Ayahuasca seul ? / PsychoACTIF

Ayahuasca seul ?

Publié par ,
12444 vues, 26 réponses
b3Water 
Nouveau membre
000
Date d'inscription: 02 Jun 2015
Messages: 3
Bonjour à  tous ! (Suis-je au bon endroit ?)
Je viens ici pour peut-être en savoir un peu plus sur la DMT notamment l'ayahusca. Je suis intéressé pour faire une expérience mais personne ne conseil de la faire seul. J'ai déjà  commencé ce travail d'introspection... et je crois pouvoir accepter ce que la plante va me dire pour pouvoir lacher prise en tout cas je l'espère. J'ai un peu peu mais en même temps je suis très attiré par ce voyage, je baigne dans cette culture depuis 7 ans maintenant. Je n'ai jamais pris de chose très lourde à  part MDMA, fumer quelques pet étant jeune et plus tard aussi, avec du recul plus que quelques uns quand même et des champi, high color en trip avec des potes à  Amsterdam. Je me demande donc, quoi penser de tout ça ? Je suis au courant qu'il y a l'église Daime en belgique à  "Gland". J'ai vraiment envie d'essayer la purge ma démarche ici est spirituelle, enfin dans le sens d'une meilleure connaissance de moi-même. J'ai commandé facilement sur Zam****a et je vais bientôt recevoir la commande, j'ai déjà  noté plusieurs conseil pour la premiere séance, je diffuse ici :

merci-1 # (*Une étude faite sur les rats -pauvres bêtes, a démontré qu’il faudrait boire environ 7 litres d’ayahuasca pour en mourir, quand on sait combien il est difficile de boire une simple dose de 7 à  12 cl…)
”¨# Si un jour vous décidez d’emprunter ce chemin, puis-je vous conseiller de n’en rien attendre, de l’emprunter comme un petit enfant pur et innocent, et de le suivre sans « mentaliser  », comme cet enfant suivrait ses parents ? Choisissez-vous de bons parents, choisissez-vous un bon guide pour cela.”¨Merci pour votre commentaire”¨
# Un chamane sérieux ne vous forcera JAMAIS à  prendre de l'ayahuasca. De plus, lors de la première prise, il vous en donnera très peu pour voir comment vous réagissez.”¨”¨# Je n'ai pas oublié les dernières paroles du Pajé(guérisseur), n'abuse pas de la plante, respectes là , protège là , et n'aies recours à  elle que pour te guérir, non pas par plaisir, d'autres substances sont faites pour ça.”¨”¨# Au fait, je te conseille vivement de retourner faire la 2ième expérience chez Carlos. La 2ième sera beaucoup plus clair, moins sombre, enrrichissante, tu pourras te découvrir plus en posant les questions que tu veux à  la plante (et te rendre compte à  quel point tu peux tenir une vraie conversation avec l'esprit de l'ayahuasca), découvrir le monde des esprits... Au début elle te teste, elle joue avec tes peurs, teste tes motivations. Si tu persévères, tu sans seras récompensé ! C'est donnant-donnant avec elle.
Peut-être étais-tu juste, à  la base, à  la recherche de sensations récréatives... Tu as vu que ce n'étais pas le cas avec l'ayahuasca et que c'est ô combien sérieux !
Que vas-tu en faire ? ;-)ӬӬ# Donc si je le refais il faut que je sois au top de ma forme, physiquement et mentalement. merci-1

Merci de m'avoir lu, j'espère que quelques uns auront des infos, sur des séances en solo salut

Cherche la cause des causes

Hors ligne


Laura Zerty 
Banni
100
Date d'inscription: 02 Feb 2014
Messages: 1262
Blogs
Ton dernier paragraphe semble de bons conseils, et si tu recherches des expériences en solo tu en trouveras sur différents forums !

"Alors vous c'était pas mieux avant, ça sera mieux plus tard !"

Hors ligne


Amarnath 
Ni ceci Ni cela
France
100
Date d'inscription: 26 Jan 2014
Messages: 1041
Je te souhaite de pouvoir t'abandonner à  l'esprit de tes démons intérieur, aux plus grandes frayeurs possibles et de ne pas pleurer d'être seul sans guide pour te récupérer en cas d'égarement, car la connaissance de ce mélange de plantes n'est connu que de quelques uns sur terre et il est le fruit d'une longue complicité entre le chaman et la forêt. Jamais personne dans ces pays ne s'aventure seul dans l'expérience, ils sont bien trop humble pour s'y risquer, car les anciens connaissent la partie sombre de l'humain et savent depuis longtemps, comment agir en conséquence.

Je te souhaite du fond du coeur de ne pas perdre la raison et d'être choqué à  vie par des choses que tu n'étais peut être pas prêt à  voir, car personne ne peut savoir si le mental est prêt à  mourir et se laisser faire sans vouloir fuir. Car si tu veux fuir, saches que c'est impossible, la plante te garde avec elle tout le temps qu'elle veut et joue avec ton esprit, qui ne sera plus faire la différence entre ce qui est réel et ce qui ne l'est pas. Le royaume de la conscience te fais croire et voir des choses chaque jour sans drogue, alors que peut-elle te faire vivre avec ?

Ton désir est noble, mais tu ne peux qu'ignorer ce que peut vouloir dire "mourir à  soi même".

Si tu sens ne serait qu'un léger agacement à  la lecture de mes mots, alors saches que la naissance du personnage qui veut consommer cette plante et qui ce sent agacé par les dire d'un autre, n'est rien en comparé des personnages ancestraux qui habitent la maison de ton âme et qui seront prêt à  faire trembler la terre pour ne pas être démasqué et gentiment reconduit à  la porte.

Prends soin de toi ou pris pour que l'univers le fasse pour toi.

Bien à  toi
Reputation de ce post
 
Décidément... Tu veux être mon guide ?

Et si tout ceci, n'était qu'une blague !

Hors ligne


b3Water 
Nouveau membre
000
Date d'inscription: 02 Jun 2015
Messages: 3
Merci pour ton commentaire je n'y vois que beaucoup de bienveillance et je te rends grâce pour ça. Ma démarche est humble, ce n'est pas un trip que j'entreprends, et j'entends bien que mieux aurait été d'être accompagné par quelqu'un qui connait la plante, malheureusement pas facile d'en trouver. Pour tout dire, j'ai déjà  exploré ma noirceur et je ne me la cache pas, je vais même la chercher. Enfin jusqu'à  quel point peut-on se mentir à  soi même ?
Je suis peut-être intéressé pour commencer par prendre une petite dose, ou alors d'aller voir comment se déroule les séances de Daime en Belgique.
Merci pour ta réponse Laura Zerty je vais aller m'y balader un peu salut

Cherche la cause des causes

Hors ligne


Amarnath 
Ni ceci Ni cela
France
100
Date d'inscription: 26 Jan 2014
Messages: 1041
Ta réponse me rassure en partie car l'humilité permet que la vie prenne soin de nous. Seul ce qui s'érige haut et fort risque de devoir se courber violemment sous la puissance des éléments.
Un brin d'herbe n'a rien à  craindre face à  une tornade, alors que l'arbre peut casser par la force du vent.

Et si tout ceci, n'était qu'une blague !

Hors ligne


Syam 
Modérateur गोविन्द राधे राधे श्याम गोपाल राधे राधे
France
500
Lieu: அருணாச்சல
Date d'inscription: 26 May 2015
Messages: 3328
"Enfin jusqu'à  quel point peut-on se mentir à  soi même ?"

Jusqu'à  l'existence même de notre individualité. Le mensonge va plus loin que tout puisqu'il est lui-même l'aune de quoi que ce soit.

Le truc c'est que le chamane compétent sait exactement où est l'expérimentateur il l'accompagne à  chaque pas. Si le but est spirituel, je n'ai pas entendu dire qu'on peut faire sans le chamane. Et je ne suis pas convaincu qu'on puisse.

Tiens-nous au courant.

Psychoactif propose l'analyse de vos produits (effets indésirables ou inhabituels) de manière anonyme, gratuite et par courrier (dispositif SINTES). psychoactif.org/sintes

Hors ligne


Laura Zerty 
Banni
100
Date d'inscription: 02 Feb 2014
Messages: 1262
Blogs
Si le but d'un trip est spirituel c'est que tu as envie de tâter de ton individualité en repoussant quelques limites avec la drogue, donc je pense qu'il vaut mieux y aller progressivement seul plutôt qu'accompagner par un inconnu, sauf si ça te rassure mais alors tu ne sauras pas jusqu'où peut aller ton mensonge dans ce cas là .

C'est lorsque l'on est seul face à  soi même que le parcours initiatique de notre individualité prend alors tout son sens pratique en se confrontant à  nous même et à  nos illusions, alors que si t'es accompagné d'un tiers, c'est pour te rassurer face à  ce qui te fait peur. Et si ce n'est pas ce qui te fait peur qui t'attire, autant ne pas prendre de drogue dans un but introspectif...la méditation suffit à  s'explorer sans prendre le risque d'un éventuel bad trip.

