Psychoactif
Avalanche de cannabinoides de synthèse / PsychoACTIF

[ Alerte ]
Avalanche de cannabinoides de synthèse

#1 
Snap2 
Psychopstick Suisse
19 mai 2020 à  16:43
Message que j'ai écrit pour psychonaut.fr mais autant qu'un maximum de monde soit au courant.

Sur les deux dernières semaines en Suisse, nous avons eu une augmentation très importante de demandes d'analyses de cannabis coupé à des cannabinoides de synthèse. Sur les 6 premiers mois de 2020, le nombre d'analyse d'échantillons de cannabis contenant des cannabinoides de synthèse a été multipliée par six par rapport à l'année dernière. Alors qu'ils représentaient 21% des analyses de RCs en 2019, ils sont passé à 52%.
Ces observations ne se limitent probablement pas uniquement à la Suisse mais également aux autres pays de l'Europe de l'Ouest tels que la France et la Belgique.

Ce phénomène s'explique probablement par la baisse de la disponibilité de cannabis en cette période de confinement et la demande qui n'arrête pas d'augmenter. Les cannabinoides de synthèses permettent aux dealers de se faire une bien meilleure marge tout en gardant leurs prix compétitifs et leur clientèle, au détriment des consommateurs.

Le cannabinoide (ou le mélange de cannabinoides) est généralement sprayé sur du cannabis bon marché (soit de l'herbe CBD basique, soit sur du haschich provenant de chanvre agricole). Sa distribution sur le support est rarement égale, ce qui peut provoquer des surdoses à cause des variations de concentration dans un seul lot. Par exemple, un seul et même morceau de haschich peut contenir une dose massive de cannabinoides uniquement sur une petite partie, faisant croire au consommateur qu'il est peu puissant, jusqu'à ce qu'il fume la partie en question et fasse une surdose.

Les cannabinoides de synthèse de nouvelle génération (généralement fluorés) ont entrainé plusieurs centaines de cas d'hospitalisations en Europe, ils sont extrêmement puissants et dangereux. Le risque de black-out associé à leur consommation est également à ne pas négliger.

Essayez d'éviter au maximum d'acheter du cannabis dont vous ne connaissez pas la provenance, et en cas d'effets indésirables ou suspects, faites analyser votre produit et ne continuez pas à le consommer en attendant d'avoir les résultats.

Quelques images et composition de dix herbes différentes contenant des cannabinoides de synthèse, toutes analysés ces deux derniers mois :

https://zupimages.net/up/20/21/e21k.jpg
https://zupimages.net/up/20/21/dvb7.jpg

Faites bien attention à vous!
Snappy, intervenant Nuit-Blanche à Genève, Suisse

Dernière modification par Snap2 (20 mai 2020 à  02:35)

Reputation de ce post
 
Merci Fil
 
Merci No
 
Merci plotch
 
Texte mis dans les morceaux choisis de Psychoactif. (pierre)
 
Bonne initiative d'alerte ! - TheRealSlimShady
 
merci enormement! / haupayy
 
Merci
 
Merci!

Hors ligne

 

Ces observations ne se limitent probablement pas uniquement à la Suisse mais également aux autres pays de l'Europe de l'Ouest tels que la France et la Belgique.

L'OFDT et Sintes vous remercient. fume_une_joint
Le phénomène n'est à mon avis pas nouveau, mais les analyses d'échantillons de cannabis sont trop rares en France.
Dans le lot, ya des weed à qui on donnerait le bon dieu sans confession. demon1


Just say no prohibition !

Hors ligne

 

#3 
Snap2 
Psychopstick Suisse
19 mai 2020 à  20:46
Oui bien sûr le phénomène n'est pas nouveau mais il semble avoir énormément augmenté depuis le confinement, à cause des facteurs que j'ai détaillé ci-dessus. On a bien plus de risques de tomber sur du cannabis aux noids en cette période.
Et oui l'OFDT prend 2 ans avant de sortir ses études et là c'était plutôt urgent ^^

Hors ligne

 

#4 
lesjunkies 
Nouveau membre France
19 mai 2020 à  20:55
Bonsoir,

je voudrai savoir exactement pourquoi cela est-il dangereux? à quoi correspond une surdose ? quelles sont les symptomes qui ont menés à tant d'hospitalisation?

