tolérance Thc et cbd / PsychoACTIF

tolérance Thc et cbd

Publié par ,
2117 vues, 31 réponses
bigorneau 
Nouveau membre
000
Date d'inscription: 18 Apr 2019
Messages: 34
Bonjour

J'ai envie de baisser ma tolérance au thc histoire de me rependre des vraies claquouses. En parcourant des site anglais, je suis tombé sur un article qui explique que le thc va diminuer l'efficacité des récepteurs CB1 alors que le cbd va renforer leur efficacité. Celà veut-il dire que si au lieu d'arrêter 1 mois le thc pour me reset les neurones, je pourrais remplacer le thc par du cbd et diminuer ma tolérance en moins de temps, exact ?

Et aussi, si je comprend bien, le niveau de tolérance n'a rien à voir avec les métabolites dans le corps ? Ce serait surtout une histoire de capacité des récepteurs ?

https://www.marijuanabreak.com/reduce-t … -tolerance

When THC enters the system, for example, it’s known that the molecules interact primarily with CB-1 receptors in the central nervous system. These receptors are highly specific to the actual form/shape of THC, which binds itself to physical sites on the receptor’s surface in order to carry out its function. The only problem is that, after time, the endocannabinoid system becomes “ready” for the THC overload, and thus makes less of the CB-1 receptors available.

You see, as wonderful as it is to get high, it’s actually not a “normal” situation for the body to be in. Our bodies are always actively working to maintain a level of internal continuity (called homeostasis), so when we do things like overload the central nervous system with high levels of THC, what we’re actually doing is forcing the brain to take measures to reduce the compound’s psychoactive effects. In other words, as much as “we” enjoy being high, our central nervous system doesn’t – it registers the high as a deviance away from homeostasis, and it implements active measures in order to return to back to homeostasis.

CBD works differently. Very differently, in fact. Instead of binding to physical sites on endocannabinoid receptors, it actually works by stimulating the production and release of “new” endocannabinoids in the body. In a way, this is almost opposite to the way that THC works.

To summarize, here’s a quick rundown of the functional differences between THC and CBD:

    THC works by binding to physical sites on receptor molecules in the central nervous system (CNS)
    When we take too much THC, the CNS responds by making less and less receptors available
    CBD works by stimulating the production and release of new receptors within the endocannabinoid system

Hors ligne


bigorneau 
Nouveau membre
000
Date d'inscription: 18 Apr 2019
Messages: 34
bon

je viens de passer au cbd shop du coin, j'ai pris du sour diesel et du blue cheeese, je fume ça 10 jours et je vous dirai ce qu'il est en de ma tolérance au thc

Hors ligne


9Benzino3 
Nouveau Psycho
France
400
Date d'inscription: 29 May 2019
Messages: 77
je me posais un peu les memes questions ces derniers jours, ca sera donc cool d'avoir ton retour dans quelques jours! bon courage pour ton T-break smile

Got married to marijuana, and the connect is my best man.

Hors ligne


Mister No 
Pussy time
9901
Date d'inscription: 04 Aug 2014
Messages: 6332
La tolérance au cannabis se flingue en quelques jours donc, pour moi, le CBD paraît inutile sauf pour réduire d'éventuels symptômes de sevrage ou une forme de craving.
Pour baisser la tolérance, il me faut quelques jours.
En 10 jours je redeviens presque naïf aux effets et je diminue de manière conséquente la quantité qu'il me fallait 10 jours avant pour planer.
Gaffe aux quantités à la reprise.

Just say no prohibition !

Hors ligne


Heashka 
Psycho junior
France
2133
Date d'inscription: 26 Aug 2019
Messages: 323
Blogs
C'est un peu HS mais j'aimerais vous posez une question comme je vois que ça parle réduction de dosage sur quelques jours.

En moyenne, vous percevez au bout de combien de temps d'abstinence un possible syndrome cannabinoide ?

Hors ligne


Mister No 
Pussy time
9901
Date d'inscription: 04 Aug 2014
Messages: 6332
Je ne sais pas bien ce que décrit ton syndrome mais après plusieurs décennies de conso je peux me sevrer doucement sans aucun effet rebond ou autre.
Si le sevrage est précipité c'est moins cool mais en général avec le taff, même pas d'insomnies.
Ma nana c'est différent, elle n'a jamais ressenti le moindre symptôme de sevrage et a du mal à croire que certains le vivent.
Dans mon entourage, la personne qui vit le moins bien son sevrage est skyzophrene, mais il a le soutien de son psy qui voit dans sa conso de cannabis un adjuvant efficace et permettant de mieux supporter les effets secondaires des ttt standards qu'ils ont pu diminuer dans le temps.
Son psy lui conseille de consommer du CBD ou des produits qui en contiennent, de ne pas consommer du trop fort et de réguler sa conso.
Après avoir accepté la maladie et les traitements mon pote parvient à plus que se stabiliser. Il avait tout perdu, femme, travail, appartement et grâce à sa conso, son traitement, sa vie est plus supportable.
Il a pu reprendre un apparut et il se prépare à reprendre un taf.
Certains psy peuvent travailler avec les cannabinoides, les résultats sont stupéfiants. En particulier pour la skyzophrénie y compris quand le patient n'est pas stabilisé avec les ttt standards.
Mon pote régule humeur sommeil appétit récupère une libido et un réveil moins douloureux lié à son traitement vraiment lourd même si plus de somnifères ni de benzos ces dernières années.
Vivre avec les effets secondaires des traitements doit être une performance au quotidien en plus du reste.
Pour en revenir à ton HS, il est mal placé, tu devrais éviter de venir placer des messages alarmistes chez les usagers qui ne le demandent pas.
L'op souhaitait simplement descendre sa tolérance au départ... En prime je crois que tu ne consommes pas de cannabis.drogue-peace

Dernière modification par Mister No (10 décembre 2019 à  20:56)


Just say no prohibition !

