3MMC Début + Effets Moyen et Long Terme + Arret = 2 Ans de Conso / PsychoACTIF

3MMC Début + Effets Moyen et Long Terme + Arret = 2 Ans de Conso

Publié par ,
15080 vues, 22 réponses
psychoactive4844 
Nouveau membre
000
Inscrit le 01 Aug 2018
1 message
Petite Présentation Rapide

Fille 27 ans 
1m75
53kg
Ne fume pas, bois occasionnellement, 
Pas d'autres conso.
Prise en Traces uniquement.

Salut à Tous,

J’aimerais vous partager mon expérience avec la 3mmc que j’ai consommé régulièrement depuis maintenant 2 ans.
Ce forum m’a été d’une grande aide lors de mes consommations, j’y ai trouvé des réponses et je pense que désormais c’est à mon tour de vous livrer mon témoignage.
J’ai découvert cette molécule chez un ami, je ne connaissais même pas l’existence des RC à l’époque.
Ce soir là, après 2 ou 3 lignes, je me sentais bien, posée, avec la discussion légèrement plus facile que d’habitude.
Cool mais pas super perceptible ni concluant...
Etant donné que je n’avais jamais sniffé quoi que ce soit avant cela, je m’imaginais les drogues « dures » comme très violentes, pas aussi douce que cette 3mmc.
De nature curieuse, je lui demandais alors de me fournir 1 gramme histoire de réessayer à une autre occasion.

Et c’est comme ça que ça a commencé, et mes toutes premières fois avec la 3mmc ont été magiques:
Ce truc avait le pouvoir de me mettre dans un état de sérénité incroyable, mon esprit devenait clair.
Cette drogue, je pouvais la prendre dans n’importe quel contexte puisque je restais maitre de moi même et elle m’offrait énormément de possibilités.
Je l’ai donc testé dans pas mal de situations différentes:
Quelques fois en soirée (mais alcool + 3mmc n’étant pas un bon combo pour ma part, j’ai vite abandonné), parfois au travail, très souvent en cachette de mon mec / amis / famille  (sentiment de culpabilité), j’en ai même pris pour des examens et à des entretiens …
Mais ce que je préférais par dessus tout c’était de me faire un bonne session, seule, chez moi dans mon petit confort…
Alors là, j’étais au paradis, je ressentais ce sentiment de bien être indéfinissable et je devenais capable de faire toutes les taches bien chiantes du quotidien qui devenaient un plaisir à effectuer sous 3mmc.
Avec elle, je devenais organisée, méthodique, motivée, concentrée, en forme, pleine d’entrain, je ressentais encore plus la musique, j’aimais le monde et la vie, j’étais sure de moi, je n’avais plus aucun problème ou du moins je pouvais tous les surmonter…Je regardais par la fenêtre et j’étais subjuguer par la beauté des arbres ou du ciel, j’avais un avis sur tout, les idées qui fusaient, j’avais envie de parler avec pleins de gens (bien qu’étant seule chez moi lol), j’arrivais à faire en une journée ou 2 ce qui m’aurait pris 2 semaines auparavant …
J’avais impression d’être comme dans le film Limitless avec cette drogue.


Apres un an environ et une consommation mensuelle voir hebdomadaire, j’ai commencé à sentir les effets néfastes du produit.
J’arrivais à m’enfiler un gramme en une soirée ce qui n’étais pas le cas avant, ma tolérance à énormément augmenté à cette période.
(Je crois que mon maximum a été de 5g en une semaine)
Et je me suis retrouvée à avoir mal partout (comme des grosses courbatures) après mes consommations.
A subir de vraies descentes (tachycardie sévère et persistante, passer de très longues heures seule la nuit à attendre que la descente parte, envie de rien le lendemain, insomnies)
J’ai développé de nouveaux comportements, comme prendre de l’alcool ou des somnifères en descente car je ne supportais pas cet état de mal être.
J’ai également développé un problème au coeur, j’ai comme une gêne/douleur permanente qui ne part qu’après 1 à 2 mois d’arrêt total de 3mmc (plus longue période d’arrêt)
Mon humeur a elle aussi changé, passant souvent d’un extrême à l’autre.
Mais j’aimais tellement la 3mmc, et je la trouvais si bonne et si utile que je suis passée à côté de ces premiers signaux alarmants.


A l’heure actuelle, soit 2 ans après mes premières traces, ma consommation n’a ni empiré ni ralenti, j’en suis à 1g ou 2g par mois.
Le gros problème, c’est que je ne gère pas du tout le craving malgré ma connaissance du produit et de ses effets sur ma santé sur ces deux dernières années.
Des que j’en ai entre les mains, peu importe la quantité je n’arrive pas à m’arrêter, je consomme tout d’un coup sans me freiner.
Je sais pourtant que ça me rend malade, que passé quelques lignes je n’aurais plus l’effet escompté mais c’est plus fort que moi il faut que je continu jusqu’ a la fin du pochon.

