TR champignons 2.8g + lemon tek : quand le temps n'a plus de sens / PsychoACTIF

TR champignons 2.8g + lemon tek : quand le temps n'a plus de sens

Publié par ,
278 vues, 0 réponses
icofo 
Nouveau membre
France
000
Inscrit le 03 Oct 2019
3 messages
C’est mon 4e trip aux champignons à psilocybine. Les dosages de mes premiers trips étaient : 1.6g, 2.2g et 1g. Cette fois j’ai voulu plus loin dans l’expérience, j’ai donc pesé 2.85g et j’ai utilisé la lemon tek, c’est-à-dire que j’ai laissé les champignons coupés en petits morceaux dans du jus de citron pendant 20mn, ce qui raccourcit le trip (environ 4h au lien de 6h) mais qui le rend plus intense.

Caractéristiques physiques : homme d’environ 75kg, 18 ans.
Set : je me sens bien dans ma tête en ce moment, pas de problème particulier.
Setting : seul, dans mon appartement. J’ai un trip killer sous la main (etizolam) en cas de bad trip.

Après avoir laissé mes champignons tremper dans le jus de citron pendant 20mn, je les avale puis je bois un thé au gingembre que j’avais préparé pour éviter les désagréments à l’estomac. Il est 14h50 au moment de l’ingestion.

Je finis de ranger mon appartement, cela me prend environ 10mn. Quand j’ai fini, je regarde un peu mon environnement pour voir si je commence à ressentir des effets, et je remarque que les traits sur mes volets commencent déjà à légèrement onduler et respirer. Je souris en me disant que le trip risque d’être un sacré voyage pour que ça commence à faire effet aussi vite.

Je me mets sur mon lit afin de méditer pendant la montée, sauf que je n’arrive pas à méditer : à chaque fois que je ferme les yeux, je ressens un genre de force qui me les ouvre. J’avais déjà ressenti ça pendant mon trip à 2.2g. Je décide donc de m’allonger sur mon lit et de regarder le plafond pendant la montée.
En regardant ma tapisserie accrochée à mon mur, je remarque qu’elle aussi commence à onduler. On dirait qu’il y a un léger vent qui vient la soulever doucement.

Je reste allongé, et je sens l’air qui entre dans mon corps, mes poumons et mon ventre qui se gonflent, l’air qui passe à travers ma bouche quand je respire. La sensation est géniale, je me sens incroyablement vivant, je me sens béni de vivre, l’expérience de la vie humaine est un cadeau qui m’a été accordé et j’en profite pleinement.

1h après le début du trip, toujours allongé, je ressens toutes les sensations de mon corps : mon cœur qui bat, le sang propulsé dans mes veines, le contact du matelas… Je sens que tout ce que mes sens captent habituellement mais que j’ignore habituellement, je prends enfin le temps de les ressentir. Je me dis que cet après-midi est un moment de pause que je m’accorde, pour m’arrêter de bosser et de penser au train-train quotidien pendant quelques heures.

J’allume mon téléphone pour jouer à un jeu sur téléphone (Starlight Runner), dans lequel on incarne un vaisseau sur une piste infinie qui doit éviter des ennemis. Chaque ennemi a son comportement propre et cela me fascine de comprendre comment ils marchent, de comprendre les mécaniques derrière leur comportement. Je ne vois pas les ennemis comme mauvais, juste comme des êtres avec leur vie propre. Je me dis que si je comprends comment ils fonctionnent je pourrais les éviter, puis je me dis que c’est pareil avec les humains : si on comprend comment chacun fonctionne, on peut mieux interagir et ainsi rendre tout le monde plus heureux.
Il y a dans ce jeu des décors futuristes qui ressemblent un peu à des lasers, et je voyais les lasers en dehors de l’écran, sous l’écran, comme s’il y avait un petit miroir juste en dessous du téléphone mais qui ne reflétait que les lasers.
/forum/uploads/images/1593/starlight.jpg


