tension puis etourdissement apres avoir fumé du cannabis / PsychoACTIF

tension puis etourdissement apres avoir fumé du cannabis

Publié par ,
16326 vues, 17 réponses
puffpuff 
Nouveau membre
000
Inscrit le 29 Mar 2015
20 messages
Salut,

j'ai un problème avec le cannabis dès que je fume je me sens étourdis au début puis je commence a me tendre peu a peu surtout mentalement comme si j'étais très pressé pour quelque chose mais pour tout ce qui passe autour de moi la pression monte je la sens comme d'hab impossible de calmer ce flux incessant jme retrouve encore et encore avec ce stress, les choses vont trop vite (dans ma tête en tout cas, les pensées vont si vites que j'ai meme pas conscience de l etat dans le quel je suis), jme sens totalement dépassé, et quand ca arrive au sommet je me retrouve avec une très forte tension au niveau du front, hyper tendu pas moyen de se relaxé, de se laisser aller sans réfléchir, dêtre juste la tout simplement je précise que pour parler avec quelqun je peux pas car je suis perdues dans mes boucles de pensées enfaite quand les gens parles je suis pas du tout les conversations (ils pensent que j'en ai rien a foutre) pcq justement ma tête est sur 100 champs de bataille en meme temps je dois faire un effort enorme niveau concentration pour ne pas trop me perdre dans mes lymbes..

quand je vois les autres qui fument et qui s envolent et moi au contraire je m enfonce dans ma tension ca me rend dingue..

je suis très anxieux de base et maigre 1m81 pour 62k pk ? selon moi
mon cerveau consomme tout et n'a pas le choix de laisser le corps au strict minimum et encore.. du coup ma conclusion c'est que je pense trop, trop vite, mais pas consciemment, pourtant c pas l'air que je donne on dit souvent que je suis caaaalme et, je le sens moi aussi quand j'arrive a être calme tout en fumant je sens que dans ma tête ca y va mais ma conscience n'arrive pas a suivre le rythme, et du coup j'angoisse systématiquement.


paradoxalement quand j arrive a plus ou moin etre calme je vois les choses totalement différement comme si je venais de naître..

si ya du monde dans mon cas je serais ravis de vous lire, si vous avez des astuce pour être calme aussi je prend je pratique deja de la "pseudo meditation mais sans succès car la concentration j'ai oublié ce que cetait.." je fais un enorme travaille psychologique pour "relativiser" et j'essaie aussi de sentir toute les tensions dans mon corps et les relaché  et prendre conscience de comment je fonctionne la respiration aussi abdominal et d autre choses sans grand succès sauf la musique.


j'ai deja eu une periode cannabis il ya 2 ans j'ai fumé pandant 6mois regulierement plusieur fois dans la semaine je me sentais  angoissé au début  mais après 10-15min ca passait et je pouvait continuer a fumer sans crainte plus je fumais plus j etais bien là  c'est plus la meme chose je comprend pas, je suis sous antidépresseurs depuis 1mois et j'ai recommencer a fumer depuis 1 mois aussi je sais pas si il y  a une interaction qui peut faire que ca degenere

c'écris nimporte comment mais fallait que ca sorte, j en parlerais amon psy aussi mais peut etre qu'il y a du monde qui vit ou a vécu ce genre de malaise, voilà  une bonne soirée psychoss

Hors ligne

 

Recklinghausen 
Adhérent PsychoACTIF
France
000
Inscrit le 09 Mar 2015
6185 messages
Salut puffpuff,

Tu décris bien ( enfin, je trouve ) les effets du cannabis.. Dont le trip s'enfonce inlassablement dans le bad sad

Souvent, l'effet du cannabis va dépendre dans l'état ou tu te trouves... Et accentuer cet état ! ( si t'es anxieux à  la base, ça risque très certainement d'amplifier cette angoisse de mal être ).

Euh, c'est pas parce que les gens te trouvent posé en société que ton cerveau n'est pas en " ébullition " wink  Et tu sembles décrire une tolérance très faible à  cette substance... Ce qui pourrait expliquer également tes mal-être ( en gros, tu surdoses systématiquement et l'effet n'est plus le même que si la dose était en adéquation avec ton cerveau ).

Mais... Tes potes ne t'aident pas à  réaxer ton trip ? Ou n'y arrive pas ?

Ne le prends pas mal, mais... Pourquoi consommes tu un produit qui ne te met pas bien ?

Et fait gaffe avec les interactions médicamenteuses sur la sérotonine car il me semble que le cannabis joue sur le 5-HT... Tout comme les antidépresseurs !!!
C'est quel médoc que tu prends ?

Pis j'aurai une petite question : Tu consommes du soir au matin et du matin au soir ? Ou ta conso est plus modérée ?
J'imagine que tu veux te déconnecter pour oublier ? Ou ma psychologie de bas étage est au niveau des pâquerettes  ?

Prends soin de toi et n'hésites pas à  parler de ta consommation de produits à  ton médecin...

@ +

Reckling.

L'amour d'une famille, le centre autour duquel tout gravite et tout brille.

Hors ligne

 

puffpuff 
Nouveau membre
000
Inscrit le 29 Mar 2015
20 messages
je fume pcq depuis mon enfance je me comprend pas et tout ce qui m entoure c'est la seul chose qui ait réussi a me faire sortir de mon délire et j'ai une confiance absolue en sa médecine puisque elle ma  aidé a sortir de ma confusion et ca m a si profondément marqué que c'est la seul chose qui me garde en vie. lol

je fume pour justement me détendre mais je dois avoir une tolérance de merde j'ai deja essayé de fumer progressivement je me retrouve juste pas tout de suite dans cet etat, en pensant aussi que a petite dose je pourrais gérer plus facilement mais je "retarde" simplement. mais c clair que c la meilleur methode jusqua maintenant pour gérer ce soucis

Ben mes potes meme si ils sont cool ce ne sont pas des psys et meme si ya une confiance total en eux c est certainement pas ca qui m'aide au contraire je degage de mauvaises ondes et pour certains qui ont des soucis d anxiété ben ca les infectes.. 

pour l'interaction je suis sous escitalopram j'en ai pris 1 mois le temps que ca fasse effet (appart dérégler le processus chimique du cerveau pendant plusieurs année voir irréversiblement ca ne me fait rien d autre) mais la j'arrete ca et je lui en ai parlé de ma conso et ce que sa apporte pour moi j'ai meme demander une médication au cannabis haha mais voila cannabis et psychiatrie ca va pas ensemble..

ca dépend je fume souvent le matin des que je me reveille pour maintenir cet etat de nonchalance du matin et le soir parfois avant d aller dormir, j'ai répondu a la question plus haut mais je fume pas pour masquer mes angoisse ah non c completement con de faire ca, enfaite je suis beaucoup plus conscient  de ma facon de penser,de mes actes et de etat mental quand je suis défoncer et ca me permet de mieux trouver la faille, je les affronte plutot histoire que ca soit reglé pour de bon mais j'ai du travaille :p

Dernière modification par puffpuff (28 avril 2015 à  21:02)

Hors ligne

 

Recklinghausen 
Adhérent PsychoACTIF
France
000
Inscrit le 09 Mar 2015
6185 messages
Perso, ça a été plutôt le contraire...  Le cannabis m'a apporté son panel d'effets pervers... Et à  apparemment favoriser mon passage à  l'état de psychotique à  tendance schizophrène ( je te rassure, c'est pas moi qui ai inventé ce terme barbare qui veut rien dire... Faut en discuter avec des gens en blanc wink  ).

