Benzodiazépines : méfiez-vous des effets paradoxaux. / PsychoACTIF

Benzodiazépines : méfiez-vous des effets paradoxaux.

Publié par ,
2181 vues, 20 réponses
Yog-Sothoth 
Hackeur Vaillant
3200
Date d'inscription: 18 Apr 2016
Messages: 1028
Blogs
Bonjour.

J'espère que vous allez bien. Je vous souhaite à tous une heureuse année 2020.

J'écris ce post pour témoigner d'un accident que j'ai eu avec les prods, un accident qui m'a envoyé en réa et qui a failli me tuer. Je témoigne ici parce que j'ai été victime d'un effet rare des benzodiazépines, et il me paraît important que les gens soient informés.

Normalement, les benzodiazépines sont des downers. Cependant, dans de rare cas, il peut arriver qu'elles se comporte comme des stimulants, qu'elles aggravent les troubles anxieux et/ou les symptômes psychiatriques, voire qu'elles les induisent (Source 1, Source 2, Source 3, en français, Source 4). C'est ce qu'on appelle un effet paradoxal. C'est rare : d'après la littérature médicale sus-citée, moins de 1% des patients y seraient sujets. Mais l'existence des effets paradoxaux induite par les benzodiazépines est admise dans le milieu médical et de nombreux cas ont été décris.

En ce qui me concerne, mon médecin traitant me prescrit de l'alprazolam 0.25, à prendre à la demande en cas de crise d'angoisse. Je consomme en moyenne 2 comprimés par mois. Lorsque je prends des produits récréatifs, comme du LSD ou des champignons, je me sers également de l'alprazolam pour me faire redescendre. Quand je prend un comprimé de Xanax (autre nom de l'alprazolam), je le fais fondre sous la langue pour qu'il passe plus vite dans le sang. Après avoir pris le comprimé, j'ai une phase de 30 minutes environ ou je me sens pas très bien. J'en prend quand je suis angoissé, et pendant 30 minutes, j'ai constaté que ça augmente mon angoisse et ma nervosité. Après vient la phase sédative et anxiolytique qui dure entre 3 et 6 heures.

Ceci étant dit, voici maintenant ce qui m'est arrivé durant les vacances de Noël.

Un jour, j'ai décidé de me faire plaisir. Durant la journée, j'ai pris deux para de MD dosés à 170mg, et j'ai pris 300mg de 3-MMC (étalé sur la journée). Tout se passait bien et vers 16h00, je décide d'arrêter ma session. Le problème, c'est que j'ai un dîner de famille à 20h. Or avec ce que j'avais pris durant la journée, j'étais très speed et pas du tout présentable. Je décide alors à 17h00 de prendre un comprimé de xanax 0.25 pour me faire redescendre afin d'avoir l'air présentable pour le dîner.

Quelques minutes après avoir laissé fondre mon comprimé sous la langue, j'ai commencé comme d'habitude à ne pas me sentir bien, mais cette fois, c'était différent. D'habitude, j'ai une phase de nervosité mais cette fois, j'ai commencé en plus à sentir des palpitations dans ma poitrine. Je décide donc d'aller m'allonger et de faire quelques exercices de respiration. 10 minutes après avoir pris mon comprimé, mon cœur est parti en vrille. Une sensation d'écrasement est apparue d'un seul coup dans ma poitrine et j'ai perdu toute sensation dans mon bras gauche. Ayant été formé à la réduction des risques (merci Psychoactif), j'ai tout de suite compris ce qui m'arrivait et j'ai immédiatement appellé les pompiers.

Quand les pompiers sont arrivés 5 minutes plus tard, j'ai commencé à avoir des troubles neurologiques (fourmillements dans tout le corps) et des hallucinations. C'est la dernière chose dont je me souvienne clairement. Ce qui suit, ce sont juste des flashs dans ma mémoire, et le rapport médical qu'on m'a remis quand je suis sorti. Toujours est il que j'ai été évidemment transporté d'urgence à l'hôpital et quand je suis arrivé au service de réanimation, j'étais en plein délire, et plus préoccupant, j'étais à 150 bpm depuis plus de 30 minutes.

Finalement, cette histoire s'est bien terminé. L'électrocardiogramme a montré qu'il n'y avait pas eu d'infarctus. C'était "juste" une grosse tachycardie. Maintenant, tout est rentré dans l'ordre et je n'ai gardé aucune séquelles.

J'ai discuté avec les médecins. Ils m'ont expliqué que ce qui m'est arrivé était du au fait d'une part que j'ai abusé sur les produits, et d'autre part que le xanax a provoqué une décompensation de tout ce que j'ai pris précédemment. Le xanax a été la petite cerise sur le MacDo.

