Les drogues qui vous ont fait du mal / PsychoACTIF

Les drogues qui vous ont fait du mal

Publié par ,
3661 vues, 67 réponses
Morning Glory 
Pécheuse récidiviste ~ Animatrice
10430
Inscrit le 10 Oct 2017
2191 messages
Blogs
Ouaiii les drogues c'est trop bien, perso si j'en prends c'est pas pour rien hein... Et je sais qu'ici on lutte contre leur diabolisation. Mais y en a... des fois ça vous réussit pas.

Je suis curieuse de voir lesquelles reviendront plus que d'autres en fait.

Quelles drogues vous ont fait plus de mal que de bien?




Bon mais du coup, je commence je suppose lol. Alors voilà mon podium:
Et le number one va en faire sourire plus d'un je sens mais. --'

1/ L'amour.

Sérieusement.

Je sais que c'est pas une "vraie" drogue exogène mais il s'agit bien d'un cocktail détonnant qui vous pète dans le crâne quand même... Moi je parle d'une drogue endogène. Mes premières variations d'humeur quand j'étais au collège, mes premiers vrais dysfonctionnements psychiques c'était à cause de mon premier amour, sans même qu'il y aie eu besoin d'une rupture en fait. Pas à cause de la fille non plus... Non vraiment: l'amour lui-même. Je serais peut-être pas malade (dépressive chronique entre autres) s'il y avait pas eu l'amour. ...enfin, si parce que plétore d'autres facteurs lol. Mais peut-être pas autant -_-'
La montée est sympa hein (enfin, quand l'autre a la même...), mais alors la descente... Et elle dure, dure, dure, parfois (souvent dans mon cas) plus longtemps que la relation elle-même roll Bref. Je me relève pas des descentes.


2/ Le 6-APB

Je pense que les anciens ici connaissent, j'avais fait un TR long comme le bras. Ma drogue à la fois préférée et la seconde qui m'a le plus niquée kof. Break psychotique, des mois de crash anxio-dépressif ultravénère suite à un abus massif et incontrôlable. Impossibilité de roller sous MD-likes depuis, perte de magie direct.


3/ Le LSA

Encore un abus, sinon j'aurais pas eu de problème. A la base il m'a surement sauvé la vie!!! <3 <3 <3
Mais j'ai tellement avalé de Morning Glory ado (deux fois par semaines pendant deux-trois mois xD) que j'en avais des crampes au ventre constantes et un état chéper toujours présent, HPPD massif et durable, sensation de sortie de corps et de perte de contrôle même sans en avoir prit, et aujourd'hui itou, j'en suis privée, gerbe directe alors qu'avant je les supportais pas mal^^


J'avais jamais été addicte jusque là... mais les opiacés arriveront peut-être dans le classement  plus tard... Et le plus tard sera le mieux.




Et vous? .____.

Dernière modification par Morning Glory (20 février 2021 à  20:59)


"No one can make you feel inferior without your consent"

RemAIDES #115 (version papier en CAARUD)

En ligne

 

Zopi7.5 
Nouveau Psycho
France
1300
Inscrit le 09 Aug 2019
162 messages
Alors salut ma belle morning smile

Alors pour ma part je met au même pied d’estale que toi, l’amour.
Pour faire bref, en 1 ère j’étais tombé sous le charme d’une demoiselle qui était dans ma classe.
Le problème c’est que j’étais vraiment ultra timide et je n’arrivais pas à aller vers elle juste pour discuter.
De la 1 ère à fin terminale j’étais en kiffe de ouf sur elle, j’étais encore naïf et je ne savais pas qu’il n’y avait rien en retour.
Donc pendant ces deux années j’étais là à être aimable, bienveillant envers elle ( très probablement a en devenir lourd, mais je ne m’en apercevait pas).
Tout les jours je pensais à elle je me posais à tas de questions sur la réciprocité des sentiments qu’il peut y avoir entre nous.
Puis je remarquais au fur et à mesure, que finalement si je ne venais pas taper la discute on aurai jamais eu de discutions dans le sens où tout allait dans un sens unique c’est à dire de moi vers elle.
J’étais devenu très possessif de ce genre de discussion ( je les démarraient extrêmement  souvent) et lorsque il n’y avait plus de discussion j’étais dans un mood de déprime total ou je ne comprenais pas le sens de l’amour qu’on peut avoir pour certaine personne qui en ont très probablement rien à faire de toi....
Du coup pendant ces deux ans je me suis battu corps et âme pour quelque chose qui n’existait pas et qui m’a détruit au même titre de la jalousie.
Cette bonne vielle, jalousie tu sais ce sentiment que quand tu t’investît a fond pour quelqu’un et que cette personne ne te vois pas mais vois les autres.
Quand je la voyais parler avec d’autre gars, j’étais en perpétuelle remise en question de moi
Je cherchais à comprendre ce qui ne vas pas et pourquoi elle allait vers d’autre et non moi.
Et c’est que le pouvoir destructeur de l’amour intervient, c’est que ça m’a détruit de me poser 1 milliards de questions.
Lors d’un voyage scolaire je me rappelais très bien un soir après manger, que je m’étais assis sur un tronc de bois et je la regardais discuter avec d’autre gars, bref rire et discuter quoi tout ce dont je voulais avec elle.
Et c’est à ce moment là que j’ai touché un seuil critique au simple fait que la voir avec d’autre gars m’a envoyé un choc émotionnel ou je me suis mis à pleuré sur ce tronc.
10 min après environ je la vois arrivée vers moi qui a les yeux en larmes, elle me demande ce qui ne va pas et là je préfère rester stoïque et ne rien dire pour ne pas montrer qu’elle ai ma corde sensible, je ne voulais pas qu’elle sache qu’elle me faisait du mal car encore une fois par amour je valorisais son bien être avant le miens.
A la suite de ce choc émotionnel intense en rentrant chez moi j’étais dans un sorte d’état de conscience modifié ou l’amour était pour moi une cruauté qui peut ruiner la vie des gens.
Durant environ 8 mois j’ai fais un travail sur moi, sans en parler à personne de tout ce qui me passais et ce que j’avais vécu ( trop timide pour avouer ses sentiments) et puis je me suis, si toute bonne chose a une fin, toute mauvaise chose doit en avoir une aussi.
Je me suis concentré sur cette chose et j’ai essayé de faire preuve de résilience, ce qui a fonctionner.
Malgré le fais que j’ai mis du temps à m’en remettre je suis plutôt du genre à voir le verre à moitié à plein que vide, et je me dis que toute douleur dans la vie est là pour nous aider à évoluer.
Et c’est à partir de ce moment là que j’ai compris que les erreurs en sois ne sont pas des punition de la vie mais des cordes que tu peux brandir à ton arc et t’en servir pour devenir plus fort.
Aujourd’hui je vais très bien et cette expérience m’a permis de comprendre qu’il ne faut jamais s’emballer sur ses sentiments au premier regard, et que l’on ne connais jamais assez les gens !