Lorsque j’étais sur mon téléphone, je pensais en même temps, à une vitesse très rapide : une réflexion qui m’aurait pris par exemple 30mn en temps normal, se passait en 2mn. Ce qui faisait que à ce moment-là du trip, le temps me semblait passer très lentement : une fois que j’avais fini de réfléchir à un sujet, je regardais l’heure, en pensant qu’un bon bout de temps avait passé, alors que cela ne faisait que quelques minutes. De plus, je pouvais visualiser ma pensée en arborescence, le chemin que mes pensées empruntaient à l’intérieur de ma tête : cela ressemblait un peu à une vue d’artiste des neurones en 3 dimensions, et je suivais la pensée qui se déplaçait à travers la structure.
Je me suis rendu compte que mes mains et mon téléphone étaient toutes mouillées, et qu’en fait je suais sans m’en rendre compte.

Quand je fermais les yeux, j’avais de légers visuels, peu lumineux, mais pas plats comme ceux que j’avais eu lors de mes précédents trips : on dirait des serpents en 3 dimensions qui s’enroulaient les uns autour des autres de manière coordonnée, comme une danse mystique. Cela m’a beaucoup rappelé la vidéo de YourMateTom, la simulation d’un trip à l’ayahuasca. Les visuels ressemblaient beaucoup à ce qu’on voit sur les côtés, ci-dessous :
/forum/uploads/images/1593/ymt-ayahusca.png


J’ai aussi eu l’impression de pouvoir voir la nature profonde des gens : je m’imaginais une scène, par exemple une personne qui allait acheter quelque chose, qui parlait avec le caissier ou la caissière. Je pouvais alors traverser toutes les couches de comportement, tous les dogmes et conventions sociales qu’adoptait la personne pour communiquer avec les autres. Je pouvais voir ce qu’elle ressentait, ce qu’elle était vraiment. Cela ressemblait un peu à ça :
/forum/uploads/images/1593/couches.jpg


Mon âme pouvait passer au travers de toutes ces couches.
Je me suis également rendu compte que de par mon éducation et mes fréquentations, « je me suis construit tout un système de croyances, d’analyse du monde qui est très efficace, grâce à mon père et à ma mère » (citation de ce que j’ai écrit pendant le trip).

Je suis allé aux toilettes, et j’ai observé un peu mon carrelage à fleurs. Au début j’étais un peu frustré du peu de visuels, car les fleurs se déformaient peu par rapport à mon trip à 2.2g. Puis, en regardant bien, j’ai remarqué que cette fois ce n’étaient pas les fleurs qui bougeaient et se déformaient, mais les carreaux qui les entouraient, qui entamaient une danse psychédélique envoûtante. De même, mon sol, composé d’hexagones, était parcouru de lignes qui se croisaient, avançaient, vivaient. On aurait dit des serpents, c’étaient absolument magnifique de voir ces surfaces normalement inanimées prendre vie devant mes yeux, à un rythme calme, relaxant.
Car toutes les hallucinations me donnaient une sensation de profonde paix intérieur, tout ce qui bougeait semblait très calme, très posé. Ça donnait envie d’adopter le même rythme, et c’est une des raisons qui font que mon trip a été si positif et si agréable, que j’ai pu me laisser aller : les visuels m’emportaient dans leur danse, et changeaient mon état intérieur de façon à ce que je sois totalement en paix avec moi-même, que je ralentisse ma respiration.