J'ai abusé sur les produits, c'est indéniable. Mais je ne pensais pas que le xanax à ce dosage pouvait provoquer ce genre de chose. Je livre ce témoignage parce que j'ai constaté que beaucoup de gens utilisent les benzos pour se faire redescendre d'une perche de LSD ou pour gérer une descente de MD. Or compte tenu de ce qui m'est arrivé, je crois que ce n'est pas aussi simple que ça. Du coup, méfiez vous des effets paradoxaux des benzodiazépines, parce que ça peut vraiment être vénère.

Take care

Dernière modification par Yog-Sothoth (19 janvier 2020 à  00:12)

Reputation de ce post
 
Texte mis dans les morceaux choisis de Psychoactif. (Rick)
 
Yes, attention aux benzos dans les contextes « extrêmes » Stylez
 
Contente que tu sois en un seul morceau ~MG

Il existe ici des tuto détaillé sur le DeepW. Je ne répond pas aux MP de ceux qui ne les ont pas lu.

ECC: C94BCD0576D57A0CA3794151ED410079F18D2ED8
RSA: 0A0279F87BDD585E90653DE8B6E90802FF520AFE

Hors ligne


Marla Singer 
En vacances :)
9400
Lieu: en transit
Date d'inscription: 25 Oct 2014
Messages: 611
Blogs

Yog-Sothoth a écrit

Bonjour.

J'espère que vous allez bien. Je vous souhaite à tous une heureuse année 2020.

J'écris ce post pour témoigner d'un accident que j'ai eu avec les prods, un accident qui m'a envoyé en réa et qui a failli me tuer. Je témoigne ici parce que j'ai été victime d'un effet rare des benzodiazépines, et il me paraît important que les gens soient informés.

Argl!!!!
Fais nous pas des frayeurs Yoggy!
C'est ouf ce qui t'es arrivé, bien flippant mm si pas gravissime a priori...
Tu as du flipper.
Je salue tes réflexes et heureusement que tu assu tirer parti de tes connaissances pr agir de la bonne manière.

Limite avc les premiers symptômes g pensé à un avc un truc genre AVC (la disymetrie des membres par ex).


Bon remets toi, fais gaffe et choisi bien tes consos / dosages en fonction de tes expériences.
On est pas tous égaux face aux prods.
Perso jpeux avoir une tolérance de cheval avc certaines sortes de prods mais je suis hypersensible à d'autres molécules...

Bon t'es bien informé je t'apprends rien.
Mais merci bcp pour le partage d'infos, c ce qui fait la richesse du forum et la diversité des témoignages.

Et cimer aussi pr les news, tu manques, donc gaffe à tes miches, tu nous reviens en un seul morceau hein!!!

Kisses et profites, mais avc vigilance sur les consos et les emmerdes.

Marlassita cool salut

Dernière modification par Marla Singer (19 janvier 2020 à  00:48)


Ces propos n'engagent que moi (et mes multiples personnalités) fume_une_joint

Hors ligne


prescripteur 
Modérateur
14200
Date d'inscription: 22 Feb 2008
Messages: 7367
Blogs
Bonjour, oui la tachycardie semble assez frequente avec le xanax mais il faut la trouver dans les textes.(voir le chapitre pour les professionnels de santé et cardio-vasculaire).

https://www.drugs.com/sfx/xanax-side-effects.html

et aussi
https://www.druginformer.com/search/sid … ardia.html

Amicalement

Dernière modification par prescripteur (19 janvier 2020 à  09:05)


S'il n'y a pas de solution, il n'y a pas de problème. Devise Shadok (et stoicienne)

Hors ligne


RandallFlag 
PsychoHead
11010
Date d'inscription: 24 Jul 2018
Messages: 1691
Content que tu t'en tire sans trop de bobo Yog.

Comme quoi la prudence doit toujours être de mise.

C'est pour ça que ça me gène les gens sur le forum qui se prennent pour des toubibs et qui proposent de bouffer des benzos a n'importe qui.
Comme la par exemple :
https://www.psychoactif.org/forum/viewt … 00#p470300

Hors ligne


Sambkh 
Banni
France
464
Lieu: Montpellier
Date d'inscription: 30 Dec 2019
Messages: 64
Blogs

RandallFlag a écrit

Content que tu t'en tire sans trop de bobo Yog.

Comme quoi la prudence doit toujours être de mise.