Et c'est quoi exactement c'est du liquide fait en labo pulvérisé sur de l'herbe ou du hash c ça?

Bien à vous

Hors ligne

 

#5 
leodric 
Une ombre dans la nuit ! France
19 mai 2020 à  21:40
bonsoir,
tien sa peu te donnez une idée
https://www.psychoactif.org/blogs/Noid- … html#b3458

cordialement

La vie est un jeux alors jouons !

Hors ligne

 

Bonjour, quelques articles sur la toxicité des cannabinoides de synthèse (malheureusement en anglais)

https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articl … 532254.pdf

Les produits K2 ou Spice sont des drogues émergentes qui contiennent des cannabinoïdes synthétiques (SCB) .Bien que beaucoup d'adolescents et de nouveaux toxicomanes supposent être une alternative «sûre» et «légale» à la marijuana, de nombreux rapports récents indiquent que les SCB présents dans K2 produire une toxicité non associée au principal composant psychoactif de la marijuana, le ?9-tétrahydrocannabinol (?9-THC). Cette mini-revue résumera les preuves récentes que l'utilisation des produits K2 pose de plus grands risques pour la santé par rapport à la marijuana et suggérera que les propriétés pharmacologiques et le métabolisme distincts des SCB par rapport au ?9-THC peuvent contribuer à la toxicité observée. Les études examinées indiqueront que contrairement aux propriétés agonistes partielles du ?9-THC généralement observées in vitro, les SCB dans les produits K2 agissent comme des agonistes des récepteurs cannabinoïdes de type 1 (CB1R) et de type 2 (CB2R) dans les tests cellulaires et les études animales. De plus, contrairement au métabolisme du ?9-THC, plusieurs métabolites de SCB conservent une affinité élevée pour CB1 et CB2R et présentent une gamme d'activités intrinsèques. Enfin, plusieurs rapports indiquent que, bien que les SCB quasi légaux aient initialement échappé à la détection et aux conséquences juridiques, ces présomptions « avantages »ont été limités par la nouvelle législation et le développement de produits et de capacités de test humain. Collectivement, les preuves rapportées dans cette mini-revue suggèrent que les produits K2 ne sont ni des alternatives sûres ni légales à la marijuana. Au lieu de cela, une toxicité accrue des produits K2 par rapport à la marijuana, résultant peut-être des actions combinées d'un mélange complexe de différents SCB présents et de leurs métabolites actifs qui conservent une affinité élevée pour les CB1 et CB2R, met en évidence le danger inhérent qui peut accompagner l'utilisation de ces substances.

https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articl … 550527.pdf

Les drogues «K2» et «Spice» (collectivement ci-après dénommées «Spice») représentent une classe relativement nouvelle de drogues de synthèse qui sont récemment apparues comme des alternatives populaires à la marijuana, autrement caractérisées comme des «hauts légaux». Ces médicaments sont facilement disponibles sur Internet et vendus dans de nombreuses boutiques et dépanneurs sous le déguisement de produits inoffensifs tels que des mélanges à base de plantes, de l'encens ou des assainisseurs d'air. Bien que les étiquettes des emballages indiquent «non destiné à la consommation humaine», le nombre de personnes intoxiquées se présentant aux services d'urgence augmente considérablement. Le manque de procédures de test humain validées et normalisées et un approvisionnement sans fin de médicaments potentiels d'abus sont les principales raisons pour lesquelles les chercheurs ont du mal à caractériser pleinement les conséquences cliniques associées à Spice. Bien que la composition chimique exacte et la toxicologie de Spice restent à déterminer, il existe de plus en plus de preuves identifiant plusieurs cannabinoïdes synthétiques comme agents causaux responsables d'effets psychoactifs et d'effets physiques négatifs. Cette revue fournit des mises à jour du statut juridique des cannabinoïdes synthétiques communs détectés dans Spic et des procédures analytiques utilisées pour tester les produits Spice et les échantillons humains collectés dans diverses circonstances cliniques. Les conséquences pharmacologiques et toxicologiques de l'abus de cannabinoïdes synthétiques sont également examinées pour fournir une perspective future sur les implications potentielles à court et à long terme

