateur
France
11500
Lieu: Là-bas, là-bas dans la forêt
Date d'inscription: 14 Dec 2008
Messages: 9093
Blogs
Miky nous démontre clairement que sur lui, le manque physique de cannabis n'a pas trop de prise sur lui. A lire les sujets "Cannabis", je suis noyé sous une avalanche de "Bad trips" ou de sevrage digne de "french connection".

Pas que je nie la difficulté à  arrêter le cannabis, mais personnellement, si je ressens un petit manque psychologique, ce n'est pas une montagne à  gravir, juste un effort qui conisiste à  accepter de mal dormir quelques jours.

Merci Miky de témoigner de ton parcours, du moins avec ce produit.

Amicalement

Fil

Analyse de drogues anonyme et gratuite
Si tu pisses contre le vent, tu vas mouiller tes sandales !

Hors ligne


mikykeupon 
Modérateur à la retraite
France
2100
Date d'inscription: 10 Mar 2009
Messages: 9613
Blogs
Je ne vais pas dire que je ne ressent aucun manque physique car je suis obligé de faire du sport pour que l'endorphine remplace le calme induit par le cannabis.
Là  j'entame ma deuxième journée sans cannabis, j'ai donc commencé ma journée par 10 minutes d'étirement, puis un petit déjeuner et la douche, froide sur la fin pour être bien réveillé. Ensuite 25 minutes de marche actives, plus 10 minutes de marche avec des poids aux chevilles, un peu d'exercices physique (abdominaux, pompes plus quelques menu exercices avec des altères.
Là  je me sent très faiblard, je vais donc manger et voir la suite.

En prime pour m'occuper il faut que je me trouve un logement en urgence, ce qui est incompatible avec la mollesse du cannabis. Encore que j'aurais un vaporisateur celà  pourrait m'aider, mais mes finances ne me permettent pas de me procurer de l'herbe. Je vais donc profiter de cette pause pour tenter de revenir à  une consommation occasionnel de cannabis.
Mais je ne serais pas contre un peu de cathinones pour m'aider snort

Et j'ai 2 entretiens d'embauches à  préparer pour la semaine prochaine ainsi que le réunion psychoheads, plus des contacts à  avoir avec Pôle emploi pour m'indemniser mon voyage en Alsace pour un entretien.
De quoi remplir une belle journée.

Courage Marilou33, tu peux le faire, mais il va falloir remplacer le canna par autre chose, car il y aura sinon un trou dans ta vie que tu risques de remplacer par du canna, par habitude.

En plus les plans craignos des cités ne me conviennent plus.

Hors ligne


Marilou33 
Nouveau membre
France
000
Date d'inscription: 15 Jan 2017
Messages: 17
Je crois qu'on a tous un rapport particulier au bédo et on doit aussi composer avec notre tempérament.
Je m'analyse beaucoup et je suis obligée de constater que je ne suis pas très forte de caractère.  Je ne sais pas me faire violence en fait, je subis les choses. C'est pas une fatalité, je pense que je peux changer ça mais je ne sais pas comment ...
Le moindre événement négatif me paralyse et m'empêche d'avancer.
J'aimerais être comme ces gens que les difficultés renforcent et motivent.
Je sais pas si c'est lié à  ma consommation, à  mon vécu ou si c'est simplement mon caractère mais ça fait que j'ai pas beaucoup de motivation et forcément ça joue sur mon arrêt du bédo.
Je me fais pas violence et je déteste ça.

Sinon on a aussi chacun ses raisons de vouloir arrêter ou ralentir. Santé, budget etc ...
Pour ma part, même si le côté financier et santé rentrent en ligne de compte, c'est pour ma vie de famille que je veux arrêter. Ou du moins contrôler ma conso pour en arriver à  1 ou 2 le soir.
J'ai 2 enfants et le temps que je passe à  fumer en journée je ne le passe pas avec eux.
Je suis depuis des années dans un cercle vicieux de culpabilité/dénigrement de moi même.

Il faut aussi savoir que même ma façon de fumer est particulière !
Fumer un joint en speed entre 2 portes ne m'intéresse pas du tout. Ce que j'aime c'est le moment de détente et de déconnection. Je roule et je me pose systématiquement devant un écran (émissions, séries). Je ne supporte pas le silence, ça laisse trop mon esprit divaguer et ça m'angoisse. L'ennui m'angoisse en fait ...

Je crois que mon récit n'a ni queue ni tête lol
Désolée smile

Hors ligne


mikykeupon 
Modérateur à la retraite
France
2100
Date d'inscription: 10 Mar 2009
Messages: 9613
Blogs
Un livre qui m'a énormément aidé à  surmonté ma "différence" est "Stigmates" d'Ervin Goffman. C'est un ouvrage sociologique, qui développe une théorie sur l’identité et la notion de déviance et se demande si l’individu stigmatisé et déviant, joue un rôle social.
Ce livre m'a permis de transformer ce que je considérait comme un handicap en force. J'y ai découvert la résilience.

