Psychoactif
Paroxetine angoisse / PsychoACTIF

[ Paroxetine ]
Paroxetine angoisse

#1 
xtapo 
Nouveau membre France
09 novembre 2017 à  15:12
Bonjour, après 1 an d'utilisation de takadol 100 mg le soir j'ai tout stop suite à un gros bad trip ( attaque de panique) dû au shit pouls 180 hôpital Etc ...

1 semaine après mon arrêt j'ai fait une crise angoisse dans la nuit et c'est là que tout a commencé.

Je me sentais pas bien grosse saute humeur je me sentais mal toute la journée comme si j'avais un gros stress ... et ça partait le soir à 20h env. Ensuite je suis partie a un centre CSAPA j'ai consulté un psychiatre là-bas.

Il m'avait dit que ce serait passager dû au sevrage du taka dol et ma donner de l'alprazolam 0.25 si je me sentais pas bien. Que j'ai fait.  Puis les 2 semaines qui ont suivi étaient nettement mieux 10 jours après mon  rdv je n'avais plus rien sauf 2 petites crises une chaque semaine dans la nuit.


3 semaines après mon 1e rendez-vous c'est là que les problèmes recommencent ... j'ai fait une crise dans la nuit et le retour presque à la case départ ... anxiété toute la journée sensation de mal être, à fleur de peau perte de l'appétit et ça depuis tous les jours depuis ma crise dans la nuit ( donc ca fait 5 jours). Je suis retourné voir le psy et m'ai dit que je commençais à rentré dans un trouble de crise de panique et a prescrit alprazolam 0.50 matins 0.50 midis 1 soir avec de la paroxétine 20 mg le soir ...

Le truc c'est que les médocs me font peur, j'ai peur d'en prendre et que ça m'aide pas c'est quand meme un vrais pas de passez de 0.25 d'alprazolam a tout ça .. c'est pour ca que je viens ici pour avoir un avis extèrieur meme si c'est sont metier ..

je veux juste revivre ma vie normalement sans être h24 angoissés putin c'est insupportable le pire c'est que ça par un peu  quand je suis avec des amis ou que je m'occupe à dehort. et souvent le soir ça par complètement et j'ai  ensuite cette impression de n'avoir jamais rien eu.

Je n'ai aucun problème pour dormir je comprends pas j'étais bien pendant 2 semaines et tout est revenu. j'ai peur d'être tombé sur un psy qui donne des médocs à tout vas. Au début j'étais à l'aise, avec lui. Surtout que je me suis my à lire des cas de trouble de l'anxiété sur internet et je tombe sur des gens qu'ont ça depuis des années c'est invivable ça impacte tout. Le seul moment où je suis bien c'est quand je dors ou que je suis dehort à penser à autre chose ou que j'ai des bonne nouvelles.



C'est pour ca que j'aimerais savoir si ce traitement pourrais m'aider car surtout l'anti depresseur m'impressionne et me faire peur le psy m'en parle comme si ca allait pas me faire du mal , mais quand je vois les retour sur le paroxetine ...

j'avais débuté un taf en info qui me plait et je me suis direct my en arret maladie pour voir si la charge de stress du taf avait un impacte sur le fait que je sois retombé ou si c'est juste le sevrage du takadol mais 1 mois et 2 semaine me parait long pour ses forme d'anxiete pour un sevrage donc je sais plus quoi penser ...

Dernière modification par xtapo (09 novembre 2017 à  18:20)

Hors ligne


Salut,

Je suis moi même depuis quelques mois sous alprazolam et anti dépresseur. Le contexte est différent, j'étais alcoolo-dépendant et consommateur quotidien de pas mal de cannabis, et de la codéine pendant 6 mois en début d'année.

Mais je peux te parler un peu des médicaments si cela peut te rassurer :

L'alprazolam (du xanax)  t'a probablement été prescrit parce que dans un premier temps l'antidépresseur peut accentuer l'anxiété et l'angoisse. Si tu n'en prends pas plus que quelques semaines (4 à 8) il n'y a aucun risque, la dose n'est pas très élevée, c'est la même que j'ai et tu pourras arrêter sans soucis.

Le deroxat mettra ce temps là à se mettre en place et prendra le relais pour t'éviter tes crises d'angoisses. Il te le prescrira probablement pendant 6 mois pour que l'effet soit consolidé puis tu arrêteras en baissant doucement la posologie. Il n'y a pas réellement de dépendance à ce médicament, juste un risque d'effet rebond (symptômes qui reviennent), d'ou l'arrêt progressif.