Aujourd’hui chaque consommation me provoque après coup de grosses crises de tachycardies, mon coeur bat fortement et est lourd, j’ai le sentiment d’avoir la tête oppressé, des acouphènes…
Au delà de ça, j’ai des problèmes de concentration au quotidien et la vie me parait fade et moi y compris.
J’ai déjà cru plusieurs fois que j’allais y rester avec cette drogue et les symptômes que j’ai deviennent de plus en plus alarmant,  ils ressemblent à un début de crise cardiaque.
C ’est comme ci j’avais épuisé mon capital avec cette molécule, mon corps la rejette et il est épuisé.


Cette nuit (de mardi à mercredi), j’ai eu un déclic c’était la fois de trop.
Je me suis enfilée 0,6g de 3mmc de 20h à 5h du mat’ (j’avais consommé environ 1,4g de vendredi à dimanche) Comme je suis très faible par rapport à mes pulsions, je n’ai pas pu résister à taper en pleine semaine.
Résultat: impossibilité de dormir, cœur qui bat à 120bpm, obligation de m’immobiliser et malgré ça je continuais à taper et à taper alors que je ne ressentais même plus aucun effet… Triste vie.

        A la fin de mon pochon, je me suis dit que c’était le dernier et voila pourquoi:

   - J’ai trop peu de plaisir pour beaucoup trop d’effets secondaires derrière.
Au risque de me répéter voici une liste de tous les effets que je peux avoir:

Effets physiques: tachycardie forte et persistante, douleur thoracique permanente, essoufflement, mal de tête et oppression, perte de sensation ou fourmillement dans les mains, spasmes, fatigue généralisée… Qui sont quand même des symptômes d’un potentiel infarctus.

+ Effets psychologiques: problèmes de concentration, perte de tout intérêt et de motivation sans drogue, changement d’humeur, déprime…

- Je n’ ai pas envie de mourir jeune, je pense que l’on peut se sortir de toutes situations avec de la volonté et de l’aide.

- Je ne supporte plus de me cacher pour prendre cette merde, j’ai l’impression d’avoir une double vie, de vivre dans un mensonge. Personne n’est au courant de mon addiction autour de moi.

Voila ou j’en suis, j’espère que mon témoignage sera utile aux personnes qui le verront.

Je souhaiterais aussi échanger avec des personnes qui ont consommé longtemps comme moi cette molécule, savoir comment elles le vivent aujourd’hui. Et aussi avec des personnes qui ont réussi à stopper la 3mmc.

Merci de m’avoir lu jusqu’au bout smile
Reputation de ce post
 
Excellent. Nuancé et précis. Pareil pour moi. Boots

Hors ligne

 

leodric 
Une ombre dans la nuit !
France
200
Inscrit le 17 Dec 2017
656 messages
Blogs
Merci pour ton retour ou je mi retrouve beaucoup mais moi je debute tout juste dans les cathinone je comprend que trop ce que tu a put vivre avec la 3 mmc le craving est vraiment abuser ,le craving de la 3 mmc je la considere  comme celle d une drogue dur telement la tentation est forte et la moindre erreur enchaine et donne le ton de la semaine j en consomme le weekend depuis 3 semaine et c est de plus en plus dur de tenir pour pas tapper des ligne surtout le lundi
Mais faut etre fort et tenir coute que coute sinon c est les abysse sans fond
Bon sevrage et n esite pas a faire des retour je suis curieux de savoir quand les effet secondaire disparaisse mais grace a toi j ai une vague idee de ce qui m attend si je derappe alors merci

Prend soin de toi
Amicalement

La vie est un jeux alors jouons !

Hors ligne

 

CathEther 
Nouveau membre
France
000
Inscrit le 27 Apr 2018
11 messages
Blogs
Salut,
Pour le craving il va te falloir du courage mais là je pense qu'il est surtout urgent d'aller voir un médecin et faire des examens pour voir l'état de tes valves et du cœur en général.

Du coup bien sûr, pas de consos jusqu'aux résultats, ça peut être un objectif si tu y arrives.

Évite de crever d'abord dans l'immédiat puis je te conseille d'aller en CSAPA voir un addicto qui pourra te filer un coup de pouce si tu le souhaite.

Bonne chance ! smile

Hors ligne

 

Methyl 
Nouveau membre
000
Inscrit le 12 Feb 2017
14 messages
Salut à toi,

Très intéressant ton témoignage, je m'y retrouve énormément.


Pour ma part j'ai découvert cette molécule il y a 3 ans, à cette époque je consommé uniquement de manière occasionnel de la MDMA dans un cadre festif.
Un jour un pote ma filer une invite pour un site de RC et après quelques heures de recherches sur les produits proposer, je décide de commander 2g de 3MMC.
Quelques jours plus tard je reçois ma commande, par curiosité je test directement le produit.
Je m'étais dit juste un peu, voir les effets que ça fait et qu'ensuite je garderais le reste pour une soirée.
J'ai commençais par une petite ligne pour le test allergique, puis un para... un autre... etc...
Je me suis tellement sentis bien que j'ai commencer à enchaîner toute la journée, dès que les effets s'estomper, je recommençais, jusqu’au soir ou ma copine est rentrer et la j'ai du me forcer a arrêter.
Le lendemain j'en ai repris en douce toute la journée jusqu’à en finir le pochon.
Voila en gros comment ça a commencer pour moi.

