Psychoactif
Nouveau reportage sur la Kétamine et ses désastres sur la vessie ! / PsychoACTIF

[ Effets secondaires ]
Nouveau reportage sur la Kétamine et ses désastres sur la vessie !

#1 
LeDoc86 
RdR en milieux Festifs & CbdIstepro France
18 juillet 2022 à  14:22
Hello

voici le lien :

https://www.youtube-nocookie.com/watch?v=99XQY7Elwhc
 

Dernière modification par Agartha (20 juillet 2022 à  13:19)


Le monde tolère mal les carences de ceux qui ont dû grandir avant l'âge
smak Musi-calement

Hors ligne

 

#2 
KetozoreDTR 
Anachorète ketaminé France
18 juillet 2022 à  16:17
Salut smile

Flippant comme reportage surtout quand tu es consommateur aha...
Je fais des pauses après plusieurs sessions mais je ne sais pas si ça protège vraiment des risques sad

Quoiqu'il en soit, le témoignage du type qui se tappe 3g/jours est hallucinant, je pensais pas qu'on pouvait aller jusqu'à uriner du sang ;yikes

Merci du partage drogue-peace

Dernière modification par KetozoreDTR (18 juillet 2022 à  16:17)

Hors ligne

 

#3 
Ocram 
PsychoAddict Suisse
18 juillet 2022 à  17:29
Bonjour,

Bon c est quand même un peu agaçant cet éternel rapport avec " LA DROGUE POUR ANESTHÉSIER LES CHEVAUX”.

Avant toutes choses ça reste un produits très efficaces et encore très utilisé dans le monde médical. C est un produit très stable, qui déclenche bcp moins de dépression respiratoire que d’autre anesthésique, qui est facile d’utilisation et qui est relativement bon marché.

En revanche, ou lors d’usage régulier, que ce soit pour la sphère rénale et hépatique c’est rapidement craignos.

Je trouve également qu’on parle peu des lésions d’olney… des cas de neurotoxicité des prod qui agissent sur le nmda…

Bref, ne prodons pas trop fort ni trop souvent.

Prenez soin de vous.

Ocram

Hors ligne

 

Woww J'ai été vraiment choquer de ce qu'il c'est envoyé dans le tarin une trace de cette taille ........

Le mec à l'air ultra posé et ouvert d'esprit et il a conscience qu'il à un probleme l'entendre parlez ça touche pas mal

J'espère qu'il va s'en sortir

Hors ligne

 

Hahaha le dealeur qui vend sois disant de la depuis 18 ans et il pense que mettre la en poudre protège le système urinaire parce que les cristaux, c'est insoluble, c'est ça qui se retrouve dans ta vessie gros ! Comment tu peux être aussi inculte sur un truc qui est ton métier depuis 18 ans hahahaha, magique.


Blog sur les neurosciences et la pharmacologie : https://www.psychoactif.org/blogs/g-rusalem_169989/

Hors ligne

 

#6 
Serrah 
Docteur en Neuropsychanalyse et HYP-EFT France
18 juillet 2022 à  20:54
Bonsoir à vous tous,

Je viens plussoyer la réponse d'Ocram. Les affections neurologiques et lésions neurophysiologiques sont trop souvent ignorés car l'on peut penser, à tort bien évidemment, que la kétamine a peu de suggestions d'écotoxicité neurale étant donné sur le focus est mis sur ses deux principales dynamiques toxiques :
- Néphrotoxicité (impact sur la fonction rénale)
- Urotoxicité (système urinaire et sa périphérie, i.e. zone pelvienne par exemple)

[d'ailleurs petite note d'accord avec Ocram : stop le rapprochement systémique "drogue anesthésiante pour chevaux mdr"]

Je vous invite donc à vous renseigner sur les lésions d'Olney dont parle Ocram. Mais aussi sur les ablations des fonctions corticales, les lésions au niveau des fonctions du néocortex, les affections neurologiques modérées ou graves sur la réponse Hippocampe-Amygdale sur les usages chroniques.

Et là on ne fait commencer à s'intéresser à la partie de l'iceberg à laquelle il faudrait suggérer un focus plus important.

Je vous invite, pour les plus intéressés, curieux, ou juste trivia d'entre vous de vous renseigner sur la plasticité synaptique et les polarités de potentialisation de plasticité syntaptique à long terme et de dépression de la plasticité synaptique.