Quoi qu'il en soit je ne pense pas que ce soit une prescription exagérée (je ne suis pas médecin) après 1 an d'utilisation d'opiacés.

Il ne faut pas que le traitement t'angoisse, il n'y a aucune raison. J'ai aussi longuement hésité avant d'accepter et à tort, tout va beaucoup mieux depuis.

Il ne faut pas prendre pour argent comptant tout ce que tu trouveras sur internet, la fiabilité étant toute relative.

Hors ligne


Pareil, si je peux te rassurer.

L'apparition des crises d'angoisse sont des symptômes typiques du post sevrage opiacé, le PAWS

Ce qui t'es prescrit n'est pas une énormité en quantité, A.D. + Benzodiazépine pour aider la période post sevrage d'un opiacé, c'est le lot commun de tous ceux qui n'ont pas plongé dans la substitution. D'autant plus que le Tramadol a une propriété antidépresseur en plus de la douleur.

Ayant connu pas mal de traitements A.D. + anxiolytique, j'avais, il y a longtemps, assez peur des effets secondaires des antidépresseurs (les anciens, type Anafranyl qui te filaient des angoisses en début de traitement). Quand les IRS sont apparus (Deroxat, Zoloft, Prozac, etc.), je n'avais aucun besoin de traitement.

J'ai accepté en 2002 de prendre un A.D., ayant de grosses difficultés avec un traitement d'Hépatite Virale qui me laissait vide de toute énergie. J'ai été très surpris en prenant mes premières doses de Zoloft de constater que je n'avais aucun de effets secondaires connus avec les anciens et surtout de sentir les effets anxiolytiques dès la première semaine, limitant de suite la prise de Xanax à 2 fois 0,5 par jour.

J'ai pu arrêter ces traitements au bout de deux ans sans problème pour l'antidépresseur, en sevrage dégressif pour le xanax que j'ai remplacé par du Valium à très faible dose.

En 2012, Trithérapie VHC (la pire). Au bout de deux mois, ayant déjà perdu 10 kg et le moral dans les chaussettes, rebelote avec les mêmes et je suis passé à travers ces 12 mois de traitement très très pénible de l'hépatite.

A.D. + Xanax  sont juste des traitements à ne pas prendre à la légère que tu pourras arrêter toi-même une fois stabilisé et bien dans ta peau si tu respectes la diminution progressive plutôt que l'arrêt brusque (prendre son temps est très important).

Prends soin de toi, ne paniques pas trop, la sortie des opiacés est difficile et ce que tu décris, je l'ai connu, ainsi que quasiment tous ceux qui ont consommé des opiacés sur un période assez longue.

Amicalement

Fil

Analyse de drogues anonyme et gratuite
Si tu pisses contre le vent, tu vas mouiller tes sandales !

Hors ligne


#4 
xtapo 
Nouveau membre France
10 novembre 2017 à  19:48
C'est exactement la question que je me posais , si c'était le syndrome de PAWS car vraiment après mes 2 semaines de souffrance j'était libéré juste comme je disais 2 crise d'angoisse en pleine nuit mais rien super dur je me reveillais le lendemain et c'était deja oublié.

Après quand je parlais de medoc c'est que j'aimerais pour commencer essayer sans rien pour voir comment je porte. Me lancer dans les AD que si vraiment j'en peux plus.

Car ma question ou j'ai toujours pas de réponse c'est d'ou ca vient ..

Car mon psy j'ai l'impression qu'il a pas vraiment la réponse exacte. Un coup il me dit trouble de l'angoisse , un coup le sevrage. Car c'est pas des crises comme ca j'ai cette état TOUT la journée et ca se calme le soir je revis l'état que j'avais en début de sevrage

Mais c'est vrais que quand je lis le post sur le PAWS je me reconnais vraiment sur tout les symptomes
Après je prenais 100mg juste le soir c'était pas énorme mais j'en quand meme prit pendant 2 ans

Et je sais pas aussi si ma grosse attaque de panique quand j'ai fumer du shit a lancer mon angoisse car j'avais fait une crise d'angoisse en pleine nuit alors que j'avais quand meme prit du takadol.

