Vos témoignage sur les PSYCHIATRES / PsychoACTIF

Vos témoignage sur les PSYCHIATRES

Publié par ,
10773 vues, 5 réponses
LLoigor 
Modérateur
Russia
2400
Inscrit le 08 Aug 2008
9558 messages
Ca faisais longtemps que j'avais envie de faire ce post , j'ai quelques minutes devant moi alors c'est parti.

Comme déjà  dit sur le forum , en 2007 la femme de ma vie m'a quitté , elle étaient TOUT pour moi , j'avais arrêtais la défonce pour elle , coupais les ponts avec mes pote/deal de défonce pour mettre toutes les chance de mon coté ne fut pas bien difficile tellement nous étions en symbiose , nous n'avions besoin de personnes (en tout cas on le pensé et c'est une erreur).

Du coup quand elle est parti l'été 2007 , j'ai sombré , mais ce qui s'appelle sombrer.

J'ai du resté des mois sans d'autres sorti que sortir mon chien , quelques courses , mon rdv pour la méthadone et mes consultations avec un psychologue qui m'avais bien aidé il y a des années suite a une phobie (je faisais des cauchemars terribles et ne dormais que 1h/jours sans ressentir de fatigue) en discutant avec mon psychologue il c'est avéré que j'ai une sorte de peur panique de l'argent , plutôt du manque d'argent suite a des choses de mon passé bref.

Enfermé chez moi dans le noir , a pleurer , a maigrir , a dépérir , je ressemblais a un squelette , on voyais mon crane , du coup on se renforce encore plus dans l'idée que jamais on ne rencontrera quelqu'un d'autres , on ne s'accepte plus , bref c'est la spirale infernale.

Puis un jour lors d'une consultation avec mon psychologue je lui fait part de mon envie vis a vis des drogues de reprendre du LSD , nous discutons de cela , le psychologue voit que je suis très renseigné sur cette drogue et son histoire , et que j'ai énormément de voyage a mon actif.

Puis il se souviens que le psyCHIATRE en chef du CST , a aussi des connaissances et surtout des livres , sur le LSD et la psychiatrie , les expérience shamaniques etc.
Et que pour partager nos connaissances un petit rendez vous avec lui pourraient être sympa.

J'accepte , j'ai beaucoup lu sur la psychiatrie et le LSD (Jonhson , A. hubbard , jh gaddum , Stoll , Osmond , etc) et me dit que ça pourrait être intéressant ...

Sauf que dut surement a la grosse fréquentation de ce petit centre en cette période , le psychologue (je l'apprendrai plus tard) n'a pas eu le temps de parler de l'objet de ce RDV avec le psychiatre , en fait il l'a mit sur un post it a l'assistante du psychiatre qui visiblement ne l'a pas remit , enfin bref).

Du coup le psychiatre me prend en rendez vous comme une consultation normale , et comme le courant passe mal , je le sent pressé , et au début de l'entretien malgré que j'arrive a placer que je viens ici pour parler de LSD , il zappe et me sort sont questionnaire de rigueur.

En gros il me pose les questions qu'on pose habituellement a des patients pour déterminer ce qu'ils ont (il me montrera même le livre d’où il lit les questions , quand je remettrai en doute a la fin son interprétation de mes réponses).

Au départ il me demande un rapide point sur ma situation , si je vit seul , pourquoi je consulte le psychologue (je lui explique ma rupture sentimentale) , lui indique les médicament que je prend , puis viennent les questions tiré de son bouquin qui sont censé en fonction des réponse si OUI ou NON vous avez une pathologie relevant de la psychiatrie...

Les questions sont du calibre (du peu que je m'en souviennent) :

"Est ce que dans la rue , ou chez vous , vous ressentez que quelqu'un ou quelque chose vous veut du mal ?"
- Euh non pas du tout.

"Croyez vous a quelques chose qui vous protège , croyance , anges , etc ?"
- Non.

"Avez vous peur de la foule , vous sentez vous stressé dans un lieu public ou un endroit peuplé de personnes inconnu ?"
- Non.

Bref vous voyez le genre de truc ...

Puis vient une question , la fameuse question ou si tu a des idées autres que le cher monsieur en face de toi , tu a forcement une pathologie.

"Avez vous déjà  eu une expérience paranormale , quelques choses que vous n'arrivez pas a expliquer ?"