Après, ç'est pas ça qui m'a motivé pour arrêter le canna ( euh, plutôt le remplacer par des Noids ).

Pour ce qui est de ta tolérance, effectivement, elle parait très faible... La solution ne serait pas de ne pas redrop ?  Du coup, au lieu de retarder le mal, ben tu risques de passer à  côté smile

On s'est mal compris pour tes potes... Quand je dis réaxer le trip, c'est pas jouer les psy à  3 balles ( ça risquerait même d'amplifier le bad ) !
Mais à  force de discussion, ton esprit va se poser et l'angoisse a de nombreuses chances de disparaitre. Et non, tu ne dégages PAS de mauvaises ondes ! Par contre, le côté empathogène de certains de tes potes semblent se libérer... Et ils arrivent à  ressentir ton mal ! Rien à  voir avec toi en fait wink

Ton antidépresseur est un IRSR ( ça joue sur la sérotonine ). T'es à  10 ou 20 mg ?
T'as bien fait d'en parler à  ton prescripteur car le canna joue également sur la séroto... Et le syndrome est quelque peu dangereux pour la santé !

Stopper au bout d'un mois ? Ca parait juste, c'est pas une benzo ! Le traitement dure normalement minimum 6 mois et s'accompagne d'une psychothérapie ! Maintenant, tu es libre de tes choix.

Et le canna en médicament... Le Sativex ne sera prescrit que pour les personnes atteintes de sclérose en plaque ! Et je ne te souhaite pas qu'on t'en prescrive ( Une copine en a en prescription depuis fin janvier, ça calme ses douleurs aux jambes mais... Pas autant que la plante ).

Et gaffe car je fume du matin au soir ( perso, je suis passé aux Noids, que je ne te conseille absolument pas car très anxiogène sur la montée avec bodyload bien prononcé ) et ça a jamais arranger mon état mental... Au contraire !

J'espère que tu arriveras à  trouver ton équilibre.

Gaffe à  toi et @ +


Reckling.

L'amour d'une famille, le centre autour duquel tout gravite et tout brille.

Hors ligne

 

turlubudu 
Psycho militant
000
Inscrit le 06 Jun 2014
106 messages
Salut Puffpuff!

Je pense que tu me connais un peu vu qu'on avait échanger sur ton autre topic, du coup j'éviterais de radoté ici! Je me permet de faire irruption dans ton post vu que je m'étais retrouvé dans ce que tu vivais vis à  vis du cannabis et du reste.

Pour le poids c'est normal et tu as compris par toi même, un fort stress ou une forte anxiété suffisent à  "bloqué" la prise de poids, une histoire de calories qui brûlent si je me souviens bien.
Quand j'étais dans cette période bédo et autres, mon poids était de 56/58kg pour 1m78, c'était il y à  3/4 ans, maintenant je pèse 65kg pile poil, autant te dire que je suis content d'être rentré dans la moyenne (et gagné un peu de masse musculaire!). À partir du moment ou tu arrêteras de fumé et/ou tu seras moins anxieux alors ton poids va augmenté (attention si t'arrêtes la fume car on à  tendance à  se tourne vers la bouffe, et pas la bonne, plutôt la junks!).

Tu vois un psy d'après tes dires, est-ce un psychologue? psychiatre? psychothérapeute?

Sinon il y à  un paragraphe qui m'interpelle particulièrement:

ca dépend je fume souvent le matin des que je me reveille pour maintenir cet etat de nonchalance du matin et le soir parfois avant d aller dormir, j'ai répondu a la question plus haut mais je fume pas pour masquer mes angoisse ah non c completement con de faire ca, enfaite je suis beaucoup plus conscient  de ma facon de penser,de mes actes et de etat mental quand je suis défoncer et ca me permet de mieux trouver la faille, je les affronte plutot histoire que ca soit reglé pour de bon mais j'ai du travaille :p

Si j'ai bien compris t'aimes bien fumé le matin et le soir afin de resté dans le même trip et ainsi éviter la défonce "inconfortable" qui ressemble limite toujours à  ton premier join? Et tu en profites pour réfléchir sur tes actes car les effets du bédo te font prendre un recul différent, voir une vision différente?


Adepte du libre.

Hors ligne

 

puffpuff 
Nouveau membre
000
Inscrit le 29 Mar 2015
20 messages
son panel d'effet pervers ? si ce n'est pas trop indiscret je peux te demander comment tu te sentais avant et après la prise et pourquoi est ce que tu consommais le canna ?

oui jvais être raisonnable j'irais doucement et j'essayerais de ne pas redrop trop vite, après pour les potes non les discussions ne m'aide pas a redescendre seulement si ya de l'alcool ca calme la matrice et aussi la musique mais je ne peux pas me couper socialement et écouter la musique et pour le coté empathogène je n'ai pas l'impression que ce soit ca je suis aussi trop empathique je peux ressnetir le mal des autres c'est un défaut aussi.. mais de là  a devenir aussi angoissé que moi c'est plus de l'empathie c'est ce que je pense après t as peut être raison je vais me renseigner la dessus.

10mg j'ai eu des bzd en reserve, pas assez haha

non je comptais pas me soigné (me connaitre mieux?)aux drogue durs enfin les noids j'y connais pas grand chose rien que le nom quoi cannabi..de synthese non merci jle sens deja pas :p

pour la prescription medical j'esperais trouver un compromis pour avoir uniquement le CBD enfin pas le psychotrope le thérapeutique quoi, mais la pharmacopée c'est bien bien établie pour qu'il ne sache quedal sur les bien faits (divine?) de cette plante



salut turlubudu, oui je m en rappel ben enfaite c'est pas le cannabis en soit le problème (la manière plutot) mais c'est surtout que je vis dans une anxiété tellement forte que j'ai plus conscience que suis trop angoissé ma tête c'est habitué depuis mon enfance a vivre dans cet etat d'alerte trop forte, là  est le soucis je dois me reprogrammer entièrement et reformater un cerveau c'est une autre paire de manche xD pas si difficle mais ca demande du temps et le temps n'attend personne..

Oui comme ca me rend beaucoup plus conscient de mon etat d 'esprit je peux mieux me cerner et a partir de la quand j'arrive etre en harmonie avec moi même (sans angoisse sans stress sans tension nul part) que je respire la tranquilité, le zen et la foie en moi là  j'ai une vision toute autre du monde.

c'est un psychiatre

Hors ligne

 

turlubudu 
Psycho militant
000
Inscrit le 06 Jun 2014
106 messages
Tu as répondu à  ce que j'allais te dire par la suite, tu reviendrais pas du futur toi par hasard? wink

J'avais deviné l'effet que sa te procuré puisque j'ai exactement le même soucis avec les perturbateurs comme le lsd, canna ou les psilos (par contre 2cb et keta y'a aucun soucis). Je l'ai ressentis comme en étant victime pendant très longtemps, et maintenant sa va beaucoup mieux.

