Il Faut Y Croire ! / PsychoACTIF

Il Faut Y Croire !

Publié par ,
784 vues, 10 réponses
Clara85 
Nouveau membre
France
100
Date d'inscription: 11 May 2019
Messages: 11
Bonjour à tous et toutes,

Certains me connaissent, d autres pas. Je me  présente donc, Clara, la trentaine. Pour vous expliquer en quelques mots, je suis une ancienne cocaïnomane. Je suis fière de vous le dire; abstinente depuis 5 mois et très fière de l’être. Pendant  4 années, la drogue a contrôlé ma vie dans tous les domaines. La drogue m’en a fait voir de toutes les couleurs, m’a fait toucher le fond, m’a fait perdre tout ce que j’avais de plus cher au monde (un job, un amoureux, des amies fidèles). Grâce à l’aide de personnes extérieures et grâce à ma famille, mes quelques amies proches (qui sont restées...) et certains d’entre vous, j’ai décidé de me faire aider et de suivre une cure de désintoxication d’une durée de 2 mois. Cela m’a littéralement sauvé ! Évidemment, rien n’est simple et je pense que le plus dur reste à venir mais quelle délivrance, quelle légèreté. Cette cure a changé radicalement ma façon d’être, de penser, de réfléchir et de voir l’avenir.

La drogue m’a fait faire des choses horribles (vols, mensonges,  trahisons, ...). Avec le recul, je peux dire que je n’étais pas cette personne si mauvaise, si paumée, si méchante et si bête. C’est la drogue qui me rendait comme ça, et non ma propre personnalité. La drogue m’a contrôlée et m’a eue. C’est un enfer... C’était un enfer... En plus de me voir me détruire petit à petit, j’ai fais souffrir ma famille, mes frères et mes sœurs, mes amies ... Alors oui, prendre la décision de dire STOP et de se faire aider par des professionnels, c’est un courage qu’il faut aller chercher au fond de ses tripes; se dire qu’on est cocaïnomane et qu’on a besoin d’aide relève de la détermination et de la force d’y arriver, de le vouloir. Mais croyez moi, le meilleur reste à venir.

Lorsque mes parents ont été me déposer le premier jour à l’hôpital, mon père s’est écroulé en pleurs et ma mère, en sanglots. Je ne les avais jamais vu auparavant dans cet état et malheureusement, cette image de détresse va rester encore longtemps. Je ne veux plus jamais les rendre si malheureux et rien que pour ça, je ne veux plus jamais retomber dans la drogue. C’est un réel fléaux et il faut pouvoir en parler !
Si je peux vous aider, je le ferai avec plaisir. Je sais que ce n’est pas facile et que la route sera longue. Je me revois encore ici, sur le forum,  en mai 2019, a crier ma détresse (pendant mes moments de défonce). Cela me donne la gerbe mais certains d’entres vous ont su trouver les mots pour me dire: Maintenant, il faut que tu te bouges sinon clairement, tu vas mourir ! Et c’est un fait, si je n’avais rien fait, 1 semaine après, je pense que je me serais tuée. Alors je veux éviter que cela arrive.

N’hésitez pas à venir en message privée, si vous avez besoin de discuter de n’importe quoi. Je ne suis personne pour vous dire quoi faire ni qui être mais si je peux aider, avec l’expérience que j’ai eu, à vouloir transmettre ma force et mon courage pour s’en sortir définitivement, je le fais avec plaisir.

Merci de m’avoir lu jusqu’au bout et n’oubliez jamais, vous ÊTES CAPABLE DU PIRE COMME DU Meilleur. La lumière est au bout du tunnel, n’en doutez jamais.

Clara.
Reputation de ce post
 
Beau témoignage, belle réflexion sur la vie. Lena.

Hors ligne


Hilde 
Bénévole PsychoACTIF
France
7945
Date d'inscription: 04 Feb 2019
Messages: 902
Blogs

Clara85 a écrit

Cette cure a changé radicalement ma façon d’être, de penser, de réfléchir et de voir l’avenir.

Bonjour Clara,

Accepterais-tu de nous en dire davantage sur cette cure miraculeuse?