Les mois suivant j'ai répéter la même chose, j'en prenais une fois par mois le week-end puis mes conso se sont rapprocher au fur et a mesure c'est devenue quasi hebdomadaire.
Cela à durer 6 mois environ, j'ai ensuite réussie a stopper le 3MMC quelques mois en déplacent le problème... Je sortais souvent et je consommer un peu tout se qui passer.
Quelques temps plus tard j'ai finalement repris la conso de 3MMC, toujours mensuel ou hebdomadaire selon les périodes, impossible de m'en défaire.

Viens la période ou le produit a étais bannis de chine, impossible de s'en procurer ou alors de mauvaise qualité...
J'ai voulu essayer de remplacer la 3MMC par une autre Cathinone, j'ai essayer plusieurs produits :
3CMC - 4CMC - 4MC -4FA mais rien ne me convenais, je restais toujours sur ma faim...
J'ai eu une très mauvaise expérience avec la 4FA, après une session de 2g sur 2 jours j'ai fais une OD.
Suite à ça, on ma conseiller un suivis en csapa, qui au début ne me convenais pas vraiment, le médecin que je voyais me comprenais pas trop, comme je consommais de manière mensuel ou hebdomadaire et non tout les jours, il ne savait pas trop quoi faire pour m'aider. Il m'a orienté vers un suivis psy qui na pas vraiment fonctionner.
Pendant cette période je ne consommais plus de RC car l'od m'avais bien calmer tout de même mais je continuais a prendre de la MDMA en soirée 1 fois par mois environ.

Ensuite fût le retour de la 3MMC...
Alors petite anecdote juste avant le ban j'avais passer une commande (5g) que mon fournisseur n'avait pas su m'envoyer car il étais en rupture de stock, ma commande étais rester en attente.
Une fois le produit de nouveau disponible et après leurs avoir demander il me l'on envoyer.
Je m'étais dit que j'allais gérer, puis non ça ma remis encore plus dedans qu'avant. J'en ai consommé pendant 15 jours quasiment tout les jours...

Après ça, j'ai repris un suivis au csapa avec une nouvelle psy qui me convenais mieux cette fois ci et après 2-3 mois de suvis j'ai réussie a stopper ma consommation de 3MMC.
Par la suite j'ai déménager, changer de ville, ça m'a vraiment aider à passer à autre chose.
J'ai fait 6 mois sans 3MMC, juste une petite rechute y'a 1 mois après un pti coup de mou qui ma quand même bien relancer l'addiction mais je tiens bon à nouveau.

Aujourd'hui ma dernière conso remonte a plus d'un mois, je sais c'est pas énorme mais ces 8 derniers mois je n'ai consommer que 2 fois de la 3MMC.
Je consomme encore un peu a coté de la MDMA en soirée mais de manière vraiment occasionnel.

Pour ce qui est des effets secondaire a l'heure d'aujourd'hui, ce que je ressent surtout c'est mon système sérotoninergique qui est "déréglé" d'un moment à un autre je peut me sentir très bien comme mal sans que rien ne change.

Voilà en gros mon expérience avec la 3-MethylMethCathinone qui a durer 3 ans.

N'hésite pas si tu as des questions smile

Dernière modification par Methyl (01 août 2018 à  23:23)

Hors ligne

 

leodric 
Une ombre dans la nuit !
France
200
Inscrit le 17 Dec 2017
656 messages
Blogs
Très intéressant vos témoignage en tant que débutant sa m apprend beaucoup sur cette molécule et ces effet autenp positif et négatif en tout cas merci a vous

amicalement

La vie est un jeux alors jouons !

Hors ligne

 

Daenerys 
Nouveau membre
France
000
Inscrit le 20 Nov 2018
5 messages
Salut à vous !

J'ai 27 ans, je suis un homme et je me retrouve dans ton témoignage, pour ma part, ma consommation abusive 0,2mg par injection me mettent bien les 20/30 premières minutes et après voici ce que je ressent :

- une gêne/pression thoracique
- mon coeur bat à 150bpm puis il fait des épisodes à 60bpm
- froid au exterminé (doigts/pieds)
- douleur à la mâchoire
- acouphènes
- maux de tête
- vision trouble par moment
- parfois j'ai l'impression que des gouttes coulent sur mon visage alors que non
- douleur au dos
- mains moitent

De mon côté, j'ai des épisodes de consommation abusive, c'est à dire que je vais consommer 5/10g en une semaine et des que j'en ai plus, je suis capable d'arrêter 1 mois voire plus.

Je suis plus irritable et plus sur les nerfs durant ce mois.

