Prozac (fluoxetine) et aggravation des symptômes / PsychoACTIF

Prozac (fluoxetine) et aggravation des symptômes

Publié par ,
31590 vues, 26 réponses
orbi 
Nouveau Psycho
Belgique
000
Date d'inscription: 21 May 2015
Messages: 60
Bonjour,

   Je suis complètement perdu et j'aurai aimé avoir quelques retours d'usagers pour voir comment leur état à  évoluer.
Je vais brièvement vous décrire ce qui se passe:
j'ai fait un "burn-out" juillet 2014, j'ai été traité par plusieurs AD mais aucun n'a vraiment marché (Remergon, Effexor, Cipralexa, Cymbalta...), j'ai juste gardé du Solian 50mg depuis un an et un Xanax 0.25 quand j'en ai besoin. Je consomme occasionnellement un peu d'herbe (max. 1x/semaine) et c'est tout.
J'ai changé de boulot en juillet 2015 mais j'aime de moins en moins ce post (pas de soucis avec les collègues mais j'ai pas l'impression d'y être à  ma place et je n'aime pas l'ambiance de travail, je cherche ailleurs).

   Depuis quelques semaines, je me sens resombrer moralement. Je suis lessivé physiquement malgré que je dorme (enfin, c'est mon impression): je rentre du boulot: je dors. Je mange puis je me rendors avant d'aller me mettre dans le lit. Le matin, c'est l'horreur pour me lever.

   Rendez-vous avec le psychiatre fin novembre, j'ai l'impression qu'il ne m'écoute pas quand je lui demande si je ne pourrais pas avoir un peu d'aide médicamenteuse, il laisse le solian et comme il n'a plus d'effet, il me fait diminuer progressivement la dose (qui n'est déjà  pas très élevée).

   Il y a 10 jours, ça ne va pas, je pète une case au travail pour une connerie et je me dis que je dois vraiment avoir de l'aide. Je vais chez mon médecin traitant qui me propose d'essayer du Prozac (il ne me l'a pas imposé, je travaille dans le milieu médical et il m'a laissé le choix). J'accepte.

   Et depuis, je broie du noir, j'ai des pensées suicidaires à  longueur de journée, crises de larmes, pas envie de bouger. J'ai pris tous les congés qu'il me restait (donc, j'ai encore une semaine de congé) et je décompte les jours avant de recommencer. Bizarrement, seul un peu de tramadol calme cet état mais je ne sais plus quoi faire. Je vais essayer de le recontacter (mon médecin traitant) demain pour voir ce que je dois faire et essayer de prendre rendez-vous chez un autre psychiatre (et j'ajoute que je suis suivi depuis un an par une psychologue).

   Donc, j'aurais aimé avoir vos avis, retour d'expérience, "est-ce normal?", "combien de temps cela dure?", "après combien de jours sait-on si le Prozac convient?" et comment surmonter l'envie de suicide car si je suis toujours là , c'est pour mon épouse sinon je pense que je serai déjà  passé à  l'acte.

   Merci d'avance pour vos réponses.

Hors ligne


PSYCHOCRACK
enthéogègène
France
1800
Lieu: place stalingrad
Date d'inscription: 27 Dec 2013
Messages: 2348
bonjour,

ce ne sont pas les effet secondaire normaux et acceptable ce que tu décrit, je te consseille d'appeller ton medecin demain matin!

ici les effet secondaire de la fluoxétine (ya pas tout je supose): http://www.drugs.com/sfx/fluoxetine-side-effects.html

Dernière modification par PSYCHOCRACK (20 décembre 2015 à  19:51)


in plant we trust!
l'amazonnie dans mes poumons même si j'me la coule dure.....

Hors ligne


Recklinghausen 
Modérateur
France
3620
Lieu: dans ma famille. N'y. Y.
Date d'inscription: 09 Mar 2015
Messages: 6185
Salut gros,


Ben... Je suis pas toubib mais... Les symptômes que tu décris me font penser à  un raptus anxieux !

Je rejoins mon compère qui est intervenu avant moi... Téléphone dès demain à  ton toubib pour lui décrire ce que tu ressens.

Je pense qu'il devrait te dire de stopper net le traitement au Prozac, mais ne prends pas cette décision sans un avis médical !

Par contre, le Solian n'est pas un Anti-Dépresseur... C'est un médicament soignant... La schizophrénie !

Euh... Il ( elle ) a quel âge ton ( ta ) psychiatre ?

Ces médicaments sont assez anciens et il y a pas mal de sorties plus récentes avec bien moins d'effets secondaires ( voir de réactions de rejet par l'organisme ).

Par contre, ce que tu soulignes avec les prises de tramadol est... Intéressante !

Il serait bien d'en parler à  ton médecin car si l'effet anti-dépresseur du Tramadol fonctionne bien, pourquoi ne pas voir avec le médecin pour traiter ce côté dépressif avec ce médicament ?


Dans tous les cas, ne reste pas dans cet état sans en parler avec un professionnel de santé ( ton généraliste est conseillé si tu n'as pas moyen de joindre ton psychiatre ) !

Si jamais c'est un raptus anxieux, des idées suicidaires ( dues à  la prise de cette molécule ) peuvent s'incruster dans ton esprit et... Je ne  te fais pas de dessins wink

Prends soin de toi,


Reck.

L'amour d'une famille, le centre autour duquel tout gravite et tout brille.

Hors ligne


orbi 
Nouveau Psycho
Belgique
000
Date d'inscription: 21 May 2015
Messages: 60
Bonsoir et merci d'être intervenu :-)

PSYCHOCRACK a écrit

bonjour,

ce ne sont pas les effet secondaire normaux et acceptable ce que tu décrit, je te consseille d'appeller ton medecin demain matin!

ici les effet secondaire de la fluoxétine (ya pas tout je supose): http://www.drugs.com/sfx/fluoxetine-side-effects.html

Je lui ai téléphoné ce matin: je dois stopper immédiatement.
J'avais lu plusieurs avis sur divers sites/forums indiquant que les effets positifs mettaient 2 à  3 semaines pour se manifester et qu'il y pouvait y avoir une phase un peu plus compliquée au début.
Mais c'est trop .


Recklinghausen a écrit

Salut gros,


Ben... Je suis pas toubib mais... Les symptômes que tu décris me font penser à  un raptus anxieux !

Je rejoins mon compère qui est intervenu avant moi... Téléphone dès demain à  ton toubib pour lui décrire ce que tu ressens.

Je pense qu'il devrait te dire de stopper net le traitement au Prozac, mais ne prends pas cette décision sans un avis médical !

Par contre, le Solian n'est pas un Anti-Dépresseur... C'est un médicament soignant... La schizophrénie !