Hilde


Ils manquent seulement d'imagination Je manque seulement d'imagination

Hors ligne


Clara85 
Nouveau membre
France
100
Date d'inscription: 11 May 2019
Messages: 11
Oui bien sûr!
Avant tout, j’ai essayé de chercher un centre qui correspondait au mieux à mes attentes au niveau de la proximité (je ne voulais pas un centre trop loin de chez moi), au niveau de l’infrastructure (je ne voulais pas un endroit qui ressemblait à un hôpital mais je recherchais plutôt un endroit ‘’convivial et médicalisé’’ ), au niveau des activités proposées, de la durée d’hospitalisation, des avis... J’avais donc créé un dossier avec 7 centres que j’ai passé en revue avec mon médecin traitant pour avoir son avis. Après la visite de 3 centres, un a particulièrement retenu mon intention car tous les critères de sélection y étaient. Je me suis donc mise sur liste d’attente et j’ai été appelé début juin pour y faire mon entrée 2 jours après. Je vous avoue que j’étais très stressée car tout c’est organisé assez rapidement. Mais ce n’était pas une si mauvaise chose. Avant mon admission, je suis restée 2 jours seule sans voir personne et je me suis autorisée une dernière prise de came la veille de mon entrée, je l’avais vécu un peu comme un rituel, comme pour lui dire Adieu.

Une fois arrivée sur place, très très difficile de dire au revoir à mes parents et de m installer dans ma chambre que je partageais avec une autre personne. Même si l’endroit avait été rénové et ressemblait plutôt à un ‘’hôtel’’; l’odeur, les infirmiers en blouse blanche, les machines, ... nous font vite revenir à la réalité. Et puis je le savais, j’étais ici pour me soigner et pour me guérir et non pour passer 2 mois de vacances.
J’ai été suivie par une infirmière référent, une psychologue individuelle, une psychologue familial et un psychiatre (que j’ai vu 2 fois avant mon admission).

Les premiers jours, ont m’a administré des médicaments en fonction de mes besoins. J’ai commencé par prendre 1 médicament pour diminuer mes envies de consommer, 1 médicament pour la dépression et 1 calmant que je n’ai pas du tout su gérer. Il m’empêchait d’être en forme. La première semaine, je l’ai passé dans mon lit, sans manger car j’étais triste et déprimée. Je pouvais voir l équipe médicale a n’importe quelle moment, de jour comme de nuit. Ils m’ont beaucoup aidé et encadré. Chaque matin, on avait 1 h de groupe de parole sur des sujets variés et le reste du temps , on avait des activités qui nous étaient proposées (yoga, méditation, dessin, peinture, musique, sport, marche, ..) J’essayais de remplir mes journées un maximum afin de ne pas perdre mon temps à ruminer et à réfléchir. On avait un horaire précis à respecter (heure des repas, heure du lever et du coucher) pour nous réhabituer à reprendre un rythme de vue normal et sain.

Des rdv avec mes psychologues ont été pris avec ma famille et mes amies. Mes rdv psy ont été très importants dans mon rétablissement car ils me permettaient de me libérer de certaines choses que je n’osais jamais dire avant. J’ai du réaliser des exercices sous forme d’écrits qui m ont soulagé et faire prendre conscience de certaines choses. La première semaine, j’étais interdite de visite et de téléphone. La deuxième semaine, toujours interdite de téléphone mais je pouvais avoir de la visite une fois sur la semaine et à partir de la troisième semaine, je pouvais sortir accompagner mais toujours dormir au centre et après un mois, je pouvais déloger le samedi. Ce processus permettait de se retrouver petit à petit, afin de retrouver ses marques et sa vie d avant.

Cela n’a pas toujours été simple mais avec les autres jeunes du centre, nous nous sommes soutenus. Même si on nous déconseille de créer des amitiés la bas (de peur de rechuter ensemble à la sortie...) c’est inévitable et cela m’a beaucoup aidé dans mon rétablissement.