https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articl … 791842.pdf

Bien que plusieurs classes chimiques structurales de cannabinoïdes synthétiques (SC) aient récemment été classées comme substances de l'annexe I, les taux d'utilisation et les cas d'effets toxiques graves restent élevés. Alors que les rapports de cas et les médias attirent l'attention sur la toxicité SC sévère, l'utilisation quotidienne de SC entraînant une dépendance et un sevrage est une préoccupation importante qui est souvent négligée lors de la discussion des risques de ces médicaments. Il existe une abondante littérature sur les approches fondées sur des données probantes pour traiter les troubles liés à la consommation de substances associées à la plupart des drogues consommées, mais peu de données ont été publiées sur la meilleure façon de traiter les symptômes liés à la dépendance aux SC, étant donné sa récence en tant que nouveau problème cliniquement significatif. Cette revue fournit un historique de la pharmacologie des CS, des découvertes récentes d'effets indésirables associés à la fois à l'intoxication aiguë et au sevrage en conséquence de l'utilisation quotidienne, et aux approches de traitement qui ont été mises en œuvre pour résoudre ces problèmes, en mettant l'accent sur les pharmacothérapies pour gérer la détoxication. . Afin de déterminer la prévalence de l'usage chez les fumeurs de cannabis, une population à haut risque d'utilisation de SC, nous avons obtenu des données sur la démographie des utilisateurs de SC, la fréquence d'utilisation et les effets indésirables sur une période de 3,5 ans (2012-2015) dans le Nouveau Région métropolitaine de York, une région avec une histoire récente d'utilisation élevée de SC. Bien que des études contrôlées sur les effets physiologiques et comportementaux des CS fassent défaut, il est clair que les risques associés à l'utilisation de ces médicaments concernent non seulement la nature imprévisible et sévère de l'intoxication aiguë, mais également les effets d'une utilisation chronique à long terme. Des rapports récents dans la littérature mettent en parallèle les résultats de notre enquête, indiquant qu'il existe un sous-ensemble de personnes qui utilisent des SC quotidiennement. Bien que le sevrage n'ait pas été systématiquement caractérisé et que les traitements efficaces restent à élucider, un certain soulagement des symptômes a été signalé avec les benzodiazépines et l'antipsychotique atypique, la quétiapine. Compte tenu de l'utilisation et de l'abus continus des SC, des études empiriques caractérisant (1) les effets aigus des SC, (2) le retrait à la cessation de l'utilisation et (3) des stratégies de traitement efficaces pour les troubles liés à l'utilisation des SC sont nécessaires de toute urgence.


https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articl … -2-177.pdf

https://psychonautwiki.org/wiki//Synthetic_cannabinoid

https://ndews.umd.edu/resources/drug-ea … ital-study

https://www.cdc.gov/mmwr/volumes/67/wr/mm6720a5.htm


Amicalement

Dernière modification par prescripteur (20 mai 2020 à  19:03)


S'il n'y a pas de solution, il n'y a pas de problème. Devise Shadok (et stoicienne)

Hors ligne

 

#7 
guygeorges 
Psycho sénior
20 mai 2020 à  13:20

lesjunkies a écrit

Bonsoir,

je voudrai savoir exactement pourquoi cela est-il dangereux? à quoi correspond une surdose ? quelles sont les symptomes qui ont menés à tant d'hospitalisation?

Et c'est quoi exactement c'est du liquide fait en labo pulvérisé sur de l'herbe ou du hash c ça?