Je pense que même si tu trouves un compromis avec ton amour propre en te confrontant à  ce que tu refoules avec quelqu'un qui te tient la main, si tu pars dans le Dark Side faut m'expliquer ce que le Chamane ou le sitter va faire à  part te dire que ça va aller..?
Faut être naïf pour accorder autant d'importance à  un mec qui la plupart du temps te prend de l'argent en échange d'une perche, surtout quand il se décharge de toute responsabilité avant que tu ne boives une concoction que tu n'as pas préparé personnellement...

Même si j'ai pas test, à  ce que j'en ai lu l'Ayahuasca est un trip comme les autres, surement plus puissant à  dose type qu'une dose de champi ou de LSD, mais ce sont ceux qui n'ont pas testé qui véhiculent une image de drogue imprenable en étant seul, alors que j'ai déjà  lu un Tr d'un mec qui prend sa voiture même si il est complètement perché.

Bref faut pas croire que si t'en prends tu pars direct en BreakThrough et que tu comprends la théorie du Tout, accompagné d'un chamane bien sur...c'est un hallucinogène comme les autres, mais bon les gens en général prennent des psychés en soirée pour rire et rester contemplatif sans prendre le temps d'une intériorisation dont ils ont pour la plupart bien trop peur (et entre être tout seul à  se poser des questions, c'est plus mieux d'être en groupe et de s'amuser, ça évite de se confronter à  soi même même si on se rend compte que ça peut partir loin).

Je dis ça parce que j'ai exploré cette voie là , et effectivement tant qu'on y est pas allé au point de faire tomber quelques illusions, on ne se rend pas compte que l'on se ment tout simplement.

Dernière modification par Laura Zerty (02 juin 2015 à  15:37)


"Alors vous c'était pas mieux avant, ça sera mieux plus tard !"

Hors ligne


Syam 
Modérateur गोविन्द राधे राधे श्याम गोपाल राधे राधे
France
500
Lieu: அருணாச்சல
Date d'inscription: 26 May 2015
Messages: 3328
Laura : "Et si ce n'est pas ce qui te fait peur qui t'attire, autant ne pas prendre de drogue dans un but introspectif...la méditation suffit à  s'explorer sans prendre le risque d'un éventuel bad trip."

En même temps la méditation c'est beaucoup de pratiques régulières - là  aussi accompagné - avant d'avoir de vrais résultats en ce qui concerne la connaissance de soi. (Mon avis qui vaut ce qu'il vaut.)
Mais ce sera plus solide à  la fin qu'une expérience isolée avec un psychotrope par contre. Car malgré ce que les adeptes en disent, la fameuse "expérience spirituelle" reste bien trop intellectuelle et ne mène à  rien si elle n'est pas suivie d'un engagement réel (je ne veux pas dire dans un mouvement, mais dans une recherche sincère).

Laura : "si tu pars dans le Dark Side faut m'expliquer ce que le Chamane ou le sitter va faire à  part te dire que ça va aller..?"

Ben justement c'est pas parce que toi tu ne comprends pas ce que le chamane peut et sait faire, qu'il ne peut ou ne sait rien faire. C'est juste son boulot et il a une formation très complète précisément pour ça! Évidemment c'est devenu une perle rare...

Laura : "Faut être naïf pour accorder autant d'importance à  un mec qui la plupart du temps te prend de l'argent en échange d'une perche"

Ben pour une bonne partie des prétendus chamanes qui opèrent tu as sans doute raison. Restent ceux qui sont compétents wink C'est pour ça que je me suis contenté de faire des remarques sans donner de conseils, si c'est pour l'envoyer de Charybde en Scylla vers des nuls qui font de la cérémonie d'Ayahuasca comme les médecins de Floride prescrivent de l'oxy... c'est pas la peine. Sa question est très problématique! Et je ne nie pas que ton approche a aussi du sens, ayant le mérite d'un certain réalisme pourvu de ne pas généraliser trop.

Laura : "mais ce sont ceux qui n'ont pas testé qui véhiculent une image de drogue imprenable en étant seul"

J'ai précisé "si le but est spirituel" (entendant par là  pas seulement une "expérience" spirituelle (toute drogue en est une et ça fait pas avancer le schmilblick) mais un quelconque progrès réel.
A part ça si le but est une perche, bah oui c'est une substance comme une autre que tu peux prendre seul avec les risques que ça comporte ni plus ni moins, pas question de "drogue imprenable".

Laura : "et entre être tout seul à  se poser des questions"

Ma foi l'introspection ça veut pas dire se poser des questions... Les réflexions intellectuelles étant des objectivations elles restent par essence le contraire même d'une introspection digne de ce nom.

Laura : "Je dis ça parce que j'ai exploré cette voie là , et effectivement tant qu'on y est pas allé au point de faire tomber quelques illusions, on ne se rend pas compte que l'on se ment tout simplement."

En effet. Et quand on pense qu'on ne se ment plus c'est qu'on y est encore coincé plus que jamais car c'est l'illusion même ;-)

Psychoactif propose l'analyse de vos produits (effets indésirables ou inhabituels) de manière anonyme, gratuite et par courrier (dispositif SINTES). psychoactif.org/sintes

Hors ligne


Laura Zerty 
Banni
100
Date d'inscription: 02 Feb 2014
Messages: 1262
Blogs

Syam a écrit

Laura : "Et si ce n'est pas ce qui te fait peur qui t'attire, autant ne pas prendre de drogue dans un but introspectif...la méditation suffit à  s'explorer sans prendre le risque d'un éventuel bad trip."

En même temps la méditation c'est beaucoup de pratiques régulières - là  aussi accompagné - avant d'avoir de vrais résultats en ce qui concerne la connaissance de soi. (Mon avis qui vaut ce qu'il vaut.)
Mais ce sera plus solide à  la fin qu'une expérience isolée avec un psychotrope par contre. Car malgré ce que les adeptes en disent, la fameuse "expérience spirituelle" reste bien trop intellectuelle et ne mène à  rien si elle n'est pas suivie d'un engagement réel (je ne veux pas dire dans un mouvement, mais dans une recherche sincère).

Je suis d'accord et c'est pour ça que j'ai parlé d'en prendre progressivement pour se découvrir tout en découvrant le produit, si c'est pour prendre de l'Aya une fois et attendre ce que tous ou presque en espèrent plus ou moins inconsciemment, soit une guérison, alors là  vaut mieux passer son chemin.
Et même si le trip t'apporte des réponses, comme tu l'as dis sans application au quotidien ça ne sert pas à  grand chose au long terme.


Syam a écrit

Laura : "si tu pars dans le Dark Side faut m'expliquer ce que le Chamane ou le sitter va faire à  part te dire que ça va aller..?"

Ben justement c'est pas parce que toi tu ne comprends pas ce que le chamane peut et sait faire, qu'il ne peut ou ne sait rien faire. C'est juste son boulot et il a une formation très complète précisément pour ça! Évidemment c'est devenu une perle rare...

Si tu veux qu'on se prenne à  rêver à  croire qu'un mec à  la puissance d'esprit télépathique et le savoir faire pour pénétrer un esprit complètement défoncé et vrillé au point de ne plus reconnaitre ce qui l'entoure, on a qu'à  se dire que le mec reconnait à  ton regard vide que t'as perdu la réalité, qu'en posant sa main sur ton épaule en te parlant doucement il tente de créer un contact visuel et sensoriel, qu'une fois que tu es redevenu réceptif il va faire en sorte de captiver ton peu d'attention pour te faire à  nouveau raisonner et retrouver une part de ta personnalité afin que tu retrouves tes repères et reviennent ensuite peu à  peu à  la réalité, et avec beaucoup d'humilité il aura droit à  la palme d'or du chamane...
Non franchement j'ai adoré le film Blueberry mais pour moi le rituel entourant une prise d'Aya c'est une forme d'hypnose dont le but est de te faire lâcher prise et justement de partir bieeeeen loin, ce que les gens n'arrivent pas à  faire quand ils sont tout seul puisqu'ils n'osent pas passer derrière le grand miroir (et aussi parce que ça fait mal au crâne, chepa si t'as déjà  essayé de partir le plus loin possible, mais y a un moment où tout ton cerveau se sent comme comprimé et c'est vraiment pas agréable).


Syam a écrit

Laura : "et entre être tout seul à  se poser des questions"

Ma foi l'introspection ça veut pas dire se poser des questions... Les réflexions intellectuelles étant des objectivations elles restent par essence le contraire même d'une introspection digne de ce nom.

C'est quoi selon toi alors une introspection digne de ce nom si tu ne te guides pas dans ton esprit via des questions et des réponses amenant à  d'autres questions et d'autres réponses basés sur tes ressentis spontanés ?


Syam a écrit

Laura : "Je dis ça parce que j'ai exploré cette voie là , et effectivement tant qu'on y est pas allé au point de faire tomber quelques illusions, on ne se rend pas compte que l'on se ment tout simplement."