Vue ta façon d'aborder le cannabis, je pense que ce livre t'apportera des réponses à  tes questions et te permettra sûrement d'être plus fier de toi, et quand l'égo viens, les notions de prises de risques diminuent en conséquences.

Hors ligne


mikykeupon 
Modérateur à la retraite
France
2100
Date d'inscription: 10 Mar 2009
Messages: 9613
Blogs
Je reviens vers toi car un ami est passé à  la cigarette électronique, et comme moi il fume moins de joint. Personnellement j'ai totalement arrêter depuis, je pense, plus d'une semaine sans en ressentir le manque.
Il faut dire que la cigarette électronique procure un plaisir et à  un léger goût sucré, plus ou moins prononcé selon le goûts que l'on prend, et cela doit tromper notre cerveau.

J'ai du essayer plusieurs modèle, et celui qui m'aide le plus au sevrage est le modèle "Alien"

/forum/uploads/images/1488/1488633603.jpg


J'ai plusieurs parfum, mais pour l'instant mon favoris est un cocktail à  base de litchi.

Hors ligne


Marilou33 
Nouveau membre
France
000
Date d'inscription: 15 Jan 2017
Messages: 17
Merci pour l'idée du livre. La cigarette électronique, j'en ai une. Je m'y étais mise quelques temps et ça m'aidait surtout à  fumer moins de cigarettes quand j'étais pas chez moi.
J'ai un liquide au bon goût noisette qui est pas mal.

Pendant les vacances j'ai plus trop fait attention à  ma conso donc je me ressaisis aujourd'hui.
Je me mets un coup de pied au cul en espérant rester dans cette bonne dynamique !!

Hors ligne


Polo187 
Adhérent PsychoACTIF
France
200
Lieu: ici, la bas, un peu partout.
Date d'inscription: 21 Apr 2014
Messages: 288
Blogs
Tiens, moi je l'ai commandé hier ma cigarette éléctronique aussi dans le but de diminuer le cannabis et surtout les douilles, on va voir ce que ca dit.

Hors ligne


mikykeupon 
Modérateur à la retraite
France
2100
Date d'inscription: 10 Mar 2009
Messages: 9613
Blogs
Bon, depuis environ 1 mois j'ai repris ma consommation de cannabis, que j'avais stopper durant 1 mois. J'ai repris suite à  des changements perturbants dans ma vie, et donc malgré que je ne fume plus de tabac pure grâce à  ma cigarette électronique, je me suis un peu remis à  consommer du tabac.
Vivement que je puisse faire pousser pour de nouveau fumer des joints d'herbe pure qui stabiliserai mon humeur de façon plus efficace que les médicaments, à  condition d'avoir le bon génotype, pour ma part je pense que c'est surtout de la sativa fort en CBD qu'il me faudrait. Le THC m'écrase trop et me démotive grave.

En tout cas à  cause de la justice je ne passe plus par des dealers et je passe donc par les cannabinoïdes de synthèses, et vue la puissance 1 seul joint me fait toute la journée.

Hors ligne


  • Psychoactif
  •  » Forums 
  •  » Cannabis
  •  » Besoin d'aide pour me sevrer après 15 ans de consommation !

Répondre Remonter


Pour répondre à cette discussion, vous devez vous inscrire

Sujets similaires dans les forums, psychowiki et QuizzZ

[ Forum ] Effets secondaires - Rester défoncé trois jours après la consommation de cannabis
par W4LL4BYS, dernier post 10 novembre 2018 à  22:19 par Tarerdu2a
  9
[ Forum ] Arrêt & Sevrage - Aider mon copain à  se sevrer
par Capucine, dernier post 23 décembre 2016 à  18:51 par ElSabio
  6
[ Forum ] Addiction - Conseils pour réduire sa consommation
par Touinz, dernier post 21 mars 2018 à  15:22 par Lecoq
  2