C'est pour ça que ça me gène les gens sur le forum qui se prennent pour des toubibs et qui proposent de bouffer des benzos a n'importe qui.
Comme la par exemple :
https://www.psychoactif.org/forum/viewt … 00#p470300

En aucun cas je ne me prends pour un toubib, mais il est notoire que cela aide à la descente. Nous avons tous des métabolismes différents, des sexes différents, et nous prenons tous dans des contextes différents. Bien évidemment que la prudence est toujours de mise et je ne propose pas de prendre de benzodiazépine à n'importe qui. Dans la plupart des cas cela aide à la descente si tu n'as pas de weed, cela ne veut pas dire que c'est systématique. Je ne suis pas au courant des mélanges que chacun fait mais oui des benzodiazépines aident à la descente dans la plupart des cas. C'est attesté pharmacologiquement si tu lis certaines études.  Ce que je proposais comme remède de benzodiazépines concernait une descente d'amphétamines, si tu as bien lu le forum. Merci donc de ne pas faire d'amalgame et de lire correctement les posts wink

Et je te propose de t'instruire ici concernant les descentes d'amphétamines et de cathinones : https://www.inspq.qc.ca/toxicologie-cli … nthetiques

Et si tu as la flemme de lire, je vais te citer directement un passage de cette étude :

Les benzodiazépines, comme le diazépam, sont à prioriser dans le traitement du patient intoxiqué par les amphétamines ou les cathinones; les benzodiazépines ayant un effet anticonvulsivant sont utiles au traitement de l’agitation et, par le fait même, de l’hyperthermie et des manifestions cardiovasculaires.

Il vaut donc mieux éviter de lire des post en diagonale wink

Dernière modification par Sambkh (19 janvier 2020 à  12:33)


Tout est bon dans le pochon

Hors ligne


RandallFlag 
PsychoHead
11010
Date d'inscription: 24 Jul 2018
Messages: 1691
Oui au cas par cas et prescrit par un professionnel de santé la il n'y a pas de problème. (Et quoi que des fois)

D'où le fait que le conseil de produits est interdit sur le forum.
Et même prescripteur qui est légitime ne le fait pas.

Mais je ne vais pas polémiquer avec toi, Ocram t'avais déjà bien repondu.

Ocram a écrit

Sambkh a écrit

Je ne trouve pas que ce soit particulièrement déplacé de proposer des benzo. C'est généralement ce que font les médecins. Pour un ami en mauvaise descente de speed, son médecin lui a prescrit 6 prazépam. C'est le traitement automatique.

Sauf que le mec en question est médecin. Il a également eu ton pote en face de lui, osculation etc etc. Antécédents médicaux check...

Cordialement.

Hors ligne


Sambkh 
Banni
France
464
Lieu: Montpellier
Date d'inscription: 30 Dec 2019
Messages: 64
Blogs

RandallFlag a écrit

Oui au cas par cas et prescrit par un professionnel de santé la il n'y a pas de problème. (Et quoi que des fois)

D'où le fait que le conseil de produits est interdit sur le forum.
Et même prescripteur qui est légitime ne le fait pas.

Mais je ne vais pas polémiquer avec toi, Ocram t'avais déjà bien repondu.

Ocram a écrit

Sauf que le mec en question est médecin. Il a également eu ton pote en face de lui, osculation etc etc. Antécédents médicaux check...

Cordialement.

Exactement c'est pour ça que l'on était dans le cas des amphétamines et des cathinones. Je n'ai pas commenté quelque mélange dont je n'ai pas connaissance. Pour le reste concernant les amphétamines et les cathinones, cette étude est très bien expliquée. Si vous ne voulez pas la lire et poser des oeilleres, c'est tout à votre honneur. Mais évite de faire des amalgames si tu n'as pas lu toute la conversation en question. Il était question des amphétamines, pas d'un mélange quelconque.

Dernière modification par Sambkh (19 janvier 2020 à  13:03)


Tout est bon dans le pochon

Hors ligne


prescripteur 
Modérateur
14200
Date d'inscription: 22 Feb 2008
Messages: 7367
Blogs

Et je te propose de t'instruire ici concernant les descentes d'amphétamines et de cathinones :

Il ne s'agit pas de descente mais d'intoxication (=overdose), ce qui n'est pas tout à fait la même chose.

Traitement de l’intoxication par les amphétamines, les cathinones et leurs analogues synthétiques

Une intoxication requiert un traitement qui n'est pas forcément obligatoire pour une utilisation "normale".


Ceci dit c'est vrai que les BZD sont largement utilisées pour les descentes de stimulants. Cela entraine un risque d'addiction, largement témoigné sur PA, mais aussi des effets indésirables rares mais possibles, comme le signale Yog, qui signale bien que ça ne concerne que moins de 1% des usagers.
Il ne faut donc pas bannir les BZD mais certainement s'en méfier.
Amicalement

Dernière modification par prescripteur (19 janvier 2020 à  13:24)


S'il n'y a pas de solution, il n'y a pas de problème. Devise Shadok (et stoicienne)

Hors ligne


Sambkh 
Banni
France
464
Lieu: Montpellier
Date d'inscription: 30 Dec 2019
Messages: 64
Blogs

prescripteur a écrit

Et je te propose de t'instruire ici concernant les descentes d'amphétamines et de cathinones :

Il ne s'agit pas de descente mais d'intoxication (=overdose), ce qui n'est pas tout à fait la même chose.