Bien à vous

C'est des produits de recherche. En recherche, pour comprendre comment fonctionne les mécanismes du cerveau, et aussi faire des médicaments les plus sélectifs possibles, les chercheurs travaillent à faire des composés a très forte affinité pour un sous type de récepteur précis.
Ducoup, il y a eu un développement de pleins d'analogues des cannabinoïdes présents dans la plante. Mais ducoup ça donne des trucs totalement différents du profil très safe du THC/CBD et consort. Y'a des molécules qui sont hépatotoxiques, certaines ont une affinité tellement forte pour le récepteur sur lequel tape le THC que les effets secondaires possibles sont d'un autre ordre de grandeur. Tu peux taper convulsions, crise de manque physique, la dépendance est bien plus forte. Tout simplement parce que ça active le récepteur au max et ducoup ça déraigle le système cannabinoïde a fond. T'as même des molécules qui ont un effet dissociatif par dessus. Franchement ces composés j'en ai testé un ou 2, une ou 2 fois, et moi qui suis très anxieux sous THC, ça a été presque l'attaque de panique a chaque coup. Ils m'horrifient. Après c'est comme tout, certains aime je leur crache pas dessus, mais faut bien se rendre compte que c'est plus le profil de dangerosité du cannabis dutout !

Et foutre ça sur de la weed ou l'utilisateur s'attend a une plante qui a démontré sa sureté depuis des siècles... Encore plus en le faisant n'importe comment avec des hotspots, putain, je sais pas, c'est criminel.

Dernière modification par guygeorges (20 mai 2020 à  13:47)

Hors ligne

 

#8 
lesjunkies 
Nouveau membre France
20 mai 2020 à  19:44
Ok je vois mieux à quoi ça peut ressembler, en effet ça ressemble à tout sauf à du thc je vous avoue que ça me donne pas envie d'essayer surtout que ça m'est déjà arriver de pas être bien à cause du joint là ça l'air vraiment nrv le truc..
Merci en tout cas de m'avoir éclairé !! big_smile

Hors ligne

 

Bonjour, au sujet des references que je donne je veux remercier les auteurs et editeurs qui mettent l'information scientifique à disposition du public, de façon ouverte et gratuite. C'est un enjeu important, surtout pour les forums comme PA qui n'ont pas les moyens des institutions scientifiques.
Il faut donc saluer les initiatives, comme décrit par exemple ici

https://www.ouvrirlascience.fr/category … e_ouverte/

Et ne pas oublier de les remercier. Dont acte.
Amicalement

S'il n'y a pas de solution, il n'y a pas de problème. Devise Shadok (et stoicienne)

Hors ligne

 

#10 
guygeorges 
Psycho sénior
21 mai 2020 à  08:57

prescripteur a écrit

Bonjour, au sujet des references que je donne je veux remercier les auteurs et editeurs qui mettent l'information scientifique à disposition du public, de façon ouverte et gratuite. C'est un enjeu important, surtout pour les forums comme PA qui n'ont pas les moyens des institutions scientifiques.
Il faut donc saluer les initiatives, comme décrit par exemple ici

https://www.ouvrirlascience.fr/category … e_ouverte/

Et ne pas oublier de les remercier. Dont acte.
Amicalement

C'est super qu'ils s'en rende compte (un peu tard). Beaucoup utilisent déjà quotidiennement des sites comme si-hub pour lutter contre le pouvoir des maisons d'éditions qui font payer les chercheurs pour faire publier leur résultats même lorsqu'ils travaillent en académique. L'accès à la recherche pour tous devrai être établie.

Hors ligne

 

#11 
Auzyris 
Nouveau Psycho
21 mai 2020 à  11:05
Super intéressant, je me suis pris une mega claque après avoir consommé il y a quelques semaines. C’était la claque de ma vie, j’en ai fait un Topic.

J’avais moi même supposé à cannabis de synthèse sans en parler dans mon poste.