En effet. Et quand on pense qu'on ne se ment plus c'est qu'on y est encore coincé plus que jamais car c'est l'illusion même ;-)

On se ment toute sa vie selon moi, et c'est indispensable de vivre au travers d'illusions sinon t'es bon pour finir seul à  te détester et dans ce cas là  vaut mieux se suicider pour palier la souffrance que tu endures.


"Alors vous c'était pas mieux avant, ça sera mieux plus tard !"

Hors ligne


Sorcier_moléculaire 
Banni
000
Lieu: La Terre et le Feu
Date d'inscription: 04 Dec 2014
Messages: 126
Les gens qui ont la réalité sous les yeux sont des fous, d'ailleurs les chamanes ont longtemps été considerés comme fous.

On est obligé de se mentir, de se mettre une illusion devant les yeux car si la réalité nous venait directement telle qu'elle est, aucun de nous ne serait capable de faire quoi que ce soit.

Les chamanes connaissent cette réalité. Ils vivent dans notre illusion globale et prennent ces substances pour entrer dans d'autres mondes. Chaque esprit vit dans son monde, et chaque forme de vie possède son esprit.

L'ayahuasca est un esprit très puissant, qui te fais partir du monde quotidien pour aller ailleurs. les chamanes connaissent ce monde, qu'ils apellent le "vrai monde réel".

Le chamane sait ce qui arrive à  la personne en face de lui, à  chaque instant, et l'accompagne au mieux dans son voyage.

Quand il se perd dans d'autres réalités, le chamane entame des chants qui dirigent l'âme de la personne concernée pour la ramener dans la bonne, celle qui la conduira à  la guérison.

En général, seul le chamane initié par un autre chamane prends l'ayahuasca seul, car malgré son pouvoir de guérison, ils redoutent sa puissance.

Je n'en ai jamais pris non plus jusqu'à  présent, donc je ne peux t'en dire plus, mais j'aimerai bien savoir plus précisément ce que tu recherches en voulant consommer l'Ayahuasca.

Cela dit, si tu vois la chose comme une simple substance qui agit sur ton système nerveux, je ne vois pas ce qu'il y aurait de mal à  en prendre seul, mais fais bien attention à  toi et aux mauvaises surprises.

Je te souhaite une bonne introspection et une bonne remise en cause de la réalité.

A plus !

Tout est poison, rien n'est poison. Seule la dose définit ce qui est poison.

-Satanique est ta race.

Hors ligne


Syam 
Modérateur गोविन्द राधे राधे श्याम गोपाल राधे राधे
France
500
Lieu: அருணாச்சல
Date d'inscription: 26 May 2015
Messages: 3328
Laura : "Si tu veux qu'on se prenne à  rêver à  croire qu'un mec à  la puissance d'esprit télépathique et le savoir faire pour pénétrer un esprit complètement défoncé"

C'est pas de ça que je parle, c'est d'expérience et d'empathie. Ta réplique revient à  contester qu'un joueur de tennis de table peut réellement jouer vite en arguant que c'est impossible pour un esprit humain de faire le calcul mental de la trajectoire de la balle. Bien entendu c'est impossible, mais il n'est pas nécessaire de faire le calcul de la trajectoire de la balle pour sentir les choses.
De la même façon il n'y a pas besoin de télépathie pour un chamane pour accompagner correctement.
Mais bon s'il s'agit de croyances personnelles, qu'elles soient basées ou non sur une expérience réelle, c'est non-démontrable. Je n'irai pas argumenter plus loin car c'est totalement hors-sujet (on pourra en reparler si on se croise sur un forum de spiritualité si tu veux).

Laura : "Non franchement j'ai adoré le film Blueberry"

On est du même avis! Initiatiquement, Blueberry ça vaut pas un clou, c'est de la spiritualité nouvel-âge déguisée en sagesse d'autrefois. Spirituellement c'est : à  la poubelle.  Par contre c'est une bonne distraction que j'ai appréciée tout comme toi de voir sur grand écran, et esthétique en plus.

Laura : "mais pour moi le rituel entourant une prise d'Aya c'est une forme d'hypnose"

L'hypnose n'est pas un mot creux pour englober de simples techniques "magicoïdes" d'une "vague aura scientifique". C'est une compétence qui demande une grande expérience et un ressenti profond. De même que le joueur de tennis de table qui joue à  cent à  l'heure a besoin de beaucoup d'expérience et d'aucun calcul mathématique, de même l'hypnotiseur a besoin d'une expérience humaine profonde et non pas de connaissances psychologiques rendues inutiles devant un cas pratique.
A partir de quoi oui tu peux voir cela comme une séance d'hypnose, mais cela ne contredit en rien la capacité de l'hypnotiseur comme du chamane à  suivre son patient là  où il va - c'est même le but de l'hypnose qui permet d'aider le patient à  explorer des choses précises en le guidant avec soin. Du coup ton argument (pertinent) plaide largement en faveur de mon approche!

Laura : "ça fait mal au crâne, chepa si t'as déjà  essayé de partir le plus loin possible, mais y a un moment où tout ton cerveau se sent comme comprimé et c'est vraiment pas agréable"

Parce que ce n'est pas la bonne façon. Je dis qu'un guide est nécessaire. Tu dis que non mais ton expérience prouve que si. Le problème dans l'introspection est qu'une objectivation plus subtile est prise pour l'introspection - c'est une reconduction incessante du mensonge. Vois le "titre" que s'est choisi Amarnath par son profil. Il donne une clé essentielle pour "débuter" (on parle des premiers pas) l'introspection réelle. (Neti Neti).

Laura : "C'est quoi selon toi alors une introspection digne de ce nom si tu ne te guides pas dans ton esprit via des questions et des réponses amenant à  d'autres questions et d'autres réponses basés sur tes ressentis spontanés ?"

Tant que des réponses apparaissent c'est qu'il y a objectivation (je perçois un objet comme extérieur) si je perçoit je il ne peut pas y avoir de question car il n'y a plus de distance/séparation. C'est facile à  dire de façon discursive comme je fais ici mais c'est bien plus difficile à  comprendre vraiment pour ne serais-ce que faire les premiers pas de la vraie introspection. Par conséquent le mode de communication d'un forum me laisse parfaitement impuissant pour en donner les fonctionnements réels - d'autant plus que c'est parfaitement en dehors du sujet. Je ne peux pas aller plus loin dans cette direction, donc si tu n'es pas d'accord ce qui est légitime, je n'essayerai pas d'argumenter.

Laura : "On se ment toute sa vie selon moi, et c'est indispensable de vivre au travers d'illusions sinon t'es bon pour finir seul à  te détester et dans ce cas là  vaut mieux se suicider pour palier la souffrance que tu endures."

Je crois pour ma part que la vérité libère, mais là  aussi on dépasse trop le cadre du forum pour que j'entre dans une contradiction, je préfère dire que ton approche a toute sa pertinence et t'encourager même à  continuer dans ta voie car il n'y a pas d'autre voie que la nôtre à  nous. Aies confiance en ta propre manière de procéder dans cette subtile enquête - je ne sais pas pourquoi je te dis ça, manifestement tu as déjà  une confiance en toi assez démesurée héhé... tout l'art paradoxal étant de savoir se remettre entièrement en question sans jamais perdre confiance en soi! D'ailleurs si je commençais une contradiction pour prouver que la vérité libère, tu pourrais avec raison me rétorquer que je ne fais moi aussi que reconduire le mensonge!

Avec toute mon affection.
Reputation de ce post
 
La sagesse parle sans se montrer, l'humilité naturelle. Merci. Je te voie. Amarn
 
Ce post est un régal. Plaisir

Psychoactif propose l'analyse de vos produits (effets indésirables ou inhabituels) de manière anonyme, gratuite et par courrier (dispositif SINTES). psychoactif.org/sintes

Hors ligne


Laura Zerty 
Banni
100
Date d'inscription: 02 Feb 2014
Messages: 1262
Blogs

Sorcier_moléculaire a écrit

Le chamane sait ce qui arrive à  la personne en face de lui, à  chaque instant, et l'accompagne au mieux dans son voyage.

Et on a quoi comme preuve de ça ? à  part le fait que beaucoup le disent parce qu'ils l'ont entendu dans un docu ou lu sur internet..

Et comment un chant d'un chamane peut ramener un esprit qui ne connait pas ce chant dans la bonne (voie ?) "celle qui la conduira à  la guérison"

En gros l'Ayahuasca rendrait malade et une fois qu'on est devenu fou à  voir des réalités issus d'autres mondes complètement hallucinés (qui pour moi sont d'autres illusions), le chamane nous ferait retrouver la réalité et là  on se croirait guéri parce qu'on est enfin sorti d'un bad trip provoqué par la drogue ?

