"syndrome deficitaire" plusieurs mois apres ?? / PsychoACTIF

"syndrome deficitaire" plusieurs mois apres ??

Publié par Snoop', 07 février 2014 à  20:40
23312 vues, 52 réponses
Amarnath 
Ni ceci Ni cela
France
400
Date d'inscription: 26 Jan 2014
Messages: 1041

Bonsoir,

I'm agree, totally , absolutely !

J'ai cru durant des années, que je devais faire une psychothérapie, en rapport aux multiples traumatismes vécus, dans ma vie. En même temps, malgré les coups durs, je n'ai jamais eu le sentiment d'être différent intérieurement, bien au contraire, toujours le même, juste l'emballage qui change. Tiens, chez des cheveux gris, qui virent au blanc !!!! Oulala, même mes poils de culs !!!
J'ai physiquement vieillit, l'esprit c'est un peu remplis de connaissances, mais que j'ai depuis, rangé dans un tiroir.

Puis un jour, la révélation !!! Ma femme rentre de son travail et elle me parle d'un beau gosse, un mec qui travail dans un bar, sur la place du village. C'est vrai que c'est un mec en or, tout le monde le connait, il est toujours entrain de sourire, de servir, de rire... Un vrai rayon de soleil.

En écoutant les louanges de ma femme, et après avoir était cherché une serpillère, je me suis demandé intérieurement : pourquoi est-il toujours content, même quant il est tout seul, aux chiottes.

Et là  ! Une grande lumière est descendue du ciel et Jésus m'est apparut, pour me dire : "Tu t'es fais niqué mon fils, car lui, il a une chimie d'enfer, et c'est ce qui fait mouiller ta femme !!!.

Oh oui c'est ça ! Mais c'est pas parce que ce mec, il est plus merveilleux que mon ego, non, il n'a pas appris à  être sympa, (c'est frère son des cons !) il est simplement sympa ! Parce qu'il est, chimiquement sympa !

Je suis intimement persuadé que le corps est le messager de l'âme, pour comprendre le monde. Le corps renseigne l'esprit, sur l'expérience sensoriel. Le monde est perçu en fonction de l'état chimique de la personne.
Tiens prends du LSD, avant de continuer à  lire....

La vie apparait, comme le corps la voit.
Je fais partis des hyper sensible. Je peux entendre le son que produit la tension électrique d'une ampoule allumée, au milieu des bruits de la journée. Cet exemple ne veut pas dire grand chose, mais que ce soit ce que je mange, ou l'univers matériel proche, tout émet une certaine vibration et ce mouvement produit un son. Un son perceptible.

Quand je prend du magnésium marin, je me retrouve avec l'équivalence d'un AD bien dosé...
Le café, je n'essaye même plus !

Bon voilà  pour dire, que les produits ont un effet puissant, sur mon corps, et le psychisme suit ses variations.
Quelqu'un qui se retrouve avec son corps qui a faim, si cela dure trop longtemps, l'esprit devient en colère, il lui faut de la nourriture.

Après avoir acheté à  manger et que le repas est maintenant terminé, que le corps est rassasié, il va se faire son petit shoot de dopamine et l'esprit content, se reposera dans un corps défoncé.

Dans une étude, que Laura a partager en lien, il est signifier qu'un chercheur Suédois (Dr Manguson), a étudier une population d'enfant, qu'il a suivi de leur âge de dix ans à  trente ans. Certains d'entre eux sont devenus des criminels, et le point communs, était un taux bas de noradrénaline.

Je vous met le lien, que Laura avait posté un peu plus haut.

http://www.lanutrition.fr/bien-dans-sa- … rveau.html

Dans tout les cas maintenant, je laisse ma tête tranquille, elle a fait un long voyage et mérite maintenant de se reposer. Si le corps à  besoin de quelque chose, il lui fera savoir tout de suite.

Donc Snoopy, si cela dure trop et que tu n'as plus la patience....

Je ne suis pas non plus un bon exemple, car j'ai vu l'addicto la semaine dernière, qui m'a prescrit du Deroxat, mais je n'ose pas prendre ce nouveau truc, par crainte de partir dans une nouvelle histoire d'amour, alors que je ne suis pas polygame.

Donc je fais comme toi, je résiste, alors peut être que la réponse, est autre part.

J'ai toujours eu le sentiment d'avoir une chimie un peu pourrie.
Je ne sais pas si tu étais une femme exceptionnelle, quand tu prenais de la coke, mais moi j'étais juste un mec normal, et le suis toujours, quand je prend des opiacés.
De voir les autres qui ont l'air de se sentir toujours à  peu près bien, content d'aller visiter tel truc, marcher à  tel endroit, pendant que j'attend que ça se passe. Sauf depuis trois ans, ou les choses ont vraiment changés.

Comment étais tu Snoopy, avant la drogue ?
Quelles étaient tes traits de caractères ?

Peut être que la pratique d'un peu de yoga, pourrait être un vrai cadeau pour toi.
Apaiser le corps, qui apaise à  son tour l'esprit et hop, un gros dodo pour Snoopynette.
Efficacité, dès la première séance !

J'ai pratiqué un peu plus de 10 ans, et franchement..... YES !
Mais bon, tu dois connaître déjà , alors je m'efface et te dis bonne nuit.

Bonne nuit et courage dans le recensement des moutons.

Amarnath

Dernière modification par Amarnath (13 avril 2014 à  09:09)


Et si tout ceci, n'était qu'une blague !

Hors ligne


Bicicle
Rat de laboratoire
300
Date d'inscription: 08 Aug 2011
Messages: 1701
Blogs

Moi sur le sujet, je serais plutôt d'avis que c'est tout simplement une dépression quoi. Mais une dépression peut prendre toute sorte de formes : celles que Snoopy tu as vécu par le passé il y a longtemps et qui est terminée, tout comme ces mal être d'un jour que décrit Ricoson. Ou encore milles autres formes.

Perso, je pense que l'arrêt du produit nous oblige à  reconstruire (psychiquement) notre vie et c'est ça le plus dur. Trouver son équilibre sans rien.

Moi aussi en ce moment j'ai des problèmes de sommeil Snoopy, mais je ne me focalise pas dessus en fait, j'oublie même que j'en ai en fait, j'essaye de ne surtout pas m'angoisser pour ça et de ne pas redouter le soir ou quoi. Le truc de base ce serait déjà  de lutter contre l'insomnie à  la base : donc s'arranger pour être fatiguée le soir venue et dormir.

Donc éviter l'ordi, la télé, les films, portable etc le soir, et privilégier les activités calmes genre lecture, musique très basse, etc. Et puis se débrouiller pour se fatiguer la journée et reprendre un rythme stable : donc s'efforcer de se lever à  8h (par ex) un jour, puis le soir si tu arrives pas à  dormir ben tu te démerdes pour ne pas dormir jusqu'au soir 20h-22h et là  normalement tu seras crevée et va dormir direct pour au moins 8 ou 9h.

