thérapie: DMT ou 5-MeO-DMT ??? / PsychoACTIF

thérapie: DMT ou 5-MeO-DMT ???

Publié par ,
1340 vues, 15 réponses
FLEXTAPE 
Nouveau membre
France
100
Inscrit le 09 Sep 2022
3 messages
Bonjour à tous,

J'ai quelques expérience avec de la DMT vaporisé. Je connais et respecte ce produit.
J'en ais jamais vu et je sais que je dois doubler mes doses de respect face à la 5-MeO-DMT, à juste titre car c'est extrêmement fort et puissant de ce que j'en ai lu.

Une amie a émis l'éventualité d'essayer cette catégorie de produit dans un but thérapeutique. Il parait que la 5-MeO-DMT est plus indiquée dans cet objectif, avec toute la prudence bien sur.

Sachant que je vais pas me précipiter et bien l'éduquer sur le respect et les règles a avoir, par exemple si je vois qu'elle ne s’investit pas assez je vais laisser tomber direct.

J'ai vu que la 5-MeO-DMT étais plus indiqué pour une thérapie.
J'aimerais avoir votre avis sur ces molécules:
Donc laquelle est la plus adaptée pour un usage thérapeutique?

il n'y a qu'une manière de faire parfaitement les choses et une infinité d'autre de faire des erreurs.

Hors ligne

 

Morning Glory 
Modératrice
9900
Inscrit le 10 Oct 2017
3848 messages
Blogs
Aucune idée, et aucune étude fiable dessus bien entendu à ma connaissance...

Je sais juste qu'il y a eu des morts avec la meo contrairement à l'autre.

Μόρνηνγγ Γλωρύ
I <3 5-HT & DA ~

Hors ligne

 

SillyCone 
Ex-penseur de conscience
Belgique
1211
Inscrit le 24 Jun 2018
1306 messages
Blogs
Je ne pense pas que ces molécules puissent être comparées ou mises sur une échelle comme plus ou moins thérapeutiques.

La DMT, c'est une des composantes de l'ayahuasca, qui a soigné des millions de gens, et la 5-MeO-DMT, comme dit Morning, si trop dosée (genre 35mg au lieu de 15mg, donc la marge est faible !!! surtout avec la pauvre qualité des balances au milligramme chinoises...), peut être mortelle.

Je dirais que ça dépend beaucoup des gens et aussi et surtout si c'est pour de la thérapie, de l'accompagnement. Si tu prends l'ayahuasca/DMT avec un indien d'Amazonie qui est guérisseur depuis 10 générations, ce n'a rien à voir avec se vaporiser une douille de DMT dans ta chambre avec un morceau de psytrance dans les oreilles... Et là encore, parfois t'as des éveils et des guérisons possibles, comme des sessions au Pérou catastrophiques.

Perso, je dirais, dans le bon set&setting, tout est possible... comme rien ne peut se passer.

Je ne pense pas que tu aurais quelqu'un de "conscient assez inconscient" pour donner une réponse valable à ta question.
Reputation de ce post
 
Toutafé

Je ne réponds pas aux demandes d'information par MP.
Faites les en public que tout le monde puisse y répondre.
Gratitude

Hors ligne

 

Empyrée 
Nouveau membre
100
Inscrit le 04 Jul 2022
14 messages
je ne peux qu'appuyer le post de Sillycone.

De façon général c'est préférable de s’orienter vers ce qui présente le moins de risque qui , pour la DMT est NUL .

si tu veux un avis subjectif , je te conseillerai de t’orienter vers le DMT simple . a la limite avec de l'Harmala qui peut etre intéressant d'un point de vue thérapeutique.

Et n'oublions pas que la 5-meo reste a l'origine le poison d'une grenouille quand la DMT est en chaque être vivant et produit egalement par le corps humain .

Dernière modification par Empyrée (30 septembre 2022 à  17:35)

Hors ligne

 

g-rusalem 
Banni
7424
Inscrit le 12 Feb 2022
412 messages
Blogs

Je rejoins SillyCone et Empyrée dans le sens ou l'action des psychédéliques est assez neutre en soi (même s'ils semblent provoquer de façon répétée des effets thérapeutiques même dans des conditions qui ne sont pas dédiées à ça) et c'est l'accompagnement qui prime le plus sur l'action thérapeutique qu'ils induisent.