Dernière modification par xtapo (12 novembre 2017 à  11:17)

Hors ligne


Salut,

La prescription de Takadol est plutôt rare car la,majorite des medecins lui préfèrent le Tramadol sous forme de Libération Prolongée. Surtout à ce dosage !!!

Tu as réussi à tenir et à trouver ton équilibre en n'en prenant que 1 par soir ?

C'est deja pour moi quelque chose d'assez exceptionnel car les effets ISRS du Tramadol n'ont pas engendrés de soucis de manque pendant la journée.

L'arrêt de ce médicament aurait pu se faire de manière progressive. En supprimant 1/4 de comprimé, puis un autre 1/4 et enfin passer à la forme 37,5mg ( qui est associé à 500 mg de paracétamol ).

Tout ceci avec des paliers de minimum 2 semaines.

Je pense que l'arrêt aurait surement été plus facile qu'un arrêt sec.

Je suis un peu étonné de constater que les toubibs prescrivent encore de la Paroxetine alors que la génération suivante est sortie depuis un bout de temps et génère une probabilité moins importante d'effets secondaires indésirables ( le Seroplex ).

Cependant, au vu de tes symptômes, JE pense qu'effectivement, un traitement benzo + AD me parait approprié ( attention, je ne suis pas toubib ).

Tu n'es pas dans l'obligation de monter le dosage de Xanax aussi haut. C'est une question de ressenti personnel. Tu peux jongler pour trouver le bon dosage qui te convient puisque les comprimés de 0,5 mg d'Alprazolam sont sécables.

Une fois trouvé ton équilibre, préviens le toubib si le dosage est différent de la prescription initiale.

En ce qui concerne la dernière attaque panique, JE pense qu'elle est due au cannabis. Je pencherais pour une forme,très riche en THC et assez pauvre en Cannabidiol ( CBD ).

De nombreux usagers sont dans ton cas face à ce genre de produit.

Le soucis pour toi est que cette attaque panique a du relancer le mal être précédent.

Ce qui expliquerait ton état actuel ainsi que les traitements médicaux qui en découlent.

Si la Paroxetine t'angoisse, JE te conseille de téléphoner à ton toubib et de le prévenir. Dis lui simplement la vérité... Que tu as fait l'erreur de regarder les,retours de ce médicament sur internet et... Que tu angoisses trop et que tu es dans l'incapacité de commencer ce traitement.

Il devrait prendre acte et en choisir un autre ( il'y a du choix ).

Ce type de médicament possède un taux de réussite légèrement supérieur à 50%.

Dans ton cas, JE pense que je tenterais ma chance ( mais pas avec le Deroxat ) !!!

Lorsque tu commenceras ton antidepresseur, la consommation de benzodiazepine les deux premières semaines est obligatoire pour contrer tout éventuels effet rebond qui peut survenir lors de la mise en place de ce style de médicaments.

Prends soin de toi,


Reck.

L'amour d'une famille, le centre autour duquel tout gravite et tout brille.

Hors ligne


#6 
xtapo 
Nouveau membre France
13 novembre 2017 à  11:38

Recklinghausen a écrit

Salut,

La prescription de Takadol est plutôt rare car la,majorite des medecins lui préfèrent le Tramadol sous forme de Libération Prolongée. Surtout à ce dosage !!!

Tu as réussi à tenir et à trouver ton équilibre en n'en prenant que 1 par soir ?

C'est deja pour moi quelque chose d'assez exceptionnel car les effets ISRS du Tramadol n'ont pas engendrés de soucis de manque pendant la journée.

L'arrêt de ce médicament aurait pu se faire de manière progressive. En supprimant 1/4 de comprimé, puis un autre 1/4 et enfin passer à la forme 37,5mg ( qui est associé à 500 mg de paracétamol ).

Tout ceci avec des paliers de minimum 2 semaines.

Je pense que l'arrêt aurait surement été plus facile qu'un arrêt sec.

Je suis un peu étonné de constater que les toubibs prescrivent encore de la Paroxetine alors que la génération suivante est sortie depuis un bout de temps et génère une probabilité moins importante d'effets secondaires indésirables ( le Seroplex ).

Cependant, au vu de tes symptômes, JE pense qu'effectivement, un traitement benzo + AD me parait approprié ( attention, je ne suis pas toubib ).