Hors ligne

 

#12 
Bobouze 
Nouveau membre France
22 mai 2020 à  18:50
Merci pour ces infos, je ne connaissais pas du tout ce phénomène.
J'avoue que je vais peut être plus prudent maintenant thinking

Hors ligne

 

Bonjour, je rajoute l'article suivant

nihms847537.pdf

Ainsi qu'une liste très complète de reddit

https://www.reddit.com/r/Drugs/wiki/cannabinoids

Amicalement

Dernière modification par prescripteur (24 mai 2020 à  07:54)


S'il n'y a pas de solution, il n'y a pas de problème. Devise Shadok (et stoicienne)

Hors ligne

 

#14 
Mister No 
Pussy time
24 mai 2020 à  16:48
Finalement la prohibition a réussi à rendre la consommation d'un simple joint potentiellement mortelle par OD d'un produit caché.
Chapeau la loi de 70 ou autres pour les potos francophones. demon1

C'est vraiment la merde, c'est imparable sans analyse ou risquer de découvrir des effets inhabituels.
A mon avis, la weed des old timers est plus propice à générer des symptome de surdose pouvant ressembler à la conso ou la surdose d'un noid de synthèse.

Merci du partage Prescripteur, surtout que la documentation est rare.
Je veux juste attirer l'attention sur ce titre, qui en filigrane contient un non sens édicté par une image biaisées du cannabis.
Sur la doc nihms.

Ce titre-ci me convient :

Synthetic cannabinoids (SCBs): Not simply fake marijuana

En revanche, celui-ci me perturbe :

Synthetic Pot: Not Your Grandfather’s Marijuana

Ce titre suggère que les noids de synthèse ne sont pas comme l'herbe... juste celle des grands parents, le foin.^^

Pour les hybrides riches en THC, il en est de même à mon avis, il est plus question d'image du cannabis que d'un titre à la vertue scientifique.


L'herbe ou des extraits peuvent donner des signes d'intoxication particulièrement intenses, sans avoir été saupoudrés de noids.

D'autant plus que la récente découverte d'alcaloïdes à chaine butyl synthétisé par le cannabis, 33 fois plus puissant que le THC avec les même propriétés pharmacodyniques que les synthétiques permet aussi d'envisager des surdosages particuliers.
Ce cannabinoide, le THCP, identifié sur un ou des cultivars précis devait à mon avis être présent plus souvent dans les souches que fumaient les parents et grands parents, cultivées en extérieur. (à mon avis en réponse au stress abiotique, une stratégie de survie pour pas se faire boulotter en fleur par un ruminant de nos cousins mammifères ou herbivores, l'herbe n'étant pas ou très peu cultivée sous lampes dans les années 70/80)

Il permet de comprendre comment une plante a des effets plus puissants qu'une autre qui contient pourtant davantage de THC.
Cela permet d'entretenir le mythe d'une herbe de plus en plus dangereuse car de plus en plus puissante.
C'est très probablement une assertion à mener avec prudence, y compris pour l'évolution du ratio de THC dans le temps à manier avec prudence, et suggéré fortement par le titre. ( si tu cuts ou pas les feuilles de manuc, tu augmentes le pourcentage de cannabinoïdes de l’échantillon prélevé, le taux d'humidité etc ne permettent pas forcément de comparer raisonnablement les échantillons dans le temps ni même à un instant T, il faudrait un protocole particulier pour le cannabis, même de nos jours, il est possible de noter des disparités dans les résultats exprimés par des labos différents.)
Les ieuves fumaient pas du foin, ou pas que du foin, peut-être parfois.
Dans les années 80, j'ai pris des claques cannabiques que je peine à retrouver, mais que je retrouve encore parfois, me prouvant que ce n'est pas une distorsion de mon ressenti dans le temps. Le cerveau est un bon labo, cela fait des années que je dis que le cannabis peut intoxiquer comme un alcaloïde synthétique, l'alcaloide vient juste d'être découvert.
Bref, l'idée d'un cannabis de plus en plus fort et donc de plus en plus dangereux en filigrane, ça me hérisse le poil, ce n'est pas si évident.

