Durogesic en bouche

Publié par ,
2436 vues, 2 réponses
Oxyfenta homme
Banni
Belgique
champi vert0champijaune0cxhampi rouge0
Inscrit le 03 Aug 2019
17 messages
Salut,

Désolé pour le titre pas trop recherché mais je ne savais pas quoi y mettre.
J'aimerais savoir si certains d'entre vous sont dans la même situation.
Je suis soigné par des patchs de fentanyl depuis maintenant près de 3 ans.

Je connais bien tous les opioïdes.
J'ai pris l'habitude, allez savoir pourquoi, de mettre mes patchs en bouche .
Le truc c'est que ça fait déjà longtemps, plus d'un an que j'ai pris cette habitude.
Au lever j'en met en bouche, la journée dans mon divan aussi, bref j'ai pris cette sale habitude alors que je n'en ressens plus DU TOUT les effets. ( Sûr ? ?)
( je suis en arrêt de travail depuis des années j'ai été un court moment joueur de poker pro online)
Je me rappelle il y'a longtemps je mettais un quart de patch et je ressentais un truc sympa mais rien de fou.
Avec le temps maintenant c'est un patch entier plié en deux.
Je n'en colle même plus sur moi.
La douleur est bien contrôlée, je ne saurais pas dire si je serais vraiment en manque si j'arrêtais.

Pourtant..
Je me suis déjà retrouvé sans patchs, c'est pas arrivé souvent, 4x pas plus.
Et j'étais en manque de fou mais depuis, avec le temps j'ai dû développer une telle tolérance que je me demande si je me retrouverais encore en manque si je n'en avais plus.
Suffit d'essayer vous allez dire.
Bah je vais essayer un de ces jours
Avec cette habitude divan Netflix durogesic, je pourrais presque en faire une musique. ^^

Bref, je passe ma vie un patch en bouche sans même savoir pourquoi.
Je prend aussi du Lyrica depuis très longtemps pour les douleurs neuropathiques qui devenaient plus forte alors j'ai augmenté.
Je prend le soir +- 8x 300mg, je les prends comme des chiques.
Et la pareil l'effet est devenu très léger maintenant.

Si j'avais une question, car pour être franc c'est plus pour parler de ma situation que pour trouver quelconque solutions, ma question serait, quand on développe une tolérance si énorme aux opioïdes, est-il possible qu'avec le temps on ne puisse plus se retrouver dans des états de manques comme on a pu connaître au début ?
Je pense en plus qu'il y'a une part importante de psychologique.
Toujours ce truc en bouche, c'est un peu comme ma cigarette électronique, je suis toujours dessus.
Voilà voilà, rien de bien important à ajouter.
J'espère pouvoir lire ce que vous en pensez.

Hors ligne

 

Biscuit homme
Psycho sénior
France
champi vert0champijaune0cxhampi rouge0
Inscrit le 22 Jun 2020
857 messages
Malheureusement c'est tout le contraire, plus la tolérance et les doses deviennent énormes et plus le manque est intense...! En tout cas pour le fentanyl je l'ai vécu, j'ai vu l'intensité des symptômes augmenter avec la tolérance et les doses prises, j'ai aussi vu le manque arriver de + en + rapidement.

Je l'ai vécu, une fois de plus, mais le passage du Durogesic pris dans la bouche c'est pour moi un peu comme l'ouverture de la boîte de Pendore. C'est un peu comme le début de la fin.

Tu l'experimentes toi même, il t'en faut de plus en plus et ça va ne faire qu'augmenter surtout ! À la fin je pouvais prendre des patchs de 75 dans la bouche, pendant plus de 10-15min sans problème. Voilà où ça conduit... La douleur est soulagé c'est clair mais à côté c'est pas gérable avec la tolérance et la cinétique de cette molécule.

Ça conduit en plus à un véritable isolement, on ne fait plus rien de ses journées parce qu'on est stone en permanance au final.

Ça doit venir de toi, mais je t'ai exposé très brièvement mon expérience avec le fentanyl dont le durogesic en partie, mais je te conseil de réduire le plus possible tes prises par la bouche parce que ça va vraiment partir en flèche et de plus en plus. Surtout que c'est extrêmement compliqué à partir de ce moment parce que le cerveau est habitué à de tel taux plasmatique de fentanyl que de repasser à la prise normale sur la peau n'est plus vraiment possible parce qu'on ne ressent plus rien en fait !! Ça diffuse trop peu par heure comparé aux claques de plusieurs mg que donne la prise par la bouche.

