J'avais fais un bad trip ou pas selon vous ? / PsychoACTIF

J'avais fais un bad trip ou pas selon vous ?

Publié par ,
540 vues, 1 réponses
Ambrouille 
Nouveau Psycho
100
Inscrit le 28 Jan 2022
58 messages
Bonsoir. J'y pensais subitement et je pense que ce forum est la meilleure source.

Je me souviens de façon assez précise de mon bad trip, remontant à mes 17 ans, soit il y a 10 ans, en 2012, le 1er janvier.

J'étais invitée chez une amie qui avait invité 3 autres amis dont son copain. Je les connaissais tous.

Ayant toujours été très sage et l'étant encore je pense, j'ai toujours refusée de boire. Mais j'ai acceptée ce soir la de fumer du cannabis. Très mal informée, je me suis mise à fumer le joint comme si je fumais une clope.

Je me souviens encore qu'on m'avait dit "Mais tu fume trop vite ! Arrête !", ouais, mais on me l'a dit à la fin quoi. Merci...

Bref. Je dirais que 30 bonnes mn plus tard, ça a été, comme une sensation de crise d'hypertension, jai connu cette même sensation après une crise d'angoisse, ou même lors d'une paralysie du sommeil. Cette sensation physique ne me quitta pas durant toute la durée du bad trip.

Je me souviens de l'ami de mon amie de l'époque qui me dit avec un sourire "Ola.. Toi tu va faire un petit bad trip mais ça va aller on sera là". Puis de m'être effondré sur les genoux d'un autre ami qui m'avait esquivé de façon brutale. Ça m'avait anéanti à mon souvenir, j'avais interprète ça comme si j'étais moche, et que je n'en valais pas la peine. Plus de souvenir après ça.

Mais là .. Là où c'est mal parti c'est quand on m'a laissé seule, dans une chambre, lumière éteinte, sur un matelas. Alternant les phases d'éveil et de sommeil, je ne sais pas si j'étais finalement inconsciente ou juste endormi. Mais je me suis réveillée sur un matelas et j'ai entendue un BONNE ANNÉE au loin. Je me souviens avoir pris dans les bras un ami, puis l'avoir poussé. Avoir eu très envie de vomir sans y parvenir. Ce qui valait de nombreux allers et retours toilettes / chambres, et toujours en me trompant. J'ouvrais toujours la mauvaise porte et me perdait. A un moment ma pote en a eu marre et ma crié dessus, en me disant de me démerder. Ça devait faire 10 fois qu'elle devait me ramener aux toilettes puis à la chambre. Je me souviens avoir pleuree, et c'est à ce moment que j'ai pas arrêtée de gémir. Mais un gémissement répétitif, des petit aaaa aaaa, que je ne pouvais m'empêcher de sortir. J'ai le souvenir m'être endormi dans les toilettes la tête fixe sur la cuvette. Et dans mon souvenir j'avais posée ma tête sur une goutte de pipi, ce qui m'a fait encore plus gémir d'effroi.

J'entends donc a travers la porte des toilettes mon amie crie "Bon, on va appeler ses parents parce que la.." et là je crie "NON APPELLE PAS MES PARENTS JE T'EN SUPPLIE", ce a quoi elle répond "Ah ben tiens c'est bizarre, la tu réponds hein."

Puis j'entends de sa bouche "Moi, je pense qu'elle fait exprès quand même."

J'avais très envie de répondre à cela, mais j'ai pas pu, pas voulu. Je me souviens aussi avoir pris l'air de force par un ami, et je me souviens avoir finalement regrettée mon état, que la vie était si belle quand on se sentait juste bien. J'avais hâte que tout s'arrête alors je demandais très souvent "C'est quand que ça va se finir ?", je l'ai beaucoup demandée ça. Et c'est d'ailleurs pour ça que mon amie de l'époque a penser que je faisais exprès, et qu'elle m'a balancée le "Ah ben tiens, la tu réponds" car à mon souvenir, je ne répondais à aucune question qu'on me posait à part pour dire "C'est quand que ça va se terminer ?". Car dans ma tête je savais pas, c'était un rêve ou pas ? Je croyais que c'était pas la réalité mais tout me laissait croire que si. Que j'étais condamnée à me sentir mal.