Par contre, je pense qu'on pourra réussir à classer à terme les psychédéliques en terme d'efficacité thérapeutique, par exemple plus grande capacité de neuroplasticité, car plus grande sélectivité sur un des sous-types de récepteur sérotoninergique. Vous allez me dire les goûts et les couleurs ? Bah, je pense qu'à terme, on pourra aussi prédire l'action thérapeutique potentielle du psychédélique en observant le génome de la personne et ses mutations sur les gènes impliqués pour choisir LA bonne molécule.




Et n'oublions pas que la 5-meo reste a l'origine le poison d'une grenouille quand la DMT est en chaque être vivant et produit egalement par le corps humain .

Pour moi, je vois l'idée, mais je trouve que c'est un argument un peu fallacieux. Bien dosé, est-ce que le 5-meo-DMT pose soucis ? Le GHB, c'est produit par le corps humain, abuse en et tu peux en mourir. Est-ce que la grenouille a évolué pour synthétiser ce composé spécifiquement pour repousser les humains ? Je ne pense pas.

Reputation de ce post
 
Intéressant et d'accord avec toi! :) MG ~

Blog sur les neurosciences et la pharmacologie :
cliquez ici.

Hors ligne

 

SillyCone 
Ex-penseur de conscience
Belgique
1211
Inscrit le 24 Jun 2018
1306 messages
Blogs

Empyrée a écrit

De façon général c'est préférable de s’orienter vers ce qui présente le moins de risque qui, pour la DMT est NUL.

Les risques de la DMT sont très loin d'être nuls !
Entre beaucoup d'autres : utilisation d'un produit frelaté, non correctement extrait, avec effets graves sur la santé, arnaques de fric si acheté par des sources illégales, problèmes légaux graves si choppé par la police, et si le produit est de bonne qualité, certains vivent très mal l'expérience, surtout si non accompagné par un praticien.
Je trouve personnellement la DMT fabuleuse, mais ce n'est pas pour tout le monde !

Empyrée a écrit

si tu veux un avis subjectif , je te conseillerai de t’orienter vers le DMT simple . a la limite avec de l'Harmala qui peut être intéressant d'un point de vue thérapeutique.

La DMT peut être intéressante thérapeutiquement en elle même également, même si la changa (DMT+harmaline fumés) est, dans le bon set & setting, potentiellement plus complète thérapeutiquement que la DMT simple, grace à son action IMAO (anxiolytique et anti-dépressive).

Empyrée a écrit

Et n'oublions pas que la 5-meo reste a l'origine le poison d'une grenouille quand la DMT est en chaque être vivant et produit également par le corps humain .

Comme dit g-rusalem, argument fallacieux, c'est à dire qui n'a aucune valeur logique et qui sert juste à avoir raison indépendamment des faits.

En gros, j'ai vu de beaux travaux de soin (guérison est un peu fort à mon goût) avec les 2 molécules. C'est juste que la 5-MeO-DMT est beaucoup plus difficile et dangereuse à gérer sans l'aide de quelqu'un de bien expérimenté.


Je ne réponds pas aux demandes d'information par MP.
Faites les en public que tout le monde puisse y répondre.
Gratitude

Hors ligne

 

MilleSalades 
Banni
132
Inscrit le 01 Oct 2022
89 messages
e

g-rusalem a écrit

Je rejoins SillyCone et Empyrée dans le sens ou l'action des psychédéliques est assez neutre en soi (même s'ils semblent provoquer de façon répétée des effets thérapeutiques même dans des conditions qui ne sont pas dédiées à ça) et c'est l'accompagnement qui prime le plus sur l'action thérapeutique qu'ils induisent.



Par contre, je pense qu'on pourra réussir à classer à terme les psychédéliques en terme d'efficacité thérapeutique, par exemple plus grande capacité de neuroplasticité, car plus grande sélectivité sur un des sous-types de récepteur sérotoninergique. Vous allez me dire les goûts et les couleurs ? Bah, je pense qu'à terme, on pourra aussi prédire l'action thérapeutique potentielle du psychédélique en observant le génome de la personne et ses mutations sur les gènes impliqués pour choisir LA bonne molécule.