Et surtout, par ce moyen la de les consomer, le risque de faire un surdosage et une over dose est vraiment élevé... s'endormir avec le patch dans la bouche était quelque chose qui me faisait toujours peur, et c'est déjà arrivé pendant des temps cours fort heureusement et avec des doses assez faible compte tenu de la tolérance à l'époque.

La seule chose qui m'a permis de me sortir de ce cercle horrible à été la methadone. Parce que à la fin les périodes où le traitement qui doit faire 28j ne fait plus que 1 semaine et ensuite il faut subir le manque et trouver une solution pour vite en avoir à nouveau, c'est pas possible à vivre, c'est vraiment ma représentation de l'enfer, que j'ai déjà vécu bien trop longtemps à mon goût... Parce que arrivé à ce point le manque devient vraiment de plus en plus intense et éprouvant. Au debut j'étais mal mais c'est tout, avec le temps (2-3ans?) et la tolérance les diarrhées sont apparues, puis à la fin les vomissements aussi que je n'avais jamais eu avant...

Hors ligne

 

Oxyfenta homme
Banni
Belgique
champi vert0champijaune0cxhampi rouge0
Inscrit le 03 Aug 2019
17 messages
Ce sont des patchs de 100.
Mais comme expliqué je ressens peu l'effet.
Je vais essayer de ralentir bientôt.
Je me fixerait une date mais le plus gros problème à mon sens ne vient pas du médicament mais du style de vie que je mène depuis que je suis en arrêt de travail.
Surtout depuis que je ne sais plus bien marcher.
J'ai aussi la maladie de Crohn et d'autres soucis au ventre encore.

Tout ça fait qu'avec le temps je suis devenu sédentaire et que maintenant, je me retrouve seul dans un divan devant Netflix.
Avant mes soucis de santé je n'avais jamais allumé la télévision.
J'étais toujours en vadrouille, toujours occupé.
Alors maintenant que je ne fais plus rien, ne vois plus personne, n'ai plus beaucoup d'argent ( j'ai arrêté le poker professionnellement depuis mars ) je passe vraiment ma vie dans mon divan, ça n'aide pas pour ne pas faire de conneries comme mettre ce bout de plastique en bouche.
Les rares fois où je pars une journée je ne pense vraiment pas aux patchs.
C'est pour ça que je suis curieux de voir si je serais dans un état de manque comme je l'ai été il y'a 2 ans ou si ça irait.
Mais comme expliqué, couché dans le divan ( position chien de fusil, c'est ainsi que j'ai le moins mal ) à ne rien faire, comment et pourquoi arrêter.

J'ai pas l'impression que c'est dangereux alors que ça doit l'être, il y'a déjà eu des morts je sais pourtant mais je ne sens tellement plus d'effet que je ne ressens non plus aucunes peurs.
D'ailleurs je m'endors une fois sur deux le patch en bouche.
Et au réveil il est toujours au calme dans ma bouche.

Bref c'est dangereux tout ça même si je le ressens pas.
Écrire ici va me pousser j'espère à arrêter.
Le pire c'est que j'ai arrêté de fumer du jour au lendemain, de boire aussi, bah oui plus de soirées, plus de groupes de gens, plus de monde ça aide pour ne plus fumer et boire.
Mais bon, résultat je suis devenu une larve dans mon divan drogue en bouche sans trop savoir ce qu'il va se passer.
J'ai tellement dur à me déplacer et mal au dos.
Que faire.
Je vais vraiment y réfléchir, plus que ça même.
C'est un tout je pense, comme dans beaucoup de choses.
Merci pour ton message c'est sympa.
Peut-être que je devrais écrire ici plus régulièrement, ça doit motiver.

Hors ligne

 


Remonter


Pour répondre à cette discussion, vous devez vous inscrire

Sujets similaires dans les forums, psychowiki et QuizzZ

logo Psychoactif
[ Forum ] Usage oral/Gobber - Durogesic 100
par Frenchfry, dernier post 30 janvier 2012 par Frenchfry
  11
logo Psychoactif
[ Forum ] Usage oral/Gobber - DUROGESIC - Fentanyl
par opioideen, dernier post 23 juillet 2017 par opioideen
  3
logo Psychoactif
[ Forum ] Stockage & conservation - Patch durogesic 50
par veronique france, dernier post 08 novembre 2022 par veronique france
  3
logo Psychoactif   [ PsychoWIKI ] Fentanyl, effets, risques, témoignages

Pied de page des forums