Et puis bon après tout la douleur est un mécanisme de l’évolution donc on n’en n’as besoin pour évoluer, c’est un peu comme l’exemple du bébé qui ne doit pas mettre sa main sur la plaque chauffante.
Tu aura beau lui dire de ne pas le faire, il le fera et c’est en le faisant qu’il comprendra par la douleur, que c’est un potentiel danger et qu’il ne recommencera pas.

Dernière modification par Zopi7.5 (20 février 2021 à  21:24)


Ce que les maths m'ont appris dans la vie, c'est que tout problème à une solution.

Hors ligne

 

EvilMachin 
Nouveau Psycho
France
500
Inscrit le 18 Feb 2021
93 messages
Salut !

Moi c'est la md/taz pris à répétition pendant une petite période de quelques mois (je dirai 2/3 mois mais en vrai mes souvenirs sont hyper vague), gros craquage mentalement, j'étais à cran, je chialer pour rien bref grosse grosse déprime, et brainzap qui a duré longtemps.

Pour le reste des drogues, à part les descentes de stim qui me mettent bien bien cher, R.A.S smile

Hors ligne

 

HUMA_NOlDS 
mec cool
France
1130
Inscrit le 29 Nov 2020
416 messages

EvilMachin a écrit

Salut !

Moi c'est la md/taz pris à répétition pendant une petite période de quelques mois (je dirai 2/3 mois mais en vrai mes souvenirs sont hyper vague), gros craquage mentalement, j'étais à cran, je chialer pour rien bref grosse grosse déprime, et brainzap qui a duré longtemps.

Pour le reste des drogues, à part les descentes de stim qui me mettent bien bien cher, R.A.S smile

Une descente de stim ça fait quoi?


<3

Hors ligne

 

EvilMachin 
Nouveau Psycho
France
500
Inscrit le 18 Feb 2021
93 messages

HUMA_NOlDS a écrit

Une descente de stim ça fait quoi?

Sur moi, les descentes de speed et coke sont vraiment un calvaire. Je deviens une grosse merde limite incapable de parler, le cœur qui bat vraiment vite, fourmillement dans le corp, j'ai déjà demandé a un pote de rester car, sans lui dire évidemment, j'avais la sensation que j'allais crever.. lol
En gros : Grosse crise de panique / angoisse !
Alors que mes potes ont l'air de mieux gérer, j'aime beaucoup les stim mais il faut croire que mon corps déteste ça, c'est pas drôle sinon ! big_smile

Je précise que cet état me dure plusieurs heures.. Qui semblent être une éternité lol

Dernièrement, avec le Seresta, je gère beaucoup mieux !

Dernière modification par EvilMachin (20 février 2021 à  23:45)

Hors ligne

 

smegma 
En transition
700
Inscrit le 10 Jul 2018
50 messages
Blogs
Yo!
Alors:
1. Alcool
2. Amphétamines
C'est déjà pas mal

Fuire le bohneur de peur qu'il ne se sauve.

Hors ligne

 

Q-rieux 
Explorateur solitaire
France
1200
Inscrit le 24 Mar 2019
162 messages
Blogs
Salut Morning,
C'est un excellent sujet que tu nous proposes.

En ce qui me concerne, je dirais le cannabis.
C'est assez paradoxal car c'est aussi la drogue qui m'a fait le plus de bien !

En effet, c'est elle qui m'a ouvert la porte à l'introspection et qui m'a permis de me remettre en question. Elle m'a fait découvrir un univers incroyablement dense et merveilleux !

Mais lorsque j'ai abusée d'elle, elle m'a aussi rendu mou. J'ai perdu toute motivation et elle ne m'a pas aidé et ne m'aide toujours pas à gérer mes études comme je le souhaiterais.

La clé selon moi est de bien réguler sa consommation et de consommer uniquement lorsque j'en ai véritablement envi.
Comme beaucoup d'entre nous, je me suis rapidement laissé aller et c'est à ce moment là qu'elle m'handicape plus qu'autre chose.

Hors ligne

 

cependant
animatrice sans remède
4600
Inscrit le 25 Mar 2018
1321 messages
Blogs
Salut,

moi aussi je dirais le cannabis...car c'est la seule drogue que j'ai arrêté wink

et que je me sens mieux malgré tout depuis mon arrêt...et que quand j'en ai refumé ça ne m'a pas mis bien du tout...