Et n'oublions pas que la 5-meo reste a l'origine le poison d'une grenouille quand la DMT est en chaque être vivant et produit egalement par le corps humain .

Pour moi, je vois l'idée, mais je trouve que c'est un argument un peu fallacieux. Bien dosé, est-ce que le 5-meo-DMT pose soucis ? Le GHB, c'est produit par le corps humain, abuse en et tu peux en mourir. Est-ce que la grenouille a évolué pour synthétiser ce composé spécifiquement pour repousser les humains ? Je ne pense pas.

Salut!
Euh si..C'est tout à fait ça, elle a ça pour repousser les prédateurs...Humains ou autres peu importe qui s'approcherait d elle; il en mourrait...et si c'est juste une histoire de ta bonne intention, elle s'en bat la grenouille...

Dernière modification par MilleSalades (05 octobre 2022 à  16:06)

Hors ligne

 

g-rusalem 
Banni
7424
Inscrit le 12 Feb 2022
412 messages
Blogs
Et pourtant, bien dosé, tout porte à croire que le 5-meo-DMT agit à plusieurs niveaux pour faire quelque chose de très positif dans ton système nerveux, style baisse de l'inflammation et boost de neuroplasticité, baisse du stress oxydant.

Et n'oublions pas que la 5-meo reste a l'origine le poison d'une grenouille quand la DMT est en chaque être vivant et produit egalement par le corps humain .

Ton argument ne tient pas, puisque le 5-meo-DMT est aussi retrouvé dans des plantes, tout simplement parce que tous les dérivés de l'indole/tryptophane (DMT, 5-meo-DMT, sérononine, et j'en passe), ce sont des composés trouvés dans le métabolisme des animaux, des plantes, des champignons, des levures (eucaryotes) et même des bactéries. Le récepteur couplé aux protéine G le plus ancien serait apparu chez les bactéries il y a plusieurs milliards d'années et serait très proche de nos récepteurs à la sérotonine. Toute cette machinerie a été inventée il y a des lustres. Donc effectivement notre réponse à ces composés varie, ces composés peuvent être utilisés de pleins de façon différente (nutrition, neurotransmetteur, répulsif ou attractant, communication inter ou intra espèce et même poison ou antidépresseur comme on est en train de comprendre).

Dernière modification par g-rusalem (05 octobre 2022 à  16:55)


Blog sur les neurosciences et la pharmacologie :
cliquez ici.

Hors ligne

 

Empyrée 
Nouveau membre
100
Inscrit le 04 Jul 2022
14 messages

Les risques de la DMT sont très loin d'être nuls !

le risque avec une molécule saine est NUL ... le reste n'est pas liée  directement a la DMT .

Pour ce qui est de mon argument fallacieux a propos de la 5meo , c'est en effet peut être une vision purement subjectif que j'ai de la molécule.

il n'en demeure pas moins qu'on peut tuer avec de la 5 meo et pas avec de la DMT , au final d'un point de vue thérapeutique ça peut etre plus rassurant de savoir qu'on ne peux pas mourir en consommant un produit ahah.

Hors ligne

 

g-rusalem 
Banni
7424
Inscrit le 12 Feb 2022
412 messages
Blogs

C'est assurément une variable à prendre en compte, je ne pense pas qu'on dise le contraire Sillycone et moi. Surtout qu'il y a le problème du dosage. Peser 5 mg ou 10 mg précisément avec une balance chinoise, moi je n'y crois pas et j'aurai peur de faire ça. Par contre, dans un set and setting médical, la question du dosage non contrôlé ne se poserait pas. Mais encore, une molécule "saine", surtout entre DMT et 5-meo, j'ai du mal à voir le truc.

Reputation de ce post
 
C'est le dosage qui fait le poison de toute facon - Empyrée

Blog sur les neurosciences et la pharmacologie :
cliquez ici.

Hors ligne

 

SillyCone 
Ex-penseur de conscience
Belgique
1211
Inscrit le 24 Jun 2018
1306 messages
Blogs

Empyrée a écrit

Pour ce qui est de mon argument fallacieux a propos de la 5meo , c'est en effet peut être une vision purement subjectif que j'ai de la molécule.