J'ai atterri une fois aux urgences il y a deux semaine et puis j'ai été transférer en HP mais le psychiatre à juger que je n'avais pas ma place ici et que l'endroit n est pas pour moi.

J'ai RDV le 26 Novembre dans un centre d'addictologie et suite à une conso abusive depuis vendredi dernier (2 nuits de sommeil), j'ai été voir mon médecin traitant pour demander de l'aide et il m'a prescrit de l'alprazolam 0.25mg et du paroxetine.

Malgré ça, j'ai succomber à la tentation ce matin et j'ai consommer 0.40mg en deux prises.

Il ne faut pas s'isoler et surtout ne pas avoir peur du jugement des autres. J'ai pris conscience que la consommation abusive est du à un mal être et que j'ai sûrement besoin de parler à une personne qui m'aide à trouver ce mal être.

On ne passe pas d'une conso raisonnable et récréative à une conso chronique et abusive comme toi et moi sans raison.

Je te dis courage et surtout, parles en autour de toi, c'est une étape difficile à franchir mais c'est déjà une belle étape dans le processus de guérison psychologique.

Courage.

"Mieux vaut vivre un jour comme un lion que cent ans comme un mouton" - Proverbe Italien

Hors ligne

 

Bootspoppers 
Adhérent en congé longue durée de PA
France
000
Inscrit le 02 Aug 2016
1633 messages
Blogs
Putain la 3 mmc... et pour moi sa soeur l'hexen.... (n ethyl hexedrone)
Je les prends en iv mais quand le craving arrive c'est plus possible de gérer les shoots et tout passe en plug.
Bien être absolu au début. Nuit blanches à en jouir .
Puis depuis cet été,  très vite craving. Je bouffe mon stock en une nuit. 2 grammes ....  mon corps est assoiffé de cette drogue. Impossible de s arrêter.
Puis en octobre mon ophtalmo qui me dit." Il y a un problème d occlusion veineuse. Allez chez le cardiologue. "
Bon tout va bien finalement.
Mais la 3 et la 6 ce sera tous les six mois maitenant, et plus jamais seul.
C est la seule drogue que je planque trés très loin de chez moi à cause du craving de dingue.
Merci pour vos témoignages.
drogue-peace

Dernière modification par Bootspoppers (20 novembre 2018 à  12:50)


En congé longue durée de PA. cliquez pour adhérer à l'association!

Hors ligne

 

madg 
Nouveau Psycho
000
Inscrit le 16 Sep 2018
54 messages
Perso j'ai plus eu de mal à me séparer de tout ce qui est amphet et dopaminergique (4-FMA, les anciens FA et co) que de ce qui est fortement seroto comme la 3-MMC

Sous 3MMC j'ai pas le côté "putain tout ce que je fais c'est génial, woooaw je tape une recherche dans google regardez tous les resultats c'est ouf genial" que j'avais avec les derives de meth notamment, du coup l'intérêt de la substance est plus limité donc moins addictif pr moi

par contre le craving immédiat pendant la prise est bien là. C'est jamais assez avec la 3MMC, faut vraiment faire gaffe

Hors ligne

 

Jmxzx 
Nouveau membre
France
000
Inscrit le 17 Jan 2019
1 message
bonjour, j ai decouvert ma premiere drogue avec le Crystal meth. Je l ai beaucoup apprecié et consommé moderement pendant 2 ans. J espaçais les prises de 5 semaines. Puis comme j avais l impression de maitriser, j ai augmenté les fréquences, puis je n ai pas hesité a Bangkok de faire un plan de 4jours 4nuits avec un produit qu ils appellent ICE:
Resultat, je ne suis pas remonté de ce dernier plan et suis resté profondément depressif. Un bon psy, des traitements antidépresseurs et du BACLOFENE (qui a tres bien marché d ailleurs m a remis sur pied)
Puis j ai decouvert la 3mmc. J utilisais occasionnellement pour des plans, je suis gay. Tout était ok. Jusqu a ce que mon site preferé lance une promotion et que je commande une grosse quantité pour un prix ridicule. En 1 an, je suis de nouveau addict, j en prend des que j en ai et plusieurs fois par jour.Un desastre !! la 3mmc au niveau ou j en suis me fait meme plus grimper.
Je suis passé d un produit a un autre, et il va de nouveau me falloir un traitement
Faite gaffe à la 3mmc les gars !
Reputation de ce post
 
Texte mis dans les morceaux choisis de Psychoactif. (pierre)

Hors ligne

 

krash
Ambre
000
Inscrit le 18 Mar 2016
456 messages
Blogs
Je me demande comment vous faites pour ressentir les effets en en prenant si souvent. A un certain moment, redoser ne sert à rien, la descente continue (à moins de vraiment forcer). Pour ma part, je prend ce que je qualifie de gros dosage (qui ne sont peut être pas si gros...) pour bien différencier les effets intéressants des effets résiduels, qui sonnent la fin de la récré, que je le veuille ou pas. Une semaine minimum entre deux sessions pour ne pas être deçus, et je conviens de ne pas en racheter immédiatement quand il n'y en aura plus (les désagréables descentes sont convaincantes jusqu'ici, j'essais de m'en servir de marqueurs temporels).