Je ne suis pas d'accord. La définition d'intoxication ce n'est pas ça.

Ensemble des troubles dus à l'introduction, volontaire ou non, dans l'organisme d'une ou de plusieurs substances toxiques (poisons).

Larousse

Le simple fait de prendre un ecstasy est une intoxication du corps. Quand tu prends un taz tu as un ensemble de troubles, quand tu prends de la kétamine tu as un ensemble de troubles, tu n'es pas forcément en overdose. Tout ce qui consomme de l'alcool s'intoxiquent. Dans le jargon du secourisme on parle même d'intoxication, et si la personne n'est pas dans ses bottes on parle d'intoxication aiguë (ou intox OH++).

Dernière modification par Sambkh (19 janvier 2020 à  13:51)


Tout est bon dans le pochon

Hors ligne


Yog-Sothoth 
Hackeur Vaillant
3200
Date d'inscription: 18 Apr 2016
Messages: 1028
Blogs

Sambkh a écrit

Je ne suis pas d'accord. La définition d'intoxication ce n'est pas ça.

Ensemble des troubles dus à l'introduction, volontaire ou non, dans l'organisme d'une ou de plusieurs substances toxiques (poisons).

Larousse

Ben tiens, justement, puisque tu en parles, est ce que tu as remarqué que d'après ton lien, la définition du mot intoxication, c'est aussi ça :

Mise en condition des gens, visant à imposer des idées ou à exercer sur eux une influence qui diminue leur sens critique. (Abréviations familières : intox ou intoxe.)

Enfin, je dis ça, je dis rien, hein ? roll

Dernière modification par Yog-Sothoth (19 janvier 2020 à  13:54)


Il existe ici des tuto détaillé sur le DeepW. Je ne répond pas aux MP de ceux qui ne les ont pas lu.

ECC: C94BCD0576D57A0CA3794151ED410079F18D2ED8
RSA: 0A0279F87BDD585E90653DE8B6E90802FF520AFE

Hors ligne


Sambkh 
Banni
France
464
Lieu: Montpellier
Date d'inscription: 30 Dec 2019
Messages: 64
Blogs

Yog-Sothoth a écrit

Sambkh a écrit

Je ne suis pas d'accord. La définition d'intoxication ce n'est pas ça.

Ensemble des troubles dus à l'introduction, volontaire ou non, dans l'organisme d'une ou de plusieurs substances toxiques (poisons).

Larousse

D'après ton lien, la définition du mot intoxication, c'est aussi ça :

Mise en condition des gens, visant à imposer des idées ou à exercer sur eux une influence qui diminue leur sens critique. (Abréviations familières : intox ou intoxe.)

Personnellement, je trouve ça assez ironique que tu postes ce lien roll

Je suis désolé que la définition ne vous convienne pas. Un simple ecstasy ou un verre d'alcool est une intoxication. Il faut comprendre la définition.

Encore une fois une intoxication et une overdose ne sont pas la même chose

Dernière modification par Sambkh (19 janvier 2020 à  14:07)

Reputation de ce post
 
Intoxicated=Intoxiqué, ce sens est utilisée aussi et langue=usage aussi rick

Tout est bon dans le pochon

Hors ligne


RandallFlag 
PsychoHead
11010
Date d'inscription: 24 Jul 2018
Messages: 1691
Bon écoute sam, ça ne sert a rien de t'enflammer comme ça.

Tu nous sort le Larousse a prescripteur qui est médecin anesthésiste (entre autres), et tu fouts un champi jaune a Yog qui t'as répondu a bon escient.

Mets ton ego de côté, accepte de ne pas forcément avoir raison dans l'absolu. (sans pour autant avoir complétement tort)
Et reste constructif si possible.

Pour le bien du forum.
S'il te plaît.
Reputation de ce post
 
Merci de mettre un peu les choses en perspective. Ocram

Hors ligne


Rick
Modérateur
25833
Date d'inscription: 18 Sep 2018
Messages: 3392
Blogs
oui les deux sens sont utilisés :


"l'individu est intoxiqué, il est ivre." mais c'était plutôt dit par des observateurs dans le médicosocial

Sambkh n'a pas tort, des gens utilisent vraiment ce mot comme cela.

Je l'ai même entendu en réunion   "c'est un homme qui s'intoxique souvent, avec de l'alcool et du hashish" (au hasard) - je crois qu'il y a peut être plusieurs manières d'utiliser le terme.