Et ainsi de suite pendant 4 ou 5 jours jusqu'à  reprendre le rythme : coucher 22-23h et lever 7h-8h (par ex). Si tu te fatigues la journée et a des activités qui te plaisent, que tu passes une BONNE journée, normalement le soir tu es crevée et n'a qu'une envie : dormir avec plaisir.

Moi c'est ce que je fais quand j'ai des troubles du sommeil, là  c'est le cas en ce moment, et je sais que je vais faire ça, virer Internet/l'ordi/télé quelques jours et dormir à  22H et me lever à  7-8h tranquillement et faire ma journée.

Quitte à  faire un peu de sport aussi pour les endorphines, ça marche extrêmement bien c'est incroyable. En plus avec le soleil en ce moment, ça te redonne grave du moral : tu te cales sur un banc ou dans un parc avec un magazine ou un bouquin, une bonne boisson fraiche (moi c'est le redbull ou le coca mon kif mais à  éviter quand on est insomniaque lol !) et c'est juste le kif, un bon moment qui me remonte grave le moral perso. Ou une balade dans un endroit sympa, un tour en voiture, etc bref des petit "riens".

Bref, pour moi le "syndrome déficitaire", c'est une forme de dépression qui est probablement due au dérèglement d'endorphines etc dans le cerveau du à  la prise de drogues, mais c'est pas "grave", ça finit par passer après quelques mois, en s'attaquant aux choses petit à  petit, sans se focaliser sur les problèmes comme si c'était des murs (genre l'insomnie), alors ça finit par passer et tout ça est derrière toi en moins de temps qu'il ne faut pour le dire...


"Quiconque fait deux cent mètres sans amour, va à  ses funérailles vêtu de son linceul." W.Whitman

Hors ligne


bighorsse 
Adhérent PsychoACTIF
100
Date d'inscription: 19 Mar 2007
Messages: 8496
Blogs

besicle
"Quitte à  faire un peu de sport aussi pour les endorphines, ça marche extrêmement bien c'est incroyable. " oui mieux faire du sport d'abord pour TE faire plaisir ..parce que les endorphines elles ben sur le coup on ne les sent pas...


l angoisse est le vertige de la liberté

Hors ligne


Bicicle
Rat de laboratoire
300
Date d'inscription: 08 Aug 2011
Messages: 1701
Blogs

Ben oui mais c'est bien connu, le sport c'est bon moyen de se redonner un petit coup de fouet au moral.

Evidemment, je dis pas que c'est ça qui permet de se sortir d'une dépression hein, LOIN de là  !! lol ! Mais quand on est insomniaque, c'est pas mal de faire un petit peu de sport la journée, on dort mieux le soir quoi, et ça améliore un petit peu le moral parce qu'on s'est bougé et tout. En + avec le beau soleil en ce moment, ça aide bien, moi quand il fait beau et que je suis dehors j'ai tout de suite beaucoup + le moral. C'est des "petites choses" hein ok ! Mais bon, y'a pas de solutions miracles non plus hein faut pas se leurrer.

Les médocs, je pense que Snoopy a donné, elle aimerait sûrement gérer son problème autrement, trouver des conseils et tout, alors bon, moi je lui conseille les petit trucs contre l'insomnie quoi : pas d'écran le soir, essayer de se forcer à  reprendre un rythme fixe quitte à  faire une nuit blanche ou deux jusqu'à  ce fatiguer pour dormir à  la bonne heure (l'heure souhaitée quoi !!), pas bouffer gras le soir, faire un peu de sport la journée (bon pour le moral je trouve !), etc.

Snoopy, je suis sûre que quand tu auras réussi à  trouver un bon rythme de sommeil (n'en fais pas une obsession hein faut surtout pas penser qu'à  ça genre "je dois dormir", au contraire oublie pour pas te frustrer et tout !), tu te sentiras déjà  beaucoup mieux moralement.

Avant tu dormais normalement donc y'a pas de raisons que ça revienne pas t'inquiète, c'est passager de toute façon.

Allez bon courage à  toi wink

(PS complètement HS : Snoopy j'ai lu dans ta liste de prod les champi mexicains ! wink Au fait du coup je pense à  un truc, est-ce que tu prenais des médocs le jour où tu les as pris ? Si oui lesquels ? Parce que y'a des histoires de "IMAO" etc qui peuvent bloquer les effets, ceci expliquerait cela !! Je sais que le sub par exemple ça ne change rien du tout aux effets car j'étais sous sub quand j'ai pris les miens (les mexicana aussi, les même ! Et ça m'a retourné la tête de fou cf mon TR sur le blog...))

Dernière modification par Bicicle (13 avril 2014 à  10:54)


"Quiconque fait deux cent mètres sans amour, va à  ses funérailles vêtu de son linceul." W.Whitman

Hors ligne


ziggy 
PsychoHead
1100
Lieu: 75018
Date d'inscription: 21 Jul 2008
Messages: 1764
Blogs

Bicicle a écrit

Bref, pour moi le "syndrome déficitaire", c'est une forme de dépression qui est probablement due au dérèglement d'endorphines etc dans le cerveau du à  la prise de drogues, mais c'est pas "grave", ça finit par passer après quelques mois, en s'attaquant aux choses petit à  petit, sans se focaliser sur les problèmes comme si c'était des murs (genre l'insomnie), alors ça finit par passer et tout ça est derrière toi en moins de temps qu'il ne faut pour le dire...

Oui évidemment on imagine plus facilement sous l'angle d'une dépression, façon de parler en fait, mais si on veut être juste et utiliser les termes précis pour ne pas tout confondre, on parle bien d'un syndrome de déficit en endorphine et non d'une dépression et même si ca peut s'y apparenter, ça n'a rien à  voir (ce n'est pas les mêmes causes, pas les mêmes conséquences, pas les mêmes symptômes) donc par abus de langage , réduire le syndrome à  une dépression larvée, ça revient un peu à  tout confondre.

Bicicle : tu dis sur la dépression qu'elle peut prendre mille formes.

Tout dépend ce que l'on met derrière cette étiquette de "depression " et il est certain qu'en France, alors que tu ne trouves meme plus une personne de moins 25 ans qui n'a pas déjà  passé deux ans de vie sous AD (C'est bien hallucinant. Au moindre coup de baisse de régime, on invoque l'AD, c'est absolument n'importe quoi)  le travail de la presse et des émissions de santé nous ont tellement bassiné avec la dépression à  toutes les sauces (dépression saisonnière, dépression post trauma, dépression post grossesse, depression post-sevrage blabblabla) qu'on a finit par oublier ce qu'est vraiment la dépression clinique et qu'on peut facilement avoir l'impression que la dépression peut revêtir milles formes...

pourtant la vraie dépression clinique est un état bien identifiable caractérisé par un état thymique bien défini (dévalorisation et détestation de soi, ennui, idées noires, désir suicidaire) et sur le plan neuronal, un déficit (carence meme) sérotoninergique.