Tu n'es pas dans l'obligation de monter le dosage de Xanax aussi haut. C'est une question de ressenti personnel. Tu peux jongler pour trouver le bon dosage qui te convient puisque les comprimés de 0,5 mg d'Alprazolam sont sécables.

Une fois trouvé ton équilibre, préviens le toubib si le dosage est différent de la prescription initiale.

En ce qui concerne la dernière attaque panique, JE pense qu'elle est due au cannabis. Je pencherais pour une forme,très riche en THC et assez pauvre en Cannabidiol ( CBD ).

De nombreux usagers sont dans ton cas face à ce genre de produit.

Le soucis pour toi est que cette attaque panique a du relancer le mal être précédent.

Ce qui expliquerait ton état actuel ainsi que les traitements médicaux qui en découlent.

Si la Paroxetine t'angoisse, JE te conseille de téléphoner à ton toubib et de le prévenir. Dis lui simplement la vérité... Que tu as fait l'erreur de regarder les,retours de ce médicament sur internet et... Que tu angoisses trop et que tu es dans l'incapacité de commencer ce traitement.

Il devrait prendre acte et en choisir un autre ( il'y a du choix ).

Ce type de médicament possède un taux de réussite légèrement supérieur à 50%.

Dans ton cas, JE pense que je tenterais ma chance ( mais pas avec le Deroxat ) !!!

Lorsque tu commenceras ton antidepresseur, la consommation de benzodiazepine les deux premières semaines est obligatoire pour contrer tout éventuels effet rebond qui peut survenir lors de la mise en place de ce style de médicaments.

Prends soin de toi,


Reck.

Salut Reck ..

J'ai découvert le takadol par le biais d'un amis qui avais des douleurs neurologique et physique du a un accident , j'en prenais a usage récréatif 1 de temps en temps et je suis vite arriver a 1 tout les soir. Ma peur ma jamais fait dépasser les 100mg

Pour le shit j'avais fait mon attaque de panique 1 semaine avant tout arret c'est la semaine d'après quand j'ai fait ma première crise d'angoisse ( de ma vie ) que j'ai tout stopé sur un coup de tete.
Et pour info oui j'ai souffert le martyr saute humeur de fou , plus d'appétit , baisse extreme du moral ca a duré 2 semaines environ de façon degressif puis j'ai été tranquille pendant 10 jours environs et tout est revenu comme ca après une crise d'angoisse pendant la nuit.

Le truc qui ma fait pas craquer c'est que je ne savais pas que le takadol avait un pouvoir de sevrage aussi balaize !! je pensais que c'était un retour de flamme du a l'attaque de panique j'avais eu. C'est ca qui ma fait tenir et pas craquer a en reprendre

Le truc honnetement c'est que je sais pas ou j'en suis j'aimerais me dire ça va duré encore 1 mois et faire le warrior a rien prendre ( car c'est se que je fais depuis 1 semaines ) j'encaisse cette état en me disant ca va partir tien bon pour pas me lancer dans d'autre traitement .. La seul chose que je fais c'est de prendre de l'alprazolam 0.50 avant de dormir quand je sens que je suis vraiment pas bien et que je vais avoir du mal à dormir.

J'ai aussi l'apprehesion de me lancer dans un traitement qui ne vas pas marcher.
Je tombe de haut a passer du takadol à des medocs a multiple effet secondaires ..


Car vraiment si je peux l'évité j'aimerais le faire ..

Hors ligne


Salut,

Si je n'ai pas évoqué le phénomène de PAWS, c'est parce que mon ami m'avait précédé sur ce point !

Son discours est pourtant limpide, et j'ai la sensation que tu n'as pas eu beaucoup de temps entre la fin du phénomène de sevrage et l'apparition du PAWS.

Attention à ne pas simplement switcher d'une addiction à une autre. Le pouvoir de séduction des benzodiazepines peut se révéler quelquefois puissant.

Et il est impossible de prédire que les nouveaux AD fonctionneront aussi bien que le Takadol.

Peut-être voir avec le médecin pour repasser sous Tramadol, mais sous une forme de Libération prolongée ?

Pour te stabiliser à une dose journalière avant de penser à réduire le dosage de façon progressive.

Tu peux en discuter avec ton toubib. Et ça pourrait être une solution acceptable pour qu'il soit d'accord de t'accompagner dans cette démarche.