C'est en soi une grosse illusion de croire qu'une drogue peut guérir si c'est elle même qui rend malade l'esprit...enfin ça fait une belle boucle et tourner en rond de la sorte c'est je pense se mentir en donnant de l'importance à  ce que l'on ne connait pas.

On est plus d'un à  avoir essayer de se guérir avec la drogue, que ça soit en s'anesthésiant avec les opiacés ou l'alcool, en s'enfumant au bédo ou en cherchant des vérités sans les psychés, mais comme d'hab' ce mécanisme de guérison est un leurre et la finalité est qu'on tourne en rond, en se rendant malade...avec l'Ayahuasca et sa puissance ultra giga mega forte, peu être que le processus est condensé en un seul trip, et que l'inconscient a du mal à  s'en remettre si tu n'est pas habitué à  te défoncer en te remettant en cause progressivement.


"Alors vous c'était pas mieux avant, ça sera mieux plus tard !"

Hors ligne


Laura Zerty 
Banni
100
Date d'inscription: 02 Feb 2014
Messages: 1262
Blogs

Syam a écrit

Laura : "Si tu veux qu'on se prenne à  rêver à  croire qu'un mec à  la puissance d'esprit télépathique et le savoir faire pour pénétrer un esprit complètement défoncé"

C'est pas de ça que je parle, c'est d'expérience et d'empathie. Ta réplique revient à  contester qu'un joueur de tennis de table peut réellement jouer vite en arguant que c'est impossible pour un esprit humain de faire le calcul mental de la trajectoire de la balle. Bien entendu c'est impossible, mais il n'est pas nécessaire de faire le calcul de la trajectoire de la balle pour sentir les choses.
De la même façon il n'y a pas besoin de télépathie pour un chamane pour accompagner correctement.
Mais bon s'il s'agit de croyances personnelles, qu'elles soient basées ou non sur une expérience réelle, c'est non-démontrable. Je n'irai pas argumenter plus loin car c'est totalement hors-sujet (on pourra en reparler si on se croise sur un forum de spiritualité si tu veux).

On parle de la même chose, pour arriver à  un état de télépathie faut avoir assez d'expérience en l'empathie, et ainsi arriver à  ressentir ce qu'autrui ressent sans calcul et raison dans le moment présent du trip (même si des déductions liés à  des expériences passées sont possible pour booster l'empathie ahah), mais de là  à  construire un monde parallèle à  deux et que le plus expérimenté des deux aient la capacité de sauver l'autre s'étant égaré...pour moi c'est de la fiction d'occidentaux rêvant de puissances spirituelles hors du commun.

Et tout comme Dieu, c'est le genre de chose que l'on a pas su prouver ou contester totalement scientifiquement, donc le doute subsistant chacun peut y croire...et que ça existe je ne le nie pas, mais que certain s'en serve comme d'un outils, jusqu'à  aujourd'hui je n'ai vu ça que dans les films.


Syam a écrit

Laura : "mais pour moi le rituel entourant une prise d'Aya c'est une forme d'hypnose"

L'hypnose n'est pas un mot creux pour englober de simples techniques "magicoïdes" d'une "vague aura scientifique". C'est une compétence qui demande une grande expérience et un ressenti profond. De même que le joueur de tennis de table qui joue à  cent à  l'heure a besoin de beaucoup d'expérience et d'aucun calcul mathématique, de même l'hypnotiseur a besoin d'une expérience humaine profonde et non pas de connaissances psychologiques rendues inutiles devant un cas pratique.
A partir de quoi oui tu peux voir cela comme une séance d'hypnose, mais cela ne contredit en rien la capacité de l'hypnotiseur comme du chamane à  suivre son patient là  où il va - c'est même le but de l'hypnose qui permet d'aider le patient à  explorer des choses précises en le guidant avec soin. Du coup ton argument (pertinent) plaide largement en faveur de mon approche!

Pour l'hypnose je suis d'accord que tu peux emmener qui compte te suivra où tu veux, et plus la personne te suivra plus tu sauras exactement où elle en est, mais pour cela il faut une communication bien établie et des liens évidents entre l'hypnotiseur (le chamane) et l'hypnotisé (le mec qui rêve de suivre un chamane).
Et c'est pas à  balle d'Ayahuasca que la communication est la meilleure, chepa ce que tu as comme expérience niveau grosse défonce seul et en groupe, mais établir un contact avec un mec qui a perdu la réalité c'est très difficile.
N'empêche qu'avec de la musique bien adaptée il y a moyen de guider le trip de quelqu'un, m'enfin si il suffit de passer une sik douce et entrainante au mec en plein bad trip (je l'ai déjà  fais avec un pote et j'ai aucune formation de chamane, je voyais juste qu'il était grave perché et que cette musique passe bien quand on est perché pour se calmer), alors pour tripper pas besoin de chamane, faut juste savoir ce qui nous réconforte quand on est barré, et si tu te connais assez tu peux t'y retrouver même quand t'es seul (surtout que lorsque t'es seul c'est pas comme si tu pouvais compter sur autrui, donc tu arrêtes de faire le bébé et tu t'en sors toi même...ou alors tu prends cher).


Syam a écrit

Laura : "C'est quoi selon toi alors une introspection digne de ce nom si tu ne te guides pas dans ton esprit via des questions et des réponses amenant à  d'autres questions et d'autres réponses basés sur tes ressentis spontanés ?"

Tant que des réponses apparaissent c'est qu'il y a objectivation (je perçois un objet comme extérieur) si je perçoit je il ne peut pas y avoir de question car il n'y a plus de distance/séparation. C'est facile à  dire de façon discursive comme je fais ici mais c'est bien plus difficile à  comprendre vraiment pour ne serais-ce que faire les premiers pas de la vraie introspection. Par conséquent le mode de communication d'un forum me laisse parfaitement impuissant pour en donner les fonctionnements réels - d'autant plus que c'est parfaitement en dehors du sujet. Je ne peux pas aller plus loin dans cette direction, donc si tu n'es pas d'accord ce qui est légitime, je n'essayerai pas d'argumenter.

Ça semble très théorique ce que tu dis, que tu sois en train de raisonner ou de phaser, pour moi c'est de l'introspection parce que l'un ne va pas sans l'autre.
Pour raisonner il faut phaser, et inversement, l'idéal selon moi étant de se charger en émotion pendant les phases et de les décortiquer ensuite via une forme de dissociation de la raison des émotions (je perçois un objet comme extérieur"), m'enfin si tu ne fais que phaser en étant contemplatif et qu'au final t'as pas creusé plus loin que ce que ton inconscient a bien voulu te montrer, je n'appelle pas ça de l'introspection mais de la contemplation en se disant qu'on a vécu une introspection une fois la phase finit.


"Alors vous c'était pas mieux avant, ça sera mieux plus tard !"

Hors ligne


b3Water 
Nouveau membre
000
Date d'inscription: 02 Jun 2015
Messages: 3
Merci beaucoup pour vos réponses, c’est vraiment sympa d’avoir des gens avertis qui nous conseillent  !! Donc merci à  ce forum d’exister. C’est vrai qu’on peut lire plusieurs réactions des bonnes et des moins bonnes quoi qu’il en soit on dirait que ça secoue  !!

Alors je ne sais pas si c’est une erreur de ma part... mais je ne considère pas la liane de la même manière que les champis, c’est vrai que j’ai entendu dire que les chamanes pratiquaient aussi. Mais bon.

Ce que je veux dire par « se mentir à  soi-même  » c’est simplement que je n’en ai rien à  faire de conserver mon égo (enfin il doit être là  j’entends pour notre sécurité, déjà ), même si je le sais bien présent, j’ai d’ailleurs commencé un travail assez drôle qui consiste à  le surveiller... et là  on se rend compte qu’il est très pernicieux et se sert de toute occasion pour s’attribuer les mérites de l’Esprit, bref, je pars.. Voilà  l’idée ici était, que je mettais l’égo à  sa place et que je ne le considérais pas beaucoup, dans ce sens, j’aimerais voir pour mieux comprendre le sens de tout ça.. Et, je pense, en fait que la liane remet l’égo à  sa place... le ridiculise.. En fait, je crois que la plante n’est pas tendre avec l’égo humain, parce qu’alimenté comme il l’est aujourd’hui il est responsable des traitements que l’on offre à  notre cher pacha mama. Passé cette étape, je pense qu’elle peut nous apprendre beaucoup, c’est là  l’intérêt.

J’ai envie d’essayer une petite dose, je ne suis pas suicidaire. Je pense qu’on peut avoir des effets graduels, et qu’on n’est pas obligé de sauter directement par dessus le gouffre au risque de tomber au fond ? Je ne manquerais pas de vous tenir au courant si je donne suite à  cette aventure thinking

Cherche la cause des causes

Hors ligne


Laura Zerty 
Banni
100
Date d'inscription: 02 Feb 2014
Messages: 1262
Blogs

b3Water a écrit

Et, je pense, en fait que la liane remet l’égo à  sa place... le ridiculise..