C'est un terrain hyper intéressant, qu'on soit neurophysicien, psychologue, consommateurs, chômeurs, kebabier, ou travailleur du sexe (me demandez pas pourquoi j'ai fait cette liste très éclectique).

L'intérêt des charges neurales des récepteurs NMDA est de plus en plus connu, mais l'on oublie souvent le rapport indéniable avec la neuromédiation AMPA.

Allez, j'en dis pas plus...
Je spoil pas,

Bien à vous tous, ravi de t'avoir lu au passage Ocram,
Restez frais et safe,
Serrah

Dernière modification par Serrah (18 juillet 2022 à  21:03)


"C'est bien plus qu'une question. C'est bien mieux qu'une réponse." (Flash, ou le Grand Voyage, écrit par Charles Duchaussois)

Hors ligne

 

Au contraire, ça serait bien que tu développes et que tu nous donnes tes sources, que ça ne reste pas du name dropping !



Je vous invite donc à vous renseigner sur les lésions d'Olney dont parle Ocram. Mais aussi sur les ablations des fonctions corticales, les lésions au niveau des fonctions du néocortex, les affections neurologiques modérées ou graves sur la réponse Hippocampe-Amygdale sur les usages chroniques.

Par exemple, les lésions d'Olney, y a-t-il maintenant des preuves supplémentaires que les études sur les singes avec des doses de MK801 suprahumaines ? Qu'entends-tu par ablation ? Pour moi qui ne possède pas de cursus en médecine, ça me suggère l'acte médical de retirer les fonctions corticales, mais je pense que j'ai mal compris ? Pour les affections neurologiques modérées ou graves sur la réponse hippocampe-amygdale, qu'entends-tu par là ? Par exemple un impact sur l'axe hypothalamo-hypophysaire ? Pour ça, j'ai la preuve, test sanguin à l'appui que la kétamine et ses dérivés ont le potentiel d'éclater la production de LH/FSH à des taux presque nuls, et c'est un risque que je vois très rarement mis en avant.



Je vous invite, pour les plus intéressés, curieux, ou juste trivia d'entre vous de vous renseigner sur la plasticité synaptique et les polarités de potentialisation de plasticité syntaptique à long terme et de dépression de la plasticité synaptique.

J'ai l'impression que la kétamine reste inférieure à l'action des psychédéliques sérotoninergiques à ce niveau d'ailleurs, pourtant je suis un fan inconditionnel du produit. Et force est de constater que la modération est de mise s'il on veut profiter de l'effet antidépresseur qui se renverse en cas d'abus. L'automédication à la kétamine est une très mauvaise idée.



C'est un terrain hyper intéressant, qu'on soit neurophysicien, psychologue, consommateurs, chômeurs, kebabier, ou travailleur du sexe (me demandez pas pourquoi j'ai fait cette liste très éclectique).

Pas besoin d'être docteur en Neuropsychanalyse et HYP-EFT pour comprendre que tu viens de nous décrire ton échelle de valeur. Dans certaines situations, comme à 3h du mat dans une grande ville, j'aurais personnellement mis les kébabiers avant les neurophysiciens. Les goûts et les couleurs hahah.



L'intérêt des charges neurales des récepteurs NMDA est de plus en plus connu, mais l'on oublie souvent le rapport indéniable avec la neuromédiation AMPA.

J'ai du mal à saisir. Tu veux parler de l'effet de neuroplasticité des antagonistes des récepteurs NMDA, qui est provoqué par le blocage de ces mêmes récepteurs, ce qui rends le glutamate circulant à même d'activer plus fortement les récepteurs AMPA, ce qui crée la neuroplasticité ? Ou alors, tu parles de l'effet thérapeutique qu'il peut y avoir à cibler les récepteurs AMPA ?

Tu l'as compris, tu nous tease, nous, on veut en savoir plus.

Dernière modification par g-rusalem (18 juillet 2022 à  21:47)


Blog sur les neurosciences et la pharmacologie : https://www.psychoactif.org/blogs/g-rusalem_169989/

Hors ligne

 

#8 
Serrah 
Docteur en Neuropsychanalyse et HYP-EFT France
18 juillet 2022 à  23:45
Je ne suis pas médecin, et mes sources très franchement je me suis servi d'à peine une vingtaine d'articles assez accessibles (je suis désolé je les ai pas gardé sous la main, je peux essayer de tout retrouver si jamais).