Je pense que le passage vers une version gouttes de Tramadol pourra te permettre un sevrage en douceur qui ne procurerait pas l'apparition de ces angoisses qui sont très compliqué à gérer au quotidien.

Et si elles sont gérées, que d'énergie dépenser pour cela !!!!

Je te confirme que le Tramadol est une molécule qui a non seulement un pouvoir opiacé mais en plus un effet ISRS.

A mon avis, il me paraît important d'avertir le médecin de ta rencontre avec le Takadol.

Comme je te le disais précédemment, en plus 100mg à Libération Immédiate est une dose plutôt inhabituelle.

Et puis 1 an de consommation quotidienne, ce n'est pas rien. Je pense que ton organisme a eu le temps de s'y habituer.

Maintenant, te conseiller sur la meilleure marche à suivre ?

À mon avis, JE pense que tu as à minima deux choix. Partir sur ce genre de traitements ou reprendre une consommation de Tramadol, pour la stabiliser et partir par la suite sur une suppression progressive, par une forme goutte par exemple.

Discutes en avec ton généraliste et le spécialiste afin de faire un choix le plus éclairé possible.

Prends soin de toi,


Reck.

L'amour d'une famille, le centre autour duquel tout gravite et tout brille.

Hors ligne


#8 
xtapo 
Nouveau membre France
14 novembre 2017 à  15:45

Recklinghausen a écrit

Salut,

Si je n'ai pas évoqué le phénomène de PAWS, c'est parce que mon ami m'avait précédé sur ce point !

Son discours est pourtant limpide, et j'ai la sensation que tu n'as pas eu beaucoup de temps entre la fin du phénomène de sevrage et l'apparition du PAWS.

Attention à ne pas simplement switcher d'une addiction à une autre. Le pouvoir de séduction des benzodiazepines peut se révéler quelquefois puissant.

Et il est impossible de prédire que les nouveaux AD fonctionneront aussi bien que le Takadol.

Peut-être voir avec le médecin pour repasser sous Tramadol, mais sous une forme de Libération prolongée ?

Pour te stabiliser à une dose journalière avant de penser à réduire le dosage de façon progressive.

Tu peux en discuter avec ton toubib. Et ça pourrait être une solution acceptable pour qu'il soit d'accord de t'accompagner dans cette démarche.

Je pense que le passage vers une version gouttes de Tramadol pourra te permettre un sevrage en douceur qui ne procurerait pas l'apparition de ces angoisses qui sont très compliqué à gérer au quotidien.

Et si elles sont gérées, que d'énergie dépenser pour cela !!!!

Je te confirme que le Tramadol est une molécule qui a non seulement un pouvoir opiacé mais en plus un effet ISRS.

A mon avis, il me paraît important d'avertir le médecin de ta rencontre avec le Takadol.

Comme je te le disais précédemment, en plus 100mg à Libération Immédiate est une dose plutôt inhabituelle.

Et puis 1 an de consommation quotidienne, ce n'est pas rien. Je pense que ton organisme a eu le temps de s'y habituer.

Maintenant, te conseiller sur la meilleure marche à suivre ?

À mon avis, JE pense que tu as à minima deux choix. Partir sur ce genre de traitements ou reprendre une consommation de Tramadol, pour la stabiliser et partir par la suite sur une suppression progressive, par une forme goutte par exemple.

Discutes en avec ton généraliste et le spécialiste afin de faire un choix le plus éclairé possible.

Prends soin de toi,


Reck.

J'ai ai conssomer pendant 2 ans du takadol 100mg tout les soirs
Aujourd'hui ca fait 6 semaines que j'ai fait mon arret brutal sans rien reprendre.

Vraiment je suis perdu , j'ai vu mon psychiatre hier et je l'ai souler quand je lui ai dit que j'avais rien prit comme traitement ca la fait rire mais moi je sais toujours pas quoi faire , j'ai vraiment peur de me lancer dans un traitement qui vas pas marcher.

le benzo me calme quand je fais mes crises la nuit mais ne m'aide en rien pour supporter les journées surtout que mes crise reste quand meme rare ( après j'ai jamais voulu depasser 0.50 )
c'est mon etat la journée qui me rends dingue

Personnellement je ne ressent aucune envie de reprendre du takadol , c'est juste mon état c'est les montagne russe du matin quand je me leve jusqu'a 20h. Saute humeur , anxiété, angoisse , baisse libido ,syndrome jambes sans repos , perte de l'appetit , coeur qui bat fort quand je suis dans mon lit, je suis faible c'est a dire tout le temps fatigué. Je fais 1 sieste minimum par jours.