Aucune drogue n'est tendre avec l'égo tend qu'il est capable de nous en faire en prendre beaucoup trop ahah smile


"Alors vous c'était pas mieux avant, ça sera mieux plus tard !"

Hors ligne


Sorcier_moléculaire 
Banni
000
Lieu: La Terre et le Feu
Date d'inscription: 04 Dec 2014
Messages: 126
Les seules preuves qu'on a sont les expériences vécues avec un chamane, et les dires d'un chamane.

Inutile de chercher les preuves, observons plutôt les faits..

Le chant que le chamane chante pour ramener les âmes, c'est un chant dédié à  cet usage, dont les fréquences et sonorités apportent telle ou telle émotion, appris au chamane par un esprit de la forêt, qui s'est dévoilé à  lui grâce à  l'ayahuasca.

L'ayahuasca envoie l'esprit dans une réalité non partagée par tous, c'est le fait d'être fou.
Voir les chose d'un point de vue non partagé par la majorité, c'est être fou, malade, par extension.

Il te rends fou, comme toute les autres substances du même genre, champignons, datura, salvia, chanvre.. Et moins la substance est partagée par le monde, moins elle fait partie de la réalité globale des gens, plus une personne sous son influence sera considéré comme fou.

Mais en réalité, on est tous fou, on est tous dans notre délire et le but de ce genre de substance est de te montrer comment appliquer positivement ton délire sur la réalité.

Certains voient des choses que d'autres ne voient pas, de nature ou par la recherche.

Si notre condition ne colle pas à  notre délire, on agit contre sa nature, on se fait du mal, et on en devient malade.

Le chamane va, pendant le voyage, observer le fonctionnement de la personne, comprendre ce qui ne colle pas et en tirer des conclusions.
De ces conclusions, il va agir, conditionner le voyage de la personne malade pour qu'il se passe exactement ce qu'il faut dans sa tête pour comprendre elle même d'ou vient son mal, et si ce n'est pas le cas, le chamane le trouvera et le vomira pour le malade.

En effet, toutes les drogues remettent l'ego à  sa place si il est assez fou pour en prendre trop, mais d'après ce que j'ai pu apprendre, l'ayahuasca est particulièrement utile pour ça.

L'ayahuasca soigne les problèmes mentaux comme les problèmes physiques, c'est à  dire, autant l'adaptation au monde des hommes, la "folie" que l'adaptation à  l'environnement, la "mal-à -di.e".

Tout est poison, rien n'est poison. Seule la dose définit ce qui est poison.

-Satanique est ta race.

Hors ligne


Ji-doo
off the grid
000
Lieu: IRL
Date d'inscription: 26 Dec 2012
Messages: 340

Laura Zerty a écrit

... Et si ce n'est pas ce qui te fait peur qui t'attire, autant ne pas prendre de drogue dans un but introspectif...la méditation suffit à  s'explorer sans prendre le risque d'un éventuel bad trip.

Faut être naïf pour accorder autant d'importance à  un mec qui la plupart du temps te prend de l'argent en échange d'une perche, surtout quand il se décharge de toute responsabilité avant que tu ne boives une concoction que tu n'as pas préparé personnellement...

Même si j'ai pas test, à  ce que j'en ai lu l'Ayahuasca est un trip comme les autres

Laura, je pense que dans ta logique, tu oublies la dimension "sorcellerie" qui est très importante dans ces pratiques. Je sais que pour la majorité des qu'occidentaux, ce concept peut sembler "has been" dans le meilleur des cas ou susciter des moqueries, etc...mais même des gens qui ont une formation scientifique (Jeremy Narby, Jacques Mabit, etc) et qui ont vraiment été immergés dans ces pratiques ne peuvent que constater certaines choses troublantes...mais souvent on ne peut le croire que quand on l'a vécu (ce n'est pas une invitation à  aller vérifier par toi-même, j'aurai préféré rester avec mes à  priori).

Là  où je te rejoins, c'est qu'en voyant les arnaques et les dérives du "tourisme chamanique", on peut se demander s'il ne vaut pas mieux être seul que mal accompagné...

Et aussi, dans un but spirituel ou de connaissance de soi, la méditation s'avère une bien meilleure alliée (et est beaucoup plus safe) que la prise d'un psychédélique si puissant !


Sorcier_moléculaire a écrit

Le chamane sait ce qui arrive à  la personne en face de lui, à  chaque instant, et l'accompagne au mieux dans son voyage.

Attention à  ne pas non plus idéaliser le personnage du chamane. Avec l'appât du gain, tu retrouves pêle-mêle des chamanes improvisés qui n'ont aucune compétences réelles, des escrocs, des mecs qui ont fait quelques cérémonies et qui pensent pouvoir gérer un groupe, etc...

De plus, le chamane n'est jamais complétement noir ou blanc...
Comme le dit Jeremy Narby:

j’ai parlé avec plusieurs spécialistes indigènes. Ils affirment qu’il faut de longues années de pratique, jusqu’à  25 ou 30 ans, pour atteindre une vraie maîtrise de l’ayahuasca et pour être à  même de l’ administrer dans de bonnes conditions. Les bons ayahuasqueros sont donc rares. Ils disent aussi que l’ayahuasca n’a pas que des utilisations positives. Les avoir/pouvoir auquel il donne accès peut aussi bien être utilisé à  des fins négatives que positives. Dans ce sens, les indigènes avec qui j’ai parlé confirment tous la réalité de la sorcellerie.

Sinon, je te réponds en mp b3Water, mais un dernier conseil si tu tentes: attention à  bien te renseigner sur la liste de substances/ aliments à  éviter avant et après la prise ! L'ayahuasca contient des IMAO qui empêchent la destruction de certaines substances, donc attention !

Dernière modification par Jhi-dou (02 juin 2015 à  21:01)


TV + ordi + smartphone + etc. la jeunesse passe la moitié de son temps éveillé le regard fixe devant un écran, le champs de vision réduit à  moins d'1 mètre !

Hors ligne


Syam 
Modérateur गोविन्द राधे राधे श्याम गोपाल राधे राधे
France
500
Lieu: அருணாச்சல
Date d'inscription: 26 May 2015
Messages: 3328
Laura : "le doute subsistant chacun peut y croire"

C'est pour cela que le débat n'est pas souhaitable, mais laisser chacun se faire son opinion naturellement.

Laura : "jusqu'à  aujourd'hui je n'ai vu ça que dans les films"

C'est peut-être ce pourquoi je me suis permis de donner mon avis (sans l'imposer) - c'est que de mon côté je n'ai pas voyagé que depuis les écrans de cinéma mais je suis allé me faire ma propre idée. Après quoi si je raconte mes expériences je ne ferai rien de plus que semer encore plus le doute, sur ma condition mentale y-compris. Du coup mieux vaut encourager chacun à  développer sa propre compréhension sans interférer. A la fin il en sortira de bonnes choses si chacun pense librement, c'est bien plus important de penser par soi-même que de coller à  un dogme ou une doctrine quelle qu'ils soient.

Laura : "établir un contact avec un mec qui a perdu la réalité c'est très difficile."

Être un chamane est très difficile à  vrai dire, c'est pour cela qui y en a si peu de compétents.

Pour le reste tu es lucide sur les premiers symptômes de la "fausse introspection" que tu analyses correctement. Il suffit de continuer à  pousser le raisonnement plus loin au fur et à  mesure et expulser toutes forme erronée d'introspection sans compromis. Il se peut que tu trouves à  un moment qu'on n'est pas si opposés que ça dans l'approche.

Jhi : "Là  où je te rejoins, c'est qu'en voyant les arnaques et les dérives du "tourisme chamanique", on peut se demander s'il ne vaut pas mieux être seul que mal accompagné..."

Et c'est là  l'essentiel où on se rejoint tous. Ma seule réticence, c'est de coller à  cespratiques (seul ou mal accompagné) une étiquette de "spiritualité". C'est sans doute intéressant, mais évitons l'hypocrisie et appelons ça une "perche" - au moins Laura a le mérite d'appeler un chat un chat ;-) Ca évitera de de ridiculiser comme ces innombrables victimes de pseudospiritualité chamanique qui racontent sur youtube leurs lamentables "life-changing experiences" avec l'ayahuasca en les prenant pour des révélations suprêmes qui les hissent au rang de prophètes ou de sages.

Quant à  la sorcellerie c'est un domaine où tout témoignage personnel apporté sera toujours soumis au doute soit sur la sincérité du témoin, soit sur sa naïveté / folie. Donc j'aime autant pas aborder le sujet, je ne vois rien que je puisse dire qui soit capable d'améliorer la compréhension du sujet de façon publique (d'éventuelles discussions personnelles peuvent être plus utiles). D'ailleurs convaincre les gens de l'existence de la sorcellerie les mène en général à  une crédulité contre-productive (voir les ravages des séries "Charmed" et compagnie). Convaincre n'a aucun intérêt.