Hors ligne


Heashka 
Psycho junior
France
2133
Date d'inscription: 26 Aug 2019
Messages: 323
Blogs

Mister No a écrit

Je ne sais pas bien ce que décrit ton syndrome mais après plusieurs décennies de conso je peux me sevrer doucement sans aucun effet rebond ou autre.
Si le sevrage est précipité c'est moins cool mais en général avec le taff, même pas d'insomnies.
Ma nana c'est différent, elle n'a jamais ressenti le moindre symptôme de sevrage et a du mal à croire que certains le vivent.
Dans mon entourage, la personne qui vit le moins bien son sevrage est skyzophrene, mais il a le soutien de son psy qui voit dans sa conso de cannabis un adjuvant efficace et permettant de mieux supporter les effets secondaires des ttt standards qu'ils ont pu diminuer dans le temps.
Son psy lui conseille de consommer du CBD ou des produits qui en contiennent, de ne pas consommer du trop fort et de réguler sa conso.
Après avoir accepté la maladie et les traitements mon pote parvient à plus que se stabiliser. Il avait tout perdu, femme, travail, appartement et grâce à sa conso, son traitement, sa vie est plus supportable.
Il a pu reprendre un apparut et il se prépare à reprendre un taf.
Certains psy peuvent travailler avec les cannabinoides, les résultats sont stupéfiants. En particulier pour la skyzophrénie y compris quand le patient n'est pas stabilisé avec les ttt standards.
Mon pote régule humeur sommeil appétit récupère une libido et un réveil moins douloureux lié à son traitement vraiment lourd même si plus de somnifères ni de benzos ces dernières années.
Vivre avec les effets secondaires des traitements doit être une performance au quotidien en plus du reste.
Pour en revenir à ton HS, il est mal placé, tu devrais éviter de venir placer des messages alarmistes chez les usagers qui ne le demandent pas.
L'op souhaitait simplement descendre sa tolérance au départ... En prime je crois que tu ne consommes pas de cannabis.drogue-peace

Alors ce n'est pas en rapport avec ma question mais si tu connais des "psys" qui travaillent avec des cannabinoïdes comme le CBD et bien ils sont tout simplement hors-la-loi et dans l'illégalité.

A vrai dire ça m'étonnerait que des collègues risque de se faire radier de l'ordre alors qu'à chaque conférence on nous rappelle qu'il est interdit de promouvoir leurs vertus thérapeutiques tant que ce n'est pas définitivement prouvé.

Peace.

EDIT : En effet je ne suis pas consommateur c'est pour ça que je viens demander auprès d'usager ayant une expérience empirique plus importante que la mienne.

Sinon le syndrome cannabinoïde existe et ça n'a rien d'alarmiste que d'être objectif sur une drogue :

https://www.drogues-info-service.fr/Act … nnabinoide

Dernière modification par Heashka (10 décembre 2019 à  21:11)

Reputation de ce post
 
Sauf que ton lien contredit ta question initiale.

Hors ligne


Mister No 
Pussy time
9901
Date d'inscription: 04 Aug 2014
Messages: 6332
Tu me fais marrer avec ton rappel à la loi. J'ai rencontré des médecins prescripteurs en France tu devais pas encore avoir de poils pubiens.
Heureusement que de nombreux médecins considèrent leur serment avant tout. drogue-peace
Sinon ya les ATU nominatives... À cause de la frilosité franco pharmaco française...
Pour les prescripteurs, je ne parlais pas d'ATU mais d'ordonnances rédigées pour tout mettre en œuvre pour que le patient bénéficie du traitement, même si il n'est dispo que de l'autre côté de la frontière.
C'est un scandale ces ATU nominatives, non ?
Au passage, je trouve assez déplacé de lire des messages de prévention primaire sur un forum de rdr... C'est contre-productif et dans la lignée de ce qui marche pas depuis 20 30 ou 50 ans.
Sur fond de terreur pour les médecins...
Les médecins prescripteurs y compris ceux ayant accepté les caméras n'ont jamais et ne seront jamais inquiétés. drogue-peace
Certains sont retraités, ça va pas les faire trembler ces menaces déguisées. pasdebol

Dernière modification par Mister No (10 décembre 2019 à  21:52)

Reputation de ce post
 
Poils pubiens?! Argument d'authorité et n'invite pas au dialogue -rick

Just say no prohibition !

Hors ligne


prescripteur 
Modérateur
14200
Date d'inscription: 22 Feb 2008
Messages: 7280
Blogs

En moyenne, vous percevez au bout de combien de temps d'abstinence un possible syndrome cannabinoide ?

Le syndrome cannabinoide n'est pas entrainé par le sevrage. Au contraire le sevrage est le meilleur traitement.
Il existe certes mais sa fréquence n'est pas vraiment définie. Il est plutot rare, semble t il.

Le CBD est toléré du moins dans sa forme huile pour prise sub linguale. Il a un statut de fait proche de celui des compléments alimentaires.
Or ceux ci , en effet, ne doivent pas revendiquer un effet thérapeutique. Parce que s'ils le font ça devient un médicament, donc législation, AMM etc...
Quelques compléments alimentaires bénéficient d'une dérogation et donc d'une indication thérapeutique mais c'est rare. Par exemple la Melatonine est un complément alimentaire au dessous de 2 mg et un médicament au dessus !

Mais c'est de l'hypocrisie car la plupart de ceux qui prennent des compléments alimentaires le font dans l'espoir d'un effet et pas juste pour dépenser de l'argent.
Mais il ne faut pas le dire !

Le probleme du CBD est que c'est assez cher quand des doses importantes sont necessaires. Et la forme orale (pas sub linguale) a une biodisponibilité faible , autour de 10%.
Le sativex (THC + CBD) a en principe une AMM en France limitée au traitement de la sclerose en plaque. Mais si on l'achète en Allemagne (Belgique, Suisse..) est ce illégal ? Si quelqu'un a la réponse, je suis preneur.
Amicalement

Dernière modification par prescripteur (10 décembre 2019 à  21:53)


S'il n'y a pas de solution, il n'y a pas de problème. Devise Shadok (et stoicienne)

Hors ligne


Mister No 
Pussy time
9901
Date d'inscription: 04 Aug 2014
Messages: 6332

Il est plutot rare, semble t il.

C'est comme la mortalité directe, nous sommes en France particulièrement touchés. roll

Le sativex (THC + CBD) a en principe une AMM en France limitée au traitement de la sclerose en plaque. Mais si on l'achète en Allemagne (Belgique, Suisse..) est ce illégal ? Si quelqu'un a la réponse, je suis preneur.
Amicalement

J'ai pas la réponse mais l'absence de poursuites envers les prescripteurs ces dernières années permet d'envisager un avenir serein.
Tout mettre en œuvre pour l'acces au ttt c'est aussi accepter que le patient courre un risque judiciaire qui paraît être amené sous peu à totalement disparaître.
C'est mon avis de patient prêt à payer de ma poche un ttt en franchissant une frontière schengen.

Dernière modification par Mister No (10 décembre 2019 à  22:01)


Just say no prohibition !

