Psychoactif
Suis-je addict au mdma? Forte descente / PsychoACTIF

[ Gérer sa consommation ]
Suis-je addict au mdma? Forte descente

#1 
Wyraa 
Nouveau membre France
26 février 2020 à  00:47
Bonsoir, je suis toute nouvelle sur le forum et je viens vous demander un peu d’aide,

Il y a 2-3jours j’ai pris une pilule d’ecstasy, j’était dehors, toute seule (quel connerie ^^)

Je ne sentais vraiment rien pendant une heure.. Donc je me suis pris à prendre 3-4pilules de codéine en pensant que l’ecstazy avais juste je sais pas.. Disparue?

J’ai donc pris un taxi pour rentrer chez moi.. Et là gros bad trip (a savoir que c’était ma première fois pour les deux substances, une personne m’avais fais énormément stresser au même moment donc je ne pense pas que c’était une overdose)

2-3minutes après ça se calme.. ouff.. J’ai vraiment jamais vécu ça, j’ai que 18ans, et j’ai vraiment cru que j’allais partir à ce moment là..

Rentrant chez moi, tout vas plutôt bien je dirais.. J’ai pas tellement de souvenir mais bon.. Je ne me rappelle pas de m’avoir sentis mal ensuite.

Le lendemain, réveil à 9heures, alors que je me réveille beaucoup plus tard d’habitude (?)

Énorme déprime, déjà que je vais vraiment pas super bien depuis quelques années.. j’ai donc décider après 2-3heures de déprime, d’en reprendre une autre, j’aurais pas du..


Pratiquement la même chose, énorme bouffée de chaleur, vue trouble, mon cœur qui bas ultra vite, une genre de sensation de plus être moi même, perte de conscience.. J’ai du m’allonger pour me sentir mieux 5-10minutes après cette fois si..

La journée je suis sortis avec des amis, je ne disait pratiquement pas un mot, je restais seule.. Déprimer.

Puis s’accumule les énormes mal des ventres, les selles à chaque fois que je mange quelque chose, cela m’inquiète énormément..

J’en ait même repris une autre le soir même.. J’ai pratiquement rien sentis sur celle là, j’étais avec des amis donc c’est peut être ça...

Depuis, j’ai énormément de mal à parler, j’avais déjà une énorme dépression, mais là ça deviens vraiment dur, dehors je suis comme un fantôme, quand je doit parler j’ai une toute petite voix, hausser le ton me deviens impossible, j’ai extrêmement mal au ventre, et je pense tout le temps à cette merde qui j’ai l’impression, vas me laisser des séquelles toute ma vie..(étant très fragile de base)

J’ai déjà eu des antécédents avec cocaine (prise quasiment tout les 2-3jours, pendant 3semaines je dirais, à hauteur de 0,4-0,5g par soir..) j’ai pourtant très bien vécu cette période.. Après j’étais accompagné donc je sais pas vraiment..

Bref, je vais m’arrêter là ^^, vous allez sûrement me dire d’aller voir un médecin, c’est d’ailleurs ce que je devrais faire.. Je veut juste être rassurer maintenant, je suis très seul et déprime énormément.

Voilà, merci à quiconque personnes qui a lu cette énorme pavé, en vous souhaitant une bonne soirée ^^

Hors ligne

 

#2 
Ocram 
PsychoAddict Suisse
26 février 2020 à  00:58

Wyraa a écrit

Wyraa 

Bonsoir,

Je vais pas t apprendre grand chose... la première chose à faire c est déjà d arrêter de consommer...

tu t es pris secouée sur secouée avec presque aucun effets positifs, ça devrait te signaler le fait que ce n est simplement pas le bon moment pour toi pour te defoncer.

Il faut laisser à ton corps le temps de se reconstruire et pareil pour ton esprit...

Tu as l air d être un peu dans une fuite en avant avec ta conso, tu dis d ailleurs que c est pas la grande forme en ce moment... les descentes me vont que mettre en lumières encore plus ton malaise...

Tu es jeune pourquoi ne pas aller voir un professionnel de la santé et discuter de tes soucis. Tu ne trouveras probablement aucun réconfort durable et sain dans les prods actuellement.

T as le droit d avoir une période où tu deconne l important c est de ne pas se laisser aller et de ne pas rester statiques. Fait le nécessaire pour que les choses changent.

Repose toi, mange correctement, mets toi au soleil, un peu de sport... les descentes finissent toujours par arriver sur le plancher des vaches. Patience.

Prend soins de toi.