C'est cool parce que t'as conscience que le problème vient de ton toi intérieur de façon profonde, le canna et les effets que sa te procure c'est uniquement la forme. Sache qu'être fort empathique c'est une grande qualité, sa prouve entre autre une grande sensibilité qui te définit qui tu es réellement. Est-ce que je me trompe si je pense que tu as un côté altruiste?

J'aime bien aussi le fait que tu te rends compte qu'il faut que tu te reprogrammes parce que tu sous entend que c'est un mauvais réglage qui est apparu à  un moment donné et qui à  donc causé ces "dysfonctionnement", terme utilisé juste pour continué dans la métaphore. Tu me sembles être constamment en questions sur le monde qui t'entoure et parfois sur toi même non?

Ok pour le psychiatre, quand tu le vois est-ce que c'est genre 5min en mode "sa va? ok, tiens on passe à  20mg, à  la prochaine!" ou bien il parle avec toi le temps de 30min/1h sur les différents trucs que t'as pu vivre depuis la dernière fois, bon comme mauvais?

Adepte du libre.

Hors ligne

 

puffpuff 
Nouveau membre
000
Inscrit le 29 Mar 2015
20 messages
J'ai jamais touché aux autres drogues sauf md et la cc ahh la vache j'adore ca c'est la drogue parfaite pour moi (md).

altruiste, je l'étais énormément petit jusqu'au début de l'age adulte c'était d'instantané on me le disais aussi très très très souvent que j'étais trop gentil mais ca s'est perdue peu a peu avec mon vécu, dans ce monde être gentil ca na pas sa place,  je reste pas indifférent a certaine chose quand même et oui je réfléchis tout le temps en perpétuel questionnement/incompréhension  et pour le psy oui on parle de tout et rien évidemment on ma proposé une médication dès le premier jour que j'ai refusé, puis après avoir été 2-3 fois chez elle j'en avais plein le cul de mon etat et j'ai craqué meme si je savais qu'il fallait pas touché a cette connerie..

Hors ligne

 

turlubudu 
Psycho militant
000
Inscrit le 06 Jun 2014
106 messages
Je te rejoins pour le mdma, des le début j'ai eu un coup de coeur pour ce produit, un coup de coeur plus fort que le lsd malgrès que les 2 m'ont (trop?) perturbé pendant un long et douloureux moment.

Ok, bah anfaite j'allais te dire que c'est très important d'avoir un échange avec un professionnel qui sait ce qu'il fait, le psychiatrique j'ai laissé tombé depuis longtemps, sa m'à  gavé de me faire prescrire ordonnance sur ordonnance après 5 min de parlotte par un psychiatre qui me connaissait même pas et ne prenait pas la peine de faire le boulot, le soucis c'est que des psychologue et des psychiatre comme sa j'en ai vu une dizaine depuis l'enfance. Apparement toi t'as la chance d'avoir une psychiatre qui fait sont boulot. D'après tes dires j'avais l'idée en tête que ton anxiété était dû à  un certain manque de confiance en soit pouvant venir d'une peine passé tellement douloureuse que tu t'en souviens pas alors qu'elle est la en toi. Moi sa à  était le cas et mes souvenirs sont revenus à  force de travail personnel.

Finalement j'ai eu la chance de tombé sur un très bon psychothérapeute, je te conseil d'ailleurs si tu as les moyens suffisant par contre car sa coûte cher et ce n'est pas remboursé... il y en à  gratuitement mais la encore je ne sais pas ce que sa donne, sa dépend vraiment de la personne et de la méthode qu'il utilise mais qui ne tente rien n'a rien!

Bref j'te parlais de tout sa car vivant exactement les mêmes soucis avec le canna (et le lsd qui à  aggravé la chose, tu comprends le lien avec ton autre post) j'ai réussi à  me sortir de cette "handicape" (car oui, pensé comme sa c'est fort handicapant) à  partir du moment ou j'ai retrouvé une confiance en moi après avoir affronté mes propres démons en solitaire, l'année dernière j'ai encore tenté le suicide tellement mon reflet m'a dégoûté pour te dire, j'me suis réveillé 24h plus tard dans une baignoire dans un lieu abandonné la tête en schmilblik après avoir tenté une od à  coup de sken tout seul dans mon coin... un grand moment de folie qui aura eu des conséquences pendant de très longues semaines.

Faire preuve d'humilité et s'accepté sois même est un travail éprouvant, tu comprendras par toi même. Je te conseil aussi d'arrêté de fumé en contexte social, sa évitera de renforcé des pensées "négatives", je ne te dirais pas de pas le faire non plus mais fais attention. Par contre sa m'arrive à  l'occas de fumé 1g durant un week end mais uniquement en solo et dans un but introspective, de méditation, prendre du recul sur certains évènement donc oui il y à  un intérêt à  continué la fume mais il faut gardé un contrôle dessus.

Etant jeune je ne peux pas t'affirmé que c'est une méthode miracle à  vie, cependant jusque la c'est le cas et nos expériences à  chacun se ressemblent vraiment. Plusieurs médecins ont était d'accord pour me dire que le fait de ne pouvoir s'empêché de fumé dans le but de voir les choses différent fait partie intégrante de l'addiction psychologique, aimé se sentir quelqu'un d'autre que qui l'on est réellement...

Adepte du libre.

Hors ligne

 

puffpuff 
Nouveau membre
000
Inscrit le 29 Mar 2015
20 messages
enfaite j'ai aucun souvenirs de mon enfance quelque vagues souvenirs mais seulement a partir de 7 ans ca reste encore floue et on m a deja dit que ne pas se souvenir de son enfance etait du a de mauvais souvenir et/ou que je n'étais pas réellement conscient de l'instant meme (ce qui se rapporte a ce que j'ai dit plus haut avec la conscience etc..) et que le cerveau effacait le negatifs mais oui ya deja un lien avec mon enfance ca c'est clair et le manque de confiance en est le résultat, et non une cause, non pcq après quelque verre d'alcool je découvre mon potentiel réel xD j'ai plusieurs personnalité en fonction des drogues que je m injecte ah oui voila ce sera un peu HS mais quand je me met une bonne mine a l'alcool le lendemain je me sens mieux mais juste trop bien quoi ca calme nette ma tete du coup jme sens bien ancré avec les gens et ce qui m entoure et la encore je découvre une facette de moi que je ne soupsconne meme pas (oui c'est bizarre je me sens mieux APRES une cuite je suis pas nette big_smile)

pour la psychiatre elle donne l'impression mais meme le premier jour elle ma demandé si je voulais la médication donc bon 1h de parlotte ne suffise pas du tout ne serait-ce que pour au moins se rapprocher du problème après je ne m'attend pas au remede miracle non plus c'est plutot complexe l'esprit mais quand on aime ce qu'on fait on.. prescrit ! :p