Hors ligne


Heashka 
Psycho junior
France
2133
Date d'inscription: 26 Aug 2019
Messages: 323
Blogs

prescripteur a écrit

En moyenne, vous percevez au bout de combien de temps d'abstinence un possible syndrome cannabinoide ?

Le syndrome cannabinoide n'est pas entrainé par le sevrage. Au contraire le sevrage est le meilleur traitement.
Il existe certes mais sa fréquence n'est pas vraiment définie


Or ceux ci , en effet, ne doivent pas revendiquer un effet thérapeutique. Parce que s'ils le font ça devient un médicament

Merci pour tes informations, comme je le disais plus haut je ne suis pas consommateur de cannabis et ce n'est pas ma spécialité au sein de mon unité d'hospitalisation et sevrage.

Mister No a écrit

Tu me fais marrer avec ton rappel à la loi. J'ai rencontré des médecins prescripteurs en France tu devais pas encore avoir de poils pubiens.
Sur fond de terreur pour les médecins...
Les médecins prescripteurs y compris ceux ayant accepté les caméras n'ont jamais et ne seront jamais inquiétés. drogue-peace
Certains sont retraités, ça va pas les faire trembler ces menaces déguisées. pasdebol

En revanche, on voit bien les symptômes chroniques du fumeur sur la cognition quand on te lit. Y a du niveau en tout cas pour la fermeture d'esprit.

Reputation de ce post
 
Pas de jugement
 
Merci pour les consommateurs de cannabis
 
pardon ??!!
 
Franchement tu les cherches tes champis. Un peu de bon sens ça t arrive ? Cusco
 
et les symptômes chroniques du non-consommateur dans TA fermeture ? / Cub3000

Hors ligne


bigorneau 
Nouveau membre
000
Date d'inscription: 18 Apr 2019
Messages: 34

Mister No a écrit

La tolérance au cannabis se flingue en quelques jours donc, pour moi, le CBD paraît inutile sauf pour réduire d'éventuels symptômes de sevrage ou une forme de craving.
Pour baisser la tolérance, il me faut quelques jours.
En 10 jours je redeviens presque naïf aux effets et je diminue de manière conséquente la quantité qu'il me fallait 10 jours avant pour planer.
Gaffe aux quantités à la reprise.

je fais de breaks régulièrement, la dernière fois 10 jours, mais j'ai récup ma tolérance après 24 heures seulement, par contre le premier vapo m'a bien satellisé

En tout cas le cbd à 0.2% de thc c'est très faible, apparemment les herbes dites légales en eu ne dépassent en réalité jamais les 7% de cbd grand max pour une moyenne de 4%, pour avoir un % plus fort il faut du thc à 1% et c'est illégal sauf en suisse. Le ratio thc/cbd est entre 1/20 et 1/30, impossible d'avoir donc 20% de cbd pour 0.2% de thc

Mais donc pour en revenir a ma question de départ, le cbd n'accélère pas la baisse de tolérance au thc ? c'est du bullshit marketing ? Bon de tt façon, je fais le test, mais c'est sur qu'il faut pas que je confonde ma baisse naturelle de tolérance avec un hypothétique effet placebo du cbd

INFOS ici ;
https://swissgrownherb.com/la-verite-su … ux-de-cbd/

edit; par contre je sais pas si j'ai le droit de mettre le lien, c'est pour l'article mais c'est un site commercial

edit2; a signaler aussi que j'ai bien dormi pour une première nuit de sevrage, en fait je ressens pas trop de manque, un ptit craving de rien du tout pour le moment. Je prends le matin un mélange de millepertuis, passiflore et bardane et je viens de terminer une cure d'aubier du tilleul

Dernière modification par bigorneau (11 décembre 2019 à  11:49)

Hors ligne


Mister No 
Pussy time
9901
Date d'inscription: 04 Aug 2014
Messages: 6332

Mais donc pour en revenir a ma question de départ, le cbd n'accélère pas la baisse de tolérance au thc ?

La baisse de la tolérance est un process biochimique dans lequel le CBD ne vas pas être un accélérateur mais un régulateur en donnant un coup de pouce à nos cannabinoïdes endogènes. C'est à mon avis marketoché que de prétendre accélérer la perte de tolérance.


Just say no prohibition !

Hors ligne


bigorneau 
Nouveau membre
000
Date d'inscription: 18 Apr 2019
Messages: 34
salut mister no

Ok, merci pour ta réponse.

Franchement cette herbe cbd qu'on peut acheter en europe c'est de la daube, déjà quand je fais un ballon y a presque aucune vapeur. J'aurais aimé avoir quelque chose de plus fort pour mon test, j'ai surtout l'impression que c'est gros placebo cette herbe dite "light". Les suisses ont des bien meilleurs produits ...

Sinon ça commence à être plus dur qu'hier, j'ai pas bcp dormi cette nuit et j'ai la transpiration abondante qui arrive. Ca doit être le signe que mes récepteurs cb1 se débouchent bong_hitcoeur

Je réup dans 1 semaine

Hors ligne


Heashka 
Psycho junior
France
2133
Date d'inscription: 26 Aug 2019
Messages: 323
Blogs

bigorneau a écrit

Sinon ça commence à être plus dur qu'hier, j'ai pas bcp dormi cette nuit et j'ai la transpiration abondante qui arrive.

Bon courage et force à toi smile

Hors ligne


filousky 
Modérateur
France
11200
Lieu: Là-bas, là-bas dans la forêt
Date d'inscription: 14 Dec 2008
Messages: 9293
Blogs

bigorneau a écrit

Franchement cette herbe cbd qu'on peut acheter en europe c'est de la daube, déjà quand je fais un ballon y a presque aucune vapeur. J'aurais aimé avoir quelque chose de plus fort pour mon test, j'ai surtout l'impression que c'est gros placebo cette herbe dite "light". Les suisses ont des bien meilleurs produits ...

Merci d'appeler un chat un chat. Il existe un telle désinformation autour de cette weed au CBD, essayant de nous faire prendre des vessies pour des lanternes.

Un vent d'air frais a soufflé quand tu as posté ton message.

Amicalement

Fil


Analyse de drogues anonyme et gratuite
Si tu pisses contre le vent, tu vas mouiller tes sandales !