Mon infirmier référent venait prendre ma température et mesurait mon rythme cardiaque 4 à 5 x / jour là première semaine (meme pendant la nuit) car mon corps a été soumis à de rudes épreuves. Il fallait donc être vigilant. J’ai été lament tenu un journal de bord qui me permettait de m exprimée à n importe quelle moment, j’ai aussi changé de numéro de téléphone et j’ai du supprimer (devant mon psychiatre) tous les numéros liés de près ou de loin à ma consommation. Je vous avoue que j’avais hésité à écrire UN numéro sur une feuille mais je me suis dis : Ma vieille, soit tu le fais à fond soit tu ne le fais pas... Et en effet il ne faut rien faire à moitié, quand on part sur ce projet de se faire soigner.

Et voilà en gros, après 2 mois, on revient à la maison. Évidemment ils nous conseillent de changer notre environnement si celui ci nous fait trop penser à notre vie d avant. C est une page qui se tourne et un nouveau chapitre. J ai eu de la chance d avoir mes parents qui m ont bcp soutenu dans cette épreuve et chaque jour, c est une mini victoire de se dire : et encore un jour sans avoir consommé.

Je continue à voir, 1 x/ mois, mon psychiatre et mes psychologues et je me rends, aussi 1x/mois à des séances de Narcotiques Anonymes qui se passent partout en Belgique (vous pouvez aller voir sur leur site, il y a l horaire des séances peut importe où vous êtes !). Cela m’aide bcp!

J’espère avoir répondu à vos questions. N hésitez pas si jamais vous avez besoin d encore plus d infos!

Tu peux y arriver, vraiment !!!

Clara

Hors ligne


Hilde 
Bénévole PsychoACTIF
France
7945
Date d'inscription: 04 Feb 2019
Messages: 902
Blogs

Clara85 a écrit

J’espère avoir répondu à vos questions. N hésitez pas si jamais vous avez besoin d encore plus d infos!

Merci beaucoup de ton témoignage, bravo et bonne chance pour la suite!


Ils manquent seulement d'imagination Je manque seulement d'imagination

Hors ligne


Bootspoppers 
Adhérent en congé longue durée de PA
France
5710
Lieu: Ile2F, Est, à l'W & Ailleurs
Date d'inscription: 02 Aug 2016
Messages: 1633
Blogs

Clara85 a écrit

Tu peux y arriver, vraiment !!!

Clara

Bravo Clara
Ca fait tant plaisir à lire


En congé longue durée de PA. cliquez pour adhérer à l'association!

Hors ligne


Meumeuh 
Adhérent PsychoACTIF
France
2800
Lieu: Façe à La Grande Bleue
Date d'inscription: 21 Nov 2017
Messages: 907
Blogs

Clara85 a écrit

Tu peux y arriver, vraiment !!!

Moi mais je veux continuer à prendre de la Cocaine ^^

Plus sérieusement , cool si tu as pu te sortir d'une situation , et j'imagine d'une conso qui n'était plus gérable et donc dans ce sens , je te dit bravo !

MM


Matériels à usage unique pour UD : SAFE - RDR à Distance   
Cliquez pour :Soutenir PsychoACTIF

Hors ligne


Hilde 
Bénévole PsychoACTIF
France
7945
Date d'inscription: 04 Feb 2019
Messages: 902
Blogs

Meumeuh a écrit

Moi mais je veux continuer à prendre de la Cocaine ^^

Je crois comprendre que c'est ainsi que Clara vit les choses, mais personne ne t'oblige à viser le rétablissement Meumeuh.

Quant à moi, je peux y arriver, je n'en doute pas.


Ils manquent seulement d'imagination Je manque seulement d'imagination

Hors ligne


LachemoilagrappeCaro 
Nouveau membre
France
000
Date d'inscription: 11 Nov 2019
Messages: 3
Salut Clara,

Parler avec toi me ferait beaucoup de bien. Je suis très seule dans ma consommation de coke. Je viens de rechuter après un arrêt de 3 mois. J'ai assisté à une réunion des NA récemment, mais je ne pense pas être prête à me lancer dans cette démarche. Je n'ai personne à qui parler de ma consommation, de mes ruminations, de mes descentes. Et surtout, aucun exemple de motivation, de réussite dans l'arrêt de la c. (d'autres produits aux NA auxquels j'ai été, je ne me suis pas du tout retrouvée dans le vécu des participants).