PS : Jhi, j'aime bien ta signature ;-)

Dernière modification par Syam (02 juin 2015 à  21:33)


Psychoactif propose l'analyse de vos produits (effets indésirables ou inhabituels) de manière anonyme, gratuite et par courrier (dispositif SINTES). psychoactif.org/sintes

Hors ligne


Laura Zerty 
Banni
100
Date d'inscription: 02 Feb 2014
Messages: 1262
Blogs

Sorcier_moléculaire a écrit

Les seules preuves qu'on a sont les expériences vécues avec un chamane, et les dires d'un chamane.

Inutile de chercher les preuves, observons plutôt les faits..

Heu, le fait que tu me dises des faits n'en sont pas pour moi...et je sais que les hommes savent très bien raconter des histoires, surtout quand celles-ci parlent de faits irréels, ou que très peu ont expérimenté...pour comprendre ça suffit d'aller sur Doctissimo ou Jeux-vidéos.com et de lire ce qui se dit sur le LSD.....................et pour chacun ce qu'ils racontent sont des faits avérés qui sont arrivés à  une connaissance d'une connaissance..


Sorcier_moléculaire a écrit

L'ayahuasca soigne les problèmes mentaux comme les problèmes physiques, c'est à  dire, autant l'adaptation au monde des hommes, la "folie" que l'adaptation à  l'environnement, la "mal-à -di.e".

Je te rejoins sur ce que tu dis du fait de penser de manière alternative et d'être prit pour un fou, je ne doute pas que certaines personnes puissent percevoir des choses que d'autres ne peuvent ou ne voudront jamais voir, mais pour le reste tu me racontes une histoire, et si le fond de ton histoire est que l'Ayahuasca soigne les âmes des hommes perdus dans leur esprit grâce à  un chamane, ba j'y crois pas plus que ça je t'avoue, enfin c'est une belle histoire, ça a du arriver dans certaines tribus, mais je vois mal de nos jours un chamane soigner un occidental venu découvrir l'Ayahuasca...par contre je vois bien un occidental dire qu'il a été soigné par un chamane suite à  une prise d'Ayahuasca, et qu'il ne faut pas en prendre seul sous peine de s'égarer dans son esprit.

En fait si l'Ayahusca permet juste de s'adapter à  son environnement, à  ce niveau là  autant prendre un autre prod moins fort, perso je me suis adapté à  mon environnement en prenant des dissos, quand j'en abuse pas j'arrive à  trouver un point d'équilibre où lorsque je suis un peu stressé à  trop jouer au mec normal en société, je prend ma dose pour me payer ma nuit de folie, et le lendemain je me sens prêt à  de nouveau me fondre dans la masse en me sentant bien.

Et pour ça j'ai pas besoin de me monter tout un délire à  propos d'une drogue, si le but c'est de prendre sa perche pour prendre du recul en se phasant quelques heures pour oublier la réalité et ses ennuis chroniques, ba on peut très bien le faire seul avec de l'Ayahusca prit à  dose raisonnable, tout comme avec du LSD? des champis, de la Savia, etc...


Jhi-dou a écrit

Laura, je pense que dans ta logique, tu oublies la dimension "sorcellerie" qui est très importante dans ces pratiques. Je sais que pour la majorité des qu'occidentaux, ce concept peut sembler "has been" dans le meilleur des cas ou susciter des moqueries, etc...

Nop j'en ai parlé juste aussi du fait d'hypnotiser l'usager pour l'emmener là  où le trip sera le plus intéressant, histoire qu'il ne flippe pas parce que c'est fort et que ça se passe mal.
Perso quand je m'envoyais du psyché pour explorer ma conscience dans des phases musicales bien spécifiques, j'étais en plein délire en me racontant ma petite histoire comme quoi la drogue c'est bon pour l'introspection et que l'introspection c'est bon pour le développement de soi, et que le développement de soi c'est bon pour soi...enfin j'étais complètement hypnotisé par mon propre esprit et les gens me prenaient pour un fou alors que moi je découvrais les schémas régissant mon esprit.

Et tkt que lorsque tu t'envoies des doses massives de dissos mélangé à  des psychés et du Cannabis en douille, tu vois et vis des choses que personne de sensé ne pourrait croire et encore moins admettre, donc je ne me moque pas de la sorcellerie et des rites initiatiques, j'aurais tendance à  y croire, mais sans me laisser hypnotiser dans une histoire qui semble bien douteuse pour un esprit plutôt logique et terre à  terre.
En gros je ne vais pas voir l'Ayahuasca comme une drogue réservée au chamane et à  leur disciple, mais comme une drogue tout court pouvant servir d'outils pour ouvrir deux ou trois portes dans sa tête, pas plus...hormis le fait que ça à  l'air fort, ça c'est avéré.


Syam a écrit

Laura : "jusqu'à  aujourd'hui je n'ai vu ça que dans les films"

C'est peut-être ce pourquoi je me suis permis de donner mon avis (sans l'imposer) - c'est que de mon côté je n'ai pas voyagé que depuis les écrans de cinéma mais je suis allé me faire ma propre idée. Après quoi si je raconte mes expériences je ne ferai rien de plus que semer encore plus le doute, sur ma condition mentale y-compris. Du coup mieux vaut encourager chacun à  développer sa propre compréhension sans interférer. A la fin il en sortira de bonnes choses si chacun pense librement, c'est bien plus important de penser par soi-même que de coller à  un dogme ou une doctrine quelle qu'ils soient.

Laura : "établir un contact avec un mec qui a perdu la réalité c'est très difficile."

Être un chamane est très difficile à  vrai dire, c'est pour cela qui y en a si peu de compétents.

Pour le reste tu es lucide sur les premiers symptômes de la "fausse introspection" que tu analyses correctement. Il suffit de continuer à  pousser le raisonnement plus loin au fur et à  mesure et expulser toutes forme erronée d'introspection sans compromis. Il se peut que tu trouves à  un moment qu'on n'est pas si opposés que ça dans l'approche.

Yep on a des similitudes dans l'approche (croire en une forme de spiritualité) mais dans la finalité de nos réflexions il y a des divergences (pour moi la spiritualité n'est pas la réalité).

Sinon je suis prêt à  lire tes expériences et à  changer d'avis, je préfère ça que de tourner en rond dans mes réflexions en sachant qu'elles ne sont pas justes dans l'absolue, d'autant plus que je n'ai pas testé le produit en question.


"Alors vous c'était pas mieux avant, ça sera mieux plus tard !"

Hors ligne


Sorcier_moléculaire 
Banni
000
Lieu: La Terre et le Feu
Date d'inscription: 04 Dec 2014
Messages: 126
Merci de m'avoir repris, j'oublie souvent de dire qu'il existe de mauvais chamans.
J'idéalise son rôle dans le but de lui donner de l'importance, mais en effet, mieux vaut être seul que mal accompagné.

Cela dit, quand on pense au fait qu'entre deux personne, ou qu'elles soient sur Terre et qui qu'elles soient, il y a au maximum 6 personnes intermédiaires qui se connaissent entre deux, ça donne un peu d'espoir pour trouver la bonne.

ça peut être un grand plus d'être guidé. Seul, il te faudra retenter de nombreuses fois l'expérience avant de la comprendre, alors qu'une seule prise accompagné d'un vrai chaman expérimenté suffira à  te faire assimiler tout ce dont tu avais besoin.

En effet, quel que soit le but de la consommation, au final, t'es perché.
Cela dit, le mot utilisé pour décrire la perche (trip, voyage, perche, défonce..) en dit long sur ce que la personne y voit.

Convaincre de l'existence de la sorcellerie est peine perdue, puisqu'il faut obligatoirement le voir pour le croire, Il faut en être conscient pour en être conscient..

Tout est poison, rien n'est poison. Seule la dose définit ce qui est poison.

-Satanique est ta race.

Hors ligne


Sorcier_moléculaire 
Banni
000
Lieu: La Terre et le Feu
Date d'inscription: 04 Dec 2014
Messages: 126
Oui, si l'ayahuasca permet de s'adapter à  son environnement, autant prendre des champignons, mais il permet bien d'autres choses que je ne sais pas forcément.

Tu as raison sur bien des points, l'ayahuasca est une substance comme une autre, les hommes se sont simplement adaptés à  elle en fonction de ce qu'ils y voyaient.

Cependant, le point de vue d'un peuple qui connait très bien cette substance donne une idée plutôt concrète de ce à  quoi elle peut servir, ce dont elle est capable..

Les tribus qui utilisent les champignons magiques ont une réalité commune fortement imprégnée des effets des champignons puisqu'ils étaient leurs seul médecine, et avec les expériences que j'ai vécu avec eux, je comprends aisément leur point de vue sur la chose.

Plus tu connais la chose, plus tu tend à  être précis dans sa réalisation. Nous sommes tous libres d'y aller par nous mêmes, en autodidactes, mais un maître est souvent utile pour bien commencer.

la plupart des gens qui y vont en autodidactes finiront pour la plupart à  faire comme ceux qui ont appris par un autre, avec la particularité d'avoir un vrai style.