Hors ligne


bigorneau 
Nouveau membre
000
Date d'inscription: 18 Apr 2019
Messages: 34
@Heashka ;
Merci, c'est super sympa de m'encourager

@filousky;
ouais j'ai même plus envie de la vapoter cette herbe, à la limite, c'est plus frustrant qu'autre chose

Par contre en surfant sur le web super, je suis tombé sur ce site qui vend du rêve. Le bonhomme du site prétend avoir un méthode en 6 jours pour baisser sa tolérance et même inverser sa tolérance en augmentant sa sensibilité au thc.  Je vais étudier ça, ça me parait pas complètement con. Vous connaissez la méthode ?

https://healer.com/programs/sensitization-protocol/

à priori ils ne vendent rien, mais j'ai pas tout lu ..

Hors ligne


Mister No 
Pussy time
9901
Date d'inscription: 04 Aug 2014
Messages: 6332

Le bonhomme du site prétend avoir un méthode en 6 jours pour baisser sa tolérance et même inverser sa tolérance en augmentant sa sensibilité au thc.

C'est facile et gratos. Il suffit de ne pas consommer pendant 6 jours.
En trois jours la tolérance diminue, le THC fait plus d'effets,tu reprends une claque.
Même en consommant quotidiennement tu peux abaisser significativement ta tolérance en te limitant à 2/3 heures de conso le soir.
La tolérance au cannabis, l'augmentation des doses est parfois assez différente de nombreuses autres drogues.
Le THCV permet une tolérance inversée mais ce cannabinoide se fait rare. Une herbe qui secoue, coupe l'appétit et augmente la sensibilité aux symptômes psychotiques, c'est pas tujurs vendeur d'une part et la scène du breeding n'évolue pas sous un fort rayonnement UV d'autre part.
Blague à part le THCV à peut être aussi un sacré potentiel thérapeutique. Avec la prohibition nous avons été privés de CBD également.
Les cultivars anciens ont disparu en particulier dans les zones à fort rayonnement UV de notre planète. Presque disparu. Dilués avec des hybrides modernes. C'est parfois fantastique comme les Jamaicaines des années 80/90 déjà mixées avec premiers polyhibrides.
La prohibition à rendu le cannabis plus dangereux finalement, permettant une course au THC qui a inhibé la production de CBD.
Une herbe de plus en plus forte et de plus en plus dangereuse, c'est partiellement vrai à cause de la prohibition.
La culture et le breeding, ont été guidées par la prohibition qui a mis en avant des temps de floraison courts. Moins de risque pour les producteurs. Moins de risque pour le vendeur qui vent plus vite plus cher un produit puissant.
Les plantes à moins de 60 jours de flo sont souvent fades.
Pour en revenir à la tolérance, les CBD augmente aussi le potentiel du THC, déjà la durée des effets mais aussi le côté relaxant du cannabis.
Le cannabis par son  alchimie peut avoir des qualités différentes, de la stimulation, du down, de la relaxation, des effets paradoxaux. Du coupe faim au gobe tout, cela peut varier entre deux cultivars.
Relax ou stimulante, yen aura pour tout le monde, y compris des plantes qui n'ennivrent pas.
Bientôt. bong_hit

Dernière modification par Mister No (12 décembre 2019 à  22:50)


Just say no prohibition !

Hors ligne


Mister No 
Pussy time
9901
Date d'inscription: 04 Aug 2014
Messages: 6332

Les suisses ont des bien meilleurs produits ...

Je demande à voir, je crois que le marché est saturé par de la weed sans résine trempée dans de l'huile sans THC pour rester à coup sûr en dessous de O. 2.
D'la daube forcément.
Pour qu'une plante contienne beaucoup de CBD elle est obligée aussi de produire du THC en quantité bien plus importante que 0.2.
A un moment la scène du Breeding avait ses bureaux en Suisse faut pas oublier.
J'espère que ça va revenir pour le meilleur.


Just say no prohibition !

Hors ligne


Drim 
Psycho sénior
France
3610
Lieu: Rhône
Date d'inscription: 27 Apr 2018
Messages: 677
Blogs
Salut, alors je sais pas si c'est de la tolérance inverse ou quoi mais moi je suis jamais autant défoncé que quand je vaporise un petit tout les jours.
Et quand j'arrête longtemps j'ai un effet narcotique qui prend le dessus. Si j'arrête longtemps quand je fume ça m'endors.

Le premier de la journée en fait me satellise et les suivants ma tolérance est haute.

Je pense que j'ai une tolérance qui s'installe très vite.

EDIT : Il commence à y avoir de très bonne strain avec des taux de THC <1% et CBD très haut. Typiquement une weed pour quelqu'un qui veut diminuer. Personnellement plus je conso de la weed légère et moins j'ai de mal a arrêter.

Dernière modification par Drim (13 décembre 2019 à  12:05)


             = .---.               
  =  =  _/__~0_\_       .      *
= == (_________)  -0-
       *  o     .    '

Hors ligne


Rick
Modérateur
24512
Date d'inscription: 18 Sep 2018
Messages: 3179
Blogs

Mister No a écrit

Je ne sais pas bien ce que décrit ton syndrome mais après plusieurs décennies de conso je peux me sevrer doucement sans aucun effet rebond ou autre

Salut
Mr No  , là il s'agit d'un syndrome précis, particulier, et méconnu : Le syndrome d’hyperémèse au cannabis

- Rien à voir avec les sevrages cannabiques où lorsqu'on fume de grosse quantité pendant des mois et lorsqu'on arrête d'un coup, ce qui provoque d'éventuels effets indésirables très violents : vomissement, hyper-sudation, anxiété, mal être physique etc. C'est un sevrage particulièrement difficile et souvent sous estimé. D'après beaucoup de personnes dans mon entourage, le cannabis ne provoque aucune addiction ni sevrage. Donc méfiance sur la désinformation, car quand tu crois qu'arrêter le cannabis c'est "facile" alors que tu te retrouves à avoir son matelas détrempé le soir même (cf: tous les topics sevrages difficile cannabis de psychoactif cannaweed, fcf, doctissimo, reddit etc.)

- Cependant en parlant je vais préciser que le sevrage est nécessaire et inévitable pour arrêter les vomissements. Sinon c'est les bains d'eau chaude mais d'après les usagers à qui cela est arrivé


- Rien à voir avec les bouffées délirantes et tous les autres cas particuliers

Dans la majorité des cas, le cannabis est plutôt bien toléré même si les effets sont parfois (combien? %) considérés comme "déplaisants". Toutes ne finissent pas à l'HP décompensé, ou comme dans les campagnes de préventions primaires "un truc qui te propulse automatiquement dans le décrochage scolaire, les troubles de l’apprentissage catastrophiques, l'isolement social etc.