En gros, pour moi ça me fait un effet du genre que chaque chose simple devient extrêmement compliqué et difficile, voire impossible. Je reste bloquée dans un tas d'angoisses et questionnements flippants permanents sur chaque petite chose, ça m'est devenu invivable...j'ai l'impression d'avoir passé toute une partie de ma vie dans une impasse paralysante comme ça.

Surement ça ne venait pas que du cannabis, mais disons que ça ne m'a pas aidé...même si je ne peux pas l'affirmer avec certitude. Quand je fumais, je pensais que j'aurais pété les plombes sans..en réalité quand j'ai commencé à faire une pause, ça ne me manquait tellement pas qu'une semaine s'est éternisée sur plusieurs années !

Après je trouve ça dépend vachement du S&S...il y a des drogues où ça se passerait mal à des moments...si je vais au taf défoncée à l'acide ça passerait pas, alors que si j'ai pris des opiacés ça le fait carrément, enfin ça dépend des doses aussi...si c'est pour piquer du nez quand on me parle avec des pupilles mini et en me grattant partout je ne crois pas ça le ferait non plus...

Après l'alcool c'est sûr que je trouve ça me fait du mal le lendemain...la gueule de bois c'est le pire pour moi, pire qu'une descente de stim ou même d'un manque léger d'opis. Et je trouve que pour mon corps c'est vraiment la pire drogue, mais j'aime bien ses effets...mais entre le patraque physique total (douleurs musculaires, mal à la tête horrible, nausée) et psy (déprime, angoisse, fatigue, impossibilité de faire quoi que soit...) je me rends pas service à boire. Heureusement que j'ai quelques remèdes à tout ça vape

Hors ligne

 

HUMA_NOlDS 
mec cool
France
1130
Inscrit le 29 Nov 2020
416 messages

EvilMachin a écrit

HUMA_NOlDS a écrit

Une descente de stim ça fait quoi?

Sur moi, les descentes de speed et coke sont vraiment un calvaire. Je deviens une grosse merde limite incapable de parler, le cœur qui bat vraiment vite, fourmillement dans le corp, j'ai déjà demandé a un pote de rester car, sans lui dire évidemment, j'avais la sensation que j'allais crever.. lol
En gros : Grosse crise de panique / angoisse !
Alors que mes potes ont l'air de mieux gérer, j'aime beaucoup les stim mais il faut croire que mon corps déteste ça, c'est pas drôle sinon ! big_smile

Je précise que cet état me dure plusieurs heures.. Qui semblent être une éternité lol

Dernièrement, avec le Seresta, je gère beaucoup mieux !

Je vois, moi je me souviens avec le methylphenidate à hautes doses au  début de la redescente je chialais pour rien et j'étais terriblement triste mais le pire c'était le lendemain j'était totalement vidé j'avais envie de rien c'était vraiment horrible je pensais ça allait jamais s'arrêter


<3

Hors ligne

 

RealitySuck 
Banni
France
630
Inscrit le 05 Feb 2021
83 messages
Personnellement il y en aurai deux c'est le cannabis et la MDMA.

Le cannabis c'est une vieille mauvaise habitude chez moi même si ma consommation est bien plus tranquille aujourd'hui par rapport à quelques années en arrière. Ça ne m'a pas spécialement fait de mal mentalement mais ça a induit tellement de mauvaises habitudes chez moi et ça a accentué certains traits de caractère pas forcément positifs. Et ça m'a bien creuser le porte monnaie également.

La MDMA j'ai eu une période d'abus d'environ 1 an et demi avec beaucoup de soirées par semaine à consommer majoritairement des tazs ou de la MDMA, des fois d'autres substance. Même si j'ai pas ressenti personnellement d'addiction au produit j'en ai quand même beaucoup consommé à des intervalles très court (1 à 3 fois par semaine, le week-end quand je sortais, un taz ou un para, quelque fois un demi seul sur la soirée). Ça m'a flingué, à cette période j'étais en BTS ça se passait bien au niveau des études mais en entreprise où je faisais l'alternance c'était vraiment la merde ça ma dégoûter du métier que j'apprenai. J'ai arrêter la formation à quelques mois de la fin alors que j'avais une bonne moyenne et que j'aurai pu l'avoir. Après ça j'ai eu une très longue période de déprime bien énervé, beaucoup d'apathie au départ puis petit à petit on se réactive mais l'humeur reste très très mauvaise. Je suis resté au chômage après pendant de longues périodes enchaînant de temps en temps avec des CDD où des missions intérims dans le même métier que pendant mon BTS. J'ai casser les contrats avant terme à chaque fois, une fois j'ai fait un abandon de poste, et une autre fois j'ai carrément été renvoyé.

Je sait que ce passage de la vie à été un gros merdier où j'ai été une belle merde et où j'ai provoquer beaucoup d'emmerdes. Définitivement pas un bon moment quoi. Mais franchement aujourd'hui je me demande si j'avais pas eu ce bad qui m'a fait tout claquer, est ce que je bosserai encore dans ce domaine ?

Ce serait quand même con parce qu'aujourd'hui je suis vraiment convaincu que ce genre de boulot me convenait pas (boulot d'usine, toute la journée debout à programmer la bécane où à la regarder travailler en bricolant à côté). Pas assez stimulant pour moi, vraiment pas, à m'en refoutre le cafard aujourd'hui encore. Du coup j'ai essayer pas mal de métier différents et j'ai terminer dans la restauration, je suis barman ou serveur selon où je bosse et ça me correspond beaucoup mieux. Aujourd'hui j'ai aucun regret vis à vis de cette période et j'en garde quand même pas mal de souvenirs assez mémorables, et j'ai presque envie de dire merci à ce moment de bad car j'en suis sorti et il m'a vraiment permis de créer un réel changement très positif dans ma vie.

Dernière modification par RealitySuck (21 février 2021 à  02:49)


La pire maladie des hommes provient de la façon dont ils ont combattu leurs maux.