Comme j'ai dit c'est les montagne russe jusqu'a 20h bizarrement a 20h je suis presque comme neuf
Je dors moins bien mais je dors quand meme bien  (23h-8h30 avec des coupures mais cava)

J'ai l'impression de revivre ma période de sevrage mais en moins baleze ( ca reste inssuportable )
je me repette mais 2-3 semaines après mon arret brutal j'avais plus rien , nada et la depuis 10 jours ca recommence.

Donc je devrais tout reprendre a 0 et reprendre du tramadol sous une forme de libération pronlongée ? Le fait d'en reprendre ne me donnerais pas le meme effet que j'ai actuellement le jours J de la fin de la baisse progressif ?


Du coup je suis bien en PAWS ?

J'ai la rage de mon états et je veux juste que tout ca s'en aille.

Dernière modification par xtapo (14 novembre 2017 à  15:57)

Hors ligne


#9 
xtapo 
Nouveau membre France
30 novembre 2017 à  20:00

Recklinghausen a écrit

Salut,
up?


Reck.

Hors ligne


Salut,

Tu t'es renseigné sur le phénomène de PAWS ?

Le psychowiki est très bien fait et explique très bien ce phénomène :

https://www.psychoactif.org/psychowiki/ … de_sevrage

Pour schématiser, tu n'as plus envie de Tramadol mais ce n'est pas l'avis de ton cerveau.

Lui en redemande, tant pour son effet opiacé que pour son effet ISRS ( sur la recapture de la serotonine ).

Ces phénomènes désagréables vont finir par disparaître.

Ça peut néanmoins parfois traîner en longueur...

Essaie de marcher au quotidien. Minimum 45 minutes de marche active par jour.

Tout en privilégiant une alimentation " saine ", c'est à dire beaucoup de fruits et légumes pour les apports en vitamines.

Je te conseille egalement de parler à ton médecin de ce qu'il pense d'une cure à plus ou moins long terme de Griffonia.

Les graines de cette plante contiennent énormément de 5- HTP, qui permet à ton organisme de booster la fabrication de serotonine.

JE pense que ce soin à base de phytothérapie pourra t'être bénéfique. Cependant, l'automédication est déconseillée pour une cure dépassant les 1-2 mois, c'est pour cette raison qu'il est important de prévenir ton généraliste ( en plus il y a des médicaments qui te seront déconseillés, ceux qui ont un effet sur la serotonine comme le Tramadol justement mais egalement certains AntiDepresseurs, le mille pertuis,... ).

C'est une plante qui se consomme de manière progressive. C'est à dire que le dosage quotidien commence à 50-100 mg et il peut être augmenter progressivement, sans jamais dépasser les 400 mg par jour.

Il est également important de réussir à bien te reposer. Le manque de sommeil a tendance à accentuer les périodes de mal être et de pensées négatives.

Tu peux également demander à ton médecin ce qu'il pense d'une remise sous traitement à base de Tramadol.

Vu que cette molécule fonctionnait bien sur ta personne et que le dosage reste dans les normes sans augmenter régulièrement le dosage quotidien, il est possible d'imaginer une continuité de ce traitement en lieu et place de la benzodiazepine actuelle ( voir de l'antidépresseur qui risque de t'être bientôt proposé ).

Sachant que la dépendance aux benzodiazepines est egalement puissante au niveau psychologique et qu'elle est egalement physique, entrevoir une prolongation de la consommation unique de Tramadol ne me parait pas une idée dénuée de sens.

Comme ces médicaments sont tous soumis à prescription, il faudra que ton généraliste puisse être ok pour te suivre dans cette voie.

Trouver ton Tramadol d'une autre façon ( amis, marché noir,... ) me parait bien compliqué à mettre en place et risque, au delà de l'aspect financier, de poser des soucis d'approvisionnement.

Il est également possible de prendre ton mal en patience. Avec le temps, ton organisme va finir par retrouver son état originel, celui que tu connaissais avant le Tramadol.

Le soucis est la grande différence entre le temps et la durée car ce que tu vis actuellement n'est franchement pas une partie de rigolade.

Prends soin de toi,


Reck.

L'amour d'une famille, le centre autour duquel tout gravite et tout brille.