A suivre...

Hors ligne

 

krash
Ambre
000
Inscrit le 18 Mar 2016
456 messages
Blogs
Quelques remarques.

- Problème avec les cathinones "sérieuses" chez moi: déréglement de l'humeur de façon anarchique et non linéaire dés la première descente ou re-dosage. le moral descend et remonte sur de courts laps de temps sans que j'y trouve une logique ou une coordination avec les prises. D'où l'envie de redoser etc, et l'idée que c'est pas un truc à prendre dans son coin.

- J'ai pu lire 80 pages d'un livre avec une facilité déconcertante. Mes derniers plaisirs de lecture et performances cet ordre datent de la légalité de la 4-fa. La 3-MMC a des qualités rares et indéniables pour moi.

Hors ligne

 

LeChatGizmo 
Banni
France
000
Inscrit le 08 Mar 2015
83 messages

krash a écrit

Quelques remarques.

- Problème avec les cathinones "sérieuses" chez moi: déréglement de l'humeur de façon anarchique et non linéaire dés la première descente ou re-dosage. le moral descend et remonte sur de courts laps de temps sans que j'y trouve une logique ou une coordination avec les prises. D'où l'envie de redoser etc, et l'idée que c'est pas un truc à prendre dans son coin.

- J'ai pu lire 80 pages d'un livre avec une facilité déconcertante. Mes derniers plaisirs de lecture et performances cet ordre datent de la légalité de la 4-fa. La 3-MMC a des qualités rares et indéniables pour moi.

Moi aussi la 3mmc en sniff me donne des passage vide et je sais pas si il faut que je re-tape ou pas et je fini toujours par retaper au bout de 30min 1h j'avais lu un post de qu'elle qu'un qui disait de prendre des para en plus des sniff j'ai esseyer et j'ai pas eu de soucis mais je le fait pas tout le temps.

Hors ligne

 

krash
Ambre
000
Inscrit le 18 Mar 2016
456 messages
Blogs
je l'avais pris diluée plus ou moins dans du liquide, bu lentement et ça le faisait aussi. C'est l'avant plateau qui à l'air d'être bancal... Faut inonder le truc on dirait.

Hors ligne

 

yannYLC 
yannounnet
France
000
Inscrit le 10 May 2017
8 messages
Blogs
yann
je suis un usagerc de cathinone mais en IV y en a t'ils d'autres qui pratiquent l'injection de RC not-amment?

objecteure de conscience bipoalire libertaire usagzer de cannabis et usager de produits occasionnellement en RDR voilà bref bien à vous yann

Hors ligne

 

klorane 
Banni
France
000
Inscrit le 24 Mar 2019
2 messages
Bonjour à tous,

on m'a fait découvrir hier la 3mmc.

L'effet est sympathique mais c'est pas pour autant que je prendrais un abonnement.

J'ai une question :
je me suis réveillé ce matin avec des acouphènes (sorte de vrombissement dans l'oreille assez fort et qd je parle ça fait bizarre sensation d oreille bouchée). J'ai vu que les acouphenes peuvent faire partis des effets indésirables de la 3mmc.
Ma question est la suivante: Pour ceux qui ont eu des acouphènes au bout de combien de temps l'effet se dissipait? (en esperant bien sur que la gêne disparait car ça ferait cher le moment passer).

merci pour vos réponses.

Klorane

Dernière modification par klorane (24 mars 2019 à  18:07)

Hors ligne

 

Tekosaure 
Jeune Psycho
France
000
Inscrit le 03 Oct 2018
44 messages
Bonjour, excellent témoignage dans lequel je me retrouve très bien.

Au début j'ai commandé de la 3-mmc parceque je cherchais un stimulant moins long que les amphets (pour dormir en retour de soirée), moins cher et plus "utile" que la cocaïne et avec quand même un petit côté séroto.

J'avais calculé que si je consommais 500mg par soirées ça reviendrait même moins cher que les drogues de rue, donc tout bénef !! La drogue parfaite !! (Que neni)

Je me retrouve donc avec 5g de 3mmc fraîchement reçu, impatient je test, histoire de voir si ça vaut le coup ou si j'ai jeté 100€ par la fenêtre, je fait le test allergique, prépare ma première trace et attends.

Le kiff est immédiat, je reste vraiment maître de moi même, hyper lucide avec une allocution incroyable (moi qui suis plutôt timide et réservé d'habitude, je retrouve cet effet "parole libérée" et désinhibition de la MD, mais sans le côté "part en couilles"), une stimulation très agréable, douce et clean, sans montagne russe ou rush pendant la montée, c'est suffisamment fort pour bien kiffer tout en restant "normal".

Bref j'accroche immédiatement (moi qui ai une énorme maîtrise avec les drogues en général, aucune addiction même en consommant des opiacés quotidiennement pendant plusieurs semaines), et la c'est le début du désastre.