Ce cannabinoide est à mon avis devenu rare pour plusieurs raisons.

La première, c'est pas vendeur de fumer un truc puissant qui vous rend mal, le THCP peut provoquer la cataplexie ou des symptomes impressionnants allant de trouble du langage à une coordination des membres vous laissant littéralement handicapé le temps des effets.
Nausées, sensation de mort imminente, je me souviens m'être accroché car je savais que ces effets disparaitraient avec ceux du joint, mais cela peut être très déstabilisant pour quelqu'un qui ne sait pas comment rider jusqu'à sa mort en courbant l'échine pasque ça va passer.
Dur à vivre même quand on en rigole 4 ou 6 heures après, le temps que les effets deviennent vivables.

J'ai très certainement en 40 presque ans de conso donné dans la surdose de ce cannabinoide, un nombre limité de fois ces dernières décennies, mais c'était plus courant dans les années 80.
La ganja des old timers moins forte, c'est vraiment à relativiser avec mon vécu. Avec les graines que l'on trouvait, on ne pouvait sortir que des hybrides sativa de type haze sans même le savoir.
Dans quels conditions étaient réalisés les tests dans les années 70 ou 80. Avec ou sans manuc, avec branche ou sans branche ?
Je ne dis pas que le THC n'a pas augmenté, nous en sommes au max de ce que peut produire une plante non OGM. Les derniers records battus pour le THC sont le fait de clones anciens cultivés avec un spectre lumineux plus performant avec la technologie LED. Il n'y aura plus d'augmentation pour la plante ou peu.
La présence de ce cannabinoide, le THCP, dans votre herbe, peut engendrer une expérience très proche d'une surdose de noids.
Je n'ai jamais pratiqué des analyses pour vérifier ma paranoia au moment où je croule sous des effets trop massifs et désagréables, mais j'ai eu la "chance" d'être certain qu'aucune coupe, car du home grown exté chez des frérots. Et pis à une époque, les noids de synthèse n'étaient pas connus ou ne sortaient pas des labos, la question ne se posait même pas.

Pour en revenir aux noids de synthèse sur des fleurs ou de la résine de cannabis, la seule parade pour limiter la circulation de ces produits potentiellement mortels, c'est de permettre l'autoprode et la production/distribution encadrée de cannabis.
En attendant, d'un point de vue pratique, quand j'ai un échantillon d'herbe ou de hasch d'origine inconnue ou même connue, j'ai toujours une séance loupe ou microscope après l'examen olfactif.
Cela permet de constater des anomalies éventuelles, de la moins grave, tritris otés, à la plus grave, pulvérisation d'une substance inconnue ou connue.
C'est rare, mais cela arrive. J'ai même eu des billes de verre à une époque.
Le test visuel ne fait pas tout, loin de là, mais peut aider, avec une loupe, un microscope ou le zoom numérique sur un écran avec une photo "HD".
Mais là, cela devient risqué sans analyse.
On parle ici des noids en tant que produit de coupe actif du cannabis, mais paradoxalement, c'est pour le produit le plus consommé que nous en savons le moins. (pesticides, hormones, fongicides, métaux lourds, bactéries, champignons etc...)

Oui bien sûr le phénomène n'est pas nouveau mais il semble avoir énormément augmenté depuis le confinement

Je suis tout taffer d'accord, mais pour moi, la "crise du cannabis" a débuté l'année dernière en septembre... Bien avant le confinement.
La situation s'est corsée pendant le confinement, bien entendu, mais le monde avait déjà changé avant, du moins, les cours du cannabis depuis la précédente récolte.
L'offre a considérablement chuté, des produits crades ont tourné depuis cette baisse, mais les prix avaient augmenté avant.
Il y a moins de deux ans, je pouvais acheter un lot de 1 kg aussi facilement qu'une baguette.
Les même personnes refourguent ou ont refourgué du popope de 7 à 15 balles et que du détail pour que tout le monde ait quelque chose.
Cette augmentation des cours entraine une augmentation du risque de noids cachés avec une avalanche au plus fort de la crise.
Tant que le cannabis restera cher, ce type d'arnaque sera tentant...