Tu as le droit d'avoir toutes les visions que tu veux, le truc ici c'est la manière dont l'argument est employé comme preuve irréfutable dans un débat alors qu'il n'y a pas de lien logique.

Empyrée a écrit

Les risques de la DMT sont très loin d'être nuls !

le risque avec une molécule saine est NUL ... le reste n'est pas liée  directement a la DMT .

il n'en demeure pas moins qu'on peut tuer avec de la 5 meo et pas avec de la DMT , au final d'un point de vue thérapeutique ça peut etre plus rassurant de savoir qu'on ne peux pas mourir en consommant un produit ahah.

Soit, la DMT n'est pas mortelle comme la 5-MeO-DMT peut l'être, mais ce n'est pas pour ça que les risques sont nuls.
Tout le monde n'est pas prêt pour ce genre de voyage qui peut être traumatisant pour un esprit encore peu ouvert (voir carrément fermé), ou déclencher des schizophrénies latentes. Et même si le sujet est habitué des expériences psychédéliques, certains vivent des trucs hyper dark sous DMT et ne veulent (ou ne peuvent) plus y toucher.
Bref, c'est pas une substance anodine pour l'être humain.
C'est juste qu'ici, tu es tout de même sur un forum de réduction de risques, alors dire que la DMT a un risque nul, erm, je sais pas si tu vois le machin, quoi wink


Je ne réponds pas aux demandes d'information par MP.
Faites les en public que tout le monde puisse y répondre.
Gratitude

Hors ligne

 

Nogeron 
Nouveau membre
France
200
Inscrit le 26 May 2019
28 messages
Hello,

Intéressante votre discussion, je souhaitais juste rajouter mon grain de sel sur le therme "thérapeutique".

Je pense qu'il y a un malentendu en ce moment, du à l'accélération du "mouvement de renaissance psychédélique" des ces dernières années et au fait qu'il ait atteint les médias mainstream. On reçoit beaucoup d'infos sur les résultats d'études sur les thérapies psychédéliques et je pense que plus ça va, plus le malentendu grandit sur le sens de ces résultats.

Il y a bien deux termes dans l'expression "thérapie psychédélique". Psychédélique, tout le monde le voit, mais on oublie un peu vite le terme "thérapie". Si les résultats sont positifs dans les études, c'est notamment parce que les patients sont pris en charge par de bons thérapeutes (des thérapeutes qui ont un intérêt professionnel profond à ce que le résultat des études soient positifs, mais c'est un autre sujet).

Les psychédéliques accompagnent la thérapie, et la rende plus efficace. Mais il y a tout un travail autour, ça ne veut pas forcément dire que les psychédéliques sont thérapeutiques par eux-mêmes.

Je ne dis pas ça parce que je serais contre l'utilisation des psychédéliques, absolument pas, je suis pour la légitimation de ces expériences. Mais tout est en train de se mélanger au niveau de l'opinion publique et je ne suis pas sûr que ce soit très sain au final.

Avant la "nouvelle vague psychédélique", les occidentaux prenaient des psychés pour diverses raisons : faire la fête, explorer son cerveau et la réalité, "tripper" etc. Il arrivait fréquemment que les usagers tirent des bénéfices de ces expériences, et il arrivait aussi que ça se passe mal. Les psychédéliques étaient une expérience, fascinante et passionnante, magnifique et terrible à la fois. Chacun prenait ses responsabilités en tentant le voyage et "advienne que pourra". Prendre un psychédélique, c'était partir dans une aventure mentale.

Aujourd'hui, un nombre de plus en plus grand d'usagers, viennent aux psychédéliques en espérant en tirer des bénéfices thérapeutiques. Or, tout ceux qui prennent des psychédéliques depuis pas mal d'années savent à quel point la pratique est compliquée, risquée, ardue. Quand le patient est aidé par un professionnel formé sur le fonctionnement de l'esprit et d'autant plus impliqué dans sa guérison que son avenir professionnel en dépend, il y a en effet de forte chance que ça se passe bien.

Mais rien ne garantit qu'une prise de psychés, sans encadrement, ait des effets thérapeutiques, et que la personne en tire des bénéfices dans sa vie de tous les jours.