Hors ligne


Remonter
Pour répondre à cette discussion, vous devez vous inscrire

Sujets similaires dans les forums, psychowiki et QuizzZ

13
[ Paroxetine ]
Sevrage paroxetine
[ Dernier message : 19 février 2019 à  21:29 par Reptilians]

[ Paroxetine ]
Paroxétine et abilify
[ Dernier message : 02 janvier 2017 à  00:52 par Polo187]

[ Paroxetine ]
A l'aide... arrêt paroxétine
[ Dernier message : 17 mai 2016 à  16:09 par mila]

En ce moment sur PsychoACTIF

Annonce Psychoactif
Atelier Psychoactif le 5 octobre sur la RDR et les psychédéliques
03 octobre 2019 - Commentaire de plotchiplocth
Appel à témoignages
13
Participation des usagers dans les structures addicto
Il y a 16h - ismael77
20
La déréalisation et la dépersonnalisation
Il y a 4j - weed4Lif3
19
TSO et douleur et anesthésie
06 novembre 2019 - Meumeuh
Forums
Suite retrait permis essais "substitut" cannabis
UP ! Discussion sans réponse depuis 12h
[ Dosage ]
Dxm
UP ! Discussion sans réponse depuis 12h
[ Dosage ]
Je pense arrêtez les opiacés
Il y a moins d'1mn - Abracabrantesque dans [Codéine et dihydrocod...]
Dépendance manque
 1, Il y a 24mn - prescripteur dans [Heroïne...]
[ Actualité ]
"Avoir des enfants change le rapport à l'alcool" Slate
Il y a 41mn - Hilde dans [Alcool...]
[ Fumer ]
Fumer son gramme en plusieurs fois
Il y a 51mn - Billie Jane dans [Cocaïne-Crack...]
[ Première fois ]
Trop d'humidité ?
36
[ Addiction ]
Comment avez vous réussi à arrêter ou baisser la coke ?
 8, Il y a 2h - Initiativedharman dans [Cocaïne-Crack...]
[ Effets ]
Tramadol en Bretagne
Il y a 2h - Abracabrantesque dans [Tramadol...]
[ Arrêt & Sevrage ]
Sevrage réussi
 2, Il y a 2h - charlie poppins dans [Cannabis...]
Blogs
26
Actualités
Un jour particulier
 3, Il y a 6mn - Commentaire de plotchiplocth dans le blog de janis
9
Trip Report
Petite free, grosse ambiance
Il y a 17h - Commentaire de Haupayy dans le blog de Haupayy
4
Tranche de vie
La MDMA ou le retour à la vie normale
Il y a 19h - Commentaire de janis dans le blog de Bootspoppers
Sondage
Le topic épinglé de la semaine
Cannabis : vous vous êtes mis à la vaporisation, expliquer nous c ...
03 octobre 2019 - Macroscopie dans Cannabis
Morceaux choisis
Hexen oral (par L'Apoticaire)
Sevrage réussi (par Emma4778)
Dpt (par PaRaLLeL)
Les derniers champis
Belles réponses bien complète, merci! Ocram
dans [forum] Dépendance manque, Il y a 1h
Très poétique, très inspiré
dans [blog] Prises de Prods, gestuelles et semantique, Il y a 2h
Parle pour toi stp et évite les généralités, merci! Ocram
dans [forum] Dépendance manque, Il y a 3h
Top! Ceux qui gèrent naturellement bien l'acide oublientnsouvent ce facteur ;)
dans [forum] 1er lsd + problème mentaux, Il y a 5h
Superbe texte ;) Yopski
dans [blog] Prises de Prods, gestuelles et semantique, Il y a 6h
Nouveaux membres
Karilux, caarud52, Erickehl, Bucciarati, Philharmonie nous ont rejoint et se sont présentés les trois derniers jours.

Psychoactif
Psychoactif est une communauté dédiée à l'information, l'entraide, l'échange d'expériences et la construction de savoirs sur les drogues, dans une démarche de réduction des risques.


logo Don Soutenez PsychoACTIF

Droit d'auteur : les textes de Psychoactif de https://www.psychoactif.org sont sous licence CC by NC SA 3.0 sauf mention contraire.


Affichage Bureau - A propos de Psychoactif - Politique de confidentialité - CGU - Contact - Propulsé par FluxBB - Flux RSS