Donc sans comparaison possible et absolument rien à  voir avec le syndrome déficitaire qui est lui compris par les spécialistes anglosaxons comme une carence en endorphines naturelles et une réelle difficulté à  refontionner sans supplétif externe.

Ce qui est intéressant c'est que le syndrome déficitaire touche autant les toxicos qui sortent du shoot (qui ont tout à  reconstruire) que le daron de 45 piges-cadre supérieur à  0.2 de temgesic depuis 10 piges après une hernie discale, qui n'a jamais bu un verre de vin, va parfaitement bien mais qui n'arrive pas a retrouver la forme en arretant son substitut.

De nombreuses personnes témoignent de cet état de fait : la difficulté à  retrouver une normalité après des années sous opiacés, substitut ou non, toxicomanie ou non. Donc sans rapport avec la molécule, donc sans rapport avec le mode d'administration, sans rapport avec la cause psychique de la consommation. Bref, on nage dans le moléculaire pur et dur.

Pour ceux qui le vivent en ce moment (Snoopy, Rico) ou qui l'ont traversé (moi) et ceux qui le traverseront dans les mois qui viennent, vous remarquerez que ce n'est d'ailleurs absolument pas sensible aux AD... et qu'aucun médoc n'agit la dessus, la médecine n'a rien de précis à  proposer.

Le meilleur remède que j'ai trouvé effectivement et je suis 100% avec notre chere Beecycle, pour moi c'est la marche rapide. Chaque jour 2H, soit 10-15 km, 2 litres d'eau. Le sport me permet en quelques semaines de réduire sans aucune difficulté les opiacés. Au ski par exemple avec l'air de la montagne, je peux sans difficulté passer de 1500mg de came par jour à  20-30 mg de métha. Sans sport et à  Paris, pour éponger ça, il me faut grand minimum 80-120 mg...

Dans cette affaire, on peut finit par déprimer à  terme de toute façon... et ce qui est déprimant c'est de pas avoir la santé et attendre attendre attendre pendant des mois et des mois et etre toujours cassé. Et là , il suffit de reprendre un ptit temgesic et roule ma poule, la vie est belle ! etonnant,  non ?  et là  ou c'est fascinant c'est comment on peut balayer ce syndrome avec.... par ex 1 mg de méthadone ! ou 0.4mg de bubu... des doses infimes et non psyhoactives qui là  vont avoir un effet retentissant sur la carence... c'est donc bien lié à  la perturbation neurochimique qu'induit la prise d'opiacés à  long terme.

Mais j'admets que cela puisse paraitre dur à  concevoir ou que cela puisse faire "peur" et qu'on refuse cette réalité dont aucun médecin ne parle. De fait prendre un TSO sur des années, personne ne le dis clairment, mais c'est aussi malheureusement s'exposer à  devoir vivre ce type de syndrome à  l'arrêt.

On sait aujourdhui que ce syndrome est lié à  la durée de la consommation : généralement pour un chapitre de dépendance inférieur à  5 ans, il n'y a aucun syndrome. A partir de 10 ans, le syndrome durerait en moyenne 1-2 ans. Au delà  de 20 ans, ce ne serait pas réversible d'où l'idée de Nyswander que la toxicomanie est comme un diabète et nécessite un régulateur extérieur comme l'insuline.

Bonne nouvelle, ce syndrome déficitaire se traite parfaitement bien.

Y a quelques années, j'ai un pote qui me disait qu'il avait eu des retours de manque pendant 2 ans à  l'arret du subutex. Je n'avais pas pu m'empêcher de penser qu'il était trop stressé, qu'il se prenait la tete qu'en fait il déprimait... Seulement quelques années après, c'était MOI sur le billard. Tout ce qu'il m'avait dit, quand je l'ai vécu, j'ai pu constaté que c'était pas du simple ressenti dépressif mais bien un putain de syndrome... cette impression que le manque est parti à  95% mais que les derniers pourcentages ne veulent plus partir;

Donc je le répète comme un sourd,  mais "ce putaing de syndrome déficitaire aux opiacés", c'est les 5% de manque résiduel qui n'ont pas rétrocédé à  l'issu du sevrage et qui vont mettre plusieurs mois / années à  disparaitre. C'est d'ailleurs bien le problème, et c'est pour ça que dès lors qu'on a plus de 10 ans de conso dans sa vie, il n'est pas impossible que ce syndrome ne retrocède plus - et donc on s'oriente là  plutôt vers une maintenance à  vie. Et au fond, pourquoi pas ?

Sérieux moi je prefere rester à  0.4mg de sub ou 3 mg de métha à  vie que devoir vivre au quotidien avec un déficit en endorphines irreversible...

Dernière modification par ziggy (13 avril 2014 à  12:53)


Life on Mars ..........................................

Hors ligne


prescripteur 
Modérateur
8500
Date d'inscription: 22 Feb 2008
Messages: 6141

Ziggy, excuse moi d'insister mais je pense que cela en vaut la peine.

Premièrement, j'avais bien signalé que dans le deuil on parlait de "phase dépressive" et pas de dépression. Mais pas seulement dans le deuil. Je crois qu'il faut séparer l'état "de déprime" (post stress, de maladie etc...) de la dépression vraie. Et c'est là  que jue crois que le caractère variable est un des éléments principaux qui distinguent la déprime de la dépression.
Pour la cause en effet la dépression correspond à  un déficit sérotoninergique et répond aux AD, ce qui n'est pas le cas de la déprime (en tous cas telle que je définis ce terme).
Pour cette déprime j'ai trouvé pas mal d'articles interressants qui la relient aussi au déficit immunitaire lié au deuil, à  la maladie etc.. et qui fait notamment intervenir un déficit en beta endorphine. En fait cela correspond au "sickness behaviour" 'comportement de malade)  trouvé surtout en recherche animale mais qui a des équivalents en médecine humaine dans le deuil, le stress post-traumatique, la maldie infectieuse ou cancéreuse chronique, et pourquoi pas dans des événements de vie comme le sevrage. Notamment le PAWS (post acute withdrawal syndrome ou syndrome post sevrage aigu).
http://en.wikipedia.org/wiki/Post-acute … l_syndrome