Je ne peux pas envoyer de MP car je viens seulement de m'inscrire et n'ai pas assez posté. Comment peut-on entrer en contact, si bien sûr tu es d'accord ?


Barbara

Dernière modification par LachemoilagrappeCaro (11 novembre 2019 à  06:37)

Hors ligne


Equipe de PsychoACTIF
Agence Tous Risques
2300
Date d'inscription: 11 Mar 2012
Messages: 290
Blogs
@ Clara 85 : L'équipe de modération a jugé bon de supprimer le posts dans lequel tu donnes un contact mail en encourageant vivement les forumers à te contacter.

Nous ne sommes pas un forum où les N.A. peuvent venir recruter pour leurs méthodes miracles, sans se faire contrer !

Et en tout état de cause, nous ne laissons jamais un nouveau forumer donner son contact mail, adresse ou téléphone, mesure de précaution évidente.   

Merci de rester dans ton expérience personnelle sans que l'on sente derrière toi le discours préfabriqué des N.A.

Pour contacter l'équipe ou faire analyser gratuitement et anonymement votre produit aux effets indésirables ou inhabituels: modos@psychoactif.org

Hors ligne


Clara85 
Nouveau membre
France
100
Date d'inscription: 11 May 2019
Messages: 11
LachemoilagrappeCaro, malheureusement, je ne suis pas autorisée à t envoyer mon adresse mail pour échanger nos expériences...

N’hésite pas, si tu as besoin d’écrire ici, lâche toi.

Je serai là pour te répondre (en toute surveillance wink )

Hors ligne


Zazou2A 
Psycho modo / RDR dreamer
France
5100
Lieu: Bretagne/corse
Date d'inscription: 15 Oct 2015
Messages: 2494
Blogs
Moi ça me fait beaucoup penser au texte « quand on veut on peut » dispo dans le Fanzine n2

J’vous invite à aller le lire wink
/forum/uploads/images/1573/d8232a64-771d-42b3-b144-129986f24f97.jpg


(Le lien pour télécharger le pdf. Est dispo dans le blog de l’équipe)

drogue-peace

Zazou
Reputation de ce post
 
Ta réponse est pile dans le mille. fil

Dans un monde qui va si mal, ce serait de ne rien prendre que d être malade..

Hors ligne



Répondre Remonter


Pour répondre à cette discussion, vous devez vous inscrire

Sujets similaires dans les forums, psychowiki et QuizzZ

[ Forum ] Baser - A mon avis il me faut un peu plus de pratique !
par Papaseul, dernier post 30 août 2019 à  17:06 par Cusco
  7
[ Forum ] Expériences - Il faut que je stop et vite !!
par Violettecool, dernier post 09 juillet 2018 à  15:19 par George Paddock
  29
[ Forum ] Sniffer - La Paille qu'ils nous faut
par Youbi, dernier post 05 décembre 2015 à  21:12 par nokkloom
  7



    Psychoactif en Images
    Plus d'images psychoactives
    En ce moment sur PsychoACTIF  
     Appel à témoignage 
    La déréalisation et la dépersonnalisation
    Il y a 8jCommentaire de elossh (23 réponses)
     Appel à témoignage 
    TSO et douleur et anesthésie
    06 novembre 2019Commentaire de Meumeuh (19 réponses)
     Forum UP ! 
    Expériences - TR : voyage au DMT, ou la conscience diluée dans l'univers
    Il y a 1jDiscussion sans réponse depuis 12h
     Forum 
    Première fois - DMT : quel dosage pour un premier essai
    Il y a moins d'1mn
    1
    Commentaire de generallee dans [DMT, changa et ayahua...]
    (3 réponses)
     Forum 
    Protoxyde d’azote
    Il y a 10mnCommentaire de LLoigor dans [Poppers, solvants et...]
    (19 réponses)
     Forum 
    Alprazolam - Comment ne pas avoir de tolérance?
    Il y a 12mnCommentaire de Haupayy dans [Benzodiazépines...]
    (1 réponse)
     Forum 
    Alprazolam - Sevrage alprazolam avec valium
    Il y a 14mnCommentaire de Zazou2A dans [Benzodiazépines...]
    (1 réponse)
     Forum 
    TR Salvia x10
    Il y a 33mnNouvelle discussion de RondCommeUneQueu... dans [Salvia Divinorum...]
     Forum 
    Idem ou pas
    Il y a 40mnCommentaire de illiko dans [Zolpidem (Stilnox) et...]
    (2 réponses)
     Forum 
    Dosage - 1ere fois 2g?
    Il y a 44mnCommentaire de Napello dans [Psilocybe - Champigno...]
    (4 réponses)
     Forum 
    Polery lean
    Il y a 47mnCommentaire de sheruu dans [Opiacés et opioïdes...]
    (3 réponses)
     Blog 
    Kit Kat
    Il y a 34mn
    3
    Commentaire de guygeorges dans le blog de Bettina
    (4 commentaires)
     Blog 
    Mon Love complexe de junky
    Il y a 40mn
    7
    Commentaire de marvin rouge dans le blog de Rick
    (24 commentaires)
     Blog 
    DXM conseille trip dosage
    Il y a 44mnNouveau blog de Bastien F dans [Expérimental]
     