Et la de la manière la plus honnête qui soit (c'est le but quand on consulte un psychologue , psychiatre , psychanalyste , etc) je lui explique qu'effectivement quelques mois après le départ de mon amie.
La nuit j'étaie souvent entrain de chattais comme on peu papoter des heures, avec des amies , et que plusieurs fois.
Dans une zone très ciblé aux alentour de 4h du matin , je sentais une odeur de parfum très fruités.
Si bien que si je décalé ma tête je ne le sentais plus , si je remettais ma tête dedans je le sentais.

Je suis quelqu'un de très cartésien , mais assez intéressé par le paranormal (le vrai , pas les truc de charlatan , ouija etc qui ne sont que du magnétisme) et bien entendu j'ai vérifié si l'odeur pourrai provenir de quelques part , rien , du voisin du bas impossible a cet heures la.

D'autant plus que l'expérience c'est renouvelé de façon fréquente a la même heures quasiment tout les 2 soirs environ , mais la zone d'odeur n'était jamais au même endroit un coup elle était plus en hauteur , un coup plus sur la gauche ou la droite , et il suffisais a chaque fois que j'éloigne mon nez de cette zone de environ un mètre cube pour que je ne la sente pas , et que je me remette dedans pour que l'odeur m'enivre instantanément.

J'ai éliminé la thèse d'un flashback de LSD , pour en avoir vécu 2 fois , ça n'a rien de comparable.

Toutefois étant également un passionné de science , je sais que l'homme n'utilise pas son potentiel cérébral a 100% , et que par la puissance de la pensée , volontairement ou involontairement on peu tout a fait se faire induire en erreur par nos sens.

Et ça je le dit au psychiatre , en lui expliquant bien que je ne croit absolument pas que c'est un fantôme ou quoi que ce soit de paranormal qui a créé cela , mais que c'est surement moi et donc mon cerveau , qui de plus dans mon état a peut être inconsciemment "trompé" mes sens.

Tout comme il a était prouvé que l'ont dégage un champ magnétique , photographié et filmé , ou des chercheurs on filmé le spectre grandissant du champ magnétique autour d'un doigt de plusieurs sujet en leur demandant de se concentré sur ce doigt (la vidéo doit trainer encore , c'est sympa a voir) , et ca expliquerai en parti comment dans les fameuse partie de spiritisme (qui n'est autre que du magnétisme) inconsciemment une personne y croyant a fond va réussir grâce au champ magnétique dégagé par le corps a déplacer un objet.

Du coup je me dit et et le dit très clairement au psychiatre que dans le mystère qu'est encore notre cerveau , j'ai de toute évidence surement du imaginé ou induire un de mes sens en erreur , mais qu'en aucune façon c'était un fantôme ou je ne sais quoi.

Mais voila ! le psychiatre a prit ça pour "il est persuadé de vivre des expériences paranormale" hmm

Un comble alors que justement je lui expliqué l'inverse , et quand bien même il y a sur terre depuis des lustres des choses totalement inexpliqué qu'un psychiatre cartésiens a outrance ne voudra jamais entendre , même si demain un fantôme lui apparaissais devant le nez lol

Et donc le psychiatre se lance dans prose rébarbative sur l'intérêt pour moi de me médicaliser avec un neuroleptique car je souffre d'une dépression nerveuse et d'un trouble pathologique de je ne sais plus quoi roll

Allant même jusqu’à  me montrer d’où était issue ses questions, et me montrant en fonction de mes réponses, ce a quoi cela pouvais correspondre, comme si tout était blanc ou noir ...

Bref ... J'avoue que sur le coup , la dépression ok j'étaie au courant, mais le reste m'a fait osciller entre consternation et envie d'éclater de rire ...

Je savais que les psychiatre avais tendance a voir tout le monde atteint de troubles...

Mais la c'était risible , surtout au vu dont c'est déroulé l'entretien, le bougre il m'a eu a la question piège lol.

Mais la ou c'était encore juste comique , ou je me disais "allez quoi tu a suffisamment lu de témoignage de personnes qui sont mal tombés".

Que ce soit sur des médecin qui vous trouve des maladie exotique ou gravissime alors que vous simulé pour pas aller bosser et vous fait un arrêt médical de plusieurs jours (c'est du vécu) , des psychologue avec qui le courant passe pas et que donc il faut en changer , au dentiste qui va ignorer complètement la souffrance de la personne qui est sur le canapé (du vécu de ma femme) , au psychiatre qui n'écoute pas et ne sais que prescrire des camisoles.