On peut penser que tout événement important déclenche une reaction "standard" de l'organisme qui compporte un déficit immunitaire, une dépression, une anxiété et d'autres symptomes liés à  une cascade de reactions endocrines, immunitaires etc.., dont fait partie le système des endorphines.
Il s'agit bien d'une réaction physique (c'est important) déclenchée  par des facteurs psychiques OU physiques (maladie, toxines bactériennes)  mais qui comporte des éléments objectifs mesurables au laboratoire.
Bien entendu je ne prétend pas que le syndrome aigu post sevrage (PAWS) se limite à  ça. Il y a le déficit chronique en endorphines et ses conséquences spécifiques mais je pense qu'il y aussi une part de cet état immuno-endocrine "commun" qui donne une symptomatologie partagée.
Et cela peut évoquer des traitements. j'ai vu par exemple l'utilisation de la gabapentine (Neurontin) dans le PAWS.
Mais aussi si mon hypothèse tient, toutes ces situations partageraient un "corpus" de mesures thérapeutiques comme  l'inutilité des AD, le besoin de temps et de lâcher prise, etc.. ce qui correspond bien aux pratiques usuelles,
Amicalement
voir par exemple http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC1361287/  ou http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/8893324

Dernière modification par prescripteur (13 avril 2014 à  19:12)


Quand on voit ce qu'on voit et qu'on sait ce qu'on sait, on a bien raison de penser ce qu'on pense. Pierre Dac

Hors ligne


ziggy 
PsychoHead
1100
Lieu: 75018
Date d'inscription: 21 Jul 2008
Messages: 1764
Blogs

Oui la tu m'as convaincu qu'on parlait bien de la même chose et ton expérience converge avec mon vécu : le paws (syndrome déficitaire sous son acronyme anglosaxon) fonctionne bien comme un truc de déprime et pas du tout comme une dépression. Et je ne savais pas que ce PAWS de merde  pouvait induire un état immuno-endocrine sensible à  la gabentine, intéressant en tout cas... et je te rejoins 100% sur l'inefficacité des AD dans ces phases là ....

en tout cas, le PAWS c'est un sacré bordel, étant donné que ça peut s'étendre sur plusieurs années - à  ressentir grosso merdo aléatoirement la sensation du manque de sub au 15eme jour (manque diffus léger).

En tout cas c'est un syndrome encore mal connu même d'anciens usagers, j'ai rencontré un gars la semaine passée, 15 ans de came dans les pattes, il croit pouvoir retrouver la pêche en 7 jours en se mettant en cure... Ce genre de types part en clinique avec en tete l'idée qu'en moins d'une semaine, il retrouvera une forme équivalente à  'état de peche qu'il ressentait sous conso... il risque d'etre déçu, et partant comme ça, sa rechute est déjà  préprogrammé.

Par contre un individu qui s'affirme et se sent prêt à  éponger "plusieurs long mois" d'inconfort, préparé à  l'idée et conscient des conséquences et de ce qu'implique vraiment un sevrage (et donc le paws) aura sa chance, si il craque pas en cours de route...


Life on Mars ..........................................

Hors ligne


prescripteur 
Modérateur
8500
Date d'inscription: 22 Feb 2008
Messages: 6141

Je vais faire un wiki sur ce sujet (appel à  Pierre pour creer le sujet), ce qui permettra de l'écrire à  plusieurs. Amicalement


Quand on voit ce qu'on voit et qu'on sait ce qu'on sait, on a bien raison de penser ce qu'on pense. Pierre Dac

Hors ligne


Snoop' 
Modératrice à  la retraite
Jolly Roger
200
Lieu: ailleurs
Date d'inscription: 09 Jul 2012
Messages: 2280
Blogs

pom pom pom....

que de reponses !!

je peux pas revenir sur tout ce que j'ai lu (trop d'infos), mais je voudrais quand meme revenir sur certains points (en esperant ne pas etre trop brouillon ou que ca parte dans tous les sens)

ce n'est pas un deuil !!
ma vie de "tox" est belle est bien derriere moi (pas de consommatrice occasionnelle hein wink ) et je ne la regrette absolument pas !!
je ne peux pas "faire le deuil" de quelque chose que je n'estime pas "avoir perdu" !! c'est un choix de ma part, fait en mon ame et conscience, que je ne regretterai jamais !! etre "accroc" a quelque chose, ca, plus jamais pour moi quoi, je prefere de tres loin me faire de petits kiffs que je ressens en plus bien plus positivement, car ils sont "ponctuels", et par là  meme, meilleur effet vu que ma tolerance a baissé (enfin !!)

ce n'est pas une depression non plus !!
comme je l'ai deja dis auparavant, je sais parfaitement identifier une depression (malheureusement), et j'ai appris a en gerer quand c'est le cas......

d'ailleurs, merci a (je ne sais plus qui, pardon) de souligner la difference entre une depression et une deprime, effectivement ca n'a absolument rien a voir quand on connait !!

mon cas s'apparenterait plus a une deprime qu'a une depression, deprime due au fait d'etre litteralement epuisée par la privation prolongée de sommeil.....ce qui entraine forcement aussi des consequences sur mes nerfs, bien plus a vifs.......

un immense merci a ziggy pour toutes ces precisions tres....precises super sur ce fucking syndrome !! ca m'eclaire, ca me rassure (enfin, facon de parler hein), enfin une explication claire nette et precise de ce que je vis !!

pour ce qui est du yoga, du sport, etc.....
pas de yoga dans ma liste, mais un paquet de medits' (le plus souvent possible), acuponcture, sophro, natation a gogo, vu que je ne dors pas je suis effectivement reveillée tot (8h c'est ok pour moi) mais incroyablement difficile de me lever (tellement meme au reveil je me sens encore HS), j'ai des journées pas mal remplies, je glandouille pas dans mon canap all the day, loin de là , et ce que je construis en ce moment, les formations usagers-pairs, ma possible formation d'educ spé (encore un mois avant la reponse), toutes mes demarches professionnelles et autres, et que j'avais commencé avant mes sevrages sub/medocs psy, ce sont les bases de mon avenir, donc je suis plus que motivée (meme si archi sur les genoux)......

