Psychoactif
Les applications offrent une plus grande visibilité à certaines drogues » / PsychoACTIF

[ Actualité ]
Les applications offrent une plus grande visibilité à certaines drogues »

#1 
pierre
Web-Administrateur
13 octobre 2019 à  19:17
Les applications offrent une plus grande visibilité à certaines drogues »
Propos recueillis par Romain Geoffroy
Publié hier à 17h38
Lecture 3 min.

Une étude réalisée par la Britannique Leah Moyle a sondé plus de 350 consommateurs sur leurs pratiques sur ces plates-formes.
Beaucoup de dealeurs utilisent aujourd’hui Snapchat pour entrer en contact avec leurs clients. Mais l’application au petit fantôme n’est pas la seule à être vérolée par le trafic de drogues. Instagram, Wickr, Kik, WhatsApp, Facebook, Telegram, Tinder… une étude publiée dans l’International Journal of Drug Policy en janvier 2019 a recensé une douzaine d’applications utilisées par les consommateurs pour se fournir.

Lire notre enquête : Vidéos promos, livraisons et SAV… comment Snapchat est devenu l’appli préférée des dealeurs
Autrice de l’étude et professeure au Royal Holloway College de l’université de Londres, Leah Moyle a sondé en 2017 plus de 350 consommateurs australiens, canadiens, britanniques et américains sur leurs pratiques. Elle ne peut que constater l’échec des géants du numérique à proposer un contenu sûr en ligne. Face à cette impuissance, elle estime qu’il est aujourd’hui « crucial et urgent » que les autorités s’emparent du sujet en informant le jeune public des risques qu’il prend.

Comment expliquez-vous cette tendance du deal sur des applications de réseaux sociaux ?

Leah Moyle : Historiquement, les dealeurs ont toujours tiré profit des progrès technologiques pour accroître leurs bénéfices et minimiser les risques. Ce n’est donc pas étonnant qu’ils migrent aujourd’hui vers des applications de messagerie sécurisées.

Quant aux acheteurs, notre enquête montre que ce sont des usagers plutôt jeunes, cela va de l’adolescent à l’étudiant d’une vingtaine d’années, qui utilisent la plupart du temps ces applis pour entrer en contact avec des dealeurs de leur propre ville. La vente, elle, passe par une rencontre. Les usagers que nous avons interrogés recherchaient tous un moyen rapide et pratique de se procurer des drogues. D’une manière générale, c’étaient des consommateurs avertis et soucieux de la sécurité de leurs échanges sans pour autant avoir le niveau technique pour acheter sur le Darknet avec des cryptomonnaies.

La disponibilité de drogues sur ces plates-formes accessibles au plus grand nombre présente-t-elle un risque supplémentaire ?

S’il est clair que ces applications rendent l’achat de drogues plus accessible, le risque le plus important se trouve dans le grand nombre de substances rendues disponibles. Les applications offrent une plus grande visibilité à certaines drogues jusqu’ici difficilement accessibles aux jeunes. Nous avons par exemple parlé à des jeunes consommateurs de cannabis et de MDMA qui s’étaient mis à essayer des médicaments habituellement accessibles sur ordonnance comme le Xanax et l’Oxycodone. Des drogues qu’ils n’avaient jamais testées avant ces applications.

Malgré tout, il est important de noter que l’offre sociale – c’est-à-dire l’accès aux drogues par des amis ou des connaissances – reste toujours le moyen le plus courant de se procurer des substances, particulièrement chez les jeunes consommateurs. Notre étude a également mis en lumière une inquiétude forte quant aux traces laissées sur les réseaux sociaux, ce qui en dissuade certains.

Pensez-vous que Facebook, Snapchat et les autres sont dépassés par ce qui se passe sur leurs plates-formes ?

On sait que ces entreprises pourraient faire beaucoup plus pour empêcher ces trafics de prospérer. La suppression des comptes n’est pas très efficace par exemple, car elle entraîne inévitablement la création de nouveaux comptes. Je pense plutôt que ces plates-formes devraient se concentrer sur les pratiques les plus nuisibles, comme la publicité proactive des drogues sur des espaces comme Facebook ou Instagram. Le plus important, cependant, reste d’informer sur la réduction des risques.

Il faudrait que les plates-formes communiquent directement sur les drogues ?

Il faut être le plus honnête possible avec les usagers de drogues sur les risques qu’ils encourent, quand ils en achètent mais aussi quand ils les consomment. La nouveauté avec l’approvisionnement sur les réseaux sociaux, c’est que les acheteurs peuvent voir des photos ou des vidéos des drogues qu’ils commandent. Puisque les vendeurs montrent clairement leur marchandise, certains pensent que c’est un gage de qualité. Mais aucune photo ne permet de connaître la composition d’une drogue, aucune photo ne vaut un test scientifique. Il est crucial de rappeler ces bases et d’éduquer les jeunes consommateurs sur les risques qu’ils prennent.

Source : LeMonde

Hors ligne


#2 
Psilosophia 
Esthète du Néant France
14 octobre 2019 à  12:07
Mouais, l'article est parfaitement dans le ton de ce que produit Le Monde. Simplement factuel et descriptif. Il me paraît impossible de traiter un sujet tel que l'influence de la high-tech sur les lois de marché en ignorant les causes structurelles plus profondes: totalitarisme numérique, uberisation des cellules sociales etc...
Et pourtant, c'est bien ce que pratiquent quotidiennement les équipes des organes de presse majoritaires comme Le Monde, Libération, devenus de vraies poubelles avec les années !