Friedrich Nietzsche

Hors ligne

 

Portos75 
Banni
7914
Inscrit le 05 Feb 2021
84 messages
Salut je me retrouve un peu dans ton parcours avec le cannabis. j'ai beaucoup fumé dans ma jeunesse pour me détendre et maintenant plus l'age passe plus s'a mangoisse le cannabis peu importe la sorte beuh ou shit

Hors ligne

 

Morning Glory 
Pécheuse récidiviste ~ Animatrice
10430
Inscrit le 10 Oct 2017
2191 messages
Blogs

Zopi a écrit

Alors salut ma belle morning

Il a encore dit qu'jétais... bon j'arrête lol

Ouai l'amour y a les pensées qui tournent en boucle, les déceptions les angoisses, le fait de toujours ociller entre espoir/déserspoir (je crois que c'est ça qui m'a niqué ma stabilité d'humeur en premier), puis la rupture en cas de relation tout ça fait que j'ai mieux vécu mon gigacrash de 6-APB qui a duré plus de six mois, que l'amour.
(Pis le 6-APB en plus, si t'en prends pas, t'en prends pas. L'amour ça te tombe dessus tu peux rien faire, à part fuir mais c'est pas toujours simple)

Au moins jme sens moins seule^^"


Ahhh pour l'instant le cannabis qui revient le plus, dingue, j'aurais pas cru du tout, super intéressant! Je voyais carrément la cocaine en tête, ou l'alcool ouai. Comme quoi. Mais bon après on a encore peu de témoignages faut dire.

Autre chose qui revient vraiment c'est la notion d'abus, je trouve que ça illustre bien que c'est l'usage qu'on fait des substances qui les rend dangereuses, plus que leurs effets directement, pour ça y a pas vraiment de surprise mais j'aime bien le voir concrètement^^

Merci pour votre participation, si d'autres ont envie de grossir un peu les témoignages n'hésitez pas smile

Dernière modification par Morning Glory (24 février 2021 à  10:04)


"No one can make you feel inferior without your consent"

RemAIDES #115 (version papier en CAARUD)

En ligne

 

plotchiplocth 
Modérateur
5200
Inscrit le 13 Mar 2019
1767 messages
Blogs

Morning Glory a écrit

Autre chose qui revient vraiment c'est la notion d'abus, je trouve que ça illustre bien que c'est l'usage qu'on fait des substances qui les rend dangereuses, plus que leurs effets directement, pour ça y a pas vraiment de surprise mais j'aime bien le voir concrètement^^

je voulais temoigner sur ce thème dans ce sens MG
Aucune drogue ne m'a fait de mal, elles ne m'ont pas sauté à la gorge ou autre.
Par contre, moi je me suis fait du mal parfois avec des drogues.
A me relire, l'adjectif "mal" me derange, trop connoté morale. Disons que j'ai parfois pris peu soin de moi dans mes usages, pour des raisons complexes et personnelles, on pourrait dire contextuelles. Tiens ca revient sur l'importance du contexte d'usage et du sens que t'y mets dans ce que ca produit sur toi, en tout cas chez moi. donc je cite pas de produit, parce que je crois que c'est pas lié à leur nature... mais à moi et ce qui m'entoure. mais c'est mon avis perso, je lis avec interet d'autres vécus/ressentis différents
Bref, juste une histoire de formulation de la question smile

pour le cannabis ca me surprend peu, c'est le stup le plus consommé, et très lié donc a des "normes" d'usage (rapport au groupe, transgression, usage normalisé... et autres) avec donc beaucoup experimentation de cette molecule/produit/plante, qui bien sur n'apporte pas des effets agréables à tous/tout le temps/dans tous les contextes.

Dernière modification par plotchiplocth (24 février 2021 à  11:26)

Hors ligne

 

Azerbarit 
Psycho junior
France
3590
Inscrit le 15 Apr 2019
448 messages
Blogs
Ca fait longtemps Morning ^^

Pour moi ça restera le fentanyl.

Une petite bouchée en sublingual (patch transdermique à 75µg/h), ça m'a transportée en enfer. Quand viens l'euphorie, tu sais que c'est déjà trop tard. Tu sent ton rythme cardiaque descendre autour de 45, ta respiration devenir affreusement lente et ta conscience partir en fumée, sans que tu ne puisses rien faire...naloxone ou était-tu.

Et puis tu finis par te donner des claques immenses, pour espérer ne pas perdre la lumière du jour qui elle-seul te gardes. Trois heures immensément longue ou tu donnes toute ton énergie pour garder les pieds sur terre.

Et puis viens les vomissements et nausées, au toilette pendant près de 30 minutes...

Sorti vivant, mais grandi. Plus jamais ça...

La société se détruit en cherchant son plaisir dans la déchéance

Hors ligne

 

Toxicobartos 
Psycho junior
France
300
Inscrit le 04 Apr 2020
208 messages
Blogs
Salut à toutes et à tous,

Pour moi le pire c'est l'héro (marron).

Reçu 1 gramme à midi, aux urgences pour OD à 19H, ce qui ne l'a pas fait c'est l'association avec les benzos (le Témésta ici)

je n'ai pourtant pris que 3 quart du grammes...