je ne fais pas une fixette sur mon manque de sommeil, du style faut que j'dorme faut que j'dorme !! ca, je sais que c'est parfaitement inutile, et meme contre-productif (si j'y pense, ca m'enerve, et si je m'enerve, bah je dors pas ; cqfd)

carrement d'accord sur le fait que c'est pas des AD qu'il me faut (s'il me faut une quelconque substance), ca sert a rien dans mon cas precis.....pis, j'suis pas depressive, donc.... tongue

apres, oui, d'accord sur le fait qu'on est vraiment pas faits tous pareil chimiquement parlant !!
(attention HS en vue drapeau-blanc )
pour exemple frappant :

ma prise de champis mexicains que j'ai cité plus haut dans mes consos "de guedin" de l'année (medocs arretés 2 jours avant, precision pour repondre a bicicle) m'a donné....une fucking session peinture (j'ai repeins tous mes meubles big_smile ) et un delire assez "soft" sur les si nombreux et differents sens d'Alice au pays des merveilles (ouais, j'suis fan, et sous champis, no comment lol ) mais aucune hallu !! thinking

par contre, ce week end, j'ai tapé 2/3 traces de 3mmc (qui m'ont mise super bien), et.....un para de 250mg de methylone, ce dernier a fait poc d'un coup (je l'ai un peu noyé dans de grands verres d'eau en le gobant, j'avoue), la montée s'est faite en un claquement de doigts, y'avait rien, puis paf, claque !! hallus visuelles pendant 2 heures et demi quoi !! je voyais tout ce qui m'entourait, les gens, les meubles, la super deco, je suivais nickel les discussions, mais l'image est restée en noir et blanc et "sautait" de droite a gauche !! alors que c'est pas sensé etre un hallucinogene, ca s'approche plus de la mdma..... bon, j'ai bien senti les autres effets aussi, mais je me suis prise une sacrée perche d'hallu visuelles !!
que passa en mi cabesa ?? thinking

fin du HS les zamis drapeau-blanc

allez, je file nager, ca detent il parait big_smile

ps : super idée prescripteur pour un psychowiki sur ce foutu syndrome deficitaire !! je le ferai lire avec joie a mon infirmiere et mon addicto !! et plutot deux fois qu'une !!


Born by accident, Bastard by choice, just...Bad seed...

"Si chaque personne savait ce que les uns disaient sur les autres, il n'y aurait pas deux amis au monde"

Hors ligne


Tomboy
Adhérent PsychoACTIF
000
Lieu: quelque part dans l'espace
Date d'inscription: 13 Apr 2013
Messages: 1006
Blogs

Salut Snoopy,
comme la MDMA certains cathinones (tous les 2 font partie des phényléthylamines) peuvent donner des hallus, ça m'ait déjà  arrivé avec la 3 mmc. C'est peut-être aussi le mélange des 2 qui en est la cause...


"Mieux vaut être une exactitude dans la marge qu'une erreur dans le texte..."

Hors ligne


Laura Zerty 
Banni
100
Date d'inscription: 02 Feb 2014
Messages: 1262
Blogs

snoopy a écrit

un delire assez "soft" sur les si nombreux et differents sens d'Alice au pays des merveilles (ouais, j'suis fan, et sous champis, no comment lol ) mais aucune hallu !! thinking




ca s'approche plus de la mdma..... bon, j'ai bien senti les autres effets aussi, mais je me suis prise une sacrée perche d'hallu visuelles !!
que passa en mi cabesa ?? thinking

Tu as l'air d'être le genre de personne à  pas mal réfléchir, donc c'est sur qu'en cherchant à  donner du sens aux choses tu les intellectualises, et en intellectualisant tu fais passer la raison avant l'émotion, donc à  la trappe les hallus.

Les hallus c'est (comme) la créativité, sans émotion il n'y a rien de spontané donc inconsciemment on est stérile puisque la conscience prend toute la place. Quand on analyse trop on n'en prend pas plein les yeux mais plein les neurones plus tôt..

Par contre quand l'esprit a carburé trop longtemps et qu'il est à  bout, on perd facilement la raison en gobant un bon gros para, alors tout le stress émotionnel refoulé jusque là  se libère...et là  on en prend plein les yeux big_smile



Niglo a écrit

Salut Snoopy,
comme la MDMA certains cathinones (tous les 2 font partie des phényléthylamines) peuvent donner des hallus, ça m'ait déjà  arrivé avec la 3 mmc. C'est peut-être aussi le mélange des 2 qui en est la cause...

Yep à  grosse dose ça procure des visus ! et un para de 250mg ça ne peut que te retourner la tête sans tolérance ! alors avec la MMC en plus....pOing

Dernière modification par Laura Zerty (14 avril 2014 à  20:23)


"Alors vous c'était pas mieux avant, ça sera mieux plus tard !"

Hors ligne


Amarnath 
Ni ceci Ni cela
France
400
Date d'inscription: 26 Jan 2014
Messages: 1041

Salut Snoopy,

J'imagine que tu dois connaitre ce qui suis, et cela pourrait même te paraitre ridicule que je te parle de cela, mais bon juste au cas ou.... La spiruline ou la Chlorella, riche en protéine et vitamine B, fer...... Donne vraiment de l'énergie de fond. Ajouté à  cela, un bon magnésium marin, qui régule l'humeur et favorise l'endormissement...... Voilà , c'est juste que parfois je trouve que la machine ne demande pas de grands remèdes, mais juste, des choses toutes simples, qui peuvent influer positivement et créée une réaction en chaîne, pour le bien-être.

Sait-on jamais.

Bonne nuit Snoopy.


Et si tout ceci, n'était qu'une blague !

Hors ligne


prescripteur 
Modérateur
8500
Date d'inscription: 22 Feb 2008
Messages: 6141

Comme promis voici une ébauche de texte sur le PAWS (J'ai traduit par Syndrome prolongé de sevrage qui me parait plus exact que syndrome de sevrage prolongé. Ce n'est pas un sevrage aigu plus long mais une deuxième phase du sevrage). Mais, comme disait Delarue, "ça se discute"
J'attends et espère vos commentaires et pourrai faire un wiki quand ce sera stabilisé
.paws.pdf
Amicalement


Quand on voit ce qu'on voit et qu'on sait ce qu'on sait, on a bien raison de penser ce qu'on pense. Pierre Dac

Hors ligne


Snoop' 
Modératrice à  la retraite
Jolly Roger
200
Lieu: ailleurs
Date d'inscription: 09 Jul 2012
Messages: 2280
Blogs

salut salut,

pour ce qui est de mon "HS", t'inquietes pas laura zerty, les perches visuelles (et autres) je connais bien.....apres, la difference entre les 2 consos (champis sans hallu, et methylone precedement saupoudrée de 3mmc avec very goooood hallu), oui, ca doit etre du surtout au contexte (sous champis je devais "veiller" sur la perche d'une tierce personne, alors que ce week end.....j'etais "libre" lol ) meme si effectivement, les RC et leurs effets, "j'apprend" au fur et a mesure....j'aime apprendre, j'y peux rien tongue
mais c'est vrai que ca m'a surprise quand meme !! mais en mode super positif, donc tout va bien !!