Ça a fini par prendre une mauvaise tournure , quand il a voulu me prescrire des neuroleptiques , chose que j'avais toujours refusé auprès de mon médecin traitant.
Mais comme il m'a dit, je vous les met, vous faites comme vous voulez.

Et donc il me prescrit du Seroplex , et la ou ça dérape de "l'abilify" , il attrape une revu de psy américaines et me montre la pub du produit sur le magasine , et se marre en me disant "c'est marrant regardé la personne a l'air d'être bien après" roll

La personnellement je commencé a vraiment me demander comment un type comme ca pouvais diriger un service de soin ...

Il me dit que c'est un nouveau médicament , aussitôt lui parle des effets secondaire qui ne sont peut être pas encore bien répertoriés , ce a quoi il me répond qu'en principe y en a toujours mais que c'est jamais grave.

Bref , il me fait comprendre comme tout le long de l'entretien qu'il est pressé et que donc je doit partir et qu'il faut que je reprenne rendez vous avez lui dans 1 mois via le secrétariat et que si j'ai un problème entre temps que je n’hésite pas a l’appeler

Et notre histoire de dialogue sur le LSD dans tout ca ? ben rien , nada , que dalle ... a si en partant il me montre un livre sur un psychiatre polonais qui a expérimenté le LSD sur des patient , whahou super ...
En même temps , au vu du personnage je n'avais vraiment pas envie de parler avec un type aussi fermé de ce qu'est vraiment un trip de LSD , il aurai pu appeler les urgence psychiatrique et me faire mettre une camisole ... lol

Blague a part , je repart consternai par le sketch qui viens de se dérouler devant moi , et passe tout de même a la pharmacie prendre le Seroplex et l'Abilify.

A noter aussi que depuis 48h je n'avais pas prit de tranxen , je précise ca car aujourd'hui encore je ne sais pas si c'est ça ou l'abilify qui a fait ce que je vais vous décrire.

Bref une fois chez moi , il m'avais dit de ne prendre aujourd'hui qu'un des 2 , je choisit (a tord) l'abilify.

Au bout de 30min , j'ai une horrible nausée , et regarder l'écran du pc me gène , je commence a me renseigner sur les effets secondaire de l'abilify et trouve plein de témoignage accablant.

Puis j'arrive a un stade ou la nausée , la migraine dut au fait de lire sur le PC , est insupportable et je m'écroule sur mon lit et m'endort.

Hélas les ennuies ne font que commencer , les jours qui ont suivit je n'ai plus réussi a regarder un écran de PC plus de 20sec , je voyais comme un peu ombragé , et ça me collais des migraines.

Puis petit a petit j'ai senti comme un grain de sable mais derrière un œœil !! surpris

ma pupille était extrêmement dilaté du matin au soir , puis ensuite la sensation du grain de sable derrière l'œil est passé a l'autre œil.

J'ai appelé mon médecin un peu en panique , il m'a dit de voir un ophtalmo , j'ai prit un rendez vous aussitôt , et j'ai appelé Monsieur le Psychiatre.

Et la encore j'ai eu une formidable démonstration de ses compétence :
"Ben moi je n'en sais rien , allez voir votre médecin habituel , désolé mais la  j'ai le temps , allez au revoir" MOT A MOT ! hmm

L'ophtalmo m'a fait un fond d'œœil et d'autres analyses , il n'a rien vu , et m'a dit de peut être voir un neurologue vis a vis de la sensation de grain de sable derrière l'œoeil.
Inutile de vous dire que je flippez vraiment sad

Heureusement j'ai attendu un peu , et tout est revenu a la normale , et j'ai toujours mes 11 sur 10 au deux yeux smile

Aujourd'hui encore je ne sais pas si c'est l'Abilify (je le suspecte fortement) ou l'arrêt du Tranxene un peu brutal (peu probable selon mon médecin , au vu de la tournure quand même grave que cela a prit, d'autant plus que j'avais repris du tranxene par la suite) , mais quoi qu'il en soit , je note que beaucoup de psychiatre sont dangereux !

Et que bien souvent si on vous oriente vers eux , prenez les même précautions qu'avec un psychologue , a savoir si le courant ne passe pas , ou si vous ne vous sentez pas écouté , coupé court a l'entretien et cherchez en un autre !