Euh... Il ( elle ) a quel âge ton ( ta ) psychiatre ?

Ces médicaments sont assez anciens et il y a pas mal de sorties plus récentes avec bien moins d'effets secondaires ( voir de réactions de rejet par l'organisme ).

Par contre, ce que tu soulignes avec les prises de tramadol est... Intéressante !

Il serait bien d'en parler à  ton médecin car si l'effet anti-dépresseur du Tramadol fonctionne bien, pourquoi ne pas voir avec le médecin pour traiter ce côté dépressif avec ce médicament ?


Dans tous les cas, ne reste pas dans cet état sans en parler avec un professionnel de santé ( ton généraliste est conseillé si tu n'as pas moyen de joindre ton psychiatre ) !

Si jamais c'est un raptus anxieux, des idées suicidaires ( dues à  la prise de cette molécule ) peuvent s'incruster dans ton esprit et... Je ne  te fais pas de dessins wink

Prends soin de toi,


Reck.

Alors, pour te répondre: le solian, à  petites doses, est considéré comme anti-dépresseur "atypique" (en dehors des classique ISRS, ISRNa...). Difficile de dire s'il m'apportait un effet positif ou non?

J'ai un peu cherché sur le web mais qu'appelles-tu un raptus anxieux?

Concernant le tramadol, je me méfie car j'ai eu du mal à  m'en séparer il y a 6 mois (j'ai un peu abusé aussi vu les doses que je suis capable de m'enfiler, j'ai décrit tout un post dans la section dédiée à  cette molécule). Mais le médecin est de l'avis qu'il vaut mieux un soutien médicamenteux qui fonctionne, quit à  utiliser une molécule qui n'est pas directement un AD.
Et je cherche un nouveau psychiatre...

J'aurais encore une question...
Dans les membres du forum ayant connu les mêmes déboires avec différents AD, comment ont-ils fini par en trouver un qui leur convenait?

Hors ligne


PSYCHOCRACK
enthéogègène
France
1800
Lieu: place stalingrad
Date d'inscription: 27 Dec 2013
Messages: 2348
bas en cure pour ma part, j'ai trouver un nouvelle ad qui n'est autre qu'un neuroleptique (qui fais "couteau suisse", ).

selon ma psychiatre c'est les prods que je prend qui fausse sont jugement, donc elle peut pas diagnstiquer corectement (en réallité c'est bien plus différent et compliquer, j'ai tendance à  pas me souvenire de mon humeurs durant le mois, je fume trop de joints, du coup c'est en cure qu'on ma changer le traitement

in plant we trust!
l'amazonnie dans mes poumons même si j'me la coule dure.....

Hors ligne


orbi 
Nouveau Psycho
Belgique
000
Date d'inscription: 21 May 2015
Messages: 60
Hello,

Peux-tu me donner le nom du médicament que l'on t'a prescrit? Juste à  titre informatif...

Quand tu écris que tu prends des produits qui modifie ton jugement, il s'agit d'autres choses que l'herbe?
Avec la weed, je n'ai jamais été trop accro et je peux arrêter sans effet secondaire mais c'est clair que cela modifie ton état d'esprit.

Hors ligne


PSYCHOCRACK
enthéogègène
France
1800
Lieu: place stalingrad
Date d'inscription: 27 Dec 2013
Messages: 2348
le non du medicament, nom de la molécule aripripazol ak abilify, rembourssé en partie par la sécus et en partie par la mutuelle!

possibilité de prise en charge par la sécus à  100% maisfaut faire des démarches....

peu d’effet secondaire à  30mg par jours sur moi ,alors que la liste des FX secomdaire est longues comme le bras!

possibilité d’effet "drogue" à  plus haute dose, mais j'ai jamais essayer,et parais que les effet sont indésirable, une vrais merde ma on dit

un mec sur internet avais pris toute srte de drogues différente, pour peindre des tableau, il à  finie au urgence avec l'abilify à  très haute dose (je sais plus combien) + autre chse je crois mais pas sur.


c'est un neuroleptique qui régule l'humeur!


Quand tu écris que tu prends des produits qui modifie ton jugement, il s'agit d'autres choses que l'herbe? - See more at: https://www.psychoactif.org/forum/post. … uHX7O.dpuf

oui! du cannabis tout les jours et surtout à  l'époque (quelques années) de la mdpv à  tres haute doses = baisse de moral en after FX, donc en fait elle avais un peu raison, et de la mxe ( +pétard) que je prenais régulièrement

Dernière modification par PSYCHOCRACK (24 décembre 2015 à  18:04)


in plant we trust!
l'amazonnie dans mes poumons même si j'me la coule dure.....

Hors ligne


Recklinghausen 
Modérateur
France
3620
Lieu: dans ma famille. N'y. Y.
Date d'inscription: 09 Mar 2015
Messages: 6185
Salut,


La raptus anxieux est un phénomène qui arrive en début de traitement.

Le corps supportent difficilement la molécule ( qui n'apportent rien puisqu'elle n'est pas encore " installée " ) et qui se perçoit par une augmentation soudaine d'une angoisse violente, voir d'attaque panique.

Par contre, qui a bien pu te dire que le Solian, dosé à  50 mg était... Un AD ??

Désolé de contredire mais... Comme l'Abilify, cette molécule est utilisée pour traiter... La schizophrénie ( 50 mg de Solian étant une dose " minimale " pouvant augmenter jusque 300mg/jour ).

Je suis diagnostiqué avec cette ( jolie ) maladie... Et mon côté paranoiaque ( au sens psychiatrique du terme ) a toujours amener les différents psychiatres que j'ai rencontré ( de mon propre chef ou par injonction ) ont toujours tenter de minimiser l'association des molécules qu'ils me prescrivaient...
Pour que je les gobe sans aucune question.

Je n'ai pas honte... Je suis FIER de ce que je suis !!!

Je refuse d'être d'être considéré comme étant un corps vide,exhibé tel un trophée par les psychiatres.

Je n'ai pas à  payer pour la peur des autres...

Je ne prends pas de neuroleptiques.

Je préfère la méditation... M'élever pour me voir et affronter mes sentiments négatifs...

Ce n'est bien sur qu'une piste qui fonctionne... Pour moi ! 

Je conseille de ne pas cesser un traitement sans en parler au préalable avec un professionnel de santé... Afin d'être accompagné dans cette quette de Liberté.

Prenez soin de vous,


Reck

L'amour d'une famille, le centre autour duquel tout gravite et tout brille.