++

Sam

"and I guess that I just don't know"

Hors ligne

 

Morning Glory 
Pécheuse récidiviste ~ Animatrice
10430
Inscrit le 10 Oct 2017
2191 messages
Blogs
Trois quart de gramme avec des benzos... Bon bein, tu entres toi aussi dans la catégorie des abus gars, je connais pas ta tolérance maiiis.... rien que le mélange c'est juste game over ouaip :x
Après les produits de coupe et la pureté variable font de l'héroïne de rue une substance assez dangereuse à mes yeux globalement.
Contente que tu t'en sois sorti


Azerbarit a écrit

Ca fait longtemps Morning ^^

Hey^^
Intéressant pour le fenta, m'enfin ouai la puissance du bidule aussi fufu... Itou, contente que tu t'en sois sorti >_>


Plotch, je suis relativemment d'accord j'y ai pensé. Mais "faire du mal" ne signifie pas du tout la même chose que "c'est mal" à mes yeux. Je savais pas comment tourner autrement le truc, un titre ça doit être clair percuttant court quoi >< Mais comme je disais au début du thread, oui le drogues sont stigmatisées, donc mon but n'est pas l'inverse bien sur. Ah, j'aurais pu dire "avec quelles drogues vous êtes vous fait du mal" mouai. Moins percuttant mais ça marche j'avoue roll

D'accord pour le canna, bien vu. Après je vois tant de gens dire que leur usage de coke leur pourrit la vie (addicitivité assez violente on va pas se mentir) que je m'attendais à les voir débouler ici lol^^ Soit ça les intéresse pas, ils ont pas vu le thread ou j'ai surestimé le ressenti négatif des gens face à cette drogue, si c'est le troisième point alors j'aurais appris un truc. Mais bon, dur à dire...

Reputation de ce post
 
merci, pas de pb, meaculpa je suis très sensible sur ce point. plotch

"No one can make you feel inferior without your consent"

RemAIDES #115 (version papier en CAARUD)

En ligne

 

Anonyme Y
Banni
Suisse
1620
Inscrit le 07 Aug 2020
248 messages
Du mal c'est un grand mot mais je dirais que c'est le tramadol car ça m'a refilé un hoquet de plusieurs semaines j'en suis venu a bout avec de l'acupuncture mais je savais pas que c'était ça qui le provoquait il m'a fallu plusieurs prises sans le hoquet pour me rendre compte que ma prise de tramadol déclenchait un hoquet +- fort.

Aussi, je supporte plus trop car ça me donne trop de démangeaisons (au début j'en avais pas ou très peu).

Finalement dès que j'ai su que ça me provoquait le hoquet j'ai tout jeté et je n'en prend plus. J'en prenais a l'occasion jusqu'a 2 jours d'affilés donc j'ai pas créé de dépendance, aucun sevrage n'a du être fait heureusement ^^

"Une croyance peut certes vous réconforter. Par contre, seule l'expérience peut vous libérer." - Eckhart Tolle

Hors ligne

 

Toxicobartos 
Psycho junior
France
300
Inscrit le 04 Apr 2020
208 messages
Blogs

Morning Glory a écrit

Trois quart de gramme avec des benzos... Bon bein, tu entres toi aussi dans la catégorie des abus gars, je connais pas ta tolérance maiiis.... rien que le mélange c'est juste game over ouaip :x
Après les produits de coupe et la pureté variable font de l'héroïne de rue une substance assez dangereuse à mes yeux globalement.
Contente que tu t'en sois sorti

Merci Morning,

ben je me suis basée sur ma tolérance élevée aux drogues et benzos, mais la ou j'ai fait deux erreurs, c'est que ma dernière prise d'héro datait de plus de 20 ans, et puis de croire que 30% de pureté, ça devait être une came faible (mon vendeur m'a après coup rappelé que 30% pour de l'héro c'était "bien dosée")

Suis trop con

Dernière modification par Toxicobartos (24 février 2021 à  14:14)


"and I guess that I just don't know"

Hors ligne

 

Azerbarit 
Psycho junior
France
3590
Inscrit le 15 Apr 2019
448 messages
Blogs

Morning Glory a écrit

Trois quart de gramme avec des benzos... Bon bein, tu entres toi aussi dans la catégorie des abus gars, je connais pas ta tolérance maiiis.... rien que le mélange c'est juste game over ouaip :x
Après les produits de coupe et la pureté variable font de l'héroïne de rue une substance assez dangereuse à mes yeux globalement.
Contente que tu t'en sois sorti


Azerbarit a écrit

Ca fait longtemps Morning ^^

Hey^^
Intéressant pour le fenta, m'enfin ouai la puissance du bidule aussi fufu... Itou, contente que tu t'en sois sorti >_>


Plotch, je suis relativemment d'accord j'y ai pensé. Mais "faire du mal" ne signifie pas du tout la même chose que "c'est mal" à mes yeux. Je savais pas comment tourner autrement le truc, un titre ça doit être clair percuttant court quoi >< Mais comme je disais au début du thread, oui le drogues sont stigmatisées, donc mon but n'est pas l'inverse bien sur. Ah, j'aurais pu dire "avec quelles drogues vous êtes vous fait du mal" mouai. Moins percuttant mais ça marche j'avoue roll

D'accord pour le canna, bien vu. Après je vois tant de gens dire que leur usage de coke leur pourrit la vie (addicitivité assez violente on va pas se mentir) que je m'attendais à les voir débouler ici lol^^ Soit ça les intéresse pas, ils ont pas vu le thread ou j'ai surestimé le ressenti négatif des gens face à cette drogue, si c'est le troisième point alors j'aurais appris un truc. Mais bon, dur à dire...

Ah non tkt, c'est mal pour moi et pour tout le monde smile

Le fentanyl tue, c'est plus une nouveauté et tout ceux qui s'essaye perdent la raison...L'addiction au fentanyl est terrible dans le sens ou il faut en permanence augmenter les doses et le risque du surdosage est tout proche...

Quand je disais "m'as fait du mal" c'est que cette expérience m'a laissé un sale souvenir, pour rien au monde je ne retente l'expérience.