Encore une fois, je n'écris pas ce message pour dire : "ne prenez pas de psychés". Mais plutôt pour vous dire : "n'en espérez pas trop". Si vous voulez guérir, adressez vous à des gens formés. C'est sans doute plus difficile et plus cher d'entamer une psychanalyse, mais il y a à mon avis plus de chance de faire évoluer une situation psychologique difficile, en sécurité, par cette voie là (à condition de trouver un bon thérapeute).

Et surtout, selon moi, la guérison advient quand la personne peut agir, concrètement, dans sa vie quotidienne, sur les causes qui créent le mal-être, quelles qu'elles soient. Et ça, ça peut être très long. Je suis persuadé que les psychédéliques peuvent participer à ce processus, mais seuls, j'en doute. Il faut souvent passer par d'autres pratiques : sport, militantisme politique, création, méditation, étude de la spiritualité, de la philosophie, affronter ses peurs dans la vie réelle et non seulement dans son esprit etc ...

Bref, en résumé, prenez des psychédéliques, de manière safe, parce que c'est  une expérience magnifique et pleine d'enseignements et de beauté, et battez vous, dans la vraie vie, pour aller mieux

Hors ligne

 

g-rusalem 
Banni
7424
Inscrit le 12 Feb 2022
412 messages
Blogs

Nogeron je plussoie exactement tout ce que tu dis et je crois que c'est des points cruciaux que tu soulèves (qui vont mieux en les reprécisant). À la fois l'idée que la thérapie psychédélique, c'est le premier mot qui est le plus important. Et l'idée que même sans accompagnement psychédélique, il faut une structure saine pour pouvoir intégrer correctement l'expérience si on veut maximiser les chances d'une évolution positive. Par structure saine, ça peut être beaucoup de choses, sport et tout ce que tu décris. Stolaroff suggère la pratique de la méditation et le respect des préceptes bouddhistes, par exemple.


Using Psychedelics Wisely
https://erowid.org/psychoactives/writin … sing.shtml

DISCIPLINE PERMANENTE
Les experts en la matière s'accordent aujourd'hui généralement à dire qu'il est sage de mener les explorations psychédéliques dans le cadre d'une discipline spirituelle ou d'un programme de croissance qui attirera continuellement l'attention sur les valeurs et les objectifs fondamentaux. Une bonne discipline définira un corps d'éthique pour le comportement personnel qui soutiendra les changements nécessaires. Une bonne éthique nous aidera également à rester clairs sur nos objectifs, et gardera la porte ouverte à des profondeurs croissantes d'expérience. En outre, il est prouvé que plus nous sommes prêts à transmettre aux autres les largesses spirituelles que nous avons accumulées, plus nous en recevrons.

Pour ma part, j'ai trouvé que la formation à la méditation bouddhiste tibétaine était un complément puissant à l'exploration psychédélique. En apprenant à faire le vide dans mon esprit, j'ai pris conscience que d'autres niveaux de réalité se manifestaient plus facilement. Ce n'est que dans le calme absolu, accompagné d'une qualité d'écoute particulière et très développée, que de nombreuses nuances subtiles mais extrêmement précieuses de la réalité sont apparues. Bien que j'y sois parvenu dans une certaine mesure lors d'une pratique ordinaire, j'ai constaté que cet effet était considérablement amplifié sous l'influence d'une substance psychédélique. Cela a eu pour effet d'intensifier ma pratique quotidienne de la méditation.

Ou ici :
Comments on the Psilocybin Mushroom
https://erowid.org/plants/mushrooms/mus … cle3.shtml (je l'ai traduit en franais intégralement dans le billet 9 de mon blog)