Je me souviens aussi, avoir été finalement retirée de la chambre. Mon amie m'avait cherchée en disant "Bon, allez viens..", et je me suis rendormi, et réveillé par les caresses de mon ami sur mon dos, me regardant tristement et de façon désolé. Elle avait un verre defferalgan qu'elle voulait me donner. Je l'ai bu, je me suis allongée sur le dos et ça s'est estompe puis ça a été fini.

J'ai posée plusieurs questions sur ce bad trip après coup à mes amis, ils m'ont dit que en gros j'étais chiante, mais vraiment chiante. Je faisais que gémir comme si j'allais pleurer, je ne répondais que par l'interrogation, toujours la même question, je faisais le même trajet, toilettes chambres, et quand on voulait venir à moi, je m'endormais, me réveillais et je pleurais mais aucune larme ne sortait. C'est quand j'ai giflee le copain de mon ancienne amie qu'ils ont décidé de me laisser seule, pensant que j'étais trop mal pour avoir de la compagnie.

Mais ils avaient tout faux mes amis. En me laissant justement seule, je suis encore plus partie dans le mal. Ils ne l'ont pas su. Sûrement. En tout les cas, j'ai rompue contact après cette expérience.

Mais c'était quoi, ce que j'ai fumée ? J'ai été la seule à avoir eue cette putain d'expérience. Juste du cannabis, vous pensez ? A vrai dire, j'ai pas demandee. J'étais jeune, idiote et j'ai cessee tout dialogue avec cette bande d'amis le lendemain même. De toute façon, ma mère.. Oh ma mère.. Quand elle a vu ma gueule, le lendemain du jour de l'an, elle a su. J'étais blanche comme un linge et j'ai dormie de 12h à 18h comme une merde sur le canapé. Quand je me suis réveillée, je lui ai avouée et elle m'a dit que j'étais conne mais que.. "Le cannabis ? C'est ça qui t'a fait vivre un truc comme ça ? T'as pas pris autre chose ? Vu ta tronche on dirait que t'as été shooté à un truc bien plus fort", elle m'a jamais cru quand je lui ai dis juste avoir fumée. Jamais. Elle a toujours été persuadée que j'avais testée bien d'autres substances. Mais non. Ce qui m'a valu beaucoup d'inquisitions de sa part. Elle voulait plus que je sorte le soir, que j'aille en soirée sans que je l'appelle, que je revois ces connards d'amis l'ayant même pas prévenue de mon état qui l'aurait fait venir direct et m'a pendant très longtemps interdit toute tentation à quoi que ce soit, connaissant mon tempérament vulnérable, et naïf. Et je l'en remercie aujourd'hui, c'est peut être grâce à elle que je suis pas tombée dans bien pire. Je sais pas.



Par la suite, j'ai eue des insomnies, encore tenace d'ailleurs. Mais maintenant c'est plus psy, car les insomnies créent un cercle vicieux dès lors qu'on ne dort pas bien quelques nuits.

Je fume pourtant du cannabis quand je dors mal, quand je suis malade etc et ça me détend sans me faire aller autant dans le mal.

Je me souviens quand j'avais fumée seule chez moi, j'avais achetée ça à quelqu'un que je connaissais et je me sentais bien, je m'étais mise à repenser à cette fameuse soirée et je m'étais dis "Ben dis donc, ça t'a pas servi de leçon" mais j'étais si fatiguée.. J'ai fumée doucement, seule, la seconde fois. Tout me rappelait cette première expérience avec la fumette. Et ça faisait déjà 9 ans, pourtant. Et ben, j'étais bien cette seconde fois, et ça m'a motivé à me dire qu'il fallait que je continue de fumer de façon thérapeutique. Ce que je fais quand j'ai un rhume, une grippe, que je n'arrive pas à dormir ou juste pour me récompenser de mes longs mois de travail en intérim. Je fume jamais accompagné. Peut être parce que j'associe cela à du négatif en fait. Quand je suis seule, je sais ce que je dois faire. Mes anciens amis m'avaient laissé seuls, et ne m'ont aucunement aidé pour moi. Alors seule ou pas à fumer.. Ça change pas grand chose. Ah si, une fois je m'étais mise à rigoler à mes propres blagues et je m'étais mise soudainement à penser que j'étais conne de fumer seule.