pour en revenir au sujet initial, le syndrome deficitaire ou PAWS,
oui, merci amarnath, je suis bien d'accord que parfois les aides les plus simples/softs/naturelles sont d'une efficacité qu'on n'imagine pas (ou difficilement), par ex lors de mon sevrage sub+medocs psy, ma tante me fillait des gouttes de je ne sais plus quelles plantes qui m'aidaient a m'apaiser, quand ca ne m'aidait pas directement a dormir un peu)......
en aide soft, en ce moment je tourne au magnesium et au Bion energie plus !! Woohoo, j'suis une guedin, je vais sauter au plafond avec de telles charges !! big_smile

et, prescripteur, merci bien pour ton texte sur le syndrome deficitaire (ou PAWS, on va pas se facher tongue ), ca a été bien instructif, meme si (a mon gout) tu tables encore un chuya trop sur le coté psychologique au detriment du purement chimie cerebrale......
en tout cas, ce serait vraiment tip top que ce syndrome soit encore plus etudié, decrypté, decortiqué (non laura zerty, je ne suis pas trop dans l'intellectualisation big_smile ) afin que le plus grand nombre puisse enfin en profiter et trouver aide et soutien !!

pour ma part, effectivement, la crise "down" s'est dissipée pour l'instant, je dors toujours peu, mais mieux, et les 5 heures, je les fais d'affilée !! merci le temps, les passages up/down, ou ma recente soirée.....ca va mieux, je me torture plus l'esprit a savoir pourquoi.....et vu tout ce que j'ai pu lire, c'est "normal", donc bon.....passons (et preparons le prochain "down" ??) .....

ps pour prescripteur : totalement d'accord sur le point de vue "pas sevrage aigu plus long mais deuxieme phase du sevrage" !! super

salut

Reputation de ce post
 
Alléluia, très heureux pour toi, l'amélioration de la météo intérieure. Amarnath

Born by accident, Bastard by choice, just...Bad seed...

"Si chaque personne savait ce que les uns disaient sur les autres, il n'y aurait pas deux amis au monde"

Hors ligne


prescripteur 
Modérateur
8500
Date d'inscription: 22 Feb 2008
Messages: 6141

A Snooy,
A la reflexion mon texte (cf 2 posts + haut) parle peu du côté physique neuro-immuno-endocrine du syndrome déficitaire, l'essentiel étant contenu dans les références bibliographiques. donc même si je parle plus des facteurs psychologiques il est clair, quand on lit toutesles références qu'il s'agit bien d'une maladie cérébrale et corporelle (neuro-endocrine complexe, immunologique, intestinale  etc..) en partie mesurable par des tests de laboratoire.
Ce qui est net en plus c'est que cette maladie cérébrale passe par des recepteurs multiples dont ceux aux endorphines et au GABA et donc que les conséquences de la prise d'opiacés, d'alcool, de BZD notamment la potentialisent forcément.
Par contre vouloir demêler le psychique du physique à  ce stade est très difficile. Mais, en fait, cela oblige à  considérer les deux comme un tout et pas comme deux domaines distincts.
Amicalement


Quand on voit ce qu'on voit et qu'on sait ce qu'on sait, on a bien raison de penser ce qu'on pense. Pierre Dac

Hors ligne


Laura Zerty 
Banni
100
Date d'inscription: 02 Feb 2014
Messages: 1262
Blogs

snoopy a écrit

....j'aime apprendre, j'y peux rien tongue

VS

snoopy a écrit

(non laura zerty, je ne suis pas trop dans l'intellectualisation big_smile )

Ouai tkt moi aussi j'aime apprendre, et je suis bourré de contradiction ahah smile


"Alors vous c'était pas mieux avant, ça sera mieux plus tard !"

Hors ligne


prescripteur 
Modérateur
8500
Date d'inscription: 22 Feb 2008
Messages: 6141

Comme promis le psychowiki en ligne
http://www.psychoactif.org/psychowiki/i … de_sevrage
(ou le pdf cité quelques posts + haut)
Amicalement


Quand on voit ce qu'on voit et qu'on sait ce qu'on sait, on a bien raison de penser ce qu'on pense. Pierre Dac

Hors ligne


ziggy 
PsychoHead
1100
Lieu: 75018
Date d'inscription: 21 Jul 2008
Messages: 1764
Blogs

Salut Prescripteur et merci pour ce travail ! C'est sympa d'avoir fait tout ce boulot ! Cool et ca fait avancer le schimblick surtout en France mais sinon c'est une ébauche encore la non , des modifs sont elles possibles ? Peut on participer ?  Je dis ça d'un point de vue "constructif" car dans ce wiki, de mon point de vue, il y a beaucoup de choses qui sont dites mais malgré la quantité d'info, et bien pour moi je n'y retrouve pas vraiment l'essentiel ( peut etre parce que le texte part dans beaucoup de directions différentes...).

Comme je me sens concerné par le sujet, pour te donner mon avis, je rejoins 100% Snoopy vraiment d'accord et plus encore, le texte privilégie beaucoup trop une approche psychologisante. Pourquoi pas mais alors il fau nuancer et parler d'hypothèses.

Si concernant la partie 5, s il s'agit d'expliquer le PAWS (c'est bien le titre de la section?), je ne trouve vraiment pas super crédible de présenter en haut de la hiérarchie et en premier point la théorie de management de la résistance au changement dans les organisations... je connais bien cette théorie et je ne vois vraiment pas bien le lien. Pour moi ça revient un peu à  parler du role de l'Å’dipe dans les maladies nosocomiales ! smile je te charrie un peu là ....

mais ... pas un mot sur la non-rétrocession de symptômes du manque lié au désordre neurohormonaux ? Quel intérêt de laisser ça en référence alors que c'est la cause explicative première. A quoi bon occultez cette dimension, qui à  mon sens, est la plus importante surtout dans un WIKI en 2014 qui traite de cette question.

Pourquoi ?

Parce que trop de gens depuis toutes ces années constatent en effet qu'il se passe qqchose apres le sevrage mais beaucoup de soignants imaginent ça sous l'auspice de la psychologie, hors on sait aujourdhui que ce n'est pas le cas, tout au mieux pour soutenir, coacher. Mais la cause du PAWS prend bien sa source dans un problème "organique" qu"il convient d'expliquer. Pour moi c'est central, laisser ça en référence alors que c'est le cœur du truc ? Pour moi c'est passé à  côté de l'essentiel!

Dernière modification par ziggy (17 avril 2014 à  12:40)


Life on Mars ..........................................

Hors ligne


ziggy 
PsychoHead
1100
Lieu: 75018
Date d'inscription: 21 Jul 2008
Messages: 1764
Blogs

prescripteur a écrit

A Snooy,
A la reflexion mon texte (cf 2 posts + haut) parle peu du côté physique neuro-immuno-endocrine du syndrome déficitaire, l'essentiel étant contenu dans les références bibliographiques. donc même si je parle plus des facteurs psychologiques il est clair, quand on lit toutesles références qu'il s'agit bien d'une maladie cérébrale et corporelle (neuro-endocrine complexe, immunologique, intestinale  etc..) en partie mesurable par des tests de laboratoire.