Ces commentaires ont été conçus et écrits par moi, alors que j'étais un jeune homme et que je commençais à développer une relation vivante avec le champignon Psilocybe cubensis. Bien que j'aie un jour l'intention d'étoffer ce petit document pour en faire un compte-rendu plus complet du travail que moi, mes proches et mes amis avons effectué avec le champignon au fil des ans, il faut garder à l'esprit que ce travail actuel se présente simplement comme un traité gnostique et alchimique inspiré par ma jeunesse. Il est présenté comme un ensemble d'approches et de suggestions qui, nous l'espérons, pourraient faciliter l'émergence d'une compréhension vivante du mystère du champignon. Une compréhension qui pourrait permettre aux individus de mieux rencontrer la vie et de discerner plus profondément le déroulement de son mystère. Ainsi, nous espérons que cette petite monographie servira de motivation pour envisager de prendre le champignon psilocybine comme une porte d'entrée vers les étapes initiales d'un voyage transformateur. Une fois entamé, ce processus de transformation peut s'auto-organiser, s'il est abordé dans le cadre d'une pratique spirituelle quotidienne. Dans la mesure où cela se produit dans la vie du lecteur, ce petit manuel aura rempli son objectif. Encore une fois, je me sens obligé de souligner que j'ai observé au fil des ans qu'il est essentiel d'avoir une pratique quotidienne de la méditation, comme l'ont fait Aldous Huxley et d'autres qui ont profité du travail avec ces dons puissants de transformation de la nature, et que sans une telle approche, on s'engage potentiellement sur un chemin moins sain. J'ai également constaté, à travers de nombreuses observations au fil des ans, que l'esprit du champignon ne révélera pas ses aspects les plus profonds si l'on ne l'approche pas avec le plus grand respect. Je déconseille fortement d'aborder ces choses avec ce qui ressemble à une "mentalité de fête". Cela ne veut pas dire que de telles rencontres ne peuvent pas déboucher sur un plaisir sain, mais l'expérience peut être tellement plus profonde qu'il est bon d'envisager de dépasser cette approche.

Dernière modification par g-rusalem (08 octobre 2022 à  12:54)

Reputation de ce post
 
Bouddha is the way !

Blog sur les neurosciences et la pharmacologie :
cliquez ici.

Hors ligne

 

Nogeron 
Nouveau membre
France
200
Inscrit le 26 May 2019
28 messages
oui c'est vrai que les concepts du bouddhisme accompagnent particulièrement bien la pratique psychédélique, et que la pratique de la méditation est super bénéfique aussi, avec ou sans psychés, mais je pense qu'il faut mettre l'accent aussi sur la réalité basique de la vie quotidienne.

Si on prends l'exemple d'une personne qui vit une expérience d'ego death magnifique un samedi soir, mais qui, le lundi matin, doit repartir à son boulot salarié et aliénant

cette personne peut certes, prendre du recul sur ce qu'elle vit grâce aux préceptes bouddhiques et à l'ego death psychédélique, mais elle reste dans un environnement toxique toute la journée. Or il y a beaucoup de monde dans ce cas et ces gens là, on est en train de leur promettre de guérir de leur environnement grâce à la magie des psychédéliques

quand ton mode de vie est toxique, les psychédéliques et le bouddhisme pourront te montrer pourquoi il est toxique, mais si tu ne changes pas, les conflits psychiques qu'il entraine resteront, et ce sont eux qui sont à l'origine du mal être

je pense que l'aboutissement d'une démarche de guérison psychique, passe, quoi qu'il en soit, par un changement dans la réalité concrète, en faisant en sorte de vivre aligné avec ses convictions. Et vu le monde délirant dans lequel on vit, c'est pas toujours facile. Mais au final, selon moi, c'est ça qui permet de guérir, car c'est le seul moyen de résoudre ses conflits psychiques.

On voit beaucoup de gens qui recréent, dans le psychédélisme, des structures aliénantes, souvent autour de thème new age, qui justifient une fuite de la réalité et donc le fait de ne pas résoudre les conflits psychiques à l'origine du mal être. C'est un vrai risque de la pratique psychédélique.

désolé je m'étale un peu mais ces questions me passionnent

Hors ligne

 

Curiosite 
Banni
738
Inscrit le 25 Apr 2022
162 messages
Le bouddhisme fait partie du rêve. Allez au delà de tout ça, la méditation est une des techniques les plus efficaces et couplé avec certaines drogues, c'est un gros raccourci à l'éveil.

Mais tant que vous serez perdu dans des concepts, philosophies, doctrines, religions, histoire ou sciences, vous serez toujours dans votre rêve.