C'est parce que je ne suis issu que du monde la neuropsy, et non médecin, que je ne permets que de faire des affirmations qui se doivent de demeurer des hypothèses car je ne comprends tout ce que j'étudie moi-même, je donne des pistes et je n'approfondis pas pour ne pas dire de bêtises. ^^

Alors là pour ta dernière question (puisque je pense pouvoir répondre à la partie qui concerne mon domaine) [tes autres questions concernant de la chirurgie, alors je préfère te laisser prendre le pas de recul de recherche si tu le souhaites] :

Oui je parlais des théories qui laissent penser à des ciblages précis de l'AMPA dans la plasticité synaptique à long terme.

Par contre je n'ai jamais sous-entendu que je ne parlais QUE de Kétamine, tu as tout à fait raison : un spectre assez large de substances stupéfiantes est engagé dans la plasticité synaptique ou dans la dépression de plasticité synaptique, par des biais différents, mais là encore on entre sur la neurochi. ^^

J'espère ne pas avoir désinformé, je m'en excuse si c'est le cas, je voulais juste soulever un point que je trouve réellement intéressant et dont peu de gens sont conscients, rien de plus, comme je dis "si z'êtes curieux, allez-y les p'tits confipotes".

Amicalement,
Serrah
Reputation de ce post
 
Aucunement et merci pr les précision ! J'essayerai de creuser aussi g-rusalem

"C'est bien plus qu'une question. C'est bien mieux qu'une réponse." (Flash, ou le Grand Voyage, écrit par Charles Duchaussois)

Hors ligne

 

#9 
L'Apoticaire 
Comme un pharmacien, mais en moins bien France
20 juillet 2022 à  13:13

g-rusalem a écrit

Hahaha le dealeur qui vend sois disant de la depuis 18 ans et il pense que mettre la en poudre protège le système urinaire parce que les cristaux, c'est insoluble, c'est ça qui se retrouve dans ta vessie gros ! Comment tu peux être aussi inculte sur un truc qui est ton métier depuis 18 ans hahahaha, magique.

Son métier ? Il est dealer, pas pharmacien, médecin, ou activiste RDR
Son métier c'est de vendre de la parce que légalement ça existe pas, c'est pas de "prescrire des substances" à des gens comme le ferait un médecin, et lui, par contre, il doit effectivement savoir de quoi il parle.

Et puis cette histoire de "quand tu la recuisines c'est moins toxique pour les reins" c'est tellement de la connerie je sais pas quoi dire de +, la phrase parle d'elle même, c'est pas en diluant ta dans de l'eau puis en la séchant que ça va donner une autre molécule, ta reste de la , et une fois re-dissoute dans ton nez bah cristaux ou paillettes ou poudre ta elle est dans le même état une fois dans tes muqueuses puis dans ton sang.

Et ça, même si t'es pas chimiste ni médecin tu devrais te douter que mettre un prod dans de la flotte puis le sécher ne va rien apporter (appart une texture différente selon les gens qui sniffent la , sur ce point je ne peux nier que ça peut être un avantage potentiel, moins douloureux à sniffer, meilleure absorption car floconneuse, etc...)

Dernière modification par L'Apoticaire (20 juillet 2022 à  13:14)


J'adore c'que j'fais.

Hors ligne

 

#10 
Curiosite 
Nouveau Psycho
24 juillet 2022 à  13:43
Je consomme entres 1 a 2g par an (2 sessions par mois de 60mg), est-ce-que une si petite dose par an pourrait avoir des impacte conséquents sur mon corps d'ici 5-10 ans ou plus ?

Je fais appel a des expériences directes (des consommateurs qui consomment depuis plus de 10 ans a des dosages similaires svp)
Sauf si vous avez des études qui ont suivis des petits consommateurs tant d'années mais ça m'étonnerait sad

Dernière modification par Curiosite (24 juillet 2022 à  13:44)

Hors ligne

 

#11 
g-rusalem 
Psycho junior
24 juillet 2022 à  15:23

À ce dosage-là, peu de chance d'avoir un risque physique. Les problèmes au niveau de la vessie arrivent chez les consommateurs bien plus réguliers. Genre plus d'un gramme par semaine.

Le risque ne se situe pas là à mon sens. C'est principalement la dépendance psychique qui est le risque le plus important, ainsi que les possibles troubles cognitifs que la consommation peut créer. La tolérance va se placer doucement, mais surement, et si tu te mets alors à augmenter le dosage pour retrouver les effets initiaux, crois-moi, elle est particulièrement importante et permanente.

