Psychoactif
Ethan Russo, défenseur de l’effet d’entourage / PsychoACTIF

[ Actualité ]
Ethan Russo, défenseur de l’effet d’entourage

/forum/uploads/images/1603/ethan-russo.jpg

Ethan Russo est reconnu internationalement pour ses recherches sur les composés du cannabis et leurs rôles dans l’organisme. Neurologue et psychopharmacologue, Ethan Russo s’est imposé comme un champion crucial du rôle intégral que la médecine végétale devrait jouer dans la thérapeutique moderne.

Après avoir passé plus d’une décennie comme conseiller médical pour GW Pharmaceuticals, Russo a cofondé PHYTECS en 2014, une société de biotechnologie dédiée à la recherche et au développement d’approches médicales du système endocannabinoïde humain, puis en 2020 CReDO Science, une société consacrée à la recherche et au développement de technologies de rupture affectant le système endocannabinoïde.

Grand défenseur de l’effet d’entourage et du spectre complet


Le Dr Ethan Russo a publié des dizaines d’études sur le cannabis, dont beaucoup sur l’effet entourage, comme celle de 2011 intitulée « Maîtriser le THC : synergie potentielle du cannabis et effets entourage phytocannabinoïdes-terpénoïdes » , et est considéré jusqu’ici comme la personne la plus « sachante » sur le sujet.

Il explique ainsi dans une interview que « l’effet d’entourage a été décrit pour la première fois autour des endocannabinoïdes. Les chercheurs ont observé que des matières chimiques inactives placées avec des composants tels que le CBD et le THC augmentaient considérablement les effets anti-inflammatoires. Et c’est tout là où réside l’effet d’entourage : l’effet global est plus puissant que les composants individuels. En tant que chercheur, cela m’a vraiment plu; c’était un concept que j’ai toujours senti présent dans le cannabis. Depuis, j’ai fait beaucoup de travail pour essayer d’établir certaines de ces relations. »

Et favorise grandement les approches synergétiques plutôt que des extraits isolés, pour une raison simple : « Avec les cannabinoïdes purs, il peut y avoir une courbe dose-réponse biphasique. Cela signifie qu’une faible dose ne traite pas nécessairement la douleur, une dose moyenne le fait, mais à une dose plus élevée, vous perdez les avantages. Lorsque vous avez un extrait, vous obtenez une dose-réponse qui est une pente constante vers le haut; en d’autres termes, vous bénéficiez de bienfaits sur la douleur quelle que soit la dose et vous n’obtenez pas cette baisse à des doses de plus en plus faibles. »

Le cannabis comme réponse à la crise des opiacés


Autre axe de travail sur lequel Ethan Russo s’est penché, utiliser le cannabis pour réduire les dommages de la crise américaine des opiacés.

Il fait le constat que le cannabis médical est utilisé depuis les débuts du 19è siècle au Royaume-Uni, en notant que le cannabis était utilisé pour réduire l’intensité des symptômes de sevrage de la morphine et éviter la détresse gastro-intestinale qui peut accompagner la consommation d’opiacés. Mais il base surtout sa réflexion sur l’action du cannabis sur le corps comparée aux opiacés.

« Les opioïdes tuent 80 Américains par jour. Le cannabis n’a jamais tué personne. La raison ? La façon dont les récepteurs cannabinoïdes sont déployés dans le cerveau. Les surdoses d’opioïdes provoquent régulièrement la mort en surchargeant les récepteurs opioïdes dans les centres cardiorespiratoires du cerveau, avec pour résultat une « dépression respiratoire » qui pousse les utilisateurs à simplement arrêter de respirer et à mourir. Alors que le cerveau est riche en récepteurs cannabinoïdes, il n’existe presque pas de récepteurs cannabinoïdes dans les centres cardiorespiratoires du cerveau », et donc d’arrêt cardio-respiratoire pour les consommateurs de cannabis.

« Le meilleur reste à venir »

Dans un récent épisode du podcast Cannabis Enigma, Ethan Russo a déclaré qu’en matière de cannabis médical, « le meilleur reste à venir ».

« Pour la plupart, dans le monde entier, nous avons encore affaire à du cannabis qui est principalement riche en THC et en myrcène, qui va être très sédatif, produisant ce que nous appelons familièrement, l’effet couch-lock, où la personne se sent clouée au canapé » explique-t-il. « Cela peut donc convenir à la personne qui essaie de s’endormir, mais ce n’est pas du tout bon pour la personne qui pourrait avoir besoin de travailler ou d’étudier, et rester fonctionnelle, en particulier avec des douleurs chroniques. »

Alors que la compréhension des composés de la plante et des effets qu’ils procurent s’approfondit, le Dr Russo suggère que nous ne faisons que gratter la surface du potentiel thérapeutique du cannabis.

« Nous gagnerions vraiment à avoir de meilleurs profils qui auraient moins de myrcène, plus d’équilibre entre le THC et le CBD, ce qui va diminuer le profil d’effets secondaires et également avoir un profil bénéfique de terpénoïdes qui, encore une fois, peuvent réduire les événements indésirables associés et éventuellement aider avec d’autres paramètres, que ce soit l’inflammation ou l’humeur, explique-t-il. « Nous n’avons vraiment pas vu les capacités du cannabis correctement exploitées à ce stade ».

Le Dr Russo explique également comment les consommateurs de cannabis médical continuent de bénéficier à long terme des propriétés thérapeutiques de la plante, même si leur tolérance augmente.

« La beauté du cannabis est que, même si l’on s’habitue aux effets psychoactifs, les bienfaits sur tout ce que vous traitez demeurent. En d’autres termes, si nous avons un patient souffrant de douleur chronique et qu’il profite de la consommation de cannabis, tant que cet état est stable – il ne s’aggrave pas – nous ne voyons pas d’augmentation de dose au fil du temps et, en fait, il y a beaucoup de gens qui ont pris du cannabis à des fins thérapeutiques pendant des décennies et qui utilisent la même dose », ajoute-t-il.