Peut être l'aspect scientifique
et de l'autre les policiers, les pompiers, façon larousse  quoi etc.

dictionnaire de l'académie de medecine a écrit

Désigne également l’ensemble des troubles provoqués par cette substance.

http://dictionnaire.academie-medecine.f … toxication

(dont la "surdose" , l'ivresse etc)

mais on ne va pas employer "overdose" en français


Et là dans le contexte intoxication oui c'est un euphémisme pour parler d'une surdose , overdose etc - donc prescripteur a raison si j'ai bien compris le texte


Merci de vous concentrer sur le sujet du topic, fait par yog (post N°1)
Premier avertissement
fin edit 14h57 dsl j'ai du allé dehors au milieu du msg

Dernière modification par Rick (19 janvier 2020 à  14:57)


Contacter ou analyser un échantillon de drogue (gratuitement et anonymement)? envoyez un mail à l'équipe : modos@pscychoactif.org - Rick , modo fier détenteur d'un brevet des collèges.

Hors ligne


Sambkh 
Banni
France
464
Lieu: Montpellier
Date d'inscription: 30 Dec 2019
Messages: 64
Blogs

RandallFlag a écrit

Bon écoute sam, ça ne sert a rien de t'enflammer comme ça.

Tu nous sort le Larousse a prescripteur qui est médecin anesthésiste (entre autres), et tu fouts un champi jaune a Yog qui t'as répondu a bon escient.

Mets ton ego de côté, accepte de ne pas forcément avoir raison dans l'absolu. (sans pour autant avoir complétement tort)
Et reste constructif si possible.

Pour le bien du forum.
S'il te plaît.

J'ai lu plus haut que je prescrivais des benzodiazépines à tout va et que je me prenais pour un toubib, il y a de quoi se vexer entre autres

Je ne m'enflamme pas et pour moi médecin anesthésiste ne détient pas la vérité absolue. Les médecins se contredisent entre-eux en permanence et en parlant de médecin anesthésiste, on a dû avec des amis demander aux pompiers de ne pas emmener un ami anesthésiste aux urgences de l'hôpital où il travaillait lors d'une soirée où il a fini en G-hole. Je côtoie des médecins en soirée qui sont peu recommandables. L'argument du médecin et donc pour moi sans intérêt, sans vouloir ne vexer personne.

J'ai vu le premier avertissement, sur ce je ne reviendrai pas sur le sujet.

Dernière modification par Sambkh (19 janvier 2020 à  14:24)


Tout est bon dans le pochon

Hors ligne


Rick
Modérateur
25833
Date d'inscription: 18 Sep 2018
Messages: 3392
Blogs

Sambkh a écrit

J'ai vu le premier avertissement, sur ce je ne reviendrai pas sur le sujet.

Salut Sambkh

En effet, Randall Flag a utilisé le sophisme de l'argument d’autorité.
Je lui ai mis un champignon jaune, non pas pour cette raison, mais pour le fait qu'il ait dit que tu t'étais "enflammé" (???) or ce n'est clairement pas le cas à mes yeux et au vu du ton de tes réponses. Je trouve cela profondément irrespectueux. Si j'ai une tournure de phrase similaire, j'espère que vous aussi vous me mettre des champignons jaunes ou rouges.

Au contraire, je trouve que tu as fait preuve de self contrôle et tu as osé défendre ton point de vue avec respect, tu peux ajouter cela aux motifs de mon champignon vert.

Cependant JE rejoins la définition de prescripteur, dans le contexte donné. En effet, un mot (ici, intoxication) peut être utilisé dans PLUSIEURS CONTEXTES, avoir plusieurs sens.

Pour rappel, voici la définition d'un dictionnaire moins "grand public" et plus "scientifique" :

intoxication n.f.intoxication, poisoning

1- Action exercée sur l’organisme par une substance toxique, un poison.
(note rick: être ivre, avoir fumé un joint = pour certains = être intoxiqué.e )




2- Désigne également l’ensemble des troubles provoqués par cette substance. (note rick : comme l'a mentionné l'extrait et prescripteur; ici le trouble pouvant être l'overdose)

3- Étym. gr. toxicon : poison pour flèches, de toxon arc, flèche ; lat. toxicum :  toxique ; lat. médiéval intoxicatio intoxication


4- Syn. empoisonnement (note rick: empoisonnement aigu aussi, donc overdose+++ possible là aussi)

5- Source:
Dictionnaire médical de l'Académie de Médecine – version 2020
http://dictionnaire.academie-medecine.f … toxication

-6 a propos : http://www.academie-medecine.fr/dictionnaire/

(note rick : Conclusion,  si j'ai bien compris :  on est intoxiqué de la première latte d'un joint, jusqu'à la mort par overdose avec, disons, de l'héroïne. Si j'ai bien compris.) L'ensemble des troubles donc les surdoses, overdoses, si j'ai bien lu.