Hors ligne


PSYCHOCRACK
enthéogègène
France
1800
Lieu: place stalingrad
Date d'inscription: 27 Dec 2013
Messages: 2348

Désolé de contredire mais... Comme l'Abilify, cette molécule est utilisée pour traiter... La schizophrénie ( 50 mg de Solian étant une dose " minimale " pouvant augmenter jusque 300mg/jour )

non l'abilify ne traite pas que la skizprènie il traite aussi les bipolaires, et fait office d'antidéprésseur dans mon cas!

https://www.abilify.com/abilify-for-depression.aspx

http://www.drugs.com/comments/aripipraz … ssion.html

voila de la lécture en anglais!

et en français: http://www.bmscanada.ca/fr/news/release … -for-major

Abilify® (aripiprazole) a reçu une nouvelle approbation de Santé Canada et peut être administré comme traitement adjuvant, ou traitement d’appoint, aux antidépresseurs dans le traitement du trouble dépressif majeur (TDM) chez les adultes dont la réponse aux traitements antérieurs à  l’aide d’antidépresseurs durant l’épisode en cours a été inadéquate. Il a été démontré qu’Abilify, utilisé en association avec un antidépresseur, soulage les symptômes d’adultes atteints de TDM dont la réponse à  au moins deux essais avec des antidépresseurs durant l’épisode en cours a été inadéquate. Il s’agit du premier traitement d’appoint pour le TDM autorisé au Canada.

Dernière modification par PSYCHOCRACK (25 décembre 2015 à  09:53)


in plant we trust!
l'amazonnie dans mes poumons même si j'me la coule dure.....

Hors ligne


Snoop' 
Modératrice à  la retraite
Jolly Roger
100
Lieu: ailleurs
Date d'inscription: 09 Jul 2012
Messages: 2280
Blogs
je rejoins psychocrack sur le fait que le solian, comme l'abilify, peuvent etre utilisés comme AD, meme si ce n'est pas leur premier "job", et je me permet d'insister car je suis actuelement sous solian 100 et que j'ai pris il y a quelques années de l'abilify (combiné a du loxapac) car j'etais au fond du trou niveau depression;
depuis, ca va mieux, j'avais arreté completement mon traitement, mais depuis un an je dois en reprendre a petites doses cad prozac x2, solian 100 x1, et le soir un havlane et seresta 50 x2.....

dans mon cas, le prozac m'a été salvateur (et l'est encore), et le solian fait des miracles quand je suis en periode de gros stress et/ou de depression !

dans ton cas, il me semble plus que tes symptomes ont effectivement été renforcés par le prozac (comme tous les AD il a des effets secondaires style suicides etc), mais que ton mal etre "de base", n'est pas que chimique, et que peut etre il faudrait que tu creuse du coté de ce que tu rzessens face a ton travail......tu en parle pas mal dans ton premier post, et personne n'a relevé, mais un burn out, c'est tres important et inquietant, et si tu en as deja fait un, tu peux etre sur la voie d'un deuxieme....? qui sait ? je te conseille de gratter un peu de ce coté là ......

sinon, oui, pour ton autre question, moi j'ai été sous traitement pendant un peu moins de 8 ans, et on peux dire que je pense avoir essayé toutes les molecules et tous les mariages de molecules, et comme dit plus haut, le dernier medoc encore jamais essayé a été le bon, et c'etait.....le prozac ! (mais ca c'est moi) donc ne perds pas espoir tu finira bien par trouver (ou plutot ton psy) un medoc qui te fera l'effet recherché,

amicalement,

snoop'

Born by accident, Bastard by choice, just...Bad seed...

"Si chaque personne savait ce que les uns disaient sur les autres, il n'y aurait pas deux amis au monde"

Hors ligne


PSYCHOCRACK
enthéogègène
France
1800
Lieu: place stalingrad
Date d'inscription: 27 Dec 2013
Messages: 2348

je rejoins psychocrack sur le fait que le solian, comme l'abilify, peuvent etre utilisés comme AD,

le solian je connais pas!

j'oubliais:au début je prenais du prozac, enssuite on mapréscrit de l'abilify à  petites dose contre le craving du cannabis, ça n'a pas marcher sur moi, puis on ma prescrit que de l'abilify à  haute dose pur la dépression!

donc c'est pour ça que je dit que l'abilify fait couteaux suisse

edit: je vois sur le site abilify.com que ça peut traiter aussi "l'iritabilité associé à  l'autisme!"

https://www.abilify.com/abilify-for-oth … tions.aspx

Dernière modification par PSYCHOCRACK (25 décembre 2015 à  10:59)


in plant we trust!
l'amazonnie dans mes poumons même si j'me la coule dure.....

Hors ligne


Snoop' 
Modératrice à  la retraite
Jolly Roger
100
Lieu: ailleurs
Date d'inscription: 09 Jul 2012
Messages: 2280
Blogs
force est de constater qu'en psychiatrie, de nombreux medocs font "couteau suisse" comme tu dis, et encore plus quand on les "melange" entre eux (mais ca, seul un psy sait quoi mixer avec quoi, ne pas le faire soi meme!) fache-non-non

ps: le loxapac, comme le solian m'ont été presentés comme anti psychotiques, alors que je ne l'ai jamais été, juste tres tres depressive.....l'abilify m'avait été presenté comme tymo regulateur (regulateur d'humeur) pour bipolaires

Born by accident, Bastard by choice, just...Bad seed...

"Si chaque personne savait ce que les uns disaient sur les autres, il n'y aurait pas deux amis au monde"

Hors ligne


orbi 
Nouveau Psycho
Belgique
000
Date d'inscription: 21 May 2015
Messages: 60
Bonjour à  tous, merci de vos interventions sur ce post.

  PSYCHOCRACK
Ok merci pour le nom du médicament. En effet, je connais (de nom) l'Abilify mais je n'en ai jamais pris.
Il t'a réussi rapidement et sans passer par une phase d'aggravation?
Effectivement, pour en avoir discuté avec le psychiatre, les classes des molécules en psychiatrie (atidepresseur, hypnotique, sedatif, anxiolytique...) commence à  être remis en question car il arrive rarement qu'un médicament n'ait qu'une action que dans une de ces catégories.


   Recklinghausen
Merci pour tes précisions concernant le raptus, je ne connaissais pas. J'ai cessé le traitement après en avoir parlé avec le médecin traitant. Je suis partagé sur l'effet du raptus: je suis conscient qu'un mieux pourrait survenir par après mais la phase actuelle avec l'aggravation des pensées suicidaires est compliquée, j'avais vraiment envie d'en finir. La méditation, je n'y arrive pas. J'ai également tenté des techniques d'EMDR mais j’avais une certaine impression de charlatanisme.
Comme je l'ai indiqué à  Psychocrack, mon psychiatre me disait que la classification des médicaments en psychiatrie commençait à  être sérieusement remise en question.
Pour le Solian, j'ai lu que les autre membres du forum t'avait déjà  répondu mais voici (encore) un autre lien qui confirmera qu'à  faible dose, le solian est considéré comme un AD "atypique": https://fr.wikipedia.org/wiki/Amisulpride
Je comprends ton état d'esprit; de mon coté, je comprends mieux les personnes qui dépriment, j'avais un jugement différent auparavant.