J'ai un ami qui a fait aussi une tentative de suicide et l'autre qui a bien frolé la mort et depuis qu'ils ont vecu ca ils ont RADICALEMENT changé ce ne sont plus les même personnes je veux dire par là  qu'ils sont d'une certaine facon purifié , ils vivent avec une telle humilité maintenant on pourrait croire que se sont des "guides" de sagesse donc je me pose la question comment tu te sens après avoir fait une tentative est ce que ca a eu un impact sur le long terme ? tu as compris certaines choses ? ne réponds pas si tu ne le souhaites pas j'abuse completement..


concernant la fume en milieu social le plus souvent c'est en boite et je m'assure de boire de l'alcool avant pour me détendre ce qui laisse la piste bien propre pour le décollage qui se passe 9/10 sans perturbations mais évidemment set&setting que je respecte scrupuleusement pour pas aller a contre vent, mais sinon je fume aussi avec les potes de temps en temps pour essayé de vaincre cette angoisse et ne pas me renfermer (trop tard tu la deja fait connard) oui c vrai fallait pas.

tu as l'air de connaître le milieu introspectif peut être que ca te parleras mais ca c'est mon expérience a moi j'ai essayé la respiration équilibrante (respirer par une narine expiré par l'autre) ce concentrer la dessus j'ai eu une sorte de libération au niveau du front (effet physique hein) après ca j'ai vécu comme un D I E U big_smile j'avais plus d'angoisse je vivais sans émotion fonctionnait par pure rationalisme j'avais l'impression dêtre einstein et j'ai vécu une sorte de décallage avec les gens j'étais en avance par rapport aux autres je trouvais tout le monde un peu con et cette sensation de lire dans leurs pensée et penétré leur ame d'un regard c'etait magique,  je me sentais vivre a 200% l'instant présent (je dis bcp sensation mais c'est réel pas juste dans la tête) enfin ca c'est un stade de la conscience que très peu connaissent, c'est un peu délire dis comme ca mais c'est une expérience qui chamboule ta vie enfin bref pour m'ouvrir un peu a toi comme tu las fait.

merci pour cette info très utile j'irais voir pour un psychothérapeute, parcontre concernant l'addiction psychologique, c'est pas dans ce sens que je fume pas pour me sentir qqun d'autre mais jsutement pour me sentir moi, mieux. le cannabis dévoile ton ame c'est tout que je peux te répondre xD

Dernière modification par puffpuff (29 avril 2015 à  21:28)

Hors ligne

 

turlubudu 
Psycho militant
000
Inscrit le 06 Jun 2014
106 messages
Je me doutais un peu de sa sans savoir si on allait en parlé, j'ai très peu de souvenirs de mon enfance également, principalement des flashbacks, ou bien lorsque je revois des photos, ou que quelqu'un en parle, mais de la à  m'en souvenir moi même comme sa c'est autre chose...

Le fait que tu veuilles te sentir toi à  travers le cannabis c'est justement le fait de se sentir autre que toi même d'une certaine façon, il faut savoir l'admettre même si sa paraît absurde quand tu le vis! A force de fumé trop le join on en oublie qu'il induit un état de conscience modifié, depuis que j'ai arrêté de fumé quotidienement ma grosse dizaine de pilons, à  chaque spliff je me rends compte qu'au final quand t'es plus ou moins redevenu "clean" et que la tolérance est redescendu anfaite tu te prends une sacré claque psychologique...

Comme toi j'aime l'alcool en société car il me redonne confiance en moi, le problème est que j'ai toujours eu tendance à  en abusé, couplé à  d'autres produits, et en plus d'être con, j'étais misérable.

Hahaha donc mes opinions envers la psychiatrie sont pas uniquement personnel, c'est un milieu dont je me suis coupé car il m'a fait plus de mal que de bien, et de plus sa n'est pas de la médecine. Tu vas voir un psychiatre, et il te prescrit illicto presto une ordonnance, tu peux lui faire gobé ce que tu veux, il en à  rien à  faire de ton problème réel... Finalement, de mon avis perso, les médicaments genre neuroleptique et bzd sont un bon moyen de faire impasse en masquant un problème mais seulement si c'est temporaire, le vrai problème se règle à  la source, dans notre cerveau et à  travers les émotions.

Héhé oui je comprends ton délire, j'ai eu le même ressentis sauf que maintenant j'ai décider de penser d'égal à  égal envers les gens. Mon explication vient du fait qu'étant de nature plus sensible que la plupart des gens on à  tendance à  faire attention à  des choses auxquels ils ne font pas, du genre te claqué le nombre exact de carreau qu'il y à  sur le sol d'une salle polyvalente en primaire... et jme sentais honteux d'y pensé directement mais c'était plus fort que moi. J'ai réussi à  canalysé cette sensibilité dans la musique, la peinture et d'autres moyens d'expression nottament, et je suis plutôt content du résultat, du moins pour la peinture; quiconque regarde mes toiles verra de l'abstrait, mais si quelqu'un qui connait mon vécu la regarde alors il reconnaîtra mes émotions, d'ailleurs as-tu une activité du genre? Je te conseil vivement si ce n'est pas le cas smile

Franchement quand j'étais ado j'en avais rien à  foutre de la méditation, introspection et autres, c'était des domaines qui m'intéréssé pas. J'ai commencé à  partir en croisade de réponses pérpetuelles je pense vers mes 16/17 ans, puis peu après découverte du lsd qui lui m'a laissé plus de questions que de réponses... 3 ans après je découvre la psychothérapie analytique et la je commence vraiment à  m'y intéressé, ensuite je revois des gens d'avant, je fais des rencontres, et avec certaines de ces personnes je remarque un intérêt commun pour ce genre de questions, parfois sa mène à  rien et tu refais le monde de façon idéaliste pendant des heures, et puis parfois sa mène à  une vrai réflexion. Sa a prit une autre dimension à  partir du moment où j'ai commencé à  percevoir le lsd et les psilos comme des outils pour l'introspection et j'ai experimenté moi même, en parallèle j'ai travaillé sur mes premiers bad trips qui sont survenu dû à  un blocage que j'ai fait suite à  une surcharge de psilos, en plus de sa j'arrête les neuroleptique sans l'avis de mon dernier psychiatre... et la le lsd prend un tout autre sens, j'ai eu l'impression de le redécouvrir à  100% la où avant je ne connaissais que 30% à  cause des anti psychotique. Je pense que mon erreur à  était de me rebutté à  l'acid comme je le faisais avant, il me procurait plus le même effet je continué de bouffé les cartons par 2, 3, 4 avec de la md par derrière et beaucoup d'alcool et de bédos... j'aurais du recommencé un nouveau rythme.