Suite a cette expérience , je comprend comment parfois des gens se sont retrouvé en HP pour des raisons futiles , je comprend peut être d’où peuvent venir certain problème du milieu psychiatrique français , je comprend aussi pourquoi la France est sur les podium des consommateurs d'antidépresseur , bref si seulement j'étaie un cas isolé ...

Mais hélas suite a cela j'ai souvent discuté de ça , et on m'a rapporté des témoignage parfois pire encore , faute d'un problème d'écoute , de personne pensant détenir la vérité absolue.

Cela dit , je ne doute pas qu'il y ai de très bon psychiatre , mais personnellement je ne cesserai de penser que quand le soin passe par une interprétation du "dialogue" , s'adresser a quelqu'un qui ne vous écoute PAS , est dangereux !

Je doute que sur le forum , je soit le seul qui soit tombé sur un psychiatre INCOMPÉTENT , mais toujours est il que si vous avez un témoignage ça m' intéresserai beaucoup de les lire.

Merci d'avoir lu ce pavés wink
Reputation de ce post
 
J'en reste sur le cul ! Vieux post mais pas mécontent de l'avoir lu. DC

Analyse de produits psychoactifs aux effets indésirables ou inhabituels et de manière anonyme, gratuite et par courrier.  Contacter l'équipe: modos@psychoactif.org
https://www.psychoactif.org/sintes

Hors ligne

 

synchro
anarchaotique
000
Inscrit le 15 Apr 2009
1705 messages
mes parents bossent en HP les deux et m ont dit les 2 apres 35 ans de metiers de ne jamlais aller la abas pour des histoires de stup c pas leur rayon c comme ça!

Je ne sais pas où je vais. Oh ça, je ne l'ai jamais bien su.
Mais si jamais je le savais, je crois bien que je n'irais plus... roll
(La Rue Ketanou.)
Intel dual ou extrem kore

Hors ligne

 

LLoigor 
Modérateur
Russia
2400
Inscrit le 08 Aug 2008
9558 messages
Pour sur que la je veux bien te croire Synchro , et ce charlot n'est pas pret de me revoir et je plaint même les pauvres gars qui chaque jour l'ont en rendez vous ... ca fait peur

Ce matin par pur hasard je suis allez voir pourquoi est prescrit le médoc qu'il m'avais refilé comme un produit "magique" , une vrai révolution qu'il me disais : abilify :

L'aripiprazole, commercialisé sous la marque Abilify®, est le sixième, et le plus récent, des neuroleptiques  antipsychotiques atypiques. Il est utilisé dans le traitement de la schizophrénie. Il est de plus utilisé dans le traitement de la manie aiguà« et des épisodes mixtes associés aux troubles bipolaires

Oyikesyikesyikes:

Non mais je reve , le psychiatre a l'époque m'a limite vendu ca comme comme des bonbons sans effet secondaire , qui ne pourrait me faire que du bien ... ben voyons ..

Vous venez voir un psychiatre sous dépression nerveuse parce que votre copine est parti et on veux vous soigner a coup de neuroleptique comme pour un schizophrène ou un bipolaires ou un psychotique parce que vous avez eu le malheur d'être franc sur "1 point" auxquels vous avez donné l'explication logique Oo ... Je rêve !

Et le pire c'est ca :

* Effets indésirables fréquents (supérieurs à  1/100 et inférieurs à  1/10):

Maux de tête, fatigue ou faiblesse inhabituelle, nausées, vomissements, sensation de gêne au niveau de l'estomac, constipation, étourdissements, troubles du sommeil, agitation, somnolence, tremblement et troubles de la vue.

Ah ben oui je comprend mieux l'état pitoyable dans lequel je me suis retrouvé .... mad

Dernière modification par LLoigor (21 avril 2010 à  09:00)


Analyse de produits psychoactifs aux effets indésirables ou inhabituels et de manière anonyme, gratuite et par courrier.  Contacter l'équipe: modos@psychoactif.org
https://www.psychoactif.org/sintes