   Snoopy
re-hello, tu étais déjà  intervenue sur mon post concernant le tramadol.
En lisant les médicaments que tu as déjà  essayé, je voulais te demander si tu avais une certaine expérience pour savoir après combien de temps tu pouvais savoir si un médicament te convenait et si tu passais systématiquement par une phase "d'aggravation des symptômes"  avant l'amélioration?
Question personnelle (et donc, bien entendu, sans obligation de me répondre ;-) ): as-tu ou es-tu dépressive avec des envies suicidaires et si c'est le cas, comment les gères-tu quant elles deviennent omniprésentes?
Concernant mon burn-out et mon travail actuel: le burn-out a commencé il y a 2 ans, avec une aggravation lente et progressive des symptômes jusqu'en juillet 2014 où le psychiatre m'a déclaré inapte au travail. C'est dommage, j'adorais le travail en lui-même et j'avais un collègue que je considère comme l'un de mes meilleurs amis mais la pression et les conditions de travail ont rendu la situation infernale (même la personne qui m'a succédé est partie pour les mêmes raisons...). J'ai tout perdu (boulot que j'adorais et un ami, pas perdu mais que je ne vois quasi plus). J'ai accepté mon nouveau travail pour me remettre dans le circuit actif mais je n'aime pas et les contacts avec mes collègues sont limités et inintéressants (je préfère m'investir et avoir de bons contacts).
Alors, oui: mon travail actuel ne me convient pas et pèse dans la balance mais il doit y avoir une autre cause psychologique que je n'ai pas encore découverte (pourtant, ça fait un peu plus d'un an que je vais chez une psychologue avec laquelle le courant passe).

   J'ai obtenu un rendez-vous chez un nouveau psychiatre (l'actuel étant sympathique mais peu enclin à  vouloir modifier son traitement à  base uniquement de Solian alors que je sens bien que j'ai besoin de plus d'aide); j'y vais le 30. J'espère qu'il pourra m'aider et qu'il ne va pas se retrancher derrière l'avis de son collègue. En attendant, je prends une dose quotidienne de tramadol (entre 200 et 400mg en format retard) et j'ai recommencé à  reprendre du Solian et un peu d'alprazolam en cas de trop grosses angoisses.

Dernière modification par orbi (25 décembre 2015 à  17:42)

Hors ligne


wastedreamor2 
coz I've Wasted a Dream or 2
France
100
Lieu: Paname
Date d'inscription: 01 May 2015
Messages: 190
Blogs
Je suis bipolaire, en 10 ans on m'a fait tester toute la pharmacopée antiD, neuroleptiques thimo régulateurs..
C'est l'époque qui a suivi mon "burn out"... Au siège d'un groupe bancaire bien connu. J'étais en stage, pas de dédommagement maladie.

La derniere molécule prescrite par mon psy était la fluoxetine (juste avant c'était la paroxetine), quand j'ai changé de médecin, il m'a dit d'arrêter d'urgence dans mon cas.

La prise de médocs m'a rendue épileptique.

J'ai été traitée pour les médocs agissant comme thimo régulateurs
au tegretol & actuellement au Lamictal (médicament qui selon les dires de ma cousine également bipolaire lui a sauvé la vie). C'est le seul truc que je prends, en dehors des benzol et d un somnifère et/ou de théralene.
J'ai voulu arrêter tout traitement trop "cassant" depuis 2ans. J'ai besoin de ma tête, je ne peux pas me permettre d'être amorphe.

J'ai également été traitée au Zyprexa, Abilify (que je ne supportais pas trop mal au final), Depakote, valium, loxapac (alors que je ne suis pas psychotique), atarax, Tercian et d'autres dont je ne me rappelle pas. A vrai dire je n'ai quasiment pas de souvenirs des deux années qui ont suivi un internement forcé en HP, où on m'a prescrit un traitement que je qualifierais de "lourd".

Je ne supporte pas les soi disant 2/3semaines nécessaire pour l'installation d'un mieux être depuis 2-3ans de peur de devoir repasser pas le même décrochage qu'il y'a quelques années.

J'ai des phases dépressives, pas terrible, évidemment, mais je me sens mieux sans traitement "lourd".

C'est mon cas personnel, et je ne tiens pas à  l'appliquer à  qq'un d'autre..
.
Et il y a beaucoup de médicaments que je n'ai pas supporté, même passé le temps nécessaire à  l'efficacité. Pour l'instant le lamyctal me convient, il ne m'a pas effrayée en m'invalidant les premières semaines, donc je l'ai gardé. Et quand je suis trop stressée benzos ou stressam(dont je doute de l'efficacité).

Je compte également sur un appui psychologique, et celui d'un psychiatre qui est réfractaire à  tout soigner à  coups de médocs. Donc je parle, deux fois par semaine, j'en ai franchement marre de raconter ma vie..  Et j'ai écourté beaucoup de thérapies (par flemme surtt, quand je déprime impossible de me bouger), je me force à  me tenir à  mes rendez-vous. C'est le début, peut être qu'après on travaillera plus sur comment avancer en m'acceptant et me débarrasser de ma culpabilité ..

Dernière modification par wastedreamor2 (25 décembre 2015 à  21:35)


"We obey people we don't trust, to buy things we don't need, to impress people we don't like, using money we don't have, for gratifications that don't last, killing animals we don't hate, for pleasures that don't satisfy, dreaming of a life we don't deserve, and praying for an afterlife that doesn't exist : we are a stupid species"   Philip Wollen