Tout est poison, rien n'est poison. Seule la dose définit ce qui est poison.

-Satanique est ta race.

Hors ligne


Laura Zerty 
Banni
100
Date d'inscription: 02 Feb 2014
Messages: 1262
Blogs

Sorcier_moléculaire a écrit

Plus tu connais la chose, plus tu tend à  être précis dans sa réalisation. Nous sommes tous libres d'y aller par nous mêmes, en autodidactes, mais un maître est souvent utile pour bien commencer.

la plupart des gens qui y vont en autodidactes finiront pour la plupart à  faire comme ceux qui ont appris par un autre, avec la particularité d'avoir un vrai style.

J'en parlais dans un autre topic sur l'Aya, toute personne étant créatrice (ayant un style) saura se sortir de n'importe quel trip au moment où celui-ci la bloquera, pour ce qui est d'avoir un maitre, je pense que l'on en a tous un à  différents âges de notre évolution spirituelle, que ça soit nos parents, des amis, ou même des stars comme John Lennon ou Miley Cirus big_smile


"Alors vous c'était pas mieux avant, ça sera mieux plus tard !"

Hors ligne


Syam 
Modérateur गोविन्द राधे राधे श्याम गोपाल राधे राधे
France
500
Lieu: அருணாச்சல
Date d'inscription: 26 May 2015
Messages: 3328
Sorcier_moléculaire : "Tu as raison sur bien des points, l'ayahuasca est une substance comme une autre"

Mais cela ne constitue en rien une minimisation de cette substance, dans ce monde rien n'est ordinaire, tout est profondément enchanté par le don de son existence même. Aucune expérience n'est ordinaire. S'il est vrai que sous Ayahuasca plus de monde s'en aperçoit, cela n'en est pas moins vrai pour toutes les autres expériences quelles qu'elles soient (l'ayahuasca parfois en fait prendre conscience brièvement). Mais l'expérience de taper sur ce clavier n'est elle non plus rien d'autre que l'expérience transcendante du "grand Tout". Expérience qui n'a d'ordinaire que ma relative incapacité à  la reconnaître dans sa réalité brute et transcendante ici et maintenant parce que le mental est distrait par ses préoccupations superflues. Sous Aya l'expérience est aussi celle du grand Tout ni plus ni moins et elle ne diffère pas des autres expériences, mais le mental est arraché à  son inertie habituelle, ce qui fait que cette expérience qui n'est en rien différente des autres, apparaît plus clairement comme ce qu'elle est : extraordinaire et transcendante. Sans pour autant qu'elle le soit plus en quoi que ce soit que n'importe quelle autre.

Dernière modification par Syam (02 juin 2015 à  22:28)


Psychoactif propose l'analyse de vos produits (effets indésirables ou inhabituels) de manière anonyme, gratuite et par courrier (dispositif SINTES). psychoactif.org/sintes

Hors ligne


Sorcier_moléculaire 
Banni
000
Lieu: La Terre et le Feu
Date d'inscription: 04 Dec 2014
Messages: 126
Je ne peux que soutenir ce que tu dis.

Tout est poison, rien n'est poison. Seule la dose définit ce qui est poison.

-Satanique est ta race.

Hors ligne


Amarnath 
Ni ceci Ni cela
France
100
Date d'inscription: 26 Jan 2014
Messages: 1041
Bonsoir,

Le pouvoir de la plante se démontre une fois de plus, elle déchaine certains ego sans même avoir était ingérée physiquement. Il suffit d'en parler pour que l'esprit intervienne.

Comme le dit Jhi-dou, certaines personnes sont allés étudier de plus prêt le phénomène et ce qu'il est intéressant de savoir c'est que plusieurs ethnobotanistes sont partis rencontrer les Ayahuasqueros pour comprendre comment il peut-être possibles de connaitre des remèdes ancestraux formés de combinaisons complexes de plusieurs plantes. Car il n'y a qu'une chance sur des millions pour trouver les bons mélanges, certains se font au milligramme. La pharmacopée des chamans est extrêmement vaste et alimente, depuis plusieurs décennies, une grande partie de la synthétisation des molécules activent, utilisées en occident pour la fabrication des médicaments.

Les scientifiques ont voulu vérifier l'information connue sur les chamans et qui stipulent qu'ils peuvent communiquer avec l'esprit des plantes. Cela parait folklorique pour nos esprits cartésiens mais lors de leurs divers voyages, il a était constaté qu'effectivement, mystérieusement, les chamans ont le pouvoir de communiquer avec les plantes et que c'est elles qui livrent les secrets nécessaires à  la guérison humaine, en indiquant les mélanges et quantité nécessaires.

Tout comme la science à  pu mettre en évidence la capacité de certains arbres ou plantes étudiés, pour s'envoyer des messages sous forme d'effluves moléculaires ou de vibrations transmissent par les radicelles (micro racines).

Voici un passage d'un article scientifique :

Comment les arbres sentent-ils et communiquent-ils ?

Il faut connaitre le langage des VOC ! Les VOC ? Ce sont les molécules volatiles avec lesquelles les arbres communiquent entre eux, avec les animaux, voir avec les hommes. Cette découverte, il y a 30 ans, était tellement perturbante qu’elle a été rejeté par beaucoup de scientifiques. Aujourd’hui, elle est prouvée expérimentalement chez de nombreuses espèces. C’est embarrassant des végétaux qui se transmettent des messages à  distance , on a du mal à  se faire à  l’idée nous autres cérébrés. Une nuance, ils n’utilisent pas des mots mais des parfums, ajoutant des molécules les unes aux autres comme on ajoute des lettres pour composer un mot. Pas moins de 15O molécules sont nécessaires pour dire orchidée !

Nous sommes d’autant plus intéressés à  comprendre les arbres que nous, humains, sommes aussi des arborescences qui, avant d’être capables de penser par notre liaison corps/cerveau, sommes en communication avec le monde par notre arborescence qui échange avec le monde des molécules. Par exemple, nous émettons et captons des phéromones qui nous permettent de recevoir des messages inconscients des autres êtres qui nous les envoient via les aisselles, le cuir chevelu, les tétons et les organes génitaux. Ces molécules sont porteuses de caractéristiques de l’individu et règlent certaines de nos réactions à  leur égard.


La suite de l'article : http://www.matierevolution.org/spip.php?article2006

Un Allemand Heil et Karban son collègue, ont constaté que le sommet des plantes comporte un système neurologique et à  la vue de son fonctionnement, elle peut-être étiqueté d'intelligence, puisqu'elle bénéficie d'une mémoire de l'évènement et d'une adaptation en rapport à  cette mémoire de l'environnement.
Ces études sont très intéressantes car elles remettent une fois de plus l'ego de l'homme en place et surtout nous renseigne que le monde du vivant est bien plus vaste que notre mensonge collectif.
Car l'illusion est collective, elle est une hypnose de masse.

L'univers est constitué de différents atomes (environ une centaine, de complexités divers) et il est possible de dire que l'univers est une pulsation, une vibration sonore et lumineuse. Un chant védique (Inde) un chant chamanique, Celtes, Yemenite, Souffis, Yaquis et j'en passe se dessine sur la même base vibratoire. Le chaman utilise la vibration sonore pour calmer ou diriger l'esprit du patient d'un monde à  l'autre, ce n'est pas une lecture d'aspect extérieur, comme les traits du visage tendu, mais bel et bien une résonance cellulaire, du chant de l'âme qu'il connait par la réception d'un enseignement orale ancestrale.

Le mantra se retrouve dans la plupart des traditions chamaniques, de sorcellerie ou provenant des sages, les Rishis, des visionnaires d'Inde qui ont dicté le Sanatha Dharma perçu par une lecture de la connaissance universelle.

Certains mantras sont si puissants, qu'ils peuvent transformer profondément l'esprit du pratiquant ou le rendre fou si il n'est pas apte à  supporter la vibration de ses 50 milliards de cellules qui changent de fréquences.

Bon j'arrête là , car il y a tellement de choses possible à  dire sur ces sujets oubliés, mais c'est frustrant car les mots sont une injure à  la profondeur de ce qui ne nécessite pas le langage pour le connaitre. La connaissance n'est pas faite de pensées mais d'aperceptions. Mais tout ceci constitue une autre dimension.

Et si tout ceci, n'était qu'une blague !

Hors ligne


Laura Zerty 
Banni
100
Date d'inscription: 02 Feb 2014
Messages: 1262
Blogs
Merci pour ces explications plus scientifique de ce qu'on a soulevé (grâce aux mots qui ne sont pas des injures) !

Et donc au final on peut prendre de l'Ayahuasca seul..

"Alors vous c'était pas mieux avant, ça sera mieux plus tard !"