De mon point de vue ça reste une plante utilisé avant tout pour l'aspect récréatif et thérapeutique, notamment sur le sommeil.

Je suis déçus par l'accueil de MR.NO qui a traité Heashka avec beaucoup de condescendance, tu l'as infantilisé (poils pubiens) et c'est un argument d’autorité que je trouve discourtois, c'est très méprisant et indigne de la qualité des posts auquel tu nous avais habitué. Ici il faut que tu sois prêt à répondre à des personnes néophytes voir des familles de fumeurs, des personnes pas trop "nitiés au cannabis et sa culture". Donc entre autre des personnes qui recherchent des informations pour s'élever dans son domaine professionnel. Tu conviendras qu'un bon soignant a tendance à faire des recherches professionnels tout le long de sa carrière, pour se mettre à niveau.

Par contre ça n'autorise pas Heashka à traité MR.NO (ou les fumeurs) comme des moues du bulbe car ils fument du cannabis. Et pas besoin de revenir sur vos crêpage de chignons ici sur le topic.

Dernière modification par Rick (15 décembre 2019 à  22:02)


-Pour adhérer et participer à l'assemblée générale début mars : www.psychoactif.org/forum/adhesion_psychoactif.php
-SINTES: analyses gratuites et anonymes contactez: modos@psychoactif.org

Hors ligne


Rick
Modérateur
24512
Date d'inscription: 18 Sep 2018
Messages: 3179
Blogs

Mister No a écrit

Je ne sais pas bien ce que décrit ton syndrome mais après plusieurs décennies de conso je peux me sevrer doucement sans aucun effet rebond ou autre

Salut
Mr No  , là il s'agit d'un syndrome précis, particulier, et méconnu : Le syndrome d’hyperémèse au cannabis

- Rien à voir avec les sevrages cannabiques où lorsqu'on fume de grosse quantité pendant des mois et lorsqu'on arrête d'un coup, ce qui provoque d'éventuels effets indésirables très violents : vomissement, hyper-sudation, anxiété, mal être physique etc. C'est un sevrage particulièrement difficile et souvent sous estimé. D'après beaucoup de personnes dans mon entourage, le cannabis ne provoque aucune addiction ni sevrage. Donc méfiance sur la désinformation, car quand tu crois qu'arrêter le cannabis c'est "facile" alors que tu te retrouves à avoir son matelas détrempé le soir même (cf: tous les topics sevrages difficile cannabis de psychoactif cannaweed, fcf, doctissimo, reddit etc.)

- Cependant en parlant je vais préciser que le sevrage est nécessaire et inévitable pour arrêter les vomissements. Sinon c'est les bains d'eau chaude mais d'après les usagers à qui cela est arrivé


- Rien à voir avec les bouffées délirantes et tous les autres cas particuliers

Dans la majorité des cas, le cannabis est plutôt bien toléré même si les effets sont parfois (combien? %) considérés comme "déplaisants". Toutes ne finissent pas à l'HP décompensé, ou comme dans les campagnes de préventions primaires "un truc qui te propulse automatiquement dans le décrochage scolaire, les troubles de l’apprentissage catastrophiques, l'isolement social etc.

De mon point de vue ça reste une plante utilisé avant tout pour l'aspect récréatif et thérapeutique, notamment sur le sommeil (j'ai l'impression que beaucoup de fumeur aime les indica sédatives pour arrivé à trouver le sommeil mais c'est très addictif car pour mon cas j'avais beaucoup de mal à dormir sans fumer pendant le rituel du coucher. Pire j'étais tendu et je devais prendre du clonazepam, une benzodiazépine puissante. Toi tu arrives à arrêter le cannabis sans avoir de "sevrage" ? moi je n'y arrive pas. Arrêter de fumer d'un coup lorsque j'utilise le cannabis sur plusieurs semaines avant de dormir? je n'y arrive pas, j'ai besoin d'arrêter doucement.


Je suis déçus par l'accueil de MR.NO qui a traité Heashka avec beaucoup de condescendance, tu l'as infantilisé (poils pubiens) et c'est un argument d’autorité que je trouve discourtois, c'est très méprisant et indigne de la qualité des posts auquel tu nous avais habitué. Ici il faut que tu sois prêt à répondre à des personnes néophytes voir des familles de fumeurs, des personnes pas trop "nitiés au cannabis et sa culture". Donc entre autre des personnes qui recherchent des informations pour s'élever dans son domaine professionnel. Tu conviendras qu'un bon soignant a tendance à faire des recherches professionnels tout le long de sa carrière, pour se mettre à niveau.

Par contre ça n'autorise pas Heashka à traité Mister No (ou les fumeurs) comme des moues du bulbe car ils fument du cannabis. Et pas besoin de revenir sur vos crêpage de chignons ici sur le topic.

Heashka a écrit

Mister No a écrit

Prescripteur a écrit

bigorneau a écrit

Merci à Mister no pour ces supers messages que tu as écris sur le forum notamment sur le cannabis. Merci à heashka pour la passion pour sa profession et son intérêt pour avoir le maximum de connaissances pour être un bon soignant. Et merci à prescripteur pour son profesionnalisme et sa patience. A mon humble opinion, vous êtes trois membres exceptionnels pour la communauté et j'espère que je lirais vos échanges à l'avenir, tous ensemble pour faire progresser la réduction des risques.


-Pour adhérer et participer à l'assemblée générale début mars : www.psychoactif.org/forum/adhesion_psychoactif.php
-SINTES: analyses gratuites et anonymes contactez: modos@psychoactif.org

Hors ligne


bigorneau 
Nouveau membre
000
Date d'inscription: 18 Apr 2019
Messages: 34
Bonjour

Je viens faire un ptit bilan.

J'ai laissé tomber la pseudo herbe cbd, je n'y ai trouvé aucun intérêt sinon de la frustration.

Par contre, j'aimerais revenir sur le lien que j'ai posté plus haut, c'est un médecin américain qui propose gratuitement un méthode complète pour avoir une meilleure relation au thc

Il a un slogan qui me parle, less is more. Je vous fait un topo d'ou j'en suis dans mon cheminement.

J'ai stoppé complètement pendant 5 jours, j'ai eu les symptômes classiques, sudation, insomnies et craving. Bon c'était franchement gérable, mais difficile quand même.

Le docteur conseil de faire 2 jours, j'en ai fait 5.

Ensuite, viennent les 3 jours de sensibilisation, qui vont permettre de définir le dosage qui aura le plus petit effet possible. C'est là que pour moi les choses deviennent intéressantes.