"Vieil océan, aux vagues de cristal ... tu rappelles au souvenir de tes amants, sans qu'on rende toujours compte, les rudes commencements de l'homme, où il fait connaissance avec la douleur, qui ne le

Hors ligne


#3 
plotchiplocth 
Adhérent PsychoACTIF
14 octobre 2019 à  13:56
Ca repose la question de savoir si le "tuyau" (support?) est neutre non?
Pour moi il s agit plus d une tendance sociétale qui se voit dans ces supports, les utilisateurs ont trouve une fonction d échange dans ces réseaux et s en saisissent
Doit on poursuivre free pour les textos de dealos envoyés par son réseau?
Ca me donne l impression qu on va rendre facebook responsable de ces faits, et oublier la place de l usage des spa dans l essence humaine (et son histoire) la encore, oublier les dynamiques de commerce plus liées a la prohibition qu aux produits il me semble
Saloperie de monde sécuritaire et infantilisant
J ai l impression que ce prisme décale la pensée vers un terrain périphérique... En ne posant plus la question des choix / réactions individuels et leurs raisons / soubassements /fonctions en matière de conso de spa.....

Bien a vous joyeux membres

Dernière modification par plotchiplocth (14 octobre 2019 à  15:41)


j'ai guéri de l'idée de guérir

Hors ligne


Remonter
Pour répondre à cette discussion, vous devez vous inscrire

Sujets similaires dans les forums, psychowiki et QuizzZ

26
[ Internet ]
Achat drogues en ligne
[ Dernier message : 12 janvier 2019 à  20:31 par pat9159]

Epinglé
[ Internet ]
Achat de drogues sur le deep web
[ Dernier message : Aujourd'hui à  13:11 par Anthox]

Recherche : usage de drogues et cryptomarchés (questionnaire)
[ Dernier message : 02 octobre 2019 à  09:36 par CesareLombroso]

En ce moment sur PsychoACTIF

Appel à témoignages
13
Participation des usagers dans les structures addicto
19 novembre 2019 - ismael77
23
La déréalisation et la dépersonnalisation
Il y a 6j - elossh
19
TSO et douleur et anesthésie
06 novembre 2019 - Meumeuh
Forums
[ Arrêt & Sevrage ]
Mon expérience du cannabis
UP ! Discussion sans réponse depuis 12h
1335
Cherche prix et photos de prods pour enrichir le PsychoWIKI
 185, Il y a 1mn - mistv084 dans [Conseils généraux de...]
[ Aucun effet ]
MDMA aucun effet
Il y a 6mn - Yopski dans [MDMA/Ecstasy...]
MDMA/Ecstasy - Antidépresseurs(ISRS)
Il y a 10mn - Johan Liebert dans [MDMA/Ecstasy...]
[ Effets ]
Boire Du Cannabis
Il y a 15mn - SPACELIFE dans [Cannabis...]
12
[ Alprazolam ]
Zolpidem comme substitut au xanax ?
Il y a 21mn - Feusté dans [Benzodiazépines...]
Pour les anciens: composition des snowballs blancs et roses?
Il y a 32mn - Teona Nacatl dans [MDMA/Ecstasy...]
Interactions tramadol modafinil
Il y a 36mn - plotchiplocth dans [Tramadol...]
Kétamine et Sérotonine
Il y a 41mn - onthemoon dans [Kétamine et PCP...]
Blogs
14
Tranche de vie
Mon Love complexe de junky
 4, Il y a 2mn - Commentaire de lxsdv dans le blog de Rick
5
No comment
Trou noir
Il y a 2h - Commentaire de Hilde dans le blog de Isoretemple
1
En passant
Kratom reçu
 1, Il y a 6h - Commentaire de Rick dans le blog de hyrda
Sondage
Le topic épinglé de la semaine
Cannabis : vous vous êtes mis à la vaporisation, expliquer nous c ...
03 octobre 2019 - Macroscopie dans Cannabis
Les derniers champis
Pareil que Cusco. J'avais de grosses casseroles il m'a prise telle quelle. Betty
dans [commentaire de blog] Mon Love complexe de junky, Il y a 25mn
détaillé +++ j'ai appris pleins de trucs. plotch
dans [forum] Nouvelles toupies , Il y a 27mn
J'aime / Blast
dans [forum] L'influence de l'observation (physique quantique), Il y a 2h
Des photos ! Et des belles !! Sinon regarde leur nom et google puis upload :)
dans [forum] Nouvelles toupies , Il y a 5h
Les opposés s attirent. Ce fut mon cas. +1000 Cusco
dans [commentaire de blog] Mon Love complexe de junky, Il y a 6h
Nouveaux membres
Stefane_59, Edwards, Jeannyferre6, ZeroAxion, Bobmapy nous ont rejoint et se sont présentés les trois derniers jours.

Psychoactif
Psychoactif est une communauté dédiée à l'information, l'entraide, l'échange d'expériences et la construction de savoirs sur les drogues, dans une démarche de réduction des risques.


logo Don Soutenez PsychoACTIF

Droit d'auteur : les textes de Psychoactif de https://www.psychoactif.org sont sous licence CC by NC SA 3.0 sauf mention contraire.


Affichage Bureau - A propos de Psychoactif - Politique de confidentialité - CGU - Contact - Propulsé par FluxBB - Flux RSS