Bref. X)

Le fait d'être mal entouré, d'avoir fumé trop vite etc ça peut expliquer cette expérience ? Ou c'était selon vous, autre chose ?

Dernière modification par Ambrouille (01 février 2022 à  23:29)

Hors ligne

 

Para de papel 
Nouveau Psycho
France
100
Inscrit le 14 Jan 2020
96 messages
Salut! Oui c'est des expériences qui peuvent arriver avec le cannabis.
Le thc a haute dose sur une psyché pas préparé ca peux créer tellement d'altération dans les pensées que le corps réagit avec une grosse libération d'angoisse et si ces angoisses sont amplifiés par un mauvais environnement et des interactions négatives avec d'autres personnes ca te génere une grosse crise d'angoisse des familles le tout avec la confusion voir parano qui est augmenté par le thc ca peut etre une expérience traumatisante, tu peux retrouver d'autres histoires comme la tienne sur le forum.

Ca explique aussi ton début d'effet avec l'espèce de malaise vagal ou tu t'est effondré au début et la perte de repère, ca m'est déjà arrivé et c'est du a une montée trop rapide et forte de thc.

Le cannabis a une action anti vomitive ce qui explique aussi les difficultés a vomir.

Et c'est clair que ca n'a rien a voir avec un usage thérapeutique avec des variétés équilibrés en thc et cbd,  ca m'arrive de me faire surprendre avec des variétés full thc et je n'apprécie que rarement l'effet.

En espérant t'avoir aidé.

Hors ligne

 


Répondre Remonter


Pour répondre à cette discussion, vous devez vous inscrire

Sujets similaires dans les forums, psychowiki et QuizzZ

[ Forum ] Bad trip & Crise de panique - Mon bad trip sous cannabis qui ma fais remonter l’extasy et les truffes
par Rktdr, dernier post 31 décembre 2021 à  20:52 par Rktdr
  2
[ Forum ] Bad trip & Crise de panique - [BAD TRIP] Bad trip qui tourne au drame
par SimpleAdd, dernier post 29 juin 2019 à  15:45 par SimpleAdd
  2
[ Forum ] Bad trip & Crise de panique - Très mauvais Bad Trip au cannabis
par Palatus, dernier post 15 janvier 2020 à  00:26 par Nikka
  14