Il y a un feuillet à télécharger et un protocole à suivre, je vous passe les détails.

Je me suis rendu compte à mon très grand étonnement que mon seuil d'effet est extrêmement faible.

Le premier jour je l'ai défini à 23mg de beu; le second à 12mg et le 3eme à 12mg aussi. Je trouve ça absolument incroyable, ces petits dosages suffisent à me retirer 100% des "cravings" et me font passer par exemple de 6 à 7 sur une échelle de bien être (respiration, corps, humeur). 12Mg de beu(pas de thc, de beu !!) est donc mon seuil bas pour avoir un début d'effet. Je sais maintenant, que ma sensibilité naturelle est très faible.

Demain, j'en serai au 6eme jour, celui qui me permettra de définir mon seuil optimal. Vu comme c'est parti, j'anticipe que 40 ou 50mg 3X par jours seront ok pour obtenir un effet thérapeutique idéal. Enfin, ça ne je sais pas encore. Ce qui est sur c'est qu'une fois qu'on connait son dosage optimal, il suffit de le respecter pour que sa tolérance n'augmente jamais ou de manière très faible.

Je suis très enthousiaste, par ces éléments qui sont de bon sens, mais je n'étais encore jamais tombé sur une explication aussi claire que j'avais déjà empiriquement eu sans confirmation.

Le docteur propose aussi toutes d'exercices de respirations, méditations, etc pour mieux comprendre et ressentir son système endo cannabinoide.

Dans le passé, je remarque, comme drim, le fait que j'ai toujours eu une meilleure relation au cannabis sur une base quotidienne à faible dosage que par exemple, ne pas fumer la semaine et se lâcher le week end. Ce qui inéxorablemet fait exploser la tolérance, me crée des symptômes de "manque physique" et du craving pour le reste de la semaine.

Bien à vous

edit;Le docteur en question s'appelle dustin sulak, il écrit pour leafly, j'aime beaucoup sa façon de voir les choses.

https://www.leafly.com/news/author/dr-dustin-sulak
https://healer.com/programs/sensitization-protocol/

Dernière modification par bigorneau (16 décembre 2019 à  13:51)

Hors ligne


bigorneau 
Nouveau membre
000
Date d'inscription: 18 Apr 2019
Messages: 34
Bonjour

Bon, je ne sais pas si ma petite expérience intéresse quelqu'un, mais j'ai commencé alors je finis bong_hit

Hier, j'ai trouvé mon dosage thérapeutique optimal, c'est 40 Mg de beu *. Par contre, j'ai toujours le doute sur la fréquence, j'hésite entre 3 et 4 vapos/jours. Soit j'espace de 5 heures ou 4 heures. A ce dosage, l'effet était parfait, je respirais mieux, j'avais plus le sourire et j'étais bien dans mon corps. A 60mg je commençais à ressentir une petite gêne dans ma respiration.

Je suis un consommateur de longue date, +/- 25 ans et je consommais avant ma pose entre 0.6 et 1 g/jour.

Gros changement de posologie si on peut l'exprimer ainsi. Je laisse tomber la "défonce" et vive l'approche thérapeutique.

Bien évidemment je remonterai ce topic dans 1 ou 2 mois et je vous dirai honnêtement si ça tient dans le temps et si je suis satisfait.

*je consomme un mélange de 1/3 indica à base de buba kush et un 2/3 amnesia haze.
J'ai de quoi tenir des années et à l'été j'aurais un stock de gorilla girl, north thunderfuck et cream 47. L'effet qui me convient le mieux est celui à 50/50 indica/sativa.

Voilà

bien à vous...

edit; ah oui, je n'ai plus de symptômes négatifs, comme la sudation, l'insomnie, le craving, l'anxiété etc ... Je suis juste bien dans ma peau

Dernière modification par bigorneau (18 décembre 2019 à  09:26)

Hors ligne


guygeorges 
Psycho junior
1200
Date d'inscription: 12 Mar 2015
Messages: 380
Moi je suis très intéressé par tes expériences effectivement ! J'ai récemment découvert que des doses copieuses d'herbe au CBD par voie orale augmentait ma qualité de sommeil et diminuait mon stress (je suis pas fumeur je fume quelques taffs tout des 2/3 mois sinon). Aux states j'ai testé de l'herbe qui devait avoir un peu plus de THC que les 0.2%, et anxiolytique était bien plus prononcée.

Là je me retrouve avec mon huile faite avec une herbe à moins de 0.2% de THC, et je me dit que peut être avec un chouillat de THC en plus le soir pour potentialiser le CBD, ça serai encore plus efficace pour dormir. Le truc c'est que le THC pur a tendance a pas mal m'angoisser, et je déteste le côté gueule dans le cul le matin et l'effet sur la mémoire.

Une pot m'as lâché un peu de weed y'a 2/3 jours, et j'en ai vapé un petit peu. Déjà ça m'éclate comme j'avais aucune tolérance, mais ducoup je me dit que je pourrai aussi faire comme toi du microdosage de weed le soir histoire de potentialiser l'effet sédatif du CBD que je prend. J'ai lu ton lien et effectivement c'est intéressant de se dire qu'il y a une dose très faible ou tu n'as pas de tolérance qui se forme mais les effets bénéfiques.

Ducoup je suis attentivement ton histoire ! smile

Edit : J'ai pesé ce que je mettais dans mon vapo et j'ai mis 27mg d'herbe (ce qui est ridicule!!) et je sens les effets clairement. Je pense que je mettais 50mg hier et avant hier et j'étais éclaté (à un moment peut être un peu trop même). Je vais essayer de réduire plus demain soir voir ce que ça donne ! Ajouter un tout petit peu de push au CBD sans les effets négatif de l'enfumage de bédo, ça serai parfait. J'aimerai trouver le ratio idéal THC/CBD pour ce que je recherche en fait, anxiolyse et meilleur qualité de sommeil.

Dernière modification par guygeorges (18 décembre 2019 à  19:52)

Hors ligne


Mister No 
Pussy time
9901
Date d'inscription: 04 Aug 2014
Messages: 6332
C'est un enjeu cool. Fumer moins pour planer plus. super

J'aimerai trouver le ratio idéal THC/CBD pour ce que je recherche en fait, anxiolyse et meilleur qualité de sommeil.

Je te comprends mais d'autres cannabinoïdes entrent dans la danse, je pense que du CBN ou certaines herbes vont avoir un effet somni incroyable.

Pour le sommeil, avec certaines alchimies il faut attendre parfois 2 heures pour aller se coucher,sinon c'est inutile avant.