Hors ligne


medicaments assassins 
Nouveau membre
France
000
Date d'inscription: 27 Jun 2017
Messages: 15
j'ai aussi été cataloguée comme bi polaire par la spy qui me suivait et qui m'a prescrit dépakote puis zypréxa, etre bi polaire, c'est avoir des émotions, c'est etre vivant, nous avons tous deux poles et c'est quand ces pole disparaissent que nous ne sommes plus vraiment des etres humains ! j'ai pris plus de 20 kg, je ne riais plus, je ne pleurais plus, je ne chantais plus, je ne parlais plus, je voulais me suicider, alors après la mort de mon frère j'ai pris conscience que c'était les effets secondaires des s... que je prenais, car en plus surmontil (anti dépresseur) théralène (anti hystaminique prescrit contre l'insomnie causée par le lexomil que je prenais aussi, le cercle infernal, un médicament pour supprimer (pas vraiment puisque cela ne marchait que très peu de temps, un jour pour le théralène qui a les memes effets secondaire que le surmontil (?) ce fut un cauchemar d'arreter, cela a duré plus de deux mois, mais je revis j'ai retrouvé mon poids idéal, ma vision, mon rire, mes pleurs, je n'ai plus d'angoisses, et j'en passe, j'ai arreté progressivement avec l'aide de mon généraliste, je n'ai pas encore fini de supprimer le lexomil, mais les effets secondaires du surmontil ont duré quatre mois !! donc si vous n'en prenez pas ou plus réjouissez vous l et surtout ne plongez ou ne replongez pas la dedans, j'ajoute que je ne me suis jamais droguée, je ne supporte pas et pourtant j'ai essayé, mais meme une taf, je ne peux pas, et je ne supporte pas non plus l'odeur pourtant je fume toujours, je m'attaquerai à  ce problème quand j'en aurai fini avec les autres, je n'ai pas l'intention d'arreter, mais de réduite à  trois par jour, ce qui n'est pas nocif rien n'est nocif quand on l'utilise avec modération, je l'ai déjà  fait et cela marche, donc ceux qui ont arreté les AD ou anti bi polaires bravo !! surout ne lachez pas

aimez et faites ce que vous voulez

Hors ligne


Recklinghausen 
Modérateur
France
3620
Lieu: dans ma famille. N'y. Y.
Date d'inscription: 09 Mar 2015
Messages: 6185
Salut,

Euh... Il est inutile d'écrire deux fois le même post, à  plus ou moins les mêmes détails wink

Par contre, je me permets de te dire que tu es dans l'erreur quand tu penses que 3 cigarettes ne sont pas nocives pour la santé.

C'est certes moins nocif que lorsque tu fumes 1 paquet, voir un demi par jour mais il a été prouvé qu'une seule cigarette consommée quotidiennement à  une incidence sur la santé de l'usager.

Comment ça, tu ne t'es jamais droguée ?

Euh... Tu n'as jamais consommé de cannabis. Par contre, que crois-tu que sont la cigarette, les benzodiazepines ou les Anti Depresseur ?

Ben... Se sont des drogues wink

Et comme je te l'ai dit sur une autre post, n'incite pas les gens qui ont des maladies psychiatriques à  cesser leurs traitements médicaux.

C'est un comportement dangereux, puérils et inacceptable !!!!

Parle en " je " !!!

Depuis que J'ai arrêté les médicaments, JE me sens mieux, J'ai repris mon poids de forme, etc

Ce qui fonçtionne pour toi n'est pas forcément la vérité absolue.


Reck.

L'amour d'une famille, le centre autour duquel tout gravite et tout brille.

Hors ligne


medicaments assassins 
Nouveau membre
France
000
Date d'inscription: 27 Jun 2017
Messages: 15
Bien JE vais parler pour moi, non en effet je n'ai jamais supporté de drogue, j'ai juste essayé le haschisch et je n'ai eu que des malaises avec, aucun plaisir, maintenant je suis entièrement d'accord par rapport aux médicaments, oui, je me suis apperçue que l'on m'avait fait prendre des drogues car il y a  un phénomène d'accoutumance, qui fait que pour garder le confort qui nous est procuré quand on commence à  les prendre, il faut augmenter les doses, mais ceci n'est pas volontaire puisque J'ai fait confiance à  des professionnels de la médecine, je n'avais pas vraiment lu les notices, et comme tout le monde j'avais pensé que cela n'arrivait qu'aux autres, et quand j'ai eu des problèmes de vertiges, de confusion, d'insomnie, de vue, de tacchycardie, d'envie de suicide, j'ai tout betement cru que c'était de ma faute, si bien que pendant 9 ans J'ai marché à  fond, prenant sagement tout ce que l'on me prescrivait, acceptant sans réflechir d'etre cataloguée comme bi polaire, donc zyprexa dont deux effets secondaires m'avait quand meme surprise, le premier, thrombose profonde , en effet J'avais déjà  fait trois phlébites hautes, c'est à  dire du nombril jusqu'au talon sur la jambe gauche qui à  l'origine pour la première avait été provoqué par une grossesse qui s'est très mal terminée puisque l'enfant est mort né, et de ce fait (il avait une trisomie 18) avait provoqué un hydramios ce qui a causé la première phlébite monstrueuse de l'avis des médecins du CHU de villeneuve st georges (94) donc, quand j'ai lu thrombose profonde je me suis inquiétée et j'en ai parlé à  la spy qui me suivait, elle s'est contenté de sourire, et a maintenu le zyprexa, au bout d'un mois, j'ai fait ma 4ème phlébite haute (nombril au talon,  jambe gauche, toujours la meme) mais il est vrai que je n'ai pas eu l'autre effet secondaire qui lui m'avait fait sauter au plafond "MORT SUBITE INEXPLIQUEE" que l'on m'explique comment on peut donner quelque chose avec un  effet secondaire pareil, Dieu merci, et oui je suis croyante, je n'ai pas pris assez longtemps ce "médicament" car non je n'étais pas bipolaire et cela fut confirmer par deux autres spychiatres, j'avais eu le malheur de dire que je faisais des reves prémonitoires qui se réalisaient, et ça c'est pas bien vu du tout, je doit etre carrément schizophrène, pas vrai ! tout le monde sait que les reves prémonitoires n'existent pas ! personne n'a jamais eu de pressentiment sauf bien sur les schizophènes, bon JE passe, je suis vraiment un cas particulier, je deviens anorexique quand ça ne va pas, donc pendant un mois je ne mangeais pratiquement rien, mais je prenais du dalfagan, 3 fois par jour, douleur dans les lombaires parce que je faisais de la moto (6000 à  8000 km par an, en passagère bien sur) je me suis sentie anormalement fatiguée, et j'ai été voir mon généraliste qui m'a fait faire des analyses, résultat, le taux de transaminase était celui d'une hépatite, c'était ce que m'avait dit mon médecin, et là  déclic, je n'avais rien mangé, donc j'ai tout de suite pensé au dalfagan que j'ai arreté tout de suite, nouvelle analyse quinze jours plus tard, le taux avait baissé de 50 % ? 15 jours plus tard, encore une analyse plus rien le taux était tout à  fait normal, si j'avais mangé, je n'aurai pas fait le rapprochement avec le dafalgan, mais là  c'était évident et donc j'aurai été soignée pour une hépatite que je n'avais pas, tu vas me dire que cela n'a rien à  voir avec le forum, et pourtant si, car jamais je n'aurai cru que le dafalgan pouvait causer une hépatite, et donc, jamais non plus je n'aurai cru que si j'arretais les anti dépresseurs et autre je retouverai une vue normale, je me croyais betement presbyte, ben non, j'avais des vertiges monstrueux (la pièce tournait) je vais aller plus vite en te mettant la liste des effets secondaires et en passant sur les "ne pas prendre en cas de" car je n'avais rien avant de le prendre, mais après oui,
La prise de Surmontil peut provoquer les effets secondaires suivants: fatigue OUI, vertiges OUI, plus rarement torpeur, tremblement OUI, agitation OUI, troubles du sommeil OUI, somnolenceOUI, maux de têteOUI, hyperglycémieNON (je ne suis pas gourmande), troubles cardiaques OH OUI(anomalies du rythme cardiaque), troubles abdominaux OUI(maux de ventre) et inflammations de la muqueuse buccale. Dans certains cas peuvent se produire: sécheresse de la boucheOUI, troubles de l'accommodation visuelle OUI(vision trouble), bouffées de chaleurOUI, sueursOUI, constipation ou difficultés à  uriner ainsi que rétention d'urine OUI. Autres manifestations plus rares: réactions allergiquesOUI, démangeaisonsOUI, sensibilité à  la lumièreOUI, éruptions cutanéesOUI, enflure du visage(ma peau s'est retendu mais bon , bénefice du doute), chute de tensionOUI, battements de coeur trop rapides ou irréguliersOUI, troubles de l'humeurOUI et confusionOUI, en particulier chez les personnes âgées, crises d'épilepsie, troubles de la motricitéOUI, troubles de la fonction hépatique, comme stase biliaire, jaunisse, hépatite ou élévation des tests hépatiques(ça a peut etre aidé le dafalgan). Des cas isolés d'augmentation anormale des glandes mammaires chez l'homme et d'écoulement de lait chez la femme ont été signalés. Le comportement sexuel normal peut être influencé par Surmontil. Une prise de poids OUI (juste + de 20 kg), liée à  l'amélioration de l'état psychique ça NON (pas du tout), peut se produire.
Une augmentation de l'apparition de troubles du comportement, y compris risque accru de pensées suicidairesOUI, d'automutilation et de suicideOUI, a été rapportée chez les enfants, les adolescents et les jeunes adultes jusqu'à  25 ans (j'ai 64 ans suis je vraiment concernée ?)souffrant de dépression ou d'autres troubles psychiatriques sous traitement avec des antidépresseurs.
Un risque accru de fractures osseuses(fracture du crane j'ai eu une syncope dans les escaliers) a été observé chez des patients prenant des antidépresseurs tricycliques ou des inhibiteurs sélectifs du recaptage de la sérotonine. maintenant je passe au théralène, prescrit parce que je dormais très mal, et qui n'a fonctionné qu'une journée :