Hors ligne

 

filousky 
Modérateur
France
8400
Inscrit le 14 Dec 2008
10410 messages
Blogs
Il en est des psychiatres comme du reste de la population. Il y a des types "biens" et des "tartes" de première. Ces gens là  font huit ans d'études pendant lesquelles on leur répète à  tout bout de champ qu'ils ont la "connaissance". Ceux que j'ai connu allaient du bouledogue qui sait tout au simili baba très libertaire. Entre les deux, il y a du monde. Les pires sont ceux que tu décris Iloigor, ceux qui n'écoutent pas et mettent dans des petites cases correspondant à  des traitements. Un psychiatre que j'aime beaucoup m'a dit un jour : "le diagnostic n'est jamais le bon en psychiatrie, seul le résultat positif d'un traitement nous confirme l'idée du diagnostic !"
Donc, dans cette soupe, on peut rencontrer toutes sortes d'attitudes.
Il m'est arrivé à  deux reprises de me retrouver dans un état lamentable suite à  des traitements neuroleptiques que j'ai abandonné au plus vite.
Bien à  vous
Fil

Analyse de drogues anonyme et gratuite
Si tu pisses contre le vent, tu vas mouiller tes sandales !

Hors ligne

 

LLoigor 
Modérateur
Russia
2400
Inscrit le 08 Aug 2008
9558 messages
Parfaitement wink

Perso dans ma vie , je suis tombé du premier coup sur un psychologue extra , une vrai personne a l'écoute , avec qui converser était un réel plaisir.

Et la seule fois sur un très mauvais psychiatre , qui a eu des conséquences grave mais ca aurai pu être pire et ca a du pour certain je pense être pire hmm

Bien entendu le métier de psychologue et de psychiatre est différent , le premier est plus la pour "parler" , le second est a mon avis plus dans le diagnostic et le traitement.

Mais le dialogue doit être primordial même pour le psychiatre , du coup je met en garde ceux et celles qui pourraient dans l'avenir avoir a devoir consulter un psychiatre de bien jauger la conversation.

Et de tout de suite arrêter les rendez vous et changer de praticien si vous sentez qu'avec la personne en face de vous , le courant ne passe pas !

Analyse de produits psychoactifs aux effets indésirables ou inhabituels et de manière anonyme, gratuite et par courrier.  Contacter l'équipe: modos@psychoactif.org
https://www.psychoactif.org/sintes

Hors ligne

 

filousky 
Modérateur
France
8400
Inscrit le 14 Dec 2008
10410 messages
Blogs
plus-un
N'hésitez pas à  mettre fin à  un mauvais dialogue. La relation respectueuse avec un psychiatre qui écoute avec une vision culturelle très large des limites acceptables de comportement est une aide de grande valeur. Par contre le dialogue à  coups d'ordonnances et de non prise de risques de la part d'un soignant "craintif" est stérile, contre productif et handicapant pour le patient. Iloigor comme moi en témoignons.
Nos psychiatres honnêtes nous disent qu'ils doutent et que l'origine de nos désordres leur échappe. En bon addictologue, celui que je consulte en apprend autant de moi que moi de lui. J'ai une connaissance des effets des produits toxiques qui est d'une grande richesse pour celui qui n'y a pas goûté. Et c'est en mixant ce savoir avec celui des livres médicaux et de son expérience à  travers le monde que l'on parvient à  trouver ensemble la moins mauvaise solution ou la meilleure (rayer la mention inutile) à  travers un dialogue suivi.
Bien à  vous
Fil

Analyse de drogues anonyme et gratuite
Si tu pisses contre le vent, tu vas mouiller tes sandales !

Hors ligne

 