Le CBG est aussi important pour le confort.

Mais c'est très complexe.

Une étude vient de montrer que le CBDV avait un effet radical en adjuvant sur une forme particulière d'épilepsie.

En tout cas pas de THCV pour la relaxation ou le sommeil.
Je crois que THCV et CBDV ont des effets particuliers sur le système endocannabinoide, ils agissent radicalement et de manière différente que les autres sur nos récepteurs.

Autant je perçois les effets du THCV dans l'alchimie y compris les seuils, autant le CBDV m'est inconnu et il n'est pas le seul.

Sans compter que nous avons tous une sensibilité différente.

Malgré cela en terme d'effets des grandes lignes peuvent se dessiner, mais ce qui me colle la barre peut rendre pâle quelqu'un d'autre et vice versa.

J'ai déjà croisé des plantes épouvantable ment fortes, froides ou électriques, des vrais poisons qui secouent tous le riders sans exception.
Angoisse, malaise physique, gerbe, sensation de mort imminente.
Faut vraiment aimer surfer, malgré cela le côté poison peut être pénible.
Suivant les seuils le THCV peut ébranler seulement la montée puis le THC prend le relai sur un plateau sympa, d'autres fois avec plus de THCV quand tu penses avoir fini de monter, tu te rends compte que c'est pas fini et tu reprends des vagues longtemps.
Contrairement à d'autres plantes ou ta tolérance te fait sentir que la montée, avec d'autres, plus tu fumes plus tu est défoncé.
Ce cannabinoïde occupe les récepteurs comme la plupart des noids de synthèse. Radicalement. J'y suis j'y reste le temps que ça passe.


Avec plein de THCV ça peut pulser plus fort qu'une ingestion lamba même bien dosée.

Perte de coordination motrice, perte d'appétit, perte de ses moyens, demander des clopes au tabac devient une épreuve.

Je n'ai jamais trouvé d'herbe comme cela en shop, mais certains grainetiers tentent de ressortir des plantes plus confortables. car certaines secouent fort mais au moins en te collant le smile, pas une grosse crise d'angoisse qui transforme ton bungalow sur une des plus belles plages colombiennes en enfer de 4 heures à vivre.
C'est assez incroyable cette palette d'effets parfois opposés.
Avec certaines weed, impossible de fermer l'œil tant que les effets stimulants font galoper le cerveau, avec d'autres c'est un effet somnifère avec nettement moins d'inconfort et d'inconvénients que les somnifères prescrits.
En général en laissant la plante s'oxyder soit en récoltant tard soit en la laissant vieillir, tu vas trouver du CBN.

Dans du chanvre à 0.2,du vrai, du catalogue, tu vas avoir du CBG. Les plantes de chanvre sont sélectionnées pour ne pas produire de THC mais simplement son précurseur le CBG.

Après le top est de cultiver et sélectionner ce qui te convient.

Mais tu as bien capté un truc important :

Aux states j'ai testé de l'herbe qui devait avoir un peu plus de THC que les 0.2%, et anxiolytique était bien plus prononcée.

Pareil pour les effets thérapeutiques en général. Les médecins conseillent la plupart du temps un minimum de THC.

Dernière modification par Mister No (18 décembre 2019 à  21:14)

Reputation de ce post
 
Merci pour ces précisions ! Guy

Just say no prohibition !

Hors ligne


Isoretemple
Adhérent PsychoACTIF
France
1200
Date d'inscription: 18 May 2019
Messages: 81
Blogs

bigorneau a écrit

Bien évidemment je remonterai ce topic dans 1 ou 2 mois et je vous dirai honnêtement si ça tient dans le temps et si je suis satisfait.

C'est intéressant ce que tu racontes, donc oui, donne des nouvelles sur le long terme s'il te plait !


guygeorges a écrit

Edit : J'ai pesé ce que je mettais dans mon vapo et j'ai mis 27mg d'herbe (ce qui est ridicule!!) et je sens les effets clairement. Je pense que je mettais 50mg hier et avant hier et j'étais éclaté (à un moment peut être un peu trop même). Je vais essayer de réduire plus demain soir voir ce que ça donne ! Ajouter un tout petit peu de push au CBD sans les effets négatif de l'enfumage de bédo, ça serai parfait. J'aimerai trouver le ratio idéal THC/CBD pour ce que je recherche en fait, anxiolyse et meilleur qualité de sommeil.

A un moment j'étais vraiment à fond dans le microdosing du cannabis, notamment en ingestion, mais j'ai un peu laissé ça de côté dernièrement. Du coup, tout ça m'intéresse. En ingestion, je me faisais des doses encore plus petites que ça, par contre les effets étaient extrèmement irréguliers selon le jour, parfois absolument rien, d'autres fois juste envie d'aller me coucher, encore d'autres un peu de créativité (ce que je cherchais en faisant mes expériences, moi c'était pas le sommeil).

Tu mets 27mg d'herbe dans ton vapo et tu arrives à avoir une bonne vapeur comme ça? Tu as quoi comme vapo ? Parce que moi si je remplis trop peu le bol, je n'arrive pas à avoir une vapeur satisfaisante...


If the doors of perception were cleansed everything would appear to man as it is, Infinite.

Hors ligne


prescripteur 
Modérateur
14200
Date d'inscription: 22 Feb 2008
Messages: 7280
Blogs

Pareil pour les effets thérapeutiques en général. Les médecins conseillent la plupart du temps un minimum de THC.

C'est en effet raisonnable mais malheureusement les juges ne sont pas de cet avis. Amicalement


S'il n'y a pas de solution, il n'y a pas de problème. Devise Shadok (et stoicienne)

Hors ligne


Mister No 
Pussy time
9901
Date d'inscription: 04 Aug 2014
Messages: 6332
Merci prescripteur pour le soutien, en revanche même si la justice condamne les patients, elle ne peut pas condamner un prescripteur français ou étranger.

Just say no prohibition !

Hors ligne


prescripteur 
Modérateur
14200
Date d'inscription: 22 Feb 2008
Messages: 7280
Blogs

en revanche même si la justice condamne les patients, elle ne peut pas condamner un prescripteur français ou étranger.