Description des effets indésirables
Comme tous les médicaments, Theralene est susceptible d'avoir des effets indésirables, bien que tout le monde n'y soit pas sujet (dommage je fais toujours parti des exceptions, on dirait).
· Certains effets nécessitent d'ARRETER IMMEDIATEMENT LE TRAITEMENT ET D'AVERTIR UN MEDECIN.
o Réactions allergiques:OUI (surprenant pour un antihystaminique)
§ de type éruption cutanée (érythèmes, eczéma, purpura, urticaire),OUI (le comble pour un antihystaminique)
§ œdème de Quincke (urticaire avec brusque gonflement du visage et du cou pouvant entraîner une gêne respiratoire), gene respiratoire OUI, (hyperventilation)
§ choc anaphylactique.(je ne sais pas)
§ phénomènes de sensibilisation de la peau sous l'effet du soleil.NON

o Baisse importante des globules blancs dans le sang pouvant se manifester par l'apparition ou la recrudescence d'une fièvre accompagnée ou non de signes d'infections.NON
o Diminution anormale des plaquettes dans le sang pouvant se traduire par des saignements de nez ou des gencives.OUI anémie
· D'autres sont plus fréquents:
o Somnolence,OUI baisse de la vigilance OUI (je me trompais sans arret en payant mes courses, mais il existe encore beaucoup de gens honnetes), plus marquées en début de traitement.
o Troubles de la mémoireOUI ou de la concentrationOUI, vertiges OUI(plus fréquent chez le sujet âgé).
o Incoordination motriceOUI, tremblementsOUI .(bizarre quand meme ça ressemble beaucoup à  ceux du surmontil, hasard, pourquoi pas )
o ConfusionOUI, hallucinationsOUI.
o Sécheresse de la boucheOUI, troubles visuels, rétention d'urine, constipation, palpitations, baisse de pression artérielle.
· Plus rarement, des signes d'excitation (agitation, nervosité, insomnie) notamment chez le nourrisson peuvent survenir.(pourtant je ne suis pas un nourrisson, moi ,)

il est vrai que ce que j'ai vécu ne fait parti que des exceptions, alors tant pis pour moi, maintenant j'insiste bien de NE RIEN FAIRE sans l'aide ou l'accord d'un médecin comme moi meme je l'ai fait et un sevrage doit etre progressif,(je préfère zapper les effets secondaires du lexomil, mais une grande partie se retrouve déjà  dans les deux autres
ai-je bien répondu, recklinghausen (euh ton surnom n'a aucun rapport avec la maladie n'est ce pas, sinon je suis désolée)
je souhaite à  tous les membres de ce forum une bonne nuit et j'espère avoir suivi à  vos yeux la règle du respect, sinon je m'en excuse, (effets secondaire du lexomil : nervosité, agitation) bonsoir:salut:
Reputation de ce post
 
Merci,pour le partage de ton expérience :) Reck.

aimez et faites ce que vous voulez

Hors ligne


medicaments assassins 
Nouveau membre
France
000
Date d'inscription: 27 Jun 2017
Messages: 15
excuse moi mais j'ai relu ma réponse, et il n'y a pas beaucoup de nous, par contre il y a beaucoup de je, bon je n'insiste pas, mais as tu vraiment tout lu, je suis étonnée car je n'ai marqué que deux fois "nous"  bon tant pis je te laisse, je te souhaite une bonne nuit

aimez et faites ce que vous voulez

Hors ligne


Recklinghausen 
Modérateur
France
3620
Lieu: dans ma famille. N'y. Y.
Date d'inscription: 09 Mar 2015
Messages: 6185
Salut,

Et bah... Tu as changé de toubib j'espère !!

Ta psychiatre ressemble plus à  une meurtrière qu'à  une soignante.

C'est un peu ( beaucoup ) inadmissible que personne n'ait fait le rapprochement entre tes envies de suicide ( sans compter les autres effets secondaires désagréables ) et la prise de médicaments antidépresseurs !!!

Sans compter les phlébites à  repetition qui auraient dû inquieter et se faire poser des questions sur le pourquoi de leur apparition.

Et ce calvaire a duré... Plus de 9 ans !

Je comprends un peu mieux ton aversion pour les médicament.