Je pensais un peu à la notion du temps, essayais de trouver mes repères temporels dont j’avais l’habitude : l’heure, les jours de repos, les week-ends, les jours de la semaine, les mois… J’ai retourné le problème dans ma tête de différentes façons pour essayer de comprendre comment j’arrivais à m’y repérer sobre, mais tout ça n’avait plus aucun sens, la façon que nous avons de percevoir le temps qui passe et de se repérer habituellement n’existait tout simplement plus. Ce concept était tellement lointain, futile. Je me suis rendu compte que tous les concepts et comportements sociétaux et auxquels nous sommes habitués (la politesse, la pression sociale, le mal, et tout plein d’autres concepts établis au fil de l’évolution de l’humanité) n’avaient plus de raison d’être. Les seules notions qui me restaient étaient la beauté (quand je regardais les visuels) et l’amour. J’ai vu ma mère, dans la cuisine, qui nous donnaient à moi et à mes frères et sœurs, de l’amour constamment, et je me suis senti béni, j’ai ressenti beaucoup de gratitude envers elle. C’était extrêmement puissant. Je me suis rendu compte que j’avais reçu beaucoup d’amour de sa part, mais que j’en avais peu redistribué autour de moi, notamment à mes frères et sœurs, en restant bien souvent dans mon coin et en communiquant peu. J’ai vu l’impact que cela avait sur leur évolution, et je me suis aussi rendu compte de tout l’impact positif que je pouvais avoir juste en passant plus de temps avec eux, en prenant le temps de les écouter.

J’ai aussi vu comment je m’éloignais de mon meilleur pote, comment j’ai mis de la distance involontairement, et je comprenais totalement comment on pouvait moins se parler, moins se voir si je continuais à avancer seul dans mon coin, sans le prendre en compte dans l’équation de ma vie. J’ai ressenti beaucoup d’amour pour lui, et j’ai eu terriblement envie de lui parler, de lui dire combien je tenais à lui, et de recommencer à le voir régulièrement. Malgré ces pensées que l’on pourrait s’imaginer négatives, je me sentais toujours absolument calme et en paix. Je constatais juste à partir d’un nouveau point de vue une relation très importante de ma vie.

Au bout d’un moment je suis sorti des toilettes, et j’ai regardé une vidéo de Nathaniel Drew, un youtubeur qui parle de développement personnel. La vidéo s’appelait « You’re the narrator of your own movie », où il racontait un son parcours sur YouTube, et sa réflexion sur son parcours, car il venait d’atteindre un million d’abonnés. Je sentais énormément de bienveillance en cet homme, et même si je ne parvenais pas à tout comprendre à cause de mon état de conscience modifié, j’avais l’impression de comprendre le sens général de sa vidéo, son message. Il y avait un passage où il appelait sa mère, où elle racontait comment elle avait toujours été fière de lui, et qu’elle était très fière qu’il ait réussi mais qu’elle lui disait peu, parce qu’elle ne voulait pas qu’il ressente qu’il avait besoin d’accomplir des choses extraordinaires pour qu’elle soit fière de lui. Je ressentais beaucoup d’amour entre eux, c’était un sentiment formidable et fort.

J’ai remarqué pendant le trip que parfois je pensais en anglais, que certains concepts étaient plus faciles à exprimer en anglais qu’en français, et que ça m’arrivait souvent de penser en anglais afin d’exprimer à moi-même mes idées plus précisément et plus efficacement.

Je suis retourné sous ma couette pour rejouer à Starlight Runner, mais je sentais que je commençais à redescendre, au bout de 3h-3h30 de trip. J’ai su que les effets s’estompaient très brutalement car à un moment, je suis en quelques minutes passé de l’état « le temps est un concept que je ne comprends pas » à presque la façon de penser le temps quand on est sobre, avec des repères etc.

J’avais mis de la musique pendant une partie du trip, d’abord des musiques qui bougent et donnent de l’énergie, puis des musiques plus psychédéliques et calmes, de type Entheogenic. J’ai remarqué que j’avais besoin de mettre la musique très peu fort (j’étais souvent au niveau de son minimum) pour me sentir emporté et transformé par la musique. Elle m’enveloppait comme un cocon, emmenait mes pensées là où elle le voulait. J’étais dans un état de laisser-aller presque total. Cela renforce mon idée que le niveau de sérénité que j’atteins en prenant des champignons est le niveau de sérénité ultime que l’on peut avoir en méditant.