Je te laisse lire cet article qui se rapprochera le plus d'un début de réponse sur ta question.



https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC6236511/

Both preclinical and clinical studies indicate that repeated treatment with low-dose ketamine infusions can have addictive properties and induce cognitive deficits. Animal studies suggest that adolescent and adult female rodents are more sensitive to ketamine's abuse potential, while adolescent and adult male rodents are more sensitive to the memory-impairing effects following repeated ketamine exposure. Furthermore, the presence of ovarian hormones enhances sensitivity to the abuse potential of low-dose ketamine. In humans, it remains unclear whether women are more sensitive to the antidepressant and addictive potential of ketamine since most studies only examine one dose (0.5mg/kg, i.v.). A clinical trial examining the effects of ketamine across a wide range of doses is currently underway, though, and should provide insight on any effect of gender on antidepressant response in the near future (ClinicalTrials.gov, Identifier: NCT01558063). Animal studies examining the effect of repeated, low-dose ketamine exposure suggest that adolescent and adult male rodents are more sensitive to cognitive deficits induced by ketamine. The presence of ovarian hormones protects against ketamine-induced cognitive deficits since female rodents with high levels of estrogen and progesterone are unaffected by these adverse symptoms. In humans, it has been reported that men are more sensitive to the impairments ketamine causes on both episodic and semantic memory following repeated, low-dose infusions. While no studies to date have reported on the effects of ketamine in human adolescents with TRD, a clinical trial administering repeated, low-dose ketamine infusions is currently underway (ClinicalTrials.gov, Identifier: NCT02078817), which should provide insight on both the antidepressant and cognitive effects within this subpopulation.

Je suis intéressé de savoir s'il y a effectivement des personnes qui ont tapé précisément 60 mg de la kétamine 2 fois par mois pendant 10 ans. Et même si c'était le cas, ça ne serait qu'un report parmi d'autres, rien de quoi en tirer des conclusions. Étant donné qu'une personne durant 10 ans, ne consommant que de la kétamine, ça me paraît très très très rare. Et toi, tu ne consommes que de la kétamine ? Ce que tu demandes est impossible à évaluer en gros.

Dernière modification par g-rusalem (24 juillet 2022 à  15:26)


Blog sur les neurosciences et la pharmacologie : https://www.psychoactif.org/blogs/g-rusalem_169989/

Hors ligne

 

#12 
Johan89 
Nouveau Psycho
05 août 2022 à  09:03

Ocram a écrit

Bonjour,

Bon c est quand même un peu agaçant cet éternel rapport avec " LA DROGUE POUR ANESTHÉSIER LES CHEVAUX”.

Avant toutes choses ça reste un produits très efficaces et encore très utilisé dans le monde médical. C est un produit très stable, qui déclenche bcp moins de dépression respiratoire que d’autre anesthésique, qui est facile d’utilisation et qui est relativement bon marché.

En revanche, ou lors d’usage régulier, que ce soit pour la sphère rénale et hépatique c’est rapidement craignos.

Je suis 100% d'acc

Ocram a écrit

Je trouve également qu’on parle peu des lésions d’olney… des cas de neurotoxicité des prod qui agissent sur le nmda…

Ocram

Le truc c'est que les lésions d'Olney c'est toujours sujet à controverse comme sujet, pas de consensus scientifique établit sur la question (à moins que j'ai loupé un truc dans les 2 dernières années). J'avais eu une discussion avec TheRealSlimShady sur le sujet dans une discu à propos du DXM, je pense que mon deuxième msg résume pas mal en Français: https://www.psychoactif.org/forum/t3004 … r-DXM.html

Hors ligne

 

#13 
Johan89 
Nouveau Psycho
05 août 2022 à  09:16

g-rusalem a écrit

Par exemple un impact sur l'axe hypothalamo-hypophysaire ? Pour ça, j'ai la preuve, test sanguin à l'appui que la kétamine et ses dérivés ont le potentiel d'éclater la production de LH/FSH à des taux presque nuls, et c'est un risque que je vois très rarement mis en avant.

Est-ce que tu peux me dire pourquoi c'est si pénible d'un point de vue empirique un bas taux de LH/FSH ? Je connais les mécanismes liés au LH/FSH mais je n'ai jamais suffisamment creusé pour savoir pourquoi en pratique cela pourrait être aussi problématique qu'une neurotoxicité ou nephrotoxicité etc... ?