Répondre Remonter


Pour répondre à cette discussion, vous devez vous inscrire




    Psychoactif en Images
    Plus d'images psychoactives
    En ce moment sur PsychoACTIF  
     Psychoactif 
    Enquete : la communauté Psychoactif, qui sommes nous en 2021 ?
    31 mars 2021Annonce de Equipe de PsychoACTIF
     Appel à témoignage 
    Analyse de drogue et cannabis : qu'en attendez vous ?
    Il y a 1jCommentaire de Mister No (12 réponses)
     Appel à témoignage 
    Connaissez vous l'annuaire sur la réduction des risques ?
    Il y a 5hCommentaire de rdradbzh (12 réponses)
     Appel à témoignage 
    Etude sur les problèmes liés à la consommation et au basage du cr...
    07 mai 2021Commentaire de Toxic banana (8 réponses)
     Forum 
    Tramadol 37.5 / paracetamol 325 = L.I ou L.P ?
    Il y a moins d'1mnCommentaire de cependant dans [Tramadol...]
    (2 réponses)
     Forum 
    Usage récréatif - Anticiper une prise de Tramadol venant du Deep Web
    Il y a moins d'1mnCommentaire de Calibe dans [Tramadol...]
    (12 réponses)
     Forum 
    Guerre à  la drogue - L’Etat de Washington approuve le programme « un joint pour un vacc...
    Il y a 2mn
    8
    Commentaire de Yopski dans [Actualités...]
    (23 réponses)
     Forum 
    Réduire (tous) mes traitements, petit à petit...
    Il y a 13mn
    1
    Commentaire de Oaxaca-na dans [Médicaments psychotro...]
    (3 réponses)
     Forum 
    Addiction - [Sondage] Considérez-vous l’alcool comme une drogue ?
    Il y a 20mn
    12
    Commentaire de Mister No dans [Alcool...]
    (45 réponses)
     Forum 
    Arrêt & Sevrage - Premier sevrage opiacés et rechute
    Il y a 31mnCommentaire de Captain_K_Hole dans [Heroïne...]
    (15 réponses)
     Forum 
    Bad trip - Que faire en cas d'overdose de MDMA?
    Il y a 40mn
    1
    Commentaire de Morning Glory dans [MDMA/Ecstasy...]
    (9 réponses)
     Forum 
    Première fois - Information pour une première fois au tussidane
    Il y a 58mnCommentaire de fafefifofu dans [DXM (dextrométhorphan...]
    (6 réponses)
     Blog 
    Déjà un pied dans la tombe
    Il y a 1h
    2
    Commentaire de stlinjah dans le blog de stlinjah
    (18 commentaires)
     Blog 
    Je résiste à tout sauf à la tentation
    Il y a 8h
    1
    Commentaire de plotchiplocth dans le blog de cependant
    (10 commentaires)
     Blog 
    Rc : Mon Retour
    Il y a 11h
    2
    Nouveau blog de ectatrip dans [Tranche de vie]
     
      QuizzZ 
    Auto-évaluer votre consommation d'alcool
    Dernier quizzZ à 20:15
     PsychoWIKI 
    2C-B, effets, risques, témoignages
     Topic epinglé 
    Neurchi de Psychoactif
     Nouveaux membres 
    Llau nous ont rejoint et se sont présentés les trois derniers jours.
    S'identifier

    Mot de passe oublié

    Morceaux choisis 

     Retour sur 5F-MDMB-2201 après 2mois d'utilisation
    par Narvalsd, le 11 May 2021
    Bonjour, Je change de cannabinoïde de synthèse sous peu et je délaisse donc mon 5F-MDMB-2201 contre de l'ADB-Butinaca. J'en profite pour vous faire un retour sur le 5F, qui, sans être mon premier cannabinoïde, m'as surpris mais pas spécialement en bien. J'ai commencé à consommer des noïds...[Lire la suite]
     Pourquoi non à une rubrique “rencontres” ?
    par Mauddamier, le 09 Jun 2021
    Inscrite ici depuis plusieurs années, je venais chercher des conseils, je venais aussi me documenter, apprendre des choses. C’est un lieu unique et véritablement bien construit. Au fil du temps, j’ai apporté mes témoignages ici ou là… pour que l’on vienne ensuite me réconforter par m...[Lire la suite]
     Sevrage Brutal Codéine 2
    par filousky, le 03 Jun 2021
    Je vais en rajouter une couche et une épaisse. L'idée que vivre sans opiacés est une norme pour les usagers ayant consommé durablement est une pure aberration, à mon humble avis. Et que ce soit de la codéine ou de l'héroïne, le sevrage, même progressif n'est en aucun cas une solution univ...[Lire la suite]
    Tous les morceaux choisis
    Les derniers champis

    Tu sèmes Mr No dans [forum] Considérez-vous l’alcool comme une drogue ?
    (Il y a 22mn)
    Nice ~MG dans [forum] Que faire en cas d'overdose de MDMA?
    (Il y a 4h)
    Merci beaucouuuup! ~MG dans [forum] Contrôles salivaires en Suisse?
    (Il y a 6h)
    Encore un champi, toujours aussi pertinent :) ~MG dans [forum] Je viens de de découvrir que mon mari est cocaïnomane et ancien toxicomane - SOS
    (Il y a 9h)
    take care mon ptit loulou <3 dans [blog] Rc : Mon Retour
    (Il y a 9h)

    Pied de page des forums