Enfin, je soutiens l'approche du linguiste,Linguisticae sur l'USAGE des mots et le fait que cela modifie notre perception et notre utilisation de la langue. Même si notre utilisation, profane, du langage, va à l'encontre des définitions de l'académie française, elle prévaut sur le reste et finit par "remplacer" , "substituer" l'utilisation originelle et classique des mots. Au grand damne de l'institut, qui souhaite et tente autant que possible, de conserver un contrôle total sur la langue française. Si à la base on utilisait ce terme pour les Overdoses uniquement, j'en conviens que dans la vie de tous les jours : pompiers, policiers, gendarmes, infirmiers, docteurs, psychologues etc. utilisent le terme "intoxication" comme le fait d'être "psycho-activé" "sous l'influence de principe(s) actif(s)". Être défoncé quoi, légèrement ou lourdement. Donc ton interprétation est correcte à mes yeux, si un infirmier crie un CODE D'URGENCE dans les couloirs de son unité et dit qu'il y a un patient "intoxiqué", cela ne sera pas forcément compris comme "il est en pleine overdose, vite, le chariot d'urgence avec le naloxone et le reste". Cependant dans le contexte donnée, ton interprétation peut être moins pertinente vu qu'il s'agissait d'od dans l'extrait.

J'espère que nous avons terminé cette parenthèse volumineuse sur l'éthymologie, les définitions des concepts et leurs utilisations et que nous pouvons désormais nous concentrer sur LE SUJET DU TOPIC, ainsi nous respecterons mieux ami Yoggy qui n'est pas venu ici pour parler linguistique.

Cordialement


fin edit 18h40

Dernière modification par Rick (19 janvier 2020 à  18:42)


Contacter ou analyser un échantillon de drogue (gratuitement et anonymement)? envoyez un mail à l'équipe : modos@pscychoactif.org - Rick , modo fier détenteur d'un brevet des collèges.

Hors ligne


prescripteur 
Modérateur
14200
Date d'inscription: 22 Feb 2008
Messages: 7367
Blogs
En effet j'aurais du preciser que "pour moi" intoxication etait dans le sens de symptomes de toxicité et le plus souvent de surdose, ce qui d'ailleurs coincide bien avec l'article. Celui ci parle de la prise en charge de ceux qui viennent consulter aux urgences, donc qui requièrent plus ou moins un traitement.

Mais je reste sur le fait central qu'intoxication n'est pas synonyme de descente, au contraire puisque la descente est la diminution de l'intoxication.

Amicalement

S'il n'y a pas de solution, il n'y a pas de problème. Devise Shadok (et stoicienne)

Hors ligne


Mascarpone 
Vieux clacos corse pas coulant
France
6000
Date d'inscription: 19 Sep 2015
Messages: 4211

Yog-Sothoth a écrit

Normalement, les benzodiazépines sont des downers. Cependant, dans de rare cas, il peut arriver qu'elles se comporte comme des stimulants, qu'elles aggravent les troubles anxieux et/ou les symptômes psychiatriques, voire qu'elles les induisent (Source 1, Source 2, Source 3, en français, Source 4). C'est ce qu'on appelle un effet paradoxal. C'est rare : d'après la littérature médicale sus-citée, moins de 1% des patients y seraient sujets. Mais l'existence des effets paradoxaux induite par les benzodiazépines est admise dans le milieu médical et de nombreux cas ont été décris.

Ben voilà! wink

Le vieux Mas est un CAS rare lol Voilà pourquoi j'ai toujours détésté les benzos et assimilés et toujours eu du mal à comprendre ceux que ça aidait en cas de manque d'opiacés ou de crise d'angoisse...Moi, ça m'a toujours mis 10 fois plus mal encore et pour les raisons sus citées...Et ce, depuis tout petit...
Quand on me donnait une cuillère de théralène, je faisais des bonds de cabri sur mon lit...

Amicalement


Qui pète plus haut que son cul, fini par se chier dessus!
Le pire con, c'est le vieux con, car on ne peut rien contre l'expérience!
Ce qui est bien chez les félés, c'est que de temps en temps ils laissent passer la lumière!

Hors ligne


ChemicalSnax 
Nouveau membre
France
000
Lieu: Nice
Date d'inscription: 16 Mar 2018
Messages: 14
Blogs
Le VALIUM! Générique : diazépam.
J’en prends depuis trente ans , prescrit depuis 28 ans... a raison de 20 à 35 mg par jour -à présent 30-