      QuizzZ 
    Consommez-vous le MDMA/Ecstasy à moindre risque ?
    Dernier quizzZ à 20:21
     PsychoWIKI 
    Méphédrone (4-MMC), effets, risques, témoignages
     Topic epinglé 
    Cannabis : vous vous êtes mis à la vaporisation, expliquer nous c ...
     Nouveaux membres 
    Ledissident, Capriche, Stefane_59, Edwards, Jeannyferre6 nous ont rejoint et se sont présentés les trois derniers jours.
    S'identifier

    Mot de passe oublié

    Morceaux choisis 

     Fabriquer flacon benzo en goutte
    par Nemesia, le 06 Dec 2019
    Salut, Je vais vous donner ma méthode pour fabriquer de l'Etizolam (ou autre benzo, tant qu'il est pur, vérifier la solubilité possible dans le diluant) en gouttes, pour ne pas avoir à le doser à la pipette. Le matériel : - Etizolam en poudre - Un diluant, je conseille le propylène glycol...[Lire la suite]
     Retour d'XP --- 20 ans apres --- !!
    par xinxio, le 29 Nov 2019
    salut à tous, je voudrai vous faire part de mon retour d'experience 20 ans apres ma derniere prise Aujourd'hui je ne prends plus rien, je suis comme qui dirait tombé dans la marmitte comme Obelix Je peux produire sur demande avec mon cerveau ce que je shouaite ( c'est pas de la VOD mais de la D...[Lire la suite]
     Trip report 4HO-MIPT
    par Kattio, le 26 Nov 2019
    Bonjour, voici mon premier trip report, j'en posterai de temps en temps sur psychoactif :) Âge: 20 ans. poids: 60kg. Taille: 1,75m. Bonne santé physique et psychique. But de la consommation: aborder des problèmes que je peux rencontrer différemment, réfléchir sur moi-même, le côté découv...[Lire la suite]
    Tous les morceaux choisis
    Actualités

    Présentation de Psychoactif (11 décembre 2019)
    Pénurie de hash et saisie (11 décembre 2019)
    Rencontre Psychohead (10 décembre 2019)
    Cannabis thérapeutique (10 décembre 2019)
    Les derniers champis

    Cela pourrait résumé mon billet^^ j'adore (Escape) dans [commentaire de blog] Ma décadence, réflexion d'un psychotique
    (Il y a 10mn)
    Pas de jugement dans [forum] tolérance Thc et cbd
    (Il y a 14mn)
    ça s'appelle la meditation et ça marche. (Prescripteur) dans [commentaire de blog] Ma décadence, réflexion d'un psychotique
    (Il y a 1h)
    grave raison, c'est une merde ce fentanyl serieux, bon point de conseiller ca me dans [forum] Cherche prix et photos de prods pour enrichir le PsychoWIKI
    (Il y a 5h)
    J'y avais pas pensé ! Vivel dans [forum] Dosage de l'héroïne pure
    (Il y a 7h)

    Pied de page des forums