Hors ligne


Le Cormoran 
Nouveau membre
France
000
Date d'inscription: 10 Aug 2015
Messages: 1
Ayahuasca médicina! voila une belle phrase! mieux que Ayahuasca drogua ;-)

Bonjour a tous(tes),

J'ai vécu 2 ans en Amérique latine en deux fois 1 an pour 1: me soigner (psoriasis depuis 17 ans) et 2: étudier les plantes aromatiques et médicinales (malgré moi)...
Au cours de mon voyage j'ai également effectué beaucoup de voyage intérieur. grâce a ayahuasca ou yage en Colombie. et également aux champignons cueillis dans les champs la bas et le cactus San Pedro ou huachuma, etc... .

En se qui concerne l'Ayauasca,
tout d'abord soyer près aux changement!
Je vous déconseille de prendre seul les première fois!
c'est une expérience très personnel, différentes à  chaque fois et pour chacun.
L'expérience dur environ 3 heures intense et les effets diminuent petit à  petit. voila pour la trans. Mais attention la medicine continue a fonctionner des semaines après... plus de vision ou de nausées mais plutôt du ressenti, des sensations nouvelles pas forcément agréable.
c'est pour cela aussi, sachez-le, que vous risquez de vous sentir loin des discutions habituel que vous avez avec vos amis, un rapprochement sensible à  la nature vous fera vous sentir mal dans les villes. certaines personne après change de travail....

Cette medicine est beaucoup plus forte que d'autre et vous pouvez vous faire dépassez très rapidement par elle. ça n'a rien de réjouissant! les nausées sont très fortes pour certaine personne, voir épouvantable. on se sent vraiment très mal et très faible. surtout lors de la purge...pour ceux qui purge!
c'est pour cela qu'il faut être accompagné. de plus si ça se passe mal et que vous voyer beaucoup de noirceur, vous ne voudrez plus en reprendre et donc vous resterez dans l'incompréhension sur ce que vous avez vécu.
Il faut voir l'obscurité avant de pouvoir apprécier pleinement la lumière!
pour cette raison, je ne suis pas pour en prendre qu'une seul fois! mais trois fois et ceux avec une diete alimentaire strict. il faut une semaine de libre pour ces trois première fois. le temps d'ingérer un peu ce qui c'est passé.
Néanmoins avec elle vous êtes conscient et après les nausées, peuvent venir les visions beaucoup plus lumineuse.
on peut donc aussi la prendre seul. il faut mieux savoir a quoi s'attendre!

Autre point non négligeable concernant les préparations. D’où viennent les plantes? Sont-elle cultivées? combien de temps ont elles été séchées et comment?
autant de paramètres qui peuvent affecté le potentiel de votre préparation! 
Je doute sur la qualité des produits des smartshop!
Normalement on cuisine la Banisteriopsis caapi fraiche. pour la Psychotria viridis, ça n'a pas trop d'importance tant qu'elles ont été séchées à  l'ombre.
En ce qui concerne leur provenance, c'est bien aussi de savoir si elles ont été cultivées sachant que les espèces cultivées sont moins puissantes que les sauvages, mais que leur coupe est contrôlé, donc diminue la disparition de l'espèce.

Bonne journée,
Reputation de ce post
 
Texte mis dans les morceaux choisis de Psychoactif. (pierre)

Hors ligne



Répondre Remonter


Pour répondre à cette discussion, vous devez vous inscrire

Sujets similaires dans les forums, psychowiki et QuizzZ

[ Forum ] Ayahuasca seul chez soi compte rendu
par luckyhugues, dernier post 10 août 2015 à  14:55 par baily
  20
  9
[ Forum ] Ayahuasca
par Jah, dernier post 28 novembre 2018 à  00:50 par ramtha
  51



    Psychoactif en Images
    Plus d'images psychoactives
    En ce moment sur PsychoACTIF  
     Psychoactif 
    Etude sur les liens entre le deep web et la consommation de drogues
    18 juillet 2019Annonce de Equipe de PsychoACTIF
     Psychoactif 
    Le Fanzine N°3 est sorti
    26 juin 2019Annonce de Equipe de PsychoACTIF
     Psychoactif 
    Participer à l'enquete Eurotox
    08 avril 2019Annonce de Equipe de PsychoACTIF
     Appel à témoignage 
    Est ce que l’analyse de drogues a changé vos pratiques de RDR ?
    05 août 2019Commentaire de Morning Glory (9 réponses)
     Appel à témoignage 
    De quelle façon les psychédéliques ont-ils changé votre mode de p...
    Il y a 2jCommentaire de Arcalys (79 réponses)
     Appel à témoignage 
    Vos markets du DW favoris en ce mois de juin juillet 2019 ?
    04 août 2019Commentaire de Rick (142 réponses)
     Forum 
    Bromazépam - Risque Broma 30mg
    Il y a moins d'1mnCommentaire de sweetcandy89 dans [Benzodiazépines...]
    (11 réponses)
     Forum 
    Dépistage - Positif au amphet suite contrôle routier
    Il y a 1mnCommentaire de Rick dans [Speed-Amphétamines...]
    (1 réponse)
     Forum 
    Descente - Avec quel produit gérer vous vos descente de C
    Il y a 21mnCommentaire de sweetcandy89 dans [Cocaïne-Crack...]
    (1 réponse)
     Forum 
    Légalité - Importation RC au maroc
    Il y a 37mnCommentaire de Vivel dans [Research Chemicals (R...]
    (12 réponses)
     Forum 
    LSD au maroc ???
    Il y a 42mnCommentaire de saturn6 dans [LSD 25...]
    (2 réponses)
     Forum 
    Première fois - Précisions sur la lean
    Il y a 1hCommentaire de Mascarpone dans [Codéine et dihydrocod...]
    (9 réponses)
     Forum 
    Cherche prix et photos de prods pour enrichir le PsychoWIKI
    Il y a 1h
    163
    Commentaire de little_boy dans [Conseils généraux de...]
    (1172 réponses)
     Forum 
    Extra Tramadol sous BHD 3 mg
    Il y a 2h
    1
    Commentaire de Chêne dans [Buprénorphine (Subute...]
    (2 réponses)
     Blog 
    Le grand mirage
    Il y a 1hCommentaire de Tête de crêpe dans le blog de Nils1984
    (1 commentaires)
     Blog 
    2C-D, tofu or not tofu?
    Il y a 8h
    4
    Commentaire de Ocram dans le blog de Ocram
    (21 commentaires)
     Blog 
    Cocktail psychés/noid/protox éprouvant
    Il y a 21hCommentaire de Arcalys dans le blog de Arcalys
    (4 commentaires)
     
      QuizzZ 
    Testez vos connaissances sur les overdoses d'opiacés
    Dernier quizzZ à 20:05
     PsychoWIKI 
    Kétamine, effets, risques, témoignages
     Topic epinglé 
    Cannabis : vous vous êtes mis à la vaporisation, expliquer nous c ...
     Nouveaux membres 
    chmed, Blackwormhole, Arcalys, petero nous ont rejoint et se sont présentés les trois derniers jours.
    S'identifier

    Mot de passe oublié

    Morceaux choisis 

     Encyclopédie du PTC
    par rit, le 11 Aug 2019
    Bonsoir psychoactif, Mon premier message sur ce forum que je lis depuis +2 ans maintenant parlera du noïd qui m'a poussé à m'inscrire parmis-vous : le 5f-akb-48. Alors je vais tenter d'être le plus clair et précis possible car je sais que c'est une drogue assez méconnue et qui pourtant explo...[Lire la suite]
     CIHKAL - Le troisième livre perdu.
    par LenaÀLaRechercheDuParadis, le 29 Jul 2019
    C’est un fait peu connu, à plusieurs reprises, Alexander et Ann SCHULGIN ont eu l’opportunité de se rendre en Europe, à l’occasion de colloques et autres rencontres de sommités scientifiques. Notamment en France, où ils y avaient quelques connaissances, universitaires de toutes nationalit...[Lire la suite]
     Est ce que l’analyse de drogues a changé vos pratiques de RDR ?
    par Daane-El, le 19 Jul 2019
    Salut, Le fait de pratiquer un test est déjà un changement de comportement en lui même. Je me souviens du 1° test que j'ai acheté: un Marquis et un Ehrlich sur un site de e-commerce comme un autre. C'étais quand j'ai commencé la 3-MMC et que les questions de sa qualité revenaient souvent su...[Lire la suite]
    Tous les morceaux choisis
    Les derniers champis

    Très bon conseils dans [forum] Comment gérer la descente de coke ?
    (Il y a 18mn)
    J'approuve totalement ! - TheRealSlimShady dans [forum] Mon neveu Snif son zolof, je ne sais pas quoi faire.
    (Il y a 9h)
    J'approuve. Randall dans [forum] Arrêt d'un traitement
    (Il y a 11h)
    La bupré reste tout de même un libérateur de dopamine. Randall dans [forum] Arrêt d'un traitement
    (Il y a 12h)
    Ses propos n'étaient pas si erronés que ça. Randall dans [forum] Arrêt d'un traitement
    (Il y a 12h)

    Pied de page des forums