Surtout que les dosages d'un patch au fentanyl sont si aléatoire...c'est de la folie


La société se détruit en cherchant son plaisir dans la déchéance

Hors ligne

 

Morning Glory 
Pécheuse récidiviste ~ Animatrice
10430
Inscrit le 10 Oct 2017
2191 messages
Blogs
Les dosages des patchs sont alléatoires? oO

Ba faut voir quand même les gens qui ont une mega tolérance aux poppys, pour x ou y raison, le fenta doit être intéressant pour elles je me dis.
Mais oui pour le reste de la population c'est la merde on est d'accord.


@Toxicobartos, ta troisième erreur et je pense pas des moindre, c'est d'avoir mélangé deux dépresseurs entre eux wink Ca potentialise les risques de fou. Mais en effet une tolérance de 20 ans, pour moi c'est plus une tolérance^^ Et 30% de pureté ouai c'est le double de la plupart des heros du marché.
Mais ça fait pas de toi quelqu'un de con.


@Gabith du hoquet à cause du tram? Wa je serais curieuse de connaitre les mécanismes... J'avais jamais entendu ça avant, un hocket de deux semaines j'avoue ça a dû être chiant au possible ^^"

"No one can make you feel inferior without your consent"

RemAIDES #115 (version papier en CAARUD)

En ligne

 

prescripteur 
Modérateur
11800
Inscrit le 22 Feb 2008
8784 messages
Blogs

Les dosages des patchs sont alléatoires? oO

Oui les labos qui vendent des patchs de fentanyl (matrifen, durogesic) insistent bien sur le fait qu'ils ne recommandent pas d'utiliser des patchs coupés (pour diminuer la dose) car ils ne garantissent pas l'homogeneité du fenta dans le patch. Une partie du patch peut donc contenir plus ou moins que prévu. C'est peut etre plus par prudence que par certitude mais, comme dit plus bas, la prudence est de rigueur !

https://pharmacie.hug.ch/infomedic/util … patchs.pdf

Pourquoi le Compendium recommande-t-il de ne pas couper les patchs?

Le fabricant ne recommande pas de couper le patch par manque de données et pour des raisons de sécurité (exactitude de la dose, contact direct avec le principe actif lors de la manipulation et risque de surdosage). D’un point de vue stricte de la galénique,  les  patchs  matriciels  peuvent  être  coupés  puisque  le  produit  est réparti uniformément. La prudence est néanmoins de rigueur, puisque toute modification de la structure d’un patch peut en modifier la cinétique.

?Comment administrer une dose inférieure lorsque le patch ne peut pas être coupé (patch réservoir) ?

Dans certains cas particuliers, il est possible de plier le patch en deux (en repliant un des côtés actifs sur le dessus)  et  de  le  fixer  ensuite  avec  un  pansement  adhésif  (ex:  Micropore®,  Opsite?...).  Ainsi  on  élude  le problème de perméabilité puisque seule une moitié du patch est en contact avec la peau. Le dosage exact n'est cependant pas garanti et la dose administrée peut varier d'une application à l'autre. En conséquence, cette  méthode  doit  être  réservée  aux  cas  où  les  alternatives  de  traitement  ont  été  épuisées  et  son emploi ne devrait pas se généraliser.

Amicalement

Dernière modification par prescripteur (24 février 2021 à  15:48)

Reputation de ce post
 
Okidoiki ~MG

S'il n'y a pas de solution, il n'y a pas de problème. Devise Shadok (et stoicienne)

Hors ligne

 

Nick Drake
Loquito
Mexico
1030
Inscrit le 02 Jan 2021
327 messages
L'amour fait mal certes mais n'est pas neurotoxique. Je préfère souffrir des mois (années) pour une relation qui a mal fini, que toute ma vie pour des prods qui ont fusillé mon système nerveux... Puis même quand ça finit mal, perso je garde de très bons souvenirs de mes relations passées.

Alors que la drogue, pour ma part, ne laisse aucun souvenir, ou des souvenirs un peu "malsains", pas forcément heureux roll

Intelligent dépressif > imbécile heureux, IMHO, mais chacun son truc ! Un imbécile qui ne s'en sort pas, qui ne comprend rien à sa vie, ne doit pas être bien heureux non plus...

Sinon pour les vraies drogues, je dirais clairement :

-MDMA/taz : des phases de déprime intenses, s'étalant sur plusieurs mois après des consos rapprochées... Egalement très dur de récupérer physiquement et mentalement après les grosses sessions.

-Coke : ça te flingue le moral, le nez, les finances, et au fil des consos tu deviens de plus en plus blasé. Et seule une nouvelle conso te permet de retrouver un semblant de joie/motivation. Un putain de cercle vicieux qui t'emmène plus bas que terre.

-Weed : alors moi ça m'a pas du tout réussi. J'ai fumé quelques années, à différentes intensités, et même en adoptant un rythme de 1 joint/jour, je gardais de (trop) nombreux effets secondaires : aucune motivation, brouillard mental, perte des capacités intellectuelles.

Dernière modification par Nick Drake (24 février 2021 à  19:16)


Hay music, hay flow

Hors ligne

 

V'alchimiste 
Nouveau Psycho
France
300
Inscrit le 08 Sep 2020
55 messages
Salut,
en 1 sans hésiter : l'oxygène (maudit soit il ce salopard sans lui on verrait rien de tout cela)
Sinon les benzos en tout genre, amnésies quadrisécables en vente à moindre coût dans toute bonne pharmacie digne de ce nom, que j'ai mangé pendant des années parfois par plaquettes entières dans le seul but de dormir et dont j'ai eu grand mal à me débarrasser. D'ailleurs de ces années je ne me souviens quasiment que du moment ou je bouffais mes petites pilules.