Après 15 ans de prescription le coté récréatif comme ingrédient des cocktails Speed Methadone  et son usage pour amortir les descentes d’acide s’est évidemment effacé pour n’être plus qu’une nécéssité... 4 jours sans et les symptomes de manque commencent doucement... apres 1 semaine c’est franchement pénible , après 8 jours je n’en sais rien n’ayant jamsis poussé l’experience de vie sans diazepam plus qu’une semaine....
Mais je digresse... le valium , m’a expliqué ma psy en angleterre, après un long usage, peut , au lieu de calmer les angoisses, les entretenir: en effet j’ai des crises de cauchemards a répétition (pas toujours les mêmes mais 3 fois par nuit) qui sont franchement déplaisantes... et ces derniers mois j’ai développé une forme mineure de somnambulisme : Décrit par ma copine , je m.assieds sur le bord du lit, pieds par terre et semble manipuler des objets, parfois faire des bises dans le vide et maintenant je parle! De longs discours sur les horreurs de la situation de la majorité des vies humaines, des injustices, et des méthodes d’établir un monde moins ignoble.... ces dernieres semaines j’ai même les yeux ouverts ... et on ne peut pas me reveiller, c’est moi qui me retrouve conscient en train de déblatérer en face de la porte de la penderie!
D’apres ma psychiatre (ici en france) c’est aussi le résultat de mon addiction et consommation réguliere de diazépam...
quant à la déprime, le diazépam a longtemps cessé d’y avoir un effet suppressant.
Donc mon conseil aux débutants: a ne pas utiliser quotidiennement.. 1 fois ou 2 par semaine tops... parceque une fois accro la décro est , m’a-t’on dit , est un long (plusieurs mois)  enfer de crampes et d’impossibilité de se relaxer même durant le rare sommeil...
Dommage car c’est tellement agréable au début...(soupir nostalgique)

Nice people take drugs (but scumbags do too alas)

Hors ligne


TxA3ii 
Nouveau membre
000
Date d'inscription: 14 Jan 2020
Messages: 20
0.25 de Xanax deux fois par mois ça n'a pas l'air énorme, s'il n'y avait pas eu une consommation couplée à d'autres drogues il y aurait peut-être eu moins de toxicité, quand on sait que certaines personnes prennent des doses plus considérables.

Je suis très loin d'être compétent en la matière mais le réflexe d'associer deux substances toxiques pour "maîtriser" sa défonce résulte au final en une totale perte de contrôle donc le mieux c'est de ne pas saborder un cadre thérapeutique car ton médecin ne connaissait peut-être pas ta consommation de drogue. L'alprozam est loin d'être une bénédiction pour le corps mais 0.25 deux fois par mois ne devrait pas forcément provoquer de situation pareille drapeau-blanc
M’a prés il vaut mieux être vigilant avec tout ce qui est chimique fache-non-non

Dernière modification par TxA3ii (24 janvier 2020 à  19:20)

Hors ligne


Yog-Sothoth 
Hackeur Vaillant
3200
Date d'inscription: 18 Apr 2016
Messages: 1028
Blogs

TxA3ii a écrit

Je suis très loin d'être compétent en la matière mais le réflexe d'associer deux substances toxiques pour "maîtriser" sa défonce résulte au final en une totale perte de contrôle donc le mieux c'est de ne pas saborder un cadre thérapeutique car ton médecin ne connaissait peut-être pas ta consommation de drogue

Sisi ! Mon médecin sait tout ce que je consomme. Après, même si dans 90% des cas, j'utilise le xanax tel qu'il est prévu, c'est à dire tout seul lors de crises d'angoisses non reliées à la prise de produi, dans 10% des cas, je l'utilise pour me faire redescendre, principalement quand j'ai pris des champignons ou du LSD.

TxA3ii a écrit

s'il n'y avait pas eu une consommation couplée à d'autres drogues il y aurait peut-être eu moins de toxicité,

Tootafay. D'ailleurs, globalement, je le supporte plutôt bien, c'est à dire que le médicament fait ce que j'attend de lui. Je crois qu'à part cette fois ci qui a vraiment été extrême, ça n'est arrivé que trois fois d'avoir des effets paradoxaux avec le xanax.


Il existe ici des tuto détaillé sur le DeepW. Je ne répond pas aux MP de ceux qui ne les ont pas lu.

ECC: C94BCD0576D57A0CA3794151ED410079F18D2ED8
RSA: 0A0279F87BDD585E90653DE8B6E90802FF520AFE

Hors ligne


TxA3ii 
Nouveau membre
000
Date d'inscription: 14 Jan 2020
Messages: 20
En tout cas ça a du être éprouvant je compatis.
Je n'ai aucune compétence médicale donc aprés ça je vais me taire, mais une dose de Xanax à 0.25 n'étant pas extrême, si il te suffit simplement de ça pour t'apaiser, peut-être que des décontractants style Stresam voir des exercices efficients de méditations peuvent être des recours moins risqués et te permettre de bien gérer ta prise de drogue thinking
Des trucs types méditations transcendentales comme Clint Eastwood ça doit être plus efficace que 0.25 de Xanax lol