Psychoactif en Images
Plus d'images psychoactives
En ce moment sur PsychoACTIF  
 Appel à témoignage 
Avez vous des problèmes de médecin pour votre traitement de subst...
Il y a 1jCommentaire de Faust08 (12 réponses)
 Appel à témoignage 
Avez vous deja subi une "obligation de soin" pour les drogues ?
Il y a 8jCommentaire de VickNarobi (22 réponses)
 Forum UP ! 
Addiction - Dépendance au Méthylphénidate & calmants
Il y a 20hDiscussion sans réponse depuis 12h
 Forum 
Sniffer - Envie de tester la coke
Il y a moins d'1mnCommentaire de Jim7465 dans [Cocaïne-Crack...]
(15 réponses)
 Forum 
Identification - Cueillette de champis, besoin d'aide pour l'id
Il y a 1hNouvelle discussion de ManoOO dans [Psilocybe - Champigno...]
 Forum 
Analyse de drogue - Identification ???
Il y a 1hNouvelle discussion de Byzance dans [Conseils généraux de...]
 Forum 
Questions - réponses sur les Benzos
Il y a 1h
3
Commentaire de Klasskroute22 dans [Benzodiazépines...]
(15 réponses)
 Forum 
Les effets qui vous ont rendu amoureux de la ké
Il y a 2h
1
Commentaire de joel92 dans [Kétamine et PCP...]
(7 réponses)
 Forum 
Expériences - Entre délire et Nécrose, c’est donc ça la 2F Kétamine?
Il y a 2h
1
Commentaire de Unposcaille dans [RC dissociatifs...]
(16 réponses)
 Forum 
Alprazolam - Combien de temps entre prises recreatif pour du xanax?
Il y a 3hNouvelle discussion de MrKawa dans [Benzodiazépines...]
 Forum 
Dépistage - Dépistage des noïds dans l'armée ?
Il y a 3h
1
Commentaire de Kannabis dans [Cannabinoïdes de synt...]
(4 réponses)
 Blog 
PhotoACTIF
Il y a 2h
9
Commentaire de meumeuh dans le blog de meumeuh
(126 commentaires)
 Blog 
Est ce que vous recevez ça a la pharmacie ?
Il y a 22hCommentaire de marvin rouge dans le blog de hyrda
(3 commentaires)
 
  QuizzZ 
Testez vos connaissances sur les overdoses d'opiacés
Dernier quizzZ à 15:00
 PsychoWIKI 
Comment pratiquer le plug à moindre risque
 Topic epinglé 
Neurchi 2 Psychoactif
 Nouveaux membres 
OliAzary, Pachtoul nous ont rejoint et se sont présentés les trois derniers jours.
S'identifier

Mot de passe oublié

Morceaux choisis 

 Avez vous des problèmes de médecin pour votre traitement de substitution ?
par Faust08, le 29 Sep 2022
Coucou, Témoignage venant tout droit de Belgique (env 40 min de la frontière). Je suis à la recherche de TSO (typique ou atypique) depuis fin 2019 et cherche vraiment à stabiliser ma conso depuis debut 2021. En Belgique les CSAPA n'existent pas, ce sont les hôpitaux ,les ASBL et bien plus sou...[Lire la suite]
 Avez vous des problèmes de médecin pour votre traitement de substitution ?
par cependant, le 28 Sep 2022
Salut, moi par contre je peux témoigner de quelques difficultés (difficulté accès, refus de prescription et refus de soin)...même si pour l'instant ça se passe plutôt bien ! Ça vient peut-être du fait que j'étais partie sur un TSO non officiel aussi, mais ça se révèle être un avantage...[Lire la suite]
 Avez vous des problèmes de médecin pour votre traitement de substitution ?
par Fastofle, le 22 Sep 2022
Salut Pierre, je bosse dans une structure alliant un CSAPA et un CAARUD. Nous sommes dans les Hauts de France. Nous rencontrons ces derniers temps des difficulté d'orientation vers les généralistes du secteur pour la délivrance de traitement de substitution. Il y a plusieurs facteurs. - Dépa...[Lire la suite]
Tous les morceaux choisis
Les derniers champis

Texte mis dans les morceaux choisis de Psychoactif. (pierre) dans [forum] Avez vous des problèmes de médecin pour votre traitement de substitution ?
(Il y a 3h)
Texte mis dans les morceaux choisis de Psychoactif. (pierre) dans [forum] Avez vous des problèmes de médecin pour votre traitement de substitution ?
(Il y a 3h)
Oui la majorité ont pas de side effects ou difficile d'ID la cause, g-rusalem dans [forum] Dysfonctionnement sexuel lié aux anti dépresseurs et aux autres molécules
(Il y a 3h)
Sujet captivant je me posais la même question ! / Yo dans [forum] Dysfonctionnement sexuel lié aux anti dépresseurs et aux autres molécules
(Il y a 3h)
Exactement pareil, idéation augmentée j'adore. g-rusalem dans [forum] Les effets qui vous ont rendu amoureux de la ké
(Il y a 4h)

Pied de page des forums