Ocram

Hors ligne

 

#3 
Wyraa 
Nouveau membre France
26 février 2020 à  01:14

Ocram a écrit

Wyraa a écrit

Wyraa 

Bonsoir,

Je vais pas t apprendre grand chose... la première chose à faire c est déjà d arrêter de consommer...

tu t es pris secouée sur secouée avec presque aucun effets positifs, ça devrait te signaler le fait que ce n est simplement pas le bon moment pour toi pour te defoncer.

Il faut laisser à ton corps le temps de se reconstruire et pareil pour ton esprit...

Tu as l air d être un peu dans une fuite en avant avec ta conso, tu dis d ailleurs que c est pas la grande forme en ce moment... les descentes me vont que mettre en lumières encore plus ton malaise...

Tu es jeune pourquoi ne pas aller voir un professionnel de la santé et discuter de tes soucis. Tu ne trouveras probablement aucun réconfort durable et sain dans les prods actuellement.

T as le droit d avoir une période où tu deconne l important c est de ne pas se laisser aller et de ne pas rester statiques. Fait le nécessaire pour que les choses changent.

Repose toi, mange correctement, mets toi au soleil, un peu de sport... les descentes finissent toujours par arriver sur le plancher des vaches. Patience.

Prend soins de toi.

Ocram

Hey ^^,

Déjà merci beaucoup de m'avoir répondu c'est très gentil.. ça fait des jours que je suis très seule et je n'ai parler de cette histoire a personne, même pas a ma mère...

Je m'apitoie beaucoup sur mon sort depuis des années et je n'ai que commencer a voir un psychiatre il y a quelque mois a cause de la perte de mon petit ami,

Cette psychiatre ne m'aide pas vraiment, dans la zone ou j'habite quasiment tout les psychiatres sont des charlatans... Ils te parlent deux minutes, te signe une proscription et allez hop, vas t-en..

Je souhaite honnêtement guérir de tout ça, commençant par mon addiction qui empire beaucoup trop les choses, en seulement 3 mois de drogues quasiment quotidienne, tout c'est tellement empiré..

ça m'inquiète beaucoup au niveau de mes intestins aussi vu que j'ai une maladie chronique des intestins justement... J'ai un peu peur de m'être abîmé les intestins..

En tout cas voilà merci beaucoup de ta réponse, c'est très sympa, je vais arrêter de trop m'étaler, désolé quand je commence a parler je ne me m'arrête plus, c'est dans mon tempérament ^^

Bonne soirée et encore merci du soutien psychologique ^^

Dernière modification par Wyraa (26 février 2020 à  01:15)

Hors ligne

 

#4 
Ocram 
PsychoAddict Suisse
26 février 2020 à  01:19

Wyraa a écrit

Wyraa

Le forum permets aussi de relativiser. Les prods c est un outils comme un autre et parfois on peut en faire des trucs chouette et parfois on peut complètement merder...

T as raison de ne pas rester seul avec ça, déjà en parler et te rendre compte que des gens sont passer par les mêmes embûches que toi et bien BIEN pire crois moi, s en sont sortis c est déjà un début.

Effectivement ce n est pas facile de trouver un bon professionnel, peut être que plus qu un psychiatre il te faudrais un psychologue. Trouver la bonne personne ça peut débloquer pas mal la situation.

N hésite pas en tout cas.

A bientôt

Ocram

Hors ligne

 

L’idéal est de trouver un psychiatre qui connait les drogues... si tu savais le nombre de tocards avec 10 ans d'étude qui ne connaissent rien au drogues, limites tu paies 70 boules et tu les formes sur dix séances... t'as même envie de la inviter pour leur faire découvrir les psychotropes.

Bon,  je leur accorde une forme d'analyse pas mal, sauf les psychanalyste genre freudien ou pire Lacanien, autant te taper un marabout dans un quartier parisien, au moins ils sont drôles et te font marrer, mais tomber sur un psychanalyste c'est la loterie.

Par contre tu as de bons (et des nuls) psy vers TCC, plus aptes à comprendre les drogues.

Mais je vais être un peu méchant, tous ces trous du cul qui auront fait 8 ans d'études sont juste bons à prescrire de suppositoire, alors oui... il y a dans tous ça des gens merveilleux, de vrais médecins, soucieux du soin, soucieux du patient, informés et souvent... les moins chers.

La drogue n'est pas le meilleur chemin pour guérir car les coûts et les bénéfices  sont très aléatoires, cependant, je prends un exemple commode, si tu es dans une détresse émotionnelle tragique, et bien un excta peut te faire découvrir que tu as des émotions, que le bonheur existe "chimiquement". Même chose avec un bon psy qui te refourgue des AD adaptés.

Perso j'ai pu me soigner avec la mdma, comme du Millpertuis, ou la méditation aussi, et le sport. Chacun d'eux avec son identité active propre, et ses dangers aussi.