C'est d'ailleurs la raison pour laquelle je te mettais en garde avec le lsd dans ton autre post, j'avais senti ton vécu et ta personnalité par tes dires, et c'est un produit tellement psychologique (comme les psilos et autres) qu'il faut vraiment faire attention avec, t'as vite fait de vivre dans un paradis artificiel, une réalité alteré et complètement fausse. Les dernières fois que j'ai gobé du lsd c'est tout récemment il y à  1 mois, chez moi et j'ai kiffé mais honnêtement j'ai pas kiffé comme avant, j'ai ressentis aucun effet négatif mais plus le fait que je pouvais plus rien avoir de plus que ce que je n'ai déja avec ce produit, une perte d'intérêt je pense. Entre deux sa fait un bout de temps que je m'en suis servi comme outil d'introspection, de même avec les psilos, sa à  vraiment bien marché pour ma part mais encore la c'est un chemin dangereux, je savais les risques que je prenais et mon raisonnement à  était simple: au point où j'en suis sa me rendra pas plus malade que je ne le suis déja...

Tu vois, cette sensation d'être comme un DIEU, j'ai justement appris à  la ressentir via l'introspection, le professionnel que je voyais, plutôt une sorte de guide spirituel, me disait m'apprendre à  ressentir le même plaisir que les drogues peuvent m'offrir... j'y ai pas cru longtemps, mais j'ai continué le travail que j'éffectué sur moi, avec parfois des rechûtes sévères, et finalement je me suis rendu compte comme par magie que ce ressenti je l'avais de façon régulière alors que j'étais en période de sevrage... sérieusement maintenant j'arrive à  dire non aux produits, alors qu'avant c'était oui oui oui, tout ce qui peut se prendre je le prends, et en 8h j'avais les narines pleine au point qu'à  chaque sniff dans le vent j'avais une dose de poudre caché par ci par la qui remonte illico dans la narine... en plus du gramme minimum de md que j'avais l'habitude de me gobé dans la nuit, et les 4,5,6 ou 7 bières que je m'enfilais pendant tout ce temps...

L'année dernière j'ai aussi découvert les effets des produits sans alcool, ou très peu genre 1 où 2 bières maximum pendant l'apéro, en 6 ans de conso sa m'a bouleversé... maintenant je kiff avec un minimum smile

Être en recherche de vérité sur sois même c'est un chemin long et périlleux, je pense que pour toi sa devrait être plus facile car tu n'as pas eu le malheur d'empiré la chose avec une polyconsommation abusive de produit... en recherche d'identité depuis l'enfance je suis passé à  une perte d'identité totale, j'étais perdu...

J'aime beaucoup ta façon de parlé car tu as encore les pieds sur terre justement, j'espère que le récit de mon expérience t'aideras à  faire de bon choix en préconisant la rdr et la prévention. Quand j'ai commencé les produits j'allais dans des soirées, festivals et teufs loin de chez moi et où la moitié des gens voir les 8/10e sont neerlandais, avec des produits pas cher et de très bonne qualité... Y'a un seul mec à  qui j'ai acheter des ecsta qui m'avait dit de faire gaffe et de les gobé par moitié, sinon jamais on m'a mis en garde... et j'ai trouvé sa normal de me butté le cerveau à  la roulette russe en gobant 5 ou 6 xtc dans la nuit avec de l'alcool et puis petit à  petit d'autres produits... au final je me défoncé pas, je m'intoxiqué, et j'aimais sa! Ce qui à  commencé à  me faire voir la réalité en face c'est d'avoir commencé à  faire des soirées en groupe d'amis et non plus en solitaire, et à  travers les dires des potes j'me suis pris un méchant reflet dans la gueule.

Toi tu as à  la chance d'avoir assez de conscience responsable pour venir ici afin de te renseigné avant, c'est un point important l'éducation, et mon cas est loin d'être isolé, grâce à  la répression des tas d'usagers découvrent le produit tel qu'il est sans en connaître les vrai dangers, et les mauvaises habitude commencent vite...
Reputation de ce post
 
Beaucoup de générosité dans ce post. Plaisir
 
Oui c mon sensei mtn :) puffpuff

Adepte du libre.

Hors ligne

 

puffpuff 
Nouveau membre
000
Inscrit le 29 Mar 2015
20 messages
Ce n est pas que je veille pas l admettre je vais tà« le dire d une autre manière, depuis que je suis petit mes émotions mon gâché la vie etant hyper émotif je vivais par l émotion mais j en avais pas réellement conscience à  partir de là  tout raisonnement est faussée puisque conditionné par l émotion (j ai canalysé ca dans l amour d une personne a mes 15ans première amour, premiere dépression amoureuse,  )et je ne comprenais rien au monde autour de moi car eux vivaient par logique j ai compris ca seulement à  partir de 16/17 ans ( âge aussi ou j ai commencer mon pèlerinage de ma vrai personne) mais depuis tout petit aussi je comprenais que quelque chose clochais et puis gentillment j ai commencé a me réveiller et me dire que l emotion puisque tu ne la contrôle pas tu vas fonctionner comme une machine enfin pour tà« dire que j ai refouler bcp de chose depuis mon enfance j ai bridé ma personne mon âme et en fumant j arrive à  la faire ressortir et mieux comprendre comment je fonctionnais donc D une certaine façon je me libère de mon enchaînement mental et je retrouve mon état naturel la oui on peut plus ou moins dire que je suis quelqu'un d autre mais ce que je voulais dire aussi c pas juste le temps de La Défonce comme pour toi je fume pas pour etre niquer d'la tete c est et ca a tjrs été dans un but introspectif comme pour chaque drogues avec le canna même apres etre redescendu j ai pas de claque psychologique enfin je ne fume pas autant pour commencer haha mais disons que c est une douce caresse  psychologique qui me reconstruit, pour l anecdote avec Dieu.. J ai pas reellement choisis d etre comme ca c était naturel de me sentir comme je l ai dit j avais pas la haine contre quique se soit( j'me sentais supérieur c vrai mais c était pas ma faute..) , pour l histoire des carreau ca m arrivait tout le temps ce qui m'a valu d etre jmenfoutiste pour mes profs a force d etre dans mes "trucs" hahaha.  Et non je ne fait aucune activité artistique mais j ai un gros penchant pour ca en plus, La musique entre autre, j'me sens Mozart dans l âme et Mickaà«l Jackson pour la dance ( du temps ou je breakais). oui le rdr ben tu en est à  un stade bcp trop avancé tu a déjà  fait ta carrière dans la poly consommation et tu en ai ressorti malgres tout le mal d apres tà«s dires, avec une conscience plus évolué et ca c beau smile alors que moi j ai même pas reellement commencé la WEED haha du coup tu m'a refroidis total pour le lsd donc oui tà«s posts font effets ' j écris avec la tablette pas pu espacer les paragraphes trop chiant

Hors ligne

 

turlubudu 
Psycho militant
000
Inscrit le 06 Jun 2014
106 messages
Héhé, tu vas trouvé sa marrant mais au fil de tes messages j'me rends compte que t'as suivis le bon chemin directement, je comprends mieux et j'ai cru que t'en était "aux premières étapes" alors qu'anfaite t'en est déja bien plus haut.