Mes connaissances sur le sujet grosso modo c'est: La FSH/LH stimulent des récepteurs gonadiques via des protéines G -> activation de l’adénylcyclase -> conséquences chez la femme et l'homme sur le taux d'oestrogène ou sur la spermatogénèse et de 2-3 autres bidules.

Comme tu le vois je suis loin de tout savoir sur le sujet donc je reprendrai volontiers un petit complément qui me justifie pourquoi c'est aussi problématique que le reste smak

Hors ligne

 

Remonter
Pour répondre à cette discussion, vous devez vous inscrire

Sujets similaires dans les forums, psychowiki et QuizzZ

11
[ Interaction & Mélange ]
Kétamine + Caféine, le nouveau Calvin Klein ?
[ Dernier message : 01 février 2019 à  21:52 par Nemesia]

[ Première fois ]
Première fois Ketamine, vraie Ketamine?
[ Dernier message : 03 novembre 2021 à  17:54 par ovdrame]

10
S-Kétamine Eskétamine / Kétamine R Racémique: comment s'y retrouver?
[ Dernier message : 17 décembre 2019 à  18:57 par Snap2]


[ QuizzZ ]
Evaluer la gravité de votre addiction
9026 personnes ont déja passé ce quizzz !

En ce moment sur PsychoACTIF

Appel à témoignages
Forums
[ Première fois ]
TR - Première fois lsd à 65ug
UP ! Discussion sans réponse depuis 12h
[ Interaction & Mélange ]
Mélange alcool haldol et benzo
UP ! Discussion sans réponse depuis 12h
[ Expériences ]
Nuit sans avoir consommé la veille
Il y a moins d'1mn - Parcsetjardin dans [Cannabis...]
Pourquoi avez vous commencé ?
[ Drogue info ]
Site sur le clear pour acheter du DXM
19
[ Chemsex ]
Viagra, comment consommer de manière safe ?
 1, Il y a 2h - splinK dans [Chemsex, Slam, Sexe e...]
[ Drogue info ]
Peut-on toujours trouvé du DXM en ligne sur les sites chinois ?
Aide 1er prise dite moi se quil faut faire
16
[ Ami(e)s ]
Je souhaiterais comprendre
Renseignements
Il y a 4h - AlexandraduS dans [Cocaïne-Crack...]
Blogs
9
Actualités
Depuis plusieurs semaines, l'ambiance se dégrade sur Psychoactif
 1, Il y a 1h - Commentaire de prescripteur dans le blog de Equipe de PsychoACTIF
1
Trip Report
Une sonde dans la …. En passant
Il y a 3h - Commentaire de Animavestra990 dans le blog de Kanekilife
15
En passant
Obstiné.
 4, Il y a 14h - Commentaire de prescripteur dans le blog de Finn Easter
Sondage
Le topic épinglé de la semaine
Neurchi 2 Psychoactif
Il y a 5j - kaneda dans Au coin du comptoir....
Les derniers champis
Merci pour tout ses conseil. Anima
dans [forum] Arrêter la methadone grace a un autre opiacés , Il y a 6h
MIAM LE GARDENAL sa ma manque ! ledoc
dans [forum] Cherche prix et photos de prods pour enrichir le PsychoWIKI, Il y a 7h
Toute surdose de stim n'est pas un SS, g-rusalem
dans [forum] Freebase . Besoin d'avis, Il y a 15h
+1 c'est n'importe quoi MM
dans [forum] Peut on vraiment arrêter et s’en sortir ?, Il y a 17h
Laissons peut-être cette personne s’exprimer en d’autres termes…? Sky.
dans [forum] Peut on vraiment arrêter et s’en sortir ?, Il y a 1j
Nouveaux membres
Golom, Jules9624, Olivier63, username3000 nous ont rejoint et se sont présentés les trois derniers jours.

Psychoactif
Psychoactif est une communauté dédiée à l'information, l'entraide, l'échange d'expériences et la construction de savoirs sur les drogues, dans une démarche de réduction des risques.


logo Don Soutenez PsychoACTIF

Droit d'auteur : les textes de Psychoactif de https://www.psychoactif.org sont sous licence CC by NC SA 3.0 sauf mention contraire.


Affichage Bureau - A propos de Psychoactif - Politique de confidentialité - CGU - Contact - Propulsé par FluxBB - Flux RSS