Le plus important je pense seront tes valeurs, et ton sens de la vie, soit, fuir le cynisme, fuir l'autodestruction, concevoir ta vie comme un don qui peut-être pue des chaussettes dans son présent, mais associer une déprime terrible, un nihilisme avec la drogue : c'est la mort assurée.

C'est assez simpliste mais un drogué heureux s'en sortira mieux qu'un drogué blasé. Après il y a tout un travail sur soi, d'estime de soi, de confiance en soi, de jeter aux orties la culpabilité (véritable poison personnel). De lire les témoignages ici pour ne te cramer.  De virer une vision triste, complotiste ou mièvre de ta société.
Reputation de ce post
 
Beaucoup de préjugés... Et parle en "je" plutôt que balancer de fausses verités

Plus en mesure de modérer. J'aime les excès et déteste encore plus ses conséquences. C'est trop ou rien

Hors ligne

 

#6 
Yeah budyy 
Nouveau membre France
01 avril 2020 à  01:08

Wyraa a écrit

Bonsoir, je suis toute nouvelle sur le forum et je viens vous demander un peu d’aide,

Il y a 2-3jours j’ai pris une pilule d’ecstasy, j’était dehors, toute seule (quel connerie ^^)

Je ne sentais vraiment rien pendant une heure.. Donc je me suis pris à prendre 3-4pilules de codéine en pensant que l’ecstazy avais juste je sais pas.. Disparue?

J’ai donc pris un taxi pour rentrer chez moi.. Et là gros bad trip (a savoir que c’était ma première fois pour les deux substances, une personne m’avais fais énormément stresser au même moment donc je ne pense pas que c’était une overdose)

2-3minutes après ça se calme.. ouff.. J’ai vraiment jamais vécu ça, j’ai que 18ans, et j’ai vraiment cru que j’allais partir à ce moment là..

Rentrant chez moi, tout vas plutôt bien je dirais.. J’ai pas tellement de souvenir mais bon.. Je ne me rappelle pas de m’avoir sentis mal ensuite.

Le lendemain, réveil à 9heures, alors que je me réveille beaucoup plus tard d’habitude (?)

Énorme déprime, déjà que je vais vraiment pas super bien depuis quelques années.. j’ai donc décider après 2-3heures de déprime, d’en reprendre une autre, j’aurais pas du..


Pratiquement la même chose, énorme bouffée de chaleur, vue trouble, mon cœur qui bas ultra vite, une genre de sensation de plus être moi même, perte de conscience.. J’ai du m’allonger pour me sentir mieux 5-10minutes après cette fois si..

La journée je suis sortis avec des amis, je ne disait pratiquement pas un mot, je restais seule.. Déprimer.

Puis s’accumule les énormes mal des ventres, les selles à chaque fois que je mange quelque chose, cela m’inquiète énormément..

J’en ait même repris une autre le soir même.. J’ai pratiquement rien sentis sur celle là, j’étais avec des amis donc c’est peut être ça...

Depuis, j’ai énormément de mal à parler, j’avais déjà une énorme dépression, mais là ça deviens vraiment dur, dehors je suis comme un fantôme, quand je doit parler j’ai une toute petite voix, hausser le ton me deviens impossible, j’ai extrêmement mal au ventre, et je pense tout le temps à cette merde qui j’ai l’impression, vas me laisser des séquelles toute ma vie..(étant très fragile de base)

J’ai déjà eu des antécédents avec cocaine (prise quasiment tout les 2-3jours, pendant 3semaines je dirais, à hauteur de 0,4-0,5g par soir..) j’ai pourtant très bien vécu cette période.. Après j’étais accompagné donc je sais pas vraiment..

Bref, je vais m’arrêter là ^^, vous allez sûrement me dire d’aller voir un médecin, c’est d’ailleurs ce que je devrais faire.. Je veut juste être rassurer maintenant, je suis très seul et déprime énormément.

Voilà, merci à quiconque personnes qui a lu cette énorme pavé, en vous souhaitant une bonne soirée ^^

Salut,

Texte très intéressant et qui ressemble beaucoup à mon parcours.

J’ai 27 ans et j’ai commencé les prods en tout genre à 25 ans alors que j’avais perdu mon permis , eu des relations qui ont échoués par manque de confiance en moi et donc beaucoup de jalousies , d’inactions etc...

Et avoir commencé la drogue aura été magique que le temps de la défonce (surtout pour les drogues réputés pour être difficile en descente style C et MD) .