Hors ligne



Répondre Remonter


Pour répondre à cette discussion, vous devez vous inscrire

Sujets similaires dans les forums, psychowiki et QuizzZ

[ Forum ] Benzodiazepines
par grigroi, dernier post 01 novembre 2017 à  16:35 par grigroi
  12
[ Forum ] Benzodiazépines
par toxicok, dernier post 30 novembre 2012 à  11:25 par mikykeupon
  25
[ Forum ] Benzodiazépines et mémoire
par SickWilliamBoy, dernier post 03 janvier 2019 à  07:27 par Dextro
  18



    Psychoactif en Images
    Plus d'images psychoactives
    En ce moment sur PsychoACTIF  
     Appel à témoignage 
    Témoignage : problème d'accès à la méthadone dans les CSAPA
    Il y a 11hCommentaire de LiveOrLeave (7 réponses)
     Appel à témoignage 
    Questionnaire PAACX pour les chemsexeurs HSH
    Il y a 2jCommentaire de pierre (2 réponses)
     Forum UP ! 
    Expériences - Tina et plug
    Il y a 13hDiscussion sans réponse depuis 12h
     Forum 
    Arrêt & Sevrage - Besoin de conseils sur l'arrêt méthadone
    Il y a moins d'1mnNouvelle discussion de Jane balek dans [Méthadone...]
     Forum 
    Huiles essentielles+cannabis
    Il y a 22mnCommentaire de Mister No dans [Cannabis...]
    (8 réponses)
     Forum 
    Drogue info - Première future expérience
    Il y a 39mnNouvelle discussion de joycestick23 dans [LSD 25...]
     Forum 
    Expériences - Expérience premier taz
    Il y a 51mnNouvelle discussion de kittyz dans [MDMA/Ecstasy...]
     Forum 
    Effets - Dosage élevé pour avoir des effets
    Il y a 57mnNouvelle discussion de Aster7899 dans [Tramadol...]
     Forum 
    Dosage - 35 milligrammes de LSD... milli pas micro
    Il y a 1hCommentaire de Ocram dans [LSD 25...]
    (10 réponses)
     Forum 
    Difficultés à arrêter sexe sous ecstasy ...
    Il y a 2h
    1
    Commentaire de Cub3000 dans [MDMA/Ecstasy...]
    (16 réponses)
     Forum 
    Anonymat achat bitcoin?
    Il y a 2hCommentaire de Destrooper dans [Anonymat et sécurité...]
    (16 réponses)
     Blog 
    Shoot
    Il y a 7hNouveau blog de Courtecuisse dans [Poèmes]
     Blog 
    Botanique - Les plantes psychoactives
    Il y a 20h
    1
    Commentaire de Heashka dans le blog de Heashka
    (5 commentaires)
     Blog 
    Juste envie de partager.
    Il y a 1j
    7
    Commentaire de Meumeuh dans le blog de Papaseul
    (224 commentaires)
     
      QuizzZ 
    Evaluer la gravité de votre addiction
    Dernier quizzZ à 23:41
     PsychoWIKI 
    Les vaporisateurs de cannabis
     Topic epinglé 
    Cannabis : vous vous êtes mis à la vaporisation, expliquer nous c ...
     Nouveaux membres 
    Polygala, zizitop11, GoldenTeacher, Monkey Fred, Smormer nous ont rejoint et se sont présentés les trois derniers jours.
    S'identifier

    Mot de passe oublié

    Morceaux choisis 

     2020 : quels kits colorimétriques choisir ?
    par Heashka, le 24 Feb 2020
    Je sais plus si c'est sur mon site web personnel ou si j'avais fait un blog la dessus mais qu'importe histoire de te rendre service, perso j'utilise cette palette pour chaque nouvel achat psychoactif : Donc le Mandelin pour la kétamine et la cocaïne, le marquis pour le LSD et pour la MDMA. L...[Lire la suite]
     Vivre avec une maladie mentale
    par we nver had the talk..., le 23 Feb 2020
    Je te vois petit apprenti…....[Lire la suite]
     Le CBD une révélation pour échapper à l’alcool
    par Solomun, le 22 Feb 2020
    Bonjour à tous, Je poste pour la première fois ici car je viens de faire la rencontre du CBD, la weed légale. Cela a été une révélation pour moi. Je vous explique juste mon parcours non sobre depuis un an, ça fait bien une bonne année que je n’ai pas été sobre une seule journée....[Lire la suite]
    Tous les morceaux choisis
    Les derniers champis

    Totalement d'accord dans [forum] Sexe et joint
    (Il y a 3h)
    Ça manque de jaune ici. Randall dans [forum] premiere fois dans 20h a peut près
    (Il y a 3h)
    La Formule d'Ocram ! :) plotch dans [forum] Difficultés à arrêter sexe sous ecstasy ...
    (Il y a 6h)
    Oh la belle rouge :) - Cub3000 dans [forum] premiere fois dans 20h a peut près
    (Il y a 6h)
    Champignon vert / Blast dans [forum] premiere fois dans 20h a peut près
    (Il y a 10h)

    Pied de page des forums