Oui pour un médicament ayant une AMM (Sativex) en France mais non pour une spécialité qui n'a pas d'AMM exemple ci dessous pour les fleurs Bedrocan qui ont une autorisation aux Pays Bas mais pas en France. Et encore, pour le Sativex l'AMM limite la prescription aux soins des SEP, donc je suppose qu'un médecin peut etre poursuivi s'il prescrit pour une migraine ou un cancer.

https://www.newsweed.fr/ordonnance-cann … al-france/

Au Canada, c'est légal ! Mais je suppose que l'efficacité thérapeutique des produits est différente chez les malades canadiens et les malades français. Seuls les canadiens sont soulagés par le cannabis. C'est d'ailleurs ce que soutient l'Académie Française de Médecine !


https://www.journaldemontreal.com/2016/ … ee-de-tous

Amicalement

Dernière modification par prescripteur (20 décembre 2019 à  11:15)


S'il n'y a pas de solution, il n'y a pas de problème. Devise Shadok (et stoicienne)

Hors ligne



Répondre Remonter


Pour répondre à cette discussion, vous devez vous inscrire

Sujets similaires dans les forums, psychowiki et QuizzZ

[ Forum ] Difference THC CBD
par tek'nikall, dernier post 29 juillet 2018 à  20:40 par pompondu50
  5
[ Forum ] Thc et cbd
par mama51, dernier post 30 août 2018 à  07:50 par Psycholeptique
  1
[ Forum ] CBD THC Pourcentage ?
par kuuamix, dernier post 14 mai 2019 à  21:21 par Mister No
  1
  [ PsychoWIKI ] CBD (Cannabidiol), effets, risques, témoignages



    Psychoactif en Images
    Plus d'images psychoactives
    En ce moment sur PsychoACTIF  
     Appel à témoignage 
    Questionnaire PAACX pour les chemsexeurs HSH
    20 décembre 2019Commentaire de pierre (0 réponse)
     Appel à témoignage 
    Passage des flacons aux gélules de méthadone
    Il y a 7jCommentaire de C.naya123 (26 réponses)
     Forum UP ! 
    Market - Arnaque/phising Apollon , Prudence !
    Il y a 1jDiscussion sans réponse depuis 12h
     Forum 
    Arrêt & Sevrage - Début sevrage cannabis
    Il y a moins d'1mnNouvelle discussion de Salem222 dans [Cannabis...]
     Forum 
    Cette md me congèle littaralement
    Il y a 21mnCommentaire de Stupeflip dans [MDMA/Ecstasy...]
    (1 réponse)
     Forum 
    Cherche prix et photos de prods pour enrichir le PsychoWIKI
    Il y a 39mn
    198
    Commentaire de alexvanee dans [Conseils généraux de...]
    (1408 réponses)
     Forum 
    Expériences - Témoignages NEP fumer vs IV (N-EthylPentedrone)
    Il y a 47mnCommentaire de Nemesia dans [Cathinones et RC stim...]
    (3 réponses)
     Forum 
    Culture - Probleme SUPA GRO KIT 100% 'MCKENNAII'
    Il y a 49mnNouvelle discussion de Reynnes dans [Psilocybe - Champigno...]
     Forum 
    CSAPA - Demenagement toulouse. csapa et addictologue
    Il y a 49mnCommentaire de Maldoror dans [TSO - maintenance au...]
    (4 réponses)
     Forum 
    J'ai peur de l'accoutumance et de la tolérance à ma prescription.
    Il y a 50mnCommentaire de Sambkh dans [Médicaments psychotro...]
    (3 réponses)
     Forum 
    Comment se procurer des aiguilles et seringues gratuitement ?
    Il y a 1hCommentaire de Rick dans [Conseils généraux de...]
    (2 réponses)
     Blog 
    La naloxone
    Il y a 9mnNouveau blog de Sambkh dans [Opinion]
     Blog 
    Combo LSD/ MERCALM, l'enfer sur terre
    Il y a 32mn
    2
    Commentaire de Agartha dans le blog de linec13
    (5 commentaires)
     Blog 
    Vapos VS joints
    Il y a 5h
    1
    Commentaire de ALLOVERTHENIGHT dans le blog de ALLOVERTHENIGHT
    (36 commentaires)
     
      QuizzZ 
    Consommez-vous le MDMA/Ecstasy à moindre risque ?
    Dernier quizzZ à 16:14
     PsychoWIKI 
    Kratom, effets, risques, témoignages
     Topic epinglé 
    Cannabis : vous vous êtes mis à la vaporisation, expliquer nous c ...
    S'identifier

    Mot de passe oublié

    Morceaux choisis 

     Benzodiazépines : méfiez-vous des effets paradoxaux.
    par Yog-Sothoth, le 19 Jan 2020
    Bonjour. J'espère que vous allez bien. Je vous souhaite à tous une heureuse année 2020. J'écris ce post pour témoigner d'un accident que j'ai eu avec les prods, un accident qui m'a envoyé en réa et qui a failli me tuer. Je témoigne ici parce que j'ai été victime d'un effet rare des benzo...[Lire la suite]
     Pour les experts où les novices ayant soif de le devenir.
    par Heashka, le 18 Jan 2020
    Okay. Ce soir on s'attaque à du lourd. Ce thread n'a pas pour vocation à vulgariser mais pour les débutants et curieux en pharmacologie, je fais d'autres threads sur lesquels je vous conseille de vous réorienter. Maintenant, on va parler lourd. Très lourd. Il fallait absolument introduire au p...[Lire la suite]
     Toxicophobie mon amour
    par Mascarpone, le 14 Jan 2020
    Tellement fort que pour ceux qui auraient la rame de cliquer sur le lien, je le copie ici : Etes-vous toxicophobe ? “C’est des délires de camé, ça n’a donc aucune espèce de crédibilité”, “quand on veut se mettre hors du système, on a rien à recevoir de ce système”, “Quand...[Lire la suite]
    Tous les morceaux choisis
    Les derniers champis

    Vite la suite ! /agartha dans [blog] Combo LSD/ MERCALM, l'enfer sur terre
    (Il y a 33mn)
    épinglé - rick dans [forum] base documentaire sur la drogue cairn
    (Il y a 1h)
    Intoxicated=Intoxiqué, ce sens est utilisée aussi et langue=usage aussi rick dans [forum] Benzodiazépines : méfiez-vous des effets paradoxaux.
    (Il y a 2h)
    Merci de mettre un peu les choses en perspective. Ocram dans [forum] Benzodiazépines : méfiez-vous des effets paradoxaux.
    (Il y a 2h)
    S'enflamme?wut, c'est irrespectueux doucement .. discussion adulte plz ![RICK] dans [forum] Benzodiazépines : méfiez-vous des effets paradoxaux.
    (Il y a 2h)

    Pied de page des forums