Par contre, tu es intolérante à  la codeine ou au paracétamol ( ou au deux ) ?

Ça aurait été intéressant de le savoir car comme anti douleur, il ne te reste pas grand chose dans la panoplie médicale actuelle.

Je comprends que tu te sois orienter vers la phytothérapie. J'espère qu'elle donne de bons résultats pour les complications du quotidien.

Toute mes condoléances pour ton enfant.


Reck.

PS : La réponse est bien plus complète wink
       Et oui, mon pseudo vient bien de cette maladie... Qui pour le moment ne déclenche pas de cochonneries fatales ( je vais pas me plaindre ). Mais c'est vrai que je vis avec une épée de Damocles au dessus de ma tête wink

L'amour d'une famille, le centre autour duquel tout gravite et tout brille.

Hors ligne


Recklinghausen 
Modérateur
France
3620
Lieu: dans ma famille. N'y. Y.
Date d'inscription: 09 Mar 2015
Messages: 6185
J'oubliais les civilités...

Bienvenue sur le forum médicaments assassins smile

Un petit passage par la case Présentation serait des plus sympathique smile


Reck.

L'amour d'une famille, le centre autour duquel tout gravite et tout brille.

Hors ligne


prescripteur 
Modérateur
12500
Date d'inscription: 22 Feb 2008
Messages: 7175
Bonjour,
Oui c'est connu que les neuroleptiques augmentent le risque de phlébite

http://sante-guerir.notrefamille.com/sa … 99073.html

Amicalement

S'il n'y a pas de solution, il n'y a pas de problème. Devise Shadok (et stoicienne)

Hors ligne


medicaments assassins 
Nouveau membre
France
000
Date d'inscription: 27 Jun 2017
Messages: 15
pardon, reck je suis mal reveillée ou endormie, je ne sais pas, bon tu as des plantes aussi efficace que les médocs, l'harpagophiton dont je me sers et qui est aussi efficace que celle que l'on veut nous vendre, mais chacun son truc,  bise j'ai trop sommeil, je répondrai plus tard

aimez et faites ce que vous voulez

Hors ligne


Recklinghausen 
Modérateur
France
3620
Lieu: dans ma famille. N'y. Y.
Date d'inscription: 09 Mar 2015
Messages: 6185
Salut,

Il n'y a aucune urgence à  répondre.

Que Morphée t'accueille dans ses bras smile

Merci pour le tuyau, je vais me renseigner sur cette plante.


Reck.

L'amour d'une famille, le centre autour duquel tout gravite et tout brille.

Hors ligne


medicaments assassins 
Nouveau membre
France
000
Date d'inscription: 27 Jun 2017
Messages: 15
merci reck, morphée m'a bien accueilli, j'ai bien dormi, cela faisait longtemps que je dormais mal, mais tout arrive avec le temps,  crise de panique ce matin, mais j'ai été avec de gentils voisins et tout est rentré dans l'ordre, merci de ton accueil (euh, je m'étais déjà  présentée) excuse moi si je suis un peu nerveuse, j'en suis à  trois quart de barrette au lexomil et je n'ai plus que les effets secondaires maintenant, mais ça va, merci:)

aimez et faites ce que vous voulez

Hors ligne


Féline83 
Nouveau membre
France
000
Date d'inscription: 03 Jul 2017
Messages: 21
Je prend du Prozac & pas de symptôme sur moi ... essaye de changé c’est pas normal ...

Hors ligne


JeVousEcoute 
Nouveau membre
France
000
Date d'inscription: 10 Apr 2019
Messages: 1

orbi a écrit

Bonjour,

   Je suis complètement perdu et j'aurai aimé avoir quelques retours d'usagers pour voir comment leur état à  évoluer.
Je vais brièvement vous décrire ce qui se passe:
j'ai fait un "burn-out" juillet 2014, j'ai été traité par plusieurs AD mais aucun n'a vraiment marché (Remergon, Effexor, Cipralexa, Cymbalta...), j'ai juste gardé du Solian 50mg depuis un an et un Xanax 0.25 quand j'en ai besoin. Je consomme occasionnellement un peu d'herbe (max. 1x/semaine) et c'est tout.
J'ai changé de boulot en juillet 2015 mais j'aime de moins en moins ce post (pas de soucis avec les collègues mais j'ai pas l'impression d'y être à  ma place et je n'aime pas l'ambiance de travail, je cherche ailleurs).

   Depuis quelques semaines, je me sens resombrer moralement. Je suis lessivé physiquement malgré que je dorme (enfin, c'est mon impression): je rentre du boulot: je dors. Je mange puis je me rendors avant d'aller me mettre dans le lit. Le matin, c'est l'horreur pour me lever.

   Rendez-vous avec le psychiatre fin novembre, j'ai l'impression qu'il ne m'écoute pas quand je lui demande si je ne pourrais pas avoir un peu d'aide médicamenteuse, il laisse le solian et comme il n'a plus d'effet, il me fait diminuer progressivement la dose (qui n'est déjà  pas très élevée).

   Il y a 10 jours, ça ne va pas, je pète une case au travail pour une connerie et je me dis que je dois vraiment avoir de l'aide. Je vais chez mon médecin traitant qui me propose d'essayer du Prozac (il ne me l'a pas imposé, je travaille dans le milieu médical et il m'a laissé le choix). J'accepte.

   Et depuis, je broie du noir, j'ai des pensées suicidaires à  longueur de journée, crises de larmes, pas envie de bouger. J'ai pris tous les congés qu'il me restait (donc, j'ai encore une semaine de congé) et je décompte les jours avant de recommencer. Bizarrement, seul un peu de tramadol calme cet état mais je ne sais plus quoi faire. Je vais essayer de le recontacter (mon médecin traitant) demain pour voir ce que je dois faire et essayer de prendre rendez-vous chez un autre psychiatre (et j'ajoute que je suis suivi depuis un an par une psychologue).

   Donc, j'aurais aimé avoir vos avis, retour d'expérience, "est-ce normal?", "combien de temps cela dure?", "après combien de jours sait-on si le Prozac convient?" et comment surmonter l'envie de suicide car si je suis toujours là , c'est pour mon épouse sinon je pense que je serai déjà  passé à  l'acte.

   Merci d'avance pour vos réponses.

Bonjour,

Il est courant que le Prozac procure divers effets secondaires surtout en début de traitement, je vous conseille d'en parler à votre médecin et de suivre ses instructions.  Et pour rappel, ne prenez pas d'alcool avec votre traitement ( https://umvie.com/prozac-et-alcool-dang … eractions/ ) sinon vous risqueriez d'aggraver vos symptômes.

Courage, bien à vous.