Une fois quasi redescendu, j’ai regardé une vidéo de PsychedSubstance pendant 15mn (« The trip that `killed` me | Acid+DMT »), je me suis rhabillé (j’ai passé la totalité du trip en caleçon ou nu) et je suis allé me promener dans un parc autour d’un lac, en réfléchissant à l’expérience que je venais de vivre. J’ai appelé un pote pour essayer de lui expliquer ce que j’avais vécu, j’ai fait de mon mieux mais ce que je disais était décousu et peu clair. Il y a tellement d’aspects de l’expérience que je ne peux pas expliquer, qu’il me semble impossible de retranscrire avec des mots. S’il y a deux leçons que je peux retirer de ce trip (avec un jour de recul, j’écris ceci un jour après le trip, mon point de vue sur le trip changera sûrement au cours du temps), c’est que : 1) les mots sont un moyen de communication extrêmement puissant mais très limités 2) l’amour est omniprésent et tout-puissant, c’est ce qui guide les humains les uns vers les autres de la plus pure et la plus puissante des manières.

Ce trip a clairement été l’expérience la plus folle, la plus profonde et la plus incroyable de tout ce que j’ai vécu jusqu’à maintenant. Je voulais passer un moment hors du commun, j’ai été servi. J’ai eu à un moment dans le trip envie de pousser encore plus loin la découverte de ce monde étrange et fascinant qu’est celui des champignons hallucinogènes. On est le lendemain du trip et je sens que je ne suis pas totalement de retour, j’ai besoin de repenser à tout ce qui s’est passé et de prendre du recul. J’ai mal à la tête depuis la fin de mon trip même si ça s’est bien calmé aujourd’hui, je pense que c’est parce que les yeux ne font pas bien le focus pendant le trip à cause des hallucinations, et que du coup ça fait un peu comme si j’avais louché pendant 4 heures. A mon avis, le fait d’être seul m’a aussi aidé à ne pas bader, car je n’avais pas à m’inquiéter de ce que je pouvais refléter, de quoi j’avais l’air, si j’avais l’air de bader ou pas, et je n’avais pas à essayer de m’exprimer, ce dont j’aurais été incapable.

Je pense que tout être humain devrait avoir le droit de voir tous les concepts qu’il connaît se renverser et se dissoudre pour voir ce qui est vraiment essentiel dans la vie, éliminer pendant un cours instant la superficialité de notre société. Je ne la critique pas, et je ne dis pas qu’elle est inutile, bien au contraire. Mais personnellement, je sens parfois le besoin de m’en éloigner, et les champignons me semblent un bon moyen pour ça.

Hors ligne

 