Voila mais ce serait quand meme mieux dans le cadre d'un WIKI si cela apparaissait clairement dans le corps texte et non simplement dans des renvois de reference que presque personne ne lit... parce que si on ne lit pas les references, il n'est pas CLAIR dans ce wiki qu'il s'agit avant tout d'une maladie liée à  un deregement cérébrale... et c'est un peu genant, étant donné qu'un WIKI est avant tout un doc a caractere pédagogique.

Dernière modification par ziggy (17 avril 2014 à  12:44)


Life on Mars ..........................................

Hors ligne


prescripteur 
Modérateur
8500
Date d'inscription: 22 Feb 2008
Messages: 6141

OK je reprends cette partie dans ce sens.
Le wiki est evidemment ouvert à  tous mais il faut demander à  Pierre un accès par identifiant mot de passe pour faire des modifications.
Mais c'est un ouvrage collectif. D'ailleurs par rapport au pdf j'ai retiré mon identité puisque ce n'est pas MON texte (du moins ça l'est actuellement mais ce ne le sera plus dès que d'autres auront modifié ou ajouté des données.
Amicalement


Quand on voit ce qu'on voit et qu'on sait ce qu'on sait, on a bien raison de penser ce qu'on pense. Pierre Dac

Hors ligne


prescripteur 
Modérateur
8500
Date d'inscription: 22 Feb 2008
Messages: 6141

J'ai rajouté un peu de texte dans le wiki  sur la neuromodulation et l'immunité. Mais si je n'ai pas plus développé les références c'est aussi parce qu'elles sont nombreuses et très complexes pour certaines. Donc je ne suis pas sûr que cela interresse ceux qui veulent surtout savoir ce qui se passe.
A mon avis le débat sur les causes, la nature etc.. devrait plutot faire l'objet d'un autre texte (wiki ?) sur lequel on pourrait commencer à  rentrer dans le détail, ce qui risque de faire très vite un ouvrage entier.
Amicalement..


Quand on voit ce qu'on voit et qu'on sait ce qu'on sait, on a bien raison de penser ce qu'on pense. Pierre Dac

Hors ligne


Golgoth 
Nouveau membre
Suisse
010
Date d'inscription: 16 Aug 2015
Messages: 27
Blogs

Salut  à  tous,je voudrais parler du syndrome déficitaire et même si je vais pas me faire que des amis je veux vous faire part de mon expérience.
Il y a qlq années ,en 2000, je suis allé dans un centre en Suisse,Narconon pour ne pas le citer,je tiens à  préciser que je ne suis pas Scientologue et que je ne fais pas de pub pour ce centre qui à  de tout façon fermé  (en Suisse )faute de subvention.
En arrivant j'étais en sevrage de methadone et d héroïne, pendant le sevrage on est accompagné 24 heure sur 24 on est au petit soin,petite promenade en pleine nuit pas de prob,un sandwich a minuit pas de problème etc. ., le centre est en pleine montagne, bref.... Je suis resté 3 semaines en sevrage fort ,mais ce qui nous intéresse ici c'est la suite, le moment que chaque nouveau venu attends,à  peine sorti du sevrage commence" le purif "ou programme de Sauna.
Chaque jour on prend des doses de vitamines de plus en plus élevés,   après on va courir 30 min ,surtout pour activer une vitamines spécifique ,la niacine,qui va dilater les vaisseaux et aider au "nettoyage ".
On commence par 1h30 de Sauna puis 2h30 ainsi de suite jusqu'à  4h30 par jours, les vitamines très dosées compensent les pertes importante pendant le sauna.
Le Sauna n'est pas hyper chaud 75 à  80 et on peut sortir prendre une douche etc. ..Quand on veut bien sûr...j'ai personnellement fait 30 jours de Sauna à  ce rythme, d'ailleurs c'est pas difficile du tout on s'habitue très vite est quand vous êtes en post sevrage ça fait tellement de bien on dirait que c'est le seul endroit au monde où on à  envie d'être, j ai la chiasse depuis  des semaines les tripes à  vif la tête qui bouillonne ,la je rentre dans ce Sauna chaud humide la lumière tamisé, c'est comme se retrouver au sein de sa mère, vous commencez à  transpirer la tension s'évapore....après 30 jours comme je disais, c'est variable d un cas à  l'autre, ça dépend des sensations de chacun  (un toubib supervise),je suis ressorti de cette boîte frais comme un bébé plus AUCUN SYMPTÔMES désagréable,et surtout arrêt total des SYMPTÔMES DÉFICITAIRE ..(attention je parle du physique bien sûr)..
J'ai vu des gars venir de Macédoine avec des dosage monstrueux de methadone et autres medic (vive les pays de l est).après 30 40 jours de Sauna les gars étaient métamorphosés.
Une petite anecdote pour la fin:une ou deux fois par semaine ons descendaient de nos montagnes pour faire du sport ou autres en "Villes" lors de l'été 2 piscines nous on refusés leurs entrées tellement on avaient fait les cons,imaginer 30 adultes qui se retrouvent faisant les idiots comme des gamins à  la piscine  (car ils revivent ) et certains était la depuis 1 mois 2 mois pas plus,touts ça pour dire que oui le programme du sauna comme je l'ai fait à  Narco fonctionne magnifiquement bien contre le syndrome déficitaire .
Je l'ai expérimenté et j'ai vu les effets sur une trentaine de personnes  (pendant ma cure)des gars sous benzo,metha,héroïne, les 3 ensemble,polytoxicomane  etc... 
Voilà  mon petit coup de gueule, je trouve dommage que l'on ne puisse pas faire profiter à  un maximum de personnes qqch qui fonctionne mais qui est assimilé à  la Scientologie donc forcément démoniaque,à  l'époque les autorités Suisse était moins cons qu'ailleurs et se basaient sur des résultats.
Ça m'a pas empêché de reprendre des drogue mais 8 ans après Narco,c'est un autre sujet , comme je l'ai déjà  écrit dans un autre post je suis actuellement en sevrage de methadone à  l'étranger mais aussitôt à  0mg je rentre en Suisse pour faire un programme de "purif "mais plus à  Narco malheureusement .
Rien à  foutre qu'il soit Scientologue, mormon, chrétien, ou je ne sais quoi ......
Quand tu veux vraiment t'en sortir seul le résultat compte. ..
lol

Hors ligne


prescripteur 
Modérateur
8500
Date d'inscription: 22 Feb 2008
Messages: 6141

Très intéressant. Mais je pense que tu seras d'accord qu'au delà  de l'effet spécifique du sauna et du sport , il y a aussi la relation sociale, le fait d'être chouchouté etc..
Pour reprendre l'exemple du Parc aux Rats
http://www.stuartmcmillen.com/comics_fr/parc-aux-rats/
cela revient à  sortir de sa "cage" (symbolique) pour intégrer un Parc socialisant.
Donc, pour ceux qui ne disposent ni de montagne ni de sauna, pas de désespoir. Je pense qu'il existe des alternatives conformes aux conditions locales. Mais il faut en effet que les "pouvoirs publics" acceptent l'idée que ce genre d'intervention mérite d'être financée et se révèle à  la fin "rentable".
Il semble d'ailleurs que pour certains la participation à  PA va deja dans ce sens de partage, de respect et de socialisation.
Amicalement

Dernière modification par prescripteur (13 décembre 2015 à  16:53)

Reputation de ce post
 
Des mots emplis de sagesse !