Hors ligne


PlatinumGirl 
Nouveau membre
France
000
Date d'inscription: 07 Jan 2019
Messages: 10
Ohlala ça me rappelle des douloureux souvenirs de cet automne. La fluoxétine a très mal fonctionné sur moi aussi sauf que ma psychiatre m'a poussee à continuer le traitement malgré les angoisses lancinantes. J'ai trouvé la paix au bout de 3 semaines avec du largactil prescrit aux urgences psy puis renouvelé par ma psychiatre, mais ce médicament me cassait tellement...
Au final au bout de 4 semaines les angoisses se sont calmées mais L'AD n'a eu aucun effet. Je l'ai pris pendant 2-3 mois puis arrêté suite à une overdose volontaire sur les conseils de ma psy.
Maintenant j'ai plus d'AD, ça va pas spécialement bien mais ça va mieux qu'avant alors bon je reste comme ça pour le moment

Hors ligne



Répondre Remonter


Pour répondre à cette discussion, vous devez vous inscrire

Sujets similaires dans les forums, psychowiki et QuizzZ

[ Forum ] Fluoxetine - Injection de fluoxetine (prozac)
par djokk, dernier post 20 mars 2016 à  17:49 par Mascarpone
  6
[ Forum ] Fluoxetine - Expérience Prozac(Fluoxétine) / Déroxat (Paroxétine)
par Louna, dernier post 03 février 2019 à  14:14 par yamina
  9
[ Forum ] Fluoxetine - Fluoxetine
par Lila433, dernier post 21 février 2018 à  20:51 par Lila433
  8



    Psychoactif en Images
    Plus d'images psychoactives
    En ce moment sur PsychoACTIF  
     Appel à témoignage 
    Participation des usagers dans les structures addicto
    19 novembre 2019Commentaire de ismael77 (13 réponses)
     Appel à témoignage 
    La déréalisation et la dépersonnalisation
    Il y a 7jCommentaire de elossh (23 réponses)
     Appel à témoignage 
    TSO et douleur et anesthésie
    06 novembre 2019Commentaire de Meumeuh (19 réponses)
     Forum 
    C-liquide - C-liquide Mad Hatter + MDMA, Bad Trip et Hallucinations
    Il y a moins d'1mnCommentaire de MisterMouflon dans [Cannabinoïdes de synt...]
    (6 réponses)
     Forum 
    5F-ADB (5F-MDMB-PINACA) - Dosage du c-liquide MAD Hatter 5F-MDMB-PINACA
    Il y a 2mnCommentaire de MisterMouflon dans [Cannabinoïdes de synt...]
    (17 réponses)
     Forum 
    Bad Trip Report | e-lequid inconnu
    Il y a 5mnCommentaire de MisterMouflon dans [Cannabinoïdes de synt...]
    (1 réponse)
     Forum 
    Tolérance Thc et cbd
    Il y a 13mnCommentaire de bigorneau dans [Cannabis...]
    (1 réponse)
     Forum 
    Interactions tramadol modafinil
    Il y a 41mnCommentaire de ca_ira_mieux dans [Tramadol...]
    (8 réponses)
     Forum 
    Filtre - Nouvelles toupies
    Il y a 44mn
    2
    Commentaire de plotchiplocth dans [Injection et réductio...]
    (10 réponses)
     Forum 
    Interaction & Mélange - Coke 92% ... ma l de tete et besoins de conseil ...
    Il y a 56mn
    1
    Commentaire de Rick dans [Cocaïne-Crack...]
    (12 réponses)
     Forum 
    Dosage - Trip déliro mdma haut dosage / dosage max?
    Il y a 60mn
    4
    Commentaire de Macroscopie dans [MDMA/Ecstasy...]
    (7 réponses)
     Blog 
    Kratom reçu
    Il y a 4h
    1
    Commentaire de hyrda dans le blog de hyrda
    (3 commentaires)
     Blog 
    Mon Love complexe de junky
    Il y a 9h
    7
    Commentaire de marvin rouge dans le blog de Rick
    (18 commentaires)
     Blog 
    J'adore la coke
    Il y a 12hCommentaire de Meumeuh dans le blog de Tompouse81
    (1 commentaires)
     
      QuizzZ 
    Consommez-vous le MDMA/Ecstasy à moindre risque ?
    Dernier quizzZ à 15:09
     PsychoWIKI 
    Méphédrone (4-MMC), effets, risques, témoignages
     Topic epinglé 
    Cannabis : vous vous êtes mis à la vaporisation, expliquer nous c ...
     Nouveaux membres 
    Stefane_59, Edwards, Jeannyferre6, ZeroAxion, Bobmapy nous ont rejoint et se sont présentés les trois derniers jours.
    S'identifier

    Mot de passe oublié

    Morceaux choisis 

     Fabriquer flacon benzo en goutte
    par Nemesia, le 06 Dec 2019
    Salut, Je vais vous donner ma méthode pour fabriquer de l'Etizolam (ou autre benzo, tant qu'il est pur, vérifier la solubilité possible dans le diluant) en gouttes, pour ne pas avoir à le doser à la pipette. Le matériel : - Etizolam en poudre - Un diluant, je conseille le propylène glycol...[Lire la suite]
     Retour d'XP --- 20 ans apres --- !!
    par xinxio, le 29 Nov 2019
    salut à tous, je voudrai vous faire part de mon retour d'experience 20 ans apres ma derniere prise Aujourd'hui je ne prends plus rien, je suis comme qui dirait tombé dans la marmitte comme Obelix Je peux produire sur demande avec mon cerveau ce que je shouaite ( c'est pas de la VOD mais de la D...[Lire la suite]
     Trip report 4HO-MIPT
    par Kattio, le 26 Nov 2019
    Bonjour, voici mon premier trip report, j'en posterai de temps en temps sur psychoactif :) Âge: 20 ans. poids: 60kg. Taille: 1,75m. Bonne santé physique et psychique. But de la consommation: aborder des problèmes que je peux rencontrer différemment, réfléchir sur moi-même, le côté découv...[Lire la suite]
    Tous les morceaux choisis
    Les derniers champis

    Merci pour ce post! /Agartha dans [forum] Trip déliro mdma haut dosage / dosage max?
    (Il y a 1h)
    Et ben j’approuve. Macro dans [forum] Trip déliro mdma haut dosage / dosage max?
    (Il y a 2h)
    très joli. plotch dans [forum] Cherche prix et photos de prods pour enrichir le PsychoWIKI
    (Il y a 3h)
    qu'est ce que c'est que ce polichinelle Hyrda dans [forum] Coke 92% ... ma l de tete et besoins de conseil ...
    (Il y a 4h)
    Je suis d'accord avec le p'tit vieux. Randall dans [forum] Coke 92% ... ma l de tete et besoins de conseil ...
    (Il y a 5h)

    Pied de page des forums