Donc comme on l’a dit plus haut ta des gens heureux qui auront aucuns soucis particuliers avec les drogues (impact sur la vie , problèmes psychologiques, déprime étc..) et t’en a qui vont vraiment galèrer car ils étaient déjà mal en point avant de se mettre là dedans..

Donc conclusion, dans nos cas en commun et nos situations actuelles consommer apporte bien plus d’effets négatifs que de plaisir donc pourquoi continuer ?

Moi je pense que les pensées négatives , le manque de confiance en soi, les souffrances etc détériore déjà la machine de notre cerveau et notre esprit donc au lieu d’y ajouter un pansement superficiel je pense qui faudrait déjà recoudre le tout et ensuite consommer dans l’esprit de se dire « je vais bien dans ma vie » donc la vie continuera après la conso et la descente.

Peace et bonne santé !

Hors ligne

 

Remonter
Pour répondre à cette discussion, vous devez vous inscrire

Sujets similaires dans les forums, psychowiki et QuizzZ

Je suis en descente MDMA
[ Dernier message : 02 janvier 2020 à  17:49 par Popsie]

[ Addiction ]
Je suis addict et je m’inquiete
[ Dernier message : 11 avril 2019 à  16:05 par RandallFlag]

[ Addiction ]
Forte dépendance à la mdma
[ Dernier message : 24 mai 2019 à  04:19 par Wonderland]



[ QuizzZ ]
Consommez-vous le MDMA/Ecstasy à moindre risque ?
4628 personnes ont déja passé ce quizzz !

En ce moment sur PsychoACTIF

Appel à témoignages
12
Avez vous des problèmes de médecin pour votre traitement de subst...
Il y a 1j - Faust08
22
Avez vous deja subi une "obligation de soin" pour les drogues ?
Il y a 8j - VickNarobi
Forums
[ Addiction ]
Dépendance au Méthylphénidate & calmants
UP ! Discussion sans réponse depuis 12h
Thérapie: DMT ou 5-MeO-DMT ???
 1, Il y a moins d'1mn - g-rusalem dans [DMT, changa et ayahua...]
[ Drogue info ]
Vérification authenticité oxycodone
[ Dépistage ]
Visite medicale
Il y a 8mn - aldran423536 dans [Cannabis...]
Goût pâteux
Il y a 25mn - Rataille dans [Cocaïne-Crack...]
11
Préparation ayahuasca
 1, Il y a 46mn - SillyCone dans [DMT, changa et ayahua...]
55
[ Overdose ]
Info dose limite
 1, Il y a 1h - martinedu13 dans [Oxycodone (Oxycontin)...]
Qu'en pensez-vous ? 1ère culture avec un gowing kit !
Il y a 1h - Evidanse dans [Enthéogènes...]
[ Bad trip ]
Je ne suis plus moi même j’ai vraiment besoin d‘aide
Blogs
4
Tranche de vie
Est ce que vous recevez ça a la pharmacie ?
Il y a 3h - Commentaire de GordReno.C17 dans le blog de hyrda
126
Photos-Dessins
PhotoACTIF
 9, Il y a 5h - Commentaire de meumeuh dans le blog de meumeuh
Sondage
Le topic épinglé de la semaine
Neurchi 2 Psychoactif
Il y a 5j - bafajo dans Au coin du comptoir....
Les derniers champis
Post quali, merci ! g-rusalem
dans [forum] Préparation ayahuasca, Il y a 26mn
Toutafé
dans [forum] thérapie: DMT ou 5-MeO-DMT ???, Il y a 40mn
Texte mis dans les morceaux choisis de Psychoactif. (pierre)
dans [forum] Avez vous des problèmes de médecin pour votre traitement de substitution ?, Il y a 5h
Texte mis dans les morceaux choisis de Psychoactif. (pierre)
dans [forum] Avez vous des problèmes de médecin pour votre traitement de substitution ?, Il y a 6h
Oui la majorité ont pas de side effects ou difficile d'ID la cause, g-rusalem
dans [forum] Dysfonctionnement sexuel lié aux anti dépresseurs et aux autres molécules , Il y a 6h
Nouveaux membres
OliAzary, Pachtoul nous ont rejoint et se sont présentés les trois derniers jours.

Psychoactif
Psychoactif est une communauté dédiée à l'information, l'entraide, l'échange d'expériences et la construction de savoirs sur les drogues, dans une démarche de réduction des risques.


logo Don Soutenez PsychoACTIF

Droit d'auteur : les textes de Psychoactif de https://www.psychoactif.org sont sous licence CC by NC SA 3.0 sauf mention contraire.


Affichage Bureau - A propos de Psychoactif - Politique de confidentialité - CGU - Contact - Propulsé par FluxBB - Flux RSS