Quand on voit ce qu'on voit et qu'on sait ce qu'on sait, on a bien raison de penser ce qu'on pense. Pierre Dac

Hors ligne



Écrire une réponse Remonter


Sujets similaires dans les forums, psychowiki et QuizzZ

[ Forum ] Après le sevrage - Syndrome Paws après l'arrêt de la codeine
par Laguêpe, dernier post 09 octobre 2017 à  10:10 par Monark65
  31
[ Forum ] Sensations après arrêt méthadone 1 mois
par gipsy49, dernier post 24 juillet 2015 à  07:41 par prescripteur
  6
[ Forum ] Arrêt methadone bilan après 4 mois..
par Golgoth, dernier post 30 octobre 2016 à  00:35 par chti62w
  4
    Psychoactif en Images
    Plus d'images psychoactives
    '
    En ce moment sur PsychoACTIF  flux RSS de Psychoactif
     Psychoactif 
    Réduction des risques à distance, stop aux inégalité de santé
    Il y a 10jAnnonce de Equipe de PsychoACTIF
     Psychoactif 
    Fin de la RDR à distance : Signer la petition et témoigner !
    23 octobre 2018Annonce de Equipe de PsychoACTIF
     Appel à témoignage 
    Rassemblement de témoignages,conseils et guides sur le SET AND SETTING
    Il y a 2hCommentaire de technogonzo (6 réponses)
     Appel à témoignage 
    Quel est votre budget drogue mensuel?
    Il y a 17hCommentaire de SickWilliamBoy (163 réponses)
     Forum UP ! 
    Diazépam - Mon sevrage du Valium
    Il y a 20hDiscussion sans réponse depuis 12h
     Forum 
    Meilleure drogue pour le sexe ?
    Il y a moins d'1mn
    1
    Commentaire de PSYCHOCRACK dans [Chemsex, Slam, Sexe e...](34 réponses)
     Forum 
    Joint - Dosage d'un joint normal avec balance
    Il y a 14mnCommentaire de PSYCHOCRACK dans [Cannabis...](22 réponses)
     Forum 
    Feuilles de coca
    Il y a 16mn
    1
    Commentaire de PSYCHOCRACK dans [Cocaïne-Crack...](9 réponses)
     Forum 
    Expériences - 3-MMC la grosse discussion
    Il y a 21mn
    14
    Commentaire de Bootspoppers dans [Cathinones et RC stim...](194 réponses)
     Forum 
    Nootropiques et excitotoxicité
    Il y a 33mnCommentaire de L'Apoticaire dans [Nootropiques ou nootr...](3 réponses)
     Forum 
    Arrêt & Sevrage - Cannabis et anxiété extreme
    Il y a 37mn
    5
    Commentaire de Mister No dans [Cannabis...](44 réponses)
     Forum 
    Addiction - (Aide) Plus de zolpidem pour dormir
    Il y a 1hCommentaire de Mauddamier dans [Zolpidem (Stilnox) et...](6 réponses)
     Forum 
    Première fois - Première fois
    Il y a 1hCommentaire de Xx_bedo_xX dans [Cocaïne-Crack...](2 réponses)
     Blog 
    De quoi es-tu si sûr ?
    Il y a 1hCommentaire de Nils1984 dans le blog de Nils1984 (3 commentaires)
     Blog 
    La nouvelle réponse
    Il y a 3h
    2
    Commentaire de technogonzo dans le blog de Fluche (1 commentaires)
     Blog 
    Concernant la page 12 et 13
    Il y a 5hNouveau blog de hyrda dans [Opinion]
     
      QuizzZ 
    Evaluer la gravité de votre addiction
    Dernier quizzZ à 17:57
     PsychoWIKI 
    Kétamine, effets, risques, témoignages
     Topic epinglé 
    Commencer sur Psychoactif
     Nouveaux membres 
    Pascalito nous ont rejoint et se sont présentés les trois derniers jours.
    SONDAGE
    Quelles sont vos drogues préférées ?
     

    Résultats | Archives
    S'identifier

    Mot de passe oublié

    Morceaux choisis 

     Feuilles de coca
    par PSYCHOCRACK, le 15 Nov 2018
    des chifres qui me semble completement pas logique..... c'est pas exactement ça, ta sauté des etapes. d'abord on les met dans la bouche une par une apres les avoir enervuré (pour pas blesser la bouche avec la nervure principal) on en met entre 8 à 10 gr environ comme tu à dit avec un prod...[Lire la suite]
     Rassemblement de témoignages,conseils et guides sur le SET AND SETTING
    par Explorateur, le 07 Nov 2018
    Salut Rick :) Cool ton initiative ! :) pour commencer selon moi, le set&setting c'est : - set : caractéristiques du tripeur (age sexe poids/taille etc) - setting : environnement entourage du tripeur etc ensuite, pour moi un bon setting c'est : - être entouré des bonnes personnes, d'amis en...[Lire la suite]
    Les autres morceaux choisis
    Les dernières notations

    tout à fais, voir le livre: psychoactif, un livre halucinant dans [forum] Meilleure drogue pour le sexe ?
    (Il y a 11mn)
    bravo, continue. -technogonzo dans [blog] La nouvelle réponse
    (Il y a 3h)
    Texte mis dans les morceaux choisis de Psychoactif. (pierre) dans [forum] Feuilles de coca
    (Il y a 3h)
    (j'ai "painté" le nom du shop) dans [forum] Cherche prix et photos de prods pour enrichir le PsychoWIKI
    (Il y a 8h)
    D’accord ! Pierre dans [forum] Sevrage, l’avenir d’une illusion ?
    (Il y a 8h)

    Pied de page des forums

    Propulsé par FluxBB
    Traduction par FluxBB.fr


    Psychoactif est une communauté dédiée à l'information, l'entraide, l'échange d'expériences et la construction de savoirs sur les drogues, dans une démarche de réduction des risques.



    Licence Creative CommonsDroit d'auteur : Les textes de Psychoactif de https://www.psychoactif.org sont sous licence CC by NC SA 3.0