Indice; pratiquement toutes les religions/philosophies qui ont été créé après les éveils de certains (pour les plus connus Jesus, Bouddha, Mahomet...) tout ça pointent la même chose: "Dieu"

Dieu ne se comprend pas ou ne s'étudie pas, il n'est pas une image ou une pensée, vous pouvez imaginer tout ce que vous voulez comme histoire/image à propos de Dieu, ça ne sera pas ça. Pour réaliser Dieu il faut une expérience DIRECTE, on appel ça un "éveil" ça porte bien son nom d'ailleurs. Mais ne vous perdez pas dans vos concepts et croyances sur l'éveil ou les religions, cela ne fera que vous maintenir dans un débat perpetuel et vos attachements à vos croyances sur la Réalité / Dieu ne feront que se renforcer...
Reputation de ce post
 
Veridique - Empyrée

Hors ligne

 

g-rusalem 
Banni
7424
Inscrit le 12 Feb 2022
412 messages
Blogs

désolé je m'étale un peu mais ces questions me passionnent

Tu n'es pas le seul. J'espère juste que l'auteur du topic ne vois pas d'un mauvais œil ces digressions (qui sont quand même à mon sens extrêmement reliées et importante pour le sujet).

Curiosité, nous connaissons maintenant nos 2 approches différentes de la même chose haha. Moi je pense qu'on peut expliquer clairement et en termes scientifiques le but et le chemin qu'on parcourt avec la méditation. Et que ton post, ce sont des mots qui sont difficiles à appliquer de façon concrète dans sa vie. Ça sonne profond, mais ça n'aide pas. Pour moi l'objectif de la méditation, c'est de recâbler le cerveau qui naturellement réagit en ajoutant une valence positive ou négative à tout et n'importe quoi (principalement dans l'amygdale).

Par l'attention, quelque chose que nous pouvons contrôler sciemment, nous pouvons réentrainer notre cerveau à ne pas réagir en mettant l'étiquette bien/mal à tout et n'importe quoi, en nous concentrant sur quelque chose de plus primaire dans le traitement de l'information perceptive : les sensations directes (aka l'instant présent). Par le pouvoir de la neuroplasiticité, ça peut se faire, progressivement, par cet entrainement spécifique. C'est un énorme recablage à faire, mais c'est à notre portée à tous. Et boum à la fin de ce "chemin", on réside dans l'instant présent sans résistance, ce qui enlève une énorme part ou toute notre souffrance. J'espère développer ce début de tentative d'explication haha.


Blog sur les neurosciences et la pharmacologie :
cliquez ici.

Hors ligne

 


Répondre Remonter


Pour répondre à cette discussion, vous devez vous inscrire

Sujets similaires dans les forums, psychowiki et QuizzZ

[ Forum ] Première fois - [TR] [DMT] Ma première fois DMT, dans un monastère bouddhiste.
par Rick, dernier post 12 janvier 2020 à  10:04 par PSYCHOCRACK
  5
[ Forum ] Vaporiser - Vaporiser correctement DMT (pipe à DMT)
par Vilreide, dernier post 01 juillet 2020 à  17:48 par Todash
  4
[ Forum ] Interaction & Mélange - Tramadol X dmt et Valium X dmt
par anonymo95, dernier post 05 juin 2021 à  16:39 par anonyme 710
  7
  [ PsychoWIKI ] DMT (diméthyltryptamine), effets, risques, témoignages