Dernière modification par Mister No (25 mai 2020 à  09:52)


Just say no prohibition !

Hors ligne

 

#15 
speedy76 
Nouveau membre France
26 mai 2020 à  10:48
Bonjour,
Est-ce que vous avez des éléments un peu plus précis sur la provenance de ces beuh : majoritairement achetées en ligne, ou est-ce qu'elles proviennent de voies plus "classiques"?

En tous cas merci beaucoup pour le partage d'info

Hors ligne

 

Bonjour, voici une autre "salve" d'articles sur les dangers des CS.

https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articl … 913416.pdf

https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articl … 11-202.pdf

https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articl … -00162.pdf

https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articl … 9-2-93.pdf

D'accord avec Mr No sur la non pertinence de certains titres mais on ne peut pas les changer.
Ce qui me gêne le plus est qu'il n'y a aucune "personnalisation" des effets secondaires des CS. On les traite comme un tout alors qu'il en existe près de 200 et qu'ils sont très différents.
Toutefois il faut reconnaitre que l'usager ne sait pas toujours à quel produit il a affaire et qu'il y a des mélanges. Donc dans l'absolu il serait bon de pouvoir détailler les effets secondaires produit par produit mais en pratique ça semble difficile.

Argument de plus pour encourager comme le dit Mr No l'usage du "bon vieux" cannabis, du moins les variétés connues et éprouvées.
Toutefois il n'est pas exclu que certains CS se révèlent plus puissants que le cannabis sur certaines pathologies (cancer, etc..). D'ailleurs beaucoup de CS ont été synthétisés par des chercheurs en pharmacie. Donc la recherche sur ces plans doit probablement etre poursuivie.
Amicalement

nb = J'ai ajouté les refs ci dessus au psychowiki.

Dernière modification par prescripteur (26 mai 2020 à  11:14)


S'il n'y a pas de solution, il n'y a pas de problème. Devise Shadok (et stoicienne)

Hors ligne

 

#17 
Mister No 
Pussy time
26 mai 2020 à  15:04
Merci prescripteur encore pour cette doc et effectivement, les effets et la toxicité varient certainement énormément dans l'éventail de molécules.
Le problème, c'est aussi que quand on commence à avoir un peu de recul sur un produit ou une classe de produits, il peut être amené à être trop vite remplacé et les usagers se retrouvent avec un nouvelle molécule de plus et tout un apprentissage à réaliser, avec forcément plus de risques que pour une molécule connue, ne serait-ce qu'en terme de dosage.

Toutefois il n'est pas exclu que certains CS se révèlent plus puissants que le cannabis sur certaines pathologies (cancer, etc..). D'ailleurs beaucoup de CS ont été synthétisés par des chercheurs en pharmacie. Donc la recherche sur ces plans doit probablement etre poursuivie.

Effectivement, mais cela fait de nombreuses années que la recherche sur le cancer ou autre développe des molécules qui sollicitent également les récepteurs cannabinoides.
Maintenant la toxicité aiguë de certains cannabinoides synthétiques risque souvent de faire pencher défavorablement la balance bénéfice risque au point de n'obtenir des traitements pour des pathologies très lourdes où rien n'a fait se preuves.
C'est bien le problème des noids de synthèse, il ne sollicitent pas les même récepteurs que ne le fait marie jeanne, plus exactement, ils ne sollicitent pas la même surface de récepteur, c'est en partie ce qui permet de les rendre si potents, mais aussi mortels en surdosage.
Mis à part le THCP et les derniers découverts, les molécules actives du cannabis ne possèdent pas d'élément N, il n'ont pas les clés pour des modifications biochimiques touchant aux fonctions vitales.
Donc, sur le papier, les synthétiques ont certainement un avenir pour certaines maladies, mais la toxicité est souvent un frein? CF ribomanant, ou autres essais mortels et suspendus en Bretagne il y a quelques mois.