Je savais le problème de mes émotions depuis gosse également, mais à  contrario de toi je l'ai vraiment crus en début de vingtaine, et entre savoir et croire il y à  un large fossé... ta déception amoureuse me surprend même pas, j'finis par croire qu'on à  suivit le même chemin sinueux mais de façon différente, toi t'étais à  pied, alors que moi j'étais sur un grand-bi lol

Oui je vois très bien, toujours la tête dans les nuages, encore maintenant sa m'arrive souvent... j'ai eu conscience que si j'avais plus vécu d'après le long terme j'aurais pu être capable de choses fantastiques autre jour, mais un trop plein d'émotions à  fait que ma vie est passé à  courte terme, de manière plus speed, toujours plus speed. Maintenant c'est tout le contraire, et ce sentiment que sa fait jaillir en soit est juste jouisif.

Tout sa, c'est la preuve d'une grande sensibilité, savoir la canalisé dans une création, que ce soit une entreprise ou un autre projet peut allé très loin et mené à  de grandes et fabuleuses choses. Pour ma part je fais toujours mûrir les idées de ce qui me tient à  coeur, pendant des jours, des semaines, des mois, et des années... une fois que j'estime avoir trouvé la bonne direction et avoir trifouillé l'idée dans tout les sens alors je commence à  la concrétiser, et j'en ai eu tellement des idées comme sa que j'ai le sentiment d'en avoir concrétiser avec passion genre 1/10e uniquement, et sa représente le 1/10e que j'ai gardé et est présent autour de moi encore maintenant, celui que quand je le regarde il représente une période, dont je suis fier et qui reflète ma personnalité de ce moment la.

Loin de moi l'idée de vouloir te refroidir mais sa semble une bonne chose si tu t'ai retrouvé dans les propos, sincèrement je te conseil d'y goûté plus tard dans ta vie, genre d'ici quelques années et sans cherché à  savoir quand. Je dis sa pour plusieurs raisons, et si je devais en énuméré une là  tout de suite sa serait pour le fait que tu te poses beaucoup de questions, et l'acid bah... sa apporte plus de questions que sa y répond, sa pourrait erroné tes pensées de façon vraiment perfide, je trouve pas le mot le plus représentatif pour sa. En plus de sa jusqu'ici t'as toujours fait preuve de patience et apparement sa à  plutôt bien fonctionné, le lapin et le lièvre.... sa serait dommage de gâché sa, et je crois sincèrement que t'as première expérience en sera ainsi encore plus forte!

Ces derniers mots sont fort plaisant mais je déteste qu'on me complimente, qu'on me remercie ou autre, j'aime pas la gratitude, sauf la mienne! arf! merci-1 bref, bien que je l'ai fait seul cette direction vers mon chemin m'à  surtout était indiqué vaguement par différentes personnes au cours de mon existence, des personnes qui m'ont déclenché un raisonnement de façon indirecte, où des évènements, et j'ai vécu dans l'extrème et l'opposé... et j'pense avoir penché vers la bonne extrémité, celle qui me pousse à  pensé à  mes actes plutôt qu'à  l'impulsivité destructrice. J'ai pas abandonné l'autre côté pour autant, disons que jm'y aventure encore mais de façon différente, en étant moi même!

Dis moi, toi qui à  un penchant pour le côté artistique, t'aimes bien un courant particulier? une technique? Des artistes?

Si tu veux échangé en mp il y à  pas de problème, je propose parce qu'il y à  certains détails dont je ne parlerais pas de façon public, même si sa reste anonyme en quelque sorte!

EDIT: Pour les questions et le lsd je pense que sa sera plus compréhensible dit comme sa: les questions que tu te poses sont trop importante pour que tu les altères d'une façon quelconque, elles méritent que tu y prennes ton temps afin de trouvé réponses à  celles-ci, jusque là  c'est ce que tu me sembles avoir fait, preuve de patience et de recul sur soit mais un homme averti en vaut deux! smile

Dernière modification par turlubudu (30 avril 2015 à  10:40)


Adepte du libre.

Hors ligne

 

Recklinghausen 
Adhérent PsychoACTIF
France
000
Inscrit le 09 Mar 2015
6185 messages
Salut Puffpuff,

Alors, pour les effets pervers du cannabis... J'ai commencé à  tiser à  12 ans ( avec les grands de 3èmùe technique ) sur des joints. Bien épaulé, j'ai pas " dérapé " dans ma conso avant d'avoir 16 ans.
J'ai jamais considéré le shit comme une drogue douce... J'aime pas la classification des prod et... Je voyais pas de différence entre mon pote consommateur d'opiacés et moi, niveau mental, quand y'en avait pas...
Apparemment, j'ai développé une psychose ( après m'être complètement désocialisé ) qui a abouti au diagnostique de la schizophrénie. Je dis apparemment car j'ai jamais eu l'impression ( à  part à  de quelques occasions ) de ne pas être dans la réalité du haut de mes même pas 17 ans. Pis quand tu gobes ce qu'on te prescrit, ben t'as pas vraiment non plus l'impression d'être dans la réalité wink 

Abilify est mon remède et ma femme est le déclencheur de la (re)prise du médoc. J'ai confiance qu'en elle et elle a le bon regard et les bons mots pour que j'accepte que mon raisonnement n'est plus compatible avec ma vie posée... Mais plutôt avec ma vie pausée !

Qu'on soit clair, je ne regrette absolument rien !


Euh, se soigner aux drogues dures ? J'en connais pas... Ou si, le marocain de base coupé 25 fois au pneu... Là , il est tout dur !

La drogue ne soigne de rien. Chacun a ses raisons de consommer un prod. En tout cas, le cannabis exacerbe les sentiments... Si t'es anxieux, ben ça risque de s'empirer. Et comme le cerveau garde en mémoire les signes d'alerte, ça peut devenir une consommation sans plaisir.

L'amélioration de ton état anxieux ne pourrait pas passer par la consommation... De paracétamol ?  D'après une étude qui se trouve ici le paracétamol aurait un " pouvoir " de neutralisation des sentiments exacerbés. Ca pourrait être le début d'une réflexion que tu mènerais avec un médecin ( traitant ou psy de ton choix ).
Seul bémol, le paracétamol se fixerait sur les CB1 et CB2. Et s'ils sont déjà  saturés par une autre molécule... Tu m'as compris wink

Ce que je peux également te conseiller, c'est de bien choisir ton médecin... L'idéal dans la relation patient/prescripteur, c'est un franc parlé, une absence de jugement et un professionnel qui s'intéressera plus à  ton mieux être qu'aux 23 euros qu'il va encaissé.
Médecine capitaliste... Fais ton choix, la société te l'autorise ! Et tu peux changer jusqu'à  trouver TON médecin ( suffit de remplir une feuille à  chaque fois ) qui te vas bien.

Porte toi bien et fais gaffe à  toi.

@ +


Reckling.

Dernière modification par Recklinghausen (30 avril 2015 à  13:49)


L'amour d'une famille, le centre autour duquel tout gravite et tout brille.