Psychoactif en Images
Plus d'images psychoactives
En ce moment sur PsychoACTIF  
 Psychoactif 
Vos bénéfices liés à l'usage des drogues
14 octobre 2022Annonce de Equipe de PsychoACTIF
 Appel à témoignage 
Avez vous des problèmes de médecin pour votre traitement de subst...
Il y a 1jCommentaire de Littleboy (34 réponses)
 Forum UP ! 
Interaction & Mélange - Interaction tramadol
Il y a 1jDiscussion sans réponse depuis 12h
 Forum UP ! 
Effets secondaires - Comment consommer ses truffes magiques pures sans vomir ou avoir d...
Il y a 1jDiscussion sans réponse depuis 12h
 Forum 
Cocaine rose
Il y a moins d'1mn
1
Commentaire de meumeuh dans [Cocaïne-Crack...]
(16 réponses)
 Forum 
Lisdeksamfetamindimesilat pour IV ?
Il y a 3mnCommentaire de L'Apoticaire dans [Méthylphénidate (Rita...]
(1 réponse)
 Forum 
Culture - Question température pour supa gro kit
Il y a 16mnNouvelle discussion de Spiralboi dans [Psilocybe - Champigno...]
 Forum 
Sniffer - Demande conseil coke odeur bizarre
Il y a 1hCommentaire de luca13 dans [Cocaïne-Crack...]
(3 réponses)
 Forum 
Identification - Pas de psilos ?
Il y a 2hCommentaire de Psychonogeek dans [Psilocybe - Champigno...]
(36 réponses)
 Forum 
Besoin de beaucoup plus de morphine après conso de coke
Il y a 2hCommentaire de meumeuh dans [Cocaïne-Crack...]
(1 réponse)
 Forum 
Baser -  Cocaine difficile à déterminer
Il y a 4hCommentaire de Penny05 dans [Cocaïne-Crack...]
(20 réponses)
 Forum 
Dosage - Dosage maximal adulte Methylphenidate LP
Il y a 4h
2
Commentaire de SpaceLapinou dans [Méthylphénidate (Rita...]
(11 réponses)
 Blog 
Périples d'un polytoxicame - Zefy l'heureux déçu
Il y a 45mnCommentaire de Mishca dans le blog de Zefy
(1 commentaires)
 Blog 
La MDMA ou le retour à la vie normale
Il y a 8hCommentaire de C.S. dans le blog de Bootspoppers
(8 commentaires)
 Blog 
La chienne et le puma
Il y a 8h
1
Commentaire de Bootspoppers dans le blog de zizitaupe_meilleure_bande
(2 commentaires)
 
  QuizzZ 
Testez vos connaissances sur l'histoire de la réduction des risques
Dernier quizzZ à 04:38
 PsychoWIKI 
Methadone, effets, risques, témoignages
 Topic epinglé 
Neurchi 2 Psychoactif
 Nouveaux membres 
AspieGirl, L'être psychédélique nous ont rejoint et se sont présentés les trois derniers jours.
S'identifier

Mot de passe oublié

Morceaux choisis 

 Ton incitatif sur l'héroine ?
par filousky, le 30 Nov 2022
Salut L-Olliverstone, J'ai lu ton histoire et je pourrai écrire la même, sauf que j'ai déjà 68 ans. Vécu similaire mais quand je lis ton histoire, il n'y a que du malheur et une belle diabolisation de 'héroïne. Alors, c'est vrai que l'héroïne peut faire des dégâts mais tu ne parles à au...[Lire la suite]
 Vos bénéfices liés à l'usage des drogues
par Cub3000, le 22 Nov 2022
Hello...Je pourrais lister tout un tas d'effets positifs sur ma vie de certaines substances que je consomme, mais je vais me limiter au plus notable : Les lysergamides m'ont complètement sorti d'une sorte de rumination d'angoisses existentielles/métaphysiques qui me bouffait littéralement la vi...[Lire la suite]
 Question pour arrêt du Shit
par PrincessCarolyn, le 23 Nov 2022
Coucou ! Je suis à peu près dans la même situation que toi par rapport au shit et en suis à ma 2eme semaine d'arrêt.. Ce qui m'a paru important dans un premier temps c'est de se fixer des objectifs réalistes, et de se laisser le droit de diminuer sa conso petit à petit. Tu peux par exemple t...[Lire la suite]
Tous les morceaux choisis
Les derniers champis

Merci pour ton retour... Je t'ai déplacé le topic dans celui-ci ;-) MM dans [forum] Quelle sensation la première fois?
(Il y a 2h)
Même ressenti. dans [forum] craving cocaine
(Il y a 20h)
La salade a l'air stupéfiante. On peut avoir la recette ? Captaincrox' dans [forum] Cherche prix et photos de prods pour enrichir le PsychoWIKI
(Il y a 1j)
Très très vrai...comme tout les opioïdes la méthadone est récréatives dans [forum] Méthadone récréatives, effets ?
(Il y a 2j)

Pied de page des forums