Hardcore jusqu'à la Mort

Maintenez le peuple dans l'ignorance et la peur, il vous réclamera ses propres chaines et vous livrera lui même ses défenseurs

Hors ligne

 

Anonyme Y
Banni
Suisse
1620
Inscrit le 07 Aug 2020
248 messages

V'alchimiste a écrit

Salut,
en 1 sans hésiter : l'oxygène (maudit soit il ce salopard sans lui on verrait rien de tout cela)
Sinon les benzos en tout genre, amnésies quadrisécables en vente à moindre coût dans toute bonne pharmacie digne de ce nom, que j'ai mangé pendant des années parfois par plaquettes entières dans le seul but de dormir et dont j'ai eu grand mal à me débarrasser. D'ailleurs de ces années je ne me souviens quasiment que du moment ou je bouffais mes petites pilules.

Pourquoi l'oxygène ?
Ca fait tellement du bien quand on prend une grande respiration et qu'on ferme les yeux pour se sentir vivant


"Une croyance peut certes vous réconforter. Par contre, seule l'expérience peut vous libérer." - Eckhart Tolle

Hors ligne

 

Adalana 
Nouveau Psycho
500
Inscrit le 06 Sep 2020
170 messages
Blogs
Salut.

Personnellement le numéro 1 sera toujours l'alcool (à l'excès qui induit aussi des poly cons, du grand n'importe quoi) qui me pousse (enfin c'est moi) à me mettre minable, du fait qui me rend pitoyable au possible. (Comas, blackout, mise en danger, agressivité et autres joyeusetés).

Et en numéro 2 MDMA à cause de périodes d'abus. (Et mélanges aussi).

"La vie est un torrent courant vers un abîme."

"Faire l'autruche c'est bien mais c'est tendre son cul"

Hors ligne

 

Anonyme Y
Banni
Suisse
1620
Inscrit le 07 Aug 2020
248 messages

Adalana a écrit

Salut.

Personnellement le numéro 1 sera toujours l'alcool (à l'excès qui induit aussi des poly cons, du grand n'importe quoi) qui me pousse (enfin c'est moi) à me mettre minable, du fait qui me rend pitoyable au possible. (Comas, blackout, mise en danger, agressivité et autres joyeusetés).

Et en numéro 2 MDMA à cause de périodes d'abus. (Et mélanges aussi).

Courage


"Une croyance peut certes vous réconforter. Par contre, seule l'expérience peut vous libérer." - Eckhart Tolle

Hors ligne

 

supermario64 
Psycho junior
3000
Inscrit le 19 Dec 2020
434 messages
Blogs
LSZ c'est la première substance qui me laisse sans voix, on peut dire d'une certaine manière qu'elle ma fait du mal, en tout cas ce n'est pas passais le meilleur trip de ma vie.

C'est décidément pas mon délire les trip glacial et limite dissociatif.

En revanche ça donne de l'énergie en veut en voilà, c'est un excellent stimulant !, je n'ai jamais fait autant de vélo qu'aujourd'hui, ça aura au moins servi à ça, à me maintenir en forme lol

Pour sonder l'enfer ou s'envoler angéliquement,
Il suffit de prendre une pincée de psychédélique

Hors ligne

 

Mister No 
Pussy time
5200
Inscrit le 04 Aug 2014
7786 messages
Il y a une vingtaine d'années, j'ai fumé une mutante, un variant.
J'ai ressenti les effets d'un cannabinoïde particulier, un alcaloïdes à chaîne butyle et j'ai morflé presque 4 heures.
Catatonie, tachycardie, sensation de mort imminente, puis perte d'équilibre, troubles moteurs, de la coordination, nausées,  troubles du langage quand j'ai pu me lever et parler.
Du home grown, bio produit par un pote ou plutôt une graine qui a poussé pasque jetée pendant un roulage de weed graineuse.
Une autre fois, du foin, des toutes petites tétouzes, beaucoup de feuilles et plein de graines malformées.
Pareil, même claque un peu moins intense et longue.
Cela a du m'arriver quelques fois encore, où l'alchimie de la weed nous dévastait et n'avait rien d'agréable.
Quand je lis les témoignages d'effets violents des cannabinoïdes de synthèse 'voulus" ou pas, j'éprouve de la compassion.

Just say no prohibition !

Hors ligne

 

Spacebiscuit 
Nouveau Psycho
France
600
Inscrit le 16 Feb 2020
70 messages
pour moi ça serait :
LSD : il m'a clairement cassé en deux mais rendu plus fort aussi, c'est du à mes excès avec évidemment. Suite à un énorme bad trip, il m'a vraiment montré une phase très sombre, et du temps où je consommais, j'étais dans un état mental vraiment différent de la normale, j'avais perdu tout ce qui me caractérisais ( ma bonne humeur, ma positivité, ma joie)  j'en ai un souvenir très glacial et triste, mais j'ai pas eu du mal à arrêter et à me rendre compte que c'étais pas un trèès bon produit pour moi. Je dirais que j'ai perdu une partie de moi pendant cette période, mais depuis que j'y touche plus, je la trouve et ça c'est génial, je me sens tellement mieux

Not necessarily stoned but
Beautiful

Hors ligne

 

Critical_Momo 
Nouveau membre
France
200
Inscrit le 21 Jun 2020
45 messages
Pour moi la MDMA quand je l'ai commencer, je ne connaissait pas son fonctionnement sur notre cerveaux et j'en ai pris tout les soirs pendant 1 mois, passer plusieurs jours sans dormir parfois 72H. Je me suis mis à avoir un mal de tête comme jamais. Comme de grosse décharge électrique et sa pendant plusieurs jours. J'ai vraiment crus que j'allais en crever et ai arrêter la MD pendant 3 ou 4 ans avant d'oser en reprendre. Et les fois ou j'en ai repris n'ont plus jamais été pareille.