Hors ligne

 

filousky 
Modérateur
France
6200
Inscrit le 14 Dec 2008
10851 messages
Blogs

Recklinghausen a écrit

Salut puffpuff,

Tu décris bien ( enfin, je trouve ) les effets du cannabis.. Dont le trip s'enfonce inlassablement dans le bad sad

Conscient des effets négatifs que le cannabis (enfin le shit du commerce) t'as ammené, je me permets d'intervenir pour éviter que certains en fassent une généralité.

puffpuff ne décris que ce que lui-même et toi ont pu ressentir. D'autres témoignages vont dans votre sens, mais ne représentent pas du tout la grande majorité des consommateurs de cannabis qui gèrent sans histoire leur consomation.

Utilises plus le "Je", bien que tu aies prévenu que tu souffrais de schizophrénie, ton témoignage n'en sera que plus intéressant.

Il est dommage que le mot "cannabis" englobe un si large panel de produits. Or, ceux qui se trouvent siur le marché noir sont à  forte concentrayoin en THC et faible en CBD, ce qui est effectivement pas le "must" pour les troubles psychiatriques à  tendances anxieuses ou schizophréniques.

Le CBD est à  la mode depuis quelques temps et on voit apparaître tout un tas de varités de cannabis (chez les grainetiers) à  plus forte teneur en CBD. A espérer pour vous que les dites variétés apparaîtront en vente avant plusieurs décennies.

Par ailleurs un étude plus que sérieuse démontre qu'en aucun cas le cannabis seul peut être considéré comme cause de schizophrénie : "Une étude d’Harvard montre que le cannabis ne cause pas de schizophrénie."

Amicalement  et avec mes excuse pour mon intrusion.

Fil


Analyse de drogues anonyme et gratuite
Si tu pisses contre le vent, tu vas mouiller tes sandales !

Hors ligne

 

puffpuff 
Nouveau membre
000
Inscrit le 29 Mar 2015
20 messages
ben écoute pour le lsd je sais plus trop ca m'a un peu travaillé  alors mtn je suis un peu réticent mais bon on verra sous md en général j'oublie vite que je ne devrais pas y toucher haha

perfide oui je comprend où tu veux en venir enfin dans la bonne direction en tous cas pour le reste ce sera en mp ca a deja un peu dévié :p

recklinghausen dac je vois c tôt quand même je vois pas pk on s y mettrais aussi tôt mais tu as tes raisons sans vouloir jugé ( je sais juste que le cerveau doit se former et je sais pas si vrai ou faux mais le cannabis altère la croissance "normal" du cerveau) après oui je parle de drogue dur et douce c'est l'habitude de la société je considere pas le cannabis comme une drogue a proprement parlé et comme c'est pas un discours de président je choisis pas mes mots en jouant ma vie fin mauvaise habitude de ma part

et après nn j en connais pas non plus qui se soignent comme ca  mais si y a autant de consommateur dans le monde de canna (et autres substances qui viennt pas dla terre lol) c'est pas pour rien non plus (faut voir deja les miracles que ca fait le coté thérapeutique de la plante  et la encore on sait quedal puisque ya pas assez détude concrete ) après les "((drogues durs))" toute la panoplies qu'il peut y avoir a la base c'était des medocs, on se rend pas compte mais lêtre humain aime se droguer, pk ? c'est si évident... je ne met pas tout le monde dans le même sac mais c'est pas une minorité ceux qui "((((se soigne))))" a la plante

je ne sais pas pour le paracétamol et puis toute facon si je ne dis pas de conneries les molécules qui vont se fixer ne reste pas éternellement et qui plus est protege le cerveau et pour le médecin je vais voir oui j'ai des trucs a dire a ma psy et a l'issue on verra comment smile merci vos réponses smile)

Dernière modification par puffpuff (30 avril 2015 à  15:54)

Hors ligne

 

puffpuff 
Nouveau membre
000
Inscrit le 29 Mar 2015
20 messages

filousky a écrit

Recklinghausen a écrit

Salut puffpuff,

Tu décris bien ( enfin, je trouve ) les effets du cannabis.. Dont le trip s'enfonce inlassablement dans le bad sad

Conscient des effets négatifs que le cannabis (enfin le shit du commerce) t'as ammené, je me permets d'intervenir pour éviter que certains en fassent une généralité.

puffpuff ne décris que ce que lui-même et toi ont pu ressentir. D'autres témoignages vont dans votre sens, mais ne représentent pas du tout la grande majorité des consommateurs de cannabis qui gèrent sans histoire leur consomation.

Utilises plus le "Je", bien que tu aies prévenu que tu souffrais de schizophrénie, ton témoignage n'en sera que plus intéressant.

Il est dommage que le mot "cannabis" englobe un si large panel de produits. Or, ceux qui se trouvent siur le marché noir sont à  forte concentrayoin en THC et faible en CBD, ce qui est effectivement pas le "must" pour les troubles psychiatriques à  tendances anxieuses ou schizophréniques.

Le CBD est à  la mode depuis quelques temps et on voit apparaître tout un tas de varités de cannabis (chez les grainetiers) à  plus forte teneur en CBD. A espérer pour vous que les dites variétés apparaîtront en vente avant plusieurs décennies.

Par ailleurs un étude plus que sérieuse démontre qu'en aucun cas le cannabis seul peut être considéré comme cause de schizophrénie : "Une étude d’Harvard montre que le cannabis ne cause pas de schizophrénie."

Amicalement  et avec mes excuse pour mon intrusion.

Fil

c'est exactement pour ca que j'ai demandé un traitement au CBD car je sais que sur le marché c'est du thc en priorité..!

Hors ligne

 

Recklinghausen 
Adhérent PsychoACTIF
France
000
Inscrit le 09 Mar 2015
6185 messages
Salut,


Je viens de me relire et... Sans vouloir mettre de l'huile sur le feu, le " je " fut quand même utilisé 12 fois dans le précédent commentaire !

Euh, et je peux te rassurer... Il n'y a bien qu'une seule personne aux commandes de mes synapses intellectuelles wink

Alors, pour apporter un peu plus de détails, je n'ai jamais fait de causalité entre ma consommation de cannabis et ma maladie mentale ( en ai-je vraiment une ? Cette phrase pourrait faire débat à  elle toute seule )... Je dis simplement que la médecine me l'a servi comme cela (savaient pas toutes mes conso les toubib à  l'époque wink !

Pis en 1985, c'est l'héroine qui était de bonne qualité... Pas le cannabis wink
C'était le temps ou on pouvait tomber sur de l'afghan, du népalais, libanais rouge, zéro, double,...
Plus rien à  voir avec aujourd'hui, enfin, à  mon sens !

Maintenant, je joue les " rats de labos " pour rester dans le légal en consommant des Noids... C'est encore un choix personnel que j'expliquerai un jour... Ou pas !

J'aimerais ne pas avoir à  subir à  subir un quelconque jugement de valeur en ce qui concerne " ma " maladie mentale qu'est la schizophrénie...
Je ne le vis pas comme une souffrance ! Je ne suis pas sous tutelle et je possède le droit de vote...