https://fr.wikipedia.org/wiki/Rimonabant

Que les synthétiques aient un potentiel, je n'en doute pas, mais il est bon aussi d'étudier plus en avant les possibilités thérapeutiques des cannabinoides de la plante.
Malheureusement, les labos qui financent la recherche ne peuvent s'accaparer que l'exclusivité des synthétiques, les cannabinoides naturels sont un écueil pour leur business à différents degrés.
Sorry pour le flood et les pavasses...

Bonne journée à tous !

Dernière modification par Mister No (26 mai 2020 à  15:13)


Just say no prohibition !

Hors ligne

 

Remonter
Pour répondre à cette discussion, vous devez vous inscrire

En ce moment sur PsychoACTIF

Appel à témoignages
Pendant le confinement avez vous essayé d'arréter ou de baisser v...
Il y a 2j - ziggy
38
Enquete sur les pratiques d'injection de la morphine
Il y a 4j - pierre
438
Arrivez vous toujours à trouver vos prods à l'heure du (post)conf...
Il y a 3j - Vapoteuse87
Forums
[ Première fois ]
Premier trip de LSD
Il y a moins d'1mn - Raoul Duke91 dans [LSD 25...]
[ Effets secondaires ]
Mes genoux chaque fois je fume tres mauve photo
Il y a 9mn - Ocram dans [Cocaïne-Crack...]
24
Feedbacks - RC shops
Il y a 15mn - w99d dans [Research Chemicals (R...]
[ LSD vs autre hallucinogène ]
Première fois LSD
Il y a 16mn - LETROISLEDEUXEON dans [LSD 25...]
29
Tor dangereux pour Windows
 4, Il y a 41mn - regiok dans [Anonymat et sécurité...]
God said
Il y a 47mn - Skull_Head dans [Culture drogues...]
[ Drogue info ]
Meilleurs façon de consommer
[ Culture ]
Kurt Cobain et la drogue
Blogs
3
Carnet de bord
Pas evident dans le flou total
Il y a 2h - Commentaire de madelina77 dans le blog de madelina77
6
Expérimental
Cactus mescaline bouture
 1, Il y a 12h - Commentaire de Mister No dans le blog de $lick $loth
5
Expérimental
Recette chimique contre l’insomnie: dont do it at Home
 1, Il y a 13h - Commentaire de Mister No dans le blog de Zazou2A
Sondage
Le topic épinglé de la semaine
Neurchi de Psychoactif
Il y a 1j - AmericanDad dans Au coin du comptoir....
Les derniers champis
Réponse pratique Mr No
dans [forum] De L'HERO qui DETRUIT LE NEZ(?)!! AIDER MOI à  COMPRENDRE!!, Il y a 13h
Juste bravo et merci pour ce que tu fais ! Despe.
dans [forum] OnionStrooper - Wiki et conseils, Il y a 14h
Testé et approuvé
dans [forum] Conseil/ témoignage pour water lining ou spray nasal à la Coke, Il y a 17h
J'approuve
dans [commentaire de blog] Cactus mescaline bouture, Il y a 18h
Nouveaux membres
Deujn, Bigben, Napoléon1769 nous ont rejoint et se sont présentés les trois derniers jours.

Psychoactif
Psychoactif est une communauté dédiée à l'information, l'entraide, l'échange d'expériences et la construction de savoirs sur les drogues, dans une démarche de réduction des risques.


logo Don Soutenez PsychoACTIF

Droit d'auteur : les textes de Psychoactif de https://www.psychoactif.org sont sous licence CC by NC SA 3.0 sauf mention contraire.


Affichage Bureau - A propos de Psychoactif - Politique de confidentialité - CGU - Contact - Propulsé par FluxBB - Flux RSS