    Psychoactif en Images
    Plus d'images psychoactives
    En ce moment sur PsychoACTIF  
     Psychoactif 
    Atelier Psychoactif le 5 octobre sur la RDR et les psychédéliques
    03 octobre 2019Annonce de Equipe de PsychoACTIF
     Psychoactif 
    Particier à l'étude sur les liens entre deepweb et usage de drogue
    18 juillet 2019Annonce de Equipe de PsychoACTIF
     Appel à témoignage 
    Est ce que l’analyse de drogues a changé vos pratiques de RDR ?
    Il y a 4jCommentaire de Rick (26 réponses)
     Appel à témoignage 
    De quelle façon les psychédéliques ont-ils changé votre mode de p...
    12 septembre 2019Commentaire de BobKelso (95 réponses)
     Forum 
    Culture - Pousse lente Supa Gro Kit McKennaii
    Il y a 2mnNouvelle discussion de Psykoz dans [Psilocybe - Champigno...]
     Forum 
    Vaporiser - Demande de conseil pour premier achat vaporisateur
    Il y a 8mnCommentaire de filousky dans [Cannabis...]
    (1 réponse)
     Forum 
    Cherche toyaux pour extraire la morphine de l'opium
    Il y a 15mnCommentaire de sud 2 france dans [Opium et rachacha...]
    (2 réponses)
     Forum 
    Maladies - Besoin d’aide pour la diminution de tramadol
    Il y a 15mnCommentaire de Chêne dans [Cannabis thérapeutiqu...]
    (8 réponses)
     Forum 
    Démarrage sevrage par palliers, besoin de réponses svp
    Il y a 21mnCommentaire de Chêne dans [Buprénorphine (Subute...]
    (28 réponses)
     Forum 
    C'était pas prévu
    Il y a 22mn
    2
    Commentaire de Rick dans [Tramadol...]
    (8 réponses)
     Forum 
    Viré d'un bar
    Il y a 22mnCommentaire de sud 2 france dans [Au coin du comptoir.....]
    (4 réponses)
     Forum 
    Hommage à mon amie...
    Il y a 45mnCommentaire de janis dans [Au coin du comptoir.....]
    (2 réponses)
     Blog 
    La fin (imminente) de L'ACTIFED RHINITE ALLERGIE
    Il y a 33mnNouveau blog de Escape dans [En passant]
     Blog 
    Entre une et deux secondes
    Il y a 1hNouveau blog de Nils1984 dans [Expérimental]
     Blog 
    Ma descente aux enfers avec la MDMA
    Il y a 4hCommentaire de Ocram dans le blog de Psychotropeur
    (3 commentaires)
     
      QuizzZ 
    Testez vos connaissances sur les overdoses d'opiacés
    Dernier quizzZ à 20:05
     PsychoWIKI 
    Sevrage des benzodiazépines
     Topic epinglé 
    Cannabis : vous vous êtes mis à la vaporisation, expliquer nous c ...
     Nouveaux membres 
    ThoxicVBD, Emilezolamaline, HenriDesu, Rachelle nous ont rejoint et se sont présentés les trois derniers jours.
    S'identifier

    Mot de passe oublié

    Morceaux choisis 

     Flunitrazolam : mon expérience.
    par Dextro, le 11 Oct 2019
    Bonsoir bonsoir, Je fais ce post voyant qu'il y a assez peu d'infos sur le flunitrazolam, notamment sur son équivalence avec les autres benzos. Je rappelle que c'est une benzo très puissante et addictive, qu'il y a très peu de recherche scientifique à son sujet et que les doses vendues ne sont...[Lire la suite]
     Un adieu de plus.
    par Chêne, le 09 Oct 2019
    Tu m'as tué. Votre discussion me fait me remémorer la période où je prenais beaucoup de stims. À chaque arrivée de RC dans ma boîte aux lettres, je me jurais des tas et des tas de choses : pas consommer tout de suite, me limiter à XXXmg par session, pas plus d'une session par semaine etc...[Lire la suite]
     [Topic unique] Petit comparatif des vaporisateurs.
    par RandallFlag, le 06 Oct 2019
    Salut a tous. Je me disais qu'il serait bon de dresser un petit comparatif des vaporisateurs disponibles sur le marché. Et cela en partageant nos expériences, les on dit et les réputations des marques on les laisse au placard et on ne parle chacun que de ceux qu'on a essayé. Le tout dans le...[Lire la suite]
    Tous les morceaux choisis
    Les derniers champis

    Merci pour le témoignage à chaud <3 / SillyCone dans [forum] Première prise de kétamine (témoignage en direct live)
    (Il y a 2h)
    Bon conseil dans [forum] C'était pas prévu
    (Il y a 5h)
    J'aurais dit pareil. Consultation chez le généraliste. Abraca. dans [forum] C'était pas prévu
    (Il y a 5h)
    Belle photo, retouchée ou non. Cusco dans [blog] Des psilocybes des excréments, et de la beauté de la nature...
    (Il y a 5h)
    Merci pour le décodage et les infos complémentaires. Hilde dans [forum] [Royaumes-Unis] Des usagers addicts reçevant de l'heroïne pharmaceutique
    (Il y a 8h)

    Pied de page des forums