Et, conscient également que ma pratique de la langue française fut mal exploitée, je me permets de réécrire la phrase qu'a retenu Fil, afin qu'elle puisse être comprise par des gens qui ne savent pas ( encore ? ) toucher les mots :
" Tu sembles être mal à  chaque consommation de cannabis, Perso, mon trip dépendait souvent de l'état psychique dans lequel je me trouvais. Après avoir eu une mauvaise expérience, mes consommations ont cessé d'être agréable... Mon cerveau ne restant à  l'écoute que du simple signe ressemblant à  un mauvais ressenti ! Et toutes mes consommations s'en sont trouvées gâchées. "

@ +


Reckling.

L'amour d'une famille, le centre autour duquel tout gravite et tout brille.

Hors ligne

 

  • Psychoactif
  •  » Forums 
  •  » Cannabis
  •  » tension puis etourdissement apres avoir fumé du cannabis

Répondre Remonter


Pour répondre à cette discussion, vous devez vous inscrire

Sujets similaires dans les forums, psychowiki et QuizzZ

[ Forum ] Effets - Hallucinations intenses après avoir fumé du cannabis
par Calamity Jane, dernier post 29 juin 2018 à  12:12 par Macroscopie
  4
[ Forum ] Bad trip & Crise de panique - Crise d'angoise apres avoir fumé du cannabis pour la premiere fois
par Aminecro, dernier post 07 août 2017 à  07:54 par Crapulax
  2
[ Forum ] Effets secondaires - Douleur cou après avoir fumé
par Jivaz, dernier post 03 mai 2019 à  07:42 par filousky
  4
  [ PsychoWIKI ] Les vaporisateurs de cannabis
  [ PsychoWIKI ] Comment réduire les problèmes respiratoires liés au cannabis
  [ QuizzZ ] Evaluer votre dépendance au cannabis
3593 personnes ont déja passé ce quizzz !
  [ QuizzZ ] Evaluer la gravité de votre addiction
6926 personnes ont déja passé ce quizzz !

Psychoactif en Images
Plus d'images psychoactives
En ce moment sur PsychoACTIF  
 Psychoactif 
Edito : Nous sommes des Personnes Utilisatrices de Drogues (PUD)
11 mai 2022Annonce de Equipe de PsychoACTIF
 Psychoactif 
Les résultats de l’enquête sur la communauté Psychoactif en 2021
25 mars 2022Annonce de Equipe de PsychoACTIF
 Forum UP ! 
Arrêt & Sevrage - Permis poids lourd
Il y a 23hDiscussion sans réponse depuis 12h
 Forum UP ! 
Culture - Plaque dorée et toujours pas de champi..
Il y a 21hDiscussion sans réponse depuis 12h
 Forum 
Effets secondaires - Stress, dépression - Comment la Buprenorphine m'a permis de restau...
Il y a moins d'1mn
1
Commentaire de J-Cat dans [Opiacés et opioïdes...]
(5 réponses)
 Forum 
Actualité - Dangers des deodorants utilisés de façon recréative
Il y a 6mnCommentaire de Agartha dans [Poppers, solvants et...]
(14 réponses)
 Forum 
ASAP MARKET fiable
Il y a 10mnNouvelle discussion de Curiosite dans [Anonymat et sécurité...]
 Forum 
Etat des lieux à Amsterdam?
Il y a 16mnCommentaire de Curiosite dans [Conseils généraux de...]
(3 réponses)
 Forum 
La atorvastatine a des effet récréatif ?
Il y a 19mnCommentaire de LeDoc86 dans [Médicaments psychotro...]
(1 réponse)
 Forum 
Le Fentanyl, cause numéro 1 de mortalité aux Etats-Unis pour les 1...
Il y a 56mn
3
Commentaire de Agartha dans [Opiacés et opioïdes...]
(6 réponses)
 Forum 
Qualité de la H en Europe : comment on en est arrivé la....?!
Il y a 58mnCommentaire de trolalol dans [Heroïne...]
(6 réponses)
 Forum 
Addiction - Dépendance et questions
Il y a 2hCommentaire de Curiosite dans [Cannabis...]
(2 réponses)
 Blog 
*Le camégoïste
Il y a 52mn
2
Commentaire de le crabe tambour dans le blog de BREIZH AR PEOC'H
(52 commentaires)
 Blog 
[Video] Dealer par Amour ?
Il y a 19hNouveau blog de Ledayuum dans [Tranche de vie]
 Blog 
Juste envie de partager.
Il y a 2j
32
Commentaire de Papaseul dans le blog de Papaseul
(363 commentaires)
 
  QuizzZ 
Risquez vous une overdose d'opiacé ? (heroine, morphine, methadone)
Dernier quizzZ à 13:33
 PsychoWIKI 
PAWS, le syndrome prolongé de sevrage
 Topic epinglé 
Neurchi 2 Psychoactif
 Nouveaux membres 
Niconico, RandomUser, romg69170, spiraltoupie, Zigou32 nous ont rejoint et se sont présentés les trois derniers jours.
S'identifier

Mot de passe oublié

Morceaux choisis 

 Edito : Nous sommes des Personnes Utilisatrices de Drogues (PUD)
par Equipe de PsychoACTIF, le 11 May 2022
Voici l'édito du Fanzine N°5 de Psychoactif. Psychoactif mène un combat contre la stigmatisation de l'utilisation des drogues. Le langage est un outil important pour transmettre des messages et le choix des termes compte. Jusqu'à là, nous avions utilisé l'acronyme « UD » pour parler des u...[Lire la suite]
 Test 2map (ap237)
par Unposcaille, le 03 May 2022
Bonjour à tous, Malgré tous les messages avertissant de la toxicité et de la corrosivité du 2map, j'ai décidé de tester car c'était le seul opioide disponible sur les sites que je connais qui ne soit pas un dérivé du fentanyl. Les messages sur la dose à prendre sans tolérance sur reddit...[Lire la suite]
 Comment gérez vous votre dépendance ?
par Jérimadeth, le 14 Apr 2022
Mes dépendances sont bien installées, alors pourquoi les déloger ? L'homme naît dépendant (nourrisson), il meurt dépendant (vieillard). Entre les deux, on dépend aussi (de l'argent, des autres, de la bouffe, etc.), j'ai décidé d'être libre d'être dépendant. Savoir faire avec, c'est ma li...[Lire la suite]
Tous les morceaux choisis
Les derniers champis

tu va être bien avec ça ;) /Yo dans [forum] Cherche prix et photos de prods pour enrichir le PsychoWIKI
(Il y a 3h)
Je plussoie (Prescripteur) dans [forum] Quel médicament pour remplacer fentanyl
(Il y a 5h)
A répondu à mes interrogations dans [forum] Beaucoup trop de mycélium dans mon kit
(Il y a 19h)
On a répondu à ma question dans [forum] Mon grow kit est il contaminé ?
(Il y a 23h)
Un ps plein de vérités dans [forum] Quelle dose ?
(Il y a 1j)

Pied de page des forums