Source : newsweed.fr

Dernière modification par pierre (29 octobre 2020 à  16:36)

Reputation de ce post
 
Super intéressant merci, Guy
 
Merci pour tes partages et infos toujours intéressants - Oax'

Analyse de drogues anonyme et gratuite
Si tu pisses contre le vent, tu vas mouiller tes sandales !

Hors ligne

 

Bonjour, voir entre autres son site

https://ethanrusso.org/

Amicalement

S'il n'y a pas de solution, il n'y a pas de problème. Devise Shadok (et stoicienne)

Hors ligne

 

Nous gagnerions vraiment à avoir de meilleurs profils qui auraient moins de myrcène, plus d’équilibre entre le THC et le CBD, ce qui va diminuer le profil d’effets secondaires et également avoir un profil bénéfique de terpénoïdes qui, encore une fois, peuvent réduire les événements indésirables associés et éventuellement aider avec d’autres paramètres, que ce soit l’inflammation ou l’humeur, explique-t-il. « Nous n’avons vraiment pas vu les capacités du cannabis correctement exploitées à ce stade

Oui mais non.

Pour la recherche dans les standards actuels dévoyés par les hyènes de big pharma, une molécule, le thc, puis une seconde... Au-delà ce système requiert des moyens exponentiels.
Le cannabis c'est 400 cannabinoïdes à la louche quand on en découvre pas un nouveau.
Nous avons bien vu les capacités des différentes plantes cool, le problème c'est que la communauté scientifique, les chercheurs ont beaucoup de mal à appréhender une autre voie, une recherche qui ne gravite pas autour d'une seule molécule, nouvelle et surtout pas produite par une plante.
Non, ce n'est pas seulement que les scientifiques "n'ont pas vu", juste qu'ils ne peuvent pas voir avec les outils actuels. C'est impossible.

Oui, pasque forcément je vais préférer de la ouide pas irradiée, quel que soit son profil.
A relativiser, l'irradiation n'est pas nécessaire en raison du mode de culture.

http://ethanrusso.org/letter-to-the-edi … han-russo/

Dernière modification par Mister No (03 novembre 2020 à  21:55)


Just say no prohibition !

Hors ligne

 

Remonter
Pour répondre à cette discussion, vous devez vous inscrire

En ce moment sur PsychoACTIF

Appel à témoignages
Pensez-vous que la répression de la consommation de cannabis perm...
Il y a 12h - pierre
18
Cannabis pour traiter la douleur : questionnaire de thèse
Il y a 5j - Mister No
34
Appel à témoignages : amende forfaitaire
15 janvier 2021 - Fred.beck
Forums
[ CAARUD ]
Arrêt définitif de production Nevershare
UP ! Discussion sans réponse depuis 12h
[ Interaction & Mélange ]
Taz plus ketamine
UP ! Discussion sans réponse depuis 12h
Plus de metha prescription morphine
Il y a moins d'1mn - Red Butterfly dans [Morphine (Skenan, Mos...]
324
[ Prévention ]
L'hydroxychloroquine ne previent pas le COVID. Une étude randomisée
 41, Il y a 3mn - Carambar dans [Actualités...]
12
Des benzo à effet récréatif ?
Il y a 9mn - Psyborg dans [Benzodiazépines...]
[ Effets secondaires ]
Stims = douleurs au cœur, normal ?
[ Addiction ]
Ne plus penser
 1, Il y a 3h - speedy76 dans [Cannabis...]
[ Culture ]
Suivi + Demande d’avis pour kit supa grow mexicain
1763
Cherche prix et photos de prods pour enrichir le PsychoWIKI
 254, Il y a 4h - marvin rouge dans [Conseils généraux de...]
Methode de consommation des champi sans avoir mal au bide et nauser
Blogs
2
Trip Report
Deux trips en un (DMT)
Il y a 8h - Commentaire de Bon Vivant dans le blog de Bon Vivant
0
Carnet de bord
Le commencement
Il y a 11h - Nouveau blog de Oùestmonbonheur
16
En passant
Addicte (?)
 1, Il y a 12h - Commentaire de toniogal dans le blog de cependant
Sondage
Le topic épinglé de la semaine
Neurchi de Psychoactif
Il y a 5j - smegma dans Au coin du comptoir....
Les derniers champis
pas facile d'arriver à la conso "plaisir" mais tellement bon
dans [forum] Ne plus penser, Il y a 2h
J'ai préféré "la révolte" perso ! Excellent bouquin... ;)
dans [forum] Drogues et littérature, Il y a 8h
Vraiment super !
dans [forum] TR: Peganum Harmala + psylocibine, Il y a 8h
TR super intéressant. Merci!
dans [forum] Changa: première approche d'une légende, Il y a 10h
Vaut mieux faire attention au cas où, mais c'est rassurant ce que tu dis :) ~MG
dans [forum] Mauvaise extraction, Il y a 10h
Nouveaux membres
ZeHiveTwinBee, Gallifrey, SachaS nous ont rejoint et se sont présentés les trois derniers jours.

Psychoactif
Psychoactif est une communauté dédiée à l'information, l'entraide, l'échange d'expériences et la construction de savoirs sur les drogues, dans une démarche de réduction des risques.


logo Don Soutenez PsychoACTIF

Droit d'auteur : les textes de Psychoactif de https://www.psychoactif.org sont sous licence CC by NC SA 3.0 sauf mention contraire.


Affichage Bureau - A propos de Psychoactif - Politique de confidentialité - CGU - Contact - Propulsé par FluxBB - Flux RSS