Cette drogue rajoute un "plus" a notre état normal sans nous retourner la tête, ce qui fait qu'elle peut être consommée dans absolument TOUTES les situations, et c'est la son danger. J'ai commencé a en prendre quasiment quotidiennement, au boulot pour être plus concentré et a l'aise avec les clients ou moins fatigué quand je travaille dans les vignes, en soirée (l'utilisation que je lui avait attribué a la base), j'étais incapable de sortir de chez moi sobre.

Je n'ai jamais eu de mal a m'arrêter le soir quelques heures avant de me coucher ou les jours ou j'avais rien de prévu et je restais chez moi, mais je ne supporte pas l'idée de ne pas avoir une petite réserve dans mon placard, si bien que avant même d'avoir fini mes 5g j'en commande déjà 5 autres.

Au bout de trois semaines je ressentais déjà ce que beaucoup décrivent ici, a savoir une perte de motivation de tout quand je suis sobre, un mal de crâne horrible, des accouphenes persistants, des courbatures dans tout le corps, je n'ai quasiment plus d'appétit (moi qui adore manger d'habitude), j'étais déjà pas très sociable et timide la c'est encore pire qu'avant.

Il y a quelques jours je suis passé pas loin d'une OD, la veille je prépare toujours deux paras pour ma matinée dans les vignes (je ne me vois pas tracer entre deux rangées a côté de mes collègues haha), et comme l'effet met habituellement entre 30min et 1h a monter, je l'ai pris directement au réveil.
Résultat il est monté en 15 minutes, alors que j'avais pas mangé ni bu, complètement épuisé de ma conso quotidienne et du travail de la semaine, et j'étais pas encore bien réveillé. J'ai commencé à me sentir oppressé, avec un sifflement de plus en plus fort, la vision grise, l'impression d'être hyper speed, le moindre son que j'entendais hyper fort (le bruit du laçage de mes chaussures était insupportable). Une sensation assez similaire que quand j'avais fait un malaise vagale.

J'essaie progressivement de réduire mes doses petit a petit mais c'est vraiment dur, c'est plus fort que moi, je pense TOUT LE TEMPS a la 3-mmc, je sais que c'est pas la solution mais c'est la seule chose qui fait passer le mal de crâne et les courbatures.

Au final moi qui me considérait comme plutôt "résistant" face a l'addiction je me rend compte que personne n'en est à l'abri (que ça soit drogue ou autre, jeux, sexe etc), il suffit de tomber un jour par malheur sur "son produit".

Voilà où j'en suis actuellement, je consomme 6 jours sur 7 par semaines, j'y passe 5g en 2-3 semaines et je suis absolument INCAPABLE de résister à l'envie de me faire une petite trace le matin pour pas être une épave (puis une deuxième, une troisième etc jusqu'au soir).

Merci d'avoir lu, je vous souhaite bon courage et bonne chance pour la suite,
Bonne journée.
Reputation de ce post
 
Merci pr ton témoignage ~MG

"Je n'ai pas peur de la mort, j'ai peur de ne pas avoir assez vécu"

Hors ligne

 

Morning Glory 
Firespringfox ~
8030
Inscrit le 10 Oct 2017
1803 messages
Blogs
Purée j'avoue qu'une drogue si "magique" socialement parlant, je la voyais bien en jocker dans certaines situations sociales. Mais ça a l'air hyper violent en fait chez certaines personnes! Faut vraiment que ça reste un jocker en fait, et encore, vraissemblablement ça semble pas toujours possible thinking N'y a-t-il donc aucune drogue pro-sociale fonctionnelle qui ne présente pas tout ce genre d'inconvénients... sad

"If things stop being easy, you're on the right path"

RemAIDES #114 (version papier en CAARUD)

Hors ligne

 

Tekosaure 
Jeune Psycho
France
000
Inscrit le 03 Oct 2018
44 messages
Oui moi aussi au début j'étais pas forcément méfiant parceque c'est une drogue qui est quand même moins forte que la MD ou que les amphets (sauf a la rigueur si on force bien la dose on peut ressentir pareil qu'une montée de "petit taz"), mais avec des effets tout de même très agréables, et de ce côté doux il y a quand même une stimulation très forte.

D'ailleurs petite parenthèse, l'odeur si particulière de réglisse me plaisait énormément au début. Je trouvais que ça rajoutait une "identité" a la drogue, et ça sentait bon. Maintenant dès que j'ouvre ma fiole et que l'odeur me prend les narines j'ai toujours un frisson de dégoût qui me fait secouer la tête et fermer les yeux (comme un chat qui éternue mdrr). J'en sature de cette odeur, c'est comme sentir l'odeur du sucre après avoir mangé 10 kilos de bonbons, ça donne la gerbe.