Après y a la C que j'ai tellement aimé que j'y ai passer tout mes salaires pendant longtemps ! J'ai aujourd'hui appris à me raisonner mais c'est un pêcher mignon qui ma fait perdre beaucoup de choses ( argent, amies, familles ). Quand j'en prend je n'arrive pas a m'arrêter alors j'essaie de me fixé quelque règles qui ne tienne qu'a moi.

Voila pour moi. Prenez soin de vous.

C_M

Hors ligne

 


Répondre Remonter


Pour répondre à cette discussion, vous devez vous inscrire




    Psychoactif en Images
    Plus d'images psychoactives
    En ce moment sur PsychoACTIF  
     Psychoactif 
    Enquete : la communauté Psychoactif, qui sommes nous en 2021 ?
    31 mars 2021Annonce de Equipe de PsychoACTIF
     Appel à témoignage 
    Quel serait le kit d'injection adapté à vos pratiques ?
    Il y a 5jCommentaire de Gribouille78 (14 réponses)
     Appel à témoignage 
    Analyse de drogue et cannabis : qu'en attendez vous ?
    16 juillet 2021Commentaire de ephémère tox.stop (19 réponses)
     Appel à témoignage 
    Connaissez vous l'annuaire sur la réduction des risques ?
    26 juin 2021Commentaire de pierre (13 réponses)
     Forum UP ! 
    Comment cuisiner du Adb-butinaca?
    Il y a 21hDiscussion sans réponse depuis 12h
     Forum 
    Qui a des nouvelles d'Akaion ?
    Il y a moins d'1mnCommentaire de guygeorges dans [Au coin du comptoir.....]
    (4 réponses)
     Forum 
    Comment savoir si l’on est prédisposé à des troubles psychiatriques
    Il y a 2mn
    3
    Commentaire de anonyme1000 dans [LSD 25...]
    (15 réponses)
     Forum 
    Bromazepam 2 jours par semaine, quel risques ?
    Il y a 17mnCommentaire de Meumeuh dans [Médicaments psychotro...]
    (1 réponse)
     Forum 
    Expériences - Votre k-hole le plus fou
    Il y a 32mnCommentaire de guygeorges dans [Kétamine et PCP...]
    (1 réponse)
     Forum 
    Interaction & Mélange - Reprise du Tramadol + Valium
    Il y a 59mnNouvelle discussion de jlf dans [Tramadol...]
     Forum 
    Fumer - Recommandation
    Il y a 59mnCommentaire de Ivanovitch dans [DMT, changa et ayahua...]
    (3 réponses)
     Forum 
    Tails - Problème de connection Tor sur Tails
    Il y a 2hCommentaire de Meumeuh dans [Anonymat et sécurité...]
    (2 réponses)
     Forum 
    Differences entre dissociatif et psychédélique.
    Il y a 4h
    1
    Commentaire de Hemoropioid dans [Kétamine et PCP...]
    (3 réponses)
     Blog 
    Trimébutine + zopiclone
    Il y a 3hCommentaire de Azerbarit dans le blog de Pmt657
    (1 commentaires)
     Blog 
    PhotoACTIF
    Il y a 8h
    9
    Commentaire de Meumeuh dans le blog de Meumeuh
    (87 commentaires)
     Blog 
    [Video] Qu'est-ce que la drogue m'a apporté ?
    Il y a 9h
    1
    Commentaire de marvin rouge dans le blog de Ledayuum
    (7 commentaires)
     
      QuizzZ 
    La communauté Psychoactif : qui sommes nous en 2021
    Dernier quizzZ à 00:10
     PsychoWIKI 
    Arrêter la méthadone
     Topic epinglé 
    Neurchi de Psychoactif
     Nouveaux membres 
    Folavril, Zaiizen nous ont rejoint et se sont présentés les trois derniers jours.
    S'identifier

    Mot de passe oublié

    Morceaux choisis 

     Quel serait le kit d'injection adapté à vos pratiques ?
    par L'Apoticaire, le 15 Jul 2021
    Les stéribox sont pour moi (et beaucoup d'autres usagers qui sont passés à du matos plus adapté à l'IV de drogues que les stéri) carrément obsolète, certes c'est évidemment infiniement mieux que d'utiliser une cuillère à soupe sale avec de l'eau du robinet, de filtrer sa solution avec un...[Lire la suite]
     1 ère expérience 1cp-LSD
    par Cartooner, le 12 Jul 2021
    1 ère fois au 1cp lsd : 220 mcg en 2 drop Je suis chez ma copine il est 16h, je m’envoie 110mcg et elle 75 Les effets commencent à se faire ressentir rapidement pour moi, nous sommes en intérieur pour le moment. Soudainement une envie folle de manger du chocolat kinder x) J’en mange, je ne s...[Lire la suite]
     Help !
    par Meumeuh, le 13 Jul 2021
    Hello, Tu n'as jamais été sous TSO ? Je te donne mon point de vue. J'ai aussi consommer de l' héroïne pendant 6 / 7ans comme toi j'ai voulu arrêter avec un sevrage Cold Turkey et cela plusieurs fois. Et à chaque fois, ce fût un échec car que ce soit quelques jours/semaines/mois je suis...[Lire la suite]
    Tous les morceaux choisis
    Les derniers champis

    Merci beaucoup ! dans [forum] Differences entre dissociatif et psychédélique.
    (Il y a 4h)
    Merci c'est gentil, je fais ce choix en âme et conseil dans [commentaire de blog] [Video] Qu'est-ce que la drogue m'a apporté ?
    (Il y a 6h)
    Merci et vive le point P !lol dans [forum] Plaisir prostatique et drogues.
    (Il y a 10h)
    Ça évolue enfin ses box youpi ;) dans [forum] Quel serait le kit d'injection adapté à vos pratiques ?
    (Il y a 10h)

    Pied de page des forums