Répondre Remonter


Pour répondre à cette discussion, vous devez vous inscrire




    Psychoactif en Images
    Plus d'images psychoactives
    En ce moment sur PsychoACTIF  
     Appel à témoignage 
    Pendant le confinement avez vous essayé d'arréter ou de baisser v...
    24 juin 2020Commentaire de Weedoo62 (29 réponses)
     Appel à témoignage 
    Enquete sur les pratiques d'injection de la morphine
    09 juin 2020Commentaire de newbop (40 réponses)
     Appel à témoignage 
    Arrivez vous toujours à trouver vos prods à l'heure du (post)conf...
    Il y a 13hCommentaire de Karbs (468 réponses)
     Forum UP ! 
    Expériences - Comparaison 2fdck/Kétamine + THC
    Il y a 23hDiscussion sans réponse depuis 12h
     Forum 
    Fabrication heroine
    Il y a moins d'1mn
    5
    Commentaire de Mister No dans [Heroïne...]
    (66 réponses)
     Forum 
    J'ai acheté un spray nasal avec 2g de mix ke/coke
    Il y a 7mnCommentaire de JellyFish's Dream dans [Kétamine et PCP...]
    (1 réponse)
     Forum 
    Comment commencer/se déroule un sevrage de benzodiazépines
    Il y a 21mnCommentaire de geosadak dans [Utilisation du site P...]
    (1 réponse)
     Forum 
    Market - 1ère commande DW
    Il y a 1h
    -1
    Commentaire de Sumens dans [Anonymat et sécurité...]
    (16 réponses)
     Forum 
    Effets - Viol mental sous LSD
    Il y a 1h
    7
    Commentaire de Chest_Shire dans [LSD 25...]
    (24 réponses)
     Forum 
    Valium et Alcool
    Il y a 2hCommentaire de Mauddamier dans [Benzodiazépines...]
    (1 réponse)
     Forum 
    Addiction - Dépendant au GBL
    Il y a 3hNouvelle discussion de TaZ_69 dans [GBL, GHB, 1.4-BD...]
     Forum 
    Dosage - Surdose coke
    Il y a 3h
    2
    Commentaire de guygeorges dans [Cocaïne-Crack...]
    (21 réponses)
     Blog 
    Etiquettes
    Il y a 11hCommentaire de Psilosophia dans le blog de SpaceWitch
    (1 commentaires)
     Blog 
    Je m'etonne a plus aimer le snif d'heroine ...
    Il y a 1jNouveau blog de arlonne dans [Opinion]
     Blog 
    Amour,folie et non sens? Pour ma chérie
    Il y a 2jNouveau blog de Pelhakroth dans [Expérimental]
     
      QuizzZ 
    Consommez-vous le MDMA/Ecstasy à moindre risque ?
    Dernier quizzZ à 09:42
     PsychoWIKI 
    Cannabis, effets, risques, témoignages
     Topic epinglé 
    Neurchi de Psychoactif
     Nouveaux membres 
    Rdr à D Centre, Tibonhomme nous ont rejoint et se sont présentés les trois derniers jours.
    S'identifier

    Mot de passe oublié

    Morceaux choisis 

     1P-LSD 200ug, "When the Rain Begins to Fall"
    par Johan89, le 23 Jun 2020
    A la vue des événements et de ce que m’évoque ce trip, j’ai décidé de donner un titre à ce récit : « When the Rain Begins to Fall » (en référence au titre de Pia Zadora, Jermaine Jackson). A propos de moi : Homme, 1m86, environ 70kg, aucune tolérance au LSD au moment de la prise, pa...[Lire la suite]
     Les psychiatres
    par plotchiplocth, le 17 Jun 2020
    Merci beaucoup pour ta réponse et toutes ces sources (il va me falloir un tout petit peu de temps pour les digérer ;) ) Bien que la philosophie AA soit fortement populaire, plus dans le continent nord-américain que dans certaines parties du monde, il ne semble pas y avoir de consensus social qu...[Lire la suite]
     Les produits RC (en comprimés) en milieu festif
    par TheRealSlimShady, le 16 Jun 2020
    Bonjour, depuis quelques semaines en Ile de France de nombreux dealos des réseaux type SnapChat proposent du 2-CB ainsi que d'autres produits sous forme de cachetons. Le phénomène n'est pas nouveau néanmoins j'ai dégotté le catalogue du plus grand labo européen de RC. La boîte au Lezard que...[Lire la suite]
    Tous les morceaux choisis
    Les derniers champis

    Entièrement d'accord / Blast dans [forum] Viol mental sous LSD
    (Il y a 2h)
    Le choix du mot est déplacé. Maud dans [forum] Viol mental sous LSD
    (Il y a 3h)
    J'allais le dire. Herr Starr dans [forum] Viol mental sous LSD
    (Il y a 3h)
    Très juste pour l'âge, Guy dans [forum] Viol mental sous LSD
    (Il y a 3h)
    Merci pour le partage - Johan dans [forum] Ithaque Know Drugs
    (Il y a 12h)

    Pied de page des forums