D'ailleurs bien souvent quand ça fait longtemps que je suis défoncé (le max que j'ai fait c'est 24h) et bien c'est cette odeur qui me dégoûte et qui me force à arrêter. Et les effets qui sont "lassants" au bout d'un moment (jusqu'au lendemain haha)

"Je n'ai pas peur de la mort, j'ai peur de ne pas avoir assez vécu"

Hors ligne

 

hardskin74 
Nouveau Psycho
France
000
Inscrit le 20 May 2019
137 messages
Blogs

krash a écrit

je l'avais pris diluée plus ou moins dans du liquide, bu lentement et ça le faisait aussi. C'est l'avant plateau qui à l'air d'être bancal... Faut inonder le truc on dirait.

salut  qu'elle quantité de 3m dilué dans un verre a moutarde ?  bue lentement c'est dire ?? car il y en a qui dise de boir cul sec et avec une paille si possible pour que ca aille dans le gosier direct et ainsi brule pas le palais !  ensuite effets qui t'ai arrivé en combien de temps et comment svp l'ami , merci

Hors ligne

 

hardskin74 
Nouveau Psycho
France
000
Inscrit le 20 May 2019
137 messages
Blogs
question effets secondaires , moi le lendemain apres prise de la soirée veille , j'ai souci d'etre barbouillé et surtout un effet de nausée persistant , une envie de gerbé qui m'empeche de manger et d'etre bien , car vraiment la peur que a un moment donner je vais degueller et ce la journée entiere apres la prise de la soirée !
qui a connu ou connais ca svp ???   
il faudrait que je le sache car je doit dire que ces soirs la je prend une dose de gbl  et parfoit quelques sniff de poppers , alors faut que j'analyse tout ca et comprendre pourquoi il m'arrive cela le lendemain des le levé, pas couché par contre , la couché ca va

Hors ligne

 

krash
Ambre
000
Inscrit le 18 Mar 2016
456 messages
Blogs

hardskin74 a écrit

krash a écrit

je l'avais pris diluée plus ou moins dans du liquide, bu lentement et ça le faisait aussi. C'est l'avant plateau qui à l'air d'être bancal... Faut inonder le truc on dirait.

salut  qu'elle quantité de 3m dilué dans un verre a moutarde ?  bue lentement c'est dire ?? car il y en a qui dise de boir cul sec et avec une paille si possible pour que ca aille dans le gosier direct et ainsi brule pas le palais !  ensuite effets qui t'ai arrivé en combien de temps et comment svp l'ami , merci

Dilué dans de la bière, et bu tranquillement jusqu'à effet escompté (cailloux même pas écrasés). Je n'ai atteint des effets vraiments intéressant qu'une fois ou deux. Aprés, même en forçant le dosage, étalé sur plusieurs heures, peut être demis journées, nada ou presque. Inutile de gaspiller plus, je l'ai laissé de côté, convaincus que l'effet ne reviendrai pas de si tôt.

Hors ligne

 

hardskin74 
Nouveau Psycho
France
000
Inscrit le 20 May 2019
137 messages
Blogs
tu parle donc de 3m bue ,  et alors tu dis jamais avoir eu d'effet ?, mais en prenant qu'elle dose , ? car ont dit faut prendre en para bue en gros le double de dose que le meme gars prend en sniff , tu a bue qu'elle quantité svp ? car se soir je prevois un para de 3m en meme temps que mon soft point de gbl

Hors ligne

 

krash
Ambre
000
Inscrit le 18 Mar 2016
456 messages
Blogs
Bue/avalée peu importe, c'est dans l'estomac que ça se passe si prit oralement.
Si, j'ai eus des effets, mais mon avis est mitigé sur cette molécule et sur un dosage=effet plus qu'incertain chez moi. Je m'y suis peut être mal pris, mais même en surdosant et enchaînant toute une aprés midi, les effets sont resté plus bas qu'une fois précédente avec beaucoup moin. J'ai pas pesé quand j'ai commencé à comprendre que les effets n'arrivaient plus. les cailloux étaient trop gros pour faire des para bien pesés et tout, je les laissais flotter dans la biére et les gobaient au fur et à mesure. C'est pas RDR, mais maintenant, je sais comment elle fonctionne sur moi. Je réessaierai un de ces jours peut être, pour confirmer ou infirmer mes observations, et voir si je réatteinds les bons effets. Ca à plutôt l'air instable comme produit. Trop aléatoire.

Je suis pas la personne la plus expérimenté pour t'en parler...

Si t'en prends pas souvent, prends en peu. J'ai pas de chiffre précis à te donner, c'est pas tout frais. Et c'était aléatoire chez moi..

Et pour tes nausées, oui c'est pas bon pour l'estomac, et le gbl (qui est un diluant pour peinture), encore moins. Si tu peux éviter les deux en même temps, ou bien boire beaucoup d'eau aprés pour diluer un maximum dans ton corps ces produits...

Hors ligne

 


Répondre Remonter


Pour répondre à cette discussion, vous devez vous inscrire




    Psychoactif en Images
    Plus d'images psychoactives
    En ce moment sur PsychoACTIF  
     Psychoactif 
    Enquete : la communauté Psychoactif, qui sommes nous en 2021 ?
    31 mars 2021Annonce de Equipe de PsychoACTIF
     Appel à témoignage 
    Etude sur les problèmes liés à la consommation et au basage du cr...
    Il y a 6jCommentaire de Toxic banana (8 réponses)
     Appel à témoignage 
    Montrez votre matos de vape!
    Il y a 9jCommentaire de Psyborg (29 réponses)
     Appel à témoignage 
    Témoignez de votre utilisation du CBD ?
    Il y a 1jCommentaire de krakra (42 réponses)
     Forum 
    4f-mdmb-binaca
    Il y a moins d'1mnCommentaire de LeDoc86 dans [Cannabinoïdes de synt...]
    (3 réponses)
     Forum 
    Arrêt & Sevrage - Sevrage d opiacés avec pléthore de médicaments
    Il y a 7mnCommentaire de Morning Glory dans [Opiacés et opioïdes...]
    (1 réponse)
     Forum 
    Sevrage brutal de la miansérine et quétiapine à cause du médecin a...
    Il y a 27mnCommentaire de prescripteur dans [Antidepresseurs...]
    (6 réponses)
     Forum 
    Effets secondaires - Éruption cutanée, démangeaisons
    Il y a 32mnCommentaire de Dadata3 dans [MDMA/Ecstasy...]
    (2 réponses)
     Forum 
    Votre consommation de KET mensuelle
    Il y a 33mnCommentaire de prescripteur dans [Kétamine et PCP...]
    (30 réponses)
     Forum 
    Drogue info - Subutex et Lamaline
    Il y a 33mnCommentaire de Biscuit dans [Opiacés et opioïdes...]
    (3 réponses)
     Forum 
    Pourquoi les gens ont tellement peur du mot "héroine" ?
    Il y a 49mnCommentaire de Mychkine dans [Heroïne...]
    (13 réponses)
     Forum 
    Addiction - Mon histoire d'addiction a la morphine
    Il y a 1h
    1
    Commentaire de Azerbarit dans [Morphine (Skenan, Mos...]
    (11 réponses)
     Blog 
    TR Tina
    Il y a 3hCommentaire de Akaion dans le blog de Akaion
    (3 commentaires)
     Blog 
    Juste envie de partager.
    Il y a 3h
    23
    Commentaire de Meumeuh dans le blog de Papaseul
    (312 commentaires)
     Blog 
    La Poupée au Coeur de Verre
    Il y a 15h
    3
    Commentaire de Dounia dans le blog de Morning Glory
    (5 commentaires)
     
      QuizzZ 
    Evaluer la gravité de votre addiction
    Dernier quizzZ à 18:23
     PsychoWIKI 
    Codéine, effets, risques, témoignages
     Topic epinglé 
    Neurchi de Psychoactif
     Nouveaux membres 
    Antoine8gl, Psycaunot, Jef, Bdo.noid11 nous ont rejoint et se sont présentés les trois derniers jours.
    S'identifier

    Mot de passe oublié

    Morceaux choisis 

     MPH ou la molécule qui vaut de l'or
    par Azerbarit, le 02 May 2021
    Bonjour à tous, En ce dimanche 02 mai 2021, j'ai pris un sacré coup avec le méthylphénidate. Voici, un trip report de la molécule qui valait de l'or... : Le méthylphénidate, abrégé MPH, est une amine sympathicomimétique de la famille des phényléthylamines substituées, utilisée dans...[Lire la suite]
     Retour sur le kit MAD : génial
    par ectatrip, le 01 May 2021
    Bonjour, Retour après consommation de produits en utilisant le kit MAD. La préparation est extrêmement simple, la notice est clair. Peut-être rajouter des coordonnées utiles (urgences exemple) ? Idée. Rappeler que l'OD est possible avec ce mode de conso. J'ai débuté avec la cocaïne....[Lire la suite]
     Hello les gars jsuis nouveau
    par baputesuto, le 27 Apr 2021
    J'ai eu la chance d'essayer l'ayahuasca traditionnel (un ami revenait d'amazonie et en avait préparé là-bas dans les règles et ramené quelques bouteilles pour nous faire partager son expérience), aucun recul comparatif avec le DMT que je n'ai jamais essayé. Mais l'experience est plus longue (...[Lire la suite]
    Tous les morceaux choisis
    Les derniers champis

    On n'a pas gardé les moutons ensemble, ta réflexion sur le suicide t'évites stp dans [forum] Arrêter "à la bourrin"
    (Il y a 5h)
    PAS RDR [MM] dans [forum] Arrêter "à la bourrin"
    (Il y a 11h)
    +1 [MM] dans [forum] Arrêter "à la bourrin"
    (Il y a 11h)
    Il prend aux tripes ton récit MG... dans [blog] La Poupée au Coeur de Verre
    (Il y a 22h)
    Impossible de doser correctement à l'oeil, pas très RdR. Psill dans [forum] Astuces dosage < 30mg ?
    (Il y a 1j)

    Pied de page des forums